NOCTUELLES QUADRIFIDES DE MADAGASCA R NOUVELLES OU PEU CONNUES, X * [LEP. NocTUIDAE] par Pierre VIETTE.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "- 278 - NOCTUELLES QUADRIFIDES DE MADAGASCA R NOUVELLES OU PEU CONNUES, X * [LEP. NocTUIDAE] par Pierre VIETTE."

Transcription

1

2 PARTIE SCIENTIFIQU E NOCTUELLES QUADRIFIDES DE MADAGASCA R NOUVELLES OU PEU CONNUES, X * [LEP. NocTUIDAE] par Pierre VIETTE. On trouvera dans cette note, comme dans les précédentes, principalemen t des descriptions de nouvelles espèces malgaches de Noctuelles quadrifides. Les holotypes et l'ensemble du matériel étudié sont conservés dans le s collections entomologiques du Muséum national d'histoire naturelle, à Paris. Les photographies illustrant cet article ont été réalisées par Mme M. FRANEY et M. J. BouDINOT ; je les remercie pour leur aide. Micardia ikoly n. sp. (fig. 15) (ACONTIINAE). Holotype : 1 cf, Madagascar Centre, massif de l'itreno, Haute Ikoly 4/5 k m au Nord-Ouest du col de l'itremo, m, 16/20-II-1974 (P. Viette et A. Peyrieras). Taille et habitus de M. argentoidea Berio 1954 et M. terracottoides Beri o C'est de la seconde espèce que la nouvelle est la plus proche. Elle s'e n distingue, aux ailes antérieures, par : (a) une bande longitudinale blanc argen t plus large située au niveau du pli et non en filet sur le bord inférieur de l a cellule ; (b) cette bande qui se poursuit extérieurement en une ligne de mêm e couleur se dirigeant vers l'apex qu'elle n'atteint d'ailleurs pas ; (c) l'absenc e de macules, de taches ou de points, situés en différents endroits de l'aile che z M. terracottoides ; (d) une zone marginale, entre l'apex et le pli, presqu e entièrement gris souris ; enfin (e), l'aire costale beaucoup plus claire : gri s jaunâtre et non fauve. En dehors de l'holotype, seul que je connaisse, une série de ' : même s station, dates et collecteurs. Micardia itremo n. sp. (fig. 11) (ACONTIINAE). Holotype : 1 cr, Madagascar Centre, massif de l'itremo, Haute Ikoly, 4/5 k m au Nord-Ouest du col de l'itremo, Haute Ikoly, m, 16/20-II-1974 (P. Viette et A. Peyrieras). M. itremo montre un habitus semblable à celui des trois espèces de Micardia madécasses citées précédemment, mais il est légèrement plus grand. Cett e nouvelle espèce se différencie aisément par le dessin et la coloration des aile s antérieures. Sur un fond gris olivâtre clair, on distingue, au milieu de l'aile, une large bande longitudinale brun olivâtre, se prolongeant en une languett e noirâtre jusqu'à l'apex, et montrant en son milieu une bande longitudinal e blanc argent, qui ne dépasse pas le disque. La languette submarginale noirâtr e est bordée des deux côtés de bandes blanc argent ; ces bandes commencent a u niveau où la première décrite s'arrête. Un point brun olivâtre au tiers distal de la nervure anale. Ailes postérieures jaune doré clair, avec un point discal et une série d e quelques points submédians gris noirâtre. * IX. Bulletin mensuel de la Société Linnéenne de Lyon, 50e année, no 10, décembre 1981 : 330.

3 En dehors de l'holotype, seul d' que je connaisse, une série de y : mêmes stations, dates et collecteurs. Maliattha mabenora n. sp. (fig. 17) (ACONTIINAE). Holotype : 1 cf, Madagascar Sambirano, massif du Tsaratanana, en dessou s de l'andohanisambirano, matsabory, m [2 050 m], déb. XII-1964 (P. Soga). Espèce très proche de M. commersoni Viette 1965, dont elle se distingue de suite par les ailes postérieures qui sont ici blanc jaunâtre pâle, lavées d e brunâtre extérieurement (et non rouge latérite). Sa taille est légèrement inférieure. On notera également les différences dans la coloration des ailes antérieures : (a) ici de couleur fondamentale d'un vert olive pâle ; (b) les bandes longitudinales blanc nacré sont plus larges et à peine teintées de rose ; (c) la band e qui est située en dessous de la côte et qui part de l'apex ne s'arrête pas ici a u milieu de l'aile mais atteint sa base ; (d) une ombre ou tache, de noirâtre à brunâtre, en dessous du milieu du pli (il existe deux ombres chez M. commersoni : l'une à la base du pli, l'autre au milieu du bord inférieur de l'aile) ; enfin (e), une tache noirâtre virguliforme subapicale est présente. Egalement des exemplaires de MADAGASCAR CENTRE, env. d'ambohimahasoa, canton de Tsarafidy, forêt d'ankafina, m, 12/18-XI-1963 (P. Viette). Maliattha dubiefi n. sp. (fig. 9) (ACONTIINAE). Holotype : 1 Madagascar Sambirano, massif du Tsaratanana, en dessou s de l'andohanisambirano, matsabory, m [2 050 m], III-1965 (P. Soga). Espèce voisine de M. lemur Viette 1965 et de M. pratti Viette 1965, mai s légèrement plus petite que la première citée. Ailes antérieures à couleur fondamentale d'un beige légèrement olivâtre, avec une bande médiane et longitudinale vert olive. Cette bande s'élargit dan s l'aire externe : sa limite inférieure reste rectiligne, mais son bord supérieu r se recourbe vers le haut pour gagner l'apex de la côte. Dans son tiers proximal, cette bande est postérieurement bordée, d'abord, de noir puis d'une ligne blan c argent sur le pli. Une seconde ligne blanc argent prend naissance dans la band e vert olive, s'infléchit ensuite légèrement pour border postérieurement ladit e bande jusqu'à la marge externe. Quelques traces noires à l'emplacement d e la ligne postmédiane, ainsi que quelques points noirs marginaux. Ailes postérieures noires. Dessous des ailes antérieures brun noir, bordé de gris rougeâtre sur les trois côtés. Dessous des ailes postérieures gris jaunâtre, plus rougeâtre vers la côt e et l 'apex, avec une indication de ligne externe et un point discal noirâtre. Egalement une y, MADAGASCAR EST, route d'anosibe, 30-IV-1976 (P. Dubie f ) et une y, MADAGASCAR CENTRE, forêt à l'est du lac de Mantasoa, Andranogoloaka, m, 16/20-III-1972 (P. Griveaud et A. Peyrieras). Maliattha bicolor n. sp. (fig. 14) (ACONTIINAE). Holotype : 1 y, Madagascar Sambirano, massif du Tsaratanana, piste d e Mangindrano au Maromokotra, au Sud du piton coté m, m, 13/15-XI-1966 (P. Viette et P. Griveaud). Envergure : 27 mm ; longueur de la côte des ailes antérieures : 19 mm. Cette nouvelle espèce est à placer auprès de M. perrieri Viette 1965, également décrit du massif du Tsaratanana. Elle est caractérisée par des ailes antérieures de coloration différentes. Ces dernières sont noires, avec une aire costal e BULLETIN DE LA SOCIETE LINNEENNE DE LYON, 51e année, n" 9, novembre 1982.

4 et une autre marginale, au-dessus du tornus, d'un blanc argenté légèremen t jaunâtre. En dessous de l'apex, la couleur noire ne subsiste plus que sous form e d'une languette. Le long du bord antérieur de la cellule, une ligne blanc argent. Taches orbiculaire et réniforme noires et gris olivâtre entourées d'un cercl e blanchâtre. Quelques petites taches marginales brun noir. Frange grise à so n apex. Ailes postérieures blanc nacré. Dessous des ailes antérieures gris rougeâtre, avec une bande longitudinal e et médiane brun noir partant de l'apex. Dessous des ailes postérieures comme sur le dessus, avec un point disca l noir. Je n'ai vu que le seul spécimen holotype. Maliattha rectilinea n. sp. (fig. 12) (ACONTIINAE). Holotype : 1 d, Madagascar Est, massif du Marojejy (réserve naturelle intégrale n" 12), m, 2/8-XII-1972 (A. Peyrieras). Envergure : 23 mm ; longueur de la côte des ailes antérieures : 11 mm. M. rectilinea est voisin de M. lemur Viette 1965 et de M. pratti Viette 1965, par la présence de la bande longitudinale et médiane blanc argent des ailes antérieures, mais de taille légèrement inférieure à celle de M. lemur. Ailes antérieures avec l'aire costale largement vert olivâtre finement moucheté de noir ; une bande longitudinale médiane blanc argent et l'aire du bor d inférieur de l'aile d'un gris blanchâtre argenté plus ou moins teinté de rosâtre. Dans cette dernière aire, une tache noire au niveau des bandes anté- et postmédiane, taches qui se continuent par d'autres plus petites vers l'intérieur. Base de l'aile blanc argenté teinté de rosâtre. Aire marginale vert olivâtr e foncé. Ailes postérieures blanc jaunâtre pâle, largement teintées de gris rosac é dans la moitié externe. Macule discale brune et une ombre de cette couleu r avant l'angle abdominal. Dessous des ailes antérieures d'un gris rosacé, notamment dans l'aire costale, avec une bande longitudinale costale brun noir. Dessous des ailes postérieures blanc jaunâtre pâle avec une tache discal e noire. Je n'ai vu que le seul spécimen holotype. Taraconica hojeri n. sp. (fig. 13) (AcoNTIINAE). Holotype : 1 Madagascar Sambirano, massif du Tsaratanana, matsabor y en dessous de l'andohanisambirano, m [2 050 m], déb. XII-1964 (P. Soga). Envergure : mm ; longueur de la côte des ailes antérieures : 10,5-11 mm. Cette nouvelle espèce peut être comparée à T. berioi Viette 1965, de Madagascar. Elle s'en distingue par : (a) tout d'abord, les ailes postérieures qui son t ici blanc jaunâtre pâle et bordées de gris noir (ces ailes sont d'un roux latérit e clair chez T. berioi) ; (b) la présence d'une bande longitudinale blanc argen t sur la moitié proximale du pli des ailes antérieures ; (c) une grande tach e submarginale noire, n'atteignant pas le tornus des mêmes ailes et non profondément incisée du côté externe ; (d) la limite interne de cette tache constitué e par une fine bande blanc argent ; (e) la présence d'une tache noire au milie u de la cellule des premières ailes ; enfin (f), la couleur fondamentale des aile s antérieures non nettement d'un gris olivâtre. Egalement un autre d' récolté en même temps que l'holotype.

