CONSOLIDATION DES PLIE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CONSOLIDATION DES PLIE"

Transcription

1 CONSOLIDATION DES PLIE 2008

2

3 SOMMAIRE INTRODUCTION LA CONSOLIDATION QUANTITATIVE... 5 C... 6 T LA CONSOLIDATION QUALITATIVE L Lever les freins à l emploi Orienter le participant Proposer des «étapes emploi» Former Accompagner L L F 1 L C P I E (CPIE) F 2 V A E F 3 L F 4 L RMI ( RSA) F 5 L F 6 L F 7 L CONCLUSION L PLIE... 81

4 Introduction 2 Les "Plans Locaux pluriannuels pour l'insertion et l'emploi", créés à l'initiative des Collectivités Locales et des Etablissements Publics de Coopération Intercommunale, sont d'abord la traduction stratégique et opérationnelle des politiques d insertion et d emploi sur un territoire. Fondés sur des diagnostics partagés par les Collectivités Locales et Territoriales, l'etat et leurs principaux partenaires concernés (acteurs sociaux et économiques) les PLIE sont les maîtres d'ouvrage délégués des politiques d insertion et d emploi des collectivités locales et des établissements intercommunaux. A ce titre, ils ont pour fonction d'être des "platesformes territoriales partenariales" au sein desquelles se coordonnent les programmes et les actions en matière d'insertion et d'emploi sur leur territoire. En outre, les PLIE, quel que soit le statut de la structure qui les anime (associations, GIP ou établissements intercommunaux ), ont pour missions, d'une part, de réunir les acteurs et opérateurs locaux concernés autour d'objectifs quantitatifs d'accès de personnes "en difficulté" à un emploi durable, en organisant pour ces personnes des parcours individualisés d'insertion professionnelle avec un accompagnement très renforcé assuré par des référents spécialisés ; et d'autre part, d'assurer une ingénierie technique et financière des actions et des dispositifs locaux contribuant à l'emploi de leurs bénéficiaires puis au maintien de ceuxci dans l'emploi pendant plus de 6 mois. Enfin, les PLIE sont des outils de développement local dans la capacité qu'ils ont de concevoir avec leurs partenaires tous les projets qui peuvent concourir à l'amélioration des parcours d'insertion des publics concernés. La mise en œuvre des PLIE est confiée à un ensemble d'opérateurs (appelés "bénéficiaires" dans le cadre de la programmation ) coordonnés par une équipe d'animation. Au-delà des fonctions qu'ils exercent, les PLIE apportent un certain nombre de valeurs ajoutées et de contributions spécifiques sur leurs territoires. Financeur majoritaire des PLIE (36,9% des fonds mobilisés proviennent du FSE), le Fonds Social Européen a permis leur existence et leur développement. En 2008, 44,1 millions d'euros sont issus du FSE, pour 119,5 millions d'euros mobilisés. Le FSE joue un rôle déterminant dans la réussite des PLIE pour deux raisons majeures : Il incite les communes et les EPCI à mettre en place des politiques territoriales emploi insertion formation et à les financer en dépit du fait que ces politiques ne relèvent pas de leurs compétences de droit : c'est ainsi qu'en 2008 les 44,1 millions d'euros apportés par le FSE aux 118 PLIE ayant répondu au questionnaire ont incité les communes et EPCI de leurs territoires à mobiliser 24,2 millions d'euros (auxquels s'ajoutent 24,7 millions d'euros apportés par les Conseils régionaux et généraux). Il permet de cofinancer (avec les collectivités) les deux grandes missions des PLIE : - L'accompagnement vers et dans l'emploi, avec notamment les financements des postes de "référent unique de parcours". - L'animation des "plateformes" territoriales d'acteurs locaux et d'ingénierie de projet. Page 3 Alli a n ce V i lles E mp l o i Avril 2010

5 Les PLIE bénéficient de subventions globales du Fonds Social Européen (Axes 2, 3 et 5 du Programme Opérationnel National). Ils sont par conséquent des Organismes Intermédiaires (OI) au regard du FSE ce qui leur permet de remplir leur fonction de "plateforme territoriale", de mobiliser et de mutualiser des fonds, et de financer leurs bénéficiaires sur des projets. 3 Contenu de la consolidation Pour la neuvième année consécutive, une consolidation des résultats des PLIE a été faite par l'alliance Villes Emploi à l'initiative du Conseil d'administration de l'alliance Villes Emploi et avec le concours des directeurs de l'association. L'équipe technique de l'alliance Villes Emploi, accompagnée par la coopérative de consultants E2i, a animé et réalisé ce travail. Comme chaque année, cette consolidation a été réalisée à partir des données quantitatives et qualitatives fournies par les PLIE en réponse au questionnaire qui leur était adressé. La consolidation quantitative La première partie du document est consacrée à la consolidation quantitative. En 2008, 200 PLIE étaient recensés. 190 PLIE étaient susceptibles et en capacité de répondre aux questionnaires envoyés par l Alliance Villes Emploi. Sur ce total, 122 ont retourné ces questionnaires (soit un taux de réponse de 64,21%) d entre eux ont pu être exploités. 1 Ces PLIE couvrent un territoire de de 17,04 millions d'habitants et concernent communes. communes. La consolidation qualitative La méthode retenue pour réaliser la consolidation qualitative est fondée sur l'exploitation de "fiches actions" fournies par les PLIE pour les années 2005 à Ces actions illustrent différentes valeurs ajoutées et contributions spécifiques des PLIE. Elles sont classées dans trois chapitres différents, correspondant aux grandes missions des PLIE : L'accompagnement vers l'emploi. L'accès à l'emploi et le suivi dans l'emploi. L'ingénierie de projets (avec sept fiches thématiques). 1 L installation du logiciel commun à tous les PLIE, ABC Viesion, a suscité de très nombreux travaux dans les PLIE qui n ont pas été tous en capacité de répondre aux travaux de la consolidation pour l année Le démarrage de la programmation nouvelle a de plus créé un surcroit de contraintes réglementaires auquel les PLIE ont du faire face sans délai. Alli a n c e V i lles E mp lo i Avril 2010 Page 4

6 4

7 5 La consolidation quantitative Page 5 Alli a n ce V i lles E mp l o i Avril 2010

8 Commentaires PLIE ont répondu en tout ou partie aux questionnaires sur les données quantitatives. Ces données sont récapitulées dans les tableaux figurant dans la partie consolidation quantitative avec indication du nombre de PLIE qui ont renseigné ces tableaux. Les analyses suivantes sont tirées de ces données : Les territoires Au total les 118 PLIE couvrent un territoire de 17,04 millions d'habitants et concernent 3775 communes. Le territoire moyen de ces PLIE compte donc habitants et 32 communes. Les parcours d'insertion professionnelle personnes ont été en parcours d'insertion professionnelle en 2008 dans le cadre des PLIE analysés et personnes étaient toujours en parcours le 31/12/ personnes sont entrées dans l'un ou l'autre de ces PLIE en Leurs caractéristiques à l'entrée en parcours étaient les suivantes, comparées avec les années précédentes : Hommes 48% 48% 48% 49% 49% 48% 48% 46% 48% Femmes 52% 52% 52% 51% 51% 52% 52% 54% 52% On note que la proportion des hommes augmente en < 26 ans 30% 31% 32% 33% 32% 29% 29% 25% 26% > 26 ans 70% 69% 68% 67% 68% 71% 71% 75% 74% La proportion des adultes est sensiblement la même en 2008 qu'en CLD 39% 36% 35% 33% 30% 30% 30% 32% 29% RMI/RSA 36% 38% 36% 36% 39% 40% 40% 41% 43% Autres 25% 26% 29% 31% 31% 29% 30% 27% 28% Le pourcentage des "autres" reflète la présence importante de personnes en voie de marginalisation qui ne sont ni allocataires du RMI/RSA, ni CLD. La proportion des allocataires du RMI/RSA augmente en Niveau VI / Vbis 46% 47% 45% 45% 43% 43% 38% 35% 38% V 33% 32% 32% 31% 31% 32% 32% 31% 33% IV et + 18% 15% 17% 19% 20% 19% 23% 23% 22% Indéterminé 2% 5% 6% 5% 6% 5% 7% 11% 7% La proportion des bénéficiaires de niveau VI / Vbis et V est en augmentation, celle des bénéficiaires de niveau IV et plus se stabilise. Alli a n c e V i lles E mp lo i Avril 2010 Page 6

