LIVRET D ACCUEIL Bâtiment O

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LIVRET D ACCUEIL Bâtiment O"

Transcription

1 SYNDICAT DES BLANCS BOULEAUX DOMAINE DE LA PEUPLERAIE 2, 4, 6, 8, 10 Allée des Blancs Bouleaux Fresnes Siret : Siège administratif : tél. : allée Georges Braque fax : Fresnes courriel: pour le bâtiment LIVRET D ACCUEIL Bâtiment O Sommaire : 1- Couverture et sommaire 2- La structure du Domaine 3- L ASDP et l Autogestion 4- Notre immeuble, le Bâtiment O 5- Les réseaux d alimentations et d évacuations. 6- Suite des réseaux, accès et véhicules 7- Déchets 8- Contacts utiles-1 9- Contacts utiles Un peu d histoire, l AUTO-CONSTRUCTION 11- Annexes 12- Remerciements 1/13

2 Bienvenue au Domaine de la Peupleraie Notre (votre) immeuble, est usuellement nommé: Bâtiment O, dénomination assignée lors de la construction de 1957 à correspondant à la Il fait partie du Domaine de la Peupleraie qui, sur une superficie de près de 13 hectares, regroupe 7 immeubles d habitation (A, B, C, E, F, H, O) de tailles et de conceptions légèrement différenciées, ainsi que 30 pavillons (P) et un centre commercial dans sa partie est. Ce Domaine représente 886 foyers qui regroupent environ 10% de la population Fresnoise. Sur une partie du terrain que les «Castors» devaient acheter, et qui a été donnée par son propriétaire à la ville, celle-ci a créé et gère 3 écoles (2 élémentaires, Emile Roux et Pasteur, et une maternelle, Blancs Bouleaux). En périphérie nord, la commune a créé le parc public du Moulin de Berny et un petit centre commercial comprenant un marché qui fonctionne le matin, les dimanche, mardi et vendredi. Administrativement: chaque immeuble constitue un syndicat de copropriété en mode coopératif indépendant (= 7) ainsi que les pavillons (= 1) et les commerces (= 1), propriété du groupe privé FONCIA. Soit 9 syndicats au total Notre immeuble est donc géré (gestion verticale pour l immeuble seul et ses garages) par le Syndicat des Blancs Bouleaux Vue du domaine de la Peupleraie, via GoogleEarth, le Sud à gauche, le Nord à droite (A86). 2/13

3 ASDP-Association Syndicale du Domaine de la Peupleraie L ensemble du Domaine est géré (gestion horizontale, pour tout ce qui n est pas du ressort des gestions verticales des 9 syndicats) par un syndicat libre, sous le nom: Association Syndicale du Domaine de la Peupleraie, ou ASDP Cette association assure la gestion technique de l ensemble des parties communes, dont les espaces verts, et une coordination sur les différents réseaux et contrats d entretien. Pour faire face à cette tâche, l ASDP emploie une équipe de 4 salariés: 3 personnes assurant le fonctionnement administratif de l ASDP et de chacun des syndicats d immeubles. 1 préposé à l entretien, Mr Antonio ESTEVES, qui intervient également, à la demande des syndics, pour les petits travaux dans les immeubles L entreprise VOISIN assure, depuis juillet 2011, l entretien des espaces verts collectifs, des pieds d immeuble et des haies des jardins privatifs. Comme prévu dans ses statuts, l ASDP est une entité indivisible. Les différents syndicats qui la composent (immeubles, pavillons, commerces) sont solidaires et participent à son budget au travers des charges «Domaine», qui représentent environ 20% de nos charges, eau et chauffage compris. Pour joindre l ASDP (outil administratif central) 18 allée Georges Braque Les bureaux sont ouverts du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14 h à 18 h Téléphone : Courriel : Autogestion: comment ça marche? Les syndicats d immeuble, tout comme l ASDP, fonctionnent en autogestion, c est à dire gérés par les copropriétaires eux même. C est une continuité logique de la période d autoconstruction des «Castors». Pour l immeuble: Juridiquement «Syndicat de copropriétaires en mode coopératif». Lors d une assemblée générale de l immeuble, les copropriétaires élisent un conseil syndical, pour une durée de 3 ans. Le conseil syndical désigne en son sein 1 président et 2 viceprésidents. Avec l appui du conseil syndical, ces 3 personnes, qui constituent le Syndic, assurent la gestion au quotidien de l immeuble (gestion dite verticale) et représentent le conseil syndical de l immeuble auprès de l ASDP (gestion horizontale). Tous les ans, en assemblée générale, sont soumis au vote la balance des comptes de l exercice précédent, le budget prévisionnel pour l année en cours, ainsi que les décisions de gros travaux, leur mode de financement et les devis de réalisation. Pour le Domaine ASDP: Juridiquement «Syndicat libre». Les Conseils syndicaux de toutes les copropriétés du Domaine se réunissent au moins une fois par an, en assemblée générale de l ASDP. Ils élisent parmi eux, tous les 3 ans, à la majorité des 2/3, les 3 membres du bureau (1 président et 2 vice-présidents) chargés d assurer la gestion du domaine. 3/13

4 NOTRE IMMEUBLE: Bâtiment O Identiques quant à leur conception - appartements en duplex montants ou descendants, chauffage par le sol, double exposition est-ouest - les immeubles du Domaine ne sont cependant pas strictement semblables. Deux architectes, tous deux disciples de Le Corbusier, ont présidé à leur élaboration: M THOMAS pour les bâtiments F et H Bd Pasteur (terrain EST) M ROUX pour les bâtiments A, B, C, E et O (terrain OUEST) Notre immeuble comporte 83 appartements de 1, 2, 3, 4, 5 pièces. Les F5 se trouvent au pignon sud (au ras de la rue Emile Roux) avec 3 expositions différentes. Tous les appartements sont des duplex, soit montants, soit descendants: Au n 8, accès à partir des 4 galeries en étages, associés par blocs de 4, les montants à l extérieur et les descendants à l intérieur. Les 64 appartements disposent d un cellier, à l intérieur de l appartement pour les montants et à l extérieur pour les descendants, soit près de la porte dans la galerie, soit regroupés en pignon sud ou nord. Chaque galerie dessert simultanément des appartements montants et des appartements descendants. Ce sont les chambres qui, suivant la nature des duplex, sont situées au-dessus ou en dessous des galeries. Au n 8 encore, 5 appartements isolés, dits intermédiaires, avec entrée dans l escalier. Aux n 2, 4, 6, 10, à partir des «petits halls», 14 appartements, associés en blocs, respectivement de 4, 4, 3 et 3 duplex montants et descendants, avec des celliers situés en rez-de-jardin, façade Est, ou en pignon Nord dans un local extérieur. Parmi ceux-ci, 6 appartements descendants bénéficient de l usage privatif d un jardin particulier, dont ils ne sont pas propriétaires, mais dont ils doivent assurer l entretien. Les 4 galeries étaient initialement dénommées par un code couleur, qui a été doublé lors de la réfection des ascenseurs (2004) d un n d étage de desserte: Galerie Rouge 1 er étage façade Ouest coté parking Galerie Jaune 2 ème étage façade Est coté jardin/école Galerie Bleue 3 ème étage façade Ouest coté parking Galerie Verte 4 ème étage façade Est coté jardin/école. Cette orientation différente des galeries entraîne une alternance quant aux ouvertures des appartements sur l extérieur et concourt ainsi à rompre l uniformité des façades. En fait, compte tenu de la construction en demi-niveaux, le bâtiment comprend 23 deminiveaux différents, et les 4 galeries sont accessibles par une batterie de 2 ascenseurs situés dans la même gaine, dans l axe longitudinal du bâtiment (ce qui permet de desservir indifféremment les galeries Est et Ouest). Accessibles par le hall d entrée principal au N 8, les ascenseurs sont doublés par un escalier, unique pour le bâtiment, qui dessert les 4 galeries et 5 appartements dont les portes sont situées directement dans la cage d escalier en demi-niveaux. 4/13

