EXPOSE DES MOTIFS N

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "EXPOSE DES MOTIFS N 109-2014"

Transcription

1 Commune de Plan -les-ouates EXPOSE DES MOTIFS N Message aux membres du Conseil municipal OBJET: Crédit d engagement en vue de l acquisition de la parcelle N 10017, sise dans le périmètre des Cherpines CREDIT D ENGAGEMENT F 1 445'000.- Plan-les-Ouates novembre

2 Crédit d engagement en vue de l acquisition de la parcelle N 10017, sise dans le périmètre des Cherpines C R E D I T D ENGAGEMENT E X P L I C A T I O N S C O M P L E M E N T A I R E S 2. Préambule Généralités et objectif du projet Cette parcelle de 13'762 m 2 se trouve dans la zone de verdure des Cherpines. Son emplacement est particulièrement intéressant pour la Commune puisqu elle est adjacente au centre sportif communal et qu elle recouvre en partie les terrains de sport en projets. Pour cette raison, les représentants de la commune de Plan-les-Ouates ont rencontré à plusieurs reprises les propriétaires de la parcelle N 10017, Mmes Muriel MICHAIL et Jacqueline Constantin, afin de négocier l achat de ce terrain. Cette acquisition par la Commune doit permettre de renforcer sa maîtrise du foncier, dans l optique du développement des choix urbanistiques planifiés dans le futur développement de cette partie du territoire de Plan-les-Ouates. 2. Explications techniques L acquisition de cette parcelle doit permettre à la Commune de continuer, et de terminer, la transformation du centre sportif existant des Cherpines. Cela concerne la transformation des terrains de football, de rugby et de football américain. En effet, avec cette parcelle, la réalisation de l étape 3 devient possible, puisque l emplacement prévu des deux futurs terrains de sport est situé en grande partie sur cette parcelle. Il faut aussi préciser que cette acquisition permet d engager la réalisation de l étape 2, dont le crédit d investissement a été voté par le Conseil municipal le 30 mai En effet, celle-ci prévoit la réalisation d un terrain de rugby et d un terrain synthétique polyvalent (chiffres 2 et 3 ci-dessous), les deux terrains existants (lettres A et B cidessous) devront-être légèrement raccourcis pour permettre la réalisation des deux nouveaux terrains. Une fois diminués, ces terrains seront opérationnels uniquement pour des entraînements, car ils ne seront plus agréés pour des compétitions d un certain niveau

3 L acquisition de la parcelle N lève donc le dernier obstacle à la réalisation des terrains 4, 5 et 6. Elle va ainsi permettre à la Commune de terminer dans les meilleurs délais la transformation de son centre sportif des Cherpines. «Plan schématique des installations» - 3 -

4 Mais là n est pas le seul intérêt de cette acquisition. En effet, sur le Plan directeur de quartier (PDQ) des Cherpines, la partie inférieure de cette parcelle se situe en partie sur ce qui est planifié comme une «grande prairie» destinée au délassement des habitants. Cette prairie servira également à l organisation de manifestations, avec la possibilité d installer des tentes pour recevoir le public. 3. Procédure administrative Des discussions sur l acquisition de cette parcelle ont été menées à plusieurs reprises au sein de la commission des Grands Projets Urbains (GPU) du Conseil municipal

5 Ainsi, dans la séance du 3 septembre 2013, Mme Monbaron explicitait le cas particulier de cette parcelle, située en zone de verdure, là où devrait être implantée une partie des terrains de foot prévus autour du bâtiment comprenant les vestiaires, la buvette et les gradins. Les propriétaires ont acheté leur parcelle de 13'800 m 2 en 1972, au prix de F 50.-/m 2 (un prix conséquent à l époque, mais il existait des possibilités de construire en zone agricole). Or le prix actuel d un terrain situé en zone de verdure est de F 40 à 50.-/m 2, voir au maximum F 60.-/m 2 si le terrain est déjà équipé. Les propriétaires souhaitaient, au début de la négociation, indexer le prix d achat de leur parcelle à l évolution du coût de la vie. Ils ont ainsi proposé à la Commune un prix de F 137.-/m 2. La commune a, de son côté, proposé un prix d acquisition à F 80.-/m 2. En dernier lieu, les propriétaires ont déterminé un prix-plancher, à F 100.-/m 2, en-dessous duquel ils ne descendront pas. La commission a examiné cette question à trois reprises, soit les 12 mars, 24 juin et 2 septembre C est notamment lors de cette dernière séance que la commission a donné son préavis favorable au Conseil administratif pour faire une seconde proposition d acquisition à F 90.-/m 2, puis une troisième à F 100.-/m 2 si la précédente proposition venait à être refusée par les propriétaires. Il s en est suivi un échange de courriers avec les propriétaires, et ces derniers sont restés sur leur position initiale. Par conséquent, en date du 4 novembre 2014, le Conseil administratif a accepté l offre des propriétaires au prix de F 100.-/m 2, soit au total F pour la parcelle N 10017, ce qui leur a été confirmé par courrier en date du 13 novembre Cette offre est valable jusqu en février Prix de vente : La conclusion de l acte de vente définitif est subordonnée aux conditions suspensives suivantes : a) obtention de la décision de non-assujettissement de la parcelle N à la LDFR (loi sur le droit foncier rural) b) obtention de l acceptation par le Conseil municipal de la commune de Plan-les-Ouates de l acquisition de cette parcelle aux conditions et prix convenus. c) paiement 10% à la signature des actes notariés, soit F 137' d) non vente à terme, paiement du solde le e) entrée en jouissance du bien-fonds à la signature de actes notariés - 5 -

6 4. Calcul du montant du crédit d engagement Acquisition de la parcelle N : Surface de 13'762 m 2 à F 100.-/m 2 1' Frais de mutation et de notaire, estimés à (5%, arrondi à) Représentant un total de 1' Le Conseil administratif a prévu, avec votre accord et collaboration, de faire cette acquisition et vous recommande de voter ce crédit d engagement de F 1'445' Le Conseil administratif CK/PZ/FL nov