9 Les sorties "positives" et "sans suite" "sorties positives" ont été comptabilisées en 2008 dont sur un emploi durable (CDI ou CDD de plus de 6 mois, validés à l'issue des 6 mois), sur une sortie qualifiante et 716 autres sorties positives sorties "sans suite" se sont produites durant cette même année Les causes de ses sorties étaient les suivantes : 7 % des sorties sans suite % du total des sorties - Abandons 37% 20% - Déménagements, décès, retraites 16% 9% - Autres (y compris évolution vers des dispositifs plus adaptés à des situations très difficiles) 47% 25% On observe une stabilité des causes de sorties sans suite. Il convient par ailleurs de noter que 20 % seulement des bénéficiaires des PLIE abandonnent leurs parcours d'insertion professionnelle de leur propre chef. Pour la moitié des sorties dites "sans suite", il y a une "suite" identifiée comme une réorientation ou une fin de la vie active sur le territoire. A noter que, si on "neutralise" les sorties pour cause de déménagement, décès ou retraite, le taux des sorties positives passe à 50,3 % (1). Le tableau ci-dessous résume les mouvements d'entrées et de sorties qui s'inscrivent dans un flux pluriannuel : Entrées en 2008 : Sorties positives en 2008 : En parcours au 31/12/07 En parcours en 2008: En parcours au 31/12/08 : Sorties sans suite en 2008 : (1) sorties positives pour un total de sorties, hors déménagement, retraite et décès. Page 7 Alli a n ce V i lles E mp l o i Avril 2010

10 8 Les sorties par type de bénéficiaire Les sorties par type de bénéficiaire : Le taux de sorties positives varie selon les catégories de bénéficiaires comme le montre le tableau comparatif ci-dessous : Taux de sortie positive en % 2 Hommes Femmes < 26 > 26 > Travailleurs Handicapés CLD RMI/RSA Autres VI V bis V IV et TOTAL ,5 43, Le taux de sorties positives se mesure comme suit : Nombre de sorties positives = taux de sorties positives Nombre total des sorties En moyenne le taux de sorties positives a augmenté en Il se situe aujourd'hui en moyenne à 46% (mais à 50,3 % si on "neutralise" les sorties pour déménagement, retraite ou décès). Mais il existe toujours des écarts entre les catégories de bénéficiaires :. 2 points entre les hommes et les femmes, à l'avantage de ces dernières.. 12 points entre les allocataires du RMI/RSA et les CLD (40 % contre 52%).. 20 points entre les niveaux VI et les niveaux IV et plus. Alli a n c e V i lles E mp lo i Avril 2010 Page 8

11 Le pourcentage des "abandons" varie selon les catégories comme le montre le tableau suivant : Hommes Femmes % des abandons > 26 ans Adultes Travailleurs Handicapés CLD RMI/RSA Autres VI V bis V IV et Les femmes, les travailleurs handicapés et les bénéficiaires de niveau IV et plus sont ceux qui abandonnent le moins facilement. Il y a une corrélation entre le taux de sortie positive et le taux d'abandon : plus le premier est élevé, plus le second est faible. Les sorties par secteur d activité, type d employeur et type de contrat Les principaux secteurs d'activité dans lesquels sont sortis les bénéficiaires des PLIE en 2007 sont les suivants (sur la base de données partielles) : Services aux personnes (santé, services collectifs, services domestiques) Services aux entreprises 12% % 28% 26% 24% 28% 23% 26% 17% 18% 15% 19% 18% % Commerce 13% % 13% 13% 14% % % Industries manufacturières 10% 12 13% 11% 11% 10% 8% % Construction 6% 7 % 6% 8% 10% 8% 8% Hôtels et restaurants 6% 5 % 6% 8% 6% 6% 6% Près d'un bénéficiaire sur deux sort sur un emploi dans le secteur des services (aux personnes et aux entreprises). Les employeurs se répartissent comme suit (données partielles) : Entreprises 63% 60 % 65% 72% 71% 67% 73% Associations 18% 19 % 16% 13% 14% 11% 13% Secteur public 16% 17 % 14% 11% 11% 18% 16% Particuliers 3% 4 % 5% 4% 4% 4% 4% Page 9 Alli a n ce V i lles E mp l o i Avril 2010

12 Moins de 10 salariés 27% 27 % 31% 36% 35% 31% 29% 10 à 50 salariés 36% 38 % 33% 32% 30% 29% 31% 50 à 500 salariés 24% 26 % 25% 24% 24% 29% 29% 500 salariés et + 13% 9 % 10% 7% 11% 11% 11% Les entreprises demeurent les principaux employeurs des bénéficiaires des PLIE. Les deux tiers d'entre eux trouvent un emploi dans des établissements de moins de 50 salariés. Les types de contrats sont les suivants (données partielles) : CDI 48% CDD 6 mois + 46% Création d'entreprise auto-emploi 2% Intérim 4% Les actions ou étapes La répartition des bénéficiaires en parcours au 31/12/08 par action ou étape principale, dans les 111 PLIE ayant renseigné ce tableau est la suivante : Actions répondant à un besoin spécifique 18,4 % mises en place par le PLIE Activités d'utilité sociale (contrats aidés au sein des ACI) 6,64 % Activités d'utilité sociale (contrats aidés hors ACI) 4,48 % EI, AI, ETTI 5,2 % "Emplois de parcours" en contrats non aidés 15,4 % (CDD courts, intérim, ) Formations (hors formations complémentaires 17,0 % contrats aidés) "Médiation à l'emploi" (prestations spécifiques type IOD, mesures ANPE, Pas Pour l'emploi, "Cellule recrutement", parrainage, ) 16,2 % En cours de création d'entreprise 0,5 % Emploi avant sortie prévisible à 6 mois + (hors contrats aidés) 10,1 % L'analyse du tableau "cumul du nombre d'étapes financées ou non par le PLIE" durant l'année 2008 apporte des informations complémentaires intéressantes : En moyenne, chaque bénéficiaire a été positionné sur 2 actions ou étapes, avec dans l'ordre des actions les plus nombreuses : - les emplois de parcours, - les actions répondant à un besoin spécifique mises en place par le PLIE. - les formations, - les actions de médiation à l'emploi. L'analyse des données fournies par 111 PLIE sur les parcours de participants durant l'année 2008 montre qu au total ces participants ont accédé à emploi dont emplois de "parcours" et emplois en CDI ou CDD de plus de 6 mois qui n'avaient pas encore dépassé les 6 premiers mois permettant de valider la sortie. 52% de ces emplois étaient avec des contrats non aidés. Alli a n c e V i lles E mp lo i Avril 2010 Page 10

13 Rappelons que toutes les personnes qui suivent un parcours d'insertion professionnelle dans le cadre d'un PLIE bénéficient d'un "accompagnement individualisé et personnalisé", sans limite de durée, qui ne se termine qu'après les 6 premiers mois du CDI ou du CDD long à l'issue du parcours. 11 La durée des parcours des bénéficiaires La durée moyenne des parcours sur la période de la nouvelle programmation a pu être calculée par 96 PLIE pour bénéficiaires. Cette durée s'établit dans une fourchette de 10 à 25 mois. Les budgets 2007 : Recettes Le total des financements mobilisés en 2008 par les 118 PLIE s'élève à 119,5 millions d'euros dont 44,1 millions d'euros du FSE. La répartition de ces financements entre les financeurs a été la suivante en 2008 (montants en millions d'euros) : Recettes Total des financements mobilisés Dont financements directs indirects Collectivités locales 24,2 16,9 7,3 Conseils généraux 19,5 8,6 10,9 Conseils régionaux 5,2 2,3 2,9 Etat 19,4 1,3 18,1 Autres financements mobilisés 3,6 0,4 3,2 FSE 44,1 44,1 - Total des financements mobilisés 119,5 74,3 45,2 Commentaires : Un euro apporté en direct dans son PLIE en 2008 par la commune ou l'epci permet de "lever" 2,61 euros de FSE et de mobiliser au total 7,24 euros. Au total les PLIE ont permis de mobiliser 68,3 millions d'euros qui n'auraient pas été investis dans l'insertion professionnelle si ces PLIE n'avaient pas existé (FSE 44,1 + collectivités locales 24,2). Le montant moyen des financements mobilisés par bénéficiaire ayant été en parcours dans un PLIE en 2008 est de dont 707 de financements directs (inclus 420 de FSE). Remarques : Les financements directs viennent en additionnalité de mesures et de dispositifs de droit commun mobilisables avec ou sans PLIE qui figurent dans la colonne "financements indirects". Ce sont donc ces financements directs de 707 euros par bénéficiaire pour l'année 2008 qui ont permis aux PLIE d'apporter leurs "valeurs ajoutées". Page 11 Alli a n ce V i lles E mp l o i Avril 2010

14 12 Les données pour la période Les résultats cumulés des PLIE ayant répondu aux questionnaires pour les années 2000 à 2008 sont les suivants : bénéficiaires accueillis sorties "positives" sorties "sans suite" Le cumul des financements mobilisés par ces mêmes PLIE pour cette période est de millions d'euros, dont 812 millions d'euros de financements directs (inclus 151 millions des collectivités locales et 522 millions de FSE). Ces financements qui viennent s'ajouter aux mesures de droit commun ont permis de prendre en charge l'accompagnement renforcé des bénéficiaires ainsi que tout ou partie d'actions et d'étapes de leurs parcours d'insertion professionnelle. Le taux de retour à l emploi des PLIE pour la période 2000 à 2008 incluse est : - De 36,1 % quand il est calculé sur le total des entrées, - De 45,0 % quand il est calculé sur le total des sorties. Les soutiens apportés par les PLIE aux Ateliers et Chantiers d'insertion (ACI) et aux Structures d'insertion par l'activité Economique (SIAE) Les renseignements donnés pour l'année 2008 par les PLIE qui ont répondu aux questions du tableau 2 ter, sur les bénéficiaires PLIE en étape ACI et SIAE, et 4, sur les financements alloués par les PLIE aux ACI et SIAE, permettent de faire les analyses suivantes : Dans ces PLIE, personnes ont bénéficié d'une étape en ACI ou SIAE dont : 60 % en ACI 15 % en AI 12 % en EI 9 % en ETTI 4 % dans une Régie de Quartier ou un GEIQ Dans 42 % des cas ces étapes ont été cofinancées par les PLIE, ceci à hauteur de 27 millions d'euros. Ces financements des PLIE ont été attribués comme suit : 75 % aux ACI 11 % aux EI 13 % aux autres types de SIAE Alli a n c e V i lles E mp lo i Avril 2010 Page 12

