Rôle de la préparation de surface

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rôle de la préparation de surface"

Transcription

1 Rôle de la préparation de surface Le but de la préparation de surface de l acier est de la rendre compatible avec l opération d émaillage Elimination des résidus contaminants présents à la surface de la pièce à dégraisser (huiles, graisses, émulsions, poussières, oxydes ) Réalisé au travers du dégraissage Rendre la surface plus réactive vis à vis de l émail pendant la cuisson d émaillage Changement de la rugosité: sablage, grenaillage Activation de la surface: décapage acide Modification de la chimie de la surface: dépôt de nickel Une mauvaise préparation de surface aura diverses conséquences: Défauts d aspect de surface après émaillage Manque d adhérence de l émail Octobre 2012 Formation APEV 1

2 Les étapes du traitement de surface Différentes étapes constituent le traitement de surface Grenaillage Dégraissage Rinçage Décapage Rinçage acide Nickelage Rinçage Neutralisation Séchage Utilisé pour l émaillage sur substrat laminé à chaud Mis en œuvre pour l émaillage blanc direct En voie de disparition Octobre 2012 Formation APEV 2

3 Traitements de surface: le grenaillage Le grenaillage est généralement utilisé avant l émaillage sur substrat laminé à chaud Le but du grenaillage est d une part d éliminer les oxydes présents en surface de la pièce et d autre part d augmenter la rugosité de surface afin d obtenir une meilleure adhérence de l émail Pendant la cuisson d émaillage, les réactions chimiques entre l acier et l émail sot favorisée par une plus grande surface de contact Généralement, l acier destiné à âtre grenaillé est livré à l état décapé Décapage acide chlorhydrique Le substrat est livré à l état non huilé de façon à éviter le pollution de la grenaille Octobre 2012 Formation APEV 3

4 Dégraissage Le but du dégraissage est l élimination des huiles et diverses particules ou poussières déposés volontairement ou non à la surface de l acier pendant les opérations de stockage et mise en forme Huile de protection de surface Huiles d emboutissage pouvant être difficiles à éliminer Poussières organiques ou minérales qui se sont déposées lors du stockage et de la manipulation des pièces et qui adhèrent sur le film gras Le dégraissage est le résultat d une action chimique et mécanique activée par la température et le temps Chimie Composition du dégraissant, concentration, ph, quantité et nature des salissures dans le bain Action mécanique Type de dégraissage: immersion, aspersion, agitation du bain, ultra sons, brossage Action de la température Augmentation de la cinétique de réaction, diminution de la viscosité des graisses / huiles Temps Octobre 2012 Formation APEV 4

5 Dégraissage: comment ça marche? La surface à nettoyer est recouverte de graisses de différentes origines naturelle (animale ou végétale) ou synthétique ainsi que de particules diverses Plusieurs phénomènes interviennent lors du dégraissage: Saponification Emulsification / Défloculation Graisse naturelle Action de la base minérale alcaline: savons solubles Action de la base mouillante Décollement Huile synthétique Métal de base La saponification: c est la transformation des corps gras d origine naturelle en savons solubles dans l eau grâce à l action de la soude ou de la potasse L émulsification: pour les huiles synthétique non saponifiables, il est nécessaire de créer une émulsion stable: dispersion de gouttelettes d huiles en suspension dans la solution dégraissante qui ne peuvent pas s agglomérer. C est le rôle des produits tensio-actifs qui vont abaisser la tension superficielle du dégraissant en dessous de celle de l huile permettant un mouillage de la surface à nettoyer et l élimination du corps gras La défloculation: élimination des particules solides par l intermédiaire des tensio-actifs Octobre 2012 Formation APEV 5

6 Dégraissage Les dégraissants sont constitués de deux parties Une base minérale alcaline: soude, carbonate de sodium, silicates, phosphates Une base mouillante comprenant les agents tensio-actifs qui émulsifient les corps gras et les particules solides Base aqueuse Neutre à faiblement alcalin ph: 8 11 Eau + tensioactifs Alcalin + tensioactifs ph 11 Autres méthodes de nettoyage de surface: - Dégraissant base solvant (hydrocarbure chlorés ou non): non utilisé pour raison environnementale et sécurité - Ultra sons - Plasma - Contaminations -Contaminations faciles à difficiles à supprimer supprimer Surface sensibles Augmente la (n est pas réactivité de attaquées surface - ph adapté en Octobre 2012 fonction du Formation APEV 6 substrat

7 Paramètres de dégraissage Type de dégraissant Température du produit de dégraissage: comprise entre 60 et 90 C selon le process mis en œuvre Concentration du produit dégraissant Temps de traitement Action mécanique: agitation ou pression d aspersion 2 modes de dégraissage possibles: Immersion combinée à une action mécanique Aspersion Octobre 2012 Formation APEV 7

