Conseil de développement du 17/10/2011

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Conseil de développement du 17/10/2011"

Transcription

1 Conseil de développement du 17/10/2011

2 Vous présenter : Le Portrait de l aire urbaine d Orléans Actualisation du portrait réalisé en 2002 Analyse du territoire à travers 5 thèmes (déplacement, démographie, logement, social, économie) Deux publications Le rapport (2011) Les chiffres (actualisés annuellement)

3 Définition INSEE : «Ensemble de communes d un seul tenant et sans enclave, constitué d un pôle urbain et des communes dont au moins 40% des actifs ayant un emploi travaillent dans ce pôle ou dans des communes attirées par celui-ci.»

4 90 communes (135 en 2011) habitants en 2008 ( en 2011) 22 ème rang national Typologie d analyse du portrait (centre/périphérie/couronne) Situation géographique privilégiée Point septentrional de la Loire Proximité parisienne Cadre de vie remarquable Diversité paysagère Un pôle urbain Une périphérie Une couronne

5 Présenter le document au-delà des chiffres Mise en lumière de phénomènes complexes Parce qu ils interagissent entre eux Parce qu ils agissent à une échelle plus large Activité économique Essor du parc de logement Dynamisme du territoire qui impactent durablement notre territoire Quelles conséquences? Quelles solutions? Accroissement démographique

6 Données et perspectives I. Emploi II. Démographie / Logement III. Déplacement IV. Perspectives

7 emplois dans l aire urbaine en 2007 ( emplois depuis 1999) Concentré : dans la seule agglomération ( emplois depuis 1999), 85% des emplois de l aire urbaine Performant : une progression généralisée de l emploi Rythmes annuels de progression de l'emploi, depuis Orléans Périphérie Couronne

8 I - Un pôle d emploi toujours concentré et performant Les domaines d excellence de l aire urbaine Gestion (Sphéria, Groupama, Crédit Agricole, BNP etc ) Conception-Recherche (BRGM, INRA, CNRS, Servier, LVMH etc ) Des revenus moyens plus élevés que la moyenne (source : DGI impôts 2008) dans l aire urbaine en moyenne dans l agglomération en moyenne à Orléans dans le Loiret en région centre en France métropolitaine

9 Évolution exprimée e en points I - Un pôle d emploi toujours concentré et performant Une certaine élévation des qualifications Couronne : progression de la part des professions intermédiaires et des employés Pôle urbain et Périphérie : progression de la part des cadres, prof. intellectuelles sup. et prof. intermédiaires Agriculteurs exploitants Évolution de la part des emplois par CSP entre 1999 et 2007 Couronne Périphérie Orléans Artisans, Commerç, Chefs ent. Cadres Prof. intel. sup. Prof. intermédiaires Employés Ouvriers Ouvriers et employés = 51 % des emplois de l aire urbaine

10 I - Un pôle d emploi toujours concentré et performant Une part importante d emplois stratégiques Cadre des fonctions métropolitaines : correspondent à des emplois «stratégiques» révélateurs du rayonnement et de l attractivité des territoires. 4,0% 3,5% 3,0% 2,5% 2,0% Part des cadres des fonctions métropolitaines par aires urbaines en 2007 AU d'orléans AU de Tours AU d'angers 4 pôles de compétitivité : Cosmetic Valley (2005) S2E2 (2005) Elastopôle (2007) Dream (2010) 1,5% 1,0% 0,5% 1 pôle d excellence : Nekoé (2009) 0,0% Commerce interentreprises Conception Recherche Culture - Loisirs Gestion Prestations intellectuelles Les «fers de lances» de l aire urbaine d Orléans : la gestion la conception / recherche

11 I - Un pôle d emploi toujours concentré et performant Une domination du tertiaire Un pôle urbain tourné largement vers le tertiaire, en lien avec son rôle de capitale régionale (administration) Une périphérie spécialisée dans le commerce, transport et les services Une couronne où l activité industrielle reste importante 60% 50% Répartition des emplois par secteur d activité et par grand territoire en 2007 Orléans périphérie d'orléans couronne péri urbaine 40% 30% 20% 10% 0% Agriculture Industrie Construction Commerce, Transports, Services Adm. Enseignt, Santé, Social primaire secondaire tertiaire

12 Progression du nombre d'habitants par période et par secteur Orléans Périphérie Couronne habitants dans l aire urbaine depuis 1999 La couronne absorbe les 2/3 de cette croissance

13 II - Une croissance démographique plutôt en couronne Dans l agglomération, la production de logements n atteint pas le volume souhaité : en moyenne logements par an pour dans le PLH Logements livrés par années et types dans l'agglomération orléanaise Néanmoins, pour mémoire : De 1999 à 2008 logements habitants Agglomération Couronne Aire urbaine Logts en rés. spécialisées* Logts privés ordinaires Logts sociaux et TS ordinaires

14 II - Une croissance démographique plutôt en couronne Evolution du parc de logements de 1999 à 2007 Taille des ménages Couronne 2,56 Périphérie 2,40 Orléans 2,01 Plutôt des petits ménages en appartements dans la ville centre, Surtout des familles en pavillons dans la couronne.

15 II - Une croissance démographique plutôt en couronne Le besoin de construire des logements pour au moins stabiliser la population 3,0 2,9 2,8 2,7 2,6 2,5 2,4 2,3 2,2 2,1 2,0 1,9 1,8 Évolution du nombre moyen de personnes par logement entre 1982 et ,92 2,91 2,44 Orléans périphérie couronne 2,84 2,78 2,32 2,66 2,58 2,14 2,56 2,40 2, ,3 personnes en moyenne par logement en 2007 dans l aire urbaine Entre 1990 et 2007, en moyenne par an (aire urbaine) : - la population a augmenté de habitants - le parc de logements a progressé de unités quasiment 1 logement pour chaque habitant supplémentaire

16 II - Une croissance démographique plutôt en couronne par types de ménages 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% Cohabitation Famille (couple) Famille monoparentale Personne seule par âge du chef de ménage 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% 15 à 19 ans 20 à 24 ans 25 à 39 ans 40 à 54 ans 55 à 64 ans 65 à 79 ans 80 ans ou plus

17 II - Une croissance démographique plutôt en couronne Nombre de personnes Nombreux départs de familles d Orléans vers la périphérie, et surtout vers la couronne. Migrations résidentielles Solde des entrées et des sorties par types de ménages Orléans - Migrations résidentielles Ensemble des entrées et sorties de personnes par types de ménages départs arrivées Cohabitation Famille (couple) Famille monoparentale Personne seule

18 II - Une croissance démographique plutôt en couronne Des niveaux de prix sensiblement plus faibles hors agglomération Les territoires face au rêve de l accession : avantage à la couronne! Prix des transactions de terrains à bâtir ( ) Agglomération orléanaise (114 /m 2 en 2010) Couronne (59 /m 2 en 2010) Prix HT const Entre 2000 et 2009, les parcelles vendues en couronne ont été achetées pour moitié par des ménages originaires de l agglomération orléanaise.

