BOX 4,5, NOWELLES DU BUREAU DE SERVICES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "BOX 4,5, NOWELLES DU BUREAU DE SERVICES"

Transcription

1 Fran$s BOX 4,5, NOWELLES DU BUREAU DE SERVICES GENERAUX A.A. Vol. 10, No.5 o Adresse postale: Box 459, Grand Central Station, New York, N.Y o Octobre-Novembre 1977 qeiry synprcq_eeq.ionag seront chorsjs EN 1229, Les syndics A.A. pour les régions de lrest du Canada et du Pacifique seronë nommés au Conseil des Services Généraux à 1a réunion annuelle de 1978 de la Conférence des Services Gdnéraux en avril à New York. Les résumés concernant les candidats devront parvenir au Bureau des Services Généraux par courrier recommandé le ou avant le 1er Janvier L978 - La région de l'est du Canada est forrnée par les Maritimes, le Québec et l'ontario. Le nouveau membre du Conseil succédera à Pete hi., d'oakville, Ont. L'Alaska, 1'Arizona, la Californie, Hawaii, 1'Idaho, le Nevada, I'Oregon, 1'Utah et 1'état de Irlashington f orment la région du Pacifique présentement représentée par Stan IaI., de Fairfax, Calif. Tous les syndics régionaux A.A. sont nommés pour quatre ans, sans rémunération. Pour plus ample information consulter rrcomment A.A. choisit les Syndics Régionaux" aux pages 98 et 99 dans 1rédition L977 du "Manuel de Service A.A." ou écrire au B.S.G co s,tr'n!_be4giqgeni_leg_gr9 gp-s g AU PSOE!E]E-DE-IA-!QE!E ADDIçTIAN Des lettres du ldontana et du Minnesota concernent les toxicomanes des pilules qui viennent dans les assemblées A'4. Charles M. de GreaË Fal1s au Montana dit que son groupe accepte tout le monde aux assemblées ouvertes, mais qu'on insiste pour qu'aux réunions fermées toute personne affligée des deux addictions sten tienne aux seuls commentaires au problème principal que nous partageons Ëous, 1ra1coolisme. ttï.es choses vont très bien maintenant, r' conclut- i1. De Minneapolis, Minn., I{arren trnl. nous fait parvenir un autre point de vue ' (cont. p. 3) c,ligfn!_la _EE9çE!BE_A_.4:_ ro BELIEyE:_PESI_ruSEE DES VTES Combien dtalcooliques qui sont venus à A.A. ont été rebutés par des mentions de Dieu ou de Puissance Supérieure? Nous en connaissons tous, évidemment. Et beaucoup d'entre nous savons aussi qu'un grand nombre de ces gens ont pu â- tre aidés grâce à la brochure A.A. "Câme to Believe...,t' sous-ëitrée t'the spiritual adventure of A.A. as experieneed'by individual members.r' La nouvelle impression de cette brochure de 120 pages est dotée drune nouve1le couverture blanche et bleue. Mais lrimportant c'est le contenu. Soixantesix membres A.A. disent succintement en l-eurs prcpres mots comment i1s en sont arrivés au sens qu'ils donnent aux mots t'puissance plus forte que la nôtret'ou rrdieu tel que nous Le concevons." Leurs perspectives vont d'un athéisme profond et de I'agnosticisme à des croyances orthodoxes et variées en passant par lrhumanisme. Une lettre que nous avons reçue recemment contenait ceci: "Vers 1a fin de la (cont. p. 6) peij4_reglgng-ugueui pe s IORUUS _ a_l_aïiiomne Les régions de 1'Est du Canada et du Sud-Ouest américain sont 1es hôtes des sixième et septième forum régional A.A. Tous les membres A.A. des MariËimes, du Québec et de lrontario intéressés aux Services étaient nctifiés de la tenue du 30 septembre au 2 octobre à Ottawa. Ceux du Sud-Ouest (Arkansas, Colorado, Kansas, Mi-ssouri, Nouveau Mexique, Oklahoma et Texas) étaient mis au courant à la fin de septembre du forum qui se tiendra à Amarillo, Tex., du 2 au 4 ddcembre. Si vous avez besoin de renseignements, contactez votre délégué ou le B.S.G. e

2 30x Avez-vous airné la lecture de ce bulletin? A titre de R.S.G. vous êtes privilégié de le recevoir, privilège que drautres membres n'ont pas, mais qui seraient peut-âtre intdressés à se tenir au courant des événements A.A. Tout merabre A.A. pcut en profiter à raison de $l.sû par année en s'adressant à: General Service Office P.O. Box 459 Grand Central Station New York, N.Y" Veuillez spécifier: Edition Française. Oûroit d'auteur 1977 A.A. l+lorld Services, Inc VOTJS PLANÏFIEZ l'n ATELIER DE TRAVAIL? DTSPONIBLES pe ryqg[e_gqi_ueyeng Cherchez-vous des iddes nouvelles pour des ateliers de travail A.A.? Ue ncuveau mémoire que nous venons juste de préparer au B.S.G. ncus fait part des techniques et d'aueres expériences de la Conférence et des forums régionaux. Dites-nous si vous désirez ce matérie1. Incidemment, avez-vous entendu parler des ateliers de service Ce 1'Oklahoma? Des ex-dé1égués à la Conférence de cet état font la rotation en se déplaqant pour tenir des ateliers dans les sept districts, environ une fois par année. Ils ont eu un immense succès au cours des cinq dernières années, et 1'Oklahoma a été invité à en faire une démonstration au Congrès de 1'Etat à Dallas, Tex., cette année. LIEXPLICATION DE CES RAPPORTS TRIMESTRÏELS Un rapport démontrant les contributions des groupes aux Services Mondiaux A.A. est adressé à chaque groupe par le B.S.G. à tous les trois mois. Le rapporë trimestriel n'est gas une dernande de contribution I 11 a deux significations: (1) Merci beaucoup, si vous avez fait un don d'amour et de partage; et (2) S.V.P. aideznous à garder nos fiches à date - est-ce que ce montant rapporté pour votre groupe est correct? * LE COIN DU B:S.G.- * Nguveau lascicule Élsponible "Très peu de ' fidèles serviteurs I dans les groupes A.A. ne se sentent moins aimés et incompris que nous, 1es pauvres R.S.G.,tt nous confiait récemment un représentant des Services Généraux d'un groupe. "Nty aurait-i1- pas quelqu'un pour dire aux autres membres du groupe ce que nous faisons?" se demande-t-i1. Oui, quelqu'un peut faire cela. Vousmâte. Le nouveau fascicule du R.S.G. maintenant disponible répond pratiquement à toutes les questions qu'on peut demander au sujet de cette fonction vitale dans A.A. Si un groupe n'a pas un bon R.S.G., il est isolé du reste de notre Fraternité mondiale. Les R.S.G. voient des activitds A.A. enlevantes que d'autres membres n'entendent jamais parler. Qui peut devenir un R.S.G.? Quant et comnent un membre peut-i1 âtre choisi? Qurest-ce qu'un R.S.G. fait exactement pour sa sobriété? Pour un groupe? Pour A.A. dans son ensemble? Vous trouvetez les réponses à toutes ces questions et à plusieurs autres dans ce petit fascicule. Tout R.S.G. peut en recevoir un gratuiëe- *i.rk**>t>k)k*:k*:k>k:k*>k:k:k*:t*jnk:!nk***rk**ickrk*****:k***jk*:k*: IN PARTAGE IMERURBAIN Une conununication téléphonique spécia- 1e fut établie il n'y a pas longëemps pour une réunion de cinq membres sut des distances de plus de 2,500 milles. John M. de Ridgeway, Ont., nous écrivit que lui-mâme, Pat M. de Cape Der, Baffin Island, Pat L. de Hal1 Beach à 500 milles de Cape Dyer, Lloyd de l,rlinnipeg et Albert L. de Bar One, se sont offerës un bon 30 rninutes d'esprit et de sentiment A.A. sur interurbain. LE B:s..c. PENp L4 qrqsillebe LE 5 NOVEMBR.E Tous 1es A.A. sont invités à visiter le Bureau des Services Généraux, au sixième étage du 468 Park Avenue South, au coin de la 31e rue à New York, samedi le 5 novembre, le jour du dlner anniversaire Bill I^1. prdsenté par 1'Association de 1'Intergroupe de New York. -2-

