PROGRAMME DE FORMATION Conseiller d Elevage Avicole Session

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PROGRAMME DE FORMATION Conseiller d Elevage Avicole Session 2016-17"

Transcription

1 PROGRAMME DE FORMATION Conseiller d Elevage Avicole Session Du 3 octobre 2016 au 1 er octobre 2017 AVIPOLE FORMATION Zoopôle les Croix, rue Camille Guérin Ploufragan Tél. : Fax : Siret APE 8559A - D. Ex N TVA Intracommunautaire FR

2 1 DEROULEMENT DE LA FORMATION Le stage a une durée de 52 semaines (1 821 heures) dont : 18 semaines (631 heures) en CENTRE de FORMATION, consacrées aux cours, travaux pratiques, visites d installations, ateliers ainsi qu aux contrôles des acquis en formation. 34 semaines (1 190 heures) en ENTREPRISE AVICOLE, consacrées au stage pratique. Cette formation de niveau III permet à des techniciens ou ingénieurs d acquérir une spécialisation en aviculture, afin d exercer une activité technique ou technico-commerciale dans l un des maillons de la filière avicole (sélection, accouvage, production, abattage, transformation) ou connexe à la filière (fabricants d aliments, de bâtiments et matériels, laboratoires pharmaceutiques ou d analyses, entreprises agroalimentaires ). Les cours et travaux pratiques débuteront au CENTRE de FORMATION Le lundi 5 octobre 2015 et se termineront le dimanche 2 octobre Les horaires des cours sont les suivants : Du lundi au vendredi de 9h00 à 12h30 et de 13h45 à 17h15. Des travaux pratiques, visites et contrôles continus de connaissances pourront cependant avoir lieu en dehors de ces horaires. L apprentissage en ENTREPRISE Aura lieu en alternance avec les cours en Centre. Le calendrier précis de l alternance est remis le jour de la rentrée à l apprenti. Cet apprentissage en entreprise donne lieu à la rédaction d'un rapport à adresser au Centre de formation en août 2016, délai de rigueur, pour qu'il soit procédé à sa notation. La soutenance orale aura lieu en septembre Les apprentis rechercheront eux-mêmes un maître d apprentissage, dans une entreprise de la filière avicole. Le Centre de Formation peut faciliter cette recherche en leur mettant à disposition une liste d entreprises susceptibles de les accueillir.

3 2 Economie avicole - Gestion Comprendre l organisation technico-économique de la filière avicole et les enjeux qui en découlent. D. HAENER L.SAGEAN Cogedis J.L. LOTOUT Codedis J.P. PRIGENT R. MAIRET Ch. d Agriculture N. LE DREZEN Ch. d Agriculture C. AUBERT Itavi 4 jours Economie Avicole Mieux appréhender la filière avicole et son organisation technico-économique Gestion Les marchés (mondial, européen et national) La production Le commerce international La consommation OMC, PAC, enquête avicole grand ouest La filière, les structures, les acteurs Mieux appréhender les critères de gestion d'un atelier de volailles Définition Approche de la situation financière diagnostic Outils de gestion Critères d'analyse Rentabilité d'un projet prévisions Capacité de remboursement Analyse du risque Résultats technico-économiques d'élevages Exercices

4 3 Anatomie - Physiologie des volailles Développer ses connaissances anatomiques et physiologiques des volailles : - Iden ti fica tio n d es di fféren ts sy st èm es et orga n es ; compr é he n sio n de le ur fonctio nn em e nt et m éta b oli sm e - Init iation a u x m ét ho de s d auto p si e - Généralités biologiques JP. PRIGENT D. HAENER L. CARDINEAU M. LE MEN LABOCEA M. GUILLOU Consultant Les fondamentaux Etudes des différents appareils et métabolismes Appareil locomoteur Appareil Circulatoire Appareil Digestif Appareil Excréteur Appareil Respiratoire Appareil Reproducteur Système Immunitaire Thermorégulation 4,5 jours Méthodologie du prélèvement et de l acheminement d organes Rôle du laboratoire APPROCHE PRATIQUE T R A V A U X P R A T I Q U E S A U T O P S I E S

5 4 Nutrition des volailles Etre capable de raisonner l alimentation des volailles Mobiliser les connaissances scientifiques et techniques pour optimiser l alimentation des volailles. Généralités D. HAENER L CARDINEAU D. CHEVALIER / S. ROULEAU MG2 Mix L. BOURDEAU Coop. Le Gouessant E. BEAUFILS Prisma 4,5 jours Energie Protides Glucides Lipides Minéraux Vitamines Les matières premières Grains et sous-produits Tourteaux Autres matières premières Contrôle qualité et fabrication des aliments L'alimentation spécifique des volailles Toxicologie des aliments Formulation des aliments Application terrain Visite d une usine d alim ents

6 5 Communication Etre capable de mettre en œuvre des techniques de communication en recherche d emploi et en situations professionnelles. Emploi : le marché, techniques de recherches D. HAENER JP. PRIGENT R. LE DUIGOU Sociologue I.MCMILAN Clience Conseil Techniciens Terrain Le métier de technicien avicole : activités, compétences et savoir -faire Sociologie rurale Techniques de communication Table ronde avec des techniciens 4 jours

7 6 Conduite des bâtiments avicoles Acquérir les bases : de la conception à la gestion des bâtiments avicoles. D. HAENER J.P. PRIGENT L. CARDINEAU F. MAHE GDS 22 Y. LE CORRE Tuffigo G. AMAND Itavi 10 jours Les exigences bioclimatiques des volailles Paramètres et normes d ambiance température, hygrométrie, litière, qualite de l air Conception des bâtiments implantation, mise en oeuvre isolation et étanchéité Equipements et matériels alimentation, abreuvement, chauffage, Les différents types de bâtiments bâtiment avicole statique et dynamique bâtiment standard, alternatif la gestion technique des batiments approche régulation La rénovation des bâtiments APPROCHE PRATIQUE D I A G N O S T I C «T E R R A I N» S T A T I Q UE D Y N A M I Q U E A T E L I E R S, H A L L T E C H N O L O G I Q U E E T B O I T I E R S D E R E G U L A T I O N

8 7 Reproduction Incubation Faire le point sur les techniques d élevage des reproducteurs : poulet, dinde, canard, pintade Revoir les grands principes de l incubation artificielle T. BURLOT Hubbard D. HAENER R. GUILLET Doux Poussins Y. HUBY Le Helloco Accouvage G. BOUTIN / D. TERRIEN Orvia J.P. BRILLAR Inra S. BRIERE Hendrix Genetics J. PASQUIER Boye Accouvage S. GERRUCINI SNA 8 jours La situation de l'accouvage en france La sélection Génétique La reproduction - Périodes élevage et production par espèce poule, dinde, cane, pintade L'incubation Etude des locaux et des normes d'élevage Contrôle de la maturité sexuelle Programmes alimentaires Programmes de prophylaxie Conduite de la reproduction Insémination artificielle Etude des courbes de production Soins aux œufs à couver APPROCHE PRATIQUE V I S I T E S T P E M BRY O L O G I E Conception du couvoir Contrôle qualité, Charte sanitaire Conditions physiques et chimiques de l'incubation. Eclosion, tri et interventions Suivi et contrôle de l'état sanitaire

