PASSAGE. Projet d'approche Solidaire en SAnté GEnésique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PASSAGE. Projet d'approche Solidaire en SAnté GEnésique"

Transcription

1 PASSAGE Projet d'approche Solidaire en SAnté GEnésique EuropeAid/120804/C/G/Multi Rapport global des activités des clubs santé des lycées et collèges de Maroua. Année académique Cameroun Septembre 2008 Le présent projet est financé par l Union européenne Programme d'aide aux politiques et aux actions relatives à la santé génésique et sexuelle et aux droits connexes dans les pays en développement Ligne budgétaire (ex.b7-6312)

2 Résumé Dans l objectif d assurer une information adéquate de la cible jeune sur les sujets relatifs à la santé de la reproduction, le projet Passage de Maroua, en partenariat avec la délégation des enseignements secondaires a mis en place des clubs santé dans l enceinte de 17 établissements scolaires de Maroua. 160 pairs éducateurs jeunes et 14 enseignants encadreurs ont ainsi été formés et suivis dans la sensibilisation sur la santé sexuelle et santé de reproduction de octobre 2007 à mai Plusieurs activités ont ainsi été développées par ces clubs parmi les quelles : l écriture et la mise en scène de 14 pièces de théâtres, la participation au jeu concours «les olympiades de la SRAJ», la tenue de 156 séances de causeries éducatives et de 6 conférences. Le public ayant pris part à ces activités est estimé à près de jeunes. Introduction Le projet d approche solidaire en santé génésique (Passage) en partenariat avec la Délégation provinciale des enseignements secondaires de l Extrême Nord, a au cours de l année scolaire mobilisé les jeunes des établissements secondaires autour du thème de l éducation sanitaire centré sur la santé sexuelle et la santé de reproduction. IL est à noter que la collaboration du projet Passage avec la délégation des enseignements secondaires a débuté depuis l année scolaire ; début marqué par le réaménagement des locaux de l Inspection médico-scolaire (IMS) de Maroua et la dotation en matériels audio-visuel, documents de référence et matériels de sensibilisation sur la santé génésique par le projet. La réouverture officielle de cette structure de soins en milieu scolaire a eu lieu le 1 er décembre Un complément de matériel de distraction constructive sera mis en place au cours de l année (table de tennis de table, jeu de dame, jeu de lido). Dès la rentrée de septembre 2007 et sur instruction du délégué, les responsables des établissements ont réactivé pour certains et mis en place pour d autres des groupements d élèves intéressés par la santé. Ces groupements sont appelés «Club Santé». Chaque club était placé sous la responsabilité d un enseignant encadreur. Ces clubs avaient pour mission de sensibiliser les élèves de tout l établissement sur les problèmes de santé sexuelle et de santé de reproduction avec l appui du projet Passage. Pour mieux faire passer les messages, les membres du clubs encore appelés pairs éducateurs devaient accompagner leurs séances de sensibilisation de sketches ou pièces de théâtre. 1. Activités réalisées au 1 er trimestre Les activités du premier trimestre ont démarré par la formation des pairs éducateurs et de leurs encadreurs. Chaque club s est fait représenté par deux de ses membres. Cette formation a eu lieu les 10 et 11 novembre 2007 à la délégation de la santé publique. Elle a regroupé 48 personnes dont 19 enseignants encadreurs et 28 élèves pairs éducateurs. Les encadreurs comprenaient : 14 enseignants des lycées et collèges, 3 enseignants de l éducation de base et 2 encadreurs du Centre multifonctionnel de la jeunesse de Maroua. Parmi les jeunes il y avait 25 membres des clubs santé des lycées et collèges (13 filles et 12 garçons) et 3 jeunes filles non scolarisées de la troupe théâtrale «Nous nous jeunes». Les sujets traités au cours de cette formation ont porté sur 7 chapitres répartis en 25 exposés, un travail de groupe et un jeu de rôle Rappels sur le projet PASSAGE et ses objectifs (1 exposé) Fonctions et tâches du pair éducateur en santé génésique (1 exposé) Communication pour le changement de comportement (3 exposés) Approche genre (4 exposés) Pratiques familiales essentielles relatives aux IST/SIDA (7 exposés) Pratiques familiales essentielles relatives à la planification familiale (5 exposés) Présentation des centres jeunes ouverts et fonctionnels à Maroua (1 exposé)

3 Planification des activités des clubs santé (travaux de groupe) Comment animer un show en milieu jeune (jeux de rôle) A la fin de la formation, chaque club a été doté d un matériel de fonctionnement et de sensibilisation comprenant : 1 manuel de l acteur en santé génésique, un paquet de marqueurs, 2 rames de papier format A4, 1 rame de papier format A3, une boite de craie, un paquet de stylo à bille, 10 t-shirts frappés du sigle du projet Passage et des dépliants. Les boîtes à image, documents de référence en santé sexuelle et santé de reproduction ont été mis en place dans les centres jeunes et à l Inspection médicoscolaire. Ces documents pourront être consultés sur place ou empruntés par les clubs de différents établissements. Par la suite les membres formés et l encadreur de chaque club santé devaient organiser une formation interne à l intention du reste du club avec l appui de personnes ressources du projet. Le projet a développé des guides mensuels de sensibilisation centrés chaque fois sur un thème qui est développé par les clubs santé dans les lycées et collège et les associations partenaires dans la communauté. Un abonnement au journal 100% jeune a été souscrit au profit des clubs santés. Le projet a accompagné les clubs demandeurs dans l organisation des tables rondes et conférences. L essentiel des activités des clubs est fait de campagnes de sensibilisation et d écriture de pièces de théâtre qui seront présentées tout au long de l année scolaire. Tableau 1 Nombre de jeunes touchés au cours des séances de sensibilisation lors du 1 er trimestre Type de sensibilisation Nombre de séances Causerie éducative 25 Conférences 2 Shows (sketches et 71 théâtres) Garçons Filles Total 2. Activités réalisées au cours du 2 ème et 3 ème trimestre De retour à l école au début du 2 e trimestre, les jeunes se sont relancés dans les activités de la pair éducation. De concert avec les encadreurs des clubs santé, le projet a initié un jeu concours intitulé «Les olympiades de la santé de reproduction des adolescents et jeunes (SRAJ)». Les objectifs de cette rencontre étaient : D initier les jeunes à communiquer à travers les jeux, sketches et théâtres D évaluer et recentrer les connaissances des adolescents et jeunes en matière de SRAJ D évaluer les aptitudes et capacités des jeunes pairs éducateurs à la sensibilisation de masse Une circulaire adressée aux responsables des établissements secondaires et aux encadreurs des clubs de jeunes a été distribuée et diffusée sur les antennes de la radio, des affiches ont été imprimées et collées à différents points sensibles de la ville Le concours s est déroulé en deux phases durant la semaine de la jeunesse. Une présélection des pièces de théâtre a eu lieu le 6 février et la compétition finale s est tenue le samedi 9 février Présélection des pièces de théâtre Cet atelier qui s est tenu à l Inspection médico-scolaire a regroupé treize troupes théâtrales de huit clubs santé établissements secondaires, d une association des jeunes du quartier Pont Vert, la troupe théâtrale du Sare Robert Naoussi, celle du centre multifonctionnel de la jeunesse et une troupe du centre de promotion de la femme et de la famille.

