Traumatologie de l enfant. Joël Lechevallier Saad Abu Amara

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Traumatologie de l enfant. Joël Lechevallier Saad Abu Amara"

Transcription

1 Traumatologie de l enfant Joël Lechevallier Saad Abu Amara

2 Plan Spécificités de l enfant Traumatismes de l enfant Cas particuliers Traitement

3 Spécificités de l enfant Traumatismes de l enfant Cas pa Physiologie Croissance Consoli Physiologie, Psychisme, Activités

4 Spécificités de l enfant Croissance Traumatismes de l enfant Consolidation Cas pa Auxiomètrie IMC Valeurs de l'imc en fonction de l'âge Obésité Surpoids Normale Sup Normale Inf Maigreur Age

5 Spécificités de l enfant Croissance Traumatismes de l enfant Consolidation Cas pa E A E = mc 2 L enfant n est pas un adulte miniaturisé L enfant est un être en croissance

6 Spécificités de l enfant Consolidation Traumatismes de l enfant Cas pa

7 Spécificités de l enfant Consolidation Traumatismes de l enfant Cas pa Ce qui se corrige avec la croissance

8 Spécificités de l enfant Consolidation Traumatismes de l enfant Cas pa Ce qui se corrige avec la croissance Les cals vicieux angulaires ou par translation selon leur localisation et l âge de l enfant Les inégalités de longueur par accourcissement (<5 ans) Les petits ponts d épiphysiodèse

9 Spécificités de l enfant Consolidation Traumatismes de l enfant Cas pa Ce qui ne se corrige pas avec la croissance Les cals vicieux rotationnels Les inégalités de longueur par hypercroissance

10 Spécificités de l enfant Consolidation Traumatismes de l enfant Cas pa Ce qui s aggrave avec la croissance

11 Spécificités de l enfant Consolidation Traumatismes de l enfant Cas pa Ce qui s aggrave avec la croissance Les cicatrices Les cals vicieux par épiphysiodèse

12 Traumatismes de l enfant Cas particuliers Traitem Fractures Décollements épiphysaires Luxatio Description habituelle Selon la topographie: fractures diaphysaires, métaphysaires, épiphysaires (articulaires) Selon le type de trait: Fractures transversales, obliques, spiroïdes, comminutives Selon le déplacement Selon l état cutané

13 Traumatismes de l enfant Cas particuliers Traitem Fractures Décollements épiphysaires Luxatio Spécificités pédiatriques Motte de beurre

14 Traumatismes de l enfant Cas particuliers Traitem Fractures Décollements épiphysaires Luxatio Spécificités pédiatriques Motte de beurre Bois vert

15 Traumatismes de l enfant Cas particuliers Traitem Fractures Décollements épiphysaires Luxatio Spécificités pédiatriques Motte de beurre Bois vert Sous périostée

16 Traumatismes de l enfant Cas particuliers Traitem Fractures Décollements épiphysaires Luxatio Spécificités pédiatriques Motte de beurre Bois vert Sous périostée Plastique

17 Traumatismes de l enfant Cas particuliers Traitem Décollements épiphysaires Luxations Entorse

18 Traumatismes de l enfant Cas particuliers Traitem Décollements épiphysaires Luxations Entorse Classification de Salter et Harris

19 Traumatismes de l enfant Cas particuliers Traitem Décollements épiphysaires Luxations Entorse Classification de Salter et Harris

20 Traumatismes de l enfant Cas particuliers Traitem Décollements épiphysaires Luxations Entorse Classification de Salter et Harris

21 Traumatismes de l enfant Cas particuliers Traitem Décollements épiphysaires Luxations Entorse Incarcération périostée 11+4 J m m m a

22 Traumatismes de l enfant Cas particuliers Traitem Décollements épiphysaires Luxations Entorse Traumatismes iatriques des cartilages de croissance

23 Traumatismes de l enfant Luxations Cas particuliers Entorses Traitem Rechercher la fracture associée

24 Traumatismes de l enfant Luxations Cas particuliers Entorses Traitem Mais aussi rechercher la luxation associée

25 ant Cas particuliers Traitements Maltraitance Patients «neurologiques» Fragilité

26 ant Cas particuliers Traitements Patients «neurologiques» Fragilité osseuse constitutionnelle Patholo

27 ant Cas particuliers Fragilité osseuse constitutionnelle Traitements Pathologies non traumatiques

28 ant Cas particuliers Traitements nnelle Pathologies non traumatiques Sixième

29 Traitements Sixièm Orthopédique Chirurgical Indicati PRINCIPES Exploitation de la solidité du périoste Immobilisation des articulations sus et sous jacentes Rigueur technique Surveillance

30 Traitements Sixièm Orthopédique Chirurgical Indicati AVANTAGES Facile et rapide Immobilisation prolongée possible sans enraidissement articulaire Pas de cicatrice

31 Traitements Sixièm Orthopédique Chirurgical Indicati INCONVENIENTS Encombrement Immobilisation Risque de déplacement secondaire Risque de complications sous plâtre.

32 Traitements Sixièm Chirurgical Indications Rééduc PRINCIPES Respect du cartilage de croissance Privilégie l anatomie plus que la solidité Permet une fixation de la fracture après réduction N exclut pas l usage d une immobilisation complémentaire

33 Traitements Sixièm Chirurgical Indications Rééduc AVANTAGES Réduction anatomique en principe Peut réaliser une fixation stable Peut réaliser une fixation solide Permet de réduire une durée d immobilisation

34 Traitements Sixièm Chirurgical Indications Rééduc INCONVENIENTS Risque iatrique propre à toute chirurgie Cicatrices Ablation de matériel nécessaire Danger à proximité de la physe Hypercroissance

35 Traitements Sixièm Chirurgical Indications Rééduc Fractures diaphysaires

36 Traitements Sixièm Chirurgical Indications Rééduc Fractures diaphysaires

37 Traitements Indications Rééducation Sixièm Orthopédique Chirurgical Fracture diaphysaire < 6ans Articulations sus et sous-jacentes à F>45 Fracture diaphysaire > 6ans instable Fracture diaphysaire > 6ans stable En fonction de la topographie, du coté, des habitudes personnelles Fracture métaphysaire stable Fracture métaphysaire instable Brochage percutané Fracture épiphysaire non déplacée stable Fracture épiphysaire déplacée ou instable

