Intérêt de la mise en place d une filière Licence-Master-Doctorat (LMD) en Soins Infirmiers

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Intérêt de la mise en place d une filière Licence-Master-Doctorat (LMD) en Soins Infirmiers"

Transcription

1 1 DIU de Pédagogie Médicale (Universités Paris ) Intérêt de la mise en place d une filière Licence-Master-Doctorat (LMD) en Soins Infirmiers Dr Losser Marie-Reine Hôpital Lariboisière, APHP Université Diderot Paris 7 Directeur de Mémoire : Pr Didier Payen de la Garanderie, Hôpital Lariboisière, Université Diderot Paris 7

2 2 Table des matières TABLE DES MATIERES... 2 RESUME... 3 INTRODUCTION... 4 LES FORMATIONS UNIVERSITAIRES EN SOINS INFIRMIERS... 6 LE CONTEXTE L EXPÉRIENCE DE LA JOHNS HOPKINS UNIVERSITY SCHOOL OF NURSING (JHUSON)... 8 LE MODELE DE BALE: INSTITUTE OF NURSING SCIENCE (INS, UNIVERSITY BASEL) / DEPARTMENT OF CLINICAL NURSING SCIENCE (DCN, UNIVERSITÄTSSPITAL BASEL)... 9 UN PROJET : NURSE MANAGEMENT AT LEUWEN UNIVERSITY HOSPITAL LE PROJET FRANÇAIS EN COURS : UNE VOLONTE POLITIQUE FORTE D INTEGRER CETTE PROFESSION A L UNIVERSITE MAIS SANS MISE ŒUVRE SPECIFIQUE FAUTE DE VISION CLAIRE PROPOSITION LES PREREQUIS PROPOSITION D UN PROGRAMME COLLABORATIF DE MASTER La formation initiale Admissibilité en master Mise en place d un programme de Master en France BIBLIOGRAPHIE ANNEXE LETTRE DE CADRAGE DU MINISTERE DE LA SANTE ANNEXE THE JOHNS HOPKINS UNIVERSITY SCHOOL OF NURSING PROGRAM Les nouvelles récentes Descriptif de l école Programme classique de la licence en Soins Infirmiers Le programme traditionnel Le programme des masters Le programme doctoral ANNEXE THE INSTITUTE OF NURSING SCIENCE, BASEL (INSTITUT FÜR PFLEGEWISSENSCHAFT) Présentation Programme d enseignement des masters Les thèmes de recherche Projets en cours et avancés... 36

3 3 Résumé La formation en Soins Infirmiers va devoir préparer les infirmier(e)s à étendre les limites de leur expertise afin de s adapter aux besoins de plus en plus complexes et au volume des patients entrant dans le système de santé. Il existe de réelles opportunités pour les infirmier(e)s d influencer les politiques d interventions faces à des problèmes de santé publique. Pour atteindre ce niveau d interlocuteur face aux institutions et autres professionnels, il est nécessaire de s appuyer sur un «leadership» infirmier solidement formé, de niveau et de «visibilité» universitaire, tant pour assurer sa crédibilité que pour envisager de nouveaux modes de fonctionnement comme il en existe dans certains pays. Des entretiens dirigés et des visites sur site ont permis de recueillir les expériences et des recommandations afin de proposer des options concrètes de mise en place d une filière licence-master-doctorat en Soins Infirmiers en France. Au-delà de prérequis simples mais incontournables comme acquérir un niveau d anglais suffisant, une réflexion sur le contenu de la formation initiale en Soins Infirmiers ainsi que sur la définition de la profession par décret de compétence est nécessaire. Un partenariat avec l Université, l Hôpital et le ministère de la Santé est la clé de voûte de la mise en place et de la pérennité de la formation universitaire. L expérience de la Johns Hopkins University School of Nursing ou le modèle de Bâle par l Institute of Nursing Science permet de faire des propositions de programme concrètes, avec un choix à faire entre une formation orientée dès le master vers une spécialisation ou une formation généraliste commune par le master et une spécialisation ultérieure en fonction des sujets de recherche. Les professionnels ainsi formés pourront à leur tour transmettre et s approprier la filière LMD en Soins Infirmiers avec un niveau d exigence et de formation en accord avec les besoins de leadership et de crédibilité internationale de la profession infirmière française.

4 4 Introduction En parallèle à la restructuration des systèmes de santé dans beaucoup de pays, le métier d infirmièr(e) est à une croisée de chemin. En tant que groupe professionnel, les différentes études s accordent à prévoir une pénurie et un vieillissement, avec un turnover accéléré et une insatisfaction liés en partie à un manque de perspectives professionnelles (PRESS-NEXT study). Individuellement, les infirmièr(e)s vont devoir étendre les limites de leur expertise afin de s adapter aux besoins de plus en plus complexes et au volume des patients entrant dans le système de santé. Compte tenu de la démographie des professions de santé et des patients, de nouveaux modes de fonctionnement dans les pratiques de soins, de formation, et de recherche deviennent nécessaires. Le rapport Berland sur le transfert de tâches a abordé cette problématique principalement sur l angle de la pratique des soins (ONDPS 2006). Cependant, comme les infrastructures de santé sont en cours de reconstruction, il existe de réelles opportunités pour les infirmièr(e)s d influencer les politiques d interventions faces à des problèmes de santé publique (principes, recueil de données, informatisation, pratiques, ). Pour atteindre ce niveau d interlocuteur face aux institutions et autres professionnels, il est nécessaire de s appuyer sur un «leadership» infirmier solidement formé, de niveau et de «visibilité» universitaire, tant pour assurer sa crédibilité que pour envisager de nouveaux modes de fonctionnement (Bleich, 2004). Etablir un leadership en soins infirmiers de niveau universitaire en collaboration avec le système de soin apporte des bénéfices identifiés par l American Association of Colleges of Nursing (www.aacn.nche.edu/publications/positions): 1) contrôle de la destinée des infirmièr(e)s par eux-mêmes aussi bien pour leurs pratiques que pour leur formation 2) visibilité et crédibilité de la contribution des infirmièr(e)s dans le système de soins et dans la recherche par les employeurs, les institutions de recherche, les décideurs institutionnels et le grand public 3) amélioration de l accès à l expertise et aux ressources en personnels et en financement sur des missions ciblées ou communes 4) augmentation de la capacité à maintenir la pertinence dans la pratique de soins particulièrement de pointe en utilisant les connaissances

5 5 courantes et les compétences pour une délivrance de soins de meilleur rapport qualité/prix. 5) amélioration de la pertinence et de la qualité de la formation des étudiants et des professionnels au niveau universitaire et en formation continue 6) augmentation de la production de sujets de recherche pertinents et application des résultats à la pratique 7) développement de comportements amenant à l excellence dans les domaines de soins et universitaire : autoévaluation critique, formation continue, sens de l observation, capacité d analyse. Cette réflexion ne peut qu aboutir à une situation gagnant/gagnant tant pour le patient (qualité et sécurité des soins, prise en compte des besoins) que pour les infirmières (expertise clinique et de recherche, qualité de l environnement professionnel, collaboration interdisciplinaire, leadership infirmier) que pour le système de santé (qualité/prix des soins, évaluation des besoins et des pratiques, avec des hôpitaux de références et attracteurs de talents ou pôles d attraction «magnet hospitals»). La réflexion et les propositions de ce mémoire sont le résultat d une analyse critique de bibliographie, d entretiens dirigés avec des personnalités et de visite sur site. En se basant sur ces expériences existantes, il est possible de proposer un programme pour amorcer cette formation et envisager une perspective professionnelle de cette filière universitaire en Soins Infirmiers.

6 6 Les formations universitaires en Soins Infirmiers Le contexte. Le processus de Bologne promeut depuis 1999 l uniformisation au niveau européen de l enseignement universitaire en 3 cycles, licence-master-doctorat (LMD). Cette démarche doit permettre une convergence des diplômes, faciles à identifier et à comparer d un pays à l autre, permettant ainsi la mobilité accrue des étudiants, chercheurs et professionnels. Ce système est basé sur 2 niveaux : la licence ou 1 er cycle (baccalaureate, undergraduate level) obtenue en 3 ans qui est orientée vers le marché du travail ; en post-licence ou 2 ème cycle (graduate level), le master et le doctorat sont obtenues en 2 et 3 ans respectivement et mènent à un niveau d éducation supérieure et de recherche. Les ECTS (European Credit Transfer System) indiquent la quantité de travail nécessaire pour atteindre les objectifs d un enseignement incluant les cours magistraux, la pratique, des séminaires, les travaux pratiques, le travail personnel en bibliothèque ou à la maison, les examens et autres évaluations. Les crédits sont donc basés sur la charge de travail globale de l étudiant et pas uniquement sur les heures de cours, 1 ECTS «vaut» 25 à 45 heures. Ainsi, 60 crédits est la charge de travail d une année normale de 1 er cycle (entre 1500 et 2700 heures de travail par l étudiant), en d autres termes 30 crédits pour un semestre et 20 crédits pour un trimestre. Une année universitaire de 12 mois de cycle supérieur comporterait 90 crédits. Les nouvelles directives recommandent que l enseignement en salle de classe ne dépasse pas 50% de la charge de travail. Cette approche nécessite une refonte des cursus afin de réajuster le temps dévolu à l enseignement et aux autres activités éducatives. Le but principal de cette directive est de pousser les étudiants dans des actions individuelles ou en groupe de recherche et de synthèse bibliographique active, en insistant sur l analyse critique et sur des méthodologies de résolution de problèmes. Depuis 2000, un projet pilote appelé Tuning educational structures in Europe est mené par quelques recteurs (ou doyens) de grandes universités européennes afin de relever le défi du processus de Bologne. Cette harmonisation vise à éviter l uniformisation directive et la standardisation des diplômes et des programmes européens afin de préserver la riche diversité de l éducation supérieure en Europe. Le but est de trouver des points de convergence, des références et une compréhension commune, et de ne pas remettre en