19 II - Une croissance démographique plutôt en couronne Des revenus moyens plus élevés que la moyenne, oui mais... une capacité d emprunt limitée à (PTZ inclus) Prix du marché et capacités financières des primo-accédants : Pour un T4 Prix moyen des logements vendus Dans le neuf (Ocelor) Dépense moyenne du primo-accédant PTZ Dans le neuf en collectif * en individuel * Hors parking dans l ancien (Perval) Dans l ancien

20 déplacements domicile travail quotidien en % par rapport à % de ces déplacements se font en voiture

21 III - Un accroissement des déplacements domicile-travail Une dissociation toujours plus forte entre résidence et emploi Diminution de la part des actifs travaillant dans leur commune de résidence (31 % en 2007) 90% des actifs résidant en couronne utilisent leur voiture pour se rendre à leur travail Une dépendance toujours plus forte à la voiture

22 III - Un accroissement des déplacements domicile-travail Des déplacements importants au sein de l aire urbaine déplacements domicile-travail quotidiens en déplacements au sein de l aire urbaine (d une commune à une autre) + 11 % en 8 ans

23 Des possibilités de développement : perspective LGV Des possibilités d optimiser les déplacements domiciletravail Des demandes fortes en logement, mais une possibilité pour les salariés d accéder à la propriété Faire aimer la ville

24 1.la consommation foncière IV - Perspectives

25 2.Optimiser le tissu urbain existant IV - Perspectives

26 Rendre la ville intense plus désirable IV - Perspectives Valoriser les atouts de l urbain... Créer de l architecture innovante... Aménager des espaces publics attractifs...

27 IV - Perspectives Un développement concerté du territoire à l échelle de chaque commune et de l ensemble de l aire urbaine L occupation du sol en 2006 Secteurs urbanisés Activité économique Bois, Forêts Espaces agricoles AUAO Source : Corine Land Cover 2006

28 Merci de votre attention

Programme Local de. l Habitat 2010-2015. «Note de suivi et d actualisation - 2013» Conférence intercommunale du logement

Programme Local de. l Habitat 2010-2015. «Note de suivi et d actualisation - 2013» Conférence intercommunale du logement Conférence intercommunale du logement 03/02/2015 Rives de l Orne Hémicycle Programme Local de l Habitat 2010-2015 «Note de suivi et d actualisation - 2013» PARTIE I : Bilan annuel des objectif de production

Plus en détail

Depuis 2005 et l extension à l ancien sans travaux, le prêt à 0% connaît un succès sans précédent, alors que l ancien dispositif s essoufflait.

Depuis 2005 et l extension à l ancien sans travaux, le prêt à 0% connaît un succès sans précédent, alors que l ancien dispositif s essoufflait. Préambule Évoquée de façon générale dans la note de cadrage initiale (étude n 1 «L Habitat dans l Allier Constats et Enjeux» mars 2007), l accession sociale à la propriété (ou l accession aidée) fait ici

Plus en détail

SEMINAIRE DU 17 JUIN 2010

SEMINAIRE DU 17 JUIN 2010 SCOT sur le périmètre de la Conférence du Pays du Saint-Quentinois SEMINAIRE DU 17 JUIN 2010 Présentation des grandes lignes du diagnostic et de l él état initial de l environnementl Le contenu du SCOT

Plus en détail

Nombre de chômeurs 50 257 22 Taux de chômage en % 12,9 % 6,6 %

Nombre de chômeurs 50 257 22 Taux de chômage en % 12,9 % 6,6 % Commune de - Fiches synthétiques La France est aujourd hui la 6 e puissance économique mondiale. L économie française est principalement une économie de services. Le secteur tertiaire (activités de services)

Plus en détail

Quelles tendances pour le marché local de l habitat de Metz Métropole?

Quelles tendances pour le marché local de l habitat de Metz Métropole? Portes ouvertes AGURAM pour ses partenaires techniques 18 février 2014 Quelles tendances pour le marché local de l habitat de Metz Métropole? Marie-Charlotte DEVIN et Emmanuelle BIANCHINI Agence d Urbanisme

Plus en détail

Marché de l amélioration de l habitat

Marché de l amélioration de l habitat Marché de l amélioration de l habitat DONNÉES CHIFFRÉES Juin 2008 CE DOCUMENT PRÉSENTE LES PRINCIPALES DONNÉES DÉCRIVANT LE MARCHÉ DE L AMÉLIORATION DE L HABITAT. IL EST RÉGULIÈREMENT ACTUALISÉ. 1. L amélioration

Plus en détail

Les propriétaires bailleurs personnes physiques

Les propriétaires bailleurs personnes physiques Les propriétaires bailleurs personnes physiques Nb de logements locatifs détenus par des personnes physiques en hausse depuis la fin des années 1990. Entre 1988 et 1996, ce parc, qui comprend des logements

Plus en détail

La mobilité résidentielle : parcours dominants et tendances nouvelles

La mobilité résidentielle : parcours dominants et tendances nouvelles 6 La mobilité résidentielle : parcours dominants et tendances nouvelles Orha Nord-Pas-de-Calais 54 Les Cahiers de l Orha - Avril 24 La mobilité résidentielle : parcours dominants et tendances nouvelles

Plus en détail

PARIS 1954. Données statistiques. 13 e arrondissement. Population, logement, emploi. Atelier Parisien d Urbanisme - septembre 2005.

