PLAN D ACTIONS EN FAVEUR DE L ARBRE FICHES CONCESSIONNAIRES : CONDITIONS D EXECUTION DU CHANTIER A PROXIMITE DES ARBRES

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PLAN D ACTIONS EN FAVEUR DE L ARBRE FICHES CONCESSIONNAIRES : CONDITIONS D EXECUTION DU CHANTIER A PROXIMITE DES ARBRES"

Transcription

1 PLAN D ACTIONS EN FAVEUR DE L ARBRE FICHES CONCESSIONNAIRES : CONDITIONS D EXECUTION DU CHANTIER A PROXIMITE DES ARBRES Novembre 2008 Direction des services de l environnement Mission écologie urbaine

2 PREAMBULE Tout au long de sa vie, l arbre est exposé à de fréquentes agressions. Des mesures simples de protection et des règles techniques sont à préconiser pour éviter les dégâts lors de travaux à proximité des arbres. Une information et une coordination en amont, des différents intervenants permettent de trouver des solutions qui garantissent la protection des sujets lors des travaux. Les prescriptions ci-après s adressent aux entreprises intervenant sur le domaine public à la demande des concessionnaires. Ces fiches techniques s adressent uniquement aux chantiers avec des interventions mécaniques (utilisation de tractopelles, mini pelles ). Elles ne s appliquent pas aux chantiers d urgence.

3 CONDITIONS D EXECUTION DU CHANTIER A PROXIMITE DES ARBRES SITUES DANS LES RUES AVANT LE CHANTIER, LES MESURES PREVENTIVES Dans toutes les rues et les espaces publics où des arbres sont plantés, les concessionnaires doivent prendre contact avec le référent ville du «Patrimoine arboré». Prévoir ensuite une réunion de démarrage du chantier en présence du responsable du chantier, du service espaces verts et de l entreprise réalisant les travaux. Il s agit de s associer à la réunion prévue par la Direction des services de l infrastructure. Préconiser la taille prévisionnelle de branches avant travaux afin d éviter des arrachements ou bris accidentels. La coupe franche sera parée et protégée immédiatement par un mastic fongicide. Le concessionnaire prendra à sa charge ces travaux (préciser dans le CCTP). Mise en place d une palissade de protection. Mise en place de barrières de protection et une toile de jute autour du tronc, à la charge du concessionnaire. Cela prévient grandement les risques de blessures sur le tronc et les branches. Les planches sont disposées verticalement autour du tronc et maintenues par un système de sangle, suivant le développement de l arbre : - Hauteur minimale de 2,50 m - Mise en place de toile de jute sur le tronc - Ecart minimum entre l écorce et la protection de 50 cm - Protection non scellée au sol - Ouverture prévue pour l arrosage Schéma : Mesures de protection du tronc PENDANT LE CHANTIER La réalisation de tranchées à proximité des arbres risque fortement d «amputer» le végétal de ses racines nourricières et stabilisatrices. Plus les tranchées sont effectuées près du tronc, plus la réduction de croissance des arbres engendrée est importante et se prolongera dans le temps. Lorsque cela est possible, éloigner la réalisation des tranchées d une distance supérieure à 1,50 m du tronc. Intervenir manuellement dans tous les cas, à hauteur de l arbre afin d éviter soigneusement les racines.

4 Préconiser une coupe propre si les racines sont visibles et recherche des racines de remplacement. Protéger les racines par de la paille si une fouille doit rester ouverte plusieurs jours. Les rives verticales devront être habillées par un feutre ou un plastique afin d éviter le dessèchement du soussol. Le paillage doit être mis en place entre mars et octobre et en dehors de cette période au moment des gelées. Favoriser les réseaux en tranchée commune (galerie technique). Prendre des précautions aux abords de la fosse de plantation : pas de piétinement, pas de stockage de matériaux et de stationnement véhicules Schéma : Mesures de protection des arbres lors de la réalisation de tranchées Remblais lors des tranchées La tranchée à proximité des racines des arbres devra être remblayée par des matériaux comme un mélange de terre et de pierre. Ne pas utiliser l arbre comme support de câbles, filins, panneaux ou supports publicitaires quels qu ils soient. A LA FIN DU CHANTIER, LES MESURES DE SOIN Intervenir, après blessure pour retailler proprement à l aide d un sécateur ou d une scie par un professionnel et ainsi «l affranchir» des plaies, puis le désinfecter. Les travaux seront à la charge du concessionnaire. Envisager une réception de travaux, pour vérifier que ces mesures ont été respectées.

5 CONDITIONS D EXECUTION DU CHANTIER A PROXIMITE DES ARBRES SITUES DANS DES ESPACES OUVERTS AVANT LE CHANTIER, LES MESURES PREVENTIVES Dans toutes les rues et les espaces publics où des arbres sont plantés, les concessionnaires doivent prendre contact avec le référent ville du «Patrimoine arboré». Prévoir ensuite une réunion de démarrage du chantier en présence du responsable du chantier, du service espaces verts et de l entreprise réalisant les travaux. Il s agit de s associer à la réunion prévue par la Direction des services de l infrastructure. Préconiser la taille prévisionnelle de branches avant travaux afin d éviter des arrachements ou bris accidentels. La coupe franche sera parée et protégée immédiatement par un mastic fongicide. Le concessionnaire prendra à sa charge ces travaux. Mise en place de la zone de protection Schéma : Mesures de protection des arbres lors de travaux apparentés La palissade de la zone de protection sera d une hauteur minimum de 2 m hors sol et située à l aplomb des branches extérieures (couronne constituant l espace vital de l arbre). La palissade sera constituée de panneaux de bois ou en métal fixés sur des montants auto stables posés sur le sol. Il faut faire attention aux détériorations du système racinaire. Cette palissade devra être maintenue constamment fermée pendant toute la durée du chantier.. A l intérieur de cette zone de protection, et afin d éviter tout compactage du sol sur la zone racinaire, cause de nombreux dépérissements des arbres en ville, sont interdits - l accès, - le piétinement, - le stockage de tous matériaux, même à titre provisoire, - le roulement et/ou le stationnement des véhicules de chantier ou autre De même, sont interdits dans la zone de protection : - le creusement de tranchées, - l épandage d eau, de matières liquides ou solides (laitances, produit de vidange ) sur le sol, - l allumage de feu, - la modification du niveau d enracinement des arbres, à titre provisoire ou définitif (en particulier par apport et stockage de matériaux terreux au pied de l arbre, qui pourraient entraîner l asphyxie des racines ou par retrait du niveau du sol avec des blessures directes sur les racines) - toute intervention que ce soit.

