EXEMPLE DE LETTRE DE PLAINTE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "EXEMPLE DE LETTRE DE PLAINTE"

Transcription

1 EXEMPLE DE LETTRE DE PLAINTE Une demande au syndicat de copropriété pour entreprendre les démarches nécessaires afin de réduire ou d'éliminer le problème d'infiltration de fumée de tabac secondaire. Cette proposition de lettre est conçue pour les résidents qui sont affectés par les infiltration de fumée de tabac secondaire dans leurs résidences à partir de condos voisins et qui désirent écrire au syndicat de copropriété pour lui demander d'entreprendre les démarches nécessaires pour résoudre le problème. En l'absence d'une politique sans fumée, les résidents ont le droit de fumer. Toutefois, ce droit n est pas absolu, surtout si la fumée du tabac secondaire nuit à la santé et au confort des autres personnes se trouvant dans l immeuble. La plupart des syndicats de copropriété disposent de règlements générales interdisant les comportements susceptibles de présenter une nuisance ou un danger pour une autre personne. L'usage du tabac pourrait très bien faire partie de ces comportements, peu importe si le syndicat de copropriété a mis en place ou non une politique sans fumée. Si la fumée de tabac secondaire d une personne s infiltre fréquemment dans les condominiums avoisinants et crée un trouble déraisonnable, les syndicats de copropriété ont le pouvoir et la responsabilité de s occuper de ces plaintes. Toutefois, le fait ou non de reconnaître la fumée de tabac secondaire comme une nuisance dépendra beaucoup du libellé précis du règlement concernant les nuisances et relèvera également de la discrétion du syndicat de copropriété. Il importe aussi de mentionner que la Cour suprême de l'ontario a statué en 1988 que la nuisance est généralement établie en vérifiant si l usage dont le défendant fait de sa propriété interfère avec la jouissance et l usage bénéfique dont le plaignant peut tirer de la sienne et si cette interférence est déraisonnable. Elle a également reconnu que toute situation où surviennent des dommages matériels réels pourrait légitimement être considérée comme une interférence déraisonnable. Démarches Décrivez la source et l ampleur du problème. Fournissez des détails sur le nombre de fois que la fumée de cigarettes s infiltre chez vous et quelle est son origine. Assurez-vous de mettre l'emphase sur le fait que le problème ne constitue pas seulement un inconvénient ou un inconfort temporaire. Indiquez : Monsieur/Madame Président(e) Syndicat de copropriété Exemples Objet : La nuisance causée par les infiltrations de fumée de tabac secondaire. 1

2 à quel moment le problème a commencé à se manifester; comment la fumée parvient à s infiltrer dans votre condominium (par exemple à travers les portes patio ouvertes); de quel endroit provient la fumée (par exemple du balcon de votre voisin); combien de fois par jour (ou par semaine) la fumée s infiltre chez vous; les dates, les heures et la fréquence; la quantité de fumée qui pénètre dans votre condominium. Est-ce que la fumée reste à un seul endroit ou se propage-t-elle dans le reste de votre condominium? Pour que la fumée de tabac secondaire soit reconnue comme une atteinte à la jouissance paisible de votre condominium, elle doit s infiltrer souvent et sur de longue période de telle façon à nuire substantiellement à l utilisation normale des lieux. (Consultez notre section sur les «Derniers recours» pour obtenir d autres renseignements sur la jouissance paisible et la fumée de tabac secondaire.) Je suis un propriétaire qui demeure à l'adresse suivante : [indiquer l adresse]. Malheureusement, je suis confronté à un problème causé par la fumée de cigarette qui entre dans mon condominium à partir de [inscrire le numéro de condominium d où provient la fumée, si vous le savez]. La fumée entre par la fenêtre de la chambre à coucher de ma fille, et semble aussi s infiltrer par son garde-robe. Même si l odeur est plus forte dans la chambre de ma fille, tout notre condominium a commencé à sentir la fumée de tabac secondaire. Le problème est plus sérieux quand mon voisin est présent le soir et les fins de semaine. La fumée est présente à tous les jours, sans exception. (Vous trouverez ci-joint un tableau qui indique à quel moment le problème d infiltration de fumée de tabac est particulièrement notable.) Décrivez l impact de la fumée de tabac secondaire sur votre santé. Indiquez : Les symptômes et les maladies causés par la fumée, y compris les crises d asthme (l usage d une pompe est-il maintenant nécessaire?), les maux de tête, les irritations et les écoulements des yeux, les maux de gorge, la bronchite, les otites, les problèmes cardiaques, etc. Est-ce que la fumée aggrave un problème de santé déjà existant comme l asthme, les allergies, une maladie cardiaque, de Je m inquiète beaucoup pour la santé de ma fille. Elle souffre d asthme et sa toux a commencé à s aggraver. Pour se soulager, elle doit maintenant utiliser sa pompe le soir, ce qu elle ne faisait pas auparavant. Je vous remets ci-joint une lettre de notre médecin de famille qui recommande de ne pas exposer ma fille à de la fumée de tabac secondaire parce qu elle risque de subir une crise d asthme grave. J ai également commencé à souffrir de maux de tête fréquents, un problème que je n avais pas au préalable. Ils disparaissent quand je ne suis plus 2

