NOCTUELLES QUADRIFIDES DE MADAGASCA R NOUVELLES OU PEU CONNUES, X * [LEP. NocTUIDAE] par Pierre VIETTE.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "- 278 - NOCTUELLES QUADRIFIDES DE MADAGASCA R NOUVELLES OU PEU CONNUES, X * [LEP. NocTUIDAE] par Pierre VIETTE."

Transcription

1

2 PARTIE SCIENTIFIQU E NOCTUELLES QUADRIFIDES DE MADAGASCA R NOUVELLES OU PEU CONNUES, X * [LEP. NocTUIDAE] par Pierre VIETTE. On trouvera dans cette note, comme dans les précédentes, principalemen t des descriptions de nouvelles espèces malgaches de Noctuelles quadrifides. Les holotypes et l'ensemble du matériel étudié sont conservés dans le s collections entomologiques du Muséum national d'histoire naturelle, à Paris. Les photographies illustrant cet article ont été réalisées par Mme M. FRANEY et M. J. BouDINOT ; je les remercie pour leur aide. Micardia ikoly n. sp. (fig. 15) (ACONTIINAE). Holotype : 1 cf, Madagascar Centre, massif de l'itreno, Haute Ikoly 4/5 k m au Nord-Ouest du col de l'itremo, m, 16/20-II-1974 (P. Viette et A. Peyrieras). Taille et habitus de M. argentoidea Berio 1954 et M. terracottoides Beri o C'est de la seconde espèce que la nouvelle est la plus proche. Elle s'e n distingue, aux ailes antérieures, par : (a) une bande longitudinale blanc argen t plus large située au niveau du pli et non en filet sur le bord inférieur de l a cellule ; (b) cette bande qui se poursuit extérieurement en une ligne de mêm e couleur se dirigeant vers l'apex qu'elle n'atteint d'ailleurs pas ; (c) l'absenc e de macules, de taches ou de points, situés en différents endroits de l'aile che z M. terracottoides ; (d) une zone marginale, entre l'apex et le pli, presqu e entièrement gris souris ; enfin (e), l'aire costale beaucoup plus claire : gri s jaunâtre et non fauve. En dehors de l'holotype, seul que je connaisse, une série de ' : même s station, dates et collecteurs. Micardia itremo n. sp. (fig. 11) (ACONTIINAE). Holotype : 1 cr, Madagascar Centre, massif de l'itremo, Haute Ikoly, 4/5 k m au Nord-Ouest du col de l'itremo, Haute Ikoly, m, 16/20-II-1974 (P. Viette et A. Peyrieras). M. itremo montre un habitus semblable à celui des trois espèces de Micardia madécasses citées précédemment, mais il est légèrement plus grand. Cett e nouvelle espèce se différencie aisément par le dessin et la coloration des aile s antérieures. Sur un fond gris olivâtre clair, on distingue, au milieu de l'aile, une large bande longitudinale brun olivâtre, se prolongeant en une languett e noirâtre jusqu'à l'apex, et montrant en son milieu une bande longitudinal e blanc argent, qui ne dépasse pas le disque. La languette submarginale noirâtr e est bordée des deux côtés de bandes blanc argent ; ces bandes commencent a u niveau où la première décrite s'arrête. Un point brun olivâtre au tiers distal de la nervure anale. Ailes postérieures jaune doré clair, avec un point discal et une série d e quelques points submédians gris noirâtre. * IX. Bulletin mensuel de la Société Linnéenne de Lyon, 50e année, no 10, décembre 1981 : 330.

3 En dehors de l'holotype, seul d' que je connaisse, une série de y : mêmes stations, dates et collecteurs. Maliattha mabenora n. sp. (fig. 17) (ACONTIINAE). Holotype : 1 cf, Madagascar Sambirano, massif du Tsaratanana, en dessou s de l'andohanisambirano, matsabory, m [2 050 m], déb. XII-1964 (P. Soga). Espèce très proche de M. commersoni Viette 1965, dont elle se distingue de suite par les ailes postérieures qui sont ici blanc jaunâtre pâle, lavées d e brunâtre extérieurement (et non rouge latérite). Sa taille est légèrement inférieure. On notera également les différences dans la coloration des ailes antérieures : (a) ici de couleur fondamentale d'un vert olive pâle ; (b) les bandes longitudinales blanc nacré sont plus larges et à peine teintées de rose ; (c) la band e qui est située en dessous de la côte et qui part de l'apex ne s'arrête pas ici a u milieu de l'aile mais atteint sa base ; (d) une ombre ou tache, de noirâtre à brunâtre, en dessous du milieu du pli (il existe deux ombres chez M. commersoni : l'une à la base du pli, l'autre au milieu du bord inférieur de l'aile) ; enfin (e), une tache noirâtre virguliforme subapicale est présente. Egalement des exemplaires de MADAGASCAR CENTRE, env. d'ambohimahasoa, canton de Tsarafidy, forêt d'ankafina, m, 12/18-XI-1963 (P. Viette). Maliattha dubiefi n. sp. (fig. 9) (ACONTIINAE). Holotype : 1 Madagascar Sambirano, massif du Tsaratanana, en dessou s de l'andohanisambirano, matsabory, m [2 050 m], III-1965 (P. Soga). Espèce voisine de M. lemur Viette 1965 et de M. pratti Viette 1965, mai s légèrement plus petite que la première citée. Ailes antérieures à couleur fondamentale d'un beige légèrement olivâtre, avec une bande médiane et longitudinale vert olive. Cette bande s'élargit dan s l'aire externe : sa limite inférieure reste rectiligne, mais son bord supérieu r se recourbe vers le haut pour gagner l'apex de la côte. Dans son tiers proximal, cette bande est postérieurement bordée, d'abord, de noir puis d'une ligne blan c argent sur le pli. Une seconde ligne blanc argent prend naissance dans la band e vert olive, s'infléchit ensuite légèrement pour border postérieurement ladit e bande jusqu'à la marge externe. Quelques traces noires à l'emplacement d e la ligne postmédiane, ainsi que quelques points noirs marginaux. Ailes postérieures noires. Dessous des ailes antérieures brun noir, bordé de gris rougeâtre sur les trois côtés. Dessous des ailes postérieures gris jaunâtre, plus rougeâtre vers la côt e et l 'apex, avec une indication de ligne externe et un point discal noirâtre. Egalement une y, MADAGASCAR EST, route d'anosibe, 30-IV-1976 (P. Dubie f ) et une y, MADAGASCAR CENTRE, forêt à l'est du lac de Mantasoa, Andranogoloaka, m, 16/20-III-1972 (P. Griveaud et A. Peyrieras). Maliattha bicolor n. sp. (fig. 14) (ACONTIINAE). Holotype : 1 y, Madagascar Sambirano, massif du Tsaratanana, piste d e Mangindrano au Maromokotra, au Sud du piton coté m, m, 13/15-XI-1966 (P. Viette et P. Griveaud). Envergure : 27 mm ; longueur de la côte des ailes antérieures : 19 mm. Cette nouvelle espèce est à placer auprès de M. perrieri Viette 1965, également décrit du massif du Tsaratanana. Elle est caractérisée par des ailes antérieures de coloration différentes. Ces dernières sont noires, avec une aire costal e BULLETIN DE LA SOCIETE LINNEENNE DE LYON, 51e année, n" 9, novembre 1982.

4 et une autre marginale, au-dessus du tornus, d'un blanc argenté légèremen t jaunâtre. En dessous de l'apex, la couleur noire ne subsiste plus que sous form e d'une languette. Le long du bord antérieur de la cellule, une ligne blanc argent. Taches orbiculaire et réniforme noires et gris olivâtre entourées d'un cercl e blanchâtre. Quelques petites taches marginales brun noir. Frange grise à so n apex. Ailes postérieures blanc nacré. Dessous des ailes antérieures gris rougeâtre, avec une bande longitudinal e et médiane brun noir partant de l'apex. Dessous des ailes postérieures comme sur le dessus, avec un point disca l noir. Je n'ai vu que le seul spécimen holotype. Maliattha rectilinea n. sp. (fig. 12) (ACONTIINAE). Holotype : 1 d, Madagascar Est, massif du Marojejy (réserve naturelle intégrale n" 12), m, 2/8-XII-1972 (A. Peyrieras). Envergure : 23 mm ; longueur de la côte des ailes antérieures : 11 mm. M. rectilinea est voisin de M. lemur Viette 1965 et de M. pratti Viette 1965, par la présence de la bande longitudinale et médiane blanc argent des ailes antérieures, mais de taille légèrement inférieure à celle de M. lemur. Ailes antérieures avec l'aire costale largement vert olivâtre finement moucheté de noir ; une bande longitudinale médiane blanc argent et l'aire du bor d inférieur de l'aile d'un gris blanchâtre argenté plus ou moins teinté de rosâtre. Dans cette dernière aire, une tache noire au niveau des bandes anté- et postmédiane, taches qui se continuent par d'autres plus petites vers l'intérieur. Base de l'aile blanc argenté teinté de rosâtre. Aire marginale vert olivâtr e foncé. Ailes postérieures blanc jaunâtre pâle, largement teintées de gris rosac é dans la moitié externe. Macule discale brune et une ombre de cette couleu r avant l'angle abdominal. Dessous des ailes antérieures d'un gris rosacé, notamment dans l'aire costale, avec une bande longitudinale costale brun noir. Dessous des ailes postérieures blanc jaunâtre pâle avec une tache discal e noire. Je n'ai vu que le seul spécimen holotype. Taraconica hojeri n. sp. (fig. 13) (AcoNTIINAE). Holotype : 1 Madagascar Sambirano, massif du Tsaratanana, matsabor y en dessous de l'andohanisambirano, m [2 050 m], déb. XII-1964 (P. Soga). Envergure : mm ; longueur de la côte des ailes antérieures : 10,5-11 mm. Cette nouvelle espèce peut être comparée à T. berioi Viette 1965, de Madagascar. Elle s'en distingue par : (a) tout d'abord, les ailes postérieures qui son t ici blanc jaunâtre pâle et bordées de gris noir (ces ailes sont d'un roux latérit e clair chez T. berioi) ; (b) la présence d'une bande longitudinale blanc argen t sur la moitié proximale du pli des ailes antérieures ; (c) une grande tach e submarginale noire, n'atteignant pas le tornus des mêmes ailes et non profondément incisée du côté externe ; (d) la limite interne de cette tache constitué e par une fine bande blanc argent ; (e) la présence d'une tache noire au milie u de la cellule des premières ailes ; enfin (f), la couleur fondamentale des aile s antérieures non nettement d'un gris olivâtre. Egalement un autre d' récolté en même temps que l'holotype.