8 Rinçage Peut être réalisé en 1 ou plusieurs étapes Vers décapage 1 étape: Rinçage chaud à l eau de ville (60/70 C) Vers émaillage 2 ou 3 étapes: Rinçage chaud à l eau de ville (60/70 C) Rinçage froid eau de ville Rinçage froid eau déminéralisée Obtention d une surface totalement exempte de produits organiques et minéraux Séchage Après le traitement de surface, les pièces doivent être séchées pour éviter l oxydation de surface avant émaillage Octobre 2012 Formation APEV 8

9 Dégraissage par aspersion Detail des buses d aspersion Octobre 2012 Formation APEV 9

10 Dégraissage par immersion Octobre 2012 Formation APEV 10

11 Les opérations de dégraissage et rinçage: Son couteuses: main d œuvre, produits, énergie Ont également un coût environnemental Leur suppression permettrait chez l émailleur des gains substantiels Octobre 2012 Formation APEV 11

12 Traitements de surface: décapage L objectif du décapage est d augmenter la micro rugosité de surface de l acier et ainsi sa réactivité pour permettre une meilleure adhérence de l émail Le décapage est en général fait en utilisant de l acide sulfurique concentré (H 2 SO 4 ) qui attaque la surface et en particulier les joints de grains de l acier L intensité du décapage est mesurée par la perte en fer Selon le procédé d émaillage mis en œuvre, le décapage peut être léger (perte en fer = 5 g/m²/face) ou fort (perte en fer = 25 à 30 g/m²/face) Réaction chimique Fer + Acide sulfurique Fer en solution + Hydrogène gazeux Fe(0) + (2H + + SO 2-4 ) (Fe 2+ + SO 2-4 ) + H 2 Paramètres important gouvernant le décapage Température du bain d acide (65 à 75 C) Temps de décapage Concentration de fer dans le bain Le ph qui doit être inférieur à 1 L analyse de l acier de base Octobre 2012 Formation APEV 12

13 Traitements de surface: rinçage acide Après l opération de décapage, le ph de la surface est inférieur à 1 De façon à optimiser le dépôt de nickel, le ph doit être entre 2 et 3 Le rôle du rinçage acide est donc d augmenter le ph de la surface Dépôt de Ni T, t, %Ni dans le bain Pas de rinçage Rinçage à l eau 2.8 ph Octobre 2012 Formation APEV 13

14 Traitements de surface: nickelage L objectif du nickelage est de déposer un couche de Ni à la surface de la pièce Ni a une fonction importante vis-à-vis de l adhérence de l émail La quantité de Ni déposée dépend du procédé d émaillage Quantité importante pour l émaillage blanc direct (1 à 2 g/m²/face) Flash de Ni pour les procédés conventionnels (0.2 g/m²/face) Deux façons de déposer le Ni Transfert (méthode la plus employée) Réduction Paramètres important ph (2.8 pour le nickelage par transfert) Durée du traitement Quantité de Ni dans le bain Température Octobre 2012 Formation APEV 14

15 Traitements de surface: rinçage, neutralisation et séchage Rinçage Le but du rinçage est l élimination de toutes les traces d acide pouvant être présentes à la surface de la pièce Généralement, deux bains sont utilisés: Premier bain: 2.5 < ph < 3.2 et T= 30 to 35 C pendant 7 min Second bain: 3.5 < ph < 4 et T= 25 C pendant 7 min Neutralisation Elimination des restes d acide: 10.5 < ph < 11.5 et T = 70 C Séchage Après le traitement de surface, les pièces doivent être séchées pour éviter l oxydation de surface avant émaillage Octobre 2012 Formation APEV 15

KELATE MR6 TRAITEMENT DE SURFACE REACTIF POUR PASSIVATION DE ROUILLE RESIDUELLE SUR ACIER

KELATE MR6 TRAITEMENT DE SURFACE REACTIF POUR PASSIVATION DE ROUILLE RESIDUELLE SUR ACIER KELATE MR6 TRAITEMENT DE SURFACE REACTIF POUR PASSIVATION DE ROUILLE RESIDUELLE SUR ACIER INFORMATION PRODUIT INTRODUCTION La durabilité d un système dépend tout autant de la préparation de la surface

Plus en détail

Chapitre 10 Entretien des matériaux

Chapitre 10 Entretien des matériaux Chapitre 10 Entretien des matériaux I. Les tensioactifs I.1. Tension superficielle (rappels) Un liquide, au contraire d un gaz, ne tend pas à occuper tout l espace qui lui est offert : ses molécules sont

Plus en détail

01 CONCEPTS DE BASE e PRÉPARATION DES SURFACES (voir aussi chapitre Systèmes de Mise en peinture)

01 CONCEPTS DE BASE e PRÉPARATION DES SURFACES (voir aussi chapitre Systèmes de Mise en peinture) LA PEINTURE INDUSTRIELLE, QU EST-CE QUE C EST CONCEPTS DE BASE (voir aussi chapitre Systèmes de Mise en peinture) C est un facteur primordial préalable aux opérations de mise en peinture. Une mauvaise

