L examen clinique : où en sommes-nous?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L examen clinique : où en sommes-nous?"

Transcription

1 L examen clinique : ù en smmes-nus? 7 Cllque en sciences infirmières De la thérie à la pratique : un rendez-vus pur le partage des savirs Saguenay, 1 mai 2013 Par : Danielle Pirier, inf., Ph. D. prf. en sc. inf. UQAC

2 Intrductin Que signifie au juste faire un examen clinique? Quels snt les différents examens physiques? Quels avantages peut-n en retirer? Quelles snt les difficultés reliées au dévelppement d un tel rôle? Quelles purraient être les pistes de slutin pur favriser et sutenir sn dévelppement dans ns milieux cliniques? Cnclusin Plan de la présentatin

3 Intrductin Présentatin Cntexte actuel : ptimisatin de la pratique infirmière Frmatin : curs Examen clinique chez l adulte au Cégep et à l UQAC, références: Jarvis et Brûlé et Clutier Sndage dans les CSSS de la régin : besin de frmatin sur l examen physique a été pririsé Frmatins en curs et à venir dans les milieux Observatin sur le terrain : examen clinique peu répertrié dans les ntes au dssier Cnstat : une activité qui peine à s actualiser D. Pirier, Ph.D. prf. UQAC

4 Que signifie au juste faire un examen clinique? D. Pirier, Ph.D. prf. UQAC

5 Définitin L évaluatin de l état de santé a tujurs été fndamentale dans la pratique d une infirmière ( infirmière : inspectin et S/V - médecin : examen systématique)

6 Le champ d activité de l infirmière : Li des infirmières et des infirmiers En vigueur en 1974 Cnstitue l exercice d infirmière u d infirmier tut acte qui a pur bjet d identifier les besins de santé des persnnes, de cntribuer aux méthdes de diagnstic, de prdiguer et cntrôler les sins infirmiers que requièrent la prmtin de la santé, la préventin de la maladie, le traitement et la réadaptatin, ainsi que le fait de prdiguer des sins seln une rdnnance médicale. En vigueur en 2003 L'exercice infirmier cnsiste à évaluer l'état de santé d'une persnne, à déterminer et à assurer la réalisatin du plan de sins et de traitements infirmiers (PSTI), à prdiguer les sins et les traitements infirmiers et médicaux dans le but de maintenir la santé, de la rétablir et de prévenir la maladie ainsi qu'à furnir les sins palliatifs. Rôle central en matière de jugement clinique et de prise de décisin Autnmie D. Pirier, Ph.D. prf. UQAC

7 Définitin Examen clinique: recueillir des dnnées de façns méticuleuse et rigureuse : histire de santé (questinnaire) et examen physique, différentes mesures et tests : S/V, pids, taille, AVQ/ADQ, méthdes d examen: inspectin, percussin, palpatin, auscultatin et examen mental (ex: ACCP) 70 % 20 % + Examen mental 10% (Brûlé et cll., 2002: 4)

8 Définitin Cnstitue l assise de l exercice infirmier au Québec : li 90 adptée en 2002 en vigueur en 2003, permet de faire : De faire un cnstat (PTI) nrmal / anrmal; De pser un jugement clinique sur la cnditin physique et mentale d'une persnne; D établir une pririté des prblèmes afin d assurer la sécurité du patient et en cmmuniquer les cnclusins. Nécessite : bnne cnnaissance des ntins d anatmie, physilgie et pathlgie, relatin de cnfiance avec la persnne et capacité de mener une entrevue efficace D. Pirier, Ph.D. prf. UQAC

9 Définitin Deux éléments essentiels : cmmunicatin et 5 sens Examen clinique : général u ciblé Examen clinique : initial u de surveillance (fréquence) Utilisatin d un questinnaire Exige de faire des ntes précises et détaillées : défi?? Amnt u en aval du médecin seln le besin Utilisatin d utils, d évaluatin: test d évaluatin u de dépistage, échelle de mesure, Dppler, test de grssesse, etc. Déterminer la fréquence des examens cliniques D. Pirier, Ph.D. prf. UQAC

10 Définitin S O Subjectif : Raisn de la cnsultatin + PQRSTU - AMPLE, ATCD, habitudes de vie, etc. Objectif : EXAMEN MENTAL ACCP PHYSIQUE S/V + IPPA (tête aux pieds) C Cnstat : Prblème, PTI (prblème priritaire) I O Interventin: PSTI: méthde de sin, cnseil / enseignement, écute, infrmatin Orientatin : Qui fait qui? M DP D. Pirier, Ph.D. prf. UQAC

11 Quels snt les différents examens physiques? D. Pirier, Ph.D. prf. UQAC

12 Examens physiques Régins du crps Tête Cu Thrax Abdmen Membres supérieurs Membres inférieurs Organes génitaux (Fréquence de l examen par l infirmière) 1. Peau : 78,7 % 2. Pumns : 61,6 % 3. Abdmen : 57,6 % 4. Cœur: 42,2 % 5. Tête : 36,4 % 6. Buche : 36 % 7. Système neurlgique : 32,7 % 8. Yeux : 32,7 % 9. Oreilles : 27,5 % 10. Grge : 27 % 11. Système musculsquelettique : 24,2 % 12. Nez : 14,2 % 13. Organes génitaux chez la femme : 12,8% 14. Organes génitaux chez l hmme : 7,6 % (Chapads et cll. 2011)

13 Étude de Chapads et cll. en 2011 (N : 211 infirmières et infirmiers du Québec) (suvent/tujurs vs jamais/rarement) Histire cmplète : 48.6 % Examen état mental : 46.4 % Histire de santé ciblée : 91 % Méthdes de sins Inspectin : 82,3 % Auscultatin : 61,6 % Palpatin : 55,5 % Percussin :11.4 % Outils diagnstiques Otscpe : 25.8 % Ophtalmscpe : 10 % Marteau à réflexe : 6.6 % Diapasn : 3.3 % Examens physiques

14 Quels avantages peut-n en retirer? D. Pirier, Ph.D. prf. UQAC

15 Avantages Sentiment de cmpétence prfessinnelle (95,3 %) Élargissement du rôle : plus de satisfactin au travail (94,3 %) et leadership Dépister les prblèmes de santé (90 %) faire de la préventin Être une persnne ressurce auprès des autres infirmières (82 %) Meilleure cllabratin infirmière et prf. de la santé, médecin, pharmacien, physi. etc. : amélire la cmmunicatin et le travail d équipe (76,3 %) Recnnaissance de changements subtils dans l état de santé des pts Meilleur triage en première ligne Permets de bien référer les persnnes Assurer un suivi plus étrit l efficacité des sins infirmiers : meilleure qualité des sins (Chapads et cll. 2011)

