Les sept piliers de la sécurité sociale

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les sept piliers de la sécurité sociale"

Transcription

1 Les sept piliers de la sécurité sociale 1) L Office National des Pensions (ONP) Très brièvement, il y a en Belgique un régime de pension légale, mais aussi des pensions complémentaires. On parle souvent du régime des 3 piliers. Le premier pilier est celui de la pension légale. Cette pension, organisée par les autorités, comporte 2 régimes distincts : celui des salariés et celui des indépendants. Les agents des services publics dits statutaires bénéficient d un système spécifique. Le deuxième pilier est constitué des assurances-groupes et des fonds de pensions établis par entreprise ou négociés en convention paritaire par secteur. La constitution de ce 2ème pilier est encouragée par des réductions d impôts et de cotisations sociales. Parmi les pensionnés actuels, 35% bénéficient d un 2ème pilier. Ils seront entre 50 et 70% à l avenir. Le troisième pilier est constitué de l épargne-individuelle (épargne-pension, assurancevie, ). Par des incitants fiscaux, le Gouvernement encourage cette épargne. Le premier pilier est un système de répartition : les cotisations des actifs actuels financent les retraites d aujourd hui. Les pensions complémentaires reposent sur un système de capitalisation : les cotisations sont placées en réserve pour financer les retraites à l avenir. L ONP est chargé de gérer le paiement et le calcul des pensions légales, donc celles du premier pilier. Le montant de la pension est calculé en fonction du régime (salarié, indépendant, fonctionnaire), en fonction du nombre d années de travail, en fonction du salaire et en fonction de la situation familiale. La pension légale qui entre dans le système de la sécurité sociale prend en considération toute la carrière. Pour avoir une pension complète il faut avoir travaillé 45 ans. Pour les fonctionnaires, le régime est différent : seules les 5 dernières années sont prises en considération dans le calcul de la pension (car ils ont des revenus moins élevés). Il y a aussi une différence entre pension de retraite et pension de survie. La pension de retraite est destinée à remplacer le revenu d une personne qui en raison de son âge est supposée ne plus pouvoir travailler. La pension de survie est accordée au conjoint survivant après le décès du soutien de famille.

2 2) L Institut National d Assurance Maladie-Invalidité (INAMI) L INAMI reçoit de l argent de l ONSS et le répartit entre différents organismes chargés de gérer l assurance soins de santé et indemnités (SSI). Les organismes assureurs les plus connus sont les mutualités. Si l on n est pas affilié à une mutuelle, l on peut s inscrire à la caisse auxiliaire d assurance maladie invalidité (CAAMI). Il est obligatoire de s inscrire à une mutuelle (ou à la caisse auxiliaire) dès que l on atteint l âge de 25 ans. Avant ses 25 ans, si on travaille ou si on est demandeur d emploi, il faut également s inscrire. Assuré social* ( Les trois grandes fonctions de l INAMI sont : - Payer moins cher les médicaments Certains médicaments sont pris en charge, en partie, par la sécurité sociale et d autres non. Cette information est facilement détectable : il suffit de regarder sur la boîte du médicament si différents prix (trois) sont mentionnés ou non. Quand l assuré achète un médicament «remboursable» chez son pharmacien, il ne paie en principe que le ticket modérateur. Le pharmacien règle l intervention de l assurance avec la mutualité de l assuré (système du tiers payant). - Remboursement partiel des consultations chez le médecin A nouveau ici, la sécurité sociale prend en charge une partie du coût de la consultation ou du soin qui a été réalisé par le médecin et le bénéficiaire en paie une autre le ticket modérateur. Par contre, en général, les médecins refusent de pratiquer le principe du tiers payant et c est en tous les cas interdit pour les consultations. Le bénéficiaire reçoit alors une attestation de soins qu il doit remettre à sa mutuelle ou à la CAAMI en y apposant une vignette. La mutuelle le remboursera ultérieurement. - Intervention dans les frais d hôpitaux En cas d hospitalisation, l assuré ne paie en principe que le ticket modérateur. L hôpital règle l intervention de l assurance soins de santé avec la mutualité de l assuré (système du tiers payant). Certains suppléments restent cependant à la charge de l assuré social, comme par exemple, le supplément pour chambre individuelle en hôpital. Pour résumer quelques termes techniques : Le ticket modérateur : il s agit de la différence entre ce que l on a payé pour la prestation de santé et ce que la mutualité nous a remboursé. Il s agit donc de ce que l on a réellement payé. Le principe du tiers-payant : à l hôpital ou à la pharmacie pour certains médicaments : le patient ne doit pas avancer l argent qui lui sera ensuite remboursé par sa mutualité. Le patient ne paie directement que le montant du ticket modérateur. L INAMI détermine les conditions pour que les assurés puissent obtenir les différentes indemnités (maladie, accident, maternité, paternité, adoption); il en détermine aussi les montants. Cela concerne toute la population active (salariés et indépendants).

3 3) L Office National pour l Emploi (l ONEM) L ONEM est chargé de l organisation et de la gestion de l assurance chômage. Le but est d assurer l octroi d un revenu de remplacement à celui qui perd involontairement son emploi ou à celui qui n a pas encore trouvé de premier emploi. Ce revenu de remplacement est versé aux bénéficiaires via 4 organismes de paiement possibles : la CAPAC (caisse auxiliaire de paiement des allocations de chômage) ou les 3 grands syndicats (CSC, FGTB et CGSLB). Toutefois, pour pouvoir bénéficier de ces indemnités, il faut respecter certaines conditions et notamment avoir travaillé un certain nombre de jours préalablement. Les principales conditions sont : - habiter en Belgique - ne pas être responsable de la perte de son emploi - ne bénéficier d aucune rémunération - ne pas travailler pour un tiers - être disponible sur le marché de l emploi - ne pas avoir atteint l âge de la retraite. Pour pouvoir recevoir des allocations de chômage, il faut prouver qu on a travaillé un certain nombre de jours au cours d une certaine période. Les jours qui comptent sont ceux qui ont été effectués dans une profession salariée pour lesquels il y a eu des retenues de sécurité sociale. Les allocations d attente sont destinées aux jeunes qui n ont pas encore trouvé de premier emploi. Pour pouvoir recevoir des allocations d attente, il faut avoir terminé ses études (au moins secondaires) et effectuer un «stage d attente». Ce stage d attente est de 6 mois si on a moins de 18 ans, 9 mois si on a entre 18 et 25 ans, 12 mois si on a plus de 25 ans. Pour que le stage d attente débute, il faut être inscrit comme demandeur d emploi auprès du service régional compétent (ex le Forem) et être également disponible pour le marché de l emploi et être prêt à accepter tout emploi convenable proposé. Pour info, le montant des allocations d attente varie en fonction de plusieurs facteurs. Pour un jeune de moins de 18 ans qui est isolé, il s agit de 278 euro par mois. Les personnes qui sont prépensionnées reçoivent également une allocation de chômage. En cas de restructuration d entreprise, c est une mesure qui permet d adoucir les licenciements secs. De même, les personnes qui prennent un crédit temps ou une interruption de carrière sont reçoivent également une allocation payée par l Onem. Enfin, les titres-services font également parties des dépenses de l ONEM.