PROGRAMMES MONDIAUX ENTRAÎNEURS DÉVELOPPEMENT DE LA STRUCTURE SPORTIVE NATIONALE

PROGRAMMES MONDIAUX ENTRAÎNEURS DÉVELOPPEMENT DE LA STRUCTURE SPORTIVE NATIONALE PROGRAMMES MONDIAUX ENTRAÎNEURS DÉVELOPPEMENT DE LA STRUCTURE SPORTIVE NATIONALE Solidarité Olympique Programmes mondiaux 2013 2016 DÉVELOPPEMENT DE LA STRUCTURE SPORTIVE NATIONALE OBJECTIF Le développement

Plus en détail

Préavis municipal no 45/2009 au Conseil communal de Cugy VD

Préavis municipal no 45/2009 au Conseil communal de Cugy VD Préavis municipal no 45/2009 au Conseil communal de Cugy VD Demande d'octroi d'un crédit d un montant de Fr. 183'000.-- (cent huitante trois mille) pour l étude de l aménagement d un parking et l achat

Plus en détail

VILLE DE ROUEN - CONSEIL MUNICIPAL - SEANCE DU 27 MAI 2011 RAPPORT AU CONSEIL MUNICIPAL

VILLE DE ROUEN - CONSEIL MUNICIPAL - SEANCE DU 27 MAI 2011 RAPPORT AU CONSEIL MUNICIPAL VILLE DE ROUEN - CONSEIL MUNICIPAL - SEANCE DU 27 MAI 2011 RAPPORT AU CONSEIL MUNICIPAL ------------------------------------------------------------------ BATIMENTS COMMUNAUX QUARTIERS DES HAUTS DE ROUEN

Plus en détail

P R E A V I S No 32-2013

P R E A V I S No 32-2013 P R E A V I S No 32-2013 Vente d'une emprise de la parcelle communale No 760 sise au chemin du Chêne et versement du gain comptable dans un fonds de réserve libre pour acquérir des biens immobiliers (terrains

Plus en détail

ACQUÉRIR UN TERRAIN EN ZONE D ACTIVITÉS GUIDE. www.fougeres-communaute.bzh

ACQUÉRIR UN TERRAIN EN ZONE D ACTIVITÉS GUIDE. www.fougeres-communaute.bzh www.fougeres-communaute.bzh GUIDE ACQUÉRIR UN TERRAIN EN ZONE D ACTIVITÉS Vous souhaitez développer votre entreprise sur le territoire de Fougères, nous partageons le même objectif. Le rôle de Fougères

Plus en détail

Chapitre 8. La communication

Chapitre 8. La communication Chapitre 8. La communication 149 1. Échéances 151 2. La communication interne 153 A. Avec les parents 153 B. Avec les jeunes 154 149 1. Échéances Août (le commencement de l année) Communication aux parents

Plus en détail

COMMISSION CONSULTATIVE COMMUNALE DE LA PERSONNE HANDICAPEE

COMMISSION CONSULTATIVE COMMUNALE DE LA PERSONNE HANDICAPEE COMMISSION CONSULTATIVE COMMUNALE DE LA PERSONNE HANDICAPEE Chapitre I er : Objet et attributions de la Commission Article 1 : Dans l esprit de la Charte Communale de l Intégration de la Personne Handicapée,

Plus en détail

CNDS et financement des activités d accompagnement éducatif au titre de l année scolaire 2007-2008

CNDS et financement des activités d accompagnement éducatif au titre de l année scolaire 2007-2008 ANNEXE 1 CNDS et financement des activités d accompagnement éducatif au titre de l année scolaire 2007-2008 1. Modalités de mise en place des crédits du CNDS Au titre de l année scolaire 2007-2008, le

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT DES SINISTRES DE LA TEMPÊTE XYNTHIA

ACCOMPAGNEMENT DES SINISTRES DE LA TEMPÊTE XYNTHIA Votre habitation est située en zone de solidarité Votre habitation est située en zone à prescriptions («zone jaune») Lundi 26 avril 2010 Votre habitation est située en zone de solidarité Il s agit de zones

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 19 NOVEMBRE 2015 POINT 9

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 19 NOVEMBRE 2015 POINT 9 SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 19 NOVEMBRE 2015 POINT 9 LOGEMENT Ivry Confluences 13 rue Pierre Rigaud/3 rue des Lampes Construction de 70 logements locatifs sociaux en VEFA par l ESH Logis Transports

Plus en détail

DEPARTEMENT DU RHONE COMMUNE DE ROCHETAILLEE SUR SAONE

DEPARTEMENT DU RHONE COMMUNE DE ROCHETAILLEE SUR SAONE Membres du conseil En exercice : 14 Présents : 12 Votants : 13 DEPARTEMENT DU RHONE COMMUNE DE ROCHETAILLEE SUR SAONE COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 25.11.2010 L an deux mil dix, le

Plus en détail

POLITIQUE D ACHAT LOCAL DE LA MUNICIPALITÉ DE CANTLEY MUNICIPALITÉ DE CANTLEY

POLITIQUE D ACHAT LOCAL DE LA MUNICIPALITÉ DE CANTLEY MUNICIPALITÉ DE CANTLEY POLITIQUE D ACHAT LOCAL DE LA MUNICIPALITÉ DE CANTLEY MUNICIPALITÉ DE CANTLEY Adoptée au conseil municipal du 13 janvier 2015 Résolution numéro 2015-MC-R030 POLITIQUE D ACHAT LOCAL DE LA MUNICIPALITÉ DE

Plus en détail

Commune de LIMOGES-FOURCHES : Séance du 22 septembre 2012. COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL (Session ordinaire du 22 septembre 2012)

Commune de LIMOGES-FOURCHES : Séance du 22 septembre 2012. COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL (Session ordinaire du 22 septembre 2012) 5-2012/1 COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL (Session ordinaire du 22 septembre 2012) L an deux mil douze, le vingt-deux septembre, le Conseil Municipal légalement convoqué s est réuni en Mairie, sous la

Plus en détail

CREDIT DE CHF 13 350 000,00 POUR L ACHAT D UN IMMEUBLE SITUE SUR LA PLACE DE LA GARE COMPRENANT UN CENTRE CULTUREL

CREDIT DE CHF 13 350 000,00 POUR L ACHAT D UN IMMEUBLE SITUE SUR LA PLACE DE LA GARE COMPRENANT UN CENTRE CULTUREL VILLE DE VERSOIX MESSAGE DU CONSEIL ADMINISTRATIF A l attention de Mesdames et Messieurs, Les Conseillères Municipales et Conseillers Municipaux MAIRIE VERSION N : 1 FIGÉE LE : 03.06.2009 Evolution du

