Traumatologie de l enfant. Joël Lechevallier Saad Abu Amara

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Traumatologie de l enfant. Joël Lechevallier Saad Abu Amara"

Transcription

1 Traumatologie de l enfant Joël Lechevallier Saad Abu Amara

2 Plan Spécificités de l enfant Traumatismes de l enfant Cas particuliers Traitement

3 Spécificités de l enfant Traumatismes de l enfant Cas pa Physiologie Croissance Consoli Physiologie, Psychisme, Activités

4 Spécificités de l enfant Croissance Traumatismes de l enfant Consolidation Cas pa Auxiomètrie IMC Valeurs de l'imc en fonction de l'âge Obésité Surpoids Normale Sup Normale Inf Maigreur Age

5 Spécificités de l enfant Croissance Traumatismes de l enfant Consolidation Cas pa E A E = mc 2 L enfant n est pas un adulte miniaturisé L enfant est un être en croissance

6 Spécificités de l enfant Consolidation Traumatismes de l enfant Cas pa

7 Spécificités de l enfant Consolidation Traumatismes de l enfant Cas pa Ce qui se corrige avec la croissance

8 Spécificités de l enfant Consolidation Traumatismes de l enfant Cas pa Ce qui se corrige avec la croissance Les cals vicieux angulaires ou par translation selon leur localisation et l âge de l enfant Les inégalités de longueur par accourcissement (<5 ans) Les petits ponts d épiphysiodèse

9 Spécificités de l enfant Consolidation Traumatismes de l enfant Cas pa Ce qui ne se corrige pas avec la croissance Les cals vicieux rotationnels Les inégalités de longueur par hypercroissance

10 Spécificités de l enfant Consolidation Traumatismes de l enfant Cas pa Ce qui s aggrave avec la croissance

11 Spécificités de l enfant Consolidation Traumatismes de l enfant Cas pa Ce qui s aggrave avec la croissance Les cicatrices Les cals vicieux par épiphysiodèse

12 Traumatismes de l enfant Cas particuliers Traitem Fractures Décollements épiphysaires Luxatio Description habituelle Selon la topographie: fractures diaphysaires, métaphysaires, épiphysaires (articulaires) Selon le type de trait: Fractures transversales, obliques, spiroïdes, comminutives Selon le déplacement Selon l état cutané

13 Traumatismes de l enfant Cas particuliers Traitem Fractures Décollements épiphysaires Luxatio Spécificités pédiatriques Motte de beurre

14 Traumatismes de l enfant Cas particuliers Traitem Fractures Décollements épiphysaires Luxatio Spécificités pédiatriques Motte de beurre Bois vert

15 Traumatismes de l enfant Cas particuliers Traitem Fractures Décollements épiphysaires Luxatio Spécificités pédiatriques Motte de beurre Bois vert Sous périostée

16 Traumatismes de l enfant Cas particuliers Traitem Fractures Décollements épiphysaires Luxatio Spécificités pédiatriques Motte de beurre Bois vert Sous périostée Plastique

17 Traumatismes de l enfant Cas particuliers Traitem Décollements épiphysaires Luxations Entorse

18 Traumatismes de l enfant Cas particuliers Traitem Décollements épiphysaires Luxations Entorse Classification de Salter et Harris

19 Traumatismes de l enfant Cas particuliers Traitem Décollements épiphysaires Luxations Entorse Classification de Salter et Harris

20 Traumatismes de l enfant Cas particuliers Traitem Décollements épiphysaires Luxations Entorse Classification de Salter et Harris

21 Traumatismes de l enfant Cas particuliers Traitem Décollements épiphysaires Luxations Entorse Incarcération périostée 11+4 J m m m a

22 Traumatismes de l enfant Cas particuliers Traitem Décollements épiphysaires Luxations Entorse Traumatismes iatriques des cartilages de croissance

23 Traumatismes de l enfant Luxations Cas particuliers Entorses Traitem Rechercher la fracture associée

24 Traumatismes de l enfant Luxations Cas particuliers Entorses Traitem Mais aussi rechercher la luxation associée

25 ant Cas particuliers Traitements Maltraitance Patients «neurologiques» Fragilité

26 ant Cas particuliers Traitements Patients «neurologiques» Fragilité osseuse constitutionnelle Patholo

27 ant Cas particuliers Fragilité osseuse constitutionnelle Traitements Pathologies non traumatiques

28 ant Cas particuliers Traitements nnelle Pathologies non traumatiques Sixième

29 Traitements Sixièm Orthopédique Chirurgical Indicati PRINCIPES Exploitation de la solidité du périoste Immobilisation des articulations sus et sous jacentes Rigueur technique Surveillance

30 Traitements Sixièm Orthopédique Chirurgical Indicati AVANTAGES Facile et rapide Immobilisation prolongée possible sans enraidissement articulaire Pas de cicatrice

31 Traitements Sixièm Orthopédique Chirurgical Indicati INCONVENIENTS Encombrement Immobilisation Risque de déplacement secondaire Risque de complications sous plâtre.

32 Traitements Sixièm Chirurgical Indications Rééduc PRINCIPES Respect du cartilage de croissance Privilégie l anatomie plus que la solidité Permet une fixation de la fracture après réduction N exclut pas l usage d une immobilisation complémentaire

33 Traitements Sixièm Chirurgical Indications Rééduc AVANTAGES Réduction anatomique en principe Peut réaliser une fixation stable Peut réaliser une fixation solide Permet de réduire une durée d immobilisation

34 Traitements Sixièm Chirurgical Indications Rééduc INCONVENIENTS Risque iatrique propre à toute chirurgie Cicatrices Ablation de matériel nécessaire Danger à proximité de la physe Hypercroissance

35 Traitements Sixièm Chirurgical Indications Rééduc Fractures diaphysaires

36 Traitements Sixièm Chirurgical Indications Rééduc Fractures diaphysaires

37 Traitements Indications Rééducation Sixièm Orthopédique Chirurgical Fracture diaphysaire < 6ans Articulations sus et sous-jacentes à F>45 Fracture diaphysaire > 6ans instable Fracture diaphysaire > 6ans stable En fonction de la topographie, du coté, des habitudes personnelles Fracture métaphysaire stable Fracture métaphysaire instable Brochage percutané Fracture épiphysaire non déplacée stable Fracture épiphysaire déplacée ou instable