38 Traitements Indications Rééducation Sixièm Orthopédique Chirurgical Fracture épiphysaire non déplacée stable Fracture épiphysaire déplacée ou instable Polyfracturé ou polytraumatisé Fragilité osseuse

39 Traitements Rééducation Sixièm Sixièm PRINCIPES Travail actif aidé exclusivement Rester en secteur indolore Massages proscrits Rares indications en traumatologie osseuse Réhabilitation des polytraumatisés

40 Traitements Rééducation Sixièm Sixièm AVANTAGES Gain de temps Réapprentissages Remise en confiance

41 Traitements Rééducation Sixièm Sixièm DANGERS - INCONVENIENTS Inflammation Douleur Raideur Ostéomes

Les fractures du coude de l enfant. Saad ABU AMARA Joël LECHEVALLIER

Les fractures du coude de l enfant. Saad ABU AMARA Joël LECHEVALLIER Les fractures du coude de l enfant Saad ABU AMARA Joël LECHEVALLIER Épidémiologie des fractures du coude Les fractures : 10 à 25% des traumatismes de l enfant Fractures du coude : 16% de l ensemble des

Plus en détail

Introduction. Fractures des Métacarpiens et des Phalanges. Anatomie. Physiologie. Anatomie. Anatomie. Fréquence+++ Bénins / Séquelles Fonctionnelles

Introduction. Fractures des Métacarpiens et des Phalanges. Anatomie. Physiologie. Anatomie. Anatomie. Fréquence+++ Bénins / Séquelles Fonctionnelles Fractures des et des Phalanges Introduction Fréquence+++ Bénins / Séquelles Fonctionnelles Anatomie: Rapports Os, Tendons, Dynamique articulaire Ph SCHIELE H.I.A. Clermont Tonnerre - C.H.U. Cavale Blanche

Plus en détail

Fractures du membre supérieur

Fractures du membre supérieur DESC de Chirurgie Pédiatrique Session de Septembre 2010 - PARIS Fractures du membre supérieur F LAUNAY Fractures de l humérus (col et diaphyse) chez l enfantl Généralités Incidence: : 10 to 20% des fractures

Plus en détail

Fractures de l enfant (suite) Appareil locomoteur

Fractures de l enfant (suite) Appareil locomoteur Fractures de l enfant (suite) Appareil locomoteur Semaine : Date : 10 avril Professeur : Mr Coursier Groupe : Jéromine Deramond et Pénélope Luternauer Responsable Matière : Baptiste Sellem Informations

Plus en détail

Traumatologie du Membre Inférieur. Service de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique CHU Dijon

Traumatologie du Membre Inférieur. Service de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique CHU Dijon Traumatologie du Membre Inférieur Service de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique CHU Dijon Fractures du col du fémur Fractures du col de fémur Fracture très fréquente chez le sujet âgé Ostéoporose

Plus en détail

Collection Soins infirmiers

Collection Soins infirmiers Collection Soins infirmiers Une production du Université de Caen Basse-Normandie Traumatologie : traitements des fractures Dr. J-P de ROSA CH. AVRANCHES-GRANVILLE Fractures diagnostic 2 Fractures-diagnostic

Plus en détail

L appareil locomoteur

L appareil locomoteur L appareil locomoteur Plan Introduction Anatomie physiologie Orthopédie - Traumatologie Rhumatologie Pathologies infectieuses Pathologies tumorales Pathologies neuro- dégénératives Répercussions de ces

Plus en détail

LES TRAUMATISMES OSTEO-ARTICULAIRES DE LA MAIN

LES TRAUMATISMES OSTEO-ARTICULAIRES DE LA MAIN LES TRAUMATISMES OSTEO-ARTICULAIRES DE LA MAIN Dr. D. Guinard Au niveau de la main, nous pouvons rencontrer des lésions analogues à celles rencontrées au niveau de toutes les articulations ainsi qu'au

Plus en détail

Les fractures de l extrémité inférieure du radius (238) Professeur Dominique SARAGAGLIA Mars 2003

Les fractures de l extrémité inférieure du radius (238) Professeur Dominique SARAGAGLIA Mars 2003 Les fractures de l extrémité inférieure du radius (238) Professeur Dominique SARAGAGLIA Mars 2003 Pré-Requis : Anatomie descriptive et fonctionnelle de l extrémité inférieure du radius Résumé : Les fractures

Plus en détail

Le genou de l enfant sportif Dr J. Knörr Chirurgie Orthopédique Pédiatrique. Hôpital des Enfants. CHU-Toulouse

Le genou de l enfant sportif Dr J. Knörr Chirurgie Orthopédique Pédiatrique. Hôpital des Enfants. CHU-Toulouse Le genou de l enfant sportif Dr J. Knörr Chirurgie Orthopédique Pédiatrique. Hôpital des Enfants. CHU-Toulouse Différences enfant-adulte Croissance, développement, physiologie Les variables physiologiques

Plus en détail

La main traumatique: traumatismes ostéo- articulaires des doigts longs. DR Moughabghab

La main traumatique: traumatismes ostéo- articulaires des doigts longs. DR Moughabghab La main traumatique: traumatismes ostéo- articulaires des doigts longs. DR Moughabghab Rappel anatomique! Phalanges: P1 P2 P3 = os longs! Articulations IP = trochléennes un seul degré de liberté. - tête

Plus en détail

Les fractures de l enfant. Yan Lefèvre Luke Harper Chirurgie Orthopédique Pédiatrique CHU Pellegrin, Bordeaux

Les fractures de l enfant. Yan Lefèvre Luke Harper Chirurgie Orthopédique Pédiatrique CHU Pellegrin, Bordeaux Les fractures de l enfant Yan Lefèvre Luke Harper Chirurgie Orthopédique Pédiatrique CHU Pellegrin, Bordeaux Les fractures de l enfant L enfant n est pas un adulte en réduction Les fractures de l enfant

Plus en détail

Fractures du coude chez l enfant: Pièges diagnostiques radiologiques

Fractures du coude chez l enfant: Pièges diagnostiques radiologiques Fractures du coude chez l enfant: Pièges diagnostiques radiologiques M-A Camezind-Vidal, B Caire-Gana, F Castaing, * N Orsoni*, M Pouquet, P de Brunanchon,I Jammet, E Pascaud, D Mouliès* *, A Maubon Services

Plus en détail

FRACTURE DE LA BASE DU 5ème METATARSIEN

FRACTURE DE LA BASE DU 5ème METATARSIEN FRACTURE DE LA BASE DU 5ème METATARSIEN Sylvie BESCH Hôpital National de Saint Maurice Service de Rééducation Fonctionnelle et Traumatologie FRACTURE DES MÉTATARSIENS GÉNÉRALITÉS Fréquence +++ Différents

Plus en détail

Fractures Et Entorses De La Main, Quelques points Importants!