3 l hypertension, la fibromyalgie ou un cancer? Êtes-vous inquiet pour la santé de votre bébé? Il importe de rappeler que les bébés exposés à la fumée de tabac secondaire courent un risque plus élevé de mourir du syndrome de la mort subite du nourrisson. Décrivez comment la fumée de tabac secondaire vous empêche de jouir pleinement de votre résidence. Indiquez : si le condominium devient parfois inhabitable en tout ou en partie; si vous êtes contraint à éviter certaines pièces à cause de la fumée; si vous êtes incapable d ouvrir vos fenêtres ou la porte de votre balcon; si vous ne pouvez pas utiliser votre balcon; si vous n êtes pas en mesure d utiliser les ventilateurs ou le système de chauffage; si vous êtes obligé de sortir de chez vous certains jours ou à certains moments pour éviter la fumée; si vos amis et les membres de votre famille ne peuvent pas vous rendre visite à cause de la fumée. Vous devez fournir de nombreuses preuves pour démontrer l'ampleur et la fréquence des infiltrations de fumée de tabac secondaire dans votre résidence et comment celles-ci entraîne une perte de la jouissance paisible de votre condominium. Décrivez les démarches que vous avez entreprises pour tenter de résoudre le problème. Si vous devez entreprendre des démarches plus formelles, il sera important de démontrer que vous avez essayé en premier lieu de résoudre le problème vous-même. dans mon condominium, un signe évident que ma réaction est liée à la présence de fumée de tabac secondaire. Puisque les infiltrations de fumée de cigarettes sont considérables dans la chambre de ma fille, je suis obligé de la faire dormir sur un lit pliant dans la mienne. Nous ne disposons pas d'un système de climatisation et il fait trop chaud pour garder la fenêtre fermée. Je dois constamment garder la porte de sa chambre fermée. Je me retrouve donc devant une situation où je ne suis même plus en mesure d utiliser cette pièce. Les versements pour mon hypothèque n'ont pas diminué pour autant. En plus de garder la fenêtre de la chambre de ma fille fermée tout le temps, j ai essayé de calfeutrer les fissures à l intérieur de sa garde-robe pour empêcher la fumée de pénétrer. Malheureusement, ces initiatives ne sont pas parvenues à régler le 3

4 problème. Recueillez des preuves et joignez-les à votre lettre Demandez à vos voisins, vos parents et vos amis de vous fournir des témoignages écrits concernant le niveau et la fréquence de la fumée qui s infiltre dans votre condominium. Votre dossier sera plus solide si vous avez plus de gens en mesure d appuyer votre plainte. Obtenez une lettre de votre médecin pour confirmer que la fumée de tabac secondaire engendre des problèmes de santé pour vous et votre famille ou aggrave une maladie ou une condition déjà existante. Fournissez des renseignements au sujet des dangers de la fumée de tabac secondaire (facultatif) Vous trouverez plus de renseignements au sujet des dangers de l exposition à la fumée de tabac secondaire dans le rapport de l Institut national de la santé publique du Québec (INSPQ). FumeeTabacSecondaire.pdf J ai également tenté d aborder le problème avec mon voisin. Par contre, celui-ci n a pas du tout apprécié et a répliqué d un ton sévère que personne ne pouvait lui empêcher de fumer dans son propre condominium. Je vous invite également à consulter les autres documents que je joins avec cette lettre pour confirmer que je subis bel et bien une perte de la jouissance paisible de mon condominium. La fumée de tabac secondaire représente un réel danger pour la santé. Il peut engendrer de sérieuses maladies et même provoquer prématurément la mort chez des enfants et des adultes non-fumeurs. Il n existe aucun niveau d exposition minimal sécuritaire à ce contaminant. Même une brève exposition peut causer du tort. La fumée de tabac secondaire : comprend plus de substances chimiques et représente un véritable poison pour les résidents et les membres de leurs familles; contient plus de 50 substances chimiques cancérigènes; se retrouve parmi les substances cancérigènes de «Classe A», la catégorie la plus mortelle qui comprend également le benzène, le chrome, le cadmium et 4

5 Présentez votre demande Indiquez que vous êtes disposé à négocier une solution. Proposez quelques solutions possibles, comme : o des travaux d entretien ou de réparation dans les aires communes afin d empêcher la fumée de circuler; o des travaux d entretien ou de réparation du système de ventilation central; o des négociations avec le voisin fumeur pour limiter les endroits et les moments où il peut fumer. Proposez à votre propriétaire de rendre votre appartement et celui du fumeur le plus étanche possible de manière à minimiser la circulation d air. Cette solution peut soulager le problème mais ne l éliminera pas de façon permanente. Si on ne peut pas négocier une solution avec le voisin et si on peut démontrer que la fumée de tabac secondaire crée un trouble déraisonnable, le syndicat de copropriété a le pouvoir d aviser le voisin fumeur qu il enfreint les règles et qu'il doit mettre un terme au comportement causant la nuisance. Les syndicats de copropriété ont l'obligation de faire respecter les règlements. Ils peuvent même demander au tribunal d' émettre un ordre obligeant le propriétaire fautif à se conformer aux règlements. Demandez une réponse dans un délai précis. Demandez une réponse avant une date précise. Il est possible que vos règlements spécifient quel est le délai nécessaire pour répondre à une plainte ou pour tenir une réunion afin de décider de la manière dont celle-ci sera traitée. l arsenic. La situation est devenue intolérable et j ai besoin de votre aide. Étant donné la gravité et l urgence de la situation, je vous demande de parler à ce propriétaire et lui demander sa collaboration afin qu il ne fume plus dans son condominium. Si cette personne ne veut pas collaborer, je demanderais alors au syndicat de copropriété de reconnaître qu'il cause bel et bien une nuisance et que des démarches soient entreprises pour faire respecter les règles. J apprécierais recevoir de votre part une réponse écrite dans un délai de deux semaines dans le but de connaître votre position et de me permettre de poursuivre mes démarches en conséquence. Merci beaucoup de votre aide concernant cette question importante. 5

6 6 Veuillez agréer l expression de mes sentiments les meilleurs.

EXEMPLE DE LETTRE DE PLAINTE

EXEMPLE DE LETTRE DE PLAINTE EXEMPLE DE LETTRE DE PLAINTE Une requête au propriétaire lui demandant d entreprendre les démarches nécessaires pour réduire ou éliminer le problème d infiltration de fumée de tabac secondaire Cet exemple

Plus en détail

Pourtant, la preuve est faite, de manière scientifique, que le tabagisme passif comporte des risques réels pour la santé.

Pourtant, la preuve est faite, de manière scientifique, que le tabagisme passif comporte des risques réels pour la santé. Si plus des trois quarts des personnes se disent gênées par la fumée des autres, les risques liés au tabagisme passif restent largement sous-estimés : les non-fumeurs sont seulement 15 % à craindre, pour

Plus en détail

le Tabagisme Passif brochure d'information

le Tabagisme Passif brochure d'information le Tabagisme Passif brochure d'information Si près des trois quarts des personnes se disent gênées par la fumée des autres, les risques liés au tabagisme passif restent largement sous-estimés : les non-fumeurs

Plus en détail

Arrêter de FUMER. Pourquoi et comment?

