Séance du mardi 27 mars h15

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Séance du mardi 27 mars 2007. 20h15"

Transcription

1 CONSEIL COMMUNAL AUBONNE Séance du mardi 27 mars h15 Présidence Secrétaire Scrutateurs M. Nicolas Suter Mme Rose-Marie Regidor M. Valentin Muller M. Franco Frongillo 41 Conseillers répondent à l appel. Sont absents et se sont fait excuser : Mmes Nicole Arni, Elke Chapuisod, MM. Nicolas Rosat, Jean-Pierre Rittener, Dominique Creta, Charles Gabella, Guy Maurer, Valdo Arnera, Patrice Ansermet. Le quorum étant atteint, le président ouvre la séance en invoquant la bénédiction divine sur les travaux de l assemblée. Le président propose une modification de l'ordre du jour, soit ajouter en point 7 "Information sur l'esplanade". L'ordre du jour modifié est adopté à l'unanimité. 1. Adoption du procès-verbal de la séance du 20 février 2007 Le procès-verbal de la séance du 20 février 2007 est adopté sans modification à la majorité (2 abstentions). 2. Communications du bureau Le bureau a reçu les remerciements de MM. Henri Piguet, Olivier Burnet et Philippe Cretegny, fleuris à l'occasion de leurs anniversaires. Le président relève que le dépouillement des élections cantonales s est très bien déroulé et il remercie le bureau électoral. Par ailleurs, il félicite M. Jean Guignard pour sa belle élection. M. Guignard, chaleureusement applaudi, remercie l'assemblée. 1

2 3. Réponse au postulat Jotterand M. le Syndic Pierre-Alain Blanc donne lecture de la réponse de la Municipalité au postulat Jotterand. En conclusion, la Municipalité prie les Conseillers de considérer que la Municipalité a répondu au postulat Jotterand par l intermédiaire du document «Objectifs législature » annexé au rapport. Le président ouvre la discussion. M. Philippe Baudin est déçu de cette réponse. Les objectifs sont trop généraux et les moyens nécessaires à leur réalisation ne sont pas abordés. Il regrette que la Municipalité n'ait pas saisi l'opportunité offerte par le postulat de réaffirmer le leadership régional d Aubonne, qui doit rester un modèle pour les communes environnantes. En tant qu'ardent défenseur du cœur de la Côte, M. le Syndic est désappointé par la position de M. Baudin. Il est clairement mentionné au point 1b que la Municipalité souhaite s'engager de manière active dans la mise en place et l'organisation du nouveau district. M. Blanc fait partie du comité d'organisation du nouveau district de Morges qui organise les premières assises le 5 mai prochain. De belles perspectives se manifestent par rapport au futur district, la commune de Morges ayant très bien accueilli Aubonne et les communes du pied du Jura. M. Jean-Pierre Jotterand remercie M. Baudin pour ses propos. Il précise qu'il aurait souhaité que ce qui a été émis en termes politiques dans le document ait été décliné en objectifs administratifs, soit listing et planification des actions à entreprendre pour atteindre le but fixé. M. Jotterand prend acte de la prise de position de la Municipalité. Il la remercie d'avoir fait l'effort de préparer ce document, qu'il considère comme un programme de législature et qui le laisse sur sa faim. M. le Syndic rappelle que des objectifs de législature avaient déjà été présentés au Conseil en Les 18 sujets définis pour cette législature sont un condensé des objectifs que chaque Municipal s est fixé pour son dicastère. La volonté de la Municipalité est de s efforcer de les atteindre. M. Blanc relève que la théorie des objectifs demande un suivi et un contrôle difficiles à assumer sans avoir des appuis. En outre, il fait remarquer que les détails de certains travaux en cours ne peuvent être divulgués tant que les tractations ne sont pas officielles. Le président fait voter l assemblée. A la majorité (4 avis contraires, 8 abstentions), la réponse de la Municipalité est acceptée par le Conseil. 4. Rapport de la commission "Restauration de l'écrin de verdure de la Vieille Ville d'aubonne" - Préavis municipal n 2/07 M. Olivier Burnet donne lecture du rapport de la commission et présente un plan de situation. M. Jean-Pierre Jotterand donne lecture du rapport de la commission des finances. En conclusion, la CoFin préavise favorablement pour l'octroi du crédit de Fr. 104'000.- demandé. En conclusion, la commission, dans sa formation incorpore, à l'unanimité, propose aux Conseillers de voter le décret suivant : 2

3 Le Conseil communal d'aubonne 1. autorise la Municipalité à réaliser la restauration de l'écrin de verdure de la Vieille Ville d'aubonne; 2. accorde un crédit de Fr. 104'000.- pour ce projet, à amortir sur 10 ans, dès le budget 2008; 3. autorise la Municipalité à porter au budget de fonctionnement le montant annuel de Fr. 28'000.- dès 2008, pour 10 ans, comme charges induites par le projet; 4. autorise la Municipalité à prélever le montant du crédit sur la trésorerie courante ou, si nécessaire, à recourir à l'emprunt de tout ou partie du montant aux meilleures conditions. Le président ouvre la discussion. M. le Municipal Muller répond à Mme Sandra Linder que le refus d un privé à adhérer à cette réalisation poserait un problème, ce projet n ayant de sens que s il est fait globalement. M. Muller relève toutefois que les contacts actuels sont constructifs et positifs. Ce projet est également une manière favorable pour les privés de remettre en état leur parcelle, ce qu ils pourraient difficilement faire individuellement. M. Burnet confirme à Mme Denise Imesch qu après 10 ans, du point de vue sylvicole, l essentiel des plantations a pris forme ; toutefois, l entretien de la zone durera bien au-delà. Après ce terme, il pourrait y avoir de nouvelles négociations à entamer, selon l évolution des propriétaires. Le président fait voter l assemblée qui, à l unanimité, adopte les conclusions du rapport de la commission. M. le Municipal Muller remercie le Conseil pour son soutien. Ce beau projet, porteur en terme d image pour Aubonne, a été remarqué par le canton qui octroie un crédit exceptionnel de Fr. 100' Préavis municipal n 3/07 - Participation à la conduite de liaison des réseaux Valgaz SA / Cosvegaz SA et à la société Germanier Eco Recyclage SA M. le Municipal Luc-Etienne Rossier donne lecture du préavis municipal. En conclusion, la Municipalité prie les Conseillers de voter le décret suivant : Le Conseil communal d'aubonne 1. autorise la Municipalité à participer à l'augmentation du capital actions de la société Germanier Eco Recyclage SA à hauteur de Fr. 3'500.- et à payer un agio sur titres de Fr. 146'500.-; 2. autorise la Municipalité à créer une conduite de liaison à Lavigny entre l'installation de la société précitée et le réseau S.I. Aubonne; 3. accorde un crédit de Fr. 150'000.- pour l'opération "biogaz" dont l'agio sera amorti en 5 ans. La première fois, le montant de Fr. 29'300.- sera porté aux comptes 2007, alors que pour les années 2008 à 2011, le même montant sera inclus au budget de fonctionnement; 3

4 4. accorde un crédit de Fr. 157'500.- pour la création de la conduite de liaison. Le montant de l'amortissement sera prélevé du fonds de réserve y relatif (compte n Fds réserve : renouvellement SI Gaz) dont le solde au bilan au 31 décembre 2006 est de Fr. 3'226'088.05; 5. autorise la Municipalité à prélever cette somme sur la trésorerie courante ou, si nécessaire, recourir à l'emprunt de tout ou partie du montant aux meilleures conditions. Cet objet est transmis à une commission de cinq membres nommée par le bureau, soit : MM. Michel Crottaz, Charles Gabella, Philippe Rossier, Michel Favre, Jean-Marie Page. Suppléants : MM. Giovanni De Pasquale et Edgar Félix. 6. Préavis municipal n 4/07 - Extension du réseau de gaz à la route du Bois Elysée M. le Municipal Luc-Etienne Rossier donne lecture du préavis municipal. En conclusion, la Municipalité prie les Conseillers de voter le décret suivant : Le Conseil communal d'aubonne 1. autorise la Municipalité à procéder à l'extension du réseau de gaz à la route du Bois Elysée; 2. accorde un crédit de Fr. 175'000.- TTC, participations de tiers non déduites, amorti en 10 ans dès le budget 2008; 3. autorise la Municipalité à prélever cette somme sur la trésorerie courante ou, si nécessaire, à recourir à l'emprunt de tout ou partie du montant aux meilleures conditions. Cet objet est transmis à une commission de cinq membres nommée par le bureau, soit : MM. Olivier Tardy, Jean Guignard, Gottfried Roth, Franco Frongillo, Marc-Henri Vallon. Suppléants : MM. Luc Chevalaz et Dominique Creta. 7. Information sur l'esplanade M. le Syndic Pierre-Alain Blanc apporte des précisions au sujet des problèmes financiers pour la cuisine de l Esplanade. Mise sous pression dans la gestion du temps pour établir le préavis y relatif (date limite imposée par l'inspection des denrées alimentaires du Laboratoire cantonal et utilisation de la période de fermeture hivernale du restaurant), la Municipalité plaide coupable à tous les niveaux. Elle se repent d'avoir mal interprété le poste de la ventilation en oubliant qu'à la ventilation des hottes de la cuisine s'ajoute les ventilations extérieures conduisant les odeurs vers les toits et la récupération de la chaleur évacuée, d'avoir cru les chiffres budgétés par les divers intervenants, de n'avoir pas saisi l'opportunité des questions de la commission ad hoc et d'avoir mal communiqué lors de la présentation du problème lors de la dernière séance du Conseil. La Municipalité regrette vivement que le Conseil communal ait le sentiment d'avoir été floué. Le prix réel de la rénovation complète de la cuisine sera d'environ Fr. 585'000.-; la différence de 4