5 Taraconica pauliani n. sp. (fig. 10) (ACONTIINAE). Holotype : 1 d', Madagascar Est, baie d'antongil, base de la presqu'îl e Masoala, Hiaraka, m, 18/21-X-1968 (P. Griveaud, A. Peyrieras et P. Viette). Longueur de la côte des ailes antérieures : 10 mm. Cette espèce peut être comparée à la précédente et aux T. berioi Viette 1965 et T. betsimisaraka Viette 1965, tous de Madagascar. Ici, contrairement aux trois espèces citées, les ailes postérieures sont d'un jaune orangé très pâle e t à reflets de soie. Ailes antérieures brun violacé, avec une aire filiforme, allongée transversalement, blanc violacé, allant du tiers proximal du bord inférieu r de l'aile au quart distal de la côte. Au tiers médian du bord inférieur de l'aile, une large tache triangulaire brun noir brillant entourée intérieurement d'u n liseré blanc. Au sommet de ce triangle, une tache ronde et gris ardoise. Femelle plus grande que le mâle. Outre l'holotype, une série de? : MADAGASCAR SAMBIRANO, massif du Tsaratanana, matsabory en dessous de l'andohanisambirano, m, XI-1966 (P. Viette et P. Griveaud) et un oe : MADAGASCAR EST, réserve naturelle intégral e n" 3, Andranomalaza, vallée d'ivelona, X-1957 (P. Soga). Taraconica isekaly n. sp. (fig. 8) (AcoNTIINAE). Holotype : 1 d', Madagascar Ouest, route nationale 7, 64 km à l'est d e Tuléar, forêt d'andranovory, 500 m, 25/28-X-1967 (P. Griveaud et Ratovoson). Espèce voisine de T. novogonia (Berio) 1956 (Unca) par la taille et l'habitus ; la moitié proximale des ailes antérieures est sensiblement de même cou - leur dans les deux espèces, légèrement plus rougeâtre chez celle de BERIO. T. isekaly se différencie, aux ailes antérieures, par : (a) une zone postmédian e et transversale gris violacé foncé se terminant en pointe au bord inférieur d e l'aile un peu avant le tornus ; (b) la limite externe de cette aire bien nette, brun noir, formant un angle dirigé distalement sur M 3 ; et (c) l'absence d'une ligne anguleuse gris blanchâtre submarginale. Chez T. novogonia, la zone transversale est gris blanchâtre, sa limite externe est floue et une lign e submarginale anguleuse de même couleur est présente. Femelle de même taille que le mâle, mais plus foncée. Outre l'holotype, des exemplaires de : MADAGASCAR NORD, 50 km au Sud d e Diégo-Suarez, forêt d'analamerana, 80 m, I/ (P. Viette). MADAGASCAR OUEST, nouvelle route d'ambondromany à Port Bergé Vaovao, km 147, forêt de Marosely, 130 m, I-1970 (P. Griveaud et J. M. Betsch). - Nor d de Morondava, forêt de Marofandilia, 15 ni, XII-1969 (P. Griveaud) km au Sud de Morondova, forêt de Befasy, I-1956 (R. Paulian). - Même station que celle de l'holotype, I-1969 (P. Viette et P. Griveaud). Eustrotia manga n. sp. (fig. 6) (AcoNTIINAE). Holotype : 1 d`, Madagascar Centre, route d'ambositra à Ambohimanga d u Sud, km 39, m, 611-XI-1963 (P. Viette). Envergure : 16 mm ; longueur de la côte des ailes antérieures : 8,5 mm. Antennes, palpes labiaux, tête, patagia, tegulae et thorax brun fauve. Abdomen jaune doré clair moucheté de fauve. Ailes antérieures brun fauve, avec une ligne obliquement transversal e blanche allant des deux cinquièmes proximaux du bord inférieur de l'aile a u cinquième distal de la côte. Cette ligne est contiguë à une petite tache discal e concolore finement bordée de blanc. Une fine ligne blanche plus ou moin s BULLETIN DE LA SOCIETE LINNEENNE DE LYON, 51' année, n' 9, novembre 1982.

6 obsolète, perpendiculaire au bord interne, prend son origine au niveau d u disque. En dessous de l'apex de la côte, une tache semi-lunaire et la frang e blanc grisâtre. Ailes postérieures jaune doré clair, avec la frange de même couleur. Quelques écailles jaune ochracé à l'apex de la côte. Dessous des ailes antérieures brun roux, sauf l'aire du bord interne qu i est jaune doré comme le dessous des ailes postérieures. 9! j aepa,, Fig. 1 à 17. imagos. - 1, Fodina flacourti n. su., holoty p e. - 2, F. viettei Berio. - 3, F. sakalava Viette, holotype F, maudavei n. sp.. holotype. - 5, F. matacass i n. sp. - 6, Eustrotia manga n. sp., holotype, x , Nodaria dubiefae n. sp.. holotype. x , Taraconica isekaly n. sp., holotype. - 9, Maliattha dubiefi n. sn., holotype. sp., O. - 11, Micardia itremo n. sp., holot y p e. - 12, Maliatth. 10, Taraconica pauliani n a rectilinea n. sp., holotype Taraconica bojeri n. s p., holotype. - 14, Maliatth a bicolor n. sp., holotype. - 15, Micardia ikoly n. su.. holotype Brl/ophilopsi.s vadon i n. sp. - 17, Mahall/in mabenora n. sp., holotype.

7 Femelle avec les ailes postérieures plus ou moins cuivre rouge. Outre l'holotype, des spécimens de : MADAGASCAR SAMBIRANO, massif du Tsaratanana, matsabory en dessous de l'andohanisambirano, m [2 050 m], XII-1964 (P. Soga). MADAGASCAR EST, région de Sambava, réserve naturelle intégrale n" 12, Marojejy Ouest, m, IX/X-1959 (P. Soga). - Pourtour de la 3' réserve naturelle intégrale, route de Manakambahiny Est, env. de Nosivola, m, XI (P. Viette). - Route d'anosibe, km 57, II-1955 (P. Viette). MADAGASCAR CENTRE, massif de l'itremo, Haute Ikoly, 4/5 km au Nord-Oues t du col de l'itremo, m, II-1974 (P. Viette et A. Pe?rieras). Bryophilopsis vadoni n. sp. (fig. 16) (SARROTHRIPINAE). Holotype : 1 d, Madagascar Centre, 8 km au Sud-Est d'anjozorobe, forê t de Vanjamanitra, m, 20/23-X-1966 (P. Griveaud. J. Vadon et P. Viette). Envergure : mm ; longueur de la côte des ailes antérieures : mm. Antennes filiformes, brun noir. Palpes labiaux gris beige. Tête, patagia, tegulae et thorax gris maculé de noir, avec la base des patagia teintée de beige. Abdomen blanc jaunâtre sale maculé de noir. Dessous du corps et pattes gri s beige, les articles des tarses brun noir et annelés de beige. Ailes antérieures d'un gris légèrement maculé de brun, avec une tach e en V de brun noir à noir, allant du tiers proximal de la côte à l'apex de cett e dernière et accolée au pli. Entre les deux branches du V, la tache discale blanche, plus ou moins beige en son centre. Une bande blanche, contiguë au bor d supérieur de la branche externe du V, va de la tache discale à l'apex de l a côte. Marge externe noirâtre. Frange concolore. Ailes postérieures d'un blanc légèrement jaunâtre à reflets de soie, ave c une petite zone discale grisâtre. Marge externe grisâtre. Frange concolore. Dessous des ailes antérieures brun noirâtre ; celui des ailes postérieure s d'un gris jaunâtre abondamment ponctué de brun. Espèce pouvant être rapprochée de Br. ano?noiota Bethune-Baker 1911, d'afrique occidentale. Outre l'holotype, également des exemplaires de : MADAGASCAR EST, route d e Lakato, km 15, Ankasoka, 1100 m, X-1963 (P. Viette). - Nord-Ouest de Fort - Dauphin, massif de l'andohahelo (réserve naturelle intégrale n" 11) forêt d'andranomangara, m. I-1974 (A. Peyrieras). MADAGASCAR CENTRE, Est d'ambatolampx', Andranotobaka, m, III (P. Griveaud). - Route d'ambositra à Ambohimanga du Sud, km 39, m, XI-1963 (P. Viette). - Pays Betsileo, route du Sud, km 302 [2951, forê t d'ambatofitorahana, m, III-1955 (P. Viette). - Env. d'ambohimahasoa, canton de Tsarafidy, forêt d'ankafina, m, XI-1963 (P. Viette). - Massi f de l ' Andringitra, forêt Vakoana, Ambalamarovandana m, J-1958, I (P. Griveaud.) ; forêt d'anjavidilava, m, XII-1970/ (P. Griveaud) : Andringitra méridional, chaîne de l'andrianony, cirque de Manjarivolo, m, X/XI-1970 (P. Viette et P. Griveaud). On remarquera que cette espèce d'altitude n'est pas encore connue de s massifs montagneux du Nord de 1'I1e. Maurilia Môschler 1884 (CHLOEPHORINAE). - Je donnerai ci-dessous u n tableau de détermination des espèces malgaches, validant ainsi les nouvelles. Il me faut dire ici que j'ai laissé un bon nombre de femelles sans nom. BULLETIN DE LA SOCIETE LINNEENNE DE LYON. 51' année, n" 9, novembre 1982.

