FONDATION JANELLY & JEAN RENE FOURTOU INTERVENTION A L ORPHELINAT DAR TIFL MARRAKECH/ ESSAOUIRA COLLECTIF BORBORYGME

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "FONDATION JANELLY & JEAN RENE FOURTOU INTERVENTION A L ORPHELINAT DAR TIFL MARRAKECH/ ESSAOUIRA COLLECTIF BORBORYGME"

Transcription

1 FONDATION JANELLY & JEAN RENE FOURTOU INTERVENTION A L ORPHELINAT DAR TIFL MARRAKECH/ ESSAOUIRA COLLECTIF BORBORYGME

2 SOMMAIRE Auteurs du projet... P3 Projet pédagogique/ cadre de l intervention... P4 Planning de travail... P5 Travail de concentration/relaxation... P6 Jour 1... P7 Jour 2... P8 Jour 3... P9 Jour 4... P10 Jour 5... P11 Jour 6... P12 Jour 7... P13 Jour 8... P14 Jour 9... P15 Jour P16 Jour 11...P17 Jour P18 Invitations spectacle / expositions... P19/20 Bilan... P21

3 AUTEURS DU PROJET Nicole Merhi: Initiatrice du projet Marie Foulleuil : Coordinatrice pédagogique Jonathan Pranlas : Coordinateur artistique Danseur et chorégraphe Solène Coignard : Danseuse et chorégraphe Marion Jouffre : Costumière Chloë Champion : Photographe et videaste

4 LE PROJET PEDAGOGIQUE Le Collectif Borborygme cherche à élargir le champ de la création en danse contemporaine en collaborant avec de nouvelles formes, permettant une rencontre des diverses approches du corps en mouvement. Le collectif se veut être un creuset dans lequel les diverses disciplines artistiques peuvent se mêler. La collaboration pluridisciplinaire prend une nouvelle forme à chaque projet. Dans ce projet, danse, photographie, video et costume sont les medias utilisés pour travailler avec les enfants de l orphelinat de Marrakech. L orientation retenue est de construire un travail complet ayant pour finalité un spectacle de danse/théatre, avec costume. Ce travail est documenté par une exposition photographique et la réalisation d un documentaire. L ensemble du travail sera présenté aux enfants, à un public invité et aux personnes ayant soutenus le projet. LE CADRE DE L INTERVENTION L intervention se déroule sur une période de 15 jours, du 1er au 15 juillet enfants font partie du projet : agé de 6 à 15 ans, répartis en deux groupes. Chaque groupe participe à un atelier de 2h30 ; comprenant pratique corporelle et création du spectacle. Chaque atelier est introduit par une séance de relaxation-concentration de 15 minutes. Les ateliers sont intégrés au planning pour le centre de vacances établi à Essaouira. Lors de ces ateliers, les participants sont soutenus et accompagnés par leurs animateurs. Les ateliers se déroulent dans le réfectoire de l orphelinat d Essaouira. Le spectacle est présenté dans la salle de spectacle de la maison des jeunes de la ville d Essaouira.

5 PLANNING DE TRAVAIL 1er juillet 2 juillet 3 juillet 4 juillet 5 juillet 6 juillet 7 juillet Jour 1 Jour 2 Jour 3 Jour 4 Jour 5 Arrivée/ réunion de projet avec les divers intervenants Rencontre avec les enfants, les encadrants, et les infrastructures Présentation du projet Introduction à la danse contemporaine Atelier Photo / Danse Atelier Photo / Danse Atelier Costume Danse Théatre Atelier Costume Danse Théatre 8 juillet 9 juillet 10 juillet 11 juillet 12 juillet 13 juillet 14 juillet Jour 6 Jour 7 Jour 8 Jour 9 Jour 10 Jour 11 Jour 12 Spectacle des intervenants Travail en duo Création du spectacle Création du spectacle Création du spectacle Création du spectacle Repétition générale dans la salle de spectacle Spectacle

6 TRAVAIL DE CONCENTRATION/RELAXATION La technique Anapana, est utilisé au debut de chaque scéance de travail pendant 15 minutes. C est un travail d observation de la respiration naturelle. La respiration est définie comme lien entre l exterieur et l intérieur de l individu. Elle permet à l enfant de prendre conscience des ses états interieurs afin d être disponible dans le travail. La localisation d une zone précise du corps (zone nasale ) permet de se concentrer et d être dans l instant présent. L esprit se calme. Les enfants sont détendus et réceptifs. La personne gagne en efficacité et en écoute. Le groupe est alors centré et disponible au travail.

7 Introduction à la danse contemporaine JOUR 1 OBJECTIFS: - Installer le processus et l organisation du travail. - Etablir le système de travail de la pratique corporelle. - Transformer l infrastructure proposée en espace de travail propice à la concentration et à la pratique corporelle. - Evaluer le système de travail nécessaire pour utiliser le nombre comme force de travail. - Evaluer le groupe: par tranche d age, centre d intérêt. MISE EN PRATIQUE: - Présentation du système: pratique corporelle/ échauffement de danse contemporaine/ atelier de création et découverte. - Pratique corporelle : travail régulier/ journalier/ danse comme déplacement dans l espace. - Marquage au sol : délimitation de l espace de travail et de creation. Autonomie des participants. - Choix d un travail collectif en atelier. - Difficulté du langage commun à établir, dûe au délai de traduction. - Nécessité d un encadrement soutenu, et d une coopération animateurs/intervenants. - Exigence du travail de rigueur suscite l intérêt et propose un challenge pour les jours à venir. - Repère visuel au sol permet la constance et la circulation dans l espace sans encadrement. - Nombre trop élévé pour réaliser dans les conditions minimales un travail corporel.nécessité de réajuster le fonctionnement des groupes selon les tranches d ages - Constat d un groupe essentiellement masculin.

8 Atelier photo/ danse 1er jour JOUR 2 OBJECTIFS: - Etablir le système d atelier de création. -Définir la pratique corporelle comme outil au service de l atelier. - Engager l idée de spectateurs afin de gérer le nombre d enfants. Objectifs de l atelier: -Travail sur les points de vue, physiquement et dans l observation. -Travail sur les niveaux. -Définir un espace scénique. Objectifs photographiques: - Travailler le cadrage en fonction de l espace scénique. -S adapter à la proposition chorégraphique -Adapter le comportement et la concentration nécessaires à la prise de vue. -Expliquer la finalité du projet: exposition photos. MISE EN PRATIQUE: -Récurence de la ligne présente dans l échauffement comme parcours dans l atelier. -Mise en place de groupes: spectateurs, photographes,danseurs. -Marquage au mur, travail tridimentionnel. -Proposition chorégraphique: Parcours rythmé par l arrêt, 3 tableaux, fond de scène, avant scène, improvisation dans un espace donné. -Distribution d appareils photos jetables au groupe de photographes. -Délimitation d un espace pour la prise de vue, en fonction des 3 tableaux donnés. -Cohérence de la récurence de la ligne. -Difficulté d introduction du nouveau média due au nombre. -Enthousiasme du rapport direct au spectacle établi grâce à la présence du groupe de photographes. -La position de l intervenant comme leader de son groupe est un outil majeur dans la confiance face à la proposition.

