PASSAGE. Projet d'approche Solidaire en SAnté GEnésique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PASSAGE. Projet d'approche Solidaire en SAnté GEnésique"

Transcription

1 PASSAGE Projet d'approche Solidaire en SAnté GEnésique EuropeAid/120804/C/G/Multi Rapport global des activités des clubs santé des lycées et collèges de Maroua. Année académique Cameroun Septembre 2008 Le présent projet est financé par l Union européenne Programme d'aide aux politiques et aux actions relatives à la santé génésique et sexuelle et aux droits connexes dans les pays en développement Ligne budgétaire (ex.b7-6312)

2 Résumé Dans l objectif d assurer une information adéquate de la cible jeune sur les sujets relatifs à la santé de la reproduction, le projet Passage de Maroua, en partenariat avec la délégation des enseignements secondaires a mis en place des clubs santé dans l enceinte de 17 établissements scolaires de Maroua. 160 pairs éducateurs jeunes et 14 enseignants encadreurs ont ainsi été formés et suivis dans la sensibilisation sur la santé sexuelle et santé de reproduction de octobre 2007 à mai Plusieurs activités ont ainsi été développées par ces clubs parmi les quelles : l écriture et la mise en scène de 14 pièces de théâtres, la participation au jeu concours «les olympiades de la SRAJ», la tenue de 156 séances de causeries éducatives et de 6 conférences. Le public ayant pris part à ces activités est estimé à près de jeunes. Introduction Le projet d approche solidaire en santé génésique (Passage) en partenariat avec la Délégation provinciale des enseignements secondaires de l Extrême Nord, a au cours de l année scolaire mobilisé les jeunes des établissements secondaires autour du thème de l éducation sanitaire centré sur la santé sexuelle et la santé de reproduction. IL est à noter que la collaboration du projet Passage avec la délégation des enseignements secondaires a débuté depuis l année scolaire ; début marqué par le réaménagement des locaux de l Inspection médico-scolaire (IMS) de Maroua et la dotation en matériels audio-visuel, documents de référence et matériels de sensibilisation sur la santé génésique par le projet. La réouverture officielle de cette structure de soins en milieu scolaire a eu lieu le 1 er décembre Un complément de matériel de distraction constructive sera mis en place au cours de l année (table de tennis de table, jeu de dame, jeu de lido). Dès la rentrée de septembre 2007 et sur instruction du délégué, les responsables des établissements ont réactivé pour certains et mis en place pour d autres des groupements d élèves intéressés par la santé. Ces groupements sont appelés «Club Santé». Chaque club était placé sous la responsabilité d un enseignant encadreur. Ces clubs avaient pour mission de sensibiliser les élèves de tout l établissement sur les problèmes de santé sexuelle et de santé de reproduction avec l appui du projet Passage. Pour mieux faire passer les messages, les membres du clubs encore appelés pairs éducateurs devaient accompagner leurs séances de sensibilisation de sketches ou pièces de théâtre. 1. Activités réalisées au 1 er trimestre Les activités du premier trimestre ont démarré par la formation des pairs éducateurs et de leurs encadreurs. Chaque club s est fait représenté par deux de ses membres. Cette formation a eu lieu les 10 et 11 novembre 2007 à la délégation de la santé publique. Elle a regroupé 48 personnes dont 19 enseignants encadreurs et 28 élèves pairs éducateurs. Les encadreurs comprenaient : 14 enseignants des lycées et collèges, 3 enseignants de l éducation de base et 2 encadreurs du Centre multifonctionnel de la jeunesse de Maroua. Parmi les jeunes il y avait 25 membres des clubs santé des lycées et collèges (13 filles et 12 garçons) et 3 jeunes filles non scolarisées de la troupe théâtrale «Nous nous jeunes». Les sujets traités au cours de cette formation ont porté sur 7 chapitres répartis en 25 exposés, un travail de groupe et un jeu de rôle Rappels sur le projet PASSAGE et ses objectifs (1 exposé) Fonctions et tâches du pair éducateur en santé génésique (1 exposé) Communication pour le changement de comportement (3 exposés) Approche genre (4 exposés) Pratiques familiales essentielles relatives aux IST/SIDA (7 exposés) Pratiques familiales essentielles relatives à la planification familiale (5 exposés) Présentation des centres jeunes ouverts et fonctionnels à Maroua (1 exposé)

3 Planification des activités des clubs santé (travaux de groupe) Comment animer un show en milieu jeune (jeux de rôle) A la fin de la formation, chaque club a été doté d un matériel de fonctionnement et de sensibilisation comprenant : 1 manuel de l acteur en santé génésique, un paquet de marqueurs, 2 rames de papier format A4, 1 rame de papier format A3, une boite de craie, un paquet de stylo à bille, 10 t-shirts frappés du sigle du projet Passage et des dépliants. Les boîtes à image, documents de référence en santé sexuelle et santé de reproduction ont été mis en place dans les centres jeunes et à l Inspection médicoscolaire. Ces documents pourront être consultés sur place ou empruntés par les clubs de différents établissements. Par la suite les membres formés et l encadreur de chaque club santé devaient organiser une formation interne à l intention du reste du club avec l appui de personnes ressources du projet. Le projet a développé des guides mensuels de sensibilisation centrés chaque fois sur un thème qui est développé par les clubs santé dans les lycées et collège et les associations partenaires dans la communauté. Un abonnement au journal 100% jeune a été souscrit au profit des clubs santés. Le projet a accompagné les clubs demandeurs dans l organisation des tables rondes et conférences. L essentiel des activités des clubs est fait de campagnes de sensibilisation et d écriture de pièces de théâtre qui seront présentées tout au long de l année scolaire. Tableau 1 Nombre de jeunes touchés au cours des séances de sensibilisation lors du 1 er trimestre Type de sensibilisation Nombre de séances Causerie éducative 25 Conférences 2 Shows (sketches et 71 théâtres) Garçons Filles Total 2. Activités réalisées au cours du 2 ème et 3 ème trimestre De retour à l école au début du 2 e trimestre, les jeunes se sont relancés dans les activités de la pair éducation. De concert avec les encadreurs des clubs santé, le projet a initié un jeu concours intitulé «Les olympiades de la santé de reproduction des adolescents et jeunes (SRAJ)». Les objectifs de cette rencontre étaient : D initier les jeunes à communiquer à travers les jeux, sketches et théâtres D évaluer et recentrer les connaissances des adolescents et jeunes en matière de SRAJ D évaluer les aptitudes et capacités des jeunes pairs éducateurs à la sensibilisation de masse Une circulaire adressée aux responsables des établissements secondaires et aux encadreurs des clubs de jeunes a été distribuée et diffusée sur les antennes de la radio, des affiches ont été imprimées et collées à différents points sensibles de la ville Le concours s est déroulé en deux phases durant la semaine de la jeunesse. Une présélection des pièces de théâtre a eu lieu le 6 février et la compétition finale s est tenue le samedi 9 février Présélection des pièces de théâtre Cet atelier qui s est tenu à l Inspection médico-scolaire a regroupé treize troupes théâtrales de huit clubs santé établissements secondaires, d une association des jeunes du quartier Pont Vert, la troupe théâtrale du Sare Robert Naoussi, celle du centre multifonctionnel de la jeunesse et une troupe du centre de promotion de la femme et de la famille.