16 Un exemple «Je me suviens d une situatin ù un patient dans la sixantaine avait été installé sur une civière dans mn pste pur des duleurs abdminales avec vmissements. À ce mment, j ai eu tendance à crire que c était une gastrentérite u bien une indigestin, dnc je l ai islé. Ensuite, je suis allée me présenter et je lui ai demandé de m expliquer sn prblème. Il m a dit avir ressenti une vive duleur dans la régin épigastrique et avir vmi par la suite, mais que sa duleur est tujurs présente. Je décide dnc de regarder sn abdmen et je remarque une masse entre l mbilic et l estmac. Je palpe et à ma grande surprise, cette masse présente une frte pulsatin cardiaque. J ai aussitôt installé mn patient en salle de stabilisatin et le diagnstic est devenu un anévrisme abdminal.» Inf. étudiante Dec.bac., A-2012 D. Pirier, Ph.D. prf. UQAC

17 Un exemple «Pur mi la percussin était un mystère. Je ne vyais pas vraiment sn utilité. J ai eu l ccasin de d effectuer un examen de l abdmen chez une cliente qui se plaignait de duleur abdminale, La palpatin était difficile, car l abdmen était très tendu. J ai quand même fait la technique de percussin et j ai entendu un sn de matité là ù nrmalement il y aurait eu un sn de tympanisme. Cela nus a dnné un bn indice sur l endrit ù se situait le prblème. Finalement la présence d une tumeur avait prvqué une sub-cclusin.» Inf. étudiante Dec.bac., A-2012 D. Pirier, Ph.D. prf. UQAC

18 Un exemple «Apprendre le test des muvements extraculaires a été très utile dans mn travail. La semaine même ù nus l avns appris, j ai eu un patient chez qui n devait effectuer ce test chaque heure pur détecter l apparitin d une hydrcéphalie.» Inf. étudiante Dec.bac., A-2012 D. Pirier, Ph.D. prf. UQAC

19 Quelles snt les difficultés reliées au dévelppement d un tel rôle? D. Pirier, Ph.D. prf. UQAC

20 Difficultés Individuel, rganisatinnel et sutien Cnfiance en si (bruits cardiaques, abdmen, etc.) Autnmie dans la pratique??? Clarificatin du rôle d évaluatin de l état de santé Recnnaissance du rôle par les infirmières Manque de mdèle Rédiger des ntes au dssier Mtivatin persnnelle Manque de frmatin, besin d actualisatin (McElhinney, 2010)

21 Difficultés Individuel, rganisatinnel et sutien Pratiquer régulièrement afin de dévelpper et maintenir ses cmpétences, ex : prélèvement sanguin Cllabratin du patient Manque de temps pur faire l examen clinique Présence u pas d un médecin u autres prfessinnels Manque de supprt des cllègues u d autres prfessinnels (mentr, supervisin) Pas d appui de la directin (McElhinney, 2010)

22 Quelles purraient être les pistes de slutin pur favriser et sutenir sn dévelppement dans ns milieux cliniques? D. Pirier, Ph.D. prf. UQAC

23 Sutien au dévelppement Identifier les examens susceptibles d être utilisés chez la clientèle Prendre en charge ses prpres apprentissages par la frmatin cntinue Établir un plan d intégratin des nuvelles cmpétences Furnir un encadrement sutenu en milieu clinique par le frmateur, faire un retur S assurer d avir accès aux divers dcuments de référence (vlumes sur l examen clinique, planche anatmique, questinnaire sur lequel n retruve des différentes méthdes d examen, etc.)

24 Sutien au dévelppement Favriser l échange de cnnaissances entre cllègues. Par exemple, demander à un u à une cllègue habituée de valider le résultat d un examen Encurager les étudiants à pratiquer les méthdes d examen PARTAGER DES SAVOIRS Autres D. Pirier, Ph.D. prf. UQAC

25 Résumé Faire un examen clinique nécessite : Une bnne réflexin dans et sur sa pratique (praxélgie) par l analyse le raisnnement slide. Le dévelppement de sa pensée critique Pur en arriver à faire un : jugement clinique / cnstat d évaluatin - prendre une décisin - décider ce qui est le mieux pur la persnne (éthique). Lrs d une entrevue (cnsultatin, visite) adpter certaines attitudes (amur de l autre, respect, empathie, capacité d écute) et des habiletés d enquête (sens +++, nus ne vyns que ce que nus cnnaissns (Gethe, XVIII)), une cnnaissance apprfndie du sujet (unique) à l aide de dnnées cmplexes, dynamiques, imprévisibles et tujurs changeantes et d utiliser ses cnnaissances scientifiques au curs de situatins prblématiques (anatmie, physilgie, vcabulaire, nrmal/anrmal et de bnnes méthdes d examen). ÊTRE INFIRMIÈRE C EST faire la différence auprès d une persnne, et ce, à l intérieur d une démarche de sins D. Pirier, Ph.D. prf. UQAC

26 Cnclusin L examen clinique qui mène à une évaluatin de l état de santé a tujurs fait partie de l exercice infirmier, mais depuis janvier 2003 une li québécise est venue renfrcir cette pratique et la cnfirmer. Le dévelppement des cnnaissances dans ce dmaine nus amène aujurd hui à devir l exercer davantage et plus en prfndeur. Les persnnes que nus signns nus fnt cnfiance et s attendent à ce que nus les accmpagnins dans la cmpréhensin de leur prblème de santé à l aide d un examen clinique méticuleux et détaillé.

27 À ceux et celles qui affirment que le travail est devenu de plus en plus de la «paperasse», je les invite à partir de demain à rétablir l équilibre en créant de plus en plus de rendez-vus significatifs avec vs patients. Prcéder à un examen clinique prends du temps certes, et exige d actualiser ses cmpétences, mais c est à mn avis la plus cmplexe et entière activité, qui nus permet de ce rapprcher le plus près de la persnne et par le fait même du sens fndamental qui a fait qu un jur nus avns chisi cette prfessin infirmière, celui de travailler avec des persnnes. D. Pirier, Ph.D. prf. UQAC

28 Références utiles Bates, B. (2008). Guide de l examen clinique. France : Arnette. Bates, B., Bickley, L. S. & Szilagyi, P.G. (2007). Guide de pche pur l examen l interrgatire. France : Arnette. clinique et Brdeur, J., Gélinas, C., Vallée, M-N. & Nadeau, K. (2010) PRN Cmprendre pur intervenir, 2 e éditin. Mntréal : OIIQ. Brûlé, M. & Clutier, L. (2002). L examen clinique dans la pratique infirmière. Saint-Laurent, Québec : ERPI. Carpenit, L. J. (2003). Manuel de diagnstics infirmiers. Saint-Laurent, Québec : ERPI Chapads, C., Larue, C., Pharand, D., Charland, S. & Charlin, B. (2011). L infirmière et l évaluatin de l état de santé. Où en smmes-nus?. Perspective infirmière. Octbre, Custet, B. (2010). Sémilgie médicale. L apprentissage pratique de l examen Paris : De Beck Estem. Dandavin, A. H. (1999). Guide familial des symptômes. Éditins Fides. clinique. Epstein, O, Perkin, D., Cksn, J., Rakhit, R., Watt I. S., Rbins, A. W. & Hrnett, G. (2012). Examen clinique. Bruxelles: De Beck Université D. Pirier, Ph.D. prf. UQAC