Plus en détail

L anodisation. en milieu sulfurique

L anodisation. en milieu sulfurique Les traitements de surface de l aluminium et de ses alliages L anodisation en milieu sulfurique A.Steyer AVANT-PROPOS. L ensemble des opérations devant concourir à l accomplissement de l anodisation en

Plus en détail

Anodisation (uniquement procédé GS)

Anodisation (uniquement procédé GS) Anodisation (uniquement procédé GS) Uniquement valeurs indicatives, aucune prétention d exhaustivité. Recommandation : anodisation d échantillon. 07/2013 Étape Plaques coulées Plaques laminées / forgées

Plus en détail

Bulles de savon. Le savon possède une tête hydrophile et une queue hydrophobe. Les molécules de savon sont représentés de la façon suivante:

Bulles de savon. Le savon possède une tête hydrophile et une queue hydrophobe. Les molécules de savon sont représentés de la façon suivante: Bulles de savon La transformation chimique responsable des propriétés du savon est la saponification. Au cours de cette réaction, les corps gras (graisses ou huiles) sont hydrolysés en milieu alcalin par

Plus en détail

Savon (du latin saponem): substance solide utilisée pour le blanchissage, le lavage ou le nettoyage.

Savon (du latin saponem): substance solide utilisée pour le blanchissage, le lavage ou le nettoyage. Le savon Savon (du latin saponem): substance solide utilisée pour le blanchissage, le lavage ou le nettoyage. Historique Molécules intervenant dans la réaction de saponification Synthèse Mode d action

Plus en détail

ACIER SUPPORTS SPÉCIAUX BARDAGE

ACIER SUPPORTS SPÉCIAUX BARDAGE ACIER SUPPORTS SPÉCIAUX BARDAGE CONSEILS DE PRÉPARATION DE SURFACE POUR ACIER La corrosion provoque la destruction des métaux. Il est donc nécessaire de protéger l acier à titre préventif (acier neuf)

Plus en détail

I) Les solvants hydrophiles A) Eaux

I) Les solvants hydrophiles A) Eaux Les solvants UE 11:Pharmacotechnie et pharmacie galénique Semaine : n 10 (du 09/11/15 au 13/11/15) Date : 13/11/2015 Heure : de 8h00 à 9h00 Professeur : Pr. Gayot Binôme : n 75 Correcteur : n 74 PLAN DU

Plus en détail

C5 Synthè sès èn chimiè organiquè

C5 Synthè sès èn chimiè organiquè Synthè sès èn chimiè organiquè Une synthèse chimique est un enchaînement de réactions chimiques mis en œuvre pour l obtention d un ou plusieurs produits finaux. Ce processus en chimie va permettre de créer

Plus en détail

TRAVAUX PRATIQUES BAIN DE NICKELAGE : ANALYSES ET CONTROLE

TRAVAUX PRATIQUES BAIN DE NICKELAGE : ANALYSES ET CONTROLE BAI DE IKELAGE : AALYSES ET TRLE I. Généralités sur le traitement de surface L activité de traitement de surface se caractérise par une modification superficielle de l état de surface des pièces à traiter.

Plus en détail

Le but est d obtenir un ester par une voie plus rapide et totale que la réaction simple d estérification.

Le but est d obtenir un ester par une voie plus rapide et totale que la réaction simple d estérification. CHIMIE RGANIQUE II CNTRÔLE DE L EVLUTIN DE LA TRANSFRMATIN CHIMIQUE I. CNTRÔLE DE LA REACTIN D ESTERIFICATIN 1-But Le but est d obtenir un ester par une voie plus rapide et totale que la réaction simple

Plus en détail

RUST-ANODE FICHE TECHNIQUE (Décembre 2015)

RUST-ANODE FICHE TECHNIQUE (Décembre 2015) RUST-ANODE FICHE TECHNIQUE (Décembre 2015) Production de Rust-Anode SPRL Belgique : www.rustanode.com Distributeur exclusif en Amérique du Nord : Galvatech 2000 www.galvatech2000.com INFORMATION GÉNÉRALE

Plus en détail

OBJECTIFS DU MODULE DE FORMATION

OBJECTIFS DU MODULE DE FORMATION SKILLS LA CORROSION OBJECTIFS DU MODULE DE FORMATION Connaître le mécanisme de corrosion et ses facteurs Connaître les dispositifs de protection existants Comment adapter les protections et concevoir des

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE : ACIDE LACTIQUE

FICHE DE DONNEES DE SECURITE : ACIDE LACTIQUE Nom du produit : Acide (L) Lactique 1. IDENTIFICATION DU PRODUIT ET DE LA SOCIETE Utilisation : Additif alimentaire, produit chimique spécial Informations sur la société : Institut Œnologique de Champagne

Plus en détail

AUSILAB TM Une gamme complète de détergents pour le lavage de la verrerie

AUSILAB TM Une gamme complète de détergents pour le lavage de la verrerie AUSILAB TM Une gamme complète de détergents pour le lavage de la verrerie CARLO ERBA Reagents Un partenaire de choix pour le laboratoire et l industrie CARLO ERBA Reagents, fournisseur reconnu de produits