Plus en détail

Politique relative à la vente des terrains industriels et commerciaux municipaux

Politique relative à la vente des terrains industriels et commerciaux municipaux Politique relative à la vente des terrains industriels et commerciaux municipaux 1. Objet d application La présente politique porte sur les modalités et conditions relatives à la vente de terrains industriels

Plus en détail

CREDIT D ETUDE DE CHF 100'500,-- POUR LA REFECTION DE L ECOLE DE MONTFLEURY 2

CREDIT D ETUDE DE CHF 100'500,-- POUR LA REFECTION DE L ECOLE DE MONTFLEURY 2 VILLE DE VERSOIX MESSAGE DU CONSEIL ADMINISTRATIF A l attention de Mesdames et Messieurs, Les Conseillères Municipales et Conseillers Municipaux MAIRIE VERSION N : Définitive FIGÉE LE : 14.01.2009 Evolution

Plus en détail

13 Les flux de trésorerie

13 Les flux de trésorerie 13 Les flux de trésorerie Les sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension L utilité et le contenu de 1, 5 1, 5, 9 b) l état des flux de trésorerie

Plus en détail

EXPOSITIONS A LA JULIENNE MAISON DES ARTS ET DE LA CULTURE

EXPOSITIONS A LA JULIENNE MAISON DES ARTS ET DE LA CULTURE COMMUNE DE PLAN-LES-OUATES LA JULIENNE MAISON DES ARTS ET DE LA CULTURE EXPOSITIONS A LA JULIENNE MAISON DES ARTS ET DE LA CULTURE Inaugurée en septembre 2007, La julienne, Maison des arts et de la culture,

Plus en détail

Les procédures de prise de décision au niveau européen

Les procédures de prise de décision au niveau européen Les procédures de prise de décision au niveau européen Introduction L Union européenne s est édifiée suivant un modèle original et unique dans l Histoire, au centre duquel se trouvent trois institutions

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 25 SEPTEMBRE 2014

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 25 SEPTEMBRE 2014 SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 25 SEPTEMBRE 2014 POINT LOGEMENT Ivry Confluences 42 avenue Jean Jaurès Construction de 51 logements locatifs sociaux en VEFA par l ESH Logis Transports Garantie communale

Plus en détail

PRESENTATION DU DISPOSITIF Période 2010-2012 (version août 2010)

PRESENTATION DU DISPOSITIF Période 2010-2012 (version août 2010) FONDS D AIDE AU FOOTBALL AMATEUR CHAPITRE «TRANSPORT» FINANCEMENT DE PROJETS D ACQUISITION DE MINIBUS PORTES PAR LES CLUBS AMATEURS PRESENTATION DU DISPOSITIF Période 2010-2012 (version août 2010) 1 FONDS

Plus en détail

EXPOSE DES MOTIFS N 04-2015

EXPOSE DES MOTIFS N 04-2015 Commune de Plan -les-ouates EXPOSE DES MOTIFS N 04-2015 Message aux membres du Conseil municipal CREDIT D ETUDE POUR LA TRANSFORMATION ET LE REAMENAGEMENT DES ANCIENS VESTIAIRES CHERPINES A DESTINATION

Plus en détail

Étude des coûts de l administration et de la gestion à l OMS : recommandations préliminaires

Étude des coûts de l administration et de la gestion à l OMS : recommandations préliminaires A COMITÉ DU PROGRAMME, DU BUDGET ET DE L ADMINISTRATION DU CONSEIL EXÉCUTIF Dix-septième réunion Point 3.1 de l ordre du jour provisoire EBPBAC17/INF./2 17 janvier 2013 Étude des coûts de l administration

Plus en détail

LES NOUVELLES DISPOSITIONS DU PRET A TAUX 0. Dès le 1er janvier 2016 : les conditions de prêt plus avantageuses dans le neuf et l ancien

LES NOUVELLES DISPOSITIONS DU PRET A TAUX 0. Dès le 1er janvier 2016 : les conditions de prêt plus avantageuses dans le neuf et l ancien LES NOUVELLES DISPOSITIONS DU PRET A TAUX 0 Valable pour tout achat dans le neuf Financement de mon logement jusqu à 40 % Remboursable au bout de 5, 10 ou 15 ans en fonction de mes revenus Prêts extensibles

Plus en détail

PREEMPTION COMMERCIALE

PREEMPTION COMMERCIALE PREEMPTION COMMERCIALE CONSTAT : Le droit de préemption urbain permet à une collectivité territoriale de se substituer à l acquéreur lors de la vente de biens. Seuls, les biens immobiliers sont visés.

Plus en détail

SUIVI DE L AUDIT DU FONDS DE ROULEMENT DE L UNESCO. Résumé

SUIVI DE L AUDIT DU FONDS DE ROULEMENT DE L UNESCO. Résumé Conseil exécutif Cent quatre-vingt-onzième session 191 EX/27 PARIS, le 25 mars 2013 Original anglais Point 27 de l'ordre du jour provisoire SUIVI DE L AUDIT DU FONDS DE ROULEMENT DE L UNESCO Résumé Conformément

Plus en détail

CONVENTION. Pour aide à la création de l E.H.P.A.D. «La Marrière»

CONVENTION. Pour aide à la création de l E.H.P.A.D. «La Marrière» CONVENTION Pour aide à la création de l E.H.P.A.D. «La Marrière» Entre : LA VILLE DE NANTES, représentée par Madame Michèle FRANGEUL, agissant en cette qualité en vertu d une délibération du Conseil Municipal

Plus en détail

CONVENTION EUROPÉENNE

CONVENTION EUROPÉENNE CONVENTION EUROPÉENNE sur l exercice des droits des enfants, adoptée à Strasbourg le 25 janvier 1996 3 CONVENTION EUROPÉENNE sur l exercice des droits des enfants PRÉAMBULE Les Etats membres du Conseil

Plus en détail

PLAN D ACTIONS DE REINSTALLATION COMPLEMENTAIRE DU PROJET D AUTOROUTE A PEAGE DAKAR DIAMNIADIO TRONCON KEUR MASSAR DIAMNIADIO