4 Le jury était composé du responsable provincial de l Association camerounaise pour le marketing commercial (ACMS), la socio anthropologue du projet, l infirmier chef de IMS, et de la responsable de communication du projet Passage Les manuscrits des pièces à présenter ont été reçus au bureau du projet passage jusqu'à la veille de l atelier. Chaque troupe théâtrale a eu droit à 40 minutes de représentation à l abri des troupes concurrentes, devant le jury et un public constitué des encadreurs des différents clubs. A la fin de chaque représentation, le jury a procédé à une notation individuelle selon cinq critères et l assistance était appelée à porter des critiques ou suggestions en vue de l amélioration de la pièce pour le concours final ou les représentations ultérieures. Au terme de l atelier, les six pièces ont été retenues pour la finale des olympiades. Tableau 2 Pièces présentées lors du concours Domaine de la SRAJ Titre Troupe ou club santé Grossesse non désirée, avortement, dialogue partent enfant Education de la jeune fille (Harcèlement sexuel) Collège Jacques de Bernon Multi partenariat sexuel, grossesse non désirée, IST/VIH Le délinquant sexuel Collège adventiste de Maroua VIH, transmission, mariage précoce et forcé, fistules obstétricales Grossesse précoce Centre de promotion de la femme et famille VIH et prévention Le coiffeur Lycée de Meskine VIH, transmission Infidélité ou le chasseur de souris Lycée Classique et moderne de Maroua Grossesse non désirée et avortement, VIH Nafissa Lycée technique de Maroua Affirmation de soi et influence des Malheurs de la jeunesse Saré Robert Naoussi pairs, VIH discrimination Grossesse non désirée et avortement La déception de Clémentine Collège privé de l espoir Dépistage VIH avant le mariage Le test d abord Club Réglo du Pont Vert Grossesse non désirée VIH Lycée Bilingue de Maroua Grossesse non désirée Grossesse non désirée Sar - SM IST Une seule fois Lycée classique Mutuelle santé, accessibilité aux soins Assurance maladie Lycée de Domayo IST Distributeur automatique de bonbon Lycée Classique La pièce du Sare Robert Naoussi «Malheur de la jeunesse» traitant de l influence des pairs dans le comportement sexuel des jeunes et la discrimination vis-à-vis des personnes vivants avec le VIH a été retenue pour être présentée lors de l inauguration du centre jeune de Djarengol aménagé par le projet Passage. Des suggestions et conseils ont été données aux uns et aux autres afin d améliorer soit le contenu des la pièce ou leur mise en scène Les manuscrits des pièces «Une seule fois», «Assurance maladie» et «Distributeur automatique de bonbon» ont été déposés mais ces pièces n ont pas participé à la présélection. Cette présélection s est passée sous les regards attentifs de prés de 150 jeunes et des douze encadreurs des clubs santé La finale des olympiades de la SRAJ La finale des olympiades des matches des incollables et des représentations théâtrales s est tenue le samedi 9 février 2008 à l esplanade de l IMS de Maroua. La compétition était initialement basée sur 4 rubriques :

5 L écriture et la représentation théâtrale Les connaissances générales sur la SRAJ (match des incollables) Démonstration de la sensibilisation en milieu jeune Rapport d activités du club au sein de son établissement scolaire. Faute de temps et du fait de l engouement qu ont témoigné les jeunes pour ces rubriques, le jeu concours n a finalement porté que sur les représentations théâtrales et le match des incollables. Au total, douze clubs santé ont pris part au match des incollables et les six troupes présélectionnés aux représentations théâtrales. Le match des incollables s est déroulé en trois séquences entrecoupées de représentations théâtrales avec qualification directe, sur 20 questions, des quatre premiers en demi finale. La demi finale et la finale comportait 10 questions chacune avec prolongation jusqu'à la «mort subite». Un jury de quatre personnes (les chefs de service des activités péri et post scolaire des délégations provinciales de l éducation de base et des enseignements secondaires, le responsable provincial de ACMS et la socio anthropologue du projet) étaient chargés de sanctionner la représentation théâtrale, le chef de projet Passage s est occupé de la correction des questions Le match des incollables Douze établissements ont pris part à la première séquence de vingt questions avec un temps de réflexion d une minute à chaque question. Après collecte des réponses des candidats, le chef de projet procédait à la lecture de la réponse. A la fin de cette série, les quatre clubs totalisant les premières notes ont été retenus pour la demie finale. Ensuite une 2 e série de 10 questions a permis de retenir les deux meilleurs clubs santé pour la finale. La finale a opposé le Lycée classique et moderne de Maroua et le Collège privé islamique Abou Daoud. Sous les regards encourageants et émotifs de 300 élèves venus pour la circonstance. La bataille a été rude, le Lycée Classique tombera à la quatrième série de prolongation. Le troisième prix est revenu au Collège Jaques de Bernon Les représentations théâtrales Pour diversifier l ambiance et détendre l atmosphère, deux pièces de théâtre ont été présentées à la fin de chaque série de question du match des incollables. Chaque troupe disposait du temps nécessaire pour présenter complètement son œuvre, la notation était faite sur une grille de 20 points. La règle du jeu était de primer les trois meilleures pièces. Le maillot jaune est revenu au Collège Jacques de Bernon avec la pièce «L éducation de la jeune fille» qui démontre comment un dialogue ouvert entre parents et enfants peut mettre ces derniers à l abri des pratiques sexuelles à risque. Au terme des olympiades les établissements scolaires ci après ont été primés : Représentation théâtrale 1 er prix d une valeur de F : Collège Jacques de Bernon 2 e prix d une valeur de F : Lycée classique et moderne de Maroua 3 e prix d une valeur de F : Lycée technique de Maroua Connaissances générales sur la SRAJ 1 er prix d une valeur de F : Collège Abou Daoud 2 e prix d une valeur de F : Lycée classique et moderne de Maroua 3 e prix d une valeur de F : Collège Jacques de Bernon Prix spécial de l originalité de la pièce : Centre de promotion de la femme et de la famille

6 Prix spécial de participation : Club Réglo du Pont Vert Le public de jeunes ayant pris part à cette activité était estimé à 300 personnes en plus des 154 acteurs qui ont participé aux concours (soit un total de 450 jeunes environ) 2.3. Sensibilisation au sein des établissements scolaires L activité de sensibilisation à l intérieur des établissements a connu une faible participation malgré l augmentation du nombre de séances. Ce relâchement a été noté dès le début du mois de mai 2008 du fait de multiples fêtes officielles et surtout du fait de l abandon des lycées et collèges par des élèves des classes intermédiaires et des examens officiels. Toutefois, certains jeunes pairs éducateurs qui sont restés dans la ville de Maroua pendant les vacances ont été regroupés et ont poursuivi la sensibilisation dans différents quartiers de la ville tout au long du mois d août dans le cadre d une campagne intitulée «Vacances sans grossesses non désirées et sans IST» qui fait l objet d un rapport distinct. Tableau 3 Effectif des jeunes touchés au 2 e et 3 e trimestre par les sensibilisations Type de sensibilisation Causerie éducative Shows (sketches et théâtres) Conférences 6 Nbre de séances 131 Garçons Filles Effectif Olympiades (présélection) Olympiades (finale) 1 3. Conclusions et recommandations La mobilisation des jeunes autour de la santé sexuelle et santé de la reproduction a été une expérience enrichissante et bénéfique. Certains clubs santé se sont démarqués par leur intérêt et engouement envers les activités de sensibilisation et de la pair éducation. On peut notamment citer le Collège adventiste et le Collège de l espoir. L organisation du jeu concours «Les olympiades de la SRAJ» a permis un brassage des différents clubs santé de la ville et les échanges qui s en sont suivis ont favorisé la poursuite des activités au delà du cadre scolaire. Toutefois, tout n a pas été parfait, le projet et les personnes ressources chargées du suivi des clubs ont éprouvé plusieurs difficultés parmi lesquelles : L irrégularité des rapports de certains clubs, ce qui n a pas facilité le traitement des données des activités des clubs. Le désintérêt de certains encadreurs de clubs qui n ont même pas encouragé leurs élèves à mener une seule activité dans l établissement. L incompréhension de certains responsables d établissements qui ont interdit à leurs élèves de prendre part aux activités organisées par le projet malgré l intérêt de ces derniers La monopolisation des outils didactiques et de sensibilisations par certains membres du club L insuffisance du matériel promotionnel (T-shirts, pénis en bois et préservatifs pour les démonstrations) En perspective, l expérience est à poursuivre et les acquis de l année précédente devraient permettre d asseoir l information des jeunes sur la santé sexuelle et reproductive la ville de Maroua. Pour ce faire, on devrait : Relancer dès la rentrée scolaire les activités des clubs santé Organiser des sessions de recyclage/formations sur la SRAJ et la mise en scène des sketches de sensibilisation 430