4 Le jury était composé du responsable provincial de l Association camerounaise pour le marketing commercial (ACMS), la socio anthropologue du projet, l infirmier chef de IMS, et de la responsable de communication du projet Passage Les manuscrits des pièces à présenter ont été reçus au bureau du projet passage jusqu'à la veille de l atelier. Chaque troupe théâtrale a eu droit à 40 minutes de représentation à l abri des troupes concurrentes, devant le jury et un public constitué des encadreurs des différents clubs. A la fin de chaque représentation, le jury a procédé à une notation individuelle selon cinq critères et l assistance était appelée à porter des critiques ou suggestions en vue de l amélioration de la pièce pour le concours final ou les représentations ultérieures. Au terme de l atelier, les six pièces ont été retenues pour la finale des olympiades. Tableau 2 Pièces présentées lors du concours Domaine de la SRAJ Titre Troupe ou club santé Grossesse non désirée, avortement, dialogue partent enfant Education de la jeune fille (Harcèlement sexuel) Collège Jacques de Bernon Multi partenariat sexuel, grossesse non désirée, IST/VIH Le délinquant sexuel Collège adventiste de Maroua VIH, transmission, mariage précoce et forcé, fistules obstétricales Grossesse précoce Centre de promotion de la femme et famille VIH et prévention Le coiffeur Lycée de Meskine VIH, transmission Infidélité ou le chasseur de souris Lycée Classique et moderne de Maroua Grossesse non désirée et avortement, VIH Nafissa Lycée technique de Maroua Affirmation de soi et influence des Malheurs de la jeunesse Saré Robert Naoussi pairs, VIH discrimination Grossesse non désirée et avortement La déception de Clémentine Collège privé de l espoir Dépistage VIH avant le mariage Le test d abord Club Réglo du Pont Vert Grossesse non désirée VIH Lycée Bilingue de Maroua Grossesse non désirée Grossesse non désirée Sar - SM IST Une seule fois Lycée classique Mutuelle santé, accessibilité aux soins Assurance maladie Lycée de Domayo IST Distributeur automatique de bonbon Lycée Classique La pièce du Sare Robert Naoussi «Malheur de la jeunesse» traitant de l influence des pairs dans le comportement sexuel des jeunes et la discrimination vis-à-vis des personnes vivants avec le VIH a été retenue pour être présentée lors de l inauguration du centre jeune de Djarengol aménagé par le projet Passage. Des suggestions et conseils ont été données aux uns et aux autres afin d améliorer soit le contenu des la pièce ou leur mise en scène Les manuscrits des pièces «Une seule fois», «Assurance maladie» et «Distributeur automatique de bonbon» ont été déposés mais ces pièces n ont pas participé à la présélection. Cette présélection s est passée sous les regards attentifs de prés de 150 jeunes et des douze encadreurs des clubs santé La finale des olympiades de la SRAJ La finale des olympiades des matches des incollables et des représentations théâtrales s est tenue le samedi 9 février 2008 à l esplanade de l IMS de Maroua. La compétition était initialement basée sur 4 rubriques :

5 L écriture et la représentation théâtrale Les connaissances générales sur la SRAJ (match des incollables) Démonstration de la sensibilisation en milieu jeune Rapport d activités du club au sein de son établissement scolaire. Faute de temps et du fait de l engouement qu ont témoigné les jeunes pour ces rubriques, le jeu concours n a finalement porté que sur les représentations théâtrales et le match des incollables. Au total, douze clubs santé ont pris part au match des incollables et les six troupes présélectionnés aux représentations théâtrales. Le match des incollables s est déroulé en trois séquences entrecoupées de représentations théâtrales avec qualification directe, sur 20 questions, des quatre premiers en demi finale. La demi finale et la finale comportait 10 questions chacune avec prolongation jusqu'à la «mort subite». Un jury de quatre personnes (les chefs de service des activités péri et post scolaire des délégations provinciales de l éducation de base et des enseignements secondaires, le responsable provincial de ACMS et la socio anthropologue du projet) étaient chargés de sanctionner la représentation théâtrale, le chef de projet Passage s est occupé de la correction des questions Le match des incollables Douze établissements ont pris part à la première séquence de vingt questions avec un temps de réflexion d une minute à chaque question. Après collecte des réponses des candidats, le chef de projet procédait à la lecture de la réponse. A la fin de cette série, les quatre clubs totalisant les premières notes ont été retenus pour la demie finale. Ensuite une 2 e série de 10 questions a permis de retenir les deux meilleurs clubs santé pour la finale. La finale a opposé le Lycée classique et moderne de Maroua et le Collège privé islamique Abou Daoud. Sous les regards encourageants et émotifs de 300 élèves venus pour la circonstance. La bataille a été rude, le Lycée Classique tombera à la quatrième série de prolongation. Le troisième prix est revenu au Collège Jaques de Bernon Les représentations théâtrales Pour diversifier l ambiance et détendre l atmosphère, deux pièces de théâtre ont été présentées à la fin de chaque série de question du match des incollables. Chaque troupe disposait du temps nécessaire pour présenter complètement son œuvre, la notation était faite sur une grille de 20 points. La règle du jeu était de primer les trois meilleures pièces. Le maillot jaune est revenu au Collège Jacques de Bernon avec la pièce «L éducation de la jeune fille» qui démontre comment un dialogue ouvert entre parents et enfants peut mettre ces derniers à l abri des pratiques sexuelles à risque. Au terme des olympiades les établissements scolaires ci après ont été primés : Représentation théâtrale 1 er prix d une valeur de F : Collège Jacques de Bernon 2 e prix d une valeur de F : Lycée classique et moderne de Maroua 3 e prix d une valeur de F : Lycée technique de Maroua Connaissances générales sur la SRAJ 1 er prix d une valeur de F : Collège Abou Daoud 2 e prix d une valeur de F : Lycée classique et moderne de Maroua 3 e prix d une valeur de F : Collège Jacques de Bernon Prix spécial de l originalité de la pièce : Centre de promotion de la femme et de la famille