Fractures Et Entorses De La Main, Quelques points Importants! Fractures Et Entorses De La Main, Quelques points Importants! Quelques chiffres: On estime les accidents de la main à environ 1 400 000 par an en France Dont 620 000 considérés comme grave. 1/3 des accidents

Plus en détail

Fracture du scaphoïde

Fracture du scaphoïde Fracture du scaphoïde Pouvez vous répondre à ces 10 questions? Christian Dumontier SOS Mains saint Antoine Merci à Roure, Herbert 10 Questions Fréquence Signes cliniques Les radios à prescrire Classification

Plus en détail

Vis-plaque condylienne DCS (Dynamic Condylar Screw)

Vis-plaque condylienne DCS (Dynamic Condylar Screw) Vis-plaque condylienne DCS (Dynamic Condylar Screw) P. Chélius La DCS ou vis-plaque condylienne est un implant conçu pour la fixation spécifique des fractures épiphyso-métaphyso-diaphysaires du fémur.

Plus en détail

Traumatologie pédiatrique

Traumatologie pédiatrique Traumatologie pédiatrique Pierre MARY Service de chirurgie orthopédique et réparatrice de l enfant Pr G. Filipe Hôpital d enfants A. Trousseau Fractures de l enfant Fractures = 10 à 25% des traumatismes

Plus en détail

FRACTURES DES MEMBRES SUPERIEURS. Service Orthopédie de Gonesse

FRACTURES DES MEMBRES SUPERIEURS. Service Orthopédie de Gonesse FRACTURES DES MEMBRES SUPERIEURS Service Orthopédie de Gonesse INTRODUCTION Touche les membres non porteurs Limite donc moins l autonomie sauf - Lésions bilatérales - Utilisation de cannes - Sujet âgé

Plus en détail

Traumatologie du membre supérieur Spécificités de l enfant

Traumatologie du membre supérieur Spécificités de l enfant Traumatologie du membre supérieur Spécificités de l enfant Joël LECHEVALLIER Clinique Chirurgicale Infantile CHU de Rouen www.chu-rouen.fr/ Fractures de la palette humérale de l enfant Joël LECHEVALLIER

Plus en détail

Généralités sur fractures, luxation et entorses

Généralités sur fractures, luxation et entorses Généralités sur fractures, luxation et entorses JP. MARCHALAND HIA Bégin Saint-Mandé I- Définitions PLAN II- Consolidation des fractures III- Etiologie IV- Etude anatomique V- Signes cliniques et radiographiques

Plus en détail

FRACTURES TRIPLANES DE CHEVILLE. Service de chirurgie orthopédique pédiatrique Hôpital Armand Trousseau - Paris

FRACTURES TRIPLANES DE CHEVILLE. Service de chirurgie orthopédique pédiatrique Hôpital Armand Trousseau - Paris FRACTURES TRIPLANES DE CHEVILLE Service de chirurgie orthopédique pédiatrique Hôpital Armand Trousseau - Paris Références Khouri N, Ducloyer P, Carlioz H. Fractures triplanes de cheville. A propos de 25

Plus en détail

Traitement chirurgicale de la scoliose idiopathique

Traitement chirurgicale de la scoliose idiopathique Traitement chirurgicale de la scoliose idiopathique I OBEID, N AUROUER, JM VITAL Traitement de la scoliose Surveillance Traitement orthopédique Chirurgie Chirurgie de la scoliose Pourquoi la chirurgie

Plus en détail

L essentiel en 5 points

L essentiel en 5 points Fractures chez l enfant : particularités épidémiologiques, diagnostiques et thérapeutiques. Question ENC n 237 E.Bourgeois, J.Griffet (Grenoble) Objectifs de l enseignement : L étudiant doit connaître

Plus en détail

Traumatologie pratique :

Traumatologie pratique : TRAUMATOLOGIE ET ACCIDENTOLOGIE DU SPORT Cour N 2 Traumatologie pratique : Spécificités de l enfant et de l adolescent Traumatologie pratique : Spécificités de l enfant et de l adolescent PLAN du COURS

Plus en détail

La carpectomie proximale dans les luxations et fractures-luxations péri lunaires du carpe méconnues.

La carpectomie proximale dans les luxations et fractures-luxations péri lunaires du carpe méconnues. La carpectomie proximale dans les luxations et fractures-luxations péri lunaires du carpe méconnues. YAKOUBI. M MEZIANI. N YAHIA CHERIF. M ZEMMOURI. A BENBAKOUCHE. R CHU BAB EL OUED FACULTE DE MEDECINE

Plus en détail

Pratique de l'aïkido et douleurs physiques

Pratique de l'aïkido et douleurs physiques Pratique de l'aïkido et douleurs physiques Plan Généralités sur la douleur Les différents publics et leurs spécificités Prévention des douleurs et traumatismes La douleur Classification : 3 types de douleur

Plus en détail

Anatomie du genou : Principe de l ostéotomie :

Anatomie du genou : Principe de l ostéotomie : L Ostéotomie Tibiale Anatomie du genou : C est une structure du corps où l extrémité inférieure du fémur s articule avec l extrémité supérieure du tibia pour permettre l appui du membre inférieur et les

Plus en détail

TRAUMATOLOGIE PEDIATRIQUE Sémiologie. Dr Frank Fitoussi Hôpital Robert Debré

TRAUMATOLOGIE PEDIATRIQUE Sémiologie. Dr Frank Fitoussi Hôpital Robert Debré TRAUMATOLOGIE PEDIATRIQUE Sémiologie Dr Frank Fitoussi Hôpital Robert Debré Structure osseuse de l enfant épiphyse métaphyse Diaphyse Traumatismes de l enfant Interrogatoire Age de l enfant Antécédents