Plus en détail

Novocanto Acier Inoxydable

Novocanto Acier Inoxydable Novocanto Acier Inoxydable h: 6, 8, 10, 12, 15 mm. Longueur: 250 cm. Matériau: Acier Inox NOVOCANTO Profilé en acier inoxydable. Protège et décore tout en apportant la qualité, la résistance, la durabilité

Plus en détail

Travaux Pratiques de Chimie Organique

Travaux Pratiques de Chimie Organique Préparation du savon I. INTRODUCTION a) Composition d un corps gras : Les corps gras sont des composés naturels d origine végétale ou animale, appelés lipides. Ils sont essentiellement constitués de triglycérides,

Plus en détail

Valise environnement UW600 avec ph mètre

Valise environnement UW600 avec ph mètre Valise environnement UW600 avec ph mètre Ce kit peu coûteux de mesure de l environnement facilite l analyse rapide de l eau sur place. L ensemble des tests que contient cette valise sont caractérisés par

Plus en détail

ANNEXE II. Liste des types de formulations des spécialités phytosanitaires

ANNEXE II. Liste des types de formulations des spécialités phytosanitaires ANNEXE II Liste des types de formulations des spécialités phytosanitaires AB - appât sur grains. AE - générateur aérosol : récipient à partir duquel un produit formulé peut être dispersé sous forme de

Plus en détail

2015-2016 Qualité de l'eau Biochimie UE : 11 Pharmacotechnie et pharmacie galénique Qualité de l'eau

2015-2016 Qualité de l'eau Biochimie UE : 11 Pharmacotechnie et pharmacie galénique Qualité de l'eau Biochimie UE : 11 Pharmacotechnie et pharmacie galénique Qualité de l'eau Semaine : n 13 (du 30/11/15 au 04/12/15) Date : 03/12/2015 Heure : de 9h à 10h Professeur : Pr. Gayot Binôme : n 29 Correcteur

Plus en détail

A B C Eau Eau savonneuse Eau + détergent

A B C Eau Eau savonneuse Eau + détergent 1L : Physique et chimie dans la cuisine Chapitre.3 : Chimie et lavage I. Les savons et les détergents synthétiques 1. Propriétés détergentes des savons Le savon est un détergent naturel, les détergents

Plus en détail

Traitements thermiques des aciers. I - Traitements volumiques

Traitements thermiques des aciers. I - Traitements volumiques I - Traitements volumiques 1 Trempe C est un traitement thermique de durcissement consistant à chauffer la pièce à une température supérieure à la ligne de transformation fer α fer γ (austénisation), puis

Plus en détail

Distributeur exclusif Nord-est et applicateurs. www.belzona.fr. www.metalcoat.fr

Distributeur exclusif Nord-est et applicateurs. www.belzona.fr. www.metalcoat.fr Distributeur exclusif Nord-est et applicateurs www.belzona.fr www.metalcoat.fr Siège européen, Harrogate, GB METALCOAT, Carep 1 136 Boulevard de Finlande 54 340 POMPEY belzona@metalcoat.fr Tel: 03 83 49

Plus en détail

CHIMIE-RESUME DE LA DEUXIEME PARTIE DEUXIEME PARTIE ACIDES ET BASES DANS LES MILIEUX BIOLOGIQUES

CHIMIE-RESUME DE LA DEUXIEME PARTIE DEUXIEME PARTIE ACIDES ET BASES DANS LES MILIEUX BIOLOGIQUES DEUXIEME PARTIE ACIDES ET BASES DANS LES MILIEUX BIOLOGIQUES CHAPITRE 4 - ACIDES ET BASES DANS LES MILIEUX BIOLOGIQUES Rappels [H 3 O + ] = 10 -ph ou ph = - log [H 3 O + ] (Le ph d une solution dépend

Plus en détail

Technologies de nettoyage par procédés LASER. Frédérique MACHI IREPA LASER

Technologies de nettoyage par procédés LASER. Frédérique MACHI IREPA LASER Technologies de nettoyage par procédés LASER Frédérique MACHI IREPA LASER IREPA LASER IREPA LASER est l un des plus important centre technique des applications industrielles du LASER en France. Nos activités

Plus en détail

analyseurs eaux propres et eaux usées

analyseurs eaux propres et eaux usées analyseurs eaux propres et eaux usées La gamme des analyseurs fixes ATI sont proposés par la surveillance en continu des composés chimiques dans les eaux potables, les eaux de process et les eaux usées

Plus en détail

LA CONCEPTION DES PIÈCES À MÉTALLISER

LA CONCEPTION DES PIÈCES À MÉTALLISER 2.1 2.2 2 LA CONCEPTION DES PIÈCES À MÉTALLISER 2.1. GÉNÉRALITÉS Bien que le procédé de métallisation soit moins contraignant que la galvanisation en ce qui concerne la conception des pièces à revêtir,