PLAN D ACTIONS DE REINSTALLATION COMPLEMENTAIRE DU PROJET D AUTOROUTE A PEAGE DAKAR DIAMNIADIO TRONCON KEUR MASSAR DIAMNIADIO 1 PLAN D ACTIONS DE REINSTALLATION COMPLEMENTAIRE DU PROJET D AUTOROUTE A PEAGE DAKAR DIAMNIADIO TRONCON KEUR MASSAR DIAMNIADIO Addendum n 3 Version finale validée par le Comité Ad hoc le 28/01/10 Dakar

Plus en détail

N 1763 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI

N 1763 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI N 1763 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 DOUZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 21 juillet 2004. PROPOSITION DE LOI visant à garantir l accès à la

Plus en détail

DEMANDE DE CHANGEMENT DE ZONAGE

DEMANDE DE CHANGEMENT DE ZONAGE DEMANDE DE CHANGEMENT DE ZONAGE 1 Identification du requérant Raison sociale de l organisme Prénom Nom Adresse Code postal Téléphone Télécopieur 2 Identification du propriétaire (si différent du requérant)

Plus en détail

Vous avez trouvé votre idéal de logement, réalisez votre rêve et achetez un logement neuf en V.E.F.A.

Vous avez trouvé votre idéal de logement, réalisez votre rêve et achetez un logement neuf en V.E.F.A. PRESTATION CONTEMPORAINE DE QUALITE Vous avez trouvé votre idéal de logement, réalisez votre rêve et achetez un logement neuf en V.E.F.A. Nous vous offrons nos atouts : Expérience, proximité, écoute, conseil,

Plus en détail

Commune de Préverenges

Commune de Préverenges Commune de Préverenges PREAVIS MUNICIPAL N 04/09 PROPOSITION D'ADHESION A L ASSOCIATION DE LA REGION COSSONAY-AUBONNE-MORGES (ARCAM) 1 MUNICIPALITE DE PREVERENGES Préavis N 04/09 Proposition d'adhésion

Plus en détail

«Le Salon Indépendant de la Copropriété» 7ème édition du salon de l ARC CRÉER ET EVALUER SON CONTRAT TYPE DE SYNDIC

«Le Salon Indépendant de la Copropriété» 7ème édition du salon de l ARC CRÉER ET EVALUER SON CONTRAT TYPE DE SYNDIC «Le Salon Indépendant de la Copropriété» 7ème édition du salon de l ARC CRÉER ET EVALUER SON CONTRAT TYPE DE SYNDIC La nouvelle obligation de mise en concurrence du contrat de syndic La loi MACRON, adoptée

Plus en détail

EXPOSE DES MOTIFS N 17-2015

EXPOSE DES MOTIFS N 17-2015 Commune de Plan -les-ouates EXPOSE DES MOTIFS N 17-2015 Message aux membres du Conseil municipal OBJET: EXTENSION DU RESEAU DE LA FIBRE OPTIQUE COMMUNALE CREDIT D INVESTISSEMENT Fr. 200 000.00 Plan-les-Ouates

Plus en détail

REPRENDRE UN CLUB DE FITNESS DEFINIR SON PROJET

REPRENDRE UN CLUB DE FITNESS DEFINIR SON PROJET économie par Stéphane Ritterbeck REPRENDRE UN CLUB DE FITNESS CE QU IL FAUT SAVOIR De nombreuses opérations de cession - acquisition de salles de sport n aboutissent jamais par manque de méthodologie et

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE PRESSE LOI CONSOMMATION : LES CLÉS POUR CHANGER D ASSURANCE DE PRÊT IMMOBILIER ET FAIRE DES ÉCONOMIES!

GUIDE PRATIQUE PRESSE LOI CONSOMMATION : LES CLÉS POUR CHANGER D ASSURANCE DE PRÊT IMMOBILIER ET FAIRE DES ÉCONOMIES! GUIDE PRATIQUE PRESSE LOI CONSOMMATION : LES CLÉS POUR CHANGER IMMOBILIER ET FAIRE DES ÉCONOMIES! ÉDITO La loi Consommation, dite loi Hamon, adoptée en mars 2014, a été mise en place pour protéger le consommateur

Plus en détail

Ville de Bulle Novembre 2014

Ville de Bulle Novembre 2014 Ville de Bulle Novembre 2014 SEANCE DU CONSEIL GENERAL DES 15 ET 16 DECEMBRE 2014 Point 3.1.9 de l ordre du jour Construction d'un nouveau réservoir d'eau potable 1. Préambule Afin d éviter toute ambiguïté

Plus en détail

Le directeur général et la greffière sont présents. Madame la conseillère Louise Lemay a motivé son absence.

Le directeur général et la greffière sont présents. Madame la conseillère Louise Lemay a motivé son absence. PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE BOISBRIAND SÉANCE SPÉCIALE DU 22 DÉCEMBRE 2008 PROCÈS-VERBAL de la séance spéciale du conseil de la Ville de Boisbriand, tenue le 22 décembre 2008 à 8 heures et à laquelle sont

Plus en détail

Communauté d agglomération de Caen la mer Programme Local de l Habitat 2010-2015

Communauté d agglomération de Caen la mer Programme Local de l Habitat 2010-2015 Communauté d agglomération de Caen la mer Programme Local de l Habitat 2010-2015 Règlement précisant le champ d application, les modalités de calcul et les conditions de versements des aides financières

Plus en détail

COMMISSION COMMUNE DE SUIVI DES TRANSFERTS DE PERSONNELS --------- Ministère de la fonction publique

COMMISSION COMMUNE DE SUIVI DES TRANSFERTS DE PERSONNELS --------- Ministère de la fonction publique COMMISSION COMMUNE DE SUIVI DES TRANSFERTS DE PERSONNELS SESSION DU 7 SEPTEMBRE 2005 --------- Ministère de la fonction publique Projet de décret relatif au détachement sans limitation de durée des fonctionnaires

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES FIXANT LES CLAUSES ET CONDITIONS APPLICABLES A LA CONCESSION DE GRE A GRE DES TERRAINS NUS CONFIES EN GESTION A L ANIREF PREAMBULE

CAHIER DES CHARGES FIXANT LES CLAUSES ET CONDITIONS APPLICABLES A LA CONCESSION DE GRE A GRE DES TERRAINS NUS CONFIES EN GESTION A L ANIREF PREAMBULE CAHIER DES CHARGES FIXANT LES CLAUSES ET CONDITIONS APPLICABLES A LA CONCESSION DE GRE A GRE DES TERRAINS NUS CONFIES EN GESTION A L ANIREF PREAMBULE Le présent cahier des charges fixe, conformément aux

Plus en détail

GUIDE DE VENTE Les étapes pour réussir votre transaction immobilière

GUIDE DE VENTE Les étapes pour réussir votre transaction immobilière GUIDE DE VENTE Les étapes pour réussir votre transaction immobilière Junot.fr Ce guide détaille l ensemble du processus de vente : de la première étape de l estimation jusqu à la signature définitive.