Arrêter de FUMER. Pourquoi et comment? Arrêter de FUMER Pourquoi et comment? Par Dr. Alex Barbey Illustrations par Helbé 2010 1 Les dangers du tabac Le tabac, utilisé en Amérique, fut introduit en Europe au cours du 16 ème siècle. Il était

Plus en détail

Un environnement sans fumée pour vos enfants. Comment y parvenir?

Un environnement sans fumée pour vos enfants. Comment y parvenir? Un environnement sans fumée pour vos enfants. Comment y parvenir? Renseignements sur la fumée secondaire et tertiaire Qu est-ce que la fumée secondaire? La fumée secondaire est une combinaison de fumée

Plus en détail

DIANE LANGLOIS DIRECTION DE SANTÉ PUBLIQUE 1ER OCTOBRE 2014 DE LA MONTÉRÉGIE

DIANE LANGLOIS DIRECTION DE SANTÉ PUBLIQUE 1ER OCTOBRE 2014 DE LA MONTÉRÉGIE DIANE LANGLOIS DIRECTION DE SANTÉ PUBLIQUE DE LA MONTÉRÉGIE 1ER OCTOBRE 2014 2 Introduction Les préoccupations des gestionnaires Les conséquences possibles Des risques à la santé et au bien-être Le guide

Plus en détail

La fumée du tabac tue Protégez-vous!

La fumée du tabac tue Protégez-vous! La fumée du tabac tue Protégez-vous! Ministère de la Santé et de la Qualité de la Vie Mai 2011 Le tabac tue plus de 5 millions de personnes par an. Le tabac est la deuxième cause de décès évitable dans

Plus en détail

Vivre sans fumée secondaire. Conseils pour chez vous, votre voiture, votre travail et l extérieur

Vivre sans fumée secondaire. Conseils pour chez vous, votre voiture, votre travail et l extérieur Vivre sans fumée secondaire Conseils pour chez vous, votre voiture, votre travail et l extérieur Vivre sans fumée secondaire Conseils pour chez vous, votre voiture, votre travail et l extérieur Cette brochure

Plus en détail

Changez d air. Protégez-vous, ainsi que les vôtres, de la fumée secondaire

Changez d air. Protégez-vous, ainsi que les vôtres, de la fumée secondaire Changez d air Protégez-vous, ainsi que les vôtres, de la fumée secondaire Changez d air Protégez-vous, ainsi que les vôtres, de la fumée secondaire La fumée secondaire est nocive Plusieurs d entre nous

Plus en détail

Éléments d étiquetage du règlement CLP

Éléments d étiquetage du règlement CLP Éléments d étiquetage du règlement CLP Le règlement CLP (, Labelling and Packaging of substances and mixtures) introduit de nouveaux symboles et indications, ainsi que des nouvelles règles de classification

Plus en détail

Éléments d étiquetage du règlement CLP

Éléments d étiquetage du règlement CLP Éléments d étiquetage du règlement CLP Le règlement CLP (, Labelling and Packaging of substances and mixtures) introduit de nouveaux symboles et indications, ainsi que des nouvelles règles de classification

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES ANNEXES AU CONTRAT DE LOCATION SAISONNIERE

CONDITIONS GENERALES ANNEXES AU CONTRAT DE LOCATION SAISONNIERE CONDITIONS GENERALES ANNEXES AU CONTRAT DE LOCATION SAISONNIERE Le prix Les prix communiqués en EUROS peuvent changer sans préavis, sauf à partir du moment où les arrhes ont été versées dans les 15 jours

Plus en détail

L obligation d adaptation envers les personnes handicapées en vertu du Code des droits de la personne :

L obligation d adaptation envers les personnes handicapées en vertu du Code des droits de la personne : L obligation d adaptation envers les personnes handicapées en vertu du Code des droits de la personne : Guide à l intention des locateurs Le Code ontarien des droits de la personne (Le Code) Le Code est

Plus en détail

LA VACCINATION, Le vaccin DCaT-Polio. Entre 4 et 6 ans. Ce vaccin protège contre :

LA VACCINATION, Le vaccin DCaT-Polio. Entre 4 et 6 ans. Ce vaccin protège contre : LA VACCINATION, UNE BONNE PROTECTION En faisant vacciner votre enfant, vous lui offrez la meilleure protection contre certaines maladies graves. Comment agissent les vaccins? Les vaccins amènent nos cellules

Plus en détail

Parents Note H1N1 : n o 3

Parents Note H1N1 : n o 3 École primaire Laurentia Parents Note H1N1 : n o 3 Destinataires : Tous les parents de L ÉCOLE PRIMAIRE LAURENTIA Date : Le 16 novembre 2009 Objet : Expéditrice : Transport des élèves vers les centres

Plus en détail

Logements et fumée secondaire

Logements et fumée secondaire Logements et fumée secondaire Février 2012 Dossier: # 11-066089-01 Table des matières Liminaire 3 Sommaire méthodologique 4 Faits saillants 5 Résultats 9 Annexes (méthodologie, questionnaire, profil des

Plus en détail

QUALITÉ DE L AIR INTÉRIEUR

QUALITÉ DE L AIR INTÉRIEUR QUALITÉ DE L AIR INTÉRIEUR La qualité de l air intérieur influence la santé et le bien-être. Les sources de pollution de l air intérieur responsables d effets sur la santé sont les agents physiques (ex.

Plus en détail

Les vaccins contre le H1N1 et la grippe saisonnière

Les vaccins contre le H1N1 et la grippe saisonnière Les vaccins contre le H1N1 et la grippe saisonnière Ce que vous devez savoir sur les vaccins antigrippaux offerts cette année L influenza, qu on appelle communément la grippe, est une infection respiratoire

Plus en détail

La qualité de l air intérieur (moisissures) dans les milieux scolaires

La qualité de l air intérieur (moisissures) dans les milieux scolaires La qualité de l air intérieur (moisissures) dans les milieux scolaires Formation aux dirigeants Chantal Bonneau, B. Sc., infirmière Diane Langlois, M. Sc., chimiste 15 novembre 2012 En manchette Plan de

Plus en détail

SITUATIONS DANGEREUSES AU TRAVAIL : PORTRAIT D UNE DÉCENNIE DANS UN CENTRE HOSPITALIER

SITUATIONS DANGEREUSES AU TRAVAIL : PORTRAIT D UNE DÉCENNIE DANS UN CENTRE HOSPITALIER SITUATIONS DANGEREUSES AU TRAVAIL : PORTRAIT D UNE DÉCENNIE DANS UN CENTRE HOSPITALIER Robert Bourbonnais a a Centre de santé et de services sociaux de Laval (Laval, Québec) La présente étude trace le

Plus en détail

du règlement CLP éléments d étiquetage Répertoire des

du règlement CLP éléments d étiquetage Répertoire des Répertoire des éléments d étiquetage du règlement CLP Le règlement CLP (Classification, Labelling and Packaging of substances and mixtures) introduit de nouveaux symboles et indications, ainsi que des

Plus en détail

ALLAITEMENT MATERNEL. Cette ressource a été créée grâce aux contributions financières de Santé Canada et de l Agence de la santé publique du Canada.