15 Données sur les activités et sur l'organisation des PLIE L'analyse des données figurant dans le tableau 6 permet de compléter les informations sur l'activité et l'organisation des 112 PLIE qui ont fourni ces données pour l'année Les Structures d'animation et de gestion (SAG) de ces PLIE comptent au total 533 salariés (393 ETP). Leur budget total est de 22,9 millions d'euros dont 22,9 millions d'euros de masse salariale. Soit en moyenne pour chaque PLIE 4,75 salariés (3,5 ETP) et un budget par SAG de euros euros (pour un budget de 3,7 millions d'euros) ont été consacrés à la fonction "ingénierie" soit en moyenne plus de heures et euros par PLIE. Les bénéficiaires conventionnés, avec financement, de ces 112 PLIE (en moyenne 17 bénéficiaires par PLIE) ont conduit un total de opérations dont les financements alloués s'élèvent au total à 58,6 millions d'euros ( euros par PLIE pour 26 opérations). Ces 58,6 millions se répartissent comme suit, par type d'opérations : Activité d'utilité sociale (contrats aidés, ateliers et chantiers d'insertion, ACI, ) 31,9% Accompagnement renforcé 26,6% Structures d'insertion par l'activité économique 9,0% Médiations à l'emploi 6,7% Emploi (avant sortie 6 mois +) 4,0% Ingénierie 5,5% Création d'entreprises 0,3% Formations 8,8% entreprises ont été des partenaires réguliers de ces 112 PLIE (une moyenne de 77 entreprises par PLIE) réunions ont été organisées par les PLIE une moyenne de 52 réunions par PLIE (une par semaine) dont 886 (8 par PLIE) pour les comités de pilotage et pour les instances de la structure porteuse du PLIE (conseils d'administration, etc.) et (42 par PLIE) pour des actions dites "opérationnelles" en particulier le comité d'agrément et de suivi. Les salariés des SAG de chacun des PLIE ont par ailleurs participé durant l'année à une moyenne de 20 réunions collectives "institutionnelles" qui n'étaient pas organisées par eux. Données sur le statut des référents de parcours Le statut de 955 référents de parcours pour 115 PLIE se répartit comme suit : Les 174 référents, salariés de la structure juridique du PLIE, se répartissent comme suit (par statut de l'employeur) : Association 65,5% EPCI 29,3% Commune 3,5% GIP 1,7% Page 13 Alli a n c e V i lles E mp lo i Décembre 2007

16 14 Les 781 salariés externes à la structure juridique du PLIE, se répartissent comme suit, par type de structure : Missions locales 15,6% Pôle emploi 10,7% Communes 10,0% CCAS 9,7% MDE 4,7% AI 3,1% ACI 2,7% EI 1,5% Autres structures 42,2% Ces autres structures étant principalement des associations, organismes de formation, etc. Alli a n c e V i lles E mp lo i Avril 2010 Page 14

17 Tableaux détaillés 15 Les tableaux qui suivent détaillent les données fournies par les PLIE : Tableau 1 : Analyse des flux d'entrées et de sorties 16 pour l'année 2008 (en %) Page : Tableau 2 : Analyse des parcours Tableau 2 bis : Durée des parcours Tableaux 2 ter : Nombre de bénéficiaires PLIE en étapes ACI et SIAE en Tableau 3 ter : Financements mobilisés en Tableau 4 : Financements alloués par le PLIE aux ACI et SIAE en Tableau 5 : Analyse des sorties sur emploi 6 mois + (année 2008) 22 Tableau 5bis : Analyse des sorties sur formation (année 2008) 23 Tableau 6 : Autres données pour l'année Alli a n ce V i lles E mp lo i Avril 2010 Page 15

18 16 Tableau n 1: Analyse des flux d'entrées et de sorties pour l'année PLIE A PLIE de : Objectif quantitatif du PLIE pour la durée du protocole en cours : Entrées prévues : Sorties positives prévues : Sorties durant la période B Sorties positives Sans suite Taux de sortie positive Dont autres Dont déménagements décès, retraite Dont abandons Report des participants sur l année suivante En parcours durant la période Entrées année 2008 Total sorties sans suite Dont sorties sur une formation Dont sorties sur un emploi TOTAL sorties positives Caractéristiques des participants (à l'entrée dans le PLIE) ,96% Nombre total Dont : hommes 48,84% 47,92% 47,79% 46,76% 47,13% 46,07% 49,44% 50,87% 46,29% 49,38% 44,59% femmes 51,16% 52,08% 52,21% 53,24% 52,87% 53,93% 50,56% 49,13% 53,71% 50,62% 47,25% < 26 ans 24,23% 26,10% 26,56% 24,98% 24,62% 27,00% 25,15% 27,83% 29,63% 21,49% 45,80% 26 ans 75,77% 73,90% 73,44% 75,02% 75,38% 73,00% 74,85% 72,17% 70,37% 78,51% 46,02% ans 20,13% 22,12% 22,63% 20,95% 20,69% 21,36% 21,03% 23,12% 24,84% 18,06% 45,88% ans 58,00% 56,62% 55,90% 59,71% 59,22% 65,90% 56,99% 57,84% 54,22% 57,26% 47,13% ans 18,67% 18,28% 18,52% 17,07% 17,63% 11,75% 18,31% 16,36% 15,83% 20,71% 44,23% ans 3,19% 2,97% 2,95% 2,26% 2,47% 0,99% 3,66% 2,68% 5,08% 3,94% 34,51% 65 ans et + 0,01% 0,01% 0,00% 0,01% 0,02% 0,04% 0,02% 25,00% 3,64% 4,26% 4,19% 4,23% 4,34% 3,13% 4,60% 4,04% 3,60% 5,39% 43,90% 72,52% 72,47% 72,89% 72,60% 72,15% 71,70% 70,61% 76,13% 68,53% 66,95% 46,66% Travailleurs handicapés Participants inscrits à l'anpe CLD 27,10% 29,18% 29,16% 33,33% 34,17% 26,70% 25,75% 26,99% 26,10% 24,66% 52,40% dont inscrits ANPE 23,30% 24,78% 24,89% 28,46% 28,97% 23,34% 21,19% 22,39% 21,56% 20,11% 53,33% RMI 43,08% 42,78% 42,85% 37,24% 36,25% 43,86% 47,22% 44,56% 42,54% 50,94% 40,15% 33,66% 33,80% 34,29% 29,76% 28,79% 35,70% 35,25% 34,54% 33,24% 36,50% 41,80% 29,81% 28,03% 27,99% 29,44% 29,58% 29,44% 27,02% 28,45% 31,36% 24,40% 48,10% dont inscrits ANPE Autres publics en difficulté Niveau VI 17,33% 18,45% 18,55% 14,66% 15,19% 8,54% 21,24% 21,47% 18,60% 21,97% 36,99% V bis 19,01% 19,22% 19,22% 16,62% 16,70% 15,33% 21,46% 22,69% 20,51% 20,82% 39,71% V 32,98% 32,97% 32,59% 34,18% 34,34% 32,65% 33,50% 32,70% 33,24% 34,21% 46,47% IV et + 22,25% 21,71% 21,07% 28,62% 27,63% 38,06% 18,46% 17,50% 20,94% 18,37% 56,88% 9 1,84% 1,16% 1,35% 0,86% 0,74% 1,75% 0,65% 0,76% 0,87% 0,48% 52,94% Non connu 6,60% 6,49% 7,22% 5,06% 5,40% 3,66% 4,69% 4,88% 5,84% 4,15% 47,85% Durée < 1 an 16,54% 14,09% 14,61% 13,65% 14,20% 13,50% 12,32% 12,18% 13,77% 11,93% 48,51% d'inactivité de 1 à 2 ans 8,00% 7,55% 7,76% 7,55% 7,12% 9,92% 6,72% 7,07% 8,76% 5,74% 48,86% de 2 à 3 ans 5,54% 5,33% 5,46% 5,35% 5,19% 6,18% 4,75% 5,30% 5,55% 4,04% 48,94% de 3 à 5 ans 4,71% 4,64% 4,82% 3,66% 3,53% 4,81% 4,76% 5,30% 4,65% 4,36% 39,56% plus de 5 ans 4,43% 3,06% 3,23% 1,97% 1,80% 3,05% 3,30% 3,40% 3,53% 3,14% 33,72% aucune activité 60,78% 65,33% 64,12% 67,82% 68,16% 62,55% 68,15% 66,75% 63,73% 70,78% 45,85% Alliance Villes Emploi Avril 2010 Page 16