9 Atelier photo / danse 2eme jour JOUR 3 OBJECTIFS: -Etablir une collaboration étroite intervenants/ animateurs. Objectifs de la pratique corporelle: -Installer un rythme de travail différent adapté au groupe. -Expliquer les objectifs de la pratique selon les origines de la discipline enseignée. -Revenir sur les exercices proposés les jours précédents avec conscience. Objectifs de l atelier: -Enrichir le parcours chorégraphique. -Responsabiliser l enfant face à l utilisation d un appareil photographique. -Mêmes objectifs que le jour précédent. MISE EN PRATIQUE: -Réunion d explication et d échanges sur le projet avec les animateurs. -Ralentir le rythme de travail pour le groupe des petits et soutenir l exigence de la pratique pour les grands. -Travail dans l échauffement du matériel chorégraphique utilisé dans l atelier de création. -Complexifier le parcours en ajoutant 2 tableaux. -Travail d équipe de photographes: choisir le cadre, et déclencher la prise de vue. -Réunion constructive et bonne compréhension des objectifs à long terme du projet. -La répétition de la proposition du jour 2 complexifiée, permet une compréhension du travail. - Plaisir à la réussite. -La position de spectateur devient un acquis et un atout. - Les éléments perturbateurs du groupe deviennent moteur. -Légitimité de la rigueur au travail. -Confiance établie entre intervenants et enfants.

10 Atelier costume/danse/théâtre 1er jour JOUR 4 OBJECTIFS: -Introduire le travail de la voix et de l origine du son. Objectifs de la pratique corporelle: -Travailler l alignement de la colonne, visualisation et matérialisation du placement du corps. Objectifs de l atelier: -Introduire le caractère, le personnage, le rapport à l identité -Définir un rapport théatral avec la musique pour définir un caractère. -Initier la position de soliste et de leader du groupe. MISE EN PRATIQUE: -Pratique du mantra «chanting» issu de la pratique du yoga. -Contrainte matérielle : tenir en équilibre un tissu sur la tête pendant l échauffement. -Réutilisation des mouvements acquis afin d enrichir leur compréhension. -Utilisation de l accessoire, du masque et du mime comme outils de définition du caractère. -Utilisation de la contrainte extérieure comme cadre à l improvisation (musique, espace donné). -Détachement d un membre du groupe pour se positionner comme créateur. - Compréhension du rapport entre l origine du son et l origine du mouvement. -Le résultat des jours précédents apparaît dans le fonctionnement social de l atelier: discipline, autonomie. -Définition d un nouveau rapport entre soi et son personnage. -Acceptation de se dévoiler avec son personnage dans un environnement connu. -Conscience du rapport visage/corps. -Changement et implication des animateurs suite à la réunion.

11 OBJECTIFS: Objectifs de la pratique corporelle: -Introduire l enchaînement chorégraphique, les comptes pour rythmer le mouvement et la musique comme soutien de travail (et non plus comme environnement sonore). -Introduire le ralenti pour la maîtrise du mouvement. Objectifs de l atelier: Atelier costume/danse/théâtre 2eme jour -Définir le personnage selon le lieu. -Diversifier les accessoires afin de créer un scénographie. -Définir les groupes de travail pour le spectacle. MISE EN PRATIQUE: -Décomposition de la séquence chorégraphique avec le système des comptes. -Travail de la continuité du mouvement,de la rupture et des changements de niveaux. -Reprise de l idée de parcours pour accèder à son accessoire. -Travail du tableau individuel -Approfondissement de la place du soliste dans l improvisation. -Création de groupes de travail selon les affinités: danse, théatre, photographie. JOUR 5 -Lacher prise des images et conventions dues au groupe social. -Goût pour suivre son instinct et accepter sa part «hors normes» comme source d inspiration et de création. -Formulation de la satisfaction des enfants. -Le nombre d enfants ne permet pas de prendre le temps d aider ceux qui ont besoin d un suivi plus individualisé.

12 Spectacle des intervenants et travail du duo JOUR 6 OBJECTIFS: -Créer le lien entre ce qui a été travaillé et les possibilités scéniques qu elles offrent. Objectifs de la pratique corporelle: -Réduire les groupes de travail pour approfondir la pratique. -Travailler la séquence chorégraphique avec comme seul appui les comptes/la musique. Objectifs de l atelier: - Introduire le dispositif du Costume qui sera utilisé sur scène. - Travailler le duo. - Sélectionner un nombre réduit d enfants doués pour la photographie et leur proposer un choix de participation à l atelier. Objectif photographique: -Permettre à 4 enfants d être les photographes de l atelier avec des appareils numériques. -Reconnaitre le temps nécessaire d observation avant la prise de vue. MISE EN PRATIQUE: -Spectacle des intervenants pour les enfants. -Travail rigoureux sur la musique et responsabilisation du groupe dans le rythme de travail. -Travail du départ sur le temps indiqué. -Travail d une phrase chorégraphique avec la variation à droite et à gauche. - Travail de l accent sur le compte indiqué. -Travail avec le même support que celui des intervenants: 2 T-shirts cousus entre eux dans une matière extensible. -Etre physiquement lié avec son partenaire -Ecoute et confiance, guider son partenaire,travail les yeux fermés. -Quelques enfants deviennent assistants de la photographe et se positionnent comme Photographes. -Manipulation de l appareil - Contrainte de 10 photos. -L effet de surprise suscite un engouement pour les nouvelles propositions de travail. - Spectacle: cette nouvelle manière d introduire une idée fonctionne auprès des enfants ( concrétisation visuelle de quelques chose d abstrait). -La contrainte du travail en duo a permis d établir l écoute de l autre. Le caractère ludique du procédé renforce leur attention et soutient l objectif de travail.

13 Création du spectacle JOUR 7 OBJECTIFS: Objectifs de la pratique corporelle: Evaluer la possibilité pour l enfant de faire un mouvement sans référence directe à l intervenant. Objectifs de l atelier: Groupe 1: Travailler avec le système des costumes afin de trouver le potentiel chorégraphique du système. -Evaluer des duos qui fonctionnent Groupe 2: Créer un parcours acessible à tous afin de le mémoriser. Objectif photographique: -Mettre une intention dans la prise de vue -Définir la photo comme référant à une histoire, une ambiance. MISE EN PRATIQUE: -Encadrants placés au départ et à l arrivée -Utilisation d un parcours connu par l enfant. -Travail de la respiration en duo, l écoute de l aurtre, la confiance. -Mise en place d un enchaînement chorégraphique. -travail par groupe en suivant l intervenant, élection d un leader par groupe, responsabilisation du leader pour mener le parcours sans encadrement. -Choix des options de prise de vue. -Contrainte de 10 photos avec cahier des charges (photos larges, gros plans, mouvements). -Temps de correction individuelle. -La proposition d atelier est reçue très différemment selon l age de l enfant. -Le travail d écoute en duo permet une atmosphère de travail agréable: concentration, calme et plaisir dans la sensibilité. Photo: Difiiculté à isoler une information visuelle et à ne pas empiéter sur l espace de travail des danseurs.