3 ment, bien entendu. Et si un R.S.G. désire en déposer un sur chaque chaise à une réunion A.A. - il n'a qu'à nous falre part du nombre qutil aimerait recevoir. *.LE_çgIN-PS.EBEAU çe-nts4l * * Pour les A.A. sourds t,'été dernier, le message télétype suivant arriva dans les résidences des personnes sourdes à Los Angeles (par "Dial- A-Newsr" de DEAF l,iedia, Inc.): "Les Alcooliques Anonymes ont maintenant un T.T.Y. dans leur bureau central de Los Angeles. Si quelqurun désire de 1'aide pour son problème a1-coo1-ique, prière d'appeler entre 8:0C a.m. et B:0C p.m. durant la semaine.t' A la suite de ce message, 1e Groupe de Sourds A.A. de Los Angeles fit don d'un appareil télétype spécial au Bureau Central. Toute personne sourde qui a un appareil T.T.Y. peut maintenant communiquer avec le bureau central. Quelques "autorités A.A.r" bien entendu, étaient assurées que la machine n'opdrerait pas pour très, très longeemps. Mais à moins de 24 heures de f installation, elle était déjà en fonctionnement. Un alcoclique sourd avait besoin d'aide. Une Douzième Etape fut vite faite, et le premier usager du nouveau service assista à sa première réunion au groupe local des sourds. * LE_G)rN-pg_çYNp.Lç * Trqphée_ag_9rJaqk *.Jrt.&***.kJ.Jk.Jr'**'?k*']bl-***?k.*.*,H*,*.***,k**k.*?k?k,k,&'r,,k***'Jr}'*./k*.k'*.Â.*,*,. Nous serons ouverts de t heures du matin à I heure de l-'après-rnidi et nous vous attendons tous. Si vous venez en groupe, nous apprécierions 1e savoir dravance pour faire les arrangements nécessaires. visie_uge_êe JOÏNT AU B.S.G. Vinnie, surnom pour Vincine, un nom de famil1e, est un nouveau visage bienvenu au B.S.G. depuis juin. Elle est de Long Island (l^lest Is1ip, N.Y.), mais dérnénagea à lanhattan en L967 et travailla environ neuf ans dans Ia publication de magazine, faisant 1a production, c'est-à-dire la partie pratique de lraffaire, srassurant que tout le matériel est disponible à temps. Vinnie avait choisi la bonne compagnie: Un membre A.A. qui y travaillait la dirigea vers notre Association lorsqu'el1e coîrnença à en avoir besoin. Après son dernier verre, en 1970, elle devint acti- Le trophée Clef d'or, 1-e plus grand honneur du National Council on Alcoholism, fut présenté à notre 'rdr. Jack" à l'ouverture du forum et de la conféreace L977 du N.C.A. à San Diego, Calif. La citaticn se lisait coûrrne suit: t'a John L. Norris, M.D., un médecin qui a travaillé longtemps avec dévouement au service des alcooliques à travers le monde. 11 a apporté de 1'aide aux alcooliques souffrants qui ont recouvré l-a santé et furent remis à leurs familles et à leurs amis. "A la compagnie Eastrnan Kodak il a aidé à établir une des premières collaborations patronales-ouvrières de la nation pour éclairer et assister des travailleurs alcooliques à vaincre leur maladie de faqon à ce qufils puissent deve drabord dans le groupe Murray Hill puis au groupe Lenox lïill, y occupant diverses fonctions. Durant sa prernière année de sobriété elle travailla au service téléphonique de lrlntergroupe de New York et ensuite donna des conférences à des non A.A. dans le cadre du Comité d'information Publique. Lectrice assidue durant ses heures de loisirs, Vinnie stintéresse âussi aux concerts et au théâtre. "Sobre, j?aimerais faire nombre de choses que j'étais d'abord venue faire en venant à New York." LA DOIIBLE ADDICTION (de La P. 1) "Quand je suis arrivé au programne, personne ne m'a demandé de quelle façon je mt intoxicais, mais seulement si je voulais âtre mieux,r' rappelle't-il-. ttnous avons trouvé que le prograrune est efficace si on s'abstient de toute forme drintoxication. Ctest une bien râre exception le toxicomane qui nrin- -3-

4 .L meurer à leur poste ou à retourner au travail cornme des employés productifs et satisfaits. 'rpendant 16 ans, il a servi en qualité de président non-alcoolique du Conseil des Syndics des Alcooliques Anonymes. Connu de toute la Fraternité mondiale comne étant tdr. Jack,' il jouit de l'affection des A.A. de partout. Sa direction fut inesëimable à La Fraternité qui est reconnue comne le rniracle du 20e s ièc l"e. t' * LE COIN DU DELEGI]E Une _r é un io n _pg,ê.!alg avec de vieux amis CeËte année, tous les ex-délégués à la Conférence ont requ le Rgpgggg E!g9.1 de la réunion annuelle de L977. (Si vous âtes un ex-délégué et n'avez pas requ le vâtre - avons-nous votre adresse exacte?) Lorsque ces anciens itfidè1es serviteurs" apprirent qu'ils recevraient ce rapport à 1'avenir, plusieurs nous firent parvenir de très belles lettres. En voici des extraits: "Très bienl Jraime encore entendre parler de vous tous lt' - J.P.M. (Panel 7, S.E. du Texas), Florence, Miss. "Je gotte touë ce que je reqois du B.S.G. Avoir été délégué du Dakota-Sud en L956-7 fut une des plus grandes choses de ma vie. Je suis encore actif dans A.A. après 32 années.r' - Dan D., Sioux City, Iowa. "De telles missives nous donnent la sensation de ne pas âtre oubliés et aussi nous fournissent f information que nous pouvons passer à d'autres qui n'ont pas eu la bonne fortune d'âtre déléguds." - Neil McV., Toronto, Ont. "Je suis heureuse que vous gatdi.ez un contact avec mci. Je suis aussi intéressée maintenant qut en " - lùyn D., Hamlton, Ont. "Rien ne réchauffe plus le coeur d'un exdélégué que si on se rappelle de lui. Je suis toujours disponible pour aider." - Ted K., Tacoma, hlash. "Combien je suis heureux d'apprendre que nous recevrons le lggport de.19_9gnfég,gggg'.r' - Hope S., Nouvelle-Orléans, La. trjraime votre beau geste.rr - Shorty H., Kennewick, Intrash. En plus de notes similaires de Mel LeG., I,rleston, Ont.; Don I^I., Greenburg, Ind.; Kendall 0., Farmington, N.M.; Joe C., Jesup, Ga.; Keet R., Springfield, Mo., et plusieurs aulres qui nous arrivent en a1lant sous Dresse. Mercir. rjr**jr****jrk***:k'******"***'*-**'ktidet******* 'hk*****)k'à-&*'jrlk**.*:!rk*'*',!r'*******)k**rlkt(rkt(**jnlr)k*j.*:hk:?tr******** clut pas 1'alcool- parmi les abus auxquels il s'adonne, et si 1'alcoolique a moins de 30 ans, les chances sont qutil a ddjà rrtilisd d'autre chose que 1ralcool pour s'intoxiquer. "Ce problème est compliqué parce que beaucoup des drogues les p1-us util-isées sont apparentées chimiquement à 1'alcool. Je n'ai jamais entendu parler quton ait refusé ltadmission d'une assemblde fermée à un clochard parce que son alcool- était du genre 'alcool à friction' plutôt que les ' fines' distinguées. Où arrâter si on fait des distinctions?'r demande lalarren. "Nous faisons face à ce 'problème' de la façon la plus simple possible que nous connaissions. Nous lrignorons,tt déclarer- i1. IA_gqNEERUSE PEE sebgice s_ GENE_BAUI 'MflNE-T-ELLE' REELLEMENI A.A.? Qurarriverait-il si des A.A. voulaient ré-écrire la Première Etape, ou laisser tomber les Onzième et Douzième Traditions? Si ces gens font partie du comité de votre groupe ou stils font partie d'autres comités ou conseils A.A. ou travaillent dans 1'un ou ltautre bureau de services A.A., ceci leur donnerait- i1 le t'droittl ou t'1' autoritétt voulus pour changer nos Etapes ou nos Traditions sans nous consulter? Si nous chdrissons notre liberté A.A., nous devrions nous pencher sur ces questions. A la lecture de la Charte de la Conférence, nous trouverions que nous sommes protégés contre prdcisément ces dictateurs par la Conférence des Services Généraux. Etablie par notre Association en 1955, après une période de râdage de cinq ans, la Conférence a 1es obligations et le pouvoir décrits dans la Charte. El-le comprend quelques idées simples qui permestent à notre Association non structurée de remplir certaines fonctions de base pour les alcooliques de faqon efficace, (conr. p. 5) -4-