19 Tableau n 2: Analyse des parcours PLIE de : 111 PLIE 17 Opération ou étape Cumul du nombre d'étapes financées ou non par le PLIE Nombre moyen d'étapes par participant du 1/1 au 31/12/08 du 1/1 au 31/12/08 TOTAL Hommes Femmes TOTAL Hommes Femmes TOTAL ,04 1,95 2,06 Répartissez ces étapes entre les opérations ci-dessous: Opérations répondant à un besoin spécifique mises en place par le P.L.I.E Emplois de parcours - TOTAL : Dont : 0 CAE en Atelier Chantiers d'insertion (ACI) CA en Atelier Chantier d'insertion (ACI) CAE hors ACI CA hors ACI CDDI en Entreprises d'insertion SUR DES ACTIONS Missions en AI Missions en ETTI CIRMA Contrats de travail en GEIQ Contrats de travail non aidés (CDD courts, missions d'intérim en ETT classiques, CDI temps partiel) Autres Formations : Dont opérations d'orientation (bilans de compétences, etc ) Dont formation qualifiante (1) "Médiation à l'emploi" (prestations spécifiques type IOD, mesures ANPE, Pas Pour l'emploi, "Cellule recrutement", parrainage, ) En cours de création d'entreprise Emploi avant sortie prévisible à 6 mois (2) (hors contrats aidés) (1) Définition : c'est une formation qui permet d'obtenir un diplôme et / ou un titre décerné par l'education Nationale (2) Il s'agit de participants qui sont en CDI ou en CDD de plus de 6 mois mais qui n'ont pas encore dépassé les 6 premiers mois à l'issue desquels la sortie pourra être validée. Alliance Villes Emploi Avril 2010 Page 17

20 18 Alliance Villes Emploi Avril 2010 Page 18

21 Tableau n 2 Ter : Nombre de participants de 104 PLIE en étapes ACI et SIAE en 2008 Fonctions financées Total dont Fonctions financée Structures : Homme Femme Structures : ACI ,60% 60,81% ACI EI ,01% 12,08% EI ETTI ,55% 7,22% ETTI AI ,13% 17,63% AI Régie de Quartier 563 2,38% 1,94% Régie de Quartier GEIQ 214 1,33% 0,33% GEIQ Total ,00% 100,00% Total Tableau n 2 Ter ACI et SI 19 ts de 104 PLIE Tableau n 2 Ter : Nombre de participants en étapes ACI et SIAE financées par 104 PLIE en 2008 dont Fonctions financées Total dont Femme Structures : Homme Femme 60,81% ACI ,01% 56,19% 12,08% EI Alliance Villes Emploi Avril ,00% 12,72% Page 19 7,22% ETTI 591 9,13% 2,79% 17,63% AI ,72% 23,03% 1,94% Régie de Quartier 492 4,90% 4,43% 0,33% GEIQ 151 2,25% 0,84% % 100,00% Total ,00% 100,00% Page 19

22 20 Alliance Villes Emploi Avril 2010 Page 20

23 Tableau n 4: Financements alloués par 89 PLIE aux ACI et SIAE en 2008 Accompagnement Formation Total Dont FSE Encadrement technique Fonctions financées Aide au démarrage Structures : 0,02% 24,81% 13,01% 0,56% ,96 33,54% ACI 0,00% 43,04% 13,69% 5,80% ,12 26,97% EI 0,00% 33,73% 48,49% 5,67% ,86 81,86% ETTI 0,27% 17,87% 18,70% 0,16% ,38 48,12% AI 0,00% 9,86% 11,75% 1,31% ,85 22,95% Régie de Quartier GEIQ 2,05% 19,13% 24,96% 0,50% ,92 50,82% 0,07% 25,70% 13,85% 1,21% ,08 33,78% Total 21

24 22 Alli a n ce V i lles E mp lo i Avril 2010 Page 22

25 23 Alli a n ce V i lles E mp lo i Avril 2010 Page 23

26 24 Alliance Villes Emploi Avril 2010 Page 24

27 25 La consolidation qualitative Alli a n ce V i lles E mp lo i Avril 2010 Page 25

28 Bilan qualitatif 26 La loi d'orientation n du 29 juillet 1998 relative à la lutte contre les exclusions et la circulaire DGEFP 99/40 du 21 décembre 1999 définissent les PLIE de la manière suivante : "Les Plans Locaux pluriannuels pour l'insertion et l'emploi (PLIE) article L du Code du Travail constituent un dispositif de mise en cohérence des interventions publiques au plan local afin de favoriser l'accès ou le retour à l'emploi des personnes les plus en difficulté ". Dans la circulaire DGEFP 99/40, il est précisé que : "Plates-formes de coordination, les PLIE mobilisent, pour la réalisation d'objectifs quantitatifs et qualitatifs clairement identifiés, l'ensemble des acteurs intervenant avec l'etat et le Service Public de l'emploi, en matière d'insertion sociale et professionnelle : collectivités locales, entreprises et organismes socioprofessionnels, structures d'insertion par l'activité économique, associations, ". Les PLIE ont par conséquent deux grandes missions complémentaires : celle d'accompagner vers et dans l'emploi durable des personnes qui ont des difficultés pour y accéder ; celle de constituer et d'animer des "plates-formes territoriales" d'acteurs locaux et de moyens mutualisés, ayant notamment la capacité de concevoir et de mettre en œuvre des projets, de construire des parcours d'insertion professionnelle individualisés et d'offrir des services aux employeurs. Le bilan qualitatif des PLIE présenté dans les pages suivantes est illustré par une sélection d'actions réalisées pour l'essentiel durant la période ALLIANCE Alliance Villes VILLES Emploi EMPLOI Avril Page 26

PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN. objectif compétitivité régionale et emploi

PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN. objectif compétitivité régionale et emploi UNION EUROPEENNE L Europe s engage en Limousin Avec le Fonds social européen PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN objectif compétitivité régionale et emploi 2007 2013 Axe 3 «cohésion

Plus en détail

Appel à propositions d'actions pour le Plan Local Pour L'Insertion et l'emploi de La Rochelle. Année 2014 ANNEXE 1

Appel à propositions d'actions pour le Plan Local Pour L'Insertion et l'emploi de La Rochelle. Année 2014 ANNEXE 1 Appel à propositions d'actions pour le Plan Local Pour L'Insertion et l'emploi de La Rochelle Année 2014 ANNEXE 1 THEME 1 Cahier des charges de la relation entreprise. MISSION DE PROSPECTION ET PLACEMENT

Plus en détail

PLEIN PHARE SUR LA CLAUSE SOCIALE

PLEIN PHARE SUR LA CLAUSE SOCIALE PLEIN PHARE SUR LA CLAUSE SOCIALE Un certain regard sur les résultats 2011 Ce guide est cofinancé par l Union Européenne Ce guide est cofinancé par l Union Européenne PLEIN PHARE SUR LA CLAUSE SOCIALE

Plus en détail

COMITE DE PILOTAGE. 9 mai 2012

COMITE DE PILOTAGE. 9 mai 2012 COMITE DE PILOTAGE 9 mai 2012 BILAN 2011 Préambule Avec le Concours du Fonds Social Européen Le P.L.I.E. de Bordeaux a pour objectif de favoriser le retour à l emploi durable des personnes les plus en

Plus en détail

Programmation 2014 Appel à projets pour le Plan Local pour l Insertion et l Emploi Grand Tarbes et Lourdes

Programmation 2014 Appel à projets pour le Plan Local pour l Insertion et l Emploi Grand Tarbes et Lourdes Programmation 2014 Appel à projets pour le Plan Local pour l Insertion et l Emploi Grand Tarbes et Lourdes Note de cadrage Dans le cadre de la construction de la programmation européenne 2014-2020, l année

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 29 AVRIL 2014 EXPOSE DES MOTIFS

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 29 AVRIL 2014 EXPOSE DES MOTIFS SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 29 AVRIL 2014 POINT EMPLOI GIP Ivry-Vitry Actions Mission Locale, PLIE, Cellule Insertion Participations pour l année 2014 EXPOSE DES MOTIFS La Ville participe à des actions

Plus en détail

UNITE DE GESTION FSE - BORDEAUX PERIGUEUX AGEN CAHIER DES CHARGES POSTES DE REFERENTS PLIE SUR LA ZONE DE L AGGLOMERATION D AGEN

UNITE DE GESTION FSE - BORDEAUX PERIGUEUX AGEN CAHIER DES CHARGES POSTES DE REFERENTS PLIE SUR LA ZONE DE L AGGLOMERATION D AGEN UNITE DE GESTION FSE - BORDEAUX PERIGUEUX AGEN CAHIER DES CHARGES POSTES DE REFERENTS PLIE SUR LA ZONE DE L AGGLOMERATION D AGEN 2013 A Contexte général 2 B La mission accompagnement renforcé des participants