6 Prix spécial de participation : Club Réglo du Pont Vert Le public de jeunes ayant pris part à cette activité était estimé à 300 personnes en plus des 154 acteurs qui ont participé aux concours (soit un total de 450 jeunes environ) 2.3. Sensibilisation au sein des établissements scolaires L activité de sensibilisation à l intérieur des établissements a connu une faible participation malgré l augmentation du nombre de séances. Ce relâchement a été noté dès le début du mois de mai 2008 du fait de multiples fêtes officielles et surtout du fait de l abandon des lycées et collèges par des élèves des classes intermédiaires et des examens officiels. Toutefois, certains jeunes pairs éducateurs qui sont restés dans la ville de Maroua pendant les vacances ont été regroupés et ont poursuivi la sensibilisation dans différents quartiers de la ville tout au long du mois d août dans le cadre d une campagne intitulée «Vacances sans grossesses non désirées et sans IST» qui fait l objet d un rapport distinct. Tableau 3 Effectif des jeunes touchés au 2 e et 3 e trimestre par les sensibilisations Type de sensibilisation Causerie éducative Shows (sketches et théâtres) Conférences 6 Nbre de séances 131 Garçons Filles Effectif Olympiades (présélection) Olympiades (finale) 1 3. Conclusions et recommandations La mobilisation des jeunes autour de la santé sexuelle et santé de la reproduction a été une expérience enrichissante et bénéfique. Certains clubs santé se sont démarqués par leur intérêt et engouement envers les activités de sensibilisation et de la pair éducation. On peut notamment citer le Collège adventiste et le Collège de l espoir. L organisation du jeu concours «Les olympiades de la SRAJ» a permis un brassage des différents clubs santé de la ville et les échanges qui s en sont suivis ont favorisé la poursuite des activités au delà du cadre scolaire. Toutefois, tout n a pas été parfait, le projet et les personnes ressources chargées du suivi des clubs ont éprouvé plusieurs difficultés parmi lesquelles : L irrégularité des rapports de certains clubs, ce qui n a pas facilité le traitement des données des activités des clubs. Le désintérêt de certains encadreurs de clubs qui n ont même pas encouragé leurs élèves à mener une seule activité dans l établissement. L incompréhension de certains responsables d établissements qui ont interdit à leurs élèves de prendre part aux activités organisées par le projet malgré l intérêt de ces derniers La monopolisation des outils didactiques et de sensibilisations par certains membres du club L insuffisance du matériel promotionnel (T-shirts, pénis en bois et préservatifs pour les démonstrations) En perspective, l expérience est à poursuivre et les acquis de l année précédente devraient permettre d asseoir l information des jeunes sur la santé sexuelle et reproductive la ville de Maroua. Pour ce faire, on devrait : Relancer dès la rentrée scolaire les activités des clubs santé Organiser des sessions de recyclage/formations sur la SRAJ et la mise en scène des sketches de sensibilisation 430

7 Assurer un suivi régulier des activités de différents clubs Mettre à disposition des jeunes du matériel de promotion. Etendre le réseau en créant des clubs santé des jeunes dans les quartiers où le projet Passage a aidé à la création de centres jeunes.

PASSAGE. Projet d'approche Solidaire en SAnté GEnésique. Rapport du jeu concours les Olympiades de la SRAJ. Cameroun. Février 2008

PASSAGE. Projet d'approche Solidaire en SAnté GEnésique. Rapport du jeu concours les Olympiades de la SRAJ. Cameroun. Février 2008 PASSAGE Projet d'approche Solidaire en SAnté GEnésique EuropeAid/120804/C/G/Multi Rapport du jeu concours les Olympiades de la SRAJ Cameroun Février 2008 Le présent projet est financé par l Union européenne

Plus en détail

PASSAGE. Projet d'approche Solidaire en SAnté GEnésique

PASSAGE. Projet d'approche Solidaire en SAnté GEnésique PASSAGE Projet d'approche Solidaire en SAnté GEnésique EuropeAid/120804/C/G/Multi Compte rendu de l assemblée générale de la mutuelle de santé communautaire de Meskine (MuSaCoM) Maroua, Cameroun 27 mai

Plus en détail

RAPPORT DE LA SALLE MULTIMEDIA

RAPPORT DE LA SALLE MULTIMEDIA RAPPORT DE LA SALLE MULTIMEDIA ANNEE SCOLAIRE 2014-2015 CDRF/COMMUNAUTE ABEL/ NOVEMBRE 2015 RAPPORT SALLE M. MEDIA 2014-2015 Page 1 SOMMAIRE 1. LA FORMATION Les Elèves...3 Les Particuliers.. 4 Le personnel

Plus en détail

PRESENTATION DES ACTIVITES DU CENTRE POUR LE BIEN ETRE DES FEMMES (CBF/GK) «GISELE KAMBOU»

PRESENTATION DES ACTIVITES DU CENTRE POUR LE BIEN ETRE DES FEMMES (CBF/GK) «GISELE KAMBOU» PRESENTATION DES ACTIVITES DU CENTRE POUR LE BIEN ETRE DES FEMMES (CBF/GK) «GISELE KAMBOU» The image part with relationship ID rid2 was not found in the file. BUT: Promotion de la Santé Sexuelle et de

Plus en détail

La formation interministérielle

La formation interministérielle 1 La formation interministérielle La formation interministérielle mise en œuvre par la DGAFP s organise autour des trois axes suivants : La formation interministérielle déconcentrée dont les acteurs principaux

Plus en détail

La stratégie «5910»: une approche communautaire d éducation et de Promotion de la Santé Sexuelle et Reproductive des Adolescents & Jeunes

La stratégie «5910»: une approche communautaire d éducation et de Promotion de la Santé Sexuelle et Reproductive des Adolescents & Jeunes Programme Santé USAID/Santé Communautaire Phase II- 2011-2016 La stratégie «5910»: une approche communautaire d éducation et de Promotion de la Santé Sexuelle et Reproductive des Adolescents & Jeunes Par

Plus en détail

PROJET CARAVANE MOBILE DE LUTTE CONTRE LE VIH DANS LA COMMUNE DE DSCHANG

PROJET CARAVANE MOBILE DE LUTTE CONTRE LE VIH DANS LA COMMUNE DE DSCHANG PROJET CARAVANE MOBILE DE LUTTE CONTRE LE VIH DANS LA COMMUNE DE DSCHANG I. CONTEXTE Le VIH reste un problème de santé mondiale ; mais l Afrique subsaharienne reste la région la plus touchée par ce virus.

Plus en détail

CONTRAT D OBJECTIFS ET DE MOYENS

CONTRAT D OBJECTIFS ET DE MOYENS DEPARTEMENT DES YVELINES DIRECTION GENERALE DES SERVICES DU DEPARTMENT DIRECTION DE L ENFANCE, DE L ADOLESCENCE DE LA FAMILLE ET DE LA SANTE CONTRAT D OBJECTIFS ET DE MOYENS Entre, d une part, Le département

Plus en détail

Plan de sensibilisation

Plan de sensibilisation Ministère de l Éducation Nationale / Handicap International Niger Projet Projet : Développer l offre éducative pour les enfants handicapés au Niger Plan de sensibilisation Financé par Union Européenne

Plus en détail

Avis d'emploi vacant. Poste(s) supervisé(s) : Date d'affichage : 18 mars 2015. À propos de CATIE

Avis d'emploi vacant. Poste(s) supervisé(s) : Date d'affichage : 18 mars 2015. À propos de CATIE Titre du poste : Service : Relève de : Poste(s) supervisé(s) : Statut : Endroit : Courtier en connaissances, Programmes de santé sexuelle des hommes gais Échange des connaissances Directrice associée,

Plus en détail

Les Jeunes, Acteurs du Développement

Les Jeunes, Acteurs du Développement Nations Unies Commission économique pour l Afrique Bureau pour l Afrique du Nord Les Jeunes, Acteurs du Développement Le dialogue et la compréhension mutuelle Note conceptuelle UNFPA Tunis (Tunisie), 8-10

Plus en détail

Les comités USEP et HANDISPORT de Lot et Garonne s associent pour

Les comités USEP et HANDISPORT de Lot et Garonne s associent pour 47 Les comités USEP et HANDISPORT de Lot et Garonne s associent pour SOMMAIRE INTRODUCTION L Enfant, le Sport et le Handicap 1 HANDISPORT et USEP : Qui sommes-nous? PRESENTATION 2 HISTORIQUE 3 HANDISPORT