5 L4_co Nr-FEBqNcE _QES qug.i çeq_senebaui 'ME-NE-I:EL!EI TELWEIfI j.a:! (de la p. 4) ordonnée et sans eomplications 1égalistes. La première section se lit: r'1- But: La Conférence des Services Généraux des Alcooliques Anonymes est 1a gardienne des services mondiaux, des Douze Etapes et des Douze Traditions...La Conférence est un organisme de service, jamais un gouvernement.it Comme dtautres principes A.A., ceci concerne d'abord 1e coeur plutôt que 1'esprit, bien qu'o.t y trouve ses racines profonddment dans 1e bon sens pratique et terre-à-terre. Cornme on le sait, plusieurs, sinon tous 1es A.A. détestent intensdment quiconque essaie dtexercer une auëorité sur nous. Ainsi le style organisationnel ordinaire, une hiérarchie de pouvoir dont 1'autorité provient de La tâte, est virée à 1'envers dans A"A. Alors qu'on lui confie une responsabilité considérable, on dit à la Conférence qurelle doit servir 1'Association, jamais 1a gouvelnel. Dans notre prochain numéro, nous examinerons ceux qui forment la Conférence et comment ses parties composantes fonctionnent entre elles. NOTRE O]URRÏER PEUT ETRE UI\ VOYAGE SPIRÏTUEL Le B.S.G. se doit d'âtre un bureau dtaffaires, naturellement. Mais nos sacs de courrier journaliers, contrairement aux entreprises commerciales, nous fournissent souvent ur enrichissement pour 1'âme. Voilà un petit exenple de partage. NouJgsg-!r-ce-qe-Piec-9s.qr-g+-à-Kggs.es-9i!v "Nous venons juste de terniner une série de discussions sur 1e Gros Livre, dirigée par Ted S.," écrit Don G., Kansas City, Mc. "Ted a comtnencé par relater l'histoire de A.A. et cominent le livre a trouvé son nom. Nous avons débuté par f introduction pour ensuite continuer a- vec l-es chapitres. Chaque Personne qui le désiraië lisait une couple de paragraphes, puis ensuite les discussions. Nous avons pris trois à quatre semaines pour 1es histoires. Environ 70 personnes é' taient présentes. "Après des années de sobriété, j'ai lu le livre plusieurs fois, mais j'ai re- 5- cueilli plus de ces séances que de toutes mes lecturesrrr dit Dcn. Ted nous a aussi envoyé un index unique fort intdressant. 11 a commencd a- vec les sujets mentionnés dans lras Bill Sees Ltr" et ensuiëe a indiqué les pages où chacun de ces items est discuté dans le Gros Livre. I'Ltintérât était surprenant," dit-il. rrï.a discussion fut bonne durant l-es réunions sur l-e Gros Livre, mais jamais comlne les discussions basées sur cette idée.tt u"-ylesàjeeh.rc -4- s! -Nqsseaq-qla! Ê, il t'si certains vieux membres, des coeurs saignants ou des membres âutrefois chevronnds se sentent comme des reliques du passé,rr écrië lrex-syndic Tom M., Pulaski, Tenn., ttlaissez-moi leur recomtrander de partir un nouveau groupe ' Le vieil enthousiasme original drautrefois et 1a joie de vivre revienneirt au galop. Nous ne pouvons nous attendre à ce que chaque alcoolique qui souffre encore puisse nous atteindre. "Dans ma semi-retraite j'ai une résidence à Rogersville (900 personnes). I1 y a plusieurs années jtavais déposé un Gros Livre dans leur biblicthèque avec mon nu.néro de téléphone à I'intérieur. t'l'été dernier, en payant pour Lln sandwich dans un petit restaurane, j'avais de la monnaie dans ma main, incluant rrn dnller en ârsênr â\zêc 25 nefi.ts frous -- Y*-' perforés dans 1a pièce, La serveuse insistait pour savoir ce que cela signifiait, et je lui ai finalement dit que chaque trou représentâit une année sans boire. tttmon texclama- mari est dans A.A.:t s t-elle. J'appris qu'il était retraité et, comme moi, avait essayé de partir un groupe à cet endroit. t'nous avons maintenant 33 membres, trois desquels sont des nouveaux venus. Les réunions ont lieu chez moi, sur un bateau, ou sur le quai, et les membres des autres groupes nous visitent. t'amitiés à tous d'un ex-buveur heureux avee encore un autre mode de vie, tt E-9slis.s,-Ée-qlcp,aes-4paert.c.-!o-s Sige Selon un visiteur au B.S'G', Bruce M. (Intergroupe du Nord de Londres), le message est transmis sur les murs des stations de police à Glasgow, en Ecosse. Tout près d'enseignes relatant les droits (cont ' P. 6)

6 NqTEF GTBRIEB (de la p. s) des prisonniers, se trûuve une enseigne demandant si vous avez un problème avec I'alcool el donnant le numéro de A.A. Ceci s'appe11e transmettre le message à 1'alcoolique souffrant justement 1à où i1 se trouve. Un PrQgqq Coréqg-Eeit_de-Gee u";;âë" ij;rd;i;;-séio"rné à sokcho, Corée (cinq heures par autobus de Séoul), depuis plusieurs années, nous é- crit Stan B. Le passe-temes du Père Art est de traduire du matériel- A.A. en Corden. Quarante A.A. se réunissent ctrez 1ui pour la fin de semaine du 4 juillet. L' Iey" st_e r_f e-g _gfgspe_bgpperlc t'comrnent ce bon groupe peut- i1 devenir meilleuril fuë l-e sujet drune réunion d'inventaire du groupe Step Up to Sobriety, PorE1and, Oreg., nous écrit Bob H. Trois bons résultats sont produits: 1. Plusieurs appels de Douzième Etape furent regus après que les membres décidèrent de parler de A.A. à leurs médecins, prâtres et avocats. 2. Un hornme et ure femme alternent chaque mois pour accueillir les nouveaux membres, en plus de les rejoindre au téléphone pour répondre à leurs questions. Les effets sont excellents, Lant pour 1es nouveaux que pour les préposés à lraccueil. 3. Les membres font une rotation tous les mois pour diriger la réunion. Comne conséquence, plus de membres ont la sensation drappartenir et rendent service au groupe. l&-ecl-19,1 Une ville ninière de fer, appelée Atikokan, en Ontario, compte 6,000 personnes. Les deux groupes A.A. qui s'y trouvent comptent 100 menbres - ce qui veut dire qu'une personne sur 60 est dans A.A.: Et il y a encore plusieurs Douzièmes Etapes à faire, disent les membres. Încidemment, plus de la moitié des membres onë moins de 35 ans. -9.e!,æ-!,gsp--!lEgg Drun sous-marin sur les côtes de 1tItalie: r'merci pour avoir publié 1a lettre de llill R. dans le numéro avril-mai de Bott:5:2. J'étais sidéré d'avoir à aller en Sardaigne car il n'y avait pas de groupe en 1973 ee il était difficile de rester sobre. Maintenant je suis plus confianë. Partout où jrirai, je trouverai A.A. qui mtatëendr" nous écrit Randy A. ICAME To BELIEVEI (au la p. 1) vingtaine, j'avais déjà passé à travers un grand nombre de compagnons de chambre, mâles ou feme11es, de positions et de modes de vie à cause de la boisson. ttsans automobile et sans permis de conduire, je dus m'en remettre à une compagne de travail pour me transporter. E- videmment, elle était au courânt de mes gueules-de-bois, des jours où je ne pouvais mâme pas me rendre au travail, et de ma condiëion générale misérable et désespérée. "Un jour, une brochure je ramassâi inconsciemment qui trainait sur la calandre de sa voiture. C'était rrcame to Believe... " Je fus immédiaterrrent prise par les histoires de vies transformées par la foi, même si je n'étais pas croyante. "'Où as-tu pris cette brochure?' lui ai-je de:nandé. fde quci sragit-i1?' t'elle m'apprit qutelle avait déjà eu tin problème de boisson et faisait maintenant partie de A.A. et d'apporter 1a brochure si le coeur m'en disait. E1le me demanda si je voulais aller à une réunion avec elle. t'je fis les deux, et ce fut le commencement de la sobriété pour moi." Un autre membre, fidèle pratiquant religieux, nous déclarait qu'i1 n'appréciait pas toutes les histoires, mais que "1à n'était pas 1a question. Chaque nouveau devrait avoir 1a chance d'en prendre connaissance. Cela en aide plusieurs que je ne peux pas rejoindre." Un jeune agnostique nous écrivit qu'il garda secrètes ses pensées peu orthodoxes pendant ses deux prernières années de sobridtd dans A.A., de peur d'âtre ostracisé. Puis il trouva cette brochure, et I'Je réalisai que je n'étais pas seul. Crest toutà-fait correct dravoir ses propres vues sur une forme personnelle de foi. Je puis âtre aussi bon membre que je le voudra i.tt Certains groupes donnent le livret à chaque nouveau membre. Et depuis sa première impression, en L973, il stest avéré un cadeau d'anniversaire recherché. 11 se vend maintenant $1.75 ($1.50 pour les groupes). -6-