Plus en détail

Cheville et pied. Anatomie Rappel Examen du pied Pied plat Pied creux

Cheville et pied. Anatomie Rappel Examen du pied Pied plat Pied creux Cheville et pied Anatomie Rappel Examen du pied Pied plat Pied creux Anatomie Vue interne Vue externe Vue dorsale : les interlignes articulaires Architecture plantaire Les 3 arches interne, externe et

Plus en détail

Les fractures bimalléolaires Professeur Dominique SARAGAGLIA Mars 2003

Les fractures bimalléolaires Professeur Dominique SARAGAGLIA Mars 2003 Les fractures bimalléolaires Professeur Dominique SARAGAGLIA Mars 2003 Pré-Requis : Anatomie descriptive et fonctionnelle de la cheville Résumé : Les fractures bimalléolaires sont très fréquentes et peuvent

Plus en détail

Veuillez faire parvenir vos commentaires ou suggestions à Dr Sasha Dubrovsky à sasha.dubrovsky@mcgill.ca.

Veuillez faire parvenir vos commentaires ou suggestions à Dr Sasha Dubrovsky à sasha.dubrovsky@mcgill.ca. Lignes directrices pour la prise en charge des fractures à l urgence de L Hôpital de Montréal pour enfants Le présent document a été conçu pour aider les médecins de notre département d urgence de soins

Plus en détail

CONNAÎTRE LES PRINCIPALES COMPLICATIONS ET LES PRINCIPES DU SUIVI DES PROTHÈSES ARTICULAIRES.

CONNAÎTRE LES PRINCIPALES COMPLICATIONS ET LES PRINCIPES DU SUIVI DES PROTHÈSES ARTICULAIRES. PROTHESES ET OSTEOSYNTHESES Question Pr Alexandre POIGNARD Service de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique Hôpital Henri Mondor APHP - Créteil Objectifs : CONNAÎTRE LES PRINCIPALES COMPLICATIONS ET

Plus en détail

> Pathologie du pied. Fractures du calcanéum Fractures des métatarsiens Stratégies de prise en charge : aspect médico-économique

> Pathologie du pied. Fractures du calcanéum Fractures des métatarsiens Stratégies de prise en charge : aspect médico-économique > Pathologie du pied Fractures du calcanéum Fractures des métatarsiens Stratégies de prise en charge : aspect médico-économique > Fracture du calcanéus Anatomie Thalamus Sustentaculum tali Tubérosité Corps

Plus en détail

Lésions traumatiques du rachis cervical supérieur. Anatomie pathologique et traitement Pr Bernard Irthum CHU Clermont Ferrand France

Lésions traumatiques du rachis cervical supérieur. Anatomie pathologique et traitement Pr Bernard Irthum CHU Clermont Ferrand France Lésions traumatiques du rachis cervical supérieur Anatomie pathologique et traitement Pr Bernard Irthum CHU Clermont Ferrand France Les moyens d union cranio rachidienne Condyles, atlas, axis Les moyens

Plus en détail

seminaires iris La boiterie de l enfant Les pièges Dr Jacques Magotteaux CHU Liège Dr Jacques Magotteaux CHU Sart Tilman Mme C. Etienne E.P.

seminaires iris La boiterie de l enfant Les pièges Dr Jacques Magotteaux CHU Liège Dr Jacques Magotteaux CHU Sart Tilman Mme C. Etienne E.P. La boiterie de l enfant La boiterie Les pièges de l enfant Les pièges Dr Jacques Magotteaux CHU Liège Dr Jacques Magotteaux CHU Sart Tilman Mme C. Etienne E.P. Liège Liège Caractéristiques de la boiterie

Plus en détail

EPAULE DOULOUREUSE. 1 - Instable

EPAULE DOULOUREUSE. 1 - Instable EPAULE DOULOUREUSE Une épaule douloureuse peut se rencontrer dans au moins 5 tableaux : douloureuse et instable, douloureuse avec diminution de la force, douloureuse et raide, arthrose douloureuse, douloureuse

Plus en détail

Introduction. Introduction. Anatomie descriptive. Hanche et douleur. Anatomie, sémiologie et chirurgie de la hanche. Sémiologie et lésions anatomiques

Introduction. Introduction. Anatomie descriptive. Hanche et douleur. Anatomie, sémiologie et chirurgie de la hanche. Sémiologie et lésions anatomiques Introduction Anatomie, sémiologie et chirurgie de la hanche Caractère inadapté de la hanche aux fonctions vitales et cérébrales? = prévalence de la coxarthrose 1.3% à 80 ans incidence 80/100 000 par an

Plus en détail

ou Gonarthrose. Des signes cliniques au traitement - Fiche patient Définition Dr Maxime-Louis Mencière - aout 2015

ou Gonarthrose. Des signes cliniques au traitement - Fiche patient Définition Dr Maxime-Louis Mencière - aout 2015 L arthrose du genou ou Gonarthrose. Des signes cliniques au traitement - Fiche patient Dr Maxime-Louis Mencière - aout 2015 Définition L arthrose est une maladie dégénérative du cartilage articulaire,

Plus en détail

Fracture de l extrémité inférieure du radius chez l adulte

Fracture de l extrémité inférieure du radius chez l adulte I-00-Q000 II-Q238 Fracture de l extrémité inférieure du radius chez l adulte P r Henry Coudane, D r Frédéric Eloy Service A.T.O.L., hôpital central CO no 34 54035 Nancy Cedex henry.coudane@wanadoo.fr Chez

Plus en détail

BOITERIE DE L ENFANT. Dr Philippe Peyrou- Hôpital de la mère et de l enfant - Limoges

BOITERIE DE L ENFANT. Dr Philippe Peyrou- Hôpital de la mère et de l enfant - Limoges BOITERIE DE L ENFANT Dr Philippe Peyrou- Hôpital de la mère et de l enfant - Limoges DEFINITION Asymétrie du schéma de marche Douleur Raideur articulaire Déformation Affection neuromusculaire Étiologies

Plus en détail

Quelle chirurgie correctrice préventive pour le pied diabétique?