8 Ailes postérieures claires, de blanc jaunâtre à un jaune clair légère - ment orangé, à reflets soyeux 2 - Ailes postérieures grises, parfois assez claires 3 2. Ailes antérieures gris jaunâtre clair légèrement olivâtre. Ailes postérieures jaune clair légèrement orangé. Genitalia d' avec la valve n e portant pas de soie dressée au milieu du bord dorsal ; angles postérieures du juxta garnis de spicules.... Maurilia malgassica Viette Ailes antérieures jaune orangé avec des lignes ou bandes transversales et une tache discale gris ardoise. Ailes postérieures d'un jaun e clair. Genitalia d' avec la valve comme chez M. malgassica, mai s moins large ; angles pôstérieurs du juxta simplement ponctués. Espèc e alliée à M. arcuata (F. Walker) Maurilia makandro n. sp. (1) Ailes antérieures rouge brique avec les lignes transversales finemen t marquées et un point discal bruns. Ailes postérieures blanc jaunâtre, légèrement teintées de rose rougeâtre vers l'apex. Genitalia d' ave c une forte soie dressée au milieu du bord costal de la valve ; transtill a faiblement spiculée Maurilia mandraka n. sp. (2) 3. Ailes antérieures d'un gris brun fortement rougeâtre, avec les ligne s transversales fines, sinueuses et brun noir ; tache discale arrondie, plu s rouge que le fond et entourée d'un liseré brun noir ; aire externe gri s jaunâtre avec une série submarginale de petits points noirs. Genitalia d ' montrant une soie au bord dorsal de la valve comme chez M. mandraka ; transtilla latéralement garnie de fortes épines Maurilia griveaudi n. sp. (3 ) Ailes antérieures brun rougeâtre, marbrées de brun noir, avec un e tache costale allongée antéapicale fauve. Espèce alliée à M. semicircula - ris Strand Maurilia mikea n. sp. (4 ) 1. M. makandro n. sp. - Holotype : 1 d', Madagascar Ouest, région d e Sakaraha, [ancienne] route de Tuléar, km 808, 6/9-IV-1956 (P. Griveaud) (genitalia, prép. T. H. Nguyen, P. Viette n" 5685). Longueur de la côte des ailes antérieures : 14 mm. D'autres exemplaires capturés avec l'holotype et un d' MADAGASCAR OUEST, région d'antsalova, bord de la Réserve de l'antsingy [Réserve naturelle intégrale n" 9], Mijamo, 90 m, VII-1970 (P. Griveaud). 2. M. mandraka n. sp. Holotype : 1 d', Madagascar Centre, La Mandraka, m, 10/13-III-1964 (P. Viette). Longueur de la côte des ailes antérieures : 12,5 mm. Egalement des exemplaires : MADAGASCAR SAMBIRANO, massif du Tsaratanana, matsabory en dessous de l'andohanisambirano, m, XI-1968 (P. Viette e t P. Griveaud). MADAGASCAR EST, pourtour de la 3' Réserve naturelle intégrale, route d e Manakambahiny Est, env. de Nosivola, m, XI-1954 (P. Viette). - Rout e d'anosibe, km 52, I-1957 (P. Griveaud et R. Vieu), km 57, II-1955 (P. Viette). - Route de Lakato, km 15, Ankasoba, 1100 m, I-1959 (P. Viette). - Env. d e Périnet, forêt d'analamazaotra, 910 m, XI, XII-1954 (P. Viette), X-1955 (R. Vieu). - Vallée du Faraony, Vohilava (R. Catala). MADAGASCAR CENTRE, La Mandraka, m, X-1956 (P. Griveaud). - Forê t à l'est du lac de Mantasoa, Andrangoloaka, m, III-1970 (P. Griveaud). -

9 Tananarive, parc de Tsimbazaza, m, XII-1951 (P. Viette). - Route d'ambositra à Ambohimanga du Sud, km 39, m, XI-1963 (P. Viette). - Env. d'ambohimahasoa, canton de Tsarafidy, forêt d'ankafina, m, XI (P. Viette). - Massif de l'andringitra, plateau d'andohariana, m, XI (P. Viette et P. Griveaud). 3. M. griveaudi n. sp. - Holotype : 1 d', Madagascar Ouest, route nationale 7, 64 km à l'est de Tuléar, forêt d'andranovory, 500 m, 15/21-I-1969 (P. Viette et P. Griveaud). Longueur de la côte des ailes antérieures : 13,5 mm. Egalement d'autres exemplaires : MADAGASCAR SAMBIRANO, Ouest du Manongarivo, route nationale 6, 50 kid au Sud d'ambanja, 650 m, VIII-1973 (A. Peyrieras). MADAGASCAR CENTRE, Tananarive, parc de Tsimbazaza, m, III-1964 (P. Viette). MADAGASCAR OUEST, région de Sakaraha, [ancienne] route de Tuléar, km 808, forêt de Lambomakandro, IV-1956 (P. Griveaud) ; réserve spéciale d u Zombitsy, IV-1956 (P. Griveaud), matsabory, 640 m, I-1969 (P. Viette e t P. Griveaud). 4. M. mikea n. sp. - Holotype : 1 ', Madagascar Sud, Nord de Tuléar. forêt des Mikea-Analabo, piste Ampasikibo-Salary, II-1968 (P. Griveaud). Longueur de la côte des ailes antérieures : 12 mm. Je ne citerai que l'holotype. Chlorozada purpurea Kenrich 1917 (CHLOEPHORINAE). - Cette espèce malgache est très proche de Maurilia albirivula Hampson 1905, décrit du Nigéria. Je conserverai pour l ' espèce madécasse la position générique donnée pa r KENRICK. L'espèce continentale devra changer de genre ; elle est trop différente des Maurilia. Chi. purpurea, comme d'autres Chlorozada, montre un abdomen mâle allongé et effilé dépassant nettement le niveau de l'angle anal de s ailes postérieures. Erastria suavis Saalmüller 1891 (CHLOEPHORINAE). - Cette espèce doit êtr e nommée Lophocrama suavis (Saalmüller). Les deux sexes sont semblables. Maurillia sarice Viette 1981 (CLOEPHORINAE). - Cette espèce doit être nommée Metaleptina sarice (Viette). Paralephana talacai n. n. (OPHIDERINAE). Paralephana talacai n. n. pour Paralephana catalai Viette, 1966, Lambillionea, 65" année, n"` 7-8 : 57, nom préoccupé par Paralephana catalai Viette, 1954, Bull. Soc. ent. France, LXXVIII, n"'' 5-6, 1953 : 345 = Nyctennomos catalai (Viette). Fodina maudavei n. sp. (fig. 4) (OPHIDERINAE). Holotype : 1 Madagascar Nord, 37 km au Sud de Vohémar, forêt d'analalava, 25 m, 10/14-XI-1968 (P. Griveaud, A. Peyrieras et P. Viette). F. maudavei est fort voisin de F. viettei Berio 1959, décrit de l'ankarafantsika. Sa taille est légèrement plus petite. Aux ailes antérieures, la tach e faisant suite, vers l'intérieur de l'aile, à la bande costale d'un blanc jaunâtr e saupoudré d'écailles brunes est ici plus courte, à bords plus arrondis et non e n forme de petite botte, comme dans l'espèce de BERIO. La bande claire, extern e BULLETIN DE LA SOCIETE LINNEENNE DE LYON, 51, année, n" 9, novembre 1982.

10 et ondulée du bord inférieur de l'aile prend naissance au tiers proximal de c e bord chez F. maudavei et au quart proximal chez F. viettei. Je n'ai vu qu 'une petite série de d' et de y récoltés en même temps qu e l'holotype. Fodina flacourti n. sp. (fig. 1) (OPHIDERINAE). Holotype : 1 d', Madagascar Sud, plateau Mahafaly, Ankalirano, I (P. Griveaud). Taille et habitus de F. viettei, mais ici, aux ailes antérieures, la tache saupoudrée de gris sur un fond blanc jaunâtre naissant de l'aire costale se pro - longe par un trait fin de 2 mm de long environ aboutissant, au niveau d u tornus, dans la bande ondulée du bord inférieur de l'aile. Outre quelques exemplaires capturés avec l'holotype, d'autres de MADAGASCA R OUEST, Ankarafantsika, III-1966 (P. Griveaud) et Est de Sakaraha, réserv e spéciale du Zombitzy, matsabory, 640 m. XII-1966 (P. Viette et P. Griveaud). Fodina matacassi n. sp. (fig. 5) (OPHIDERINAE). Holotype : 1 d', Madagascar Sud, environs de Tuléar, plateau calcaire a u Sud-Est de Miary, 40 m, 23!27-I-1969 (P. Viette et P. Griveaud). Taille et habitus de F. sakalava Viette 1966, décrit de l'antsingy d'antsalova, mais ici la bande transversale des ailes antérieures d'un blanc jaunâtr e plus ou moins saupoudré de gris ne se rétrécit pas d'une façon régulière. Ell e s'élargit, au contraire, en fuseau dans la région médiane de l'aile, puis s e termine par un court trait qui attein le tornus. Outre l'holotype, des exemplaires de : MADAGASCAR OUEST, route nationale 7, 64 km à l'est de Tuléar, forêt d'andranovory, 500 m, 15/21-I-1969 (P. Viette e t P. Griveaud) et de MADAGASCAR SUD, ancienne route de Tuléar à Tongobory, Sept Lacs, 40 m, 1i4-XI-1967 (P. Griveaud et Ratovoson). - Env. de Tuléar, Saint-Augustin, 8 m, 11-II-1958 (P. Griveaud). - Ouest de Beheloka, bush à Euphorbes et à Didiéréacées, 20 m, 4/6-XII-1967 (P. Griveaud). - Bordure occidentale du plateau Mahafaly, 5 km à l'est d'itampolo, 40 m, 10/12-II (P. Viette et P. Griveaud). Daxata trisigmata P. Mabille 1900 (OPHIDERINAE). - Cette espèce est à place r dans le genre Argyrolopha Hampson 1914 (Ann. Mag. Nat. Hist., (8) 13 : 205), dont l'espèce type est Argyrolopha costibarbata Hampson 1914 (1. c.) décrite d e Maurice. L'espèce malgache doit être nommée Argyrolopha trisignat a (P. Mabille). Diadocis Saalmüller 1891 (OPFHDERINAE). - Ce genre, placé par son auteur dans les «Orthosiidae», doit être classé dans la sous-famille des Ophiderinae. Outre l'espèce type du genre : D. longimacula Saalmüller 1891, il compren d D. remyi (Viette) 1954 (décrit comme Xanthodesrna) et une nouvelle espèce, dont la description suit. Diadocis sarodrano n. sp. (fig. 18). - Holotype : 1 d' (genitalia, prép. P. Viette n" 5 669), allotype : 1 y (genitalia, prép. P. Viette n" 5 667), Madagascar Ouest, nouvelle route d'ambondromamy à Port Bergé Vaovao, km 122, forêt de Sarodrano, 200 m, 6/14-XII-1972 (P. Griveaud). Espèce voisine de D. longimacula Saalmüller 1891, décrit de Nosy Be. Elle s'en distingue, chez les d', par la constitution des antennes : nettement bipec-