HISTORIQUE DE L AUTOFINANCEMENT

HISTORIQUE DE L AUTOFINANCEMENT HISTORIQUE DE L AUTOFINANCEMENT L évolution de la Tradition de l autofinancement des AA a grandement progressée si on la compare à la période financière désespérée connue autour de 1938, alors que Bill

Plus en détail

Script de vente Ruban pour la famille et les amis

Script de vente Ruban pour la famille et les amis Script de vente Ruban pour la famille et les amis Ce bref script de vente instructif vous est proposé à titre de référence. C est un complément au Guide de vente Ruban MD et aux autres outils de la Trousse

Plus en détail

Indications pédagogiques E2 / 42

Indications pédagogiques E2 / 42 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques E2 / 42 E : APPRECIER UN MESSAGE Degré de difficulté 2 Objectif intermédiaire 4 : PORTER UN JUGEMENT SUR UN MESSAGE SIMPLE Objectif opérationnel

Plus en détail

Les Douze Traditions (Version intégrale)

Les Douze Traditions (Version intégrale) Les Douze Traditions (Version intégrale) L expérience des AA nous enseigne ceci : Un - Chaque membre des Alcooliques anonymes n est qu une infime partie d un grand tout. Les AA doivent continuer d exister

Plus en détail

Accroche ta chance à une étoile. Cette étoile c'est toi!!!.

Accroche ta chance à une étoile. Cette étoile c'est toi!!!. Accroche ta chance à une étoile Cette étoile c'est toi!!!. Lors de notre séjour à Hogar Shalom nous avons été touchées par la vie des jeunes résidents, leur joie de vivre et leur capacité à transformer

Plus en détail

A la suite de la rencontre qui a eu lieu le 15 novembre à Aimée-Stitelmann, je tiens particulièrement à vous remercier pour l attention l

A la suite de la rencontre qui a eu lieu le 15 novembre à Aimée-Stitelmann, je tiens particulièrement à vous remercier pour l attention l Lettres à un auteur Madame, A la suite de la rencontre qui a eu lieu le 15 novembre à Aimée-Stitelmann, je tiens particulièrement à vous remercier pour l attention l que vous nous avez accordée. J ai beaucoup

Plus en détail

Le livre était sur la table devant nous, ainsi que la théière, les deux tasses et une assiette de tartelettes de Noël aux fruits secs.

Le livre était sur la table devant nous, ainsi que la théière, les deux tasses et une assiette de tartelettes de Noël aux fruits secs. 1 Le livre était sur la table devant nous, ainsi que la théière, les deux tasses et une assiette de tartelettes de Noël aux fruits secs. C était un livre et non pas le manuscrit auquel je m étais attendue

Plus en détail

Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre

Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre Dernier temps fort de notre année autour de : Une Eglise qui prie et qui célèbre.nous vous proposons de

Plus en détail

Lève-toi et marche...

Lève-toi et marche... Lève-toi et marche... Salut! Te voilà EN ROUTE AVEC Avec qui? Avec l Esprit Saint, car tu l as reçu pour apprendre à devenir davantage l ami e de Jésus. Plus tu accueilles l Esprit Saint, plus il t aide

Plus en détail

Aimer Elle avait laissé sa phrase en suspens. Je rouvris les yeux, pour voir qu elle me regardait. Elle m observait. Elle allait dire quelque chose, et guettait ma réaction. Je n avais aucune idée de ce

Plus en détail

INTERVIEW D'UN CHERCHEUR PAR DES ELEVES DU CYCLE 3

INTERVIEW D'UN CHERCHEUR PAR DES ELEVES DU CYCLE 3 INTERVIEW D'UN CHERCHEUR PAR DES ELEVES DU CYCLE 3 D'après le travail réalisé en 1996 pour son mémoire professionnel par Fabienne MARILL, professeur d'école. 1 Interview du chercheur par les C.E. 2 de

Plus en détail

Nouer des relations saines : Apprendre à écouter

Nouer des relations saines : Apprendre à écouter Nouer des relations saines : Apprendre à écouter Résultats d apprentissage du programme Santé et préparation pour la vie, Alberta Education Les élèves vont : R 7.5 examiner les caractéristiques inhérentes

Plus en détail

LE FAIT FRANÇAIS EN RÉGION PRÉSENTÉ DANS LE CADRE DE LA COMMISSION DES ÉTATS GÉNÉRAUX SUR LA SITUATION ET L AVENIR DE LA LANGUE FRANÇAISE AU QUÉBEC

LE FAIT FRANÇAIS EN RÉGION PRÉSENTÉ DANS LE CADRE DE LA COMMISSION DES ÉTATS GÉNÉRAUX SUR LA SITUATION ET L AVENIR DE LA LANGUE FRANÇAISE AU QUÉBEC LE FAIT FRANÇAIS EN RÉGION PRÉSENTÉ DANS LE CADRE DE LA COMMISSION DES ÉTATS GÉNÉRAUX SUR LA SITUATION ET L AVENIR DE LA LANGUE FRANÇAISE AU QUÉBEC LE MERCREDI 22 NOVEMBRE 2000 Par : Jo-Ann Prebinski LE

Plus en détail

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES Mise en contexte : Dans le cadre d une activité de formation basée sur une analyse en groupe de récits exemplaires de pratiques d enseignants expérimentés, des futurs enseignants du préscolaire/primaire

Plus en détail

La période de l Harmattan, de décembre à

La période de l Harmattan, de décembre à 4 TEMPS LITURGIQUES FORTS POUR VIVRE LA DIMENSION SPIRITUELLE La période de l Harmattan, de décembre à Pâques, couvre 4 temps liturgiques forts. Lier le sens de l action de la caravane et ces thèmes liturgiques

