Rencontre Ecobiz Créateurs / Jeunes Entreprises Chambre de Commerce et de l Industrie de Grenoble Le 04 novembre 2014

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rencontre Ecobiz Créateurs / Jeunes Entreprises Chambre de Commerce et de l Industrie de Grenoble Le 04 novembre 2014"

Transcription

1 Rencontre Ecobiz Créateurs / Jeunes Entreprises Chambre de Commerce et de l Industrie de Grenoble Le 04 novembre 2014 Isabelle EMONET 13 Rue des Verdiers SAINT-EGREVE Tel : / Mobile : Finalité Vous sensibiliser aux outils de pilotage et à leur mise en œuvre Vous aider à être plus opérationnels en matière de pilotage de votre activité Vous amener à vous «poser les bonnes questions» pour mieux faire face au développement de votre entreprise Page 2 1

2 Sommaire de la présentation 1. Un tableau de bord de gestion, à quoi ça sert? 2. La conception du tableau de bord de gestion, comment s y prendre? 3. Quelques exemples d indicateurs Et après, savoir l utiliser, présenter les résultats et surtout les interpréter... Page 3 Partie 1 : Un tableau de bord de gestion, à quoi ça sert? Page 4 2

3 Présentation générale : finalité & utilité PILOTER une entreprise ou une activité nécessite de: ANTICIPER ANALYSER CORRIGER DECIDER ARBITRER... A-t-ondéjàenvisagédeconduireunavion/véhiculesanstableaudebord? NON Peut-on gérer ou piloter une entreprise sans tableau de bord? OUI??? MAIS... Sans aucun outil de contrôle et de prévention des difficultés et des risques Sans aucune anticipation ce qui peut conduire à des prises de décisions trop tardives et donc moins efficientes Page 5 Le rôle du tableau de bord dans la gestion d une entreprise (1) Les outils de pilotage et le tableau de bord de gestion sont donc essentiels pour le dirigeant: Outils d aide à la décision(synthèse et traitement des informations) Avant l action Instruments de contrôle et de comparaison (suivi de l évolution des résultats, analyse des écarts, mise en place d actions correctives nécessaires) Pendant l action Outils de dialogue, de communication (communiquer et dialoguer pour commenter les résultats, réfléchir et envisager de nouvelles actions) Après l action Outils de motivation et de cohésion (faire participer les personnels, les informer de la «stratégie et de la réalité économique & financière... de l entreprise») Après l action Page 6 3

4 Le rôle du tableau de bord dans la gestion d une entreprise (2) Enrésumé, letableaudebordpermetde: Anticiper Prendre plus facilement les bonnes décisions au bon moment Corriger éventuellement les décisions prises en cas de nécessité et selon le contexte Mesure de la performance Réduction des incertitudes Prise de risques raisonnée Lesdifférents typesdetableauxdeborddegestion: Le tableau de bord prospectif& stratégique (Balanced Scorecard) Le tableau de bord budgétaire Prévision & budgétisation(cr& bilan) Analyse des écarts entre (prévu & réalisé) avec éventuellement corrections et ajustements des anciennes prévisions réalisées Le tableau de bord opérationnel Suivi des plans d actions par fonction ou service de l entreprise Page 7 Présentation du Balanced Scorecard Le tableau de bord stratégique (Balanced Scorecard) ou tableau de bord prospectif (TBP) a pour objectif de traduire les projets ou la vision du chef d entreprise en un ensemble cohérent d indicateurs de performance. La mesure de l activité de l entreprise se fait au traversde4axesd analyse: Perspective Financière -Quelle est la valeur créée pour les actionnaires? Perspective Client -Quelle est la valeur créée pour les clients? Perspective Processus Internes -Quelle est la performance des processus clés de la réussite? Perspective Apprentissage Organisationnel -Quelle est notre capacité à progresser? Un tableau de bord, mais qui n intègre pas que la dimension financière... Page 8 4

5 Quels outils de pilotage pour mon Retour activité sur capital? engagé Axe financier Axe Client Axe Processus Source : Gérald NARO Université Montpellier 1 Axe Apprentissage Accroissement du C.A. Baisse des coûts % d augmentation du C.A. % d évolution des charges d exploitation Délais livraison Taux de conformité Produits conformes Indice de satisfaction Qualité des produits Implication des salariés Fidélité de la clientèle Satisfaction Client Ponctualité et conformité des livraisons Temps de cycle Taux de fidélisation de la clientèle Indice de satisfaction client Baisse de la durée des cycles Compétences des salariés Conditions de travail favorables Formation -Intéressement -Organisation Taux de rentabilité Productivité du travail Productivité des machines Augmentation de la Productivité Taux de couverture des compétences stratégiques Un tableau de bord de gestion efficace & pertinent... Il inclut nécessairement une dimension prospective Cen estpasunsimple tableaudebordfinancier Il doit permettre de décliner la stratégie en objectifs Il doit livrer une projection objective des résultats futurs Il facilite la prise de décisions et les éventuels corrections& ajustements àeffectuer Page 10 5

6 Partie 2 : La conception du tableau de bord de gestion, comment s y prendre? Page 11 Principes fondamentaux et gestion du projet (1) Quelques règles d or pour commencer... Un premier constat : il n existe pas de tableau de bord standard : chaque entreprise doit élaborer son propre tableau de bord «sur-mesure». Elle doit ainsi choisir les indicateurs pertinents et déterminer les valeurs de comparaison La construction d un tableau de bord de gestion nécessite une bonne appréhension de l entreprise et de son environnement à la fois interne & externe. Cet exercice de diagnostic sera aussi très utile pour la définition des choix stratégiques et des facteurs clés de succès La mise en œuvre du tableau de bord de gestion nécessite en premier lieu de définir une vision et des orientations stratégiques Où veut-on aller? Comment y arriver? Page 12 6

7 Principes fondamentaux et gestion du projet (2) Focus sur la définition de la stratégie... Le diagnostic interne permet de mettre en évidence les forces et les faiblesses de l entreprise. Il porte sur les points suivants: Ressources humaines (Men) Compétences Savoir-faire et savoir-être Adaptabilité et réactivité Organisation du travail Réseau Ressources financières (Money) Niveau et évolution de l activité (chiffre d affaires) Trésorerie Profitabilité (résultat net/ou bénéfice dégagé) Structure financière Endettement et solvabilité Page 13 Principes fondamentaux et gestion du projet (3) Le diagnostic interne(suite) : Capacités de production (Machine) Matériel Technologie Innovation Local Productivité Position commerciale (Marché) Image de l entreprise Produit Prix Distribution Communication Le diagnostic externe permet de détecter les opportunités (éléments de l environnement que l entreprise peut transformer en opportunités) et les menaces (celles qui peuvent affaiblir sa position) du marché. Il permet aussi de répondre à la question suivante: dans quel environnement l entreprise évolue? Economique, financier, social et démographique Technologique Socioculturel Institutionnel et juridique Page 14 7