Quelle chirurgie correctrice préventive pour le pied diabétique? Quelle chirurgie correctrice préventive pour le pied diabétique? Dr F.C AILLON Equipe multidisciplinaire pied diabète Boulogne sur mer Lille Lesquin 01 juin 2007 Quel bénéfice? Quoi, quand et qui corriger?

Plus en détail

Institut Régional de Réadaptation Nancy DUHAM 2010

Institut Régional de Réadaptation Nancy DUHAM 2010 C. Gable - DUHAM 2010 Les orthèses provisoires en pathologie traumatique LES FRACTURES DIGITALES LA MAIN COMPLEXE LES ENTORSES DIGITALES Institut Régional de Réadaptation Nancy DUHAM 2010 Colette Gable,

Plus en détail

La chirurgie de reconstruction par greffe osseuse

La chirurgie de reconstruction par greffe osseuse La chirurgie de reconstruction par greffe osseuse Cette fiche complète le guide SOR SAVOIR PATIENT Comprendre l ostéosarcome Qu est-ce qu une greffe osseuse? Existe-t-il différents types de greffe osseuse?

Plus en détail

Biomécanique appliquée à la traumatologie pédiatrique

Biomécanique appliquée à la traumatologie pédiatrique DESC de Chirurgie Pédiatrique Session de Septembre 2010 - PARIS Biomécanique appliquée à la traumatologie pédiatrique B DOHIN Anatomie et mécanique : hétérogènes Hétérogénéité mécanique au cours du temps

Plus en détail

La pathologie méniscale

La pathologie méniscale Dr. KABBACHE Morhaf Chirurgie Orthopédique 39 1 01260 6 00 3 30 1 41 Membre de la Société Française de Chirurgie Orthopédie et traumatologie Tél. 0384798062 La pathologie méniscale Les ménisques, au nombre

Plus en détail

Le coude doit être mobilisé précocement à cause du risque de raideur post-traumatique ou post-opératoire.

Le coude doit être mobilisé précocement à cause du risque de raideur post-traumatique ou post-opératoire. REEDUCATION APRES TRAUMATISMES DU COUDE 1. Domaine Musculo-squelettique 2. Définition Le traumatisme du coude est un accident fréquent lors de la pratique de sports tels que cyclisme, roller, judo, skateboard,

Plus en détail

Fractures chez l enfant : particularités épidémiologiques, diagnostiques et thérapeutiques

Fractures chez l enfant : particularités épidémiologiques, diagnostiques et thérapeutiques Partie 1 PÉDIATRIE Chapitre n 1 Fractures chez l enfant : particularités épidémiologiques, diagnostiques et thérapeutiques Item n 360 Fractures chez l enfant : particularités épidémiologiques, diagnostiques

Plus en détail

Pathologie du sport chez l adolescent CDFAS

Pathologie du sport chez l adolescent CDFAS Pathologie du sport chez l adolescent CDFAS DR PASCAL DUFFIET CHU HENRI MONDOR CRETEIL CLINIQUE DE DOMONT dr.duffiet@gmail.com Croissance Mécanique: interface = zone de faiblesse Spécificités de l adolescent

Plus en détail

237. Fracture chez l'enfant

237. Fracture chez l'enfant Sommaire 237. Fracture chez l'enfant particularités épidémiologiques, diagnostiques et thérapeutiques, fractures liées à la croissance Généralités radiologie standard analyse de l'os et des parties molles

Plus en détail

TRAUMATISMES DES MEMBRES CHEZ LE PETIT ENFANT DR FARHI.R- DR BNOUDINA.S- DR DJENANE.I PR.ZIDANI-H CHU SETIF

TRAUMATISMES DES MEMBRES CHEZ LE PETIT ENFANT DR FARHI.R- DR BNOUDINA.S- DR DJENANE.I PR.ZIDANI-H CHU SETIF TRAUMATISMES DES MEMBRES CHEZ LE PETIT ENFANT DR FARHI.R- DR BNOUDINA.S- DR DJENANE.I PR.ZIDANI-H CHU SETIF LES FRACTURES DES MEMBRES CHEZ L ENFANT ÂGÉ DE MOINS DE 4 ANS PARTICULARITÉS : - ÉPIDÉMIOLOGIQUES

Plus en détail

GENERALITES SUR LES FRACTURES DE L ENFANT

GENERALITES SUR LES FRACTURES DE L ENFANT GENERALITES SUR LES FRACTURES DE L ENFANT PLAN INTRODUCTION LA CROISSANCE : GENERALITES 1 HISTOLOGIE 2 BIOLOGIE : - VASCULARISATION - PHYSIOLOGIE - FACTEURS INFLUENCANTS 3 REPERES DE LA CROISSANCE LES

Plus en détail

Luxation de hanche sur infirmité motrice cérébrale

Luxation de hanche sur infirmité motrice cérébrale Luxation de hanche sur infirmité motrice cérébrale Z.OUMLERGUEB L.SEKHRI ZEGGAR A.SEBIA. K.DJERIDA. HOPITAL MILITAIRE REGIONAL UNIVERSITAIRE DE CONSTANTINE 19éme Congrès de la SACOT Oran 2012. Définition:

Plus en détail

PATIENTS PORTEURS DE FIXATEURS EXTERNES. Soins infirmiers

PATIENTS PORTEURS DE FIXATEURS EXTERNES. Soins infirmiers PATIENTS PORTEURS DE FIXATEURS EXTERNES Soins infirmiers COMPETENCE 4 Mettre en œuvre des actions à visée diagnostics et thérapeutiques Introduction Traitement en traumatologie majoritairement Quelques

Plus en détail

Les fractures du sujet âgé

Les fractures du sujet âgé Les fractures du sujet âgé Les Fractures du sujet âgé constituent un problème majeur de santé publique - La première considération est l état mental - état physique et degré d autonomie antérieur - score

Plus en détail

LE PIED TRAUMATIQUE DE L ADULTE. Dr Eric TOULLEC

LE PIED TRAUMATIQUE DE L ADULTE. Dr Eric TOULLEC LE PIED TRAUMATIQUE DE L ADULTE Dr Eric TOULLEC 4 questions préalables 1- les circonstances 2- le mécanisme 3- le pourquoi 4- les conséquences 1 - Circonstances du traumatisme - Sportif (niveau de compétition)

Plus en détail

Fractures de l adulte: Généralités. Sébastien TOMES Service de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique CHU Dijon

Fractures de l adulte: Généralités. Sébastien TOMES Service de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique CHU Dijon Fractures de l adulte: Généralités Sébastien TOMES Service de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique CHU Dijon DEFINITION -Interruption de la continuité dans un segment osseux -Origine traumatique,

Plus en détail

L arthrose, ses maux si on en parlait!