6 PENDANT LE CHANTIER La réalisation de tranchées à proximité des arbres risque fortement d «amputer» le végétal de ses racines nourricières et stabilisatrices. Plus les tranchées sont effectuées près du tronc, plus la réduction de croissance des arbres engendrée est importante et se prolongera dans le temps. Eloigner la réalisation des tranchées d une distance supérieure à 1,50 mètres du tronc, si possible 2 m. Intervenir manuellement dans tous les cas, à hauteur de l arbre afin d éviter soigneusement les racines. Préconiser une coupe propre si les racines sont visibles et recherche des racines de remplacement. Protéger les racines par de la paille si une fouille doit rester ouverte plusieurs jours. Les rives verticales devront être habillées par un feutre ou un plastique afin d éviter le dessèchement du soussol. Le paillage doit être mis en place entre mars et octobre et en dehors de cette période au moment des gelées. Favoriser les réseaux en tranchée commune (galerie technique). Remblais lors des tranchées La tranchée à proximité des racines des arbres devra être remblayée par la reconstitution du terrain naturel. Ré engazonnement si la tranchée est sur une pelouse, à la charge du concessionnaire. Schéma : Mesures de protection des arbres lors de la réalisation de tranchées Ne pas utiliser l arbre comme support de câbles, filins, panneaux ou supports publicitaires quels qu ils soient.

7 A LA FIN DU CHANTIER, LES MESURES DE SOIN Intervenir, après blessure pour retailler proprement à l aide d un sécateur ou d une scie et ainsi «l affranchir» des plaies, puis le désinfecter. Les travaux seront à la charge du concessionnaire. Envisager une réception de travaux, pour vérifier que ces mesures ont été respectées. Cas particulier des arbres remarquables - prévoir une mission d expertise préalable au chantier par le service espaces verts de la ville - n entreprendre aucune action de taille ou d élagage, même réduite à quelques branches, sur la ramure d un arbre remarquable, pour quelque motif que ce soit (passage de grue ou autre engin) sans recueillir préalablement l autorisation des services compétents de la ville (SEV) - recourir exclusivement à un entrepreneur spécialiste de la taille raisonnée, après avoir recueilli préalablement l autorisation des services compétents de la ville (SEV). - ne pas minéraliser, même de façon superficielle la surface correspondant à la zone de protection ; - conseiller de rétablir la perméabilité du sol chaque fois qu un chantier sera entrepris autour d un arbre remarquable.

Entretien des aménagements paysagers du Parc de l Ermitage à Lormont

Entretien des aménagements paysagers du Parc de l Ermitage à Lormont Marché public de services Établi en application de l article 28 du Code des Marchés Publics (Décret n 2006-975 du 1 août 2006) MAIRIE DE LORMONT Rue André Dupin B.P. n 1 33305 LORMONT CEDEX Tél. 05 57

Plus en détail

M A R C H E P U B L I C D E T R A V A U X. DESCRIPTIF de la DPGF LOT N 1 ENFOUISSEMENT DES RESEAUX AERIENS

M A R C H E P U B L I C D E T R A V A U X. DESCRIPTIF de la DPGF LOT N 1 ENFOUISSEMENT DES RESEAUX AERIENS REPUBLIQUE FRANCAISE VILLE DE MOISSELLES 5, rue du Moutier 95570 MOISSELLES M A R C H E P U B L I C D E T R A V A U X DESCRIPTIF de la DPGF LOT N 1 ENFOUISSEMENT DES RESEAUX AERIENS Maître de l'ouvrage

Plus en détail

PLAN D ACTIONS EN FAVEUR DE L ARBRE FICHES AMENAGEURS : CAHIER DES PRESCRIPTIONS GENERALES

PLAN D ACTIONS EN FAVEUR DE L ARBRE FICHES AMENAGEURS : CAHIER DES PRESCRIPTIONS GENERALES PLAN D ACTIONS EN FAVEUR DE L ARBRE FICHES AMENAGEURS : CAHIER DES PRESCRIPTIONS GENERALES Direction des services de l environnement Mission écologie urbaine nov. 2008 PREAMBULE Qu il soit planté en alignement

Plus en détail

Construire dans la sérénité

Construire dans la sérénité Observatoire Régional de la Santé au Travail Alsace Caisse Régionale d'assurance Maladie Alsace-Moselle Service Prévention et Gestion des Risques Professionnels Construire dans la sérénité Lotissement

Plus en détail

O.P.H De La Meuse 15 rue du moulin BP 30195 55005 BAR LE DUC cedex Tél. : 03.29.45.12.22 fax : 03.29.79.14.01

O.P.H De La Meuse 15 rue du moulin BP 30195 55005 BAR LE DUC cedex Tél. : 03.29.45.12.22 fax : 03.29.79.14.01 O.P.H De La Meuse 15 rue du moulin BP 30195 55005 BAR LE DUC cedex Tél. : 03.29.45.12.22 fax : 03.29.79.14.01 ENTRETIEN DES ESPACES VERTS ET ESPACES LIBRES TERRITOIRES NORD ET SUD ANNEES 2010-2011-2012

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES Cellule des Marchés Publics Mairie de Barentin Place de la Libération BP 12 76360 BARENTIN Tél: 02 32 94 90 29 ENTRETIEN DU PATRIMOINE VEGETAL : ELAGAGE

Plus en détail

ZONE D ACTIVITES COMMUNAUTAIRE DE FREJEVILLE PROJET DE LOTISSEMENT «CONDOUMINES» CAHIER DES CHARGES

ZONE D ACTIVITES COMMUNAUTAIRE DE FREJEVILLE PROJET DE LOTISSEMENT «CONDOUMINES» CAHIER DES CHARGES ZONE D ACTIVITES COMMUNAUTAIRE DE FREJEVILLE PROJET DE LOTISSEMENT «CONDOUMINES» CAHIER DES CHARGES PREAMBULE La Communauté de Communes du Pays d Agout a pour objectif la qualité de l environnement de

Plus en détail

CAHIER DES PRESCRIPTIONS ARCHITECTURALES ET ENVIRONNEMENTALES

CAHIER DES PRESCRIPTIONS ARCHITECTURALES ET ENVIRONNEMENTALES CAHIER DES PRESCRIPTIONS ARCHITECTURALES ET ENVIRONNEMENTALES 1 OBJET DU PRÉSENT DOCUMENT Le présent cahier des prescriptions architecturales et environnementales a pour objet : - d assurer la diversité

Plus en détail

LES ARBRES Plantation, soins et entretien

LES ARBRES Plantation, soins et entretien LES ARBRES Plantation, soins et entretien Dans le cadre de son plan de communication 2014, la Ville de Prévost publie, chaque mois, une rubrique d information sur les arbres. Éléments importants de notre