8 Principes fondamentaux et gestion du projet (4) Le diagnostic externe de l environnement concurrentiel (suite): Analyse de l offre(vos concurrents) Combien sont-ils? Quelestleursniveauxd activitéetderésultat? Quels types d offres de services / produits proposent-ils? Quel est leur positionnement commercial? Quels sont les services directement concurrents? Quels sont les services de substitution? Quelleestleurstratégie entermedeprix? Quelle est leur stratégie en terme de communication? Quelleestleurstratégie entermededistribution? Page 15 Principes fondamentaux et gestion du projet (5) Le diagnostic externe de l environnement concurrentiel (suite): Analyse de la demande(vos clients actuels et futurs) Quel sont les caractéristiques des consommateurs cibles? Y a-t-il un profil type? Quelssontleursbesoinsetleursattentes? Quels sont leurs comportements de consommation (motivations et freins à l achat)? Oùsesituent-ils?Quelssontleurscritères dechoix? Page 16 8

9 La sélection des indicateurs (1) La sélection des indicateurs se fait selon la démarche suivante: Identifier et définir les objectifs qui découlent de la stratégie retenue (résultats à atteindre) Déterminer les facteurs clés de succès (compétences à maîtriser et conditions à respecter pour atteindre les objectifs) Choisir les indicateurs (outils de mesure quantitatifs et qualitatifs des facteurs clés de succès) Il existe différentes catégories d indicateurs: Indicateurs de résultat Indicateurs de seuil ou d alerte Indicateurs renseignant sur l état d avancement ou de réalisation d un objectif Que faut-il bien faire? Comment mesurer que nous sommes dans la bonne direction? Page 17 La sélection des indicateurs (2) Les indicateurs de performance retenus doivent être«smart»: SPECIFIQUES MESURABLES ACCEPTABLES REALISTES TEMPORELS De bons indicateurs doivent être aussi: Clairs et faciles à appréhender En lien avec une référence, une norme, un historique...et des objectifs déterminés Et surtout pas trop nombreux... Il est préférable de choisir des indicateurs pour lesquels l information pourra être collectée en temps utile et à un coût raisonnable Page 18 9

10 La sélection des indicateurs (3) Cas pratique - Jeu Une entreprise de services à domicile à destination des particuliers (ménage, jardinage, bricolage, soutien scolaire...) possède plusieurs agences dans la région. Le responsable régional souhaiterait bénéficier pour chacune des agences d un tableau de bord trimestriel. Les objectifs des divers responsables d agence sont les suivants: Atteindre l objectif de CA fixé Développer l activité Satisfaire la clientèle Pour ce faire, les facteurs clés de succès identifiés sont les suivants: Performance commerciale Qualité des prestations rendues Miseenplacerapidedescontrats Proposez pour chacun des facteurs clés de succès identifiés des indicateurs de mesure de la performance Page 19 Partie 3 : Quelques exemples d indicateurs... Selon la «philosophie» du Balanced Scorecard Page 20 10

11 Axe finance Activité & profitabilité & rentabilité Chiffre d Affaires HT CA Niveau de CA nécessaire Taux de croissance du Chiffre d Affaires HT (CAN-CAN-1)/CAN-1 Tauxdecroissancedel'activité Marge commerciale Marge brute de production Ventes de marchandises - Coût d achat des Marchandises Vendues Niveau de la marge commerciale Production de l'exercice - (Coût d'achat des matières premières et autres appro + Sous traitance de production) Niveau de la marge brute de production Taux de performance Excédent brut d exploitation/ CA Taux de Valeur Ajoutée VA/CA Charges fixes (frais généraux) Profitabilité nette Rentabilité financière Approche analytique? Seuil rentabilité? Partage de la valeur ajoutée? Résultat net de l'exercice/ CA Résultat net de l'exercice / Fonds propres Pour 100 de CA, combien l entreprise dégage -t-elle de performance économique? Pour 100 de CA, combien l entreprise dégage -t-elle de valeur ajoutée(richesse)? Niveau des charges fixes Pour 100 de CA, combien l entreprise dégage -t-elle de résultat net? Aptitude de l'entreprise à rentabiliser les fonds apportés par les associés. A comparer avec n'importe quel type de placements Page 21 Axe finance Equilibre financier Rotation des stocks (ent. commerciale) Rotation des stocks (ent. industrielle) Durée moyenne du crédit clients Durée moyenne du crédit fournisseurs Solde de trésorerie Stock moyen de marchandises / CAMVx360j Stock moyen de mat. 1 / Coût d'achat des mat.1 consommées X360j Stock moyen de prod. finis / Coût de production des produits vendusx360j Mesure la durée d'écoulement des stocks. Plus la durée augmente, plus le besoin en fonds de roulement progresse. Quelleestladuréededétentiond unstock? (Créances clients et comptes Mesure la durée moyenne du crédit consenti rattachés + en-cours par l'entreprise à ses clients d'escompte)/cattcx360j (Dettes fournisseurs et comptes rattachés)/achatsttcx360j Solde du compte bancaire Mesure la durée moyenne du crédit obtenu par l'entreprise de la part de ses fournisseurs. Il est préférable qu'il soit supérieur au ratio de crédit clients Mesure la situation de la trésorerie de l entreprise Page 22 11

12 Axe finance Endettement et solvabilité Taux d'endettement Autonomie financière Indépendance financière Capacité de remboursement / désendettement (solvabilité) Endettement financier / Capitaux propres Capitaux propres / Endettement financier Mesure le taux d'endettement. Il ne doit pas excéder 50% Mesure la capacité d'endettement. Il doit être supérieur à 1 (les ressources internes devant être supérieures aux capitaux empruntés) Endettement financier / Mesure le degré de dépendance vis-à-vis des prêteurs Fonds propres (capitaux de fonds. Evaluation des possibilités d emprunt propres + amortissements, futures(ildoitêtreinférieurà1) dépréciations et provisions) Endettement financier / Capacité d autofinancement Apprécie la solvabilité. Il ne doit pas excéder 3 ou 4 années Type de dettes à + ou d un an Page 23 Axe clients (commerce / ventes) Démarche commerciale Nombre de contacts clients ou prospects Démarche commerciale Nombre de devis réalisés (ou valeur) Démarche commerciale Nombre de devis transformés (ou valeur) Démarche commerciale Nombre de commandes en cours (ou valeur) Démarche commerciale Nombre d'actions ou d'opérations commerciales réalisées Typologie de la clientèle Part des nouveaux clients dans le total du portefeuille Typologie de la clientèle Part des clients récurrents dans le total du portefeuille Typologie de la clientèle Part des clients "entreprises" dans le total du portefeuille Typologie des ventes Part du CA dégagé par activité ou métiers Satisfaction de la clientèle Nombre de réclamations Satisfaction de la clientèle Taux de satisfaction Satisfaction de la clientèle Délai de livraison Animation de l'équipe Périodicité des réunions commerciales Niveau des ventes CA dégagé par entité et par personne Niveau des frais commerciaux Frais commerciaux par entité et par personne Approche analytique? Page 24 12