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 30 MAI 2012 MONTPELLIER. www.veoliaeau.fr

DOSSIER DE PRESSE 30 MAI 2012 MONTPELLIER. www.veoliaeau.fr DOSSIER DE PRESSE 30 MAI 2012 MONTPELLIER www.veoliaeau.fr Sommaire 1. La nouvelle relation client de Veolia Eau page 3 2. Les étapes clés de la relation clientèle en France page 6 3. Les outils de la

Plus en détail

Propositions du RCLALQ Modifications des certaines dispositions du règlement 634 Thème 3

Propositions du RCLALQ Modifications des certaines dispositions du règlement 634 Thème 3 Propositions du RCLALQ Modifications des certaines dispositions du règlement 634 Thème 3 Régie de l énergie R-3439-2000 17 avril 2001 La demande d abonnement Proposition 1 : Les renseignements personnels

Plus en détail

REGLEMENT COBAC R-93/09 RELATIF AUX MODIFICATIONS DE SITUATION DES ETABLISSEMENTS DE CREDIT

REGLEMENT COBAC R-93/09 RELATIF AUX MODIFICATIONS DE SITUATION DES ETABLISSEMENTS DE CREDIT REGLEMENT COBAC R-93/09 RELATIF AUX MODIFICATIONS DE SITUATION DES ETABLISSEMENTS DE CREDIT La Commission Bancaire de l Afrique Centrale, Vu la Convention du 16 octobre 1990 portant création d une Commission

Plus en détail

NOR/INT/B/00/00182/C le 7 août 2000 LE MINISTRE DE L INTERIEUR ***

NOR/INT/B/00/00182/C le 7 août 2000 LE MINISTRE DE L INTERIEUR *** Direction Générale de l Administration Direction de l Administration Territoriale et des Affaires Politiques Sous-Direction de l Administration Territoriale Direction Générale des Collectivités Locales

Plus en détail

TERRITOIRE D ORANGE RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (SPANC)

TERRITOIRE D ORANGE RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (SPANC) TERRITOIRE D ORANGE RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (SPANC) Exercice 2014 1. PRESENTATION GENERALE DU SERVICE La compétence assainissement non

Plus en détail

APPROBATION DU COMPTE ADMINISTRATIF 2006

APPROBATION DU COMPTE ADMINISTRATIF 2006 APPROBATION DU COMPTE ADMINISTRATIF 2006 Délibération n 2007.05 Vu le Code Général des Collectivités Territoriales et notamment ses articles L.1612-12, L.2121-14, L.2121-31, L.2122-21, L.2343-1 et 2, Siégeant

Plus en détail

MUNICIPALITE DE PAYERNE

MUNICIPALITE DE PAYERNE MUNICIPALITE DE PAYERNE Au Conseil Communal de Payerne : Préavis n 02/2014 Objet du préavis Vente à FarmImmo SA de la parcelle RF n 2175 de 4321 m 2 sise en «Vuaz Vauchy» Municipalité de Payerne / Préavis

Plus en détail

Le vote et l exécution du budget

Le vote et l exécution du budget Le vote et l exécution du budget G E S T I O N Le budget primitif est un acte ayant valeur d autorisation prévisionnelle. Il devrait donc être voté avant le début de l exercice auquel il s applique, c

Plus en détail

Règlement intérieur de la FFII France

Règlement intérieur de la FFII France Règlement intérieur de la FFII France (version 1 - février 2006) Préambule Conformément aux statuts de l Association «FFII France», dite également FFII.fr, le règlement intérieur est établi par le Conseil

Plus en détail

Rapport de recherche Enquête auprès des médecins Mourir dans la dignité

Rapport de recherche Enquête auprès des médecins Mourir dans la dignité Rapport de recherche Enquête auprès des médecins Mourir dans la dignité Mai 2013 2 Léger a été mandaté par l Association médicale du Québec pour réaliser une étude auprès des médecins du Québec afin de

Plus en détail

2014 DLH 1251 Location des propriétés communales 7, passage Brûlon et 10-10s, passage Driancourt (12e) à la RIVP-Bail emphytéotique.

2014 DLH 1251 Location des propriétés communales 7, passage Brûlon et 10-10s, passage Driancourt (12e) à la RIVP-Bail emphytéotique. Direction du logement et de l habitat Service d administration d immeubles 2014 DLH 1251 Location des propriétés communales 7, passage Brûlon et 10-10s, passage Driancourt (12e) à la RIVP-Bail emphytéotique.

Plus en détail

VOUS ALLEZ ACQUÉRIR UN LOGEMENT EN COPROPRIÉTÉ

VOUS ALLEZ ACQUÉRIR UN LOGEMENT EN COPROPRIÉTÉ c h a p i t r e 1 VOUS ALLEZ ACQUÉRIR UN LOGEMENT EN COPROPRIÉTÉ A Précautions avant d acheter Vous venez de visiter un appartement situé dans un immeuble en copropriété qui vous plaît à tous points de

Plus en détail

STATUTS. Association CITY BIEL BIENNE

STATUTS. Association CITY BIEL BIENNE STATUTS Association CITY BIEL BIENNE Statuts de l association CITY BIEL BIENNE 1. Non / Siège / But Art. 1 «CITY BIEL BIENNE» est une association au sens de l art. 60 CC dont le siège est à Bienne. Art.

Plus en détail

Avez-vous des prédispositions à manipuler votre entourage?