7 Assurer un suivi régulier des activités de différents clubs Mettre à disposition des jeunes du matériel de promotion. Etendre le réseau en créant des clubs santé des jeunes dans les quartiers où le projet Passage a aidé à la création de centres jeunes.

PASSAGE. Projet d'approche Solidaire en SAnté GEnésique

PASSAGE. Projet d'approche Solidaire en SAnté GEnésique PASSAGE Projet d'approche Solidaire en SAnté GEnésique EuropeAid/120804/C/G/Multi Compte rendu de l assemblée générale de la mutuelle de santé communautaire de Meskine (MuSaCoM) Maroua, Cameroun 27 mai

Plus en détail

RAPPORT DE LA SALLE MULTIMEDIA

RAPPORT DE LA SALLE MULTIMEDIA RAPPORT DE LA SALLE MULTIMEDIA ANNEE SCOLAIRE 2014-2015 CDRF/COMMUNAUTE ABEL/ NOVEMBRE 2015 RAPPORT SALLE M. MEDIA 2014-2015 Page 1 SOMMAIRE 1. LA FORMATION Les Elèves...3 Les Particuliers.. 4 Le personnel

Plus en détail

TABLEAU RECAPITULATIF DES PROJETS DU CESC AU LYCEE FLAUBERT ANNEE 2014-2015 A X E 1 - Lutte contre l'exclusion agir pour la réussite des élèves

TABLEAU RECAPITULATIF DES PROJETS DU CESC AU LYCEE FLAUBERT ANNEE 2014-2015 A X E 1 - Lutte contre l'exclusion agir pour la réussite des élèves TABLEAU RECAPITULATIF DES PROJETS DU CESC AU LYCEE FLAUBERT ANNEE 2014-2015 A X E 1 - Lutte contre l'exclusion agir pour la réussite des élèves Réussite des élèves contribuer à améliorer la réussite des

Plus en détail

PASSAGE. Projet d'approche Solidaire en SAnté GEnésique. EuropeAid/120804/C/G/Multi

PASSAGE. Projet d'approche Solidaire en SAnté GEnésique. EuropeAid/120804/C/G/Multi PASSAGE Projet d'approche Solidaire en SAnté GEnésique EuropeAid/120804/C/G/Multi Rapport de mise en place de la micro assurance santé dans l aire de santé de Meskine Cameroun Mai 2008 Le présent projet

Plus en détail

ASSOCIATION DES PERES JESUITES DU BURUNDI/SERVICE YEZU MWIZA. COMPTE RENDU DE LA CARAVANE MUSICALE DE SENSIBILISATION A KAMENGE, 1 er Novembre 2014

ASSOCIATION DES PERES JESUITES DU BURUNDI/SERVICE YEZU MWIZA. COMPTE RENDU DE LA CARAVANE MUSICALE DE SENSIBILISATION A KAMENGE, 1 er Novembre 2014 COMPTE RENDU DE LA CARAVANE MUSICALE DE SENSIBILISATION A KAMENGE, 1 er Novembre 2014 Dans le cadre du projet BIRATURABA, le premier jour du mois de Novembre 2014 à partir de 15h, s est tenue à KAMENGE

Plus en détail

Je déclare avoir pris connaissance des conditions générales d adhésion aux ateliers dispensés par le jardin d anglais et je les accepte.

Je déclare avoir pris connaissance des conditions générales d adhésion aux ateliers dispensés par le jardin d anglais et je les accepte. Ateliers d anglais Fiche d inscription Année 2014-2015 Cadre réservé à l administration : Date de réception : N : Agent : Nom de l enfant : Prénom : Age de l enfant : Date d anniversaire : Classe fréquentée

Plus en détail

PASSAGE Projet d'approche Solidaire en SAnté GEnésique. Rapport de la mission technique des partenaires du Nord du projet Passage.

PASSAGE Projet d'approche Solidaire en SAnté GEnésique. Rapport de la mission technique des partenaires du Nord du projet Passage. PASSAGE Projet d'approche Solidaire en SAnté GEnésique EuropeAid/120804/C/G/Multi Rapport de la mission technique des partenaires du Nord du projet Passage Cameroun Mai 2008 Le présent projet est financé

Plus en détail

SUPER GO UN PROGRAMME DE RENFORCEMENT DES JEUNES FILLES

SUPER GO UN PROGRAMME DE RENFORCEMENT DES JEUNES FILLES SUPER GO UN PROGRAMME DE RENFORCEMENT DES CAPACITES DES JEUNES FILLES CONTEXTE DU PROGRAMME SUPER GO Féminisation du VIH : quelques chiffres clés (EIS-2005) 0,4% des filles de 15 à 19 ans sont infectées

Plus en détail

PRESENTATION DES ACTIVITES DU CENTRE POUR LE BIEN ETRE DES FEMMES (CBF/GK) «GISELE KAMBOU»

PRESENTATION DES ACTIVITES DU CENTRE POUR LE BIEN ETRE DES FEMMES (CBF/GK) «GISELE KAMBOU» PRESENTATION DES ACTIVITES DU CENTRE POUR LE BIEN ETRE DES FEMMES (CBF/GK) «GISELE KAMBOU» The image part with relationship ID rid2 was not found in the file. BUT: Promotion de la Santé Sexuelle et de

Plus en détail

PASSAGE. Projet d'approche Solidaire en SAnté GEnésique. Projet PASSAGE Rapport narratif intermédiaire. Du 1/6/2007 au 31/5/2008

PASSAGE. Projet d'approche Solidaire en SAnté GEnésique. Projet PASSAGE Rapport narratif intermédiaire. Du 1/6/2007 au 31/5/2008 PASSAGE Projet d'approche Solidaire en SAnté GEnésique EuropeAid/120804/C/G/Multi Projet PASSAGE Rapport narratif intermédiaire Du 1/6/2007 au 31/5/2008 Octobre 2008 Le présent projet est financé par l

Plus en détail

Association D appui et d Éveil Pugsada (ADEP)

Association D appui et d Éveil Pugsada (ADEP) Association D appui et d Éveil Pugsada (ADEP) Association D appui et d Eveil Pugsada (ADEP) Secteur 14 quartier KALGHONDIN dans l Arrondissement de BOGODOGO, Ouagadougou, Province du KADIOGO 01 BP 6691