9 8 Conduite d élevage de volailles de chair (Poulet, dinde, canard, pintade) Faire le point sur les techniques d élevage en volailles de chair de type standard et alternatif : poulet, dinde, canard, pintade J.P. PRIGENT L. CARDINEAU D. HAENER JM. CADORET Sanders JY. CLEUZIOU Volailles De Bretagne R. HEMON Cam 56 G. Billon Bureau Veritas Hendrix Genetics M. LE BRIGANT Le Gouessant J. DURANT Réseau Cristal Systèmes de production en poulet standard, bio & label, dinde, canard & pintade Organisation de la production Données techniques Réglementation Cahiers des charges Caractéristiques zootechniques du poussin - variétés commerciales Conduite d élevage : paramètres d élevage, densité, litière, réglage matériels, Enregistrement et interprétation des résultats zootechniques Gestion documentaire Préventions des risques liés à l élevage Plan de prophylaxie Visites de structures de productions 7 jours APPROCHE PRATIQUE V I S I T E S D E L E V A G E S

10 9 Œufs de consommation Etre capable de choisir les techniques adaptées aux objectifs et contraintes de productions standard et alternative d œufs de consommation D. HAENER M. PEZOT Lohmann France D. LANGLAIS Hendrix Genetics ou F. MASSON Hy-Line D. PATUREL Agro Bio Europe JC. DONVAL Chêne Vert Conseil 5 jours La production de la poulette Equipement (sol, cages, volière) : avantages et inconvénients Choix de la poulette Contrôle de la maturité sexuelle Rationnement alimentaire Conduites d élevage Travaux d élevage, interventions Bilan technico-économique La production d œufs de consommation Objectifs de production Différents modes de production (sol, cages, volière) Conduites d'élevage Travaux d'élevage Gestion documentaire Bilan technico-économique L actualité pathologique en poules pondeuses APPROCHE PRATIQUE 1 VISITE D ELEV AGE P AR J OUR

11 10 Hygiène, Environnement et Bien-être Maîtriser la qualité de l eau, les grands principes liés à l hygiène (déconta mination des bâtiments en production chair et pondeuses) Connaître les problématiques et règlementations liées au bien-être animal et à l environnement Maitrise de l hygiène en élevage (pondeuses et chair) J.P. PRIGENT A. MARC DDPP 22 F. MAHE GDS 22 P. PONCHANT Itavi 3 jours La qualité de l eau Environnement Objectifs de la décontamination Règles sanitaires à respecter : barrières sanitaires Les différents contaminants Les principaux désinfectants : composition, effets, modes d utilisation, dosages, précautions à prendre Les modes d utilisation La chronologie des différentes opérations Facteurs d efficacité et causes d échecs Moyens de contrôle de la décontamination Sécurité des personnes / produits dangereux Définition Paramètres étudiés Importance de l eau Paramètres chimiques et bactériologiques Maîtrise de la qualité de l eau (approvisionnement, nettoyage et désinfection, traitement de l eau) Prélèvements - Contrôles La problématique de l'environnement en aviculture Aspects règlementaires Pollutions et nuisances Gestion des déchets Bien-être animal des volailles en filière chair ( couvoir, é le vage, transport, abatto ir )

12 11 Pathologies Aviaires N. AMENA LABOCEA J.P. PRIGENT JC. DONVAL Chêne Vert Conseil N. ETERRADOSSI IKEMPF V. JESTIN JM. REPERANT R. SOUILLARD E. NIQUEUX ANSES P. DOUGUET Cabinet Vétérinaire J. DURANT Réseau Cristal M. LE MEN LABOCEA M. LOYAU Selvet Conseil 12,5 jours Généralité Pathologie générale Pathologie spécifique Etre capable d appréhender et d identifier la nature d un problème pathologique ; de mettre en œuvre des actions correctives appropriées et de prévenir l apparition des maladies en élevage avicole. Rappels des principales caractéristiques et propriétés des agents pathogènes L'immunité et le système immunitaire d es oiseaux Epidémiologie : contamination et stratégie de la sécurité sanitaire Les méthodes de suivi sanitaire et l'épidémiosurveillance La règlementation en pathologie aviaire Contrôles hygiéniques et sanitaires officiels La prophylaxie médicale (vaccinat ion, antibiothérapie, ) Le raisonnement du traitement thérapeutique Présentation des grands syndromes et dominantes pathologiques, des maladies légalement contagieuses et de l'actualité pathologique. Les maladies virales Les maladies bactériennes Les maladies parasitaires Les maladies liées à la nutrition

13 12 Qualité des produits avicoles Assurer et maîtriser la qualité des produits ainsi que l hygiène Etre capable de définir les critères de qualité des viandes de volailles Etre capable de maitriser la qualité des œufs et des ovo produits J.P. PRIGENT K. RIVOAL ANSES C. ALLENO Zootest L. CARDINEAU Qualité de la viande de volailles Définition de la qualité Principaux contaminants (listéria, campylobacter, salmonel les, clostridium) Risques sur la santé publique (TIAC) Maîtrise des points critiques au niveau de la filière Qualité des œufs Critères qualité (physiques, chimiques, bactériologiques) Risques sur la santé publique (TIAC) Maîtrise des points critiques au niveau de la filière 2,5 jours APPROCHE PRATIQUE V I S I T E D U N A BATTOI R E T D U N A T E L I E R D E D E C O U P E

14 13 TRAVAUX PRATIQUES ATELIERS - VISITES Pendant la durée de la formation, plusieurs demi-journées sont consacrées aux visites ; celles-ci sont conduites par un responsable des établissements visités : ANATOMIE - PATHOLOGIE Méthodologie et pratique de l autopsie (poussin, poulet, poule, coq, canard, dinde et pintade) Démarche diagnostic par autopsie de volailles : observation des lésions et identification des maladies Travaux pratiques se déroulant à raison d une heure par semaine pendant 10 semaines à LABOCEA Visite ANSES Ploufragan Visite LABOCEA ÉLEVAGE Utilisation du poulailler pédagogique de l ANSES Ploufragan Suivi de l élevage d'un lot de volailles (poulet) : contrôle de décontamination, préparation du bâtiment, mise en pla ce des poussins (prélèvements et contrôles), démarrage, réglage des équipements, maîtrise de l'ambiance, enregistrements, suivi zootechnique, prophylaxie, bilan technico économique Visites d élevages de volailles de chair, de canards gras, de poulettes et pondeuses (standards et alternatifs) Visite d abattoir de volailles et atelier de transformation Visite d usine de fabrication d'aliments