Plus en détail

Géomembranes Préparation du support

Géomembranes Préparation du support Géomembranes Préparation du support Édition septembre 2005 Éléments de conception 2/3 Sommaire 1. Pente des talus 3 2. Compactage 3 3. Structure support 3 4. Drainage 4 5. Lestage 7 2 Guide de pose géomembranes

Plus en détail

REALISATION D UN PARKING PROVISOIRE SUR LA PELOUSE CENTRALE

REALISATION D UN PARKING PROVISOIRE SUR LA PELOUSE CENTRALE REALISATION D UN PARKING PROVISOIRE SUR LA PELOUSE CENTRALE SITE DES LABORATOIRES SANTE ANIMALE ET SECURITE ALIMENTAIRE 22, RUE PIERRE CURIE - 94700 MAISONS-ALFORT CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

Plus en détail

CHARTE "CHANTIER VERT"

CHARTE CHANTIER VERT CHARTE "CHANTIER VERT" SOMMAIRE article 1 : définition des objectifs article 2 : modalités de mise en place des signatures article 3 : respect de la réglementation article 4 : organisation du chantier

Plus en détail

Travaux urgents d abattage et d élagage des Micocouliers du village. pour la mise en sécurité de l espace public. Cahier des Charges

Travaux urgents d abattage et d élagage des Micocouliers du village. pour la mise en sécurité de l espace public. Cahier des Charges 1 Travaux urgents d abattage et d élagage des Micocouliers du village pour la mise en sécurité de l espace public Cahier des Charges CHAPITRE I DISPOSITIONS GENERALES ARTICLE 1 : DEFINITION DES PRESTATIONS

Plus en détail

MANUEL TECHNIQUE POUR LES MOUVEMENTS RESERVOIRS G.P.L.

MANUEL TECHNIQUE POUR LES MOUVEMENTS RESERVOIRS G.P.L. Référence : MT 2001 MOINE TRANSPORTS MANUEL TECHNIQUE POUR LES MOUVEMENTS RESERVOIRS G.P.L. Révision : 09 Date : 24/02/2016 PRESENTATION : Ce manuel est édité principalement à l attention des attachés

Plus en détail

Lycée Robert Schuman Charenton (94)

Lycée Robert Schuman Charenton (94) Lycée Robert Schuman Charenton (94) Bilan du chantier Affaire : LYCEE Robert SCHUMAN Bilan de chantier 2 / 9 Une charte Chantier à faibles nuisances était intégrée dans le Dossier de Consultation des Entreprises

Plus en détail

Dispositions applicables aux zones naturelles N

Dispositions applicables aux zones naturelles N Dispositions applicables aux zones naturelles N PRÉAMBULE (EXTRAIT DU RAPPORT DE PRÉSENTATION) La zone N regroupe les espaces naturels et forestiers à protéger en raison de leur caractère d espace naturel

Plus en détail

APTITUDE A L INFILTRATION SUR LE TERRITOIRE DE LA COMMUNAUTE URBAINE DE BORDEAUX

APTITUDE A L INFILTRATION SUR LE TERRITOIRE DE LA COMMUNAUTE URBAINE DE BORDEAUX Communauté urbaine de Bordeaux APTITUDE A L INFILTRATION SUR LE TERRITOIRE DE LA COMMUNAUTE URBAINE DE BORDEAUX CAHIER DES CHARGES DES RECONNAISSANCES ET ETUDES DE SOL A REALISER SEPIA CONSEILS - 53, rue

Plus en détail

DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES

DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES MAITRE DE L'OUVRAGE : Mairie de GOUESNACH 9 route de Bénodet 29950 GOUESNACH Tél. : 02.98.5.74.75 Fax. : 02.98.5.70.8 MAITRE D'ŒUVRE : SELARL C.I.T. ROCHETTE- QUÉRÉ

Plus en détail

Règlement Communal de la publicité, des enseignes et pré-enseignes

Règlement Communal de la publicité, des enseignes et pré-enseignes Commune de Charenton-le-Pont Val-de-Marne Règlement Communal de la publicité, des enseignes et pré-enseignes Titre VIII Livre V du Code de l Environnement Approuvé par Arrêté du Maire en date du 2 avril

Plus en détail

Vu les articles 113, 119 et 145.15 de la Loi sur l aménagement et l urbanisme (RLRQ, chapitre A-19.1);

Vu les articles 113, 119 et 145.15 de la Loi sur l aménagement et l urbanisme (RLRQ, chapitre A-19.1); 1 RÈGLEMENT 01-277-75 RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT D URBANISME DE L ARRONDISSEMENT DU PLATEAU- MONT-ROYAL (01-277) RELATIF AU VERDISSEMENT ET AU DÉVELOPPEMENT DURABLE Vu les articles 113, 119 et 145.15

Plus en détail

Directive concernant les plantations compensatoires

Directive concernant les plantations compensatoires concernant les Table des matières 1. But et champ d'application 2 2. Principes de la compensation de l'abattage 2 2.1 Remplacement compensatoire en cas de construction 2 2.2 Remplacement pour les autres

Plus en détail

Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande d abri de jardin : les plans à fournir

Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande d abri de jardin : les plans à fournir Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande d abri de jardin : les plans à fournir Janvier 2013 Hôtel de Ville - 107 Avenue de la République - 77340 Pontault-Combault

Plus en détail

DOCUMENT COMMUN AUX 4 LOTS CAHIER DES CHARGES

DOCUMENT COMMUN AUX 4 LOTS CAHIER DES CHARGES DOCUMENT COMMUN AUX 4 LOTS CAHIER DES CHARGES Marché public de service à bons de commande passé selon la procédure adaptée définie aux articles 28 et 77 du code des Marchés Publics Entretien des chemins

Plus en détail

Programme de soutien aux plantations agroforestières «Agroforesterie en Languedoc-Roussillon»

Programme de soutien aux plantations agroforestières «Agroforesterie en Languedoc-Roussillon» Programme de soutien aux plantations agroforestières «Agroforesterie en Languedoc-Roussillon» Mémento de plantation Crédit photos et dessins : Dominique Mansion, Jean-Louis Corsin, Arbre et Paysage 32

Plus en détail

Gérard KARSENTY. Groupe Eyrolles, 2004, ISBN : 2-212-11444-3

Gérard KARSENTY. Groupe Eyrolles, 2004, ISBN : 2-212-11444-3 Gérard KARSENTY GUIDE PRATIQUE DES VRD ET AMÉNAGEMENTS EXTÉRIEURS Groupe Eyrolles, 2004, ISBN : 2-212-11444-3 SOMMAIRE Chapitre 1 Les études 1 1. La définition des travaux... 2 2. La réglementation...