5 Fr. 100'000.- est le prix de la ventilation extérieure. Durant les deux mois de fermeture, M. Trouillot a relooké le restaurant à hauteur de Fr. 150'000.- à ses frais. La Municipalité a pris les mesures suivantes : - informer immédiatement la CoFin - convoquer le fournisseur de la cuisine et M. Trouillot pour obtenir une participation financière qui se négocie actuellement - négocier le nouveau loyer avec M. Trouillot selon le bail établi - engager l'architecte M. Guy Mercier pour établir les devis de restauration de l'ensemble de l'esplanade selon les vœux du Conseil communal - profiter de ce futur préavis pour mettre à l'enquête la ventilation extérieure qui pour l'instant est provisoire. M. le Syndic termine en faisant observer que toutes ces démarches obligatoires et qui paraissent disproportionnées sont bien heureusement largement en adéquation avec la qualité du restaurant de l'esplanade. M. Jean-Pierre Jotterand fait part d une mise au point de la CoFin au sujet de ce dépassement de crédit. En préambule, il relève la manière singulière dont cette affaire a été traitée par la Municipalité, provoquant des remous au sein de l'autorité délibérante et parmi la population. Il rappelle les faits et regrette qu'une fois de plus, le Conseil communal ait été mis devant le fait accompli par la Municipalité qui a présenté un projet manifestement incomplet. La Municipalité a fait preuve d'impréparation et de précipitation tout au long de cette malheureuse affaire. La CoFin souhaite vivement que, désormais, par respect de la gestion des finances publiques, toutes les mesures nécessaires soient prises par la Municipalité pour éviter le renouvellement d'une telle situation (étude préalable approfondie, appel à des spécialistes pour contrôler les offres, rédaction de contrats, application des procédures d'adjudication, etc.). La CoFin suggère qu'à l'avenir les règles de procédure soient impérativement respectées; les préavis comprenant un investissement devront être documentés par la production de tous les documents utiles (devis signés émanant au minimum de trois partenaires, projets de contrats d'entreprise le cas échéant, conditions de paiement, etc.). En conclusion, M. Jotterand rappelle que l'autorité délibérante représente la population aubonnoise, qui assure pour une part essentielle le financement du fonctionnement de la Commune et qui est en droit d'attendre de ses édiles une gestion responsable des deniers publics, en l'occurrence la présentation de projets d'investissement complets et précis en concordance avec les objectifs à atteindre et les coûts à engager. Pour M. le Syndic, certaines affirmations ne sont pas tout à fait exactes. Il confirme que la Municipalité n'a pas pu travailler dans de bonnes conditions eu égard aux délais. L'option de ne pas prendre d'architecte (économie d'environ Fr. 50'000.-) s'est finalement révélée être une mauvaise décision; l'oubli n'aurait certainement pas échappé à un professionnel. M. Blanc souligne qu'il ne s'agit pas d'un dépassement dû à des prix mal calculés mais bien de l'oubli d'un poste complet "ventilation extérieure". La ventilation figurant dans le préavis est pour la hotte de la cuisine et concerne Ginox, alors que la ventilation extérieure est fournie par l'entreprise Von Auw. Pour sa part, M. Trouillot a reconnu que, dans le cadre du suivi des travaux, il avait également manqué d'attention. Au sujet du dépassement de Fr. 100'000.-, M. le Syndic fait savoir que la Municipalité a obtenu des promesses (de la part de Ginox entre autres) pour un quart de la somme et que ce montant n a pas encore été déduit. M. le Syndic reconnaît que M. Mamin et toute la Municipalité, solidaire, portent une certaine responsabilité. Toutefois, c'est en toute honnêteté et conscience qu ils étaient persuadés que le préavis était complet et M. Blanc souhaite que le Conseil comprenne qu'il n'y avait de leur part aucune intention de cacher quoi que ce soit. Les compétences et la bonne 5

6 renommée du restaurateur lui permettront d'assumer l'augmentation de la location, prévue par une clause du bail stipulant une adaptation du loyer selon le coût de la cuisine. Une somme minimale de Fr. 200'000.- sera ainsi assumée par le loyer de M. Trouillot. M. Jotterand comprend le problème des délais et note que, par son bail, M. Trouillot participera à la dépense. Il regrette que la Municipalité ait dû agir dans la précipitation et estime qu elle aurait pu commencer à réfléchir au problème plus tôt. Il se fait l'écho d'une partie de la population qui reproche le "saucissonnage" de l'esplanade, les dépenses exagérées ou mal calculées et qui, par ailleurs, jase à propos de la ventilation extérieure installée. M. Blanc confirme que cet aménagement est provisoire. L installation est de dimension importante afin de répondre aux nouvelles normes d évacuation de l air. Une meilleure intégration de cette ventilation, pouvant être acceptée par les Monuments historiques, est actuellement étudiée en vue de sa prochaine mise à l enquête. M. le Syndic admet les critiques émises tout en déplorant un manque de reconnaissance envers les Municipaux quant ceux-ci, de par leur engagement, parviennent à réaliser des économies. Vis-à-vis des citoyens, cette mise à l'enquête rétroactive gêne M. Marcel Schwab. M. Jotterand est préoccupé par les coûts supplémentaires qui pourraient être occasionnés suite à l enquête publique. Pour M. Jean-Philippe Egger, le déplacement de l installation aura un certain coût. D autre part, cette installation correspondant aux nouvelles normes d'énergie, la problématique sera d obtenir l aval des Monuments historiques. M. Serge Thorimbert ajoute que des aspects relatifs aux normes incendie et aux émissions sonores doivent également être pris en compte dans ce genre d installation. Par ailleurs, M. Thorimbert, qui avait relevé que le prix de la ventilation paraissait bas, incrimine le bureau Regtec, mandaté à la demande du Conseil pour contrôler les chiffres des offres; cet office aurait dû réagir face aux chiffres présentés. Pour M. Blanc, ce bureau devrait également faire un effort et assumer une partie de cet oubli. M. Etienne Jaccard souhaite que la mise à l'enquête de la conformité de cette ventilation ne se fasse pas dans la hâte. Elle peut attendre quelques mois, qu'il y ait un concept global pour tout le bâtiment. M. le Syndic confirme que l'intention de la Municipalité est d'obtenir de l'architecte désigné de présenter des devis complets pour une restauration totale du bâtiment de l'esplanade afin de pouvoir présenter, d'ici la fin de l'année si possible, un nouveau préavis couplé avec une enquête complète. M. Wladimir Mange, président de la commission ad hoc, rappelle que celle-ci s'était plainte de l'urgence dans laquelle elle était placée, du manque de spécialistes et de l'absence de projet d'ensemble du bâtiment. Il souhaite que pour le futur des outils soient mis en place afin qu'une telle mésaventure ne se reproduise pas. Par ailleurs, il espère une remise en ordre dans un délai raisonnable de cette "verrue zinguée" en façade. M. le Syndic déclare que lors de la réception à l'esplanade, invitation faite à l'initiative de M. Trouillot, le directeur de Ginox a informé que son entreprise prendra des mesures (procédure de rappel) afin qu'un tel oubli ne se reproduise pas. 6