Plus en détail

PASSAGE Projet d'approche Solidaire en SAnté GEnésique

PASSAGE Projet d'approche Solidaire en SAnté GEnésique PASSAGE Projet d'approche Solidaire en SAnté GEnésique EuropeAid/120804/C/G/Multi Rapport de formation du personnel sanitaire des formations ayant signé une convention avec la mutuelle de santé communautaire

Plus en détail

Rapport final sur la révision de la programmation sportive de SIC Approuvé par le conseil d administration le 17 janvier 2005

Rapport final sur la révision de la programmation sportive de SIC Approuvé par le conseil d administration le 17 janvier 2005 Rapport final sur la révision de la programmation sportive de Approuvé par le conseil d administration le 17 janvier 2005 Sommaire du rapport est fier d annoncer, qu à compter de 2006-2007, seize championnats

Plus en détail

«Droit à disposer de son corps»

«Droit à disposer de son corps» CAHIER DES CHARGES Etudiant(e)s, Sexualité et Prévention Concours de création d outil pédagogique «Droit à disposer de son corps» PROJET : Mutualité Française Auvergne, la MGEN, la CPAM 63, le Service

Plus en détail

accueil bulletin officiel [B.O.] n 39 du 28 octobre 2004 - sommaire MENP0402363N

accueil bulletin officiel [B.O.] n 39 du 28 octobre 2004 - sommaire MENP0402363N accueil bulletin officiel [B.O.] n 39 du 28 octobre 2004 - sommaire MENP0402363N Personnels PERSONNELS ENSEIGNANTS Attribution aux personnels enseignants des premier et second degrés relevant du MEN d

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE LA VISITE À KPALIMÉ JUILLET 2015

COMPTE-RENDU DE LA VISITE À KPALIMÉ JUILLET 2015 COMPTE-RENDU DE LA VISITE À KPALIMÉ JUILLET 2015 Profitant de vacances dans notre famille au Togo, nous avons pu faire le point sur les différents projets en cours avec nos partenaires de l ACATS à Kpalimé.

Plus en détail

La réponse de l UNFPA à la Crise Humanitaire au niveau des frontieres Tuniso - Libyennes

La réponse de l UNFPA à la Crise Humanitaire au niveau des frontieres Tuniso - Libyennes La réponse de l UNFPA à la Crise Humanitaire au niveau des frontieres Tuniso - Libyennes United Nations Population Fund Mars Décembre 2011 Suite à la crise libyenne survenue en février 2011, la frontière

Plus en détail

Référentiel national des internats : «L internat de la réussite pour tous»

Référentiel national des internats : «L internat de la réussite pour tous» Référentiel national des internats : «L internat de la réussite pour tous» 1. L internat : la réussite pour tous 2. Un recrutement des internes répondant aux orientations nationales 3. Un projet pédagogique

Plus en détail

2. Bilan de la session 2013

2. Bilan de la session 2013 RAPPORT DE JURY DE L EXAMEN DE CERTIFICATION COMPLEMENTAIRE DNL ANGLAIS SESSION 2013 1. Cadre réglementaire 1.1. Textes réglementaires L examen visant l attribution d une certification complémentaire est

Plus en détail

Cahier des charges du dispositif Lycéens et apprentis au cinéma

Cahier des charges du dispositif Lycéens et apprentis au cinéma Cahier des charges du dispositif Lycéens et apprentis au cinéma délégation au développement et aux affaires internationales centre national de la cinematographie direction de la création, des territoires

Plus en détail

Sources de financement

Sources de financement Financement Club Subventions Service civique Dons Sponsoring Fondations Sources de financement Autres idées Subventions .Conseil Régional http://www.picardie.fr/img/pdf/f/f/4/ politique_sportive_2014.pdf

Plus en détail

Les comités USEP et HANDISPORT de Lot et Garonne s associent pour

Les comités USEP et HANDISPORT de Lot et Garonne s associent pour 47 Les comités USEP et HANDISPORT de Lot et Garonne s associent pour SOMMAIRE INTRODUCTION L Enfant, le Sport et le Handicap 1 HANDISPORT et USEP : Qui sommes-nous? PRESENTATION 2 HISTORIQUE 3 HANDISPORT

Plus en détail

La Coopération belge au Développement dans le domaine de la santé et des droits sexuels et reproductifs UNICEF

La Coopération belge au Développement dans le domaine de la santé et des droits sexuels et reproductifs UNICEF La Coopération belge au Développement dans le domaine de la santé et des droits sexuels et reproductifs UNICEF La situation dans le monde Chaque année 1 on évalue à quelque 290.000 le nombre de femmes

Plus en détail

DIVISION DE L ORGANISATION SCOLAIRE

DIVISION DE L ORGANISATION SCOLAIRE DIVISION DE L ORGANISATION SCOLAIRE PRIX «MOBILISONS-NOUS CONTRE LE HARCÈLEMENT» BIR n 5 du 28 septembre 2015 Réf : DOS 3 Le ministère de l éducation nationale, de l enseignement supérieur et de la recherche

Plus en détail

PROMOUVOIR LA SANTÉ ET LES DROITS SEXUELS ET REPRODUCTIFS

PROMOUVOIR LA SANTÉ ET LES DROITS SEXUELS ET REPRODUCTIFS PROMOUVOIR LA SANTÉ ET LES DROITS SEXUELS ET REPRODUCTIFS Positionnement en vue de la session spéciale des (22 septembre 2014) 2 1. FACE À UN AVENIR INCERTAIN, LES GOUVERNEMENTS DOIVENT SE REMOBILISER

Plus en détail

Les Jeunes, Acteurs du Développement

Les Jeunes, Acteurs du Développement Nations Unies Commission économique pour l Afrique Bureau pour l Afrique du Nord Les Jeunes, Acteurs du Développement Le dialogue et la compréhension mutuelle Note conceptuelle UNFPA Tunis (Tunisie), 8-10

Plus en détail

PASSAGE. Projet d'approche Solidaire en SAnté GEnésique. Mopti, Mali. 23 26 juillet 2008

PASSAGE. Projet d'approche Solidaire en SAnté GEnésique. Mopti, Mali. 23 26 juillet 2008 PASSAGE Projet d'approche Solidaire en SAnté GEnésique EuropeAid/120804/C/G/Multi 5 ème réunion internationale des partenaires Mopti, Mali 23 26 juillet 2008 Dr Roger Dongmo Le présent projet est financé

Plus en détail

PRÉPARER LA PREMIÈRE ÉPREUVE ORALE D ADMISSION OPTION EPS. DEVOIRS SUPPLÉMENTAIRES 1 et 2

PRÉPARER LA PREMIÈRE ÉPREUVE ORALE D ADMISSION OPTION EPS. DEVOIRS SUPPLÉMENTAIRES 1 et 2 CONCOURS DE RECRUTEMENT DE PROFESSEURS DES ÉCOLES PRÉPARER LA PREMIÈRE ÉPREUVE ORALE D ADMISSION OPTION EPS DEVOIRS SUPPLÉMENTAIRES 1 et 2 Rédaction Jean-Pierre GUICHARD Conseiller pédagogique en EPS Ministère

Plus en détail

SECTION SPORTIVE SCOLAIRE FOOTBALL

SECTION SPORTIVE SCOLAIRE FOOTBALL SECTION SPORTIVE SCOLAIRE FOOTBALL Filles et Garçons Continuité Collège/Lycée Collège Marie Curie / Lycée Thibaut de Champagne Pratiquer le Football de la Sixième à la Terminale Lycée Thibaut de Champagne

Plus en détail

UN GYNECOLOGUE A LA RENCONTRE DES ADOLESCENTS

UN GYNECOLOGUE A LA RENCONTRE DES ADOLESCENTS 2015 UN GYNECOLOGUE A LA RENCONTRE DES ADOLESCENTS FRANCE Membre Fondateur du FSF FSF 91 boulevard de Sébastopol 75002 Paris CONSTATS Ces dernières années de nouvelles méthodes contraceptives sont apparues.