Plus en détail

TRAVAUX DE PROTECTION D UN OUVRAGE DFCI : Piste E 211 Les Vernades. Cahier des charges

TRAVAUX DE PROTECTION D UN OUVRAGE DFCI : Piste E 211 Les Vernades. Cahier des charges TRAVAUX DE PROTECTION D UN OUVRAGE DFCI : Piste E 211 Les Vernades Cahier des charges Ces travaux consistent à effectuer un enrochement en rive droite du ruisseau des Vernades afin de protéger la piste

Plus en détail

Réglementation publicitaire. Ville de Juvisy-sur-Orge. Réunion publique du 24 novembre 2015

Réglementation publicitaire. Ville de Juvisy-sur-Orge. Réunion publique du 24 novembre 2015 CYPRIM Réglementation publicitaire Elaboration du règlement local de publicité Ville de Juvisy-sur-Orge ---------------- Réunion publique du 24 novembre 2015 Présentation des règles 1 Publicité : 1. Règles

Plus en détail

GUIDE TECHNIQUE DE L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

GUIDE TECHNIQUE DE L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Page 1/5 GUIDE TECHNIQUE DE L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF L assainissement non collectif est une technique d épuration des eaux usées domestiques simple, durable et efficace, à condition de respecter

Plus en détail

Précautions préalables à la mise en terre. Mode

Précautions préalables à la mise en terre. Mode Les plants forestiers 1 préalables à la mise en terre par Pascal Balleux 2 et Philippe Van Lerberghe 3 La reprise et la croissance d un plant forestier sont bonnes à condition de veiller à la qualité des

Plus en détail

COMMUNE DE BUSSANG Lotissement Communal «Derrière chez Blau» REGLEMENT (Version modifiée au 6 décembre 2012)

COMMUNE DE BUSSANG Lotissement Communal «Derrière chez Blau» REGLEMENT (Version modifiée au 6 décembre 2012) Article 1 : Exposé COMMUNE DE BUSSANG Lotissement Communal «Derrière chez Blau» REGLEMENT (Version modifiée au 6 décembre 2012) La Commune est propriétaire sur la commune de BUSSANG de terrains cadastrés

Plus en détail

NOTE D INFORMATION TECHNIQUE. Recommandations sur les moyens de. sauvetage et de lutte contre l incendie. des hélicoptères à mettre en œuvre

NOTE D INFORMATION TECHNIQUE. Recommandations sur les moyens de. sauvetage et de lutte contre l incendie. des hélicoptères à mettre en œuvre MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, ET DE L ENERGIE Direction générale de l aviation civile Direction de la sécurité de l'aviation civile Direction aéroports et navigation aérienne NOTE

Plus en détail

Commune de MITRY MORY (Seine et Marne) Elaboration du règlement communal de la publicité, des enseignes et pré-enseignes

Commune de MITRY MORY (Seine et Marne) Elaboration du règlement communal de la publicité, des enseignes et pré-enseignes Commune de MITRY MORY (Seine et Marne) Chapitre 1 er Titre VIII Livre V du code de l environnement Elaboration du règlement communal de la publicité, des enseignes et pré-enseignes REGLEMENT (Voté le 02

Plus en détail

Directive concernant les travaux de taille, d élagage et d abattage

Directive concernant les travaux de taille, d élagage et d abattage 1 janvier 2008 Table des matières 1. But et champ d application 3 2. Principes de la taille, de l élagage et de l abattage 3 3. Les interventions de taille 4 3.1 Taille de plantation 4 4 3.2 Taille de

Plus en détail

C.C.T.G. SOMMAIRE DESCRIPTION DES OUVRAGES ARTICLE 101 DEFINITION DES TRANCHES 2 ARTICLE 102 DESCRIPTION DES TRAVAUX 2

C.C.T.G. SOMMAIRE DESCRIPTION DES OUVRAGES ARTICLE 101 DEFINITION DES TRANCHES 2 ARTICLE 102 DESCRIPTION DES TRAVAUX 2 C.C.T.G. SOMMAIRE DESCRIPTION DES OUVRAGES ARTICLE 100 CHAMP D APPLICATION 2 ARTICLE 101 DEFINITION DES TRANCHES 2 ARTICLE 102 DESCRIPTION DES TRAVAUX 2 ARTICLE 103 CONSISTANCE DES TRAVAUX 2 ARTICLE 104

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières Cahier des Clauses Techniques Particulières Les travaux de ce marché public concernent la réfection d une voirie communale. Le présent CCTP définit les conditions de réalisation et les spécifications,

Plus en détail

COMMENT CHOISIR UNE FILIÈRE?

COMMENT CHOISIR UNE FILIÈRE? COMMENT CHOISIR UNE FILIÈRE? Plusieurs paramètres sont à considérer avant de choisir et dimensionner le dispositif d assainissement : L aptitude du sol : perméabilité, hauteur et nature de la couche rocheuse,

Plus en détail

Bureau d études Fluides Marc MISIURNY

Bureau d études Fluides Marc MISIURNY CLIMTHERM Bureau d études Fluides Marc MISIURNY MAIRIE DE SALOUEL 10, RUE FERDINAND BUISSON 80480 SALOUEL CONSTRUCTION D'UN CENTRE D'ACCUEIL ET DE LOISIRS SANS HEBERGEMENT CHARTE "CHANTIER PROPRE" JANVIER

Plus en détail

TITRE V DISPOSITIONS APPLICABLES AUX ZONES NATURELLES

TITRE V DISPOSITIONS APPLICABLES AUX ZONES NATURELLES TITRE V DISPOSITIONS APPLICABLES AUX ZONES NATURELLES CHAPITRE 1 REGLEMENT APPLICABLE A LA ZONE Nh CARACTERISTIQUES GENERALES La zone Nh est une zone rurale comportant des constructions. Toute nouvelle

Plus en détail

PRECONISATIONS POUR UNE BONNE TENUE DES CHANTIERS DE RAVALEMENTS DE FACADES

PRECONISATIONS POUR UNE BONNE TENUE DES CHANTIERS DE RAVALEMENTS DE FACADES SERVICE ENVIRONNEMENT URBAIN DIRECTION DEVELOPPEMENT URBAIN GUIDE DES BONNES PRATIQUES PRECONISATIONS POUR UNE BONNE TENUE DES CHANTIERS DE RAVALEMENTS DE FACADES 1 EFFECTUER LE RAVALEMENT DES FACADES

Plus en détail

CONTRAT D ASSISTANCE

CONTRAT D ASSISTANCE SPANC de la Région de Fontaine le Dun ENTRETIEN DES INSTALLATIONS D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF REHABILITEES ET PRESTATIONS DIVERSES CONTRAT D ASSISTANCE Article 1 : Objet et définition de la prestation

Plus en détail

Commune de BUSSY-SAINT-GEORGES

Commune de BUSSY-SAINT-GEORGES Département de Seine-et-Marne Commune de BUSSY-SAINT-GEORGES Chapitre 1 er Titre VIII Livre V du code de l environnement Règlement communal de la publicité, des enseignes et préenseignes Elaboré par le

Plus en détail

1. INTRODUCTION. Les chantiers routiers, quelle que soit leur ampleur, doivent faire l'objet d'une signalisation temporaire.