13 Axe production & ressources internes Optimisation de la production Optimisation de la production Optimisation de la production Optimisation de la production Démarche qualité Démarche qualité Délai de fabrication d'un produit Nombre d'incidents de production Taux d'utilisation du nouveau logiciel de production Taux de vétusté des équipements Nombre & valeur des rebuts (produits invendables) Taux de rebut Axe RH & apprentissage organisationnel Ressources humaines et implication Taux de satisfaction du personnel Ressources humaines et implication Taux de turnover du personnel Ressources humaines et implication Taux d absentéisme Démarche formation Taux d employés bénéficiant d une formation Démarche formation Taux d employés ayant bénéficié d une évolution de poste Page 25 La conception du tableau de bord : les différentes étapes à suivre La conception technique du tableau de bord se fait en plusieurs étapes: 1. Analyse de la circulation des données au sein de l entreprise 2. Collecte des données 3. Sélection des données nécessaires 4. Constitution de la base de données 5. Mise en œuvre des calculs correspondants aux indicateurs retenus 6. Mise en forme des matrices de présentation des indicateurs 7. Documentation et listing des indicateurs retenus Page 26 13

14 Partie 4 : Et après, savoir l utiliser, présenter les résultats et surtout les interpréter... Page 27 Les bonnes pratiques&les pièges à éviter (1) Limiter le nombre des indicateurs (trop d informations tue l information) Trouver la périodicité la plus efficiente (tous les indicateurs ne méritent pas d être utilisés et analysés avec la même périodicité) Définir une règle calcul pour chaque indicateur et s y tenir Faire évoluer les indicateurs retenus (ils ne sont pas figés dans le temps, ils dépendent du contexte, de la stratégie de l entreprise et de ses facteurs clés de succès) Ne retenir qu un axe de mesure de la performance (le risque étant d avoir une vision tronquée de la situation de l entreprise) La lecture et l interprétation des indicateurs de performance doivent bénéficier d une présentation optimale Indicateurs Prévisions ou Objectifs Réalisations Ecarts Page 28 14

15 Les bonnes pratiques&les pièges à éviter (2) Les indicateurs de performance doivent être présentés de la façon la plus claire possible afin de permettre une consultation rapide : untableauvautmieuxqu un texte un graphique vaut mieux qu un tableau un pictogramme vaut mieux qu un graphique La production et le suivi des indicateurs perdent énormément de leur utilité s ils ne peuvent être comparés avec des données similaires Page 29 Outilsde pilotage & révisionde la stratégie? (3) 1. Déterminer la stratégie et définir les objectifs correspondants 2. Repérer les leviers d action(facteurs clés de succès) 3. Définir les indicateurs de la performance 4. Mettreenplacelesystème demesureetconcevoir letableaudebord 5. Intégrer le tableau de bord dans l animation et la gestion de l entreprise Page 30 15

16 MERCI DE VOTRE ATTENTION A BIENTÔT Isabelle EMONET 13 Rue des Verdiers SAINT-EGREVE Tel : / Mobile : Page 31 16

Cartographie de compétences : conception d un plan d affaire

Cartographie de compétences : conception d un plan d affaire Cartographie de compétences : conception d un plan d affaire Processus Activité Attitudes / comportements Capacités Connaissances Définition de l idée Utilise des méthodes et des techniques d évaluation

Plus en détail

Nom du Document : FAITES LE BILAN A L HEURE DES COMPTES OU COMMENT LIRE SON BILAN ET INTERPRETER SON RESULTAT

Nom du Document : FAITES LE BILAN A L HEURE DES COMPTES OU COMMENT LIRE SON BILAN ET INTERPRETER SON RESULTAT OU COMMENT LIRE SON BILAN ET INTERPRETER SON FICHE CONSEIL Page : 1/9 INTERPRETER SON Vous connaissez chaque année le résultat de votre activité lors de l élaboration de vos comptes annuels. Vous pouvez

Plus en détail

Fiche conseil. Nom du Document : FAITES LE BILAN A L HEURE DES COMPTES OU COMMENT LIRE SON BILAN ET INTERPRETER SON SON RESULTAT

Fiche conseil. Nom du Document : FAITES LE BILAN A L HEURE DES COMPTES OU COMMENT LIRE SON BILAN ET INTERPRETER SON SON RESULTAT FAITES LE BILAN A L HEURE DES COMPTES OU COMMENT LIRE SON BILAN ET INTERPRETER SON RESULTAT Fiche conseil Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : Comptables

Plus en détail

Présentation et éléments de compréhension du Business Plan

Présentation et éléments de compréhension du Business Plan Présentation et éléments de compréhension du Business Plan La préparation, la méthodologie, le fond, la forme et les pièges à éviter 1 Objectifs de la formation Connaitre et comprendre les différentes

Plus en détail

Chapitre 2 L analyse du compte de résultat

Chapitre 2 L analyse du compte de résultat Chapitre 2 L analyse du compte de résultat I- Les soldes intermédiaires de gestion (SIG) A- Intérêt de la mise en place des SIG B- La mise en œuvre des SIG 1- Le tableau des SIG Voir annexe 1 2- L analyse

Plus en détail

Les 3 principaux leviers de la rentabilité en entreprise

Les 3 principaux leviers de la rentabilité en entreprise Les 3 principaux leviers de la rentabilité en entreprise 1 SOMMAIRE La rentabilité en entreprise, c est quoi? 3 principaux leviers pour améliorer sa rentabilité 3 principaux leviers pour maîtriser sa rentabilité

Plus en détail

Tableau de bord : un outil d'anticipation fondamental. Animé par : Christophe LE MEUT Expert-Comptable

Tableau de bord : un outil d'anticipation fondamental. Animé par : Christophe LE MEUT Expert-Comptable Tableau de bord : un outil d'anticipation fondamental Animé par : Christophe LE MEUT Expert-Comptable Les objectifs de l atelier Comprendre l intérêt d un tableau de bord dans une entreprise Savoir construire

Plus en détail

Analyse Financie re. 1 ère Partie : Les concepts d analyse comptable et financière. Table des matières

Analyse Financie re. 1 ère Partie : Les concepts d analyse comptable et financière. Table des matières Analyse Financie re 1 ère Partie : Les concepts d analyse comptable et financière Table des matières Introduction :... 2 Chapitre 1 : Etude du compte de résultat... 2 I. Soldes Intermédiaires de Gestion

Plus en détail

Comment valoriser une entreprise?

