GODE: DATE: Direction des ressources didactiques

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "GODE: DATE: Direction des ressources didactiques"

Transcription

1 Éducation. Loisir et Sport (2 Québec [:1 ~ CIRCULAIRE GODE: DATE: ApPROBATION: DRD-OS S Pierre Bergevin Objet: Origine : Droit d'auteur et exécutions publiques d'œuvres musicales: renouvellement de l'entente financiére entre le ministère de l'éducation, du Loisir et du Sport et la Société canadienne des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique (SOGAN) Direction des ressources didactiques Destinataires : Les directrices et directeurs généraux, les secrétaires généraux ainsi que les directrices et directeurs des services éducatifs des commissions scolaires et des établissements d'enseignement publics et privés L'entente financière entre le ministère de l'éducation, du Loisir et du Sport et la Société canadienne des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique (SOGAN) a été renouvelée intégralement. L'objet et les modalités de l'entente demeurent donc inchangés. Gette dernière, qui est rétroactive au 1er janvier 200S, se terminera le 31 décembre 2010 rnais restera en application jusqu'à la signature d'un nouvel accord entre les parties. Objet de l'entente L'entente a pour objet d'établir le montant des compensations versées par le ministère de l'éducation, du Loisir et du Sport à la SOCAN pour les exécutions publiques d'œuvres musicales (chansons et pièces rnusicales) dans les établissements d'enseignement qui ne sont pas permises en vertu de la Loi sur le droit d'auteur, à savoir les exécutions publiques d'œuvres musicales à des fins pédagogiques qui ne satisfont pas aux conditions énoncées dans la Loi (voir ci-après Dispositions de la Loi sur le droit d'auteur concernant les établissements d'enseignement) ainsi que les exécutions publiques d'œuvres musicales à des fins parascolaires. L'entente a pour objet également de préciser les rnodalités de la licence générale accordée par la SOGAN aux établissements d'enseignement. Les établissements visés par l'entente sont les cornrmssions scolaires et les établissements d'enseignement de l'éducation préscolaire, du primaire et du secondaire, du réseau public et du réseau privé, agréés aux fins de subventions, qui offrent la formation généraie et professionnelle aux jeunes et aux adultes.

2 ? Dispositions de la Loi sur le droit d'auteur concernant les établissements d'enseignement En vertu de dispositions dans la Loi sur le droit d'auteur, les établissements d'enseignement" ou les personnes agissant sous leur autorité peuvent, conformément à l'article 29.5 de la Loi, accomplir les actes ci-après, à condition qu'ils aient lieu dans les locaux des établissements, à des fins pédagogiques et non en vue d'un profit, devant un auditoire formé principalement d'élèves, d'enseignantes et d'enseignants ou d'autres personnes qui sont directement responsables de programmes d'études pour ces établissements: l'exécution en direct et en public d'œuvres musicales, principalement par les élèves des établissements (par exemple, faire interpréter des chansons ou des pièces musicales par les élèves en classe ou au cours d'un récital donné devant d'autres élèves dans une salle de l'école); l'exécution en public d'œuvres musicales fixées sur un enregistrement sonore (par exemple, faire écouter en classe des chansons qui sont sur un disque compact, un disque microsillon, une cassette ou un autre support audio); l'exécution en public d'œuvres musicales lors de leur communication au public par télécommunication (par exemple, faire écouter en classe des œuvres musicales au moyen d'une radio ou d'un téléviseur). En vertu de l'article 29.3 (2) de la Loi sur le droit d'auteur, les établissements d'enseignement ne sont pas réputés avoir l'intention de faire un profit lorsque, dans l'accomplissement des actes visés au paragraphe précédent, ils ne font que recouvrer les coûts qui y sont afférents, frais généraux compris. Par ailleurs, en l'absence d'une définition de «fins pédagogiques» dans la Loi, on peut établir qu'une exécution publique d'œuvres musicales à des fins pédagogiques est une exécution dont la planification et la production visent l'atteinte, par les élèves, d'un ou de plusieurs objectifs d'un programme d'études ou d'un programme de formation. Modalités de l'entente: avantages et restrictions L'entente entre le ministère de l'éducation, du Loisir et du Sport et la SaGAN permet aux écoles et aux commissions scolaires d'exécuter publiquement n'importe quelle œuvre musicale du répertoire mondial, sans avoir à demander d'autorisation pour ce faire et sans avoir à payer de redevances. Il n'y a aucune restriction quant au nombre et à la durée des œuvres musicales exécutées. Il n'y a également aucune restriction quant au nombre et à la nature des activités au cours desquelles des exécutions d'œuvres musicales ont lieu, à l'exception des deux catégories d'activités à des fins parascolaires exclues de la licence générale (voir plus loin Exécutions publiques d'œuvres musicales à des fins parascolaires). Les activités, qu'elles soient pédagogiques ou parascolaires, doivent cependant avoir lieu dans les locaux des ètablissements d'enseignement. Si une école d'une commission scolaire ne dispose pas d'un local approprié pour le déroulement d'une activité (par exemple, un concert ou un spectacle), il est permis de tenir cette activité dans une autre école de la commission scolaire. Les établissements d'enseignement qui veulent utiliser des locaux extérieurs (salles commerciales, locaux municipaux, etc.) pour le déroulement d'activités au cours desquelles il y a exécution d'œuvres musicales doivent s'adresser à la SaCAN afin d'obtenir une licence, qui est sujette au paiement de redevances. 909\-0816

3 3 L'entente avec la SaCAN couvre la partie musicale des comédies musicales, mais uniquement s'il s'agit d'extraits. Les établissements d'enseignement désireux de représenter une comédie musicale dans son intégralité, à des fins parascolaires ou à des fins pédagogiques qui ne satisfont pas aux conditions formulées à l'article 29.5 de la Loi, doivent communiquer avec le'ou la titulaire du droit d'auteur sur la partie musicale (dans la plupart des cas, avec le compositeur ou la compositrice de la musique) afin d'obtenir les autorisations nécessaires et, le cas échéant, payer les redevances exigibles. Les établissements d'enseignement peuvent s'adresser à la SaCAN pour obtenir les coordonnées des titulaires de droits d'auteur sur la musique des comédies musicales. Rappelons ici qu'une autre entente entre le ministère de l'éducation, du Loisir et du Sport et la Société québécoise des auteurs dramatiques (SoQAD) contient des dispositions relatives aux représentations de pièces de théâtre dans les établissements d'enseignement, y compris la représentation de livrets de comédies musicales, c'est-à-dire la partie qui constitue le texte de ce type d'œuvres (voir à ce sujet la circulaire qui a été envoyée aux établissements d'enseignement : DRD-06-10). Compte tenu que la représentation des livrets des corriédies musicales peut nécessiter des autorisations particulières, nous recommandons aux établissements d'enseignement de communiquer d'abord avec la SoQAD avant de prendre la décision de monter une comédie musicale. Les établissements d'enseignement sont autorisés à fixer un prix d'entrée pour des concerts et des spectacles au cours desquels il y a exécution d'œuvres musicales, à la condition que ce prix d'entrée ne serve qu'à couvrir les frais de production et les frais généraux. Enfin, les établissements d'enseignement sont exemptés de recueillir et de transmettre à la SaCAN des données sur les œuvres exécutées en vertu de l'entente. Exécutions publiques d'œuvres musicales à des fins pédagogiques En principe, les exceptions formulées à l'article 29.5 de la Loi sur le droit d'auteur en faveur des établissements d'enseignement devraient répondre à la plupart des besoins du milieu scolaire relativement aux exécutions publiques d'œuvres musicales à des fins pédagogiques ou éducatives. Quoi qu'il en soit, l'entente conclue avec la SaCAN assure une pleine couverture aux établissements d'enseignement à cet égard en couvrant les exécutions publiques d'œuvres musicales à des fins pédagogiques qui ne sont pas conformes aux conditions énoncées dans la Loi (par exemple, un concert préparé par les élèves dans le cadre d'un cours de musique et donné devant un auditoire composé principalement de parents et d'amis ou encore la musique exécutée pendant une pièce de théâtre montée à l'intérieur d'un cours d'art dramatique et représentée par les élèves devant un auditoire composé principalement de parents et d'amis, etc.). Exécutions publiques d'œuvres musicales à des fins parascolaires L'entente conclue avec la SaCAN couvre toutes les forines d'exécutions publiques d'œuvres musicales à des fins parascolaires : exécutions d'œuvres musicales lors de spectacles ou de concerts donnés par les élèves ou par le personnel enseignant et scolaire, lors d'événements socioculturels ou de fêtes avec danse ou sans danse, lors de défilés de mode, etc.; musique diffusée par les radios étudiantes; musique faisant partie des films sur vidéocassettes achetées ou louées; etc