5 Les réseaux d arrivées et d évacuations L immeuble est structuré en 4 blocs réunissant en leurs centres les différentes gaines, tuyauteries et colonnes d arrivées et d évacuations. EAU: Les canalisations d alimentation sont réparties dans 8 colonnes (4 fois 2), chaque appartement étant alimenté par 2 colonnes. Chaque colonne traverse et dessert 18 appartements à raison de deux colonnes par appartement, une côté cuisine et l autre côté WC, avec pour chacune un robinet d arrêt intérieur. Une 9 ème colonne alimente les 5 appartements situés dans la cage d escalier. Chacune de ces 9 colonnes est équipée, en pied, d un robinet d arrêt, dans le vide sanitaire ou dans la chaufferie pour la 9 ème. Seuls les syndics et les artisans plombiers sont autorisés à actionner ces robinets. Les 6 appartements descendants des halls 2, 4, 6, 10, sont alimentés directement, avec chacun un robinet d arrêt intérieur. Compteurs: Il n y a pas de compteur d eau individuel. Les dépenses de l immeuble sont mutualisées et incluses dans les charges, au prorata des tantièmes. Il n y a pas de production d eau chaude collective, chaque appartement ayant, de façon privative, 1 ou 2 ballons (cuisine et salle de bain), électrique ou au gaz (choix libre). Evacuation: Des colonnes en fonte, reçoivent les eaux usées de chaque appartement, côté cuisine et coté toilettes. D autres colonnes (en fonte également) reçoivent les eauxvannes (WC) en recueillant les effluents de façon alternative, galeries rouge et bleue d une part et jaune et verte d autre part. Elles sont réunies avec les colonnes d eaux usées, en haut (dernier appartement) et en bas (petits halls montants) pour ne former alors qu une seule colonne d évacuation vers l extérieur. Les 6 appartements descendants des petits halls ont des évacuations directes horizontales. Les 5 appartements accessibles dans la cage d escalier ont leurs propres colonnes d évacuation. Attention: Ces canalisations n étant pas particulièrement esthétiques, les propriétaires successifs se sont empressés de les masquer derrière des cloisons. ou des meubles. C est là, une initiative louable, à une seule condition: Les cloisons posées doivent être amovibles, afin de sauvegarder le libre accès aux canalisations pour permettre d éventuels travaux d entretien ou de réparation. Pensez à cela lors de travaux dans votre cuisine et vos toilettes, car en cas de remplacement des colonnes d évacuation notamment, le libre accès devant être assuré, le travail du plombier sera bien payé sur le budget de l immeuble, alors que les travaux d aménagement seront du ressort du propriétaire. GAZ: Les gaines de gaz, derrière un coffrage d origine, traversent votre cuisine et vos WC (dans le mur compte tenu de l alternance). Ces gaines traversent les armoires des compteurs de gaz individuels, situées dans les galeries. D une façon générale le compteur de chaque appartement est situé dans la galerie inférieure à la galerie d accès à cet appartement. Attention: 5/13

6 A aucun prix les gaines ne doivent être obstruées, détournées et bien entendu coupées. Aucune installation électrique, câble ou télévision ne doit les traverser. Lors de ses contrôles réguliers, Gaz de France peut faire entreprendre aux frais des propriétaires concernés, les travaux de remise en état si de telles situations étaient constatées. ELECTRICITE: Chaque appartement est normalement alimenté par un câble unique (6 mm 2 ) et un câble de terre qui desservent un disjoncteur, situé dans votre appartement, avant le tableau de répartition interne. Par contre tous les compteurs sont situés dans les locaux d accès au vide sanitaire, au pied de l immeuble. Les compteurs individuels sont plombés et propriété d EDF. Ils sont consultables via les syndics. CHAUFFAGE: Il est assuré par le sol (tuyauterie noyée dans le béton). L énergie est produite par un réseau municipal de chaleur associant la géothermie à une centrale de cogénération (gaz). Des chaudières d appoint au fuel (deux dans notre bâtiment) assurent le relais en cas d arrêt de la géothermie ou en renfort lors de très grand froid. En Délégation de Service Public, la filiale de CORIANCE sur Fresnes, SOFREGE, gère et distribue cette énergie; la société privée CORIANCE assure de plus le suivi technique des installations sur notre bâtiment. Poursuivons la visite de l immeuble: ENTREES: Les accès principaux sont tous situés sur la façade Ouest (coté parking) avec une entrée principale (escalier et ascenseurs) au n 8 sous l auvent. La porte du 8 est commandée: soit par une clef, soit par un n de code actuellement: soit par un système de portier électronique INTRATONE, avec défilement des noms sur écran, fonctionnant avec votre ligne téléphonique et permettant, en tapant * sur votre combiné, d ouvrir à votre visiteur la porte d entrée du bâtiment depuis votre appartement. Un certain nombre de copropriétaires /locataires ont choisi d acquérir des badges magnétiques permettant, avec la platine INTRATONE, d ouvrir la porte du 8. Les portes des halls 2, 4, 6, 10 s ouvrent avec une clef. A votre arrivée dans l immeuble, vos prédécesseurs vous auront fourni les clefs de la porte correspondante et, éventuellement, les badges. Vous devrez de plus définir, avec le bureau de l ASDP (18 Allée G. Braque), votre adhésion au système INTRATONE et les noms que vous souhaitez faire figurer (1) sur l écran déroulant de la platine, (2) sur le tableau intérieur par galerie et (3) sur votre boîte à lettre. VEHICULES: Il existe 2 locaux collectifs particuliers, accessibles sur demande au bureau de l ASDP qui fournira (facturation) la clef correspondante (en fonction des places disponibles). Un local vélos situé en bas de l escalier du N 8 Un local motos situé au milieu de la ligne des garages. 6/13

7 Vélos Motos Il est fortement recommandé d utiliser ces locaux, à la fois pour des raisons d assurances (motos), mais également pour permettre la meilleure régulation possible de l utilisation des parkings. Voitures: outre les garages individuels, le parking extérieur situé devant le bâtiment, bien que propriété du Domaine et donc accessible à l ensemble des habitants de celui-ci, est particulièrement affecté au bâtiment O. Actuellement, le nombre moyen de véhicules possédés par famille, est nettement supérieur à ce qu il était au moment de la construction ; le nombre de places est donc notoirement inférieur aux besoins. Toutefois il a été matérialisé un certain nombre de places de parking le long de la rue Emile Roux et il convient de les utiliser en cas de saturation du parking interne. Sur la rue comme sur le parking, les règles du code de la route et de sa signalétique s appliquent pleinement. Le non-respect de ces mesures entraîne la responsabilité pleine et entière des possesseurs de véhicules en cas d accident ou de gêne pour les véhicules de services (poubelles), de secours (pompiers, ambulance)... et de tout autre usager. DECHETS: Il existe un local poubelles ouvert 24 h sur 24 h, accessible par la rampe derrière le local vélos, près de la porte n 10. Il comprend des bacs gris pour les ordures classiques (ramassage mardi, jeudi et samedi) et des bacs jaunes pour les bouteilles plastiques, papiers et emballages divers (vendredi). Concernant le verre et les journaux, des bacs municipaux sont disponibles rue Émile Roux à 50 m du bâtiment. L importance du tri sélectif étant bien établie, nous demandons à chacun de faire l effort de respecter les consignes municipales qui permettent d optimiser collectivement cet effort. Concernant les encombrants (à l exclusion des gravats, et autres déchets spécifiques, notamment toxiques), le ramassage municipal est effectué le 3 ème jeudi de chaque mois. Ces encombrants ne doivent être déposés sur la place de parking située devant le local poubelles que la veille au soir. JAMAIS AVANT. Par ailleurs, il existe une déchetterie intercommunale (SIEVD) située à la limite de Fresnes et de Chevilly, qui peut accueillir vos gravats lors de vos travaux ou vos encombrants entre les ramassages. Adresse: Rue du stade, Zone Cerisaie Nord, Chevilly-la-Rue. Lors de votre première visite à la déchetterie, une carte vous sera établie à partir d une attestation de domicile dont vous aurez pris soin de vous munir. Horaires: Eté: (du 1 er mai au 30 septembre) lundi, mercredi, jeudi et vendredi de 14 à 19 h 7/13