Plus en détail

ASSOCIATION DES PERES JESUITES DU BURUNDI/SERVICE YEZU MWIZA. COMPTE RENDU DE LA CARAVANE MUSICALE DE SENSIBILISATION A KAMENGE, 1 er Novembre 2014

ASSOCIATION DES PERES JESUITES DU BURUNDI/SERVICE YEZU MWIZA. COMPTE RENDU DE LA CARAVANE MUSICALE DE SENSIBILISATION A KAMENGE, 1 er Novembre 2014 COMPTE RENDU DE LA CARAVANE MUSICALE DE SENSIBILISATION A KAMENGE, 1 er Novembre 2014 Dans le cadre du projet BIRATURABA, le premier jour du mois de Novembre 2014 à partir de 15h, s est tenue à KAMENGE

Plus en détail

PROJET PROGRESS FRANCE Ministère des droits des femmes, de la ville, de la jeunesse et des sports

PROJET PROGRESS FRANCE Ministère des droits des femmes, de la ville, de la jeunesse et des sports Renforcer la formation des professionnels de santé à la prévention des violences au sein du couple et l'information du grand public sur les violences au sein du couple et les mutilations sexuelles féminines

Plus en détail

GUIDE D ORIENTATION STRATEGIQUE DISTRIBUTION CONTINUE DES MILDA A TRAVERS LES ECOLES

GUIDE D ORIENTATION STRATEGIQUE DISTRIBUTION CONTINUE DES MILDA A TRAVERS LES ECOLES GUIDE D ORIENTATION STRATEGIQUE DISTRIBUTION CONTINUE DES MILDA A TRAVERS LES ECOLES Version Janvier 2013 1 Sommaire I. CONTEXTE... 5 II. OBJECTIFS DU PROGRAMME... 5 III. OBJECTIF DU GUIDE... 5 IV. PRINCIPES

Plus en détail

DIVISION DE L ORGANISATION SCOLAIRE

DIVISION DE L ORGANISATION SCOLAIRE DIVISION DE L ORGANISATION SCOLAIRE PRIX «MOBILISONS-NOUS CONTRE LE HARCÈLEMENT» BIR n 5 du 28 septembre 2015 Réf : DOS 3 Le ministère de l éducation nationale, de l enseignement supérieur et de la recherche

Plus en détail

EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS

EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS Concours concernés : - Concours externe de recrutement de professeurs des écoles - Concours externe spécial de recrutement de professeurs des écoles -

Plus en détail

Modèle SAA de l USAID, Cadre des résultats et Indicateurs mondiaux et nationaux

Modèle SAA de l USAID, Cadre des résultats et Indicateurs mondiaux et nationaux Modèle de l USAID, Cadre des résultats et Indicateurs mondiaux et nationaux COMPOSANTES CENTRALES DU MODÈLE DE L USAID Le concept original des soins après avortement a été articulé pour la première fois

Plus en détail

Bulletin d information N 00 Nov. Déc. 2007

Bulletin d information N 00 Nov. Déc. 2007 PASSAGE Projet d Approche Solidaire en SAnté GEnésique Burkina Faso Bulletin d information N 00 Nov. Déc. 2007 CAMPAGNE MEDIATIQUE DE SENSIBILISATION SUR LA SANTE GENESIQUE DES JEUNES ET DES ADOLESCENT(E)S

Plus en détail

RÉSEAU D ACTION PROFESSIONNELLE CSQ

RÉSEAU D ACTION PROFESSIONNELLE CSQ RÉSEAU D ACTION PROFESSIONNELLE CSQ Compte-rendu Réunion du 22 octobre 2008 Cette réunion terminait un processus de 3 ans portant sur les cinq propositions pour une meilleure éducation au Québec. D entrée

Plus en détail

D PROCESSUS D REPORTING ET COMMUNICATION

D PROCESSUS D REPORTING ET COMMUNICATION PROCESSUS D REPORTING ET SOMMAIRE D PROCESSUS D REPORTING ET Page : 1 PROCESSUS D REPORTING ET SOMMAIRE D PROCESSUS D REPORTING ET... 1 D.1 REGLES ET PRINCIPES APPLICABLES... 3 D.2 ELEMENTS DE REPORTING

Plus en détail

Retour d expérience d équipe innovante accompagnée par la MEIP 2009/2010

Retour d expérience d équipe innovante accompagnée par la MEIP 2009/2010 Retour d expérience d équipe innovante accompagnée par la MEIP 2009/2010 Coordonnées de l établissement Lycée Joseph Desfontaines 2 rue Guillotière 79500 MELLE Tél. : 05.49.27.00.88 - fax : 05.49.27.91.06

Plus en détail

L entrée e dans la sexualité : initiation et prises de risque

L entrée e dans la sexualité : initiation et prises de risque L entrée e dans la sexualité : initiation et prises de risque Geneviève ve Paicheler Centre National de la Recherche Scientifique Que sait-on sur la sexualité des jeunes? Les données des enquêtes Accompagner

Plus en détail

Evaluation du dispositif «VAE PUISSANCE 2» Conduite par AGEFOS PME Rhône-Alpes. Avec le concours du FUP

Evaluation du dispositif «VAE PUISSANCE 2» Conduite par AGEFOS PME Rhône-Alpes. Avec le concours du FUP Evaluation du dispositif «VAE PUISSANCE 2» Conduite par AGEFOS PME Rhône-Alpes Avec le concours du FUP 1 Evaluation du dispositif «VAE PUISSANCE 2» Conduite par AGEFOS PME Rhône-Alpes Introduction : les

Plus en détail

Rapport de la Formation en Communication et plaidoyer Formateur :Saber Louhichi Date :04/05/06 2014

Rapport de la Formation en Communication et plaidoyer Formateur :Saber Louhichi Date :04/05/06 2014 Rapport de la Formation en Communication et plaidoyer Formateur :Saber Louhichi Date :04/05/06 2014 Sujet : les capacités communicationnelles et de plaidoyer des organisations de la société civile Lieu

Plus en détail

Cahier de gestion CODE : TITRE : POLITIQUE DE GESTION DES. Date d adoption : Le 13 juin 2007. Nature du document :

Cahier de gestion CODE : TITRE : POLITIQUE DE GESTION DES. Date d adoption : Le 13 juin 2007. Nature du document : Cahier de gestion TITRE : POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES CODE : Nature du document : Règlement X Politique Directive administrative Procédure Date d adoption : Le 13 juin 2007 X C.A. C.E.