4 4 L'entente ne couvre toutefois pas les exécutions suivantes : les exécutions d'œ uvres musicales au cours de concerts ou de spectacles (y compris les spectacles d'humoristes ou de magiciens et magiciennes) donnés par des artistes ou par des interprètes en personne autres que les élèves ou le personne l enseignant et scolaire; les exécutions d'œuvres musical es au cours d'activités se déroulant dans des salles ou dans des locaux loués ou prêtés à une clientèle extérieure. En ce qu i a trait aux concerts et aux spectacles donnés par des artistes ou par des interprètes en personne autres que les élèves ou le personnel enseignant et scolaire, les écoles ou les commissions scolaires doivent remplir un formulaire de demande de licence et le retourner à la SaGAN, accompagné d'un programme officiel de l'événement ou accompagn é de la liste des œuvres exécutées. On doit inscrire sur ce formulaire les coordonnées du promoteur ou de la promotrice de l'événeme nt (adresse et numéro de télép hone) ainsi que la date et le lieu du concert ou du spectacle. La SOGAN facture le promoteur ou la promotrice de l'événement (agent ou agente, producteur ou productrice, etc.). Si ce sont les écoles ou les commi ssions scolaires qui agissent à titre de promoteurs de l'événement, la SaGAN facture celles-ci. Les montants perçus varient selon les tarifs applicables. En ce qui a trait aux.exécut ions d'œuvres musicales dans des salles ou dans des locaux loués ou prêtés à des particuliers ou à des organismes, les écoles ou les' commissions scolaires perçoivent les montants dus auprès des utilisateurs et utilisatrices et les font parvenir à la SaGAN tous les six mois. Ces montants varient selon qu'il y a musique avec danse ou sans danse. Si les utilisateurs et utilisatrices des locaux invitent des interprètes ou des artistes à donner un spectacle ou un concert pendant leurs activités (par exemple, lors d'un souper-co ncert, d'un gala ou d'une remise de prix), c'est le tarif pour la musique avec danse ou sans danse qui s'applique néanmoins et non,le tarif pour la tenue d'un spectacle. Par ailleurs, une activité organisée par un établissement d'enseign ement pour des gens de l'extérieur (par exemple, des retrouvailles d'anciens et anciennes, une soirée pour les.parents et amis, etc.) est également sujette à ce tarif pour la musique avec danse ou sans danse. La SaGAN informera annuellement (vers le 1 ' janvier ou vers le 1 ' septembre) les établissements d'enseignement des montan ts prévus aux tarifs applicables aux activités non couvertes par l'entente. La SaGAN enverra aussi aux établissements d'enseignement des formulaires de demande de licence ainsi que des form ulaires de déclarat ion de ces activités. Des cas particuliers peuvent se présenter, auxquels d'autres tarifs s'appliquent (par exemple, lorsqu'un groupe extérieur utilise un local de façon régulière pour des soirées dansa ntes avec musiciens et musiciennes ou avec musique enregistrée ou pour des cours de danse sociale ou de danse aérobie ou encore pour des projections de films, etc.). Si l'on excepte ces deux catégories d'activit és qui ne sont pas comprises dans l'entente, on peut dire, pour conclure, que les exceptions formulées à l'article 29.5 de la Loi sur le droit d'auteur et l'entente entre le Ministère et la SaGAN couvrent, ensemble, toutes les activités pédagogiques et parascolaires dans les établiss ements d'enseignement au cours desquelles il ya exécution publique d'œuvres musicales. 90'l I OS16

5 5 Demandes d'information Pour toute demande d'information concernant l'exécution d'œuvres musicales ou concernant les formulaires et les tarifs de la SaGAN, on doit s'adresser à Mme France Lafleur, au Service des licences de la SaGAN (téléphone: ou ; télécopieur : ; courriel : ca). Pour toute demande d'informa tion concernant les droits d'auteur, on peut s'adresser à M. Jacques Laurendeau, responsable du dossier du droit d'auteur à la Direction des ressources didactiques du Ministére (téléphone: , poste 5361; télécopieur : ; courriel: jacqlles lall gqiiy qc ca). Pour en savoir plus Concernant le droit d'auteur et les utilisations d'œuvres protégées en milieu scolaire, Qn peut consulter le site de la Direction des ressources didactiques, à l'adresse suivante : www mels goily qc ca/dm/alll hlml. 9U9 1-0I

6

Fédération Française de Karaté Service Juridique

Fédération Française de Karaté Service Juridique Fédération Française de Karaté Service Juridique NOTE D INFORMATION N 10 La Sociiétté des autteurrs,, composiitteurrs ett édiitteurrs de musiique ((SACEM)) AVANT PROPOS Cette notice d information a pour

Plus en détail

Qui paie pour la. utilisée lors des exercices et des activités physiques

Qui paie pour la. utilisée lors des exercices et des activités physiques Qui paie pour la musique utilisée lors des exercices et des activités physiques ce qu est la SOCAN AU SUJET DE LA SOCAN La SOCAN est une société de gestion collective appartenant à ses membres et représentant

Plus en détail

Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport Ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine

Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport Ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport Ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine Table des matières Introduction... 3 Objectifs du programme... 3 Écoles visées...