1. INTRODUCTION. Les chantiers routiers, quelle que soit leur ampleur, doivent faire l'objet d'une signalisation temporaire. 1. INTRODUCTION Cette fiche ne donne qu'un aperçu de la mise en place d'une bonne signalisation temporaire de chantiers. Cela ne peut en aucun cas remplacer une véritable formation qui est indispensable

Plus en détail

Marché Public de Travaux. Bordereau des Prix Unitaires B.P.U.

Marché Public de Travaux. Bordereau des Prix Unitaires B.P.U. Marché Public de Travaux Bordereau des Prix Unitaires B.P.U. Maître de l'ouvrage SIAEPA de FONTAINE LE DUN Représentant Légal de la Collectivité ou Autorité Compétente Monsieur le Président du SIAEPA de

Plus en détail

Organisation des travaux. LE DOSSIER DU MAÎTRE D OUVRAGE /// Enjeux et objectifs du projet

Organisation des travaux. LE DOSSIER DU MAÎTRE D OUVRAGE /// Enjeux et objectifs du projet Organisation des travaux 4 170 LE DOSSIER DU MAÎTRE D OUVRAGE /// Enjeux et objectifs du projet Quelles seront les différentes étapes du chantier du réseau du Grand Paris? Plusieurs méthodes pourront être

Plus en détail

Le plan Local d Urbanisme. Réunion publique Projet de modifications Mercredi 6 mai 2015

Le plan Local d Urbanisme. Réunion publique Projet de modifications Mercredi 6 mai 2015 Le plan Local d Urbanisme Réunion publique Projet de modifications Mercredi 6 mai 2015 Cultiver le caractère de Bois le Roi Les arbres, les paysages naturels, les haies, les jardins, les rues verdoyantes

Plus en détail

Construire sur un terrain en pente

Construire sur un terrain en pente Construire sur un terrain en pente Dans ce dossier : 1- Comment construire une maison sur un terrain en pente 2- Exemple de réalisation sur un terrain en pente 3- Comment aménager et faire le terrassement

Plus en détail

Aide à la rédaction d un. Cahier des Clauses Techniques Particulières. Chantier de stabilisation de berges par génie végétal

Aide à la rédaction d un. Cahier des Clauses Techniques Particulières. Chantier de stabilisation de berges par génie végétal Aide à la rédaction d un Cahier des Clauses Techniques Particulières Chantier de stabilisation de berges par génie végétal - 2007 - Conservatoire régional des rives de la Loire et de ses affluents Région

Plus en détail

ARRETE N 11-073 PORTANT REGLEMENT DE LA PUBLICITE. Le Maire de la commune de Massongy,

ARRETE N 11-073 PORTANT REGLEMENT DE LA PUBLICITE. Le Maire de la commune de Massongy, MAIRIE DE MASSONGY 74140 - HAUTE-SAVOIE page 2011/ ARRETE N 11-073 PORTANT REGLEMENT DE LA PUBLICITE Le Maire de la commune de Massongy, VU le Code de l Environnement et notamment ses articles L. 581-1

Plus en détail

et la Région Réunion, représentée par son Président, dénommée dans le présent document «le concessionnaire», d'autre part,

et la Région Réunion, représentée par son Président, dénommée dans le présent document «le concessionnaire», d'autre part, CONVENTION DE LA CONCESSION D'UTILISATION DU DOMAINE PUBLIC MARITIME EN DEHORS DES PORTS POUR LA REALISATION DES TRAVAUX DES VIADUCS DE LA NOUVELLE ROUTE DU LITTORAL Entre l État, représenté par le Préfet

Plus en détail

FICHE DE FONCTION CONDUCTEUR D ENGINS

FICHE DE FONCTION CONDUCTEUR D ENGINS FINALITE DU POSTE : Le conducteur d engins de chantier de canalisation conduit une ou plusieurs catégories d engins pour lesquelles il dispose des autorisations requises. Il creuse, terrasse, nivelle et

Plus en détail

PIIA-25 - TERRAINS EN PENTE, FLANCS ET SOMMETS DE MONTAGNES

PIIA-25 - TERRAINS EN PENTE, FLANCS ET SOMMETS DE MONTAGNES Mise à jour le 9 mai 2011 (règl. (2008)-106-3) Mise à jour le 6 août 2012 (page de présentation) PIIA-25 - TERRAINS EN PENTE, FLANCS ET SOMMETS DE MONTAGNES Votre projet se situe dans une partie de notre

Plus en détail

La signalisation temporaire de chantier

La signalisation temporaire de chantier Note HYGIENE & SECURITE 004-2010 La signalisation temporaire de chantier Des obstacles ou des dangers peuvent être générés, de manière temporaire, par les travaux ou interventions réalisés par les agents

Plus en détail

Service public d assainissement Non collectif

Service public d assainissement Non collectif Service public d assainissement Non collectif Création de l installation : Adresse : Commune : Propriétaire : L assainissement non collectif (ou individuel ou autonome) est un dispositif qui doit assurer

Plus en détail

QUESTIONS LES PLUS FRÉQUENTES

QUESTIONS LES PLUS FRÉQUENTES Une demande croissante de g éosynthétiq ues QUESTIONS LES PLUS FRÉQUENTES 1) QUEL EST L ORIGINE DE BIOBARRIER? Il y a plus de 20 ans, le département américain d énergie étant très concerné par la pousse

Plus en détail

LE CHANTIER LA PREFABRICATION BOIS

LE CHANTIER LA PREFABRICATION BOIS LA PREFABRICATION BOIS LE CHANTIER Réaliser des structures bois nécessite pour chaque ouvrage d en maitriser la conception, les calculs, les dessins, les notices et les plans de pose. Chaque fabrication

Plus en détail

DC 2-1-1 : Constitue une enseigne toute inscription, forme ou image apposée sur un immeuble et relative à une activité qui s y exerce.