15 14 TRAVAUX PRATIQUES ATELIERS - VISITES BATIMENT Hall technologique avicole : équipements, matériels, matériaux... Visite de bâtiments avicoles sur le terrain Diagnostic du bâtiment : structures et ambiance Mesure d'ambiance, analyse du bâtiment, des équipements, observations Visite d une usine de construction de bâtiment et d équipements REPRODUCTION - INCUBATION Observation du développement embryonnaire du poussin à partir d'œufs incubés à différents stades Visite d un couvoir et d un centre de conditionnement d'œufs, ovo produits Visites d élevages de futurs reproducteurs et reproducteurs MANIPULATIONS D'ANIMAUX Utilisation de la salle d'autopsie et des animaux du poulailler pédagogique Pratique de prises de sang, d'écouvillonnages, PARASITOLOGIE Autopsie : observation, identification des lésions et des coccidies au laboratoire du service de parasitologie de l ANSES Ploufragan VACCINATION DES VOLAILLES Utilisation du poulailler pédagogique (nébulisation et eau de boisson) Préparation, mise en place et contrôle d'une vaccination chez le poulet à l'aide d'aquatraceur

16 AVIP LE FORMATION Hall technologique Partenaires du Zoopôle : Poulailler pédagogique ANSES ITAVI LABOCEA FDGDS DDPP ISPAIA Salle d autopsies AVIPOLE FORMATION Zoopôle les Croix, rue Camille Guérin Ploufragan Tél. : Fax :

CATALOGUE DES FORMATIONS 2015-2016

CATALOGUE DES FORMATIONS 2015-2016 CATALOGUE DES FORMATIONS 2015-2016 AVIP LE LE CENTRE Créé en 1962, AVIPOLE FORMATION a formé plus de 1500 techniciens et plusieurs milliers d éleveurs et de salariés avicoles. Il contribue ainsi au développement

Plus en détail

CATALOGUE DES FORMATIONS 2014-2015

CATALOGUE DES FORMATIONS 2014-2015 CATALOGUE DES FORMATIONS 2014-2015 AVIP LE LE CENTRE Créé en 1962, AVIPOLE FORMATION a formé plus de 1500 techniciens et plusieurs milliers d éleveurs et de salariés avicoles. Il contribue ainsi au développement

Plus en détail

AVIPOLE FORMATION 2010-2011. Votre partenaire formation. Des formations spécialisées

AVIPOLE FORMATION 2010-2011. Votre partenaire formation. Des formations spécialisées AVIPOLE FORMATION 2010-2011 Votre partenaire formation Des formations spécialisées Formations aux métiers de l aviculture Formations Intra et inter entreprises Formations de perfectionnement Page 2 NOTRE

Plus en détail

2013-2014 AVIPOLE FORMATION. Votre partenaire formation. Des formations spécialisées

2013-2014 AVIPOLE FORMATION. Votre partenaire formation. Des formations spécialisées AVIPOLE FORMATION 2013-2014 Votre partenaire formation Des formations spécialisées Formations aux métiers de l aviculture Formations Intra et inter entreprises Formations de perfectionnement Page 2 NOTRE

Plus en détail

AVIPOLE FORMATION 2012-2013. Votre partenaire formation. Des formations spécialisées

AVIPOLE FORMATION 2012-2013. Votre partenaire formation. Des formations spécialisées AVIPOLE FORMATION 2012-2013 Votre partenaire formation Des formations spécialisées Formations aux métiers de l aviculture Formations Intra et inter entreprises Formations de perfectionnement Page 2 NOTRE

Plus en détail

Accouvage: Développement embryonnaire et incubation. Caroline MOLETTE Jean-Luc GUERIN

Accouvage: Développement embryonnaire et incubation. Caroline MOLETTE Jean-Luc GUERIN Accouvage: Développement embryonnaire et incubation Caroline MOLETTE Jean-Luc GUERIN Plan Introduction I. La place de la sélection et l accouvage dans les filières avicoles II. La production de l œuf à

Plus en détail

J. L. GUERIN C. MOLETTE

J. L. GUERIN C. MOLETTE J. L. GUERIN C. MOLETTE L œuf : un produit basique des utilisations variées Œuf Œuf «coquille» Ovoproduits L économie de la filière «œuf» La production française : sa place dans le monde Production française

Plus en détail

Consommations d énergie en élevage de volailles de chair.

Consommations d énergie en élevage de volailles de chair. Consommations d énergie en élevage de volailles de chair. Travaux menés par l ITAVI, les Chambres Régionales d Agriculture de Bretagne et Pays de la Loire. Etudes réalisées avec le soutien financier de

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE ELEVAGE DE VOLAILLES

GUIDE PRATIQUE ELEVAGE DE VOLAILLES ID-SC-178- GUIDE PRATIQUE ELEVAGE DE VOLAILLES GUIDE PRATIQUE ELEVAGE DE VOLAILLES REFERENCES REGLEMENTAIRES : Conversion = art. 17 RCE 834/2007 et art. 36, 37 et 38 RCE 889/2008 Mixité= art.11 RCE 834/2007

Plus en détail

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification Page 1 sur 5 Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification Intitulé Certificat d Etudes Approfondies Vétérinaires en Gestion de la Santé et de

Plus en détail

L élevage du canard mulard destiné au gavage J.L. GUERIN

L élevage du canard mulard destiné au gavage J.L. GUERIN L élevage du canard mulard destiné au gavage J.L. GUERIN Le canard mulard : présentation Hybride stérile croisement Mâle Barbarie x Cane commune Mâles : gavage => Foie gras Femelles : éliminées ou Canettes

Plus en détail

Objectifs de la formation A l issue de la formation, le titulaire du diplôme doit être capable de :

Objectifs de la formation A l issue de la formation, le titulaire du diplôme doit être capable de : CAP petite enfance Objectifs de la formation A l issue de la formation, le titulaire du diplôme doit être capable de : D assurer l accueil, les soins d hygiène corporelle, l alimentation, la sécurité du

Plus en détail

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL BIO-INDUSTRIES DE TRANSFORMATION

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL BIO-INDUSTRIES DE TRANSFORMATION BACCALAUREAT PROFESSIONNEL BIO-INDUSTRIES DE TRANSFORMATION EPREUVES PROFESSIONNELLES Arrêté du 01 septembre 2009 1 ière session 2012 CAHIER DES CHARGES DE LA MISE EN ŒUVRE DU CONTROLE EN COURS DE FORMATION

Plus en détail

L' ELEVAGE ET LA REPRODUCTION DE LA POULE. Ce document a été construit pour répondre au nouveaux programmes de la classe de sixième:

L' ELEVAGE ET LA REPRODUCTION DE LA POULE. Ce document a été construit pour répondre au nouveaux programmes de la classe de sixième: L' ELEVAGE ET LA REPRODUCTION DE LA POULE DVD scientifique et pédagogique de 15 minutes Ce document a été construit pour répondre au nouveaux programmes de la classe de sixième: Des pratiques au service

Plus en détail

Stage d accompagnement à la. diagnostic d atelier

Stage d accompagnement à la. diagnostic d atelier Stage d accompagnement à la mise en place du BTSA STA : diagnostic d atelier 1 - QU EST CE QU UN UN DIAGNOSTIC? POURQUOI UN DIAGNOSTIC? En médecine Définitions Identification des maladies. Les méthodes