Plus en détail

AGIR MAINTENANT : INVESTIR DANS LA SANTÉ SEXUELLE ET REPRODUCTIVE AUPRÈS DES JEUNES

AGIR MAINTENANT : INVESTIR DANS LA SANTÉ SEXUELLE ET REPRODUCTIVE AUPRÈS DES JEUNES POPULATION REFERENCE BUREAU AGIR MAINTENANT : INVESTIR DANS LA SANTÉ SEXUELLE ET REPRODUCTIVE AUPRÈS DES JEUNES SCÉNARIO DE LA PRÉSENTATION UNE PRÉSENTATION > La présentation commencera par

Plus en détail

La formation interministérielle

La formation interministérielle 1 La formation interministérielle La formation interministérielle mise en œuvre par la DGAFP s organise autour des trois axes suivants : La formation interministérielle déconcentrée dont les acteurs principaux

Plus en détail

Comprendre la fécondité

Comprendre la fécondité Comprendre la fécondité 6 Introduction La fécondité est la capacité de concevoir un enfant, à savoir pour la femme de tomber enceinte et pour l homme de causer une grossesse. Il est important de connaître

Plus en détail

EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS

EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS Concours concernés : - Concours externe de recrutement de professeurs des écoles - Concours externe spécial de recrutement de professeurs des écoles -

Plus en détail

Modèle SAA de l USAID, Cadre des résultats et Indicateurs mondiaux et nationaux

Modèle SAA de l USAID, Cadre des résultats et Indicateurs mondiaux et nationaux Modèle de l USAID, Cadre des résultats et Indicateurs mondiaux et nationaux COMPOSANTES CENTRALES DU MODÈLE DE L USAID Le concept original des soins après avortement a été articulé pour la première fois

Plus en détail

Formation des Formateurs en Développement Social Du 03 au 08 Janvier 2009

Formation des Formateurs en Développement Social Du 03 au 08 Janvier 2009 Formation des Formateurs en Développement Social Du 03 au 08 Janvier 2009 Titre du projet : Contribution à la réduction de la vulnérabilité des lycéens(es) face aux IST/SIDA Durée du projet : Un An Date

Plus en détail

Concours de recrutement de professeurs de français - Genève - 2006. Note d information

Concours de recrutement de professeurs de français - Genève - 2006. Note d information OFFICE DES NATIONS UNIES A GENEVE UNITED NATIONS OFFICE AT GENEVA Concours de recrutement de professeurs de français - Genève - 2006 Note d information 1. Un concours de recrutement de professeurs de français

Plus en détail

Campagne de communication Jeunes Noyonnais Avril 2013

Campagne de communication Jeunes Noyonnais Avril 2013 DOSSIER DE PRESSE Campagne de communication Jeunes Noyonnais Avril 2013 Contact Presse Myriam Jamali 03 44 93 36 58 myriam.jamali@noyon.fr 2 500, c est, selon l ARCEP, le nombre de textos envoyés par mois

Plus en détail

CONTRAT D OBJECTIFS ET DE MOYENS

CONTRAT D OBJECTIFS ET DE MOYENS DEPARTEMENT DES YVELINES DIRECTION GENERALE DES SERVICES DU DEPARTMENT DIRECTION DE L ENFANCE, DE L ADOLESCENCE DE LA FAMILLE ET DE LA SANTE CONTRAT D OBJECTIFS ET DE MOYENS Entre, d une part, Le département

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ ADMINISTRATION ADMINISTRATION CENTRALE

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ ADMINISTRATION ADMINISTRATION CENTRALE ADMINISTRATION ADMINISTRATION CENTRALE MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL MINISTÈRE DES SPORTS, DE LA

Plus en détail

www.saint-quentin-en-yvelines.fr

www.saint-quentin-en-yvelines.fr IPS - 3, place de la Mairie 78190 Trappes-en-Yvelines Tél. : 01 30 16 17 80 www.saint-quentin-en-yvelines.fr Un Institut au cœur des problématiques de santé créé par l agglomération de Saint- Quentin-en-Yvelines

Plus en détail

Création du conseil de jeunes appaméens (conseil municipal du 29 09 11) Page 1

Création du conseil de jeunes appaméens (conseil municipal du 29 09 11) Page 1 Maison au service du public et de l action sociale- 5 rue de la maternité- 09100 Pamiers Tel : 05 34 01 09 10 email : jeunesse@ville-pamiers.fr Mairie de Pamiers - Place du Mercadal - BP167-09101 PAMIERS

Plus en détail

SCONET BOURSES GESTION EN COLLÈGE

SCONET BOURSES GESTION EN COLLÈGE SCONET BOURSES GESTION EN COLLÈGE (Établissements publics) P1 SOMMAIRE 1. ACCÈS Á L APPLICATION... 3 2. SAISIE DES TRIMESTRES... 5 3. INSTRUCTION DU DOSSIER... 6 3.1. RECHERCHE D UN DOSSIER ÉLÈVE... 6

Plus en détail

L entrée e dans la sexualité : initiation et prises de risque

L entrée e dans la sexualité : initiation et prises de risque L entrée e dans la sexualité : initiation et prises de risque Geneviève ve Paicheler Centre National de la Recherche Scientifique Que sait-on sur la sexualité des jeunes? Les données des enquêtes Accompagner

Plus en détail

Plan Local de Santé Publique

Plan Local de Santé Publique Plan Local de Santé Publique Martigues/Port-de-Bouc n 2 2010-2013 Axes et Objectifs prioritaires Atelier Santé Ville Martigues/Port-de-Bouc PLSP2 - Juin 2010 Axes prioritaires (Sont mentionnés en vert

Plus en détail

Stratégie Régionale. envers les Jeunes. l Artisanat

Stratégie Régionale. envers les Jeunes. l Artisanat Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes La Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes (S.R.A.J.) constitue une offre globale

Plus en détail

La réussite éducative

La réussite éducative La réussite éducative Sommaire Éditorial de Dominique Dubois...3 Réussir à l école...4 La réussite éducative...6 La mise en place d un projet local de réussite éducative...7 Les équipes pluridisciplinaires

Plus en détail

CONCOURS DES PRODUITS FERMIERS INNOVANTS ANNÉE 2015 RÉGLEMENT

CONCOURS DES PRODUITS FERMIERS INNOVANTS ANNÉE 2015 RÉGLEMENT CONCOURS DES PRODUITS FERMIERS INNOVANTS ANNÉE 2015 RÉGLEMENT I. Nature et objectifs du concours Ce concours est ouvert aux producteurs fermiers de la Loire. Le Département de la Loire, dont le siège est

Plus en détail

Protocole. [anonyme et gratuit] Avec la Région, on en parle, on agit.

Protocole. [anonyme et gratuit] Avec la Région, on en parle, on agit. Protocole [anonyme et gratuit] Avec la Région, on en parle, on agit. 1. 2. Descriptif du dispositif Le contexte... p. 4 Les objectifs... p. 5 Les bénéficiaires... p. 5 Le chéquier et les coupons... p.

