MOYENS DIDACTIQUES POUR FAVORISER LE DEVELOPPEMENT DU JUGEMENT CLINIQUE CHEZ LES ÉTUDIANT-E-S AU BACHELOR EN SCIENCE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "MOYENS DIDACTIQUES POUR FAVORISER LE DEVELOPPEMENT DU JUGEMENT CLINIQUE CHEZ LES ÉTUDIANT-E-S AU BACHELOR EN SCIENCE"

Transcription

1 0 UNIVERSITE DE FRIBOURG, SUISSE CENTRE DE DIDACTIQUE UNIVERSITAIRE MOYENS DIDACTIQUES POUR FAVORISER LE DEVELOPPEMENT DU JUGEMENT CLINIQUE CHEZ LES ÉTUDIANT-E-S AU BACHELOR EN SCIENCE INFIRMIÈRE : UNE REVUE DE LITTÉRATURE Travail de fin d étude en vue de l btentin du Diplôme en Enseignement Supérieur et Technlgie de l Educatin Sus la directin de la Prf. Bernadette Charlier Pasquier Marie NOEL DE TILLY Haute Ecle de Santé de Friburg 9 septembre 2014

2 1 Table des matières Intrductin... 5 Prblématique... 6 But du travail... 9 Questin de recherche État des cnnaissances Cncepts liés à la prblématique Sins infirmiers Le raisnnement clinique Le jugement clinique L apprche par cmpétences Ntin de cmpétence Ntin de situatin L agir cmpétent Trame cnceptuelle de la cmpétence Le jugement clinique cmme cmpétence à acquérir Méthde Justificatin du chix du devis Elabratin des stratégies de recherche Sélectin des articles... 27

3 2 Analyse et synthèse Résultats Résultats des recherches Exclusins Détails et qualité méthdlgique des articles Efficacité des myens didactiques Apprentissage à l aide des TIC Carte cnceptuelle Pratique réflexive Apprentissage avec les pairs Utilisatin d un mdèle Interventins éducatives diverses Discussin Mdélisatin seln l apprche par cmpétence Cntexte Cadre des ressurces Cadre situatinnel Cadre d actin Champ d expérience Cadre d évaluatin... 41

4 3 Limites et frces Recmmandatins pur les enseignant-e-s en sins infirmiers Apprentissages réalisés Cnclusin Références Annexe A Cnversin et traductin des mts clés en descripteurs Annexe B Stratégies de recherche Annexe C Grilles d analyse des articles retenus Annexe D Infrmatins sur les articles retenus... 83

5 4 Table des figures Figure 1. Clinical Judgement Mdel. 16 Figure 2. Trame cnceptuelle de la cmpétence...21 Figure 3 : Cmpétence du jugement clinique.24 Figure 4. Diagramme de flux. 30 Figure 5. Cmpétence du jugement clinique seln le mdèle de Jnnaert, deuxième versin...42

6 5 Intrductin Une des cmpétences essentielles à la pratique infirmière prte sur la capacité de pser un jugement clinique. Il s agit d un prcessus mental exigeant de l bservatin, une capacité de raisnnement et de synthèse pur en arriver à l établissement d un plan thérapeutique infirmier. Il «établit un lien entre le savir général de l infirmière et le savir particulier lié à une persnne et sa cnditin de santé» (Dallaire et Dallaire, 2008). Le jugement clinique se dévelppe avec l expérience mais aussi grâce au savir existant et une certaine capacité d analyse. Le dévelppement de la cmpétence du jugement clinique débute dès la frmatin initiale et s inscrit en filigrane de tut prgramme de frmatin en science infirmière. Le jugement clinique s enrichit à l aide des cntenus de curs, des ateliers et des stages. Mais quelles snt les apprches pédaggiques qui favrisent le dévelppement du jugement clinique chez les étudiant-e-s en frmatin initiale? Cette revue de littérature tente de répndre à cette questin. Le premier chapitre pse la prblématique et se termine par la questin de recherche. Le deuxième chapitre prte sur les principaux cncepts abrdés dans cette revue ainsi que le cadre de référence. Le trisième chapitre explique la méthde utilisée alrs que le quatrième présente les résultats des articles identifiés. La discussin des résultats en lien avec le cadre de référence et la prpsitin de recmmandatins se fait au chapitre cinq.

7 6 Prblématique Dans le paysage de la santé en Suisse et dans le mnde, n bserve une augmentatin de la cmplexité des sins due, entre autre, à l augmentatin du taux de maladies chrniques, de trubles de santé mentale, des habitudes de vie néfastes pur la santé (Office fédéral de la statistique (OFS), 2014) ainsi qu une évlutin imprtante des technlgies et des cnnaissances dans les sins de santé. Pur répndre à cette cmplexificatin, la frmatin des prfessinnels de la santé dit être rehaussée. Pur les infirmiers-ères, le Secrétariat internatinal des infirmiers et des infirmières de l espace francphne (SIDIIEF) prpsait en 2011 qu une frmatin de niveau universitaire sit nécessaire pur accéder à la prfessin. De plus, l adéquatin entre la frmatin et l exercice de la prfessin dit être pensé de façn à permettre aux étudiant-e-s «d acquérir les cmpétences minimales requises pur la pratique des activités cmprises» dans l exercice de la prfessin (Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ), 2012). Il s agit d une mesure de prtectin du public puisque la frmatin dnne accès à la pratique prfessinnelle. Parmi les nmbreuses cmpétences attendues, le jugement clinique est une cnditin essentielle pur prdiguer des sins infirmiers (Dallaire et Dallaire, 2008). Le jugement clinique est nécessaire entre autre à la fnctin de surveillance et permet d assurer des sins sécuritaires et de qualité (Bernier, 2011). L util prfessinnel qu est le jugement clinique permet aussi à l infirmier-ère de s ccuper des prblèmes de ses patients et d être

8 7 respnsable de ses gestes (Phaneuf, 2008). Le jugement clinique résulte nn seulement du cumul de l expérience mais aussi d une capacité d analyse de la pratique et l accumulatin de nuvelles cmpétences (Dallaire et Dallaire, 2008). Pur la nvice qui cmmence à pratiquer sn jugement clinique, cela se fait de façn très analytique (Benner, 1995), avec des difficultés à recueillir l infrmatin et déterminer les éléments les plus imprtants (Taylr, 2002). Le marché du travail aujurd hui exige que les infirmiers-ères sient, dès leurs premiers engagements, aptes à réfléchir de façn critique et agir de façn adaptée. Tutefis, il semble que mins de 35% des nuvelles diplômées sient capables de signer leurs patients en ayant un jugement clinique adéquat (Del Buen, 2005, cité par Giguère, 2008). Afin que les nuveaux-elles diplômé-e-s de Suisse rmande sient adéquatement préparé-e-s aux réalités du terrain, la HES-SO vise à frmer les futur-e-s prfessinnel-lle-s de la santé à la cmpétence d expert-e (HES-SO, 2011). Il s agit là d une assise au prgramme de frmatin. De là, les enseignant-e-s divent assurer des cntenus et des façns d enseigner qui dnnent la pssibilité aux étudiant-e-s de dévelpper la cmpétence du jugement clinique à un niveau nvice. Ainsi, pur abrder les cntenus thériques et pratiques, une variété des stratégies pédaggiques efficaces et diversifiées divent être prévues tut au lng de la frmatin afin de favriser l émergence du raisnnement critique et du jugement clinique (Simpsn et Curtney, 2002, cités par Giguère, 2008).

9 8 Les pérides de frmatin thérique permettent d btenir des cnnaissances essentielles à l exercice de la prfessin mais aussi de dévelpper et d exercer des prcessus cgnitifs aidant au raisnnement critique et au jugement clinique. Mais pur expérimenter le jugement clinique, les écles d infirmières ffrent deux cntextes particulièrement prpices, sit les stages en milieu clinique et les activités en centres de simulatin. En stage, l étudiant-e est cnfrntée à des situatins cliniques qui permettent d accumuler de l expérience et de mettre en pratique ce qui a été dévelppé en classe. Les stages snt tutefis peu nmbreux et la variété des prblèmes de santé et des cntextes de sins est tellement grande qu n ne peut prétendre frmer les étudiantes pur tutes les éventualités (Welk, 2002). Cmme deuxième cntexte, et pur cmpenser les limites des places de stage, certaines écles investissent dans des stratégies d apprentissage cmme les simulateurs de haute-fidélité (un mannequin puvant reprduire des paramètres vitaux sur des scénaris préprgrammés u sur demande du frmateur, via une interface infrmatique (Nehring, 2010)). Cette stratégie a démntré beaucup de ptentiel pur amélirer le dévelppement du jugement clinique des étudiant-e-s infirmiers-ères (Lasater, 2007). Tutefis, le cût imprtant de la créatin d un centre de simulatin limite sn accès. La simulatin existe tutefis depuis de nmbreuses années sus des frmes un peu mins technlgiques ; la simulatin basse-fidélité sus-entend l utilisatin de matériel cmme un bras mannequin pur pser une perfusin, alrs que la myenne fidélité nécessite l utilisatin d acteurs ne puvant présenter tus les signes cliniques et travaillant avec des scénaris (Nehring,