14 Création du spectacle JOUR 8 OBJECTIFS: Objectifs de la pratique corporelle: -Définir une structure rythmique acessible à tous. -Savoir définir le focus pendant l exécution d un mouvement. -Travailller et conserver l architecture de plusieurs corps dans l espace. Objectifs de spectacle: -Introduire la notion de préparation de spectacle en rapport avec la pratique corporelle. MISE EN PRATIQUE: - Travail d une accumulation rythmique en rapport avec la musique. -Utilisation de mouvements connus pour prêter attention à ce que l on regarde. -travail de la structure carrée en quartet et en déplacement. - Préparation de la première séquence du spectacle. - Enrichissement de la connaissance des mouvements choregraphiques du spectacle. Objectif photographique: -Evaluer et sélectionner les photographies pour l exposition. -Chaque enfant choisit 2 photos qui seront exposées, avec les conseils de l intervenante. Le travail du regard a été très bien compris. - Intégration de la nécessité de la présence scénique pour se préparer à monter sur scène. -Les enfants identifiés comme leaders se responsabilisent et sont de plus en plus appliqués. - La fatigue des enfants se ressent dans l énergie nécessaire à la pratique physique. Photographie:Enfants très attentifs et intéressés par les corrections. Dans le choix des photos, les enfants ont affirmé leur goût personnel. Photo prise par un enfant ( appareil numerique)

15 Création du spectacle JOUR 9 OBJECTIFS: - Solliciter un travail de responsabilité individuelle. -Envisager le travail de scène dans un espacce de répétition. - Définir la répartition definitive des groupes pour le spectacle. MISE EN PRATIQUE: - Travail du départ et de l entrée en scène. - Reconstitution d un espace scénique avec coulisses et espace hors scène. - Prise de décision individuelle difficile pour des enfants habitués à la vie collective. - Acquisition de codes scéniques. - Travail d improvisation du costume approprié. - Compréhension de la répartition des groupes.

16 Création du spectacle JOUR 10 OBJECTIFS: - Consolider les chorégraphies existantes -Créer une séquence d improvisation. - Définir l encadrement de chaque groupe et sa fonction. -Etablir l enchainement entre les groupes. MISE EN PRATIQUE: -Clarification du rythme,de la mise en espace, des départs. - Proposition de mise en scène et directions chorégraphiques. -Reproduire la circulation des groupes hors scène. -Chaque groupe montre son travail, ou s ajoute dans l espace à un autre groupe. - La concentration nécessaire au spectacle est mise en pratique par les enfants ( individuellement et collectivement). - La proposition d improvisation a été complètement adoptée par le groupe. - Compréhension d appartenance à un groupe - Répartition des rôles, dans l équipe des encadrants, nécessaires au bon déroulement du spectacle : Réunion avec toute l équipe.

17 Découverte du lieu de représentation JOUR 11 OBJECTIFS: - Présenter un nouvel espace comme lieu de réprésentation. - Arriver avec une chorégraphie existante dans un nouveau lieu. - Autonomie des enfants: seul sur scène dans les conditions du spectacle/ savoir attendre dans les coulisses - Préparation des costumes et habillage des enfants MISE EN PRATIQUE - Découverte du lieu, de la scène, des coulisses, de l espace de circulation hors scène. - Adapter sur scène la chorégraphie pré-existante et apprendre le parcours définitif. -Répartir les animateurs dans l espace des coulisses et leur attribuer un rôle. - Mise en place d un code couleur pour chacun des groupes en fonction de leur passage et de leur chorégraphie. - Enthousiasme des enfants lors de la découverte de la salle de spectacle. - Les enfants se responsabilisent par rapport à leur rôle. - Compréhension de l organisation et du déroulement d un spectacle, entre les différents passage scène/coulisse et danse/attente.

18 Spectacle & exposition JOUR 12 OBJECTIFS: - Répétition générale du spectacle. - Redéfinir la chorégraphie pour gérer la circulation des entrées et sorties de scène. - Installer l exposition des photos prisent tout au long de l intervention. - Habillage des groupes. MISE EN PRATIQUE - Mettre en place les conditions du spectacle avec les costumes, la musique, la lumière. - Imprimer et installer à chaque lieux de sorties et entrées de scène la trame du spectacle pour chacun des animateurs. - Bon déroulement du spectacle. - Appréciation du public. - Satisfaction des enfants, des encadrant et des animateurs. - Le spectacle est révélateur du travail effectué lors des ateliers: faire un travail pédagogique à partir d une approche ludique.

19

20

21 Bilan Problèmes rencontrés: - Infrastructures non-adaptées à une proposition de danse. - Nombre d enfants trop élevé par rapport à l infrastructure et au nombre d intervenants. - Différence des tranches d âge trop élevée: entre 5 et 15 ans la psychomotricité et le temps de concentration se révèle totalement différent. - Fatigue des enfants dû à un planning trop chargé en dehors des ateliers. Logistique: - Les changements permanents de salles ont engagé des manières nouvelles et différentes de travailler l espace. Pédagogique: - Les enfants ont appris de nombreuses notions de manière ludique: concentration, écoute des consignes, écoute de l autre et du groupe, rigueur de la pratique corporelle. - Appréciation d un projet qui se finalise avec la présentation d un spectacle. - Valorisation des enfants par rapport à leur engagement dans le travail. - L intervention d un collectif pluridisciplinaire permet aux enfants de comprendre la nécessité d allier des capacités communes pour réaliser un travail commun. - La démarche artistique a conduit les enfants vers une découverte de soi et la réalisation d un travail collectif. Créatif: - Les capacités physiques des enfants ont orienté le travail chorégraphique: axe du corps, travail des mains, du rythme. - L enthousiasme des enfants dans le travail du masque a permis d être utilisé dans le spectacle comme matière chorégraphique en lien avec l accessoire. - L utilisation de l outil pédagogique de délimitation de l espace a participé à la scénographie.

22

LES CENTRES DE JEUNES ET DE SÉJOURS DU FESTIVAL D AVIGNON

LES CENTRES DE JEUNES ET DE SÉJOURS DU FESTIVAL D AVIGNON LES CENTRES DE JEUNES ET DE SÉJOURS DU FESTIVAL D AVIGNON QUI SOMMES-NOUS? CDJSFA (Centres de Jeunes et de Séjours du Festival d Avignon) est une association loi 1901, créée en 1959 qui a pour objet de

Plus en détail

Projet de formation à l éveil musical destiné aux professionnels intervenant dans le domaine de la petite enfance

Projet de formation à l éveil musical destiné aux professionnels intervenant dans le domaine de la petite enfance Projet de formation à l éveil musical destiné aux professionnels intervenant dans le domaine de la petite enfance Conception : Régis PEYRARD Educateur de Jeunes Enfants - intervenant musical indépendant

Plus en détail

Dossier pédagogique Ateliers pour les collèges

Dossier pédagogique Ateliers pour les collèges M u s é e d u V i e u x N î m e s Dossier pédagogique Ateliers pour les collèges Contact Charlotte Caragliu, Chargée de projet pour les collèges, les lycées et les écoles supérieures Isaline Portal, Responsable

Plus en détail

Dossier de Présentation Saison 2015 / 2016

Dossier de Présentation Saison 2015 / 2016 Dossier de Présentation Saison 2015 / 2016 COLLECTIF ARTISTIQUE KITEUS 5 rue Gabriel Faure 07300 Tournon sur Rhône contact@kiteus.fr/ 09 81 08 38 18/ www.kiteus.fr Licences : 2-142437 3-142438 Siret :

Plus en détail

Le Théâtre de vos Passions

Le Théâtre de vos Passions Saint-Laurent Le Théâtre de vos Passions Dramatique & d Art Musique de Conservatoire Municipal Ville à vivre Qu'est ce que l'art théâtral au sein du conservatoire? L 'art théâtral au sein du conservatoire

Plus en détail

DANSE A L ECOLE. des situations pour mettre en place.. une unité d apprentissage

DANSE A L ECOLE. des situations pour mettre en place.. une unité d apprentissage DANSE A L ECOLE des situations pour mettre en place.. une unité d apprentissage Equipe EPS 40 Septembre 2004 1 DANSE DEFINITION : Activité de production de formes qui s appuie sur un type de symbolisation

Plus en détail

Art et handicap. Atelier de pratique artistique. Thème : l expression corporelle / la danse