Plus en détail

RÉSEAU D ACTION PROFESSIONNELLE CSQ

RÉSEAU D ACTION PROFESSIONNELLE CSQ RÉSEAU D ACTION PROFESSIONNELLE CSQ Compte-rendu Réunion du 22 octobre 2008 Cette réunion terminait un processus de 3 ans portant sur les cinq propositions pour une meilleure éducation au Québec. D entrée

Plus en détail

D PROCESSUS D REPORTING ET COMMUNICATION

D PROCESSUS D REPORTING ET COMMUNICATION PROCESSUS D REPORTING ET SOMMAIRE D PROCESSUS D REPORTING ET Page : 1 PROCESSUS D REPORTING ET SOMMAIRE D PROCESSUS D REPORTING ET... 1 D.1 REGLES ET PRINCIPES APPLICABLES... 3 D.2 ELEMENTS DE REPORTING

Plus en détail

Programme de recrutement et dotation

Programme de recrutement et dotation Programme de recrutement et dotation Adopté le 13 juin 2006 par le conseil d administration (255 e assemblée résolution n o 2139) Amendé le 16 avril 2013 par le conseil d administration Résolution numéro

Plus en détail

EVALUATION FINALE MLI/016. Programme d Appui à la Santé de Base

EVALUATION FINALE MLI/016. Programme d Appui à la Santé de Base EVALUATION FINALE MLI/016 Programme d Appui à la Santé de Base FICHE SYNTHETIQUE Pays Titre long du projet Titre court du projet Code LuxDev Mali Programme d Appui à la Santé de Base PASAB MLI/016 Version

Plus en détail

INSTITUT DE FORMATION EN SOINS INFIRMIERS I.F.C.S. - I.F.S.I. - I.F.A.S. Directeur des Soins chargé des Instituts Marianne FILIPPI

INSTITUT DE FORMATION EN SOINS INFIRMIERS I.F.C.S. - I.F.S.I. - I.F.A.S. Directeur des Soins chargé des Instituts Marianne FILIPPI I.F.C.S. I.F.S.I. I.F.A.S. Formation continue INSTITUT DE FORMATION EN SOINS INFIRMIERS I.F.C.S. - I.F.S.I. - I.F.A.S Directeur des Soins chargé des Instituts Marianne FILIPPI B.P. 680-20604 BASTIA CEDEX

Plus en détail

REGLEMENT DU CONCOURS D INNOVATION ET TIC

REGLEMENT DU CONCOURS D INNOVATION ET TIC République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de la Pose et des Technologies de l Information et de la Communication Direction Générale de la société de l information REGLEMENT DU CONCOURS

Plus en détail

Évaluation du programme Programmeur-analyste orienté Internet (LEA.4E) conduisant à une attestation d'études collégiales (AEC) au Collège CDI

Évaluation du programme Programmeur-analyste orienté Internet (LEA.4E) conduisant à une attestation d'études collégiales (AEC) au Collège CDI Évaluation du programme Programmeur-analyste orienté Internet (LEA.4E) conduisant à une attestation d'études collégiales (AEC) au Collège CDI Décembre 2002 Introduction L évaluation du programme «Programmeur-analyste

Plus en détail

Contributions de la FEP au développement du sport : Enjeux et propositions

Contributions de la FEP au développement du sport : Enjeux et propositions Contributions de la FEP au développement du sport : Enjeux et propositions Contributions de la FEP au développement du sport : Enjeux et propositions Présentation Rassemblant les syndicats et associations

Plus en détail

RAPPORT DE DEPISTAGE DU VIH- SIDA Au sein des FEMMES VICTIMES DE VIOL

RAPPORT DE DEPISTAGE DU VIH- SIDA Au sein des FEMMES VICTIMES DE VIOL RAPPORT DE DEPISTAGE DU VIH- SIDA Au sein des FEMMES VICTIMES DE VIOL EN TERRITOIRE DE MWENGA/SUD-KIVU REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO DECEMBRE 2005 1 INTRODUCTION En marge des activités générales de

Plus en détail

SOMMAIRE. Avant propos :

SOMMAIRE. Avant propos : Années 2013-2016 SOMMAIRE 1. Contexte Etat des lieux Le collège Henri HIRO son environnement, ses élèves, ses enseignants Son CDI Les objectifs prioritaires du collège Henri HIRO Fonds documentaire et

Plus en détail

Demande de participation au financement d un projet réussite éducative (P.R.E.)

Demande de participation au financement d un projet réussite éducative (P.R.E.) Délégation à l animation Direction de l éducation, De la Jeunesse, Et du Sport Hôtel du Département 14, boulevard GeorgesChauvin CS72101 27021 Evreux cedex Tél : 02 32 31 95 70 Fax : 02 32 39 91 69 Internet

Plus en détail

Règlement du Jeu Concours d Art Oratoire droits de l homme (JCAO) 2015

Règlement du Jeu Concours d Art Oratoire droits de l homme (JCAO) 2015 Règlement du Jeu Concours d Art Oratoire droits de l homme (JCAO) 2015 Préambule Dans la cadre de la commémoration de la journée du 10 décembre 2013, le Bureau Conjoint des Nations Unies aux Droits de

Plus en détail

Orientations. gouvernementales. en matière. d agression. sexuelle. Plan d action

Orientations. gouvernementales. en matière. d agression. sexuelle. Plan d action Orientations gouvernementales en matière d agression sexuelle Plan d action Édition produite par : La Direction des communications du ministère de la Santé et des Services sociaux Pour obtenir d autres

Plus en détail

Consultant de Santé de la Reproduction/SSRAJ

Consultant de Santé de la Reproduction/SSRAJ Situation: Bobo-Dioulasso, Burkina Faso Consultant de Santé de la Reproduction/SSRAJ Centre: Centre pour Leadership et Management General Structure: Organisation Ouest Africaine de la Santé Lieu de travail:

Plus en détail

- le dépistage des troubles des apprentissages dès le plus jeune age, à l école maternelle et tout au long de la scolarité

- le dépistage des troubles des apprentissages dès le plus jeune age, à l école maternelle et tout au long de la scolarité Congrès de l AEEP Bordeaux 2013- vendredi 29 novembre 2013 Promotion de la santé des élèves : axes de travail actuels dans l académie de Bordeaux Dr Colette Delmas, médecin de santé publique, médecin conseiller

Plus en détail

L attestation de compétences est une démarche qui vise à expliciter, formaliser et valoriser l expérience.