L arthrose, ses maux si on en parlait! REF 27912016 INFORMER UPSA BROCH ARTHROSE V2 08-12.indd 2 30/08/12 11:48 Qu est-ce que l arthrose? L arthrose est une maladie courante des articulations dont la fréquence augmente avec l âge. C est une

Plus en détail

Les entorses de la cheville (257c) Professeur Dominique SARAGAGLIA Mars 2003

Les entorses de la cheville (257c) Professeur Dominique SARAGAGLIA Mars 2003 Les entorses de la cheville (257c) Professeur Dominique SARAGAGLIA Mars 2003 Pré-Requis : Anatomie descriptive et fonctionnelle de la cheville Résumé : L entorse de la cheville est probablement la lésion

Plus en détail

Chirurgie du rachis. Rééducation post-opératoire immédiate. Centre des Massues

Chirurgie du rachis. Rééducation post-opératoire immédiate. Centre des Massues Chirurgie du rachis Rééducation post-opératoire immédiate Centre des Massues Service chirurgie : Dr Roussouly Dr Nouvel Kinésithérapie : N.Zeizig, M.Pagés, P.Pommerol Lyon Octobre 2003 Différents types

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION POUR LE PATIENT SUR LES CONFLITS DE LA CHEVILLE

DOCUMENT D INFORMATION POUR LE PATIENT SUR LES CONFLITS DE LA CHEVILLE QU EST-CE QUE C EST? Il existe de nombreux types de «conflits» au niveau de la cheville : un tissu (os ou «parties molles») vient «se coincer» dans l articulation. La localisation peut être en avant de

Plus en détail

Les vertèbres cervicales sont très mobiles et forment un angle de 25, les dorsales 60, la lombaire 90.

Les vertèbres cervicales sont très mobiles et forment un angle de 25, les dorsales 60, la lombaire 90. Lésions des parties nobles de la moelle épinière Eléments osseux : corps vertébral articulaires lames épineuses transverses pédicules vertébraux Eléments non osseux (sagittal) : disques ligaments capsules

Plus en détail

Pathologie de la sternoclaviculaire

Pathologie de la sternoclaviculaire Pathologie de la sternoclaviculaire Christian Dumontier: Institut de la Main & hôpital saint Antoine, Paris Marc Soubeyrand: hôpital du Kremlin-Bicêtre, Le Kremlin-Bicêtre Philippe Moreel: hôpital Gabriel

Plus en détail

Particularités de l épaule de l enfant

Particularités de l épaule de l enfant Particularités de l épaule de l enfant Franck LAUNAY Hôpital Timone Enfants, Marseille DIU Pathologie Locomotrice liée aux sports Conclusions L épaule douloureuse de l enfant et de l enfant sportif: Très

Plus en détail

TRAUMATOLOGIE VERTEBRO-MEDULLAIRE

TRAUMATOLOGIE VERTEBRO-MEDULLAIRE TRAUMATOLOGIE VERTEBRO-MEDULLAIRE Les traumatismes du rachis sont fréquents. Plus de 50% surviennent lors d accidents de la voie publique, les autres étiologies étant partagées entre les accidents de sport

Plus en détail

PRINCIPES GENERAUX DU TRAITEMENT DES FRACTURES

PRINCIPES GENERAUX DU TRAITEMENT DES FRACTURES 439 PRINCIPES GENERAUX DU TRAITEMENT DES FRACTURES Philippe Chiron, Service de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique, CHU Rangueil, e-mail orthrang2@free.fr Pour la préparation de l Internat, ce cours

Plus en détail

FRACTURES DU RACHIS. I/ Généralités:

FRACTURES DU RACHIS. I/ Généralités: I/ Généralités: 32 ou 34 vertèbres (7 VC+12VT+5VL+5VS+3 ou 5VCc) Fractures graves /AVP Stabilité de la fracture Pronostic neurologique II/ Fracture de l odontoïde: Axis (2ème VC après Atlas) + fréquente

Plus en détail

Pathologie sterno costo claviculaire Démarche d imagerie

Pathologie sterno costo claviculaire Démarche d imagerie Pathologie sterno costo claviculaire Démarche d imagerie Parier j. Radier c Maussins Nollet Anatomie ligament sterno-claviculaire antérieur et postérieur Ligament costo-claviculaire ligament inter-claviculaire

Plus en détail

Fractures du Rachis Dorso Lombaire

Fractures du Rachis Dorso Lombaire Fractures du Rachis Dorso Lombaire Ph.. Rosset, J Laulan DES Chirurgie TOURS 26 janvier 06 1 Notion Théorique Cicatrisation Ligamentaire = 6 semaines MAIS la cicatrisation d une rupture ligamentaire complète

Plus en détail

Fractures. I- Caractéristiques d une fracture 1- Définition. 2- Étiologie. 3- Mécanismes

Fractures. I- Caractéristiques d une fracture 1- Définition. 2- Étiologie. 3- Mécanismes Fractures I- Caractéristiques d une fracture 1- Définition = rupture de continuité de l os Ca va de la simple fissure jusqu à la comminution (plus de 2 fragments) Changement de gravité dès lors que la

Plus en détail

Pathologie professionnelle : Point de vue du Chirurgien de la Main

Pathologie professionnelle : Point de vue du Chirurgien de la Main Pathologie professionnelle : Point de vue du Chirurgien de la Main R. LEGRE Service de Chirurgie de la Main, Chirurgie Plastique et Réparatrice des Membres Hôpital de la Conception Marseille 1 Pathologie

Plus en détail

Parcours de soins en MPR : «Le patient après prothèse totale de hanche» Groupe SOFMER FEDMER