7 7 cause l indépendance des autorités universitaires locales et nationales ou des équipes universitaires et leurs spécificités. L harmonisation du projet en Soins Infirmiers est coordonné par l Université de Deusto (Espagne) et de Groningen (Pays-Bas), et doit conduire à l adoption d un système de diplômes lisibles et comparables. Plus spécifiquement, il s agit de définir les compétences génériques et spécifiques pour les étudiants en Soins Infirmiers au niveau de la licence, master et doctorat. Les compétences ont été définies comme une combinaison dynamique de «Savoir, Savoir Faire, et Savoir Etre». Afin de comprendre le cursus des études de chaque pays et de les rendre compatibles d un pays à l autre, une approche en 5 parties identifie : (1) les compétences génériques (éducation générale) telles que analyse, synthèse, travail d équipe, résolution de problèmes et prise de décision ; (2) les compétences spécifiques au sujet (les connaissances, la compréhension, et la pratique); (3) les ECTS (European Credit Transfer System) comme système de quantification cumulative de formation; (4) les stratégies d apprentissage, d enseignement, d évaluation, et de performance; (5) l amélioration de la qualité du processus d éducation, basé sur une culture interne institutionnelle de la qualité (excellence) (Zabalegui, JOURNAL OF NURSING SCHOLARSHIP, 2006). Dans cette structure, une licence en Soins Infirmiers ou en Sciences Infirmières signifie une acquisition des compétences spécifiées dans un environnement universitaire avec une affiliation à une structure de recherche. Le cursus inclue des composants théoriques et pratiques négociés entre les recruteurs et les autorités. Actuellement, basé sur les directives européennes, le programme des études infirmières comporte 50% de pratique clinique. Le diplôme d état s obtient en passant un examen validant (Infirmière diplômée d état IDE, «registered nurse» RN). Les futurs étudiants devront posséder une connaissance de base dans les disciplines et les méthodologies utilisées dans la profession pour être qualifié dans ses fonctions et agir de manière autonome dans les limites du programme des études. L étudiant devra aussi être formé à entreprendre un apprentissage supplémentaire basé sur la pratique et, si approprié, à poursuivre ses études dans un cycle supérieur. En plus des compétences acquises dans le 1 er cycle, un master en sciences infirmières ou en soins infirmiers conduira à des compétences supplémentaires acquises par des formations dans un environnement de recherche. Le diplômé de master est ainsi qualifié pour un emploi basé sur son niveau universitaire (sciences infirmières) mais aussi

8 8 pour postuler à des études avancées dans un programme doctoral. L étudiant a ainsi développé une connaissance et l autonomie pour appliquer des théories et des méthodes scientifiques. En soins, le diplômé possède des compétences d infirmie(e)r spécialisé et de pratique avancée (Advanced Nursing Practice ANP). Au 3 ème niveau, le doctorant en sciences infirmières a acquis des compétences par une formation d études en soins infirmiers et par de la recherche autonome. Au niveau international, le diplômé est capable de conduire un projet de recherche, d enseigner à l université, et de travailler dans des organismes publiques ou privés où des connaissances approfondies de recherche en sciences infirmières sont nécessaires. Le doctorant est capable de mener à bien des projets universitaires basés sur une analyse autonome et une méthodologie de recherche appropriée permettant de produire des résultats au niveau des standards internationaux. A ce niveau, il existe une équivalence universitaire qui permet de postuler à un poste de professeur à l université. Un certain nombre pays européens comme l Italie, l Espagne, la Suisse et la Suède, se sont lancés dans cette voie bien après le Royaume-Uni, en se basant sur des modèles nordaméricains existants. Hors de l Europe, la Chine a initié ces programmes dès les années 1980, la Thaïlande a un enseignement supérieur infirmier jusqu au niveau master, et plus près de nous le Liban (Université de Beyrouth) et la Turquie ont des programmes d enseignement supérieur infirmier en cours. L expérience de la Johns Hopkins University School of Nursing (JHUSON) L université Johns Hopkins à Baltimore (Maryland, USA) s est fixé historiquement une mission universitaire et pédagogique de très haut niveau, basée sur l excellence, l enseignement et sa diffusion et la recherche. Au sein de cette université, l école Infirmière Universitaire reprend ces standards et propose depuis plus de 30ans, le programme universitaire en Sciences Infirmières décrit en Annexe 2 (http://www.son.jhmi.edu/). L entretien avec le Dr Martha N. Hill (RN, PhD, FAAN) en avril 2007 a permis de comprendre le déroulement et la finalité d une formation universitaire en Soins Infirmiers. Son parcours universitaire pionnier résume bien le cheminement de la formation universitaire en Soins Infirmiers, avec une licence en Sciences Infimières à

9 9 Johns Hopkins dès 1966, un master en Sciences Infirmières à l Université de Pennsylvanie et finalement un doctorat en Sciences du Comportement à l école de Santé Publique à Johns Hopkins en Elle est actuellement Doyen de l Ecole d Infirmière de la Johns Hopkins University et professeur en Soins Infirmiers, Médecine et Santé Publique. Avec plus de 180 publications, elle est un réel acteur et interlocuteur du système de santé, en assurant par exemple la présidence de l American Heart Association en , en étant membre de l IOM (Institute of Medicine) de l Académie Nationale des Sciences américaine, tout en animant l American Academy of Nursing. Elle fait partie du comité de l IOM sur la politique des sciences de la santé et agit comme correspondant avec le Comité d examen et de d évaluation d un plan stratégique du National Institute of Health (NIH), visant à réduire et ultimement à éliminer les disparités en Santé. Pour le Dr Hill, la formation universitaire est une nécessité pour la santé publique et pour des infirmier(e)s en leur permettant d assumer pleinement leurs fonctions et leurs responsabilités. Elle propose la mise en place d un programme collaboratif entre 2 universités de part et d autre de l Atlantique afin d amorcer la formation. Elle nous propose aussi de visiter une structure récente en Suisse probablement plus proche culturellement de la France. Le modèle de Bâle: Institute of Nursing Science (INS, University Basel) / Department of Clinical Nursing Science (DCN, Universitätsspital Basel). En Suisse, il existe depuis environ 15 ans une volonté de former des infirmier(e)s de niveau universitaire, débouchant sur la formation à l étranger au niveau doctoral d une dizaine de pionnières dont Spirig Rebecca (Professeur et Directrice du Département de Sciences Infirmières Cliniques à l Hôpital Universitaire de Bâle) ou Betty Callens, infirmière praticienne (nurse practitioner de l état de Californie), actuellement positionnée à Lausanne. Grâce à une convergence de volontés et de personnes au niveau de la Direction des Soins Infirmiers de l Hôpital de Bâle, Mme Flossman Heidi), de médecins de cet hôpital, de l Université, du Ministère de la Santé du Canton de Bâle, l Institut des Sciences Infirmières a pu être créé en 2000, placé sous le direction de Sabina de Geest, docteur en Sciences Infirmières et professeur à l Université de Bâle.

10 10 Un conseil d administration (où siège par exemple le Dr Hill) conseille et veille sur la mission et la santé financière de cet Institut. Lors de la visite sur site du 12 juillet 2007, la formation universitaire et son intégration dans l offre de soins a été présenté. Le Dr de Geest est formée initialement à l école d infirmière de Louvain (Leuwen, Belgique). Elle poursuit sa formation universitaire à l université de San Francisco puis à Johns Hopkins. Atteignant une visibilité internationale après plus de 60 publications, elle sera recrutée par appel d offre international sur le poste de direction de l Institut avec un titre de professeur à l Université. Cet institut assure la formation universitaire en allemand pour la licence et les masters en Sciences Infirmières mais le niveau doctoral est accessible aux anglophones. Les infirmières ainsi formées sont alors des infirmières en pratique avancée au niveau master (Advanced Nursing Practice) et peuvent poursuivre la recherche au Département de Sciences Infirmières Clinique à l hôpital et postuler à un doctorat à l Institut (Annexe 2). Un projet : Nurse management at Leuwen University Hospital. La visite de l Institut de Bâle avait été organisée pour l équipe de direction des Soins Infirmiers de l Hôpital Universitaire de Leuwen qui souhaitait mettre sur pied un système analogue en collaboration avec l INS. La directrice des Soins infirmiers Lon Holtzer, (Chief Nurse Officer, CNO), un cadre supérieur (nurse manager), une représentante de la direction financière de l hôpital et une infirmière de recherche de niveau master (clinical nurse specialist) ont exposés leur politique très active d attraction des jeunes vers le métier d infirmier(e)s : production d une revue destinée aux lycéens, démarchage actif et stands dans les lycées, kit d accueil,. Après cette nécessaire étape, ils souhaitent proposer une perspective de carrière afin de favoriser la rétention des infirmières et de promouvoir la qualité des soins. L objectif est de faire en sorte que leur hôpital deviennent un «Magnet Hospital» défini comme un hôpital avec un ratio infirmier/ patient élevé, une mortalité plus faible, moins de postes vacants et moins de turnover,