11 tinées dans l'espèce de SAALMÜLLER et simplement bifasciculées chez la nouvelle. Les autres caractères distinctifs sont les suivants : (a) ailes antérieures bru n foncé à peine rougeâtre chez D. sarodrano et brun rougeâtre clair chez D. longimacula ; (b) en dessous de la côte des mêmes ailes, la ligne antémédian e forme un angle dirigé extérieurement nettement mieux marqué chez la première espèce que chez la seconde (c) aux mêmes ailes, la ligne postmédian e forme, au-dessus du bord inférieur de l'aile, une courbe plus prononcée dans l a nouvelle espèce que chez celle de SAALMÜLLER ; enfin (d), les ailes postérieures sont largement enfumées, dans les deux sexes, chez D. sarodrano. Armure génitale d'. - Voir la figure 21. Si, en ne considérant que l'habitus, les deux espèces sont très voisines, elles se séparent aisément par les armure s génitales. y. - Semblable au d', avec les antennes filiformes. Armure génitale. - Voir la figure 23. Egalement des exemplaires : MADAGASCAR OUEST, route nationale 7, 64 k m à l'est de Tuléar, forêt d'andranovorv, 500 m, XII-1966 (P. Viette et P. Griveaud). - Route de Tuléar [route nationale 7], P.K Andaromihomaka, 390 m, X-1967 (P. Griveaud et Ratovoson) Fig. 18 et 19, Diadocis, imagos D. sarodrano n. sp., holoty 1e. - 19, D. remij i (Viette). Nodaria dubiefae n. sp. (fig. 7) (HYPENINAE). Holotype : 1 d, Madagascar Est, route d'anosible, 3-XI (P. Dubief) (genitalia, prép. P. Viette n" en mauvais état). Envergure : 18 mm ; longueur de la côte des ailes antérieures : 9,25 mm. Antennes avec deux longs cils sur chaque article et une touffe allongé e le long du troisième quart de la longueur de l'antenne. Palpes labiaux à deuxièmes articles redressés devant la face et fortement épaissis (leur largeu r atteignant le diamètre de l ' oeil) ; troisièmes articles très courts, minces e t porrigés. Trompe bien développée. Eperons des pattes très longs. Ailes antérieures avec les trois quarts proximaux noirs, avec la côte fauve, une bande longitudinale blanc jaunâtre à la base et dans la cellule. Tach e discale arrondie et brun ochracé. Un point de même couleur presque à la moiti é du bord antérieur de la cellule. Quart distal des ailes fauve avec une lign e BULLETIN DE LA SOCIETE LINNEENNE DE LYON, 51 année, n' 9, novembre 1982.

12 -`?88 - blanc jaunâtre transversale limitant la couleur noire et une série marginal e de points noirs. Frange concolore. Ailes postérieures d'un jaune très pâle, avec une aire abdominale noire, une aire externe brun fauve et une série marginale de petites taches noirâtres Fig. 20 à 23. Diadocis. armures génitales. - 20, genitalia ' et p énis de D. longinuicut a Saalmüller. - 21, id. de D. sarodrano n. sp., holotype. 22, ici. de D. remyi IViette). 23. genitalia de D. sarodrano n. sp., allotype. Dessous des ailes gris jaunâtre, plus foncé aux ailes antérieures, avec un e ligne transversale noire sur ces mêmes ailes et deux autres lignes, moin s distinctes, aux ailes postérieures. Je n'ai vu que le seul exemplaire holotype. Cette espèce n'est pas à sa place dans le genre Nodaria. Si elle s'en rapproche par la structure des antennes elle n'en montre pas les caractères de s palpes labiaux. (Laboratoire d'entomologie, Muséum national d'histoire naturelle. Paris).

- 330 - NOCTUELLES QUADRIFIDES DE MADAGASCA R NOUVELLES OU PEU CONNUES, IX * [LEP. NOCTUIDAE] par Pierre VIETTE.

- 330 - NOCTUELLES QUADRIFIDES DE MADAGASCA R NOUVELLES OU PEU CONNUES, IX * [LEP. NOCTUIDAE] par Pierre VIETTE. - 330 - NOCTUELLES QUADRIFIDES DE MADAGASCA R NOUVELLES OU PEU CONNUES, IX * [LEP. NOCTUIDAE] par Pierre VIETTE. On trouvera principalement dans cette note, comme dans les précédentes d e cette série,

Plus en détail

Descriptions de nouvelles espèces de Noctuelles africaines (Lépidoptères)

Descriptions de nouvelles espèces de Noctuelles africaines (Lépidoptères) BULLETIN DU MUSÉUM NATIONAL D'HISTOIRE NATURELLE 3 e série, n 59, juillet-août 1972, Zoologie 45 Descriptions de nouvelles espèces de Noctuelles africaines (Lépidoptères) par Bernard LAPORTE * Résumé.

Plus en détail

FONDEE EN 182 2 SOMMAIRE

FONDEE EN 182 2 SOMMAIRE FONDEE EN 182 2 RECONNUE D'UTILITE PUBLIQUE PAR DECRET DU 9 AOUT 193 7 des SOCIETES BOTANIQUES DE LYON, D'ANTHROPOLOGIE ET DE BIOLOGIE DE LYO N REUNIE S et de leurs GROUPES REGIONAUX : ROANNE, VALENCE,

Plus en détail

BIBLIOGRAPHIE. LES NOCTUIDAE HYBLAEINAE DE MADAGASCAR (Lep.) par P. Viurrr.

BIBLIOGRAPHIE. LES NOCTUIDAE HYBLAEINAE DE MADAGASCAR (Lep.) par P. Viurrr. -- 191 -- Du point de vue répartition géographique, nous avons examiné trop peu d'individus pour pouvoir en tirer des conclusions. Pour l'heure, nous ne connaissons corsica et cribellata que de Corse ;

Plus en détail

NOUVELLES PYRALES DE MADAGASCAR [LEPIDOPTERA] par Pierre V1ETTE.

NOUVELLES PYRALES DE MADAGASCAR [LEPIDOPTERA] par Pierre V1ETTE. 304 NOUVELLES PYRALES DE MADAGASCAR [LEPIDOPTERA] par Pierre V1ETTE. L'ensemble du matériel étudié dans cette note est conservé dans les collections entomologiques du Muséum national d'histoire naturelle,

Plus en détail

... Cicindela sylvatica b labre ivoire, (devenant souvent couleur de miel dans les collections), non caréné ... 2 ... 3 ... 5 ...

... Cicindela sylvatica b labre ivoire, (devenant souvent couleur de miel dans les collections), non caréné ... 2 ... 3 ... 5 ... genre Cicindela cllé de détterrmiinattiion des espèces.. 1 a labre noir avec une carène longitudinale... Cicindela sylvatica b labre ivoire, (devenant souvent couleur de miel dans les collections), non

Plus en détail

- 101 - par Roger DAJOZ. Coleoptera of Madagasca r 9 : Description of a new species of Brachymoschiu m (Coleoptera, Tenebrionidae )

- 101 - par Roger DAJOZ. Coleoptera of Madagasca r 9 : Description of a new species of Brachymoschiu m (Coleoptera, Tenebrionidae ) - 101 - COLEOPTERES DE MADAGASCAR 9. DESCRIPTION D'UN BRACIIYMOSCHIUM NOUVEAU ET CLE DE DETERMINATION DES ESPECES DU GENR E (COLEOPTERES, TENEBRIONIDAE) 1 par Roger DAJOZ. Coleoptera of Madagasca r 9 :

Plus en détail

NOUVEAUX LIMACODIDES DE MADAGASCA R par P. VIETTE.

NOUVEAUX LIMACODIDES DE MADAGASCA R par P. VIETTE. - 271 - NOUVEAUX LIMACODIDES DE MADAGASCA R par P. VIETTE. On trouvera ci-dessous les descriptions de quelques nouvelles espèce s de Limacodides récoltées à Madagascar. La plupart d'entre elles avaient

Plus en détail

(Decapoda Brachyura Xanthidae)

(Decapoda Brachyura Xanthidae) Bull. Mus. natn. Hist, nat., Paris, 4 e sér., 9, 1987, section A, n 1 : 249-253. Etisus bargibanti, espèce nouvelle de Nouvelle-Calédonie (Decapoda Brachyura Xanthidae) par Alain CROSNIER Résumé. Une plongée

Plus en détail

Odile ORGER MARCHAL 1

Odile ORGER MARCHAL 1 Odile ORGER MARCHAL 1 ***1*** - Dessus gris ou brun avec des taches blanches dans les aires discales et postdiscales. - Dessous de l aile antérieure gris ou noir avec des taches blanches --> 2 - Franges

Plus en détail

DEUX NOUVEAUX HYPOPES VIVANT EN ASSOCIATION PHORÉTIQUE SUR DES PUCES DE CARNIVORES (ACARINA : SARCOPTIFORMES) A. FAIN et J. C. BEAUCOURNU.