10 9 2010). Ces deux cntextes (stage et simulatin) snt largement explités pur le dévelppement du jugement clinique. Cependant, l étudiant-e dit bénéficier d une préparatin adéquate en classe qui permet de maximiser ces cntextes et d un encadrement apprprié en stage. Parmi les enseignant-e-s des prgrammes de Bachelr en science infirmière, n cmpte une certaine prprtin d enseignant-e-s débutant-e-s. Ce snt suvent des cliniciens-nes avec plusieurs années d expériences. Pur eux, le raisnnement et le jugement clinique se fait suvent de manière rapide, intuitive, ce que Benner (1995) attribue aux infirmiers-ères des stades perfrmants et experts. C est entre autre purqui ils nt de la difficulté à rendre accessible aux étudiant-e-s leur raisnnement (Lénard, 2005). Ces nuveaux-elles enseignant-e-s épruvent suvent de la difficulté à diagnstiquer les failles dans le prcessus de réslutin de prblèmes des étudiant-e-s (Lénard, 2005), prcessus essentiel à l établissement d un jugement clinique. Pur aider les enseignant-e-s débutant-e-s à amélirer leur enseignement et leur accmpagnement, et avir accès à des stratégies didactiques pertinentes et variées, plusieurs vies snt pssibles. Il y a entre autre la frmatin, l accmpagnement par mentrat, la pratique réflexive qui accmpagne le cumul de l expérience. But du travail Pur que les nuveaux-elles enseignant-e-s aient accès à une «bîte à utils» sus frme de myens didactiques efficaces favrisant le dévelppement du jugement clinique des étudiant-e-s infirmiers-ères, il peut

11 10 être intéressant d identifier ces utils didactiques. Les pérides de stage et les simulatins haute-fidélité snt bien sûr des myens idéaux pur l entrainement du jugement clinique mais il s agit de myens cmplexes nécessitant beaucup de ressurces humaines et matérielles de la part du centre de frmatin et des centres de santé partenaires. L bjectif de ce travail est dnc de passer en revue différents myens didactiques pur la frmatin thérique, décrits dans la littérature et ayant démntré leur efficacité quant au dévelppement de la cmpétence du jugement clinique. Questin de recherche Suite à l établissement de la prblématique, une questin PICO 1 est rédigée pur permettre d établir une stratégie de recherche afin de réaliser la revue de littérature (University f Oxfrd, s.d.). Elle se pse cmme suit : En frmatin initiale de niveau Bachelr, quelles snt les méthdes didactiques utilisables en classe qui favrisent u amélirent le dévelppement du jugement clinique chez les étudiant-e-s infirmiers-ères? 1 Ppulatin, Interventin, Cmparaisn et Outcmes (Résultats). Ici, le C (cmparaisn), n est pas spécifié.

12 11 État des cnnaissances Ce chapitre présente la prfessin infirmière et deux cncepts en lien avec la prblématique, sit le raisnnement clinique et le jugement clinique. Le cadre de référence de l apprche par cmpétence seln Jnnaert est aussi repris pur en prpser une adaptatin à la cmpétence du jugement clinique. Ce cadre cnceptuel aidera à réaliser une synthèse structurée des résultats de la revue de littérature. Cncepts liés à la prblématique Sins infirmiers Il est cmplexe de tenter de définir la discipline infirmière. Pur les chercheuses renmmées Dnaldsn et Crwley, «la discipline infirmière s intéresse (entre autre) aux principes et aux lis qui guvernent les prcessus de vie, de bien-être et de fnctinnement ptimal des êtres humains malades u en santé» (1978). Et seln Cllière, la science infirmière est une science du sin qui permet l entretien de la vie (1996). Il y a quelques temps, Prvencher et Fawcett nt identifié un ensemble de quatre cncepts, sit la santé, la persnne/famille, l envirnnement et les sins, qui reviennent fréquemment dans les définitins de la discipline infirmière, et qui est aujurd hui identifié par le terme méta-paradigme infirmier (1999). Pur exercer cette science du sin, l infirmier-ère accmpli-e sn rôle dans différentes activités qui snt regrupées sus plusieurs fnctins. Il

13 12 s agit des fnctins de sins, d éducatin, de crdinatin, de cllabratin et de supervisin (Dallaire et Dallaire, 2008). La fnctin de signer implique que l infirmier-ère pssède une visin glbale de la persnne et une apprche éclgique de la santé, qu il-elle dispse de suffisamment de temps et finalement qu il-elle sit en mesure de pser un jugement clinique (ibid). L exercice du jugement clinique de l infirmier-ère est un acte autnme, essentiel à la pratique prfessinnelle. Le raisnnement clinique Le raisnnement clinique, seln l analyse de cncept de Côté et St- Cyr Tribble, pssède plusieurs attributs résumés dans cette définitin : «l utilisatin de la cgnitin et de stratégies cgnitives pur analyser et interpréter des dnnées dans une démarche systématique pur générer des hypthèses et des alternatives de slutins afin de résudre un prblème clinique» (2012). Simmns précise que le raisnnement clinique est «dynamique, étendu et récursif, alrs que les infrmatins, les interventins et les actins alternatives snt cnsidérées u abandnnées à de multiples pints d admissin cgnitifs» (traductin libre, 2010). Parmi les différentes stratégies cgnitives utilisées, n nte l heuristique 2, l inférence 3, la métacgnitin 4 (Côté & St-Cyr Tribble, 2012) et l inductin 5 (Simmns, 2 Heuristique : «Discipline qui se prpse de dégager les règles de la recherche scientifique et de la décuverte» (Larusse, 2007). Chez les infirmières d expérience, cela se traduit par des stratégies infrmelles de la pensée et des raccurcis cgnitifs (Simmns, 2010). 3 Inférence : «Opératin intellectuelle par laquelle n passe d une vérité à une autre vérité, jugée telle en raisn de sn lien avec la première» (Larusse, 2007), dnt la déductin en fait partie. 4 Métacgnitin : «Cnnaissance persnnelle d un individu sur ses capacités et ses fnctinnements cgnitifs» (Larusse, 2007).

14 ). Mais avant de puvir entreprendre un raisnnement clinique, plusieurs préalables snt nécessaires : l expérience de la persnne dans sn dmaine, ses cnnaissances, sa mémire, la perceptin des signaux, la cllecte de dnnées, l intuitin (Côté & St-Cyr Tribble, 2012). La génératin d hypthèses peut se traduire sus frme de diagnstics et prblèmes infirmiers (ex : altératin de la respiratin et des échanges gazeux) et médicaux (ex : asthme, œdème aigu du pumn, angine...) suite à l bservatin, l analyse et l interprétatin de dnnées par des stratégies cgnitives. Le raisnnement clinique est suvent assimilé avec la prise de décisin et le jugement clinique, alrs que le jugement clinique serait plutôt la cnclusin du raisnnement clinique (Côté & St-Cyr Tribble, 2012) et qu il guide les interventins et leur planificatin. L enseignement du raisnnement critique aux infirmiers-ères est une préccupatin partagée mndialement (Turner, 2005). Il existe de très nmbreux mdèles visant sn dévelppement et quelques instruments validés pur l évaluer (Brunt, 2005). De nmbreuses stratégies nt été aussi rapprtés dans la revue de littérature de Brunt; discussin d incidents critiques et apprche du Thinking-in-actin simulant le raisnnement par des situatins écrites cmplètes, questins à chix de répnse sur un scénari assrti d une discussin en équipe, écriture réflexive avec feedbacks, et utilisatin de cartes cnceptuelles (2005). Ces stratégies, quique 5 Inductin : «Généralisatin d une bservatin u d un raisnnement établis à partir de cas singuliers» (Larusse, 2007).

15 14 différentes, impliquent tutes la participatin active de l étudiant-e dans sn apprentissage mais n nt pas tutes été testés empiriquement. Le jugement clinique Le jugement clinique est un cncept très cmplexe. Il est nécessaire dans des situatins qui snt indéterminées, ambiguës et même avec des cnflits éthiques, d intérêt u de valeurs (Tanner, 2006). Le terme jugement clinique est aussi une frmule qui pssède plusieurs définitins et cmpréhensins. Pur certains, il s agit d un prcessus de réflexin et d évaluatin qui se centre sur la répnse de l infirmer-ère aux multiples prblèmes d un patient (Lasater, 2007). En tus les cas, le jugement clinique se base sur le raisnnement clinique. Il nécessite des savirs thériques de la part de l infirmier-ère, un savir particulier de la persnne signée (Dallaire & Dallaire, 2008) et une cnnaissance de la culture et du cntexte de l unité de sins ù il est exercé (Tanner, 2006). Le dévelppement du jugement clinique résulte de «l accumulatin d expérience mais aussi d une capacité d analyser les effets de sa pratique ainsi que l ajut de cnnaissances» (Ibid., 2008). Le mécanisme décisinnel manié lrs du jugement clinique est de deux rdres, sit analytique, sit intuitif, seln que l infrmatin est cnsciemment utilisée u nn (King & Mcled, 2002). Seln Benner, le jugement clinique prgresse avec l expertise et s appuie sur la capacité de percevir une situatin dans sn entier pur intervenir adéquatement (1995). Gbet et Chassy (2008, cités par Dallaire et Dallaire, 2008) ajutent que le