Art et handicap. Atelier de pratique artistique. Thème : l expression corporelle / la danse Art et handicap Atelier de pratique artistique Thème : l expression corporelle / la danse Action handicap 1 L ECLA son projet, sa démarche L Espace Clodoaldien de Loisirs et d Animation (ECLA) est une

Plus en détail

FONCTIONNEMENT DE L ACCUEIL DE LOISIRS Année 2012/2013 (du 1 er septembre 2012 au 31 aout 2013)

FONCTIONNEMENT DE L ACCUEIL DE LOISIRS Année 2012/2013 (du 1 er septembre 2012 au 31 aout 2013) FONCTIONNEMENT DE L ACCUEIL DE LOISIRS Année 2012/2013 (du 1 er septembre 2012 au 31 aout 2013) Lieu : Gîte d Etapes de Pavezin Nombre de séjours : Automne du 5 au 9 novembre 2012 (5 jours) Hiver du 4

Plus en détail

Leçon 1 et 2 Leçon 3 Leçon 4 et 5 L ESPACE. Leçon 6 et 7 Leçon 8 EVALUATION

Leçon 1 et 2 Leçon 3 Leçon 4 et 5 L ESPACE. Leçon 6 et 7 Leçon 8 EVALUATION PROPOSITION D UN PREMIER CYCLE AUTOUR DES PARAMETRES DU MOUVEMENT 1 Leçon 1 et 2 Leçon 3 Leçon 4 et 5 LE TEMPS OBJECTIF : Utiliser la notion de temps dans un souci de composition Etre capable de se repérer

Plus en détail

Projet d animation sport

Projet d animation sport Projet d animation sport L école élémentaire dispose d une cour de récréation et du matériel sportif conséquent. Il est donc proposé pour cette première période les sports suivants : tennis, badminton

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE 2015 Maison Des Jeunes

PROJET PEDAGOGIQUE 2015 Maison Des Jeunes PROJET PEDAGOGIQUE 2015 Maison Des Jeunes 1 Rappel des objectifs du projet associatif : Le projet de la Maison des jeunes s inscrit dans le projet de l APEJ voté par les élus en 2010 : 1.1 Accompagner

Plus en détail

RÉALISATION DE PUBLICITÉ. Activités

RÉALISATION DE PUBLICITÉ. Activités RÉALISATION DE PUBLICITÉ Activités 175 176 Étudier une commande de film publicitaire 1.2. Analyser la commande de l annonceur étudier l appel d offres ou brief proposé par le TV producer (pole de production

Plus en détail

ECOLE ET CINEMA. Les compétences du Livret scolaire

ECOLE ET CINEMA. Les compétences du Livret scolaire ECOLE ET CINEMA Ancrage dans les instructions officielles Les compétences du Livret scolaire PALIER 1 : COMPETENCE 1 LA MAITRISE DE LA LANGUE FRANÇAISE DIRE S exprimer clairement à l oral en utilisant

Plus en détail

DROIT DE L'ENFANT français 13/06/08 19:38 Page 1

DROIT DE L'ENFANT français 13/06/08 19:38 Page 1 DROIT DE L'ENFANT français 13/06/08 19:38 Page 1 DROIT DE L'ENFANT français 13/06/08 19:38 Page 2 ISBN : 9954-1-4007-7 Dépôt légal : 2007/2026 Illustrations : Nathalie Logié Manche Cliparts : Pressimage,

Plus en détail

Prise de parole / Mediatraining / Diction / Articulation / Déclamation / Technique vocale www.lescoursdelavoix.fr

Prise de parole / Mediatraining / Diction / Articulation / Déclamation / Technique vocale www.lescoursdelavoix.fr Prise de parole / Mediatraining / Diction / Articulation / Déclamation / Technique vocale www.lescoursdelavoix.fr SOMMAIRE PRESENTATION FORMATIONS TARIFS CONTACT 2 4 8 10 PRESENTATION QUI SOMMES NOUS?

Plus en détail

INTERVENTIONS MUSICALES EN MILIEU SCOLAIRE Du Conservatoire de musique et de danse d Aurillac

INTERVENTIONS MUSICALES EN MILIEU SCOLAIRE Du Conservatoire de musique et de danse d Aurillac INTERVENTIONS MUSICALES EN MILIEU SCOLAIRE Du Conservatoire de musique et de danse d Aurillac Manuel de présentation à l usage des professeurs des écoles annexe n 2 au Projet d Etablissement Préambule

Plus en détail

Le Clown de Théâtre : Comment gérer ses émotions, ses peurs et son stress?

Le Clown de Théâtre : Comment gérer ses émotions, ses peurs et son stress? Le Clown de Théâtre : Comment gérer ses émotions, ses peurs et son stress? Formation de développement personnel Nos formateurs Composé de professionnels artistiques, d enseignants et de psychologues, certains

Plus en détail

Comédien / comédienne

Comédien / comédienne Les métiers du spectacle vivant Filière : artistique Domaine : art dramatique Appellations voisines : artiste dramatique, acteur Comédien / comédienne Autres métiers du domaine : metteur en scène, dramaturge,

Plus en détail

«Quand j étais petit(e)» (le présent a toujours un passé )

«Quand j étais petit(e)» (le présent a toujours un passé ) «Quand j étais petit(e)» (le présent a toujours un passé ) Rencontre créative intergénérationnelle avec les résidents de l EHPAD du Centre Emma Ventura Proposée par Sylvie Joco, art thérapeute Cie l Instant

Plus en détail

Projet d établissement

Projet d établissement INSTITUT SAINT-JOSEPH & SAINTE- JULIENNE Projet d établissement Par ce projet nous voulons transmettre notre volonté collective d atteindre les objectifs que la Communauté Française a définis dans le cadre

Plus en détail

MAÎTRISE DES SAVOIRS DE BASE. Nomenclature desmodules

MAÎTRISE DES SAVOIRS DE BASE. Nomenclature desmodules MAÎTRISE DES SAVOIRS DE BASE Nomenclature desmodules A0 :Identifier lesbesoins en Savoirs de Base et définir le parcours de formation. A1 :Se mettre à niveau à l écrit pour répondre aux exigences professionnelles.

Plus en détail

(1) Le conseil municipal privilégie :

(1) Le conseil municipal privilégie : 2.13 PATRIMOINE ET CULTURE Préambule Les attraits historiques et culturels de Fredericton au nombre desquels il faut compter son emplacement, ses bâtiments, ses lieux, ses établissements culturels et son

Plus en détail

PROJET EDUCATIF LE JARDIN D ENFANTS

PROJET EDUCATIF LE JARDIN D ENFANTS PROJET EDUCATIF LE JARDIN D ENFANTS A) Le public concerné Le jardin d enfants est un lieu d accueil pour les enfants de 2,5ans à 4 ans, scolarisés à temps plein en 1 ère année d école maternelle. Il fonctionne

Plus en détail

Projet éducatif de territoire 2014-2020

Projet éducatif de territoire 2014-2020 Projet éducatif de territoire 2014-2020 SOMMAIRE Édito : Bien grandir à Nantes p. 3 Un socle de valeurs communes : la Charte nantaise de la réussite éducative p. 4 Favoriser la réussite éducative en réduisant

Plus en détail

PROGRAMME de FORMATION DISPENSÉ EN MAURITANIE FONDS DES NATIONS UNIES POUR LA POPULATION (FNUAP) RAPPORT SYNTHÈSE D ÉVALUATION