Plus en détail

Expérience # 7 Identification des composés d un mélange

Expérience # 7 Identification des composés d un mélange Expérience # 7 1. But Le but de l expérience consiste à isoler chacun des composés d un mélange par les techniques de purification connues, à prouver la pureté de chacun et à déterminer la nature des composés

Plus en détail

Alternatives de prévention de la pollution à la source dans le secteur du traitement de surfaces

Alternatives de prévention de la pollution à la source dans le secteur du traitement de surfaces Page 1 de 158 Note : Cette publication peut être reproduite intégralement ou partiellement à des fins pédagogiques et non lucratives sans autorisation spéciale du Centre d Activités Régionales pour la

Plus en détail

Le ciment. CaCO 3 (s) = CaO (s) + CO 2 (g) 1. Fabrication du ciment 2. Emissions de dioxyde de carbone 3. Exemples d exploitations pédagogiques

Le ciment. CaCO 3 (s) = CaO (s) + CO 2 (g) 1. Fabrication du ciment 2. Emissions de dioxyde de carbone 3. Exemples d exploitations pédagogiques Le ciment 1. Fabrication du ciment 2. Emissions de dioxyde de carbone 3. Exemples d exploitations pédagogiques 1. Fabrication du ciment Le ciment est obtenu à partir du calcaire (CaCO 3 ) et de l argile

Plus en détail

Ces feux sont produits par les matériaux solides ou secs et braisant, c est-à-dire d origine organique tels que :

Ces feux sont produits par les matériaux solides ou secs et braisant, c est-à-dire d origine organique tels que : 1 Les différentes classes de feux Il existe 5 classes de feux désignées par une lettre alphabétique de A à F : Les feux de classe A, Les feux de classe B, Les feux de classe C, Les feux de classe D, Les

Plus en détail

Gestion de l eau et Fracturation Hydraulique 1/12

Gestion de l eau et Fracturation Hydraulique 1/12 Gestion de l eau et Fracturation Hydraulique 1/12 Fracturation Hydraulique et Gestion de l eau Agenda 1. Cycle de l eau 2. Préservation du sous-sol (Nappes Phréatiques) 3. Risque de pollution par les fluides

Plus en détail

Dessiccatif NORKOOL DESITHERM

Dessiccatif NORKOOL DESITHERM Dessiccatif NORKOOL DESITHERM Présentation d un nouveau dessiccatif haut de gamme conçu pour combattre la corrosion 2 Vous recherchez un triéthylène glycol (TEG) haute performance pour un système de séchage

Plus en détail

FICHE PEDAGOGIQUE : farce mousseline de poisson

FICHE PEDAGOGIQUE : farce mousseline de poisson FICHE PEDAGOGIQUE : «Une farce mousseline de poisson élaborée avec de la chair de poisson frais est-elle de meilleure qualité organoleptique que celle élaborée avec de la chair de poisson surgelé?» Séminaire

Plus en détail

Stratégies de synthèse organique

Stratégies de synthèse organique Chimie rganique Stratégies de synthèse organique La synthèse organique est une discipline dans laquelle de nombreux paramètres sont à prendre en compte afin d obtenir des produits purs avec de bons rendements,

Plus en détail

LES DECAPANTS DE PEINTURES. INFOS de : FRANCE INDUSTRIE sa

LES DECAPANTS DE PEINTURES. INFOS de : FRANCE INDUSTRIE sa LES DECAPANTS DE PEINTURES INFOS de : FRANCE INDUSTRIE sa Société anonyme au capital de 200.000 Euros Zone industrielle - 28800 - BONNEVAL - France Tel : 33(0)237.472.624 - Fax : 33(0)237.962.347 Internet

Plus en détail

NOTICE PRODUIT. Sika MaxTack Invisible PRESENTATION. Colle transparente à base de résine en phase aqueuse à maintien immédiat et haute résistance

NOTICE PRODUIT. Sika MaxTack Invisible PRESENTATION. Colle transparente à base de résine en phase aqueuse à maintien immédiat et haute résistance NOTICE PRODUIT Colle transparente à base de résine en phase aqueuse à maintien immédiat et haute résistance PRESENTATION DOMAINES D APPLICATION est une colle mono composante, multi-usages et à haute résistance,

Plus en détail

Changement de réactif pour la formation d un ester

Changement de réactif pour la formation d un ester HAPITRE 11 NTRÔLE DE L ÉVLUTIN DES SYSTÈMES HIMIQUES hangement de réactif pour la formation d un ester 1. Pourquoi changer de réactif? Les réactions d estérification et hydrolyse sont lentes, inverses

Plus en détail

MasterSeal M 808. Membrane d étanchéité élastique, à base de résine polyuréthane bicomposante, pour la protection des structures en béton.