16 15 jugement clinique se bnifie pur devenir «une saisie intuitive de la situatin» suite à l accumulatin de nmbreuses cnnaissances. L intuitin est ce qui distingue le jugement clinique d une experte et d une nvice (Benner, 1995). L intuitin est une frme sphistiquée de raisnnement acquise par les années de pratique et fait référence à «une perceptin rapide, à une absence de cnscience du prcessus engagé à la présence cncmitante d émtins et la cmpréhensin hlistique du prblème» (Ibid., 1995). L intuitin est une stratégie qui fnctinne bien dans la rutine mais en cas de situatins plus cmplexes, l experte peut revenir à un fnctinnement analytique (Benner, 1996). D autres auteurs (cités par Tanner, 2006), ntent deux schémas de raisnnement dans le jugement clinique : le prcessus analytique et la pensée narrative. L utilisatin d un de ces deux schémas dépend beaucup du cntexte décisinnel, de la relatin avec le patient et des antécédents de l infirmier-ère (Tanner, 2006). Ainsi, seln les cmpétences et l expérience des infirmiers-ères, l évaluatin du patient purra varier en qualité (Dallaire & Dallaire, 2008). Seln Tanner, les valeurs de l infirmier-ère, ce qu il u elle estime être bien et juste, aura aussi une influence sur les décisins prises. Dans le cadre d une revue de littérature de près de 200 articles, Tanner (2006) a établi cinq cnclusins cncernant le jugement clinique. Ce Clinical Judgement Mdel prpse un langage pur décrire la façn de penser des infirmiers-ères et est utilisable dans la frmatin. Les cinq cnclusins snt présentées à la Figure 1. Elles se résument ainsi : le

17 16 jugement clinique est plus influencé par ce que l infirmier-ère apprte à la situatin qu aux dnnées bjectives ; le jugement clinique est basé sur la cnnaissance que l infirmier-ère a de sn patient et de ses réactins ; le jugement clinique est influencé par le cntexte ; les infirmiers-ères utilisent plusieurs schémas de pensée ; la réflexin sur la pratique est suvent initiée par une rupture dans le jugement clinique (Tanner, 2006). Figure 1. Clinical Judgement Mdel (Tanner, 2006) En ce qui cncerne l enseignement du jugement clinique, la séparatin de l enseignement en stage et de l enseignement en classe n aide pas à intégrer les cnnaissances et les habiletés nécessaires aux étudiant-e-s pur dévelpper le jugement clinique (Benner, 2010 cité par Glynn, 2012). Crlett (2000, cité par Glynn 2012) nte aussi des lacunes entre ce qui est vu en classe et la pratique. On bserve un manque d habileté des étudiants à appliquer ce qui est vu en classe lrs des stages.

18 17 L apprche par cmpétences Ntin de cmpétence. La ntin de cmpétence semble être apparue suite à l évlutin du statut de la cnnaissance (De Ketele, 2009), alrs que d autres mentinnent l influence des entreprises et du système écnmique libéral (Hirrt, 2009). Dans les prgrammes de frmatin prfessinnelle, il est recnnu que l apprche par cmpétence s est impsée en répnse aux demandes des milieux prfessinnels (Villet, 2011). Cette apprche demande tutefis une refnte des curriculums d enseignement, de la frmatin cntinue auprès des enseignants et des utils didactiques adéquats (Gerard, 2005). Il est attendu chez les étudiants frmés seln l apprche par cmpétence qu ils puissent utiliser plusieurs ressurces pertinentes et mbiliser savir et savir-faire pur slutinner des tâches cmplexes (De Ketele, 2012, De Ketele & Gerard, 2005, Gerard, 2005). Seln Jnnaert et al., une cmpétence s inscrit dans une situatin et sa mise en œuvre est tributaire des ressurces externes et internes à la persnne (2006). Elle «résulte du prcessus temprel, cmplexe, dynamique, dialectique et cnstructif du traitement d une situatin plus u mins bien circnscrite» (Jnnaert, 2011). Lrsqu une persnne a bien intégré les savir-reprduire, savir-faire et savir-être tant au niveau cgnitif, sci-affectif u psychmteur, la persnne peut maîtriser de nmbreuses situatins (Gerard, 2000). Il s agit des ressurces internes de la persnne qui, cntextualisées, cntribuent à la cmpétence. Les ressurces externes snt variables et peuvent être d rdre

19 18 sciale, matérielle, spatiale et temprelle (Jnnaert et al., 2006). La persnne devient «à même d affrnter une diversité de situatins de tus genres et de tutes circnstances» et démntre ainsi ses cmpétences, résultat de l intégratin des savirs susnmmés (Gerard, 2000). De plus, la cmpétence évlue dans le temps et se dévelppe (Jnnaert, 2011). L acquisitin de cmpétences devient la finalité de la frmatin. Ntin de situatin Lrsque les étudiant-e-s snt cnfrntés à certaines situatins, ils vnt dévelpper des cmpétences pur la traiter (Jnnaert, 2011) et dnc une cmpétence se bâtit à l aide de situatins. «Les situatins snt dnc la surce des cmpétences et le critère qui permet ( ) d affirmer que le traitement de la situatin est suffisant et dnc que la persnne s est avérée cmpétente dans cette situatin» (Jnnaert, 2009). L élabratin de prgrammes d études seln l apprche par cmpétences nécessite dnc de dispser tut d abrd d un certain nmbre de situatins (Jnnaert et al., 2005). Ainsi, l étudiant-e qui a dévelppé certaines cmpétences face à des situatins en frmatin purra dans sn activité prfessinnelle, adapter sa répnse à des situatins semblables. Les situatins snt classées en familles, qui pssèdent des caractéristiques et des prpriétés cmmunes, mais une situatin elle-même est un ensemble de circnstances (cntraintes, ressurces, bstacles) nécessitant une actin cncrète d une u de plusieurs persnnes (Jnnaert, 2011). Le cntexte dans lequel la situatin est psée permet aux

20 19 prfessinnels de dnner du sens à la situatin (Jnnaert, 2011). Lrsque la persnne prend cnscience d être en situatin, elle peut prblématiser la situatin, la situatin devient ainsi une cnstructin de la persnne qui agit (Jnnaert, 2006). L agir cmpétent L agir cmpétent caractérise les prfessinnels. Une persnne agit avec cmpétence dans une situatin lrsqu elle «s y retruve avec tut ce qu elle est et agit avec ce qu elle cnnaît déjà» (Jannert, 2011). En décrivant l agir cmpétent de la persnne en situatin, une apprche située de la cmpétence peut être dévelppée (ibid). Seln Jnnaert, «l actin reprend ainsi à sn cmpte l ensemble des prpriétés de la cnnaissance cnstruite et située : la cmpréhensin qu elle a de la situatin ; sa perceptin des buts de sa prpre actin dans cette situatin ; l idée qu elle a de ce que sera l effet du traitement de la situatin; sa pssibilité d entrer dans la situatin avec ce qu elle est et sn déjà-là; sa pssibilité d utiliser une pluralité de ressurces, d adapter des ressurces qu elle cnnaît déjà u d en cnstruire de nuvelles; sa pssibilité de réfléchir à sn actin, de valider sn actin et de la cnceptualiser; sa pssibilité d adapter tut ce qu elle a cnstruit dans cette situatin à d autres situatins de la même classe u à d autres classes de situatin» (2006). Pur les étudiant-e-s infirmiers-ères, il est attendu que les cmpétences sient transférées des lieux de frmatin vers le milieu prfessinnel (Harvey et Barras, 2008) et que les étudant-e-s puissent dnc démntrer cet agir

21 20 cmpétent. Les bjectifs de la frmatin ne visent pas des cntenus à transmettre mais plutôt que l étudiant-e sit capable d agir. Trame cnceptuelle de la cmpétence Jnnaert (2011) a prpsé cinq cadres qui relient l ensemble des éléments cnstitutifs de la zne sémantique d une cmpétence dans un cntexte et pur une persnne. Ils snt illustrés à la Figure 2. Le champ d expérience crrespnd à ce que l étudiant-e a vécu dans des situatins semblables. Le cadre situatinnel précise les caractéristiques et les prpriétés cmmunes à tutes les situatins d une même famille. Le cadre de ressurces permet d identifier des ressurces prpres aux persnnes, des ressurces spécifiques à la situatin et des ressurces externes. Le cadre d'actins dnne des prpriétés cmmunes aux actins pssibles dans la situatin, qui permettent la mise en œuvre d'un traitement en se basant sur des ressurces. Le cadre d'évaluatin précise le type de traitement attendu pur que la situatin sit réellement traitée et des critères qui permettent de vérifier si la situatin est traitée de façn cmpétente.

22 21 Figure 2 : Trame cnceptuelle de la cmpétence (Jnnaert, 2011) Le jugement clinique cmme cmpétence à acquérir A l aide de la trame de Jnnaert (2011), une mdélisatin de la cmpétence du jugement clinique est prpsée. Grâce à la questin de recherche, les stratégies éducatives issues de la revue de littérature permettrnt de cmpléter les cadres de ressurce et d actins des étudiante-s. En effet, le but de la recherche est de prpser des myens didactiques aux enseignant-e-s favrisant le dévelppement d utils cgnitifs et d actins.