PROGRAMME de FORMATION DISPENSÉ EN MAURITANIE FONDS DES NATIONS UNIES POUR LA POPULATION (FNUAP) RAPPORT SYNTHÈSE D ÉVALUATION PROGRAMME de FORMATION EN PLANIFICATION OPÉRATIONNELLE ET CONTRÔLE DE PROJET DISPENSÉ EN MAURITANIE POUR LE COMPTE DU FONDS DES NATIONS UNIES POUR LA POPULATION (FNUAP) DU 16 FEVRIER AU 20 MARS 2003 12

Plus en détail

INITIATION À LA CARRIÈRE 561-PC1-VM Pondération 2-1-2 45 heures

INITIATION À LA CARRIÈRE 561-PC1-VM Pondération 2-1-2 45 heures AEC Formation de formateur en danse Volet contemporain NRC.00 Volet classique NRC.0Z DESCRIPTION DES COURS INITIATION À LA CARRIÈRE 561-PC1-VM Pondération 2-1-2 45 heures Ce cours permet à l étudiant l

Plus en détail

DE LA PIERRE À L'ÉDIFICE

DE LA PIERRE À L'ÉDIFICE 169 Trois façons de voir, de comprendre et de présenter un même sujet, par le multimédia Projet de l'atelier informatique du collège Arche du Lude à Joué-lès-Tours Contexte L Atelier est né de la volonté

Plus en détail

La Maison Courants d Air. Cirque Musical dès 4 ans. Projet pédagogique - ateliers Plan EAC 2014-2015

La Maison Courants d Air. Cirque Musical dès 4 ans. Projet pédagogique - ateliers Plan EAC 2014-2015 La Maison Courants d Air Cirque Musical dès 4 ans Projet pédagogique - ateliers Plan EAC 2014-2015 Proposition artistique Nous vous présentons le spectacle «La Maison Courants d Air», qui propose la rencontre

Plus en détail

Animation pédagogique

Animation pédagogique Animation pédagogique Proposition d un cadre de réflexion Rédaction Jean- Michel Guilhermet à partir des travaux du groupe EPS 38 - mai 2012 Page 1 Le document précise les professionnelles attendues dans

Plus en détail

Appel à projets de l AFSSU pour 2011

Appel à projets de l AFSSU pour 2011 Appel à projets de l AFSSU pour 2011 Titre «Au théâtre de la citoyenneté, il fait bon vivre» Auteurs 1. Référent contact Responsable du projet: Mmes Cécile Leveugle, Aude Deneuville, Ghislaine Lubaska.

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE Réseau Cadences d Agglopolys

PROJET PEDAGOGIQUE Réseau Cadences d Agglopolys PROJET PEDAGOGIQUE Réseau Cadences d Agglopolys Les écoles de musique qui constituent la réseau Cadences dispensent un enseignement musical diversifié incluant l ensemble des expressions artistiques de

Plus en détail

Guide des premiers jours

Guide des premiers jours Accueillir un enfant du voyage dans une classe ordinaire : Guide des premiers jours Quatre facteurs entravent sensiblement la réussite scolaire des enfants itinérants : «- changement de maître, et partant

Plus en détail

Projet pédagogique Chantier école «Métiers du son & connexes»

Projet pédagogique Chantier école «Métiers du son & connexes» Association Insertion Musique et Son Projet pédagogique Chantier école «Métiers du son & connexes» Les objectifs de la formation Faciliter l accès à une formation qualifiante, un contrat en alternance

Plus en détail

La méthode Jaques-Dalcroze au service du musicien actuel

La méthode Jaques-Dalcroze au service du musicien actuel 1 La méthode Jaques-Dalcroze au service du musicien actuel I Définition La rythmique Jaques-Dalcroze est une méthode d éducation musicale qui met en relation les liens naturels et bénéfiques entre le mouvement

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016

CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016 1 CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016 La procédure de l appel à projet change à compter de 2015. Nous vous invitons à prendre connaissance de la nouvelle procédure

Plus en détail

L action en quelques mots

L action en quelques mots Académie de Nancy-Metz PASI- CARDIE http://www4.ac-nancy-metz.fr/pasi/ Fiche informative sur une action (année scolaire 2012/2013) fiche actualisée le 7/07/2014 Titre explicite de Anglais tous les matins

Plus en détail

Mesures pour améliorer l efficacité de l enseignement de l allemand. 1) Propositions concernant les contenus d enseignement :

Mesures pour améliorer l efficacité de l enseignement de l allemand. 1) Propositions concernant les contenus d enseignement : Inspection générale d allemand Mesures pour améliorer l efficacité de l enseignement de l allemand. Les décisions prises lors du Conseil des ministres franco-allemand de Berlin d octobre 2004 offrent de

Plus en détail

Construction de la relation à plusieurs (avec ou sans échange, exploit)

Construction de la relation à plusieurs (avec ou sans échange, exploit) Construction de la relation à plusieurs (avec ou sans échange, exploit) Échanger = transmission de l'engin à un partenaire et réception d'un autre engin Variables de l'échange : - l'engin - la nature du

Plus en détail

Doisneau à l école. Caroline TELLIER, Collège Léon Blum de Wingles, académie de Lille

Doisneau à l école. Caroline TELLIER, Collège Léon Blum de Wingles, académie de Lille Doisneau à l école Caroline TELLIER, Collège Léon Blum de Wingles, académie de Lille Classe de 6 ème SEQUENCE N 1 Les études à travers les âges : Quelle école pour quels élèves? Niveaux et entrées du programme

Plus en détail

LE CIRQUE DU BOUT DU MONDE LES ARTS DU CIRQUE

LE CIRQUE DU BOUT DU MONDE LES ARTS DU CIRQUE PROJET PEDAGOGIQUE LE CIRQUE DU BOUT DU MONDE Créée en 1996, l école du Cirque du Bout du Monde située dans le quartier de Moulins à Lille, développe la pratique des Arts du Cirque. A travers des stages

Plus en détail

Dossier des documents de suivi formatif des stages

Dossier des documents de suivi formatif des stages Filières secondaires Dossier des documents de suivi formatif des stages Haute Ecole Pédagogique Documents à l usage des étudiants et des praticiens formateurs Version: 17.08.2010 Pour désigner les personnes,

Plus en détail

PLAN D ÉTUDES DU THÉÂTRE ENFANTS ET ADOLESCENTS

PLAN D ÉTUDES DU THÉÂTRE ENFANTS ET ADOLESCENTS PLAN D ÉTUDES DU THÉÂTRE ENFANTS ET ADOLESCENTS INTRODUCTION Elaboré en juin 2010, ce plan d études harmonise l enseignement théâtral au sein de la CEGM. Tout en respectant leurs particularités et leurs

Plus en détail

Référentiel d Activités Industrielles et de compétences de l Ingénieur de l Ecole des Mines d Alès

Référentiel d Activités Industrielles et de compétences de l Ingénieur de l Ecole des Mines d Alès Référentiel d Activités Industrielles et de compétences de l Ingénieur de l Ecole des Mines d Alès L ingénieur diplômé de l Ecole des Mines d Alès est un généraliste de haut niveau scientifique. Il est

Plus en détail

Compte-rendu de l atelier 3 «Compétences et pratiques pédagogiques innovantes» Animé par Marianne Poumay, Université de Liège (Belgique)

Compte-rendu de l atelier 3 «Compétences et pratiques pédagogiques innovantes» Animé par Marianne Poumay, Université de Liège (Belgique) 1 Compte-rendu de l atelier 3 «Compétences et pratiques pédagogiques innovantes» Animé par Marianne Poumay, Université de Liège (Belgique) INTRODUCTION Le développement des compétences nécessité des situations