Plus en détail

ANNA ET ALEX CONTRE LES FAUX-MONNAYEURS

ANNA ET ALEX CONTRE LES FAUX-MONNAYEURS LE JEU «EURO RUN» www.nouveaux-billets-euro.eu ANNA ET ALEX CONTRE LES FAUX-MONNAYEURS - 2 - Anna et Alex sont camarades de classe et les meilleurs amis du monde. Il leur arrive toujours des aventures

Plus en détail

Laurence Beynié. 7 kg d amour pour ton anorexie

Laurence Beynié. 7 kg d amour pour ton anorexie Laurence Beynié 7 kg d amour pour ton anorexie 2 2 Samedi 26 mai 2012 : Tout a commencé ce samedi 26 mai. Jamais je n oublierai ce jour-là, où j ai dû, une fois de plus, t amener à l hôpital pour un contrôle

Plus en détail

BIOÉNERGIE SPIRITUELLE «CORE ENERGETICS» Institut du Canada. Direction : Lorraine Desmarais. Programme de transformation et de guérison spirituelle

BIOÉNERGIE SPIRITUELLE «CORE ENERGETICS» Institut du Canada. Direction : Lorraine Desmarais. Programme de transformation et de guérison spirituelle BIOÉNERGIE SPIRITUELLE «CORE ENERGETICS» Institut du Canada Direction : Lorraine Desmarais Programme de transformation et de guérison spirituelle MODALITÉS : ENGAGEMENT ET PAIEMENTS À vous toutes et tous

Plus en détail

BTS NRC. Trouver son stage en entreprise

BTS NRC. Trouver son stage en entreprise BTS NRC Trouver son stage en entreprise Comment trouver un stage? htp://fr.wikihow.com/trouver-un-stage Un stage est un bon moyen de vous faire ouvrir des portes et d'acquérir de l'expérience sur un poste

Plus en détail

Prière à notre maman du ciel

Prière à notre maman du ciel Prénom et nom: Prière à notre maman du ciel _ Je te salue, Marie, pleine de grâce, le Seigneur est avec toi. Tu es bénie entre toutes les femmes et Jésus ton enfant est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu,

Plus en détail

Mardi 29.01-08:17 Besançon : Les alcooliques anonymes de Franche Comté organisent leur 25è convention régionale

Mardi 29.01-08:17 Besançon : Les alcooliques anonymes de Franche Comté organisent leur 25è convention régionale Mardi 29.01-08:17 Besançon : Les alcooliques anonymes de Franche Comté organisent leur 25è convention régionale Doubs - Besançon Les alcooliques anonymes de Franche Comté organisent ce weekend leur 25è

Plus en détail

Fourchette d avertissement Trousse d inscription

Fourchette d avertissement Trousse d inscription 1 Trousse d inscription POUR VOUS INSCRIRE AU PROGRAMME BONNE CONDUITE Vous trouverez dans la présente trousse tout ce dont vous avez besoin pour vous inscrire à Bonne conduite, le programme ontarien de

Plus en détail

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette Rapport de stage Mer et Monde Frédérique Morissette Comment décrire en quelques mots cette merveilleuse expérience qu à été mon stage au Sénégal? Impossible selon moi, je devrais écrire des pages et des

Plus en détail

«3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément»

«3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément» «3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément» Leçon 15 : Comment être un coach, un thérapeute, un indépendant aligné et puissant. Célébration? Mon intention C est une leçon en 2 parties qui

Plus en détail

AVENT: EMERVEILLEMENT, OUVERTURE DU COEUR, ACCUEIL:

AVENT: EMERVEILLEMENT, OUVERTURE DU COEUR, ACCUEIL: AVENT: EMERVEILLEMENT, OUVERTURE DU COEUR, ACCUEIL: Le mot "Avent" signifie la "venue". Le temps de l'avent désigne les semaines qui précèdent Noël: du premier dimanche de l'avent (fin novembre ou début

Plus en détail

Jubilé de la Miséricorde

Jubilé de la Miséricorde Pardonne Partage Aime Jubilé de la Miséricorde Découvre l année de la miséricorde en t amusant C est quoi un Jubilé? Qu est-ce que la miséricorde? 1 A tes crayons! 2 Qu est-ce qu un jubilé? Un jubilé est

Plus en détail

Expérimentation du logiciel de la ligne du temps. Cahier de l élève. Mai 2007

Expérimentation du logiciel de la ligne du temps. Cahier de l élève. Mai 2007 Expérimentation du logiciel de la ligne du temps (Version bêta) Cahier de l élève Je suis un élève du : 1 er cycle du primaire 2 e cycle du primaire 3 e cycle du primaire 1 er cycle du secondaire 2 e cycle

Plus en détail

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS La sécurité des personnes âgées Ce qu il faut savoir Vie saine, Aînés et Consommation Manitoba Secrétariat manitobain du mieux-être des personnes âgées et du vieillissement en

Plus en détail

Service diocésain de la Catéchèse. 149 rue Jodelle 77610 La Houssaye en Brie 01 64 07 46 48 catechese@catho77.fr http:\\enfance.catho77.

Service diocésain de la Catéchèse. 149 rue Jodelle 77610 La Houssaye en Brie 01 64 07 46 48 catechese@catho77.fr http:\\enfance.catho77. Service diocésain de la Catéchèse 149 rue Jodelle 77610 La Houssaye en Brie 01 64 07 46 48 catechese@catho77.fr http:\\enfance.catho77.fr A tes crayons! 7 Allez dans la Mission du Christ Porte la Paix

Plus en détail

QUESTIONNAIRE DE SONDAGE. Le droit et les personnes âgées

QUESTIONNAIRE DE SONDAGE. Le droit et les personnes âgées QUESTIONNAIRE DE SONDAGE Le droit et les personnes âgées À PROPOS DU SONDAGE La Commission du droit de l Ontario (CDO) et son projet sur le droit touchant les personnes âgées La CDO, un organisme public

Plus en détail

Une collectivité sûre, c est l affaire de tout le monde PPSCI 1968 GUIDE D ADMINISTRATION DE PARENTS-SECOURS POUR ENTREPRISES

Une collectivité sûre, c est l affaire de tout le monde PPSCI 1968 GUIDE D ADMINISTRATION DE PARENTS-SECOURS POUR ENTREPRISES Une collectivité sûre, c est l affaire de tout le monde PPSCI 1968 GUIDE D ADMINISTRATION DE PARENTS-SECOURS POUR ENTREPRISES Programme Parents-Secours du Canada inc. Janvier 2003 Section 1 Page 1 Ressources

Plus en détail

Evaluation de votre conférence de méthode ou cours-séminaire

Evaluation de votre conférence de méthode ou cours-séminaire Enseignement : INTRODUCTION A LA SOCIOLOGIE 2 : CONCEPTS, METHODES, ET ENJEU ACTUELS Excellent Bon Moyen Insuffisant Comment évaluez-vous la préparation et l'organisation des séances? 6 (30%) 11 (55%)

Plus en détail

Solution 6.02.07. BMS Bern Aufnahmeprüfung 2007. Alle Abteilungen. Nom: Numéro : Points : Note :

Solution 6.02.07. BMS Bern Aufnahmeprüfung 2007. Alle Abteilungen. Nom: Numéro : Points : Note : Solution 6.02.07 BMS Bern Aufnahmeprüfung 2007 Französisch Alle Abteilungen Zeit: 45 Minuten Nom: Numéro : Points : Note : Compréhension : 22 points Vocabulaire / Production écrite : 12 points Grammaire

Plus en détail

Louise, elle est folle

Louise, elle est folle Leslie Kaplan Louise, elle est folle suivi de Renversement contre une civilisation du cliché la ligne Copi-Buñuel-Beckett P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6 e pour Élise et Fred tu m as trahie

Plus en détail

Liturgie pour enfants

Liturgie pour enfants Liturgie pour enfants Liturgie pour enfants Semaine québécoise des familles du 11 au 18 mai 2014 Nous vous proposons deux liturgies de la Parole selon les textes des Évangiles du dimanche choisi. On évoquera