PARIS 1954. Données statistiques. 13 e arrondissement. Population, logement, emploi. Atelier Parisien d Urbanisme - septembre 2005. PARIS 1954 1999 Données statistiques Population, logement, emploi InterAtlas 13 e arrondissement Atelier Parisien d Urbanisme - septembre 2005 Avertissement La série de recueils «Paris Evolution 1954-1999»

Plus en détail

territoire Alpes Sud Isère marché du travail

territoire Alpes Sud Isère marché du travail Direction territoriale ISERE territoire Alpes Sud Isère marché du travail Introduction les demandeurs d emploi Evolution du nombre de demandeurs d emploi Caractéristiques (âge sexe formation qualification

Plus en détail

Portrait statistique du SCoT Provence Méditerranée

Portrait statistique du SCoT Provence Méditerranée Portrait statistique du Provence 554442 habitants en 123349 ha de surface périmètre géographique au 1er janvier 211 OCCUPATION DU SOL Provence Structuration de l'espace en 26 évolution 99-6 territoires

Plus en détail

>>> PARTIE 4 : PÉRIURBANISATION ET CONSOMMATION D ESPACES LA CONSOMMATION D ESPACES POUR L HABITAT

>>> PARTIE 4 : PÉRIURBANISATION ET CONSOMMATION D ESPACES LA CONSOMMATION D ESPACES POUR L HABITAT Les lois du Grenelle de l environnement réaffirment l exigence de lutter contre la régression des surfaces agricoles et naturelles. À cette fin, elles renforcent le rôle des documents d urbanisme, notamment

Plus en détail

Un nouveau PLH pour la Communauté de Communes du Pays des Herbiers

Un nouveau PLH pour la Communauté de Communes du Pays des Herbiers Un nouveau PLH pour la Communauté de Communes du Pays des Herbiers Mercredi 19 décembre 2012 Diagnostic Les étapes de l élaboration du PLH de la CCPH 1) Dresser le bilan du précédent PLH et repartir d

Plus en détail

C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S

C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S D U L U Y D E B É A R N La Communauté de Commune du Luy de Béarn : Se situe au Nord-Est du Béarn Est composée de 4 communes Compte 9722 habitants en 2006 Pour une

Plus en détail

Etude Habitat - Cadre de vie Foncier

Etude Habitat - Cadre de vie Foncier Bassin de vie de Lanta - Caraman Etude Habitat - Cadre de vie Foncier Diagnostic et enjeux septembre 2011 Sommaire Evolutions démographiques et économiques Dynamiques démographiques et économiques Mobilités

Plus en détail

Description des variables de la base de données. a. Attractivité démographique pour les différents types de population

Description des variables de la base de données. a. Attractivité démographique pour les différents types de population Description des variables de la base de données a. Attractivité démographique pour les différents types de population Sources : Recensements de 1962 à 2006 et Clap 2007 - a01_popmoy62, a01_popmoy68, a01_popmoy75,

Plus en détail

Les communes de des quartiers aux profils

Les communes de des quartiers aux profils Les communes de des quartiers aux profils Les quartiers qui composent les cinq communes de l Ouest présentent des caractéristiques très contrastées : des zones denses d habitat social quasiment saturées,

Plus en détail

Etude statistique de la production de maisons individuelles en secteur aménagé et en diffus en France Métropolitaine

Etude statistique de la production de maisons individuelles en secteur aménagé et en diffus en France Métropolitaine Etude statistique de la production de maisons individuelles en secteur aménagé et en diffus en France Métropolitaine Adequation - Caron Marketing - SNAL / UMF - Novembre 2010 1 Objectifs de l étude et

Plus en détail

Création de près de 9 600 emplois entre 1999 et 2012 La diminution des agriculteurs plombe l emploi

Création de près de 9 600 emplois entre 1999 et 2012 La diminution des agriculteurs plombe l emploi Direction départementale des Territoires de la Analyse sociodémographique de la N 2 Juillet 2015 (version actualisée) C É A S Création de près de 9 600 emplois entre 1999 et 2012 La diminution des agriculteurs

Plus en détail

Diagnostic. Le territoire lillois

Diagnostic. Le territoire lillois Diagnostic Le territoire lillois Evolutions démographiques et profil des ménages Le territoire le plus dense (6 600 hab/km 2 ), 22% des habitants et 27% des ménages de LMCU 20% et 25% pour Lille seule

Plus en détail

Séminaire de l'observation urbaine. 13 novembre 2012. La maison individuelle, une réponse au logement des français?

Séminaire de l'observation urbaine. 13 novembre 2012. La maison individuelle, une réponse au logement des français? La maison individuelle, une réponse au logement des français? Séminaire de l'observation urbaine 13 novembre 2012 ministère de l'égalité des territoires et du Logement ministère de l'écologie, du Développement

Plus en détail

Regards croisés Lyon-Marseille

Regards croisés Lyon-Marseille JEUDI 28 MAI 2015 Regards croisés Lyon-Marseille Deux territoires face aux tendances récentes REGARDS CROISÉS LYON-MARSEILLE Démographie Zoom sur les dynamiques démographiques des métropoles. Habitat Les

Plus en détail

Zoom sur l Emploi Rendez-vous d information sur l économie, l emploi et les services de la communauté de communes du Bocage mayennais

Zoom sur l Emploi Rendez-vous d information sur l économie, l emploi et les services de la communauté de communes du Bocage mayennais Zoom sur l Emploi Rendez-vous d information sur l économie, l emploi et les services de la communauté de communes du Bocage mayennais Novembre 2010 Déroulement de la rencontre Un temps d information pour

Plus en détail

Economie, emploi, services à la population

Economie, emploi, services à la population Elaboration de la charte fondatrice du PNR du Doubs Horloger Economie, emploi, services à la population Partage du diagnostic 9 juillet 2015 LE CADRE DE TRAVAIL Objectifs : Partager / compléter et spatialiser

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme Plan Local d Urbanisme Prenant la suite du Plan d Occupation des Sols (POS) actuel, le Plan Local d Urbanisme (PLU) formalise les intentions d aménagement de la ville de Villiers-sur-Marne pour les 10-15

Plus en détail

C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S O U S S E G A B A S

C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S O U S S E G A B A S C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S O U S S E G A B A S La Communauté de Commune Ousse Gabas : Se situe dans le Centre Ouest du Béarn Est composée de 15 communes Compte 11037 habitants en 2006 Pour

Plus en détail

Programme Local de l Habitat Diagnostic SOMMAIRE. Préambule... 5 1 Présentation du territoire... 7 2 Des éléments de contexte à prendre en compte...