L attestation de compétences est une démarche qui vise à expliciter, formaliser et valoriser l expérience. 1 L attestation de compétences est une démarche qui vise à expliciter, formaliser et valoriser l expérience. Elle constitue un cadre utile pour : la construction d un projet professionnel l accès aux dispositifs

Plus en détail

Présentation des actions des Fédérations du sport scolaire et universitaire

Présentation des actions des Fédérations du sport scolaire et universitaire Présentation des actions des Fédérations du sport scolaire et universitaire 7 USEP mode d'emploi Fédération sportive scolaire regroupant plus de 820 000 adhérents au sein de 11 000 associations touchant

Plus en détail

Prix «Non au harcèlement» - règlement 3 ème édition 2015-2016

Prix «Non au harcèlement» - règlement 3 ème édition 2015-2016 Prix «Non au harcèlement» - règlement 3 ème édition 2015-2016 1 Préambule Dans le cadre de la politique conduite pour diminuer le harcèlement en milieu scolaire, le ministère de l Education nationale,

Plus en détail

Guide de participation aux 14 es Olympiades québécoises des métiers et des technologies (4 au 7 mai 2016) à l intention des collèges

Guide de participation aux 14 es Olympiades québécoises des métiers et des technologies (4 au 7 mai 2016) à l intention des collèges Guide de participation aux 14 es Olympiades québécoises des métiers et des technologies (4 au 7 mai 2016) à l intention des collèges Document révisé le 19 mars 2015 Introduction Ce guide expose la démarche

Plus en détail

FOSA : C S x _ Plan _d Affaires _FR.doc District : GASABO

FOSA : C S x _ Plan _d Affaires _FR.doc District : GASABO FOSA : C S x _ Plan _d Affaires _FR.doc District : GASABO Pour des centres de santé contractés pour le financement basé sur la performance District GASABO Nom du centre de Santé x. Population de rayonnement

Plus en détail

Avis sur «Priorité jeunesse : évolution de la carte Région pour la rentrée 2014-2015 et mise en place du Pass Région Santé»

Avis sur «Priorité jeunesse : évolution de la carte Région pour la rentrée 2014-2015 et mise en place du Pass Région Santé» Juin 2014 Avis sur «Priorité jeunesse : évolution de la carte Région pour la rentrée 2014-2015 et mise en place du Pass Région Santé» Résultat du vote : 73 POUR 1 ABSTENTION Rapporteur : M. Gérard GRANIER

Plus en détail

Organigramme du ministère des Enseignements Secondaires

Organigramme du ministère des Enseignements Secondaires Organigramme du ministère des Enseignements Secondaires REPUBLIQUE DU CAMEROUN PAIX - TRAVAIL - PATRIE ------- ------ DECRET N 2005/139 DU 25 AVR 2005 Portant organisation du Ministère des Enseignements

Plus en détail

R - INSTRUCTION PUBLIQUE. SCIENCES. LETTRES ET ARTS. 1 R 1 - Lois, décrets, édits, rapports, règlements, correspondance (1842-1899, 1932)

R - INSTRUCTION PUBLIQUE. SCIENCES. LETTRES ET ARTS. 1 R 1 - Lois, décrets, édits, rapports, règlements, correspondance (1842-1899, 1932) R - INSTRUCTION PUBLIQUE. SCIENCES. LETTRES ET ARTS 1 R ENSEIGNEMENT 1 R 1 - Lois, décrets, édits, rapports, règlements, correspondance (1842-1899, 1932) 1842-1932 1 R 2 - Enseignement. Notes, correspondance,

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2009. Projet triennal d intervention artistique contre les IST/VIH/SIDA chez les plus plus et jeunes de la ville de bobo et environs

RAPPORT ANNUEL 2009. Projet triennal d intervention artistique contre les IST/VIH/SIDA chez les plus plus et jeunes de la ville de bobo et environs A. PAGE DE COUVERTURE RAPPORT ANNUEL 2009 NOM, ADRESSE ET CONTACT SIDA KA TAA, BP 533 BOBO- DIOULASSO 01 Téléphone : 20 97-74-75 E-mail : sidakataa@hotmail.com sidakataa@yahoo.fr TITRE DU PROJET NUMERO

Plus en détail

Les jeunes non mariés

Les jeunes non mariés Les jeunes non mariés et les grossesses non désirées Introduction Il est important de veiller à ce que les jeunes non mariés disposent d informations et de services de contraception. Les grossesses non

Plus en détail

Le système scolaire finlandais

Le système scolaire finlandais Le système scolaire finlandais Législation des années 1970 Particularités du système Résultats obtenus Statistiques Avant les années 1970: jardin d enfants école primaire obligatoire gratuite enseignement

Plus en détail

DOCUMENT DE TRAVAIL. Projet de révision de l annexe à la Recommandation n o R (92) 14 rév. du Code d éthique sportive

DOCUMENT DE TRAVAIL. Projet de révision de l annexe à la Recommandation n o R (92) 14 rév. du Code d éthique sportive Strasbourg, 7 août 2009 EPAS(2009)19rév DOCUMENT DE TRAVAIL Projet de révision de l annexe à la Recommandation n o R (92) 14 rév. du Code d éthique sportive «Qui joue loyalement est toujours gagnant.»

Plus en détail

Lettre d information mensuelle COORDINATION DE OUAHIGOUYA

Lettre d information mensuelle COORDINATION DE OUAHIGOUYA Lettre d information mensuelle COORDINATION DE OUAHIGOUYA BP 302 OUAHIGOUYA Tél/Fax : (226) 40 55 33 02 /40 55 25 75 Email: chambery@fasonet.bf N 27 Mois : Mai 2013 1. PILOTAGE DU PROGRAMME ET ANIMATION

Plus en détail

ELAN École et langues nationales en Afrique

ELAN École et langues nationales en Afrique ELAN École et langues nationales en Afrique Une offre francophone vers un enseignement bilingue pour mieux réussir à l école ELAN-Afrique S «Sur le sol d Afrique, langues africaines et langue française

Plus en détail

LE DIVIDENDE DEMOGRAPHIQUE : PLAN D ELABORATION DES OUTILS DE PLAIDOYER EN REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO

LE DIVIDENDE DEMOGRAPHIQUE : PLAN D ELABORATION DES OUTILS DE PLAIDOYER EN REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO Département des Sciences de la Population et du Développement Population Reference Bureau 1875 Connecticut Ave., NW, Suite 520 Université de Kinshasa République Démocratique du Congo Washington D.C. United

Plus en détail

Vouloir changer le monde Et pourquoi pas! Ressources à connaître : image corporelle. RQASF Le marché de la beauté Un enjeu de santé publique

Vouloir changer le monde Et pourquoi pas! Ressources à connaître : image corporelle. RQASF Le marché de la beauté Un enjeu de santé publique Vouloir changer le monde Et pourquoi pas! Ressources à connaître : image corporelle Alliance de la fonction publique du Canada Téléphone : 514.523.8349 Courriel : jalbert@tc.gc.ca > Intervention théâtrale

Plus en détail

Règlement du concours de lutte contre les discriminations. «Discriminant Discriminé : et toi tu es quoi?»

Règlement du concours de lutte contre les discriminations. «Discriminant Discriminé : et toi tu es quoi?» Règlement du concours de lutte contre les discriminations «Discriminant Discriminé : et toi tu es quoi?» La Préfecture de région, le Rectorat de l Académie de Besançon et le Conseil Régional de Franche-

Plus en détail

Cible 5.A. Afrique subsaharienne. Asie du Sud. Océanie. Caraïbes. Asie du Sud-Est

Cible 5.A. Afrique subsaharienne. Asie du Sud. Océanie. Caraïbes. Asie du Sud-Est 28 Objectifs du millénaire pour le développement : rapport de 2013 Objectif 5 Améliorer la santé maternelle Faits en bref XX En Asie de l Est, en Afrique du Nord et en, la mortalité maternelle a diminué

Plus en détail

RAPPORT D ÉVALUATION. Rapport d évaluation du stage probatoire

RAPPORT D ÉVALUATION. Rapport d évaluation du stage probatoire Rapport d évaluation du stage probatoire RART D ÉVALUATIN Grilles d évaluation des compétences et fiche d observations Bilan des compétences Règle de décision nseignante ou enseignant : École ou centre

Plus en détail

Avis d'emploi vacant. Poste(s) supervisé(s) : Date d'affichage : 18 mars 2015. À propos de CATIE