Comment valoriser une entreprise? Comment valoriser une entreprise? Les patrons de PME françaises ont en général peu d idées de ce que vaut leur entreprise, ou alors des idées approximatives voir fausses. Ils ne se poseront la question

Plus en détail

Diagnostic partiel de l unité commerciale et consignes générales sur le dossier de 10 pages

Diagnostic partiel de l unité commerciale et consignes générales sur le dossier de 10 pages Diagnostic partiel de l unité commerciale et consignes générales sur le dossier de 10 pages I. Consignes générales Le dossier répond à des critères d exigences qui ont été définies par le référentiel de

Plus en détail

Piloter sa démarche qualité efficacement Claude Ferreboeuf

Piloter sa démarche qualité efficacement Claude Ferreboeuf Piloter sa démarche qualité efficacement Claude Ferreboeuf p. 1 Sommaire 1 Le système de management - C est quoi avec les 5 parties intéressées? - Le pilotage par le fonctionnement des processus (Statique)

Plus en détail

Code NACE : 3312ZB - REPAR. MACHINES AGRICOLES. Exercice du 01/10/2009 au 30/09/2010. Expert Comptable 46 cours Léopold BP 80379 54007 NANCY Cedex

Code NACE : 3312ZB - REPAR. MACHINES AGRICOLES. Exercice du 01/10/2009 au 30/09/2010. Expert Comptable 46 cours Léopold BP 80379 54007 NANCY Cedex M. TEST 11 place SaintMartin BP 80394 57007 METZ CEDEX 01 Dossier de Gestion Exercice du 01/10/2009 au 30/09/2010 Cabinet comptable : Expert Comptable 46 cours Léopold BP 80379 54007 NANCY Cedex Cemogest

Plus en détail

LA THEORIE FINANCIERE

LA THEORIE FINANCIERE ANALYSE FINANCIERE DEFINITIONS Ensemble de méthodes et d instruments qui permettent de traiter les informations comptables et de gestion en vue de formuler une appréciation de la situation financière,

Plus en détail

COMPRENDRE SON DOSSIER DE GESTION

COMPRENDRE SON DOSSIER DE GESTION CENTRE LORRAIN DE GESTION Des Métiers et Professions Indépendantes COMPRENDRE SON DOSSIER DE GESTION Siège : 1, Avenue Foch 57000 METZ Tel : 03.87.74.20.51 - Fax : 03.87.36.52.73 * Site Internet : www.cglor.fr

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature Dossier de candidature PROJET : NOM-PRENOM : NOM-PRENOM : NOM-PRENOM : NOM-PRENOM : Ce document est un exemple de plan d affaires professionnel. Vous êtes libre de vous en inspirer ou d en choisir un autre

Plus en détail

1. Un tableau de bord n a d intérêt que dans les grandes entreprises réalisant plusieurs lignes de produits.

1. Un tableau de bord n a d intérêt que dans les grandes entreprises réalisant plusieurs lignes de produits. 1. Un tableau de bord n a d intérêt que dans les grandes entreprises réalisant plusieurs lignes de produits. VRAI OUI FAUX NON 2. La gestion budgétaire et le système de tableau de bord sont un moyen de

Plus en détail

INTRODUCTION. Plan du cours (1/2) Marketing stratégique. Plan du cours (2/2) Le rôle du marketing stratégique. Le vocabulaire stratégique

INTRODUCTION. Plan du cours (1/2) Marketing stratégique. Plan du cours (2/2) Le rôle du marketing stratégique. Le vocabulaire stratégique Plan du cours (1/2) Marketing stratégique Séverine Saleilles Introduction Le diagnostic stratégique Diagnostic externe (PESTEL, forces concurrentielles, cycle de vie, benchmark) Diagnostic interne (chaîne

Plus en détail

PGE L3 2015/2016 COMPRENDRE LES ETATS FINANCIERS

PGE L3 2015/2016 COMPRENDRE LES ETATS FINANCIERS COMPRENDRE LES ETATS FINANCIERS EXERCICES PARTIE 2 : INTERPRETATION DES ETATS FINANCIERS SKEMA Business School 1/19 Exercice 1 : VRAC 2 En reprenant le bilan comptable de l exercice 1 Partie 1 (VRAC),

Plus en détail

Définition et finalités de l analyse financière

Définition et finalités de l analyse financière Définition et finalités de l analyse financière FICHE I Définition L analyse financière recouvre un ensemble de techniques et d outils visant à traduire la réalité d une entreprise en s appuyant sur l

Plus en détail

LES RATIOS. 1) définition Un ratio est un rapport entre 2 valeurs économiques qui permet des comparaisons dans le temps et/ou l espace.

LES RATIOS. 1) définition Un ratio est un rapport entre 2 valeurs économiques qui permet des comparaisons dans le temps et/ou l espace. LES RATIOS 1) GENERALITES 1) définition Un ratio est un rapport entre 2 valeurs économiques qui permet des comparaisons dans le temps et/ou l espace. 2) utilité Illustrer des informations Mesurer des objectifs

Plus en détail

Construire et piloter les tableaux de bord de gestion d une collectivité territoriale. elghalimohamed@yahoo.fr

Construire et piloter les tableaux de bord de gestion d une collectivité territoriale. elghalimohamed@yahoo.fr Construire et piloter les tableaux de bord de gestion d une collectivité territoriale elghalimohamed@yahoo.fr 1 Objectifs de la formation Identifier les fonctions d une unité de travail et du Tableau de

Plus en détail

Préparation CCF n 2 : APS La SA LOUISON

Préparation CCF n 2 : APS La SA LOUISON Préparation CCF n 2 : APS La SA LOUISON NB : Pour réussir cette APS il est indispensable de connaître (et d être capable de définir) les notions relatives à l analyse fonctionnelle du bilan et du compte

Plus en détail

Cartographie de compétences d un entrepreneur

Cartographie de compétences d un entrepreneur Cartographie de compétences d un entrepreneur Mission générale L entrepreneur définit la stratégie générale de l entreprise et supervise sa mise en œuvre Principales activités L entrepreneur fixe les objectifs

Plus en détail

Maximiser la Valeur Ajoutée de l Entreprise!

Maximiser la Valeur Ajoutée de l Entreprise! Maximiser la Valeur Ajoutée de l Entreprise! en conjuguant Modélisation, Optimisation et Simulation par Paul-Louis Brodier -1- La Valeur ajoutée de l Entreprise dépend de La Valeur Ajoutée Directe des

Plus en détail

Intitulé de votre projet

Intitulé de votre projet Intitulé de votre projet «Nom» «Prénom» «Adresse» «Tél» «e-mail» «Date de réalisation du dossier» 2 SOMMAIRE 1. Présentation personnelle (ou de l équipe)... 4 2. Le projet... 5 3. Le produit et son marché...

Plus en détail

Le Tableaux de Bord de l entreprise. CCI MORBIHAN Juin 2016

Le Tableaux de Bord de l entreprise. CCI MORBIHAN Juin 2016 Le Tableaux de Bord de l entreprise CCI MORBIHAN Juin 2016 1. Pourquoi mettre en place un tableau de bord? Des dérives entendues en entreprise : «je pensais avoir 9 mois de trésorerie, en réalité je n

Plus en détail

chapitre 4 L innovation dans Le GRoupe

chapitre 4 L innovation dans Le GRoupe chapitre 4 L innovation dans Le GRoupe 4.1 définir L innovation selon l insee, l innovation est un changement significatif de nature technique, commerciale, organisationnelle, structurelle ou de logique

Plus en détail

Indicateurs de performance. P. Noreau A. Ruiz G. St-Laurent - J. Vallerand

Indicateurs de performance. P. Noreau A. Ruiz G. St-Laurent - J. Vallerand Indicateurs de performance P. Noreau A. Ruiz G. St-Laurent - J. Vallerand Plan Pourquoi se pencher sur la performance? La mesure, instrument de pilotage La notion de performance Les indicateurs Les tableaux

Plus en détail

BTS MUC Epreuve ACRC Les savoirs associés à cette épreuve S4 - MERCATIQUE

BTS MUC Epreuve ACRC Les savoirs associés à cette épreuve S4 - MERCATIQUE BTS MUC Epreuve ACRC Les savoirs associés à cette épreuve S4 - MERCATIQUE SAVOIRS S41- Les bases de la mercatique 411- La démarche mercatique la démarche globale de prise en compte du marché LIMITES DE