8 Samedi de 9h à 19 h Dimanche de 9h à 13 h Hiver: (du 1 er octobre au 30 avril) lundi, mercredi, jeudi et vendredi de 14 à 18 h Samedi de 9h à 18 h Dimanche de 9h à 12 h Les artisans ne sont pas autorisés à utiliser cet équipement et doivent se rendre à la société Paprec, voie des Jumeaux Wissous CONTACTS UTILES Le conseil syndical du bâtiment O Courriel: Correspondance écrite: Boîte à lettre marquée Gérance dans le hall N 8 Equipe en place: La liste et les photos sont affichées dans chacun des halls. Nos fonctions sont bénévoles ; certains d entre nous sont en retraite et d autres sont encore actifs. Même si nous souhaitons être largement disponibles pour assurer la mission que vous nous avez confiée, nous vous remercions de veiller à ne pas trop perturber notre quiétude familiale, sauf urgence ou danger particulier. Le Syndic qui assure la responsabilité principale au sein de l équipe, est actuellement composé (jusqu'à l AG du printemps 2012) de: Président : Yves GUISSANI Vice-présidents : Jacques OUVRARD et Xavier BIGNON Entretien du bâtiment : Madame Louisa DA MOTTA Le bureau de l ASDP (gestion administrative) Horaires d ouverture : du lundi au vendredi de 9 h à 12 h et de 14 à 18 h Coordonnées : en couverture de ce document. Président : Robert CASALIS (Bât. A) Vice-Présidents : Marc BRAYET (Bât. C), Jacques OUVRARD (Bât. O) Gestionnaire : Alain ROZO Accueil général : Christine MARTINS et Carole MIKAELAN ASCENSEURS DRIEUX COMBALUZIER Constructeur et titulaire du contrat d entretien. Téléphone d urgence : Cabine droite n D Cabine gauche n D (positionnement dans l entrée du hall 8 en regardant les cabines) Lorsque vous constatez un dysfonctionnement, vous pouvez appeler directement le n ci-dessus pour gagner du temps, puis prévenir l un des syndics afin d éviter les multiappels. Si quelqu'un est enfermé dans une cabine, il doit appeler directement via le bouton d appel interne à la cabine. Un message enregistré confirme alors la mise en connexion, puis le relais est pris par un interlocuteur qui interroge sur la nature du problème. Ce contact entraîne la commande d une intervention sous 1 heure maximum et informe immédiatement par SMS la personne chargée de l entretien de nos appareils. Sauf danger manifeste, il ne faut pas appeler les pompiers pour ce type de problème. 8/13

9 SECOURS : Pompiers: 18 Caserne la plus proche à Antony, avec régulation régionale Police : 17 Commissariat central à l Haÿ-les-Roses Annexe Fresnes (heures de bureau) Samu : 15 9/13

10 Contacts utiles à l arrivée: EDF : Contrat, déménagement: ; conseiller travaux : 3929 Dépannage GDF : Contrat, déménagement : Dépannage France Télécom: Câble: Numéricâble tel : 3990 Mairie:1 place Pierre et Marie Curie, Centre des impôts: 4 rue Dispan, l Haÿ-les-Roses, Artisans indépendants travaillant à la demande des syndics pour les parties communes de l immeuble: (informations données sans aucun engagement, ni aucune obligation) Plombier : Mr DUBOIS Peintre : Mr De AMORIM Menuisier : Mr BACQUET Electricien : Mr MOYNAT ATTENTION Ce livret cherche à répondre à votre besoin de connaissance de votre nouveau logement et de son environnement et au maximum de questions pratiques. Il n est pas exhaustif et ne peut l être. Le propriétaire précédent a dû vous remettre un document, dénommé «Règlement de copropriété», daté du 4/12/1992. Prenez-en attentivement connaissance, car il contient toute une série d indications utiles. Entre autres, de par la loi, chaque appartement doit être assuré par son occupant ou son propriétaire. Il vous est donc demandé de bien vouloir remettre chaque année, au mois de février, l attestation correspondante (fournie par votre compagnie) au bureau de la gérance. 10/13

11 Et un peu d histoire AUTO-CONSTRUCTION: Qu est-ce que cela veut dire? Ce mode original de réalisation et de construction de logements, correspond principalement à une époque et à des conditions financières particulières. Dans les années qui ont suivi la fin de la deuxième guerre mondiale, le manque crucial de logements, l état de vétusté du parc existant et la faiblesse de pouvoir d achat de la majeure partie de la population ont nécessité la mise en œuvre de solutions innovantes. Entre autre, l accès à la copropriété par la mise en commun de moyens financiers limités, de prêts aidés, et surtout d une participation effective aux travaux en fonction de ses capacités et du temps disponible à dégager, a constitué une solution assez développée, sous la forme de sociétés de Castors, principalement vouées à la réalisation de maisons individuelles. A Fresnes, en 1954, un certain nombre de familles ont choisi la forme «Castors» pour créer l Association Locale des Castors de Fresnes (ALCF). La disponibilité d un vaste terrain disponible à faible coût, la suggestion d architectes disciples de Le Corbusier et des idées architecturales mises en forme avant-guerre dans la fameuse «Charte d Athènes», les ont amenés à privilégier, non pas le pavillon, mais l immeuble collectif, synonyme également de coût moins élevé. Les «Castors» créèrent une SCI (Société Civile Immobilière) par bâtiment. Pour devenir acquéreur de leur appartement, les Castors devaient s acquitter d une cotisation pour l Association et d un apport financier modeste. Mais surtout, ils devaient fournir 600 heures de travail ne nécessitant pas de qualification (1200 h pour un pavillon): travaux de terrassement, de voirie, de mise à l égout et surtout travaux de fabrication de milliers de panneaux de plâtre (gypsolite) qui deviendront les cloisons des appartements. 11/13

12 ANNEXES Pour faciliter votre compréhension du système de construction et de l imbrication des appartements les uns par rapport aux autres, nous avons sélectionné ces vues éclatées et de coupe. Duplex montant Duplex descendant Exemple de coupes de bâtiment, niveau rez-de-chaussée 12/13

13 Ce livret est le fruit de la compilation de documents disparates, parfois anciens ou reconstitués; nous l avons voulu le plus proche possible de la réalité. Aidez-nous à l améliorer. REMERCIEMENTS Nous remercions chaleureusement les équipes des bâtiments F et H, car nous nous sommes fortement inspirés de leur livret d accueil, pour leur logique de construction, avec bien sûr leur accord. Nous avons également utilisé deux documents particuliers : Séminaire de Recherche, Master 1 ère année ENSAPM Des Castors à Fresnes : Le domaine de la Peupleraie, un grand ensemble, une histoire originale. (2006) Mémoire Master Deuxième Année d Aude Warin: Le domaine de la Peupleraie et le Clos la Garenne à Fresnes : Une ville, deux grands ensembles, deux images. (février 2007) 1 ère édition mars 2009, actualisée en novembre /13

SYNDICAT DE L ALLEE LOUIS PASTEUR DOMAINE DE LA PEUPLERAIE

SYNDICAT DE L ALLEE LOUIS PASTEUR DOMAINE DE LA PEUPLERAIE SYNDICAT DE L ALLEE LOUIS PASTEUR DOMAINE DE LA PEUPLERAIE Siège administratif 94260 FRESNES Mail : Bienvenue au domaine de la Peupleraie 94260 FRESNES Mail : Notre immeuble, votre immeuble, fait partie

Plus en détail

Guide. de la copropriété

Guide. de la copropriété Guide de la copropriété 3F acteur majeur de l'habitat social 3F construit et gère des logements sociaux. Son parc s élève à près de 190 000 logements dont plus de 100 000 en Île-de-France. 3F est composé

Plus en détail

UNIS. Ce que tout copropriétaire doit connaître COLLECTION LIVRET 3 TOUT SAVOIR SUR. Les parties privatives et les parties communes

UNIS. Ce que tout copropriétaire doit connaître COLLECTION LIVRET 3 TOUT SAVOIR SUR. Les parties privatives et les parties communes UNIS COLLECTION Ce que tout copropriétaire doit connaître LIVRET 3 TOUT SAVOIR SUR Les parties privatives et les parties communes Vous êtes propriétaire de votre appartement dans un immeuble en copropriété.