DC 2-1-1 : Constitue une enseigne toute inscription, forme ou image apposée sur un immeuble et relative à une activité qui s y exerce. Commune de Colombes ( Hauts de Seine) Titre VIII Livre V du code de l environnement Règlement communal de la publicité, des enseignes et pré-enseignes DGST Service GESTION DU DOMAINE PUBLIC colombes règlement

Plus en détail

SOMMAIRE. Modalités administratives et techniques de l exécution des travaux sur et sous le domaine public

SOMMAIRE. Modalités administratives et techniques de l exécution des travaux sur et sous le domaine public SOMMAIRE Titre 1 Généralités Chapitre I Présentation Générale P. 5 Article 1 Objet du règlement P. 5 Article 2 Champ d application P. 5 Article 3 Cadre juridique P. 5 Article 4 Principes d intervention

Plus en détail

Aide-mémoire à l attention des Maîtres d Ouvrages et Maîtres d Oeuvre pour l établissement d un CCTP - DÉMOLITION

Aide-mémoire à l attention des Maîtres d Ouvrages et Maîtres d Oeuvre pour l établissement d un CCTP - DÉMOLITION Aide-mémoire à l attention des Maîtres d Ouvrages et Maîtres d Oeuvre pour l établissement d un CCTP - DÉMOLITION ou ce qu il est indispensable d appréhender pour curer, déconstruire ou démolir en toute

Plus en détail

Réglementation des enseignes, préenseignes et publicités

Réglementation des enseignes, préenseignes et publicités Réglementation des enseignes, préenseignes et publicités Les objectifs La réglementation nationale vise à permettre la liberté de l affichage tout en assurant la protection du cadre de vie et des paysages.

Plus en détail

Références : Loi n 79-1150 du 29 décembre 1979 modifiée par la loi n 95-101 du 2 février 1996 (article 53).

Références : Loi n 79-1150 du 29 décembre 1979 modifiée par la loi n 95-101 du 2 février 1996 (article 53). Objet : Publicité, enseignes et pré-enseignes. Références : Loi n 79-1150 du 29 décembre 1979 modifiée par la loi n 95-101 du 2 février 1996 (article 53). Le décret n 96-946 du 24 octobre 1996 pris en

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES ANNEXE AU REGLEMENT GENERAL DES CIMETIERES PARISIENS

CAHIER DES CHARGES ANNEXE AU REGLEMENT GENERAL DES CIMETIERES PARISIENS CAHIER DES CHARGES ANNEXE AU REGLEMENT GENERAL DES CIMETIERES PARISIENS Aménagements techniques des emplacements de concessions funéraires La construction d un caveau et la mise en place d une pierre du

Plus en détail

REGLEMENT DU LOTISSEMENT CHAPITRE I DEFINITION DU LOTISSEMENT

REGLEMENT DU LOTISSEMENT CHAPITRE I DEFINITION DU LOTISSEMENT REGLEMENT DU LOTISSEMENT CHAPITRE I DEFINITION DU LOTISSEMENT ARTICLE I/1 : Désignation Le lotissement de 12 parcelles, sis sur le territoire de la Commune de FLEURY SUR ORNE, Calvados, au cadastre de

Plus en détail

Commune de La Turbie Règlement relatif à la publicité, aux enseignes et préenseignes

Commune de La Turbie Règlement relatif à la publicité, aux enseignes et préenseignes Commune de La Turbie Règlement relatif à la publicité, aux enseignes et préenseignes Tables des matières CHAPITRE I TITRE 1 Article I 1 Article I 2 Article I 3 Article I -4 TITRE II Article I 5 DISPOSITIONS

Plus en détail

PA10 - REGLEMENT DE LOTISSEMENT

PA10 - REGLEMENT DE LOTISSEMENT SODEVAM NORD LORRAINE A RETTEL PA10 - REGLEMENT DE LOTISSEMENT MAI 2012 ESPACE & PAYSAGES EGIS AMENAGEMENT NOURY & ASSOCIES 75, rue Emile Mayrisch L-4240 ESCH-SUR-ALZETTE Tél : 352 26 17 84 Fax : 352 26

Plus en détail

TITRE III : DISPOSITIONS GÉNÉRALES

TITRE III : DISPOSITIONS GÉNÉRALES TITRE III : DISPOSITIONS GÉNÉRALES Usages autorisés dans les cours et les marges Table des matières 6.1 bâtiment principal 6.2 marges 6.2.1 marges de recul 6.2.2 mesure de la marge de recul 6.2.3 empiétement

Plus en détail

L installation d une enseigne doit répondre aux exigences suivantes :

L installation d une enseigne doit répondre aux exigences suivantes : CHAPITRE XIII : AFFICHAGE NOTE : VOIR AUTRES DISPOSITIONS CONCERNANT L AFFICHAGE AU CHAPITRE XXIII.2 «NORMES RELATIVES À L ÉCLAIRAGE EXTÉRIEUR». 120. ENSEIGNES PROHIBÉES Dans toutes les zones sont interdits

Plus en détail

REPRISES EN SOUS-OEUVRE

REPRISES EN SOUS-OEUVRE REPRISES EN SOUS-OEUVRE INTRODUCTION Le terme reprise en sous-oeuvre est utilisé chaque fois que l'on réalise un ouvrage devant assurer une nouvelle transmission des charges. Ce problème se pose dans deux

Plus en détail

CHAPITRE 21 USAGES AGRICOLES ET FORESTIERS

CHAPITRE 21 USAGES AGRICOLES ET FORESTIERS CHAPITRE 21 USAGES AGRICOLES ET FORESTIERS 21.1 RÉSIDENCES AUTORISÉES 21.1.1 Dans toutes les zones agricoles 21.1.1.1 Règle générale Dans toutes les zones agricoles Aa, Ab, Ac et Ad, est prohibée toute

Plus en détail

Des chantiers valorisés par la culture et les cultures

Des chantiers valorisés par la culture et les cultures Des chantiers valorisés par la culture et les cultures... Enjeux pour l urbanisme durable L organisation de la ville de demain, dans sa capacité à s appuyer sur le site, son potentiel, sa richesse, sa

Plus en détail

Commune de PUILBOREAU ( Charente Maritime )

Commune de PUILBOREAU ( Charente Maritime ) Pièce annexe N 1 à l'arrêté N 2005/02/116-117 du 12 janvier 2005 Commune de PUILBOREAU ( Charente Maritime ) Titre VIII Livre V du Code de l environnement Règlement communal de la publicité, des enseignes

Plus en détail

Klac marguerite. Les Klac cessoires SOLO LA POLYVALENCE SPÉCIFICITÉS TECHNIQUES

Klac marguerite. Les Klac cessoires SOLO LA POLYVALENCE SPÉCIFICITÉS TECHNIQUES SOLO 2 0,8t 9t GARANTIE BREVETÉ Les Klac cessoires LA POLYVALENCE Béquille pour poser le Klac marguerite lors du changement d accessoire La mini pelle a beaucoup fait sur les chantiers depuis 20 ans pour

Plus en détail

Manuel de sécurité pour les chantiers routiers.