11 11 une satisfaction plus grande des patients, une autonomie clinique pour les infirmier(e)s, la participation des infirmier(e)s aux décisions et à la régulation des pratiques infirmières. Pour cette équipe, l étape indispensable est la formation universitaire supérieure en Soins infirmiers. Le projet français en cours Il existe une volonté politique forte d intégrer cette profession à l université (lettre de cadrage du Ministère, Annexe 1) mais sans mise œuvre spécifique faute de vision claire. Les prises de contact d infirmier(e)s français pour ce travail avaient pour but d évaluer la réceptivité de la profession à cette évolution particulièrement par ceux qui sont allés «chercher» à l Université ce qu ils ne trouvaient pas dans leur carrière hospitalière, et les possibilités de mise en œuvre en France. Les infirmier(e)s rencontrés doctorants en sociologie, psychologie et philosophie se disent particulièrement intéressés par notre démarche car conscient de la perte des infirmier(e)s formés au niveau universitaire (hormis les cadres de Santé) qui ne sont plus disponibles pour les Soins Infirmiers et la promotion de la profession. Le relevé de ces entretiens donne un aperçu des positions d instances françaises impliquées dans ces évolutions et la fragilité de la représentation infirmière. La DHOS (Direction de l Hospitalisation et de l Organisation des Soins) est le principal interlocuteur des représentations infirmières. Elle prend en charge depuis 2006, l exercice et la formation de la profession. Devant le vieillissement de la population et des besoins de soins entrainés, elle conclue à la nécessité de professionnels qualifiés, capables de raisonnement clinique et évoque ainsi la possibilité d infirmière praticienne (nurse practionner). Cette évolution ne concernera pas que les soins hospitaliers («hypertechnicité») mais aussi largement le système libéral (soins ambulatoires, dépendance, grand âge). Cette évolution de la profession infirmière génère à la fois un besoin de formation mais aussi de reconnaissance aujourd hui freiné par des considérations financières en cours d évaluation. La nécessité d une filière de recherche n est pas, par ailleurs clairement perçu comme une nécessité par les décideurs, souvent

12 12 eux-mêmes non universitaires et avant tout manager du système de santé. Les Centrales syndicales occupent une place incontournables au sein de la fonction publique hospitalière qui emploient plus de la moitié des infirmiers et influent particulièrement sur les dossiers touchant l évolution de la formation sous la tutelle du Ministère. Leur approche métier centrées sur les conditions de travail des équipes et leur amélioration ne leur permet pas de prioriser la formation infirmière au profit des autres métiers de l hôpital mêmes si certains sont convaincus. Le C.E.F.I.E.C. (Comité d Entente des Formations Infirmières et Cadres) intervient au niveau de la pédagogie, des programmes, des formateurs, des étudiants. Il a édité une proposition en 2004 de mise en place de la filière LMD en Soins Infirmiers. Les principaux thèmes d investissement de cette formation recoupent largement les thèmes déjà évoqués comme les maladies chroniques, la fin de vie, la situation aiguë. Si ce projet posait au départ une nécessité de filière infirmière, il s est transformé très rapidement faute d argumentaires «scientifiques infirmiers construits» pour répondre à la demande d opportunité ministérielle dans un souci de faire avancer ce dossier. Les autres associations et syndicats infirmiers sont nombreux touchant chacun un domaine de santé (dialyse, puériculture, urgences, soins palliatifs) ou un exercice particulier ou spécialisé (anesthésie, bloc opératoire, infirmiers scolaires, infirmiers du travail). L éclatement de ces associations ne donne pas une vision homogène de la profession et rend difficile un travail prospectif nécessaire pour engager les évolutions. L ensemble des ces points perçus par nos interlocuteurs, l absence d intégration universitaire a minima des infirmiers (la formation totalement sous tutelle du Ministère de la Santé, en Instituts «autonomes») explique le retard infirmier français qui souffre d une absence de vision clinique et universitaire.

13 13 Proposition Suite aux entretiens avec les personnalités ci-dessus, une dynamique de proposition a été amorcée pour établir une filière universitaire infirmière en France. Cette démarche d aide à l implantation est une évidence particulièrement pour le Doyen de JHUSON, Mrs Hill. En effet l implantation à Bâle, en Chine, et au Liban par exemple se fait en partenariat universitaire, comme pourrait le permettre la récente loi sur la réforme des Universités. Pour tous les interlocuteurs, l absence de la France ou en tous les cas son retard dans cette démarche est un fait mal compris. Les prérequis Le premier constat est simple mais incontournable, l anglais est largement méconnu dans la profession infirmière en France, et l isole de ce fait des courants de réflexions internationaux. Comme beaucoup de professions techniques de niveau bac+3 en France, l enseignement d une seconde langue n est pas une priorité. L anglais est actuellement la langue de la communication internationale et particulièrement dans le domaine des sciences. Le rattrapage de ce pré-requis est essentiel et fait par exemple partie du programme d admissibilité au master à Bâle ou à Louvain. Les étudiants souhaitant poursuivre des études supérieures en Soins infirmiers devront avoir été admis à l IFSI (Institut de Formation en Soins Infirmiers) après obtention du baccalauréat, sauf cas exceptionnels. Ce niveau est largement demandé pour l entrée dans toutes les formations universitaires et garantit l équivalence des autres formations universitaires. Ceci est également indispensable pour la visibilité internationale de la formation supérieure. Un point essentiel est le soutien institutionnel. Là encore, l histoire récente de l ISN à Bâle permet de comprendre la convergence d intérêts et de financements nécessaire entre l hôpital (la direction, les médecins et la direction des Soins Infirmiers), l université et le ministère en charge. Car il y a un nécessaire investissement financier à réaliser, tant sur les locaux, le coût de la scolarisation et un aménagement du temps de travail des étudiants, les postes d infirmières en pratiques avancées, les postes universitaires (professeurs..), les fonds de recherche. Mais le service rendu de cette formation de haut niveau centrée sur les besoins et la prise en charge des

14 14 patients, notamment des malades chroniques et dépendants mais aussi de malades aigus, permet à terme de contrebalancer l investissement initial. L exemple de la prise en charge des confusions et délires en périopératoire a été une réalisation-clé qui a permis de faire accepter cette démarche par les médecins et par l institution, et même de l encourager au sein de l hôpital universitaire de Bâle. Cette formation conduit à créer une véritable échelle de la profession infirmière bien plus ambitieuse que les échelons de l ancienneté, depuis l infirmière débutante jusqu au professeur en Sciences Infirmières en passant par l infirmière de pratique avancée (Advanced Nursing Practice, ANP). Le pendant est une échelle salariale qui justifiera et crédibilisera l investissement en énergie, en temps et en intelligence qu auront fait ces étudiants. En exemple voici ce qui est en vigueur à l hôpital universitaire de Bâle (USB, tableau 1 cidessous). Une nécessaire réflexion devra être amorcée sur la définition du métier d infirmier(e)s en posant la question s il faut rester dans le cadre strict mais étroit d un décret de compétences même récemment revu par les dispositions du code de la santé publique, le décret n du 29 juillet Cette question est aussi posée dans le rapport Berland (ONDPS, Juillet 2006) sur la coopération et la délégation de tâches entres professions de santé et largement discuté dans le rapport «les Soins Primaires : vers une coopération entre médecins et infirmières» (IRDES, Mars 2006). Tableau 1 : Echelle de carrière en Soins Infirmiers (n.d. non disponible) Echelle de carrière à USB Compétences et niveau universitaire Salaire annuel (francs suisses) 1. Infirmier(e) débutant Peu expérimenté 70, Expérience pratique Sécurité du patient garantie n.d. 3. Infirmier facilitateur, relai dans son service pour la recherche 4. Infirmier de pratique avancée (APN), transversal entre services pour la recherche Soins Compétents, spécialisation des soins, «baccalaureate» à l INS Master en Sciences Infirmières à l INS n.d. n.d. APN et recherche Doctorat (PhD) 100,000 APN et professeur Post-doctoral, professorat 120,000

15 15 Proposition d un programme collaboratif de master. La formation initiale. Les recommandations internationales et les orientations prises par nos interlocuteurs est de ne pas allonger la formation initiale de 3 ans, qui est professionnalisante par essence, encore une fois en accord avec le processus de Bologne. La discussion du contenu de la première année dépasse les objectifs de ce travail, mais pourrait être une année commune en Sciences de la Santé de type PCEM1 pour assurer la base en sciences (physiologie, anatomie, histologie, biochimie, etc ) mais aussi en culture générale pour les modules optionnels. C est par exemple ce qui est retenu dans les universités américaines comme Johns Hopkins (voir annexe 1). Les 2 années suivantes sont axées sur la formation professionnelle avec d une part la délivrance d un diplôme d état permettant l exercice et d autre part l attribution d un niveau universitaire de licence permettant d intégrant des formations universitaires supérieures. Admissibilité en master. Selon le type de la formation initiale, une année de mise à niveaux type «baccalaureate» (statistiques, méthodes de recherche, mise à niveau en science ou autres matières comme philosophie, psychologie, etc ) se discute. La maquette de JUHSON ne nécessite pas d année de mise à niveau, l admissibilité se fait par dossier, comportant le cursus de l étudiant et le projet professionnel au sein d une équipe. Compte tenu de sa récente installation, l ISN de Bâle défend une année de mise à niveau car il délivre une licence en Sciences Infirmières (baccalaureate in Nursing Science, BNS). C est une année de mise à niveau universitaire selon les prérequis internationaux, au vue de la formation initiale en Soins infirmiers en vigueur en Suisse qui n est donc pas considérée de niveau Licence 3. Le but est de permettre aux postulants aux masters d aborder ces 2 années sans «complexe» avec un bagage scientifique suffisant et une mise à niveau en anglais. C est une année de triage permettant de détecter les talents et d orienter rapidement les étudiants. Le