Plus en détail

Logements pour étudiant(e)s Varis 5/7/9, 1700 Fribourg

Logements pour étudiant(e)s Varis 5/7/9, 1700 Fribourg Logements pour étudiant(e)s Varis 5/7/9, 1700 Fribourg RÉGIE ESTUDIANTINE DE L UNIVERSITÉ DE FRIBOURG Rue de l Hôpital 4, 1700 Fribourg, tél. (026) 300 73 13 1 Situation des bâtiments Transports publics

Plus en détail

guide du copropriétaire

guide du copropriétaire guide du copropriétaire 2 sommaire 6 Comment fonctionne la copropriété? 3 Edito 11 Vous êtes copropriétaires, vous devez... 14 Lexique 4 Qu est-ce que la copropriété? 12 Foire aux questions 10 La vie de

Plus en détail

LE GUIDE DU COPROPRIÉTAIRE

LE GUIDE DU COPROPRIÉTAIRE LE GUIDE DU COPROPRIÉTAIRE Avant-propos Cher copropriétaire, Vous venez d acquérir un logement dans un immeuble en copropriété. Nous sommes heureux de vous accueillir et nous vous souhaitons d y vivre

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL. RESIDENCE AURORE 38, rue des Caves du Roi 92310 SEVRES

LIVRET D ACCUEIL. RESIDENCE AURORE 38, rue des Caves du Roi 92310 SEVRES LIVRET D ACCUEIL RESIDENCE AURORE 38, rue des Caves du Roi 92310 SEVRES TABLE DES MATIERES 1. ACCUEIL... 3 2. USAGES DES PARTIES PRIVATIVES... 3 2.1 Utilisation des canalisations des eaux usées et des

Plus en détail

Règlement d ordre intérieur du CV5

Règlement d ordre intérieur du CV5 Règlement d ordre intérieur du CV5 Tables des matières 1. Bienvenue! 2. Note sur le présent règlement 3. Où se trouve quoi? 4. Provision de déménagement 5. Sécurité 6. Appel de secours 7. Evacuation des

Plus en détail

DÉCHETS MÉNAGERS. Mode d emploi. Point info 01 46 12 75 20. www.ville-montrouge.fr

DÉCHETS MÉNAGERS. Mode d emploi. Point info 01 46 12 75 20. www.ville-montrouge.fr DÉCHETS MÉNAGERS Mode d emploi Point info 01 46 12 75 20 www.ville-montrouge.fr C ollecte sélective en porte à porte, ramassage des encombrants, déchetterie, etc., la Ville de Montrouge propose une palette

Plus en détail

CARNET D ENTRETIEN DE LA COPROPRIETE. Loi du 10 juillet 1965 Article 18 Décret n 2001-477 du 30 mai 2001 REGLEMENT DE COPROPRIETE

CARNET D ENTRETIEN DE LA COPROPRIETE. Loi du 10 juillet 1965 Article 18 Décret n 2001-477 du 30 mai 2001 REGLEMENT DE COPROPRIETE Crééle31/01/200816:44:00 CARNET D ENTRETIEN DE LA COPROPRIETE Loi du 10 juillet 1965 Article 18 Décret n 2001-477 du 30 mai 2001 Désignation de l immeuble : RESIDENCE LECLERC 78140 VELIZY-VILLACOUBLAY

Plus en détail

dans votre résidence...

dans votre résidence... Coopération et Famille 17, rue de Richelieu 75038 Paris cedex 01 Conception & Réalisation : - Crédit-photos : Getty Images - Fotolia DE VOTRE COPROPRIÉTÉ BienvenueLES CLÉS dans votre résidence... Votre

Plus en détail

LES REGLES GENERALES DE LA COPROPRIETE

LES REGLES GENERALES DE LA COPROPRIETE LOTISSEMENTS TRANSACTIONS GESTION DE BIENS - SYNDIC DE COPROPRIETES LES REGLES GENERALES DE LA COPROPRIETE DEFINITIONS LA COPROPRIETE La copropriété est l organisation de l ensemble immobilier répartie

Plus en détail

SIEEOM GRISOLLES & VERDUN Président : M. Denis ROGER. Règlement d attribution et d utilisation des contenants pour la collecte en porte-à-porte

SIEEOM GRISOLLES & VERDUN Président : M. Denis ROGER. Règlement d attribution et d utilisation des contenants pour la collecte en porte-à-porte SIEEOM GRISOLLES & VERDUN Président : M. Denis ROGER siège social : Mairie de Verdun-sur-Garonne services : Quai de Transfert Place de la Mairie 350, chemin de la Fraysse 82 600 Verdun-sur-Garonne 82 170

Plus en détail

Le déroulement de l'enquête

Le déroulement de l'enquête Le déroulement de l'enquête Nous vous remercions de participer à notre enquête sur les charges de copropriété, dont nous publierons les résultats, dans notre mensuel et sur notre site, fin 2010, dès que

Plus en détail

Rencontre des Responsables de copropriétés de Neuilly sur Seine, le 14 octobre 2014. Focus sur quelques obligations applicables aux copropriétés

Rencontre des Responsables de copropriétés de Neuilly sur Seine, le 14 octobre 2014. Focus sur quelques obligations applicables aux copropriétés Rencontre des Responsables de copropriétés de Neuilly sur Seine, le 14 octobre 2014 Focus sur quelques obligations applicables aux copropriétés Sommaire Domaine Sécurité et sanitaire Mise en sécurité des

Plus en détail

Individualisation de votre contrat de fourniture d eau

Individualisation de votre contrat de fourniture d eau GUIDE PRATIQUE Individualisation de votre contrat de fourniture d eau Édition 2015 1 1 - L ESSENTIEL Vous souhaitez réaliser une demande d individualisation SOMMAIRE Bienvenue chez Eau de Paris! 1 L essentiel

Plus en détail

APRES AVOIR EXPOSE CE QUI SUIT

APRES AVOIR EXPOSE CE QUI SUIT CONVENTION ENTRE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA REGION DE NOZAY ET LA SELA POUR LA GESTION DE LA COPROPRIETE DU BATIMENT SITUE TERRASSES DE LA CHESNAIE 44170 NOZAY 1 /7 ENTRE LES SOUSSIGNEES : La Communauté

Plus en détail

COMPTE-RENDU CONSEIL SYNDICAL DU 14/03/2013 Résidence DU PARC 78620 L ETANG LA VILLE

COMPTE-RENDU CONSEIL SYNDICAL DU 14/03/2013 Résidence DU PARC 78620 L ETANG LA VILLE COMPTE-RENDU CONSEIL SYNDICAL DU 14/03/2013 Résidence DU PARC 78620 L ETANG LA VILLE Le conseil syndical du Syndicat des Copropriétaires de la résidence du PARC s est réuni le jeudi 14 mars 2013 à 20h00

Plus en détail

Déchets professionnels

Déchets professionnels 2015 info service+ Des questions? Des informations complémentaires? Des problèmes d équipements? Un changement de situation? Le professionnel est invité à contacter directement le Syndicat du Val de Loir

Plus en détail

Dossier descriptif de la villa Villa de style classique à Bourglinster

Dossier descriptif de la villa Villa de style classique à Bourglinster Villa de style classique à Bourglinster page 1 de 19 A. INFORMATIONS GENERALES 1. SITUATION L'immeuble construit en 2005 est érigé sur un terrain situé 11a, rue d'imbringen à L-6162 Bourglinster. La place

Plus en détail

Les vingt appartements, destinés à la vente en PPE, sont répartis en 4, 5, 6 pièces et 7 pièces en duplex.