Plus en détail

05 novembre 2015 IREV - Lille

05 novembre 2015 IREV - Lille 05 novembre 2015 IREV - Lille 1. OBJECTIFS GENERAUX Objectifs généraux Objectifs généraux Présenter le club d entreprises FACE MEL, ses actions et spécificités Présenter notre méthodologie de développement

Plus en détail

Changer les attitudes face au vieillissement de la population active Stratégies d adaptation dans les entreprises allemandes

Changer les attitudes face au vieillissement de la population active Stratégies d adaptation dans les entreprises allemandes Changer les attitudes face au vieillissement de la population active Stratégies d adaptation dans les entreprises allemandes Bettina Splittgerber 03.08 1 Les changements démographiques en Allemagne 2 L

Plus en détail

FIC/Inf.1 15 juin 2011. Le Cap, Afrique du Sud

FIC/Inf.1 15 juin 2011. Le Cap, Afrique du Sud FIC/Inf.1 15 juin 2011 Le Cap, Afrique du Sud ELABORATION D EXPOSES DIDACTIQUES POUR LE FORUM DES PARTENARIATS 2012 Note : ce document d information sera présenté dans la rubrique «Questions diverses»

Plus en détail

Plan de formation des OSC de niveaux 2 et 3

Plan de formation des OSC de niveaux 2 et 3 FONDS EUROPEEN DE DEVELOPPEMENT REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE Programme de l Union Européenne pour la Société Civile et la Culture/PESCC 10 ème FED Plan de formation des OSC de niveaux 2 et 3 DP1

Plus en détail

Concours de recrutement de professeurs de français - Genève - 2006. Note d information

Concours de recrutement de professeurs de français - Genève - 2006. Note d information OFFICE DES NATIONS UNIES A GENEVE UNITED NATIONS OFFICE AT GENEVA Concours de recrutement de professeurs de français - Genève - 2006 Note d information 1. Un concours de recrutement de professeurs de français

Plus en détail

( prêt de la Banque Mondiale N 7392TN) -------------

( prêt de la Banque Mondiale N 7392TN) ------------- UNIVERSITE DE SOUSSE TERMES DE REFERENCE Projet d appui à la qualité (Capacité de Gestion) Formation des cadres de l Université de Sousse Dans le domaine de la Gestion Financière des Établissements Publics

Plus en détail

ATELIER DE VALIDATION DES SCÉNARIOS

ATELIER DE VALIDATION DES SCÉNARIOS VERSION JUIN 2014 COMPRENDRE SON QUARTIER et EXPLORER DES SOLUTIONS ATELIER DE VALIDATION DES SCÉNARIOS Toute forme de reproduction et de diffusion des outils du projet QVAS est encouragée à condition

Plus en détail

SUPER GO UN PROGRAMME DE RENFORCEMENT DES JEUNES FILLES

SUPER GO UN PROGRAMME DE RENFORCEMENT DES JEUNES FILLES SUPER GO UN PROGRAMME DE RENFORCEMENT DES CAPACITES DES JEUNES FILLES CONTEXTE DU PROGRAMME SUPER GO Féminisation du VIH : quelques chiffres clés (EIS-2005) 0,4% des filles de 15 à 19 ans sont infectées

Plus en détail

«Attraction le manga» d une campagne de communication à un outil d intervention

«Attraction le manga» d une campagne de communication à un outil d intervention «Attraction le manga» d une campagne de communication à un outil d intervention Journées de la prévention 5 juin 2013 Julie-Mattéa Fourès Inpes julie-mattea.foures@inpes.sante.fr La prévention du tabagisme

Plus en détail

Ministère de la Famille et de la Solidarité Nationale ****

Ministère de la Famille et de la Solidarité Nationale **** Ministère de la Famille et de la Solidarité Nationale **** 1 «DONNER AUX FEMMES LES MOYENS DE VIVRE EN MEILLEURE SANTE» 2 Introduction 1. Etat des lieux de la santé des femmes au Bénin 2.Causes essentielles

Plus en détail

Plusieurs enquêtes en ligne vous ont été proposées au cours de l année 2014, afin de toujours mieux comprendre vos attentes.

Plusieurs enquêtes en ligne vous ont été proposées au cours de l année 2014, afin de toujours mieux comprendre vos attentes. Plusieurs enquêtes en ligne vous ont été proposées au cours de l année 2014, afin de toujours mieux comprendre vos attentes. Vous avez été nombreux à y répondre, nous vous en remercions et vous proposons

Plus en détail

Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication

Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication A. Contexte La Conférence des Ministres de l Éducation des États et gouvernements de la Francophonie (CONFEMEN) est une organisation

Plus en détail

Conférence des États Parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption

Conférence des États Parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Nations Unies CAC/COSP/WG.4/2012/1 Conférence des États Parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Distr. générale 25 mai 2012 Français Original: anglais Groupe de travail intergouvernemental

Plus en détail

ATELIER DE LANCEMENT DU PROJET DE GESTION INTEGREE DE LA SECHERESSE EN AFRIQUE DE L OUEST

ATELIER DE LANCEMENT DU PROJET DE GESTION INTEGREE DE LA SECHERESSE EN AFRIQUE DE L OUEST Rapport atelier ATELIER DE LANCEMENT DU PROJET DE GESTION INTEGREE DE LA SECHERESSE EN AFRIQUE DE L OUEST 28 et 29 janvier 2015 GWP/ Afrique de l Ouest NOTE CONCEPTUELLE ATELIER DE LANCEMENT DU PROJET

Plus en détail

Programme de recrutement et dotation

Programme de recrutement et dotation Programme de recrutement et dotation Adopté le 13 juin 2006 par le conseil d administration (255 e assemblée résolution n o 2139) Amendé le 16 avril 2013 par le conseil d administration Résolution numéro

Plus en détail

Consultant de Santé de la Reproduction/SSRAJ

Consultant de Santé de la Reproduction/SSRAJ Situation: Bobo-Dioulasso, Burkina Faso Consultant de Santé de la Reproduction/SSRAJ Centre: Centre pour Leadership et Management General Structure: Organisation Ouest Africaine de la Santé Lieu de travail:

Plus en détail

STRATÉGIE DES LANGUES POUR LE DEGRÉ SECONDAIRE II

STRATÉGIE DES LANGUES POUR LE DEGRÉ SECONDAIRE II STRATÉGIE DES LANGUES POUR LE DEGRÉ SECONDAIRE II Stratégie de la CDIP du 24 octobre 2013 pour la coordination à l échelle nationale de l enseignement des langues étrangères dans le degré secondaire II

Plus en détail

EAST EAGLE FOUNDATION

EAST EAGLE FOUNDATION EAST EAGLE FOUNDATION Campagne de sensibilisation pour la scolarisation des filles et garçons en situation de handicap dans la commune de KISENSO, Kinshasa-République Démocratique du Congo Rapport réalisée

Plus en détail

Lancement de la campagne Entretien Professionnel (EP) 2015

Lancement de la campagne Entretien Professionnel (EP) 2015 INSTRUCTION n 2015-25 du 6 mars 2015 Lancement de la campagne Entretien Professionnel (EP) 2015 Emetteurs : Direction des Ressources humaines et des Relations sociales - Direction du Développement RH Correspondants

Plus en détail

AFD Lomé 23 octobre 2012 Noël AMEBLE

AFD Lomé 23 octobre 2012 Noël AMEBLE AFD Lomé 23 octobre 2012 Noël AMEBLE T O G O RENFORCEMENT DU SYSTEME EDUCATIF EN INFRASTRUCTURES Une délégation composée de M. Nicolas WARNERY, Ambassadeur de France au Togo et d une équipe de l Agence

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITÉ DU DÉVELOPPEMENT ET DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE (CDIP)

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITÉ DU DÉVELOPPEMENT ET DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE (CDIP) OMPI CDIP/5/5 Corr. ORIGINAL : anglais DATE : 21 juillet 2010 ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE F COMITÉ DU DÉVELOPPEMENT ET DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE (CDIP) Cinquième session

Plus en détail

Tous pour un... un pour tous!