ALLAITEMENT MATERNEL. Cette ressource a été créée grâce aux contributions financières de Santé Canada et de l Agence de la santé publique du Canada. ALLAITEMENT MATERNEL Cette ressource a été créée grâce aux contributions financières de Santé Canada et de l Agence de la santé publique du Canada. ALLAITEMENT MATERNEL Le lait maternel est le seul aliment

Plus en détail

Brûlures d estomac. Mieux les comprendre pour mieux les soulager

Brûlures d estomac. Mieux les comprendre pour mieux les soulager Brûlures d estomac Mieux les comprendre pour mieux les soulager Définition et causes Brûlures d estomac Mieux les comprendre pour mieux les soulager Vous arrive-t-il de ressentir une douleur à l estomac

Plus en détail

Sommeil sécuritaire. pour votre bébé. Veuillez prendre quelques minutes

Sommeil sécuritaire. pour votre bébé. Veuillez prendre quelques minutes Sommeil sécuritaire pour votre bébé z z Z Z z Veuillez prendre quelques minutes pour lire l information importante ci-jointe sur les pratiques de sommeil sécuritaires. La brochure Sommeil sécuritaire pour

Plus en détail

Vouloir et pouvoir arrêter de fumer

Vouloir et pouvoir arrêter de fumer Vouloir et pouvoir arrêter de fumer Que vous soyez prêt ou non à cesser de fumer, ce carnet vous offre une gamme d informations utiles Je ne veux pas cesser 2 J aimerais arrêter prochainement 8 Des médicaments

Plus en détail

Classification, Labelling & Packaging

Classification, Labelling & Packaging Le règlement r CLP Classification, Labelling & Packaging Règlement (CE) n 1272/2008 relatif à la classification, à l étiquetage et à l emballage des substances et des mélanges Déclinaison du SGH au niveau

Plus en détail

ÉCHANGEUR D AIR AVEC FILTRATION HEPA

ÉCHANGEUR D AIR AVEC FILTRATION HEPA ÉCHANGEUR D AIR AVEC FILTRATION HEPA HV-500 AVEC AROMATHÉRAPIE La poussière de notre maison Il est reconnu que l air de nos maisons est rempli de poussière, de pollen, de moisissures et de milliers d autres

Plus en détail

LES BONS RÉFLEXES FACE AUX ALLERGIES

LES BONS RÉFLEXES FACE AUX ALLERGIES ADOS ET JEUNES ADULTES LES BONS RÉFLEXES FACE AUX ALLERGIES Sous le parrainage de : La 7 e Journée Française de l Allergie est organisée par : Avec le soutien de : En partenariat avec : Allergie, j agis!

Plus en détail

C est votre santé Impliquez-vous

C est votre santé Impliquez-vous C est votre santé Impliquez-vous Le financement de ce projet a été fourni par le ministère de la Santé et des Soins de longue durée de l Ontario www.oha.com 1. Impliquez-vous dans vos soins de santé. Dites-nous

Plus en détail

QUESTIONNAIRE SUR LA SANTE RESPIRATOIRE ET ALLERGIQUE DES ECOLIERS ET LEUR ENVIRONNEMENT SCOLAIRE

QUESTIONNAIRE SUR LA SANTE RESPIRATOIRE ET ALLERGIQUE DES ECOLIERS ET LEUR ENVIRONNEMENT SCOLAIRE Santé et pollution intérieure dans les écoles : Réseau d observation en Europe QUESTIONNAIRE SUR LA SANTE RESPIRATOIRE ET ALLERGIQUE DES ECOLIERS ET LEUR ENVIRONNEMENT SCOLAIRE A compléter par les enfants

Plus en détail

Le Tabac, Mon Cœur et la e-cigarette?

Le Tabac, Mon Cœur et la e-cigarette? Le Tabac, Mon Cœur et la e-cigarette? Pr Alain FURBER Chef de Service de Cardiologie CHU Angers Président régional de la Fédération Française de Cardiologie Les Facteurs de risque essentiels des Maladies

Plus en détail

Allergique ou non? Patient Diagnostics Tests Rapides d Allergies

Allergique ou non? Patient Diagnostics Tests Rapides d Allergies Allergique ou non? Patient Diagnostics Tests Rapides d Allergies Les tests rapides d allergies exceptionnels à utiliser chez soi Test allergie général (IgE) Test allergie aux oeufs Test intolérance au

Plus en détail

TITRE : LE TABAC. Voir fiche distribuée aux élèves sur les pages suivantes

TITRE : LE TABAC. Voir fiche distribuée aux élèves sur les pages suivantes TITRE : LE TABAC... classe : 5 ème... durée : une heure la situation-problème Il est interdit aussi bien aux adultes qu'aux adolescents de fumer dans l'enceinte du collège par le décret n 1386 du 15 novembre

Plus en détail

Un guide pour vous aider à cesser de fumer, étape par étape. www.jecrasepourdebon.ca

Un guide pour vous aider à cesser de fumer, étape par étape. www.jecrasepourdebon.ca Un guide pour vous aider à cesser de fumer, étape par étape. www.jecrasepourdebon.ca Cette fois, je vais m y prendre autrement. Félicitations! Vous venez de faire un premier pas important vers l abandon

Plus en détail

Source : Qualité de l air intérieur CSRSE (2008)

Source : Qualité de l air intérieur CSRSE (2008) page 1/7 Source : Qualité de l air intérieur CSRSE (2008) Résumé & Détails: GreenFacts (2008) Contexte - La pollution de l'air tant intérieur qu extérieur est une préoccupation de santé majeure car elle