Plus en détail

Rappel : droits d'auteur et rôle de la SACEM

Rappel : droits d'auteur et rôle de la SACEM SACEM & SPRE ATTENTION : A compter de janvier 2011, la rémunération des artistes interprètes (SPRE) collectée par la SACEM a changé et le tarif va être disponible prochainement. Rappel : droits d'auteur

Plus en détail

RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION (POLITIQUE)

RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION (POLITIQUE) RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION (POLITIQUE) Titre : Responsable de l application : Utilisation des locaux scolaires et de leur équipement Direction des services des ressources matérielles Adoption : 22 novembre

Plus en détail

Éditeur officiel du Québec À jour au 1er septembre 2012 Ce document a valeur officielle. Règlement sur la contribution réduite

Éditeur officiel du Québec À jour au 1er septembre 2012 Ce document a valeur officielle. Règlement sur la contribution réduite Éditeur officiel du Québec À jour au 1er septembre 2012 Ce document a valeur officielle. c. S-4.1.1, r. 1 Règlement sur la contribution réduite Loi sur les services de garde éducatifs à l'enfance (L.R.Q.,

Plus en détail

Politique relative aux contributions financières exigées des parents ou des usagers

Politique relative aux contributions financières exigées des parents ou des usagers CP-DG-17 Page 1 de 9 Politique relative aux contributions financières exigées des parents ou des usagers 1. Objet de la politique La présente politique s inscrit dans les pouvoirs et fonctions de la commission

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES DU PROGRAMME DE FINANCEMENT POUR LA PRODUCTION DE VIDÉOCLIPS ET DE VIDÉOS VIRALES

LIGNES DIRECTRICES DU PROGRAMME DE FINANCEMENT POUR LA PRODUCTION DE VIDÉOCLIPS ET DE VIDÉOS VIRALES LIGNES DIRECTRICES DU PROGRAMME DE FINANCEMENT POUR LA PRODUCTION DE VIDÉOCLIPS ET DE VIDÉOS VIRALES Le programme est conçu pour stimuler la production de vidéoclips et de vidéos virales par l industrie

Plus en détail

BOURSE INTERNATIONALE «ENTRANTE» MARIE CURIE

BOURSE INTERNATIONALE «ENTRANTE» MARIE CURIE ANNEXE III DISPOSITIONS PARTICULIÈRES BOURSE INTERNATIONALE «ENTRANTE» MARIE CURIE PHASE DE RETOUR III.1 Définitions Outre les définitions figurant à l'article II.1, les définitions suivantes s'appliquent

Plus en détail

RECUEIL DE GESTION SECTEUR RESSOURCES MATÉRIELLES IDENTIFICATION CODE : 5233-04-01 TITRE :

RECUEIL DE GESTION SECTEUR RESSOURCES MATÉRIELLES IDENTIFICATION CODE : 5233-04-01 TITRE : 1. FONDEMENTS 1.1 La présente politique fait suite au pouvoir qu a le conseil d'établissement de permettre, au nom de la commission scolaire, à des personnes ou à des organismes l'utilisation des locaux

Plus en détail

Au sujet de l exception pédagogique :

Au sujet de l exception pédagogique : Kawenga territoires numériques 21 bd. Louis Blanc 34000 Montpellier 04 67 06 51 66 Véronique Bros Prézeau chargée de Documentation et Ressources veronique@kawenga.com Au sujet de l exception pédagogique

Plus en détail

CULTURE ET PATRIMOINE POLITIQUE SUR LES SUBVENTIONS ET LES CONTRIBUTIONS

CULTURE ET PATRIMOINE POLITIQUE SUR LES SUBVENTIONS ET LES CONTRIBUTIONS CULTURE ET PATRIMOINE POLITIQUE SUR LES SUBVENTIONS ET LES CONTRIBUTIONS ÉNONCÉ DE POLITIQUE Le ministère de la Culture et du Patrimoine s'engage à autoriser les subventions et les contributions en vertu

Plus en détail

Lignes directrices de l ACPPU pour l utilisation de documents protégés par le droit d auteur

Lignes directrices de l ACPPU pour l utilisation de documents protégés par le droit d auteur Lignes directrices de l ACPPU pour l utilisation de documents protégés par le droit d auteur février 2013 TABLE DES MATIÈRES I. INTRODUCTION...1 II. DROITS ET LIBERTÉS GÉNÉRAUX...1 A. Documents pour lesquels

Plus en détail

Expéditeur. Site Internet : www.msss.gouv.qc.ca/documentation «Normes et Pratiques de gestion»

Expéditeur. Site Internet : www.msss.gouv.qc.ca/documentation «Normes et Pratiques de gestion» NORMES ET PRATIQUES DE GESTION, Tome II, Répertoire Expéditeur La sous-ministre adjointe à la Direction générale du personnel réseau et ministériel Date 2013-01-23 Destinataires (*) Les directrices générales

Plus en détail

UTILISER DE LA MUSIQUE DANS VOS VIDEOS

UTILISER DE LA MUSIQUE DANS VOS VIDEOS Mihajlo Maricic Marc Chesneau Robert Ölei POUR QUE VIVE LA MUSIQUE UTILISER DE LA MUSIQUE DANS VOS VIDEOS DVD/WEB REPORTAGE/FILM INSTITUTIONNEL LA SACEM, VOTRE PARTENAIRE MUSIQUE SOUHAITEZ UTILISER DE

Plus en détail

Les coûts liés au piratage de musique

Les coûts liés au piratage de musique Les coûts liés au piratage de musique Niveau 10 La présente leçon porte sur les coûts liés au piratage de musique du point de vue des artistes, des compositeurs, des consommateurs et des autres intervenants

Plus en détail

Les sorties et les voyages scolaires

Les sorties et les voyages scolaires Les sorties et les voyages scolaires Dossier thématique Novembre 2006 Les sorties et les voyages scolaires présentent de multiples intérêts, à la fois pédagogiques et personnels. Ils contribuent à la mise

Plus en détail

DISPOSITIONS GÉNÉRALES. Les présentes normes s'appliquent au gouvernement, aux ministères et aux organismes publics désignés par le gouvernement.

DISPOSITIONS GÉNÉRALES. Les présentes normes s'appliquent au gouvernement, aux ministères et aux organismes publics désignés par le gouvernement. NORMES EN MATIÈRE D'ACQUISITION, D'UTILISATION ET DE GESTION DE DROITS D'AUTEURS DES DOCUMENTS DÉTENUS PAR LE GOUVERNEMENT, LES MINISTÈRES ET LES ORGANISMES PUBLICS DÉSIGNÉS PAR LE GOUVERNEMENT Loi sur

Plus en détail

BOURSE INTRA-EUROPEENNE POUR L ÉVOLUTION DE CARRIÈRE MARIE CURIE

BOURSE INTRA-EUROPEENNE POUR L ÉVOLUTION DE CARRIÈRE MARIE CURIE ANNEXE III DISPOSITIONS SPÉCIFIQUES BOURSE INTRA-EUROPEENNE POUR L ÉVOLUTION DE CARRIÈRE MARIE CURIE III.1 Définitions Outre les définitions figurant à l article II.1, les définitions suivantes s appliquent

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION à l intention des commissions scolaires L inscription à l école québécoise pour les enfants en situation d immigration précaire