Plus en détail

I. Introduction II. Avancer III. Un héritage

I. Introduction II. Avancer III. Un héritage Remarques de S.E. Kaoru Ishikawa Gala / Assemblée générale annuelle de la Croix-Rouge canadienne Loews Le Concorde Hotel, Québec Le 18 juin 2011 19 h Dîner Gala I. Introduction II. Avancer III. Un héritage

Plus en détail

Dossier d expatriation

Dossier d expatriation 3 ème année IPAG Alexis Keuleyan Dossier d expatriation Expatriation réalisée dans l université d Huddersfield en Angleterre. Arrivant à la fin de mon premier semestre de 3 ème année à l IPAG, que j ai

Plus en détail

Pourquoi apprendre? Danny Patry Montérégie (2002)

Pourquoi apprendre? Danny Patry Montérégie (2002) Pourquoi apprendre? C'est la première question que vous devez vous poser. Peu importe l'école que vous choisirez et le professeur que vous aurez, cela n'a pas vraiment d'importance si vous ne savez pas

Plus en détail

EVALUATION DE NIVEAU LYON BLEU INTERNATIONAL

EVALUATION DE NIVEAU LYON BLEU INTERNATIONAL EVALUATION DE NIVEAU LYON BLEU INTERNATIONAL Voici les conditions idéales pour faire le test : 50 minutes maximum choisir une réponse seulement si vous êtes sûrs. Ne devinez pas par de dictionnaire, ni

Plus en détail

Bilan du sondage pour les trousses de l Avent

Bilan du sondage pour les trousses de l Avent Bilan du sondage pour les trousses de l Avent PRÉPARATOIRE 1. Très satisfaisant (1) Satisfaisant (2) Amélioration 1a 9 3 0 1b 7 5 0 1c 7 5 0 1d 9 2 0 - Bravo! Une excellente trousse pour Maternelle-Jardin.

Plus en détail

livingtheword www.livingtheword.org.nz Écouter et vivre les lectures du dimanche

livingtheword www.livingtheword.org.nz Écouter et vivre les lectures du dimanche Trente-troisième dimanche du temps ordinaire B livingtheword www.livingtheword.org.nz Écouter et vivre les lectures du dimanche Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc 13, 24-32 Jésus parlait à ses disciples

Plus en détail

1- Le lièvre de la forêt noire

1- Le lièvre de la forêt noire Noureddine Mhakkak Le crayon et les mille et une feuilles : Les échos d une biographie non autobiographique 1- Le lièvre de la forêt noire C était une belle coïncidence, je me promenais seul dans une grande

Plus en détail

Questionnaire de consultation à l intention des personnes ayant déjà administré une petite succession en Ontario

Questionnaire de consultation à l intention des personnes ayant déjà administré une petite succession en Ontario Simplification des procédures pour l administration des petites successions Questionnaire de consultation à l intention des personnes ayant déjà administré une petite succession en Ontario La Commission

Plus en détail

La section internationale à Mignet

La section internationale à Mignet La section internationale à Mignet Vous avez tous sûrement entendu parler de la section internationale mais savez-vous vraiment ce que c'est? La section internationale est collège. le Lycée Georges Duby

Plus en détail

Louis et Zélie Martin

Louis et Zélie Martin Louis et Zélie Martin Qu ont-ils fait de si extraordinaire pour être béatifiés le 19 octobre 2015? Sommaire : 1. Les époux Martin, qui sont-ils? 2. Texte à trou / texte à trou réponses 3. Création d un

Plus en détail

On a volé La plage de Sainte-Adresse!

On a volé La plage de Sainte-Adresse! On a volé La plage de Sainte-Adresse! par Ana 5e Aza 4e Ahmed 5e Dagman 5e Emilienne 6e Taïmoor 3e Jeudi 5 Mai 2011 08:32 Chapitre 1 Salut! Je m' appelle Séléna, j' ai 16 ans. Les vacances viennent de

Plus en détail

Lili et le nouveau cirque

Lili et le nouveau cirque PROGRAMNR 51458/ra5 Lili et le nouveau cirque Programlängd : 14 30 Producent : Anna Trenning-Himmelsbach Sändningsdatum : 2006-02-14 - T'as déjà été au cirque? - Oui - Et c'était quoi le cirque? - Ben

Plus en détail

Rapport de séjour en Corée du sud

Rapport de séjour en Corée du sud Rapport de séjour en Corée du sud L2 COREEN PARCOURS FLE 1 Le 19 juillet 2015, je suis partie grâce a l'aide au voyage de Inalco en Corée du sud, afin de connaitre enfin le pays dont j'étudie la langue.

Plus en détail

ASAD. parce qu on est bien à la maison

ASAD. parce qu on est bien à la maison ASAD parce qu on est bien à la maison 01 L ASAD qui sommes-nous? Parce qu on est bien à la maison, l ASAD met tout en œuvre pour que chacune et chacun, selon sa propre histoire, puisse y rester le plus

Plus en détail

principe du compagnon TROUSSE 1 re ANNÉE Leçon d autoprotection GRATUITE

principe du compagnon TROUSSE 1 re ANNÉE Leçon d autoprotection GRATUITE Répond aux exigences éducatives provinciales Also available in English Le principe du compagnon TROUSSE 1 re ANNÉE Leçon d autoprotection GRATUITE MARTINNESORTPASSEUL.CA CENTRE CANADIEN DE PROTECTION DE

Plus en détail

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Partir un an à l étranger

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Partir un an à l étranger ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE Niveau B2 Partir un an à l étranger Le dossier comprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - le document support Auteurs-concepteurs : Stéphanie Bara, Isabelle

Plus en détail

Si Vous avez le droit de travailler

Si Vous avez le droit de travailler Département US de la Justice Division des Droits civils Bureau du conseiller spécial aux méthodes d emploi inéquitables liées à l immigration Si Vous avez le droit de travailler Ne laissez personne vous

Plus en détail

Avec l expérience, tu peux parfois deviner ce qui va se passer. Interviews Julia Fassbender, photographe Page 1/5

Avec l expérience, tu peux parfois deviner ce qui va se passer. Interviews Julia Fassbender, photographe Page 1/5 Une interview avec la photographe et directrice artistique de la Chancelière allemande, Julia Fassbender Avec l expérience, tu peux parfois deviner ce qui va se passer Le Grand méchant loup s est rendu

Plus en détail

Accueil dans l université

Accueil dans l université L université dans laquelle j ai effectuée mon échange universitaire en S5 est Kyung Hee University dans la ville de Séoul en Corée du Sud. J ai choisi cette université pour en premier lieu le pays qui

Plus en détail

J aime bien la lecture. Quand je prends Taoki, j arrive bien à lire et ma mère elle me gronde même pas! Il faut apprendre tout doucement.

J aime bien la lecture. Quand je prends Taoki, j arrive bien à lire et ma mère elle me gronde même pas! Il faut apprendre tout doucement. J aime bien la lecture. Quand je prends Taoki, j arrive bien à lire et ma mère elle me gronde même pas! Il faut apprendre tout doucement. On réfléchit, on a les mots dans sa tête, on les lit à l école

Plus en détail

Cela va trop loin! Sabbat Fais l activité de cette semaine à la page 80. Dimanche

Cela va trop loin! Sabbat Fais l activité de cette semaine à la page 80. Dimanche LEÇON Cela va trop loin! Sabbat Fais l activité de cette semaine à la page 80. Dimanche Lis «Cela va trop loin!». Dessine un signal routier. Ajoute ton verset à mémoriser et place-le en évidence. Commence

Plus en détail

Exercices de langue. Consigne : Tu es en colonie de vacances et tu fais la connaissance d un français/une française. Complète le dialogue.

Exercices de langue. Consigne : Tu es en colonie de vacances et tu fais la connaissance d un français/une française. Complète le dialogue. Exercices de langue Compétence pragmatique à évaluer : se présenter (dire son nom et son âge, son origine, en quelle classe on va, quelles langues on parle) Tu es en colonie de vacances et tu fais la connaissance

Plus en détail

Pour le diner, les délégués de l Est du Canada étaient réunis ensemble pour un diner d orientation et aussi se connaitre.