38 Traitements Indications Rééducation Sixièm Orthopédique Chirurgical Fracture épiphysaire non déplacée stable Fracture épiphysaire déplacée ou instable Polyfracturé ou polytraumatisé Fragilité osseuse

39 Traitements Rééducation Sixièm Sixièm PRINCIPES Travail actif aidé exclusivement Rester en secteur indolore Massages proscrits Rares indications en traumatologie osseuse Réhabilitation des polytraumatisés

40 Traitements Rééducation Sixièm Sixièm AVANTAGES Gain de temps Réapprentissages Remise en confiance

41 Traitements Rééducation Sixièm Sixièm DANGERS - INCONVENIENTS Inflammation Douleur Raideur Ostéomes

Les fractures du coude de l enfant. Saad ABU AMARA Joël LECHEVALLIER

Les fractures du coude de l enfant. Saad ABU AMARA Joël LECHEVALLIER Les fractures du coude de l enfant Saad ABU AMARA Joël LECHEVALLIER Épidémiologie des fractures du coude Les fractures : 10 à 25% des traumatismes de l enfant Fractures du coude : 16% de l ensemble des

Plus en détail

Traumatologie du Membre Inférieur. Service de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique CHU Dijon

Traumatologie du Membre Inférieur. Service de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique CHU Dijon Traumatologie du Membre Inférieur Service de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique CHU Dijon Fractures du col du fémur Fractures du col de fémur Fracture très fréquente chez le sujet âgé Ostéoporose

Plus en détail

Fractures du membre supérieur

Fractures du membre supérieur DESC de Chirurgie Pédiatrique Session de Septembre 2010 - PARIS Fractures du membre supérieur F LAUNAY Fractures de l humérus (col et diaphyse) chez l enfantl Généralités Incidence: : 10 to 20% des fractures

Plus en détail

L appareil locomoteur

L appareil locomoteur L appareil locomoteur Plan Introduction Anatomie physiologie Orthopédie - Traumatologie Rhumatologie Pathologies infectieuses Pathologies tumorales Pathologies neuro- dégénératives Répercussions de ces

Plus en détail

Les fractures de l extrémité inférieure du radius (238) Professeur Dominique SARAGAGLIA Mars 2003

Les fractures de l extrémité inférieure du radius (238) Professeur Dominique SARAGAGLIA Mars 2003 Les fractures de l extrémité inférieure du radius (238) Professeur Dominique SARAGAGLIA Mars 2003 Pré-Requis : Anatomie descriptive et fonctionnelle de l extrémité inférieure du radius Résumé : Les fractures

Plus en détail

La main traumatique: traumatismes ostéo- articulaires des doigts longs. DR Moughabghab

La main traumatique: traumatismes ostéo- articulaires des doigts longs. DR Moughabghab La main traumatique: traumatismes ostéo- articulaires des doigts longs. DR Moughabghab Rappel anatomique! Phalanges: P1 P2 P3 = os longs! Articulations IP = trochléennes un seul degré de liberté. - tête

Plus en détail

Collection Soins infirmiers

Collection Soins infirmiers Collection Soins infirmiers Une production du Université de Caen Basse-Normandie Traumatologie : traitements des fractures Dr. J-P de ROSA CH. AVRANCHES-GRANVILLE Fractures diagnostic 2 Fractures-diagnostic

Plus en détail

Le genou de l enfant sportif Dr J. Knörr Chirurgie Orthopédique Pédiatrique. Hôpital des Enfants. CHU-Toulouse

Le genou de l enfant sportif Dr J. Knörr Chirurgie Orthopédique Pédiatrique. Hôpital des Enfants. CHU-Toulouse Le genou de l enfant sportif Dr J. Knörr Chirurgie Orthopédique Pédiatrique. Hôpital des Enfants. CHU-Toulouse Différences enfant-adulte Croissance, développement, physiologie Les variables physiologiques

Plus en détail

FRACTURE DE LA BASE DU 5ème METATARSIEN

FRACTURE DE LA BASE DU 5ème METATARSIEN FRACTURE DE LA BASE DU 5ème METATARSIEN Sylvie BESCH Hôpital National de Saint Maurice Service de Rééducation Fonctionnelle et Traumatologie FRACTURE DES MÉTATARSIENS GÉNÉRALITÉS Fréquence +++ Différents

Plus en détail

Fractures du coude chez l enfant: Pièges diagnostiques radiologiques

Fractures du coude chez l enfant: Pièges diagnostiques radiologiques Fractures du coude chez l enfant: Pièges diagnostiques radiologiques M-A Camezind-Vidal, B Caire-Gana, F Castaing, * N Orsoni*, M Pouquet, P de Brunanchon,I Jammet, E Pascaud, D Mouliès* *, A Maubon Services

Plus en détail

Généralités sur fractures, luxation et entorses

Généralités sur fractures, luxation et entorses Généralités sur fractures, luxation et entorses JP. MARCHALAND HIA Bégin Saint-Mandé I- Définitions PLAN II- Consolidation des fractures III- Etiologie IV- Etude anatomique V- Signes cliniques et radiographiques

Plus en détail

Vis-plaque condylienne DCS (Dynamic Condylar Screw)

Vis-plaque condylienne DCS (Dynamic Condylar Screw) Vis-plaque condylienne DCS (Dynamic Condylar Screw) P. Chélius La DCS ou vis-plaque condylienne est un implant conçu pour la fixation spécifique des fractures épiphyso-métaphyso-diaphysaires du fémur.