29 Références utiles Fret Giddens, J. & Langfrd, R.W. (2005). Le G.I.P. Adaptatin française Lucie Maillé. Laval: Beauchemin. Furger, P., Leblanc, F., Parent, M. & Vadebnceur. A. (2012). Dr. Med.ca, Guide de médecine lignes directrices. Québec : Editin D&F Jarvis, C. (2009). L examen clinique et l évaluatin de la santé. Mntréal: Chenelière Éducatin. Leb, S. (1993). Prfessinal Guide t Signs & Symptms. Pennsylvania: Springhuse Crpratin. Marieb, E. N. (2010). Anatmie et physilgie humaines. Saint-Laurent, Québec: ERPI. McElhinney, E. (2010). Factrs which influence nurse practitiners ability t carry ut physical examinatin skills in the clinical aera after a degree level mdule an electrnic Delphi study. Jurnal f Clinical Nursing. 19, Nvey, D.W. (1999). Guide de l examen clinique. Paris: Maline. Talley, N. J. & O Cnnr, S. (2012). Examen clinique. France : Maline Wilsn, S. F & Giddens, J. F. (2005). Health assessment fr nursing practice. St-Luis, Missuri: Elsevier Msby. Zatr Estes, M. E. & Buck, M. (2008). Health assessment and physical examinatin. Trnt, Ontari: Thmsn Nelsn.

30 Merci! Questins et cmmentaires D. Pirier, Ph.D. prf. UQAC

Coefficient 4. L ACRC est validé par le contrôle des compétences suivantes :

Coefficient 4. L ACRC est validé par le contrôle des compétences suivantes : BTS MUC CCF Finalités et bjectifs E5 ANALYSE ET CONDUITE DE LA RELATION COMMERCIALE Cefficient 4 Cette épreuve permet d évaluer les aptitudes du candidat à prendre en respnsabilité des activités curantes

Plus en détail

Chap 10 : L évaluation et la valorisation du potentiel de l équipe commerciale

Chap 10 : L évaluation et la valorisation du potentiel de l équipe commerciale Chap 10 : L évaluatin et la valrisatin du ptentiel de l équipe cmmerciale I. L évaluatin du ptentiel de l équipe A. Les enjeux de l évaluatin Les enjeux : Pur l évaluateur : Faire le bilan de l année :

Plus en détail

Direction de l apprentissage électronique et des technologies Ministère de l Éducation. Modifié le 16 décembre 2008-1-

Direction de l apprentissage électronique et des technologies Ministère de l Éducation. Modifié le 16 décembre 2008-1- DESCRIPTION DES TÂCHES DE L ENSEIGNANT-COLLABORATEUR DANS LES COURS EN LIGNE Directin de l apprentissage électrnique et des technlgies Ministère de l Éducatin Mdifié le 16 décembre 2008-1- DESCRIPTION

Plus en détail

Cahier d inscription

Cahier d inscription Cahier d inscriptin AEC Intégratin à la prfessin infirmière du Québec (CWA.0B) Péride d inscriptin en persnne: Du 27 avril au 29 avril 2015 inclusivement Hraire pur l inscriptin : du lundi au vendredi

Plus en détail

ALL Arts, Lettres, Langues. Information Communication Culture

ALL Arts, Lettres, Langues. Information Communication Culture Niveau : MASTER année Dmaine : Mentin : ALL Arts, Lettres, Langues Infrmatin Cmmunicatin Culture M2 Spécialité : Master 2 Recherche, «Cmmunicatin et médiatins» 120 ES Vlume hraire étudiant : 100 h 38 h

Plus en détail

L HABILITATION EN ELECTRICITE Encadrement des organismes de formation assurant la formation préparatoire à l habilitation électrique

L HABILITATION EN ELECTRICITE Encadrement des organismes de formation assurant la formation préparatoire à l habilitation électrique L HABILITATION EN ELECTRICITE Encadrement des rganismes de frmatin assurant la frmatin préparatire à l habilitatin électrique Le présent dcument a été rédigé par une cmmissin inter-ctr et appruvé par les

Plus en détail

Scénario 2 : La promesse

Scénario 2 : La promesse Scénari 2 : La prmesse D enise est infirmière auxiliaire autrisée depuis 10 ans, Elle exerce dans une clinique externe d un grand hôpital général. Aujurd hui, elle est chargée de prendre sin d Amanda,

Plus en détail

PROCEDURE POUR UN BESOIN DE SANTE PARTICULIER «PBSP»

PROCEDURE POUR UN BESOIN DE SANTE PARTICULIER «PBSP» Département de la frmatin et de la sécurité Service de l'enseignement Departement für Bildung und Sicherheit Dienststelle für Unterrichtswesen PROCEDURE POUR UN BESOIN DE SANTE PARTICULIER «PBSP» 2 Table

Plus en détail

PROGRAMME D'ANGLAIS DEBUTANT

PROGRAMME D'ANGLAIS DEBUTANT Anglais, Allemand, Italien, Espagnl, Russe, Néerlandais, Français Traductin, Interprétariat, Infrmatique, Management PROGRAMME D'ANGLAIS DEBUTANT I. OBJECTIFS Acquérir des cnnaissances et par la même une

Plus en détail

Procédure de Gestion de la présence au travail et du Retour au travail adapté

Procédure de Gestion de la présence au travail et du Retour au travail adapté Prcédure de Gestin de la présence au travail et du Retur au travail adapté déculant de la plitique intégrée en santé, sécurité et bien-être au travail (2012) DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES TABLE DES

Plus en détail

«Enrichir l Organisation par les Hommes» CYCLE «LE MANAGEMENT DE PROJET ; SAVOIRS FAIRE ET SAVOIR ETRE»

«Enrichir l Organisation par les Hommes» CYCLE «LE MANAGEMENT DE PROJET ; SAVOIRS FAIRE ET SAVOIR ETRE» «Enrichir l Organisatin par les Hmmes» CYCLE CYCLE : Le management de prjet «LE MANAGEMENT DE PROJET ; SAVOIRS FAIRE ET SAVOIR ETRE» METHODOLOGIE ET OUTILS PRATIQUES EN GESTION DE PROJET Du 27 juin au

Plus en détail

PROCESSUS DE CERTIFICATION DES MONITEURS JE NAGE INFORMATIONS POUR LES MAITRE ÉVALUATEURS

PROCESSUS DE CERTIFICATION DES MONITEURS JE NAGE INFORMATIONS POUR LES MAITRE ÉVALUATEURS PROCESSUS DE CERTIFICATION DES MONITEURS JE NAGE INFORMATIONS POUR LES MAITRE ÉVALUATEURS NOTE: Les mniteurs qui suivent la frmatin de mise à niveau et de mise à niveau à distance ne snt pas tenus de remplir

Plus en détail

Démarche Coaching Individuel

Démarche Coaching Individuel anma RECRUITMENT Tél. : 01 47 25 94 75 cntact@anma-recruitment.cm www.anma-recruitment.cm Démarche Caching Individuel 1 Ntre Visin du Caching LE COACHING est un accmpagnement sur mesure rienté résultats

Plus en détail

Association Savoirs solidaires en Santé Page 1 sur 8

Association Savoirs solidaires en Santé Page 1 sur 8 Charte éditriale & éthique de Savirs solidaires en Santé à l usage des persnnes cntribuant à la platefrme interactive et cllabrative de l assciatin Assciatin Savirs solidaires en Santé Page 1 sur 8 Persnnes