5 Taraconica pauliani n. sp. (fig. 10) (ACONTIINAE). Holotype : 1 d', Madagascar Est, baie d'antongil, base de la presqu'îl e Masoala, Hiaraka, m, 18/21-X-1968 (P. Griveaud, A. Peyrieras et P. Viette). Longueur de la côte des ailes antérieures : 10 mm. Cette espèce peut être comparée à la précédente et aux T. berioi Viette 1965 et T. betsimisaraka Viette 1965, tous de Madagascar. Ici, contrairement aux trois espèces citées, les ailes postérieures sont d'un jaune orangé très pâle e t à reflets de soie. Ailes antérieures brun violacé, avec une aire filiforme, allongée transversalement, blanc violacé, allant du tiers proximal du bord inférieu r de l'aile au quart distal de la côte. Au tiers médian du bord inférieur de l'aile, une large tache triangulaire brun noir brillant entourée intérieurement d'u n liseré blanc. Au sommet de ce triangle, une tache ronde et gris ardoise. Femelle plus grande que le mâle. Outre l'holotype, une série de? : MADAGASCAR SAMBIRANO, massif du Tsaratanana, matsabory en dessous de l'andohanisambirano, m, XI-1966 (P. Viette et P. Griveaud) et un oe : MADAGASCAR EST, réserve naturelle intégral e n" 3, Andranomalaza, vallée d'ivelona, X-1957 (P. Soga). Taraconica isekaly n. sp. (fig. 8) (AcoNTIINAE). Holotype : 1 d', Madagascar Ouest, route nationale 7, 64 km à l'est d e Tuléar, forêt d'andranovory, 500 m, 25/28-X-1967 (P. Griveaud et Ratovoson). Espèce voisine de T. novogonia (Berio) 1956 (Unca) par la taille et l'habitus ; la moitié proximale des ailes antérieures est sensiblement de même cou - leur dans les deux espèces, légèrement plus rougeâtre chez celle de BERIO. T. isekaly se différencie, aux ailes antérieures, par : (a) une zone postmédian e et transversale gris violacé foncé se terminant en pointe au bord inférieur d e l'aile un peu avant le tornus ; (b) la limite externe de cette aire bien nette, brun noir, formant un angle dirigé distalement sur M 3 ; et (c) l'absence d'une ligne anguleuse gris blanchâtre submarginale. Chez T. novogonia, la zone transversale est gris blanchâtre, sa limite externe est floue et une lign e submarginale anguleuse de même couleur est présente. Femelle de même taille que le mâle, mais plus foncée. Outre l'holotype, des exemplaires de : MADAGASCAR NORD, 50 km au Sud d e Diégo-Suarez, forêt d'analamerana, 80 m, I/ (P. Viette). MADAGASCAR OUEST, nouvelle route d'ambondromany à Port Bergé Vaovao, km 147, forêt de Marosely, 130 m, I-1970 (P. Griveaud et J. M. Betsch). - Nor d de Morondava, forêt de Marofandilia, 15 ni, XII-1969 (P. Griveaud) km au Sud de Morondova, forêt de Befasy, I-1956 (R. Paulian). - Même station que celle de l'holotype, I-1969 (P. Viette et P. Griveaud). Eustrotia manga n. sp. (fig. 6) (AcoNTIINAE). Holotype : 1 d`, Madagascar Centre, route d'ambositra à Ambohimanga d u Sud, km 39, m, 611-XI-1963 (P. Viette). Envergure : 16 mm ; longueur de la côte des ailes antérieures : 8,5 mm. Antennes, palpes labiaux, tête, patagia, tegulae et thorax brun fauve. Abdomen jaune doré clair moucheté de fauve. Ailes antérieures brun fauve, avec une ligne obliquement transversal e blanche allant des deux cinquièmes proximaux du bord inférieur de l'aile a u cinquième distal de la côte. Cette ligne est contiguë à une petite tache discal e concolore finement bordée de blanc. Une fine ligne blanche plus ou moin s BULLETIN DE LA SOCIETE LINNEENNE DE LYON, 51' année, n' 9, novembre 1982.

6 obsolète, perpendiculaire au bord interne, prend son origine au niveau d u disque. En dessous de l'apex de la côte, une tache semi-lunaire et la frang e blanc grisâtre. Ailes postérieures jaune doré clair, avec la frange de même couleur. Quelques écailles jaune ochracé à l'apex de la côte. Dessous des ailes antérieures brun roux, sauf l'aire du bord interne qu i est jaune doré comme le dessous des ailes postérieures. 9! j aepa,, Fig. 1 à 17. imagos. - 1, Fodina flacourti n. su., holoty p e. - 2, F. viettei Berio. - 3, F. sakalava Viette, holotype F, maudavei n. sp.. holotype. - 5, F. matacass i n. sp. - 6, Eustrotia manga n. sp., holotype, x , Nodaria dubiefae n. sp.. holotype. x , Taraconica isekaly n. sp., holotype. - 9, Maliattha dubiefi n. sn., holotype. sp., O. - 11, Micardia itremo n. sp., holot y p e. - 12, Maliatth. 10, Taraconica pauliani n a rectilinea n. sp., holotype Taraconica bojeri n. s p., holotype. - 14, Maliatth a bicolor n. sp., holotype. - 15, Micardia ikoly n. su.. holotype Brl/ophilopsi.s vadon i n. sp. - 17, Mahall/in mabenora n. sp., holotype.

7 Femelle avec les ailes postérieures plus ou moins cuivre rouge. Outre l'holotype, des spécimens de : MADAGASCAR SAMBIRANO, massif du Tsaratanana, matsabory en dessous de l'andohanisambirano, m [2 050 m], XII-1964 (P. Soga). MADAGASCAR EST, région de Sambava, réserve naturelle intégrale n" 12, Marojejy Ouest, m, IX/X-1959 (P. Soga). - Pourtour de la 3' réserve naturelle intégrale, route de Manakambahiny Est, env. de Nosivola, m, XI (P. Viette). - Route d'anosibe, km 57, II-1955 (P. Viette). MADAGASCAR CENTRE, massif de l'itremo, Haute Ikoly, 4/5 km au Nord-Oues t du col de l'itremo, m, II-1974 (P. Viette et A. Pe?rieras). Bryophilopsis vadoni n. sp. (fig. 16) (SARROTHRIPINAE). Holotype : 1 d, Madagascar Centre, 8 km au Sud-Est d'anjozorobe, forê t de Vanjamanitra, m, 20/23-X-1966 (P. Griveaud. J. Vadon et P. Viette). Envergure : mm ; longueur de la côte des ailes antérieures : mm. Antennes filiformes, brun noir. Palpes labiaux gris beige. Tête, patagia, tegulae et thorax gris maculé de noir, avec la base des patagia teintée de beige. Abdomen blanc jaunâtre sale maculé de noir. Dessous du corps et pattes gri s beige, les articles des tarses brun noir et annelés de beige. Ailes antérieures d'un gris légèrement maculé de brun, avec une tach e en V de brun noir à noir, allant du tiers proximal de la côte à l'apex de cett e dernière et accolée au pli. Entre les deux branches du V, la tache discale blanche, plus ou moins beige en son centre. Une bande blanche, contiguë au bor d supérieur de la branche externe du V, va de la tache discale à l'apex de l a côte. Marge externe noirâtre. Frange concolore. Ailes postérieures d'un blanc légèrement jaunâtre à reflets de soie, ave c une petite zone discale grisâtre. Marge externe grisâtre. Frange concolore. Dessous des ailes antérieures brun noirâtre ; celui des ailes postérieure s d'un gris jaunâtre abondamment ponctué de brun. Espèce pouvant être rapprochée de Br. ano?noiota Bethune-Baker 1911, d'afrique occidentale. Outre l'holotype, également des exemplaires de : MADAGASCAR EST, route d e Lakato, km 15, Ankasoka, 1100 m, X-1963 (P. Viette). - Nord-Ouest de Fort - Dauphin, massif de l'andohahelo (réserve naturelle intégrale n" 11) forêt d'andranomangara, m. I-1974 (A. Peyrieras). MADAGASCAR CENTRE, Est d'ambatolampx', Andranotobaka, m, III (P. Griveaud). - Route d'ambositra à Ambohimanga du Sud, km 39, m, XI-1963 (P. Viette). - Pays Betsileo, route du Sud, km 302 [2951, forê t d'ambatofitorahana, m, III-1955 (P. Viette). - Env. d'ambohimahasoa, canton de Tsarafidy, forêt d'ankafina, m, XI-1963 (P. Viette). - Massi f de l ' Andringitra, forêt Vakoana, Ambalamarovandana m, J-1958, I (P. Griveaud.) ; forêt d'anjavidilava, m, XII-1970/ (P. Griveaud) : Andringitra méridional, chaîne de l'andrianony, cirque de Manjarivolo, m, X/XI-1970 (P. Viette et P. Griveaud). On remarquera que cette espèce d'altitude n'est pas encore connue de s massifs montagneux du Nord de 1'I1e. Maurilia Môschler 1884 (CHLOEPHORINAE). - Je donnerai ci-dessous u n tableau de détermination des espèces malgaches, validant ainsi les nouvelles. Il me faut dire ici que j'ai laissé un bon nombre de femelles sans nom. BULLETIN DE LA SOCIETE LINNEENNE DE LYON. 51' année, n" 9, novembre 1982.