Avis d'emploi vacant. Poste(s) supervisé(s) : Date d'affichage : 18 mars 2015. À propos de CATIE Titre du poste : Service : Relève de : Poste(s) supervisé(s) : Statut : Endroit : Courtier en connaissances, Programmes de santé sexuelle des hommes gais Échange des connaissances Directrice associée,

Plus en détail

CONCOURS DE RECHERCHE 2014-2015 : ÉTUDE PILOTE À PETITE ÉCHELLE SUR L INNOVATION EN SÉCURITÉ DES PATIENTS

CONCOURS DE RECHERCHE 2014-2015 : ÉTUDE PILOTE À PETITE ÉCHELLE SUR L INNOVATION EN SÉCURITÉ DES PATIENTS CONCOURS DE RECHERCHE 2014-2015 : ÉTUDE PILOTE À PETITE ÉCHELLE SUR L INNOVATION EN SÉCURITÉ DES PATIENTS ANNONCE Le 15 janvier 2014 À l intention des chercheurs relevant d organismes de santé ou d universités

Plus en détail

le QuEbec POUR Enrichir Affirmer les valeurs communes de la société québécoise

le QuEbec POUR Enrichir Affirmer les valeurs communes de la société québécoise POUR Enrichir le QuEbec Mesures pour renforcer l action du Québec en matière d intégration des immigrants Affirmer les valeurs communes de la société québécoise Affirmer les valeurs communes de la société

Plus en détail

Programmes d alphabétisation. et de l éducation non formelle. Contribution à la scolarisation des enfants de 8 à 16 ans au Maroc

Programmes d alphabétisation. et de l éducation non formelle. Contribution à la scolarisation des enfants de 8 à 16 ans au Maroc ROYAUMEDU MAROC MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE ET LA FORMATION PROFESSIONNELE ACADEMIE REGIONALE D EDUCATION ET DE FORMATION RABAT SALE ZEMMOUR ZAIR Projet (DENF/AREF/GREF) Programmes d alphabétisation

Plus en détail

Appel à projet Création du Logo et de la charte visuelle de Marseille-Provence 2013, Capitale européenne de la culture

Appel à projet Création du Logo et de la charte visuelle de Marseille-Provence 2013, Capitale européenne de la culture Appel à projet Création du Logo et de la charte visuelle de Marseille-Provence 2013, Capitale européenne de la culture Cadre de l appel à projet : L association Marseille-Provence 2013 met en place un

Plus en détail

S S. Insertion. Environnement. Formation. Technologies. Groupe SOS Intérim et Recrutement

S S. Insertion. Environnement. Formation. Technologies. Groupe SOS Intérim et Recrutement Environnement Technologies Formation Communication sur le progrès du Groupe SOS Insertion Pour la défense des droits du travail et la protection de l environnement 2010 S S Interlocuteur Pacte Mondial

Plus en détail

BMX COMPIEGNE CLAIROIX

BMX COMPIEGNE CLAIROIX BMX COMPIEGNE CLAIROIX SIEGE SOCIAL : 72, rue René Richard 60150 Janville Président : M. MANSARD Nicolas 06.13.79.11.50 E-mail : nicolas.mansard@bmxcompiegne-clairoix.fr Coordonateur Section BMX: M. POINCHEVAL

Plus en détail

Bibliothèque nationale de France L Oréal Fondation d entreprise

Bibliothèque nationale de France L Oréal Fondation d entreprise L Oréal Fondation d entreprise Bourse de recherche sur l art de l être et du paraître 2011-2012 Date limite de dépôt de dossier de candidature : le 30 mars 2011 Pour toutes informations complémentaires

Plus en détail

REGLEMENT APPEL A PROJETS D ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN SEINE-SAINT-DENIS ANNEE 2013

REGLEMENT APPEL A PROJETS D ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN SEINE-SAINT-DENIS ANNEE 2013 REGLEMENT APPEL A PROJETS D ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN SEINE-SAINT-DENIS ANNEE 2013 ARTICLE 1 : CONTEXTE Dans le prolongement de son Agenda 21 qui s intègre dans une logique de développement durable,

Plus en détail

CAIRE+ Groupe parlementaire Coprésidence: Yvonne Gilli, CN/SG + Yvonne Feri, CN/AG

CAIRE+ Groupe parlementaire Coprésidence: Yvonne Gilli, CN/SG + Yvonne Feri, CN/AG CAIRE+ Groupe parlementaire Coprésidence: Yvonne Gilli, CN/SG + Yvonne Feri, CN/AG Le groupe parlementaire CAIRE+ s engage pour la mise en œuvre du programme d action élaboré lors de la conférence onusienne

Plus en détail

SITUATION DE L ENSEIGNEMENT DU THEATRE AU BURKINA FASO

SITUATION DE L ENSEIGNEMENT DU THEATRE AU BURKINA FASO SITUATION DE L ENSEIGNEMENT DU THEATRE AU BURKINA FASO Le lien entre le théâtre et la structure scolaire est évident pour tous ceux qui ont connaissance de la naissance et de l évolution du théâtre dans

Plus en détail

1. Contexte. 2. Objectifs

1. Contexte. 2. Objectifs Royaume du Maroc Ministère de l Education Nationale Secrétariat Général Direction de la Stratégie, des Etudes et de la Planification L''écolle et lles Technollogiies de ll''iinformatiion et de lla Communiicatiion

Plus en détail

Certificat encadrant opérationnel d équipe

Certificat encadrant opérationnel d équipe Certificat encadrant opérationnel d équipe Ce programme de formation prépare à l obtention du CP FFP (Certificat Professionnel de la Fédération de la Formation Professionnelle) : Encadrant Opérationnel

Plus en détail

Demande de propositions (DP) 13-1415. Services de recrutement d un ou d une cadre de direction. La Société du Paysage de Grand- Pré

Demande de propositions (DP) 13-1415. Services de recrutement d un ou d une cadre de direction. La Société du Paysage de Grand- Pré La Société du Paysage de Grand- Pré Demande de propositions (DP) 13-1415 Services de recrutement d un ou d une cadre de direction Page 1 de 8 Page 2 de 8 Demande de propositions pour des services de recrutement

Plus en détail

PROGRAMME FONCTIONNEL EXPRESSION DES BESOINS DE l INHESJ DANS LE DOMAINE DES PUBLICATIONS

PROGRAMME FONCTIONNEL EXPRESSION DES BESOINS DE l INHESJ DANS LE DOMAINE DES PUBLICATIONS PROGRAMME FONCTIONNEL EXPRESSION DES BESOINS DE l INHESJ DANS LE DOMAINE DES PUBLICATIONS 1/ présentation de l Institut L Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice est un établissement

Plus en détail

Évaluation du programme d Informatique conduisant au diplôme d études collégiales (DEC) 420.01. au Cégep de Sorel-Tracy

Évaluation du programme d Informatique conduisant au diplôme d études collégiales (DEC) 420.01. au Cégep de Sorel-Tracy Évaluation du programme d Informatique conduisant au diplôme d études collégiales (DEC) 420.01 au Cégep de Sorel-Tracy Mars 1996 Introduction L évaluation de la mise en oeuvre du programme Techniques de

Plus en détail

AUTORISATIONS SPECIALES D ABSENCE SERVICE «GESTION DES CARRIERES»

AUTORISATIONS SPECIALES D ABSENCE SERVICE «GESTION DES CARRIERES» REFERENCES JURIDIQUES Loi 84-53 du 26 janvier 1984, article 59 (fonctionnaires) et article 136 (non titulaires), Décret 85-397 du 3 avril 1985 modifié relatif à l exercice du droit syndical dans la fonction

Plus en détail