Les vingt appartements, destinés à la vente en PPE, sont répartis en 4, 5, 6 pièces et 7 pièces en duplex. les vieux-chênes Situé au cœur de la commune du Petit-Lancy, à proximité de toutes commodités, ce projet d'habitation destiné à la vente en PPE, est composé de vingt appartements lumineux de 4 à 7 pièces,

Plus en détail

Le guide du relogement

Le guide du relogement Le guide du relogement Résidence Jean-Pain à Fontaine (38) Sommaire Nos engagements 4 Vos engagements 4 Les étapes de votre relogement 5 Votre déménagement 6 Vous entrez dans votre nouveau logement 7 Qui

Plus en détail

Conception et construction des ouvrages gaz. Club de la Performance Immobilière

Conception et construction des ouvrages gaz. Club de la Performance Immobilière Conception et construction des ouvrages gaz Club de la Performance Immobilière Novembre 2014 RT2012 et arrêté 2 Aout 77 Arrêté du 26 octobre 2010 relatif aux caractéristiques thermiques et aux exigences

Plus en détail

ÉTAT DES LIEUX. Informations pratiques

ÉTAT DES LIEUX. Informations pratiques ÉTAT DES LIEUX date : / / ENTRANT SORTANT L état des lieux doit être établi de façon contradictoire entre les deux parties lors de la remise des clés au locataire et lors de leur restitution en fin de

Plus en détail

Copropriétés des économies à tous les étages

Copropriétés des économies à tous les étages Copropriétés des économies à tous les étages Gaël BOGOTTO EIE Marseille Provence Programme Introduction Les avancés du Grenelle II de l Environnement Les économies d énergie en copropriété Solutions Démarche

Plus en détail

COLLECTION LES CHARGES DE COPROPRIÉTÉ. Ce que tout propriétaire ou copropriétaire doit connaître Union des Syndicats de l Immobilier

COLLECTION LES CHARGES DE COPROPRIÉTÉ. Ce que tout propriétaire ou copropriétaire doit connaître Union des Syndicats de l Immobilier COLLECTION Ce que tout propriétaire ou copropriétaire doit connaître Union des Syndicats de l Immobilier LES CHARGES DE COPROPRIÉTÉ Notre métier, c est votre garantie La crise économique a conduit les

Plus en détail

La comptabilité des copropriétés Formation du 16 octobre 2010

La comptabilité des copropriétés Formation du 16 octobre 2010 La comptabilité des copropriétés Formation du 16 octobre 2010 1 Le règlement de copropriété Le règlement de copropriété est avant tout un contrat interne, dont les copropriétaires sont les parties contractantes.

Plus en détail

HORAIRES D OUVERTURE :

HORAIRES D OUVERTURE : Tel : 04 90 82 82 81 Fax : 04 90 82 82 83 E-Mail : location@sudimmo-avignon.fr LE GUIDE DU LOCATAIRE HORAIRES D OUVERTURE : Du lundi au vendredi de 9h00 à 12h30 et de 14h00 à 18h30 Le samedi de 9h30 à

Plus en détail

Vertuoz Habitat : l offre d individualisation des charges de gaz naturel en collectif

Vertuoz Habitat : l offre d individualisation des charges de gaz naturel en collectif Vertuoz Habitat : l offre d individualisation des charges de gaz naturel en collectif Conforme RT 2012 Découvrez la nouvelle offre «Vertuoz Habitat» de GDF SUEZ, une offre qui distingue et valorise votre

Plus en détail

AVANT PROJET SOMMAIRE / AUDIT Lots CVC CFO CFA:

AVANT PROJET SOMMAIRE / AUDIT Lots CVC CFO CFA: MAITRE D OUVRAGE 133, rue Falguière 75015 PARIS Date 23/09/2011 Affaire / indice 0821-28-2011_IndA AVANT PROJET SOMMAIRE / AUDIT Lots CVC CFO CFA: Nom du fichier AUDIT_0821-28-2010_IndA_Caves Mouchotte.docx

Plus en détail

L individualisation des frais de chauffage

L individualisation des frais de chauffage L habitat collectif COMPRENDRE L individualisation des frais de chauffage Répartir les frais en fonction des consommations des logements Édition : février 2014 sommaire glossaire introduction Répartir

Plus en détail

* fermeture le lendemain

* fermeture le lendemain MOIS DE JANVIER 2011 Samedi 1 01h35 08h43 14h09 21h14 Dimanche 2 02h41 09h42 15h15 22h09 Lundi 3 03h38 10h32 16h10 22h56 Mardi 4 04h26 11h15 16h57 23h37 Mercredi 5 05h07 11h54 17h37 *00h14 Jeudi 6 05h45

Plus en détail

prêt copropriétés creditfoncier.fr FONCIER Copro 100 Le financement de travaux sur les parties communes de votre copropriété

prêt copropriétés creditfoncier.fr FONCIER Copro 100 Le financement de travaux sur les parties communes de votre copropriété prêt copropriétés creditfoncier.fr FONCIER Copro 100 Le financement de travaux sur les parties communes de votre copropriété Une copropriété doit être entretenue et nécessite parfois la réalisation de

Plus en détail

Arrêté du XXXX. relatif au contenu et aux modalités de réalisation d un audit énergétique NOR :

Arrêté du XXXX. relatif au contenu et aux modalités de réalisation d un audit énergétique NOR : RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l'écologie, du développement durable, des transports et du logement Arrêté du XXXX relatif au contenu et aux modalités de réalisation d un audit énergétique NOR : La ministre

Plus en détail

Livret d'accueil. du locataire. Bienvenue chez Aube Immobilier et la SIABA

Livret d'accueil. du locataire. Bienvenue chez Aube Immobilier et la SIABA Livret d'accueil du locataire Bienvenue chez Aube Immobilier et la SIABA Charte du locataire Respecter certaines règles élémentaires pour faciliter les relations de bon voisinage, tel est l objectif de

Plus en détail

Qu est-ce qu un raccordement?

Qu est-ce qu un raccordement? mars 2012 La prestation de raccordement : vue d ensemble pages 4/5 Votre demande de raccordement page 6 La proposition de raccordement d ERDF page 7 modalités de paiement prix du branchement Les travaux

Plus en détail

FORMULAIRE DE DECLARATION DE RISQUE DOMMAGES AUX BIENS MULTIRISQUE IMMEUBLE

FORMULAIRE DE DECLARATION DE RISQUE DOMMAGES AUX BIENS MULTIRISQUE IMMEUBLE FORMULAIRE DE DECLARATION DE RISQUE DOMMAGES AUX BIENS MULTIRISQUE IMMEUBLE COURTIER Nom du Cabinet : Nom et prénom du représentant : E-mail : Téléphone : Adresse : N : Type de voie : Nom de la voie :

Plus en détail

COPROPRIETE LES CHARGES DE COPROPRIETE C.S.A.B COLLECTION CE QUE TOUT PROPRIÉTAIRE OU COPROPRIÉTAIRE DOIT CONNAÎTRE

COPROPRIETE LES CHARGES DE COPROPRIETE C.S.A.B COLLECTION CE QUE TOUT PROPRIÉTAIRE OU COPROPRIÉTAIRE DOIT CONNAÎTRE COPROPRIETE LES CHARGES DE COPROPRIETE COLLECTION CE QUE TOUT PROPRIÉTAIRE OU COPROPRIÉTAIRE DOIT CONNAÎTRE C.S.A.B L a crise économique a conduit les professionnels et les copropriétaires à se pencher

Plus en détail

La réunion a commencée à 8h30 et s est terminée à 11h30

La réunion a commencée à 8h30 et s est terminée à 11h30 COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL SYNDICAL DE LA RESIDENCE LE GRAND SUD Le vendredi 12 décembre 2014 Les membres du Conseil Syndical se sont réunis dans les locaux du cabinet FONCIA CARRERE TIXADOR

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL PARC D ENTREPRISES LA RADIO DREUX

LIVRET D ACCUEIL PARC D ENTREPRISES LA RADIO DREUX LIVRET D ACCUEIL PARC D ENTREPRISES LA RADIO DREUX Livret d accueil du Parc d entreprises La Radio Ce livret d accueil a pour but de vous présenter l organisation du Parc d entreprises La Radio. Notre

Plus en détail

PROCES VERBAL D ÉTAT DES LIEUX DÉTAILLÉ D ENTRÉE / DE SORTIE* relatif à un bail de résidence

PROCES VERBAL D ÉTAT DES LIEUX DÉTAILLÉ D ENTRÉE / DE SORTIE* relatif à un bail de résidence PROCES VERBAL D ÉTAT DES LIEUX DÉTAILLÉ D ENTRÉE / DE SORTIE* * Cocher la case adéquate relatif à un bail de résidence Éditeur responsable : L atelier des droits sociaux Asbl Rue de la Rouge, 4 1000 Bruxelles

Plus en détail

CENTRE NUMERIQUE DU JURA REGLEMENTS, CONDITIONS ET ACCES AUX SERVICES

CENTRE NUMERIQUE DU JURA REGLEMENTS, CONDITIONS ET ACCES AUX SERVICES CENTRE NUMERIQUE DU JURA REGLEMENTS, CONDITIONS ET ACCES AUX SERVICES L ensemble des règles définies ci-après constitue le Règlement Intérieur du Centre nécessaire à sa bonne marche et à la satisfaction

Plus en détail

Feuille de route du copropriétaire

Feuille de route du copropriétaire Feuille de route du copropriétaire Que vous soyez déjà copropriétaire dans un immeuble géré par le cabinet IFNOR ou que vous veniez juste de faire l acquisition d un bien immobilier, nous avons voulu au