8 Ailes postérieures claires, de blanc jaunâtre à un jaune clair légère - ment orangé, à reflets soyeux 2 - Ailes postérieures grises, parfois assez claires 3 2. Ailes antérieures gris jaunâtre clair légèrement olivâtre. Ailes postérieures jaune clair légèrement orangé. Genitalia d' avec la valve n e portant pas de soie dressée au milieu du bord dorsal ; angles postérieures du juxta garnis de spicules.... Maurilia malgassica Viette Ailes antérieures jaune orangé avec des lignes ou bandes transversales et une tache discale gris ardoise. Ailes postérieures d'un jaun e clair. Genitalia d' avec la valve comme chez M. malgassica, mai s moins large ; angles pôstérieurs du juxta simplement ponctués. Espèc e alliée à M. arcuata (F. Walker) Maurilia makandro n. sp. (1) Ailes antérieures rouge brique avec les lignes transversales finemen t marquées et un point discal bruns. Ailes postérieures blanc jaunâtre, légèrement teintées de rose rougeâtre vers l'apex. Genitalia d' ave c une forte soie dressée au milieu du bord costal de la valve ; transtill a faiblement spiculée Maurilia mandraka n. sp. (2) 3. Ailes antérieures d'un gris brun fortement rougeâtre, avec les ligne s transversales fines, sinueuses et brun noir ; tache discale arrondie, plu s rouge que le fond et entourée d'un liseré brun noir ; aire externe gri s jaunâtre avec une série submarginale de petits points noirs. Genitalia d ' montrant une soie au bord dorsal de la valve comme chez M. mandraka ; transtilla latéralement garnie de fortes épines Maurilia griveaudi n. sp. (3 ) Ailes antérieures brun rougeâtre, marbrées de brun noir, avec un e tache costale allongée antéapicale fauve. Espèce alliée à M. semicircula - ris Strand Maurilia mikea n. sp. (4 ) 1. M. makandro n. sp. - Holotype : 1 d', Madagascar Ouest, région d e Sakaraha, [ancienne] route de Tuléar, km 808, 6/9-IV-1956 (P. Griveaud) (genitalia, prép. T. H. Nguyen, P. Viette n" 5685). Longueur de la côte des ailes antérieures : 14 mm. D'autres exemplaires capturés avec l'holotype et un d' MADAGASCAR OUEST, région d'antsalova, bord de la Réserve de l'antsingy [Réserve naturelle intégrale n" 9], Mijamo, 90 m, VII-1970 (P. Griveaud). 2. M. mandraka n. sp. Holotype : 1 d', Madagascar Centre, La Mandraka, m, 10/13-III-1964 (P. Viette). Longueur de la côte des ailes antérieures : 12,5 mm. Egalement des exemplaires : MADAGASCAR SAMBIRANO, massif du Tsaratanana, matsabory en dessous de l'andohanisambirano, m, XI-1968 (P. Viette e t P. Griveaud). MADAGASCAR EST, pourtour de la 3' Réserve naturelle intégrale, route d e Manakambahiny Est, env. de Nosivola, m, XI-1954 (P. Viette). - Rout e d'anosibe, km 52, I-1957 (P. Griveaud et R. Vieu), km 57, II-1955 (P. Viette). - Route de Lakato, km 15, Ankasoba, 1100 m, I-1959 (P. Viette). - Env. d e Périnet, forêt d'analamazaotra, 910 m, XI, XII-1954 (P. Viette), X-1955 (R. Vieu). - Vallée du Faraony, Vohilava (R. Catala). MADAGASCAR CENTRE, La Mandraka, m, X-1956 (P. Griveaud). - Forê t à l'est du lac de Mantasoa, Andrangoloaka, m, III-1970 (P. Griveaud). -

9 Tananarive, parc de Tsimbazaza, m, XII-1951 (P. Viette). - Route d'ambositra à Ambohimanga du Sud, km 39, m, XI-1963 (P. Viette). - Env. d'ambohimahasoa, canton de Tsarafidy, forêt d'ankafina, m, XI (P. Viette). - Massif de l'andringitra, plateau d'andohariana, m, XI (P. Viette et P. Griveaud). 3. M. griveaudi n. sp. - Holotype : 1 d', Madagascar Ouest, route nationale 7, 64 km à l'est de Tuléar, forêt d'andranovory, 500 m, 15/21-I-1969 (P. Viette et P. Griveaud). Longueur de la côte des ailes antérieures : 13,5 mm. Egalement d'autres exemplaires : MADAGASCAR SAMBIRANO, Ouest du Manongarivo, route nationale 6, 50 kid au Sud d'ambanja, 650 m, VIII-1973 (A. Peyrieras). MADAGASCAR CENTRE, Tananarive, parc de Tsimbazaza, m, III-1964 (P. Viette). MADAGASCAR OUEST, région de Sakaraha, [ancienne] route de Tuléar, km 808, forêt de Lambomakandro, IV-1956 (P. Griveaud) ; réserve spéciale d u Zombitsy, IV-1956 (P. Griveaud), matsabory, 640 m, I-1969 (P. Viette e t P. Griveaud). 4. M. mikea n. sp. - Holotype : 1 ', Madagascar Sud, Nord de Tuléar. forêt des Mikea-Analabo, piste Ampasikibo-Salary, II-1968 (P. Griveaud). Longueur de la côte des ailes antérieures : 12 mm. Je ne citerai que l'holotype. Chlorozada purpurea Kenrich 1917 (CHLOEPHORINAE). - Cette espèce malgache est très proche de Maurilia albirivula Hampson 1905, décrit du Nigéria. Je conserverai pour l ' espèce madécasse la position générique donnée pa r KENRICK. L'espèce continentale devra changer de genre ; elle est trop différente des Maurilia. Chi. purpurea, comme d'autres Chlorozada, montre un abdomen mâle allongé et effilé dépassant nettement le niveau de l'angle anal de s ailes postérieures. Erastria suavis Saalmüller 1891 (CHLOEPHORINAE). - Cette espèce doit êtr e nommée Lophocrama suavis (Saalmüller). Les deux sexes sont semblables. Maurillia sarice Viette 1981 (CLOEPHORINAE). - Cette espèce doit être nommée Metaleptina sarice (Viette). Paralephana talacai n. n. (OPHIDERINAE). Paralephana talacai n. n. pour Paralephana catalai Viette, 1966, Lambillionea, 65" année, n"` 7-8 : 57, nom préoccupé par Paralephana catalai Viette, 1954, Bull. Soc. ent. France, LXXVIII, n"'' 5-6, 1953 : 345 = Nyctennomos catalai (Viette). Fodina maudavei n. sp. (fig. 4) (OPHIDERINAE). Holotype : 1 Madagascar Nord, 37 km au Sud de Vohémar, forêt d'analalava, 25 m, 10/14-XI-1968 (P. Griveaud, A. Peyrieras et P. Viette). F. maudavei est fort voisin de F. viettei Berio 1959, décrit de l'ankarafantsika. Sa taille est légèrement plus petite. Aux ailes antérieures, la tach e faisant suite, vers l'intérieur de l'aile, à la bande costale d'un blanc jaunâtr e saupoudré d'écailles brunes est ici plus courte, à bords plus arrondis et non e n forme de petite botte, comme dans l'espèce de BERIO. La bande claire, extern e BULLETIN DE LA SOCIETE LINNEENNE DE LYON, 51, année, n" 9, novembre 1982.