Tous pour un... un pour tous! Tous pour un... un pour tous! Activités de développement de la solidarité Élèves du primaire GUIDE D ANIMATION À L INTENTION DES ENSEIGNANTS proposé par 5935, St-Georges, bureau 310 Lévis (Québec) G6V

Plus en détail

I - Qui est le Conseiller d Orientation?

I - Qui est le Conseiller d Orientation? Le Conseiller d orientation, sa formation et sa pratique au niveau des Enseignements Secondaires. Communication du Professeur Pierre FONKOUA et de Monsieur Richard YOUTHA à la Table ronde organisée par

Plus en détail

Annex 10. Insurance Europe ISSDC «qualification and lifelong learning» Bruxelles, le 14/06/2012.

Annex 10. Insurance Europe ISSDC «qualification and lifelong learning» Bruxelles, le 14/06/2012. Insurance Europe ISSDC «qualification and lifelong learning» Bruxelles, le 14/06/2012. 1 1 Contexte Une politique de l emploi de long terme dans le dialogue social : 1. Fusion Axa-UAP 1996-1999, Nouvelles

Plus en détail

Axe prioritaire I: Capacité d insertion professionnelle :

Axe prioritaire I: Capacité d insertion professionnelle : ANNEXE 1 au dossier de présentation pour la presse au sujet du lancement du 2 e tour du PIC EQUAL Présentation des axes prioritaires avec une esquisse des mesures cofinancées pour l exercice 2004-2006:

Plus en détail

Secrétariat de la Convention de Stockholm Téléphone : +41 22 917 81 70 sur les polluants organiques persistants Fax : +41 22 917 80 98

Secrétariat de la Convention de Stockholm Téléphone : +41 22 917 81 70 sur les polluants organiques persistants Fax : +41 22 917 80 98 Téléphone : +41 22 917 81 70 sur les polluants organiques persistants Fax : +41 22 917 80 98 International Environment House Mél : ssc@pops.int 11-13 chemin des Anémones Site Internet : www.pops.int CH

Plus en détail

GUIDE D AIDE À L ÉLABORATION DU BILAN DE FORMATION B.A.F.D

GUIDE D AIDE À L ÉLABORATION DU BILAN DE FORMATION B.A.F.D DIRECTION RÉGIONALE DE LA JEUNESSE, DES SPORTS ET DE LA COHÉSION SOCIALE DE LA CHAMPAGNE-ARDENNE GUIDE D AIDE À L ÉLABORATION DU BILAN DE FORMATION B.A.F.D Le jury régional B.A.F.D. de Champagne Ardenne

Plus en détail

Je déclare avoir pris connaissance des conditions générales d adhésion aux ateliers dispensés par le jardin d anglais et je les accepte.

Je déclare avoir pris connaissance des conditions générales d adhésion aux ateliers dispensés par le jardin d anglais et je les accepte. Ateliers d anglais Fiche d inscription Année 2014-2015 Cadre réservé à l administration : Date de réception : N : Agent : Nom de l enfant : Prénom : Age de l enfant : Date d anniversaire : Classe fréquentée

Plus en détail

Modifications du Code du travail par la loi N 2014-873 du 4 août 2014

Modifications du Code du travail par la loi N 2014-873 du 4 août 2014 FM 14/08/14 Modifications du Code du travail par la loi N 2014-873 du 4 août 2014 Article L1153-5 L employeur prend toutes dispositions nécessaires en vue de prévenir les faits de harcèlement sexuel, d

Plus en détail

TABLEAU RECAPITULATIF DES PROJETS DU CESC AU LYCEE FLAUBERT ANNEE 2014-2015 A X E 1 - Lutte contre l'exclusion agir pour la réussite des élèves

TABLEAU RECAPITULATIF DES PROJETS DU CESC AU LYCEE FLAUBERT ANNEE 2014-2015 A X E 1 - Lutte contre l'exclusion agir pour la réussite des élèves TABLEAU RECAPITULATIF DES PROJETS DU CESC AU LYCEE FLAUBERT ANNEE 2014-2015 A X E 1 - Lutte contre l'exclusion agir pour la réussite des élèves Réussite des élèves contribuer à améliorer la réussite des

Plus en détail

Historique de la profession de Conseiller en économie sociale familiale

Historique de la profession de Conseiller en économie sociale familiale Historique de la profession de Conseiller en économie sociale familiale Les précurseurs! Fin du XVII ème siècle, Madame de Maintenon crée l Ecole l de Saint Cyr pour les jeunes filles de la noblesse désargentée.

Plus en détail

Animation de la manifestation de remise des prix de la 10 ème édition du concours «Initiative au Féminin»

Animation de la manifestation de remise des prix de la 10 ème édition du concours «Initiative au Féminin» 1er réseau de financement des créateurs d entreprise 228 plateformes d accompagnement dans toute la France 16 200 entreprises et 38 500 emplois créés ou maintenus en 2014 CAHIER DES CHARGES Animation de

Plus en détail

Plateforme éducative Service de garde Sainte-Claire

Plateforme éducative Service de garde Sainte-Claire Plateforme éducative Service de garde Sainte-Claire Château d Émylie Introduction Le service de garde Sainte-Claire a ouvert ses portes au milieu des années 80, et à ses débuts, une trentaine d enfants

Plus en détail

Devenez partenaire de Golf For Plan

Devenez partenaire de Golf For Plan Tournoi au profit de l association PLAN 10 octobre 2011 Golf de Saint-Cloud Devenez partenaire de Golf For Plan Programme Lundi 10 octobre 2011 Golf de Saint-Cloud À partir de 10h30 À partir de 11h30 12h45

Plus en détail

«Faire de l égalité des chances une culture et une priorité académiques»

«Faire de l égalité des chances une culture et une priorité académiques» CONVENTION REGIONALE POUR LA PROMOTION DE L EGALITE DES CHANCES ENTRE LES FILLES ET LES GARÇONS, LES HOMMES ET LES FEMMES DANS LE SYSTEME EDUCATIF Convention partenariale entre : - Le Préfet de la Région

Plus en détail

I/ Présentation de notre association et de notre programme

I/ Présentation de notre association et de notre programme GUIDE ENSEIGNANTS INTERVENTION EN CLASSE D UN ENTREPRENEUR 1. Présentation de notre association et de notre programme 2. Le contenu de l intervention de l entrepreneur 3. La préparation de l intervention

Plus en détail

Dossier de Candidature 1 ère Edition. Trophée de l Entreprise Amie des Parents

Dossier de Candidature 1 ère Edition. Trophée de l Entreprise Amie des Parents 1 ère Edition Trophée de l Entreprise Amie des Parents Mai 2015 Qui SOMMES NOUS? L association Bébés Du Maroc a été crée en 2011 par un groupe de jeunes qui se sont donnés comme mission de Créer des changements

Plus en détail

EVALUATION FINALE MLI/016. Programme d Appui à la Santé de Base

EVALUATION FINALE MLI/016. Programme d Appui à la Santé de Base EVALUATION FINALE MLI/016 Programme d Appui à la Santé de Base FICHE SYNTHETIQUE Pays Titre long du projet Titre court du projet Code LuxDev Mali Programme d Appui à la Santé de Base PASAB MLI/016 Version