Plus en détail

PROJET DE LOI RELATIF A LA LUTTE ANTI-TABAC

PROJET DE LOI RELATIF A LA LUTTE ANTI-TABAC Conférence de presse PROJET DE LOI RELATIF A LA LUTTE ANTI-TABAC Enjeux et propositions 25.04.2006 Un constat amer Dans son avis au sujet du projet de loi relatif à la lutte anti-tabac soumis par M. le

Plus en détail

Tabac au féminin 24.05.12. N.Sauvaget sf tabacologue, Du périnat et addictions

Tabac au féminin 24.05.12. N.Sauvaget sf tabacologue, Du périnat et addictions Tabac au féminin 24.05.12 N.Sauvaget sf tabacologue, Du périnat et addictions Consommation de tabac chez la femme Dans la population féminine française générale (15-85 ans) en 2010: - 27,9% fument - Parmi

Plus en détail

Système Général Harmonisé de Classification et d étiquetage des produits chimiques

Système Général Harmonisé de Classification et d étiquetage des produits chimiques Système Général Harmonisé de Classification et d étiquetage des produits chimiques Dr Jean Grondin Lætitia Davezat Stéphane Castex Septembre 2009 - R2 Sommaire Contexte règlementaire Le SGH REACH Les changements

Plus en détail

La maintenance microbiologique des systèmes d air conditionné est une innovation ROUSSO et elle devient une réelle nécessité.

La maintenance microbiologique des systèmes d air conditionné est une innovation ROUSSO et elle devient une réelle nécessité. Bonjour Comme vous le constaterez à travers cette info lettre l entretien des systèmes d air conditionné (thermopompe, ventilo convecteur, climatiseur réversible ou pas etc.) impose des procédures précises

Plus en détail

L intolérance à l incertitude et le trouble d anxiété généralisée

L intolérance à l incertitude et le trouble d anxiété généralisée 1 L intolérance à l incertitude et le trouble d anxiété généralisée Dans notre compréhension actuelle du trouble d anxiété généralisée (TAG), nous estimons que l intolérance à l incertitude joue un rôle

Plus en détail

Déversements de pesticides

Déversements de pesticides Chapitre 26 Déversements de pesticides Dans ce chapitre Mots-clés Accidents Loi sur les pesticides et Loi sur la protection de l environnement Après avoir étudié la matière de ce chapitre, vous serez en

Plus en détail

Mieux vivre avec votre asthme

Mieux vivre avec votre asthme Mieux vivre avec votre asthme L éducation thérapeutique pour bien gérer votre asthme au quotidien Bien gérer sa maladie permet de reconnaître et maîtriser les symptômes afin de limiter la gêne respiratoire.

Plus en détail

Loi sur la location à usage d habitation

Loi sur la location à usage d habitation Loi sur la location à usage d habitation mars 2007 2 Table des matières La Loi sur la location à usage d habitation... 4 Contrat de location... 5 Règles relatives au loyer... 10 Dépôts de garantie... 17

Plus en détail

VOTRE MÉDECIN VOUS PROPOSE DES TESTS D ALLERGIE

VOTRE MÉDECIN VOUS PROPOSE DES TESTS D ALLERGIE VOTRE MÉDECIN VOUS PROPOSE DES TESTS D ALLERGIE Information générale Pour vous, pour la vie Qu est-ce qu une allergie? Le mot allergie est utilisé pour décrire une réaction indésirable du corps à une substance

Plus en détail

MANUEL DE FORMATION. Vidéo Un environnement sans fumée pour vos enfants. Comment y parvenir?

MANUEL DE FORMATION. Vidéo Un environnement sans fumée pour vos enfants. Comment y parvenir? MANUEL DE FORMATION Vidéo Un environnement sans fumée pour vos enfants. Comment y parvenir? INTRODUCTION Cette vidéo s adresse aux futurs et nouveaux parents ainsi qu à toutes les personnes qui partagent

Plus en détail

Note détaillée. Les Français face à la fumée de cigarette. Sondage Harris Interactive pour Les Droits des Non Fumeurs

Note détaillée. Les Français face à la fumée de cigarette. Sondage Harris Interactive pour Les Droits des Non Fumeurs Note détaillée Les Français face à la fumée de cigarette Sondage Harris Interactive pour Les Droits des Non Fumeurs Enquête réalisée en ligne du 7 au 9 décembre 2011. Echantillon de 1157 individus représentatifs

Plus en détail

Et si j arrêtais de fumer... Mon livret d accompagnement

Et si j arrêtais de fumer... Mon livret d accompagnement Et si j arrêtais de fumer... Mon livret d accompagnement Madame, Monsieur, Vous avez décidé de diminuer votre consommation de tabac ou d arrêter de fumer. L équipe de l UCSA est là pour vous aider et répondre

Plus en détail

Que sont les somnifères et les tranquillisants?

Que sont les somnifères et les tranquillisants? Que sont les somnifères et les tranquillisants? Les somnifères et les tranquillisants sont des médicaments utilisés pour soulager : l anxiété le stress l insomnie la tension musculaire On les appelle aussi

Plus en détail

FUMEURS, NON-FUMEURS : TOUT SUR LE TABAC

FUMEURS, NON-FUMEURS : TOUT SUR LE TABAC ! FUMEURS, NON-FUMEURS : TOUT SUR LE TABAC MANGERIEZ-VOUS CELA? La fumée d une cigarette contient plus de 4.000 substances chimiques, dont des centaines sont toxiques ou irritantes et plus de 50 sont cancérigènes.

Plus en détail

PRÉSENTATION DE LA VIDÉO... 2 Générique... 2. Description... 2 CONTENUS... 3 Disciplines, classes et programmes... 3. Objectifs du film...