MasterSeal M 808. Membrane d étanchéité élastique, à base de résine polyuréthane bicomposante, pour la protection des structures en béton. Membrane d étanchéité élastique, à base de résine polyuréthane bicomposante, pour la protection des structures en béton. FT masterseal-m-808-v0 - Edition 11/2014 - Page 1/6 Description MasterSeal M 808

Plus en détail

Les polluants atmosphériques

Les polluants atmosphériques Les polluants atmosphériques * Les principaux polluants qui retentissent sur la santé (Particules Ozone - Oxydes d'azote -Benzène) p 2-5 * Durée de vie des polluants p 6 * Origine des émissions, devenir

Plus en détail

Chapitre 2. Réactions acido-basiques

Chapitre 2. Réactions acido-basiques Chapitre 2. Réactions acido-basiques Exemples de réactions acido- basiques : o Le contrôle de l acidité du sang par l organisme est basé sur des réactions acido- basiques ( toute variation peut provoquer

Plus en détail

La désacidification dans des services d archives

La désacidification dans des services d archives d «La désacidification de masse» Journée d'étude, mardi 29 mars 2011 La désacidification dans des services d archives Marie-Dominique Parchas 1 Archives de France 1. Les archives - des documents uniques

Plus en détail

Christel MARHUENDA Email: colles@polytec-pi.fr

Christel MARHUENDA Email: colles@polytec-pi.fr Christel MARHUENDA Email: colles@polytec-pi.fr Famille d adhésifs Caractérisation de l adhérence Traitements de surface Applications industrielles Adhésifs Classification selon leur nature chimique 1-

Plus en détail

CIRCUIT GENERAL PREDESINFECTION STERILISATION DES DISPOSITIFS MEDCAUX

CIRCUIT GENERAL PREDESINFECTION STERILISATION DES DISPOSITIFS MEDCAUX PREDESINFECTION STERILISATION DES DISPOSITIFS MEDCAUX La ou la stérilisation du matériel propre permet d éliminer les organismes pathogènes présents et d éviter leur transmission par ce matériel à d autres

Plus en détail

Démonstration Fabrication d'un savon

Démonstration Fabrication d'un savon Démonstration Fabrication d'un savon Texte de S. DELSARTE, R. GUILLAUME et P. FOCKEDEY (UCL) adapté par Marie-Hélène Fournier pour PISTES Principe : Un savon est en général un sel de sodium comportant

Plus en détail

Imperméabilisant. Art, terre cuite, carrelage et tradition. Imperméabilisant : Mode d emploi : 1L = ~ 10m²

Imperméabilisant. Art, terre cuite, carrelage et tradition. Imperméabilisant : Mode d emploi : 1L = ~ 10m² Imperméabilisant Art, terre cuite, carrelage et tradition. Imperméabilisant : Bouche pores sur sols poreux : carrelages, tomettes, marbres et pierres naturelles. Protège vos sols des tâches ménagères de

Plus en détail

CH.6. Expérience : Identification des réactifs et des produits : TRANSFORMATIONS DE LA MATIÈRE je retiens

CH.6. Expérience : Identification des réactifs et des produits : TRANSFORMATIONS DE LA MATIÈRE je retiens CH.6 TRANSFORMATIONS DE LA MATIÈRE je retiens 1. Action de l acide chlorhydrique sur le fer : (activité 1 TP) Expérience : Plus tard Dégagement gazeux Il y a eu une transformation chimique car il s est

Plus en détail

TRAITEMENT ET REVETEMENT DE SURFACES INNOVANTS : - Décapage Soft, - Procédé TRIBOSLIDE

TRAITEMENT ET REVETEMENT DE SURFACES INNOVANTS : - Décapage Soft, - Procédé TRIBOSLIDE TRAITEMENT ET REVETEMENT DE SURFACES INNOVANTS : - Décapage Soft, - Procédé TRIBOSLIDE Introduction Groupe Sofiplast Le décapage soft Présentation du procédé Les caractéristiques Les applications Le procédé

Plus en détail

1. Présentation de l entreprise 2. Microémulsion et Turbotransducteur (Turbotransducer ) 3. Principe physique 4. Méthodes d application 5.

1. Présentation de l entreprise 2. Microémulsion et Turbotransducteur (Turbotransducer ) 3. Principe physique 4. Méthodes d application 5. 1. Présentation de l entreprise 2. Microémulsion et Turbotransducteur (Turbotransducer ) 3. Principe physique 4. Méthodes d application 5. Secteurs d application 6. Dernière génération: le Bio-végétal

Plus en détail

AMÉLIORATION DE L ADHÉSION SUR TOUTES MATIÈRES PLASTIQUES, ÉLASTOMÈRES, COMPOSITES ET MÉTALLIQUES TRAITEMENT DE SURFACE CORONA ET PLASMA