Plus en détail

Mathématiques et Motricité

Mathématiques et Motricité Mathématiques et Motricité Céline Gineste CPC EPS Montauban Sud et Montauban ASH Novembre 2013 Faire des mathématiques à l école maternelle? Il ne s agit pas de construire un apprentissage mathématiques

Plus en détail

Résidence Ateliers Programme de recherche «Les Inclassables» Un regard numérique sur Montréal. Avant Projet

Résidence Ateliers Programme de recherche «Les Inclassables» Un regard numérique sur Montréal. Avant Projet Résidence Ateliers Programme de recherche «Les Inclassables» Un regard numérique sur Montréal Avant Projet - Projet un regard numérique sur la ville - Œuvre interactive multimédia Le projet est la réalisation

Plus en détail

PROJET D ETABLISSEMENT 2005-2008

PROJET D ETABLISSEMENT 2005-2008 PROJET D ETABLISSEMENT 2005-2008 La réactualisation du projet 2002-2005 a été entreprise en mai 2005 et poursuivie en septembre et octobre de la même année. Le projet 2005-2008 est issu d une réflexion

Plus en détail

Valoriser de manière globale l animation culturelle FICHE ACTION N 15 Culture pour tous par un maillage et des évènements fédérateurs

Valoriser de manière globale l animation culturelle FICHE ACTION N 15 Culture pour tous par un maillage et des évènements fédérateurs Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel Agglomération de Nevers, de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Valoriser de manière globale l animation culturelle FICHE ACTION N

Plus en détail

Gard. L accueil du jeune enfant en situation de handicap. la Charte. développe les solidarités www.gard.fr/fr/nos-actions/solidarite-sante

Gard. L accueil du jeune enfant en situation de handicap. la Charte. développe les solidarités www.gard.fr/fr/nos-actions/solidarite-sante Gard développe les solidarités www.gard.fr/fr/nos-actions/solidarite-sante Le L accueil du jeune enfant en situation de handicap la Charte www.mon-enfant.fr www.caf.fr Un partenariat essentiel Selon les

Plus en détail

FORMATION A LA COMMUNICATION ECRITE ET ORALE

FORMATION A LA COMMUNICATION ECRITE ET ORALE FORMATION A LA COMMUNICATION ECRITE ET ORALE La formation s intitule «Développement personnel et professionnel». PUBLIC CIBLE Cette formation s adresse à toute personne qui souhaite développer ses compétences

Plus en détail

En tant que réseau d échanges et de solidarités, ACCROCHE se propose de :

En tant que réseau d échanges et de solidarités, ACCROCHE se propose de : Genève, 12 décembre 2014 ACCROCHE est une association qui regroupe des organisations publiques et des acteurs clés du travail social genevois visant à la promotion, au renforcement d une action préventive

Plus en détail

FORMATION DES DIRIGEANTS LIGUE de JUDO JUJITSU ET D.A. des PAYS DE LA LOIRE Préparation olympiade 2012/2016

FORMATION DES DIRIGEANTS LIGUE de JUDO JUJITSU ET D.A. des PAYS DE LA LOIRE Préparation olympiade 2012/2016 FORMATION DES DIRIGEANTS LIGUE de JUDO JUJITSU ET D.A. des PAYS DE LA LOIRE Préparation olympiade 2012/2016 Maîtriser les bases de la gestion associative est essentiel pour tous les dirigeants bénévoles

Plus en détail

Premier bilan des groupes «marionnettes» et «montage vidéo»

Premier bilan des groupes «marionnettes» et «montage vidéo» Premier bilan des groupes «marionnettes» et «montage vidéo» L hôpital de jour pour adolescents de l ASM13 accueille pour des soins de longue durée des patients ayant tous présenté des troubles psychiques

Plus en détail

UN MONDE D ENGAGEMENT

UN MONDE D ENGAGEMENT UN MONDE D ENGAGEMENT PROJET ÉDUCATIF Le collège Édouard-Montpetit est un établissement d enseignement supérieur public et laïc qui fait partie du réseau des collèges d enseignement général et professionnel

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DE LA SCOLARITE Pour un élève présentant un trouble des apprentissages (dyslexie, dysgraphie, dyspraxie )

PROJET D AMENAGEMENT DE LA SCOLARITE Pour un élève présentant un trouble des apprentissages (dyslexie, dysgraphie, dyspraxie ) PROJET D AMENAGEMENT DE LA SCOLARITE Pour un élève présentant un trouble des apprentissages (dyslexie, dysgraphie, dyspraxie ) Références : - Loi n 2005-380 du 23 avril 2005 d orientation sur l éducation.

Plus en détail

Projet Educatif Territorial Commune de Laroche St Cydroine

Projet Educatif Territorial Commune de Laroche St Cydroine Projet Educatif Territorial Commune de Laroche St Cydroine Introduction La manière dont l enfant met à profit son temps libre en dehors du temps est importante pour : - sa réussite, - l épanouissement

Plus en détail

Titre de la séquence : Danse contemporaine Nombre de séances prévues : 6 Séance 1

Titre de la séquence : Danse contemporaine Nombre de séances prévues : 6 Séance 1 Cycle 3 Niveau : CM Champ disciplinaire : EPS Titre de la séquence : Danse contemporaine Nombre de séances prévues : 6 Séance 1 Compétences disciplinaires pour la séquence : Concevoir et réaliser des actions

Plus en détail

Politique Culturelle Nationale

Politique Culturelle Nationale Politique Culturelle Nationale DEFINITION ET PRINCIPES CHAPITRE PREMIER Article premier : - La Culture est l ensemble des traits distinctifs, spirituels et matériels, intellectuels et affectifs caractérisant

Plus en détail

Le patinage artistique à l école

Le patinage artistique à l école Le patinage artistique à l école Serge Laget C.P.C. Lyon VII - juin 2000 - avec la participation des éducateurs sportifs de la Ville de Lyon des C.P.C. du groupe Ville de Lyon Présentation du dossier :

Plus en détail

Projet Educatif territorial

Projet Educatif territorial Projet Educatif territorial Commune d Estrées 59151 Transit Transit Transit Transit 2014 Définition du porteur de projet Estrées est un commune du nord de la France, située dans le département du Nord

Plus en détail

L aide personnalisée : un dispositif d aide aux élèves en difficulté

L aide personnalisée : un dispositif d aide aux élèves en difficulté L aide personnalisée : un dispositif d aide aux élèves en difficulté Année scolaire 2008-2009 BO n 25 du 19 juin 2008 Organisation de l'aide Un cadre souple et évolutif. Une formalisation simple qui soit

Plus en détail

Le tableau blanc interactif (TBI)

Le tableau blanc interactif (TBI) Le tableau blanc interactif (TBI) Depuis quelques années, Les TBI apparaissent dans les écoles primaires et leur déploiement est en constante augmentation. Contrairement à beaucoup d idées reçues, ce ne

Plus en détail

Exemples de séances pour des rencontres

Exemples de séances pour des rencontres Exemples de séances pour des rencontres Thème : Lipdubbing Les fiches d activités suivantes ont été conçues pour aider les enseignants qui réalisent un projet d échange en langue étrangère avec une école

Plus en détail

CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE POUR LES PHOTOGRAPHES FORMATIONS LONGUES : ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISÉ

CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE POUR LES PHOTOGRAPHES FORMATIONS LONGUES : ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISÉ Nom de la formation : Accompagnement personnalisé Durée : 132 heures sur 9 mois Acceptation sur dossier : Dossier photo, présentation d un projet et entretien préalable. L endurance, la motivation, le