Plus en détail

Fracture du scaphoïde

Fracture du scaphoïde Fracture du scaphoïde Pouvez vous répondre à ces 10 questions? Christian Dumontier SOS Mains saint Antoine Merci à Roure, Herbert 10 Questions Fréquence Signes cliniques Les radios à prescrire Classification

Plus en détail

Fracture de l extrémité inférieure du radius chez l adulte

Fracture de l extrémité inférieure du radius chez l adulte I-00-Q000 II-Q238 Fracture de l extrémité inférieure du radius chez l adulte P r Henry Coudane, D r Frédéric Eloy Service A.T.O.L., hôpital central CO no 34 54035 Nancy Cedex henry.coudane@wanadoo.fr Chez

Plus en détail

Cheville et pied. Anatomie Rappel Examen du pied Pied plat Pied creux

Cheville et pied. Anatomie Rappel Examen du pied Pied plat Pied creux Cheville et pied Anatomie Rappel Examen du pied Pied plat Pied creux Anatomie Vue interne Vue externe Vue dorsale : les interlignes articulaires Architecture plantaire Les 3 arches interne, externe et

Plus en détail

Les fractures bimalléolaires Professeur Dominique SARAGAGLIA Mars 2003

Les fractures bimalléolaires Professeur Dominique SARAGAGLIA Mars 2003 Les fractures bimalléolaires Professeur Dominique SARAGAGLIA Mars 2003 Pré-Requis : Anatomie descriptive et fonctionnelle de la cheville Résumé : Les fractures bimalléolaires sont très fréquentes et peuvent

Plus en détail

Traitement chirurgicale de la scoliose idiopathique

Traitement chirurgicale de la scoliose idiopathique Traitement chirurgicale de la scoliose idiopathique I OBEID, N AUROUER, JM VITAL Traitement de la scoliose Surveillance Traitement orthopédique Chirurgie Chirurgie de la scoliose Pourquoi la chirurgie

Plus en détail

Anatomie du genou : Principe de l ostéotomie :

Anatomie du genou : Principe de l ostéotomie : L Ostéotomie Tibiale Anatomie du genou : C est une structure du corps où l extrémité inférieure du fémur s articule avec l extrémité supérieure du tibia pour permettre l appui du membre inférieur et les

Plus en détail

Pratique de l'aïkido et douleurs physiques

Pratique de l'aïkido et douleurs physiques Pratique de l'aïkido et douleurs physiques Plan Généralités sur la douleur Les différents publics et leurs spécificités Prévention des douleurs et traumatismes La douleur Classification : 3 types de douleur

Plus en détail

CONNAÎTRE LES PRINCIPALES COMPLICATIONS ET LES PRINCIPES DU SUIVI DES PROTHÈSES ARTICULAIRES.

CONNAÎTRE LES PRINCIPALES COMPLICATIONS ET LES PRINCIPES DU SUIVI DES PROTHÈSES ARTICULAIRES. PROTHESES ET OSTEOSYNTHESES Question Pr Alexandre POIGNARD Service de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique Hôpital Henri Mondor APHP - Créteil Objectifs : CONNAÎTRE LES PRINCIPALES COMPLICATIONS ET

Plus en détail

seminaires iris La boiterie de l enfant Les pièges Dr Jacques Magotteaux CHU Liège Dr Jacques Magotteaux CHU Sart Tilman Mme C. Etienne E.P.

seminaires iris La boiterie de l enfant Les pièges Dr Jacques Magotteaux CHU Liège Dr Jacques Magotteaux CHU Sart Tilman Mme C. Etienne E.P. La boiterie de l enfant La boiterie Les pièges de l enfant Les pièges Dr Jacques Magotteaux CHU Liège Dr Jacques Magotteaux CHU Sart Tilman Mme C. Etienne E.P. Liège Liège Caractéristiques de la boiterie

Plus en détail

BOITERIE DE L ENFANT. Dr Philippe Peyrou- Hôpital de la mère et de l enfant - Limoges

BOITERIE DE L ENFANT. Dr Philippe Peyrou- Hôpital de la mère et de l enfant - Limoges BOITERIE DE L ENFANT Dr Philippe Peyrou- Hôpital de la mère et de l enfant - Limoges DEFINITION Asymétrie du schéma de marche Douleur Raideur articulaire Déformation Affection neuromusculaire Étiologies

Plus en détail

Traumatologie pratique :

Traumatologie pratique : TRAUMATOLOGIE ET ACCIDENTOLOGIE DU SPORT Cour N 2 Traumatologie pratique : Spécificités de l enfant et de l adolescent Traumatologie pratique : Spécificités de l enfant et de l adolescent PLAN du COURS

Plus en détail

Institut Régional de Réadaptation Nancy DUHAM 2010

Institut Régional de Réadaptation Nancy DUHAM 2010 C. Gable - DUHAM 2010 Les orthèses provisoires en pathologie traumatique LES FRACTURES DIGITALES LA MAIN COMPLEXE LES ENTORSES DIGITALES Institut Régional de Réadaptation Nancy DUHAM 2010 Colette Gable,

Plus en détail

> Pathologie du pied. Fractures du calcanéum Fractures des métatarsiens Stratégies de prise en charge : aspect médico-économique

> Pathologie du pied. Fractures du calcanéum Fractures des métatarsiens Stratégies de prise en charge : aspect médico-économique > Pathologie du pied Fractures du calcanéum Fractures des métatarsiens Stratégies de prise en charge : aspect médico-économique > Fracture du calcanéus Anatomie Thalamus Sustentaculum tali Tubérosité Corps

Plus en détail

Lésions traumatiques du rachis cervical supérieur. Anatomie pathologique et traitement Pr Bernard Irthum CHU Clermont Ferrand France

Lésions traumatiques du rachis cervical supérieur. Anatomie pathologique et traitement Pr Bernard Irthum CHU Clermont Ferrand France Lésions traumatiques du rachis cervical supérieur Anatomie pathologique et traitement Pr Bernard Irthum CHU Clermont Ferrand France Les moyens d union cranio rachidienne Condyles, atlas, axis Les moyens

Plus en détail

Quelle chirurgie correctrice préventive pour le pied diabétique?

Quelle chirurgie correctrice préventive pour le pied diabétique? Quelle chirurgie correctrice préventive pour le pied diabétique? Dr F.C AILLON Equipe multidisciplinaire pied diabète Boulogne sur mer Lille Lesquin 01 juin 2007 Quel bénéfice? Quoi, quand et qui corriger?

Plus en détail

La carpectomie proximale dans les luxations et fractures-luxations péri lunaires du carpe méconnues.