Plus en détail

La coordination interministérielle du programme national nutrition santé

La coordination interministérielle du programme national nutrition santé PROGRAMME NATIONAL NUTRITION SANTÉ 55 La coordination interministérielle du programme national nutrition santé Le Programme national nutrition santé (PNNS, 2001-2005), financé par l Etat et l assurance

Plus en détail

APPEL A PROJET. «Grandir avec son enfant» QUINZAINE DE LA PARENTALITE. du 04 mars 2016 au 21 mars 2016

APPEL A PROJET. «Grandir avec son enfant» QUINZAINE DE LA PARENTALITE. du 04 mars 2016 au 21 mars 2016 CAF TOURAINE ACTION SOCIALE Service Développement territorial TSA 47444-37929 TOURS Cedex 9 APPEL A PROJET QUINZAINE DE LA PARENTALITE 2016 du 04 mars 2016 au 21 mars 2016 «Grandir avec son enfant» http://caftouraine.eklablog.com

Plus en détail

Bilan Cohésion Sociale 2009 La Cité des Métiers de Marseille et de Provence-Alpes-Côte d Azur page 1/10

Bilan Cohésion Sociale 2009 La Cité des Métiers de Marseille et de Provence-Alpes-Côte d Azur page 1/10 page 1/10 Sommaire I- Rappel du Contexte Concept & Objectifs p 3 p 3 II- Les Journées Thématiques ou Rencontres Journée CLEE Franchise d entreprise sur le secteur Beauté & Bien-être Créer son Entreprise

Plus en détail

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel Responsables opérationnels débutants ou expérimentés en lien direct avec le comité de direction. Responsables d unités de production. Responsables de projet (technique, organisation, industrialisation).

Plus en détail

Stratégie Régionale. envers les Jeunes. l Artisanat

Stratégie Régionale. envers les Jeunes. l Artisanat Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes La Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes (S.R.A.J.) constitue une offre globale

Plus en détail

Guide administratif d interprétation et d application de la politique concernant la publicité, la sollicitation et la commandite

Guide administratif d interprétation et d application de la politique concernant la publicité, la sollicitation et la commandite Guide administratif d interprétation et d application de la politique concernant la publicité, la sollicitation et la commandite Commandite Table des matières 1. Campagne de financement, levée de fonds

Plus en détail

La Direction Départementale de la Cohésion Sociale de la Haute-Savoie

La Direction Départementale de la Cohésion Sociale de la Haute-Savoie La Direction Départementale de la Cohésion Sociale de la Haute-Savoie Ses missions et services Pôle Logement hébergement Marie-Antoinette FORAY, cheffe de pôle téléphone 04.50.88.48.72 télécopie 04.50.88.48.82

Plus en détail

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel Responsables opérationnels débutants ou expérimentés en lien direct avec le comité de direction. Responsables d unités de production. Responsables de projet (technique, organisation, industrialisation).

Plus en détail

accueil bulletin officiel [B.O.] n 39 du 28 octobre 2004 - sommaire MENP0402363N

accueil bulletin officiel [B.O.] n 39 du 28 octobre 2004 - sommaire MENP0402363N accueil bulletin officiel [B.O.] n 39 du 28 octobre 2004 - sommaire MENP0402363N Personnels PERSONNELS ENSEIGNANTS Attribution aux personnels enseignants des premier et second degrés relevant du MEN d

Plus en détail

Coopérative Féminine pour la Protection de l Environnement (CO.FE.P.E) Theme: Women and children Human settlement and HIV AIDS

Coopérative Féminine pour la Protection de l Environnement (CO.FE.P.E) Theme: Women and children Human settlement and HIV AIDS Coopérative Féminine pour la Protection de l Environnement (CO.FE.P.E) Theme: Women and children Human settlement and HIV AIDS I/Présentation: La coopérative Féminine pour la Protection de l Environnement

Plus en détail

SEANCE PLENIERE DU 18 JUIN 2014

SEANCE PLENIERE DU 18 JUIN 2014 SEANCE PLENIERE DU 18 JUIN 2014 COMMISSION CULTURE Présenté par Anaïs GUILLEMET et Paul NANNARONE Dès notre 1 ère commission, nous avons été sollicités pour participer à l action «1914-1944, D une guerre

Plus en détail

GUIDE D ACCOMPAGNEMENT DES OUTILS D EVALUATION DE COMPETENCES. AU SERVICE DES ENSEIGNANTS DU 1 er DEGRE SECONDAIRE

GUIDE D ACCOMPAGNEMENT DES OUTILS D EVALUATION DE COMPETENCES. AU SERVICE DES ENSEIGNANTS DU 1 er DEGRE SECONDAIRE GUIDE D ACCOMPAGNEMENT DES OUTILS D EVALUATION DE COMPETENCES AU SERVICE DES ENSEIGNANTS DU 1 er DEGRE SECONDAIRE I. CADRE LÉGAL Développer des compétences, telle est désormais la mission de l école. Le

Plus en détail

Campagne de communication Jeunes Noyonnais Avril 2013

Campagne de communication Jeunes Noyonnais Avril 2013 DOSSIER DE PRESSE Campagne de communication Jeunes Noyonnais Avril 2013 Contact Presse Myriam Jamali 03 44 93 36 58 myriam.jamali@noyon.fr 2 500, c est, selon l ARCEP, le nombre de textos envoyés par mois

Plus en détail

Le projet «Lutter contre l abandon scolaire des jeunes filles à Kédougou»

Le projet «Lutter contre l abandon scolaire des jeunes filles à Kédougou» Le projet «Lutter contre l abandon scolaire des jeunes filles à Kédougou» Résumé du projet L action vise principalement à lutter contre l abandon scolaire et renforcer l accès à l éducation des jeunes

Plus en détail

RAPPORT FINAL GUIDE DE L EDUCATION AUX DROITS DE L HOMME FORMATION DES ENSEIGNANTS EN COTE D IVOIRE. L Ecole, Instrument de la Paix - Côte d Ivoire

RAPPORT FINAL GUIDE DE L EDUCATION AUX DROITS DE L HOMME FORMATION DES ENSEIGNANTS EN COTE D IVOIRE. L Ecole, Instrument de la Paix - Côte d Ivoire GUIDE DE L EDUCATION AUX DROITS DE L HOMME ET FORMATION DES ENSEIGNANTS EN COTE D IVOIRE RAPPORT FINAL Abidjan, Décembre 2013 I- RESUME DU PROJET Ce rapport a pour objet l édition et la vulgarisation d

Plus en détail

OUTIL D AUTOÉVALUATION DU

OUTIL D AUTOÉVALUATION DU Institut de leadership en éducation OUTIL D AUTOÉVALUATION DU L EADERSHIP Instructions Ministère de l Éducation INSTRUCTIONS ET RECOMMANDATIONS POUR L UTILISATION EFFICACE DE L OUTIL Les recherches montrent

Plus en détail

ONG ENTRAIDE-BENIN. PROJET : Appui à la scolarisation des enfants démunis de la localité d Akogbato

ONG ENTRAIDE-BENIN. PROJET : Appui à la scolarisation des enfants démunis de la localité d Akogbato 1 ONG ENTRAIDE-BENIN www.entraide-africa.org PROJET : Appui à la scolarisation des enfants démunis de la localité d Akogbato Novembre 2013 2 1- PRESENTATION GENERALE ET RESUME Nom du Demandeur Adresse