Programme Local de l Habitat Diagnostic SOMMAIRE. Préambule... 5 1 Présentation du territoire... 7 2 Des éléments de contexte à prendre en compte... SOMMAIRE Préambule... 5 1 Présentation du territoire... 7 2 Des éléments de contexte à prendre en compte... 8 2.1 Le Schéma de Cohérence Territoriale... 8 2.2 Une politique départementale en pleine évolution...

Plus en détail

Le pays Cœur de Flandre : un territoire structuré sous l influence grandissante de la métropole lilloise

Le pays Cœur de Flandre : un territoire structuré sous l influence grandissante de la métropole lilloise Avril 2006 Le pays Cœur de Flandre : un territoire structuré sous l influence grandissante de la métropole lilloise Le pays Cœur de Flandre compte plus de 115 000 habitants en 1999 (125 000 en incluant

Plus en détail

La nouvelle région Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine compte vingt aires urbaines dont le pôle

La nouvelle région Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine compte vingt aires urbaines dont le pôle N 18 Septembre 20 Les grandes aires urbaines d ACAL : la croissance démographique tirée par les couronnes des grands pôles La nouvelle région Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine compte vingt aires urbaines

Plus en détail

L OBSERVATOIRE. Qui travaille où? Zoom sur les actifs entrants et sortants du Valenciennois

L OBSERVATOIRE. Qui travaille où? Zoom sur les actifs entrants et sortants du Valenciennois N 4 Janvier 2014 L OBSERVATOIRE Lettre d informations de la Direction de la Prospective Territoriale Qui travaille où? Zoom sur les actifs entrants et sortants du Valenciennois Qui travaille où? Zoom sur

Plus en détail

La Chapelle-des-Marais Mars 2013. DONNéES PHARES. addrn. Chiffres-clés des communes

La Chapelle-des-Marais Mars 2013. DONNéES PHARES. addrn. Chiffres-clés des communes DONNéES PHARES Chiffres-clés des communes Mars 2013 addrn >> 2 données phares O N S E Sommaire Cap Atlantique Brière CARENE CC du Pays de Pont-Château Saint-Gildas-des-Bois CC Loire et Sillon POPULATION

Plus en détail

PLU de Bezannes. Réunion publique du 16/12/2015. pour une concertation élargie

PLU de Bezannes. Réunion publique du 16/12/2015. pour une concertation élargie PLU de Bezannes Réunion publique du 16/12/2015 pour une concertation élargie Déroulé 1. Pourquoi réviser le PLU? La démarche et les nouveautés législatives 2. Les grandes tendances du diagnostic 3. Quel

Plus en détail

C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S

C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S D E S A L I E S D E B É A R N La Communauté de Commune de Salies de Béarn : Se situe au Nord-Ouest du Béarn Est composée de 11 communes Compte 7681 habitants en

Plus en détail

Agence CITTE CLAES - AEThIC Environnement 2014 LES PARAMETRES SUPRA COMMUNAUX 106 LES EQUIPEMENTS DE LA COMMUNE 110 ANALYSE SOCIO-DEMOGRAPHIQUE 123

Agence CITTE CLAES - AEThIC Environnement 2014 LES PARAMETRES SUPRA COMMUNAUX 106 LES EQUIPEMENTS DE LA COMMUNE 110 ANALYSE SOCIO-DEMOGRAPHIQUE 123 2 EME PARTIE : DIAGNOSTIC DU TERRITOIRE 105 LES PARAMETRES SUPRA COMMUNAUX 106 1. LA DIRECTIVE TERRITORIALE D AMENAGEMENT DE L ESTUAIRE DE LA LOIRE 106 2. LE SCOT DE LA METROPOLE NANTESSAINTNAZAIRE 107

Plus en détail

FICHE PROFIL - QUARTIERS DE LA POLITIQUE DE LA VILLE Données des Recensements de la population de 1990 et 1999

FICHE PROFIL - QUARTIERS DE LA POLITIQUE DE LA VILLE Données des Recensements de la population de 1990 et 1999 N de : 9305020 N Dépt : 13 DONNEES ESSENTIELLES Evol 90-99 1990 en % Evol 1999 90-99 en % Evol 90-99 en % Population totale 19 938 19 896-0,2 134 672 136 578 1,4 1 315 316 1 349 584 2,6 % de moins de 20

Plus en détail

Une excellente année pour l immobilier et le crédit?

Une excellente année pour l immobilier et le crédit? 2016 Une excellente année pour l immobilier et le crédit? Le marché de l immobilier est reparti! Oui! Le nombre de transactions atteint en 2015 - en hausse de 17% par rapport à 2014 selon les prévisions

Plus en détail

Modes de vie : Renouveler le regard pour guider les décisions. Rencontres territoriales du SCOTERS Mai 2013

Modes de vie : Renouveler le regard pour guider les décisions. Rencontres territoriales du SCOTERS Mai 2013 Modes de vie : Renouveler le regard pour guider les décisions Rencontres territoriales du SCOTERS Mai 2013 Eléments de contexte Dans le cadre de rencontres destinées aux élus du territoire, le SCOTERS,

Plus en détail

Le commerce de proximité dans l Intra Muros Eléments de diagnostic

Le commerce de proximité dans l Intra Muros Eléments de diagnostic Le commerce de proximité dans l Intra Muros Eléments de diagnostic Problématique : Depuis 2004, on observe une perte de dynamisme commercial sur le secteur de l Intra-Muros avec une augmentation du nombre

Plus en détail

Pas de Calais. Le SESDRA dans la Région R. Nord Pas de Calais. Nord SESDRA. Limites du Pays d Artois. Limites du Pays du Ternois

Pas de Calais. Le SESDRA dans la Région R. Nord Pas de Calais. Nord SESDRA. Limites du Pays d Artois. Limites du Pays du Ternois PRÉSENTATION DU SESDRA http://www.scot-region-arras.org Le SESDRA c est où? Le SESDRA dans la Région R Nord Pas de Calais SESDRA Nord Limites du Pays d Artois Limites du Pays du Ternois Pays du Ternois

Plus en détail

Janvier 2011 vague 9. 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris Cedex 02 Tél. : (33) 01 44 94 40 00 Fax : (33) 01 44 94 40 01 www.csa.