Plus en détail

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Ressources Humaines FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Ressources Humaines FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES Fnctin : Chef de Divisin Ressurces Humaines Versin : FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES DÉPARTEMENT : Département Ressurces DIVISION : Divisin Ressurces Humaines SERVICE : / RESPONSABLE HIÉRARCHIQUE

Plus en détail

Terrain de jeu Analogie au sport professionnel

Terrain de jeu Analogie au sport professionnel Terrain de jeu Analgie au sprt prfessinnel USO : US Oynnax Rugby : management dans le sprt Le 9 décembre 2009, Olivier Nier, entraîneur de l USO, Pr D2 de rugby, réalisait dans le cadre d une cnférence

Plus en détail

MINISTERE DE L EDUCATION. Institut National des Sciences de l Education

MINISTERE DE L EDUCATION. Institut National des Sciences de l Education 1 MINISTERE DE L EDUCATION Institut Natinal des Sciences de l Educatin Prjet de cpératin relatif au dévelppement des stratégies visant à réduire le taux d échecs et d abandns dans l enseignement de base

Plus en détail

Créer un outil pour les non-professionnels de la statistique : Récit d une expérience

Créer un outil pour les non-professionnels de la statistique : Récit d une expérience Créer un util pur les nn-prfessinnels de la statistique : Récit d une expérience Stéphane HERAULT cntact@adscience.fr I. INTRODUCTION Dcteur en Bilgie-Santé, les quelques années pendant lesquelles j ai

Plus en détail

Diagnostic et enjeux de la formation initiale des enseignants: le point de vue des acteurs

Diagnostic et enjeux de la formation initiale des enseignants: le point de vue des acteurs QuickTime et un décmpresseur snt requis pur visinner cette image. Diagnstic et enjeux de la frmatin initiale des enseignants: le pint de vue des acteurs 1 Plan de la présentatin 1 - Objectifs et méthde

Plus en détail

Comportement sécuritaire en clinique

Comportement sécuritaire en clinique Cmprtement sécuritaire en clinique Interventins en physithérapie Avec la clientèle à risque Gisèle Burdeau, physithérapeute Intrductin Que ce sit avec les persnnes âgées u les clients en phase aiguë de

Plus en détail

MAITRISE UNIVERSITAIRE D ETUDES AVANCEES EN MEDECINE DENTAIRE

MAITRISE UNIVERSITAIRE D ETUDES AVANCEES EN MEDECINE DENTAIRE MAITRISE UNIVERSITAIRE D ETUDES AVANCEES EN MEDECINE DENTAIRE N.B. : Le masculin est utilisé au sens générique; il désigne autant les femmes que les hmmes ARTICLE 1 OBJET 1. La Faculté de médecine de l

Plus en détail

Maison pour l Autonomie et l Intégration des malades d Alzheimer

Maison pour l Autonomie et l Intégration des malades d Alzheimer Maisn pur l Autnmie et l Intégratin des malades d Alzheimer «L enjeu est de mettre fin au désarri des familles qui ne savent à qui s adresser et qui snt perdues dans de nmbreux dispsitifs mal articulés

Plus en détail

GUIDE pour la CONDUITE D ENTRETIEN

GUIDE pour la CONDUITE D ENTRETIEN GUIDE pur la CONDUITE D ENTRETIEN - 1 - 1. La situatin d entretien L entretien s éligne des échanges spntanés que l n rencntre qutidiennement en situatin de travail. Une situatin finalisée à durée limitée

Plus en détail

DIPLÔME D ÉTUDES COLLÉGIALES (DEC) Pour obtenir un diplôme d études collégiales, vous devez avoir satisfait aux trois conditions suivantes :

DIPLÔME D ÉTUDES COLLÉGIALES (DEC) Pour obtenir un diplôme d études collégiales, vous devez avoir satisfait aux trois conditions suivantes : CAHIER DE PROGRAMME TECHNOLOGIE DE RADIODIAGNOSTIC (142.A0) DIPLÔME D ÉTUDES COLLÉGIALES (DEC) Pur btenir un diplôme d études cllégiales, vus devez avir satisfait aux tris cnditins suivantes : 1. Avir

Plus en détail

Rapport d enquête. Le patient évalue-t-il l impact financier de ses choix à l hôpital?

Rapport d enquête. Le patient évalue-t-il l impact financier de ses choix à l hôpital? Rapprt d enquête Le patient évalue-t-il l impact financier de ses chix à l hôpital? 1. Intrductin La MC a cnstaté que de nmbreux patients épruvent des difficultés à évaluer l impact financier de leurs

Plus en détail

Compte rendu Commission Communication du 7 juillet 2010 Brasserie Flo

Compte rendu Commission Communication du 7 juillet 2010 Brasserie Flo Cmpte rendu Cmmissin Cmmunicatin du 7 juillet 2010 Brasserie Fl Persnnes présentes - Gérard Simnin - Yves Bncur - Hubert Gign - Patrick Beaujard - Frédéric Berruet - Linel Valdan - Christine Herzg - Ingrid

Plus en détail

Nouveautés apportées à l assessment-tool

Nouveautés apportées à l assessment-tool Nuveautés apprtées à l assessment-tl La dcumentatin et les utils d aide de Friendly Wrk Space snt régulièrement révisés, actualisés et dévelppés. Ainsi, la directive a une nuvelle fis été mise à jur en

Plus en détail

LA FONCTION ET SON CONTEXTE

LA FONCTION ET SON CONTEXTE Prfil de fnctin : Analyste-prgrammeur LA FONCTION ET SON CONTEXTE Intitulé de la fnctin Analyste-prgrammeur Grade : analyste-prgrammeur Rang : 100/4i Département auquel se rattache la fnctin : Dévelppement

Plus en détail

Pour l étude d un logiciel documentaire : o Mener une réflexion technique sur les ressources d un logiciel documentaire : Caractériser le logiciel

Pour l étude d un logiciel documentaire : o Mener une réflexion technique sur les ressources d un logiciel documentaire : Caractériser le logiciel IDENTIFICATION Intitulé de l Unité de frmatin : Biblithécaire - Frmatin Niveau d études : C & D technique et prfessinnelle Intitulé du curs : Infrmatique Réseaux Gestin Nmbre de crédits ECTS : dcumentaire

Plus en détail

Sessions préparation à la retraite Formule Express 1 journée

Sessions préparation à la retraite Formule Express 1 journée OFFRE DE SERVICES Sessins préparatin à la retraite Frmule Express 1 jurnée SÉMINAIRES Par Cégep Marie-Victrin, Centre de services aux entreprises Mnsieur Jean Perrn, cnseiller en frmatin 767, rue Bélanger

Plus en détail

Constat. Solution proposée par la HES-SO Valais. Tâches et atouts d'un Webmaster, points forts. Public cible, prérequis

Constat. Solution proposée par la HES-SO Valais. Tâches et atouts d'un Webmaster, points forts. Public cible, prérequis Cnstat Désrmais, tutes les entreprises, même les plus petites, se divent d'être présentes sur Internet. La créatin de sites demeure cûteuse, particulièrement en termes de maintenance. Le marché manque