16 16 BNS permet aussi d accéder au plan professionnel au niveau d infirmier facilitateur. L admission dans cette année est ainsi régulée selon les postes infirmiers facilitateurs disponibles, qu ils soient créés ou vacants par promotion. Il y a là encore un projet professionnel au sein d une équipe qui sous entend une coopération et un soutien institutionnel. Il n y a pas pour l instant de candidature «spontanée» sans poste à la clé, sauf pour d éventuels candidats étrangers qui amorceraient une formation universitaire avec un projet dans leur pays d origine. La langue d enseignement à l ISN est l allemand pour l instant, ce qui limite l accession des étudiants français. La discussion reste entière pour la France : une nécessaire réflexion sur la formation initiale et son homogénéité doit conclure du niveau universitaire mis en regard de la formation dispensée par les IFSI et décider de la nécessité ou non de cette année de mise à niveau. Il est d ors et déjà certain que le niveau en anglais et en sciences pèsera lourd dans les dossiers de candidature si cette année de BNS n est pas retenue. Mise en place d un programme de Master en France. Nos interlocuteurs nous recommandent de mettre en route ce programme universitaire infirmier en débutant avec 3-4 étudiants motivés, en collaboration avec une université ou une faculté de médecine et en partenariat avec un hôpital universitaire. Une convention entre l université, l hôpital et le ministère de la santé (dans le cadre de la loi sur l autonomie des universités) doit permettre aux étudiants (1) d accéder d une part aux cycles de formation spécifiques mais aussi aux modules optionnels qui feraient partie d autres cursus pour arriver au total des ECTS souhaités; (2) de bénéficier d un aménagement du temps travail avec des mitemps, week end, ainsi que des bourses d études ; (3) de créer et soutenir des postes d infirmiers en pratique avancée ou infirmière de recherche selon les thématiques de santé publique prioritaires ; (4) élaborer une nouvelle carrière en soins infirmiers avec une échelle salariale adaptée au niveau de formation. Pour la mise en place de l enseignement et de la formation de ce master en Soins Infirmiers, Mrs Hill nous propose un programme collaboratif avec JHUSON portant sur la logistique avec constitution d un programme d enseignement magistral, travaux pratiques et dirigés, conseil pour les sujets de recherche et mise en place de protocole, projets de financement, etc. Il y

17 17 aura un seul ou au maximum 2 programmes de masters. Un travail de recherche finalisé en mémoire (et article si possible) clôture ce cursus. Le modèle pourrait être l exemple du master en Soins de réanimation de JHUSON (développé en annexe 2) qui permet aux étudiants d approfondir leurs connaissances dans un domaine avec pour corollaire un niveau universitaire supérieur et une possibilité de valider un diplôme en pratique avancée ou équivalent. Il y a bien d autres sujets possibles tant dans les pathologies chroniques, la dépendance, le grand âge, l ambulatoire, mère et enfant, l humanitaire, les migrants, etc. L exemple de JUHSON est celui d une structure déjà mature pouvant proposer différentes formations à la fois dans la pratique avancée ou orientées vers la recherche avec un volume d étudiants et d enseignants déjà conséquent. Cela donne aussi une bonne lisibilité des filières et du nombre de professionnels formés par «spécialité» pour répondre aux besoins soit de l hôpital ou de manière plus générale des structures de santé y compris en pratique de ville. Le modèle de Bâle propose un cursus plus général sur 2 ans avec des bases méthodologiques (statistiques, méthodes de recherche, écriture d article), de pratique (diagnostics, gestion du risque, économie de santé et structures de soins, santé publique) et de gestion (management d équipe, transmission des connaissances, leadership). Les étudiants ainsi formés sont plus généralistes initialement et acquerront leurs spécificités selon leurs sujets d étude et de recherche. Ce cursus procure pareillement un niveau universitaire avec un diplôme en pratique avancée (advanced nursing practice) permettant de travailler dans des structures recrutant à ce niveau (services hospitaliers, structures de soins de ville, structures de soins primaires). C est un modèle qui permet d initier un cursus avec un petit nombre d étudiants et plus adapté à une filière débutante. La langue d enseignement est le français même si des cours spécifiques pourraient être assurés par des enseignants étrangers invités. Cette mise en place doit s accompagner d un tutorat individuel de l étudiant, initialement peut-être par des médecins ou chercheurs impliqués dans la formation pour être relayés dès que possible par les infirmières universitaires. Il serait par ailleurs intéressant de recenser en France les infirmier(e)s en cours d études doctorales ou ayant soutenus des doctorats en sciences qui pourraient participer pour part à l enseignement ou au tutorat des nouveaux étudiants. Peut-être comme en Suisse y aura-t-il aussi des pionniers formés à l étranger et y travaillant, qui pourraient être intéressés à soutenir et à participer à ce programme.

18 18 L étape du Doctorat en Sciences infirmières dépasse aussi le cadre de cette proposition mais la première étape sera sans doute de former un nombre critique de doctorants dans des grandes universités nord-américaines ou européennes, avant d implanter un cursus complet en France. Ces doctorants ainsi formés pourront à leur tour transmettre et s approprier la filière LMD en Soins Infirmiers avec un niveau d exigence et de formation en accord avec les besoins de leadership et de crédibilité internationale de la profession infirmière française.

19 19 Bibliographie Kohn LT, Corrigan JM, Donaldson MS, editors, Institute of Medicine. To Err Is Human: Building a Safer Health System. Washington, DC: The National Academies Press; Milligan FJ. Establishing a culture for patient safety The role of education. Nurse Educ Today 2007; 27: Bleich MR, Hewlett PO, Miller KL, Bender K. Beyond Tradition: Synergizing intellectual and material capital to forge the new academic-service partnership. J Professional Nursing 2004; 20: Zabalegui A, Macia L, Marquez J, Ricoma R, Nuin C, Marical I, Pedraz A, German C, y Moncho J. Changes in nursing education in the European Union. J Nursing Scholarship 2006; 38:1-5 Perrenoud B, Spitzer A. Reforms in Nursing Education across Western Europe. EHMA Annual Conference. Barcelona Warren J, Connors HR. Health information Technology can and will transform nursing education. AAN News & Opinion. Nurse Outlook 2003; 55:58-60 Canadian Nurses Association. Nursing is a Political Act The Bigger Picture. Nursing Now May 2000 Com-Ruelle L, Midy F, Ulmann P. La profession infirmière en mutation. Eléments de réflexion à partir d exemples européens. CREDES (Centre de Recherche d Etude et de Documentation en Economie de la Santé). Octobre Estryn-Behar M, Le Nézet O, Jasseron C. Health and satifaction of Healthcare workers in France and Europe. Results of the PRESS-NEXT study. 32p Les personnels des établissements publics de santé. Rapport de la Cour des Comptes. Mai Berland Y, Bourgueil Y. Cinq expérimentations de coopération et de délégation de tâches entre professions de Santé. Rapport ONDPS (Observatoire National de la Démographie des Professions de Santé), Juillet 2006

20 20 Bourgueil Y, Marek A, Mousquès J. Soins primaires : vers une coopération entre médecins et infirmières. IRDES (Institut de Recherche et de Documentation en Economie de la Santé), Mars 2006 CEFIEC (Comité d Entente des Formations Infirmières et Cadres). Pour une filière universitaire de formation en soins infirmiers. Juin 2004 Directive 2005/36/EC of the European Parliament and of the Council of 7 September 2005 on the recognition of professional qualifications. Official Journal of the European Union, LOI n du 10 août 2007 relative aux libertés et responsabilités des universités. Journal Officiel de la République Française, 11 août Décret N du 15 mai 2007 relatif au Haut Conseil des Professions Paramédicales.

Bourses d excellence pour les masters orientés vers la recherche

Bourses d excellence pour les masters orientés vers la recherche Masters de Mathématiques à l'université Lille 1 Mathématiques Ingénierie Mathématique Mathématiques et Finances Bourses d excellence pour les masters orientés vers la recherche Mathématiques appliquées

Plus en détail

Application Form/ Formulaire de demande

Application Form/ Formulaire de demande Application Form/ Formulaire de demande Ecosystem Approaches to Health: Summer Workshop and Field school Approches écosystémiques de la santé: Atelier intensif et stage d été Please submit your application

Plus en détail

SCHOLARSHIP ANSTO FRENCH EMBASSY (SAFE) PROGRAM 2015-2 APPLICATION FORM

SCHOLARSHIP ANSTO FRENCH EMBASSY (SAFE) PROGRAM 2015-2 APPLICATION FORM SCHOLARSHIP ANSTO FRENCH EMBASSY (SAFE) PROGRAM 2015-2 APPLICATION FORM APPLICATION FORM / FORMULAIRE DE CANDIDATURE Note: If there is insufficient space to answer a question, please attach additional

Plus en détail

IDENTITÉ DE L ÉTUDIANT / APPLICANT INFORMATION

IDENTITÉ DE L ÉTUDIANT / APPLICANT INFORMATION vice Direction des Partenariats Internationaux Pôle Mobilités Prrogrramme de bourrses Intterrnattiionalles en Mastterr (MIEM) Intterrnattiionall Mastterr Schollarrshiip Prrogrramme Sorrbonne Parriis Ciitté