Avez-vous des prédispositions à manipuler votre entourage? I Avez-vous des prédispositions à manipuler votre entourage? Le milieu interne de l entreprise est un milieu où la négociation est nécessaire et permanente. On a besoin de convaincre son équipe et ses

Plus en détail

Département du Puy de Dôme COMMUNE D ISSOIRE. Document de présentation. Ensemble immobilier disponible 45 Rue Jean Bigot 63500 ISSOIRE

Département du Puy de Dôme COMMUNE D ISSOIRE. Document de présentation. Ensemble immobilier disponible 45 Rue Jean Bigot 63500 ISSOIRE Département du Puy de Dôme COMMUNE D ISSOIRE Document de présentation Ensemble immobilier disponible 45 Rue Jean Bigot 63500 ISSOIRE 1 Situation : Il s agit d un ensemble immobilier destiné à recevoir

Plus en détail

Préavis municipal no 06.2010. Achat du bâtiment de La Poste, Grand Rue 7 au Lieu, déménagement des bureaux communaux et création d une agence postale

Préavis municipal no 06.2010. Achat du bâtiment de La Poste, Grand Rue 7 au Lieu, déménagement des bureaux communaux et création d une agence postale Au Conseil communal du Lieu Le Lieu, le 17 mai 2010 Préavis municipal no 06.2010 Achat du bâtiment de La Poste, Grand Rue 7 au Lieu, déménagement des bureaux communaux et création d une agence postale

Plus en détail

ANNEXE 1 : DISPOSITIFS AFR 2014-2020 ET METHODE D ELABORATION DU ZONAGE

ANNEXE 1 : DISPOSITIFS AFR 2014-2020 ET METHODE D ELABORATION DU ZONAGE ANNEXE 1 : DISPOSITIFS AFR 2014-2020 ET METHODE D ELABORATION DU ZONAGE Les lignes directrices AFR 2014-2020, adoptées par la Commission européenne le 19 juin 2013, prévoient certes une augmentation de

Plus en détail

Préavis pour l'octroi d'un crédit d'étude en vue de la révision du plan général d'affectation (PGA) Commune de LAVEY-MORCLES

Préavis pour l'octroi d'un crédit d'étude en vue de la révision du plan général d'affectation (PGA) Commune de LAVEY-MORCLES Commune de LAVEY-MORCLES Préavis de la Municipalité au Conseil communal N 09/2015 Préavis pour l'octroi d'un crédit d'étude en vue de la révision du plan général d'affectation (PGA) Lavey, le 30 juillet

Plus en détail

L Association Communale de Chasse Agréée

L Association Communale de Chasse Agréée L Association Communale de Chasse Agréée (A.C.C.A.) La connaissez-vous vraiment? Après 40 ans d existence, les A.C.C.A sont toujours tournées vers l avenir. Illustrant les nouvelles donnes environnementales,

Plus en détail

L Association Communale de Chasse Agréée

L Association Communale de Chasse Agréée L Association Communale de Chasse Agréée (A.C.C.A.) La connaissez-vous vraiment? Après 40 ans d existence, les A.C.C.A sont toujours tournées vers l avenir. Illustrant les nouvelles donnes environnementales,

Plus en détail

1309-14 2. Lecture et adoption de l ordre du jour. Il est proposé par madame Julie Bérubé et unanimement résolu d adopter l ordre du jour.

1309-14 2. Lecture et adoption de l ordre du jour. Il est proposé par madame Julie Bérubé et unanimement résolu d adopter l ordre du jour. CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE LA PAROISSE DE SAINT-LÉANDRE Procès-verbal de la séance extraordinaire du conseil de la Paroisse de Saint-Léandre, tenue le 25 septembre 2013, à la salle municipale

Plus en détail

Philippe TOCQUEVILLE - Nicolas MELON. - Notaires Associés d'une Société Titulaire d'un Office Notarial -

Philippe TOCQUEVILLE - Nicolas MELON. - Notaires Associés d'une Société Titulaire d'un Office Notarial - Elaboré en Mars 2008. Modifications éventuelles : nous contacter. Philippe TOCQUEVILLE - Nicolas MELON - Notaires Associés d'une Société Titulaire d'un Office Notarial - 9 Rue des Arènes BP 95236 49052

Plus en détail

MODÈLE: ACCORD RELATIF À L EMPLOI DES SENIORS

MODÈLE: ACCORD RELATIF À L EMPLOI DES SENIORS MODÈLE: ACCORD RELATIF À L EMPLOI DES SENIORS ENTRE L Association. dont le siège social est situé.., représentée par M.. en sa qualité de.., ET L organisation syndicale représentée par M.., en sa qualité

Plus en détail

PROJET DE CONVENTION DE MANDAT

PROJET DE CONVENTION DE MANDAT PROJET DE CONVENTION DE MANDAT ÉQUIPEMENT DES SALLES SERVEURS DE LA COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION DU GRAND DOLE ET DE LA VILLE DE DOLE DANS LE CADRE D UN SYSTÈME D INFORMATION MUTUALISÉ ENTRE La Communauté

Plus en détail

CHARTE de la Commune Nouvelle de Semblançay - Saint Antoine du Rocher

CHARTE de la Commune Nouvelle de Semblançay - Saint Antoine du Rocher CHARTE de la Commune Nouvelle de Semblançay - Saint Antoine du Rocher La présente charte a pour but d indiquer les principes fondateurs qui président à la création de la commune nouvelle. Les Communes

Plus en détail

DOCUMENT D QUESTIONS SUR LA FISCALITÉ SCOLAIRE À LA SUITE DES MODIFICATIONS APPORTÉES À LA LOI SUR L INSTRUCTION PUBLIQUE EN 2006

DOCUMENT D QUESTIONS SUR LA FISCALITÉ SCOLAIRE À LA SUITE DES MODIFICATIONS APPORTÉES À LA LOI SUR L INSTRUCTION PUBLIQUE EN 2006 DOCUMENT D QUESTIONS SUR LA FISCALITÉ SCOLAIRE À LA SUITE DES MODIFICATIONS APPORTÉES À LA LOI SUR L INSTRUCTION PUBLIQUE EN 2006 AVRIL 2012 Les questions liées à l application de l étalement seront traitées

Plus en détail

VENTE PAR APPEL D OFFRES SOUS PLIS CACHETES. 27 bis RUE VICTOR HUGO 88000 EPINAL

VENTE PAR APPEL D OFFRES SOUS PLIS CACHETES. 27 bis RUE VICTOR HUGO 88000 EPINAL VENTE PAR APPEL D OFFRES SOUS PLIS CACHETES d un bien immobilier, propriété du Département des Vosges, situé : 27 bis RUE VICTOR HUGO 88000 EPINAL AVIS D APPEL A CANDIDATURE I OBJET Le Département des

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Rénovation de l Hôtel de Ville. Ville de Cran-Gevrier. Rénovation de l hôtel de ville : il est temps!