Plus en détail

GUIDE D ENTRETIEN ET DE REPARATION DANS VOTRE LOGEMENT. Qui fait quoi

GUIDE D ENTRETIEN ET DE REPARATION DANS VOTRE LOGEMENT. Qui fait quoi GUIDE D ENTRETIEN ET DE REPARATION DANS VOTRE LOGEMENT Qui fait quoi Guide et démarches La réparation vous concerne? LES DEMARCHES A SUIVRE Faites appel à l entreprise de votre choix et/ou effectuez vous-même

Plus en détail

Résidence des Badinières

Résidence des Badinières Résidence des Badinières Bienvenue à la 2 ème réunion d information et d échange «chauffage et eau chaude sanitaire» 22 janvier 2010 Réunion "chauffage" des Badinières 1 Sommaire Le contexte général (national)

Plus en détail

AVEC LE PRÊT RÉNOVATION PARTIES COMMUNES, PRÉSERVEZ VOTRE PATRIMOINE EN FINANÇANT VOS TRAVAUX IMPORTANTS DE RÉNOVATION OU D EMBELLISSEMENT

AVEC LE PRÊT RÉNOVATION PARTIES COMMUNES, PRÉSERVEZ VOTRE PATRIMOINE EN FINANÇANT VOS TRAVAUX IMPORTANTS DE RÉNOVATION OU D EMBELLISSEMENT COPROPRIETES AVEC LE PRÊT RÉNOVATION PARTIES COMMUNES, PRÉSERVEZ VOTRE PATRIMOINE EN FINANÇANT VOS TRAVAUX IMPORTANTS DE RÉNOVATION OU D EMBELLISSEMENT LES ATOUTS DU PRÊT RÉNOVATION PARTIES COMMUNES n

Plus en détail

Tours - les îlots. Généralités. Historique. Maître d'ouvrage Ville de Tours, puis les copropriétés concernées

Tours - les îlots. Généralités. Historique. Maître d'ouvrage Ville de Tours, puis les copropriétés concernées Tours - les îlots Généralités Maître d'ouvrage Ville de Tours, puis les copropriétés concernées Gestionnaire Syndic de copropriété Citya Beranger Linéaire 3 800 m Années de construction Construction des

Plus en détail

Institut Universitaire Professionnalisé Génie Mathématiques et Informatique

Institut Universitaire Professionnalisé Génie Mathématiques et Informatique Institut Universitaire Professionnalisé Génie Mathématiques et Informatique Muriel Boutet Anthony Canto Emmanuel Roux Année 2003-2004 Avant Propos Sommaire Vous trouverez dans ce manuel des explications

Plus en détail

Le rôle du Géomètre-expert dans la copropriété

Le rôle du Géomètre-expert dans la copropriété Document mis en ligne sur le site Internet de la société GEOM7 : http://www.geom7.fr/ Le rôle du Géomètre-expert dans la copropriété (Par M. Roland TARROUX de la Société de Géomètres Experts Foncier GEOM7)

Plus en détail

Livret d'accueil. du locataire. Bienvenue chez Aube Immobilier et la SIABA

Livret d'accueil. du locataire. Bienvenue chez Aube Immobilier et la SIABA Livret d'accueil du locataire Bienvenue chez Aube Immobilier et la SIABA Charte du locataire Respecter certaines règles élémentaires pour faciliter les relations de bon voisinage, tel est l objectif de

Plus en détail

guide pratique Entretien et réparations dans votre logement tout ce qu il faut savoir!

guide pratique Entretien et réparations dans votre logement tout ce qu il faut savoir! guide pratique Entretien et réparations dans votre logement tout ce qu il faut savoir! sommaire Entrée et cuisine... p.- Pièce à vivre... p.- Salle de bain, wc... p.- Immeuble collectif... p. Maison individuelle...

Plus en détail

ORDRE DU JOUR. La gouvernance, la refonte des statuts et du règlement. Questions/Réponses. Les travaux de canalisation et leur financement

ORDRE DU JOUR. La gouvernance, la refonte des statuts et du règlement. Questions/Réponses. Les travaux de canalisation et leur financement ORDRE DU JOUR La gouvernance, la refonte des statuts et du règlement Le projet de budget Questions/Réponses Les travaux de canalisation et leur financement L éventuel passage en copropriété Conclusion

Plus en détail

HOTEL D ENTREPRISES 14 avenue de l industrie Charleville-Mézières

HOTEL D ENTREPRISES 14 avenue de l industrie Charleville-Mézières HOTEL D ENTREPRISES 14 avenue de l industrie Charleville-Mézières PRESENTATION L hôtel d entreprises est une structure d accueil temporaire destiné aux entreprises en création ou en phase de croissance,

Plus en détail

ENTRETIEN & RÉPARATIONS. Qui paie quoi dans votre logement?

ENTRETIEN & RÉPARATIONS. Qui paie quoi dans votre logement? ENTRETIEN & RÉPARATIONS Qui paie quoi dans votre logement? Qui paie quoi dans votre logement? Peinture, papier peint sur murs et plafonds Peinture sur les portes palières et huisseries L entrée Un évier

Plus en détail

RANGEMENT ET NETTOYAGE EFFICACE DU CLOS DU SART

RANGEMENT ET NETTOYAGE EFFICACE DU CLOS DU SART RANGEMENT ET NETTOYAGE EFFICACE DU CLOS DU SART Toute anomalie, détérioration ou problème de propreté à votre arrivée devra être signalé avant votre activité dans la salle afin qu il n y ait pas de malentendu

Plus en détail

Vanves le 26 mars 2012. Madame Castagnet, bat 48 Monsieur Pellé, bat 48 Madame Olive, bat 48 14 avenue Pasteur 92170 Vanves

Vanves le 26 mars 2012. Madame Castagnet, bat 48 Monsieur Pellé, bat 48 Madame Olive, bat 48 14 avenue Pasteur 92170 Vanves Madame Castagnet, bat 48 Monsieur Pellé, bat 48 Madame Olive, bat 48 14 avenue Pasteur 92170 Vanves Madame Chauvelot, bat 49 Madame Croiset, bat 49 Monsieur Szojchert, bat 49 Madame Zapater, bat 49 Madame

Plus en détail

Prescriptions techniques et de construction pour les locaux à compteurs

Prescriptions techniques et de construction pour les locaux à compteurs Prescriptions techniques et de construction pour les locaux à compteurs Référence: SIB10 CCLB 110 Date : 22/10/2010 Page 1/9 Table des matières 1 PRELIMINAIRES... 3 2 ABREVIATIONS... 3 3 ACCESSIBILITE

Plus en détail

Bailleur / Locataire. Qui fait quoi? Entretien et réparations de votre logement

Bailleur / Locataire. Qui fait quoi? Entretien et réparations de votre logement Bailleur / Locataire Qui fait quoi? Entretien et réparations de votre logement En matière d entretien des logements, la règlementation fixe quelles sont les interventions à la charge du bailleur et celles

Plus en détail

brakha solutions du bâtiment

brakha solutions du bâtiment brakha solutions du bâtiment Plomberie///Chauffage///Couverture///Maçonnerie Carrelage///Agencement cuisines & salles de bain Entretien///Tuyauterie industrielle///dépannage 02 Que vous soyez un particulier,

Plus en détail

Sommaire. Références 138. 8 Le diagnostic gaz - Sommaire. Le diagnostic gaz - Sommaire

Sommaire. Références 138. 8 Le diagnostic gaz - Sommaire. Le diagnostic gaz - Sommaire Sommaire Chapitre 1. Qu est-ce qu une installation gaz? 10 Généralités 11 1.1 Comment ça marche? 12 1.2 Définitions 14 1.3 Les appareils 19 Chapitre 2. Les tuyauteries fixes 28 Généralités 29 2.1 Tuyauteries

Plus en détail

Copropriété ANONYME CARNET D ENTRETIEN DYNAMIQUE

Copropriété ANONYME CARNET D ENTRETIEN DYNAMIQUE Copropriété ANONYE place GPE 69000 GPE CARNET D ENTRETIEN DYNAIQUE Cécile BARNASSON Pierre OLIVIER Jean-Luc PAYNO 27/11/2013 COPRO+ SAS au capital de 100 000 - SIRET 511 383 242 00019 RCS Lyon 10 rue des