Parcours de soins en MPR : «Le patient après prothèse totale de hanche» Groupe SOFMER FEDMER Parcours de soins en MPR : «Le patient après prothèse totale de hanche» Groupe SOFMER FEDMER Le présent document fait partie des documents élaborés par la Société Française (SOFMER) et la Fédération Française

Plus en détail

Entorses et luxations digitales Pr. Philippe PELISSIER

Entorses et luxations digitales Pr. Philippe PELISSIER digitales Pr. Philippe PELISSIER Service de Chirurgie Plastique Centre F.X. Michelet CHU de Bordeaux www.e-plastic.fr Anatomie Conduite à tenir Pouce - Luxation du pouce - Entorse du pouce / testing -

Plus en détail

SURVEILLANCE D UN MALADE SOUS PLATRE

SURVEILLANCE D UN MALADE SOUS PLATRE SURVEILLANCE D UN MALADE SOUS PLATRE POINTS IMPORTANTS Le respect des règles de confection des appareils plâtrés assure la prévention d un grand nombre de complications. La surveillance d un patient plâtré

Plus en détail

Module 4 : 053 PRINCIPALES TECHNIQUES DE RÉÉDUCATION ET DE RÉADAPTATION : ORTHOPHONIE ET KINÉSITHÉRAPIE

Module 4 : 053 PRINCIPALES TECHNIQUES DE RÉÉDUCATION ET DE RÉADAPTATION : ORTHOPHONIE ET KINÉSITHÉRAPIE Module 4 : 053 PRINCIPALES TECHNIQUES DE RÉÉDUCATION ET DE RÉADAPTATION : ORTHOPHONIE ET KINÉSITHÉRAPIE Validé par les Dr d Avout et Le Guen Dé nition - La médecine physique et de réadaptation (anciennement

Plus en détail

Traumatismes du rachis. Module «médecine préparation physique et opérationnelle» Année 2014-2015

Traumatismes du rachis. Module «médecine préparation physique et opérationnelle» Année 2014-2015 Traumatismes du rachis Module «médecine préparation physique et opérationnelle» Année 2014-2015 Plan Epidémiologie - physiopathologie Rachis cervical supérieur Rachis cervical inférieur Rachis thoracolombaire

Plus en détail

Différentes pathologies

Différentes pathologies PRATIQUES SPORTIVES PATHOLOGIES ET TRAUMATOLOGIES CESA Différentes pathologies Pathologies du rachis Lésions osseuses Lésions musculaires Lésions tendineuses Lésions ligamentaires Les lésions des articulations

Plus en détail

Les torticolis aigus et chroniques chez l enfant

Les torticolis aigus et chroniques chez l enfant Les torticolis aigus et chroniques chez l enfant Pierre Mary Service de chirurgie orthopédique et réparatrice de l enfant Pr G. Filipe Hôpital d enfants A. Trousseau Plan Définition Torticolis aigus Torticolis

Plus en détail

LA MAIN DU BOXEUR. Dr. Jean-Jacques Menuet, médecin régional du Comité de Picardie, membre de la Commission médicale de la FFB

LA MAIN DU BOXEUR. Dr. Jean-Jacques Menuet, médecin régional du Comité de Picardie, membre de la Commission médicale de la FFB 1 LA MAIN DU BOXEUR Dr. Jean-Jacques Menuet, médecin régional du Comité de Picardie, membre de la Commission médicale de la FFB http://www.medecinedusportconseils.com/ Ce document est à destination des

Plus en détail

LE SPORTIF EN MEDECINE GENERALE

LE SPORTIF EN MEDECINE GENERALE LE SPORTIF EN MEDECINE GENERALE Dr Anne Criquet Hayot MSU Dr Gilles Goulon Chirurgien orthopédiste Dr Jean François Flez MPR Dr Frederic Le Bailly Chirurgien orthopédiste Dr Stéphane Luc Chirurgien rachis

Plus en détail

Fractures du bassin. JP. MARCHALAND HIA Bégin Saint-Mandé IFSI

Fractures du bassin. JP. MARCHALAND HIA Bégin Saint-Mandé IFSI Fractures du bassin JP. MARCHALAND HIA Bégin Saint-Mandé IFSI Définition Distinguer Les fractures extra- articulaires Les fractures du cotyle Définition Gravité +++ Pronostic vital Poly traumatisme Hémorragie

Plus en détail

TRAUMATISMES DU MEDIO-PIED. D.CHAUVEAUX CHU Pellegrin - Bordeaux

TRAUMATISMES DU MEDIO-PIED. D.CHAUVEAUX CHU Pellegrin - Bordeaux TRAUMATISMES DU MEDIO-PIED D.CHAUVEAUX CHU Pellegrin - Bordeaux MEDIO-PIED Difficulté et paradoxe thérapeutiques (lésions de basse énergie) - retard diagnostique (disproportion des signes initiaux et des

Plus en détail

CHU de la Cavale Blanche - Brest Traumatismes par région anatomique. noyaux d'ossification, canaux nourriciers Analyse rigoureuse des clichés

CHU de la Cavale Blanche - Brest Traumatismes par région anatomique. noyaux d'ossification, canaux nourriciers Analyse rigoureuse des clichés MODULE D'IMAGERIE DES URGENCES Définitions & généralités RENNES - 14 & 15 mai 2009 L'imagerie initialement Traumatismes des ceintures et des membres Danielle Colin. Michel Nonent. Claire Cangémi Principes

Plus en détail

D UNE CHIRURGIE CORRECTRICE D HALLUX VALGUS

D UNE CHIRURGIE CORRECTRICE D HALLUX VALGUS FICHE D INFORMATION PATIENT VOUS ALLEZ ÊTRE OPÉRÉ D UNE CHIRURGIE CORRECTRICE D HALLUX VALGUS CHIRURGIE ORTHOPEDIQUE et traumatologie du sport Cabinet du Docteur Guy Mylle VOUS AVEZ UN HALLUX VALGUS VOUS