Plus en détail

Analyse Financie re. 1 ère Partie : Les concepts d analyse comptable et financière. Table des matières

Analyse Financie re. 1 ère Partie : Les concepts d analyse comptable et financière. Table des matières Analyse Financie re 1 ère Partie : Les concepts d analyse comptable et financière Table des matières Chapitre 2 : Analyse du bilan, L approche fonctionnelle... 2 I. Introduction... 2 II. La conception

Plus en détail

Les tableaux de bord prospectifs (balanced scorecards)

Les tableaux de bord prospectifs (balanced scorecards) Les tableaux de bord prospectifs (balanced scorecards) Avant propos sur les tableaux de bord Le tableau de bord est l instrument sans qui tout démarche de progrès est impensable, comment assurer un jugement

Plus en détail

Coûts de renvient et comportement des coûts, un éclairage vers la rentabilité!

Coûts de renvient et comportement des coûts, un éclairage vers la rentabilité! Coûts de renvient et comportement des coûts, un éclairage vers la rentabilité! André Bélanger, CPA, CMA Ceinture verte Six Sigma Conseiller senior Associé Optima Management inc andre.belanger@optima-management.qc.ca

Plus en détail

Référentiel d Activités Industrielles et de compétences de l Ingénieur de l Ecole des Mines d Alès

Référentiel d Activités Industrielles et de compétences de l Ingénieur de l Ecole des Mines d Alès Référentiel d Activités Industrielles et de compétences de l Ingénieur de l Ecole des Mines d Alès L ingénieur diplômé de l Ecole des Mines d Alès est un généraliste de haut niveau scientifique. Il est

Plus en détail

Diagnostic commercial

Diagnostic commercial Diagnostic commercial Si elle veut réussir, l entreprise doit avant tout vendre son produit. Pour cela, la fonction commerciale en son sein lui est d une grande utilité. Ceci est dû à la finalité même

Plus en détail

PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR. Date. Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcom-conseil.com

PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR. Date. Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcom-conseil.com PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR Date Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcomconseil.com SOMMAIRE SOMMAIRE...2 LE PORTEUR...4 L IDEE DE DEPART...5 L ETUDE DE MARCHE...6 Le marché et son environnement...6

Plus en détail

Lire et Comprendre Son Bilan

Lire et Comprendre Son Bilan Entrepreneurial Services Lire et Comprendre Son Bilan - Le bilan comme outil de gestion Jean-Jacques Schwab Agent fiduciaire diplômé Organisateur brevet fédéral Sous-directeur Ernst & Young SA Place Chauderon

Plus en détail

PROGRAMMES DE GESTION 3 ème année & 4 ème année de l Enseignement secondaire

PROGRAMMES DE GESTION 3 ème année & 4 ème année de l Enseignement secondaire RÉPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION & DE LA FORMATION DIRECTION GÉNÉRALE DES PROGRAMMES & DE LA FORMATION CONTINUE Direction des Programmes & des Manuels Scolaires PROGRAMMES DE GESTION 3 ème

Plus en détail

ACQUERIR LES FONDAMENTAUX DU MARKETING

ACQUERIR LES FONDAMENTAUX DU MARKETING ACQUERIR LES FONDAMENTAUX DU MARKETING Définir les notions de base du marketing : besoin, marché, segmentation, positionnement Diagnostiquer la position de son entreprise dans son environnement concurrentiel

Plus en détail

- 06 - LA GESTION DE LA PRODUCTION : PARTIE 1

- 06 - LA GESTION DE LA PRODUCTION : PARTIE 1 - 06 - LA GESTION DE LA PRODUCTION : PARTIE 1 Objectif(s) : o o Pré requis : o o o Contraintes de production, Optimisation de la gestion de la production. Coût de production, Production sous contraintes,

Plus en détail

ENTREPRISE BESSEY Charpente couverture Eléments de corrigé

ENTREPRISE BESSEY Charpente couverture Eléments de corrigé MARCHE DES PROFESSIONNELS ANALYSE FINANCIERE APPLIQUEE Cas d application ENTREPRISE BESSEY Charpente couverture Eléments de corrigé Nom du client : André BESSEY Activité: Couverture Charpente Duréee de

Plus en détail

Chefs d entreprise, votre métier c est diriger!

Chefs d entreprise, votre métier c est diriger! Chefs d entreprise, votre métier c est diriger! Programme de formation Méthode pédagogique Le parcours «Chef d entreprise, votre métier c est diriger!» se compose de 18 journées de formation collective

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2015 SÉRIE : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION SPÉCIALITÉ : GESTION ET FINANCE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2015 SÉRIE : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION SPÉCIALITÉ : GESTION ET FINANCE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2015 SÉRIE : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION SPÉCIALITÉ : GESTION ET FINANCE ÉLÉMENTS INDICATIFS DE CORRIGÉ Ce dossier comporte des éléments de

Plus en détail

Depuis 1977, pour un avenir en toute confiance

Depuis 1977, pour un avenir en toute confiance Les outils de pilotage de la TPE Comment les concevoir, les aligner et les déployer sur les facteurs clés de succès? Définition Objectifs Limites Tableau de bord de la TPE Ce que l on va dire Systèmes

Plus en détail

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Guide de rédaction Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Table des matières LA PRÉSENTATION DU PROJET 1.1. Le résumé du projet 1.2. L utilité sociale du projet 1.3. Le lien

Plus en détail

Projet d'implantation d'activité économique sur le territoire de la Dordogne

Projet d'implantation d'activité économique sur le territoire de la Dordogne PERIGORD DEVELOPPEMENT Projet d'implantation d'activité économique sur le territoire de la Dordogne DOSSIER DE PRESENTATION DU PROJET Page 1 Le dossier pourra, le cas échéant, être complété par les éléments

Plus en détail

I L ACTIVITE FINANCIERE II LES FLUX FINANCIERS III LE FINANCEMENT DU CYCLE D INVESTISSEMENT ET D EXPLOITATION

I L ACTIVITE FINANCIERE II LES FLUX FINANCIERS III LE FINANCEMENT DU CYCLE D INVESTISSEMENT ET D EXPLOITATION I L ACTIVITE FINANCIERE II LES FLUX FINANCIERS III LE FINANCEMENT DU CYCLE D INVESTISSEMENT ET D EXPLOITATION I L ACTIVITE FINANCIERE A/ COMMENT ASSURER LA RENTABILITE ET LA SOLVABILITE DE L ENTREPRISE?