Plus en détail

Une idée + une formation + un accompagnement = une entreprise. Josée Biron, directrice CPED-CSDL Isabelle Fontaine, enseignante CPED-CSDL 30 mai 2014

Une idée + une formation + un accompagnement = une entreprise. Josée Biron, directrice CPED-CSDL Isabelle Fontaine, enseignante CPED-CSDL 30 mai 2014 Une idée + une frmatin + un accmpagnement = une entreprise Jsée Birn, directrice CPED-CSDL Isabelle Fntaine, enseignante CPED-CSDL 30 mai 2014 Vue d ensemble du prjet Mdificatin de l ffre de service Mieux

Plus en détail

Parc urs. Séminaire d accueil (0,5 jour) Gestion des organisations. Management et communication. Gestion de production. Amélioration continue QSE

Parc urs. Séminaire d accueil (0,5 jour) Gestion des organisations. Management et communication. Gestion de production. Amélioration continue QSE MANAGER INTERMEDIAIRE GESTION DE PROJET GESTION DES ORGANISATIONS RH ET DROIT SOCIAL QSE MANAGEMENT ET COMMUNICATION AMELIORATION CONTINUE GESTION DE PRODUCTION Séminaire d accueil (0,5 jur) Gestin des

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE. Programme Executive MBA

DOSSIER DE CANDIDATURE. Programme Executive MBA Pht d identité NOM : Prénm : DOSSIER DE CANDIDATURE Prgramme Executive MBA Nta Bene : vus devez remplir signeusement ce dssier (le jury s appuiera dessus lrs de vtre entretien ral) et y jindre les pièces

Plus en détail

Les soins de support et traitements palliatifs

Les soins de support et traitements palliatifs Chapitre 13 Les sins de supprt et traitements palliatifs Intrductin Les sins de supprt snt définis cmme l ensemble des sins et sutiens nécessaires aux persnnes malades tut au lng de la maladie cnjintement

Plus en détail

LA GESTION DES RISQUES DANS LE RÉSEAU

LA GESTION DES RISQUES DANS LE RÉSEAU LA GESTION DES RISQUES DANS LE RÉSEAU DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX Présenté dans le cadre du prgramme QUEOPS-I du département d administratin de la santé de l Université de Mntréal Dcument préparé

Plus en détail

Formation Magento Développeur

Formation Magento Développeur Page 1 sur 6 The e-cmmerce Academy 28 bd Pissnnière 75009 Paris T. +33 (0) 1 45 63 19 89 cntact@ecmmerce-academy.fr http://www.ecmmerce-academy.fr/ Frmatin Magent Dévelppeur Dévelppeur, vus suhaitez mettre

Plus en détail

S investir dans une franchise : le guide de la Banque Scotia pour le choix d une franchise

S investir dans une franchise : le guide de la Banque Scotia pour le choix d une franchise Le franchisage et la Banque Sctia S investir dans une franchise : le guide de la Banque Sctia pur le chix d une franchise Cnsciente de l imprtante cntributin des entreprises franchisées à la vie écnmique,

Plus en détail

MISSIONS COMMERCIALES

MISSIONS COMMERCIALES DEVELOPPEMENT ET OBJECTIFS MISSIONS COMMERCIALES Prcédure et bjectifs Le but d'une missin cmmerciale est de distribuer et prmuvir les prduits u services d'une entreprise. Les démarches à suivre snt les

Plus en détail

Consultation : Soutien à la réalisation du plan de communication du Pôle PASS

Consultation : Soutien à la réalisation du plan de communication du Pôle PASS Cnsultatin : Sutien à la réalisatin du plan de cmmunicatin du Pôle PASS Page 1 1 > INTRODUCTION 1.1 > PRESENTATION DES ACTEURS Le Pôle de cmpétitivité Parfums Arômes Senteurs Saveurs (PASS) représente

Plus en détail

DSP compétences professionnelles région NPC Groupe de travail n 1

DSP compétences professionnelles région NPC Groupe de travail n 1 DSP cmpétences prfessinnelles régin NPC Grupe de travail n 1 Identificatin des mdalités de mise en œuvre pératinnelle par les pérateurs futurs délégataires Questin : Eléments de répnse Exemples : 2 Faciliter

Plus en détail

Plans d action et contrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement

Plans d action et contrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement Plans d actin et cntrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement Dès la décuverte de la fraude en janvier 2008, Sciété Générale a immédiatement

Plus en détail

GRILLE DE PLANIFICATION DE STAGE

GRILLE DE PLANIFICATION DE STAGE GRILLE DE PLANIFICATION DE STAGE Trusse en enseignement STAGES COOP Ce dcument cntient divers aides mémires pur faciliter l intégratin du stagiaire dans sn envirnnement de travail ainsi que des utils qui

Plus en détail

Programme Eau, Climat et Développement pour l'afrique. Termes de référence pour le recrutement d un Expert Socio/agro-économiste

Programme Eau, Climat et Développement pour l'afrique. Termes de référence pour le recrutement d un Expert Socio/agro-économiste Prgramme Eau, Climat et Dévelppement pur l'afrique Termes de référence pur le recrutement d un Expert Sci/agr-écnmiste Dans le cadre de l élabratin de l étude sur l intégratin des impacts du changement

Plus en détail

à la section préparatoire aux épreuves de sélection de la formation conduisant au Diplôme d Etat D INFIRMIER 2015/2016

à la section préparatoire aux épreuves de sélection de la formation conduisant au Diplôme d Etat D INFIRMIER 2015/2016 NOTICE D'INSCRIPTION à la sectin préparatire aux épreuves de sélectin de la frmatin cnduisant au Diplôme d Etat D INFIRMIER 2015/2016 INSTITUT DE FORMATION EN SOINS INFIRMIERS Centre Hspitalier «La Palmsa»

Plus en détail

B.T.S. MANAGEMENT DES UNITÉS COMMERCIALES

B.T.S. MANAGEMENT DES UNITÉS COMMERCIALES B.T.S. MANAGEMENT DES UNITÉS COMMERCIALES A) CHAMP D'ACTIVITÉ Le titulaire du BTS Management des unités cmmerciales a pur perspective de prendre la respnsabilité de tut u partie d'une unité cmmerciale

Plus en détail

PHASE 1 : choix et définition du sujet du TM.