AMÉLIORATION DE L ADHÉSION SUR TOUTES MATIÈRES PLASTIQUES, ÉLASTOMÈRES, COMPOSITES ET MÉTALLIQUES TRAITEMENT DE SURFACE CORONA ET PLASMA AMÉLIORATION DE L ADHÉSION SUR TOUTES MATIÈRES PLASTIQUES, ÉLASTOMÈRES, COMPOSITES ET MÉTALLIQUES TRAITEMENT DE SURFACE CORONA ET PLASMA Technologies CORONA et PLASMA Des solutions adaptées pour l amélioration

Plus en détail

FLASH GEMER - MERCREDI 21 MAI 2014 CORROSION MICROBIENNE D UN ECHANGEUR INOX. Unité d hydrodésulfuration, Raffinerie de Normandie

FLASH GEMER - MERCREDI 21 MAI 2014 CORROSION MICROBIENNE D UN ECHANGEUR INOX. Unité d hydrodésulfuration, Raffinerie de Normandie FLASH GEMER - MERCREDI 21 MAI 2014 CORROSION MICROBIENNE D UN ECHANGEUR INOX Unité d hydrodésulfuration, Raffinerie de Normandie CONTEXTE Raffinerie de Normandie, pendant le grand arrêt de 2012 Echangeur

Plus en détail

DESIKOTE MAX MC. Antitranspirant réducteur de l égrenage USAGE AGRICOLE. Alcool éthoxylé... 9 % p / p Hydrocarbures terpéniques...

DESIKOTE MAX MC. Antitranspirant réducteur de l égrenage USAGE AGRICOLE. Alcool éthoxylé... 9 % p / p Hydrocarbures terpéniques... DESIKOTE MAX MC Antitranspirant réducteur de l égrenage USAGE AGRICOLE GARANTIE : Alcool éthoxylé...... 9 % p / p Hydrocarbures terpéniques... 55 % p / p DESIKOTE MAX forme une membrane semi-perméable

Plus en détail

liquide de refroidissement produits d entretien lave glace

liquide de refroidissement produits d entretien lave glace liquide de refroidissement produits d entretien lave glace Sommaire Présentation de la société 4 Les produits de la marque SMB..5 - L entretien de la clim auto...5 - Liquides de refroidissement et antigels.5

Plus en détail

QUALITÉ DE L EAU DANS LES INSTALLATIONS TECHNIQUES DU BÂTIMENT

QUALITÉ DE L EAU DANS LES INSTALLATIONS TECHNIQUES DU BÂTIMENT Remplissage des eaux de chauffage et traitement d'eau QUALITÉ DE L EAU DANS LES INSTALLATIONS TECHNIQUES DU BÂTIMENT SA Route du Madelain 6 1753 Matran Association des techniciens en chauffage, climatisation

Plus en détail

STOCKAGE au LABORATOIRE

STOCKAGE au LABORATOIRE STOCKAGE au LABORATOIRE - Local bien ventilé (mécaniquement ou naturellement) - 4 armoires spécifiques facilement accessibles : pour les acides (ventilée et anticorrosion) pour les bases pour les composés

Plus en détail

Notice d entretien et de nettoyage

Notice d entretien et de nettoyage Notice d entretien et de nettoyage Edition 06/2014 1. Nettoyage et entretien Extrait de la norme Française NFP 24-204-2 DTU 37.2 «Notice d entretien et de maintenance» L entretien et la maintenance de

Plus en détail

Teneur en chlore actif des Eaux et Concentrés de Javel

Teneur en chlore actif des Eaux et Concentrés de Javel Teneur en chlore actif des Eaux et Concentrés de Javel 1 Principe Importance de la mesure de la teneur en chlore actif La mesure de la teneur en chlore actif est très importante pour un fabricant, un préparateur

Plus en détail

Scotchcal IJ 40. Film pour l impression jet d encre piezo. Bulletin produit IJ 40 Octobre 2009 Annule et remplace toutes versions précédentes

Scotchcal IJ 40. Film pour l impression jet d encre piezo. Bulletin produit IJ 40 Octobre 2009 Annule et remplace toutes versions précédentes Bulletin produit IJ 40 Octobre 2009 Annule et remplace toutes versions précédentes Scotchcal IJ 40 Film pour l impression jet d encre piezo Description Produits concernés Produits Compatibles Durabilité

Plus en détail

La formulation du FRIOGEL NEO est exempte de Borax, additif classé Toxique selon la 30 ème ATP européenne (Adaptation to Technical Progress)

La formulation du FRIOGEL NEO est exempte de Borax, additif classé Toxique selon la 30 ème ATP européenne (Adaptation to Technical Progress) Le, à base de Mono Propylène Glycol et d'inhibiteurs de corrosion, est un fluide caloporteur antigel concentré particulièrement étudié pour les circuits des installations frigorifiques travaillant à basse

Plus en détail

noir, brun - coquille d'oeuf

noir, brun - coquille d'oeuf 5 pages Révision de Septembre 2005 DEFINITION CARACTERISTIQUES PRINCIPALES TEINTES ET ASPECT Caractéristiques à 20 C Densité Extrait sec en volume COV (à la livraison) Epaisseur recommandée du film sec