23 22 Le cntexte ù le jugement clinique s effectue ce rapprte aux différents milieux de sins. Ils snt variés car les étudiant-e-s nt accès à une multitude de lieux de stage dans le cantn et ce, même à l étranger. Et dans la mesure ù les étudiant-e-s snt entraînés en classe à effectuer des analyses de situatin en travaux encadrés u bien à travailler au centre de simulatin, l écle est aussi un lieu ù cette cmpétence s effectue, et ce dans un milieu frmateur et sécuritaire. Il apparait que la mdélisatin du jugement clinique cmme cmpétence nécessite au départ l élabratin de situatins types, qui frment le cadre situatinnel. Il existe une multitude de situatins ù le jugement clinique peut s exercer. L écriture de situatins n est pas le but de ce travail et des situatins types existent déjà dans les curs du nuveau PEC De plus, les étudiant-e-s snt cnfrntés à une variété de situatins en milieu clinique, qui ne snt pas vues en classe. L identificatin des caractéristiques, prpriétés, antécédents, attributs et cnséquents des situatins se fera dnc à partir des différentes définitins du jugement clinique et de l expérience clinique de l auteure ; cela peut être incmplet. Parmi les ressurces essentielles au jugement clinique, n retruve des cnnaissances apprfndies en anatmie, physipathlgie pharmaclgie, psychlgie, cmmunicatin, etc. Ces savirs ne peuvent être simplement «mbilisés», ils divent être maîtrisés, seln le niveau de l étudiant-e (première à trisième année de Bachelr). Un jugement clinique n est cmpétent qu appuyé par des bases thériques slides et une relatin

24 23 d aide de qualité (Psiuk, 2010). Le jugement étant la cnclusin clinique d un prcessus cgnitif cmplexe, ce prcessus est aussi une ressurce. Les ressurces internes peuvent être encuragées par des stratégies éducatives u des myens didactiques utilisés par les enseignant-e-s. Le cadre d actin est repris du rôle de l infirmier-ère, seln Dallaire et Dallaire (2008). Ce snt les actins pur lesquelles les étudiant-e-s snt frmées. L actin de surveillance est extraite de l actin de signer car elle ressrt particulièrement dans le jugement clinique. Le champ d expérience est cnstitué de situatins ismrphes à la situatin actuelle, et vécues antérieurement (Jnnaert, 2011). Les situatins peuvent avir été vécues, mais les étudiant-e-s peuvent aussi prfiter de l expérience des prfesseurs et des praticiens frmateurs (infirmiers-ères frmés à l accmpagnement des étudiant-e-s en stage). Le cadre d évaluatin est spécifié par le prgramme de la HES-SO. Il s agit entre autre de travaux écrits u d examens raux sus frme d analyse de situatin, de l Examen Clinique Objectif Structuré (ECOS) et des stages (péride de frmatin pratique) qui snt aussi évalués.

25 24 Figure 3. Cmpétence du jugement clinique seln le mdèle de Jnnaert Cntexte Cadre situatinnel Appréciatin glbale d une situatin. Résultat du raisnnement clinique. Utilisatin du savir thérique. Cnnaissances des cnditins de santé d une persnne et de sa famille. Relatin d aide. Accmpagnement du prcessus de guérisn u d améliratin de la qualité de vie. Déterminer la nature des sins. Gestin d une situatin critique et ambigüe. Analyse critique des effets bservés suite aux actins. Pririsatin. Délégatin. Transmissin d infrmatins. Travail en équipe pluridisciplinaire. Niveau de frmatin académique. Facteurs envirnnementaux. Stress et émtins. Culture de l unité de sins. Cadre d actin Sins Educatin Cllabratin Hôpital Sins à dmicile Cmmunauté Haute Ecle de Santé Centre de simulatin Etudiant-e infirmier-ère Kessidjian, I. Jugement clinique Cadre d évaluatin Péride de frmatin pratique. Analyse de situatin rale u écrite. ECOS. Surveillance Crdinatin Supervisin Champ d expérience Expériences antérieures sit persnnelles, sit en stage u sit à l Ecle. Expériences du prfesseur u du praticien frmateur Cadre de ressurces Internes Utilisatin du raisnnement clinique, d utils cgnitifs Externes Savirs thériques (anatmie, pathphysilgie, micrbilgie, pharmaclgie, nutritin, psychlgie, cmmunicatin ) En situatin Prfesseurs et autres étudiant-e-s (en simulatin u en classe) Praticiens frmateurs et cllègues de travail (en stage) Patient et sa famille

MSc avec projet supervisé en marketing. Lignes directrices à l intention des étudiants et professeurs

MSc avec projet supervisé en marketing. Lignes directrices à l intention des étudiants et professeurs MSc avec prjet supervisé en marketing Lignes directrices à l intentin des étudiants et prfesseurs Le prjet supervisé Avec mémire u avec prjet supervisé, la M. Sc. en gestin mène, au chix de chacun, à des

Plus en détail

PLAN DE FORMATION Formation : Le rôle du superviseur au quotidien Cohorte 2012-2013

PLAN DE FORMATION Formation : Le rôle du superviseur au quotidien Cohorte 2012-2013 PLAN DE FORMATION Frmatin : Le rôle du superviseur au qutidien Chrte 2012-2013 1. Prblématiques ayant engendré le besin de frmatin Dans le passé, n recherchait des superviseurs cmpétents au plan technique.

Plus en détail

Objectifs du module 1 : «Conception de dispositifs de formation et scénarios pédagogiques recourant aux TIC»

Objectifs du module 1 : «Conception de dispositifs de formation et scénarios pédagogiques recourant aux TIC» Objectifs du mdule 1 : «Cnceptin de dispsitifs de frmatin et scénaris pédaggiques recurant aux TIC» Ce mdule vise à amener l apprenant à cncevir et à gérer un dispsitif de frmatin recurant à divers scénaris

Plus en détail

FORMATION INNOVATION MANAGEMENT

FORMATION INNOVATION MANAGEMENT FORMATION INNOVATION MANAGEMENT Atelier de 3 jurs «Réinventer sn activité» à destinatin de chefs d entreprises Dates : 24/11, 08/12 et 09/12 Lieu : Chambre de Cmmerce du Luxemburg Frais d'inscriptin :

Plus en détail

Choisir un coach-mentor

Choisir un coach-mentor Ce texte est une traductin d un dcument prduit par Assciatin f Cach Training Organizatins (ACTO)( www.actnline.cm), et endssé par Internatinal Cach Federatin (ICF). Dans ce texte le masculin inclut le

Plus en détail

MINISTERE DE L EDUCATION. Institut National des Sciences de l Education

MINISTERE DE L EDUCATION. Institut National des Sciences de l Education 1 MINISTERE DE L EDUCATION Institut Natinal des Sciences de l Educatin Prjet de cpératin relatif au dévelppement des stratégies visant à réduire le taux d échecs et d abandns dans l enseignement de base

Plus en détail

MISSION TICE AISNE ESPACE NUMERIQUE DE TRAVAIL E.N.T.

MISSION TICE AISNE ESPACE NUMERIQUE DE TRAVAIL E.N.T. MISSION TICE AISNE ESPACE NUMERIQUE DE TRAVAIL E.N.T. Mdifié en juillet 2014, ce dcument prpse des pssibilités de travail avec Icnit. Fichier surce : http://dsden02.ac-amiens.fr/tnp/tnp_internet/dssiers_tnp/activites_classe_mbile/ent/missin_tuic_02_ent_2012.pdf

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL CQP ANIMATEUR PÉRISCOLAIRE

RÉFÉRENTIEL CQP ANIMATEUR PÉRISCOLAIRE RÉFÉRENTIEL CQP ANIMATEUR PÉRISCOLAIRE CQP Animateur Périsclaire Versin au 11/07/2013 Rappel : Extrait annexe IV: Cnventin cllective Mdalités de créatin d'un CQP, cntenu du cahier des charges : le titre

Plus en détail

SYNTHESE ET RECOMMANDATIONS DE LA 3 ème CONFERENCE FORMATION DU SECTEUR DE L ENERGIE ET DES MINES

SYNTHESE ET RECOMMANDATIONS DE LA 3 ème CONFERENCE FORMATION DU SECTEUR DE L ENERGIE ET DES MINES SYNTHESE ET RECOMMANDATIONS DE LA 3 ème CONFERENCE FORMATION DU SECTEUR DE L ENERGIE ET DES MINES 1. SYNTHESE : Au terme de la 3 ème cnférence frmatin tenue à Alger les 12 et 13 décembre 2006, les pratiques

Plus en détail

PHASE 1 : choix et définition du sujet du TM.

PHASE 1 : choix et définition du sujet du TM. PHASE 1 : chix et définitin du sujet du TM. Le chix du sujet est une partie imprtante du TM. Ce chix se fait durant la 1 ère phase. La prblématique du thème cncerne le rapprt entre la chimie et la vie

Plus en détail

L efficacité est-elle soluble dans la formation?