PHASE 1 : choix et définition du sujet du TM. PHASE 1 : chix et définitin du sujet du TM. Le chix du sujet est une partie imprtante du TM. Ce chix se fait durant la 1 ère phase. La prblématique du thème cncerne le rapprt entre la chimie et la vie

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMUNICATION

POLITIQUE DE COMMUNICATION POLITIQUE DE COMMUNICATION Directin des cmmunicatins Mise à jur : 15 mai 2014 Entrée en vigueur : 13 janvier 2014 TABLE DES MATIÈRES 1. MISE EN CONTEXTE... 3 2. CHAMPS D APPLICATION... 3 3. FONDEMENTS

Plus en détail

Sociétés Non Financières - taux endettement - % PIB, valeur nominale

Sociétés Non Financières - taux endettement - % PIB, valeur nominale T1 1999 T4 1999 T3 2000 T2 2001 T1 2002 T4 2002 T3 2003 T2 2004 T1 2005 T4 2005 T3 2006 T2 2007 T1 2008 T4 2008 T3 2009 T2 2010 T1 2011 T4 2011 T3 2012 T2 2013 Accmpagner le muvement de désintermédiatin

Plus en détail

PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0

PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0 PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0 FICHE TECHNIQUE DECEMBRE 2010. LE CONTEXTE Les utils de cmmunicatin et de gestin dévelppés par les rganisatins de greeters de par le mnde snt assez cmparables : Chaque rganisatin

Plus en détail

Plans d action et contrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement

Plans d action et contrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement Plans d actin et cntrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement Dès la décuverte de la fraude en janvier 2008, Sciété Générale a immédiatement

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Consultation expert en investissement participatif

CAHIER DES CHARGES Consultation expert en investissement participatif CAHIER DES CHARGES Cnsultatin expert en investissement participatif Date de publicatin : 06/04/2014 Date de reprt des candidatures : 10/01/2014 à 13h00 Le présent cahier des charges a pur bjet une missin

Plus en détail

INTRODUCTION. et va vendre? - toujours la dimension concurrentielle : comme pour le CD ne pas être hors marché

INTRODUCTION. et va vendre? - toujours la dimension concurrentielle : comme pour le CD ne pas être hors marché INTRODUCTION I) Cmptabilité analytique et cntrôle de gestin A qui peut servir la cmptabilité analytique? a) Pur aider à fixer un prix de vente Exemple Quel prix fixer? : : cmptabilité analytique. Cmpliquns

Plus en détail

Bourse Étienne-Beauclair Banque Nationale

Bourse Étienne-Beauclair Banque Nationale La Burse Étienne-Beauclair Banque Natinale Burse d' excellence destinée aux persnnes ayant une déficience visuelle pur la réalisatin de prjets nvateurs 15 000 $ Dépsez vs candidatures entre Le 15 décembre

Plus en détail

Colloque 07-05-2015 Rapport de l'atelier 1

Colloque 07-05-2015 Rapport de l'atelier 1 Cllque 07-05-2015 Rapprt de l'atelier 1 P.1 MON PLAN D'URGENCE COMMUNAL: À QUEL NIVEAU EN EST-IL ET COMMENT CONCRÈTEMENT LE FAIRE AVANCER? QUESTION 1: COMMENT ÉTABLIR UN ÉTAT DES LIEUX DE MON PLAN D URGENCE

Plus en détail

OFFRE D EMPLOI TEMPORAIRES

OFFRE D EMPLOI TEMPORAIRES i. OFFRE D EMPLOI TEMPORAIRES L Agence Natinale Pur l Empli (ANPE) recrute pur le cmpte de la Cmmissin Electrale Natinale Indépendante (CENI), dans le cadre de la prchaine électin présidentielle, au titre

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Département : Infrmatique Business & High Technlgy Chapitre 7 : Supply Chain Management (SCM) Smmaire Intrductin... 1 Finalités de SCM... 1 Les

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. Marie-Elisabeth Delille / Sarah Friesen. Motif d actualisation : Taux d activité: 100%

CAHIER DES CHARGES. Marie-Elisabeth Delille / Sarah Friesen. Motif d actualisation : Taux d activité: 100% CAHIER DES CHARGES 1. Actualisatin : Etabli le : nvembre 2014 Par : Marie-Elisabeth Delille / Sarah Friesen Remplace la versin du : n.a. Mtif d actualisatin : Taux d activité: 100% 2. Identificatin du

Plus en détail

IDENTIFICATION DU POSTE. N de l emploi : Contractuel. Intitulé du poste : Chargé de mission FC

IDENTIFICATION DU POSTE. N de l emploi : Contractuel. Intitulé du poste : Chargé de mission FC DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES 34, Avenue Carnt - B.P. 185-63006 CLERMONT-FERRAND CEDEX 1 FICHE DE POSTE IDENTIFICATION DU POSTE N de l empli : Cntractuel Intitulé du pste : Chargé de missin FC FILIERE

Plus en détail

CHARTE DE QUALITE DE LA PROFESSION DE PRESTATAIRE DE DISPOSITIFS MEDICAUX

CHARTE DE QUALITE DE LA PROFESSION DE PRESTATAIRE DE DISPOSITIFS MEDICAUX CHARTE DE QUALITE DE LA PROFESSION DE PRESTATAIRE DE DISPOSITIFS MEDICAUX PREAMBULE La présente charte a pur bjectif d'expser les principes essentiels devant dicter la cnduite prfessinnelle des furnisseurs

Plus en détail

COMMUNIQUE DE LANCEMENT. Sage 100 Trésorerie

COMMUNIQUE DE LANCEMENT. Sage 100 Trésorerie COMMUNIQUE DE LANCEMENT Sage 100 Trésrerie Sage 100 Trésrerie Ce qu il faut retenir Sage présente Sage 100 Trésrerie, sn nuveau mdule de gestin de trésrerie dispnible à la vente à partir du 15 janvier

Plus en détail

INC Retraite 6 mai 2015. Actualités des Missions Réseau Déléguées

INC Retraite 6 mai 2015. Actualités des Missions Réseau Déléguées INC Retraite 6 mai 2015 Actualités des Missins Réseau Déléguées Enjeux: Les missins réseau déléguées : un nuveau levier pur ptimiser Amélirer la maîtrise des acticités Maintenir la cntinuité de service,

Plus en détail

Document 10. Leadership du 21e siècle dans le Scoutisme

Document 10. Leadership du 21e siècle dans le Scoutisme Dcument 10 Leadership du 21e siècle dans le Scutisme Table des matières LEADERSHIP DU 21 e SIECLE DANS LE SCOUTISME 1 Résumé des activités du triennat 1 Dcument de réflexin (descriptin cmplète en page

Plus en détail

SAINTE-ANNE (SAINT-CUTHBERT) (007)

SAINTE-ANNE (SAINT-CUTHBERT) (007) SAINTE-ANNE (SAINT-CUTHBERT) (007) Plan SIAA Réslutin: CÉ-20100921-013 Planificatin SIAA, juin 2009, juin 2010 Prjet éducatif et plan de réussite Écle primaire Écle : Ste-Anne, St-Cuthbert Cmmissin sclaire

Plus en détail

Le travailleur social La travailleuse sociale

Le travailleur social La travailleuse sociale Le travailleur scial La travailleuse sciale GESTIONNAIRE DE CAS Le travailleur scial, la travailleuse sciale, gestinnaire de cas Le travailleur scial La travailleuse sciale GESTIONNAIRE DE CAS Persnnes-ressurces

Plus en détail

ACCORD SUR LE RECOUVREMENT AMIABLE EN CREDIT A LA CONSOMMATION

ACCORD SUR LE RECOUVREMENT AMIABLE EN CREDIT A LA CONSOMMATION ACCORD SUR LE RECOUVREMENT AMIABLE EN CREDIT A LA CONSOMMATION L ASF et les rganisatins de cnsmmateurs c-signataires snt cnvenues de ce qui suit!: Le présent accrd cncerne le recuvrement amiable, c est-à-dire