Plus en détail

I. Compétences communes à tous les professeurs

I. Compétences communes à tous les professeurs REFERENTIEL DE COMPETENCES DES PROFESSEURS Au sein de l équipe pédagogique, l enseignante ou l enseignant accompagne chaque élève dans la construction de son parcours de formation. Afin que son enseignement

Plus en détail

Référentiel Ergonome conseil Proposé par le CICF-SNCE (Syndicat National des cabinets- Conseil en Ergonomie)

Référentiel Ergonome conseil Proposé par le CICF-SNCE (Syndicat National des cabinets- Conseil en Ergonomie) Référentiel Ergonome conseil Proposé par le CICF-SNCE ( des cabinets- Conseil ) Préambule : Ce référentiel est destiné aux sociétés de conseil en ergonomie employant des consultants salariés, aussi bien

Plus en détail

J OSE EN INDE Projet Pédagogique 2014. «Développement de soi, ouverture sur l autre»

J OSE EN INDE Projet Pédagogique 2014. «Développement de soi, ouverture sur l autre» J OSE EN INDE Projet Pédagogique 2014 «Développement de soi, ouverture sur l autre» L APPROCHE EDUCATIVE - L approche éducative que nous souhaitons porter cette année, inspirée de celle de l OSE, vise

Plus en détail

Le guide. pratiques. entreprise. des bonnes. à l intégration en

Le guide. pratiques. entreprise. des bonnes. à l intégration en Le guide des bonnes pratiques à l intégration en entreprise La réussite d intégration dans une entreprise dépend essentiellement de deux acteurs : le nouvel embauché et son attitude pour réussir son intégration,

Plus en détail

Projet Pédagogique Centre Social Intercommunal de Guérigny ACCUEILS DE LOISIRS Maternels (3-6 ans) Primaires (6-12 ans)

Projet Pédagogique Centre Social Intercommunal de Guérigny ACCUEILS DE LOISIRS Maternels (3-6 ans) Primaires (6-12 ans) Projet Pédagogique Centre Social Intercommunal de Guérigny ACCUEILS DE LOISIRS Maternels (3-6 ans) Primaires (6-12 ans) 1- Présentation du projet éducatif du CSI de Guérigny: Le Centre Social Intercommunal

Plus en détail

Baccalauréat. Document ressources

Baccalauréat. Document ressources Baccalauréat Document ressources "#$%&'(&($)*+&,'(-.))$+/.0,&+&,'(*1.)).2.*#3.'45678 Sommaire du document d accompagnement "##$%&'()*()"+*#',-().$++"#/$0,'#',-1111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111112

Plus en détail

DEFINITION DE L ACTIVITE RAPPEL DES TEXTES OFFICIELS PRESENTATION DU FICHIER

DEFINITION DE L ACTIVITE RAPPEL DES TEXTES OFFICIELS PRESENTATION DU FICHIER DEFINITION DE L ACTIVITE RAPPEL DES TEXTES OFFICIELS PRESENTATION DU FICHIER QU EST-CE QUE LA DANSE? Art de s exprimer en interprétant des compositions chorégraphiques Suite rythmée et harmonieuse de gestes

Plus en détail

PROGRAMMATION EXPLORER LE MONDE - Cycle 1- B.O n 2 du 26 mars 2015

PROGRAMMATION EXPLORER LE MONDE - Cycle 1- B.O n 2 du 26 mars 2015 PROGRAMMATION EXPLORER LE MONDE - Cycle 1- B.O n 2 du 26 mars 2015 SE REPERER DANS LE TEMPS ET L ESPACE Repérer la répétition des différents moments de la matinée passée en classe o En s appuyant sur les

Plus en détail

PROJET PÉDAGOGIQUE Accueil de Loisirs Associé à l Ecole (3/11 ans) de Villaudric

PROJET PÉDAGOGIQUE Accueil de Loisirs Associé à l Ecole (3/11 ans) de Villaudric PROJET PÉDAGOGIQUE Accueil de Loisirs Associé à l Ecole (3/11 ans) de Villaudric INTRODUCTION La municipalité de Villaudric, soucieuse de mettre en place un service Enfance Jeunesse cohérent sur son territoire,

Plus en détail

Institut de Formation d Aides-Soignants Joseph LEPERCQ PROJET PEDAGOGIQUE FORMATION AIDE-SOIGNANT 2013-2014

Institut de Formation d Aides-Soignants Joseph LEPERCQ PROJET PEDAGOGIQUE FORMATION AIDE-SOIGNANT 2013-2014 Institut de Formation d Aides-Soignants Joseph LEPERCQ PROJET PEDAGOGIQUE FORMATION AIDE-SOIGNANT 2013-2014 Alexandra CURT - Estelle GARCIA - Formatrices Sylvie CLARY - Directrice 1 - LE PROJET PEDAGOGIQUE...

Plus en détail

Introduction et Lancement du Programme

Introduction et Lancement du Programme Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons. Année universitaire 2007 2008 PIMS GEM / UJF Introduction et Lancement du Programme Resp. : Sylvie BLANCO, Professeur, Grenoble Ecole

Plus en détail

Mairie de Bertangles. Accueil de loisirs sans hébergement PROJET PEDAGOGIQUE. Établi par EMELINE BOUBAAYA

Mairie de Bertangles. Accueil de loisirs sans hébergement PROJET PEDAGOGIQUE. Établi par EMELINE BOUBAAYA Mairie de Bertangles Accueil de loisirs sans hébergement PROJET PEDAGOGIQUE Établi par EMELINE BOUBAAYA I/ LE DESCRIPTIF ORGANISATEUR : Mairie 5, Rue du château 80260 Bertangles ACCUEIL DE LOISIRS : École

Plus en détail

Eléments de programmation d une séquence sur la pratique de la photographie

Eléments de programmation d une séquence sur la pratique de la photographie «Quoi qu elle donne à voir et quelle que soit sa manière, une photo est toujours invisible : ce n est pas elle qu on voit» Roland Barthes «Photographier me permet de me souvenir, de fouiller dans ma mémoire,

Plus en détail

Fiche informative sur l'action

Fiche informative sur l'action Fiche informative sur l'action Titre de l'action : Construire un projet personnel et professionnel d orientation au collège : livret d accompagnement à l orientation des classes de Quatrième et Troisième

Plus en détail

Guide Stage d initiation

Guide Stage d initiation Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche scientifique Direction générale des études technologiques Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Djerba Département Technologies de l Informatique

Plus en détail

Stages vacances Printemps/Été 2016. Enfants & Ados

Stages vacances Printemps/Été 2016. Enfants & Ados Stages vacances Printemps/Été 2016 Enfants & Ados Vacances de Printemps / 18 22 avril 2016 Cirque 5/7 ans 8/13 ans 10h-12h 14h-17h 25 37,50 12 places 12 places De manière ludique, l enfant va être amené

Plus en détail

Expression écrite : approche méthodologique et collaborative. Laurence Langlois / Hélène Orivel

Expression écrite : approche méthodologique et collaborative. Laurence Langlois / Hélène Orivel * Expression écrite : approche méthodologique et collaborative Laurence Langlois / Hélène Orivel * 1. Le projet a) Description générale du projet b) Objectifs du projet 2. Les supports a) Lieu d échanges

Plus en détail

«Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts»

«Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts» «Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts» Objectifs généraux : - favoriser les liens entre la connaissance et la sensibilité - développer le dialogue entre