Plus en détail

FICHE ACTION 1 (axe 1)

FICHE ACTION 1 (axe 1) Plan national de réduction des risques d'antibiorésistance en médecine vétérinaire FICHE ACTION 1 (axe 1) CONCEVOIR ET DIFFUSER DES OUTILS DE SENSIBILISATION AUX RISQUES LIÉS À L ANTIBIORÉSISTANCE ET DE

Plus en détail

L élevage de dinde de chair

L élevage de dinde de chair ENVT, clinique aviaire L élevage de dinde de chair J.L. GUERIN Présentation Dinde = 2 è volaille produite dans le monde Origine : Amérique du Nord Sélection axée sur des critères de gain de poids et de

Plus en détail

GESTION DE LA SANTE ET DE LA QUALITE EN PRODUCTIONS AVICOLES ET CUNICOLE

GESTION DE LA SANTE ET DE LA QUALITE EN PRODUCTIONS AVICOLES ET CUNICOLE MINISTERE DE L'AGRICULTURE ET DE LA PECHE ECOLES NATIONALES VETERINAIRES CERTIFICAT D ETUDES APPROFONDIES VETERINAIRES GESTION DE LA SANTE ET DE LA QUALITE EN PRODUCTIONS AVICOLES ET CUNICOLE Renseignements

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATION ANNEE 2013/2014

CATALOGUE DE FORMATION ANNEE 2013/2014 Eaux, Environnement, Hygiène Alimentaire, Recherche & Développement Agréé par le Ministère de la Santé Membre des réseaux d intercomparaisons AGLAE et RAEMA CATALOGUE DE FORMATION ANNEE 2013/2014 Microbiologie

Plus en détail

Règlement des épreuves de certification

Règlement des épreuves de certification Règlement des épreuves de certification Le CAFERUIS est délivré lorsque le candidat a validé les quatre épreuves définies dans le référentiel de certification et décrites ci-dessous. Chaque épreuve est

Plus en détail

H - DOMAINES SPECIFIQUES

H - DOMAINES SPECIFIQUES Sécurité sanitaire des aliments Contexte réglementaire des aliments santé 126 353 4 janvier-12 ENITA BORDEAUX Données actuelles en nutrition humaine 126 354 3 janvier-12 ENITA BORDEAUX Comportement alimentaire

Plus en détail

Mise aux normes bien-être 2012 : 3 ans après, quel constat? Jean-Charles DONVAL Celtivet groupe vétérinaire Chêne Vert Conseil France

Mise aux normes bien-être 2012 : 3 ans après, quel constat? Jean-Charles DONVAL Celtivet groupe vétérinaire Chêne Vert Conseil France Mise aux normes bien-être 2012 : 3 ans après, quel constat? Jean-Charles DONVAL Celtivet groupe vétérinaire Chêne Vert Conseil France 1 Les principales modifications liées aux normes bien-être 2012 Application

Plus en détail

TRAITEMENTS VÉTÉRINAIRES, ADMINISTRATION DE MÉDICAMENTS

TRAITEMENTS VÉTÉRINAIRES, ADMINISTRATION DE MÉDICAMENTS Faits et chiffres de l économie avicole CH 7.10 TRAITEMENTS VÉTÉRINAIRES, ADMINISTRATION DE MÉDICAMENTS 1. Généralités Base: Lors de traitements médicaux, consulter le vétérinaire et suivre les directives

Plus en détail

Abattoir de volailles et de lapins

Abattoir de volailles et de lapins Abattoir de volailles et de lapins 1. Présentation 1.1. Nature de l'activité En aval de la production élevage, l'abattoir permet de transformer et de sélectionner les volailles, afin de rendre cette viande

Plus en détail

Le «Paquet hygiène» en élevage et tout au long de la chaîne alimentaire

Le «Paquet hygiène» en élevage et tout au long de la chaîne alimentaire L antibiorésistance chez l homme et l animal 12 novembre 2014 3 ème session : les mesures de gestion pour lutter contre l antibiorésistance Le «Paquet hygiène» en élevage et tout au long de la chaîne alimentaire

Plus en détail

Programme Pédagogique National du DUT «hygiène-sécuritéenvironnement

Programme Pédagogique National du DUT «hygiène-sécuritéenvironnement Programme Pédagogique National du DUT «hygiène-sécuritéenvironnement» Présentation des semestres 1/7 Tableau A : tableau synthétique des modules et des Unités d'enseignement (UE) par semestre UE Thème+

Plus en détail

Systèmes «alternatifs»

Systèmes «alternatifs» Systèmes «alternatifs» = toute installation de poules pondeuses - à l exception des cages notamment : - volière - élevage au sol : avec ou sans parcours extérieur Les modes d élevages alternatifs : principaux

Plus en détail

P our qu un système d organisation

P our qu un système d organisation Formations des intervenants sanitaires en apiculture en France par Monique L HOSTIS P our qu un système d organisation sanitaire fonctionne, il est indispensable de disposer d acteurs de terrain ayant

Plus en détail

Notice d information 2016 "Formation Préparatoire"

Notice d information 2016 Formation Préparatoire Notice d information 06 "Formation Préparatoire" relative à l inscription à la formation préparatoire aux épreuves de sélection pour l admission dans un I.F.A.S. en vue de la préparation au DIPLÔME D ETAT

Plus en détail

QUESTIONS ET REPONSES CONCERNANT LA GRIPPE AVIAIRE

QUESTIONS ET REPONSES CONCERNANT LA GRIPPE AVIAIRE Grippe aviaire H5N8 : la Belgique en période de risque accru F.A.Q. version 16 QUESTIONS ET REPONSES CONCERNANT LA GRIPPE AVIAIRE A. QUESTIONS GENERALES 1. Quels oiseaux le terme «volaille» désigne-t-il?

Plus en détail

- Volailles de chair : reprise à l identique des exigences minimales de contrôle applicables en label rouge

- Volailles de chair : reprise à l identique des exigences minimales de contrôle applicables en label rouge - Volailles de chair : reprise à l identique des exigences minimales de contrôle applicables en label rouge Opérateurs Contrôle interne (sauf pour les catégories 6 7, si ce contrôle n est pas réalisé,

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE Arrêté du 8 juin 2006 relatif à l agrément des établissements mettant sur le marché des produits d origine animale

Plus en détail

Référentiel d activités, de compétences et d évaluation

Référentiel d activités, de compétences et d évaluation Référentiel d activités, de compétences et d évaluation Technicien supérieur du ministère chargé de l agriculture (TSMA) Grade de : Technicien Spécialité vétérinaire et alimentaire Métier : inspecteur

Plus en détail

Politiques publiques de la protection des consommateurs : gestion des zoonoses et de leur impact sur la chaîne alimentaire

Politiques publiques de la protection des consommateurs : gestion des zoonoses et de leur impact sur la chaîne alimentaire Politiques publiques de la protection des consommateurs : gestion des zoonoses et de leur impact sur la chaîne alimentaire Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations

Plus en détail

Formation des entrepreneur(e)s Création d entreprise Option économie sociale et solidaire et développement durable CREOPSS 2015-2016

Formation des entrepreneur(e)s Création d entreprise Option économie sociale et solidaire et développement durable CREOPSS 2015-2016 SCIC sarl KEJAL 14 rue de la bise 22100 TADEN Tél : 0296860594 Mail : info@kejal.fr Site : www.kejal.fr Siret : 47917849300041 APE : 8559A N déclaration centre de formation : 532208613 22 Formation des

Plus en détail

À la Roche-surForon. Le 30 janvier 2012

À la Roche-surForon. Le 30 janvier 2012 Visite de l'enilv À la Roche-surForon Le 30 janvier 2012 212 rue Anatole France 74805 La Roche Sur Foron Cedex Tel: 04 50 03 01 03 Fax: 04 50 03 10 64 @email: enilv@educagri.fr Présentation L'établissement

Plus en détail

Présentation succincte de la Maison De l Aviculture et la répartition géographique

Présentation succincte de la Maison De l Aviculture et la répartition géographique Présentation succincte de la Maison De l Aviculture et la répartition géographique 1- Présentation de la Maison De l Aviculture (MDA) La Maison De l Aviculture (MDA), est une organisation professionnelle

Plus en détail

Résumé du référentiel d emploi et éléments de compétences acquis. Intitulé. Niveau et/ou domaine d activité

Résumé du référentiel d emploi et éléments de compétences acquis. Intitulé. Niveau et/ou domaine d activité Intitulé Ingénieur diplômé de l Institut supérieur des sciences agronomiques, agroalimentaires, horticoles et du paysage (AGROCAMPUS OUEST) spécialité Autorité responsable de la certification Ministère

Plus en détail

R É G L E M E N T A T I O N S C E / C L P. Formations. H y g i è n e & S é c u r i t é

R É G L E M E N T A T I O N S C E / C L P. Formations. H y g i è n e & S é c u r i t é R É G L E M E N T A T I O N S C E / C L P Formations H y g i è n e & S é c u r i t é 106 avenue Georges Clemenceau ZA La Garenne 94366 Bry-sur-Marne Cedex Tél. : 01 48 82 51 51 Fax : 01 48 82 51 59 E-mail

Plus en détail

Toutes les méthodes d analyses rapides peuvent être théoriquement appliquées pour la plupart des bactéries pathogènes.

Toutes les méthodes d analyses rapides peuvent être théoriquement appliquées pour la plupart des bactéries pathogènes. Ces analyses permettent de vérifier la salubrité et la qualité hygiénique des denrées périssables que l on remet au consommateur. Elles doivent donc être représentatives des produits que l on remet au

Plus en détail

B7-VI Planifier et évaluer la production

B7-VI Planifier et évaluer la production B7-VI Planifier et évaluer la production Moyen d enseignement pour la formation professionnelle de base de l avicultrice, de l aviculteur en 3 ème année d apprentissage Table des matières 1 Planifier et

Plus en détail

Diversification des matières premières en aviculture et durabilité des productions. Isabelle Bouvarel

Diversification des matières premières en aviculture et durabilité des productions. Isabelle Bouvarel Diversification des matières premières en aviculture et durabilité des productions Isabelle Bouvarel 1 Une faible autonomie protéique pour la production de volailles 2 Une forte part de soja dans les aliments

Plus en détail

Référentiel Diversification 2005

Référentiel Diversification 2005 Référentiel Diversification 2005 CHAMBRES D'AGRICULTURE LORRAINE P O U L E S P O N D E U S E S H o r s f i l i è r e o r g a n i s é e 55 57 CONTEXTE LORRAIN 10 54 9 19 De petites unités de quelques centaines

Plus en détail

Biotechnologies de la Reproduction chez les oiseaux domestiques. E. Blesbois et J.P. Brillard

Biotechnologies de la Reproduction chez les oiseaux domestiques. E. Blesbois et J.P. Brillard Biotechnologies de la Reproduction chez les oiseaux domestiques. E. Blesbois et J.P. Brillard Biotechnologies de la Reproduction: Méthodes technologiques permettant d améliorer les capacités de Reproduction

Plus en détail

: 404 822 710 000 20 : 9609Z N : 31 62 01 12 96 2, N : 62-031D-M, N : 62-CC-023DM N TVA : FR12404822710

: 404 822 710 000 20 : 9609Z N : 31 62 01 12 96 2, N : 62-031D-M, N : 62-CC-023DM N TVA : FR12404822710 C.E.P.C. 37 Ter route de LENS 62223 STE CATHERINE LES ARRAS TEL : 0321715247 ou 0608473327 Adresse Email : didier.dhumetz@wanadoo.fr Site web : www.cepc-didier-dhumetz.com N siret 404 822 710 000 20 code

Plus en détail

Qualité bactériologique des poulets fermiers Label Rouge :

Qualité bactériologique des poulets fermiers Label Rouge : TECHNIQUE Qualité bactériologique des poulets fermiers Label Rouge : bilan de 16 ans de surveillance par la filière RÉSUMÉ Sous l égide du SYNALAF, une surveillance de la qualité microbiologique des poulets

Plus en détail

Intégration à la profession de technologiste médical

Intégration à la profession de technologiste médical Intégration à la profession de technologiste médical CLA.05 Information : (514) 376-1620, poste 419 Programme de formation Type de sanction Attestation d études collégiales permettant de cumuler 53,33

Plus en détail

FORMATION PROFESIONNELLE CONTINUE. BIO-EXPERTISE Organisme de formation continue enregistré sous le numéro 91 34 07073 34

FORMATION PROFESIONNELLE CONTINUE. BIO-EXPERTISE Organisme de formation continue enregistré sous le numéro 91 34 07073 34 FORMATION PROFESIONNELLE CONTINUE BIO-EXPERTISE Organisme de formation continue enregistré sous le numéro 91 34 07073 34 Certification de «conseiller en alimentation santé & compléments alimentaires biologiques»

Plus en détail

PARCOURS PROFESSIONNALISANT QUALITE SECURITE ENVIRONNEMENT

PARCOURS PROFESSIONNALISANT QUALITE SECURITE ENVIRONNEMENT PARCOURS PROFESSIONNALISANT QUALITE SECURITE ENVIRONNEMENT Financement dans le cadre de la «Charte Agroalimentaire» et du programme «AGIR pour l AGROALIMENTAIRE» Le parcours proposé se découpe en 3 modules

Plus en détail

Groupement ICS eau et William Terry Conseil, représenté par:

Groupement ICS eau et William Terry Conseil, représenté par: Catalogue de Formations THERMALISME Accompagnement à la Certification Aquacert HACCP (Certification basée sur le Guide Bonnes Pratiques de la profession Conforme aux exigences règlementaires de janvier

Plus en détail

Programme en termes de compétences

Programme en termes de compétences Semestre 7 Compétences de base Programme en termes de compétences Concevoir et mettre en œuvre les méthodes d'évaluation Compétences "métiers" Rassembler et analyser la documentation technique et/ou organisationnelle

Plus en détail

VETERINAIRE. Table des matières. ENSEIGNEMENT SUPERIEUR... 2 Bachelier de transition en médecine vétérinaire... 2 Master en médecine vétérinaire...