L efficacité est-elle soluble dans la formation? L efficacité est-elle sluble dans la frmatin? Diagnstic, enjeux et perspectives du cncept d efficacité en frmatin 10 e Université d Hiver de la Frmatin prfessinnelle Arles, 23 janvier 2008 Françis-Marie

Plus en détail

L UTILISATION DE STANDARDS DE DONNEES DANS LE SECTEUR DE L ASSURANCE BELGE INTRODUCTION

L UTILISATION DE STANDARDS DE DONNEES DANS LE SECTEUR DE L ASSURANCE BELGE INTRODUCTION Cntenu 1. Origine... 2 2. Apprche... 2 3. Dmaine... 2 4. Pints de départ... 3 4.1. Cnventin sectrielle... 3 4.2. De Service Level Agreement vers Cnventin... 3 4.3. Seln le mdèle «cnsensus»... 3 4.4. Basées

Plus en détail

Pour répondre au besoin de sécurité juridique et de prévisibilité, la Loi type devrait traiter des questions suivantes:

Pour répondre au besoin de sécurité juridique et de prévisibilité, la Loi type devrait traiter des questions suivantes: Descriptin de la prpsitin du Canada cncernant l élabratin d une Li type sur les règles de cmpétence et de cnflits de lis en matière de cntrats de cnsmmatin dans le cadre de la CIDIP-VII Dans le cadre de

Plus en détail

Programme de surveillance : Développement professionnel Document explicatif

Programme de surveillance : Développement professionnel Document explicatif Prgramme de surveillance : Dévelppement prfessinnel Dcument explicatif DÉVELOPPEMENT PROFESSIONNEL Questinnaire d aut-inspectin«(qai) Plan d atteinte des standards (PAS) Plan de prise en charge du patient

Plus en détail

Document d information

Document d information Dcument d infrmatin Dépôt du rapprt du Bureau du vérificateur général sur la vérificatin de gestin de l Administratin de la Chambre Au sujet de la vérificatin Prtée La vérificatin avait pur but d examiner

Plus en détail

Chap 10 : L évaluation et la valorisation du potentiel de l équipe commerciale

Chap 10 : L évaluation et la valorisation du potentiel de l équipe commerciale Chap 10 : L évaluatin et la valrisatin du ptentiel de l équipe cmmerciale I. L évaluatin du ptentiel de l équipe A. Les enjeux de l évaluatin Les enjeux : Pur l évaluateur : Faire le bilan de l année :

Plus en détail

ALL Arts, Lettres, Langues. Information Communication Culture

ALL Arts, Lettres, Langues. Information Communication Culture Niveau : MASTER année Dmaine : Mentin : ALL Arts, Lettres, Langues Infrmatin Cmmunicatin Culture M2 Spécialité : Master 2 Recherche, «Cmmunicatin et médiatins» 120 ES Vlume hraire étudiant : 100 h 38 h

Plus en détail

Guide des MOOC à l UL

Guide des MOOC à l UL Guide des MOOC à l UL Infrmatins pur les enseignants Page SOMMAIRE Qu est-ce qu un MOOC? Quelle différence entre un MOOC et un curs en ligne? Sur quelle platefrme héberger sn MOOC? J ai un prjet de MOOC

Plus en détail

ÉTUDIANTS EN SITUATION DE

ÉTUDIANTS EN SITUATION DE ANNEXE 10 ÉTUDIANTS EN SITUATION DE HANDICAP EN STAGE Exemple de frmatin adressée aux enseignants du cllégial. Présentatin par le centre cllégial de sutien à l intégratin de l Est du Québec ccsi@cegep-ste-fy.qc.ca

Plus en détail

Centre de réadaptation

Centre de réadaptation Centre de réadaptatin Cmment passer d une pratique clinique d expert à celui d une pratique clinique d accmpagnateur par des actes cliniques et administratifs cncrets? Intrductin Plusieurs recherches et

Plus en détail

Dispositif TICE de type hybride en comptabilité

Dispositif TICE de type hybride en comptabilité Dispsitif TICE de type hybride en cmptabilité Objectif du prjet : utiliser les tics en vue d amélirer les apprentissages des étudiants dans mn curs cmptabilité. Carméla Galante LE COURS DE COMPTABILITÉ

Plus en détail

PROCESSUS DE CERTIFICATION DES MONITEURS JE NAGE INFORMATIONS POUR LES MAITRE ÉVALUATEURS

PROCESSUS DE CERTIFICATION DES MONITEURS JE NAGE INFORMATIONS POUR LES MAITRE ÉVALUATEURS PROCESSUS DE CERTIFICATION DES MONITEURS JE NAGE INFORMATIONS POUR LES MAITRE ÉVALUATEURS NOTE: Les mniteurs qui suivent la frmatin de mise à niveau et de mise à niveau à distance ne snt pas tenus de remplir

Plus en détail

Objectif de la formation. Public visé. Modalités d inscription

Objectif de la formation. Public visé. Modalités d inscription Cursus Spa Manager Prgramme pédaggique Saisn 2012 Objectif de la frmatin Dans un cntexte de pleine crissance, les entreprises du secteur du bien être snt à la recherche d un persnnel hautement qualifié,

Plus en détail

Créer un outil pour les non-professionnels de la statistique : Récit d une expérience

Créer un outil pour les non-professionnels de la statistique : Récit d une expérience Créer un util pur les nn-prfessinnels de la statistique : Récit d une expérience Stéphane HERAULT cntact@adscience.fr I. INTRODUCTION Dcteur en Bilgie-Santé, les quelques années pendant lesquelles j ai

Plus en détail

Compte rendu groupes de travail sur émergence des questions évaluatives (Atelier qualification collective 1)

Compte rendu groupes de travail sur émergence des questions évaluatives (Atelier qualification collective 1) Cmpte rendu grupes de travail sur émergence des questins évaluatives (Atelier qualificatin cllective 1) Objectifs : Identificatin des questins évaluatives (tris au maximum) et les myens qui divent être

Plus en détail

Grille pour l analyse ergonomique et pédagogique d un site Web

Grille pour l analyse ergonomique et pédagogique d un site Web Grille pur l analyse ergnmique et pédaggique d un site Web Significatin de l échelle : 1=pas du tut, 2=un peu, 3=suffisamment, 4=parfaitement, SO=Sans Objet Critères Analyse 1. Envirnnement cntexte du

Plus en détail

développer Mes capacités SécuriSer mon avenir professionnel 1 ER RÉSEAU D EXPERTS POUR LA FORMATION ET L EMPLOI

développer Mes capacités SécuriSer mon avenir professionnel 1 ER RÉSEAU D EXPERTS POUR LA FORMATION ET L EMPLOI dévelpper Mes capacités SécuriSer mn avenir prfessinnel 1 ER RÉSEAU D EXPERTS POUR LA FORMATION ET L EMPLOI Savir évluer dans sn empli u rebndir pur en retruver un Les réalités bservées auprès de nmbreux

Plus en détail

FICHE DE POSTE CONTEXTE ET DEFINITION. Bordeaux, le 13 avril 2015

FICHE DE POSTE CONTEXTE ET DEFINITION. Bordeaux, le 13 avril 2015 Brdeaux, le 13 avril 2015 FICHE DE POSTE Empli repère CCN : Intitulé de pste : CONSEILLER NIVEAU II Référent Garantie Jeunes CONTEXTE ET DEFINITION La Garantie Jeunes est une des mesures nuvelles issues

Plus en détail

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES - 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES Objectif(s) : Pré requis : Mdalités : Présentatin du tableau de brd, Principes de la remntée des cmptes. Outils de gestin prévisinnelle, d'analyse financière

Plus en détail

Plan pluriannuel d accessibilité de TELUS

Plan pluriannuel d accessibilité de TELUS Plan pluriannuel d accessibilité de Li sur l accessibilité pur les persnnes handicapées de l Ontari (LAPHO) 2014-2021 Plan pluriannuel d accessibilité de LAPHO Table des matières Applicatin 1 Intrductin

Plus en détail

ACTION DE SOUTIEN SCOLAIRE DE REINSERTION

ACTION DE SOUTIEN SCOLAIRE DE REINSERTION ) ) Éducititn l'ahanait Eeselremeni suphieler gecherctie W NORD MEUSIEN ))) LA FORMATION CONTINUE. PROJET DE FORMATION ACTION DE SOUTIEN SCOLAIRE ET D'AIDE A L'ELABORATION D'UN PROJET DE REINSERTION CER

Plus en détail

Conseils et astuces pour l organisation de séminaires et d ateliers

Conseils et astuces pour l organisation de séminaires et d ateliers Bîte à utils pur les Superviseurs de pratiques pédaggiques Cnseils et astuces pur l rganisatin de séminaires et d ateliers Des élèves-enseignants travaillent en petits grupes au curs d un séminaire C'est

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES I. ELEMENTS DE CONTEXTE GENERAUX

CAHIER DES CHARGES I. ELEMENTS DE CONTEXTE GENERAUX CAHIER DES CHARGES OBJET : PRESTATION DE CONSEIL EN ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE DANS LE CADRE DE LA RECONFIGURATION DE LA PHARMACIE A USAGE INTERIEUR DE L HOPITAL FOCH I. ELEMENTS DE CONTEXTE GENERAUX

Plus en détail

Les solutions de paie et de gestion du personnel : du logiciel à l extermalisation

Les solutions de paie et de gestion du personnel : du logiciel à l extermalisation Les slutins de paie et de gestin du persnnel : du lgiciel à l extermalisatin Smmaire La gestin des ressurces humaines pur les PME 1. Intrductin 2. Le lgiciel 3. La paie manuelle 4. L expert cmptable 5.