Plus en détail

France with an OIB. Updated January 2014

France with an OIB. Updated January 2014 France with an OIB Updated January 2014 The French system May appear complicated Not too expensive Good opportunities if you look carefully 2 European harmonisation of higher education - LMD system Licence

Plus en détail

Université de XY University of XY. Faculté XY Faculty of XY

Université de XY University of XY. Faculté XY Faculty of XY Université de XY University of XY Faculté XY Faculty of XY Le présent supplément au diplôme suit le modèle élaboré par la Commission européenne, le Conseil d'europe et l'unesco/cepes. Le supplément vise

Plus en détail

8. Cours virtuel Enjeux nordiques / Online Class Northern Issues Formulaire de demande de bourse / Fellowship Application Form

8. Cours virtuel Enjeux nordiques / Online Class Northern Issues Formulaire de demande de bourse / Fellowship Application Form F-8a-v1 1 / 7 8. Cours virtuel Enjeux nordiques / Online Class Northern Issues Formulaire de demande de bourse / Fellowship Application Form Nom de famille du candidat Langue de correspondance Français

Plus en détail

Domaine Santé Health Faculty. MASTER ÈS SCIENCES EN SCIENCES INFIRMIERES (MScSI) MASTER OF SCIENCE IN NURSING SCIENCES

Domaine Santé Health Faculty. MASTER ÈS SCIENCES EN SCIENCES INFIRMIERES (MScSI) MASTER OF SCIENCE IN NURSING SCIENCES Domaine Santé Health Faculty MASTER ÈS SCIENCES EN SCIENCES INFIRMIERES (MScSI) MASTER OF SCIENCE IN NURSING SCIENCES Fotolia Egidia Degrassi Fotolia Gilles Lougassi MASTER OF SCIENCE IN NURSING SCIENCES

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE APPLICATION FORM

DOSSIER DE CANDIDATURE APPLICATION FORM DOSSIER DE CANDIDATURE APPLICATION FORM BACHELOR EN MANAGEMENT INTERNATIONAL EM NORMANDIE N D INSCRIPTION (Réservé à l EM NORMANDIE) (to be filled by EM NORMMANDIE) CHOISISSEZ UNE SEULE OPTION / CHOOSE

Plus en détail

Formulaire de candidature pour les bourses de mobilité internationale niveau Master/ Application Form for International Master Scholarship Program

Formulaire de candidature pour les bourses de mobilité internationale niveau Master/ Application Form for International Master Scholarship Program Formulaire de candidature pour les bourses de mobilité internationale niveau Master/ Application Form for International Master Scholarship Program Année universitaire / Academic Year: 2013 2014 INTITULE

Plus en détail

UNIVERSITE DE YAOUNDE II

UNIVERSITE DE YAOUNDE II UNIVERSITE DE YAOUNDE II The UNIVERSITY OF YAOUNDE II INSTITUT DES RELATIONS INTERNATIONALES DU CAMEROUN INTERNATIONAL RELATIONS INSTITUTE OF CAMEROON B.P. 1637 YAOUNDE -CAMEROUN Tél. 22 31 03 05 Fax (237)

Plus en détail

APSS Application Form/ Intermediate level Formulaire de candidature au PEASS/ Niveau intermédiaire

APSS Application Form/ Intermediate level Formulaire de candidature au PEASS/ Niveau intermédiaire APSS Application Form/ Intermediate level Formulaire de candidature au PEASS/ Niveau intermédiaire This application form may be submitted by email at candidater.peass@egerabat.com or sent by mail to the

Plus en détail

ETABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT OU ORGANISME DE FORMATION / UNIVERSITY OR COLLEGE:

ETABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT OU ORGANISME DE FORMATION / UNIVERSITY OR COLLEGE: 8. Tripartite internship agreement La présente convention a pour objet de définir les conditions dans lesquelles le stagiaire ci-après nommé sera accueilli dans l entreprise. This contract defines the

Plus en détail

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095 Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2008 Type de Projet: Statut: Accroche marketing: Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 Projets de transfert

Plus en détail

CURRENT UNIVERSITY EDUCATION SYSTEM IN SPAIN AND EUROPE

CURRENT UNIVERSITY EDUCATION SYSTEM IN SPAIN AND EUROPE CURRENT UNIVERSITY EDUCATION SYSTEM IN SPAIN AND EUROPE 1 st Cycle (1 Ciclo) (I livello) DEGREE (Grado) 240 ECTS (European Credit Transfer System) credits* over four years of university study). The equivalent

Plus en détail

MSO MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS GRADUATE SCHOOL OF PARIS- DAUPHINE. Département Master Sciences des Organisations de l'université Paris-Dauphine

MSO MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS GRADUATE SCHOOL OF PARIS- DAUPHINE. Département Master Sciences des Organisations de l'université Paris-Dauphine MSO MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS GRADUATE SCHOOL OF PARIS DAUPHINE Département Master Sciences des Organisations de l'université ParisDauphine Mot du directeur Le département «Master Sciences des

Plus en détail

http://www.international.umontreal.ca/echange/cap-udem/guide.html#finaliser

http://www.international.umontreal.ca/echange/cap-udem/guide.html#finaliser Requisitos de conocimiento de idioma* CANADÁ Université de Montréal http://www.international.umontreal.ca/echange/cap-udem/guide.html#finaliser Une attestation de votre connaissance du français, si ce

Plus en détail

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe Formation en conduite et gestion de projets Renforcer les capacités des syndicats en Europe Pourquoi la gestion de projets? Le département Formation de l Institut syndical européen (ETUI, European Trade

Plus en détail

Master Développement Durable et Organisations Master s degree in Sustainable Development and Organizations Dossier de candidature Application Form

Master Développement Durable et Organisations Master s degree in Sustainable Development and Organizations Dossier de candidature Application Form Master Développement Durable et Organisations Master s degree in Sustainable Development and Organizations Dossier de candidature Application Form M / Mr Mme / Mrs Nom Last name... Nom de jeune fille Birth

Plus en détail

MSO MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS GRADUATE SCHOOL OF PARIS- DAUPHINE. Département Master Sciences des Organisations de l'université Paris-Dauphine

MSO MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS GRADUATE SCHOOL OF PARIS- DAUPHINE. Département Master Sciences des Organisations de l'université Paris-Dauphine MSO MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS GRADUATE SCHOOL OF PARIS- DAUPHINE Département Master Sciences des Organisations de l'université Paris-Dauphine Mot du directeur Le département «Master Sciences des

Plus en détail

Le projet de recherche : fonctions, pratiques et enjeux. Bernard Schneuwly Université de Genève

Le projet de recherche : fonctions, pratiques et enjeux. Bernard Schneuwly Université de Genève Le projet de recherche : fonctions, pratiques et enjeux Bernard Schneuwly Université de Genève Faire de la science Une institution sociale avec des règles Une règle fondatrice: l évaluation par les pairs

Plus en détail

Formulaire de candidature pour les bourses de mobilité internationale niveau Master/ Application Form for International Master Scholarship Programme

Formulaire de candidature pour les bourses de mobilité internationale niveau Master/ Application Form for International Master Scholarship Programme Formulaire de candidature pour les bourses de mobilité internationale niveau Master/ Application Form for International Master Scholarship Programme Année universitaire / Academic Year: 2013 2014 A REMPLIR

Plus en détail

The UNITECH Advantage. Copyright UNITECH International Society 2011. All rights reserved. Page 1

The UNITECH Advantage. Copyright UNITECH International Society 2011. All rights reserved. Page 1 The UNITECH Advantage Copyright UNITECH International Society 2011. All rights reserved. Page 1 Two key aspects of UNITECH Distinctive by being selective Standing out while fitting in The Wide and Varied

Plus en détail

Provide supervision and mentorship, on an ongoing basis, to staff and student interns.

Provide supervision and mentorship, on an ongoing basis, to staff and student interns. Manager, McGill Office of Sustainability, MR7256 Position Summary: McGill University seeks a Sustainability Manager to lead the McGill Office of Sustainability (MOOS). The Sustainability Manager will play

Plus en détail

«Rénovation des curricula de l enseignement supérieur - Kazakhstan»

«Rénovation des curricula de l enseignement supérieur - Kazakhstan» ESHA «Création de 4 Ecoles Supérieures Hôtelières d'application» R323_esha_FT_FF_sup_kaza_fr R323 : Fiche technique «formation des enseignants du supérieur» «Rénovation des curricula de l enseignement

Plus en détail

Lycée Français de Hong Kong French International School

Lycée Français de Hong Kong French International School Lycée Français de Hong Kong French International School Présentation de la Filière Bilingue Collège, 11 mai 2010 Collège Bilingual Stream Presentation, May 11th 2010 Contenu de la Présentation/ Contents

Plus en détail

ENGLISH WEDNESDAY SCHOOL ENTRY TEST ENROLMENT FORM 2015-2016

ENGLISH WEDNESDAY SCHOOL ENTRY TEST ENROLMENT FORM 2015-2016 CHECKLIST FOR APPLICATIONS Please read the following instructions carefully as we will not be able to deal with incomplete applications. Please check that you have included all items. You need to send

Plus en détail

BA (Hons) French with Translation Studies F/T SH 322F

BA (Hons) French with Translation Studies F/T SH 322F BA (Hons) French with Translation Studies F/T SH 322F 1. Rationale With the advent of globalization, translation studies have become an imperative field to be taken on-board by department of languages.