VETERINAIRE. Table des matières. ENSEIGNEMENT SUPERIEUR... 2 Bachelier de transition en médecine vétérinaire... 2 Master en médecine vétérinaire... VETERINAIRE Table des matières ENSEIGNEMENT SUPERIEUR... 2 Bachelier de transition en médecine vétérinaire... 2 Master en médecine vétérinaire... 3 Octobre 2015 1 ENSEIGNEMENT SUPERIEUR Bachelier de transition

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS) Intitulé (cadre 1) Licence Professionnelle Maintenance des systèmes pluritechniques spécialité mesure et contrôle pour l instrumentation

Plus en détail

ACTIONS ET SENSIBILISATIONS

ACTIONS ET SENSIBILISATIONS SANTE TRAVAIL DROME VERCORS ACTIONS ET SENSIBILISATIONS Votre service de Sante au Travail Interentreprises vous accompagne dans la prevention des risques professionnels et l amelioration de vos conditions

Plus en détail

Mise à jour : Février 2013

Mise à jour : Février 2013 Tableau comparatif des grands critères de la règlementation européenne en agriculture biologique et du cahier des charges Mise à jour : Février 2013 Tableau comparatif des grands critères de la règlementation

Plus en détail

Guide Poules Pondeuses

Guide Poules Pondeuses Guide Poules Pondeuses Réglementations en vigueur : Règlement (CE) N 834/2007 du 28 Juin 2007 Règlement (CE) N 889/2008 du 5 Septembre 2008 CCF Production biologique homologué par arrêté du 5 Janvier 2010

Plus en détail

CIO de BAGNOLS/CEZE. Tél :04.66.89.53.93 www.ciobagnols.fr

CIO de BAGNOLS/CEZE. Tél :04.66.89.53.93 www.ciobagnols.fr CIO de BAGNOLS/CEZE Tél :04.66.89.53.93 www.ciobagnols.fr HORAIRES D OUVERTURE Du lundi au jeudi :9h à 17h Le vendredi 13h à 17h Vacances scolaires: 10h-16h Choisir un bac après la 2nde 2014-2015 Choisir

Plus en détail

Production biologique et étiquetage des produits biologiques Position de ERPA sur les règles relatives aux volailles du projet COM(2014)180

Production biologique et étiquetage des produits biologiques Position de ERPA sur les règles relatives aux volailles du projet COM(2014)180 Décembre 2014 2014/0100(COD) Production biologique et étiquetage des produits biologiques Position de ERPA sur les règles relatives aux volailles du projet COM(2014)180 Contexte Les volailles biologiques

Plus en détail

Intitulé de la formation : Entretien du cadre de vie Réf : IDEC Nbre d heures : 20

Intitulé de la formation : Entretien du cadre de vie Réf : IDEC Nbre d heures : 20 Nom de l organisme : AXE PRO FORMATION Intitulé de la formation : Entretien du cadre de vie Réf : IDEC Nbre d heures : 20 Nom du (des) intervenant(s) : Stéphane GARCIA ou Alain LAPORTE Jour 1 : Apports

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES LABEL ROUGE «OEUFS FERMIERS» N LA 35-99

CAHIER DES CHARGES LABEL ROUGE «OEUFS FERMIERS» N LA 35-99 LA 35-99 3 1/22 Syndicat des volailles fermières de Loué - SYVOL QUALIMAINE La Cour du Bois 72 550 COULANS SUR GÉE CAHIER DES CHARGES LABEL ROUGE N LA 35-99 Caractéristiques certifiées communicantes Œufs

Plus en détail

Conditions d'autorisation pour établissements de stockage de matériel d origine de matériel de catégorie 3.

Conditions d'autorisation pour établissements de stockage de matériel d origine de matériel de catégorie 3. Conditions d'autorisation pour établissements de stockage de matériel d origine de matériel de catégorie 3. Annexe III.8.11. de l arrêté royal du 16 janvier 2006 fixant les modalités des agréments, des

Plus en détail

CAP PETITE ENFANCE DOSSIER D EVALUATION PAR CONTROLE EN COURS DE FORMATION. session 2011

CAP PETITE ENFANCE DOSSIER D EVALUATION PAR CONTROLE EN COURS DE FORMATION. session 2011 CAP PETITE ENFANCE DOSSIER D EVALUATION PAR CONTROLE EN COURS DE FORMATION session 2011 EP1 Prise en charge de l enfant à domicile EP2 Accompagnement éducatif de l enfant EP2.A : Techniques professionnelles

Plus en détail

Catalogue des formations

Catalogue des formations Catalogue des formations Entreprises de travaux Publics Maîtres d'ouvrage et gestionnaires de réseaux Réforme anti-endommagement Détection de réseaux Entreprises de détections de réseaux Géomètres topographes

Plus en détail

IBEP Formation Département CRIFAC

IBEP Formation Département CRIFAC Département CRIFAC CAP PETITE ENFANCE Rentrée 2010 / 2011 (de la semaine 36 (septembre 2010) à la semaine 21 (mai 2011) Professionnel qualifié pour l accueil et la garde des jeunes enfants Capable : -

Plus en détail

Union européenne, 2014. Reproduction autorisée moyennant mention de la source.

Union européenne, 2014. Reproduction autorisée moyennant mention de la source. Ni la Commission européenne ni aucune personne agissant en son nom ne sont responsables de l usage qui pourrait être fait des informations données ci-après. Des informations sur l Union européenne sont

Plus en détail

CIPC Charte des élevages Poulet de Chair

CIPC Charte des élevages Poulet de Chair Page 1 / 59 LA CHARTE TECHNIQUE CIPC Élevage du poulet de chair La présente charte technique «élevage du poulet de chair» établit les bonnes pratiques d élevage en termes de sécurité sanitaire, de santé

Plus en détail

& Que choisir. favoriser le bien-être

& Que choisir. favoriser le bien-être Label Rouge & Agriculture Biologique Que choisir pour favoriser le bien-être des animaux? Un guide des tiné au consommateur Protection mondiale des animaux de ferme Ce petit guide a pour objectif d aider

Plus en détail

PRODUCTIONS ANIMALES, SPECIALISATION : SYSTEMES ET PRODUITS DE L'ELEVAGE (SysPEl)

PRODUCTIONS ANIMALES, SPECIALISATION : SYSTEMES ET PRODUITS DE L'ELEVAGE (SysPEl) SPECIALISATION DE 5 ème ANNEE PRODUCTIONS ANIMALES, SPECIALISATION : SYSTEMES ET PRODUITS DE L'ELEVAGE (SysPEl) Responsable : Zulma G. VITEZICA Syllabus 2014-2015 1 SPECIALISATION DE 5 ème ANNEE SYSTEMES