Plus en détail

Accueil des personnes âgées en clinique privée : Agir pour la santé des plus âgés

Accueil des personnes âgées en clinique privée : Agir pour la santé des plus âgés La santé en actins Accueil des persnnes âgées en clinique privée : Agir pur la santé des plus âgés Ce n est un secret pur persnne, le vieillissement de la ppulatin Française s accélère. Si 1 Français sur

Plus en détail

PURE DIGITAL. Catalogue de formations 100% Digitales. Programme 2013. Nous contacter : fred@lamoulie.com

PURE DIGITAL. Catalogue de formations 100% Digitales. Programme 2013. Nous contacter : fred@lamoulie.com PURE DIGITAL Catalgue de frmatins 100% Digitales Prgramme 2013 Nus cntacter : fred@lamulie.cm Fred Lamulie \ ingénieur digital marketing \ DIGITAL T G Cabinet Cnseil en Digital Marketing 9, rue Biscarra,

Plus en détail

Fiche de projet pour les institutions publiques

Fiche de projet pour les institutions publiques Fiche de prjet pur les institutins publiques Infrmatins pratiques Nm de l institutin publique ayant intrduit le prjet: SPF Technlgie de l'infrmatin et de la Cmmunicatin (Fedict). Nm du prjet : egv Mnitr

Plus en détail

CACES ou autorisation de conduite?

CACES ou autorisation de conduite? ntre réussite : vus faire réussir CACES u autrisatin de cnduite? pur être autrisé à cnduire un charit élévateur Sit le salarié passe un certificat «cariste» CACES = Certificat d Aptitude à la Cnduite En

Plus en détail

Dossier de Presse. 1 ier guide Interactif pour créateurs et entrepreneurs

Dossier de Presse. 1 ier guide Interactif pour créateurs et entrepreneurs Dssier de Presse 1 ier guide Interactif pur créateurs et entrepreneurs «Une applicatin innvante accmpagnée par les leaders du marché» www.e-parcurs.fr (Micrsft, Gan Assurances, Cegid, Accr Services France,

Plus en détail

Secteur Sanitaire et Social : les usagers

Secteur Sanitaire et Social : les usagers Assciatin li 1901 12, rue Chabanais 75002 PARIS Tél.: 01.42.61.32.46 Fax : 01.42.61.32.45 Email: cntact@axefrmatininsertin.cm www.axefrmatininsertin.cm Secteur Sanitaire et Scial : les usagers Vs cntacts

Plus en détail

Contrat de gestion du FOREM

Contrat de gestion du FOREM Cntrat de gestin du FOREM 2011-2016 TABLE DES MATIÈRES Identificatin des Parties... 5 Préambule... 5 TITRE I Dispsitins générales... 7 Article 1. Définitins... 7 Article 2. Objet du Cntrat... 10 Article

Plus en détail

Guide Octobre 2014 «Master Degree Dissertation»

Guide Octobre 2014 «Master Degree Dissertation» SUPINFO Academic Dept. Examen de fin d études Guide Octbre 2014 «Master Degree Dissertatin» Mémire et sutenance Sessin d examen de fin d études d Octbre 2014 Versin 1.0 Last update: 06/0/2014 Use: Cmmunity

Plus en détail

Nom de la maison de santé REGLEMENT INTERIEUR DE LA SOCIETE

Nom de la maison de santé REGLEMENT INTERIEUR DE LA SOCIETE Nm de la maisn de santé REGLEMENT INTERIEUR DE LA SOCIETE PREAMBULE Le présent règlement intérieur fixe les cnditins de travail cllabratif des assciés et les mdalités pratiques de fnctinnement interne

Plus en détail

POLITIQUE ACA-FESC EN MATIÈRE DE FORMATION CONTINUE. et de LICENCE TABLE DES MATIÈRES

POLITIQUE ACA-FESC EN MATIÈRE DE FORMATION CONTINUE. et de LICENCE TABLE DES MATIÈRES POLITIQUE ACA-FESC EN MATIÈRE DE FORMATION CONTINUE et de LICENCE Révisin le 22 juin 2012 TABLE DES MATIÈRES But... 2 Définitin... 2 Aperçu... 2 Particularités... 3 Crédits de licence... 4 Délai d exécutin

Plus en détail

THEDATASAFE MEDIA KIT. Information concernant THEDATASAFE... 2 Q&A - Pitch... 2

THEDATASAFE MEDIA KIT. Information concernant THEDATASAFE... 2 Q&A - Pitch... 2 MEDIA KIT Infrmatin cncernant THEDATASAFE... 2 Q&A - Pitch... 2 Qui smmes-nus?... 2 Purqui avns-nus créé cette cmpagnie?... 2 Ntre campagne de financement lancée le 17 nvembre 2014... 3 Clôture réussie

Plus en détail

Master en études muséales

Master en études muséales Secteur qualité rue des Beaux Arts 21 CH 2000 Neuchâtel Master en études muséales Appréciatin d une première année d études (2008 2009) par les étudiant e s et les enseignant e s Synthèse des résultats

Plus en détail

BUSINESS RISK MANAGEMENT

BUSINESS RISK MANAGEMENT BUSINESS RISK MANAGEMENT Démarche générale Méthde FEDICT Quick-Win Date Auteur Versin 24/8/26 A. Huet - A. Staquet V1. Table des matières 1 OBJECTIF DU DOCUMENT...2 2 DÉFINITIONS...2 3 PRINCIPE... 3 4

Plus en détail

- culture - tourisme - sport - actions sociales

- culture - tourisme - sport - actions sociales NOTICE de demande de subventin - culture - turisme - sprt - actins sciales Le dssier de demande de subventin a été créé dans le but d harmniser les subventins accrdées par la COMPA (Cmmunauté de Cmmunes

Plus en détail

Formation Référencement / SEO e-commerce

Formation Référencement / SEO e-commerce Page 1 sur 5 28 bd Pissnnière 75009 Paris T. +33 (0) 1 45 63 19 89 cntact@ecmmerce-academy.fr http://www.ecmmerce-academy.fr/ Frmatin Référencement / SEO e-cmmerce Optimisez et amélirer vtre visibilité

Plus en détail

DESCRIPTION DU CONCOURS QUÉBÉCOIS 2014 39 SOUTIEN INFORMATIQUE

DESCRIPTION DU CONCOURS QUÉBÉCOIS 2014 39 SOUTIEN INFORMATIQUE DESCRIPTION DU CONCOURS QUÉBÉCOIS 2014 39 SOUTIEN INFORMATIQUE 1. DESCRIPTION DU CONCOURS 1.1. But de l épreuve Le but de l épreuve est d évaluer les cmpétences des candidats 1 pendant qu ils exécutent

Plus en détail

Charte de l Association Suisse de Portage des Bébés (ASPB)

Charte de l Association Suisse de Portage des Bébés (ASPB) Charte de l Assciatin Suisse de Prtage des Bébés (ASPB) 1. Rôle et missin L ASPB est une assciatin à but nn lucratif et indépendante de tutes marques,qui suhaite prmuvir un prtage respectueux du dévelppement