Plus en détail

Vendredi 26 avril 2013. ERDF accompagne l E2C78 et Bleu Oxygène pour favoriser l insertion professionnelle

Vendredi 26 avril 2013. ERDF accompagne l E2C78 et Bleu Oxygène pour favoriser l insertion professionnelle Vendredi 26 avril 2013 ERDF accompagne l E2C78 et Bleu Oxygène pour favoriser l insertion professionnelle Sommaire ERDF accompagne l insertion sociale 3 La convention partenariale qui unit la Direction

Plus en détail

Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012»)

Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012») Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012») Axes / Mesures / Sous-mesures Axe 1 : Contribuer à

Plus en détail

PLAN LOCAL POUR L INSERTION ET L EMPLOI

PLAN LOCAL POUR L INSERTION ET L EMPLOI PLAN LOCAL POUR L INSERTION ET L EMPLOI APPEL A PROJETS 1 er mai 2015 31 décembre 2015 SOMMAIRE 1. Cadre de référence des P.L.I.E.... 3 2. Les objectifs d intervention du PLIE de Rennes Métropole... 4

Plus en détail

Appel à candidature. Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers

Appel à candidature. Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers Appel à candidature Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers Contexte La mobilité géographique est l un des sujets centraux lorsque l on aborde la question

Plus en détail

05 novembre 2015 IREV - Lille

05 novembre 2015 IREV - Lille 05 novembre 2015 IREV - Lille 1. OBJECTIFS GENERAUX Objectifs généraux Objectifs généraux Présenter le club d entreprises FACE MEL, ses actions et spécificités Présenter notre méthodologie de développement

Plus en détail

Bilan d activité. 2010 rsa

Bilan d activité. 2010 rsa Bilan d activité 2010 rsa Principales caractéristiques des bénéficiaires Les bénéficiaires au regard de l emploi / La contractualisation / Les principales thématiques d insertion en 2010 I. Introduction

Plus en détail

EMPLOI, INCLUSION SOCIALE, FORMATION PROFESSIONNELLE FONDS SOCIAL EUROPÉEN

EMPLOI, INCLUSION SOCIALE, FORMATION PROFESSIONNELLE FONDS SOCIAL EUROPÉEN EMPLOI, INCLUSION SOCIALE, FORMATION PROFESSIONNELLE FONDS SOCIAL EUROPÉEN LE DÉPARTEMENT La stratégie d intervention du Fonds Social Européen pour 2014-2020 vise à corriger les déséquilibres structurels

Plus en détail

Schéma de développement des achats socialement responsables

Schéma de développement des achats socialement responsables Schéma de développement des achats socialement responsables Historique des clauses sociales et enjeux cadre législatif Les décrets de 2001, 2004 et enfin 2006 portant code des marchés publics, ont introduit

Plus en détail

Chiffres Clés Juin 2015. Les personnes handicapées et l emploi

Chiffres Clés Juin 2015. Les personnes handicapées et l emploi Chiffres Clés Juin 2015 Les personnes handicapées et l emploi L OBLIGATION D EMPLOI En 2012, 100 300 établissements employaient 361 700 travailleurs handicapés. La loi fixe à tout établissement privé ou

Plus en détail

Améliorer les conditions de réussite des parcours d insertion

Améliorer les conditions de réussite des parcours d insertion Améliorer les conditions de réussite des parcours d insertion Fiche Action 1 : Action sur la levée des freins et des difficultés pouvant constituer un frein à une reprise d emploi ou de formation Fiche

Plus en détail

L obligation d emploi

L obligation d emploi L obligation d emploi 1 2 La réponse à l obligation d emploi dans le secteur privé La réponse à l obligation d emploi dans le secteur public La loi fixe à tout établissement privé ou public d au moins

Plus en détail

Axes stratégiques ANNEXE 2

Axes stratégiques ANNEXE 2 Contrat de Ville de l agglomération Bergeracoise Axes stratégiques ANNEXE 2 Validés par le Comité de Pilotage du 29 janvier 2015 1 PILIER DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET EMPLOI ORIENTATIONS STRATÉGIQUES Orientation

Plus en détail

Cahier des charges «Mission Placement à l'emploi / relation Entreprises»

Cahier des charges «Mission Placement à l'emploi / relation Entreprises» Cahier des charges «Mission Placement à l'emploi / relation Entreprises» Cf. Note de cadrage PLIE pour l année 2015 1 ORIENTATION GENERALE L'intégration à l'emploi est un des axes prioritaires énoncés

Plus en détail

Action de soutien à la mobilité

Action de soutien à la mobilité UNION EUROPÉENNE Fonds social européen Investit pour votre avenir PROGRAMME DEPARTEMENTAL D INSERTION 2012-2016 APPEL A PROJETS 2015 Action de soutien à la mobilité Date de lancement de l appel à projets

Plus en détail

s engage pour l emploi Les marchés publics : un pari gagnant pour l emploi La clause d accès à l emploi en 10 questions

s engage pour l emploi Les marchés publics : un pari gagnant pour l emploi La clause d accès à l emploi en 10 questions s engage pour l emploi Les marchés publics : un pari gagnant pour l emploi La clause d accès à l emploi en 10 questions édito Le Conseil général du Gard s est engagé à travers sa politique d achat dans

Plus en détail

Plan Pluriannuel contre la Pauvreté et pour l Inclusion Sociale

Plan Pluriannuel contre la Pauvreté et pour l Inclusion Sociale PREFET DU CANTAL Plan Pluriannuel contre la Pauvreté et pour l Inclusion Sociale Réunion territoriale - Arrondissement d Aurillac autour du VIVRE ENSEMBLE à la Préfecture d Aurillac Vendredi 17 octobre

Plus en détail

«Favoriser la mobilité interne et externe des salariés handicapés des entreprises adaptées»

«Favoriser la mobilité interne et externe des salariés handicapés des entreprises adaptées» ACTION TERRITORIALE 2011-2012 «Favoriser la mobilité interne et externe des salariés handicapés des entreprises adaptées» CAHIER DES CHARGES D ACCOMPAGNEMENT ET DE FORMATION Origine de la demande UNIFAF

Plus en détail

PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON

PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON - VU la loi n 2005-102 du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des

Plus en détail

Contrat de ville 2015-2020 - Métropole Rouen Normandie - Contribution écrite de la Caisse d Allocations familiales de Seine martitime

Contrat de ville 2015-2020 - Métropole Rouen Normandie - Contribution écrite de la Caisse d Allocations familiales de Seine martitime Contribution écrite de la Caisse d Allocations Familiales de Seine Maritime La loi n 2014-173 du 21 février 2014 de programmation pour la ville et la cohésion urbaine fixe les principes de la nouvelle

Plus en détail

APPEL A PROJETS DEPARTEMENTAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN. Agir pour favoriser l'inclusion et la cohésion sociale sur le territoire des Côtes d'armor

APPEL A PROJETS DEPARTEMENTAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN. Agir pour favoriser l'inclusion et la cohésion sociale sur le territoire des Côtes d'armor APPEL A PROJETS DEPARTEMENTAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN Agir pour favoriser l'inclusion et la cohésion sociale sur le territoire des Côtes d'armor Janvier 2013 Contexte et objectifs généraux Le Programme

Plus en détail

Dossier d'inscription

Dossier d'inscription URCPIE DE FRANCHE-COMTÉ Formation Animateur spécialiste en EDD* DEJEPS* Développement de projets territoires et réseaux un métier * EDD : Environnement et Développement Durable DEJEPS : Diplôme d'état

Plus en détail

DEPARTEMENT DE TARN-ET-GARONNE. Programme Départemental d Insertion 2015-2016. Appel à projets FSE CAHIER DES CHARGES

DEPARTEMENT DE TARN-ET-GARONNE. Programme Départemental d Insertion 2015-2016. Appel à projets FSE CAHIER DES CHARGES DEPARTEMENT DE TARN-ET-GARONNE Programme Départemental d Insertion 2015-2016 Appel à projets FSE CAHIER DES CHARGES «Mobilisation des acteurs de l'insertion dans les parcours d'accompagnement» Page 1 CAHIER

Plus en détail

Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE. Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés

Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE. Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés Arrêtés du 21 et 22 octobre 2003, JO du 08/11/03 Pour rappel les titres professionnels constituent

Plus en détail

Cahier des charges d achat de formation

Cahier des charges d achat de formation MAISON DE L EMPLOI DE LA METROPOLE NANTAISE Cahier des charges d achat de formation Formation Outiller les professionnels de l accompagnement PLIE sur la thématique «migrant» Achat d une prestation en

Plus en détail

Créer une dynamique locale autour de l'insertion

Créer une dynamique locale autour de l'insertion détaillé Réf. Internet Pages Partie 1 Créer une dynamique locale autour de l'insertion Le secteur de l'insertion, administrativement très encadré, court aujourd hui le risque d oublier la personne au milieu

Plus en détail

L EMPLOI DES PERSONNES HANDICAPEES DANS LE COTENTIN

L EMPLOI DES PERSONNES HANDICAPEES DANS LE COTENTIN L EMPLOI DES PERSONNES HANDICAPEES DANS LE COTENTIN Novembre 2011 Sommaire L emploi des personnes handicapées dans le cotentin 2 Le public handicapé en emploi dans le secteur privé 5 L EMPLOI DES PERSONNES