Pour le diner, les délégués de l Est du Canada étaient réunis ensemble pour un diner d orientation et aussi se connaitre. Bonjour mes amis Je m appelle Richard B et je suis un alcoolique. J ai l honneur et le privilège de servir la région 90 Nord Ouest du Québec comme délégué du groupe 60. Quand j ai été élu délégué en Octobre

Plus en détail

Un homme de 42 ans, du diagnostic au décès

Un homme de 42 ans, du diagnostic au décès Une mère, parlant à ses enfants : Un homme de 42 ans, du diagnostic au décès Vous savez que papa ne se sent pas très bien et qu il a des problèmes depuis un certain temps. Eh bien, le docteur nous a dit

Plus en détail

LA LETTRE D UN COACH

LA LETTRE D UN COACH LA LETTRE D UN COACH COACH DIDIER GAGNANT KALIPE N 07 du Dimanche 18 Aout 2013 "Ne lutte plus contre ta grandeur, Deviens celui que tu es..." Un Coach vous enseigne la Méthode qui permet aux gens Ordinaires

Plus en détail

Parler à votre client du programme de recommandation de prêts SMART. Ressources au service du représentant Primerica

Parler à votre client du programme de recommandation de prêts SMART. Ressources au service du représentant Primerica Parler à votre client du programme de recommandation de prêts SMART Ressources au service du représentant Primerica Table des matières Pour les clients qui n ont pas bénéficié d une analyse des besoins

Plus en détail

Trousse d information. sur les élections

Trousse d information. sur les élections Trousse d information sur les élections Introduction Les élections sont un défi pour tous les électeurs. Elles apportent des mots et des idées nouvelles. Elles sont donc une excellente occasion d améliorer

Plus en détail

Communiqué Du 25 octobre 2013

Communiqué Du 25 octobre 2013 Communiqué Du 25 octobre 2013 DÉPART D ÉLISABETH Bonjour à vous tous et toutes, Depuis février dernier, j ai eu la chance de faire de beaux apprentissages et de belles rencontres au sein du CPE-BC Québec

Plus en détail

A l aide de votre e-mail vous pouvez visiter un site web!

A l aide de votre e-mail vous pouvez visiter un site web! A l aide de votre e-mail vous pouvez visiter un site web! par Ueli Scheuermeier, LBL Êtes vous parmi ces agents de terrain qui ont la possibilité de se servir de l e-mail? Mais vous arrivez pas à naviguer

Plus en détail

Lorsque survient un décès, qu elle est la marche à suivre?

Lorsque survient un décès, qu elle est la marche à suivre? O Seigneur, accordez lui maintenant le repos éternel. Fais briller sur lui ta perpétuelle lumière. Que son âme repose en paix. Amen Que son âme et les âmes de tous les fidèles défunts, par la miséricorde

Plus en détail

Tâche du Représentant de Site Web (RSW)

Tâche du Représentant de Site Web (RSW) Tâche du Représentant de Site Web (RSW) RÉGION 89 Atelier du 11 avril 2015 Présentation du comité du site Web 1. Webmestre Pierre B. 2. Webmestre adjoint Gérald T. 3. Secrétaire Francine L. 1 Tâches des

Plus en détail

1. Approbation du procès-verbal de l'assemblée générale du 23 mars 2010

1. Approbation du procès-verbal de l'assemblée générale du 23 mars 2010 Procès-verbal de l Assemblée générale de l AETOC - Association d entraide de personnes souffrant de troubles obsessionnels-compulsifs du 15 mars 2011 de 18 h. 45 à 21 h., Association Parole, 1 rue du Vieux-Billard

Plus en détail

CORRIGÉ GUIDE DE FRANÇAIS IV

CORRIGÉ GUIDE DE FRANÇAIS IV CORRIGÉ GUIDE DE FRANÇAIS IV I.COMPRÉHESION ORALE A) Écoutez ce premier dialogue trois fois et répondez aux questions. Répondez V pour Vrais ou F pour Faux. 1. Ils sont arrivés pour le déjeuner. V F 2.

Plus en détail

Le texte précise bien que c est la terre qui fait pousser «automatiquement» la plante. Le semeur ne doit plus se mêler de la croissance.

Le texte précise bien que c est la terre qui fait pousser «automatiquement» la plante. Le semeur ne doit plus se mêler de la croissance. Mc 4.26-32 Espérer, c est s oublier Jésus a souvent donné la simplicité des enfants comme modèle de réception de sa Parole ; nous allons suivre leur exemple. Merci les enfants. Les deux histoires que nous

Plus en détail

Dix questions difficiles posées en entrevue et dix excellentes réponses

Dix questions difficiles posées en entrevue et dix excellentes réponses Cet outil a pour but de présenter dix questions d entrevue typiques et le type de réponse qui constitue une réponse concise et réfléchie. Ces questions sont parmi les plus difficiles posées en entrevue.

Plus en détail

Q. QUELLE EST LA MISSION DU CENTRE DE CRISE POUR LES VICTIMES DE VIOL?

Q. QUELLE EST LA MISSION DU CENTRE DE CRISE POUR LES VICTIMES DE VIOL? Q. QUELLE EST LA MISSION DU CENTRE DE CRISE POUR LES VICTIMES DE VIOL? R. Le Centre de crise pour les victimes de viol est un groupe de femmes qui apporte son soutien aux femmes qui ont vécu une expérience

Plus en détail

Mboté na bino (Bonjour à vous)

Mboté na bino (Bonjour à vous) Mboté na bino (Bonjour à vous) Enfin je vous écris, après mes deux premiers mois dans mon nouveau Pays qu est la République Démocratique du Congo. Tout d abord je voudrais vous remercier pour votre soutien

Plus en détail

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 J ai le goût de partager avec vous mes expériences de vie qui en 2003 ont créé un précédent incontestable lors de la parution de mon livre : Changez votre

Plus en détail

Formulaire de candidature

Formulaire de candidature Cadre réservé à la MCUFEU à Washington :. Photo* Formulaire de candidature BELC-Université d été 2015 Date limite d envoi du dossier de candidature : 8 mars 2015 CONDITIONS DE PARTICIPATION Le stage BELC-Université

Plus en détail

TEST DE CONNAISSANCES LINGUISTIQES. (Niveaux B et C) COPIE MODÈLE POUR DISTRIBUTION

TEST DE CONNAISSANCES LINGUISTIQES. (Niveaux B et C) COPIE MODÈLE POUR DISTRIBUTION TEST DE CONNAISSANCES LINGUISTIQES (Niveaux B et C) COPIE MODÈLE POUR DISTRIBUTION Voici un modèle réduit des épreuves écrites du test de connaissances destiné aux candidats externes. Le test vous permettra

Plus en détail

«La notion de stratégie d apprentissage»

«La notion de stratégie d apprentissage» fiche pédagogique FDLM N 373 / EXPLOITATION DES PAGES 24-25 PAR PAOLA BERTOCHINI ET EDVIGE COSTANZO «La notion de stratégie d apprentissage» PUBLIC : FUTURS ENSEIGNANTS EN FORMATION INITIALE ET ENSEIGNANTS

Plus en détail

20 questions qui ont le pouvoir de changer votre vie

20 questions qui ont le pouvoir de changer votre vie 20 questions qui ont le pouvoir de changer votre vie Mes amis.es de l ACADÉMIE ZÉROLIMITE, Aujourd hui est le début d une nouvelle aventure: Celle de l ACADÉMIE ZÉROLIMITE. Plusieurs d entre vous génèreront

Plus en détail

FAQ Carte de stationnement 2010-0610

FAQ Carte de stationnement 2010-0610 FAQ Carte de stationnement 2010-0610 Table des Matières J a i d e m a n d é u n e c a r t e d e s t a t i o n n e m e n t à l a m a i s o n c o m m u n a l e. L e m p l o y é m a r e m i s u n accusé de

Plus en détail

ISBN 979-10-91524-03-2

ISBN 979-10-91524-03-2 ISBN 979-10-91524-03-2 Quelques mots de l'auteur Gourmand le petit ours est une petite pièce de théâtre pour enfants. *** Gourmand le petit ours ne veut pas aller à l'école. Mais lorsque Poilmou veut le

Plus en détail

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque!