Plus en détail

Higher Education Learning Agreement for Traineeships Contrat pédagogique pour les mobilités d études Année univeristaire / academic year 2015-2016

Higher Education Learning Agreement for Traineeships Contrat pédagogique pour les mobilités d études Année univeristaire / academic year 2015-2016 Student Etudiant Last name(s) First name(s) Prénom Date of birth Date de naissance Nationality 1 Nationalité Sex [M/F] Sexe [M/F] Study cycle 2 Cycle d études Field of education 3 Domaine d études Sending

Plus en détail

Applicants interested in this position must specify the reference number ARU995 and send your application to:

Applicants interested in this position must specify the reference number ARU995 and send your application to: Management, International Business, and Entrepreneurship Area Coordinator DEPARTMENT OF CAREER AND PROFESSIONAL DEVELOPMENT McGill University is one of Canada's best-known institutions of higher learning

Plus en détail

Bologne à l EPFL. Réforme de Bologne Implications pour l EPFL. Prof. Dominique Bonvin, Doyen Bachelor-Master

Bologne à l EPFL. Réforme de Bologne Implications pour l EPFL. Prof. Dominique Bonvin, Doyen Bachelor-Master Bologne à l EPFL Réforme de Bologne Implications pour l EPFL Prof. Dominique Bonvin, Doyen Bachelor-Master EPFL Quelques chiffres 6 600 Etudiants, 23% femmes, 38% étrangers, 109 nationalités 1 400 Doctorants

Plus en détail

MEMORANDUM POUR UNE DEMANDE DE BOURSE DE RECHERCHE DOCTORALE DE LA FONDATION MARTINE AUBLET

MEMORANDUM POUR UNE DEMANDE DE BOURSE DE RECHERCHE DOCTORALE DE LA FONDATION MARTINE AUBLET MEMORANDUM POUR UNE DEMANDE DE BOURSE DE RECHERCHE DOCTORALE DE LA FONDATION MARTINE AUBLET ATTENTION : Tout formulaire de candidature qui présentera des erreurs ou anomalies dans le remplissage des champs

Plus en détail

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011.

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. Sent: 11 May 2011 10:53 Subject: Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. I look forward to receiving two signed copies of this letter. Sent: 10

Plus en détail

INSCRIPTION MASTER / MASTER S APPLICATION

INSCRIPTION MASTER / MASTER S APPLICATION Section : Section Française English Section INSCRIPTION MASTER / MASTER S APPLICATION Choix du programme de Master à l Université La SAGESSE / Choice of Master s program at SAGESSE UNIVERSITY Programme

Plus en détail

An EU COFUND project 2014 2018

An EU COFUND project 2014 2018 An EU COFUND project 2014 2018 Part of the Marie Curie programme Contributing to their TRAINING Encouraging their MOBILITY To support people who chose research as professional CAREER WHRI-ACADEMY is a

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE TYPE STANDART TRAINING CONTRACT

CONVENTION DE STAGE TYPE STANDART TRAINING CONTRACT CONVENTION DE STAGE TYPE STANDART TRAINING CONTRACT La présente convention a pour objet de définir les conditions dans lesquelles le stagiaire ci-après nommé sera accueilli dans l entreprise. This contract

Plus en détail

MEMORANDUM POUR UNE DEMANDE DE BOURSE DE RECHERCHE DOCTORALE DE LA FONDATION MARTINE AUBLET

MEMORANDUM POUR UNE DEMANDE DE BOURSE DE RECHERCHE DOCTORALE DE LA FONDATION MARTINE AUBLET MEMORANDUM POUR UNE DEMANDE DE BOURSE DE RECHERCHE DOCTORALE DE LA FONDATION MARTINE AUBLET ATTENTION : Tout formulaire de candidature qui présentera des erreurs ou anomalies dans le remplissage des champs

Plus en détail

Canadian Occupational Therapy University Programs

Canadian Occupational Therapy University Programs Canadian Occupational Therapy Programs Prepared by the Association of Canadian Occupational Therapy Programs (ACOTUP) This is a summary prepared by the Association of Canadian Occupational Therapy Programmes

Plus en détail

BA (Hons) French with Translation Studies P/T SH 322

BA (Hons) French with Translation Studies P/T SH 322 BA (Hons) French with Translation Studies P/T SH 322 1. Rationale With the advent of globalization, translation studies have become an imperative field to be taken on-board by department of languages.

Plus en détail

AIDE FINANCIÈRE POUR ATHLÈTES FINANCIAL ASSISTANCE FOR ATHLETES

AIDE FINANCIÈRE POUR ATHLÈTES FINANCIAL ASSISTANCE FOR ATHLETES AIDE FINANCIÈRE POUR ATHLÈTES FINANCIAL ASSISTANCE FOR ATHLETES FORMULAIRE DE DEMANDE D AIDE / APPLICATION FORM Espace réservé pour l utilisation de la fondation This space reserved for foundation use

Plus en détail

MOTS ANGLAIS EXPLICATIONS EN FRANCAIS

MOTS ANGLAIS EXPLICATIONS EN FRANCAIS GLOSSAIRE Familiarisez-vous dès à présent avec les mots spécifiques à la vie universitaire, au dossier de candidature, aux diplômes et à tout ce qui concerne les études américaines. Ce sont ces mots que

Plus en détail

Atelier : Formation. Rapport du Groupe 1. Brainstorming Formation actuarielle. 1. Système de formation

Atelier : Formation. Rapport du Groupe 1. Brainstorming Formation actuarielle. 1. Système de formation Atelier : Formation Rapport du Groupe 1 Brainstorming Formation actuarielle 1. Système de formation Formation universitaire ou Système examens (système anglo-saxon) Conciliation entre les deux: Formation

Plus en détail

JSPS Strasbourg Office http://jsps.u-strasbg.fr/

JSPS Strasbourg Office http://jsps.u-strasbg.fr/ Japan Society for the Promotion of Science s International Programs JSPS Strasbourg Office http://jsps.u-strasbg.fr/ 1 Postdoctoral Fellowships For Post-doc research in Japan Long-Term Program Duration

Plus en détail

Plagiat: responsabilité personnelle et institutionnelle

Plagiat: responsabilité personnelle et institutionnelle Plagiat: responsabilité personnelle et institutionnelle Stephanie Clarke Ecole doctorale FBM Amphipôle UNIL-Sorge Dorigny IMPORTANCE DE L INTÉGRITÉ SCIENTIFIQUE Plagiat: responsabilité personnelle et institutionnelle

Plus en détail

QUEL AVENIR POUR LA PHARMACIE HOSPITALIERE EN SUISSE?

QUEL AVENIR POUR LA PHARMACIE HOSPITALIERE EN SUISSE? QUEL AVENIR POUR LA PHARMACIE HOSPITALIERE EN SUISSE? Regard critique sur nos filières de formation Symposium GSASA, Berne, 12 mai 2009 André Pannatier 1 PLAN 1. Les filières de formation de base et postdiplôme

Plus en détail

F-7a-v3 1 / 5. 7. Bourses de mobilité / Mobility Fellowships Formulaire de demande de bourse / Fellowship Application Form

F-7a-v3 1 / 5. 7. Bourses de mobilité / Mobility Fellowships Formulaire de demande de bourse / Fellowship Application Form F-7a-v3 1 / 5 7. Bourses de mobilité / Mobility Fellowships Formulaire de demande de bourse / Fellowship Application Form Nom de famille du candidat Langue de correspondance Français Family name of participant

Plus en détail

Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud

Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud Sommaire Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Comment définir

Plus en détail

affichage en français Nom de l'employeur *: Lions Village of Greater Edmonton Society

affichage en français Nom de l'employeur *: Lions Village of Greater Edmonton Society LIONS VILLAGE of Greater Edmonton Society affichage en français Informations sur l'employeur Nom de l'employeur *: Lions Village of Greater Edmonton Society Secteur d'activité de l'employeur *: Développement

Plus en détail

UNIVERSITY OF MALTA FACULTY OF ARTS. French as Main Area in an ordinary Bachelor s Degree

UNIVERSITY OF MALTA FACULTY OF ARTS. French as Main Area in an ordinary Bachelor s Degree French Programme of Studies (for courses commencing October 2009 and later) YEAR ONE (2009/10) Year (These units start in and continue in.) FRE1001 Linguistique théorique 1 4 credits Non Compensatable

Plus en détail

Module Title: French 4

Module Title: French 4 CORK INSTITUTE OF TECHNOLOGY INSTITIÚID TEICNEOLAÍOCHTA CHORCAÍ Semester 2 Examinations 2010 Module Title: French 4 Module Code: LANG 6020 School: Business Programme Title: Bachelor of Business Stage 2

Plus en détail

Syllabus Dossiers d études

Syllabus Dossiers d études Syllabus Dossiers d études General Course Details: Course No.: IBU 4090 Title: Dossiers d études Language: French Credits: ECTS 5 (1,5 weekly contact hours) Level: Advanced (Bachelor 6 th semester) Sessions:

Plus en détail

Ph D. Ph. D. Administration

Ph D. Ph. D. Administration Ph D Ph. D. Administration HEC MONTRÉAL Établissement universitaire de réputation internationale, entièrement dédié à l enseignement de la gestion, depuis 1907. Parmi les rares écoles de gestion quelque