Janvier 2011 vague 9. 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris Cedex 02 Tél. : (33) 01 44 94 40 00 Fax : (33) 01 44 94 40 01 www.csa. Baromètre Union des Maisons Françaises Janvier 2011 vague 9 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris Cedex 02 Tél. : (33) 01 44 94 40 00 Fax : (33) 01 44 94 40 01 www.csa.eu SA au capital de 1 571 600 Siren

Plus en détail

professionnelle L égalité Tableau de bord Édito 64 communes regroupées 198 724 habitants au 31/12/2006 Pays de Saint-Brieuc

professionnelle L égalité Tableau de bord Édito 64 communes regroupées 198 724 habitants au 31/12/2006 Pays de Saint-Brieuc Version automne 2009 L égalité professionnelle Tableau de bord Pays de Saint-Brieuc Édito 45,8% de femmes salariées, 81,7% de femmes parmi les personnes à temps partiel, salaire inférieur de 14% à celui

Plus en détail

Quartier des Boutiques Folie Couvrechef

Quartier des Boutiques Folie Couvrechef Quartier situé sur la commune de CAEN 1 796 habitants en 2011, soit 0,8 % de Caen la mer RVATO I solida territ rités oriales ui n 2015 J Quartier des Boutiques Folie Couvrechef O BSE RE Portraits de quartiers

Plus en détail

Bilan éco Bilan éc nomique onomique Bilan éc

Bilan éco Bilan éc nomique onomique Bilan éc Bilan économique Bilan économique 2009 BASSIN D EMPLOI VENDÉE OUEST Après une année 2009 éprouvante, l économie vendéenne semble enfin s engager sur le chemin de la reprise Après avoir débuté dans un climat

Plus en détail

udesté on it ecl Col

udesté on it ecl Col Collection études LA C EST 49% de la population girondine en 21 * 727 466 habitants (INSEE 21) * 7% de croissance en 1 ans (INSEE) * 27 communes * 4 ème Communauté Urbaine de France (INSEE 28) 53% des

Plus en détail

Partie II : Consommation d espaces naturels, agricoles et forestiers

Partie II : Consommation d espaces naturels, agricoles et forestiers Partie II : Consommation d espaces naturels, agricoles et forestiers 91 Sommaire Partie II A. Analyse de la consommation d espaces naturels, agricoles et forestiers 93 1. Préambule... 93 2. Evolution de

Plus en détail

LES CHIFFRES CLÉS DU MARCHÉ IMMOBILIER

LES CHIFFRES CLÉS DU MARCHÉ IMMOBILIER Avignon, le 10 juillet 2013 Séminaire marchés immobiliers LES CHIFFRES CLÉS DU MARCHÉ IMMOBILIER CREDIT FONCIER IMMOBILIER DIRECTION DE L HABITAT / ETUDES >LES INDICATEURS DU MARCHÉ IMMOBILIER AU PLAN

Plus en détail

Chapitre 2 : Les facteurs de production

Chapitre 2 : Les facteurs de production Chapitre 2 : Les facteurs de production Introduction Introduction (1) Production : Emploi des ressources nécessaires à la création des biens et des services => Combinaison des facteurs de production Travail,

Plus en détail

Rennes Métropole «chiffres clés» 2015

Rennes Métropole «chiffres clés» 2015 Rennes Métropole «chiffres clés» 2015 DÉMOGRAPHIE HABITAT FONCIER ÉCONOMIE EMPLOI FORMATION SOCIAL FISCALITÉ DÉPLACEMENTS ENVIRONNEMENT TOURISME SÉCURITÉ 2015-041-ETU-017 édition 17/12/2015 André CROCQ

Plus en détail

PLU de Saint-Lys Réunion publique et comités participatifs sur les enjeux du nouveau document d urbanisme Le 03/11/2015 ---

PLU de Saint-Lys Réunion publique et comités participatifs sur les enjeux du nouveau document d urbanisme Le 03/11/2015 --- PLU de Saint-Lys Réunion publique et comités participatifs sur les enjeux du nouveau document d urbanisme Le 03/11/2015 --- Sur la base de propositions du bureau d études Novembre 2015 Dossier 150244 Contenu

Plus en détail

Analyse économique de la périurbanisation des villes. Jean Cavailhès A L I M E N T A T I O N A G R I C U L T U R E E N V I R O N N E M E N T

Analyse économique de la périurbanisation des villes. Jean Cavailhès A L I M E N T A T I O N A G R I C U L T U R E E N V I R O N N E M E N T Analyse économique de la périurbanisation des villes Jean Cavailhès L espace périurbain : de quoi parle-t-on? La définition statistique Pôle urbain = commune centre + banlieue Couronne périurbaine = =

Plus en détail

En plus, il y a la connexion très haut débit! L'atelier au coeur du parc d activités, ce sont des clients assurés!

En plus, il y a la connexion très haut débit! L'atelier au coeur du parc d activités, ce sont des clients assurés! Aménager un espace en un nouveau quartier économique alliant services, proximité de l habitat et respect de l environnement, c est le projet audacieux et attendu, initié par les communes d Orgères et de

Plus en détail

PROGRAMME LOCAL 2008-2013 DIAGNOSTIC DE L HABITAT

PROGRAMME LOCAL 2008-2013 DIAGNOSTIC DE L HABITAT PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT 2008-2013 DIAGNOSTIC Sommaire Introduction 1. Les fondements juridiques et la portée juridique du Programme Local de l Habitat 2. Les objectifs et les principes du Programme

Plus en détail

des terres le prix L essentiel des marchés fonciers ruraux en 2012 LA SYNTHÈSE juin 2013

des terres le prix L essentiel des marchés fonciers ruraux en 2012 LA SYNTHÈSE juin 2013 le prix LA SYNTHÈSE juin 2013 des terres L essentiel des marchés fonciers ruraux en 2012 1 Connaître les dynamiques des marchés fonciers ruraux pour mieux agir Pourquoi une étude des marchés fonciers ruraux

Plus en détail

Soultz-Sous. Sous-Forêts. Plan Local d Urbanismed. Lundi 18 janvier 2010. Commune de Soultz-Sous-Forêts

Soultz-Sous. Sous-Forêts. Plan Local d Urbanismed. Lundi 18 janvier 2010. Commune de Soultz-Sous-Forêts Soultz-Sous Sous-Forêts Plan Local d Urbanismed Première réunion r publique Lundi 18 janvier 2010 Une réunion en deux temps 1. Les règles du jeu d un PLU? 2. Quel projet pour Soultz-Sous-Forêts? Echanges