4 4) L Office National d Allocations Familiales pour Travailleurs Salariés (ONAFTS) L objectif est d indemniser les frais résultants de la naissance et de l éducation des enfants afin qu il existe le moins d inégalité possible entre les familles avec et les familles sans enfants. Les allocations familiales sont octroyées via des caisses de paiement ou de l ONAFTS directement. Elles se composent principalement de deux sortes. Il s agit d abord de l allocation de naissance. Pour un premier enfant du père ou de la mère, l allocation de naissance est de 1.129,95 euro. Dans les autres cas, elle est de 850,15 euro. En cas de naissance multiple, on paie 1.129,95 euro par enfant. Ces montants sont en vigueur depuis le 1er juillet 2009 Il y a ensuite l allocation familiale de base. Celle-ci est versée chaque mois aux parents de l enfant. Son montant dépend du nombre d enfants dans la famille et de l âge de ceux-ci. Pour info Les allocations familiales de base s élèvent à 83,40 euro pour le premier enfant, à 154,33 euro pour le deuxième enfant, et à 230,42 euro pour chaque enfant à partir du troisième. Ces montants sont en vigueur depuis le 1er juillet Il y a bien sûr un certain nombre de condition à respecter pour pouvoir bénéficier de ces allocations. 5) L Office National des Vacances Annuelles (l ONVA) «Toute personne a droit au repos et aux loisirs, et notamment à une limitation raisonnable de la durée du travail et à des congés payés périodiques» (Déclaration universelle des droits de l homme du 10 décembre art. 24) Cela paraît évident à tous le monde, et pourtant les ouvriers ont du bataillé ferme pour obtenir leurs congés. En Belgique, c est seulement vers 1936 que les premières lois concernant les congés ouvriers apparaissent. L objectif de l ONVA est de garantir à tous les travailleurs un certain nombre de jour de congé ainsi qu une rémunération pendant cette période. Il existe une différence entre les ouvriers (congés payés par l ONVA) et les employés (congés payés par l employeur). Le nombre de jours de congés payés dépend du nombre de jours travaillés au cours de l année précédente.

5 6) Le Fond pour les Accidents du Travail (FAT) Les employeurs ont pour obligation de prendre une assurance contre les accidents de travail pour couvrir ses travailleurs. Si cependant il n est pas en ordre, c est le FAT qui indemnise alors les victimes. Le FAT octroie des allocations ou des rentes pour les accidents survenus dans le milieu du travail. 7) Le Fond pour les Maladie Professionnelles (FMP) Le Fond pour les Maladies Professionnelles contribue à la protection et à la promotion de la santé dans le milieu du travail et prévient, répare ou indemnise le dommage dû à la maladie professionnelle. Il n est pas évident de définir une maladie professionnelle. Il s agit d une maladie dont il faut chercher la cause dans la profession. Il y a risque professionnel lorsque l exercice d une certaine profession entraîne : - une exposition inhérente à l exercice de la profession - une influence nocive - une exposition nettement plus élevée que l exposition subie par la population en général Le FMP octroie des allocations ou des rentes pour les maladies liées à l activité professionnelle (suite à l exposition, dans le cadre du travail, à certaines substances toxiques ou infectieuses par exemple). Un exemple connu est l exposition à l amiante, qui a contaminé des milliers de travailleurs.

6 La Sécurité Sociale : Conclusions Il s agit d un système qui garantit à tout ou à une partie de la population, au moyen d une certaine redistribution financière : - des revenus de remplacement lorsque l on n acquiert pas ou plus de revenus (chômage, incapacité de travail, ) - des revenus de complément lorsque le niveau de vie se trouve compromis par l existence de certaines charges (soins de santé, charge de famille, ) - des prestations d aide sociale en cas d absence de tout type de revenu La Sécurité Sociale belge est un système qui repose sur le principe de solidarité. Il s agit d une solidarité inter et intra générationnelle. Par exemple les jeunes qui travaillent payent les pensions de leurs aînés, et les personnes d une même génération qui travaillent permettent de payer des allocations de chômage à d autres. Le financement de la Sécurité Sociale est un des défis majeurs de notre pays. Il représente environ un total de 50 milliards d euros par année et repose actuellement sur trois piliers : - les cotisations directes sur le travail, qui représentent 66 % des recettes - un montant forfaitaire versé annuellement par L'Etat fédéral - un système de financement alternatif constitué d'un pourcentage des recettes de TVA et des accises sur le tabac Il est important également de souligner qu il existe en Belgique en fait 3 régimes différents pour la Sécurité Sociale : - un régime pour les travailleurs salariés - un régime pour les travailleurs indépendants - un régime pour les fonctionnaires Dans le cadre du cours, nous avons principalement traité des questions relatives à la Sécurité Sociale des travailleurs salariés. Tout un chacun se plaint parfois que la Sécurité Sociale est coûteuse et que les cotisations sont élevées. N oublions pas que chacun de nous peut perdre à tout moment son travail ou tomber malade. Et que chacun d autre nous avancera en âge et prendra un jour sa retraite. Notre système de Sécurité Sociale est un des meilleurs du monde. Il est dès lors important de s efforcer de le maintenir.

BELGIQUE. 1. Principes généraux.