Plus en détail

Master en Histoire Européenne Contemporaine. Master académique

Master en Histoire Européenne Contemporaine. Master académique Master en Histoire Européenne Contemporaine Master académique an interdisciplinary faculty accompanying the development of society in its social, economic, cultural, political and educational aspects «une

Plus en détail

Must Today s Risk Be Tomorrow s Disaster? The Use of Knowledge in Disaster Risk Reduction

Must Today s Risk Be Tomorrow s Disaster? The Use of Knowledge in Disaster Risk Reduction Must Today s Risk Be Tomorrow s Disaster? The Use of Knowledge in Disaster Risk Reduction Website: https://dce.yorku.ca/crhn/ Submission information: 11th Annual Canadian Risk and Hazards Network Symposium

Plus en détail

Christophe REVELLI Associate Professor Kedge Business School christophe.revelli@kedgebs.com PROFESSIONAL +33 491 827 896

Christophe REVELLI Associate Professor Kedge Business School christophe.revelli@kedgebs.com PROFESSIONAL +33 491 827 896 Christophe REVELLI Associate Professor Kedge Business School christophe.revelli@kedgebs.com PROFESSIONAL +33 491 827 896 EDUCATION 2011 Qualification aux fonctions de Maître de Conférences en Sciences

Plus en détail

TEMA Erasmus Mundus Master Course European Territories (Civilisation, nation, region, city): Identity and Development

TEMA Erasmus Mundus Master Course European Territories (Civilisation, nation, region, city): Identity and Development Master Erasmus Mundus TEMA Territoires européens (civilisation, nation, région et ville) : identité et développement TEMA Erasmus Mundus Master Course European Territories (Civilisation, nation, region,

Plus en détail

Frequently Asked Questions

Frequently Asked Questions GS1 Canada-1WorldSync Partnership Frequently Asked Questions 1. What is the nature of the GS1 Canada-1WorldSync partnership? GS1 Canada has entered into a partnership agreement with 1WorldSync for the

Plus en détail

UNIVERSITE LYON 3 (JEAN MOULIN) Référence GALAXIE : 4140

UNIVERSITE LYON 3 (JEAN MOULIN) Référence GALAXIE : 4140 UNIVERSITE LYON 3 (JEAN MOULIN) Référence GALAXIE : 4140 Numéro dans le SI local : Référence GESUP : 0202 Corps : Professeur des universités Article : 51 Chaire : Non Section 1 : 01-Droit privé et sciences

Plus en détail

MASSEY COLLEGE & UNIVERSITY OF TORONTO

MASSEY COLLEGE & UNIVERSITY OF TORONTO MASSEY COLLEGE & UNIVERSITY OF TORONTO The William Southam Journalism Fellowships Les Bourses d études de Journalisme William Southam Application Form Formule de demande Application deadline March 2 limite

Plus en détail

L ouverture des données de la recherche en 2015 : définitions, enjeux, dynamiques

L ouverture des données de la recherche en 2015 : définitions, enjeux, dynamiques L ouverture des données de la recherche en 2015 : définitions, enjeux, dynamiques «Re-analysis is a powerful tool in the review of important studies, and should be supported with data made available by

Plus en détail

How to Login to Career Page

How to Login to Career Page How to Login to Career Page BASF Canada July 2013 To view this instruction manual in French, please scroll down to page 16 1 Job Postings How to Login/Create your Profile/Sign Up for Job Posting Notifications

Plus en détail

AUDIT COMMITTEE: TERMS OF REFERENCE

AUDIT COMMITTEE: TERMS OF REFERENCE AUDIT COMMITTEE: TERMS OF REFERENCE PURPOSE The Audit Committee (the Committee), assists the Board of Trustees to fulfill its oversight responsibilities to the Crown, as shareholder, for the following

Plus en détail

PHOTO ROYAUME DE BELGIQUE /KINDOM OF BELGIUM /KONINKRIJK BELGIE. Données personnelles / personal data

PHOTO ROYAUME DE BELGIQUE /KINDOM OF BELGIUM /KONINKRIJK BELGIE. Données personnelles / personal data 1 ROYAUME DE BELGIQUE /KINDOM OF BELGIUM /KONINKRIJK BELGIE Service Public Fédéral Affaires Etrangères, Commerce et Coopération au développement Federal Public Service Foreign Affairs, External Trade and

Plus en détail

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes Le Centre d Innovation des Technologies sans Contact-EuraRFID (CITC EuraRFID) est un acteur clé en matière de l Internet des Objets et de l Intelligence Ambiante. C est un centre de ressources, d expérimentations

Plus en détail

Industrial Phd Progam

Industrial Phd Progam Industrial Phd Progam Catalan Government: Legislation: DOGC ECO/2114/2012 Modification: DOGC ECO/2443/2012 Next: Summary and proposal examples. Main dates March 2013: Call for industrial Phd projects grants.

Plus en détail

Archived Content. Contenu archivé

Archived Content. Contenu archivé ARCHIVED - Archiving Content ARCHIVÉE - Contenu archivé Archived Content Contenu archivé Information identified as archived is provided for reference, research or recordkeeping purposes. It is not subject

Plus en détail

FÉDÉRATION INTERNATIONALE DE NATATION Diving

FÉDÉRATION INTERNATIONALE DE NATATION Diving QUALIFICATION SYSTEM - 2 ND SUMMER YOUTH OLYMPIC GAMES - NANJING 2014 FÉDÉRATION INTERNATIONALE DE NATATION Diving A. Events (5) MEN S EVENTS (2) WOMEN S EVENTS (2) MIXED EVENTS (2) 3m individual springboard

Plus en détail

Stress and Difficulties at School / College

Stress and Difficulties at School / College Stress and Difficulties at School / College This article will deal with the pressures and problems that students face at school and college. It will also discuss the opposite - the positive aspects of

Plus en détail

Stakeholder Feedback Form January 2013 Recirculation

Stakeholder Feedback Form January 2013 Recirculation 071 Stakeholder Feedback Fm January 2013 Recirculation A. How to Submit Your Comments 1. 2. 3. EMAIL: submissions@collegeofpsychotherapists.on.ca OR FAX: (416) 874-4079 OR MAIL: Consultations Transitional

Plus en détail

Animation de la démarche Santé et Sécurité au Travail pour Les Crudettes SAS

Animation de la démarche Santé et Sécurité au Travail pour Les Crudettes SAS MINISTERE DE L AGRICULTURE LES CRUDETTES SAS www.lescrudettes.com MÉMOIRE DE FIN D ÉTUDES présenté pour l obtention du diplôme d ingénieur agronome spécialisation : Agro-alimentaire option : QUALI-RISQUES

Plus en détail

PANORAMA NORD AMÉRICAIN ET EUROPÉEN DES COMPÉTENCES DES INFIRMIERS DES URGENCES

PANORAMA NORD AMÉRICAIN ET EUROPÉEN DES COMPÉTENCES DES INFIRMIERS DES URGENCES PANORAMA NORD AMÉRICAIN ET EUROPÉEN DES COMPÉTENCES DES INFIRMIERS DES URGENCES C.PIEL T.CHERFAOUI CARHAIX 18 MARS 2008 INTRODUCTION La médecine d urgence est reconnue comme spécialité depuis 2004 Les

Plus en détail

ESSEC Business School - 38030312 - Mai 2012 - *La réponse est en vous - Panorama des programmes

ESSEC Business School - 38030312 - Mai 2012 - *La réponse est en vous - Panorama des programmes ESSEC Business School - 38030312 - Mai 2012 - *La réponse est en vous - Panorama des programmes Nos fondamentaux L excellence L ouverture L engagement L entrepreneuriat L innovation L humanisme La responsabilité

Plus en détail

FAQ Foire aux questions. Sur cette page, vous trouverez les réponses à toutes vos questions relatives aux études de la musique en Europe.

FAQ Foire aux questions. Sur cette page, vous trouverez les réponses à toutes vos questions relatives aux études de la musique en Europe. FAQ Foire aux questions Sur cette page, vous trouverez les réponses à toutes vos questions relatives aux études de la musique en Europe. FAQ Foire aux questions POURQUOI MOI? 1. Pourquoi entreprendre des

Plus en détail

I. COORDONNÉES PERSONNELLES / PERSONAL DATA

I. COORDONNÉES PERSONNELLES / PERSONAL DATA DOSSIER DE CANDIDATUREAPPLICATION FORM 2012 Please tick the admission session of your choice FévrierFebruary SeptembreSeptember MASTER OF ART (Mention the subject) MASTER OF SCIENCE (Mention the subject)

Plus en détail

Deadline(s): Assignment: in week 8 of block C Exam: in week 7 (oral exam) and in the exam week (written exam) of block D

Deadline(s): Assignment: in week 8 of block C Exam: in week 7 (oral exam) and in the exam week (written exam) of block D ICM STUDENT MANUAL French 2 JIC-FRE2.2V-12 Module Change Management and Media Research Study Year 2 1. Course overview Books: Français.com, niveau intermédiaire, livre d élève+ dvd- rom, 2ième édition,

Plus en détail

MAT 2377 Solutions to the Mi-term

MAT 2377 Solutions to the Mi-term MAT 2377 Solutions to the Mi-term Tuesday June 16 15 Time: 70 minutes Student Number: Name: Professor M. Alvo This is an open book exam. Standard calculators are permitted. Answer all questions. Place

Plus en détail

The assessment of professional/vocational skills Le bilan de compétences professionnelles

The assessment of professional/vocational skills Le bilan de compétences professionnelles The assessment of professional/vocational skills Le bilan de compétences professionnelles 03/06/13 WHAT? QUOI? Subject Sujet The assessment of professional/vocational skills (3 hours) Bilan de compétences

Plus en détail

Fiche d Inscription / Entry Form

Fiche d Inscription / Entry Form Fiche d Inscription / Entry Form (A renvoyer avant le 15 octobre 2014 Deadline octobrer 15th 2014) Film Institutionnel / Corporate Film Film Marketing Produit / Marketing Product film Film Communication

Plus en détail

POLICY: FREE MILK PROGRAM CODE: CS-4

POLICY: FREE MILK PROGRAM CODE: CS-4 POLICY: FREE MILK PROGRAM CODE: CS-4 Origin: Authority: Reference(s): Community Services Department Cafeteria Services and Nutrition Education Division Resolution #86-02-26-15B.1 POLICY STATEMENT All elementary

Plus en détail

Language requirement: Bilingual non-mandatory - Level 222/222. Chosen candidate will be required to undertake second language training.