Plus en détail

Association TRANSPORT MOBILITE SOLIDARITE

Association TRANSPORT MOBILITE SOLIDARITE Association TRANSPORT MOBILITE SOLIDARITE Avenue Frédéric Mistral - 13330 PELISSANNE Téléphone : 04.90.55.17.09 / Fax : 04.90.55.25.28 E-mail : tms.pelissanne @free.fr / Site Web : tms-mobilite.org Contacts

Plus en détail

ACCORD CADRE DE PARTENARIAT

ACCORD CADRE DE PARTENARIAT ACCORD CADRE DE PARTENARIAT Entre L Association pour la formation professionnelle des adultes ( AFPA) 13 place du Général de Gaulle - 93108 Montreuil Cedex Représentée par : Son directeur général, Philippe

Plus en détail

APPEL A PROJETS. «Accompagnement renforcé vers l emploi des bénéficiaires du RSA du département du Rhône»

APPEL A PROJETS. «Accompagnement renforcé vers l emploi des bénéficiaires du RSA du département du Rhône» APPEL A PROJETS «Accompagnement renforcé vers l emploi des bénéficiaires du RSA du département du Rhône» PROJET BENEFICIANT DU CONCOURS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN Préalable L appel à projets décrit ci-après

Plus en détail

ANNEXE 1 A LA DELIBERATION : ETAT RECAPITULATIF

ANNEXE 1 A LA DELIBERATION : ETAT RECAPITULATIF 3 CP 13-247 ANNEXE 1 A LA DELIBERATION : ETAT RECAPITULATIF 4 CP 13-247 5 CP 13-247 ANNEXE 2 A LA DELIBERATION : FICHES PROJETS 6 CP 13-247 FICHE PROJET DU DOSSIER N 13004475 Commission Permanente du 4

Plus en détail

C Détail des dispositifs cofinancés

C Détail des dispositifs cofinancés C Détail des s cofinancés Un est un ensemble d opérations homogènes conventionnées par l organisme intermédiaire. Une subvention globale peut comprendre plusieurs s. Au sein des comités de, les organismes

Plus en détail

Quartier Jeunes. 16h-18h. Projet : «Lycée de la nouvelle chance Auvergne» Porteur : GIP Auvergne ACADEMIE DE CLERMONT-FERRAND

Quartier Jeunes. 16h-18h. Projet : «Lycée de la nouvelle chance Auvergne» Porteur : GIP Auvergne ACADEMIE DE CLERMONT-FERRAND Quartier Jeunes 16h-18h Projet : «Lycée de la nouvelle chance Auvergne» Porteur : GIP Auvergne ACADEMIE DE CLERMONT-FERRAND Le GIP Auvergne Le porteur Le porteur Le GIP FCIP Auvergne a pour vocation de

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion de l'économie sociale et solidaire et entrepreneuriat

Licence professionnelle Gestion de l'économie sociale et solidaire et entrepreneuriat Promotion / Site : Clermont-Ferrand Licence professionnelle Gestion de l'économie sociale et solidaire et entrepreneuriat Objectif de cette licence professionnelle : Former des cadres intermédiaires du

Plus en détail

Quartier Jeunes. 9h30-11h. Projet : «Réhabilitation Ecole nationale de police de Nîmes» Porteur : Association SPAP - Maison de la Main Nîmes

Quartier Jeunes. 9h30-11h. Projet : «Réhabilitation Ecole nationale de police de Nîmes» Porteur : Association SPAP - Maison de la Main Nîmes Quartier Jeunes 9h30-11h Projet : «Réhabilitation Ecole nationale de police de Nîmes» Porteur : Association SPAP - Maison de la Main Nîmes Le porteur LA SPAP : Société des Amis des Pauvres Fondée en 1847

Plus en détail

Plan d'actions ZTEF Est lyonnais 2015 Axe 1 Améliorer l'adéquation offre/demande d'emploi

Plan d'actions ZTEF Est lyonnais 2015 Axe 1 Améliorer l'adéquation offre/demande d'emploi Plan d'actions ZTEF Est lyonnais 2015 Axe 1 Améliorer l'adéquation offre/demande d'emploi réflexion / Groupe de travail identifié Favoriser le rapprochement offre et demande d'emploi Impulser/soutenir

Plus en détail

Atelier FSE. FSE - Fonds Social Européen. IEJ - Initiative pour l Emploi des Jeunes. Atelier FSE

Atelier FSE. FSE - Fonds Social Européen. IEJ - Initiative pour l Emploi des Jeunes. Atelier FSE Atelier FSE FSE - Fonds Social Européen Atelier FSE IEJ - Initiative pour l Emploi des Jeunes Fonds Social Européen Initiative pour l Emploi des Jeunes 1 RAPPEL : Architecture du FSE sur la période 2007/13

Plus en détail

Les rencontres recrutement de Mont de Marsan Trouvez un emploi aujourd hui, découvrez votre métier de demain Jeudi 17 septembre 2015

Les rencontres recrutement de Mont de Marsan Trouvez un emploi aujourd hui, découvrez votre métier de demain Jeudi 17 septembre 2015 PRÉFET DES LANDES Les rencontres recrutement de Mont de Marsan Trouvez un emploi aujourd hui, découvrez votre métier de demain Jeudi 17 septembre 2015 1 La Huitième édition de ce forum organisé par les

Plus en détail

dans le cadre de l ordonnance 2005-649

dans le cadre de l ordonnance 2005-649 APPEL A PROPOSITION 2015 dans le cadre de l ordonnance 2005-649 relative aux marchés passés par certaines personnes publiques ou privées non soumises au code des marchés publics FORMATION QUALIFIANTE Assistant(e)

Plus en détail

MAISON DE L EMPLOI PERIGORD NORD

MAISON DE L EMPLOI PERIGORD NORD MAISON DE L EMPLOI PERIGORD NORD 2015 1 ORDRE DU JOUR Rapport d activité 2014 Les comptes 2014 Orientations & Budget prévisionnel 2015 Questions diverses 2 LE TERRITOIRE DE COMPETENCES 3 RAPPORT D'ACTIVITE

Plus en détail

103.5 La station Radio E2C AUVERGNE

103.5 La station Radio E2C AUVERGNE 103.5 La station Radio E2C AUVERGNE Communiqué de presse 15 mai 2012 Radio E2C : 103.5 Une semaine dans la peau des animateurs radio, c est le challenge que vont relever les stagiaires de l E2C Du 21 au

Plus en détail

APPEL A PROPOSITIONS et CAHIER DES CHARGES. Mise en œuvre de la Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective (POEC)

APPEL A PROPOSITIONS et CAHIER DES CHARGES. Mise en œuvre de la Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective (POEC) APPEL A PROPOSITIONS et CAHIER DES CHARGES Mise en œuvre de la Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective (POEC) Date 23/07/2015 APPEL A PROPOSITIONS CAHIER DES CHARGES PREPARATION OPERATIONNELLE

Plus en détail

ANNEXE A LA DELIBERATION N 1: ETAT RECAPITULATIF DE LA SUBVENTION

ANNEXE A LA DELIBERATION N 1: ETAT RECAPITULATIF DE LA SUBVENTION CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE 3 CP 10-752 ANNEXE A LA DELIBERATION N 1: ETAT RECAPITULATIF DE LA SUBVENTION @BCL@500B741C.doc 17/08/10 16:08:00 4 Etat récapitulatif des subventions proposées au vote

Plus en détail

POUR UNE NOUVELLE POLITIQUE DE SOUTIEN A L INSERTION PAR L ACTIVITE L ECONOMIQUE. Rapport Cadre n CR 41-09 du 06 Mai 2009

POUR UNE NOUVELLE POLITIQUE DE SOUTIEN A L INSERTION PAR L ACTIVITE L ECONOMIQUE. Rapport Cadre n CR 41-09 du 06 Mai 2009 POUR UNE NOUVELLE POLITIQUE DE SOUTIEN A L INSERTION PAR L ACTIVITE L ECONOMIQUE Rapport Cadre n CR 41-09 du 06 Mai 2009 1 Une politique régionale concertée Le 20 Mai 2008, le CRIF organise une large concertation

Plus en détail

SIGNATURE CONVENTION AP-HP EMPLOI d AVENIR

SIGNATURE CONVENTION AP-HP EMPLOI d AVENIR SIGNATURE CONVENTION AP-HP EMPLOI d AVENIR Dossier de presse, jeudi 20 décembre 2012 Contact presse : Préfecture de région : 01 82 52 40 25 communication@paris-idf.gouv.fr AP-HP : 01 40 27 37 22 - service.presse@sap.aphp.fr

Plus en détail

Plan Pluriannuel contre la Pauvreté et pour l Inclusion Sociale

Plan Pluriannuel contre la Pauvreté et pour l Inclusion Sociale PREFET DU CANTAL Plan Pluriannuel contre la Pauvreté et pour l Inclusion Sociale Réunion territoriale - Arrondissement de Saint- Flour autour du VIVRE ENSEMBLE au lycée agricole Louis MALLET Mardi 21 octobre