BELGIQUE. 1. Principes généraux. BELGIQUE Les dépenses de protection sociale en Belgique représentent 27,5%PIB. Le système belge est de logique bismarckienne. La principale réforme récente concerne le risque maladie. 1. Principes généraux.

Plus en détail

Module 1. Formation à la structure Mutuelle et aux outils d'accès aux soins de santé

Module 1. Formation à la structure Mutuelle et aux outils d'accès aux soins de santé Module 1 Formation à la structure Mutuelle et aux outils d'accès aux soins de santé Partie 1 - La sécurité sociale en Belgique et les mutualités. Plan 1- INTRODUCTION 2- GRANDS PRINCIPES DE LA SÉCURITÉ

Plus en détail

La Sécurité Sociale en Belgique

La Sécurité Sociale en Belgique La Sécurité Sociale en Belgique Préface Peu de personnes savent précisément en quoi consiste la sécurité sociale. Pourtant, grâce à ce système, nous pouvons compter sur plusieurs institutions qui garantissent

Plus en détail

ROYAUME-UNI. La protection sociale en Europe ROYAUME-UNI 1

ROYAUME-UNI. La protection sociale en Europe ROYAUME-UNI 1 ROYAUME-UNI Les dépenses de protection sociale au Royaume-Uni représentent 26,8% du PIB. Le système britannique est de logique beveridgienne. La principale réforme récente concerne le système de retraite

Plus en détail

Les mesures d accès aux soins de santé de la sécurité sociale

Les mesures d accès aux soins de santé de la sécurité sociale Les mesures d accès aux soins de santé de la sécurité sociale La sécurité sociale en Belgique et l assurabilité Version du 28/04/2015 Version du 28/04/2015 1 PARTIE 1 : La sécurité sociale en Belgique

Plus en détail

L assurance indemnités Travailleurs salariés et indépendants

L assurance indemnités Travailleurs salariés et indépendants L assurance indemnités Travailleurs salariés et indépendants 1 Introduction: l assurance maladie-invalidité L assurance maladie-invalidité (AMI) forme une des branches du système belge de la sécurité sociale;

Plus en détail

La protection sociale en France

La protection sociale en France 18 La protection sociale en France FONCTIONNEMENT La protection sociale peut fonctionner selon trois logiques. LA LOGIQUE D ASSURANCE SOCIALE La logique d assurance sociale a pour objectif de prémunir

Plus en détail

Belgique : Gros plan sur les maladies professionnelles et les accidents du travail

Belgique : Gros plan sur les maladies professionnelles et les accidents du travail Belgique : Gros plan sur les maladies professionnelles et les accidents du travail L assurance belge contre les maladies professionnelles et les accidents du travail occupe une place particulière dans

Plus en détail

Présentation générale du système des soins de santé belge

Présentation générale du système des soins de santé belge Présentation générale du système des soins de santé belge Benoît COLLIN Administrateur-Général Adjoint INAMI Institut National d Assurance Maladie - Invalidité 1 SOMMAIRE L INAMI : un des acteurs du système

Plus en détail

Module 1. Formation à la structure Mutuelle et aux outils d'accès aux soins de santé

Module 1. Formation à la structure Mutuelle et aux outils d'accès aux soins de santé Module 1 Formation à la structure Mutuelle et aux outils d'accès aux soins de santé Partie 3 - Assurance Maladie Invalidité les indemnités. Plan A- INCAPACITÉ PRIMAIRE(1)(2) B- INVALIDITÉ (1)(2) (3)Principes

Plus en détail

Le système belge et. Henri Lewalle AEIP Rome 25 03 2011

Le système belge et. Henri Lewalle AEIP Rome 25 03 2011 Le système belge et ses dernières res péripp ripéties Henri Lewalle AEIP Rome 25 03 2011 1 1830 : The Kingdom of Belgium Population: 11 millions Flanders : 6,2 millions Brussels : 1,2 millions Wallonia

Plus en détail

dans le système de protection sociale les pays en développement? IMT ANVERS 17 janvier 2011

dans le système de protection sociale les pays en développement? IMT ANVERS 17 janvier 2011 www.inami.be www.coopami.org L assurance maladie obligatoire dans le système de protection sociale en Belgique. Quels enseignements peut on en tirer pour les pays en développement? IMT ANVERS 17 janvier

Plus en détail

PASSE, PRESENT ET AVENIR DE L ASSURANCE MALADIE. Professeur A. De Wever ULB, 31 mai 2013.

PASSE, PRESENT ET AVENIR DE L ASSURANCE MALADIE. Professeur A. De Wever ULB, 31 mai 2013. PASSE, PRESENT ET AVENIR DE L ASSURANCE MALADIE Professeur A. De Wever ULB, 31 mai 2013. PLAN I. Histoire des mutuelles II. Sécurité sociale III. Financement IV. Avenir I. HISTOIRE DES MUTUELLES Avant

Plus en détail

Service public fédéral Sécurité sociale. la sécurité sociale. Tout ce que vous avez toujours voulu savoir. Janvier 2011

Service public fédéral Sécurité sociale. la sécurité sociale. Tout ce que vous avez toujours voulu savoir. Janvier 2011 Service public fédéral Sécurité sociale la sécurité sociale Tout ce que vous avez toujours voulu savoir Janvier 2011 2 Préface La sécurité sociale... Tout le monde en a déjà entendu parler. Dans cette

Plus en détail

L assurance soins de santé en Belgique : une introduction. Thomas Rousseau 12 juin 2014

L assurance soins de santé en Belgique : une introduction. Thomas Rousseau 12 juin 2014 L assurance soins de santé en Belgique : une introduction Thomas Rousseau 12 juin 2014 Introduction L assurance maladie obligatoire L assurance soins de santé L assurance indemnités (maladie, accident,

Plus en détail

Rôle des mutualités dans l Assurance Maladie-Invalidité

Rôle des mutualités dans l Assurance Maladie-Invalidité Rôle des mutualités dans l Assurance Maladie-Invalidité Plan Origines et évolution des mutualités Financement des mutualités Affiliation des membres Assurance obligatoire et assurance complémentaire Différences

Plus en détail

Intérimaire? Vous avez des droits! FGTB. Coordination intérim Ensemble, on est plus fort

Intérimaire? Vous avez des droits! FGTB. Coordination intérim Ensemble, on est plus fort Intérimaire? Vous avez des droits! FGTB Coordination intérim Ensemble, on est plus fort contenu au travail p. 5 le contrat de travail p. 6 salaire et avantages p. 7 primes p. 8 durée du travail p. 10 santé

Plus en détail

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la sécurité sociale

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la sécurité sociale Service public fédéral Sécurité sociale Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la sécurité sociale Juillet 2010 Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la sécurité sociale 2 Préface La

Plus en détail

Principales caractéristiques du système de santé en Belgique. Thomas Rousseau 27 novembre 2012

Principales caractéristiques du système de santé en Belgique. Thomas Rousseau 27 novembre 2012 Principales caractéristiques du système de santé en Belgique Thomas Rousseau 27 novembre 2012 Sécurité sociale Introduction: De quoi vais je parler? Exposé: Seulement sur la sécurité sociale au sens strict!