PRÉSENTATION DE LA VIDÉO... 2 Générique... 2. Description... 2 CONTENUS... 3 Disciplines, classes et programmes... 3. Objectifs du film... E = M6 Respirer la fumée des autres est-il dangereux? PRÉSENTATION DE LA VIDÉO... 2 Générique... 2 Description... 2 CONTENUS... 3 Disciplines, classes et programmes... 3 Objectifs du film... 3 Vocabulaire

Plus en détail

NOTICE: INFORMATION DE L UTILISATEUR

NOTICE: INFORMATION DE L UTILISATEUR NiQuitin Clear, BE239696/239705/239714 NOTICE: INFORMATION DE L UTILISATEUR NiQuitin Clear 7mg, dispositif transdermique NiQuitin Clear 14mg, dispositif transdermique NiQuitin Clear 21mg, dispositif transdermique

Plus en détail

LOUER UN LOGEMENT QUAND VOUS VIVEZ AVEC UN ANIMAL DE COMPAGNIE

LOUER UN LOGEMENT QUAND VOUS VIVEZ AVEC UN ANIMAL DE COMPAGNIE LOUER UN LOGEMENT QUAND VOUS VIVEZ AVEC UN ANIMAL DE COMPAGNIE Renseignements à l attention des locataires Cette brochure contient des suggestions pour prouver à votre locateur que vous et votre animal

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. ALCON EYE GEL 3 mg/g gel ophtalmique Carbomère

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. ALCON EYE GEL 3 mg/g gel ophtalmique Carbomère NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR ALCON EYE GEL 3 mg/g gel ophtalmique Carbomère Veuillez lire attentivement cette notice avant d utiliser ce médicament car elle contient des informations importantes

Plus en détail

Expertise technique du bâtiment

Expertise technique du bâtiment Expertise technique du bâtiment Désordres - Malfaçons - Dysfonctionnements Vos locaux font l'objet de : - problème structurel : micro-fissures, fissures, flambage... - affaissement de terrain, de murs

Plus en détail

LES DOUCHES ET LES BASSINS OCULAIRES D URGENCE

LES DOUCHES ET LES BASSINS OCULAIRES D URGENCE LES DOUCHES ET LES BASSINS OCULAIRES D URGENCE LES DOUCHES ET LES BASSINS OCULAIRES D URGENCE Tous les jours, des milliers de Néo-Brunswickois travaillent près de produits chimiques dangereux. Même si

Plus en détail

Le tabac tue. 1 fumeur sur 2

Le tabac tue. 1 fumeur sur 2 Le tabac tue 1 fumeur sur 2 Prends ta santé à cœur, dis non au tabac! En France, le tabac tue chaque année 66 000 personnes. Si on n agit pas, d ici 2025, ce chiffre augmentera jusqu à 160 000! 17 % des

Plus en détail

Community Legal Information Association of Prince Edward Island, Inc.

Community Legal Information Association of Prince Edward Island, Inc. Community Legal Information Association of Prince Edward Island, Inc. Information à l'intention des locataires résidentiels de l'î.-p.-é. L information offerte dans la présente brochure offre des réponses

Plus en détail

Ma vie Mon plan. Cette brochure appartient à :

Ma vie Mon plan. Cette brochure appartient à : Ma vie Mon plan Cette brochure est pour les adolescents(es). Elle t aidera à penser à la façon dont tes décisions actuelles peuvent t aider à mener une vie saine et heureuse, aujourd hui et demain. Cette

Plus en détail

Les Cahiers de PRED CONSEIL

Les Cahiers de PRED CONSEIL Les Cahiers de PRED CONSEIL Série Savoir Faire & Agir N 2 Comment assainir son habitation? Introduction Azote, produits volatils toxiques, formaldéhyde Ces produits dangereux ont envahi nos maisons! Pièce

Plus en détail

Montréal, jeudi le 6 décembre 2007 Docteure Marie Rochette Directrice de la Promotion de la santé et du bien-être Chef intérimaire du Service de la lutte contre le tabagisme Gouvernement du Québec 1075,

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES

CONDITIONS GENERALES CGV mises à jour le 18/07/13 - page 1 / 8 CONDITIONS GENERALES ANNEXES AU CONTRAT DE LOCATION SAISONNIERE Le prix Les prix communiqués en EUROS inclus nos frais d agence et peuvent changer sans préavis,

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS Arrêté du 15 avril 2010 relatif aux modalités d inscription des avertissements de caractère sanitaire sur les unités de

Plus en détail

Par Alexandre Seringes et Rémi Pelletier 5 ème 2

Par Alexandre Seringes et Rémi Pelletier 5 ème 2 Par Alexandre Seringes et Rémi Pelletier 5 ème 2 Mais pourquoi tous ces gens fument ils? Pourquoi n arrêtent ils pas tout simplement de fumer? Qu est il caché dans la cigarette? Mystère! La cigarette est

Plus en détail

mort inattendue du nourrisson

mort inattendue du nourrisson mort inattendue du nourrisson comment limiter les risques? Pour éliminer un maximum de facteurs de risque, comment préparer la chambre de bébé, comment le coucher? Les bons réflexes L a m o r t i n a t

Plus en détail

QUESTIONNAIRE DE SOM MEIL

QUESTIONNAIRE DE SOM MEIL QUESTIONNAIRE DE SOM MEIL Date du questionnaire :... Envoyé par le docteur : Adresse du médecin :... NOM :...Prénom... Nom de naissance :... Né(e) le :...à... Adresse... Tél. Dom. Tél. Prof.. Port: Profession

Plus en détail

Comment les composantes de SerEN contribuent aux effets thérapeutiques?

Comment les composantes de SerEN contribuent aux effets thérapeutiques? SerEN Qu est ce que SerEN? SerEN est un produit qui a été spécialement créé pour offrir un moyen sûr et efficace afin de profiter d un bien-être intellectuel pour les personnes qui vivent des situations

Plus en détail

Livret métier Le risque chimique. Performance des organisations - Santé au travail Groupe Sofaxis

Livret métier Le risque chimique. Performance des organisations - Santé au travail Groupe Sofaxis Livret métier Le risque chimique Performance des organisations - Santé au travail Groupe Sofaxis Sommaire Pourquoi ce livret?...................... 4-5 L es produits dangereux................ 6-9 L es

Plus en détail

Nos 8 conseils pour arrêter de ronfler

Nos 8 conseils pour arrêter de ronfler Nos 8 conseils pour arrêter de ronfler Découvrez tous nos conseils et astuces pour diminuer vos ronflements et retrouver le plaisir de nuits sereines 1/5 Le ronflement : un problème très répandu. Il est

Plus en détail

Le présent guide se veut avant tout un aide-mémoire et un document de référence pour vous aider à assurer la longévité de votre nouvelle maison.