Plus en détail

ILE DE FRANCE - Rosny-sous-Bois - 93

ILE DE FRANCE - Rosny-sous-Bois - 93 ILE DE FRANCE - Rosny-sous-Bois - 93 Loueur en Meublé Non Professionnel Dispositif Censi Bouvard Une Réalisation OCEANIS Groupe Equalliance Ensemble, nous valorisons votre patrimoine Construction Valorisation

Plus en détail

L impact des nouveaux modes de financement des CAF pour les places en crèches Une enquête menée dans les départements normands

L impact des nouveaux modes de financement des CAF pour les places en crèches Une enquête menée dans les départements normands formation pour pouvoir exercer ce métier et ne pas être ainsi confondue avec une employée de maison. Les assistantes parentales souhaiteraient aussi que ce métier soit rattaché à la Convention collective

Plus en détail

Au 1 er janvier 2011, 635 500 habitants vivent dans le Puy-de-Dôme. Depuis 1999, le rythme de croissance de sa

Au 1 er janvier 2011, 635 500 habitants vivent dans le Puy-de-Dôme. Depuis 1999, le rythme de croissance de sa Au 1 er janvier 2011, 635 500 habitants vivent dans le Puy-de-Dôme. Depuis 1999, le rythme de croissance de sa population ne fléchit pas, contrairement au reste de l Auvergne. Cette constance masque cependant

Plus en détail

L évolution du marché du travail de 1986 à 2006

L évolution du marché du travail de 1986 à 2006 DIRECTION GÉNÉRALE STATISTIQUE ET INFORMATION ÉCONOMIQUE COMMUNIQUÉ DE PRESSE 26 avril 2007 L évolution du marché du travail de 1986 à 2006 Ces 20 dernières années, 740.000 travailleurs sont venus grossir

Plus en détail

Observatoire du développement durable

Observatoire du développement durable Observatoire du développement durable Volet économique décembre 2009 2 AGENDA 21 VOLET SOCIAL éditorial Le Grand Lyon a voulu se doter d un observatoire du développement durable articulé autour d un volet

Plus en détail

Difficulté d accès au logement des jeunes et attractivité de l Île-de-France. Rencontre du CRIES Île-de-France 17 juin 2015 Hélène Joinet

Difficulté d accès au logement des jeunes et attractivité de l Île-de-France. Rencontre du CRIES Île-de-France 17 juin 2015 Hélène Joinet Difficulté d accès au logement des jeunes et attractivité de l Île-de-France Rencontre du CRIES Île-de-France 17 juin 2015 Hélène Joinet 1 L île-de-france, une des métropoles les plus jeunes d Europe Jeunesse

Plus en détail

Consommation d espace en Haute-Loire

Consommation d espace en Haute-Loire Direction Départementale des Territoires (DDT) HAUTE-LOIRE PRÉFET DE LA HAUTE-LOIRE Rapport Juin 2013 Consommation d espace en Haute-Loire Mission connaissance des Territoires INDICATEURS CARTOGRAPHIQUES

Plus en détail

La construction de maisons individuelles en Champagne-Ardenne en 2012

La construction de maisons individuelles en Champagne-Ardenne en 2012 DREAL Champagne- Ardenne Juin 2014 OBSERVATION ET STATISTIQUES Le logement en chiffres La construction de maisons individuelles en Champagne-Ardenne en 2012 En 2012, 2 191 permis ont été délivrés en Champagne-Ardenne

Plus en détail

Révision du SCoT du Pays Segréen. Réunion publique lundi 30 novembre 2015. Révision du SCoT du Pays Segréen Comité technique Novembre 2015 1

Révision du SCoT du Pays Segréen. Réunion publique lundi 30 novembre 2015. Révision du SCoT du Pays Segréen Comité technique Novembre 2015 1 Révision du SCoT du Pays Segréen Réunion publique lundi 30 novembre 2015 Révision du SCoT du Pays Segréen Comité technique Novembre 2015 1 SOMMAIRE Point d étape / avancement du SCoT Présentation du projet

Plus en détail

GéoLife, la data géomarketing d Orange Advertising au service de vos campagnes digitales

GéoLife, la data géomarketing d Orange Advertising au service de vos campagnes digitales GéoLife, la data géomarketing d Orange Advertising au service de vos campagnes digitales GéoLife : la segmentation géomarketing propriétaire d Orange Conçue et utilisée par les équipes «Connaissance Clients»

Plus en détail

En 2011, 483 000 enfants de

En 2011, 483 000 enfants de Octobre 13 N 411 Une diversité des familles à, avec plus de foyers monoparentaux qu ailleurs et moins de familles Population A, 32 enfants de moins de 25 ans, soit 7 % des enfants parisiens, vivent dans

Plus en détail

Population LA VILLE ET L HOMME

Population LA VILLE ET L HOMME Saint-Jean-de-la-Ruelle constate aujourd hui une diminution de sa population. Ce phénomène est le résultat conjugué d un solde migratoire négatif la croissance urbaine touche à présent les communes les

Plus en détail

Département des Landes (40) - Dossier complet

Département des Landes (40) - Dossier complet Département des Landes (4) - Dossier complet Chiffres clés Évolution et structure de la population Département des Landes (4) POP T - Population par grandes tranches d'âges 211 26 Ensemble 387 929 1, 362

Plus en détail

Compte rendu de la rencontre du Club Construction Durable Logement social du 26 mars 2013. Comment anticiper les usages de demain?

Compte rendu de la rencontre du Club Construction Durable Logement social du 26 mars 2013. Comment anticiper les usages de demain? Compte rendu de la rencontre du Club Construction Durable Logement social du 26 mars 2013 Comment anticiper les usages de demain? Christine Grèzes, Directrice Développement durable Bouygues Construction

Plus en détail

FORMATION Élaborer, mettre en œuvre et piloter un PLUi

FORMATION Élaborer, mettre en œuvre et piloter un PLUi FORMATION Élaborer, mettre en œuvre et piloter un PLUi TUNA Telesforo Chargé de mission urbanisme et bâtiments Communauté de Communes Cœur de Puisaye La collaboration avec les communes dans la conduite

Plus en détail

La consommation d espace

La consommation d espace 3 dans le Pays de Châlons-en-Champagne 5 Sommaire Méthodologie.p 7 Territoires d études..p 9 Partie 1. Occupation du sol......p 11 La consommation foncière pose des problèmes écologiques et économiques...p

Plus en détail

Bois d Arcy la dynamique démographique. Une croissance démographique qui se poursuit. Les ménages INSEE 1999-2008

Bois d Arcy la dynamique démographique. Une croissance démographique qui se poursuit. Les ménages INSEE 1999-2008 Bois d Arcy la dynamique démographique Une croissance démographique qui se poursuit Entre 1999 et 2008, la population de Bois d Arcy a augmenté de 1 550 habitants avec un rythme moyen de 1,35 % par an.