DOCUMENT D INFORMATION à l intention des commissions scolaires L inscription à l école québécoise pour les enfants en situation d immigration précaire DOCUMENT D INFORMATION à l intention des commissions scolaires L inscription à l école québécoise pour les enfants en situation d immigration précaire Éducation préscolaire, enseignement primaire et secondaire

Plus en détail

Enregistrement de musique sur supports audiovisuels qui ne sont pas destinés au public

Enregistrement de musique sur supports audiovisuels qui ne sont pas destinés au public SUISA Coopérative des auteurs et éditeurs de musique Tarif VN 2011 2013 Enregistrement de musique sur supports audiovisuels qui ne sont pas destinés au public Approuvé par la Commission arbitrale fédérale

Plus en détail

À TITRE D'INFORMATION :

À TITRE D'INFORMATION : À TITRE D'INFORMATION : - La Demande de prix pour une réservation de groupe avec Air Canada est accessible à l'adresse http://www.aircanada.com/fr/group/index.html. - Les documents suivants sont disponibles

Plus en détail

RESEAU DE FORMATION INITIALE MARIE CURIE

RESEAU DE FORMATION INITIALE MARIE CURIE ANNEXE III DISPOSITIONS SPÉCIFIQUES RESEAU DE FORMATION INITIALE MARIE CURIE [BÉNÉFICIAIRE UNIQUE] III.1 Définitions Outre les définitions figurant à l article II.1, les définitions suivantes s appliquent

Plus en détail

Directive sur le dépôt légal des publications produites par la Commission scolaire

Directive sur le dépôt légal des publications produites par la Commission scolaire Directive sur le dépôt légal des publications produites par la Commission scolaire Département responsable Administration générale Entrée en vigueur : 1 er janvier 2003 Référence: Loi sur la bibliothèque

Plus en détail

Politique 132 Page 1 de 6

Politique 132 Page 1 de 6 Politique 132 Page 1 de 6 Objet : Contribution de ressources par les parents En vigueur : Le 1 er septembre 1999 Révision : Le 1 er juillet 2001; mars 2012; juillet 2012 1.0 OBJET La province du Nouveau-Brunswick

Plus en détail

POLITIQUE SUR LE REMBOURSEMENT DES DÉPENSES ADOPTÉE PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION LE 7 FÉVRIER 2014 PAR VOIE DE RÉSOLUTION N O 14 CA(AMT) 03

POLITIQUE SUR LE REMBOURSEMENT DES DÉPENSES ADOPTÉE PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION LE 7 FÉVRIER 2014 PAR VOIE DE RÉSOLUTION N O 14 CA(AMT) 03 POLITIQUE SUR LE REMBOURSEMENT DES DÉPENSES ADOPTÉE PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION LE 7 FÉVRIER 2014 PAR VOIE DE RÉSOLUTION N O 14 CA(AMT) 03 TITRE DE LA POLITIQUE : N o : Politique sur le remboursement

Plus en détail

À venir en septembre 2015

À venir en septembre 2015 Nouveau module sur la gestion du diabète À venir en septembre 2015 Croix Bleue Medavie Gestion des maladies chroniques Au début de 2015, Croix Bleue Medavie a annoncé sa nouvelle approche de gestion des

Plus en détail

A V I S LA CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES DE LANGUEDOC-ROUSSILLON,

A V I S LA CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES DE LANGUEDOC-ROUSSILLON, Formation plénière DOSSIER Préfet du Gard c/ Commune de Junas CP N 030031 136 Département du Gard Article L. 1612-15 du code général des collectivités territoriales A V I S LA CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES

Plus en détail

2004-2007. Programme triennal d assistance financière Unités régionales de loisir et de sport

2004-2007. Programme triennal d assistance financière Unités régionales de loisir et de sport Programme triennal d assistance financière Unités régionales de loisir et de sport 2004-2007 Troisième année du programme triennal Date limite d inscription : 23 juin 2006 Le sceau de la poste faisant

Plus en détail

Les grands outils de délibération

Les grands outils de délibération Fiche 3 Les grands outils de délibération À la suite du projet de loi 88, adopté en octobre 2008, deux nouvelles mesures s ajoutent au plan stratégique d une commission scolaire, au projet éducatif, aux

Plus en détail

CONSERVATION DES REGISTRES

CONSERVATION DES REGISTRES CONSERVATION DES REGISTRES DOSSIERS DES ENFANTS Paragraphe 6(1) Le titulaire de licence tient des registres à jour contenant les renseignements relatifs à chaque enfant inscrit et sa famille pendant la

Plus en détail

RÈGLE 2400 RELATIONS ENTRE LES COURTIERS MEMBRES ET DES ENTITÉS DE SERVICES FINANCIERS : PARTAGE DE BUREAUX INTRODUCTION La présente Règle établit

RÈGLE 2400 RELATIONS ENTRE LES COURTIERS MEMBRES ET DES ENTITÉS DE SERVICES FINANCIERS : PARTAGE DE BUREAUX INTRODUCTION La présente Règle établit RÈGLE 2400 RELATIONS ENTRE LES COURTIERS MEMBRES ET DES ENTITÉS DE SERVICES FINANCIERS : PARTAGE DE BUREAUX INTRODUCTION La présente Règle établit des lignes directrices à l intention des courtiers membres

Plus en détail

DIRECTIVE 2600-005. Comité de direction de l Université

DIRECTIVE 2600-005. Comité de direction de l Université DIRECTIVE 2600-005 TITRE : ADOPTION : Directive relative à la reproduction et à la présentation à des fins d enseignement d œuvres protégées par le droit d auteur Comité de direction de l Université ENTRÉE

Plus en détail

Les sorties et les voyages scolaires Dossier thématique avril 2005

Les sorties et les voyages scolaires Dossier thématique avril 2005 Les sorties et les voyages scolaires Dossier thématique avril 2005 Les sorties et les voyages scolaires présentent de multiples intérêts, à la fois pédagogiques et personnels. Ils contribuent à la mise

Plus en détail

PROGRAMME DE GESTION INTÉGRÉE DE DOCUMENTS

PROGRAMME DE GESTION INTÉGRÉE DE DOCUMENTS PROGRAMME DE GESTION INTÉGRÉE DE DOCUMENTS Conformément à la Politique sur la gestion de documents et des archives de l Université de Montréal (ajouter le numéro), et à la norme ISO 15489, la Division

Plus en détail

COMMUN TC 8 II ARIF T

COMMUN TC 8 II ARIF T T A R I F C O M M U N TC 8 II 1 TARIF COMMUN TC 8 II Reprographie dans les bibliothèques 1 Objet du tarif 1.1 Le tarif commun 8 II définit le champ d application, fixe les conditions et les redevances

Plus en détail

Sommaire. Les principes de base 4. Vous débutez votre activité 7. Vous déclarez vos revenus 9. Vous réglez vos cotisations 10

Sommaire. Les principes de base 4. Vous débutez votre activité 7. Vous déclarez vos revenus 9. Vous réglez vos cotisations 10 Février 2016 3 Sommaire Les principes de base 4 Vous débutez votre activité 7 Vos démarches Vos droits Le précompte Vous déclarez vos revenus 9 La dispense de précompte Vous réglez vos cotisations 10