La carpectomie proximale dans les luxations et fractures-luxations péri lunaires du carpe méconnues. La carpectomie proximale dans les luxations et fractures-luxations péri lunaires du carpe méconnues. YAKOUBI. M MEZIANI. N YAHIA CHERIF. M ZEMMOURI. A BENBAKOUCHE. R CHU BAB EL OUED FACULTE DE MEDECINE

Plus en détail

Parcours de soins en MPR : «Le patient après prothèse totale de hanche» Groupe SOFMER FEDMER

Parcours de soins en MPR : «Le patient après prothèse totale de hanche» Groupe SOFMER FEDMER Parcours de soins en MPR : «Le patient après prothèse totale de hanche» Groupe SOFMER FEDMER Le présent document fait partie des documents élaborés par la Société Française (SOFMER) et la Fédération Française

Plus en détail

LE PIED TRAUMATIQUE DE L ADULTE. Dr Eric TOULLEC

LE PIED TRAUMATIQUE DE L ADULTE. Dr Eric TOULLEC LE PIED TRAUMATIQUE DE L ADULTE Dr Eric TOULLEC 4 questions préalables 1- les circonstances 2- le mécanisme 3- le pourquoi 4- les conséquences 1 - Circonstances du traumatisme - Sportif (niveau de compétition)

Plus en détail

Introduction. Introduction. Anatomie descriptive. Hanche et douleur. Anatomie, sémiologie et chirurgie de la hanche. Sémiologie et lésions anatomiques

Introduction. Introduction. Anatomie descriptive. Hanche et douleur. Anatomie, sémiologie et chirurgie de la hanche. Sémiologie et lésions anatomiques Introduction Anatomie, sémiologie et chirurgie de la hanche Caractère inadapté de la hanche aux fonctions vitales et cérébrales? = prévalence de la coxarthrose 1.3% à 80 ans incidence 80/100 000 par an

Plus en détail

La chirurgie de reconstruction par greffe osseuse

La chirurgie de reconstruction par greffe osseuse La chirurgie de reconstruction par greffe osseuse Cette fiche complète le guide SOR SAVOIR PATIENT Comprendre l ostéosarcome Qu est-ce qu une greffe osseuse? Existe-t-il différents types de greffe osseuse?

Plus en détail

TRAUMATOLOGIE VERTEBRO-MEDULLAIRE

TRAUMATOLOGIE VERTEBRO-MEDULLAIRE TRAUMATOLOGIE VERTEBRO-MEDULLAIRE Les traumatismes du rachis sont fréquents. Plus de 50% surviennent lors d accidents de la voie publique, les autres étiologies étant partagées entre les accidents de sport

Plus en détail

Module 4 : 053 PRINCIPALES TECHNIQUES DE RÉÉDUCATION ET DE RÉADAPTATION : ORTHOPHONIE ET KINÉSITHÉRAPIE

Module 4 : 053 PRINCIPALES TECHNIQUES DE RÉÉDUCATION ET DE RÉADAPTATION : ORTHOPHONIE ET KINÉSITHÉRAPIE Module 4 : 053 PRINCIPALES TECHNIQUES DE RÉÉDUCATION ET DE RÉADAPTATION : ORTHOPHONIE ET KINÉSITHÉRAPIE Validé par les Dr d Avout et Le Guen Dé nition - La médecine physique et de réadaptation (anciennement

Plus en détail

Luxation de hanche sur infirmité motrice cérébrale

Luxation de hanche sur infirmité motrice cérébrale Luxation de hanche sur infirmité motrice cérébrale Z.OUMLERGUEB L.SEKHRI ZEGGAR A.SEBIA. K.DJERIDA. HOPITAL MILITAIRE REGIONAL UNIVERSITAIRE DE CONSTANTINE 19éme Congrès de la SACOT Oran 2012. Définition:

Plus en détail

Pathologie de la sternoclaviculaire

Pathologie de la sternoclaviculaire Pathologie de la sternoclaviculaire Christian Dumontier: Institut de la Main & hôpital saint Antoine, Paris Marc Soubeyrand: hôpital du Kremlin-Bicêtre, Le Kremlin-Bicêtre Philippe Moreel: hôpital Gabriel

Plus en détail

Conférence d Enseignement : Traumatismes des doigts longs en pratique sportive. Didier FONTES (Paris), Bruno LUSSIEZ (Nice)

Conférence d Enseignement : Traumatismes des doigts longs en pratique sportive. Didier FONTES (Paris), Bruno LUSSIEZ (Nice) Conférence d Enseignement : Traumatismes des doigts longs en pratique sportive Didier FONTES (Paris), Bruno LUSSIEZ (Nice) Préambule n Reste-t-il des problèmes dans le diagnostic et le traitement des lésions

Plus en détail

Pathologie du sport chez l adolescent CDFAS

Pathologie du sport chez l adolescent CDFAS Pathologie du sport chez l adolescent CDFAS DR PASCAL DUFFIET CHU HENRI MONDOR CRETEIL CLINIQUE DE DOMONT dr.duffiet@gmail.com Croissance Mécanique: interface = zone de faiblesse Spécificités de l adolescent

Plus en détail

L arthrose, ses maux si on en parlait!

L arthrose, ses maux si on en parlait! REF 27912016 INFORMER UPSA BROCH ARTHROSE V2 08-12.indd 2 30/08/12 11:48 Qu est-ce que l arthrose? L arthrose est une maladie courante des articulations dont la fréquence augmente avec l âge. C est une

Plus en détail

Les entorses de la cheville (257c) Professeur Dominique SARAGAGLIA Mars 2003

Les entorses de la cheville (257c) Professeur Dominique SARAGAGLIA Mars 2003 Les entorses de la cheville (257c) Professeur Dominique SARAGAGLIA Mars 2003 Pré-Requis : Anatomie descriptive et fonctionnelle de la cheville Résumé : L entorse de la cheville est probablement la lésion

Plus en détail

La pathologie méniscale

La pathologie méniscale Dr. KABBACHE Morhaf Chirurgie Orthopédique 39 1 01260 6 00 3 30 1 41 Membre de la Société Française de Chirurgie Orthopédie et traumatologie Tél. 0384798062 La pathologie méniscale Les ménisques, au nombre

Plus en détail

Traumatismes du rachis. Module «médecine préparation physique et opérationnelle» Année 2014-2015

Traumatismes du rachis. Module «médecine préparation physique et opérationnelle» Année 2014-2015 Traumatismes du rachis Module «médecine préparation physique et opérationnelle» Année 2014-2015 Plan Epidémiologie - physiopathologie Rachis cervical supérieur Rachis cervical inférieur Rachis thoracolombaire

Plus en détail

Les vertèbres cervicales sont très mobiles et forment un angle de 25, les dorsales 60, la lombaire 90.