Plus en détail

BUSINESS RISK MANAGEMENT

BUSINESS RISK MANAGEMENT BUSINESS RISK MANAGEMENT Démarche générale Méthde FEDICT Quick-Win Date Auteur Versin 24/8/26 A. Huet - A. Staquet V1. Table des matières 1 OBJECTIF DU DOCUMENT...2 2 DÉFINITIONS...2 3 PRINCIPE... 3 4

Plus en détail

Champ d exercice de l audiologie

Champ d exercice de l audiologie 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 Champ d exercice de l audilgie ÉNONCÉ DE L OBJECTIF Le présent dcument définit et décrit le champ

Plus en détail

!Ref.!du!stage!:!1400!

!Ref.!du!stage!:!1400! Page 1 sur 8! Diagnstic et cmmunicatin technique!ref.!du!stage!:!1400!! Inter!:!! Intra!:!B!&!C!! Mts clés : prcess, capteurs, technlgie, autmatisme, électrtechnique, mécanique, pneumatique, réglages,

Plus en détail

Terrain de jeu Analogie au sport professionnel

Terrain de jeu Analogie au sport professionnel Terrain de jeu Analgie au sprt prfessinnel USO : US Oynnax Rugby : management dans le sprt Le 9 décembre 2009, Olivier Nier, entraîneur de l USO, Pr D2 de rugby, réalisait dans le cadre d une cnférence

Plus en détail

STAGES ETUDIANTS A L INTERNATIONAL

STAGES ETUDIANTS A L INTERNATIONAL STAGES ETUDIANTS A L INTERNATIONAL en lien avec la prcédure natinale «rganisatin des stages étudiants à l internatinal» (Cdificatin : PROC FO MO 01 V2) Objectifs du stage Ce stage est réalisé en 2 ème

Plus en détail

UN ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISE POUR REUSSIR SA CLASSE DE

UN ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISE POUR REUSSIR SA CLASSE DE Fnds d incitatin académique Académie de Brdeaux UN ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISE POUR REUSSIR SA CLASSE DE SECONDE Lycée Bernard Palissy Agen (47) DESCRIPTION DU PROJET Ce prjet, au cœur du prjet d établissement,

Plus en détail

L HABILITATION EN ELECTRICITE Encadrement des organismes de formation assurant la formation préparatoire à l habilitation électrique

L HABILITATION EN ELECTRICITE Encadrement des organismes de formation assurant la formation préparatoire à l habilitation électrique L HABILITATION EN ELECTRICITE Encadrement des rganismes de frmatin assurant la frmatin préparatire à l habilitatin électrique Le présent dcument a été rédigé par une cmmissin inter-ctr et appruvé par les

Plus en détail

Séminaire de méthodologie en data mining statistique. 2 jours : mardi 10 et mercredi 11 octobre 2006 Grand Hôtel Château Perrache, Lyon

Séminaire de méthodologie en data mining statistique. 2 jours : mardi 10 et mercredi 11 octobre 2006 Grand Hôtel Château Perrache, Lyon Cnseil en statistique + Analyse de dnnées + Services de data mining www.stat.cm Maisns-Alfrt, France, le jeudi 13 juillet 2006 Séminaire de méthdlgie en data mining statistique 2 jurs : mardi 10 et mercredi

Plus en détail

Compte-rendu réunion du CCRPA

Compte-rendu réunion du CCRPA Cmpte-rendu réunin du CCRPA Thème : «Cmment amélirer l accès à la santé?», Nantes, le 13 Décembre 2013 Méthde de travail : la jurnée a été rganisée en 4 temps, autur de la présentatin de différentes prpsitins

Plus en détail

ALTERNANCE CHARGE(E) DES SERVICES GENERAUX ET LOGISTIQUE HUMANITAIRE

ALTERNANCE CHARGE(E) DES SERVICES GENERAUX ET LOGISTIQUE HUMANITAIRE ALTERNANCE CHARGE(E) DES SERVICES GENERAUX ET LOGISTIQUE HUMANITAIRE Une frmatin au métier de Lgisticien de Santé 2014/2015 PRESENTATION DE L INSTITUT ET DE LA FORMATION L ALTERNANCE COTE RESSOURCES HUMAINES

Plus en détail

Livret du tuteur établissement Stagiaire des concours

Livret du tuteur établissement Stagiaire des concours Livret du tuteur établissement Stagiaire des cncurs Année sclaire 2015-2016 1. Cadre de la missin du tuteur établissement. Les missins du tuteur snt des missins d accueil, de frmatin et d évaluatin. Le

Plus en détail

Introduction/contexte

Introduction/contexte Aide financière accrdée par les rganismes de services aux persnnes ayant une déficience intellectuelle aux prgrammes de Services de sutien à l intégratin et à l analyse des cnstatatins du sndage sur la

Plus en détail

LA FONCTION ET SON CONTEXTE

LA FONCTION ET SON CONTEXTE Prfil de fnctin : Analyste-prgrammeur LA FONCTION ET SON CONTEXTE Intitulé de la fnctin Analyste-prgrammeur Grade : analyste-prgrammeur Rang : 100/4i Département auquel se rattache la fnctin : Dévelppement

Plus en détail

Fiche de projet pour les institutions publiques

Fiche de projet pour les institutions publiques Fiche de prjet pur les institutins publiques Infrmatins pratiques Nm de l institutin publique ayant intrduit le prjet: SPF Technlgie de l'infrmatin et de la Cmmunicatin (Fedict). Nm du prjet : egv Mnitr

Plus en détail

IDENTIFICATION DU POSTE. N de l emploi : Contractuel. Intitulé du poste : Chargé de mission FC

IDENTIFICATION DU POSTE. N de l emploi : Contractuel. Intitulé du poste : Chargé de mission FC DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES 34, Avenue Carnt - B.P. 185-63006 CLERMONT-FERRAND CEDEX 1 FICHE DE POSTE IDENTIFICATION DU POSTE N de l empli : Cntractuel Intitulé du pste : Chargé de missin FC FILIERE

Plus en détail

397 Administration et. gestion de réseaux. INFORMATIQUE Administration et gestion de réseaux

397 Administration et. gestion de réseaux. INFORMATIQUE Administration et gestion de réseaux Institut Reine Astrid de MONS Enseignement de Prmtin Sciale Fiche descriptive UF397 Administratin et gestin de réseaux 1 Sectin : Unité de Frmatin : INFORMATIQUE DE GESTION 397 Administratin et gestin

Plus en détail

B.T.S. MANAGEMENT DES UNITÉS COMMERCIALES

B.T.S. MANAGEMENT DES UNITÉS COMMERCIALES B.T.S. MANAGEMENT DES UNITÉS COMMERCIALES A) CHAMP D'ACTIVITÉ Le titulaire du BTS Management des unités cmmerciales a pur perspective de prendre la respnsabilité de tut u partie d'une unité cmmerciale

Plus en détail

Sciences Technologies Santé. Sciences et Technologies de l Information et de la communication (STIC) BASES DE DONNEES INTELLIGENCE ARTIFICIELLE

Sciences Technologies Santé. Sciences et Technologies de l Information et de la communication (STIC) BASES DE DONNEES INTELLIGENCE ARTIFICIELLE Niveau : MASTER année Dmaine : Mentin : Sciences Technlgies Santé Sciences et Technlgies de l Infrmatin et de la cmmunicatin (STIC) M2 Spécialité : BASES DE DONNEES INTELLIGENCE ARTIFICIELLE 120 ES Vlume

Plus en détail

Les documents de référence (2012-05-D-14-fr-7 et 2012-05-D-15-fr-8) peuvent être consultés sur le site des écoles européennes.

Les documents de référence (2012-05-D-14-fr-7 et 2012-05-D-15-fr-8) peuvent être consultés sur le site des écoles européennes. X) Types d aide aux apprentissages. Crdinateurs du sutien («Supc») : Mme Maria BRENNAN et Mme Irene THOMAS pur l écle primaire Mme Charltte HENRIKSEN pur l écle secndaire. Les dcuments de référence (2012-05-D-14-fr-7

Plus en détail

Direction de l apprentissage électronique et des technologies Ministère de l Éducation. Modifié le 16 décembre 2008-1-

Direction de l apprentissage électronique et des technologies Ministère de l Éducation. Modifié le 16 décembre 2008-1- DESCRIPTION DES TÂCHES DE L ENSEIGNANT-COLLABORATEUR DANS LES COURS EN LIGNE Directin de l apprentissage électrnique et des technlgies Ministère de l Éducatin Mdifié le 16 décembre 2008-1- DESCRIPTION

Plus en détail

Haut Conseil de la santé publique

Haut Conseil de la santé publique Haut Cnseil de la santé publique AVIS relatif à la vaccinatin par le vaccin pneumcccique cnjugué 11 décembre 2009 Vaccin pneumcccique cnjugué Un nuveau vaccin pneumcccique cnjugué (Prevenar 13 ), cmpsé

Plus en détail

ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL

ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL Charte des grupes de travail 1 ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL Charte des grupes de travail 2 CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL SOMMAIRE PREAMBULE OBJET DES GROUPES DE TRAVAIL CREATION ET DISSOLUTION

Plus en détail

Le dispositif de qualification OPQIBI pour les audits énergétiques (réglementaires)

Le dispositif de qualification OPQIBI pour les audits énergétiques (réglementaires) Le dispsitif de qualificatin OPQIBI pur les audits énergétiques (réglementaires) (01/12/14) 1. Rappel du cntexte réglementaire Depuis le 1 er juillet 2014, cnfrmément à la Li n 2013-619 du 16 juillet 2013