Plus en détail

NewYork-Presbyterian Hospital Site : tous les centres Manuel des procédures et des politiques de l'hôpital Référence : Page 1 sur 7

NewYork-Presbyterian Hospital Site : tous les centres Manuel des procédures et des politiques de l'hôpital Référence : Page 1 sur 7 Page 1 sur 7 TITRE : POLITIQUE DE RECOUVREMENT POLITIQUE ET OBJECTIF : L'objectif de la Politique de recouvrement (ci-après la «politique») est de promouvoir l'accès des patients à des soins de santé de

Plus en détail

Politique - Tournage cinématographique et publicitaire. sur le territoire de la Ville de Blainville

Politique - Tournage cinématographique et publicitaire. sur le territoire de la Ville de Blainville P O L I T I Q U E Tournage cinématographique et publicitaire sur le territoire de la Ville de Blainville Politique adoptée en vertu d une résolution du Conseil municipal Numéro 2014-09-683 Préparée par

Plus en détail

Consentement à la transmission électronique de documents (comptes bancaires)

Consentement à la transmission électronique de documents (comptes bancaires) Consentement à la transmission électronique de documents (comptes bancaires) Dernière mise à jour : novembre 2011 Les présentes modalités s'appliquent à la transmission électronique des documents concernant

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE STAGIAIRE :

FORMULAIRE DE DEMANDE DE STAGIAIRE : POUR TRANSMETTRE LES DOCUMENTS (Veuillez n utiliser qu une seule de ces options.) Télécopieur : 514 380-8895 Courrier interne : Services éducatifs, a/s Paule Bellavance Courriel : stagiaires@csdgs.qc.ca

Plus en détail

E 4555 TEXTE SOUMIS EN APPLICATION DE L ARTICLE 88-4 DE LA CONSTITUTION PAR LE GOUVERNEMENT, À L ASSEMBLÉE NATIONALE ET AU SÉNAT.

E 4555 TEXTE SOUMIS EN APPLICATION DE L ARTICLE 88-4 DE LA CONSTITUTION PAR LE GOUVERNEMENT, À L ASSEMBLÉE NATIONALE ET AU SÉNAT. E 4555 ASSEMBLÉE NATIONALE TREIZIÈME LÉGISLATURE SÉNAT SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2008-2009 Reçu à la Présidence de l Assemblée nationale le 6 juillet 2009 Enregistré à la Présidence du Sénat le 6 juillet

Plus en détail

POLITIQUE D AUTORISATION DES CONTRATS SOCIÉTÉ DE LA PLACE DES ARTS DE MONTRÉAL

POLITIQUE D AUTORISATION DES CONTRATS SOCIÉTÉ DE LA PLACE DES ARTS DE MONTRÉAL POLITIQUE D AUTORISATION DES CONTRATS SOCIÉTÉ DE LA PLACE DES ARTS DE MONTRÉAL Février 2009 Adoptée : Rés. CA 2009-07 Modifiée : Rés. CA : 2012-35 et 2012-36 Modifiée : Rés. CA : 2013-38 1 TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

Politique linguistique d Investissement Québec

Politique linguistique d Investissement Québec Politique linguistique d Investissement Québec 1. Objet La présente politique comporte des règles qui devront être appliquées par tous les membres du personnel d Investissement Québec, quels que soient

Plus en détail

RÉGIME DE TRAITEMENT DIFFÉRÉ POUR CONGÉ AUTORISÉ

RÉGIME DE TRAITEMENT DIFFÉRÉ POUR CONGÉ AUTORISÉ DIRECTIVE ADMINISTRATIVE 455 RÉGIME DE TRAITEMENT DIFFÉRÉ POUR CONGÉ AUTORISÉ PRÉAMBULE Le Conseil scolaire Centre-Est reconnaît que parfois son personnel peut vouloir, pour diverses raisons, accéder à

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES DU PROGRAMME DE FINANCEMENT POUR LA PRODUCTION D ENREGISTREMENTS SONORES

LIGNES DIRECTRICES DU PROGRAMME DE FINANCEMENT POUR LA PRODUCTION D ENREGISTREMENTS SONORES LIGNES DIRECTRICES DU PROGRAMME DE FINANCEMENT POUR LA PRODUCTION D ENREGISTREMENTS SONORES Ce programme a pour objectif de soutenir la production manitobaine d enregistrements sonores culturellement importants

Plus en détail

Services partagés Canada Rapport financier trimestriel Pour le trimestre s étant terminé le 31 décembre 2013

Services partagés Canada Rapport financier trimestriel Pour le trimestre s étant terminé le 31 décembre 2013 Services partagés Canada Rapport financier trimestriel Pour le trimestre s étant terminé le 31 décembre 2013 Rapport financier trimestriel de Services partagés Canada Pour le trimestre s étant terminé

Plus en détail

Tarif concernant les droits de reproduction Supports audiovisuels non interactifs. destinés à l'usage privé du public

Tarif concernant les droits de reproduction Supports audiovisuels non interactifs. destinés à l'usage privé du public Tarif concernant les droits de reproduction Supports audiovisuels non interactifs destinés à l'usage privé du public 1. Champ d'application 1.1. Ce tarif détermine les conditions auxquelles la Société

Plus en détail

MEILLEUR DISQUE PAR UN OU UNE ARTISTE SOLO

MEILLEUR DISQUE PAR UN OU UNE ARTISTE SOLO MEILLEUR DISQUE PAR UN DUO OU UN GROUPE Les soumissions seront évaluées selon les critères suivants : qualité de la musique, paroles (s'il y a lieu), prestation vocale, sens musical, originalité, production,

Plus en détail

Manuel d'utilisation Nokia Musique

Manuel d'utilisation Nokia Musique Manuel d'utilisation Nokia Musique Édition 1.0 FR Nokia Musique Nokia Musique sur Windows Phone vous permet de télécharger des morceaux sur votre téléphone et votre ordinateur compatible. Dans l'écran

Plus en détail

Rapport de stockage de produits chimiques Décret de désignation du secteur protégé du champ de captage

Rapport de stockage de produits chimiques Décret de désignation du secteur protégé du champ de captage MINISTÈRE DE L ENVIRONNEMENT Rapport de stockage de produits chimiques Décret de désignation du secteur protégé du champ de captage Nom du requérant : Adresse du site : Numéro d identification du bien-fonds

Plus en détail

Politique relative aux contributions financières demandées aux parents ou aux usagers

Politique relative aux contributions financières demandées aux parents ou aux usagers Service des Ressources pédagogiques Politique relative aux contributions financières demandées aux parents ou aux usagers 1. CHAMP D APPLICATION 1.1 La présente politique ne touche que les frais demandés

Plus en détail

RÈGLE RELATIVE À LA SCOLARISATION À DOMICILE (LIP article 15 alinea 4)

RÈGLE RELATIVE À LA SCOLARISATION À DOMICILE (LIP article 15 alinea 4) RÈGLE RÈGLE RELATIVE À LA SCOLARISATION À DOMICILE (LIP article 15 alinea 4) # 48-02-01 Adoption le 4 avril 2000 Amendement le Mise en vigueur le 1 er juillet 2000 Résolution # Autorisation Susan Tremblay