Manuel de sécurité pour les chantiers routiers. Manuel de sécurité pour les chantiers routiers. René Steveny Conseiller en prévention. 1 Table des matières. 1. Prescriptions légales ou réglementaires en matière de signalisation des chantiers et des

Plus en détail

CHAPITRE 4 - ZONE UE

CHAPITRE 4 - ZONE UE CHAPITRE 4 - ZONE La zone, secteurs destinées à accueillir des constructions à usage d habitation, des équipements collectifs, scolaires, sanitaires, sociaux ou culturels, de sports ou de loisirs. Rappels

Plus en détail

Commune de TULLE. Lotissement Communal «Jean MOULIN» REGLEMENT

Commune de TULLE. Lotissement Communal «Jean MOULIN» REGLEMENT Commune de TULLE Lotissement Communal «Jean MOULIN» REGLEMENT 1 TITRE 1 : DISPOSITIONS GENERALES Les dispositions de la Zone UD du PLU sont applicables à ce lotissement complété par le règlement qui suit.

Plus en détail

Article 5 U B : Caractéristiques des terrains Non réglementé

Article 5 U B : Caractéristiques des terrains Non réglementé 13 Eaux pluviales En cas d un dimensionnement insuffisant du réseau en place, des aménagements nécessaires à l écoulement des eaux pluviales et visant à la limitation des débits évacués de la propriété

Plus en détail

Annexe 4. Pollution mazout/diesel-intervention du DPC. Instructions à l attention des experts agréés

Annexe 4. Pollution mazout/diesel-intervention du DPC. Instructions à l attention des experts agréés Annexe Pollution mazout/diesel-intervention du DPC Instructions à l attention des experts agréés Echantillonnage au terme de l excavation Les échantillonnages doivent porter, d une part, sur les parois

Plus en détail

Les bâtiments doivent pouvoir être atteints par les engins de secours afin de réaliser des sauvetages et lutter contre les incendies.

Les bâtiments doivent pouvoir être atteints par les engins de secours afin de réaliser des sauvetages et lutter contre les incendies. REPUBLIQUE FRANCAISE DEPARTEMENT DE L HERAULT NOTE D INFORMATION 002 SDIS 34 SERVICE DEPARTEMENTAL D INCENDIE ET DE SECOURS Relative à l accessibilité NI - 002 des bâtiments aux véhicules de secours 14/05/2014

Plus en détail

Services Techniques MARCHE DE TRAVAUX DE RAVALEMENT DES FACADES DE L ECOLE BERLINGUEZ CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.

Services Techniques MARCHE DE TRAVAUX DE RAVALEMENT DES FACADES DE L ECOLE BERLINGUEZ CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T. 1 COMMUNE DE Services Techniques MARCHE DE TRAVAUX DE RAVALEMENT DES FACADES DE L ECOLE BERLINGUEZ CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) Marché passé selon la procédure : En application

Plus en détail

RÈGLEMENT DE VOIRIE. Ville de Vincennes DGST Direction Infrastructures REGLEMENT DE VOIRIE - 28 juin 2006 page 1 / 32

RÈGLEMENT DE VOIRIE. Ville de Vincennes DGST Direction Infrastructures REGLEMENT DE VOIRIE - 28 juin 2006 page 1 / 32 RÈGLEMENT DE VOIRIE Ville de Vincennes DGST Direction Infrastructures REGLEMENT DE VOIRIE - 28 juin 2006 page 1 / 32 SOMMAIRE PREAMBULE...4 ARTICLE 1 :...5 ARTICLE 2 STATUT DE LA VOIRIE...5 2.1 Les différents

Plus en détail

Guide de l assainissement non collectif

Guide de l assainissement non collectif éco-action eau assainisse m ent Guide de l assainissement non collectif Guide de l assainissement non collectif éco-action eau assainisse m ent Dans un souci de santé publique et afin de veiller à la protection

Plus en détail

LA SIGNALISATION TEMPORAIRE DE CHANTIERS

LA SIGNALISATION TEMPORAIRE DE CHANTIERS Service Hygiène et sécurité VOIRIE Fiche 1 CHANTIERS Janvier 2009 LA SIGNALISATION TEMPORAIRE DE De nombreux travaux ou interventions réalisés au sein de la collectivité (élagage des arbres, réseaux d

Plus en détail

GUIDE DES BONNES PRATIQUES POUR LE RESPECT DE L ARCHITECTURE ET DE L ESPACE PUBLIC

GUIDE DES BONNES PRATIQUES POUR LE RESPECT DE L ARCHITECTURE ET DE L ESPACE PUBLIC GUIDE DES BONNES PRATIQUES POUR LE RESPECT DE L ARCHITECTURE ET DE L ESPACE PUBLIC Guide des enseignes Document à destination des commerçants, artisans, professions libérales, entreprises, administrations,

Plus en détail

Voirie Réseaux Divers

Voirie Réseaux Divers Voirie Réseaux Divers Les prix pourront faire l objet de remises quantitatives proposées par le titulaire dans le cadre de son offre 1 INSTALLATION DE CHANTIER,BALISAGE,SECURITE, CIRCULATION Ce prix s

Plus en détail

Annexe à la demande d établissement d un branchement au réseau d assainissement parisien NOTICE D INFORMATION AU PETITIONNAIRE

Annexe à la demande d établissement d un branchement au réseau d assainissement parisien NOTICE D INFORMATION AU PETITIONNAIRE Annexe à la demande d établissement d un d assainissement parisien NOTICE D INFORMATION AU PETITIONNAIRE Cadre juridique Le règlement d'assainissement, approuvé par le Conseil de Paris, définit les droits

Plus en détail

REVISION SIMPLIFIEE DU POS

REVISION SIMPLIFIEE DU POS Commune de Bobigny Département de la Seine-Saint-Denis REVISION SIMPLIFIEE DU POS PARC DE LA BERGERE 3.2. Règlement révisé 10 décembre 2009 Nota Bene : pour faciliter la prise de connaissance des modifications

Plus en détail

INVALIDITÉ PARTIELLE

INVALIDITÉ PARTIELLE SECOND PROJET DE RÈGLEMENT NUMÉRO 716-2007 modifiant le règlement de zonage no. 423-1990 concernant l abattage d arbres Le présent règlement vise à modifier la terminologie relative à l abattage d arbres

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES MAIRIE DE SAINT AUNES - SERVICES TECHNIQUES Place de la Mairie 34130 SAINT AUNES Tél: 04 67 87 48 48 BALAYAGE MANUEL DE LA VOIRIE COMMUNALE Mairie de

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières Commun (C.C.T.P.C.) Remplacement de la canalisation de gaz du stade Jean Bouin

Cahier des Clauses Techniques Particulières Commun (C.C.T.P.C.) Remplacement de la canalisation de gaz du stade Jean Bouin Cahier des Clauses Techniques Particulières Commun (C.C.T.P.C.) Remplacement de la canalisation de gaz du stade Jean Bouin 11.028 T MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX 1 OBJET DU MARCHE Le présent cahier des clauses

Plus en détail

Titre 1 : Dispositions applicables aux zones naturelles

Titre 1 : Dispositions applicables aux zones naturelles COMMUNE DE LOUISFERT Règlement du PLU PLAN LOCAL D URBANISME approuvé le 1 er juillet 2008 et modifié le 15 juin 2010 Titre 1 : Dispositions applicables aux zones naturelles La zone N est une zone naturelle

Plus en détail

POSE DES CAPTEURS P.1/9. AJ TECH rue du pays blanc 44 350 St MOLF Tel : 02 40 62 55 40 Fax : 02 40 62 55 45 e-mail : aj-tech@wanadoo.