Plus en détail

SUJET ELMER ELEMENTS DE CORRECTION MANAGEMENT DES ENTREPRISES SESSION 2011

SUJET ELMER ELEMENTS DE CORRECTION MANAGEMENT DES ENTREPRISES SESSION 2011 SUJET ELMER ELEMENTS DE CORRECTION MANAGEMENT DES ENTREPRISES SESSION 2011 La cmmissin de chix de sujets a rédigé cette prpsitin de crrigé, à partir des enrichissements successifs apprtés aux différents

Plus en détail

POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS

POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS Date de créatin : 1 er nvembre 2007 Date de dernière mise à jur : 19 nvembre 2012 Services Impliqués : Départements gestin, Directin générale, DCCI Objet

Plus en détail

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Ressources Humaines FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Ressources Humaines FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES Fnctin : Chef de Divisin Ressurces Humaines Versin : FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES DÉPARTEMENT : Département Ressurces DIVISION : Divisin Ressurces Humaines SERVICE : / RESPONSABLE HIÉRARCHIQUE

Plus en détail

FORMATIONS FAFIEC 2008

FORMATIONS FAFIEC 2008 ACTIONS COLLECTIVES NATIONALES 1 Nuvelle actin : Prfessinnaliser sa démarche cmmerciale (Appel d ffres de sélectin d rganismes de frmatins en curs) Savir vendre une prestatin de cnseil, c'est avant tut

Plus en détail

Coefficient 4. L ACRC est validé par le contrôle des compétences suivantes :

Coefficient 4. L ACRC est validé par le contrôle des compétences suivantes : BTS MUC CCF Finalités et bjectifs E5 ANALYSE ET CONDUITE DE LA RELATION COMMERCIALE Cefficient 4 Cette épreuve permet d évaluer les aptitudes du candidat à prendre en respnsabilité des activités curantes

Plus en détail

RD Congo Nord Kivu, Goma www.tearfund.org PROFIL DE POSTE TEARFUND DRC

RD Congo Nord Kivu, Goma www.tearfund.org PROFIL DE POSTE TEARFUND DRC RD Cng Nrd Kivu, Gma www.tearfund.rg PROFIL DE POSTE TITRE DU POSTE PROGRAMME LIEU D AFFECTATION FAIT RAPPORT AU Gestinnaire du prgramme WASH NORD KIVU TEARFUND DRC Gma, Nrd Kivu AREA MANAGER, Nrd Kivu

Plus en détail

Le rôle de conseiller auprès des administrateurs. Le directeur général et le service de bibliothèque

Le rôle de conseiller auprès des administrateurs. Le directeur général et le service de bibliothèque LE RÔLE DU DIRECTEUR GÉNÉRAL Cntenu Nminatin du directeur général Le rôle de cnseiller auprès des administrateurs Le rôle de gestinnaire Le directeur général et le service de biblithèque Relatins entre

Plus en détail

Appel aux projets - 2015-16

Appel aux projets - 2015-16 Appel aux prjets - 2015-16 LA MISSION DE L ESC RENNES «Préparer, par l enseignement et la recherche, des managers respnsables et innvants à agir efficacement dans un envirnnement glbalisé» La missin vise

Plus en détail

Cours informatique 2014-2014

Cours informatique 2014-2014 Curs infrmatique 2014-2014 Cntenu : Objectifs généraux Méthdes pédaggiques Présentatin des curs de l année 2013-2014 Méthde de travail Utilisatin de l envirnnement pilte Estimatin temps : Curs : 75 minutes

Plus en détail

Booster votre transformation par l Ergonomie!

Booster votre transformation par l Ergonomie! Page 1 sur 5 The e-cmmerce Academy 28 bd Pissnnière 75009 Paris T. +33 (0) 1 45 63 19 89 cntact@ecmmerce-academy.fr http://www.ecmmerce-academy.fr/ Bster vtre transfrmatin par l Ergnmie! Pertinence + facilité

Plus en détail

SYNTHESE MANAGEMENT L accompagnement du Dirigeant

SYNTHESE MANAGEMENT L accompagnement du Dirigeant SYNTHESE MANAGEMENT L accmpagnement du Dirigeant Auvergne Rhône Alpes Prvence Alpes Côte d Azur Résidence MER & SOLEIL Les Chazalets 713 Avenue de Prvence 43430 LES VASTRES 83600 FREJUS Siret 39950902500033

Plus en détail

Chapitre 6 Les groupes au cœur de LinkedIn

Chapitre 6 Les groupes au cœur de LinkedIn Chapitre 6 Les grupes au cœur de LinkedIn Purqui les grupes snt-ils assimilés au cœur de LinkedIn? Parce que ce snt les grupes qui génèrent le plus d interactins. C est au sein des grupes que vus puvez

Plus en détail

LA QUALITE DE VIE AU TRAVAIL, CA EXISTE!! REUNION DU 18 SEPTEMBRE 2014 A LA CCI CHERBOURG

LA QUALITE DE VIE AU TRAVAIL, CA EXISTE!! REUNION DU 18 SEPTEMBRE 2014 A LA CCI CHERBOURG LA QUALITE DE VIE AU TRAVAIL, CA EXISTE!! REUNION DU 18 SEPTEMBRE 2014 A LA CCI CHERBOURG FP FORMATION & COACHING Qui suis-je? Françise Plesse, 51 ans, diplômée en Sciences de l Educatin et Certifiée Master

Plus en détail

TÉLÉMÉDECINE. Docteur Xavier DEAU Conseiller National de l Ordre des Médecins Exercice Professionnel

TÉLÉMÉDECINE. Docteur Xavier DEAU Conseiller National de l Ordre des Médecins Exercice Professionnel TÉLÉMÉDECINE Dcteur Xavier DEAU Cnseiller Natinal de l Ordre des Médecins Exercice Prfessinnel TÉLÉMÉDECINE DÉONTOLOGIE DR DEAU CNOM INTRODUCTION La télémédecine est un myen exceptinnel d ptimiser la qualité

Plus en détail

SECONDAIRE : ÉCONOMIE DISTRIBUTION DU REVENU AU CANADA : ACTIVITÉ 1 DE 2

SECONDAIRE : ÉCONOMIE DISTRIBUTION DU REVENU AU CANADA : ACTIVITÉ 1 DE 2 SECONDAIRE : ÉCONOMIE DISTRIBUTION DU REVENU AU CANADA : ACTIVITÉ 1 DE 2 Objectif : Cette activité se divise en deux parties. Dans la première activité, les élèves cmprendrnt ce qu est le revenu. Ils explrernt

Plus en détail

La Gestion de projet Web

La Gestion de projet Web La Gestin de prjet Web Définitin de gestin de prjet Gérer et animer un prjet, être chef de prjet c est d abrd savir en négcier l bjectif mais aussi prévir. Pur cela, il faut savir mettre en œuvre les utils

Plus en détail

Cabinet Consultant Jean-Claude VICTOR

Cabinet Consultant Jean-Claude VICTOR Internatinal Cabinet Cnsultant Jean-Claude VICTOR Outils d apprpriatin pur la mise en œuvre d un système de management intégré à l aide des référentiels ( Nrmes ISO9001 :2000 et ISO14001 :2004, du référentiel

Plus en détail

Programme Eau, Climat et Développement pour l'afrique. Termes de référence pour le recrutement d un Expert Socio/agro-économiste

Programme Eau, Climat et Développement pour l'afrique. Termes de référence pour le recrutement d un Expert Socio/agro-économiste Prgramme Eau, Climat et Dévelppement pur l'afrique Termes de référence pur le recrutement d un Expert Sci/agr-écnmiste Dans le cadre de l élabratin de l étude sur l intégratin des impacts du changement

Plus en détail

3. Economie et société

3. Economie et société Guide méthdique type Banque Prfil E Catalgue des bjectifs de frmatin 3. Ecnmie et sciété Cmpétences-clés 3.1 Cmprendre le cntexte écnmique mndial et identifier les relatins existant entre l entreprise

Plus en détail

POLITIQUE ET PROCÉDURE DE PERFECTIONNEMENT ET DE FORMATION DU PERSONNEL DE SOUTIEN

POLITIQUE ET PROCÉDURE DE PERFECTIONNEMENT ET DE FORMATION DU PERSONNEL DE SOUTIEN POLITIQUE ET PROCÉDURE DE PERFECTIONNEMENT ET DE FORMATION DU PERSONNEL DE SOUTIEN Appruvé par le Cmité de directin du Cégep de Saint-Jérôme en nvembre 2014 TABLE DES MATIERES 1. ÉNONCÉ... 3 2. OBJECTIFS...