Plus en détail

PARCOURS PROFESSIONNALISANT QUALITE SECURITE ENVIRONNEMENT

PARCOURS PROFESSIONNALISANT QUALITE SECURITE ENVIRONNEMENT PARCOURS PROFESSIONNALISANT QUALITE SECURITE ENVIRONNEMENT Financement dans le cadre de la «Charte Agroalimentaire» et du programme «AGIR pour l AGROALIMENTAIRE» Le parcours proposé se découpe en 3 modules

Plus en détail

Indications de contenus, commentaires, recommandations pédagogiques

Indications de contenus, commentaires, recommandations pédagogiques Document d accompagnement du référentiel de formation Inspection de l'enseignement Agricole Diplôme : Baccalauréat professionnel «Conduite et gestion d'une entreprise du secteur canin et félin» Module

Plus en détail

FORMATION CONTINUE SOMMAIRE

FORMATION CONTINUE SOMMAIRE SOMMAIRE De la théorie... T1 : Bonnes Pratiques d Hygiène et de Fabrication en transformation de végétaux T2 : Aspects réglementaires de la transformation : analyse des dangers T3 : Connaissance des végétaux

Plus en détail

Contrôles basés sur les risques. Focus importations

Contrôles basés sur les risques. Focus importations Contrôles basés sur les risques Focus importations Démarche pragmatique pour un contrôle basé sur le risque Retenir: Les Plans de surveillance et de Contrôle ne sont que des outils s intégrant à une approche

Plus en détail

ETUDES. Intérêt de la traçabilité en industrie agro-alimentaire. Pascal GARRY

ETUDES. Intérêt de la traçabilité en industrie agro-alimentaire. Pascal GARRY ETUDES Intérêt de la traçabilité en industrie agro-alimentaire Pascal GARRY CTSCCV - 7 avenue du Général de Gaulle - 94704 Maisons-Alfort Cedex «Alimentation sous haute surveillance», «Faut-il avoir peur

Plus en détail

Salmonelles en élevage de volailles

Salmonelles en élevage de volailles Salmonelles en élevage de volailles Poulets de chair-poules pondeuses-dindes > Qu est-ce qu une Salmonelle? > Obligations règlementaires pour l éleveur > Gestion des risques de contamination > Information

Plus en détail

FORMATION A DISTANCE

FORMATION A DISTANCE Mercredi, 26 février 2014 FORMATION A DISTANCE SOMMAIRE : - 1) Epreuve ponctuelle : E31 BCP CSR Mise en œuvre de la sous-épreuve de communication et commercialisation. - 2) Epreuve ponctuelle : E32 BCP

Plus en détail

CCPQ TECHNICIEN / TECHNICIENNE DE PRODUCTION DES INDUSTRIES AGRO-ALIMENTAIRES PROFIL DE QUALIFICATION 9. SCIENCES APPLIQUEES 9.1.

CCPQ TECHNICIEN / TECHNICIENNE DE PRODUCTION DES INDUSTRIES AGRO-ALIMENTAIRES PROFIL DE QUALIFICATION 9. SCIENCES APPLIQUEES 9.1. CCPQ Bd Pachéco - 19 - boîte 0 1010 Bruxelles Tél. : 02 210 50 65 Fax : 02 210 55 33 Email : ccpq@profor.be www.enseignement.be 9. SCIENCES APPLIQUEES 9.1. AGRO-ALIMENTAIRE TECHNICIEN / TECHNICIENNE DE

Plus en détail

S t t t a g e 1 OBJECTIFS PROGRAMME PUBLIC DUREE DATES. Nettoyage et désinfectiond. Le monde microbien. Lieux. règles d hygid PRIX ANIMATRICE

S t t t a g e 1 OBJECTIFS PROGRAMME PUBLIC DUREE DATES. Nettoyage et désinfectiond. Le monde microbien. Lieux. règles d hygid PRIX ANIMATRICE S t t t a g e 1 curité alimentaire Sécurit Stage 1 HACCP : «Je prépare pare mes repas» Personnel de restauration collective fabriquant les repas 1 jour Tout savoir sur les germes pathogènes Comprendre

Plus en détail

TECHNICO-COMMERCIAL 2016

TECHNICO-COMMERCIAL 2016 CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DU LOT TECHNICO-COMMERCIAL 2016 Union Européenne OBJECTIFS PRE-REQUIS Faciliter l accès à un emploi de Technico-Commercial grâce à la polyvalence technique acquise par

Plus en détail

Politique réglementaire de l agroalimentaire

Politique réglementaire de l agroalimentaire PRÉSENTATION POWER POINT Politique réglementaire de l agroalimentaire Jacques VALANCOGNE, Consultant (France) Approvisionnement de l Europe par des pays non membres et approche filière L approvisionnement

Plus en détail

FORMATION AUX METIERS DE L AGRICULTURE OFFRE DE FORMATION ET OPPORTUNITÉS D INSERTION SUR LA MARCHÉ DE L EMPLOI

FORMATION AUX METIERS DE L AGRICULTURE OFFRE DE FORMATION ET OPPORTUNITÉS D INSERTION SUR LA MARCHÉ DE L EMPLOI Royaume du Maroc DIRECTION DE L ENSEIGNEMENT DE LA FORMATION ET DE LA RECHERCHE FORMATION AUX METIERS DE L AGRICULTURE OFFRE DE FORMATION ET OPPORTUNITÉS D INSERTION SUR LA MARCHÉ DE L EMPLOI Novembre

Plus en détail

CHAPITRE 1 INTRODUCTION...1 INTRODUCTION...2 CHAPITRE 2 INFORMATION GÉNÉRALE ET GÉNÉTIQUE...3

CHAPITRE 1 INTRODUCTION...1 INTRODUCTION...2 CHAPITRE 2 INFORMATION GÉNÉRALE ET GÉNÉTIQUE...3 CHAPITRE 1 INTRODUCTION...1 INTRODUCTION...2 CHAPITRE 2 INFORMATION GÉNÉRALE ET GÉNÉTIQUE...3 LES CANARDS...4 INTRODUCTION...4 LES RACES D ÉLEVAGE...4 Le canard de Barbarie...4 Le canard de Pékin...5 Le

Plus en détail

B. T. S. A. «AGRONOMIE PRODUCTIONS VEGETALES» passez deux années sur la planète des plantes

B. T. S. A. «AGRONOMIE PRODUCTIONS VEGETALES» passez deux années sur la planète des plantes B. T. S. A. «AGRONOMIE PRODUCTIONS VEGETALES» passez deux années sur la planète des plantes PRODUIRE PLUS ET PRODUIRE MIEUX Accès à la Formation Débouchés Poursuites d études Objectifs de la Formation

Plus en détail

Prévention Santé Environnement

Prévention Santé Environnement Prévention Santé Environnement Ensemble documentaire pour l évaluation par CCF de l enseignement de la PSE en baccalauréat professionnel CCF PSE Baccalauréat Professionnel Septembre 2012-1 - Généralités