POSE DES CAPTEURS P.1/9. AJ TECH rue du pays blanc 44 350 St MOLF Tel : 02 40 62 55 40 Fax : 02 40 62 55 45 e-mail : aj-tech@wanadoo. POSE DES CAPTEURS HORIZONTAUX ET VERTICAUX AJ TECH rue du pays blanc 44 350 St MOLF Tel : 02 40 62 55 40 Fax : 02 40 62 55 45 e-mail : aj-tech@wanadoo.fr P.1/9 SOMMAIRE CONCEPTION... 3 PROFONDEUR D ENFOUISSEMENT

Plus en détail

Commune de Saumane de Vaucluse MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX

Commune de Saumane de Vaucluse MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Commune de Saumane de Vaucluse MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES (B.P.U.) Pouvoir adjudicateur Commune de Saumane de Vaucluse Représentant du pouvoir adjudicateur Madame le Maire Objet

Plus en détail

GOUTTIÈRES (GUIDE D INSTALLATION)

GOUTTIÈRES (GUIDE D INSTALLATION) Dans le cadre de l amélioration de la gestion des eaux pluviales sur son territoire, la Ville de Magog a adopté en septembre 2014 une réglementation concernant les gouttières des bâtiments de son territoire

Plus en détail

Maçonnerie. Réalisation d ouvrages de maçonnerie. Préparer une intervention en maçonnerie

Maçonnerie. Réalisation d ouvrages de maçonnerie. Préparer une intervention en maçonnerie A Maçonnerie Réalisation d ouvrages de maçonnerie Préparer une intervention en maçonnerie Protéger les ouvrages existants et identifier les points singuliers (isolants, ) Préparer le site pour l'intervention

Plus en détail

SCHÉMA DIRECTEUR DES EAUX PLUVIALES

SCHÉMA DIRECTEUR DES EAUX PLUVIALES SCHÉMA DIRECTEUR DES EAUX PLUVIALES 1. PRINCIPES. Bien que la gestion des eaux pluviales urbaines soit un service publique à la charge des communes, il semble indispensable d imposer aux aménageurs, qui

Plus en détail

A.2 FOSSES SEPTIQUES ET CITERNES POUR EAU DE PLUIE

A.2 FOSSES SEPTIQUES ET CITERNES POUR EAU DE PLUIE A.2 FOSSES SEPTIQUES ET CITERNES POUR EAU DE PLUIE A.2.1 PLACEMENT AU SABLE STABILISE (RONDE) D E G A C F (1) VOLUME A C D E F G Kg SP/RW 1.000 L 1.260 1.015 500 1.085 110 1.065 30 SP/RW 1.500 L 1.570

Plus en détail

MODIFICATION DU P.O.S. N 8 REGLEMENT DU POS DOSSIER APPROUVÉ POS APPROUVE LE 19/02/79

MODIFICATION DU P.O.S. N 8 REGLEMENT DU POS DOSSIER APPROUVÉ POS APPROUVE LE 19/02/79 2 -COMMUNE DE ROGNAC MODIFICATION DU P.O.S. N 8 - REGLEMENT DU POS DOSSIER APPROUVÉ POS APPROUVE LE 19/02/79 Vu pour être annexé à la Délibération du Conseil Municipal du 17 février 2011 approuvant les

Plus en détail

Services Techniques (cadre de vie) Dénomination Immeuble : 75 RN6 69380 LISSIEU Adresse chantier : Tel 04/78/47/60/35 Responsable : Téléphone :

Services Techniques (cadre de vie) Dénomination Immeuble : 75 RN6 69380 LISSIEU Adresse chantier : Tel 04/78/47/60/35 Responsable : Téléphone : Mairie de LISSIEU Maître d ouvrage : Services Techniques (cadre de vie) Dénomination Immeuble : 75 RN6 69380 LISSIEU Adresse chantier : Tel 04/78/47/60/35 Responsable : Téléphone : 1 Changer sa tapisserie

Plus en détail

Janvier 2015 LA POSTE GRANGIER : EN AVANT LES TRAVAUX! ET DELOCALISATION DU BUREAU DE POSTE BOULEVARD DE BROSSES

Janvier 2015 LA POSTE GRANGIER : EN AVANT LES TRAVAUX! ET DELOCALISATION DU BUREAU DE POSTE BOULEVARD DE BROSSES DIRECTION DE LA COMMUNICATION ANCI BOURGOGNE FRANCHE-COMTE SERVICE DE PRESSE COMMUNIQUE DE PRESSE Janvier 2015 LA POSTE GRANGIER : EN AVANT LES TRAVAUX! ET DELOCALISATION DU BUREAU DE POSTE BOULEVARD DE

Plus en détail

Les terrains de football et installations sportives utilisés pour le déroulement des compétitions officielles sont ainsi classés en six niveaux :

Les terrains de football et installations sportives utilisés pour le déroulement des compétitions officielles sont ainsi classés en six niveaux : FEDERATION FRANCAISE DE FOOTBALL EXTRAIT DU REGLEMENT DES TERRAINS ET INSTALLATIONS SPORTIVES CONCERNANT LA PARTIE ARROSAGE AUTOMATIQUE Nouveau texte adopté par l Assemblée Fédérale du 27 juin 2009. Les

Plus en détail

DES TRAVAUX. Fouilles archéologiques

DES TRAVAUX. Fouilles archéologiques DOSSIER DU MAÎTRE D OUVRAGE - DÉBAT PUBLIC SUR LES PROJETS DE CANALISATIONS DE TRANSPORT DE GAZ NATUREL ARC LYONNAIS ET VAL DE SAÔNE /23 4DÉROULEMENT DES TRAVAUX GRTgaz a construit plus de 32 000 km de

Plus en détail