Plus en détail

ANALYSE BILAN ET COMPTE DE RESULTAT

ANALYSE BILAN ET COMPTE DE RESULTAT ANALYSE BILAN ET COMPTE DE RESULTAT Le bilan fonctionnel : bilan simplifié Le bilan fonctionnel est un bilan dans lequel les ressources et les emplois sont classés par fonction (fonctions financement,

Plus en détail

Indicateurs et Tableaux de bord (Pilotage BSC )

Indicateurs et Tableaux de bord (Pilotage BSC ) Indicateurs et Tableaux de bord (Pilotage BSC ) Travail réalisé par : REGUEMALI Soufiane Travail Encadré par : Mr. ELFEZAZI Plan : 1) Généralité sur les tableaux de bord 2) Mission d un tableau de bord

Plus en détail

CYCLE DE FORMATION «ÊTRE GESTIONNAIRE ET CHEF D ENTREPRISE»

CYCLE DE FORMATION «ÊTRE GESTIONNAIRE ET CHEF D ENTREPRISE» CYCLE DE FORMATION «ÊTRE GESTIONNAIRE ET CHEF D ENTREPRISE» Formation collective. Conformément aux dispositions de l article R. 6351-6 du code du travail. Déclaration d activité enregistrée sous le numéro

Plus en détail

Construire son tableau de bord social

Construire son tableau de bord social www.click-rh.com Construire son tableau de bord social Click RH - 4 rue Caroline 75017 PARIS Tel : 01 53 04 00 34 - SAS au capital de 100 000 - RCS Paris 504 341 835 Eclairez vos décisions avec une solution

Plus en détail

Master Administration des Entreprises

Master Administration des Entreprises Ce descriptif de cours est donné à titre indicatif et est susceptible d être modifié selon les besoins de formation des étudiants. Objectifs de la formation en gestion La mention «Management et» a pour

Plus en détail

ROGAM CONSULTING Conseil Secteur Banque, Finance, Assurance

ROGAM CONSULTING Conseil Secteur Banque, Finance, Assurance ROGAM CONSULTING Conseil Secteur Banque, Finance, Assurance Associé Fondateur : Rony GAMIETTE - Tél : 06 03 79 31 03 E-Mail : rony.gamiette@rogamconsulting.com 1 L AUDIT DE PERFORMANCE 2 SOMMAIRE Introduction

Plus en détail

Pas d installations ou d équipement particuliers.

Pas d installations ou d équipement particuliers. COURS FIN1010 : Niveau : Préalable : Description : Paramètres : INFORMATION FINANCIÈRE PERSONNELLE Débutant Aucun L élève explore les concepts qui touchent aux finances des particuliers, y compris le code

Plus en détail

Travaux d installation électrique, plomberie et autres travaux d installation 43.2

Travaux d installation électrique, plomberie et autres travaux d installation 43.2 Travaux d installation électrique, plomberie et autres travaux d installation 43.2 Edition 2014 Plan 1. Chiffres-clés 2. Nomenclature d activités 3. Données détaillées par secteur 4. Catégories socio-professionnelles

Plus en détail

Supermarché CHAMPION CORRIGE

Supermarché CHAMPION CORRIGE BTS Management des Unités Commerciales EPREUVE E4 : Management et Gestion des Unités Commerciales Supermarché CHAMPION CORRIGE Remarque préalable : l introduction et la conclusion ne sont plus demandées

Plus en détail

Première partie. Maîtriser les pratiques d achat fondamentales

Première partie. Maîtriser les pratiques d achat fondamentales Introduction! Dans un contexte de mondialisation croissante des affaires et de forte demande de création de valeur de la part des dirigeants, l acheteur doit non seulement parfaitement maîtriser ses techniques

Plus en détail

un document pour séduire et convaincre

un document pour séduire et convaincre Le business plan un document pour séduire et convaincre Fiche d identité du projet Le marché Caractéristiques, répartition Acteurs, concurrence Se situer dans la démarche Clients, Choix stratégiques, positionnement,segmentation

Plus en détail

EFFICACITE JURIDIQUE ET PERFORMANCE COMMERCIALE. Yatma Mody NDIAYE Directeur a2i-cabinet Conseils (221) 77 639 43 83/E-mail: yatmamody@yahoo.

EFFICACITE JURIDIQUE ET PERFORMANCE COMMERCIALE. Yatma Mody NDIAYE Directeur a2i-cabinet Conseils (221) 77 639 43 83/E-mail: yatmamody@yahoo. EFFICACITE JURIDIQUE ET PERFORMANCE COMMERCIALE Yatma Mody NDIAYE Directeur a2i-cabinet Conseils (221) 77 639 43 83/E-mail: yatmamody@yahoo.fr AGENDA I. IMPACTS DES PROBLEMES JURIDIQUES SUR LA PERFORMANCE

Plus en détail

La Gestion de Production au sein de l'entreprise

La Gestion de Production au sein de l'entreprise La Gestion de Production au sein de l'entreprise Cet article permet de situer le rôle de la Gestion de Production au sein de l'entreprise, de comprendre son impact et d'identifier les points clés permettant

Plus en détail

COMPTE DE RESULTAT SIG CAF RATIOS SEUIL DE RENTABILITE BILAN COMPTABLE. Bilan Financier RATIOS. Structure financière

COMPTE DE RESULTAT SIG CAF RATIOS SEUIL DE RENTABILITE BILAN COMPTABLE. Bilan Financier RATIOS. Structure financière ORGANISATION DE L ANALYSE FINANCIERE L analyse financière est l'étude de l'activité, de la rentabilité et du Financement de l entreprise : Soit a posteriori (données historiques et présentes) Soit a priori

Plus en détail

Animée par Thierry GARBAYE. CONFERENCE du 14/11/2014

Animée par Thierry GARBAYE. CONFERENCE du 14/11/2014 SAVOIR LIRE ET INTERPRÉTER SES DOCUMENTS COMPTABLES Animée par Thierry GARBAYE CONFERENCE du 14/11/2014 Les 3 + du CECOGEB CENTRE CONSULAIRE DE GESTION AGRÉÉ DE BORDEAUX Le + fiscal : sécurisation Le +

Plus en détail

INTRODUCTION. Logique financière vs logique industrielle

INTRODUCTION. Logique financière vs logique industrielle INTRODUCTION Logique financière vs logique industrielle Multiplication des faillites de PME/ difficultés d accès au crédit bancaire. Difficultés de grands groupes pourtant performants au niveau industriel

Plus en détail

- 03 - Analyse du tableau de résultat Les Soldes Intermédiaires de Gestion (SIG)

- 03 - Analyse du tableau de résultat Les Soldes Intermédiaires de Gestion (SIG) - 03 - Analyse du tableau de résultat Les Soldes Intermédiaires de Gestion (SIG) Objectif(s) : o Méthode d'évaluation des Soldes Intermédiaires de Gestion, o Interprétation des Soldes Intermédiaires de

Plus en détail

SEMINAIRES DE DIRECTION

SEMINAIRES DE DIRECTION SEMINAIRES DE DIRECTION Conçus spécialement pour les membres de la direction, ces séminaires sont concis et pratiques. Ils peuvent prendre la forme de présentations avec études de cas à l appui, ou de

Plus en détail

COMMUNICATION DE L INFORMATION D ENTREPRISE

COMMUNICATION DE L INFORMATION D ENTREPRISE Alerte info COMMUNICATION DE L INFORMATION D ENTREPRISE JANVIER 2016 Préparation des informations à fournir sur la situation de trésorerie et les sources de financement dans le rapport de gestion Pour