Plus en détail

Vous pensez développer de nouvelles solutions d accueil pour la petite enfance (0-6 ans)?

Vous pensez développer de nouvelles solutions d accueil pour la petite enfance (0-6 ans)? Vous pensez développer de nouvelles solutions d accueil pour la petite enfance (0-6 ans)? Document à l attention des collectivités territoriales LE DIAGNOSTIC TERRITORIAL PARTAGE une étape incontournable,

Plus en détail

Programme ramme Local de l Habitat Communauté de communes Val de l Indre Brenne et Commune de Buzançais. DIAGNOSTIC Novembre 2011

Programme ramme Local de l Habitat Communauté de communes Val de l Indre Brenne et Commune de Buzançais. DIAGNOSTIC Novembre 2011 Programme ramme Local de l Habitat Communauté de communes Val de l Indre Brenne et Commune de Buzançais DIAGNOSTIC Novembre 2011 SOMMAIRE INTRODUCTION 4 A) LE TERRITOIRE D ETUDE 4 UN TERRITOIRE RURAL ATTRACTIF

Plus en détail

Population. 1. Une faible croissance démographique. Un poids démographique important au Nord-Est parisien

Population. 1. Une faible croissance démographique. Un poids démographique important au Nord-Est parisien #1 2 1 Globalement, la ville connaît une relative stagnation de sa population, qui s explique en grande partie par un solde migratoire négatif. Toutefois, les moyennes statistiques démographiques n'ont

Plus en détail

Saint-Jean Eudes. Portraits de quartiers en veille active de Caen la mer. AUCAME Caen Normandie. IRIS* CONCERNÉ : Saint-Jean Eudes

Saint-Jean Eudes. Portraits de quartiers en veille active de Caen la mer. AUCAME Caen Normandie. IRIS* CONCERNÉ : Saint-Jean Eudes Quartier situé sur la commune de CAEN 1 899 habitants en 2011, soit 0,8 % de la population de solida territ rités oriales ui n 2015 J Saint-Jean Eudes O RVATO I RE Portraits de quartiers en veille active

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. V0Z-Aides-soignants

Synthèse. Dynamique de l emploi. V0Z-Aides-soignants V0Z-Aides-soignants Synthèse Les aides-soignants délivrent aux patients hospitalisés l ensemble des soins à caractère non médical. Les aides puéricultrices qui travaillent en crèche sont comprises dans

Plus en détail

entreprises Choisissez un TERRITOIRE d INNOVATION! Entreprendre Innover Se développer Comprendre Se faire connaître

entreprises Choisissez un TERRITOIRE d INNOVATION! Entreprendre Innover Se développer Comprendre Se faire connaître entreprises Choisissez un TERRITOIRE d INNOVATION! Entreprendre Innover Se développer Comprendre Se faire connaître Un territoire d excellence 23 communes 102 203 habitants 14 parcs d activités 8000 entreprises

Plus en détail

Production foncière, activité du logement neuf et de l aménagement en Ile-de-France

Production foncière, activité du logement neuf et de l aménagement en Ile-de-France Production foncière, activité du logement neuf et de l aménagement en Ile-de-France Colloque Ile-de-France Libérer du foncier : un geste solidaire en faveur du logement au Conseil Régional d Ile-de-France

Plus en détail

résidences étudiantes, un marché à étudier de près résidence étudiante

résidences étudiantes, un marché à étudier de près résidence étudiante résidences étudiantes, un marché à étudier de près pour investir dans la durée, il faut voir loin L enseignement supérieur est devenu un véritable enjeu stratégique. Le nombre d étudiants a doublé en 10

Plus en détail

L insertion professionnelle des Masters de l Université Toulouse 1 Capitole par composante

L insertion professionnelle des Masters de l Université Toulouse 1 Capitole par composante Observatoire de la Vie Etudiante L insertion professionnelle des Masters de l Université Toulouse 1 Capitole par composante Résultats de l enquête sur le devenir des diplômés 2009 de master au 1 er décembre

Plus en détail

tt ic i www.urbanis.fr Etude, Elaboration, Suivi et Evaluation du Programme Local de l Habitat Décembre 2010

tt ic i www.urbanis.fr Etude, Elaboration, Suivi et Evaluation du Programme Local de l Habitat Décembre 2010 Communau tté d agg lomél rra tt ion i Beaune Cô tte e tt Sud Etude, Elaboration, Suivi et Evaluation du Programme Local de l Habitat Diagnosi tt ic i Décembre 2010 Contact 56 av. du Drapeau 21 000 Dijon

Plus en détail

LE FLASH. Octant. Territoires La communauté d agglomération de Rennes. Numéro 94 - Janvier 2004

LE FLASH. Octant. Territoires La communauté d agglomération de Rennes. Numéro 94 - Janvier 2004 LE FLASH Octant Le Verger Territoires La communauté d agglomération de Gévezé Partenay de Bretagne Clayes La chapelle des Fougeretz Betton Saint- Gilles La Chapelle- Pacé Saint-Grégoire Montgermont Thouarault

Plus en détail

Le secteur du bâtiment

Le secteur du bâtiment Le secteur du bâtiment 1. La construction neuve La forte accélération du décrochage de l activité observée depuis la fin 2008 avait cédé à une stabilisation du rythme de recul à partir du troisième trimestre

Plus en détail

SCOT cantons Grimaud St Tropez

SCOT cantons Grimaud St Tropez SCOT cantons St Tropez PROVENCE-ALPES-COTE D'AZUR 17 rue Menpenti 13387 MARSEILLE CEDEX 1 Tél. : 4 91 17 57 57 Fax : 4 91 17 59 59 http://www.insee.fr Territoire Cartographie de la zone 12 communes, 2