10 et ondulée du bord inférieur de l'aile prend naissance au tiers proximal de c e bord chez F. maudavei et au quart proximal chez F. viettei. Je n'ai vu qu 'une petite série de d' et de y récoltés en même temps qu e l'holotype. Fodina flacourti n. sp. (fig. 1) (OPHIDERINAE). Holotype : 1 d', Madagascar Sud, plateau Mahafaly, Ankalirano, I (P. Griveaud). Taille et habitus de F. viettei, mais ici, aux ailes antérieures, la tache saupoudrée de gris sur un fond blanc jaunâtre naissant de l'aire costale se pro - longe par un trait fin de 2 mm de long environ aboutissant, au niveau d u tornus, dans la bande ondulée du bord inférieur de l'aile. Outre quelques exemplaires capturés avec l'holotype, d'autres de MADAGASCA R OUEST, Ankarafantsika, III-1966 (P. Griveaud) et Est de Sakaraha, réserv e spéciale du Zombitzy, matsabory, 640 m. XII-1966 (P. Viette et P. Griveaud). Fodina matacassi n. sp. (fig. 5) (OPHIDERINAE). Holotype : 1 d', Madagascar Sud, environs de Tuléar, plateau calcaire a u Sud-Est de Miary, 40 m, 23!27-I-1969 (P. Viette et P. Griveaud). Taille et habitus de F. sakalava Viette 1966, décrit de l'antsingy d'antsalova, mais ici la bande transversale des ailes antérieures d'un blanc jaunâtr e plus ou moins saupoudré de gris ne se rétrécit pas d'une façon régulière. Ell e s'élargit, au contraire, en fuseau dans la région médiane de l'aile, puis s e termine par un court trait qui attein le tornus. Outre l'holotype, des exemplaires de : MADAGASCAR OUEST, route nationale 7, 64 km à l'est de Tuléar, forêt d'andranovory, 500 m, 15/21-I-1969 (P. Viette e t P. Griveaud) et de MADAGASCAR SUD, ancienne route de Tuléar à Tongobory, Sept Lacs, 40 m, 1i4-XI-1967 (P. Griveaud et Ratovoson). - Env. de Tuléar, Saint-Augustin, 8 m, 11-II-1958 (P. Griveaud). - Ouest de Beheloka, bush à Euphorbes et à Didiéréacées, 20 m, 4/6-XII-1967 (P. Griveaud). - Bordure occidentale du plateau Mahafaly, 5 km à l'est d'itampolo, 40 m, 10/12-II (P. Viette et P. Griveaud). Daxata trisigmata P. Mabille 1900 (OPHIDERINAE). - Cette espèce est à place r dans le genre Argyrolopha Hampson 1914 (Ann. Mag. Nat. Hist., (8) 13 : 205), dont l'espèce type est Argyrolopha costibarbata Hampson 1914 (1. c.) décrite d e Maurice. L'espèce malgache doit être nommée Argyrolopha trisignat a (P. Mabille). Diadocis Saalmüller 1891 (OPFHDERINAE). - Ce genre, placé par son auteur dans les «Orthosiidae», doit être classé dans la sous-famille des Ophiderinae. Outre l'espèce type du genre : D. longimacula Saalmüller 1891, il compren d D. remyi (Viette) 1954 (décrit comme Xanthodesrna) et une nouvelle espèce, dont la description suit. Diadocis sarodrano n. sp. (fig. 18). - Holotype : 1 d' (genitalia, prép. P. Viette n" 5 669), allotype : 1 y (genitalia, prép. P. Viette n" 5 667), Madagascar Ouest, nouvelle route d'ambondromamy à Port Bergé Vaovao, km 122, forêt de Sarodrano, 200 m, 6/14-XII-1972 (P. Griveaud). Espèce voisine de D. longimacula Saalmüller 1891, décrit de Nosy Be. Elle s'en distingue, chez les d', par la constitution des antennes : nettement bipec-

11 tinées dans l'espèce de SAALMÜLLER et simplement bifasciculées chez la nouvelle. Les autres caractères distinctifs sont les suivants : (a) ailes antérieures bru n foncé à peine rougeâtre chez D. sarodrano et brun rougeâtre clair chez D. longimacula ; (b) en dessous de la côte des mêmes ailes, la ligne antémédian e forme un angle dirigé extérieurement nettement mieux marqué chez la première espèce que chez la seconde (c) aux mêmes ailes, la ligne postmédian e forme, au-dessus du bord inférieur de l'aile, une courbe plus prononcée dans l a nouvelle espèce que chez celle de SAALMÜLLER ; enfin (d), les ailes postérieures sont largement enfumées, dans les deux sexes, chez D. sarodrano. Armure génitale d'. - Voir la figure 21. Si, en ne considérant que l'habitus, les deux espèces sont très voisines, elles se séparent aisément par les armure s génitales. y. - Semblable au d', avec les antennes filiformes. Armure génitale. - Voir la figure 23. Egalement des exemplaires : MADAGASCAR OUEST, route nationale 7, 64 k m à l'est de Tuléar, forêt d'andranovorv, 500 m, XII-1966 (P. Viette et P. Griveaud). - Route de Tuléar [route nationale 7], P.K Andaromihomaka, 390 m, X-1967 (P. Griveaud et Ratovoson) Fig. 18 et 19, Diadocis, imagos D. sarodrano n. sp., holoty 1e. - 19, D. remij i (Viette). Nodaria dubiefae n. sp. (fig. 7) (HYPENINAE). Holotype : 1 d, Madagascar Est, route d'anosible, 3-XI (P. Dubief) (genitalia, prép. P. Viette n" en mauvais état). Envergure : 18 mm ; longueur de la côte des ailes antérieures : 9,25 mm. Antennes avec deux longs cils sur chaque article et une touffe allongé e le long du troisième quart de la longueur de l'antenne. Palpes labiaux à deuxièmes articles redressés devant la face et fortement épaissis (leur largeu r atteignant le diamètre de l ' oeil) ; troisièmes articles très courts, minces e t porrigés. Trompe bien développée. Eperons des pattes très longs. Ailes antérieures avec les trois quarts proximaux noirs, avec la côte fauve, une bande longitudinale blanc jaunâtre à la base et dans la cellule. Tach e discale arrondie et brun ochracé. Un point de même couleur presque à la moiti é du bord antérieur de la cellule. Quart distal des ailes fauve avec une lign e BULLETIN DE LA SOCIETE LINNEENNE DE LYON, 51 année, n' 9, novembre 1982.

12 -`?88 - blanc jaunâtre transversale limitant la couleur noire et une série marginal e de points noirs. Frange concolore. Ailes postérieures d'un jaune très pâle, avec une aire abdominale noire, une aire externe brun fauve et une série marginale de petites taches noirâtres Fig. 20 à 23. Diadocis. armures génitales. - 20, genitalia ' et p énis de D. longinuicut a Saalmüller. - 21, id. de D. sarodrano n. sp., holotype. 22, ici. de D. remyi IViette). 23. genitalia de D. sarodrano n. sp., allotype. Dessous des ailes gris jaunâtre, plus foncé aux ailes antérieures, avec un e ligne transversale noire sur ces mêmes ailes et deux autres lignes, moin s distinctes, aux ailes postérieures. Je n'ai vu que le seul exemplaire holotype. Cette espèce n'est pas à sa place dans le genre Nodaria. Si elle s'en rapproche par la structure des antennes elle n'en montre pas les caractères de s palpes labiaux. (Laboratoire d'entomologie, Muséum national d'histoire naturelle. Paris).

- 330 - NOCTUELLES QUADRIFIDES DE MADAGASCA R NOUVELLES OU PEU CONNUES, IX * [LEP. NOCTUIDAE] par Pierre VIETTE.

- 330 - NOCTUELLES QUADRIFIDES DE MADAGASCA R NOUVELLES OU PEU CONNUES, IX * [LEP. NOCTUIDAE] par Pierre VIETTE. - 330 - NOCTUELLES QUADRIFIDES DE MADAGASCA R NOUVELLES OU PEU CONNUES, IX * [LEP. NOCTUIDAE] par Pierre VIETTE. On trouvera principalement dans cette note, comme dans les précédentes d e cette série,

Plus en détail

BIBLIOGRAPHIE. LES NOCTUIDAE HYBLAEINAE DE MADAGASCAR (Lep.) par P. Viurrr.

BIBLIOGRAPHIE. LES NOCTUIDAE HYBLAEINAE DE MADAGASCAR (Lep.) par P. Viurrr. -- 191 -- Du point de vue répartition géographique, nous avons examiné trop peu d'individus pour pouvoir en tirer des conclusions. Pour l'heure, nous ne connaissons corsica et cribellata que de Corse ;

Plus en détail

- 101 - par Roger DAJOZ. Coleoptera of Madagasca r 9 : Description of a new species of Brachymoschiu m (Coleoptera, Tenebrionidae )

- 101 - par Roger DAJOZ. Coleoptera of Madagasca r 9 : Description of a new species of Brachymoschiu m (Coleoptera, Tenebrionidae ) - 101 - COLEOPTERES DE MADAGASCAR 9. DESCRIPTION D'UN BRACIIYMOSCHIUM NOUVEAU ET CLE DE DETERMINATION DES ESPECES DU GENR E (COLEOPTERES, TENEBRIONIDAE) 1 par Roger DAJOZ. Coleoptera of Madagasca r 9 :

Plus en détail

Odile ORGER MARCHAL 1

Odile ORGER MARCHAL 1 Odile ORGER MARCHAL 1 ***1*** - Dessus gris ou brun avec des taches blanches dans les aires discales et postdiscales. - Dessous de l aile antérieure gris ou noir avec des taches blanches --> 2 - Franges

Plus en détail

CLÉ D IDENTIFICATION DES NÉMATOCÈRES

CLÉ D IDENTIFICATION DES NÉMATOCÈRES CLÉ D IDENTIFICATION DES NÉMATOCÈRES D après Borror, Triplehorn et Johnson Illustrations Manual of Nearctic Diptera Biosystematics Res. Cent., Agric. Canada, Ottawa, Ont., Canada. Gilles Bourbonnais Cégep

Plus en détail

La caille de Chine. «Cotumix chinensis chinensis»

La caille de Chine. «Cotumix chinensis chinensis» La caille de Chine «Cotumix chinensis chinensis» NL : Chinese Dwergkwartel D : Chinesische Zwergwachtel GB : Chinese painted Quail F : autres noms : caille peinte caille peinte de Chine Origine : Inde,

Plus en détail

Une nouvelle espèce d Hyponephele du Pakistan (Nymphalidae: Satyrinae)

Une nouvelle espèce d Hyponephele du Pakistan (Nymphalidae: Satyrinae) 355 Une nouvelle espèce d Hyponephele du Pakistan (Nymphalidae: Satyrinae) JÉRÔME PAGÈS Agrocampus, 65 rue de Saint-Brieuc, F-35042 Rennes cedex; e-mail: jerome.pages@agrocampus-rennes.fr Résumé. Une nouvelle

Plus en détail

Clé de détermination. Les zygènes en Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon. David Demerges Jean-Pierre Favretto Audrey Poujol

Clé de détermination. Les zygènes en Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon. David Demerges Jean-Pierre Favretto Audrey Poujol Clé de détermination 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10Lavis Cette clé de détermination de terrain a été réalisée par le Conservatoire d Espaces Naturels de Midi-Pyrénées, avec la collaboration du GIRAZ-Zygaena (Groupe

Plus en détail

Canard colvert. Anas platyrhynchos

Canard colvert. Anas platyrhynchos Canard colvert Anas platyrhynchos Alain Frèmond Canards colverts. Brenne France. Principaux caractères spécifiques Le colvert est un canard de grande taille, d une longueur de 50 à 65 cm pour une envergure

Plus en détail

Par François Meurgey.