DOSSIER DE PRESSE. Rénovation de l Hôtel de Ville. Ville de Cran-Gevrier. Rénovation de l hôtel de ville : il est temps! Le 03 Juillet 2014 Ville de Cran-Gevrier Service Communication Tél.04 50 88 67 04 DOSSIER DE PRESSE Rénovation de l Hôtel de Ville Rénovation de l hôtel de ville : il est temps! Construit en 1969, le bâtiment

Plus en détail

Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève,

Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève, Loi sur l application de la loi fédérale sur les chemins pour piétons et les chemins de randonnée pédestre L 1 60 du 4 décembre 1998 (Entrée en vigueur : 6 février 1999) Le GRAND CONSEIL de la République

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 22 JANVIER 2015 EXPOSE DES MOTIFS

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 22 JANVIER 2015 EXPOSE DES MOTIFS SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 22 JANVIER 2015 POINT URBANISME ZAC Ivry-Confluences Garantie communale accordée à SADEV94 pour un montant de 40 M EXPOSE DES MOTIFS Par délibération en date du 15 février

Plus en détail

DIRECTIVES ET NORMES EN MATIÈRE DE PRINCIPE

DIRECTIVES ET NORMES EN MATIÈRE DE PRINCIPE Les versions actuelles des documents approuvés sont mises à jour en ligne. Les copies imprimées ne sont pas contrôlées. Page 1 de 5 DIRECTIVES ET NORMES EN MATIÈRE DE PRINCIPE ADMINISTRATEURS, DIRIGEANTS,

Plus en détail

Politique sur les critères et modalités d admission, d inscription et de transfert des élèves du préscolaire, du primaire et du secondaire

Politique sur les critères et modalités d admission, d inscription et de transfert des élèves du préscolaire, du primaire et du secondaire Politique sur les critères et modalités d admission, d inscription et de transfert des élèves du préscolaire, du primaire et du secondaire ϖϖϖϖϖ ϖ Service : Services éducatifs jeunes Code d identification

Plus en détail

SÉNAT PROPOSITION DE LOI

SÉNAT PROPOSITION DE LOI N 467 SÉNAT SESSION ORDINAIRE DE 2015-2016 Enregistré à la Présidence du Sénat le 14 mars 2016 PROPOSITION DE LOI visant à garantir la mixité sociale aux abords des gares du Grand Paris Express, PRÉSENTÉE

Plus en détail

Fondation communale du Grand-Saconnex pour le Logement STATUTS

Fondation communale du Grand-Saconnex pour le Logement STATUTS Fondation communale du Grand-Saconnex pour le Logement Préambule STATUTS Dans les présents statuts, toute dénomination de personne, de statut ou de fonction, recouvre l homme ou la femme. La forme féminine

Plus en détail

Dossier en ligne. Guide destiné au responsable de la gestion des accès

Dossier en ligne. Guide destiné au responsable de la gestion des accès Dossier en ligne Guide destiné au responsable de la gestion des accès Table des matières 1. GÉNÉRALITÉS... 3 1.1 Rôle du responsable de la gestion des accès... 3 1.2 Besoin d un code d utilisateur pour

Plus en détail

Evaluer votre bien ESTIMATION STATISTIQUE FIABLE. Se détacher de la valeur sentimentale que. Connectez-vous sur www.immoprix.fr, site MARCHE LOCAL

Evaluer votre bien ESTIMATION STATISTIQUE FIABLE. Se détacher de la valeur sentimentale que. Connectez-vous sur www.immoprix.fr, site MARCHE LOCAL 1 Evaluer votre bien ESTIMATION Se détacher de la valeur sentimentale que l on porte à son bien est la véritable difficultéde de la transaction entre particuliers. De plus, comment estimer de façon précise

Plus en détail

Délibération au Conseil Municipal du lundi 21 mars 2011

Délibération au Conseil Municipal du lundi 21 mars 2011 7 Délibération au Conseil Municipal du lundi 21 mars 2011 PRU Neuhof : consultation de promoteurs - vente d'un terrain rue des Linottes. Le projet de rénovation urbaine prévoit une action globale sur l

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 21 NOVEMBRE 2013

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 21 NOVEMBRE 2013 SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 21 NOVEMBRE 2013 POINT CULTURE Centre Dramatique National du Val-de-Marne Implantation du TQI/CDN du Val-de-Marne en préfiguration à la Manufacture des Œillets Plan de financement

Plus en détail

1. Accédez au site internet de l école Fadette à l adresse suivante : www.fadette.cssh.qc.ca. 2. Vous atteindrez la page suivante :

1. Accédez au site internet de l école Fadette à l adresse suivante : www.fadette.cssh.qc.ca. 2. Vous atteindrez la page suivante : Procédure d utilisation : Module 7 Motiver les absences 2014-2015 et les retards 2014-10-02 1. Accédez au site internet de l école Fadette à l adresse suivante : www.fadette.cssh.qc.ca 2. Vous atteindrez

Plus en détail

REGLEMENT D ATTRIBUTION DES PLACES EN ETABLISSEMENTS D ACCUEIL DE JEUNES ENFANTS

REGLEMENT D ATTRIBUTION DES PLACES EN ETABLISSEMENTS D ACCUEIL DE JEUNES ENFANTS REGLEMENT D ATTRIBUTION DES PLACES EN ETABLISSEMENTS D ACCUEIL DE JEUNES ENFANTS Délibération du 18 février 2013 Service Petite Enfance Année 2013 1 SOMMAIRE 1 LES CONDITIONS D ACCUEIL 2 LES CONDITIONS

Plus en détail

SYNDICAT DES OBTENTEURS DE VARIETES FOURRAGERES S T A T U T S TITRE I. But et composition du Syndicat SYNDICAT DES OBTENTEURS DE VARIETES FOURRAGERES

SYNDICAT DES OBTENTEURS DE VARIETES FOURRAGERES S T A T U T S TITRE I. But et composition du Syndicat SYNDICAT DES OBTENTEURS DE VARIETES FOURRAGERES SYNDICAT DES OBTENTEURS DE VARIETES FOURRAGERES S T A T U T S TITRE I But et composition du Syndicat ARTICLE 1 er Entre ceux qui adhérent aux présents statuts et seront admis, il est créé, conformément