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur :

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur : COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : D Dernière modification : 30/04/2015 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Responsable d affaires I OBJECTIF PROFESSIONNEL

Plus en détail

www.saint-quentin-en-yvelines.fr

www.saint-quentin-en-yvelines.fr IPS - 3, place de la Mairie 78190 Trappes-en-Yvelines Tél. : 01 30 16 17 80 www.saint-quentin-en-yvelines.fr Un Institut au cœur des problématiques de santé créé par l agglomération de Saint- Quentin-en-Yvelines

Plus en détail

Festival International «Les Chœurs à l Unisson» Les CAL U Gabon 2015

Festival International «Les Chœurs à l Unisson» Les CAL U Gabon 2015 Festival International «Les Chœurs à l Unisson» Les CAL U Gabon 2015 REGLEMENT DU CONCOURS DE CHORALES «CAL U Gabon 2015» 1 ère édition : du 10 avril au 22 août 2015 Libreville Préambule : Le chant choral

Plus en détail

1. Contexte. 2. Objectifs

1. Contexte. 2. Objectifs Royaume du Maroc Ministère de l Education Nationale Secrétariat Général Direction de la Stratégie, des Etudes et de la Planification L''écolle et lles Technollogiies de ll''iinformatiion et de lla Communiicatiion

Plus en détail

INSTITUT de THEATRE FRANCOPHONE DE POLOGNE. Programme de développement des pratiques théâtrales dans des classes de FLE

INSTITUT de THEATRE FRANCOPHONE DE POLOGNE. Programme de développement des pratiques théâtrales dans des classes de FLE INSTITUT de THEATRE FRANCOPHONE DE POLOGNE Programme de développement des pratiques théâtrales dans des classes de FLE Lycée / septembre 2015 - juin 2018 Rapport sur l activité théâtrale en français dans

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Prestations Formation en langue anglaise pour 2009 et 2010

CAHIER DES CHARGES Prestations Formation en langue anglaise pour 2009 et 2010 CAHIER DES CHARGES Relatif aux Prestations de Formation en langue anglaise pour 2009 et 2010 1/ OBJET DE LA CONSULTATION La présente consultation porte sur l accompagnement dans la langue anglaise au profit

Plus en détail

Liaison collège Anatole France-lycée Cuvier

Liaison collège Anatole France-lycée Cuvier Collège Anatole France - Bethoncourt Liaison collège Anatole France-lycée Cuvier - Rapport d étape - Résumé du projet : Afin de favoriser le lien entre les apprentissages du collège et du lycée en utilisant

Plus en détail

Sources de financement

Sources de financement Financement Club Subventions Service civique Dons Sponsoring Fondations Sources de financement Autres idées Subventions .Conseil Régional http://www.picardie.fr/img/pdf/f/f/4/ politique_sportive_2014.pdf

Plus en détail

Rapport de mission de supervision

Rapport de mission de supervision Rapport de mission de supervision 11-17 Novembre 2012 Département de l Alibori et de l Alibori I Introduction contexte Le MEDISTOCK demeure l un des logiciels efficaces dans la gestion des médicaments

Plus en détail

ETAT DE MISE EN ŒUVRE DU PLAN D ACTION NATIONAL

ETAT DE MISE EN ŒUVRE DU PLAN D ACTION NATIONAL MINISTERE DE LA SANTE REPUBLIQUE DU MALI ********** ********** SECRETARIAT GENERAL Un Peuple Un But Une Foi ********** ********** DIRECTION NATIONALE DE LA SANTE ********** N Tomikorobougou BP 233 Tel

Plus en détail

ENQUETE DE SATISFACTION MENEE AUPRES DES UTILISATEURS DES OUTILS «NE PERDS PAS LA MUSIQUE. PROTEGE TES OREILLES» RAPPORT D EVALUATION MARS 2010

ENQUETE DE SATISFACTION MENEE AUPRES DES UTILISATEURS DES OUTILS «NE PERDS PAS LA MUSIQUE. PROTEGE TES OREILLES» RAPPORT D EVALUATION MARS 2010 ENQUETE DE SATISFACTION MENEE AUPRES DES UTILISATEURS DES OUTILS DE LA CAMPAGNE «NE PERDS PAS LA MUSIQUE. PROTEGE TES OREILLES» RAPPORT D EVALUATION MARS 2010 Réalisé par le Service Prévention Santé de

Plus en détail

Principes de gestion et leadership. Kaoutar Mdarhri Alaoui Chef de division de l observatoire de l emploi public MFPMA

Principes de gestion et leadership. Kaoutar Mdarhri Alaoui Chef de division de l observatoire de l emploi public MFPMA Principes de gestion et leadership Kaoutar Mdarhri Alaoui Chef de division de l observatoire de l emploi public MFPMA Sommaire Expérience du MFPMA en matière d institutionnalisation de l égalité entre

Plus en détail

LE PROJET D ANIMATION UC1- UC2 UC3 UC4

LE PROJET D ANIMATION UC1- UC2 UC3 UC4 LE PROJET D ANIMATION UC1 UC2 UC3 UC4 Ceci est un document de travail, un outil qui doit vous aider dans la construction de votre réflexion et de votre analyse de l environnement professionnel, en vue

Plus en détail

Contribution des TICE à l évolution du système éducatif. Anne-Marie BARDI IGEN honoraire

Contribution des TICE à l évolution du système éducatif. Anne-Marie BARDI IGEN honoraire Contribution des TICE à l évolution du système éducatif Anne-Marie BARDI IGEN honoraire Vision d acteur / Vision de chercheur Expérience durable Variété des fonctions Diversité des niveaux et des disciplines

Plus en détail

Projet Mission Pour l Emploi

Projet Mission Pour l Emploi En partenariat avec la Commune de Diego Suarez Projet Mission Pour l Emploi Madagascar - Antsiranana (Diego-Suarez) Rapport Août 2014 Avec le soutien de l Association Internationale des Mairies Francophones

Plus en détail

Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social CAHIER DES CHARGES DU CONSULTANT

Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social CAHIER DES CHARGES DU CONSULTANT Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social CAHIER DES CHARGES DU CONSULTANT APPUI CONSEIL «GESTION DES AGES» dans le cadre du Contrat de génération Le présent

Plus en détail

Guide individuel Jury CQP Responsable de magasin en BVP

Guide individuel Jury CQP Responsable de magasin en BVP Date de l évaluation Nom et fonction du membre du jury Nom et prénom du candidat Entreprise du candidat Activités Industrielles de Boulangerie Ce guide est destiné à chaque membre du jury Guide individuel

Plus en détail

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE Direction générale de l offre de soins Sous-direction du pilotage de la performance des acteurs de l offre de soins MINISTERE D AFFAIR SOCIAL ET DE LA SANTE Bureau de l efficience des établissements de

Plus en détail

> Rectorat d Orléans-Tours. Rapport de jury. Concours de recrutement SAENES Classe supérieure 2013

> Rectorat d Orléans-Tours. Rapport de jury. Concours de recrutement SAENES Classe supérieure 2013 > Rectorat d Orléans-Tours Rapport de jury Concours de recrutement SAENES Classe supérieure 2013 Organisation générale du concours Première session du concours de SAENES Classe supérieure organisé dans

Plus en détail