Les vertèbres cervicales sont très mobiles et forment un angle de 25, les dorsales 60, la lombaire 90. Lésions des parties nobles de la moelle épinière Eléments osseux : corps vertébral articulaires lames épineuses transverses pédicules vertébraux Eléments non osseux (sagittal) : disques ligaments capsules

Plus en détail

TRAUMATISMES DU MEDIO-PIED. D.CHAUVEAUX CHU Pellegrin - Bordeaux

TRAUMATISMES DU MEDIO-PIED. D.CHAUVEAUX CHU Pellegrin - Bordeaux TRAUMATISMES DU MEDIO-PIED D.CHAUVEAUX CHU Pellegrin - Bordeaux MEDIO-PIED Difficulté et paradoxe thérapeutiques (lésions de basse énergie) - retard diagnostique (disproportion des signes initiaux et des

Plus en détail

Processus de réparation osseuse : conséquences sur le délai de mise en contrainte

Processus de réparation osseuse : conséquences sur le délai de mise en contrainte Processus de réparation osseuse : conséquences sur le délai de mise en contrainte Yann Macé 1 La consolidation osseuse est un processus qui aboutit à la réparation du tissu osseux après une fracture, une

Plus en détail

D UNE CHIRURGIE CORRECTRICE D HALLUX VALGUS

D UNE CHIRURGIE CORRECTRICE D HALLUX VALGUS FICHE D INFORMATION PATIENT VOUS ALLEZ ÊTRE OPÉRÉ D UNE CHIRURGIE CORRECTRICE D HALLUX VALGUS CHIRURGIE ORTHOPEDIQUE et traumatologie du sport Cabinet du Docteur Guy Mylle VOUS AVEZ UN HALLUX VALGUS VOUS

Plus en détail

LE LIGAMENT CROISE ANTERIEUR

LE LIGAMENT CROISE ANTERIEUR LE LIGAMENT CROISE ANTERIEUR Sommaire : Quel est le rôle du Ligament Croisé Antérieur? Quelles sont les conséquences de la rupture du ligament croisé antérieur? Comment se fait on une entorse du ligament

Plus en détail

Les entorses de la cheville

Les entorses de la cheville Les entorses de la cheville François Bonnomet Hôpitaux Universitaires de Strasbourg Rappels anatomiques Tubercule de Tillaux Ligament tibio fibulaire antérieur Malléole latérale Malléole médiale Ligament

Plus en détail

TECHNIQUES D IMMOBILISATION DES MEMBRES AUX URGENCES

TECHNIQUES D IMMOBILISATION DES MEMBRES AUX URGENCES TECHNIQUES D IMMOBILISATION DES MEMBRES AUX URGENCES Adrien JACQUOT Centre Chirurgical Emile Gallé Service de Chirurgie Orthopédique et traumatologique 22 Mars 2012 LEGISLATION Décret de compétence infirmier

Plus en détail

LE SPORTIF EN MEDECINE GENERALE

LE SPORTIF EN MEDECINE GENERALE LE SPORTIF EN MEDECINE GENERALE Dr Anne Criquet Hayot MSU Dr Gilles Goulon Chirurgien orthopédiste Dr Jean François Flez MPR Dr Frederic Le Bailly Chirurgien orthopédiste Dr Stéphane Luc Chirurgien rachis

Plus en détail

B. Longis Hôpital de la Mère et de l Enfant CHU Dupuytren 87042 LIMOGES Cedex. 09 décembre 2009 EPU Argenton sur Creuse

B. Longis Hôpital de la Mère et de l Enfant CHU Dupuytren 87042 LIMOGES Cedex. 09 décembre 2009 EPU Argenton sur Creuse B. Longis Hôpital de la Mère et de l Enfant CHU Dupuytren 87042 LIMOGES Cedex Mon enfant a les pieds qui tournent! Mon enfant a les genoux en X! Mon enfant boite! Motif de consultation fréquent Pose plusieurs

Plus en détail

Fractures du Rachis Dorso Lombaire

Fractures du Rachis Dorso Lombaire Fractures du Rachis Dorso Lombaire Ph.. Rosset, J Laulan DES Chirurgie TOURS 26 janvier 06 1 Notion Théorique Cicatrisation Ligamentaire = 6 semaines MAIS la cicatrisation d une rupture ligamentaire complète

Plus en détail

CAT devant un traumatisme du pied

CAT devant un traumatisme du pied CAT devant un traumatisme du pied Entorse de la cheville du ligament latéral externe (LLE) : Important : Il vaut mieux faire une radio pour rien, que passer à côté d une fracture. Traitement chirurgical

Plus en détail

Traitement des Pseudarthroses des Os Longs par Greffe Percutanée de Moelle Osseuse Autologue Concentrée

Traitement des Pseudarthroses des Os Longs par Greffe Percutanée de Moelle Osseuse Autologue Concentrée Traitement des Pseudarthroses des Os Longs par Greffe Percutanée de Moelle Osseuse Autologue Concentrée Etude rétrospective de 45 cas Didier MAINARD, Jérôme DILIGENT Service de Chirurgie Orthopédique,

Plus en détail

Tendinites du poignet et de la main méconnues? L. Obert

Tendinites du poignet et de la main méconnues? L. Obert Tendinites du poignet et de la main méconnues? L. Obert Service d Orthopédie, d de Traumatologie, de Chirurgie Plastique et Reconstructrice et assistance Main Pr OBERT, Pr GARBUIO, Pr TROPET - C.H.U. Jean

Plus en détail

LES ENTORSES RECENTES DE CHEVILLE

LES ENTORSES RECENTES DE CHEVILLE LES ENTORSES RECENTES DE CHEVILLE Docteur Stéphane CASCUA Médecine et Traumatologie du Sport Centre de traumatologie du sport de La Défense Diplôme d université de podologie du sport EPIDEMIOLOGIE 6000