Plus en détail

Thème : «Eveil citoyen et vivre ensemble»

Thème : «Eveil citoyen et vivre ensemble» Voici l ensemble des différentes thématiques et leurs déclinaisons en activités, développées dans le cadre des TAP 2015 2016. Il est à noter que la mise en place de ces activités sera variable d un établissement

Plus en détail

L épicerie culturelle en Beaujolais

L épicerie culturelle en Beaujolais Propose L épicerie culturelle en Beaujolais Pour une éducation populaire de proximité. «L artiste est un artisan de la vie en commun» (Jean Bojko) 1 Concevoir la culture comme une nourriture de l esprit

Plus en détail

Allocution du Président du Conseil Supérieur de l Education, de la Formation et de la Recherche Scientifique à l ouverture

Allocution du Président du Conseil Supérieur de l Education, de la Formation et de la Recherche Scientifique à l ouverture Allocution du Président du Conseil Supérieur de l Education, de la Formation et de la Recherche Scientifique à l ouverture de la 7 ème Assemblée générale Mardi 12 mai 2015 Au mois de juillet dernier, lors

Plus en détail

Mon école, mon île Ecole hospitalière C.H.U.P.P.A. Mmes FOY et SERVA-TOSTIVINT

Mon école, mon île Ecole hospitalière C.H.U.P.P.A. Mmes FOY et SERVA-TOSTIVINT Mon école, mon île Ecole hospitalière C.H.U.P.P.A Mmes FOY et SERVA-TOSTIVINT Ecole hospitalière 1 Introduction Soucieuses d ouvrir l hôpital vers l extérieur, nous souhaitons par le biais de notre projet,

Plus en détail

Diagnostic partiel de l unité commerciale et consignes générales sur le dossier de 10 pages

Diagnostic partiel de l unité commerciale et consignes générales sur le dossier de 10 pages Diagnostic partiel de l unité commerciale et consignes générales sur le dossier de 10 pages I. Consignes générales Le dossier répond à des critères d exigences qui ont été définies par le référentiel de

Plus en détail

DISPOSITIF E.A.C. ENSEIGNEMENT ARTISTIQUE ET CULTUREL VILLE D'AIX EN PROVENCE APPEL A PROJET ARTS VISUELS 2015 / 2016

DISPOSITIF E.A.C. ENSEIGNEMENT ARTISTIQUE ET CULTUREL VILLE D'AIX EN PROVENCE APPEL A PROJET ARTS VISUELS 2015 / 2016 DISPOSITIF E.A.C. ENSEIGNEMENT ARTISTIQUE ET CULTUREL VILLE D'AIX EN PROVENCE APPEL A PROJET ARTS VISUELS 2015 / 2016 Nom de l'association ou de l'artiste M2F CREATIONS - LAB GAMERZ Adresse Patio du Bois

Plus en détail

METHODOLOGIE ET OUTILS POUR ORGANISER UNE FORMATION EN CHANTIER-

METHODOLOGIE ET OUTILS POUR ORGANISER UNE FORMATION EN CHANTIER- METHODOLOGIE ET OUTILS POUR ORGANISER UNE FORMATION EN CHANTIER- ECOLE Contexte Les formations courtes (2 à 5 jours) sont adaptées à un public en emploi. Elles conviennent aux indépendants comme aux employeurs

Plus en détail

Présentation du domaine d application choisi et justification de ce choix.

Présentation du domaine d application choisi et justification de ce choix. Présentation du domaine d application choisi et justification de ce choix. Le domaine d application que nous avons choisi est «Photographie : Art et Science». Les élèves réaliseront des projets collectifs

Plus en détail

La Caravane 2014-2015, c est :

La Caravane 2014-2015, c est : BILAN CARAVANE 2014-2015 La Caravane 2014-2015, c est : 2 compagnies impliquées 3 structures partenaires 104h d ateliers 41 participants 3 restitutions réussies 200 personnes touchées par un parcours de

Plus en détail

EMEA ATELIERS DECLOISONNES

EMEA ATELIERS DECLOISONNES EMEA ATELIERS DECLOISONNES L'EMEA propose cette année à plusieurs classes pilotes une nouvelle organisation pédagogique : l'atelier d'improvisation musicale les ateliers chansons et musiques actuelles

Plus en détail

Organisation du stage

Organisation du stage Organisation du stage pratique des étudiants de seconde année du cfmi de lille3 Note à l attention des enseignants accueillant un stagiaire de seconde année et aux CPEM Tout au long de leur cursus au CFMI,

Plus en détail

LA FORMATION. Moteur d une démarche de prévention. a DEKRA company

LA FORMATION. Moteur d une démarche de prévention. a DEKRA company LA FORMATION Moteur d une démarche de prévention a DEKRA company LE CONTEXTE De nos jours, les actions de formation sont nombreuses et diverses. Les thématiques peuvent varier de sujets réglementaires

Plus en détail

Propositions de formations avec l OCCE 07 ANNEE 2015-2016

Propositions de formations avec l OCCE 07 ANNEE 2015-2016 Association départementale OCCE de l'ardèche Bésignoles - Route des mines - 07000 PRIVAS Tel : 04 75 64 05 83 - Courriel : ad07@occe.coop Site Internet : www.occe.coop/ad07 Propositions de formations avec

Plus en détail

REGLEMENT DU CONCOURS D IDEES : IMAGINEZ LA BIBLIOTHEQUE UNIVERSITAIRE DU XXIème SIECLE

REGLEMENT DU CONCOURS D IDEES : IMAGINEZ LA BIBLIOTHEQUE UNIVERSITAIRE DU XXIème SIECLE REGLEMENT DU CONCOURS D IDEES : IMAGINEZ LA BIBLIOTHEQUE UNIVERSITAIRE DU XXIème SIECLE Date d ouverture : lundi 2 mars 2015 Date limite de dépôt des projets: vendredi 29 mai 2015 Comité de sélection :

Plus en détail

Des livres et des histoires proposés aux enfants vivant en maisons d accueil. Projet pédagogique

Des livres et des histoires proposés aux enfants vivant en maisons d accueil. Projet pédagogique Des livres et des histoires proposés aux enfants vivant en maisons d accueil Projet pédagogique Contexte d intervention Les maisons d accueils auxquelles nous proposons nos services sont des structures

Plus en détail

FICHE DE RÉFÉRENCE CARACTÉRISTIQUES RECHERCHÉES D UN PROGRAMME ÉDUCATIF

FICHE DE RÉFÉRENCE CARACTÉRISTIQUES RECHERCHÉES D UN PROGRAMME ÉDUCATIF FICHE DE RÉFÉRENCE CARACTÉRISTIQUES RECHERCHÉES D UN PROGRAMME ÉDUCATIF Le programme éducatif doit être un cadre de référence pour votre personnel éducateur et un outil d information pour les parents.

Plus en détail

CATALOGUE DES FORMATIONS 2016

CATALOGUE DES FORMATIONS 2016 CATALOGUE DES FORMATIONS 2016 Tous droits réservés. Ce document a été conçu par la société ZEPRESENTERS et est couvert par le droit d auteur. Toute copie même partielle sera sanctionnée en application

Plus en détail

1- «Favoriser la socialisation avec un apprentissage de la vie en collectivité»

1- «Favoriser la socialisation avec un apprentissage de la vie en collectivité» Projet Pédagogique 3-5 ans LE MIX CUBE Ce nouvel équipement public de proximité, animé par des professionnels est destiné pour renforcer la solidarité, contribuer à l'éducation de tous, investir le temps

Plus en détail