Plus en détail

Association des Responsables de Copropriété

Association des Responsables de Copropriété Association des Responsables de Copropriété L ARC, Association des Responsables de Copropriété, est une association à but non lucratif (loi de 1901) créée en 1987. Elle est implantée, en 2015, sur plus

Plus en détail

NOTICE DE RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES ETABLISSEMENTS RELEVANT DU CODE DU TRAVAIL

NOTICE DE RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES ETABLISSEMENTS RELEVANT DU CODE DU TRAVAIL 1 NOTICE DE RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES ETABLISSEMENTS RELEVANT DU CODE DU TRAVAIL NOM DE L ETABLISSEMENT : Atelier 1 menuiserie, Ateliers 2, 3 et 4 non connu à ce jour NATURE DE L EXPLOITATION : Ateliers

Plus en détail

Assurance Habitation. Ne laissez pas un dégât des eaux vous gâcher la vie, faites confiance à AXA

Assurance Habitation. Ne laissez pas un dégât des eaux vous gâcher la vie, faites confiance à AXA Assurance Habitation Ne laissez pas un dégât des eaux vous gâcher la vie, faites confiance à AXA Ayez les bons réflexes 1 Stoppez l eau Si l origine de la fuite est dans votre domicile, fermez le robinet

Plus en détail

Assemblée Générale 10 Juin 2015

Assemblée Générale 10 Juin 2015 1 Assemblée Générale 10 Juin 2015 www.notreresidence.fr 2 Ordre du jour 1 - Budget 2 - Emplois du Temps M. Kostka - Mme Costinha 3 - Espaces Verts 4 - Travaux Isolation Terrasses 5 - Suivi Ravalement 7

Plus en détail

L essentiel à retenir quand on achète ou possède un bien en copropriété. Petit. mémo. copropriétaire

L essentiel à retenir quand on achète ou possède un bien en copropriété. Petit. mémo. copropriétaire L essentiel à retenir quand on achète ou possède un bien en copropriété Petit mémo du copropriétaire Petit mémo du copropriétaire Etre copropriétaire : C est avoir des droits mais aussi des obligations

Plus en détail

FideloConso. à votre écoute! 09 69 32 70 00 (appel non surtaxé depuis un poste fixe) Tout savoir sur l offre DolceVita. GDF SUEZ DolceVita

FideloConso. à votre écoute! 09 69 32 70 00 (appel non surtaxé depuis un poste fixe) Tout savoir sur l offre DolceVita. GDF SUEZ DolceVita GDF SUEZ DolceVita à votre écoute! Contactez votre conseiller FideloConso 09 69 32 70 00 (appel non surtaxé depuis un poste fixe) du lundi au vendredi de 8 h 30 à 17 h 15 Vous avez des questions? Adressez-nous

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION : SALLE DES FETES

CONTRAT DE LOCATION : SALLE DES FETES CONTRAT DE LOCATION : SALLE DES FETES ENTRE : PICAUD La commune de TREGONNEAU, représentée par le Maire Jean-Luc (ou son représentant). ET : Mme/M, ci-dessous désigné(e) sous le terme «l occupant» Il est

Plus en détail

La vie en copropriété

La vie en copropriété UNIS COLLECTION Ce que tout copropriétaire doit connaître LIVRET 1 tout savoir sur La vie en copropriété Cher copropriétaire, Vous êtes ou vous allez, avec d autres, devenir copropriétaire de l immeuble

Plus en détail

FICHE ROL DEPARTEMENT DU TARN RELEVE D OBSERVATION LOGEMENT (ROL) I:\ENVIR\CB\2008\HABITAT\guide as\fiche ROL.doc

FICHE ROL DEPARTEMENT DU TARN RELEVE D OBSERVATION LOGEMENT (ROL) I:\ENVIR\CB\2008\HABITAT\guide as\fiche ROL.doc FICHE ROL DEPARTEMENT DU TARN RELEVE D OBSERVATION LOGEMENT (ROL) I:\ENVIR\CB\2008\HABITAT\guide as\fiche ROL.doc Le ROL est un document à usage des intervenants de terrain non techniciens du bâtiment.

Plus en détail

Se raccorder à un réseau de chaleur

Se raccorder à un réseau de chaleur L habitat COMPRENDRE Se raccorder à un réseau de chaleur Le chauffage urbain peut-il être un moyen de diminuer la facture énergétique? Édition : décembre 2013 Pourquoi pas le raccordement À UN RÉSEAU DE

Plus en détail

Arrêté Royal du 7 juillet 1994 fixant les normes de base en matière de prévention contre l incendie et l explosion : Notice explicative

Arrêté Royal du 7 juillet 1994 fixant les normes de base en matière de prévention contre l incendie et l explosion : Notice explicative Arrêté Royal du 7 juillet 1994 fixant les normes de base en matière de prévention contre l incendie et l explosion : Notice explicative A n n e x e 1 Annexe 1 1.2.1 hauteur d un bâtiment La hauteur h d'un

Plus en détail

PROCÈS VERBAL DE CONSTAT D'ÉTAT DES LIEUX

PROCÈS VERBAL DE CONSTAT D'ÉTAT DES LIEUX Maître N d'étude : Tél. : Fax : email : @ PROCÈS VERBAL DE CONSTAT D'ÉTAT DES LIEUX Référence du dossier : xxxxxxxxxxxxxx Page 1/8 PROCÈS VERBAL DE CONSTAT L'AN DEUX MILLE DOUZE ET LE VENDREDI NEUF NOVEMBRE

Plus en détail

Entourée d un beau parc arboré, avec piscine, en campagne avec vue dégagée, à 10 minutes d Eymet

Entourée d un beau parc arboré, avec piscine, en campagne avec vue dégagée, à 10 minutes d Eymet Entourée d un beau parc arboré, avec piscine, en campagne avec vue dégagée, à 10 minutes d Eymet Prix : 369 000 F.A.I. Surface habitable : 213 M² Nbre de chambres : 5 Nbre de sdb : 3 Taxe Foncière : 996

Plus en détail

Lettre info environnement

Lettre info environnement S O M M A I R E : 1-Edito du Président 2-Equipement des Professionnels et Particuliers en containers ordures ménagères 3-Les Permanences en Mairie et au bâtiment technique 4 Les Modalités de distribution

Plus en détail

RESIDENCE VASCO DE GAMA rues Vasco de Gama, Lecourbe, Desnouettes 75015 - PARIS

RESIDENCE VASCO DE GAMA rues Vasco de Gama, Lecourbe, Desnouettes 75015 - PARIS RESIDENCE VASCO DE GAMA rues Vasco de Gama, Lecourbe, Desnouettes 75015 - PARIS Edition Aout 2015 BIENVENUE! 1 La résidence que vous rejoignez est celle de plus de 360 copropriétaires et locataires. Beaucoup

Plus en détail

Livret n 1. Bienvenue. chez vous. Toutes les informations essentielles pour une arrivée en douceur dans votre nouveau logement.

Livret n 1. Bienvenue. chez vous. Toutes les informations essentielles pour une arrivée en douceur dans votre nouveau logement. Livret n 1 Bienvenue chez vous Toutes les informations essentielles pour une arrivée en douceur dans votre nouveau logement. Bienvenue chez vous VOS INTERLOCUTEURS ET LES SERVICES À VOTRE DISPOSITION POUR

Plus en détail

GUIDE BÂTIMENTS D HABITATION

GUIDE BÂTIMENTS D HABITATION GUIDE BÂTIMENTS D HABITATION sécurité incendie Réglementation et mise en sécurité incendie des bâtiments d habitation > Bâtiments d habitation > Parcs de stationnement > s - foyers Sécurité incendie dans

Plus en détail

déchets ménagers Collecte en apport aux colonnes Tél. 02 43 94 86 50 www.syndicatvaldeloir.fr

déchets ménagers Collecte en apport aux colonnes Tél. 02 43 94 86 50 www.syndicatvaldeloir.fr info service + Organisation de la collecte Demandez l autocollant «Stop pub»! Si vous ne souhaitez pas recevoir de publicités dans votre boîte à lettres, une seule solution : l autocollant «Stop pub»!