DEUX NOUVEAUX HYPOPES VIVANT EN ASSOCIATION PHORÉTIQUE SUR DES PUCES DE CARNIVORES (ACARINA : SARCOPTIFORMES) A. FAIN et J. C. BEAUCOURNU. DEUX NOUVEAUX HYPOPES VIVANT EN ASSOCIATION PHORÉTIQUE SUR DES PUCES DE CARNIVORES (ACARINA : SARCOPTIFORMES) PAR A. FAIN et J. C. BEAUCOURNU. L'association phorétique «puces-hypopes» est loin d'être rare

Plus en détail

78 JAîE\B, ICJfjd 0. p. s*i.u* \Ji. kurh\a Dwurara$~dg Rev. fr. Ent., (N.S.), 3 (i), 1981.

78 JAîE\B, ICJfjd 0. p. s*i.u* \Ji. kurh\a Dwurara$~dg Rev. fr. Ent., (N.S.), 3 (i), 1981. 13 COLÉOPTÈRES CERAMB YCIDAE RÉCOLTÉS EN AFRIQUE ORIENTALE PAR P.-C. ROUGEOT. PAR René Michel QUENT~ pt André VILLIERS R.M.Q. : O.R.S.T.O.M., Entomologie, S.S.C., 70, route d Aulnay, F-93140 Bondy AV.

Plus en détail

Identification des grands goélands adultes de l ESEM

Identification des grands goélands adultes de l ESEM Identification des grands goélands adultes de l ESEM Préambule par Fanny Ellis et Philippe Deflorenne La reconnaissance des différentes espèces de goélands est souvent un casse-tête pour n importe quel

Plus en détail

CLÉ D IDENTIFICATION DES NÉMATOCÈRES

CLÉ D IDENTIFICATION DES NÉMATOCÈRES CLÉ D IDENTIFICATION DES NÉMATOCÈRES D après Borror, Triplehorn et Johnson Illustrations Manual of Nearctic Diptera Biosystematics Res. Cent., Agric. Canada, Ottawa, Ont., Canada. Gilles Bourbonnais Cégep

Plus en détail

ARC DE III+;IiI IIII!;\ Et) I 1'flllilÀ L

ARC DE III+;IiI IIII!;\ Et) I 1'flllilÀ L MINISTÈRE DIS: L' INSTRU( :'l'ion PI1i3LIQU E MISSION I)U SERVICE GÉOGRAPHIQUE UE L'ATHÉ E l'i)ui; LÀ 1111?SURF. D ' U N ARC DE III+;IiI IIII!;\ Et) I 1'flllilÀ L EN AMÉRIQUE DU SU D SOUS LE CONTRÔLE SCIENTIFIQUE

Plus en détail

Activité 6 : Création d un perroquet de bande dessinée

Activité 6 : Création d un perroquet de bande dessinée Suite graphique Corel Draw 8.0 Page 20 Activité 6 : Création d un perroquet de bande dessinée Objectifs : Utiliser les rectangles, les ellipses et l outil Bézier. Convertir des objets en courbes. Manipuler

Plus en détail

Une nouvelle espèce d Hyponephele du Pakistan (Nymphalidae: Satyrinae)

Une nouvelle espèce d Hyponephele du Pakistan (Nymphalidae: Satyrinae) 355 Une nouvelle espèce d Hyponephele du Pakistan (Nymphalidae: Satyrinae) JÉRÔME PAGÈS Agrocampus, 65 rue de Saint-Brieuc, F-35042 Rennes cedex; e-mail: jerome.pages@agrocampus-rennes.fr Résumé. Une nouvelle

Plus en détail

ÉTUDE DES OPILIONS CYPHOPHTALMES (ARACHNIDES) DU PORTUGAL : - DESCRIPTION D'ODONTOSIRO LUSITANICUS G. N., SP. N.

ÉTUDE DES OPILIONS CYPHOPHTALMES (ARACHNIDES) DU PORTUGAL : - DESCRIPTION D'ODONTOSIRO LUSITANICUS G. N., SP. N. ÉTUDE DES OPILIONS CYPHOPHTALMES (ARACHNIDES) DU PORTUGAL : - DESCRIPTION D'ODONTOSIRO LUSITANICUS G. N., SP. N. Par C. JUBERTHIE 'BULLETIN DU MUSÉUM NATIONAL D'HISTOIRE NATURELLE 2e Série - Tome 33 -

Plus en détail

-Quelques Notions d Optique-

-Quelques Notions d Optique- VIDEO MAKING -Quelques Notions d Optique- Ce tutorial à pour but d expliquer le fonctionnement, simplifié, des différentes lentilles utilisées dans les objectifs. Pour réaliser mon Mini35, je me suis documenté

Plus en détail

Canard colvert. Anas platyrhynchos

Canard colvert. Anas platyrhynchos Canard colvert Anas platyrhynchos Alain Frèmond Canards colverts. Brenne France. Principaux caractères spécifiques Le colvert est un canard de grande taille, d une longueur de 50 à 65 cm pour une envergure

Plus en détail

Les volcans vus du ciel.

Les volcans vus du ciel. 24 février 2015 Les volcans vus du ciel. Par Charles Frankel Géologue Sommaire Les volcans vus du ciel.... 1 I. L Etna :... 1 II. Le Stromboli :... 2 III. Volcanisme terrestre :... 2 IV. Le Santorin :...

Plus en détail

MORPHOLOGIE DE LA FEUILLE D ELAEIS AU COURS DE SA CROISSANCE

MORPHOLOGIE DE LA FEUILLE D ELAEIS AU COURS DE SA CROISSANCE ~~~~~~~~~~ de EXTRAT DE LA. REVUE GBNBRALE DE BOTANQUE Tome 62 (1955). Page 319 MORPHOLOGE DE LA FEULLE D ELAES AU COURS DE SA CROSSANCE par M. P. HENRY R~SUM~ Description de la feuille d Elacis aux divers

Plus en détail

DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (51) Int Cl.e: G02C 7/04. Chateau, Nicolas

DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (51) Int Cl.e: G02C 7/04. Chateau, Nicolas (19) (12) Europâisches Patentamt European Patent Office Office européen des brevets DEMANDE DE BREVET EUROPEEN EP 0 866 354 A1 (43) Date de publication: 23.09.1998 Bulletin 1998/39 (51) Int Cl.e: G02C

Plus en détail

8.2. Famille Andrenidae

8.2. Famille Andrenidae 8.2. Famille Andrenidae Cette famille comprend les abeilles à langue courte avec deux sutures subantennaires, une glosse pointue et la nervure basale des ailes antérieures presque droite ou à peine courbée.

Plus en détail

Sarcelle d été. Anas querquedula

Sarcelle d été. Anas querquedula Sarcelle d été Anas querquedula Neil Fifer Sarcelles d été Hong Kong. R.P de Chine Principaux caractères spécifiques La sarcelle d été est un canard de petite taille, un peu plus massif que la sarcelle

Plus en détail

La caille de Chine. «Cotumix chinensis chinensis»

La caille de Chine. «Cotumix chinensis chinensis» La caille de Chine «Cotumix chinensis chinensis» NL : Chinese Dwergkwartel D : Chinesische Zwergwachtel GB : Chinese painted Quail F : autres noms : caille peinte caille peinte de Chine Origine : Inde,

Plus en détail

Pierre Pochet ROUGH. le dessin en 2 traits 3 mouvements. Personnages, animaux, décors, objets

Pierre Pochet ROUGH. le dessin en 2 traits 3 mouvements. Personnages, animaux, décors, objets Pierre Pochet ROUGH le dessin en 2 traits 3 mouvements Personnages, animaux, décors, objets Vous savez tracer un carré, un triangle ou un rectangle? Alors, vous savez dessiner! Rough : le dessin en 2 traits

Plus en détail

Description de Stilestrongylus manni n. sp. (Nematoda : Heligmosomidae) parasite de différents Cricétidés du Chili

Description de Stilestrongylus manni n. sp. (Nematoda : Heligmosomidae) parasite de différents Cricétidés du Chili Description de Stilestrongylus manni n. sp. (Nematoda : Heligmosomidae) parasite de différents Cricétidés du Chili par Marins Abékoué DENKE et Roberto MURUA * Résumé. n. sp., parasite de divers Cricétidés

Plus en détail

Clé de détermination. Les zygènes en Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon. David Demerges Jean-Pierre Favretto Audrey Poujol

Clé de détermination. Les zygènes en Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon. David Demerges Jean-Pierre Favretto Audrey Poujol Clé de détermination 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10Lavis Cette clé de détermination de terrain a été réalisée par le Conservatoire d Espaces Naturels de Midi-Pyrénées, avec la collaboration du GIRAZ-Zygaena (Groupe

Plus en détail

NOTES SUR DEUX NOUVEAUX ACARIENS COMMENSAUX DE CHIROPTERES (SARCOPTIFORMES : ROSENSTEINIIDAE) A. FAIN.