Le présent guide se veut avant tout un aide-mémoire et un document de référence pour vous aider à assurer la longévité de votre nouvelle maison. Félicitations! Vous voilà propriétaire d une maison construite par Les Entreprises Daunais Inc. Le présent guide se veut avant tout un aide-mémoire et un document de référence pour vous aider à assurer

Plus en détail

2 pages. Pourun. l histoire. plus sain. Tableau. UN ÉCHANGEUR D AIR CENTRAL Si facile, si efficace. Facile à

2 pages. Pourun. l histoire. plus sain. Tableau. UN ÉCHANGEUR D AIR CENTRAL Si facile, si efficace. Facile à Toute l histoire Pourun environnement plus sain. 2 pages Tableau comparatif des produits Facile à installer UN ÉCHANGEUR D AIR CENTRAL Si facile, si efficace Problèmes d humidité, filtration HEPA et encore

Plus en détail

DANS LES ERP (Établissements recevant du public)

DANS LES ERP (Établissements recevant du public) DANS LES ERP (Établissements recevant du public) Chantal JOUANNO, secrétaire d État chargée de l écologie écrivait en 2010: «La qualité de l air intérieur est un axe majeur de progrès en terme de santé-environnement.

Plus en détail

SERVICE D ANIMATION ESTIVALE (SAE) DE WEEDON

SERVICE D ANIMATION ESTIVALE (SAE) DE WEEDON SPORTS LOISIRS WEEDON 209, rue des Érables local 204 WEEDON (Québec) J0B 3J0 Tél. : 819 877-3044 Heures d ouverture : Jeudi de 8h30 à 12h 13h à 16h et le vendredi de 8h30 à 11h30 FICHE D INSCRIPTION Une

Plus en détail

Suboxone : Puisque vous êtes prêt à commencer un traitement

Suboxone : Puisque vous êtes prêt à commencer un traitement Suboxone : Puisque vous êtes prêt à commencer un traitement Tiré de : «Suboxone, puisque vous êtes prêt à commencer un traitement.», par Reckitt Benckiser, 2008. Le traitement par Suboxone Pour traiter

Plus en détail

Fiche documentaire FAIRE LES PRODUITS D USAGE DOMESTIQUE SANS DANGER POUR L AIR

Fiche documentaire FAIRE LES PRODUITS D USAGE DOMESTIQUE SANS DANGER POUR L AIR Fiche documentaire FAIRE LES PRODUITS D USAGE DOMESTIQUE SANS DANGER POUR L AIR Les produits d usage domestique comprennent les produits de nettoyage (p. ex., les nettoie-vitres et les produits de nettoyage

Plus en détail

Protection contre le radon dans les maisons : mesures prises pour les nouvelles constructions et les rénovations

Protection contre le radon dans les maisons : mesures prises pour les nouvelles constructions et les rénovations Protection contre le radon dans les maisons : mesures prises pour les nouvelles constructions et les rénovations Dr Joëlle Goyette Pernot Déléguée radon de l OFSP pour la Suisse romande Ecole d ingénieurs

Plus en détail

La fiche individuelle d asthme

La fiche individuelle d asthme Groupe de Travail Enfant & Asthme La fiche individuelle d asthme Ce projet a été réalisé grâce au soutien inconditionnel de MSD Belgium bvba/sprl VOLET 1. À COMPLÉTER PAR LE MÉDECIN TRAITANT EN CONCERTATION

Plus en détail

Mieux informé sur la maladie de reflux

Mieux informé sur la maladie de reflux Information destinée aux patients Mieux informé sur la maladie de reflux Les médicaments à l arc-en-ciel Mise à jour de l'information: septembre 2013 «Maladie de reflux» Maladie de reflux La maladie de

Plus en détail

Les codes H / mentions de danger selon le système GHS européen en français (les codes P se trouvent à partir de la page 5)

Les codes H / mentions de danger selon le système GHS européen en français (les codes P se trouvent à partir de la page 5) REACH Compliance Sàrl Route des Chevallets 7 CH-1658 Rossinière Suisse Conseils d'entreprises en Sécurité chimique et Protection au travail Tél. 026 924 32 10 Fax 026 924 32 11 info@reach-compliance.ch

Plus en détail

Étiquetage des produits du tabac

Étiquetage des produits du tabac LEÇON Années scolaire : 6 e année à 2 e secondaire Au sujet de l auteur : HabiloMédias Durée : 2 périodes Étiquetage des produits du tabac Aperçu Cette activité consiste à faire discuter les élèves de

Plus en détail

La grippe, l asthme et la vaccination

La grippe, l asthme et la vaccination La grippe, l asthme et la vaccination vaccin anti-grippe pris en charge à 100 % pour tous les asthmatiques Qu est-ce que la grippe? La grippe est une maladie infectieuse très contagieuse, d apparition

Plus en détail

Immeuble collectif AQC

Immeuble collectif AQC AQC Immeuble collectif Comment bien utiliser votre assurance construction «Dommages-Ouvrage»? Ce document est édité par l Agence Qualité Construction, association dont la mission est d améliorer la qualité

Plus en détail

Règlement # HCN-1013 Relatif au stationnement Page 1

Règlement # HCN-1013 Relatif au stationnement Page 1 Relatif au stationnement Page 1 EXTRAIT CERTIFIÉ CONFORME du règlement adopté à la séance spéciale du conseil municipal de la Ville de Forestville tenue le 10 avril 2007 à 19h30, à la salle du conseil

Plus en détail

Une action privée : la lutte contre la non-décence 09/2011 1

Une action privée : la lutte contre la non-décence 09/2011 1 Une action privée : la lutte contre la non-décence 09/2011 1 Une action privée : la lutte contre la non-décence Sommaire Le cadre juridique : les obligations du bailleur et la décence Les critères de la

Plus en détail

La promotion de la santé dans les environnements quotidiens. La santé. respiratoire. des femmes

La promotion de la santé dans les environnements quotidiens. La santé. respiratoire. des femmes La promotion de la santé dans les environnements quotidiens La santé respiratoire des femmes Des millions de personnes en Amérique du Nord ont des allergies et beaucoup d autres (environ 8 % des adultes

Plus en détail

De l air frais et sain dans les logements

De l air frais et sain dans les logements Fribourg, le 8 juillet 2014 De l air frais et sain dans les logements L aération assure un apport d air frais 24h/24 dans le logement (Photos : Béatrice Devènes) L aération du logement par injection et