Plus en détail

TECHNIQUES D IMMOBILISATION DES MEMBRES AUX URGENCES

TECHNIQUES D IMMOBILISATION DES MEMBRES AUX URGENCES TECHNIQUES D IMMOBILISATION DES MEMBRES AUX URGENCES Adrien JACQUOT Centre Chirurgical Emile Gallé Service de Chirurgie Orthopédique et traumatologique 22 Mars 2012 LEGISLATION Décret de compétence infirmier

Plus en détail

INTUBATION TRACHÉALE Christian LAPLACE

INTUBATION TRACHÉALE Christian LAPLACE INTUBATION TRACHÉALE Christian LAPLACE Réanimation Chirurgicale - CHU Bicêtre Pourquoi intuber? Pour protéger les voies aériennes en cas de troubles de la conscience Pour protéger les voies aériennes et

Plus en détail

cas clinique n 3 et 4

cas clinique n 3 et 4 cas clinique cas clinique n 3 et 4 Cas n 3. Bilan d une lombalgie L5 très invalidante. Une IRM est réalisée dans le bilan.interpréter la coupe réalisée en séquence pondérée T2.??? Cas n 4. Bilan d une

Plus en détail

La Hanche de l enfant et de l adolescent

La Hanche de l enfant et de l adolescent La Hanche de l enfant et de l adolescent Cafcim 29 Septembre 2012 Sébastien Brunot, Hervé Laumonier, Hervé Bouin Imagerie médicale, Clinique du Tondu Ostéomyélite Ostéochondrite Epiphysiolyse Rhume de

Plus en détail

Conférence d Enseignement : Traumatismes des doigts longs en pratique sportive. Didier FONTES (Paris), Bruno LUSSIEZ (Nice)

Conférence d Enseignement : Traumatismes des doigts longs en pratique sportive. Didier FONTES (Paris), Bruno LUSSIEZ (Nice) Conférence d Enseignement : Traumatismes des doigts longs en pratique sportive Didier FONTES (Paris), Bruno LUSSIEZ (Nice) Préambule n Reste-t-il des problèmes dans le diagnostic et le traitement des lésions

Plus en détail

Brûlures de l enfant

Brûlures de l enfant Brûlures de l enfant Epidémiologie 3 e rang des accidents de l enfant 0-4 ans ; moyenne 2 ans ; garçons +++ Etiologies Brûlures thermiques : o Ebouillantage ; projection ; immersion ; flammes, incendies,

Plus en détail

Cartilages de Croissance

Cartilages de Croissance DESC de Chirurgie Pédiatrique Session de mars 2009 - PARIS Cartilages de Croissance D. Moukoko Cartilages de Croissance Particularité du squelette en croissance Cartilages de Croissance : Physiologie Ostéogenèse

Plus en détail

LE LIGAMENT CROISE ANTERIEUR

LE LIGAMENT CROISE ANTERIEUR LE LIGAMENT CROISE ANTERIEUR Sommaire : Quel est le rôle du Ligament Croisé Antérieur? Quelles sont les conséquences de la rupture du ligament croisé antérieur? Comment se fait on une entorse du ligament

Plus en détail

REEDUCATION DES ARTROPLASTIES DE HANCHE PLAN DU COURS HISTORIQUE 14/12/2010. PROTHESE DE CHARNLEY MACKEE et FARRAR. Gluck en 1890

REEDUCATION DES ARTROPLASTIES DE HANCHE PLAN DU COURS HISTORIQUE 14/12/2010. PROTHESE DE CHARNLEY MACKEE et FARRAR. Gluck en 1890 REEDUCATION DES ARTROPLASTIES DE HANCHE PLAN DU COURS Historique et différents types de prothèses Indications Complications Rééducation 1ere intention Reprises chirurgicales Après complications Cas particuliers

Plus en détail

CAT devant une boiterie de hanche

CAT devant une boiterie de hanche DESC de Chirurgie Pédiatrique Session de mars 2011 - PARIS CAT devant une boiterie de hanche Zaga PEJIN Boiterie Signe clinique Asymétrie du pas Causes plus habituelles : Douleur Raideur articulaire membre

Plus en détail

Les boiteries chez l enfant

Les boiteries chez l enfant Les boiteries chez l enfant Motif de consultation ++ Causes multiples, Pronostic ++ Pr B. YOUSRI Boiterie Esquive Equilibration Aigue Chronique ATCD Infection Tumeur Dystrophie Traumatisme Infection /

Plus en détail

CAT devant un traumatisme du pied

CAT devant un traumatisme du pied CAT devant un traumatisme du pied Entorse de la cheville du ligament latéral externe (LLE) : Important : Il vaut mieux faire une radio pour rien, que passer à côté d une fracture. Traitement chirurgical

Plus en détail

B. Longis Hôpital de la Mère et de l Enfant CHU Dupuytren 87042 LIMOGES Cedex. 09 décembre 2009 EPU Argenton sur Creuse

B. Longis Hôpital de la Mère et de l Enfant CHU Dupuytren 87042 LIMOGES Cedex. 09 décembre 2009 EPU Argenton sur Creuse B. Longis Hôpital de la Mère et de l Enfant CHU Dupuytren 87042 LIMOGES Cedex Mon enfant a les pieds qui tournent! Mon enfant a les genoux en X! Mon enfant boite! Motif de consultation fréquent Pose plusieurs

Plus en détail

Embrochage Centromédullaire Unique du Radius dans les Fractures des 2 os de l avant bras chez l enfant à propos de 75 cas.

Embrochage Centromédullaire Unique du Radius dans les Fractures des 2 os de l avant bras chez l enfant à propos de 75 cas. 19 ème Congrès de la Société Algérienne de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique Embrochage Centromédullaire Unique du Radius dans les Fractures des 2 os de l avant bras chez l enfant à propos de 75

Plus en détail

Traitement de la rhizarthrose par prothèse

Traitement de la rhizarthrose par prothèse Relecture scientifique Société française de chirurgie orthopédique et traumatologique (SOFCOT) Relecture juridique Médecins experts SOFCOT Relecture déontologique Médecins Conseil national de l ordre des

Plus en détail

Les entorses de la cheville

Les entorses de la cheville Les entorses de la cheville François Bonnomet Hôpitaux Universitaires de Strasbourg Rappels anatomiques Tubercule de Tillaux Ligament tibio fibulaire antérieur Malléole latérale Malléole médiale Ligament

Plus en détail