7 M. Conrad Weiss souhaite que, malgré ses prérogatives, l'exécutif accepte une collaboration, un suivi et un soutien plus intenses de la part du Conseil; il doit également toujours bien informer le Législatif. Dans notre système de milice, les connaissances de chacun devraient être mieux utilisées. La composition des commissions devrait aussi se faire en fonction des capacités des Conseillers ; les spécialistes, responsables, auraient pour charge explicite de vérifier certains points. Concernant les relations entre le Conseil et la Municipalité, le président rappelle que c est la loi qui fixe les prérogatives de chacun. M. Weiss fait un parallèle avec le Plan Général d Affectation dont il qualifie d idiotie la procédure légale à suivre. Tout un chacun doit faire preuve de bon sens.. M. Blanc rappelle que, pour certains cas, la Municipalité doit observer un droit de réserve et tout ne peut pas toujours être dit, à moins de demander l huis clos. M. Henri Piguet suggère que, à l'instar de ce qui s'est fait pour la restauration du Château (problème de construction compliqué étalé sur plusieurs années), une commission de pilotage soit nommée pour l'esplanade. La commission serait composée de Municipaux, de l'architecte et de quelques spécialistes pris dans ou hors Conseil, afin d'avoir une unité de doctrine à travers les années. D'autre part, il demande à la Municipalité de bien stipuler à l'architecte mandaté le problème des locaux manquants réclamés par le restaurateur. 8. Communications de la Municipalité Concernant le tourisme, Mme la Municipale Gisèle Burnet rappelle que la SDA et la commission culturelle travaillent ensemble pour mettre en valeur notre patrimoine. Le 28 avril prochain verra l'inauguration officielle des visites guidées et autoguidées de la ville ; des acteurs régionaux seront invités à découvrir les parcours. La mise en place de l'office du tourisme Rolle-Aubonne (nouveau logo, site relooké) avance lentement. Les communes concernées contribuent pour Fr par habitant. Par ailleurs, la Municipalité a décidé de participer au projet d'un office du tourisme de la Côte allant de Coppet à Lausanne. La Commune s'y présentera comme office du tourisme Rolle- Aubonne afin que le travail qui a été fait soit mis en valeur et que les projets continuent. M. le Municipal Eric Muller informe que suite à la coupe de bois au chemin de la Vaunaise, le site a été nettoyé ; les arbres sélectionnés sont actuellement plantés. Concernant le préavis pour l'écrin de verdure, M. Muller remercie les commissions pour la rapidité avec laquelle elles ont œuvré. D'autre part, il annonce que le millésime 2006, de bonne qualité, sera bientôt mis en bouteilles et il invite chacun à faire honneur à la prochaine offre de souscription pour la réserve communale. M. le Municipal Luc-Etienne Rossier rappelle que MM. Pétermann, Tellenbach et Crausaz prennent leur retraite cette année. Dorénavant, M. Suchet s'occupera de la déchetterie et un nouvel employé a été engagé pour le remplacer à la voirie. Depuis fin 2006, la Municipalité se penche sur la réorganisation des Services Industriels. Un appel d'offres va prochainement paraître pour la nomination d'un nouveau chef des services qui chapeautera l'ensemble des services de la Commune, technique, urbanisme, voirie, jardins. Avec le greffe et le boursier, il sera un interlocuteur privilégié de la Municipalité et sera un trait d'union vis-à-vis de l'extérieur. M. le Municipal René Mamin signale que, suite au relevage des orgues, un concert sera organisé à l'eglise le dimanche 15 avril à 17h. Par ailleurs, il annonce qu'une information sur l'état 7

8 d'avancement des travaux du Plan Général d'affectation aura lieu lors de la prochaine séance du Conseil communal. Cette présentation, qui ne sera pas mise à l'ordre du jour, se fera à 19h30. M. le Syndic Pierre-Alain Blanc fait savoir qu'une commission de travail s'attelle à l'actualisation des statuts du personnel communal, statuts qui devront être entérinés par le Conseil. En outre, il fait part des éloges reçus pour la salle de gym de Pré-Baulan, assez grande pour pouvoir accueillir la répétition des 60 gymnastes qui représenteront le canton de Vaud à la Gymnaestrada, importante manifestation qui se déroulera cette année en Autriche. 9. Questions et vœux Concernant l'orgue et les problèmes d'humidificateurs, M. le Municipal Mamin informe M. Etienne Jaccard qu'une solution plus judicieuse que celle retenue avant les travaux de rénovation est actuellement étudiée. Elle consiste à amener de l'air déjà à température et humidité idéales dans l'instrument. Le prix exact n'est pas déterminé mais il reste proche du devis. La facture finale du relevage des orgues correspond au budget prévu. M. Giovanni De Pasquale précise à M. Jean Guignard que la boîte destinée à recevoir les prospectus des visites guidées de la Ville, placée sous le panneau d'informations, sera officiellement en fonction à partir de l'inauguration de ces visites. M. Jean Guignard demande que l'important affaissement de la route dans le virage avant le pont de l'aubonne, dû aux travaux de la Sefa, soit signalé. Le président fait savoir que le voyer en a été informé et que les mesures nécessaires seront prises. M. Guignard remercie ses concitoyens pour les dernières élections. Il est très heureux du résultat des députés du cœur de la Côte, qui continueront à défendre cette région. En compagnie de M. Christian Streit, il espère également pouvoir défendre la commune d'aubonne. M. Luc-Etienne Rossier répond à Mme Anne-Marie Piguet que la route du Bois Elysée n'est pas en séparatif du point de vue des égouts. Les travaux pour l extension du réseau de gaz à cet endroit ne pourraient pas être mis à profit pour ces canalisations qui se déverseront du côté sud, là où la pente naturelle est la plus évidente. Mme Piguet parle du Festival du film musical, mis sur pied ce dernier week-end par les membres du comité du cinéma Rex. Cet événement culturel intergénérationnel était très convivial et l'équipe est prête à monter une telle manifestation l'an prochain. Mme Piguet compte sur la présence de chacun. Le président rappelle que la prochaine séance aura lieu le 1 er mai 2007, à 19h30 pour la présentation du PGA. En outre, lors de cette séance, les comptes 2006 seront déposés. La séance est levée à 22h20. Au nom du Conseil communal Le président ls La secrétaire ls N. Suter R.-M. Regidor 8

Préavis n 10/14 au Conseil communal

Préavis n 10/14 au Conseil communal COMMUNE D AUBONNE Municipalité Préavis n 10/14 au Conseil communal Règlement communal relatif à l'utilisation de caméras de vidéosurveillance Délégué municipal : - M. Jean-Christophe de Mestral, municipal

Plus en détail

Préavis n 15/14 au Conseil communal

Préavis n 15/14 au Conseil communal COMMUNE D AUBONNE Municipalité Préavis n 15/14 au Conseil communal Travaux de mise à jour des bâtiments rue de l'industrie 8 et 10 Délégué municipal : - M. Michel Crottaz, municipal Aubonne, le 21 octobre

Plus en détail

SÉANCE DU CONSEIL COMMUNAL

SÉANCE DU CONSEIL COMMUNAL 504 SÉANCE DU CONSEIL COMMUNAL 9 mai 2011 à 20h00 à la Cantine scolaire "Ondine" Présidence : Monsieur Antoine Lambert Monsieur le Président salue l assemblée et a le plaisir d'ouvrir la séance du Conseil

Plus en détail

PROCES-VERBAL de la séance ordinaire du Conseil communal du 13 décembre 2012

PROCES-VERBAL de la séance ordinaire du Conseil communal du 13 décembre 2012 PROCES-VERBAL de la séance ordinaire du Conseil communal du 13 décembre 2012 Lieu : à 19 h. 30 en sa salle Présidence : M. René Ansermet Le Président, M. René Ansermet, remercie les conseillères et conseillers

Plus en détail

L A T O U R D E P E I L Z Municipalité

L A T O U R D E P E I L Z Municipalité V I L L E D E L A T O U R D E P E I L Z Municipalité PRÉAVIS MUNICIPAL N 1/2015 le 4 février 2015 Concerne : Demande de crédit de Fr. 451'000.-- pour l organisation d un concours en vue de la rénovation

Plus en détail

Conseil Général Séance du 14 juin 2011 au centre communal

Conseil Général Séance du 14 juin 2011 au centre communal Conseil Général Séance du 14 juin 2011 au centre communal Ordre du jour 1. Appel 2. Procès-verbal de la séance du 23 novembre 2011 3. Assermentation des nouveaux membres 4. Communications du Président

Plus en détail

CONSEIL COMMUNAL D AUBONNE RAPPORT DE LA COMMISSION CHARGEE D EXAMINER LE PREAVIS N 9/12 «COLLEGE PETIT CHENE»