Plus en détail

Association Savoirs solidaires en Santé Page 1 sur 8

Association Savoirs solidaires en Santé Page 1 sur 8 Charte éditriale & éthique de Savirs solidaires en Santé à l usage des persnnes cntribuant à la platefrme interactive et cllabrative de l assciatin Assciatin Savirs solidaires en Santé Page 1 sur 8 Persnnes

Plus en détail

Sociétés Non Financières - taux endettement - % PIB, valeur nominale

Sociétés Non Financières - taux endettement - % PIB, valeur nominale T1 1999 T4 1999 T3 2000 T2 2001 T1 2002 T4 2002 T3 2003 T2 2004 T1 2005 T4 2005 T3 2006 T2 2007 T1 2008 T4 2008 T3 2009 T2 2010 T1 2011 T4 2011 T3 2012 T2 2013 Accmpagner le muvement de désintermédiatin

Plus en détail

PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0

PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0 PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0 FICHE TECHNIQUE DECEMBRE 2010. LE CONTEXTE Les utils de cmmunicatin et de gestin dévelppés par les rganisatins de greeters de par le mnde snt assez cmparables : Chaque rganisatin

Plus en détail

COMMENTAIRES DE L ASSOCIATION DES CHIRURGIENS DENTISTES DU QUÉBEC SUR LE RAPPORT DU COMITÉ D EXPERTS SUR LA MODERNISATION DES PRATIQUES

COMMENTAIRES DE L ASSOCIATION DES CHIRURGIENS DENTISTES DU QUÉBEC SUR LE RAPPORT DU COMITÉ D EXPERTS SUR LA MODERNISATION DES PRATIQUES COMMENTAIRES DE L ASSOCIATION DES CHIRURGIENS DENTISTES DU QUÉBEC SUR LE RAPPORT DU COMITÉ D EXPERTS SUR LA MODERNISATION DES PRATIQUES PROFESSIONNELLES DANS LE DOMAINE BUCCODENTAIRE Présenté à l Ordre

Plus en détail

Scénario 2 : La promesse

Scénario 2 : La promesse Scénari 2 : La prmesse D enise est infirmière auxiliaire autrisée depuis 10 ans, Elle exerce dans une clinique externe d un grand hôpital général. Aujurd hui, elle est chargée de prendre sin d Amanda,

Plus en détail

GUIDE DU CANDIDAT REPRESENTANT EN ASSURANCE DE DOMMAGES DES PARTICULIERS. Préparation aux examens de l AMF. Pour : DESJARDINS ASSURANCES GENERALES

GUIDE DU CANDIDAT REPRESENTANT EN ASSURANCE DE DOMMAGES DES PARTICULIERS. Préparation aux examens de l AMF. Pour : DESJARDINS ASSURANCES GENERALES GUIDE DU CANDIDAT REPRESENTANT EN ASSURANCE DE DOMMAGES DES PARTICULIERS Préparatin aux examens de l AMF Pur : DESJARDINS ASSURANCES GENERALES Prfesseur : Jacques Bélanger 04-2012 TABLE DES MATIÈRES I.

Plus en détail

PROCEDURE POUR UN BESOIN DE SANTE PARTICULIER «PBSP»

PROCEDURE POUR UN BESOIN DE SANTE PARTICULIER «PBSP» Département de la frmatin et de la sécurité Service de l'enseignement Departement für Bildung und Sicherheit Dienststelle für Unterrichtswesen PROCEDURE POUR UN BESOIN DE SANTE PARTICULIER «PBSP» 2 Table

Plus en détail

Coalition énergie et construction durable

Coalition énergie et construction durable RÉALISATION D UN CONCEPT D EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE DANS UN CADRE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE POUR LE BÂTIMENT DE MOISSON MONTRÉAL CONCEPT PRÉPARÉ PAR L ENSEMBLE DES PROFESSIONNELS MEMBRES DU COMITÉ EXPERTS

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES «Développement d une ingénierie sur les métiers du numérique et les référentiels de formation correspondants»

CAHIER DES CHARGES «Développement d une ingénierie sur les métiers du numérique et les référentiels de formation correspondants» CAHIER DES CHARGES 1 «Dévelppement d une ingénierie sur les métiers du numérique et les référentiels de frmatin crrespndants» 1ère étape du prjet «GPEC filière numérique» sur le bassin de Caen A. LE CONTEXTE

Plus en détail

Réhabilitation des institutions financières rurales : les enseignements tirés du Bénin et l expérience Africaine

Réhabilitation des institutions financières rurales : les enseignements tirés du Bénin et l expérience Africaine Public Disclsure Authrized N. 131 janvier 2000 Public Disclsure Authrized Public Disclsure Authrized Réhabilitatin des institutins financières rurales : les enseignements tirés du Bénin et l expérience

Plus en détail

MODULE DE FORMATION. Les actions dans le domaine de la communication

MODULE DE FORMATION. Les actions dans le domaine de la communication MODULE DE FORMATION Les actins dans le dmaine de la cmmunicatin Durée : 2 jurs, sit 12 heures Frmateurs : Carline CAMPION, rthphniste ; Catherine LEROY DEPIERRE, enseignante spécialisée 29 et 30 nvembre

Plus en détail

Modules d Insertion Professionnelle

Modules d Insertion Professionnelle Mdules d Insertin Prfessinnelle 1 AUGMENTER SA CONFIANCE EN SOI DANS LE CADRE DE SA RÉINSERTION PROFESSIONNELLE... 2 1.1 AUDIENCE ET PRÉREQUIS... 2 1.2 DURÉE... 2 1.3 DÉROULEMENT DE LA FORMATION :... 2

Plus en détail

CHARTE QUALITE. Engagements des organismes de formation de la branche B.T.P. de Midi-Pyrénées. Actions de formation de 35h et plus

CHARTE QUALITE. Engagements des organismes de formation de la branche B.T.P. de Midi-Pyrénées. Actions de formation de 35h et plus CHARTE QUALITE Engagements des rganismes de frmatin de la branche B.T.P. de Midi-Pyrénées Actins de frmatin de 35h et plus SOMMAIRE I. OBJECTIFS DE LA CHARTE QUALITE CONSTRUCTYS MIDI-PYRENEES... 1 II.

Plus en détail

Fiche de projet pour les institutions publiques

Fiche de projet pour les institutions publiques POLITIQUE SCIENTIFIQUE FEDERALE rue de la Science 8 B-1000 BRUXELLES Tél. 02 238 34 11 Fax 02 230 59 12 www.belsp.be Fiche de prjet pur les institutins publiques Cette fiche est remplie par une institutin

Plus en détail

ORGANISATION POUR LA MISE EN PLACE D UN SIG Exemple de la ville de Nanterre Service informatique ou service technique?

ORGANISATION POUR LA MISE EN PLACE D UN SIG Exemple de la ville de Nanterre Service informatique ou service technique? ORGANISATION POUR LA MISE EN PLACE D UN SIG Exemple de la ville de Nanterre Service infrmatique u service technique? Lrs de la mise en place d un système d infrmatin gégraphique, une questin se pse suvent

Plus en détail

Réunions de territoires Parentalité Juin 2014 Compte rendu

Réunions de territoires Parentalité Juin 2014 Compte rendu Le Cmité de piltage du Réseau Parentalité Reaap de la Drôme, cmpsé de la directin départementale de la chésin sciale, la Caf, le Cnseil général, la Msa et l Udaf, a rganisé, en cmplémentarité des rencntres

Plus en détail

Audits énergétiques Entreprises Règlementation et perspectives Méthodologie Février15

Audits énergétiques Entreprises Règlementation et perspectives Méthodologie Février15 Audits énergétiques Entreprises Règlementatin et perspectives Méthdlgie Février15 Présentatin générale Qui smmes-nus? Bureau d études techniques Energies renuvelables et Maitrise de l Energie Actinnariat

Plus en détail

Les milieux d accueil de la petite enfance et leurs travailleurs créateurs de lien et vecteurs essentiels d inclusion sociale

Les milieux d accueil de la petite enfance et leurs travailleurs créateurs de lien et vecteurs essentiels d inclusion sociale Les milieux d accueil de la petite enfance et leurs travailleurs créateurs de lien et vecteurs essentiels d inclusin sciale De nmbreuses familles vivent en Belgique des situatins de pauvreté, de précarité

Plus en détail

La Conduite de Projet Informatique

La Conduite de Projet Informatique La Cnduite de Prjet Infrmatique La Ntin de Prjet Un prjet est un prcessus unique qui cnsiste en un ensemble d activités qui snt crdnnées, maitrisées, qui cmprte une date de début et de fin. Le prjet est

Plus en détail

FORMATIONS PROFESSIONNELLES KINÉSITHÉRAPEUTES 2016

FORMATIONS PROFESSIONNELLES KINÉSITHÉRAPEUTES 2016 Cmité Départemental de Préventin en Kinésithérapie Kiné Drôme-Ardèche Préventin FORMATIONS PROFESSIONNELLES KINÉSITHÉRAPEUTES 2016 Organisme de frmatin cntinue N SIRET : 405 164 211 00022 Déclaratin d'existence

Plus en détail

Cartographie intégrée de l eau Des décisions éclairées en matière de planification durable de l eau avec les données municipales

Cartographie intégrée de l eau Des décisions éclairées en matière de planification durable de l eau avec les données municipales Cartgraphie intégrée de l eau Des décisins éclairées en matière de planificatin durable de l eau avec les dnnées municipales MISE EN CONTEXTE Les municipalités canadiennes engagent des ressurces imprtantes

Plus en détail

de l interprétation de conférences

de l interprétation de conférences L de l interprétatin de cnférences Cmment garantir le succès de la cmmunicatin multilingue d une réunin internatinale Avant de cmmencer Interprétatin vs traductin Qu attend-n d un service d interprétatin?

Plus en détail