Plus en détail

EXCLUSIVITE 17 rue Levert - 75020 PARIS Appartement / Loft 4/5 pièces 157 m2 au sol (144 m2 Loi Carrez) Description

EXCLUSIVITE 17 rue Levert - 75020 PARIS Appartement / Loft 4/5 pièces 157 m2 au sol (144 m2 Loi Carrez) Description Description Jourdain (Ligne 11 - Mairie des Lilas / Chatelet), au calme, dans une copropriété de 3 lots, autour d une grande cour / jardin partiellement pavée, un peu à la façon d un petit hameau : aux

Plus en détail

Remplissez-le avec soin ; la précision de votre évaluation en dépend.

Remplissez-le avec soin ; la précision de votre évaluation en dépend. Premier groupe de presse immobilier français n De Particulier à Particulier n Immoneuf n Faire Construire sa Maison n PAP Vacances n L Éco Habitat n S Installer n Belles Locations de Vacances n Le Guide

Plus en détail

Le financement du projet

Le financement du projet Le financement du projet Comment financer mon projet? 14 Votre budget doit faire l objet d une étude approfondie. Pour vous aider à établir votre plan de financement, faites appel à l Association Départementale

Plus en détail

Compte rendu 1 préparation ascenseur plan de prévention pour le chantier AFEM

Compte rendu 1 préparation ascenseur plan de prévention pour le chantier AFEM Créteil le 24 Novembre 2009 CONSEIL SYNDICAL Blog : Résidence Laferrière Compte rendu 1 préparation ascenseur plan de prévention pour le chantier Etaient présents le 20/11/2009 à 10h30 à 12h15 : : Mr.

Plus en détail

La téléassistance en questions

La téléassistance en questions 8 La téléassistance en questions Il y a une coupure de courant, qu est-ce que je fais? Vous ne faites rien. Une batterie de secours de plusieurs heures est incluse dans le transmetteur. Vous pouvez éventuellement

Plus en détail

CONVENTION DE MISE A DISPOSITION SALLES COMMUNALES EMILE ROUSSEAU

CONVENTION DE MISE A DISPOSITION SALLES COMMUNALES EMILE ROUSSEAU CONVENTION DE MISE A DISPOSITION SALLES COMMUNALES EMILE ROUSSEAU ENTRE : Monsieur le Maire, agissant es-qualité en vertu des délibérations du 25 septembre 2014 et du 24 octobre 2013, Désigné ci-après

Plus en détail

ÉTAT DES LIEUX. Informations pratiques

ÉTAT DES LIEUX. Informations pratiques ÉTAT DES LIEUX date : / / ENTRANT SORTANT L état des lieux doit être établi de façon contradictoire entre les deux parties lors de la remise des clés au locataire et lors de leur restitution en fin de

Plus en détail

ÉTAT DES LIEUX. Informations pratiques

ÉTAT DES LIEUX. Informations pratiques ÉTAT DES LIEUX date : / / ENTRANT SORTANT L état des lieux doit être établi de façon contradictoire entre les deux parties lors de la remise des clés au locataire et lors de leur restitution en fin de

Plus en détail

SYNDICAT DE COPROPRIETE AP4 RESIDENCE AL ANDALUS PROCES VERBAL DE L ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE DU 17 JUIN 2012

SYNDICAT DE COPROPRIETE AP4 RESIDENCE AL ANDALUS PROCES VERBAL DE L ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE DU 17 JUIN 2012 SYNDICAT DE COPROPRIETE AP4 RESIDENCE AL ANDALUS PROCES VERBAL DE L ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE DU 17 JUIN 2012 L an deux mille douze, et le Dimanche 17 Juin à 10H, les propriétaires de la résidence AP4

Plus en détail

Les verres, bocaux et bouteilles en verre

Les verres, bocaux et bouteilles en verre Guide pratique du tri Les poubelles R pour protéger l et vos éc Trier ses déchets, ce n est pas seulement un geste citoyen bénéfique à l environnement, c est aussi un moyen de faire des économies en réduisant

Plus en détail

Etre. syndic bénévole. en toute sécurité avec l ARC ;:> Association des Responsables de Copropriété

Etre. syndic bénévole. en toute sécurité avec l ARC ;:> Association des Responsables de Copropriété Etre syndic bénévole en toute sécurité avec l ARC ;:> Association des Responsables de Copropriété SOMMAIRE I- Pourquoi devient-on syndic bénévole? 1. Les raisons économiques. 2. Les raisons liées à la

Plus en détail

Horaires du service urbanisme : Lundi. Mardi. Mercredi. Jeudi. Vendredi. N hésitez pas à nous contacter si vous rencontrez la moindre difficulté.

Horaires du service urbanisme : Lundi. Mardi. Mercredi. Jeudi. Vendredi. N hésitez pas à nous contacter si vous rencontrez la moindre difficulté. N hésitez pas à nous contacter si vous rencontrez la moindre difficulté. Mme SEYDOUX, responsable du service urbanisme, - Tel : 04 76 18 50 22 - Mail : valerie.seydoux@ville-corenc.fr Mme Sandra LOPEZ,

Plus en détail

LES MAJORITES EN COPROPRIETE

LES MAJORITES EN COPROPRIETE LES MAJORITES EN COPROPRIETE Mise à jour : 08/09/2008 MAJORITE - Majorité dite de droit commun qui s applique s il n en est autrement ordonné par la loi Art. 24 alinéa 1 loi 10.07.1965 - Extension de l

Plus en détail

Le Guide Dégât des eaux

Le Guide Dégât des eaux Les fiches pratiques Oralia Fiche N 019 Edition Juin 2011 Le Guide Dégât des eaux Qu est-ce qu un dégât des eaux p. 1 Que faire après un dégât des eaux p. 2 La recherche de fuite p. 2 La convention CIDRE

Plus en détail

Service Municipal d Accueil Postscolaire

Service Municipal d Accueil Postscolaire Service Municipal d Accueil Postscolaire Règlement intérieur 2013-2014 Direction de la Vie Scolaire et de la Petite Enfance 15 mail d Allagnat 63000 Clermont-Ferrand mail : dvspe-secretariat@ville-clermont-ferrand.fr

Plus en détail

guide pratique Entretien et réparations dans votre logement TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR!

guide pratique Entretien et réparations dans votre logement TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR! guide pratique Entretien et réparations dans votre logement TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR! sommaire Entrée et cuisine... p.4- Pièce à vivre... p.-7 Salle de bain, wc... p.8-9 Immeuble collectif... p.10 Maison

Plus en détail

Fiche d'inscription PARENTS

Fiche d'inscription PARENTS Fiche d'inscription PARENTS IDENTITE Nom : Prénom : Adresse :.. Tel : Portable : Courriel : @. VOTRE DEMANDE DE GARDE D ENFANTS Vos enfants : Nom Prénom Âge Lieu de garde : Garde souhaitée : Occasionnelle

Plus en détail

LQCM. Enquête sur la qualité d usage des logements. Expérimentation «Didier DAURAT» Le Polygone à Valence (Drôme)

LQCM. Enquête sur la qualité d usage des logements. Expérimentation «Didier DAURAT» Le Polygone à Valence (Drôme) LQCM logement à qualité et coût maîtrisés Plan urbanisme construction architecture Enquête sur la qualité d usage des logements Expérimentation «Didier DAURAT» Le Polygone à Valence (Drôme) Centre d'études

Plus en détail

Bien comprendre votre décompte de charges

Bien comprendre votre décompte de charges Bien comprendre votre décompte de charges Les charges locatives L utilisation de votre logement nécessite un certain nombre de dépenses pour la fourniture de services (eau, électricité, chauffage, ) et

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DES DECHETTERIES INTERCOMMUNALES DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU VAL DE DROME (CCVD) N 10/03-02-04/B

REGLEMENT INTERIEUR DES DECHETTERIES INTERCOMMUNALES DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU VAL DE DROME (CCVD) N 10/03-02-04/B REGLEMENT INTERIEUR DES DECHETTERIES INTERCOMMUNALES DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU VAL DE DROME (CCVD) N 10/03-02-04/B Les déchetteries intercommunales de la CCVD s inscrivent dans le rôle des collectivités

Plus en détail

Le guide du locataire

Le guide du locataire Le guide du locataire 1 L ARRIVÉE dans votre logement LE CONTRAT DE LOCATION Le contrat de location ou bail est un document essentiel. Il définit les droits et obligations du locataire et du bailleur.

Plus en détail