Plus en détail

V I L L E D E C H A T E L - ST- D E N I S

V I L L E D E C H A T E L - ST- D E N I S V I L L E D E C H A T E L - ST- D E N I S Message pour le Conseil général No. 21 Objet : Installation de la société Marvinpac SA au «Pré aux Oies» - Achat de la parcelle 6818 Crédit d investissement -

Plus en détail

CONVENTION DE PRESENTATION (article L. 222-16 du Code du sport)

CONVENTION DE PRESENTATION (article L. 222-16 du Code du sport) CONVENTION DE PRESENTATION (article L. 222-16 du Code du sport) ENTRE Madame/Monsieur, domicilié(e), Ressortissant de, Etat non membre de l Union européenne et non partie à l accord sur l Espace économique

Plus en détail

Loi modifiant la loi concernant la constitution de la Fondation immobilière de la Ville d'onex (11494) PA 453.00 PA 453.01

Loi modifiant la loi concernant la constitution de la Fondation immobilière de la Ville d'onex (11494) PA 453.00 PA 453.01 Loi modifiant la loi concernant la constitution de la Fondation immobilière de la Ville d'onex (11494) PA 453.00 du 14 novembre 2014 Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève, vu l'article

Plus en détail

Charte pour la production de logements sociaux dans les opérations de la promotion privée.

Charte pour la production de logements sociaux dans les opérations de la promotion privée. Charte pour la production de logements sociaux dans les opérations de la promotion privée. Mise en œuvre des secteurs de diversité sociale Inscrits au PLU Entre : La Communauté Urbaine de Bordeaux, représentée

Plus en détail

Appui à la mise en place (ou à l amélioration) d un dispositif interne de suivi évaluation

Appui à la mise en place (ou à l amélioration) d un dispositif interne de suivi évaluation Appui à la mise en place (ou à l amélioration) d un dispositif interne de suivi évaluation Finalité : Place dans le cycle du projet : Favoriser le pilotage de projets au cours de leur mise en œuvre. 1

Plus en détail

ACTE D ENGAGEMENTS RECIPROQUES ENTRE LES ASSOCIATIONS MEMBRES DE BAZNAT

ACTE D ENGAGEMENTS RECIPROQUES ENTRE LES ASSOCIATIONS MEMBRES DE BAZNAT ACTE D ENGAGEMENTS RECIPROQUES ENTRE LES ASSOCIATIONS MEMBRES DE BAZNAT 1/ Les différents utilisateurs de BazNat Administrateur principal de BazNat : l administrateur principal de BazNat est l association

Plus en détail

PRÉSENTATION Structurer le dialogue de gestion au service de la démarche stratégique

PRÉSENTATION Structurer le dialogue de gestion au service de la démarche stratégique PRÉSENTATION Structurer le dialogue de gestion au service de la démarche stratégique Le dialogue de gestion est un processus d échange entre la direction et les chefs de pôles et/ou de structures internes

Plus en détail

Fédération des fournisseurs d accès à Internet <mot a trouver> dite «Fédération FDN» Statuts. Article 1- Nom de l association

Fédération des fournisseurs d accès à Internet <mot a trouver> dite «Fédération FDN» Statuts. Article 1- Nom de l association Fédération des fournisseurs d accès à Internet dite «Fédération FDN» Statuts Article 1- Nom de l association Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association, régie

Plus en détail

CONTRAT TYPE DE TRAVAUX Date

CONTRAT TYPE DE TRAVAUX Date Madame, Monsieur, CONTRAT TYPE DE TRAVAUX Date Réf. : / / [INSÉRER LE NUMÉRO ET L INTITULÉ DU PROJET]] Le Programme des Nations Unies pour le développement (ci-après dénommé le «PNUD»), souhaite engager

Plus en détail

Compte-rendu du Conseil Municipal du mardi 08 septembre 2015

Compte-rendu du Conseil Municipal du mardi 08 septembre 2015 Compte-rendu du Conseil Municipal du mardi 08 septembre 2015 L an deux mil quinze, le 08 septembre à 20h, le Conseil Municipal, légalement convoqué par M. Yves CHERON, Maire, en date du 03 septembre 2015,

Plus en détail

Convention de portage foncier. Agence foncière de Loire-Atlantique Commune / EPCI de.

Convention de portage foncier. Agence foncière de Loire-Atlantique Commune / EPCI de. Convention de portage foncier Commune / EPCI de. 1 / 9 ENTRE : L, ayant son siège social sis Hôtel du Département 3, quai Ceineray à Nantes, représentée par son Directeur, Monsieur.(nom et prénom), demeurant

Plus en détail

FORMATION GÉNÉRALE AUX ADULTES

FORMATION GÉNÉRALE AUX ADULTES FORMATION GÉNÉRALE AUX ADULTES MISE À JOUR DE LA LISTE DE RAPPEL PAR SPÉCIALITÉ Proposition d amendements à la clause 11-2.09 24 mai 2012 11-2.09 DISPOSITIONS RELATIVES À L ENGAGEMENT D ENSEIGNANTES ET

Plus en détail

Management et leadership

Management et leadership Formation Management et leadership Les outils du management : du stratégique à l opérationnel Règlement de formation Le présent règlement entre en vigueur le 1 er février 2012. Il remplace et annule toute

Plus en détail

CONSTITUTION DES DOSSIERS DE DEMANDE DE SUBVENTION

CONSTITUTION DES DOSSIERS DE DEMANDE DE SUBVENTION CONSTITUTION DES DOSSIERS DE DEMANDE DE SUBVENTION 1) Dépôt des demandes : MODE D EMPLOI Les demandes de subvention au titre de l aide aux communes, ainsi que toutes pièces constitutives des dossiers,

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR L ACCOMPAGNEMENT DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC DE 5ÈME CATÉGORIE AUX NOUVELLES NORMES D ACCESSIBILITÉ

CAHIER DES CHARGES POUR L ACCOMPAGNEMENT DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC DE 5ÈME CATÉGORIE AUX NOUVELLES NORMES D ACCESSIBILITÉ CAHIER DES CHARGES POUR L ACCOMPAGNEMENT DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC DE 5ÈME CATÉGORIE AUX NOUVELLES NORMES D ACCESSIBILITÉ 1. CONTEXTE La loi du 11 février 2005 exprime le principe «d accès

Plus en détail