Plus en détail

FRAIS EXIGÉS DES PARENTS ET DES ÉLÈVES EN FORMATION PROFESSIONNELLE QUELQUES BALISES

FRAIS EXIGÉS DES PARENTS ET DES ÉLÈVES EN FORMATION PROFESSIONNELLE QUELQUES BALISES FRAIS EXIGÉS DES PARENTS ET DES ÉLÈVES EN FORMATION PROFESSIONNELLE QUELQUES BALISES FRAIS EXIGÉS DES PARENTS ET DES ÉLÈVES EN FORMATION PROFESSIONNELLE QUELQUES BALISES Préparé par : Marlène Bergeron

Plus en détail

données à caractère personnel (ci-après "la LVP"), en particulier les articles 31bis et 36bis ;

données à caractère personnel (ci-après la LVP), en particulier les articles 31bis et 36bis ; 1/9 Comité sectoriel pour l'autorité Fédérale Délibération AF n 14/2013 du 2 mai 2013 Objet : demande d'autorisation émanant du Fonds Commun de Garantie Automobile afin de pouvoir consulter certaines données

Plus en détail

Guide interactif des droits d auteur en milieu scolaire Direction du service des affaires corporatives et des communications

Guide interactif des droits d auteur en milieu scolaire Direction du service des affaires corporatives et des communications Guide interactif des droits d auteur en milieu scolaire Direction du service des affaires corporatives et des communications Me Jonathan Desjardins Mallette, secrétaire général et directeur, Direction

Plus en détail

Tarif commun E 2014 2018

Tarif commun E 2014 2018 SUISA Coopérative des auteurs et éditeurs de musique SWISSPERFORM Société suisse pour les droits voisins Tarif commun E 2014 2018 Projections de films Approuvé par la Commission arbitrale fédérale pour

Plus en détail

APPEL DE PROJETS PRÉCEPT F

APPEL DE PROJETS PRÉCEPT F APPEL DE PROJETS Programme structurant de partage et de renforcement de l expertise des collèges et cégeps canadiens en enseignement professionnel et technique dispensé en français PRÉCEPT F Date d avis

Plus en détail

TITRE 7 - DISPOSITIONS FINANCIÈRES

TITRE 7 - DISPOSITIONS FINANCIÈRES TITRE 7 - DISPOSITIONS FINANCIÈRES CHAPITRE 6.2 PROGRAMME D AIDE AUX ENTREPRISES SOUS FORME DE CRÉDIT DE TAXES Section 1 Programme de crédit de taxes (Ajoutée par l art. 1 de 1-44) 7.6.2.1 Territoire d

Plus en détail

PROJET DE RÈGLEMENT. ATTENDU qu'un avis de motion a dûment été donné à la séance du 7 décembre 2015;

PROJET DE RÈGLEMENT. ATTENDU qu'un avis de motion a dûment été donné à la séance du 7 décembre 2015; ATTENDU qu'un programme d'octroi de subventions de taxes est un outil concret permettant de stimuler l'économie et le développement de la Ville de Farnham; ATTENDU qu'un avis de motion a dûment été donné

Plus en détail

Les formulaires de demande sont disponibles à l adresse www.livrescanadabooks.com/mentorat

Les formulaires de demande sont disponibles à l adresse www.livrescanadabooks.com/mentorat Livres Canada Books Programme de Mentorat Aide financière Lignes directrices 2015-2016 Date limite pour la réception des demandes : le mercredi 1 er avril 2015 Les formulaires de demande sont disponibles

Plus en détail

Municipalité d Ormstown 71-2012 RÈGLEMENT AUTORISANT UN PROGRAMME DE REVITALISATION. AVIS DE MOTION : 6 février 2012. ADOPTÉ LE : 2 avril 2012

Municipalité d Ormstown 71-2012 RÈGLEMENT AUTORISANT UN PROGRAMME DE REVITALISATION. AVIS DE MOTION : 6 février 2012. ADOPTÉ LE : 2 avril 2012 Municipalité d Ormstown 71-2012 RÈGLEMENT AUTORISANT UN PROGRAMME DE REVITALISATION AVIS DE MOTION : 6 février 2012. ADOPTÉ LE : 2 avril 2012 ENTRÉ EN VIGUEUR : 2 avril 2012 qu aux termes des articles

Plus en détail

SYSTEME INTERNATIONAL MARIE CURIE D'ECHANGE DE PERSONNEL DE RECHERCHE. Bénéficiaires multiples

SYSTEME INTERNATIONAL MARIE CURIE D'ECHANGE DE PERSONNEL DE RECHERCHE. Bénéficiaires multiples ANNEXE III DISPOSITIONS PARTICULIÈRES SYSTEME INTERNATIONAL MARIE CURIE D'ECHANGE DE PERSONNEL DE RECHERCHE Bénéficiaires multiples III.1 Définitions Outre les définitions figurant à l article II.1, les

Plus en détail

Concert, spectacle de variétés Repas en musique Bal, séance dansante

Concert, spectacle de variétés Repas en musique Bal, séance dansante DR Barèmes et démarches simplifiés Organisateuroccasionel DR Pour obtenir l autorisation de diffuser toute la musique que vous souhaitez, un forfait de droits d'auteur payable avant la manifestation Concert,

Plus en détail

Accord sur la rémunération des artistes interprètes en cas de rediffusion par les chaînes analogiques terrestres

Accord sur la rémunération des artistes interprètes en cas de rediffusion par les chaînes analogiques terrestres Accord sur la rémunération des artistes interprètes en cas de rediffusion par les chaînes analogiques terrestres Le présent accord conclu entre les parties signataires de la convention collective des artistes

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 225 26 novembre 2009. S o m m a i r e DÉPÔT LÉGAL

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 225 26 novembre 2009. S o m m a i r e DÉPÔT LÉGAL MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 3937 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 225 26 novembre 2009 S o m m a i r e DÉPÔT LÉGAL Règlement grand-ducal

Plus en détail

REGLEMENT DU CONCOURS CINECIVIC 2016

REGLEMENT DU CONCOURS CINECIVIC 2016 REGLEMENT DU CONCOURS CINECIVIC 2016 1 Article 1 - Organisation et buts 1. Le concours CinéCivic est organisé dans les cantons de Genève, Berne, Fribourg, Neuchâtel et Vaud. 2. Le concours CinéCivic est

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À RIMOUSKI

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À RIMOUSKI TITRE : PROCÉDURE D UTILISATION ET DE PRÊT DU MATÉRIEL DE GÉOGRAPHIE DU DÉPARTEMENT DE BIOLOGIE, CHIMIE ET GÉOGRAPHIE CODE : APPROUVÉ PAR : COMITÉ EXÉCUTIF RÉS. : EX-686-4669 22-04-2008 EN VIGUEUR : 22-04-2008

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE RADIO DE CATEGORIE A

DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE RADIO DE CATEGORIE A 1/13 DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE RADIO DE CATEGORIE A SERVICE RADIOPHONIQUE ASSOCIATIF ACCOMPLISSANT UNE MISSION DE COMMUNICATION SOCIALE DE PROXIMITE ET DONT LES RESSOURCES COMMERCIALES PROVENANT