NOTES SUR DEUX NOUVEAUX ACARIENS COMMENSAUX DE CHIROPTERES (SARCOPTIFORMES : ROSENSTEINIIDAE) A. FAIN. NOTES SUR DEUX NOUVEAUX ACARIENS COMMENSAUX DE CHIROPTERES (SARCOPTIFORMES : ROSENSTEINIIDAE) PAR A. FAIN. Au cours d'une mission scientifique effectuée au Cameroun en 1971, Mr PUYLAERT, attaché au Musée

Plus en détail

DESCRIPTION DU MALE, DE LA LARVE ET DE LA NYMPHE DE F_ rcai;b1a

DESCRIPTION DU MALE, DE LA LARVE ET DE LA NYMPHE DE F_ rcai;b1a Cab. ORSTOM, s6r. Ent. mid., vol. V, 11~ 4, 1967. DESCRIPTION DU MALE, DE LA LARVE ET DE LA NYMPHE DE F_ rcai;b1a (ETORLEPTIOMJ!IA) XdRTIIHOZONA VAN SOMEREN, 1948 (Diptera, Culicidae) Par J.-P. EOUZAN

Plus en détail

REPRÉSENTATIONS DES OBJETS ALLONGÉS

REPRÉSENTATIONS DES OBJETS ALLONGÉS Chapitre 6 - OA Avertissement REPRÉSENTATIONS DES OBJETS ALLONGÉS Les dessins qui illustrent ce chapitre sont à considérer dans leur ensemble, car chacun présente un aspect du phénomène étudié, et c'est

Plus en détail

Statue d Arago. Dans un document* disponible au téléchargement**, on trouve des extraits*** d un article :

Statue d Arago. Dans un document* disponible au téléchargement**, on trouve des extraits*** d un article : Dans un document* disponible au téléchargement**, on trouve des extraits*** d un article : Statue d ARAGO Projet d une reconstruction virtuelle par Sebastian REPETZKI p. 52-55. L Astronomie décembre 2014

Plus en détail

CHAPITRE IV. Utiliser la définition de la médiatrice d un segment ainsi que la caractérisation de ses points par la propriété d équidistance ( )

CHAPITRE IV. Utiliser la définition de la médiatrice d un segment ainsi que la caractérisation de ses points par la propriété d équidistance ( ) HPITRE IV TRINGLES OMPÉTENES ÉVLUÉES DNS E HPITRE : (T : compétences transversales, N : activités numériques, G : activités géométriques, F : gestion de données et fonctions) Intitulé des compétences Eval.1

Plus en détail

Baetis cleopatrae n. sp., Ephéméroptère nouveau d'egypte (Baetidae)

Baetis cleopatrae n. sp., Ephéméroptère nouveau d'egypte (Baetidae) Annls Limnol 25 (1) 1989 : 55-59 Baetis cleopatrae n. sp., Ephéméroptère nouveau d'egypte (Baetidae) A.G.B. Thomas' T. Soldait Mots clés : Ephemeroptera, Baetidae, nouvelle espèce, Egypte. Description

Plus en détail

Avis aux paparazzis! 4 araignées font leur show en 2014

Avis aux paparazzis! 4 araignées font leur show en 2014 Avis aux paparazzis! 4 araignées font leur show en 2014 Le réseau Araignées de Picardie Nature et de l'adep (Association Des Entomologistes Picards) se lance en 2014 dans la recherche de 4 espèces d'araignées

Plus en détail

Développement didactique intégral dans la pratique de la technologie textile. Fiche technique d'un tissu de natte 1 Objectifs... 2

Développement didactique intégral dans la pratique de la technologie textile. Fiche technique d'un tissu de natte 1 Objectifs... 2 1 Objectifs... 2 2 Introduction théorique... 3 3 Matériaux, équipements et outils de travail...... 6 4 Procédure expérimentale... 8 5 Normes spécifiques de travail et de sécurité...11 6 Des Instructions

Plus en détail

Dans la face n on retrouve exactement la même chose que dans la face n mais cette fois avec le code barre tout à droite.

Dans la face n on retrouve exactement la même chose que dans la face n mais cette fois avec le code barre tout à droite. Introduction Les pizzas buitoni sont des pizzas d origine italiennes, aujourd hui elles appartiennent au groupe nestlé qui rachète la marque buitoni en 1988. La boite que nous étudierons est une boite

Plus en détail

SUR QUELQUES NOUVEAUX GISEMENTS DE SPONGIAIRES DU CRÉTACÉ DE PROVENCE ET SUR UNE MÉGAMORINE RIEN CONSERVÉE PROVENANT DE L'UN D'ENTRE EUX

SUR QUELQUES NOUVEAUX GISEMENTS DE SPONGIAIRES DU CRÉTACÉ DE PROVENCE ET SUR UNE MÉGAMORINE RIEN CONSERVÉE PROVENANT DE L'UN D'ENTRE EUX SUR QUELQUES NOUVEAUX GISEMENTS DE SPONGIAIRES DU CRÉTACÉ DE PROVENCE ET SUR UNE MÉGAMORINE RIEN CONSERVÉE PROVENANT DE L'UN D'ENTRE EUX par Lucette HÉRENGER Nous désirons signaler ici quelques gisements

Plus en détail

PERSPECTIVE DES ARCHITECTES - TOITS DE

PERSPECTIVE DES ARCHITECTES - TOITS DE Chapitre 2 - PA PERSPECTIVE DES ARCHITECTES - TOITS DE MAISONS PA_01 PA_02 PA_03 PA_04 PA_05 Perspective des architectes : construction de l image d'un cube Projection parallèle d un cube sur un plan variable

Plus en détail

Mathématiques Logiciel de géométrie: GeoGebra. GeoGebra. Mode d'emploi

Mathématiques Logiciel de géométrie: GeoGebra. GeoGebra. Mode d'emploi Mathématiques Logiciel de géométrie: GeoGebra GeoGebra Avant propos: Mode d'emploi Dans les programmes officiels de Mathématiques, un élève doit savoir utiliser un logiciel de géométrie pour construire

Plus en détail

Comment ajouter rapidement une broche centrale +5V sur la prise RVB d un Oric-1/Atmos

Comment ajouter rapidement une broche centrale +5V sur la prise RVB d un Oric-1/Atmos Le journal du Hard par Thierry Comment ajouter rapidement une broche centrale 5V sur la prise RVB d un Oric/Atmos Génial! Encore un Oric à dépanner! M., la prise vidéo ne fournit pas de 5V Les articles

Plus en détail

Loriot Oriolus oriolus 4 4. : 118 espèces Rédaction : Michel CzAJxowsKI.

Loriot Oriolus oriolus 4 4. : 118 espèces Rédaction : Michel CzAJxowsKI. ÉTOURNEAUX. -- 147 Etourneau sansonnet Sturnus vulgaris 12 23 3 5 LORIOT. Loriot Oriolus oriolus 4 4 COR V IDES. Geai Garrulus glandarius 7 7 Pie Pica pica 2 2 Chocard Pprrhocorax graculus 55 55 Choucas

Plus en détail

PHYSICO-CHIMIE (4 points)

PHYSICO-CHIMIE (4 points) La calculatrice est autorisée. Un document-réponse est à rendre avec la copie. Deux feuilles de papier millimétré sont nécessaires PHYSICO-CHIMIE (4 points) 1 ) Comment définit-on l'énergie de première

Plus en détail

Mathématiques. Questions de test diffusées, 2015. Cycle moyen. année. Test en lecture, écriture et mathématiques DIRECTIVES

Mathématiques. Questions de test diffusées, 2015. Cycle moyen. année. Test en lecture, écriture et mathématiques DIRECTIVES Questions de test diffusées, 2015 Cycle moyen 6e année Mathématiques Test en lecture, écriture et mathématiques DIRECTIVES Comment répondre aux questions choix multiple Comme ceci : et non comme cela :

Plus en détail

Clé simplifiée des Zygènes rouges de France ( Zygaenidae Zygaeninae)

Clé simplifiée des Zygènes rouges de France ( Zygaenidae Zygaeninae) Clé simplifiée des Zygènes rouges de France ( Zygaenidae Zygaeninae) D. Demerges 2005 1 Taches rouges des antérieures entourées, au moins en partie, par un cerne mince, blanc ou jaune. Tache 6 en forme

Plus en détail

Par Valérie, sur le forum Ophrys SERAPIAS

Par Valérie, sur le forum Ophrys SERAPIAS Par Valérie, sur le forum Ophrys SERAPIAS Structure d'un Sérapias de profil S P = Sépales Pétales L = Labelle avec 1 = Hypochile et 2 = Epichile Les bractées, quant à elles recouvrent l'ovaire. C'est à

Plus en détail

Clé des genres de la super-famille des Apoidea

Clé des genres de la super-famille des Apoidea Clé des genres de la superfamille des Apoidea D après Erwin Scheuchl (2000) Illustrierte Bestimmungstabellen der Wildbienen Deutschlands und Österreichs Band I : ANTHOPHORIDAE 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. Aile

Plus en détail

Identifier les Cétacés en Méditerranée

Identifier les Cétacés en Méditerranée Identifier les Cétacés en Méditerranée Observer les cétacés Comment les voir? Les cétacés (baleines et dauphins) sont des animaux discrets et la mer est vaste. Mais la chance de les voir sera considérablement

Plus en détail

MACAO. Un jeu de Stefan Fled Traduction : Stéphane Auplain 2009 Stefan Feld / Ravensburger. Présentation du Jeu :

MACAO. Un jeu de Stefan Fled Traduction : Stéphane Auplain 2009 Stefan Feld / Ravensburger. Présentation du Jeu : Présentation du Jeu : MACAO Les joueurs incarnent des aventuriers portugais qui, à la fin du 17 ème siècle, partent tenter leur chance dans le plus influent comptoir commercial de l extrême orient : Macao.