CONSEIL COMMUNAL D AUBONNE RAPPORT DE LA COMMISSION CHARGEE D EXAMINER LE PREAVIS N 9/12 «COLLEGE PETIT CHENE» CONSEIL COMMUNAL D AUBONNE RAPPORT DE LA COMMISSION CHARGEE D EXAMINER LE PREAVIS N 9/12 «COLLEGE PETIT CHENE» Au Conseil communal d Aubonne, Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les Conseillers,

Plus en détail

CONSEIL INTERCOMMUNAL «SÉCURITÉ DANS L'OUEST LAUSANNOIS»

CONSEIL INTERCOMMUNAL «SÉCURITÉ DANS L'OUEST LAUSANNOIS» CONSEIL INTERCOMMUNAL «SÉCURITÉ DANS L'OUEST LAUSANNOIS» Bussigny Chavannes-près-Renens Crissier Ecublens Prilly Renens Saint-Sulpice Villars-Sainte-Croix PROCES-VERBAL N 21 Séance du Conseil intercommunal

Plus en détail

PROCES-VERBAL DE L ASSEMBLEE COMMUNALE ORDINAIRE DU 16 DECEMBRE 2014, 20H00, AU RESTAURANT LE SARRAZIN

PROCES-VERBAL DE L ASSEMBLEE COMMUNALE ORDINAIRE DU 16 DECEMBRE 2014, 20H00, AU RESTAURANT LE SARRAZIN PROCES-VERBAL DE L ASSEMBLEE COMMUNALE ORDINAIRE DU 16 DECEMBRE 2014, 20H00, AU RESTAURANT LE SARRAZIN Président : M. Claude Brohy Présents : 70 Excusés : Mme et M. Sarah et Xavier Hemmer, La Corbaz Auditeurs

Plus en détail

MUNICIPALITÉ D'ÉCUBLENS/VD PRÉAVIS No 21/2008. Plan partiel d'affectation du hameau de Renges Demande d'un crédit d'étude complémentaire

MUNICIPALITÉ D'ÉCUBLENS/VD PRÉAVIS No 21/2008. Plan partiel d'affectation du hameau de Renges Demande d'un crédit d'étude complémentaire MUNICIPALITÉ D'ÉCUBLENS/VD PRÉAVIS No 21/2008 Plan partiel d'affectation du hameau de Renges Demande d'un crédit d'étude complémentaire AU CONSEIL COMMUNAL D'ÉCUBLENS/VD Monsieur le Président, Mesdames

Plus en détail

AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS LA CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES D AUVERGNE, STATUANT EN SECTION

AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS LA CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES D AUVERGNE, STATUANT EN SECTION CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES D'AUVERGNE COMMUNE DE CERILLY N codique : 003 015 048 Département : Allier Trésorerie de Cérilly-Ainay-Le-Château Exercices 2004 et 2005 Audience publique du 9 juin 2010 Lecture

Plus en détail

Procès-verbal de l Assemblée Communale ordinaire du 30 avril 2014 À l Abri de protection civile à Ecublens à 20h00

Procès-verbal de l Assemblée Communale ordinaire du 30 avril 2014 À l Abri de protection civile à Ecublens à 20h00 Procès-verbal de l Assemblée Communale ordinaire du 30 avril 2014 À l Abri de protection civile à Ecublens à 20h00 L Assemblée Communale a été convoquée par une insertion dans la Feuille Officielle du

Plus en détail

PREAVIS N 01/2014 DEMANDE D'UN CRÉDIT EXTRA BUDGETAIRE DE CHF 108'000. POUR L'ÉTUDE DE RÉALISATION DE LA DE LA MUNICIPALITE AU CONSEIL COMMUNAL ROUTES

PREAVIS N 01/2014 DEMANDE D'UN CRÉDIT EXTRA BUDGETAIRE DE CHF 108'000. POUR L'ÉTUDE DE RÉALISATION DE LA DE LA MUNICIPALITE AU CONSEIL COMMUNAL ROUTES Commune d'echichens PREAVIS N 01/2014 DE LA MUNICIPALITE AU CONSEIL COMMUNAL DEMANDE D'UN CRÉDIT EXTRA BUDGETAIRE DE CHF 108'000. POUR L'ÉTUDE DE RÉALISATION DE LA DESSERTE DU GRAND RECORD, ENTRE LA RC75C

Plus en détail

= Assemblée Générale du 27 Avril 2014, à Nancy = =======================

= Assemblée Générale du 27 Avril 2014, à Nancy = ======================= = Assemblée Générale du 27 Avril 2014, à Nancy = ======================= 09h45 : Ouverture de l Assemblée Générale, par Madame la Présidente Marie Lise ROCHOY. Elle souhaite la bienvenue à toute les personnes

Plus en détail

MUNICIPALITE DE GLAND

MUNICIPALITE DE GLAND MUNICIPALITE DE GLAND Préavis municipal no 54 relatif à l octroi d un crédit pour l établissement d une étude de marché portant sur l implantation d un établissement hôtelier à Gland et sur le potentiel

Plus en détail

PROCES-VERBAL de la séance ordinaire du Conseil communal du 19 mars 2015

PROCES-VERBAL de la séance ordinaire du Conseil communal du 19 mars 2015 PROCES-VERBAL de la séance ordinaire du Conseil communal du 19 mars 2015 Lieu : à 19 h 30 en sa salle Présidence : M. André BACH Le Président, M. André BACH, salue les membres du Conseil, M. le Syndic

Plus en détail

Commission de Gestion du Conseil Général de la Commune de Sierre

Commission de Gestion du Conseil Général de la Commune de Sierre Commission de Gestion du Conseil Général de la Commune de Sierre Rapport sur le crédit d engagement pour la réalisation de l équipement de la zone industrielle de DAVAL Sierre, mai 2006 Table des matières

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 16 DECEMBRE 2014

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 16 DECEMBRE 2014 COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 16 DECEMBRE 2014 L an deux mil quatorze, le seize du mois de Décembre, à dix-huit heures, le conseil Municipal, dûment convoqué, s est réuni en séance

Plus en détail

Association Suisse des Forestiers Statuts

Association Suisse des Forestiers Statuts Association Suisse des Forestiers Statuts au 1er janvier 2007 1 janvier 2007 I. Nom, siège II. Objectifs III. Membres IV. Principauté du Liechtenstein V. Organisation de l'association 1. Assemblée des

Plus en détail

Circulaire du 5 janvier 2012 Relative au Règlement intérieur type des comités techniques NOR : MFPF1200536C

Circulaire du 5 janvier 2012 Relative au Règlement intérieur type des comités techniques NOR : MFPF1200536C RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de la fonction publique Circulaire du 5 janvier 2012 Relative au Règlement intérieur type des comités techniques NOR : MFPF1200536C Le ministre de la fonction publique à

Plus en détail

Séance du Conseil municipal du 30 janvier 2014 Extrait du procès-verbal Folio 5488

Séance du Conseil municipal du 30 janvier 2014 Extrait du procès-verbal Folio 5488 Extrait du procès-verbal Folio 5488 4.2 Travaux de rénovation thermique de l école de la Gradelle : vote du crédit d investissement et financement (CHF 10'767'177.- TTC) Le président précise qu une demande

Plus en détail

Préavis municipal n 14 relatif à la détermination du plafond d endettement et de cautionnement pour la législature 2011-2016

Préavis municipal n 14 relatif à la détermination du plafond d endettement et de cautionnement pour la législature 2011-2016 MUNICIPALITE DE GLAND Préavis municipal n 14 relatif à la détermination du plafond d endettement et de cautionnement pour la législature 2011-2016 Personne responsable: Daniel Collaud, municipal Gland,

Plus en détail

STATUTS. Statuts de l'asit Association suisse d'inspection technique. I. Nom, but, siège et durée de l'association.

STATUTS. Statuts de l'asit Association suisse d'inspection technique. I. Nom, but, siège et durée de l'association. STATUTS du 25 juin 2003 Fondée le 9 juillet 1869 Siège social: Wallisellen Statuts de l'asit Association suisse d'inspection technique I. Nom, but, siège et durée de l'association Art. 1 Siège social,

Plus en détail

PREAVIS DE LA MUNICIPALITE AU CONSEIL COMMUNAL

PREAVIS DE LA MUNICIPALITE AU CONSEIL COMMUNAL PREAVIS DE LA MUNICIPALITE AU CONSEIL COMMUNAL N 55/12.13 DEMANDE D'UN CREDIT DE CONSTRUCTION COMPLEMENTAIRE DE CHF 705'000.00 TTC, SUBVENTIONS NON DEDUITES, POUR TERMINER LES TRAVAUX DE RENOVATION ET

Plus en détail

Commission du Développement Durable (CDD) Mai 2014. Rapport. de la Commission du Développement Durable (CDD) du Conseil Général.