Plus en détail

Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale»

Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale» Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale» CSSS/07/166 DÉLIBÉRATION N 07/062 DU 6 NOVEMBRE 2007 RELATIVE À LA COMMUNICATION DE DONNÉES À CARACTÈRE PERSONNEL DU CADASTRE

Plus en détail

20 Questions. sur la sécurité sociale + + + + +

20 Questions. sur la sécurité sociale + + + + + 20 Questions sur la sécurité sociale + + + + + Une initiative du Service public fédéral Sécurité sociale en collaboration avec les Institutions publiques de Sécurité Sociale. + + + + + 20 Questions sur

Plus en détail

La réforme des pensions expliquée

La réforme des pensions expliquée La réforme des pensions expliquée TABLE DES MATIÈRES 1. LA PENSION ANTICIPÉE... 2 1.1. SITUATION AVANT LA RÉFORME... 2 1.2. SITUATION À PARTIR DU 1 ER JANVIER 2013... 2 1.3. LES MESURES DE TRANSITION...

Plus en détail

B.A.BA pour les FRONTALIERS FRANCO-BELGES

B.A.BA pour les FRONTALIERS FRANCO-BELGES 1 è édition MAI 2013 B.A.BA pour les FRONTALIERS FRANCO-BELGES EURES (EURopean Employment Services) est un réseau européen créé en 1993 par la Commission européenne. Il a pour vocation d offrir des informations,

Plus en détail

Réformes socio-économiques

Réformes socio-économiques Réformes socio-économiques Le 27 novembre 2011, suite à la dégradation de la note belge par l agence Standard & Poor s, les six partis ont conclu, dans l urgence, un accord sur le budget et sur la réforme

Plus en détail

AVIS N 68 DU BUREAU DU CONSEIL DE L EGALITE DES CHANCES ENTRE HOMMES ET FEMMES DU 14 FEVRIER 2003, RELATIF AU TRAVAIL AUTORISÉ POUR LES PENSIONNÉS :

AVIS N 68 DU BUREAU DU CONSEIL DE L EGALITE DES CHANCES ENTRE HOMMES ET FEMMES DU 14 FEVRIER 2003, RELATIF AU TRAVAIL AUTORISÉ POUR LES PENSIONNÉS : AVIS N 68 DU BUREAU DU CONSEIL DE L EGALITE DES CHANCES ENTRE HOMMES ET FEMMES DU 14 FEVRIER 2003, RELATIF AU TRAVAIL AUTORISÉ POUR LES PENSIONNÉS : ÉLÉVATION DES PLAFONDS À PARTIR DU 1 ER JANVIER 2002

Plus en détail

20 Questions. pour expliquer la sécurité sociale aux jeunes

20 Questions. pour expliquer la sécurité sociale aux jeunes 20 Questions pour expliquer la sécurité sociale aux jeunes Une initiative du Service public fédéral Sécurité sociale en collaboration avec les Institutions publiques de Sécurité sociale Tu as entre 18

Plus en détail

La sécurité. Tout ce que vous avez toujours voulu savoir. Janvier 2013

La sécurité. Tout ce que vous avez toujours voulu savoir. Janvier 2013 La sécurité sociale Tout ce que vous avez toujours voulu savoir Janvier 2013 Préface La sécurité sociale... Tout le monde en a déjà entendu parler. Dans cette brochure, nous voulons expliquer le système

Plus en détail

Nouvel élu? Solidaris vous informe

Nouvel élu? Solidaris vous informe Nouvel élu? Solidaris vous informe Mandataires politiques locaux et ASSURANCE MALADIE INVALIDITÉ Outre leur mandat politique, bon nombre de mandataires locaux exercent une autre activité comme travailleur

Plus en détail

Document d information n o 4 sur les pensions

Document d information n o 4 sur les pensions Document d information n o 4 sur les pensions Épargnes privées de retraite Partie 4 de la série La série complète des documents d information sur les pensions se trouve dans Pensions Manual, 4 e édition,

Plus en détail

Contrat d adaptation professionnelle INFORMATIONS A L USAGE DE L ENTREPRISE FORMATRICE ET DE SON SECRETARIAT SOCIAL

Contrat d adaptation professionnelle INFORMATIONS A L USAGE DE L ENTREPRISE FORMATRICE ET DE SON SECRETARIAT SOCIAL Contrat d adaptation professionnelle INFORMATIONS A L USAGE DE L ENTREPRISE FORMATRICE ET DE SON SECRETARIAT SOCIAL Si vous vous posez des questions en matière de PROCESSUS DE FORMATION, voyez les rubriques

Plus en détail

Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section sécurité sociale

Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section sécurité sociale Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section sécurité sociale CSSS/12/346 DÉLIBÉRATION N 12/117 DU 4 DÉCEMBRE 2012 RELATIVE À LA COMMUNICATION DE DONNÉES CODÉES À CARACTÈRE PERSONNEL

Plus en détail

CONGÉS ET AMÉNAGEMENTS DU TEMPS DE TRAVAIL LORS DE LA NAISSANCE D UN ENFANT juin 2011

CONGÉS ET AMÉNAGEMENTS DU TEMPS DE TRAVAIL LORS DE LA NAISSANCE D UN ENFANT juin 2011 CONGÉS ET AMÉNAGEMENTS DU TEMPS DE TRAVAIL LORS DE LA NAISSANCE D UN ENFANT juin 2011 TABLE DES MATIÈRES Congé de maternité 2 Pour les salariées 2 Congé prénatal 2 Congé postnatal 2 Formalités administratives