Par François Meurgey. - 1 - CLE DE DETERMINATION DES ODONATES DE GUADELOUPE ET DE MARTINIQUE. Par François Meurgey. 1 Ailes antérieures et postérieures semblables. Corps gracile (fig. A, B). Mâles pourvus d une paire d appendices

Plus en détail

Sarcelle d été. Anas querquedula

Sarcelle d été. Anas querquedula Sarcelle d été Anas querquedula Neil Fifer Sarcelles d été Hong Kong. R.P de Chine Principaux caractères spécifiques La sarcelle d été est un canard de petite taille, un peu plus massif que la sarcelle

Plus en détail

Présenté à la Section Entomologique en sa séance du 8 juin 1960.

Présenté à la Section Entomologique en sa séance du 8 juin 1960. 233 que chez crocatus le pygidium est également pileux mais non ponctu é (sauf aux angles antérieurs). Enfin l'organe copulateur d` présente certaines différences : chez clementi, l'apex des paramères

Plus en détail

Clé de détermination. Auteurs : Romaric Leconte, Michel et Vincent Baudraz

Clé de détermination. Auteurs : Romaric Leconte, Michel et Vincent Baudraz Clé de détermination Auteurs : Romaric Leconte, Michel et Vincent Baudraz Illustrations reproduites avec l aimable autorisation de Hans-Peter Wymann. Source des illustrations : Les papillons de jour et

Plus en détail

Morphologie et vocabulaire

Morphologie et vocabulaire Objectif : cette clé a pour but d'aider les débutants à mémoriser les principaux critères d'identification utiles sur le terrain et à suivre un chemin logique pour procéder à l'identification des odonates.

Plus en détail

Standard commun de l'agapornis lilianae

Standard commun de l'agapornis lilianae Standard commun de l'agapornis lilianae Établis par les comités techniques de : ANBvV, AOB, BVA, KBOF, ONZE PARKIETEN, Parkietenspeciaalclub ANBvV, PSC, Psittacula Pays-Bas, NBvV, yc MUTAVI 2002-2011 Ce

Plus en détail

Clé des genres de la super-famille des Apoidea

Clé des genres de la super-famille des Apoidea Clé des genres de la superfamille des Apoidea D après Erwin Scheuchl (2000) Illustrierte Bestimmungstabellen der Wildbienen Deutschlands und Österreichs Band I : ANTHOPHORIDAE 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. Aile

Plus en détail

bservons Carte d identité des papillons nos jardins à la loupe! Description : Écologie : Chenille :

bservons Carte d identité des papillons nos jardins à la loupe! Description : Écologie : Chenille : Envergure de 3,5 à 4,5 cm. Le mâle est pourvu d une grande tâche apicale orange vif sur le dessus des ailes antérieures. Les ailes postérieures sont majoritairement blanches et légèrement persillées d

Plus en détail

Les oiseaux des zones humides

Les oiseaux des zones humides Les oiseaux des zones humides Buse variable Comme son nom l indique, la Buse peut présenter des plumages très variables allant du blanc pur au brun sombre. On peut remarquer la présence d un croissant

Plus en détail

à BUlumbura (Burundi)

à BUlumbura (Burundi) (Rev. Zool. afr., 92, n 4). (A paru le 29 décembre 1978). Austroglycyphagus asthmaticus spec. nov. (Acari) Glycyphagidae) vivant dans le guano de chiroptères à BUlumbura (Burundi) PAR A. FAIN (Anvers)

Plus en détail

LA POINÇONNEUSE POUR ENFANT COMMENT L OBSERVER, L ANALYSER ET LA REPRÉSENTER?

LA POINÇONNEUSE POUR ENFANT COMMENT L OBSERVER, L ANALYSER ET LA REPRÉSENTER? LA POINÇONNEUSE POUR ENFANT COMMENT L OBSERVER, L ANALYSER ET LA REPRÉSENTER? Mars 2005 Comment faire? EXPLORER, ANALYSER ET REPRÉSENTER UN OBJET TECHNIQUE Examiner attentivement l objet, voir s il peut

Plus en détail

NOTES SUR DEUX NOUVEAUX ACARIENS COMMENSAUX DE CHIROPTERES (SARCOPTIFORMES : ROSENSTEINIIDAE) A. FAIN.

NOTES SUR DEUX NOUVEAUX ACARIENS COMMENSAUX DE CHIROPTERES (SARCOPTIFORMES : ROSENSTEINIIDAE) A. FAIN. NOTES SUR DEUX NOUVEAUX ACARIENS COMMENSAUX DE CHIROPTERES (SARCOPTIFORMES : ROSENSTEINIIDAE) PAR A. FAIN. Au cours d'une mission scientifique effectuée au Cameroun en 1971, Mr PUYLAERT, attaché au Musée

Plus en détail

Descriptions. Descriptions. Qui suis-je? Qui suis-je? Nom :

Descriptions. Descriptions. Qui suis-je? Qui suis-je? Nom : J ai deux petits yeux ronds, noirs et bleus. J ai une bouche arrondie avec un trait noir. Je détiens une barrette en forme de feuille. Je porte un foulard en laine. J ai une petite robe et un petit voile.

Plus en détail

Ligne Vieillie. Réalisations l Avantages produit l Performances Guide de choix Mise en œuvre l Certifications l Descriptifs types 191

Ligne Vieillie. Réalisations l Avantages produit l Performances Guide de choix Mise en œuvre l Certifications l Descriptifs types 191 Ligne Vieillie Le process de fabrication des briques vieillies lui donne une altération superficielle et l aspect d une brique de récupération. Ses arêtes arrondies, sa couleur de tesson de terre cuite,

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION. Utilisation du logiciel & Création de parcours et d exercices

GUIDE D UTILISATION. Utilisation du logiciel & Création de parcours et d exercices GUIDE D UTILISATION OCAD 9 Utilisation du logiciel & Création de parcours et d exercices Rédigé par Stéphane CLEMENT-AGONI Mise à jour 2010 Distribution : Ligue de Bourgogne de C.O et Talant Sport Orientation

Plus en détail

Tuto sac à dos enfant

Tuto sac à dos enfant Tuto sac à dos enfant Mes petites mains pleines de doigts Comment réaliser un petit sac à dos rigolo? Un petit sac à dos avec une tête de chat ou de chien? Voici le tuto détaillé du sac chat et le gabarit

Plus en détail

observer comprendre intervenir Sorèze palette de couleurs

observer comprendre intervenir Sorèze palette de couleurs observer comprendre intervenir Sorèze palette de couleurs Palette de couleurs pour une cohérence dans le bâti ancien La couleur est un élément chromatique du paysage qui change constamment. L aspect coloré

Plus en détail

RESEAU D'EPIDEMIO-SURVEILLANCE Bulletin n 12 du 30 août 2015 SITUATION

RESEAU D'EPIDEMIO-SURVEILLANCE Bulletin n 12 du 30 août 2015 SITUATION SITUATION Le Dollar spot reste très actif pour cette rentrée! L incidence du Dollar spot ne semble pas avoir ralenti, les intendants et gestionnaires sont confrontés à des attaques répétées sur toutes

Plus en détail

Brise de vallée et température

Brise de vallée et température Brise de vallée et température par Max Bouët Resume. Dans une vallée latérale des Alpes valaisannes en Suisse, des enregistrements de température ont révélé l'existence d'une brisure caractéristique du

Plus en détail

Quelques exemples d Hyménoptères floricoles communs présents dans la clé :

Quelques exemples d Hyménoptères floricoles communs présents dans la clé : Hyménoptères et Diptères Ce sont des insectes (6 pattes) qui font partie de l ordre des Hyménoptères. On compte environ 8 000 espèces en France. Reconnaître une abeille Les Hyménoptères ont 2 paires d'ailes

Plus en détail

Cahier des Charges de l aire de jeu Trophées de Robotique 2011 Eurobot Junior

Cahier des Charges de l aire de jeu Trophées de Robotique 2011 Eurobot Junior Cahier des Charges de l aire de jeu Trophées de Robotique 2011 Eurobot Junior PAGE 1 SUR 22 Cahier des Charges de l aire de jeu... Cahier des Charges de l aire de jeu PAGE 2 SUR 22 1. Généralités Important

Plus en détail

Habillage PVC pour rives de toitures et avant-toits

Habillage PVC pour rives de toitures et avant-toits 82967_Habillage PVC 8p 210x297 2014_Mise en page 1 31/03/14 17:12 Page2 Habillage PVC pour rives de toitures et avant-toits Sous-toiture www.deceuninck.fr by deceuninck 82967_Habillage PVC 8p 210x297 2014_Mise

Plus en détail

Un chat pas si méchant!