Commission du Développement Durable (CDD) Mai 2014. Rapport. de la Commission du Développement Durable (CDD) du Conseil Général. Rapport de la Commission du Développement Durable (CDD) du Conseil Général Concernant L octroi d un crédit d engagement pour l'extension du centre sportif d'ecossia Mai 2014 Membres de la Commission du

Plus en détail

LOIS ET DECRETS PUBLIES DANS LA FEUILLE OFFICIELLE

LOIS ET DECRETS PUBLIES DANS LA FEUILLE OFFICIELLE 1 LOIS ET DECRETS PUBLIES DANS LA FEUILLE OFFICIELLE Feuille officielle numéro 47, du 29 juin 2001 Délai référendaire: 20 août 2001 Loi promulguée par le Conseil d'etat le 22 août 2001 Entrée en vigueur

Plus en détail

STATUTS. Adoptés par l Assemblée générale du 19 juin 2013

STATUTS. Adoptés par l Assemblée générale du 19 juin 2013 membre de wohnbaugenossenschaften schweiz verband der gemeinnützigen wohnbauträger coopératives d habitation Suisse fédération des maîtres d ouvrage d utilité publique STATUTS Adoptés par l Assemblée générale

Plus en détail

COMMUNE DE PAYERNE MUNICIPALITE. Préavis n 8/2010 AU CONSEIL COMMUNAL

COMMUNE DE PAYERNE MUNICIPALITE. Préavis n 8/2010 AU CONSEIL COMMUNAL COMMUNE DE PAYERNE MUNICIPALITE Préavis n 8/2010 AU CONSEIL COMMUNAL Objet : Remplacement de 3 véhicules et achat de 2 nouveaux véhicules pour les secteurs d'exploitation communaux et équipements pour

Plus en détail

FONDEMENTS JURIDIQUES

FONDEMENTS JURIDIQUES PREFECTURE DE L ALLIER DIRECTION DES RELATIONS AVEC LES COLLECTIVITES TERRITORIALES Bureau du Conseil et du contrôle de légalité LA COMMISSION DE DELEGATION DE SERVICE PUBLIC (CDSP) élection, constitution,

Plus en détail

CONSEIL COMMUNAL DE PAMPIGNY. PROCÈS-VERBAL DE LA SÉANCE DU JEUDI 9 DÉCEMBRE 2013 à 19h30, à la buvette du Champ-Carré

CONSEIL COMMUNAL DE PAMPIGNY. PROCÈS-VERBAL DE LA SÉANCE DU JEUDI 9 DÉCEMBRE 2013 à 19h30, à la buvette du Champ-Carré CONSEIL COMMUNAL DE PAMPIGNY PROCÈS-VERBAL DE LA SÉANCE DU JEUDI 9 DÉCEMBRE 2013 à 19h30, à la buvette du Champ-Carré Présidence : M. Bolay Philippe Scrutateurs : Mme Sauteur Marie et M. Terrapon Marc

Plus en détail

LIGUE REGIONALE DE TIR D'ALSACE

LIGUE REGIONALE DE TIR D'ALSACE LIGUE REGIONALE DE TIR D'ALSACE Version Validé par le Comité Directeur du 22/05/2015 Applicable dès le 23/05/2015. Annule et remplace toute version antérieure. Table des matières TITRE I : PREAMBULE...

Plus en détail

AVIS FORMEL DU CONSEIL D ETAT. Monsieur le Président, Mesdames, Messieurs les membres de la commission, * * *

AVIS FORMEL DU CONSEIL D ETAT. Monsieur le Président, Mesdames, Messieurs les membres de la commission, * * * CONSEIL D ETAT Château cantonal 1014 Lausanne Commission thématique de la modernisation du parlement Secrétariat général du Grand Conseil Place du Château 6 1014 Lausanne Réf. : PM/15007041 Lausanne, le

Plus en détail

RD 852-B M 2138. Secrétariat du Grand Conseil. Date de dépôt : 9 avril 2013

RD 852-B M 2138. Secrétariat du Grand Conseil. Date de dépôt : 9 avril 2013 Secrétariat du Grand Conseil Date de dépôt : 9 avril 2013 RD 852-B M 2138 a) RD 852-B Rapport de la Commission de contrôle de gestion chargée d étudier le rapport du Conseil d Etat au Grand Conseil sur

Plus en détail

S T A T U T S. 6. L association ne poursuit aucun but lucratif ou commercial.

S T A T U T S. 6. L association ne poursuit aucun but lucratif ou commercial. S T A T U T S I. NOM, SIÈGE ET BUT. Art. 1 Dénomination 1. L Association "Secours d'hiver / Canton de Fribourg" est une association à durée illimitée au sens des articles 60 et suivants du Code civil suisse.

Plus en détail

Procès-verbal de l'assemblée communale ordinaire lundi 16 décembre 2013, à 20h00 au bâtiment communal de Ferpicloz

Procès-verbal de l'assemblée communale ordinaire lundi 16 décembre 2013, à 20h00 au bâtiment communal de Ferpicloz Procès-verbal de l'assemblée communale ordinaire lundi 16 décembre 2013, à 20h00 au bâtiment communal de Ferpicloz Présidence : M. René Kolly (RK), Syndic Procès-verbal : Mme Valérie Kolly (VK), Secrétaire

Plus en détail

Quatorze (14) personnes composent l assistance. 2. LECTURE ET ADOPTION DE L ORDRE DU JOUR

Quatorze (14) personnes composent l assistance. 2. LECTURE ET ADOPTION DE L ORDRE DU JOUR PROVINCE DE QUÉBEC MRC des Chenaux Municipalité de Saint-Stanislas Procès-verbal de la séance ordinaire du conseil de la Municipalité de Saint- Stanislas tenue le 4 septembre 2012 à 19 h 30 au 33, rue

Plus en détail

Préavis n 4/14 au Conseil communal

Préavis n 4/14 au Conseil communal COMMUNE D AUBONNE Municipalité Préavis n 4/14 au Conseil communal Crédit de construction du bâtiment du Cœur du Chêne, (comprenant 12 salles de classes, un restaurant scolaire, une UAPE et un parking souterrain)

Plus en détail

COMPTE RENDU DES DECISIONS DU CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 30 avril 2010

COMPTE RENDU DES DECISIONS DU CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 30 avril 2010 Département de l'aisne Commune de Montreuil aux Lions COMPTE RENDU DES DECISIONS DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 30 avril 2010 Le L'an deux mille dix et le trente avril, les membre s composant le Conseil

Plus en détail

MUNICIPALITÉ D'ÉCUBLENS/VD PRÉAVIS No 7/2009

MUNICIPALITÉ D'ÉCUBLENS/VD PRÉAVIS No 7/2009 MUNICIPALITÉ D'ÉCUBLENS/VD PRÉAVIS No 7/2009 Assainissement du bruit routier sur la Commune d'ecublens/vd Demande d'un crédit d'étude AU CONSEIL COMMUNAL D'ÉCUBLENS/VD Monsieur le Président, Mesdames et

Plus en détail

PREAVIS DE LA MUNICIPALITE AU CONSEIL COMMUNAL

PREAVIS DE LA MUNICIPALITE AU CONSEIL COMMUNAL PREAVIS DE LA MUNICIPALITE AU CONSEIL COMMUNAL N 35/6.13 DEMANDE D'UN CREDIT DE CHF 35'000.00 POUR LA MISE EN PLACE DU LOGICIEL DE RESER- VATION DE SALLES, DE CHF 34'000.00 POUR LA MISE EN PLACE DU LOGICIEL

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DE GOUVERNANCE, NOMINATIONS ET RÉMUNÉRATIONS

CHARTE DU COMITÉ DE GOUVERNANCE, NOMINATIONS ET RÉMUNÉRATIONS CHARTE DU COMITÉ DE GOUVERNANCE, NOMINATIONS ET RÉMUNÉRATIONS 2 MISSION ET PRINCIPALES RESPONSABILITÉS Le comité de gouvernance, (le «Comité») assiste le Conseil d administration (le «Conseil») de Corporation

Plus en détail

ASSOCIATION DES LAUREATS DE L'INSTITUT SUPERIEUR DE COMMERCE ET D'ADMINISTRATION DES ENTREPRISES Région de Casablanca ALISCA

ASSOCIATION DES LAUREATS DE L'INSTITUT SUPERIEUR DE COMMERCE ET D'ADMINISTRATION DES ENTREPRISES Région de Casablanca ALISCA ASSOCIATION DES LAUREATS DE L'INSTITUT SUPERIEUR DE COMMERCE ET D'ADMINISTRATION DES ENTREPRISES Région de Casablanca ALISCA Association marocaine régie par le dahir du 15 novembre 1958 Siège : Casablanca,