Plus en détail

GROUPE S - CASI L ENGAGEMENT DE SERVICE

GROUPE S - CASI L ENGAGEMENT DE SERVICE { GROUPE S - CASI L ENGAGEMENT DE SERVICE L ENGAGEMENT DE SERVICE La caisse d assurances sociales du GROUPE S est un maillon indispensable entre l Administration et le citoyen. Elle contribue de concert

Plus en détail

Employee Benefits Easy Plan L assurance de groupe pour la petite entreprise

Employee Benefits Easy Plan L assurance de groupe pour la petite entreprise Employee Benefits L assurance de groupe pour la petite entreprise : l assurance de groupe pour la petite entreprise Ma petite entreprise, j en suis fier. Je l ai créée et je l ai développée avec beaucoup

Plus en détail

Table des matières. Partie 1 L organisation de la sécurité sociale 21. Chapitre 1 L organisation administrative 23

Table des matières. Partie 1 L organisation de la sécurité sociale 21. Chapitre 1 L organisation administrative 23 Introduction La place de sa sécurité sociale dans le système de protection sociale 5 I. La construction du système de protection sociale 5 1. Les influences de Bismarck et de Beveridge 6 2. La structuration

Plus en détail

La protection sociale des professions indépendantes

La protection sociale des professions indépendantes La protection sociale des professions indépendantes Artisan Commerçant Industriel Janvier 2009 1 SOMMAIRE 1. L organisation des Régimes 2. Les cotisations 3. Les cas particuliers 4. Les formalités 5. Les

Plus en détail

Résumé de la réforme des pensions février 2012

Résumé de la réforme des pensions février 2012 NOTE AU BUREAU DU PARTI 27 février 2012 Résumé de la réforme des pensions février 2012 Ce résumé ne concerne que les pensions du secteur privé. Un autre document suivra lorsque la réforme des pensions

Plus en détail

Conférence Débat AFTA. Conférence

Conférence Débat AFTA. Conférence Conférence Conférence Débat AFTA PRÉVOYANCE SANTÉ DES SALARIES DES ORGANISMES SANS BUT LUCRATIF Vos interlocuteurs : Alexandra REPIQUET Jean-Philippe FERRANDIS : 01 49 64 45 15 : 01 49 64 12 88 : 01 49

Plus en détail

Revenus de remplacement : modalités déclaratives

Revenus de remplacement : modalités déclaratives Revenus de remplacement : modalités déclaratives Les revenus de remplacement sont destinés à compenser la perte de rémunération pendant une période d inactivité partielle ou totale. Sont notamment considérés

Plus en détail

La mise en ordre de mutuelle

La mise en ordre de mutuelle Version n : 1 Dernière actualisation : 14-12-2007 1) A quoi sert cette fiche? 2) Qu est-ce qu une mutuelle? 3) Qu est-ce que la mise en ordre de mutuelle? 4) Qu entend-on par «remboursement des soins de

Plus en détail

PACA FORMATION THANATOLOGY

PACA FORMATION THANATOLOGY PACA FORMATION THANATOLOGY Quelle est la définition d assurance? 2 Définition d assurance L'assuranceest l'activité qui consiste à protéger moyennant une cotisation (prime) un individu, une association

Plus en détail

Principales caractéristiques du système de santé belge (niveau fédéral) Michel VIGNEUL 4 novembre 2013

Principales caractéristiques du système de santé belge (niveau fédéral) Michel VIGNEUL 4 novembre 2013 Principales caractéristiques du système de santé belge (niveau fédéral) Michel VIGNEUL 4 novembre 2013 LE SYSTEME DES SOINS DE SANTE EN BELGIQUE 1. LA PROTECTION SOCIALE BELGE 2. LE FONCTIONNEMENT QUOTIDIEN

Plus en détail

Vos droits en matière de sécurité sociale. en Belgique

Vos droits en matière de sécurité sociale. en Belgique Vos droits en matière de sécurité sociale en Belgique Ce guide présente des informations préparées et mises à jour en étroite collaboration avec les correspondants nationaux du MISSOC, le système d'information

Plus en détail

Une distinction peut être faite entre différents types de plans de pension en fonction de la méthode de financement.

Une distinction peut être faite entre différents types de plans de pension en fonction de la méthode de financement. boulevard du Souverain 280-1160 Bruxelles - Belgique T +32 2 761 46 00 F +32 2 761 47 00 info@claeysengels.be Avocats Date : Août 2015 Sujet : L assurance de groupe I QU EST UNE ASSURANCE DE GROUPE? Pour

Plus en détail

travailler en france frontalière Guide pratique du travailleur frontalier

travailler en france frontalière Guide pratique du travailleur frontalier travailler en france frontalière Guide pratique du travailleur frontalier 1 Vous exercez votre activité professionnelle, salariée ou indépendante, sur le territoire français mais résidez sur le territoire

Plus en détail

Assurance-accidents et chômage de A à Z

Assurance-accidents et chômage de A à Z Assurance-accidents et chômage de A à Z Les personnes sans emploi ayant droit à l indemnité de chômage bénéficient de la couverture accidents de la Suva. La Suva porte une attention toute particulière

Plus en détail

Connaître. facultatif. le régime. de complémentaire. santé Pour les anciens salariés

Connaître. facultatif. le régime. de complémentaire. santé Pour les anciens salariés 1 Connaître le régime facultatif de complémentaire santé Pour les anciens salariés Préambule Le 12 août 2008, l Union des Caisses Nationales de Sécurité sociale et des organisations syndicales ont signé

Plus en détail

Le financement des soins de santé en France

Le financement des soins de santé en France Le financement des soins de santé en France Présenté par Hans-Martin Späth Maître de Conférences en Economie de la Santé Département pharmaceutique de Santé Publique Plan La protection sociale en France

Plus en détail

Une distinction peut être faite entre différents types de plans de pension en fonction de la méthode de financement :

Une distinction peut être faite entre différents types de plans de pension en fonction de la méthode de financement : boulevard du Souverain 280-1160 Bruxelles - Belgique T +32 2 761 46 00 F +32 2 761 47 00 info@claeysengels.be Avocats Date : Août 2015 Sujet : Le fonds de pension L Institution de Retraite Professionnelle

Plus en détail

CONTRAT COLLECTIF OBLIGATOIRE

CONTRAT COLLECTIF OBLIGATOIRE Salarié-es de droit privé CONTRAT COLLECTIF OBLIGATOIRE Complémentaire : frais de santé invalidité/arrêt de travail décès Sommaire Page 2-3 : présentation de l accord Page 4-5 : arrêt maladie/invalidité

Plus en détail

À quoi servent les cotisations?