Plus en détail

Institut de formation supérieure en ostéopathie de Rennes - IFSO Rennes

Institut de formation supérieure en ostéopathie de Rennes - IFSO Rennes Institut de formation supérieure en ostéopathie de Rennes - IFSO Rennes Formation au titre d ostéopathe spécifique pour les kinésithérapeutes et autres professionnels de santé à orientation structurelle

Plus en détail

SAVOIR PRESENTER ET SOUTENIR UN PROJET D AMENAGEMENT FACE AUX IRP

SAVOIR PRESENTER ET SOUTENIR UN PROJET D AMENAGEMENT FACE AUX IRP SAVOIR PRESENTER ET SOUTENIR UN PROJET D AMENAGEMENT FACE AUX IRP Durée : 2 jours - Lieu : Paris Lundi 23 et Mardi 24 Septembre 2013 Lundi 10 et Mardi 11 Février 2014 Lieu de la formation CLUB CONFAIR

Plus en détail

Sensibilisation des opérateurs à l hygiène des aliments

Sensibilisation des opérateurs à l hygiène des aliments Sensibilisation des opérateurs à l hygiène des aliments Le respect des bonnes pratiques d hygiène de fabrication, par chaque opérateur, constitue le préalable à toute démarche de maîtrise de la sécurité

Plus en détail

Calendrier (sous réserve de modifications) :

Calendrier (sous réserve de modifications) : Calendrier (sous réserve de modifications) : Journées d étude : Surdicécité : Identité, diversité, créativité : Toulouse, les 30 et 31 janvier 2014 Fiche 1 L importance du toucher chez les personnes sourdaveugles

Plus en détail

Rapport synthèse. Du 06 au 10 avril 2009. Rapport synthèse du Séminaire régional de formation aux outils et méthodologies pour l intégration

Rapport synthèse. Du 06 au 10 avril 2009. Rapport synthèse du Séminaire régional de formation aux outils et méthodologies pour l intégration 01 BP. 6269, Ouagadougou 01, Burkina Faso; Tel: (226) 50 36 98 21; GSM: (226) 70 80 64 52 Email: iavs_mail@yaho.fr; iavs.refer.ne http:// iavs.6mablog.com Agreement n 2001-1080/MESSR/AG/SG/DGESRS Rapport

Plus en détail

Hervé Morvan LDA22 Ploufragan. Christophe Renoult AVPO. 14 Novembre 2013. écoantibio2017 OIE Paris

Hervé Morvan LDA22 Ploufragan. Christophe Renoult AVPO. 14 Novembre 2013. écoantibio2017 OIE Paris en m édec ine vétérina ire Christophe Renoult AVPO Hervé Morvan LDA22 Ploufragan 1 La production avicole française Filière chair : - Poulet, - Canard - Gibier Filière œuf de consommation : - Poulette -

Plus en détail

Acquisition de références techniques, économiques et commerciales. Filière 3 : L élevage de volailles biologiques

Acquisition de références techniques, économiques et commerciales. Filière 3 : L élevage de volailles biologiques Acquisition de références techniques, économiques et commerciales Filière 3 : L élevage de volailles biologiques Connaissances typologiques des systèmes d élevage de volailles biologiques en région Provence-Alpes-

Plus en détail

LES MEDICAMENTS VETERINAIRES MODERNES REPONDENT-ILS AUX BESOINS DU MARCHE AFRICAIN?

LES MEDICAMENTS VETERINAIRES MODERNES REPONDENT-ILS AUX BESOINS DU MARCHE AFRICAIN? LES MEDICAMENTS VETERINAIRES MODERNES REPONDENT-ILS AUX BESOINS DU MARCHE AFRICAIN? Dr Gilbert Magand Session 1 : Situation actuelle et spécificité de la distribution et de l utilisation des médicaments

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER DE BLIGNY

CENTRE HOSPITALIER DE BLIGNY CENTRE HOSPITALIER DE BLIGNY Cahier des clauses techniques particulières pour la fourniture de denrées alimentaires conformément au Code des Marchés Publics Marché du 01/07/2015 au 30/06/2016 LOT N 5 VIANDES

Plus en détail

Patricia Lallement, MAAPRAT DGAl, Sous-direction de la sécurité sanitaire des aliments

Patricia Lallement, MAAPRAT DGAl, Sous-direction de la sécurité sanitaire des aliments C2 1/4 Paquet hygiène : actualités, enjeux Patricia Lallement, MAAPRAT DGAl, Sous-direction de la sécurité sanitaire des aliments Le «Paquet hygiène», composé de plusieurs textes législatifs adoptés par

Plus en détail

Définition «Hygiène»

Définition «Hygiène» L hygiène l atout de la production alimentaire ADAPR cours de perfectionnement 12 février 2014, Aviforum, Zollikofen Karin Kreyenbühl Geflügel & Vogelpraxis Rummelring 15 5610 Wohlen AG Tel. 056 666 33

Plus en détail

FORMATION HYGIENE. (D après méthode HACCP) EN INDUSTRIE AGROALIMENTAIRE

FORMATION HYGIENE. (D après méthode HACCP) EN INDUSTRIE AGROALIMENTAIRE 1. Objectif : Comprendre les enjeux de la maîtrise de l hygiène dans votre entreprise «Agroalimentaire» (Fabrication, conditionnement, logistique, ) Savoir identifier les risques spécifiques à votre activité

Plus en détail

Objectif 11 : Donner à chacun les moyens de réduire son risque de cancer

Objectif 11 : Donner à chacun les moyens de réduire son risque de cancer Objectif 11 : Donner à chacun les moyens de réduire son risque de cancer L activité physique régulière et la consommation de fruits et légumes réduisent le risque de cancers. À l inverse, le surpoids et

Plus en détail

PROGRAMME DE SANTE ET SOCIAL EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration

PROGRAMME DE SANTE ET SOCIAL EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration PROGRAMME DE SANTE ET SOCIAL EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration Préambule L enseignement d exploration «Santé et social» a pour finalité de permettre aux élèves de

Plus en détail

Activité Intitulé de l'activité Volume horaire

Activité Intitulé de l'activité Volume horaire Informations de l'unité d'enseignement Implantation Institut Paul Lambin Cursus de Bachelier en diététique Diabètes : Physiopathologie, Nutrition et Diététique clinique D2100 Cycle 1 Bloc 2 Quadrimestre

Plus en détail

Seule faculté de pharmacie à préparer les pharmaciens aux bases de l action humanitaire pharmaceutique

Seule faculté de pharmacie à préparer les pharmaciens aux bases de l action humanitaire pharmaceutique Créée dans le cadre du Diplôme Universitaire «Pharmacie et Aide Humanitaire», à l université de CAEN, l association a pour but d organiser des interventions dans différents pays en développement et de

Plus en détail

PROJET : Arrêté ministériel du

PROJET : Arrêté ministériel du RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de la décentralisation et de la fonction publique PROJET : Arrêté ministériel du relatif à la formation obligatoire des assistants de prévention, des conseillers de prévention

Plus en détail