Plus en détail

LE TABLEAU DE BORD DE SUIVI DE L ACTIVITE

LE TABLEAU DE BORD DE SUIVI DE L ACTIVITE TABLEAU DE BORD LE TABLEAU DE BORD DE SUIVI DE L ACTIVITE DEFINITION Le tableau de bord est un support (papier ou informatique) qui sert à collecter de manière régulière des informations permettant de

Plus en détail

La lettre. Le contenu du reporting mensuel de l entreprise. Un indispensable outil de mesure de la performance financière

La lettre. Le contenu du reporting mensuel de l entreprise. Un indispensable outil de mesure de la performance financière Octobre 28 DOSSIER : Gestion d entreprise 36 Le contenu du reporting mensuel de l entreprise Olivier AVRIL Gérant Associé d Acting-finances oavril@acting-finances.com 6 25 78 11 44 35, rue Arthème Genteur

Plus en détail

CENTRE DE CONGRÈS DE CAEN 19 NOVEMBRE 2015. Création d entreprise, mode d emploi

CENTRE DE CONGRÈS DE CAEN 19 NOVEMBRE 2015. Création d entreprise, mode d emploi CENTRE DE CONGRÈS DE CAEN 19 NOVEMBRE 2015 Création d entreprise, mode d emploi 1 LES INTERVENANTS Séverine GERVAIS CCI Caen Normandie Rose-Marie MOINS Fédération Française de la Franchise Yvon BEAUFILS

Plus en détail

Les bilans et le compte de résultat de la société MARMANDE sont présentés ci-après. Les dirigeants vous demandent d apporter votre analyse.

Les bilans et le compte de résultat de la société MARMANDE sont présentés ci-après. Les dirigeants vous demandent d apporter votre analyse. Page 1/7 Les bilans et le compte de résultat de la société MARMANDE sont présentés ci-après. Les dirigeants vous demandent d apporter votre analyse. Bilan au 31/12/N Immobilisations incorporelles 380 108

Plus en détail

Résultats de l exercice 2011 : + 106 % de croissance, 32,9 M de marge brute et 5% de rentabilité avant impôts

Résultats de l exercice 2011 : + 106 % de croissance, 32,9 M de marge brute et 5% de rentabilité avant impôts Communiqué de Presse Igny, le 14 mars 2012 Résultats de l exercice 2011 : + 106 % de croissance, 32,9 M de marge brute et 5% de rentabilité avant impôts Croissance de 106 % du chiffre d affaires (171,4

Plus en détail

CORRECTION : ANALYSE DES PERFORMANCE DU PUY DU FOU

CORRECTION : ANALYSE DES PERFORMANCE DU PUY DU FOU CORRECTION : ANALYSE DES PERFORMANCE DU PUY DU FOU I. LA PERFORMANCE FINANCIÈRE DE L ORGANISATION A partir des éléments contenus dans le document 1, observez puis analysez comment se mesure et s apprécie

Plus en détail

Pérennisation de l entreprise. Participation au contrôle de gestion

Pérennisation de l entreprise. Participation au contrôle de gestion btsag.com 1/15 26/09/2011 Pérennisation de l entreprise Auteur : C. Terrier; mailto:webmaster@btsag.com ; http://www.btsag.com Utilisation: Reproduction libre pour des formateurs dans un cadre pédagogique

Plus en détail

La famille Saint Louis de Mermoz a décidé de créer une holding afin de gérer le patrimoine familial sous forme de SAS.

La famille Saint Louis de Mermoz a décidé de créer une holding afin de gérer le patrimoine familial sous forme de SAS. ANALYSE ET GESTION FINANCIÈRE Épreuve dominante de spécialisation A.D. 2012 Concours externe et interne Documents autorisés : néant Calculatrice électronique autorisée La famille Saint Louis de Mermoz

Plus en détail

VOTRE LOGO. Sommaire. En bref : gérer l énergie pour l avenir. EN 16001 : parlons énergie! La certification EN 16001.

VOTRE LOGO. Sommaire. En bref : gérer l énergie pour l avenir. EN 16001 : parlons énergie! La certification EN 16001. Sommaire En bref : gérer l énergie pour l avenir EN 16001 : parlons énergie! La certification EN 16001 Etudes de cas En bref : gérer l énergie pour l avenir VOTRE LOGO Gérer l énergie pour l avenir Des

Plus en détail

OFFRE DE FORMATIONS. MODULE 3 2 jours : Le management commercial de l entreprise

OFFRE DE FORMATIONS. MODULE 3 2 jours : Le management commercial de l entreprise OFFRE DE FORMATIONS 1 Accompagnement des cadres et des dirigeants MODULE 1 2 jours : Améliorer son efficacité managériale 1- Se connaître Gestion du temps et ses priorités Prise de recul et posture manager

Plus en détail

ESIAL 1 A 01/10/2010 1

ESIAL 1 A 01/10/2010 1 LE DIAGNOSTIC STRATEGIQUE ESIAL 1 A 01/10/2010 1 Introduction Pour déterminer les orientations stratégiques d une entreprise, il faut tout d abord : établir un diagnostic = analyser et mesurer le potentiel

Plus en détail

Gestion de la performance des Systèmes d Information

Gestion de la performance des Systèmes d Information Gestion de la performance des Systèmes d Information Séance du 02/02/2015 F. Le Franc Gestion de la performance SI Mesurer les performances du SI Connaître les coûts Appliquer la gestion budgétaire à la

Plus en détail

IND N ICA C TEURS S CL C ES

IND N ICA C TEURS S CL C ES INDICATEURS CLES LE TABLEAU DE BORD DE SUIVI DE L ACTIVITE DEFINITION Un indicateur est : - Une donnée c'est-à-dire un élément ou un ensemble d éléments d information significative, ex un taux. - un indice

Plus en détail

LECTURE FONCTIONNELLE DU BILAN

LECTURE FONCTIONNELLE DU BILAN LECTURE FONCTIONNELLE DU BILAN VISION FONCTIONNELLE DU BILAN Par opposition à l'approche financière qui se place dans une hypothèse d'évaluation, voire de liquidation, l'approche fonctionnelle définie

Plus en détail

Pourquoi une fonction contrôle de gestion?

Pourquoi une fonction contrôle de gestion? Introduction Pourquoi une fonction contrôle de gestion? On constate une mutation profonde au cours des 30 dernières années dans l environnement et la pratique des entreprises, autour de deux points centraux

Plus en détail

La Gestion des Stocks

La Gestion des Stocks Formation à La Tél : + 33 6 82 59 32 74 mail : jacques.fougerousse@jfc-conseil.net www.jfc-conseil.fr - Contenu Présentation Générale... 3 Cette formation est elle pour vous?... 4 Les questions clé...