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! 4 Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! Objectifs : En cette 4 ème catéchèse, nous voulons faire découvrir que, par le baptême, Jésus nous a rassemblé e s dans la communauté

Plus en détail

BTS CI 2 ème année. CCF E51 : Plan de marchéage et actions de prospection menés au cours du stage à l étranger. Sommaire

BTS CI 2 ème année. CCF E51 : Plan de marchéage et actions de prospection menés au cours du stage à l étranger. Sommaire BTS CI 2 ème année CCF E51 : Plan de marchéage et actions de prospection menés au cours du stage à l étranger Sommaire 1 Introduction I/ Plan de marchéage A. Services B. Prix C. Distribution D. Communication

Plus en détail

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan Album de baptême L'album de mon baptême Cet album est celui de:... Né(e) le:... à:... 1 Quoi de neuf? Il est tout petit, mais... il a déjà sa personnalité,

Plus en détail

Séance construction 04/11/04/Armelle

Séance construction 04/11/04/Armelle Séance construction 04/11/04/Armel consigne 1. P Vous alr jouer avec jeu de construction petit ingénieur mais cette fois-ci on va compliquer un petit peu s choses, Johanna, vous me regardez là, A. on va

Plus en détail

Consultez-nous. Traiter votre plainte par la résolution locale

Consultez-nous. Traiter votre plainte par la résolution locale Consultez-nous Traiter votre plainte par la résolution locale 2 Table des matières Qu est-ce que le Bureau du directeur indépendant de l examen de la police?...3 Qu est-ce que la résolution locale?...

Plus en détail

Préparation pour la garderie et l école

Préparation pour la garderie et l école 135 Chapitre14 Préparation pour la garderie et l école Dans certaines communautés, il y a des endroits où l on prend soin des enfants pendant que leurs parents travaillent. Ce sont généralement des écoles

Plus en détail

5 TESTS RAPIDES A FAIRE

5 TESTS RAPIDES A FAIRE 5 TESTS RAPIDES A FAIRE Si vous résolvez le premier test, prière de m'effacer tout de suite de votre carnet d'adresse... TEST 1 Ceci est un vrai test psychologique.. C'est l'histoire d'une jeune fille.

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence avant son exploitation vous devez obtenir l autorisation

Plus en détail

POSITIONNEMENT DE SORTIE Page 1. Corrigé

POSITIONNEMENT DE SORTIE Page 1. Corrigé Page 1 Corrigé Vous travaillez actuellement dans un grand magasin comme vendeur au rayon électroménager. On vient d ouvrir une nouvelle partie dans le magasin. Elle est consacrée à la vente de produits

Plus en détail

Est-ce que le Père Noël existe vraiment?

Est-ce que le Père Noël existe vraiment? Est-ce que le Père Noël existe vraiment? Le 24 décembre de l an 3000, le Père Noël livrait ses cadeaux de son domicile. Les lutins et les rennes n avaient plus beaucoup de travail depuis que Mère Noël

Plus en détail

KANTAR MEDIA TEL : 01.47.67.18.00 FAX : 01.47.67.18.01 service.clients@kantarmedia.

KANTAR MEDIA TEL : 01.47.67.18.00 FAX : 01.47.67.18.01 service.clients@kantarmedia. EUROPE 1 L'INTERVIEW Le 18/12/2015 07:45:27 Invité : Olivier SCHRAMECK, président du CSA C est la révolution dans le monde des chaînes d'info en continu depuis hier, depuis que le CSA a décidé d'autoriser

Plus en détail

Bonjour, Stéphane Vang, notre jeunot du groupe, et surtout notre expert en programmation.

Bonjour, Stéphane Vang, notre jeunot du groupe, et surtout notre expert en programmation. Bonjour, Tout d'abord, présentons nous rapidement. Stéphane Vang, notre jeunot du groupe, et surtout notre expert en programmation. - BTS info indus - Maitrise en informatique et reseau international -

Plus en détail

L'Enquête auprès des jeunes en transition (EJET) - Cycle 5 Cohorte B - Engagement postsecondaire, fichier liste

L'Enquête auprès des jeunes en transition (EJET) - Cycle 5 Cohorte B - Engagement postsecondaire, fichier liste TABLE DES MATIÈRES Entrée...1 Engagement postsecondaire...1 Variables dérivées...11 8 mai 2009 Page i Section : Entrée Nom de la variable : RecordID Position : 1 Longueur : 10 Identification du répondant,

Plus en détail

Educational Multimedia Task Force MM 1045, REPRESENTATION Modèlisation conceptuelle initiale July 1999 INRP ANNEX V

Educational Multimedia Task Force MM 1045, REPRESENTATION Modèlisation conceptuelle initiale July 1999 INRP ANNEX V ANNEX V 233 Interviews in Victor Hugo school, June 29, 1999 Premier Groupe S : qu est ce que que vous pouvez me dire quand vous utilisez le enfin l email, le courrier électronique? 1 : euh 2 : c est le

Plus en détail

missmanou appelez-moi maman Enfants, Concours, Sorties, Beautés, Tests...

missmanou appelez-moi maman Enfants, Concours, Sorties, Beautés, Tests... missmanou appelez-moi maman Enfants, Concours, Sorties, Beautés, Tests... Tous droits réservés missmanou - http://www.mamanfashionetseskids.com APPELEZ-MOI MAMAN Enfants, Concours, Sorties, Beautés,

Plus en détail

6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin

6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin 6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin Des lunettes pour ceux qui en ont besoin De nombreuses personnes dans le monde sont atteintes d erreurs de réfraction. Cela signifie que leurs yeux ne voient pas

Plus en détail

Utilisez «Le Léger Avantage» (The Slight Edge) à votre avantage, pas à votre désavantage.

Utilisez «Le Léger Avantage» (The Slight Edge) à votre avantage, pas à votre désavantage. Stratégie de Marketing Internet Facebook Mentoring For Free ETAPE 1 - Les Scripts Modifiez les scripts - mettez vos coordonnées à l intérieur. ÉTAPE 2 - Introduction Trouvez une page de fan de marketing

Plus en détail

Rédigé et illustré par Ayaya marketing et communications.

Rédigé et illustré par Ayaya marketing et communications. Tout sur l asthme Rédigé et illustré par Ayaya marketing et communications. Ce fascicule a été adapté et modifié avec l autorisation de l Association pulmonaire de l Ontario, en partenariat avec l Association

Plus en détail

PROPOSITION DE LA FONDATION CHRISTIAN VACHON

PROPOSITION DE LA FONDATION CHRISTIAN VACHON PROPOSITION DE LA FONDATION CHRISTIAN VACHON Christian Vachon 819 571-3493 Courriel : relaisfcv@gmail.com Site Web : www.fondationchristianvachon.com T AB LE DES M ATIÈRES 1. S O M M A I R E 2. C O N F

Plus en détail

NARCOTIQUES ANONYMES GUIDE UTILITAIRE DU SECRÉTAIRE

NARCOTIQUES ANONYMES GUIDE UTILITAIRE DU SECRÉTAIRE NARCOTIQUES ANONYMES GUIDE UTILITAIRE DU SECRÉTAIRE Révisé : avril 2009 Sommaire Déroulement de la Formation...... Le CSL.... Les Sous-comités..... La Région.... Le Secrétaire.... Ses responsabilités...

Plus en détail

Septième Tradition. «Tous les groupes devraient subvenir entièrement à leurs besoins et refuser les contributions de l extérieur.»

Septième Tradition. «Tous les groupes devraient subvenir entièrement à leurs besoins et refuser les contributions de l extérieur.» Septième Tradition «Tous les groupes devraient subvenir entièrement à leurs besoins et refuser les contributions de l extérieur.» Des alcooliques qui subviennent à leurs besoins? A-t-on jamais entendu

Plus en détail