Plus en détail

Fractures du bassin. JP. MARCHALAND HIA Bégin Saint-Mandé IFSI

Fractures du bassin. JP. MARCHALAND HIA Bégin Saint-Mandé IFSI Fractures du bassin JP. MARCHALAND HIA Bégin Saint-Mandé IFSI Définition Distinguer Les fractures extra- articulaires Les fractures du cotyle Définition Gravité +++ Pronostic vital Poly traumatisme Hémorragie

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DES ENTORSES DE CHEVILLE DE L ADULTE AU SERVICE DES URGENCES SITE D ETAMPES

PRISE EN CHARGE DES ENTORSES DE CHEVILLE DE L ADULTE AU SERVICE DES URGENCES SITE D ETAMPES PRISE EN CHARGE DES ENTORSES DE CHEVILLE DE L ADULTE AU SERVICE DES URGENCES SITE D ETAMPES PR-ULI-URG-PEC-N 111 Version n 1 Créé le 01-10-2011 DIFFUSION : Urgences site d Etampes OBJ ET DEFINITIONS Organiser

Plus en détail

Parcours de soins en MPR_Traumatologie _membre_inférieur_groupe SOFMER FEDMER 12 juillet 2015 Page 1

Parcours de soins en MPR_Traumatologie _membre_inférieur_groupe SOFMER FEDMER 12 juillet 2015 Page 1 Parcours de soins en Médecine Physique et de Réadaptation (MPR) : «Le patient après un traumatisme osseux ou ostéo-articulaire du/des membres inférieurs» Groupe SOFMER-FEDMER Le présent document fait partie

Plus en détail

Votre médecin et ou votre chirurgien par l analyse de vos symptômes et un examen médical précis (tests de conflit) évoqueront le diagnostic.

Votre médecin et ou votre chirurgien par l analyse de vos symptômes et un examen médical précis (tests de conflit) évoqueront le diagnostic. LE CONFLIT SOUS ACROMIAL a) Fonction Lors des mouvements du membre supérieur, les tendons de la coiffe des rotateurs passent sous un élément osseux et ligamentaire (arche) composé de la face inférieure

Plus en détail

Principales techniques de rééducation et de réadaptation. Savoir prescrire la massokinésithérapie

Principales techniques de rééducation et de réadaptation. Savoir prescrire la massokinésithérapie 4 Item 53 Principales techniques de rééducation et de réadaptation. Savoir prescrire la massokinésithérapie et l orthophonie Insérer les T1 Objectifs pédagogiques ENC Argumenter les principes d'utilisation

Plus en détail

Les Fractures Diaphysaires du Fémur

Les Fractures Diaphysaires du Fémur Les Fractures Diaphysaires du Fémur Pr J. Ch. Le Huec 1/ Tableau Clinique 2/ Classification des Fractures 3/ Complications 4/ Traitement 5/ Indications 6/ Traitement des Complications 7/ Installation -

Plus en détail

Rôle et principe de l articulation coxo-fémorale

Rôle et principe de l articulation coxo-fémorale Rôle et principe de l articulation coxo-fémorale Elle est composée du cotyle et de la tête fémorale. Le cotyle fait partie de l os iliaque, qui est l os du bassin. La tête fémorale est située à la partie

Plus en détail

Boiterie et trouble de la démarche chez l enfant

Boiterie et trouble de la démarche chez l enfant 40 Item 299 Boiterie et trouble de la démarche chez l enfant ENC Insérer les T1 Objectifs pédagogiques Devant une boiterie ou un trouble de la démarche chez l enfant, argumenter les principales hypothèses

Plus en détail

Qu est ce qu une rupture de la coiffe des rotateurs?

Qu est ce qu une rupture de la coiffe des rotateurs? Qu est ce qu une rupture de la coiffe des rotateurs? La rupture des tendons de la coiffe des rotateurs est une déchirure des tendons au niveau de leur insertion sur l humérus. Il s agit le plus souvent

Plus en détail

Un cas de DISHphagie

Un cas de DISHphagie Un cas de DISHphagie Homme de 69 ans Dysphagie haute non améliorée malgré une thyroïdectomie pour goitre. Gastroscopie : trajet en chicane de la région de la bouche de Killian, difficultés à l insertion

Plus en détail

Quel que soit le matériel d ostéosynthèse, un certain nombre de principes permettent de bien conduire le geste chirurgical

Quel que soit le matériel d ostéosynthèse, un certain nombre de principes permettent de bien conduire le geste chirurgical Information supplémentaire 3 Quel que soit le matériel d ostéosynthèse, un certain nombre de principes permettent de bien conduire le geste chirurgical Installation Sur table normale, en décubitus dorsal

Plus en détail

Les boiteries chez l enfant

Les boiteries chez l enfant Les boiteries chez l enfant Motif de consultation ++ Causes multiples, Pronostic ++ Pr B. YOUSRI Boiterie Esquive Equilibration Aigue Chronique ATCD Infection Tumeur Dystrophie Traumatisme Infection /

Plus en détail

cas clinique n 3 et 4

cas clinique n 3 et 4 cas clinique cas clinique n 3 et 4 Cas n 3. Bilan d une lombalgie L5 très invalidante. Une IRM est réalisée dans le bilan.interpréter la coupe réalisée en séquence pondérée T2.??? Cas n 4. Bilan d une

Plus en détail

orteils ou «griffes d orteils»

orteils ou «griffes d orteils» FICHE D INFORMATION PATIENT : les déformations des orteils ou «griffes d orteils» Madame, monsieur, votre chirurgien vient de vous proposer une prise en charge chirurgicale pour votre pathologie du pied

Plus en détail

Sport et traumatologie des doigts. Christian Dumontier Institut de la Main, & hôpital saint Antoine, Paris

Sport et traumatologie des doigts. Christian Dumontier Institut de la Main, & hôpital saint Antoine, Paris Sport et traumatologie des doigts Christian Dumontier Institut de la Main, & hôpital saint Antoine, Paris Les lésions possibles Toutes celles de la traumatologie de la main Entorses et luxations, fractures,

Plus en détail

IMAGERIE DES TRAUMATISMES DU RACHIS

IMAGERIE DES TRAUMATISMES DU RACHIS IMAGERIE DES TRAUMATISMES DU RACHIS Dr Hamidou DEME Ancien interne des Hôpitaux Module ostéo-articulaire 27/06/2015 OBJECTIFS Orienter les indications des examens d imagerie Décrire les différents mécanismes