Plus en détail

INVESTISSEMENT, PROGRES TECHNIQUE, CROISSANCE & CHOMAGE

INVESTISSEMENT, PROGRES TECHNIQUE, CROISSANCE & CHOMAGE INVESTISSEMENT, PROGRES TECHNIQUE, CROISSANCE & CHOMAGE I) FINANCEMENT ET DETERMINANTS DE L INVESTISSEMENT C est un enjeu économique essentiel. Il prend plusieurs formes et détermine les capacités de production

Plus en détail

1500 net. MALETTE DU DIRIGEANT Formation conçue dans le cadre de l Appel à proposition diffusé par AGEFICE Avril 2014. 3, 7 et 14 novembre

1500 net. MALETTE DU DIRIGEANT Formation conçue dans le cadre de l Appel à proposition diffusé par AGEFICE Avril 2014. 3, 7 et 14 novembre MALETTE DU DIRIGEANT Formation conçue dans le cadre de l Appel à proposition diffusé par AGEFICE Avril 2014 Gestion Finance Pilotage de l entreprise Public : Chefs d entreprises ressortissants de l AGEFICE,

Plus en détail

CALCULS COMMERCIAUX Chapitre 5 Analyser un compte de résultat

CALCULS COMMERCIAUX Chapitre 5 Analyser un compte de résultat CALCULS COMMERCIAUX Chapitre 5 Analyser un compte de résultat Le compte de résultat est un document comptable qui permet de savoir si les recettes de l entreprise (les produits) ont permis de faire face

Plus en détail

Yakdhane ABASSI http://yakdcours.webou.net 86

Yakdhane ABASSI http://yakdcours.webou.net 86 CHAPITRE 8 : LES TABLEUAX DE BORD 8.1 L utilité et le contenu des tableaux de bord : Le contrôle par les tableaux de bord vise à combler certaines insuffisances révélées par le contrôle budgétaire et le

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES. Brevet de technicien supérieur Négociation et relation client

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES. Brevet de technicien supérieur Négociation et relation client I APPELLATION DU DIPLÔME II. CHAMP D'ACTIVITÉ II.1. DÉFINITION RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES Brevet de technicien supérieur Négociation et relation client L activité du titulaire du brevet

Plus en détail

La Gestion des talents entre dans une nouvelle ère

La Gestion des talents entre dans une nouvelle ère La Gestion des talents entre dans une nouvelle ère Tom Pfeiffer Partner Audit Deloitte Sacha Thill Senior Consultant Operations Excellence & Human Capital Deloitte Soucieuses du bien-être et du développement

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2015 SÉRIE : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION SPÉCIALITÉ : GESTION ET FINANCE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2015 SÉRIE : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION SPÉCIALITÉ : GESTION ET FINANCE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2015 SÉRIE : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION SPÉCIALITÉ : GESTION ET FINANCE ÉLÉMENTS INDICATIFS DE CORRIGÉ Ce dossier comporte des éléments de

Plus en détail

REALISER L ETUDE FINANCIERE

REALISER L ETUDE FINANCIERE REALISER L ETUDE FINANCIERE Cette étape va vous permettre de mesurer la viabilité de votre projet, ainsi que sa pérennité sur le long terme. Le plan de financement vous aidera à déterminer les ressources

Plus en détail

Principales stratégies pour les années 1999-2001

Principales stratégies pour les années 1999-2001 L ISO en bref L ISO est l Organisation internationale de normalisation. Elle est composée des organismes nationaux de normalisation de pays grands et petits, industrialisés et en développement, de toutes

Plus en détail

Valeur ajoutée produite + + Subventions d'exploitation + 74 - Impôts et taxes et versements assimilés - 63 - Charges de personnel

Valeur ajoutée produite + + Subventions d'exploitation + 74 - Impôts et taxes et versements assimilés - 63 - Charges de personnel Analyse de la formation du résultat : le tableau des soldes intermédiaires de gestion 1- Principe et hiérarchie des soldes Pour mieux comprendre la formation du résultat de l'exercice, des résultats partiels

Plus en détail

ACQUERIR LES BASES DU MANAGEMENT

ACQUERIR LES BASES DU MANAGEMENT ACQUERIR LES BASES DU MANAGEMENT Clarifier les différents aspects de la fonction d encadrement Diagnostiquer son propre style de management Acquérir les savoirs facilitant la prise de fonction de manager

Plus en détail

Série STMG L usage du numérique dans la série STMG

Série STMG L usage du numérique dans la série STMG éduscol Série STMG L usage du numérique dans la série STMG Cartel 3000 Dossier enseignant Ressources pour le lycée général et technologique 1. Fonctionnement du jeu Cartel 3000 est un jeu de simulation

Plus en détail

Programme détaillé BTS TECHNICO-COMMERCIAL. Objectifs de la formation DIPLÔME D ETAT

Programme détaillé BTS TECHNICO-COMMERCIAL. Objectifs de la formation DIPLÔME D ETAT Programme détaillé BTS TECHNICO-COMMERCIAL Objectifs de la formation Le Brevet de Technicien Supérieur Technico-commercial est un diplôme national de l enseignement supérieur dont le titulaire a pour fonction

Plus en détail

Méthode de calcul des profits et indicateurs structurels

Méthode de calcul des profits et indicateurs structurels des profits et indicateurs structurels Soldes intermédiaires de gestion avant répartition Besoin en Trésorerie Autres produits et charges d'exploitation + Opérations en commun + Excédent brut d'exploitation

Plus en détail

VOTRE CAMPING AUJOURD HUI... ET DEMAIN!

VOTRE CAMPING AUJOURD HUI... ET DEMAIN! RATIOS DE GESTION VOTRE MPING AUJOURD HUI... ET DEMAIN! Après avoir mis en exergue les caractéristiques intrinsèques du camping diagnostic économique, il y a lieu de quantifier objectivement les potentialités

Plus en détail

Le marketing. Les critères de choix de la clientèle sont : l exclusivité, la crédibilité, la durabilité et la cohérence

Le marketing. Les critères de choix de la clientèle sont : l exclusivité, la crédibilité, la durabilité et la cohérence est l ensemble des actions qui ont pour objectif de prévoir constater stimuler et renouveler les besoins de la clientèle en maitrisant les transformations du marché. C est une démarche qui comprend trois

Plus en détail

Examen 2014. Comptabilité, controlling

Examen 2014. Comptabilité, controlling Berufsprüfung für Marketingfachleute mit eidg. Fachausweis Examen prof. pour spécialistes en marketing avec brevet fédéral Esame per Specialisti in marketing con attestato professionale federale Examen

Plus en détail

L unité U5 est validée par le contrôle de l acquisition des compétences relevant des fonctions suivantes issues du référentiel de certification :

L unité U5 est validée par le contrôle de l acquisition des compétences relevant des fonctions suivantes issues du référentiel de certification : CAHIER DES CHARGES POUR LES AUTEURS DE SUJET EPREUVE E5 BTS TECHNICO-COMMERCIAL 1. RAPPEL DE LA DEFINITION DE L'EPREUVE E5 - MANAGEMENT ET GESTION D ACTIVITÉS TECHNICO-COMMERCIALES (COEF. 4) U5 1. Finalités

Plus en détail

Stratégie, évolution des marchés, développement durable. Stratégie Commerciale

Stratégie, évolution des marchés, développement durable. Stratégie Commerciale PROGRAMME PÉDAGOGIQUE CURSUS ENTREPRENEUR DU BATIMENT Durée totale : 70 jours, soit 525 heures + 1 à 3 semaines de mission en entreprise tierce (voir p.7) Stratégie, évolution des marchés, développement

Plus en détail