Plus en détail

Commission scolaire des Hautes-Rivières Les services de l enseignement Éducation des adultes et Formation professionnelle PHY5041-2 OPTIQUE PRÉTEST B

Commission scolaire des Hautes-Rivières Les services de l enseignement Éducation des adultes et Formation professionnelle PHY5041-2 OPTIQUE PRÉTEST B Commission scolaire des Hautes-Rivières Les services de l enseignement Éducation des adultes et Formation professionnelle PHY5041-2 OPTIQUE PRÉTEST B QUESTIONNAIRE (Ne pas écrire sur ce document) DOCUMENT

Plus en détail

La richesse faunistique de la région chilio-andine ne

La richesse faunistique de la région chilio-andine ne Article available at http://www.parasite-journal.org or http://dx.doi.org/10.1051/parasite/2011183241 DEUX ESPÈCES NOUVELLES DE PUCES (SIPHONAPTERA : CTENOPHTHALMIDAE & RHOPALOPSYLLIDAE) DU CHILI BEAUCOURNU

Plus en détail

LABORATOIRE 4 : PHOTOGRAPHIES AÉRIENNES ET CARTES TOPOGRAPHIQUES

LABORATOIRE 4 : PHOTOGRAPHIES AÉRIENNES ET CARTES TOPOGRAPHIQUES GEO1542 A-2015 LABORATOIRE 4 : PHOTOGRAPHIES AÉRIENNES ET CARTES TOPOGRAPHIQUES OBJECTIFS Initiation à l observation stéréoscopique d images; Caractéristiques des clichés photographiques; Stimuli visuels

Plus en détail

Incisive centrale maxillaire permanente

Incisive centrale maxillaire permanente Incisive centrale maxillaire permanente Fig.1 : Coupe mésio-distale, vue vestibulaire de 21 Noter l épaisseur d émail M et D, le noyau dentinaire et la pulpe dentaire dans sa cavité simple (pas de séparation

Plus en détail

Présenté à la Section Entomologique en sa séance du 8 juin 1960.

Présenté à la Section Entomologique en sa séance du 8 juin 1960. 233 que chez crocatus le pygidium est également pileux mais non ponctu é (sauf aux angles antérieurs). Enfin l'organe copulateur d` présente certaines différences : chez clementi, l'apex des paramères

Plus en détail

Les grandes idées mathématiques de la 4 e à la 6 e année

Les grandes idées mathématiques de la 4 e à la 6 e année Les grandes idées mathématiques de la 4 e à la 6 e année Domaine : Le nombre Les concepts numériques Les fractions : fraction propre, fraction impropre, nombre fractionnaire et fractions équivalentes.

Plus en détail

Les oiseaux des zones humides

Les oiseaux des zones humides Les oiseaux des zones humides Buse variable Comme son nom l indique, la Buse peut présenter des plumages très variables allant du blanc pur au brun sombre. On peut remarquer la présence d un croissant

Plus en détail

Dessin avec l'outil Plume

Dessin avec l'outil Plume Spécialité : Tronc Commun Matière : Atelier Logiciel Mention : TI 1.1, 2, 3, 4, 5, 6,7 Enseignants : Equipe Pédagogique 09/10 Dessin avec l'outil Plume Grâce à l'outil Plume, Adobe Illustrator vous offre

Plus en détail

Méthode de la carte de profondeur, le meilleur outil de conversion 2D à 3D!

Méthode de la carte de profondeur, le meilleur outil de conversion 2D à 3D! Méthode de la carte de profondeur, le meilleur outil de conversion 2D à 3D! Par: Shahrokh Dabiri, Téhéran, Iran. (Pour les utilisateurs de Photoshop) Traduction par Gérard Molinengault Presque tous les

Plus en détail

CRÉER UN DOCUMENT MIXTE

CRÉER UN DOCUMENT MIXTE CRÉER UN DOCUMENT MIXTE INTÉGRANT TEXTE ET IMAGES/TABLEAU Il est très vite utile de pouvoir intégrer des images et des tableaux dans votre document pour l'agrémenter, améliorer sa lisibilité ou le rendre

Plus en détail

Cours d optique O14-Quelques instruments

Cours d optique O14-Quelques instruments Cours d optique O14-Quelques instruments 1 Introduction L idée de ce cours est de présenter quelques instruments d optiques classiques : on commencer par parler de l œil puis de la loupe avant d expliquer

Plus en détail

Secteur urbain du Mail et de l'hôtel de ville

Secteur urbain du Mail et de l'hôtel de ville Secteur urbain du Mail et de l'hôtel de ville rue de l' Hôtel de Ville rue Maurice-Ravel rue de Datca rue Jean-Philippe-Rameau rue Hector-Berlioz place Mozart le Planty Buxerolles Dossier IA86004580 réalisé

Plus en détail

Comment réaliser un livre en tissus pour enfant à partir de la comptine Petit escargot?

Comment réaliser un livre en tissus pour enfant à partir de la comptine Petit escargot? Comment réaliser un livre en tissus pour enfant à partir de la comptine Petit escargot? Temps approximatif de réalisation : 5 heures Le livre est lavable en machine à 30 degrés, sèche linge interdit! Matériel

Plus en détail

Quelques Himalopsyche indienries

Quelques Himalopsyche indienries Biodiversity Heritage Library, http://www.biodiversitylibrary.org/; www.zoologicalbulletin.de; www.biologiezentrum.at 206 F. S c h m i d zool. Beitr. Quelques Himalopsyche indienries (Triehopteres, Rhyacophilidae)

Plus en détail

Photo : H.D. Zehfuss

Photo : H.D. Zehfuss 21 Handkea utriformis (BULL.) KREISEL Hasenbovist / betulaies en forme d outre Description succincte : Champignon des prés, sphérique, clair, pouvant atteindre la taille d une tête d enfant. Carpophore

Plus en détail

Morphologie et vocabulaire

Morphologie et vocabulaire Objectif : cette clé a pour but d'aider les débutants à mémoriser les principaux critères d'identification utiles sur le terrain et à suivre un chemin logique pour procéder à l'identification des odonates.

Plus en détail

Vision. Collection 2008. Patrick Kalle Directeur Artistique. Cor Bouw Artiste de Plateau

Vision. Collection 2008. Patrick Kalle Directeur Artistique. Cor Bouw Artiste de Plateau Vision Collection 2008 Patrick Kalle Directeur Artistique Cor Bouw Artiste de Plateau ANNE TECHNIQUE DE COUPE TECHNIQUE DE COULEUR Avant Technique de coupe Anne Diviser ce qui détermine le périmètre intérieur

Plus en détail

Faune sauvage observable au Pic du Midi

Faune sauvage observable au Pic du Midi Faune sauvage observable au Pic du Midi Ce carnet peut aider à identifier quelques espèces sauvages visibles au Pic du Midi. Certaines sont très communes (Vautour fauve, Niverolle alpine,...), d'autres

Plus en détail

GLOSSAIRE MATHÉMATIQUE

GLOSSAIRE MATHÉMATIQUE Chapitre 9 - GM GLOSSAIRE MATHÉMATIQUE EN GÉOMÉTRIE DE L'ESPACE GM_01 règle GM_02 GM_03 GM_04 GM_05 GM_06 GM_07 tourne GM_08 GM_09 GM_10 GM_11 plan GM_12 GM_13 GM_14 GM_15 GM_16 GM_17 GM_18 Dessin schématisant

Plus en détail

Le jeu de l interactivité conduit souvent à introduire ou à approfondir un tantinet certaines notions.

Le jeu de l interactivité conduit souvent à introduire ou à approfondir un tantinet certaines notions. Comme le précédent intitulé Bonne Année, ce document entend n être qu un exemple de l emploi des œuvres artistiques pour initier les auditeurs à certains contenus de l univers des mathématiques. Le jeu

Plus en détail

TERRIER NOIR RUSSE (Tchiorny Terrier)

TERRIER NOIR RUSSE (Tchiorny Terrier) Standard F.C.I. N 327 / 29.09.1983 / F ORIGINE : Russie TERRIER NOIR RUSSE (Tchiorny Terrier) TRADUCTION : Pr R.Triquet, avec la collaboration de Mme Annie Allain, maître assistant de russe à l Université

Plus en détail

SPF Intérieur. Arrête:

SPF Intérieur. Arrête: ARRETE MINISTERIEL DU 2 AVRIL 1980 FIXANT LA TENUE DE SORTIE DES MEMBRES DU PERSONNEL DES SERVICES D INCENDIE DES COMMUNES, DES AGGLOMERATIONS ET DES FEDERATIONS DE COMMUNES. (M.B. 15.05.1980) Vu l'arrêté

Plus en détail

IX. IMAGE D UN OBJET PAR UNE LENTILLE SPHERIQUE MINCE CONVERGENTE

IX. IMAGE D UN OBJET PAR UNE LENTILLE SPHERIQUE MINCE CONVERGENTE page IX-1 IX. IMGE D UN JET PR UNE LENTILLE SPHERIQUE MINCE CNVERGENTE Nous allons utiliser les foyers 1 et leurs propriétés pour établir la position et la grandeur d une image, connaissant celles de l

Plus en détail

Cours de géographie D.S. Fiches-méthode

Cours de géographie D.S. Fiches-méthode Cours de géographie D.S. Fiches-méthode Construction d'un diagramme ombrothermique Rappel : - un diagramme ombrothermique comporte un axe horizontal et deux axes verticaux - les deux axes verticaux sont

Plus en détail

Trizopagurus rubrocinctus sp. nov. des îles du Cap-Vert (Decapoda, Diogenidae)

Trizopagurus rubrocinctus sp. nov. des îles du Cap-Vert (Decapoda, Diogenidae) tyvujk'* fa*»,**! Bull. Mus. natn. Hist. nat., Paris, 4 e sér., 12, 1990, section A, n 1 : 187-195. Trizopagurus rubrocinctus sp. nov. des îles du Cap-Vert (Decapoda, Diogenidae) par Jacques FOREST et

Plus en détail

http://vidertextil.skynetblogs.be Modèle par Viviane Deroover

http://vidertextil.skynetblogs.be Modèle par Viviane Deroover http://vidertextil.skynetblogs.be Modèle par Viviane Deroover Une bourse-portemonnaie avec plis ici monté sur fermoir LORENA de Prym Consumer (largeur 8cm=3,15 ). Commencez par placer votre tissu extérieur

Plus en détail

La BTT (Brouette Tout Terrain)

La BTT (Brouette Tout Terrain) La BTT (Brouette Tout Terrain) Nous voulions pouvoir nous promener sur les sentiers côtiers de Bretagne et partager des balades en famille sur les GR avec notre fils Hugo,4 ans, tétraplégique, en siège

Plus en détail

Répertoire. pour l. Evaluation Qualité. des. Produits de la Pêche. et la. Normalisation Criée. Grilles de Cotation

Répertoire. pour l. Evaluation Qualité. des. Produits de la Pêche. et la. Normalisation Criée. Grilles de Cotation Répertoire pour l Evaluation Qualité des Produits de la Pêche et la Normalisation Criée Grilles de Cotation GRILLES DE COTATION DES PRINCIPALES ESPECES DE BASSE-NORMANDIE Présentation générale Ce document

Plus en détail

NOTICE DE POSE PENTE DE LA TOITURE INSTRUCTIONS D UTILISATION

NOTICE DE POSE PENTE DE LA TOITURE INSTRUCTIONS D UTILISATION NOTICE DE POSE PENTE DE LA TOITURE La pente minimale pour les panneaux-tuiles RUUKKI est de 8. INSTRUCTIONS D UTILISATION S T O C K A G E Les panneaux-tuiles RUUKKI peuvent être stockés temporairement

Plus en détail

Par François Meurgey.