À quoi servent les cotisations? À quoi servent les cotisations? [ Le réseau Urssaf vous rend des comptes À quoi servent les cotisations? ] Depuis 1945, la France a fait le choix d une Sécurité sociale protégeant solidairement l ensemble

Plus en détail

LA SECURITE SOCIALE EN FRANCE

LA SECURITE SOCIALE EN FRANCE LA SECURITE SOCIALE EN FRANCE La Sécurité sociale française, créée en 1945, repose sur le principe de la solidarité nationale où chacun est aidé pour faire face aux aléas de la vie. Ainsi, elle couvre

Plus en détail

Salary Plan. L assurance de groupe flexible pour salariés

Salary Plan. L assurance de groupe flexible pour salariés Salary Plan L assurance de groupe flexible pour salariés Une assurance de groupe : oui ou non? La question ne se pose plus. Mais choisissez la bonne formule. La pension complémentaire : plus que jamais

Plus en détail

Si vous tombez malade peu après une autre période de maladie, s il s agit d une rechute ou d une nouvelle maladie.

Si vous tombez malade peu après une autre période de maladie, s il s agit d une rechute ou d une nouvelle maladie. FICHE INFO Attention. Suite aux décisions prises récemment dans le cadre du statut commun du travailleur, certaines dispositions seront modifiées à partir du 1 er janvier 2014. Elles portent essentiellement

Plus en détail

CANADA. Les dépenses sociales sont exprimées en millions de dollars canadiens (CAD).

CANADA. Les dépenses sociales sont exprimées en millions de dollars canadiens (CAD). CANADA Nomenclature AC Assurance chômage AE Assurance emploi (remplace l AC depuis le 1 er juillet 1996) RAPC Régime d'assistance publique du Canada RPC et RRQ Régime de pensions du Canada et Régime de

Plus en détail

Tous les jours ou presque, vous entendez

Tous les jours ou presque, vous entendez La sécurité sociale Des clés pour la comprendre, des armes pour la défendre Dans les grands débats politiques comme dans les conversations de café, la sécurité sociale n a jamais été à la fois aussi présente

Plus en détail

Votre avenir assuré quoi qu il arrive Offre de produits pour indépendants et chefs d entreprise

Votre avenir assuré quoi qu il arrive Offre de produits pour indépendants et chefs d entreprise Votre avenir assuré quoi qu il arrive Offre de produits pour indépendants et chefs d entreprise Votre avenir assuré quoi qu il arrive 3 Un revenu quoi qu il arrive? Avez-vous déjà songé à ce qui se passerait

Plus en détail

La protection sociale du travailleur indépendant

La protection sociale du travailleur indépendant La protection sociale du travailleur indépendant 1 Harmonie Mutuelle, 1 ère mutuelle santé de France. 520 000 personnes protégées au titre du 4.5 millions de personnes protégées en complémentaire santé

Plus en détail

AMMA vous épaule en toutes circonstances.

AMMA vous épaule en toutes circonstances. L allocation gratuite de l INAMI pour médecins, dentistes, pharmaciens et kinésithérapeutes Maladie, accident, pension, AMMA vous épaule en toutes circonstances. A L L O C A T I O N I N A M I Qu est-ce

Plus en détail

La pension de vieillesse au Luxembourg: réglementation et modalités de calcul. Florence Navarro

La pension de vieillesse au Luxembourg: réglementation et modalités de calcul. Florence Navarro La pension de vieillesse au Luxembourg: réglementation et modalités de calcul Déjeuner-débat ELSA Florence Navarro 2 juillet 2014 Le principe des 3 piliers en matière de pension 1 er pilier Sécurité sociale

Plus en détail

ACCORD DU 24 MAI 2011

ACCORD DU 24 MAI 2011 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3085 Convention collective nationale IDCC : 16. TRANSPORTS ROUTIERS ET ACTIVITÉS AUXILIAIRES DU TRANSPORT ACCORD DU 24

Plus en détail

Retraite complémentaire (PERP, Plan d Epargne Retraite Populaire)

Retraite complémentaire (PERP, Plan d Epargne Retraite Populaire) Assurance Arrêts de travail Cette assurance s appelle aussi l assurance complément de revenus (ou assurance perte de revenus). En cas d arrêt de travail dû à la maladie, à un accident vous conserverez

Plus en détail

CAMPAGNE ... FICHE POUR LES MILITANTS, LES DÉLÉGUÉS ET LES PERMANENTS.

CAMPAGNE ... FICHE POUR LES MILITANTS, LES DÉLÉGUÉS ET LES PERMANENTS. CAMPAGNE... maart 2015 FICHE POUR LES MILITANTS, LES DÉLÉGUÉS ET LES PERMANENTS. Pour mettre en œuvre la campagne Protection sociale pour tous dans les entreprises, les institutions, les écoles, A utiliser

Plus en détail

Un accident de travail, une naissance en vue, une maladie de longue durée

Un accident de travail, une naissance en vue, une maladie de longue durée Majeur et en bonne santé! chapitre 4 Un accident de travail, une naissance en vue, une maladie de longue durée Votre mutualité peut vous éviter bien des soucis. Mais encore faut-il savoir comment le système

Plus en détail

Soins de santé Résidence aux Pays-Bas, prestation sociale ou pension belge

Soins de santé Résidence aux Pays-Bas, prestation sociale ou pension belge Soins de santé Résidence aux Pays-Bas, prestation sociale ou pension belge Sommaire Dans quel pays serez-vous assuré? 2 Comment bénéficier des soins? 2 Quels sont les coûts? 3 L assurance de votre conjoint