Plus en détail

CONTRATS D OBJECTIFS AVEC LES BRANCHES PROFESSIONNELLES

CONTRATS D OBJECTIFS AVEC LES BRANCHES PROFESSIONNELLES Point d étape à mi-parcours du PRDF Note spécifique CONTRATS D OBJECTIFS AVEC LES BRANCHES PROFESSIONNELLES Institué par la loi du 23 juillet 1987, le Contrat d objectifs de branche professionnelle est

Plus en détail

Faits marquants sur les premiers mois d expérimentation du revenu de Solidarité active

Faits marquants sur les premiers mois d expérimentation du revenu de Solidarité active Paris, le 2 juillet 2008 Dossier de presse Faits marquants sur les premiers mois d expérimentation du revenu de Solidarité active Le revenu de Solidarité active vise à encourager le travail, à faciliter

Plus en détail

Contrat Territorial Emploi Formation Est Lyonnais Plan d'actions 2011

Contrat Territorial Emploi Formation Est Lyonnais Plan d'actions 2011 Enjeu 1 Une meilleure prise en compte des données économiques du au profit de la gestion locale de l'emploi Piloter le dispositif Securise'RA oui Année 2011 Commission RH Pas de financement Représentants

Plus en détail

REFERENTIEL D EVALUATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE POUR LE DIPLOME CAFERUIS

REFERENTIEL D EVALUATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE POUR LE DIPLOME CAFERUIS REFERENTIEL D EVALUATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE POUR LE DIPLOME CAFERUIS Référentiel d activités Le référentiel d activités décline les activités rattachées aux six fonctions exercées par l encadrement

Plus en détail

Accord Cadre. Entre. L Etat, représenté par :

Accord Cadre. Entre. L Etat, représenté par : Accord Cadre Entre L Etat, représenté par : La Délégation Générale à l'emploi et à la Formation Professionnelle ( DGEFP), 7 square Max Hymans - 75741 Paris cedex 15, représenté par Monsieur Jean Gaeremynck,

Plus en détail

REUNION PARITAIRE DU 12 OCTOBRE 2007 SUR LA MODERNISATION DU MARCHE DU TRAVAIL LE RETOUR A L'EMPLOI. Note de problématiques

REUNION PARITAIRE DU 12 OCTOBRE 2007 SUR LA MODERNISATION DU MARCHE DU TRAVAIL LE RETOUR A L'EMPLOI. Note de problématiques 12/10/2007 REUNION PARITAIRE DU 12 OCTOBRE 2007 SUR LA MODERNISATION DU MARCHE DU TRAVAIL LE RETOUR A L'EMPLOI Note de problématiques Les travaux des groupes paritaires de la délibération sociale ont fait

Plus en détail

Accompagnement renforcé du public PLIE Cadre de référence de Plaine Commune, Le PLIE

Accompagnement renforcé du public PLIE Cadre de référence de Plaine Commune, Le PLIE Accompagnement renforcé du public PLIE Cadre de référence de Plaine Commune, Le PLIE I- PREAMBULE 2 II- CAHIER DES CHARGES 2 II-1-Objectifs /Finalité 2 II-2-Public visé 3 II-3-Durée des parcours 3 II-4-Missions

Plus en détail

Douzième réunion de la commission de la transparence sur les dispositifs d'aide de l'etat à l'insertion et à l'accompagnement dans l'emploi

Douzième réunion de la commission de la transparence sur les dispositifs d'aide de l'etat à l'insertion et à l'accompagnement dans l'emploi Communiqué de presse Saint-Denis Le 19 février 2015 Douzième réunion de la commission de la transparence sur les dispositifs d'aide de l'etat à l'insertion et à l'accompagnement dans l'emploi Dominique

Plus en détail

ACHAT DE PRESTATIONS FICHE DE CONSULTATION

ACHAT DE PRESTATIONS FICHE DE CONSULTATION ACHAT DE PRESTATIONS FICHE DE CONSULTATION Objet : MISE EN ŒUVRE D UNE ACTION DE MEDIATION A L EMPLOI «INITIATION AUX METIERS DE LA RESTAURATION COLLECTIVE» POUR LES PARTICIPANTS DU P.L.I.E DES HAUTS DE

Plus en détail

FICHE DE PROFIL DE POSTE

FICHE DE PROFIL DE POSTE FICHE DE PROFIL DE POSTE POSTE : Agent de développement sportif et/ou socio-sportif de secteur ou de bassin d activité CONVENTION COLLECTIVE : CCNS GROUPE : 1 METIER : Agent de développement Comité STRUCTURE

Plus en détail

PAYS DE LA LOIRE. Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS?

PAYS DE LA LOIRE. Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS? Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS? Version étudiée : version adoptée par la Commission européenne le 16/12/2014. PAYS DE LA LOIRE STRUCTURE GLOBALE DU

Plus en détail

Remontée des besoins des. 18 septembre 2012

Remontée des besoins des. 18 septembre 2012 Remontée des besoins des participants PLIE 18 septembre 2012 Contexte Economique Évolution du chômage (cat. ABC et A de juin 2011 à juin 2012) DEFM cat ABC juin 2012 Evolution sur un an DEFM cat A juin

Plus en détail

Projet territorial de développement durable de Vitrolles

Projet territorial de développement durable de Vitrolles Projet territorial de développement durable de Vitrolles Une première stratégie Une extension de la démarche à toutes les politiques publiques locales en 2014 Aménagement du territoire, Cadre de vie

Plus en détail

Instances en lien avec le CDIAE, directement ou indirectement

Instances en lien avec le CDIAE, directement ou indirectement Les outils pilotage du CDIAE s en lien avec le CDIAE, directement ou indirectement Présentation synthétique Echelon territorial Intitulé Thématique(s) dominante(s) Pilote nationale CNE Emploi Etat nationale

Plus en détail

programme emploi et développement économique national insertion/ rénovation urbaine

programme emploi et développement économique national insertion/ rénovation urbaine programme emploi et développement économique national insertion/ rénovation urbaine Anru/Acsé : un partenariat pour l emploi dans les quartiers prioritaires Un partenariat innovant L Acsé et l Anru ont

Plus en détail

la taille des entreprises

la taille des entreprises 1 Contrat de génération : une mise en œuvre adaptée à la taille des entreprises Si le contrat de génération concerne toutes les entreprises, elles n ont pas toutes les mêmes leviers en matière d emploi,

Plus en détail

NOTE DE POSITIONNEMENT COORACE SUR LE FINANCEMENT DU SECTEUR IAE

NOTE DE POSITIONNEMENT COORACE SUR LE FINANCEMENT DU SECTEUR IAE NOTE DE POSITIONNEMENT COORACE SUR LE FINANCEMENT DU SECTEUR IAE 22 mai 2013 Préambule La fédération COORACE a pris connaissance du rapport IGAS-IGF relatif au financement du secteur de l insertion par

Plus en détail

MOTIVATION DE L ACTION

MOTIVATION DE L ACTION Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel_ Agglomération de Nevers, Pays de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Agir pour les personnes âgées FICHE ACTION N 22 Répondre aux

Plus en détail

Rapport d Activité 2011

Rapport d Activité 2011 Rapport d Activité 2011 ATELIER D INSERTION INSERCALL Anissa BELHAOUES, Téléconseillère INSERCALL NOM DE LA STRUCTURE : Association INSERCALL NOM DE L ACI CHANTIER D INSERTION : Centre de contacts & Multimedia

Plus en détail

Une nouvelle dynamique de l insertion en Mayenne

Une nouvelle dynamique de l insertion en Mayenne Une nouvelle dynamique de l insertion en Mayenne Permettre aux personnes en situation d exclusion, de retrouver leur autonomie, leur dignité et leur place dans la société; faciliter et encourager le retour

Plus en détail

"Paris Jeunes Solidarité" Un nouveau dispositif pour l'insertion professionnelle des 18-25 ans

Paris Jeunes Solidarité Un nouveau dispositif pour l'insertion professionnelle des 18-25 ans "Paris Jeunes Solidarité" Un nouveau dispositif pour l'insertion professionnelle des 18-25 ans Pour faciliter l'accès à l'autonomie et l'insertion professionnelle des jeunes en difficulté, le Département

Plus en détail

Pôle emploi met à disposition des demandeurs d emploi et des entreprises des quartiers politique de la ville l offre de service «généraliste».

Pôle emploi met à disposition des demandeurs d emploi et des entreprises des quartiers politique de la ville l offre de service «généraliste». CONTRIBUTION DE POLE EMPLOI Contrat de ville 2015-2020 Métropole Rouen Normandie Contribution écrite de Pôle emploi Pôle emploi met à disposition des demandeurs d emploi et des entreprises des quartiers

Plus en détail

Cahier des charges de l appel à projets «soutien à la fonction parentale» 2014

Cahier des charges de l appel à projets «soutien à la fonction parentale» 2014 DE L AUDE RESEAU D ÉCOUTE, D APPUI ET D ACCOMPAGNEMENT DES PARENTS Cahier des charges de l appel à projets «soutien à la fonction parentale» 2014 Depuis la mise en œuvre dans l Aude, en 2001, du réseau

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Management de projets dans le domaine éducatif, social ou socioculturel de l Université de Haute-Alsace Vague C

Plus en détail

Fiche pratique. A qui s adresse les emplois d avenir? Quels employeurs?