Plus en détail

LES CAPSULITES RETRACTILES DE l EPAULE Dr. Derdabi Sara DEFINITION La capsulite rétractile (capsulose rétractile ou capsulite adhésive) limitation de toutes les amplitudes passives, sans s arthropathie

Plus en détail

Traumatismes du rachis cervical : évaluation par scanner et IRM

Traumatismes du rachis cervical : évaluation par scanner et IRM Traumatismes du rachis cervical : évaluation par scanner et IRM MDCT and MRI evaluation of cervical spine trauma Michael Utz & Shadab Khan & Daniel O Connor & Stephen Meyers Elsa Meyer 24/04/14 A. Introduction

Plus en détail

Hanche. Des signes cliniques au traitement - Fiche patient. Dr Maxime-Louis Mencière - 26 juin 2015 ARTHROSE DE LA HANCHE - DR MAXIME-LOUIS MENCIÈRE 1

Hanche. Des signes cliniques au traitement - Fiche patient. Dr Maxime-Louis Mencière - 26 juin 2015 ARTHROSE DE LA HANCHE - DR MAXIME-LOUIS MENCIÈRE 1 L arthrose de la Hanche Des signes cliniques au traitement - Fiche patient Dr Maxime-Louis Mencière - 26 juin 2015 ARTHROSE DE LA HANCHE - DR MAXIME-LOUIS MENCIÈRE 1 Définition L arthrose est une maladie

Plus en détail

Prise en charge orthopédique de la hanche de l enfant IMC. CORINNE GAL A.D.A.P.E.I Mas de Canta Galet NICE

Prise en charge orthopédique de la hanche de l enfant IMC. CORINNE GAL A.D.A.P.E.I Mas de Canta Galet NICE Prise en charge orthopédique de la hanche de l enfant IMC CORINNE GAL A.D.A.P.E.I Mas de Canta Galet NICE Processus de dégradation orthopédique Déséquilibre des forces musculaires Maintient trop prolongé

Plus en détail

FRACTURES DE L AVANT-BRAS CHEZ L ENFANT : EXPERIENCE ET SPECIFICITES DANS UN MILIEU URBANO-RURAL DE KINSHASA (CONGO)

FRACTURES DE L AVANT-BRAS CHEZ L ENFANT : EXPERIENCE ET SPECIFICITES DANS UN MILIEU URBANO-RURAL DE KINSHASA (CONGO) FRACTURES DE L AVANT-BRAS CHEZ L ENFANT : EXPERIENCE ET SPECIFICITES DANS UN MILIEU URBANO-RURAL DE KINSHASA (CONGO) J.J. ECHARRI*, W. MBOMBO*, R. LUMU* RESUME A Kinshasa, comme partout ailleurs, les fractures

Plus en détail

EVALUATION DU DISQUE INTERVERTEBRAL DANS LES FRACTURES DU RACHIS THORACOLOMBAIRE DE TYPE A DE MAGERL

EVALUATION DU DISQUE INTERVERTEBRAL DANS LES FRACTURES DU RACHIS THORACOLOMBAIRE DE TYPE A DE MAGERL EVALUATION DU DISQUE INTERVERTEBRAL DANS LES FRACTURES DU RACHIS THORACOLOMBAIRE DE TYPE A DE MAGERL P. Loriaut, H. Pascal Moussellard, J. Y. Lazennec, Y. Catonné Service de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique

Plus en détail

Les instabilités chroniques de la cheville D. Saragaglia

Les instabilités chroniques de la cheville D. Saragaglia Les instabilités chroniques de la cheville D. Saragaglia Service de chirurgie orthopédique et de traumatologie du sport. CHU de Grenoble, hôpital sud. Introduction Entorses de la cheville -> très fréquentes

Plus en détail

CAT devant une boiterie de hanche

CAT devant une boiterie de hanche DESC de Chirurgie Pédiatrique Session de mars 2011 - PARIS CAT devant une boiterie de hanche Zaga PEJIN Boiterie Signe clinique Asymétrie du pas Causes plus habituelles : Douleur Raideur articulaire membre

Plus en détail

FRACTURES PERIPROTHETIQUES DE HANCHE

FRACTURES PERIPROTHETIQUES DE HANCHE FRACTURES PERIPROTHETIQUES DE HANCHE MOMENT DE LA FRACTURE Fracture per-opératoire iatrogène cave pathologique! Fracture post-opératoire traumatique FRACTURE PEROPERATOIRE Souvent méconnue = diagnostic

Plus en détail

ARTHROSE? LE PEDICURE-PODOLOGUE A UN RÔLE DANS LE PARCOURS DE SOINS DU PATIENT

ARTHROSE? LE PEDICURE-PODOLOGUE A UN RÔLE DANS LE PARCOURS DE SOINS DU PATIENT Communiqué de presse Santé des pieds Le 10 février 2015 ARTHROSE? LE PEDICURE-PODOLOGUE A UN RÔLE DANS LE PARCOURS DE SOINS DU PATIENT L Ordre National des Pédicures-Podologues (ONPP) est le garant de

Plus en détail

Pathologie sterno costo claviculaire Démarche d imagerie

Pathologie sterno costo claviculaire Démarche d imagerie Pathologie sterno costo claviculaire Démarche d imagerie Parier j. Radier c Maussins Nollet Anatomie ligament sterno-claviculaire antérieur et postérieur Ligament costo-claviculaire ligament inter-claviculaire

Plus en détail

FORGENI Soirée de formation du 25/09/2014 Orthèses du membre supérieur. Cette soirée a reçu un agrément FAF PM

FORGENI Soirée de formation du 25/09/2014 Orthèses du membre supérieur. Cette soirée a reçu un agrément FAF PM FORGENI Soirée de formation du 25/09/2014 Orthèses du membre supérieur. Cette soirée a reçu un agrément FAF PM Résumé de la soirée et conclusions du Dr Brigitte CHAPOT par rapport aux pathologies traitées

Plus en détail

L articulation acromio-claviculaire

L articulation acromio-claviculaire L articulation acromio-claviculaire P. Gaudin C. Dumontier Groupe de l Epaule l clinique Jouvenet Merci à M. Soubeyrand,, G.Nourissat Plan - Anatomie fonctionnelle et descriptive - Examen clinique et radiologique