Plus en détail

Je travaille au Grand-Duché de Luxembourg

Je travaille au Grand-Duché de Luxembourg Frontalier et frontalière belge Je travaille au Grand-Duché de Luxembourg LE SYNDICAT N 1 AU LUXEMBOURG 2 Considérant le développement d un véritable marché de l emploi transfrontalier entre la Belgique

Plus en détail

Vos droits en matière de sécurité sociale

Vos droits en matière de sécurité sociale Vos droits en matière de sécurité sociale au Danemark Commission européenne Emploi, affaires sociales et égalité des droits Ce guide présente des informations préparées et mises à jour en étroite collaboration

Plus en détail

DROITS ET PROTECTION DU CONJOINT

DROITS ET PROTECTION DU CONJOINT La Revue «Conseils des Notaires» a publié un numéro intitulé «Expatriation : du rêve à la réalité». Afin que votre expatriation soit un succès dès le début de votre union à un agent du Ministère des affaires

Plus en détail

> Guide 28 juillet 2008

> Guide 28 juillet 2008 > Guide 28 juillet 2008 Le travailleur frontalier Dans notre région frontalière, environ 5600 personnes résidant en Belgique traversent chaque jour la frontière pour venir travailler en France. Se pose

Plus en détail

Chômage et accident? Informations de A à Z

Chômage et accident? Informations de A à Z Chômage et accident? Informations de A à Z Si vous avez droit à l indemnité de chômage (IC), vous êtes automatiquement assuré contre les accidents auprès de la Suva. Tout accident doit être annoncé au

Plus en détail

RÉFORMES DES STATUTS ET DU RÈGLEMENT MUTUALISTE PAR L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU 15 OCTOBRE 2010

RÉFORMES DES STATUTS ET DU RÈGLEMENT MUTUALISTE PAR L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU 15 OCTOBRE 2010 Siège social : 37 Quai d Orsay 75007 PARIS Relevant des Livres I et II du code de la Mutualité RÉFORMES DES STATUTS ET DU RÈGLEMENT MUTUALISTE PAR L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU 15 OCTOBRE 2010 SERVICES ADMINISTRATIFS

Plus en détail

LE STATUT SOCIAL DES TRAVAILLEURS NON SALARIES

LE STATUT SOCIAL DES TRAVAILLEURS NON SALARIES LE STATUT SOCIAL DES TRAVAILLEURS NON SALARIES THEMES ABORDES : Les statuts possibles selon la forme juridique de la société : Assimilé salarié ou TNS Comparaison des deux statuts Les régimes facultatifs

Plus en détail

La CFTC. 8 fois plus! Etre adhérent CFTC c est aussi bénéficier de nombreux services. Guide du militant. Document non contractuel

La CFTC. 8 fois plus! Etre adhérent CFTC c est aussi bénéficier de nombreux services. Guide du militant. Document non contractuel La CFTC vous soutient 8 fois plus! Etre adhérent CFTC c est aussi bénéficier de nombreux services Guide du militant Document non contractuel Militant CFTC, vous êtes amené à valoriser notre syndicat, à

Plus en détail

UNE PROTECTION OPTIMALE POUR VOTRE ENTREPRISE

UNE PROTECTION OPTIMALE POUR VOTRE ENTREPRISE Assurances pour entreprises UNE PROTECTION OPTIMALE POUR VOTRE ENTREPRISE 30.00.005/00 10/14 ASSURANCES POUR ENTREPRISES Une protection optimale pour votre entreprise Entreprendre, c est accepter d assumer

Plus en détail

L Aphnu, toujours à vos côtés en cas de coup dur

L Aphnu, toujours à vos côtés en cas de coup dur APHNU - votre partenaire santé et prévoyance L Aphnu, toujours à vos côtés en cas de coup dur Des garanties conçues avec et pour les praticiens hospitaliers en partenariat avec A P H N U APHNU Le partenaire

Plus en détail

PROTECTION SOCIALE EN FRANCE

PROTECTION SOCIALE EN FRANCE Qu est-ce que la protection sociale? PROTECTION SOCIALE EN FRANCE La protection sociale désigne tous les mécanismes de prévoyance collective, permettant aux individus de faire face aux conséquences financières

Plus en détail

QUEBEC. ASPECTS JURIDIQUES Service Expa-Conseil I. LA PROTECTION SOCIALE AU QUEBEC

QUEBEC. ASPECTS JURIDIQUES Service Expa-Conseil I. LA PROTECTION SOCIALE AU QUEBEC QUEBEC ASPECTS JURIDIQUES Service Expa-Conseil I. LA PROTECTION SOCIALE AU QUEBEC Il existe deux statuts au regard de la sécurité sociale française, le détachement et l expatriation. Le détaché est rattaché

Plus en détail

La sécurité sociale de l'indépendant

La sécurité sociale de l'indépendant Allianz Prévoyance La sécurité sociale de l'indépendant Edition 2015 Tous les montants dans cette brochure sont exprimés en euros. 4 7 9 16 17 18 Cotisations de la sécurité sociale Incapacité de travail

Plus en détail

Quel est le régime d assurance maladie applicable à l artiste de spectacle vivant, mobile dans la Grande Région?

Quel est le régime d assurance maladie applicable à l artiste de spectacle vivant, mobile dans la Grande Région? www.frontalierslorraine.eu www.espaceculturelgr.eu Quel est le régime d assurance maladie applicable à l artiste de spectacle vivant, Novembre 2011 2 Introduction Le CRD EURES Lorraine est une association

Plus en détail

LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE

LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE Dernière mise à jour : avril 2010 CPCEA 1 2 Préambule Le régime conventionnel des cadres de la production agricole est institué

Plus en détail

Notre engagement de service

Notre engagement de service Heures d ouverture Lundi 8.30-12h 13-16h Mardi 8.30-12h 13-16h Mercredi 8.30-12h Jeudi 8.30-12h 13-16h Vendredi 8.30-12h Ou sur rendez-vous en dehors des heures d ouverture Notre engagement de service

Plus en détail

JAPON. Nomenclature. nationale (prestations de maladie) Pension nationale Assurance pension des salariés. Assurance maladie gérée par des sociétés