Fiche pratique. A qui s adresse les emplois d avenir? Quels employeurs? Fiche pratique A qui s adresse l'emploi d'avenir? Quels employeurs? Quel type de contrat de travail? Quelle durée de contrat dans le cas du CDD? Quels engagements? Quel suivi? Quel financement du contrat?

Plus en détail

PLAN DE FORMATION BPJEPS

PLAN DE FORMATION BPJEPS PLAN DE FORMATION BPJEPS Technique de l Information et de la Communication LE METIER L animateur réalise des prestations d animation, d initiation, d accompagnement ou de médiation. Pour cela, il s appuie

Plus en détail

LE PARRAINAGE POUR L EMPLOI EN PICARDIE

LE PARRAINAGE POUR L EMPLOI EN PICARDIE Direction régionale du travail, de l emploi et de la formation professionnelle de Picardie Programme régional d animation des réseaux de parrainage en Picardie LE PARRAINAGE POUR L EMPLOI EN PICARDIE Décembre

Plus en détail

Appel à projet 2015. D5 : Mobilisation des employeurs : O.S. 2 3.9.1.2

Appel à projet 2015. D5 : Mobilisation des employeurs : O.S. 2 3.9.1.2 F O N D S S O C I A L E U R O P E E N Appel à projet 2015 Le Conseil général du Finistère lance un appel à projet pour l année 2015 afin de financer avec l aide des crédits du Fonds Social Européen des

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/CP/FG/DEJ/N 13-21( 1 bis) Equipe RH 4 01 43 93 89 45 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

PROTOCOLE DE PARTENARIAT. Tremplin pour l emploi des bénéficiaires du RMI

PROTOCOLE DE PARTENARIAT. Tremplin pour l emploi des bénéficiaires du RMI PROTOCOLE DE PARTENARIAT Tremplin pour l emploi des bénéficiaires du RMI ----------------------------------------------------- ENTRE La Région des Pays de la Loire - Hôtel de la Région 1 Rue de la Loire

Plus en détail

COE- séance du 8 novembre 2011. L insertion par l activitl. activité économique. Bertrand MARTINOT

COE- séance du 8 novembre 2011. L insertion par l activitl. activité économique. Bertrand MARTINOT COE- séance du 8 novembre 2011 L insertion par l activitl activité économique Bertrand MARTINOT 1 INTRODUCTION L Insertion par l activité économique est un secteur en évolution qui a fait l objet d un

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion des ressources humaines en PME

Licence professionnelle Gestion des ressources humaines en PME Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Gestion des ressources humaines en PME Université Toulouse 1 Capitole UT1 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITÉ 2014 DU PÔLE MOBILITÉ

RAPPORT D ACTIVITÉ 2014 DU PÔLE MOBILITÉ Mise à disp véhicule RAPPORT D ACTIVITÉ 214 DU PÔLE MOBILITÉ I. LE CADRE D INTERVENTION 1) Les missions du Pôle Mobilité Créé en 212, fruit d un Marché À Procédure Adaptée (MAPA) et géré par l Association

Plus en détail

Projet. Schéma d Orientation Régional pour. la mise en œuvre des Emplois d Avenir en Aquitaine

Projet. Schéma d Orientation Régional pour. la mise en œuvre des Emplois d Avenir en Aquitaine Projet Schéma d Orientation Régional pour la mise en œuvre des Emplois d Avenir en Aquitaine Vu la Loi N 2012-1189 du 26 octobre 2012 portant création de l Emploi d Avenir Vu le Décret N 2012-1210 du 31

Plus en détail

PRÉSENTATION DES TRAVAUX DU COMITE OPERATIONNEL TERRITORIAL ECONOMIE EMPLOI FORMATION COTEEF Vire

PRÉSENTATION DES TRAVAUX DU COMITE OPERATIONNEL TERRITORIAL ECONOMIE EMPLOI FORMATION COTEEF Vire PRÉSENTATION DES TRAVAUX DU COMITE OPERATIONNEL TERRITORIAL ECONOMIE EMPLOI FORMATION COTEEF Vire Objectifs de l Animation Territoriale : accompagner les territoires Cette animation territoriale commune

Plus en détail

POE collectives du Vaucluse

POE collectives du Vaucluse POE collectives du Vaucluse PréambuIe : Le département du Vaucluse, et plus particulièrement le bassin d emploi d Avignon, est constitué d un tissu de petites industries qui ont un besoin crucial de main

Plus en détail

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions Le référentiel mission et Profil de Poste de l d et de contre les Animateur Insertion Lutte Exclusions Préambule 1. La jeunesse, le Département du Nord et la Fédération des centres sociaux du Nord : Une

Plus en détail

ILE-DE-FRANCE. Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS?

ILE-DE-FRANCE. Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS? Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS? Version étudiée : version adoptée par la Commission européenne le 18/12/2014. ILE-DE-FRANCE PRÉSENTATION GÉNÉRALE Les

Plus en détail

Le Contrat d accompagnement

Le Contrat d accompagnement Fiche pratique DIRECCTE des Pays de la Loire mise à jour au 22 avril 2014 Le Contrat d accompagnement dans l emploi (CUI-CAE) A qui s adresse le contrat d accompagnement dans l emploi? Qui pilote et prescrit

Plus en détail

Crises agricoles : la MSA Grand Sud à vos côtés

Crises agricoles : la MSA Grand Sud à vos côtés Crises agricoles : la MSA Grand Sud à vos côtés Organisme de sécurité sociale chargé de la mission de service public d encaisser les cotisations et d assurer le service des prestations au regard de la

Plus en détail

GROUPEMENT FRANÇAIS DES PERSONNES HANDICAPEES

GROUPEMENT FRANÇAIS DES PERSONNES HANDICAPEES 1/7 GROUPEMENT FRANÇAIS DES PERSONNES HANDICAPEES PROMOUVOIR LE PARTAGE D'EXPERIENCES POSITIVES ET LA PARTICIPATION CITOYENNE La Pairémulation Une forme de soutien mutuel pour stimuler et soutenir l accès

Plus en détail

MOBILITÉ, INSERTION ET ACCÈS L EMPLOI

MOBILITÉ, INSERTION ET ACCÈS L EMPLOI LA MOBILITÉ UN ATOUT POUR L EMPLOI MOBILITÉ, INSERTION ET ACCÈS L EMPLOI BILAN Première année d activité Juillet 2014 Tmobil : Un service d accompagnement à la mobilité Ce dispositif a pour but d intégrer

Plus en détail

Offres et besoins de formations : les enjeux en Nord-Pas de Calais

Offres et besoins de formations : les enjeux en Nord-Pas de Calais Offres et besoins de formations : les Vers une définition concertée des enjeux de développement des formations professionnelles en région Nord-pas de Calais Région Nord-Pas de Calais Mission d Appui aux

Plus en détail

Extension de l école de la deuxième chance à Marseille

Extension de l école de la deuxième chance à Marseille Extension de l école de la deuxième chance à Marseille CONTEXTE La notion d Ecole de la Deuxième Chance La notion d école de la seconde chance fait suite à la parution, en 1995, d un Livre Blanc de la

Plus en détail

SIGNATURES DU PLAN DÉPARTEMENTAL D'ACTIONS POUR LE LOGEMENT DES PERSONNES DÉFAVORISÉES ET DE LA CHARTE DE PRÉVENTION DES EXPULSIONS LOCATIVES

SIGNATURES DU PLAN DÉPARTEMENTAL D'ACTIONS POUR LE LOGEMENT DES PERSONNES DÉFAVORISÉES ET DE LA CHARTE DE PRÉVENTION DES EXPULSIONS LOCATIVES SIGNATURES DU PLAN DÉPARTEMENTAL D'ACTIONS POUR LE LOGEMENT DES PERSONNES DÉFAVORISÉES ET DE LA CHARTE DE PRÉVENTION DES EXPULSIONS LOCATIVES Mardi 2 juillet 2013, 16h - Préfecture Dossier de presse Dans

Plus en détail

CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES

CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES REUNION DU 20 DECEMBRE 2013 RAPPORT N CR-13/06.653 CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES Stratégie régionale de formation des jeunes et

Plus en détail

Fiche emploi-cible GPEC Accompagnateur de démarches de développement durable

Fiche emploi-cible GPEC Accompagnateur de démarches de développement durable Fiche emploi-cible GPEC Accompagnateur de démarches de développement durable Le tableau ci-après décline : - dans la colonne «Tronc commun», le profil de base, à travers la finalité du poste, les missions,

Plus en détail

La formation des demandeurs d emploi en Limousin

La formation des demandeurs d emploi en Limousin La formation des demandeurs d emploi en Limousin EXPERIENCE La Région Limousin avait depuis 2005 engagé un partenariat avec les ASSEDIC pour coordonner l offre de formation aux demandeurs d emploi et leur

Plus en détail