Plus en détail

Dispositions légales et réglementaires

Dispositions légales et réglementaires Dispositions légales et réglementaires ENCADREMENT DE LA PRATIQUE Code du sport: Obligation de qualification Art. L212-1 : «Seuls peuvent, contre rémunération, enseigner, animer ou encadrer une activité

Plus en détail

7-9 EXAMEN DU PROCESSUS DE DÉLIVRANCE DE PERMIS EN RAPPORT AVEC LA GESTION DES DÉCHETS DE COMBUSTIBLE IRRADIÉ

7-9 EXAMEN DU PROCESSUS DE DÉLIVRANCE DE PERMIS EN RAPPORT AVEC LA GESTION DES DÉCHETS DE COMBUSTIBLE IRRADIÉ Février 2004 DOCUMENTATION POUR LA SGDN 7. INSTITUTIONS ET RÉGLEMENTATION 7-9 EXAMEN DU PROCESSUS DE DÉLIVRANCE DE PERMIS EN RAPPORT AVEC LA GESTION DES DÉCHETS DE COMBUSTIBLE IRRADIÉ RÉSUMÉ J. F. Lafortune

Plus en détail

Le droit d auteur : foire aux questions

Le droit d auteur : foire aux questions Le droit d auteur : foire aux questions Objet : Communiquer les règles concernant la déclaration du droit d'auteur pour : 1. reproduire par reprographie (recueil de cours) ou par numérisation dans un réseau

Plus en détail

Règlement sur l'agrément des organismes formateurs, des formateurs et des services de formation

Règlement sur l'agrément des organismes formateurs, des formateurs et des services de formation Éditeur officiel du Québec À jour au 1er janvier 2016 Ce document a valeur officielle. chapitre D-8.3, r. 1 Règlement sur l'agrément des organismes formateurs, des formateurs et des services de formation

Plus en détail

Archives et droit d auteur Ivan Cherpillod, avocat, prof. UniL

Archives et droit d auteur Ivan Cherpillod, avocat, prof. UniL Droit d auteur Archives et droit d auteur Ivan Cherpillod, avocat, prof. UniL Protège les œuvres littéraires et artistiques, y.c. les œuvres scientifiques et les recueils, traductions, adaptations sans

Plus en détail

UNIVERSITE LIBRE DE BRUXELLES

UNIVERSITE LIBRE DE BRUXELLES UNIVERSITE LIBRE DE BRUXELLES DIRECTIVE 94/47/CE DU PARLEMENT EUROPEEN ET DU CONSEIL, DU 26 OCTOBRE 1994, CONCERNANT LA PROTECTION DES ACQUEREURS POUR CERTAINS ASPECTS DES CONTRATS PORTANT SUR L'ACQUISITION

Plus en détail

A V I S LA CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES DE LANGUEDOC-ROUSSILLON,

A V I S LA CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES DE LANGUEDOC-ROUSSILLON, Sections réunies DOSSIER CB N 2015-66-014 SCI PLEIN SUD c/ Commune de SAINT FELIU D AMONT N codique : 066010 173 Département des Pyrénées-Orientales Article L. 1612-15 du code général des collectivités

Plus en détail

NOTE DE PRESENTATION

NOTE DE PRESENTATION 27/03/2012 NOTE DE PRESENTATION 11/11/2008 Dans de nombreux pays du monde, le système de copie privée permet aux consommateurs de reproduire des œuvres protégées à des fins privées sans autorisation préalable

Plus en détail

PROGRAMME D ACCOMPAGNEMENT. Créativité et développement de carrière

PROGRAMME D ACCOMPAGNEMENT. Créativité et développement de carrière FR PROGRAMME D ACCOMPAGNEMENT Créativité et développement de carrière 1 PROGRAMME D ACCOMPAGNEMENT Créativité et développement de carrière APPEL DE PROJETS PRÉAMBULE Depuis 1999, le MAI (Montréal, arts

Plus en détail

pharmadigest Conditions d abonnement (CA)

pharmadigest Conditions d abonnement (CA) pharmadigest Conditions d abonnement (CA) Préambule pharmasuisse propose aux pharmaciens 1 un portail internet professionnel payant. Ce dernier, uniquement disponible sur abonnement, contient des informations

Plus en détail

Annexe J FORMULE DE RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES FRAIS D'ENTRÉE RENSEIGNEMENTS COMMUNIQUÉS EN CONFORMITÉ AVEC LA LOI SUR LES BAUX VIAGERS

Annexe J FORMULE DE RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES FRAIS D'ENTRÉE RENSEIGNEMENTS COMMUNIQUÉS EN CONFORMITÉ AVEC LA LOI SUR LES BAUX VIAGERS Annexe J FORMULE DE RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES FRAIS D'ENTRÉE RENSEIGNEMENTS COMMUNIQUÉS EN CONFORMITÉ AVEC LA LOI SUR LES BAUX VIAGERS Ensemble résidentiel Locateur (propriétaire en common law) Emplacement

Plus en détail

Qui paie pour la. dans les concerts, les festivals et les autres événements

Qui paie pour la. dans les concerts, les festivals et les autres événements Qui paie pour la musique dans les concerts, les festivals et les autres événements ce qu est la SOCAN AU SUJET DE LA SOCAN La SOCAN est une société de gestion collective appartenant à ses membres et représentant

Plus en détail

GUIDE DE SOUSCRIPTION 2016

GUIDE DE SOUSCRIPTION 2016 GUIDE DE SOUSCRIPTION 2016 Fonds d assurance de la responsabilité professionnelle de l Ordre des architectes du Québec 420, rue McGill Bureau 300 Montréal (Québec) H2Y 2G1 514 842 4979 1 800 842 4979 fdaq@fondsarchitectes.qc.ca

Plus en détail

fgj formation générale des jeunes fiche syndicalea alliancedesprofs.qc.ca

fgj formation générale des jeunes fiche syndicalea alliancedesprofs.qc.ca fgj formation générale des jeunes fiche syndicalea alliancedesprofs.qc.ca Fiche syndicale mise à jour octobre 2012 activités étudiantes au primaire et au secondaire Les activités étudiantes au primaire

Plus en détail

L artiste. Spectacle vivant

L artiste. Spectacle vivant L artiste Du Spectacle vivant L artiste du spectacle vivant Il peut être : - Salarié - Inscrit au registre du commerce - Auto- entrepreneur - Bénévole / Amateur L artiste salarié L article L.7121-3 (anc.