Plus en détail

Les stratégies de Backup dans WSS V3

Les stratégies de Backup dans WSS V3 Les stratégies de Backup dans WSS V3 Quelles snt les différentes slutins de BackUp Nus avns vu au travers des précédents articles différents sujets pur Windws SharePint Services V3. Il nus faut maintenant

Plus en détail

Communication pour le changement social

Communication pour le changement social INFORMATION TECHNIQUE ESSENTIELLE ASSISTANCE POUR TECHNIQUE L ELABORATION DES PROPOSITIONS Cmmunicatin pur le changement scial La cmmunicatin est un élément essentiel des effrts de préventin, de traitement

Plus en détail

Institut de Formation Aide-Soignant

Institut de Formation Aide-Soignant Institut de Frmatin Aide-Signant Centre Hspitalier 96 Rue des capucins BP 148 41200 ROMORANTIN LANTHENAY Tél secrétariat : 02-54-88-34-41 emails : ecleas@ch-rmrantin.fr NOTICE EXPLICATIVE CONCOURS AIDE

Plus en détail

Description d une offre de formation

Description d une offre de formation Descriptin d une ffre de frmatin Date de mise à jur : 03/03/15 CONDUCTEUR DE LIGNE DE PRODUCTION EN INDUSTRIE ALIMENTAIRE (H/F) Identificatin interne (bligatire) cde HACORD :INALCL cde REM : 4512201 cncrdance

Plus en détail

«NAVIGUER SUR INTERNET v 2» Support de formation tutoré «Réponses aux remarques les plus souvent posées»

«NAVIGUER SUR INTERNET v 2» Support de formation tutoré «Réponses aux remarques les plus souvent posées» Avec l expérimentatin de NSIv2, nus avns reçu beaucup de remarques cncernant le dcument initial. Beaucup nt été prises en cmpte et intégrées. Pur les autres remarques, nus avns pris le parti d en faire

Plus en détail

MAÎTRISE UNIVERSITAIRE D ÉTUDES AVANCÉES EN MÉDECINE CLINIQUE SPÉCIALISATION DERMATOLOGIE ET VÉNÉROLOGIE

MAÎTRISE UNIVERSITAIRE D ÉTUDES AVANCÉES EN MÉDECINE CLINIQUE SPÉCIALISATION DERMATOLOGIE ET VÉNÉROLOGIE MAÎTRISE UNIVERSITAIRE D ÉTUDES AVANCÉES EN MÉDECINE CLINIQUE SPÉCIALISATION DERMATOLOGIE ET VÉNÉROLOGIE 1. Objectifs généraux La Maîtrise universitaire d études avancées en médecine clinique, spécialisatin

Plus en détail

CYBERLEARN COURS MOODLE. SUPPORT DE TRAVAIL Pour professeur-es et assistant-es d'enseignement

CYBERLEARN COURS MOODLE. SUPPORT DE TRAVAIL Pour professeur-es et assistant-es d'enseignement CENTRE e-learning HES-SO CYBERLEARN COURS MOODLE SUPPORT DE TRAVAIL Pur prfesseur-es et assistant-es d'enseignement Sndages et tests : rendez vs curs Mdle interactifs! HES-SO 2010 Team Cyberlearn Table

Plus en détail

Management syndical dans l entreprise

Management syndical dans l entreprise Management syndical dans l entreprise Le travail syndical dans l entreprise subit plusieurs pressins : - L additin de drits et de thèmes nuveaux tant en matière de négciatin que de cnsultatin et d infrmatin.

Plus en détail

OBSERVATION DES CLASSES

OBSERVATION DES CLASSES Prpsitin Graz OBSERVATION DES CLASSES 30-08-2002 NOTES POUR LES OBSERVATEURS OBJECTIFS: Observer la manière dnt l enseignant(e)intègre l apprche dans ses activités qutidiennes. Cela implique aussi une

Plus en détail

CONCEPTS POUR EXPLOITATION, ACCOMPAGNEMENT, FORMATION, HYGIÈNE

CONCEPTS POUR EXPLOITATION, ACCOMPAGNEMENT, FORMATION, HYGIÈNE CONCEPTS POUR EXPLOITATION, ACCOMPAGNEMENT, FORMATION, HYGIÈNE CARLOS MARTY, ETAT: ÉTÉ 2012 SUR DEMANDE DE DS PERSONNES ÂGÉES CURAVIVA Schweiz Zieglerstrasse 53 3000 Bern 14 Telefn +41 (0)31 385 33 33

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE. Master Transport, Logistique Et Commerce International

DOSSIER DE CANDIDATURE. Master Transport, Logistique Et Commerce International Pht d identité NOM : Prénm : DOSSIER DE CANDIDATURE Master Transprt, Lgistique Et Cmmerce Internatinal Nta Bene : vus devez remplir signeusement ce dssier (le jury s appuiera dessus lrs de vtre entretien

Plus en détail

A toutes les Directrices et à tous les Directeurs des établissements scolaires de l enseignement secondaire et secondaire technique

A toutes les Directrices et à tous les Directeurs des établissements scolaires de l enseignement secondaire et secondaire technique SERVICE INFORMATIQUE Luxemburg, le 20 ctbre 2010 Référence: SI/DW/101020 A tutes les Directrices et à tus les Directeurs des établissements sclaires de l enseignement secndaire et secndaire technique Cncerne:

Plus en détail

QSE DEVELOPPEMENT. Formations 2015 Qualité Sécurité Environnement. Cœur de compétences d une entreprise durable

QSE DEVELOPPEMENT. Formations 2015 Qualité Sécurité Environnement. Cœur de compétences d une entreprise durable Frmatins 2015 Qualité Sécurité Envirnnement. Cœur de cmpétences d une entreprise durable Cnseil, Frmatin, Audit et Temps partagé Des frmules d apprentissage adaptées et adaptables Les frmatins interentreprises

Plus en détail

-------oooooo------- CADRE DES TERMES DE REFERENCE POUR LES PROPOSITIONS DE CHAQUE VILLE

-------oooooo------- CADRE DES TERMES DE REFERENCE POUR LES PROPOSITIONS DE CHAQUE VILLE PROJET DE GESTION ECOLOGIQUEMENT RATIONNELLE DES DECHETS MUNICIPAUX ET DANGEREUX POUR REDUIRE LES EMISSIONS DE POLLUANTS ORGANIQUES PERSISTANTS NON INTENTIONNELS -------------- CADRE DES TERMES DE REFERENCE

Plus en détail

Certificat. Financement du Négoce International. Orientation "matières premières"

Certificat. Financement du Négoce International. Orientation matières premières Certificat Financement du Négce Internatinal Orientatin "matières premières" Certificat Financement du Négce Internatinal (CFNI) Orientatin Matières premières Enjeu et cntexte : Avec une part de marché

Plus en détail

Artiste, artisane ou artisan en métiers d art liés à l architecture et au bâtiment

Artiste, artisane ou artisan en métiers d art liés à l architecture et au bâtiment Artiste, artisane u artisan en métiers d art liés à l architecture et au bâtiment Analyse de prfessin et Référentiel de cmpétences VERSION VALIDÉE EN MARS 2013 DIDACTION pur le Cnseil des métiers d art

Plus en détail