Un chat pas si méchant! Fiche 1 Un chat pas si méchant! 1 Un chat pas si méchant! (sur l air de Il était un petit navire) Monsieur le chat vient à la ferme, Monsieur le chat vient à la ferme. Qui répond : «Ch, ch, ch» quand on

Plus en détail

A Elytres échancrées latéralement, mésosternum avec une saillie dilatée :

A Elytres échancrées latéralement, mésosternum avec une saillie dilatée : Une cllé iillllusttrée des Cettoniiiidae de France Pierre ZAGATTI et Anne GUY OPIE BP 30-78041 Guyancourt Cedex A Elytres échancrées latéralement, mésosternum avec une saillie dilatée :. H (Cetoniinae)

Plus en détail

Europâisches Patentamt European Patent Office Office européen des brevets. Numéro de publication: 0 036 058 A1 DEMANDE DE BREVET EUROPEEN

Europâisches Patentamt European Patent Office Office européen des brevets. Numéro de publication: 0 036 058 A1 DEMANDE DE BREVET EUROPEEN ê Europâisches Patentamt European Patent Office Office européen des brevets Numéro de publication: 0 036 058 A1 DEMANDE DE BREVET EUROPEEN Numéro de dépôt: 80420035.0 Int. Cl.3: B 60 J 1/20 Date de dépôt:

Plus en détail

Création d'une invitation

Création d'une invitation Création d'une invitation Michaela Maginot Concept et élaboration Invitation avec boîte à cadeau, carte et enveloppe transparente. L'objectif était de créer une invitation pouvant être utilisée et réorientée

Plus en détail

ATELIER DECOUPE CARTON VINYLE

ATELIER DECOUPE CARTON VINYLE ATELIER DECOUPE CARTON VINYLE Veuillez créer un sous répertoire que vous appellerez "fichier silhouette" Mettre dans ce sous répertoire les deux fichiers suivants : - engrenage pub.jpg - Plan accès.jpg

Plus en détail

Les tas de sable Année 2013-2014

Les tas de sable Année 2013-2014 Cet article est rédigé par des élèves. Il peut comporter des oublis et imperfections, autant que possible signalés par nos relecteurs dans les notes d'édition. Année 2013-2014 Élèves : Gaspard COUSIN,

Plus en détail

AUTOMOBILE. ! Le jeu se joue de 3 à 5 joueurs et devrait durer entre 2 à 3 heures. ! Les cubes R&D sont les cubes Reasearch & Development

AUTOMOBILE. ! Le jeu se joue de 3 à 5 joueurs et devrait durer entre 2 à 3 heures. ! Les cubes R&D sont les cubes Reasearch & Development AUTOMOBILE! Comme dans le monde de l"industrie automobile, votre but est d"avoir le plus d"argent en produisant et en vendant des voitures. Vous commencez avec 2000 $ et vous aurez la possibilité de contracter

Plus en détail

Lunettes et Maquillage TECHNIQUE MAQUILLAGE

Lunettes et Maquillage TECHNIQUE MAQUILLAGE TECHNIQUE MAQUILLAGE 20 Lunettes et Maquillage Comment se maquiller quand on porte des lunettes ou des lentilles? Quelle monture privilégier en fonction de sa forme de visage? Quelles couleurs choisir?

Plus en détail

- 1320 - Cordonniers, sigans

- 1320 - Cordonniers, sigans click for previous page - 1320 - Cordonniers, sigans Corps ovale, très comprimé latéralement et couvert de petites écailles. Bouche petite, avec une seule rangée serrée de petites dents incisiformes. Nageoire

Plus en détail

Printrbot Simple. Guide de montage édition «Maker»

Printrbot Simple. Guide de montage édition «Maker» Printrbot Simple Guide de montage édition «Maker» Tools Step 1 Préparation du châssis en bois Assurez-vous de vous positionner sur une surface qui ne craint pas les découpes. Détachez les connections en

Plus en détail

CLÉ D IDENTIFICATION DES OISEAUX DE PROIE DU QUÉBEC. Clé d identification des oiseaux de proie du Québec

CLÉ D IDENTIFICATION DES OISEAUX DE PROIE DU QUÉBEC. Clé d identification des oiseaux de proie du Québec Faucon-Éduc/Falcon-Ed C. P. 81, Ste-Anne-de-Bellevue, QC H9X 3L4 Tél : (450) 458-1333, Télec : (450) 458-7262 info@faucon.biz CLÉ D IDENTIFICATION DES OISEAUX DE PROIE DU QUÉBEC Qu est-ce qu une clé d

Plus en détail

Description: bombe couleur pour cheveux

Description: bombe couleur pour cheveux Listing de produits pour la Catégorie: bombe couleur cheveux & peau: bombe couleur pour cheveux Description: bombe couleur pour cheveux fêtes accessoires» bombes / aérosols» bombe couleur cheveux & peau

Plus en détail

Habillage PVC pour rives de toitures et avant-toits

Habillage PVC pour rives de toitures et avant-toits Habillage PVC pour rives de toitures et avant-toits Sous-toiture by deceuninck www.deceuninck.fr Revêtements PVC pour rives de toitures et avant-toits... Deceuninck vous propose une gamme très diversifiée

Plus en détail

Documentation. Cartographie. Présentation générale

Documentation. Cartographie. Présentation générale Documentation Cartographie Présentation générale On accède aux cartes thématiques après avoir choisi un niveau géographique (ou découpage de la carte ou maillage), par exemple la France par commune. La

Plus en détail

Catalogue des produits marqués de la Boutique de l Office du Tourisme Inforville

Catalogue des produits marqués de la Boutique de l Office du Tourisme Inforville Catalogue des produits marqués de la Boutique de l Office du Tourisme Inforville Textiles UCL... p.1 Textiles LLN... p.3 Objets UCL... p.5 Objets LLN... p.6 Nos textiles marqués UCL Polo longues manches

Plus en détail

réf. 6517 En plastique argent.

réf. 6517 En plastique argent. 47 6,70 12 CHIFFRES 16.8 x 16.7 x 1.5 cm 2 6,04 5,54 90 6517 Affichage 12 chiffres. Ecran inclinable. Fonctionne à l énergie solaire ou à pile bouton (fournie). Astucieux : Avec 2 marquages (audessusetau

Plus en détail

Identification des principaux lépidoptères ravageurs du maïs sucré

Identification des principaux lépidoptères ravageurs du maïs sucré Identification des principaux lépidoptères ravageurs du maïs sucré Rencontre du groupe RAP Maïs sucré, 3 avril 2013 Jean-Philippe Légaré, M. Sc., biologiste-entomologiste, Laboratoire de diagnostic en

Plus en détail

- Les 2 parties sont délimitées par une zone rétrécie formant autour de la dent une ligne sinueuse, le collet.

- Les 2 parties sont délimitées par une zone rétrécie formant autour de la dent une ligne sinueuse, le collet. ANATOMIE DENTAIRE LES DENTS PERMANENTES Caractères généraux Chaque dent est constituée de 2 parties principales. - Une partie visible, au niveau de la cavité buccale, plus ou moins massive, la couronne

Plus en détail

Identification des principaux ordres d'insectes

Identification des principaux ordres d'insectes Identification des principaux ordres d'insectes Ailes bien apparentes quand l'insecte est au repos------------------------------------ A Ailes peu évidentes quand l'insecte est au repos. Ailes antérieures

Plus en détail

Entra la rue des Fabrique a-nabot et la rue des Fabrique s-flai»!. Parcelle cadastrale N* 308 section I. Propriétaire

Entra la rue des Fabrique a-nabot et la rue des Fabrique s-flai»!. Parcelle cadastrale N* 308 section I. Propriétaire Département PYRENEES-ORIENTALES Commune Arrondissement Canton Monument Situation exacte Maison. N 2 rue dea Fabrique a Nabot Entra la rue des Fabrique a-nabot et la rue des Fabrique s-flai»!. Parcelle

Plus en détail

Le logiciel de dessin est téléchargeable, en version complète, à cette adresse : http://www.tuxpaint.org/download/windows/?

Le logiciel de dessin est téléchargeable, en version complète, à cette adresse : http://www.tuxpaint.org/download/windows/? Le logiciel de dessin est téléchargeable, en version complète, à cette adresse : http://www.tuxpaint.org/download/windows/?lang=fr_fr taille : 10 Mo pour le logiciel Le logiciel de dessin est téléchargeable

Plus en détail

Accès vers les maths Les formes en moyenne section

Accès vers les maths Les formes en moyenne section Accès vers les maths Les formes en moyenne section P1 P2 P 3 P4 P5 Différencier des formes simples Construction géométrique Jeux de formes Reconnaître, classer et nommer des formes simples des formes autour

Plus en détail

m T PROVENANT DE WEMMEL VINCENT. FAUNE LAEKENIENNE. par G. Calyptr^a sulcata, g. Vincent. iwiiiiriiui\ Zone inférieure.

m T PROVENANT DE WEMMEL VINCENT. FAUNE LAEKENIENNE. par G. Calyptr^a sulcata, g. Vincent. iwiiiiriiui\ Zone inférieure. FAUNE LAEKENIENNE. iwiiiiriiui\ m T PROVENANT DE WEMMEL (CALYPTRJIA SULGATA, VOLUTA RUGOSA, LITTORINA LAMELLOSA) par G. VINCENT. (Planche II.) SÉANCES DU H JANVIER, 7 iuln ET 1 NOVEMBRE 1874. Calyptr^a

Plus en détail

Conifères. 10-15 cm. 6-13 cm. Pin Blanc Je possède des aiguilles douces en faisceaux de 5. 8-20 cm. 4-6 cm. 3-7 cm

Conifères. 10-15 cm. 6-13 cm. Pin Blanc Je possède des aiguilles douces en faisceaux de 5. 8-20 cm. 4-6 cm. 3-7 cm Nom : Conifères 6-13 cm 8-20 cm Pin Blanc Je possède des aiguilles douces en faisceaux de 5. 10-15 cm Pin Rouge J ai des aiguilles rigides en faisceaux de 2. 4-6 cm 3-7 cm 4-6 cm Pin Sylvestre Je possède