Plus en détail

Guide pratique : Cheville et le pied CHEVILLE ET LE PIED

Guide pratique : Cheville et le pied CHEVILLE ET LE PIED Cheville et le pied CHEVILLE ET LE PIED Cheville L articulation de la cheville met en relation le péroné en externe, le tibia en interne et l astragale (talus). On retrouve également des ligaments qui

Plus en détail

- Gymnase de Mont Saint Aignan - Vendredi 13 janvier 2012

- Gymnase de Mont Saint Aignan - Vendredi 13 janvier 2012 - Les formations du CREF - - Préparation physique - PREVENTION DES MEMBRES SUPERIEURS (POIGNET, EPAULE) DANS LES ACTIVITES GYMNIQUES Vendredi 13 janvier 2012 - Gymnase de Mont Saint Aignan - La pratique

Plus en détail

Procédure Médecins N de version: 01 Date d'application: Réf.: CMUB- Pagination : 1 de 5. Procédure N 033

Procédure Médecins N de version: 01 Date d'application: Réf.: CMUB- Pagination : 1 de 5. Procédure N 033 N de version: 01 Date d'application: Réf.: CMUB- Pagination : 1 de 5 Rédacteurs Dr Valerie Hamelin Date Octobre 2010 COLLEGE DE MEDECINE D URGENCE DE BOURGOGNE Procédure N 033 Validation Dr Patrick HALBOUT

Plus en détail

LES ACCIDENTS DE SPORT

LES ACCIDENTS DE SPORT LES ACCIDENTS DE SPORT Service formation sport SDIS 86 / 2006 Fracture Fracture de fatigue Périostite LES ACCIDENTS DE SPORT OSSEUX TENDINEUX Tendinite Rupture tendineuse ARTICULAIRE Entorse Luxation trouble

Plus en détail

Chirurgie articulaire secondaire Pr. Philippe PELISSIER

Chirurgie articulaire secondaire Pr. Philippe PELISSIER Pr. Philippe PELISSIER Service de Chirurgie Plastique Centre F.X. Michelet CHU de Bordeaux www.e-plastic.fr Introduction Kinésithérapie Dénervation Arthrolyse - Artholyse chirurgicale - Artholyse + ligamentotaxis

Plus en détail

Boiterie chez l enfant

Boiterie chez l enfant DESC de Chirurgie Pédiatrique Session de Septembre 2010 - PARIS Boiterie chez l enfant F FITOUSSI BOITERIE BOITERIE : Modification récente r de la démarche d liée à un phénom nomène ne douloureux IMPOTENCE:

Plus en détail

Polyhandicap définitions présentation médicale

Polyhandicap définitions présentation médicale Polyhandicap définitions présentation médicale Dr Isabelle Hodgkinson L Escale Hôpital Femme Mère Enfant Définition Handicap grave à expressions multiples associant une déficience motrice et une déficience

Plus en détail

COURS DE TRAUMATOLOGIE OBJECTIFS DU COURS

COURS DE TRAUMATOLOGIE OBJECTIFS DU COURS 1 COURS DE TRAUMATOLOGIE OBJECTIFS DU COURS 1. Examiner un sujet traumatise tégumentaire et ostéo-articulaire 2. Evaluer un traumatisé tégumentaire et ostéo-articulaire. 3. Diagnostiquer cliniquement une

Plus en détail

Prothèse de hanche La prothèse totale de hanche ou PTH Les éléments de la prothèse de hanche

Prothèse de hanche La prothèse totale de hanche ou PTH Les éléments de la prothèse de hanche Prothèse de hanche La prothèse totale de hanche ou PTH Utilisée le plus souvent pour les personnes souffrant d arthrose de la hanche ou de dégénérescence articulaire ou osseuse, l arthroplastie ou prothèse

Plus en détail

VIIIème journée normande d'anesthésie-réanimation. Traumatismes Graves du Rachis : La Vision du Neurochirurgien.

VIIIème journée normande d'anesthésie-réanimation. Traumatismes Graves du Rachis : La Vision du Neurochirurgien. Département d'anesthésie, Réanimation Chirurgicale, SAMU VIIIème journée normande d'anesthésie-réanimation Traumatismes Graves du Rachis : La Vision du Neurochirurgien. Introduction F. Proust, O. Langlois,

Plus en détail

PRISE EN CHARGE : Le point de vue du chirurgien orthopédiste Dr Nicolas CELLIER Service de chirurgie orthopédique et traumatologique Pr Asencio CHU Carémeau - Nîmes 27 septembre 2012 - Nîmes Indispensable

Plus en détail

La Hanche de l enfant et de l adolescent

La Hanche de l enfant et de l adolescent La Hanche de l enfant et de l adolescent Cafcim 29 Septembre 2012 Sébastien Brunot, Hervé Laumonier, Hervé Bouin Imagerie médicale, Clinique du Tondu Ostéomyélite Ostéochondrite Epiphysiolyse Rhume de

Plus en détail

Prise en charge post interventionnelle de la chirurgie de l épaule. Dr. Jean Aouston

Prise en charge post interventionnelle de la chirurgie de l épaule. Dr. Jean Aouston Prise en charge post interventionnelle de la chirurgie de l épaule Dr. Jean Aouston Les grands principes de la rééducation 0 Introduction 1 Pathologie et traitement 2 RRF de l épaule opérée 3 Cas clinique

Plus en détail

sur les fractures Didier Hannouche Service de Chirurgie Orthopédique Hôpital Lariboisière

sur les fractures Didier Hannouche Service de Chirurgie Orthopédique Hôpital Lariboisière Généralités sur les fractures Didier Hannouche Service de Chirurgie Orthopédique Hôpital Lariboisière Généralités Tissu vivant Constant renouvellement Trois fonctions principales Tissu de soutien (station

Plus en détail

Biocompatibilité - Biomatériaux définitions aspects fondamentaux

Biocompatibilité - Biomatériaux définitions aspects fondamentaux DESC de Chirurgie Pédiatrique Session de mars 2009 - PARIS Biocompatibilité - Biomatériaux définitions aspects fondamentaux Pierre Mary Service d orthopédie et de chirurgie réparatrice de l enfant Hôpital

Plus en détail