Plus en détail

COMMMISSION SCOLAIRE CENTRAL QUÉBEC 2046, chemin St. Louis Québec, Québec G1T 1P4 CONTRAT D ENSEIGNEMENT À LA MAISON NIVEAU PRIMAIRE

COMMMISSION SCOLAIRE CENTRAL QUÉBEC 2046, chemin St. Louis Québec, Québec G1T 1P4 CONTRAT D ENSEIGNEMENT À LA MAISON NIVEAU PRIMAIRE COMMMISSION SCOLAIRE CENTRAL QUÉBEC 2046, chemin St. Louis Québec, Québec G1T 1P4 CONTRAT D ENSEIGNEMENT À LA MAISON NIVEAU PRIMAIRE Nom de l enfant, code permanent et niveau Nom des parents Nom de l école

Plus en détail

RÉGLEMENT DU FONDS DE SOUTIEN DE RHÔNE-ALPES CINÉMA À LA COPRODUCTION D ŒUVRES CINÉMATOGRAPHIQUES DE LONGUE DURÉE

RÉGLEMENT DU FONDS DE SOUTIEN DE RHÔNE-ALPES CINÉMA À LA COPRODUCTION D ŒUVRES CINÉMATOGRAPHIQUES DE LONGUE DURÉE RÉGLEMENT DU FONDS DE SOUTIEN DE RHÔNE-ALPES CINÉMA À LA COPRODUCTION D ŒUVRES CINÉMATOGRAPHIQUES DE LONGUE DURÉE I - DISPOSITIONS GÉNÉRALES (1 er janvier 2015) Depuis 1991 et la création du Centre Européen

Plus en détail

CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR SUR VOTRE ASSURANCE MALADIE Chargées et chargés d enseignement

CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR SUR VOTRE ASSURANCE MALADIE Chargées et chargés d enseignement CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR SUR VOTRE ASSURANCE MALADIE Chargées et chargés d enseignement Q1. À qui s'adresse la couverture d'assurance maladie? DISPOSITIONS GÉNÉRALES La couverture d'assurance maladie s'adresse

Plus en détail

Droit d auteur, utilisation équitable et salle de classe

Droit d auteur, utilisation équitable et salle de classe Droit d auteur, utilisation équitable et salle de classe Ce que le personnel enseignant peut faire et ce qu il ne peut pas faire Janvier 2015 Au sujet de cette présentation Cette présentation : 1. explique

Plus en détail

POLITIQUE D INVESTISSEMENT PROGRAMMES D AIDE FINANCIÈRE VILLE DE CAUSAPSCAL

POLITIQUE D INVESTISSEMENT PROGRAMMES D AIDE FINANCIÈRE VILLE DE CAUSAPSCAL POLITIQUE D INVESTISSEMENT PROGRAMMES D AIDE FINANCIÈRE Table des matières Généralités 3 Volet «crédit de taxes» 4 Volet «Relocalisation d entreprise» 6 Volet «Exploitation d une entreprise du secteur

Plus en détail

SUBVENTIONS AUX MUSÉES COMMUNAUTAIRES - FORMULE DE DEMANDE

SUBVENTIONS AUX MUSÉES COMMUNAUTAIRES - FORMULE DE DEMANDE Direction des ressources historiques 213, avenue Notre Dame, rez de chaussée Winnipeg (Manitoba) R3B 1N3 Téléphone : (204) 945 2118 Sans frais : 1 800 282 8069 (poste 2118) Télécopieur : (204) 948 2384

Plus en détail

Inter-Action Le nouveau Programme de subventions et de contributions pour le multiculturalisme du Canada

Inter-Action Le nouveau Programme de subventions et de contributions pour le multiculturalisme du Canada Inter-Action Le nouveau Programme de subventions et de contributions pour le multiculturalisme du Canada ACTIVITÉS Ministre des Travaux publics et des Services gouvernementaux du Canada, 2011 N o de catalogue

Plus en détail

CRÉDIT D IMPÔT RELATIF À L INTÉGRATION DES TI DANS LES PME MANUFACTURIÈRES

CRÉDIT D IMPÔT RELATIF À L INTÉGRATION DES TI DANS LES PME MANUFACTURIÈRES CRÉDIT D IMPÔT RELATIF À L INTÉGRATION DES TI DANS LES PME MANUFACTURIÈRES INVESTISSEMENT QUÉBEC Direction des mesures fiscales Table des matières Société admissible...3 Société de personnes admissible...3

Plus en détail

Festival. Édition 2015

Festival. Édition 2015 Festival Édition 2015 Date limite d inscription: 27 Février 2015 Coordonnées du Festival Téléphone : 418 227-6356 Adresse : Festival Clermont-Pépin C.P. 271 Saint-Georges (Québec) G5Y 5C7 Courriel : festivalclermontpepin@gmail.com

Plus en détail

REDEVANCES AURIFÈRES OSISKO LTÉE RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DES DIVIDENDES

REDEVANCES AURIFÈRES OSISKO LTÉE RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DES DIVIDENDES 1. APERÇU REDEVANCES AURIFÈRES OSISKO LTÉE RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DES DIVIDENDES Le régime de réinvestissement des dividendes (le «régime») de Redevances Aurifères Osisko Ltée (la «Société») offre

Plus en détail

Document d information Processus de demande de subvention

Document d information Processus de demande de subvention Document d information Processus de demande de subvention TABLE DES MATIÈRES 1. DESCRIPTION DU PROGRAMME... 1 Aperçu Objectifs Groupes cibles et jumelage 2. MODALITÉS D INSCRIPTION AU PROGRAMME... 2 Critères

Plus en détail

CODE DE CONDUITE DU SECTEUR DU FITNESS

CODE DE CONDUITE DU SECTEUR DU FITNESS CODE DE CONDUITE DU SECTEUR DU FITNESS Les associations professionnelles du secteur du fitness ont établi le présent code de conduite, en vue d une relation équilibrée et transparente avec le consommateur.

Plus en détail

Objectif de cette note d orientation :... 3 Références légales :... 3 Contexte... 4 Orientation : Ressource de type familial (RTF)...

Objectif de cette note d orientation :... 3 Références légales :... 3 Contexte... 4 Orientation : Ressource de type familial (RTF)... Numéro : 285C Statut de certains travailleurs à domicile, des ressources de type familial, des ressources intermédiaires et des responsables de service de garde en milieu familial 12 octobre 2011 Objectif

Plus en détail

COPIE POUR INFORMATION

COPIE POUR INFORMATION Formulaire 1210: Station de télévision - sommaire des données financières 1 Si les informations contenues dans ce rapport visent une période autre que la période de radiodiffusion de 12 mois complète,

Plus en détail

DATE DE LA SESSION du 08 au 25 juillet 2014 de 8h à 12h30

DATE DE LA SESSION du 08 au 25 juillet 2014 de 8h à 12h30 Pour favoriser le cheminement scolaire et soutenir la persévérance et la réussite de tous ses élèves, la Commission scolaire Marie-Victorin organise une session de cours d été. Ces cours de récupération

Plus en détail

TABLEAU COMPARATIF - 3 - Texte adopté par l Assemblée nationale en première lecture. Dispositions en vigueur. Texte du projet de loi

TABLEAU COMPARATIF - 3 - Texte adopté par l Assemblée nationale en première lecture. Dispositions en vigueur. Texte du projet de loi - 3 - TABLEAU COMPARATIF Projet de loi pour une Ré numérique Projet de loi pour une Ré numérique Projet de loi pour une société numérique Amdt COM-81 et ss-amdt COM-413 TITRE I ER TITRE I ER TITRE I ER

Plus en détail