Plus en détail

Processus d analyse de risques

Processus d analyse de risques Processus d analyse de risques Tel que le rapporte la Loi sur la Santé et la Sécurité du Travail, tout travailleur doit «participer à l'identification et à l'élimination des risques d'accidents du travail

Plus en détail

LES 5 PLUS GROSSES IDEES RECUES DES FEMMES ENCEINTES SUR LE TABAC

LES 5 PLUS GROSSES IDEES RECUES DES FEMMES ENCEINTES SUR LE TABAC LES 5 PLUS GROSSES IDEES RECUES DES FEMMES ENCEINTES SUR LE TABAC Ou Les femmes enceintes de Belley sont-elles bien informées des conséquences du tabac sur la grossesse? A la maternité de Belley : - on

Plus en détail

AUTO QUESTIONNAIRE MOINS DE 15 ANS

AUTO QUESTIONNAIRE MOINS DE 15 ANS Nous vous remercions d avance de bien vouloir répondre aux questions posées dans les questionnaires qui vous sont proposés en suivant les consignes indiquées. QUESTIONNAIRE N 1 Veuillez répondre à toutes

Plus en détail

Faites de votre maison et de votre voiture des environnements sans fumée. Un guide pour protéger votre famille contre la fumée secondaire

Faites de votre maison et de votre voiture des environnements sans fumée. Un guide pour protéger votre famille contre la fumée secondaire Faites de votre maison et de votre voiture des environnements sans fumée Un guide pour protéger votre famille contre la fumée secondaire Santé Canada est le ministère fédéral qui aide les Canadiennes et

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION DE L USAGER

DOSSIER D INSCRIPTION DE L USAGER LA MAISON CAMÉLÉON DE L ESTRIE INC. 4761, rue De Gaspé Sherbrooke (Québec) J1N 2C7 Téléphone: 819-562-6881 info@lamaisoncameleon.com PHOTO OBLIGATOIRE DOSSIER D INSCRIPTION DE L USAGER DONNÉES D IDENTIFICATION

Plus en détail

L enfant avant tout. Allergie alimentaire ou intolérance alimentaire?

L enfant avant tout. Allergie alimentaire ou intolérance alimentaire? 31 L enfant avant tout Allergie alimentaire ou intolérance alimentaire? En Amérique du Nord, les allergies alimentaires touchent environ 5 % des enfants et de 1 à 2 % des adultes, mais bien plus de personnes

Plus en détail

POLLENS DE GRAMINEES ET DE CEREALES

POLLENS DE GRAMINEES ET DE CEREALES POLLENS DE GRAMINEES ET DE CEREALES Conseils et renseignements pour les patients allergiques Your Partner in Anaphylaxis + Immunotherapy Chère patiente allergique, Cher patient allergique, Votre allergie

Plus en détail

LA GESTION DU STRESS SON STRESS LORSQU ON ON EST DE JEUNES ADULTES?

LA GESTION DU STRESS SON STRESS LORSQU ON ON EST DE JEUNES ADULTES? LA GESTION DU STRESS COMMENT GÉRER G SON STRESS LORSQU ON ON EST DE JEUNES ADULTES? LE STRESS C EST C QUOI? Le stress, c'est l'ensemble des r de l'organisme (positives ou négatives) à une demande d. Plus

Plus en détail

Dr Ghéorghiï Grigorieff STOP à la cigarette!

Dr Ghéorghiï Grigorieff STOP à la cigarette! Dr Ghéorghiï Grigorieff STOP à la cigarette! Groupe Eyrolles, 2004, ISBN 2-7081-3551-1 Partie IV Les questions que l'on se pose Les questions que l on se pose Est-il vrai que les cigarettes légères sont

Plus en détail

NOTICE: INFORMATION DE L UTILISATEUR. Rhinospray 1,18 mg/ml, solution pour pulvérisation nasale. chlorhydrate de tramazoline

NOTICE: INFORMATION DE L UTILISATEUR. Rhinospray 1,18 mg/ml, solution pour pulvérisation nasale. chlorhydrate de tramazoline NOTICE: INFORMATION DE L UTILISATEUR Rhinospray 1,18 mg/ml, solution pour pulvérisation nasale chlorhydrate de tramazoline Veuillez lire attentivement cette notice avant d utiliser ce médicament car elle

Plus en détail

URGENCE Recommandations en cas d urgence

URGENCE Recommandations en cas d urgence URGENCE Recommandations en cas d urgence EC 5609 144 Accident Malaise déterminer l ampleur et la gravité combien de personnes sont impliquées AGIR PREMIERS SECOURS Identifier les dangers pour soi-même

Plus en détail

Mise en garde avec l inhalateur : possibilité de bronchospasme si asthme ou MPOC

Mise en garde avec l inhalateur : possibilité de bronchospasme si asthme ou MPOC Direction de santé publique Protocole d initiation d une thérapie de remplacement de nicotine (TRN) pour les fumeurs de ans et plus de la région de la Mauricie et du Centre-du-Québec (MCQ) désirant cesser

Plus en détail

L étiquetage FE04. Fiche enseignant. [-] Réglementation. [-] Emetteur destinataire

L étiquetage FE04. Fiche enseignant. [-] Réglementation. [-] Emetteur destinataire L étiquetage FE04 [-] [-] Les dangers les plus importants signalés par ces deux symboles Le nom, l adresse et le numéro de téléphone du fabricant, distributeur ou importateur [-] Le nom du produit [-]

Plus en détail

HYLO -GEL Idéal en postopératoire

HYLO -GEL Idéal en postopératoire HYLO -GEL Idéal en postopératoire Hydratation intensive et prolongée 2 3 Chère patiente, cher patient, Vous venez de subir une chirurgie des yeux par votre ophtalmologue? Grâce à sa teneur en acide hyaluronique

Plus en détail

S arrêter de. fumer. L acupuncture peut vous aider

S arrêter de. fumer. L acupuncture peut vous aider S arrêter de fumer L acupuncture peut vous aider Généralités Neuf fumeurs sur dix voudraient s arrêter encore aujourd hui, non pas seulement pour des raisons de santé (affections cardiovasculaires, pathologie

Plus en détail