Plus en détail

7. Préavis municipal relatif à une demande de crédit pour le remplacement de l éclairage public au Champ du Soleil

7. Préavis municipal relatif à une demande de crédit pour le remplacement de l éclairage public au Champ du Soleil PV N 7 SEANCE DU CONSEIL COMMUNAL DE BALLAIGUES DU 21 MAI 2012 L appel nominal indique la présence de 27 conseillères et conseillers. Les noms et prénoms des conseillères et conseillers présents figurent

Plus en détail

PREAVIS DE LA MUNICIPALITE AU CONSEIL COMMUNAL

PREAVIS DE LA MUNICIPALITE AU CONSEIL COMMUNAL PREAVIS DE LA MUNICIPALITE AU CONSEIL COMMUNAL N 25/4.15 DEMANDE D'UN CRÉDIT DE CHF 136'000.00 TTC POUR L ÉTUDE DE LA CONSTRUCTION DE LA NOUVELLE CAPITAINERIE DU PORT DU PETIT-BOIS ET L'ASSAINISSEMENT

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL du 3 FEVRIER 2014 COMPTE RENDU SOMMAIRE

CONSEIL MUNICIPAL du 3 FEVRIER 2014 COMPTE RENDU SOMMAIRE CONSEIL MUNICIPAL du 3 FEVRIER 2014 COMPTE RENDU SOMMAIRE Affiché en exécution de l article L2121-25 du Code Général des Collectivités Territoriales. ETAIENT PRESENTS : MM. Jean-Louis MOLLARD, David MERMOUD,

Plus en détail

COMMUNE DE VAL-ET-CHÂTILLON

COMMUNE DE VAL-ET-CHÂTILLON COMMUNE DE VAL-ET-CHÂTILLON DÉPARTEMENT DE MEURTHE- ET- MOSELLE A R R O N D I S S E M E N T D E L U N É V I L L E C A N T O N D E C I R E Y - S U R - V E Z O U Z E COMPTE RENDU DES DÉLIBÉRATIONS DU CONSEIL

Plus en détail

Conseil d Etablissement des établissements primaire et secondaire de Renens Règlement

Conseil d Etablissement des établissements primaire et secondaire de Renens Règlement des établissements primaire et secondaire de Renens Règlement Septembre 2008 4 septembre 2008 Renens 2 Table des matières Titre I. Formation du...4 Chapitre I Nombre de membres...4 Article premier Composition...4

Plus en détail

Statuts Psychomotricité Suisse. Contenu. 29 mai 2013, Comité Central Psychomotricité Suisse adopté par les membres lors de l Assemblée générale

Statuts Psychomotricité Suisse. Contenu. 29 mai 2013, Comité Central Psychomotricité Suisse adopté par les membres lors de l Assemblée générale Statuts Psychomotricité Suisse 29 mai 2013, Comité Central Psychomotricité Suisse adopté par les membres lors de l Assemblée générale Contenu 1 Généralités 2 2 Membres 2 3 Organisation 4 4 Finances 9 5

Plus en détail

PV de l assemblée communale du 28 mai 2014 à 20h00

PV de l assemblée communale du 28 mai 2014 à 20h00 Ménières, le 28 mai 2014 PV de l assemblée communale du 28 mai 2014 à 20h00 M. le Syndic Joël Robert souhaite la bienvenue et présente la table du Conseil, la table administrative et excuse Mme Pouget,

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR PRÉAMBULE

RÈGLEMENT INTÉRIEUR PRÉAMBULE PRÉAMBULE RÈGLEMENT INTÉRIEUR Le présent règlement intérieur a pour objet de préciser les modalités de fonctionnement du conseil des sages et de déterminer les obligations de ses membres. Il fait référence

Plus en détail

COMMUNE DE GAILLON-SUR-MONTCIENT SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 29 SEPTEMBRE 2008

COMMUNE DE GAILLON-SUR-MONTCIENT SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 29 SEPTEMBRE 2008 COMMUNE DE GAILLON-SUR-MONTCIENT SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 29 SEPTEMBRE 2008 L an deux mille huit, le vingt neuf septembre à 20 h 30, les membres du Conseil Municipal de la Commune de Gaillon sur

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 30 MAI 2008

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 30 MAI 2008 COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 30 MAI 2008 Présents : Maurice Darves-Bornoz, Christian Campillo, Serge Tardy, Jacqueline Dupenloup, Daniel Quézel-Ambrunaz, Patricia Valcke, Georges Quézel-Ambrunaz,

Plus en détail

Conseil général. Séance n 3. du jeudi 19.12.2013, de 19:30 à 21:45, salle de gymnastique

Conseil général. Séance n 3. du jeudi 19.12.2013, de 19:30 à 21:45, salle de gymnastique Conseil général Séance n 3 du jeudi 19.12.2013, de 19:30 à 21:45, salle de gymnastique Président Secrétaire Bertrand Vianin Patricia Constantin Présents PDC Beney André - Beney Christophe - Bentho Marylise

Plus en détail

Statuts de l association swissuniversities

Statuts de l association swissuniversities Berne, le 20 janvier 2015 Statuts de l association swissuniversities swissuniversities Effingerstrasse 15, Case postale 3000 Berne 1 www.swissuniversities.ch Statuts de l association swissuniversities

Plus en détail

DÉLIBÉRATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL

DÉLIBÉRATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL MAIRIE DE MICHERY DÉLIBÉRATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL Procès verbal Mairie de Michery 06/05/2011 ~ 1 ~ SOMMAIRE : DESIGNATION DU 4 ème ADJOINT AFFECTATION DES MEMBRES DU CM AUX DIFFERENTES FONCTIONS INTERNES

Plus en détail

Les comptes-rendus précédents ont tous été transmis et signés préalablement à la séance.

Les comptes-rendus précédents ont tous été transmis et signés préalablement à la séance. Département du Tarn Nombre de membres en exercice: 15 Présents : 14 Votants: 15 République Française Commune de Parisot Séance du lundi 01 décembre 2014 L'an deux mille quatorze et le premier décembre

Plus en détail

EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE D YGOS-SAINT-SATURNIN. SEANCE DU 19 novembre 2014

EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE D YGOS-SAINT-SATURNIN. SEANCE DU 19 novembre 2014 REPUBLIQUE FRANCAISE Département des Landes EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE D YGOS-SAINT-SATURNIN SEANCE DU 19 novembre 2014 L an deux mil quatorze et le dix-neuf

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 29 MARS 2010

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 29 MARS 2010 COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 29 MARS 2010 L'an deux mille dix, le 29 mars à 19 h 00, le Conseil municipal de la Commune de Lormes dûment convoqué s'est réuni en session ordinaire à la Mairie, sous

Plus en détail

RAPPORT DE LA COMMISSION AU CONSEIL COMMUNAL

RAPPORT DE LA COMMISSION AU CONSEIL COMMUNAL RAPPORT DE LA COMMISSION AU CONSEIL COMMUNAL N 35/11.13 PREAVIS N 35/6.13 DEMANDE D'UN CREDIT DE CHF 35'000.00 POUR LA MISE EN PLACE DU LOGICIEL DE RESER- VATION DE SALLES, DE CHF 34'000.00 POUR LA MISE

Plus en détail

S T A T U T S. de l'association Suisse pour la Recherche Horlogère BUT, SIÈGE, DURÉE. Article premier - Dénomination

S T A T U T S. de l'association Suisse pour la Recherche Horlogère BUT, SIÈGE, DURÉE. Article premier - Dénomination S T A T U T S de l'association Suisse pour la Recherche Horlogère (successeur dès le 1 er juillet 1985 du Laboratoire Suisse de Recherches Horlogères, fondé le 14 novembre 1924) C H A P I T R E P R E M

Plus en détail

T'N DANSE. association déclarée par application de la loi du 1 er juillet 1901 et du décret du 16 août 1901. STATUTS

T'N DANSE. association déclarée par application de la loi du 1 er juillet 1901 et du décret du 16 août 1901. STATUTS T'N DANSE association déclarée par application de la loi du 1 er juillet 1901 et du décret du 16 août 1901. STATUTS ARTICLE PREMIER - DENOMINATION Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts

Plus en détail

Cahier des charges du secrétaire municipal et administrateur des finances municipales (les définitions personnelles se rapportent aux deux sexes)