Plus en détail

www.zartronic.fr Couleur 1 2 3 Multiplieur Tolérance PPM

www.zartronic.fr Couleur 1 2 3 Multiplieur Tolérance PPM Code des résistances KIT Atelier(WorkShop) Zartronic Résistance à 5 bandes 4 7 0 x 1000 = 470K Tolérance 1% Couleur 1 2 3 Multiplieur Tolérance PPM Bande Bande Bande Noir 0 0 0 1 Marron 1 1 1 10 ±1% 100

Plus en détail

MISSION SCIENTIFIQUE DE L'OMO TOME VI. FASCICULE 59. COLEÓPTERA PAR

MISSION SCIENTIFIQUE DE L'OMO TOME VI. FASCICULE 59. COLEÓPTERA PAR MISSION SCIENTIFIQUE DE L'OMO TOME VI. FASCICULE 59. COLEÓPTERA XII. DRYOPIDAE PAR J. DELÈVE M. lo D r R. JEANNEL a eu l'aimable obligeance de me communiquer pour élude les Dryopidae récoltés par la mission

Plus en détail

hauteur (mm) droit 550 15 / 25 150 0,58 7 23 coin * 550 15 / 25 150 0,58 7 23

hauteur (mm) droit 550 15 / 25 150 0,58 7 23 coin * 550 15 / 25 150 0,58 7 23 Applications Revêtement pour murs (de jardin) et parois Propriétés Panneaux linéaires originaux en quartzite, grès ou ardoise comme revêtement de façade Disponible en 8 couleurs différentes Pour projets

Plus en détail

Filature, puis bourse du travail, actuellement Mission locale des Pays d'epernay, Brie et Champagne

Filature, puis bourse du travail, actuellement Mission locale des Pays d'epernay, Brie et Champagne Filature, puis bourse du travail, actuellement Mission locale des Pays d'epernay, Brie et Champagne 1 rue Léger Bertin Épernay Dossier IA51000363 réalisé en 1996 (c) Région Champagne-Ardenne - Inventaire

Plus en détail

Course d orientation, définitions

Course d orientation, définitions Course d orientation, définitions UNE COURSE I DIVIDUELLE CO TRE LA MO TRE, EN TERRAIN VARIE GÉNÉRALEMENT BOISE, SUR UN PARCOURS MATÉRIALISE PAR DES POSTES (BALISES) A DÉCOUVRIR DA S U ORDRE IMPOSE, MAIS

Plus en détail

Ouvrir Paint. Outils Paint

Ouvrir Paint. Outils Paint Ouvrir Paint Paint est un programme de dessin qui vous permet de créer des dessins ou de modifier des images numériques. Paint vous permet aussi d enregistrer des fichiers d image à l aide de différents

Plus en détail

Index. Taille de l image changer 18 fenêtre 18 résolution et 18. Sane 16

Index. Taille de l image changer 18 fenêtre 18 résolution et 18. Sane 16 Index Sane 16 S Saturation (mode de calque) 299 Scanner 60 Scanneur 15 installer 16 récupérer une image 15 Script-Fu Bordure inégale (fenêtre) 30 Coins arrondis (fenêtre) 41 menu 97 Scripts 266 installer

Plus en détail

Pour répondre à cette question on peut faire un découpage en petites surfaces plus faciles à comparer ou à déplacer.

Pour répondre à cette question on peut faire un découpage en petites surfaces plus faciles à comparer ou à déplacer. I Aire d une surface A cause du remembrement, la commune de Thérouanne propose à M. Ducheval et à M. Leboeuf d échanger leurs parcelles de terrain qui ont les formes ci-dessous. L échange est-il équitable?

Plus en détail

Aujourd hui, 3M vous propose une gamme de disques et de brosses aux performances inégalées sur le marché et toujours plus simple à utiliser.

Aujourd hui, 3M vous propose une gamme de disques et de brosses aux performances inégalées sur le marché et toujours plus simple à utiliser. 3 Gamme Scotch-Brite pour l entretien des sols durs, irréguliers et textiles Depuis toujours, 3M a su développer des produits innovants afin de rendre la vie de chacun plus simple au quotidien. Nos produits

Plus en détail

Les plans de travail Verre

Les plans de travail Verre Les plans de travail 49 50 Les plans de travail Luisina vous offre une gamme complète de plans de travail en verre. Particulièrement design et résistants, ils vous offriront une satisfaction totale durant

Plus en détail

Microsoft Word barres d outils. Par : Patrick Kenny

Microsoft Word barres d outils. Par : Patrick Kenny Microsoft Word barres d outils Par : Patrick Kenny 17 novembre 2004 Table des matières Mode affichage :... 3 Barre d outils Standard :... 4-5 Barre d outils Mise en forme :... 6-7 Activation de la barre

Plus en détail

Galerie marchande ; établissement administratif : Centre administratif et commercial le Forum

Galerie marchande ; établissement administratif : Centre administratif et commercial le Forum Galerie marchande ; établissement administratif : Centre administratif et commercial le Forum Plan des Colonnes Montricher-Albanne Dossier IA73003066 réalisé en 2009 Copyrights Copyrights Auteurs Région

Plus en détail

DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (72) Inventeur: Grasset, Béatrice

DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (72) Inventeur: Grasset, Béatrice Patentamt JEuropâisches European Patent Office Numéro de publication: 0 013 639 Office européen des brevets A1 DEMANDE DE BREVET EUROPEEN @ Numéro de dépôt: 80400009.9 @ Int. Cl.3: E 04 F 11/18 (22) Date

Plus en détail

Organisme certificateur : 10 rue Galilée 77420 Champs sur Marne Tél : +33 (0)1 72.84.97.84 Fax : +33 (0)1 43 30 85 65 www.fcba.fr. www.marque-nf.

Organisme certificateur : 10 rue Galilée 77420 Champs sur Marne Tél : +33 (0)1 72.84.97.84 Fax : +33 (0)1 43 30 85 65 www.fcba.fr. www.marque-nf. N d identification AFNOR Certification : NF 061 MQDQ-CERT 15-306 du 18/01/2015 N de Révision : 16 Date de mise en application : 04/03/2015 Annule et remplace le MQDQ-CERT /14-324 du 15/05/2014 REGLES GENERALES

Plus en détail

Les ravageurs du poireau

Les ravageurs du poireau Les ravageurs du poireau Mars 2008 17 Le poireau connait depuis quelques années une augmentation des attaques de ravageurs. Dans ce dossier sont présentés les 3 principaux ravageurs du poireau : la teigne

Plus en détail

Clé de détermination illustrée des Geotrupidae de France (Coleoptera, Scarabaeoidea) Famille des Geotrupidae

Clé de détermination illustrée des Geotrupidae de France (Coleoptera, Scarabaeoidea) Famille des Geotrupidae R.A.R.E., T. XIII (1), 2004 : 1 9. Clé de détermination illustrée des Geotrupidae de France (Coleoptera, Scarabaeoidea) par Serge PESLIER* Trois ouvrages ont servi de référence essentielle pour la réalisation

Plus en détail

Adobe Illustrator Logiciel de dessin vectoriel et de Cartographie Assistée par Ordinateur

Adobe Illustrator Logiciel de dessin vectoriel et de Cartographie Assistée par Ordinateur Adobe Illustrator Logiciel de dessin vectoriel et de Cartographie Assistée par Ordinateur I- Ouverture d une nouvelle feuille de travail Fichier / Nouveau (ou ctrl + N) Indiquer dans la fenêtre qui s ouvre

Plus en détail

Dans cette figure, le rectangle ABCD a pour dimensions : AB = 17 cm et BC = 12 cm. Dans le rectangle ABCD, les points M, R, S et P déterminent trois

Dans cette figure, le rectangle ABCD a pour dimensions : AB = 17 cm et BC = 12 cm. Dans le rectangle ABCD, les points M, R, S et P déterminent trois Dans cette figure, le rectangle BCD a pour dimensions : B = 7 cm et BC = cm. Dans le rectangle BCD, les points M, R, S et P déterminent trois rectangles. Où peut-on placer les points M, R, S et P pour

Plus en détail

Circuit Imprimé de Prototypage Breadboard PCB for Prototyping (BB-PCB)

Circuit Imprimé de Prototypage Breadboard PCB for Prototyping (BB-PCB) Description générale Grâce à sa compatibilité, ce produit de la grande famille INFINILAB MC est idéal comme plaque de montage pour un circuit électronique déjà optimisé sur plaque d expérimentation (breadboard)

Plus en détail

Esquisse. Sommaire A16 A14 A13 A15 A17 A20 A19 A18 A24 A22 A21 A23. ERP Georges GUYNEMER - LYON Exercices sur solidworks niveau A2 alain Aparicio 1

Esquisse. Sommaire A16 A14 A13 A15 A17 A20 A19 A18 A24 A22 A21 A23. ERP Georges GUYNEMER - LYON Exercices sur solidworks niveau A2 alain Aparicio 1 Exercices Solidworks Niveau A2 Esquisse Sommaire A13 A14 A15 A16 A17 A18 A19 A20 A21 A22 A23 A24 ERP Georges GUYNEMER - LYON Exercices sur solidworks niveau A2 alain Aparicio 1 Exercice A13 - Arc Tangent

Plus en détail

Nos mondes imaginaires. mes caractéristiques physiques

Nos mondes imaginaires. mes caractéristiques physiques Nos mondes imaginaires Mon personnage : mes caractéristiques physiques Objectifs : Tu vas apprendre à parler des caractéristiques physiques pour décrire le physique de ton personnage du monde imaginaire

Plus en détail

Couleur, ombre et lumière

Couleur, ombre et lumière Travaux pratiques de peinture Couleur, ombre et lumière atelier du 12 avril 2013 Animé par Luis Clemente, Maurice Lopès et Jean Pierre Pons Sommaire 1. LA COULEUR DE LA LUMIÈRE... 2 2. LA COULEUR DE LA

Plus en détail

Je fais le point 1. PrénoM :... Il y a... oiseaux. Guide de l enseignant p.64. Écris les nombres dictés. Écris les nombres effacés par Gribouille.