JAPON. Nomenclature. nationale (prestations de maladie) Pension nationale Assurance pension des salariés. Assurance maladie gérée par des sociétés JAPON Nomenclature CHIHO-KOMUIN-KYOSAI CHIHO-KOMUIN-ONKYU CHIHO-KOMUIN-SAIGAI HOSYO CHIHO-KOKUMINN-KYOSAI- KYUGYO-KYUFU-TO IZOKU-NENKIN JIDEO-TEATE JIDO-FUYO-TEATE KOKKA-KOMUIN-KYOSAI KOKKA-KOMUIN-ONKYU

Plus en détail

TRAVAILLEURS FRONTALIERS BELGES au LUXEMBOURG

TRAVAILLEURS FRONTALIERS BELGES au LUXEMBOURG SECRETARIAAT-GENERAAL SECRÉTARIAT GÉNÉRAL Brochure d information à l usage des TRAVAILLEURS FRONTALIERS BELGES au LUXEMBOURG et des TRAVAILLEURS FRONTALIERS LUXEMBOURGEOIS en BELGIQUE Édition 2012 Colofon

Plus en détail

La protection sociale du travailleur indépendant

La protection sociale du travailleur indépendant La protection sociale du travailleur indépendant On en parle aujourd hui A chaque statut, son régime social A chaque activité, son régime social Un interlocuteur social unique Une protection sociale complète

Plus en détail

La sécu, c est quoi? Une brochure destinée aux jeunes de 15 à 25 ans

La sécu, c est quoi? Une brochure destinée aux jeunes de 15 à 25 ans La sécu, c est quoi? Une brochure destinée aux jeunes de 15 à 25 ans Table des matières Un mot d intro Un mot d intro... 3 Petites précisions... 4 Au fil de ta lecture... 5 La sécu en un clin d œil...

Plus en détail

Le Contrat premier emploi

Le Contrat premier emploi www.far.be Le Contrat premier emploi Marie Greffe Septembre 06 Historique En 1999, afin de stimuler le travail des jeunes, Laurette Onkelinx (PS), alors ministre de l Emploi, lance l idée d un «Plan Rosetta»,

Plus en détail

Nouveaux défis pour les mutualités

Nouveaux défis pour les mutualités Nouveaux défis pour les mutualités Alain THIRION Trésorier Union Nationale des Mutualités Socialistes Les mutualités en Belgique Aperçu du secteur 7 organismes assureurs dont : 5 privés, regroupant +/-

Plus en détail

SOMMAIRE. I- Vos prestations à court terme 5. II- Vos prestations à long terme 11. III- Allocations familiales 14. IV- Adresses utiles 15

SOMMAIRE. I- Vos prestations à court terme 5. II- Vos prestations à long terme 11. III- Allocations familiales 14. IV- Adresses utiles 15 I- Vos prestations à court terme 5 SOMMAIRE I-1- A quelles prestations avez-vous droit 5 I-2- Qui bénéficie de ces prestations et quand 5 I-3- Comment bénéficier de ces droits 5 II- Vos prestations à long

Plus en détail

Santé publique - Protection sociale -

Santé publique - Protection sociale - 26-1-05 1 Santé publique - Protection sociale - Système très complexe qui couvre : - des risques déterminés - des catégories particulières de population Protection sociale SS protection de base obligatoire

Plus en détail

Guide pratique de l employeur

Guide pratique de l employeur Guide pratique de l employeur Pour les entreprises et exploitations agricoles employant des salariés non cadres relevant de l accord départemental du Gard du 26 août 2009 portant sur la garantie Frais

Plus en détail

Le statut de votre conjoint

Le statut de votre conjoint Le RSI est votre interlocuteur social unique pour toute votre protection sociale personnelle obligatoire. votre CaissE Édition : Caisse nationale du RSI - Mise à jour : Parimage - Dépôt légal : février

Plus en détail

L engagement associatif : tout savoir sur le bénévolat

L engagement associatif : tout savoir sur le bénévolat L engagement associatif : tout savoir sur le bénévolat Les intervenants : Véronique ROSETTI Responsable département association Cabinet Aliantis- Lyon Benoît PARIS Expert Comptable Diplômé Responsable

Plus en détail

PLEINS FEUX SUR LES SOINS DE SANTÉ PRIMAIRES

PLEINS FEUX SUR LES SOINS DE SANTÉ PRIMAIRES Frans Français PLEINS FEUX SUR LES SOINS DE SANTÉ PRIMAIRES le médecin De Famille LE MÉDECIN DE FAMILLE Vous vous posez des questions concernant votre santé? Vous ne vous sentez pas bien? Allez donc voir

Plus en détail

AVENANT DU 16 JANVIER 2014

AVENANT DU 16 JANVIER 2014 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3052 Convention collective nationale IDCC : 1996. PHARMACIE D OFFICINE AVENANT DU 16 JANVIER 2014 RELATIF AU RÉGIME

Plus en détail

Fiche conseil DIRIGEANT : Quel statut social choisir? Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions :

Fiche conseil DIRIGEANT : Quel statut social choisir? Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : DIRIGEANT : Quel statut social choisir? Fiche conseil Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : Certifié ISO 9001 Comptables Fiscales Juridiques, Sociales, de

Plus en détail

Information du jour La prévoyance sociale en Suisse

Information du jour La prévoyance sociale en Suisse Information du jour La prévoyance sociale en Suisse Prestations Assurés/Ayants droit Base de calcul pour le montant des prestations pour guérison, soins, réadaptation AVS/AI Sont obligatoirement assurées

Plus en détail

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale CSSS/14/118 DÉLIBÉRATION N 14/063 DU 2 SEPTEMBRE 2014 RELATIVE À LA COMMUNICATION DE DONNÉES À CARACTÈRE PERSONNEL PAR L

Plus en détail

Les allocations familiales après 18 ans : pour qui et comment?

Les allocations familiales après 18 ans : pour qui et comment? Les allocations familiales après 18 ans : pour qui et comment? chapitre 1 Dix-huit ans! âge de la majorité, de l autonomisation, des premiers pas dans la vie adulte. Mais aussi de toute une série de droits

Plus en détail

La protection sociale du travailleur non salarié

La protection sociale du travailleur non salarié La protection sociale du travailleur non salarié MAJ janvier 2014 Le régime social des travailleurs indépendants Le RSI Le régime social des indépendants Vous êtes en : EI (Entreprise Individuelle), EURL

Plus en détail