Cahier des charges du secrétaire municipal et administrateur des finances municipales (les définitions personnelles se rapportent aux deux sexes) 1 Commune municipale Cahier des charges du secrétaire municipal et administrateur des finances municipales (les définitions personnelles se rapportent aux deux sexes) I. GENERALITES 1. Bases légales, prescriptions

Plus en détail

U-CH Statuts Commission suisse de validation des modules informatiques pour utilisateurs

U-CH Statuts Commission suisse de validation des modules informatiques pour utilisateurs U-CH Statuts Commission suisse de validation des modules informatiques pour utilisateurs Secrétariat U-CH J. Bertschi c/o CPLN SFC Adresse Maladière 6, 00 Neuchâtel Tél. 0/77 40 0 E-mail : jeanine.bertschi@cpln.ch

Plus en détail

Secrétariat du Grand Conseil PL 10573-A

Secrétariat du Grand Conseil PL 10573-A Secrétariat du Grand Conseil PL 10573-A Date de dépôt : 26 janvier 2010 Rapport de la Commission des finances chargée d'étudier le projet de loi du Conseil d'etat ouvrant un crédit d'investissement de

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU MARDI 5 FEVRIER 2013

COMPTE-RENDU DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU MARDI 5 FEVRIER 2013 COMPTE-RENDU DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU MARDI 5 FEVRIER 2013 Le Conseil municipal de Bohars s est réuni en mairie, lieu ordinaire de ses séances, le mardi 5 Février 2013, à 19 heures, sous la

Plus en détail

STATUTS. Adoptés Modifiés - par l'assemblée Générale extraordinaire du... OBJET ET COMPOSITION DE L'ASSOCIATION

STATUTS. Adoptés Modifiés - par l'assemblée Générale extraordinaire du... OBJET ET COMPOSITION DE L'ASSOCIATION STATUTS Adoptés Modifiés - par l'assemblée Générale extraordinaire du... Article 1 : constitution, dénomination, objet OBJET ET COMPOSITION DE L'ASSOCIATION Il est fondé entre les adhérents aux présents

Plus en détail

MAIRIE D AIGNAN PROCES VERBAL DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du Mardi 21 Février 2012 à 21 Heures.

MAIRIE D AIGNAN PROCES VERBAL DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du Mardi 21 Février 2012 à 21 Heures. MAIRIE D AIGNAN PROCES VERBAL DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du Mardi 21 Février 2012 à 21 Heures. L'an deux mille douze, mardi 21 février à 21 heures, le Conseil Municipal dûment convoqué, s'est réuni

Plus en détail

LA MUNICIPALITE D'ORMONT-DESSUS

LA MUNICIPALITE D'ORMONT-DESSUS Ormont-Dessus, le 7 avril 2014 LA MUNICIPALITE D'ORMONT-DESSUS 1865 LES DIABLERETS La Municipalité d'ormont-dessus au Conseil communal Préavis municipal n 06-2014, relatif à une demande de crédit pour

Plus en détail

RAPPORT DE LA MUNICIPALITÉ AU CONSEIL COMMUNAL

RAPPORT DE LA MUNICIPALITÉ AU CONSEIL COMMUNAL Préavis N 4 / 2013 RAPPORT DE LA MUNICIPALITÉ AU CONSEIL COMMUNAL relatif à la demande d un crédit de CHF 222'000.00 destiné à la mise en œuvre de la révision du Plan Directeur Communal (PDCom), du Plan

Plus en détail

Préavis N 18-2014 au Conseil communal

Préavis N 18-2014 au Conseil communal Municipalité Préavis N 18-2014 au Conseil communal STEP station d'épuration intercommunale de Pully Vidange et réhabilitation des digesteurs Crédit demandé CHF 405'000.00 Responsabilité(s) du dossier :

Plus en détail

RAPPORT DE LA COMMISSION DE GESTION AU CONSEIL COMMUNAL

RAPPORT DE LA COMMISSION DE GESTION AU CONSEIL COMMUNAL RAPPORT DE LA COMMISSION DE GESTION AU CONSEIL COMMUNAL N 5/6.14 OBJET : GESTION 2013 - RAPPORT Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs, La Commission de gestion 2013 a été convoquée le 23 janvier

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA RÉGIE DE L ASSURANCE MALADIE DU QUÉBEC

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA RÉGIE DE L ASSURANCE MALADIE DU QUÉBEC RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA RÉGIE DE L ASSURANCE MALADIE DU QUÉBEC Loi sur la Régie de l assurance maladie du Québec (RLRQ, chapitre R-5, a. 14 et a. 15) SECTION I DISPOSITIONS GÉNÉRALES 1. Siège : Le siège

Plus en détail

Séance du 5 novembre 2012 à 20 heures Salle du Conseil

Séance du 5 novembre 2012 à 20 heures Salle du Conseil 1296 CONSEIL COMMUNAL APPLES Apples, le 5 novembre 2012 Séance du 5 novembre 2012 à 20 heures Salle du Conseil 1. APPEL Président: Secrétaire: Scrutateurs: Membres excusé(e)s: Membres absent(e)s: Effectif

Plus en détail

Monsieur Guy Benedetti, directeur général ainsi que madame Carole Cousineau, secrétaire corporative.

Monsieur Guy Benedetti, directeur général ainsi que madame Carole Cousineau, secrétaire corporative. Ce document n a pas de valeur officielle Mise en garde Le document ci-après reproduit les résolutions et actes du conseil d administration. En aucun cas, des extraits de ce site ne peuvent être utilisés

Plus en détail

Nous recensons ci-dessous, de la manière la plus exhaustive possible, l ensemble des éléments qui ont ou vont nécessiter une intervention :

Nous recensons ci-dessous, de la manière la plus exhaustive possible, l ensemble des éléments qui ont ou vont nécessiter une intervention : Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les Conseillers, L année 2013, pas encore terminée, nous a déjà réservé son lot de surprises : froid, humidité constante, pluies abondantes suivies, dans le

Plus en détail

FONCTIONNEMENT DES ASSOCIATIONS

FONCTIONNEMENT DES ASSOCIATIONS FONCTIONNEMENT DES ASSOCIATIONS 1 IMPORTANT A L APPROCHE DE VOS ASSEMBLEES GENERALES PENSEZ A METTRE A JOUR VOS STATUTS OU REGLEMENT INTERIEUR SELON LE CAS Les fondateurs d'une association peuvent avoir

Plus en détail

CONSEIL D'ADMINISTRATION

CONSEIL D'ADMINISTRATION LAIRET CONSEIL D'ADMINISTRATION PROCÈS-VERBAL de la septième réunion du conseil d'administration du conseil de quartier de Lairet, tenue le 20 octobre 2010, à 19 h, au centre communautaire Marchand, 2740,

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE DEPARTEMENT DU CALVADOS COMMUNE de 14310 VILLERS-BOCAGE

REPUBLIQUE FRANCAISE DEPARTEMENT DU CALVADOS COMMUNE de 14310 VILLERS-BOCAGE REPUBLIQUE FRANCAISE DEPARTEMENT DU CALVADOS COMMUNE de 14310 VILLERS-BOCAGE COMPTE RENDU Nbre de conseillers : 23 Réunion du : 30 juin 2014 Nbre de présents : 22 Convocation du : 23 juin 2014 Nbre de

Plus en détail

COMMUNE DE PORT-SAINTE-FOY-et-PONCHAPT DELIBERATIONS

COMMUNE DE PORT-SAINTE-FOY-et-PONCHAPT DELIBERATIONS DELIBERATIONS L'an deux mil quatorze, le cinq août à dix huit heures trente, le Conseil municipal de la Commune de PORT- SAINTE-FOY-et-PONCHAPT, dûment convoqué, s'est réuni en session ordinaire, à la

Plus en détail

Approbation à l unanimité du procès-verbal de la séance du 17 octobre 2014

Approbation à l unanimité du procès-verbal de la séance du 17 octobre 2014 CONSEIL MUNICIPAL DE MARNAY SUR SEINE PROCES-VERBAL REUNION DU 14 NOVEMBRE 2014 L an deux mil quatorze, le 14 novembre à 19 heures, le Conseil Municipal, légalement convoqué, s est réuni au nombre prescrit

Plus en détail

Cours VI : VIE POLITIQUE LOCALE, RELATIONS ENTRE SOCIETE CIVILE ET POUVOIR POLITIQUE

Cours VI : VIE POLITIQUE LOCALE, RELATIONS ENTRE SOCIETE CIVILE ET POUVOIR POLITIQUE Cours VI : VIE POLITIQUE LOCALE, RELATIONS ENTRE SOCIETE CIVILE ET POUVOIR POLITIQUE INTRODUCTION : Les collectivités territoriales Depuis la révision constitutionnelle du 28 mars 2003, sont définies comme