Par François Meurgey. - 1 - CLE DE DETERMINATION DES ODONATES DE GUADELOUPE ET DE MARTINIQUE. Par François Meurgey. 1 Ailes antérieures et postérieures semblables. Corps gracile (fig. A, B). Mâles pourvus d une paire d appendices

Plus en détail

L'obligation du renforcement musculaire

L'obligation du renforcement musculaire L'obligation du renforcement musculaire Ici, je ne vais pas vous parler de musculation avec matériel. Travaillant dans le secteur de la remise en forme, j'ai la chance de pouvoir encadrer des sportifs

Plus en détail

Nain de couleurs (NC)

Nain de couleurs (NC) Nain de couleurs (NC) Race naine de couleurs diverses Poids minimum 1,1 kg Poids idéal 1,25-1,4 kg Poids maximum 1,5 kg Hérédité nette Hérédité divisée : Gris fer, hotot, martre Pays d origine Angleterre

Plus en détail

Contribution à l'inventaire et à la biologie des Phasmatodea de Trinidad

Contribution à l'inventaire et à la biologie des Phasmatodea de Trinidad Bulletin de la Société entomologique de France, 117 (4), 2012 : 483-502. Contribution à l'inventaire et à la biologie des Phasmatodea de Trinidad par Yannick BELLANGER*, Toni JOURDAN** & Philippe LELONG***

Plus en détail

à BUlumbura (Burundi)

à BUlumbura (Burundi) (Rev. Zool. afr., 92, n 4). (A paru le 29 décembre 1978). Austroglycyphagus asthmaticus spec. nov. (Acari) Glycyphagidae) vivant dans le guano de chiroptères à BUlumbura (Burundi) PAR A. FAIN (Anvers)

Plus en détail

Le Grand Livre du Hamster

Le Grand Livre du Hamster Numéro 2 juin 2008 Le Grand Livre du Hamster Web-zine Spécial hamsters nains russe et campbell Comment les différencier Les nouvelles couleurs du hamster russe Le diabète www.noshamsters.be/livre Page

Plus en détail

Cadran Solaire Universel

Cadran Solaire Universel Cadran Solaire Universel 1) Construction d un cadran solaire Découper un disque (D) de 500mm de diamètre et à partir de son centre tracer 24 parts égales, de 15 degrés chacune. Percer un trou au centre

Plus en détail

click for previous page - 1149 - Symphodus (Crenilabrus) roissali (Risso, 1810)

click for previous page - 1149 - Symphodus (Crenilabrus) roissali (Risso, 1810) click for previous page - 1149 - Symphodus (Crenilabrus) roissali (Risso, 1810) Autres noms scientifiques encore en usage : Symphodus (Crenilabrus) quinquemaculatus : Risso, 1826 Noms vernaculaires : FAO:

Plus en détail

La peinture réaliste. La séance qui suit est un prolongement possible à la séquence «Héros/héroïnes d hier et d aujourd hui.»

La peinture réaliste. La séance qui suit est un prolongement possible à la séquence «Héros/héroïnes d hier et d aujourd hui.» EN ALLANT PLUS LOIN. La peinture réaliste La séance qui suit est un prolongement possible à la séquence «Héros/héroïnes d hier et d aujourd hui.» Les œuvres choisies appartiennent au courant réaliste.

Plus en détail

FICHE 36 : INSERER UNE IMAGE ET LA MODIFIER

FICHE 36 : INSERER UNE IMAGE ET LA MODIFIER FICHE 36 : INSERER UNE IMAGE ET LA MODIFIER 1. INSERER UNE IMAGE CLIPART DANS UN DOCUMENT - Positionner le pointeur à l endroit où l on veut insérer l image. - Insertion / Image / Images clipart. Ou ouvrir

Plus en détail

Fiches méthode SOMMAIRE

Fiches méthode SOMMAIRE Fiches méthode Tableur (LibreOffice) SOMMAIRE 1. Saisir une formule dans une cellule page 2 2. Recopier une formule sur plusieurs cellules page 2 3. Créer une liste de nombres page 5 4. Trier une liste

Plus en détail

Saïd AKJOUJ*, Belkacem CHAGAR**, Mohamed MAHI*, Siham SEMLALI*,

Saïd AKJOUJ*, Belkacem CHAGAR**, Mohamed MAHI*, Siham SEMLALI*, JFR 09 Apport de l imagerie dans les tumeurs glomiques des doigts. À propos de 15 cas Saïd AKJOUJ*, Belkacem CHAGAR**, Mohamed MAHI*, Siham SEMLALI*, Touria AMIL*, Ahmed HANINE*, Souâd CHAOUIR*, Amina

Plus en détail

Table des matières. II. Vérification de notre première hypothèse: l'orientation des feuilles. 1. La phyllotaxie.

Table des matières. II. Vérification de notre première hypothèse: l'orientation des feuilles. 1. La phyllotaxie. Table des matières. Introduction I. Constat de départ. II. Vérification de notre première hypothèse: l'orientation des feuilles. 1. La phyllotaxie. 1.1. La suite de Fibonacci. 1.2. Description des dispositions

Plus en détail

DESCRIPTION DES CROISÉES RÉALISÉES POUR LA FAÇADE OUEST

DESCRIPTION DES CROISÉES RÉALISÉES POUR LA FAÇADE OUEST DESCRIPTION DES CROISÉES RÉALISÉES POUR LA FAÇADE OUEST DE L'IMMEUBLE DU XVIII IÈME 41, QUAI DE LA FOSSE À NANTES. Christian LANDON 1997 DESCRIPTION DES CROISÉES RÉALISÉES POUR LA FAÇADE OUEST DE L'IMMEUBLE

Plus en détail

DESSIN VECTORIEL SIMPLE

DESSIN VECTORIEL SIMPLE 2nde AMA SÉQUENCE 1 L environnement d illustrator Les formes géométriques Les différents modes de sélections La déformation d objet 2 L environnement d illustrator 3 INTRODUCTION w Adobe Illustrator est

Plus en détail

Clé d identification des ordres d insectes adultes D après Borror et White 1970

Clé d identification des ordres d insectes adultes D après Borror et White 1970 Clé d identification des ordres d insectes adultes D après Borror et White 1970 1.0 Les ailes sont évidentes. Les ailes antérieures ont la même texture que les ailes postérieures. Elles peuvent être membraneuses

Plus en détail

SPITZ ALLEMANDS, Y COMPRIS KEESHOND ET POMERANIEN

SPITZ ALLEMANDS, Y COMPRIS KEESHOND ET POMERANIEN FEDERATION CYNOLOGIQUE INTERNATIONALE (AISBL) SECRETARIAT GENERAL: 13, Place Albert 1 er B 6530 Thuin (Belgique) 25.01.2013 / FR Standard-FCI N 97 SPITZ ALLEMANDS, Y COMPRIS KEESHOND ET POMERANIEN (Deutsche

Plus en détail

Jeux mathématiques - cycle 1

Jeux mathématiques - cycle 1 Jeux s - cycle 1 JEU LE LABYRINTHE MAGIQUE Éditions Gigamic auteur Dirk Baumann GS Repérage dans l'espace - Se déplacer sur un quadrillage - coder/décoder un déplacement Sur le jeu de base : nombre d'obstacles

Plus en détail

EP 2 199 235 A1 (19) (11) EP 2 199 235 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (43) Date de publication: 23.06.2010 Bulletin 2010/25

EP 2 199 235 A1 (19) (11) EP 2 199 235 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (43) Date de publication: 23.06.2010 Bulletin 2010/25 (19) (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (11) EP 2 199 235 A1 (43) Date de publication: 23.06.2010 Bulletin 2010/25 (51) Int Cl.: B65G 39/12 (2006.01) F16P 1/00 (2006.01) (21) Numéro de dépôt: 09306250.3 (22)

Plus en détail

PARTIE SCIENTIFIQU E. NOUVELLES ESPECES DE NOCTUELLES TRIFIDES AFRICAINE S (LEPIDOPTERES ) par Bernard LAPORTE.

PARTIE SCIENTIFIQU E. NOUVELLES ESPECES DE NOCTUELLES TRIFIDES AFRICAINE S (LEPIDOPTERES ) par Bernard LAPORTE. - 297 - SOLEM A. : Endodontoid land snails from Pacifie islands. Field Museum of Natural History, Chicago (reçu à titre d'échange). TIRÉS A PART REÇUS : NÈGRE R. et GHIGLIONE C. : Recherches sur la matière

Plus en détail

12 rue de l' Hôtel de Ville le Planty Buxerolles Dossier IA86004579 réalisé en 2007

12 rue de l' Hôtel de Ville le Planty Buxerolles Dossier IA86004579 réalisé en 2007 Hôtel de ville 12 rue de l' Hôtel de Ville le Planty Buxerolles Dossier IA86004579 réalisé en 2007 Copyrights Copyrights (c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel ; (c) Communauté

Plus en détail