Plus en détail

Performance énergétique et environnementale dans les bâtiments existants

Performance énergétique et environnementale dans les bâtiments existants Performance énergétique et environnementale dans les bâtiments existants 23/05/2012 Certivéa : un partenaire du changement Certivéa, filiale du Groupe CSTB, est un partenaire du changement pour les acteurs

Plus en détail

Travail autonome en couple

Travail autonome en couple Katherine Marshall La croissance récente du travail autonome a fait l objet d un certain nombre d études. Celles-ci ont surtout porté sur les facteurs déterminants, les transitions, les jeunes et les femmes

Plus en détail

LOGEMENT : L ÉVOLUTION DU POUVOIR D ACHAT DES PRIMO-ACCÉDANTS

LOGEMENT : L ÉVOLUTION DU POUVOIR D ACHAT DES PRIMO-ACCÉDANTS LOGEMENT LOGEMENT : L ÉVOLUTION DU POUVOIR D ACHAT DES PRIMO-ACCÉDANTS Le «pouvoir d achat immobilier» des ménages est un concept important pour l analyse des marchés du logement. Dans cet article, Ingrid

Plus en détail

Pays de Retz Stratégie de développement économique. Cahier3. Emploi & Formation. octobre 2015

Pays de Retz Stratégie de développement économique. Cahier3. Emploi & Formation. octobre 2015 Pays de Retz Stratégie de développement économique Emploi & Formation octobre 2015 Cahier3 Édito Le syndicat mixte du SCoT (Schéma de Cohérence Territoriale) a décidé de conduire une étude de stratégie

Plus en détail

RÉSIDENTIEL TOURISTIQUE GOLFIQUE

RÉSIDENTIEL TOURISTIQUE GOLFIQUE VILLE DE TOSSE Projet d aménagement RÉSIDENTIEL TOURISTIQUE GOLFIQUE PARTICIPEZ AU DIALOGUE TERRITORIAL DEMAIN À TOSSE? PROJET D AMÉNAGEMENT TOURISTIQUE RÉSIDENTIEL GOLFIQUE RÉUNION PUBLIQUE TOSSE 9 NOVEMBRE

Plus en détail

Assemblée de quartier Joliot-Curie

Assemblée de quartier Joliot-Curie Révision du Plan Local d Urbanisme Assemblée de quartier Joliot-Curie 7 avril 2015 ORDRE DU JOUR : 1. Rappel du contenu du diagnostic PLU 2. Présentation des données clés du diagnostic 3. Travail par groupes

Plus en détail

Chapitre 2 : mise à jour du diagnostic urbain et architectural

Chapitre 2 : mise à jour du diagnostic urbain et architectural Chapitre 2 : mise à jour du diagnostic urbain et architectural 59 2. Analyse urbaine à l échelle globale : 2.1. Analyse des morphologies urbaines : mise à jour de l analyse urbaine Immeubles Maison de

Plus en détail

Synthèse. Intensité du travail et usages des technologies de l information et de la communication. Enquêtes Conditions de travail

Synthèse. Intensité du travail et usages des technologies de l information et de la communication. Enquêtes Conditions de travail Synthèse Direction de l animation de la recherche, des études et des statistiques Numéro 14 Juin 2015 Intensité du travail et usages des technologies de l information et de la communication Enquêtes Conditions

Plus en détail

PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT

PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT Communauté de Communes du Pays de Lesneven - Côte des Légendes PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT Première partie DIAGNOSTIC 09-CLG-n 207 Agence de DEveloppement et d'urbanisme du Pays de Brest 24 rue Coat ar

Plus en détail

L accession sociale à la propriété en Gironde. Le développement d une offre maîtrisée : enjeux et leviers de l action. Réunion du 25 juin 2009

L accession sociale à la propriété en Gironde. Le développement d une offre maîtrisée : enjeux et leviers de l action. Réunion du 25 juin 2009 L accession sociale à la propriété en Gironde Le développement d une offre maîtrisée : enjeux et leviers de l action Réunion du 25 juin 2009 Synthèse Synthèse de l étude Codra l étude2008 CODRA / DDE 2008

Plus en détail

2. Vers une meilleure maîtrise de l espace rural

2. Vers une meilleure maîtrise de l espace rural 2. Vers une meilleure maîtrise de l espace rural f Petits collectifs à Francheville cellaire minimal de 500 m² et une hauteur maximale de 12 m. La commune veut également concentrer le développement dans

Plus en détail

Enquête Ménages Déplacements de la «Grande Agglomération Toulousaine» Principaux résultats octobre 2014

Enquête Ménages Déplacements de la «Grande Agglomération Toulousaine» Principaux résultats octobre 2014 Mardi 4 novembre 2014 Enquête Ménages Déplacements de la «Grande Agglomération Toulousaine» Principaux résultats octobre 2014 Sommaire Le territoire d enquête Rappel des grands principes de l enquête Le

Plus en détail

Rennes Métropole. «chiffres clés» foncier économie emploi formation social fiscalité déplacements environnement tourisme sécurité

Rennes Métropole. «chiffres clés» foncier économie emploi formation social fiscalité déplacements environnement tourisme sécurité AUDIAR 2014-001-ETU-016A Rennes Métropole «chiffres clés» Juin 2014 démographie habitat foncier économie emploi formation social fiscalité déplacements environnement tourisme sécurité démographie habitat

Plus en détail

2 Scénario 2 : «Les polarités fonctionnelles organisent le territoire»

2 Scénario 2 : «Les polarités fonctionnelles organisent le territoire» 2 Scénario 2 : «Les polarités fonctionnelles organisent le territoire» Le scénario de polarités fonctionnelles demeure inscrit dans une perspective d évolution démographique soumise à l accueil d activités

Plus en détail

Zones de développement à commercialiser

Zones de développement à commercialiser Zones de développement à commercialiser Secteur 1 : une nouvelle dynamique en entrée de Ville. Les Quartiers Est de la Ville de Montauban connaissent depuis 2004 une réelle transformation aboutissant à

Plus en détail

Le poids économique du tourisme en Pays de la Loire. Synthèse 2003-2004

Le poids économique du tourisme en Pays de la Loire. Synthèse 2003-2004 Le poids économique du tourisme en Pays de la Loire Synthèse 2003-2004 L objectif de ce travail est de mesurer le poids économique du tourisme, sur la région des Pays de la Loire, qui est dû au flux de

Plus en détail