Language requirement: Bilingual non-mandatory - Level 222/222. Chosen candidate will be required to undertake second language training. This Category II position is open to all interested parties. Toutes les personnes intéressées peuvent postuler ce poste de catégorie II. Senior Manager, Network and Systems Services Non-Public Funds Information

Plus en détail

First Nations Assessment Inspection Regulations. Règlement sur l inspection aux fins d évaluation foncière des premières nations CONSOLIDATION

First Nations Assessment Inspection Regulations. Règlement sur l inspection aux fins d évaluation foncière des premières nations CONSOLIDATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION First Nations Assessment Inspection Regulations Règlement sur l inspection aux fins d évaluation foncière des premières nations SOR/2007-242 DORS/2007-242 Current to September

Plus en détail

*Dans tout le document lire : infirmier/infirmière

*Dans tout le document lire : infirmier/infirmière *Dans tout le document lire : infirmier/infirmière F L O R E N C E A M B R O S I N O, C É C I L E B A R R I È R E, G A L A D R I E L B O N N E L, C H R I S T O P H E D E B O U T, P A S C A L L A M B E

Plus en détail

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships A project under the Intelligent Energy Europe programme Contract Number: IEE/10/130 Deliverable Reference: W.P.2.1.3

Plus en détail

Pour toute information complémentaire, Appeler le 79 82 88 00, le 99 87 09 79 ou écrire à l adresse e mail : ensai_recherche@yahoo.

Pour toute information complémentaire, Appeler le 79 82 88 00, le 99 87 09 79 ou écrire à l adresse e mail : ensai_recherche@yahoo. REPUBLIQUE DU CAMEROUN Paix Travail Patrie UNIVERSITE DE NGAOUNDERE REPUBLIC OF CAMEROON Peace Work Fatherland THE UNIVERSITY OF NGAOUNDERE ECOLE NATIONALE SUPERIEURE DES SCIENCES AGRO INDUSTRIELLES NATIONAL

Plus en détail

Expériences des Universités européennes dans l enseignement de la Finance islamique. Zineb Bensaid, Senior Consultant ISFIN

Expériences des Universités européennes dans l enseignement de la Finance islamique. Zineb Bensaid, Senior Consultant ISFIN Expériences des Universités européennes dans l enseignement de la Finance islamique Zineb Bensaid, Senior Consultant ISFIN 40 millions EUROPEENS sont musulmans (Ex Turquie) CROISSANCE de la finance islamique

Plus en détail

PROJET DE LOI. An Act to Amend the Employment Standards Act. Loi modifiant la Loi sur les normes d emploi

PROJET DE LOI. An Act to Amend the Employment Standards Act. Loi modifiant la Loi sur les normes d emploi 2nd Session, 57th Legislature New Brunswick 60-61 Elizabeth II, 2011-2012 2 e session, 57 e législature Nouveau-Brunswick 60-61 Elizabeth II, 2011-2012 BILL PROJET DE LOI 7 7 An Act to Amend the Employment

Plus en détail

Township of Russell: Recreation Master Plan Canton de Russell: Plan directeur de loisirs

Township of Russell: Recreation Master Plan Canton de Russell: Plan directeur de loisirs Township of Russell: Recreation Master Plan Canton de Russell: Plan directeur de loisirs Project Introduction and Stakeholder Consultation Introduction du projet et consultations publiques Agenda/Aperçu

Plus en détail

La formation interprofessionnelle pour les professions de la santé: L avenir C est dès maintenant!

La formation interprofessionnelle pour les professions de la santé: L avenir C est dès maintenant! 2 e Swiss Congress for Health Professions Winterthur 1 juin 2012 La formation interprofessionnelle pour les professions de la santé: L avenir C est dès maintenant! Prof. Diane Morin, Inf, PhD Plan de présentation

Plus en détail

Canada-Italy Innovation Award 2015 Call for Proposals

Canada-Italy Innovation Award 2015 Call for Proposals Embassy of Canada to Italy Canada-Italy Innovation Award 2015 Public Affairs and Advocacy www.canada.it Canada-Italy Innovation Award 2015 Call for Proposals Overview The Embassy of Canada to Italy is

Plus en détail

Préparer au mieux vos inscriptions pédagogiques. Chers étudiants, chères étudiantes,

Préparer au mieux vos inscriptions pédagogiques. Chers étudiants, chères étudiantes, UEnglish version below Préparer au mieux vos inscriptions pédagogiques Chers étudiants, chères étudiantes, Pour faciliter vos inscriptions pédagogiques et pour que votre scolarité à SciencesPo se passe

Plus en détail

ROYAUME DE BELGIQUE / KINGDOM OF BELGIUM / KONINKRIJK BELGIE

ROYAUME DE BELGIQUE / KINGDOM OF BELGIUM / KONINKRIJK BELGIE 1 ROYAUME DE BELGIQUE / KINGDOM OF BELGIUM / KONINKRIJK BELGIE Service Public Fédéral Affaires Etrangères, Commerce extérieur et Coopération au Développement Federal Public Service Foreign Affairs, External

Plus en détail

Resolution proposed by the website working group. Available in: English - Français

Resolution proposed by the website working group. Available in: English - Français Resolution proposed by the website working group Available in: English - Français EN Proposers: 31 st International Conference of Data Protection and Privacy Commissioners Madrid, Spain 4 6 November 2009

Plus en détail

MELTING POTES, LA SECTION INTERNATIONALE DU BELLASSO (Association étudiante de lʼensaparis-belleville) PRESENTE :

MELTING POTES, LA SECTION INTERNATIONALE DU BELLASSO (Association étudiante de lʼensaparis-belleville) PRESENTE : MELTING POTES, LA SECTION INTERNATIONALE DU BELLASSO (Association étudiante de lʼensaparis-belleville) PRESENTE : Housing system est un service gratuit, qui vous propose de vous mettre en relation avec

Plus en détail

AMENDMENT TO BILL 32 AMENDEMENT AU PROJET DE LOI 32

AMENDMENT TO BILL 32 AMENDEMENT AU PROJET DE LOI 32 THAT the proposed clause 6(1), as set out in Clause 6(1) of the Bill, be replaced with the following: Trustee to respond promptly 6(1) A trustee shall respond to a request as promptly as required in the

Plus en détail

Practice Direction. Class Proceedings

Practice Direction. Class Proceedings Effective Date: 2010/07/01 Number: PD - 5 Title: Practice Direction Class Proceedings Summary: This Practice Direction describes the procedure for requesting the assignment of a judge in a proceeding under

Plus en détail

Faire parvenir votre candidature avant le 2011 à : Send your application before, 2011 to: 789, rue Beaulieu 789, rue Beaulieu

Faire parvenir votre candidature avant le 2011 à : Send your application before, 2011 to: 789, rue Beaulieu 789, rue Beaulieu PSYCHO-ÉDUCATEUR(TRICE) PSYCHOEDUCATOR Située le long du Golfe St-Laurent, son territoire comprend dix villages anglophones et quatre villages francophones, s échelonnant de Kégaska à Blanc Sablon, incluant

Plus en détail

The incumbent: The following profile is sought:

The incumbent: The following profile is sought: The University of Lausanne Faculty of Biology and Medicine (FBM) and the Policlinique Médicale Universitaire de Lausanne (PMU) invite applications for the post of Associate professor in medicine for vulnerable

Plus en détail

EU- Luxemburg- WHO Universal Health Coverage Partnership:

EU- Luxemburg- WHO Universal Health Coverage Partnership: EU- Luxemburg- WHO Universal Health Coverage Partnership: Supporting policy dialogue on national health policies, strategies and plans and universal coverage Year 2 Report Jan. 2013 - - Dec. 2013 [Version

Plus en détail

Guide pour déposer une demande de certificat d autorisation pour établir une société professionnelle de la santé

Guide pour déposer une demande de certificat d autorisation pour établir une société professionnelle de la santé Guide pour déposer une demande de certificat d autorisation pour établir une société professionnelle de la santé Il est conseillé aux membres de l OHDO de consulter des professionnels financiers et juridiques

Plus en détail

COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION. Brussels, 18 September 2008 (19.09) (OR. fr) 13156/08 LIMITE PI 53

COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION. Brussels, 18 September 2008 (19.09) (OR. fr) 13156/08 LIMITE PI 53 COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION Brussels, 18 September 2008 (19.09) (OR. fr) 13156/08 LIMITE PI 53 WORKING DOCUMENT from : Presidency to : delegations No prev. doc.: 12621/08 PI 44 Subject : Revised draft

Plus en détail