Je fais le point 1. PrénoM :... Il y a... oiseaux. Guide de l enseignant p.64. Écris les nombres dictés. Écris les nombres effacés par Gribouille. 1 Guide de l enseignant p.64 Écris les nombres dictés. Je fais le point 1 PrénoM :.... 2 Écris les nombres effacés par Gribouille. 2 20 1 4 11 10 1 16 1 3 Écris combien il y a d oiseaux. sur l image d

Plus en détail

Sciences Boîte à Outils

Sciences Boîte à Outils Sciences Boîte à Outils Si le cours de Sciences, comme tous les autres d ailleurs, est fait pour te permettre d acquérir des connaissances générales, il doit aussi te servir à utiliser des techniques,

Plus en détail

Aménagement d une pièce de vie sur la commune de Chauray (79)

Aménagement d une pièce de vie sur la commune de Chauray (79) Aménagement d une pièce de vie Fabrication et pose d un escalier courbe en bois exotique sans contremarche. Fabrication d une structure mezzanine sur poteaux bois. Gardecorps métalliques Fabrication d

Plus en détail

Communication graphique

Communication graphique Introduction générale Partie I. La projection parallèle 1. Le dessin multivue 2. La méthode de Monge 3. L axonométrie 4. Courbes de Bézier 5. La projection cotée (topographie) Projection cotée Méthode

Plus en détail

Épiez les oiseaux de vos cours et de vos jardins! Dossier du participant OISEAUX DES JARDINS

Épiez les oiseaux de vos cours et de vos jardins! Dossier du participant OISEAUX DES JARDINS Dossier du participant OISEAUX DES JARDINS Shutterstock 32910574? Épiez les oiseaux de vos cours et de vos jardins! Oiseaux des jardins est un observatoire de sciences participatives co-fondé avec la Ligue

Plus en détail

Ces équipements doivent être installés et réglés avec soin.

Ces équipements doivent être installés et réglés avec soin. 1 PRÉSENTATION Ce guide vous indique, en 5 étapes, comment installer, régler et pointer votre parabole vers le satellite ASTRA qui diffuse les chaînes et CANALSAT. Les signaux transmis par le satellite

Plus en détail

Etablis un constat de l expérience et essaie d expliquer le phénomène :

Etablis un constat de l expérience et essaie d expliquer le phénomène : Défi : La lumière est-elle blanche? un disque compact, une lampe de poche 1. Eclaire le CD. Ton hypothèse s est-elle vérifiée? 1 Défi : La lumière est-elle blanche? un miroir, une cuvette, de l eau, une

Plus en détail

INSTRUCTIONS COMMENT CONSTRUIRE SOI-MÊME UN BABY-FOOT?

INSTRUCTIONS COMMENT CONSTRUIRE SOI-MÊME UN BABY-FOOT? oc i r b e d ons i t c u r t s In ot o f y b a B lage du INSTRUCTIONS COMMENT CONSTRUIRE SOI-MÊME UN BABY-FOOT? Matériel requis un carton à chaussures à fond plat (env. 32 x 16 cm) 2 m de bois rond (3

Plus en détail

PROSPECTION ELECTRIQUE DANS LA REGION DE MAHALEOTSE-TOLIARY Ramanantsoa A. 1, Rasoamiaramanana R. 1, Rasolondrazao L. 1

PROSPECTION ELECTRIQUE DANS LA REGION DE MAHALEOTSE-TOLIARY Ramanantsoa A. 1, Rasoamiaramanana R. 1, Rasolondrazao L. 1 Résumé PROSPECTION ELECTRIQUE DANS LA REGION DE MAHALEOTSE-TOLIARY Ramanantsoa A. 1, Rasoamiaramanana R. 1, Rasolondrazao L. 1 Nous avons effectué une campagne géophysique en juillet 1999, dans la région

Plus en détail

Pop-Art façon Roy Liechtenstein

Pop-Art façon Roy Liechtenstein 1 sur 6 22/01/2010 22:35 Pop-Art façon Roy Liechtenstein Ce tutoriel peut paraître loin de la photographie, mais il contient des techniques très utiles, voire indispensables en matière de retouche. 1 -

Plus en détail

ACTIVITÉS et COURSE D'ORIENTATION À L ÉCOLE

ACTIVITÉS et COURSE D'ORIENTATION À L ÉCOLE ACTIVITÉS et COURSE D'ORIENTATION À L ÉCOLE Document Alain LARRIEU CPC EPS Programmes 2008 : Les activités et la course d orientation relèvent de COMPÉTENCES EPS : Maternelle : Se repérer et se déplacer

Plus en détail

L évaluation biologique de la qualité des eaux par les macro-invertébrés.

L évaluation biologique de la qualité des eaux par les macro-invertébrés. La qualité des eaux peut être évaluée par une méthode biologique basée sur l analyse et le dénombrement des divers invertébrés qui peuplent les eaux courantes. Dans un ruisseau à courant rapide, la diversité

Plus en détail

gare supérieure du téléphérique des Prodains

gare supérieure du téléphérique des Prodains Gare supérieure du téléphérique des Prodains place du Téléphérique les Dromonts Morzine Dossier IA74000853 réalisé en 2006 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine

Plus en détail

Module 8 : Périmètre et aire de figures planes

Module 8 : Périmètre et aire de figures planes RÉDUCTION DES ÉCARTS DE RENDEMENT 9 e année Module 8 : Périmètre et aire de figures planes Guide de l élève Module 8 Périmètre et aire de figures planes Évaluation diagnostique...3 Aire de parallélogrammes,

Plus en détail

Chapitre 3 : Lentilles

Chapitre 3 : Lentilles 2 e B et C 3 Lentilles convergentes 1 3.1 Définitons Chapitre 3 : Lentilles Les surfaces des lentilles sont sphériques. La droite joignant les centres C 1 et C 2 des deux calottes donne l axe optique de

Plus en détail

Le seul ami de Batman

Le seul ami de Batman Le seul ami de Batman Avant de devenir un héros de cinéma en 1989, Batman est depuis plus de 50 ans un fameux personnage de bandes dessinées aux États-Unis. Il fut créé en mai 1939 dans les pages de Détective

Plus en détail

DIFFRACTion des ondes

DIFFRACTion des ondes DIFFRACTion des ondes I DIFFRACTION DES ONDES PAR LA CUVE À ONDES Lorsqu'une onde plane traverse un trou, elle se transforme en onde circulaire. On dit que l'onde plane est diffractée par le trou. Ce phénomène

Plus en détail

Nom vernaculaire : Pyrrhocore aptère. Nom vernaculaire : Punaise écuyère. Autre(s) Nom(s) : Gendarme, Punaise de feu.

Nom vernaculaire : Pyrrhocore aptère. Nom vernaculaire : Punaise écuyère. Autre(s) Nom(s) : Gendarme, Punaise de feu. 1. Nom vernaculaire : Pyrrhocore aptère 2. Nom vernaculaire : Punaise écuyère Gendarme, Punaise de feu Nom en latin : Phyrrhocoris apterus Nom en latin : Lygaeus equestris Il est rouge et noir, Il a deux

Plus en détail

AGASC / BUREAU INFORMATION JEUNESSE 06700 Saint Laurent du Var Tel : 04.93.07.00.66 bij@agasc.fr www.agasc.fr. Word: Les tableaux.

AGASC / BUREAU INFORMATION JEUNESSE 06700 Saint Laurent du Var Tel : 04.93.07.00.66 bij@agasc.fr www.agasc.fr. Word: Les tableaux. Word: Les tableaux Introduction 6 ième partie Il est préférable par moments de présenter de l'information sous forme de tableau. Les instructions qui suivent démontrent comment créer un tableau et comment

Plus en détail

Archivage, stockage et emballages de transport pour l histologie et la cytologie

Archivage, stockage et emballages de transport pour l histologie et la cytologie Phone +41 61 79 96 10 Fax +41 61 79 96 11 0 Archivage, stockage et emballages de transport pour l histologie et la cytologie pages paragraphes Sommaire 79.0 Casiers-classeurs d archivage et de stockage

Plus en détail

TP de cartographie Les cartes géologiques au 1/50000 Jeudi 20 septembre 2012

TP de cartographie Les cartes géologiques au 1/50000 Jeudi 20 septembre 2012 TP de cartographie Les cartes géologiques au 1/50000 Jeudi 20 septembre 2012 Partie I) TP de cartographie, la carte de France au 1/1000000 Voir le cours de l année dernière avec Jérôme. Partie II) TP de

Plus en détail

L.T.Mohammedia CHAINE D ENERGIE - DESSIN TECHNIQUE S.CHARI

L.T.Mohammedia CHAINE D ENERGIE - DESSIN TECHNIQUE S.CHARI I. Introduction Pourquoi le dessin technique? Le Dessin Technique est une façon de représenter des pièces réelles (donc en 3 dimensions) sur une feuille de papier (donc en 2 dimensions) que l on appelle

Plus en détail

Tp_chemins..doc. Dans la barre "arche 2" couleur claire 1/5 21/01/13

Tp_chemins..doc. Dans la barre arche 2 couleur claire 1/5 21/01/13 TP de création : utilisation des chemins vectoriels Finis les mauvais rêves : vous aurez enfin votre dreamcatcher (Indienss des Grands Lacs) 1 ) Créez une nouvelle image de 300 pixels sur 600 pixels en

Plus en détail