Plus en détail

CONVOCATION. La Mutuelle du Personnel de l Assemblée nationale, dont vous êtes membre, tiendra sa première Assemblée générale statutaire le :

CONVOCATION. La Mutuelle du Personnel de l Assemblée nationale, dont vous êtes membre, tiendra sa première Assemblée générale statutaire le : CONVOCATION La Mutuelle du Personnel de l Assemblée nationale, dont vous êtes membre, tiendra sa première Assemblée générale statutaire le : Vendredi 23 mai 2008 à 13 heures Salle 6237 Palais Bourbon (Les

Plus en détail

Statuts d'expertsuisse Association suisse des experts en audit, fiscalité et fiduciaire, Ordre Fribourgeois

Statuts d'expertsuisse Association suisse des experts en audit, fiscalité et fiduciaire, Ordre Fribourgeois Statuts d'expertsuisse Association suisse des experts en audit, fiscalité et fiduciaire, Ordre Fribourgeois I. Dénomination, secteur géographique Art. 1 Dénomination Il existe une association, dénommée

Plus en détail

Préambule. Yvonand, le 18 janvier 2010 AU CONSEIL COMMUNAL 1462 YVONAND. Préavis municipal No 2010/01

Préambule. Yvonand, le 18 janvier 2010 AU CONSEIL COMMUNAL 1462 YVONAND. Préavis municipal No 2010/01 Yvonand, le 18 janvier 2010 AU CONSEIL COMMUNAL 1462 YVONAND Préavis municipal No 2010/01 Concerne : Demande d un crédit de construction pour des travaux de transformations du bâtiment ECA 859, chemin

Plus en détail

COMMISSION LOCALE DE DEVELOPPEMENT RURAL REGLEMENT D ORDRE INTERIEUR

COMMISSION LOCALE DE DEVELOPPEMENT RURAL REGLEMENT D ORDRE INTERIEUR PROVINCE DU BRABANT WALLON ARRONDISSEMENT DE NIVELLES COMMUNE DE PERWEZ Article 1. COMMISSION LOCALE DE DEVELOPPEMENT RURAL REGLEMENT D ORDRE INTERIEUR TITRE I. MISSIONS Conformément au décret de l Exécutif

Plus en détail

STATUTS DE L'ASSOCIATION ESTRELIA

STATUTS DE L'ASSOCIATION ESTRELIA STATUTS DE L'ASSOCIATION ESTRELIA I) Objet, composition et ressources de l'association Article 1 : Dénomination, Objet L association Estrelia, (nouvelle dénomination de l association Horizons fondée le

Plus en détail

P R E A V I S No 31. Renens, le 1 er septembre 2003 AU CONSEIL COMMUNAL DE R E N E N S, Monsieur le Président, Mesdames, Messieurs,

P R E A V I S No 31. Renens, le 1 er septembre 2003 AU CONSEIL COMMUNAL DE R E N E N S, Monsieur le Président, Mesdames, Messieurs, P R E A V I S No 31 Cautionnement et subventionnement communaux pour les immeubles à construire sur les parcelles 675 et 679 au chemin du Simplon à Renens (P38), propriété de Messieurs Paul et Frédéric

Plus en détail

COMMUNE DE BIENVILLERS AU BOIS. COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du jeudi 22 janvier 2015

COMMUNE DE BIENVILLERS AU BOIS. COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du jeudi 22 janvier 2015 DEPARTEMENT DU PAS DE CALAIS ARRONDISSEMENT D ARRAS CANTON DE PAS EN ARTOIS COMMUNE DE BIENVILLERS AU BOIS COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du jeudi 22 janvier 2015 L an deux mille cinq,

Plus en détail

STATUTS CLUB FJR 1300 France www.clubfjr1300france.fr

STATUTS CLUB FJR 1300 France www.clubfjr1300france.fr STATUTS CLUB FJR 1300 France www.clubfjr1300france.fr Article 1 : Création Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL DE LA VILLE DE SELESTAT 63E SEANCE ORDINAIRE DU 11 MAI 2006 A 19 H SALLE DE CONFERENCE SAINTE BARBE

CONSEIL MUNICIPAL DE LA VILLE DE SELESTAT 63E SEANCE ORDINAIRE DU 11 MAI 2006 A 19 H SALLE DE CONFERENCE SAINTE BARBE DGS/CB CONSEIL MUNICIPAL DE LA VILLE DE SELESTAT PROCES-VERBAL 63E SEANCE ORDINAIRE DU 11 MAI 2006 A 19 H SALLE DE CONFERENCE SAINTE BARBE Sont présents à la séance sous la présidence du Maire, M. Marcel

Plus en détail

Sous la présidence de Monsieur Bernard Cayen, la session est ouverte à 20h.

Sous la présidence de Monsieur Bernard Cayen, la session est ouverte à 20h. CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MRC DE LA VALLÉE-DE-LA-GATINEAU MUNICIPALITÉ DE DÉLÉAGE PROCÈS-VERBAL de la session ordinaire du conseil de la Municipalité de Déléage, présidée par Monsieur le Maire Bernard

Plus en détail

PRÉAVIS N 53 AU CONSEIL COMMUNAL

PRÉAVIS N 53 AU CONSEIL COMMUNAL PRÉAVIS N 53 AU CONSEIL COMMUNAL Patrimoine immobilier communal Demande d un crédit de CHF 892 000.- TTC pour l établissement d une expertise technique systématique Délégué municipal : M. Claude Uldry

Plus en détail

Statuts du Touring Club Suisse

Statuts du Touring Club Suisse Statuts du Touring Club Suisse Adoptés à l Assemblée extraordinaire des délégués du 25.11.2011 OC/14/St/F Statuts du Touring Club Suisse Table des matières TITRE I CONSTITUTION BUT SIEGE... 4 Art. 1 Constitution...

Plus en détail

VILLE D'YVERDON-LES-BAINS MUNICIPALITE

VILLE D'YVERDON-LES-BAINS MUNICIPALITE VILLE D'YVERDON-LES-BAINS MUNICIPALITE MW Préavis no 10 le 16 mars 2001 RAPPORT AU CONSEIL COMMUNAL D'YVERDON-LES-BAINS concernant l'octroi à la Romande des jeux SA d'un droit de superficie (DDP) à détacher

Plus en détail

Etaient présents Mesdames PRADERE, VIANO, VIOLTON, SALES, DESPAUX, CROUZET, MARTIN-RECUR, TARDIEU.

Etaient présents Mesdames PRADERE, VIANO, VIOLTON, SALES, DESPAUX, CROUZET, MARTIN-RECUR, TARDIEU. 2014-62 REPUBLIQUE FRANCAISE DEPARTEMENT HAUTE-GARONNE Arrondissement de Muret Canton de Portet sur Garonne PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DE PINS-JUSTARET NOMBRE DE MEMBRES SEANCE du

Plus en détail

DEPARTEMENT CHARENTE PROCES VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE BLANZAC-PORCHERESSE

DEPARTEMENT CHARENTE PROCES VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE BLANZAC-PORCHERESSE REPUBLIQUE FRANCAISE DEPARTEMENT CHARENTE NOMBRES DE MEMBRES Afférents au Conseil En exercic e Qui ont pris part à la Délibération Municipal 15 15 15 Date de la convocation 04/06/2014 Date d affichage

Plus en détail

Les points ci-dessous apportent quelques compléments à la note technique.

Les points ci-dessous apportent quelques compléments à la note technique. Croix 1, bâtiment multifonctions 15.012 Rapport du Conseil communal au Conseil général Demande de crédit complémentaire d'un montant de CHF 1'170'000.- dans le cadre de la construction d'un bâtiment multifonctions,

Plus en détail

DÉLIBÉRATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL

DÉLIBÉRATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL MAIRIE DE MICHERY DÉLIBÉRATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL Procès verbal Mairie de Michery 05/12/2008 SOMMAIRE 1. INDEMNITE DE CONSEIL ALLOUEE AU COMPTABLE DU TRESOR ET INDEMNITE DE CONFECTION DE DOCUMENTS BUDGETAIRES

Plus en détail

L'AOST est l'organisation faîtière suisse des autorités du marché du travail des cantons. Son but est

L'AOST est l'organisation faîtière suisse des autorités du marché du travail des cantons. Son but est STATUTS DE L ASSOCIATION DES OFFICES SUISSES DU TRAVAIL (AOST) 1. Nom, siège et but Art. 1 L'association des offices suisses du travail (AOST) est une association constituée au sens des articles 60 et

Plus en détail