Plus en détail

1 IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PREPARATION ET DE LA SOCIETE/ENTREPRISE

1 IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PREPARATION ET DE LA SOCIETE/ENTREPRISE Fiche de données de Sécurité (Règlement REACH : 1907/2006/CE) Page 1/1 1 IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PREPARATION ET DE LA SOCIETE/ENTREPRISE 1.1 Identification de la substance ou de la préparation Nom

Plus en détail

Gamme CARRELAGE NETTOYANT POUDRE LAITANCES, EFFLORESCENCES ET VOILE DE CIMENT NOUVEAU SANS ACIDE CHLORYDRIQUE POUDRE À DILUER ACTION RAPIDE

Gamme CARRELAGE NETTOYANT POUDRE LAITANCES, EFFLORESCENCES ET VOILE DE CIMENT NOUVEAU SANS ACIDE CHLORYDRIQUE POUDRE À DILUER ACTION RAPIDE Gamme CARRELAGE CIMENT CIMENT SANS ACIDE CHLORYDRIQUE POUDRE À DILUER TOYANT POUDRE LAITANCES, EFFLORESCENCES ET VOILE DE CIMENT Dissoudre Algiciment dans l eau tiède à raison de 100 g par litre. Verser

Plus en détail

Produits pour cave à vin

Produits pour cave à vin Produits pour cave à vin Notre assortiment de produits pour la cave à vin 2/12 Table des matières 1. Vendange... 3 1 a Récipient pour les vendanges... 3 1 b Pressoirs: Nettoyage manuel... 3 1 c Pressoirs:

Plus en détail

Guide Utilisateur des Bonnes Pratiques RESSUAGE

Guide Utilisateur des Bonnes Pratiques RESSUAGE Guide Utilisateur des Bonnes Pratiques RESSUAGE thématique R01 Généralités SOMMAIRE Principaux procédés de contrôle par ressuage thématique R02 Produits mis en œuvre pour les contrôles manuels Accessoires

Plus en détail

I - LES EAUX DE CONSOMMATION

I - LES EAUX DE CONSOMMATION THEME N 2 : ALIMENTATION ET ENVIRONNEMENT Ce thème est une approche à la fois individuelle et globale des problèmes de l'alimentation des hommes sur la planète. Ce thème doit permettre de poser scientifiquement

Plus en détail

POLISSAGE DES ALLIAGES LEGERS ET DES METAUX PRECIEUX

POLISSAGE DES ALLIAGES LEGERS ET DES METAUX PRECIEUX POLISSAGE DES ALLIAGES LEGERS ET DES METAUX PRECIEUX M. Y. Sadallah Directeur scientifique ICERMA PARC TECHNOLOGIQUE DE SOLOGNE BATIMENT INNOVATION VIERZON Membre du : SOMMAIRE I GENERALITES 1) Définitions

Plus en détail

Photo fournie pour le PEP

Photo fournie pour le PEP Photo fournie pour le P Lubrification & Maintenance Industrielle Protéger & allonger la durée de vie Collage & Étanchéité Assemblage & Protection électronique Partenaire de, DuPont et du P pour les produits

Plus en détail

des carrefours giratoires

des carrefours giratoires Chapitre6 Entretien des carrefours giratoires 6.1 Entretien des giratoires en béton 6.1.1 Entretien de surface 6.1.2 Interventions ponctuelles sur réseaux 6.2 Entretien des giratoires en béton bitumineux

Plus en détail

Gamme thermodent Une gamme pour le traitement de l instrumentation en thermo-désinfecteur. Qualité. Sécurité. Schülke.

Gamme thermodent Une gamme pour le traitement de l instrumentation en thermo-désinfecteur. Qualité. Sécurité. Schülke. Gamme thermodent Une gamme pour le traitement de l instrumentation en thermo-désinfecteur. Qualité. Sécurité. Schülke. Nettoyage et désinfection des instruments schülke : pour des instruments propres et

Plus en détail

Equilibres acido-basiques

Equilibres acido-basiques Equilibres acido-basiques I. Définitions A. Couple acide base D après la définition de Brönsted et Lowry (192), Un acide est toute espèce susceptible de libérer un proton. Une base est toute espèce susceptible

Plus en détail

www.chemdur.com Chemdur@chemdur.com

www.chemdur.com Chemdur@chemdur.com DESCRIPTION CHEMDUR RAMP est un système de revêtement protecteur contre la corrosion de l'armature et le désagrégement du béton de tabliers dans les stationnements étagés. CHEMDUR RAMP est appliqué sur

Plus en détail

Un système révolutionnaire de nettoyage

Un système révolutionnaire de nettoyage Un système révolutionnaire de nettoyage Le système qui nettoie et stérilise sans l utilisation des détergents traditionnels Le système ROX d Hoshizaki est conforme à la norme UE EN 1040 Les trois ingrédients

Plus en détail

Industrie Agro alimentaire Industrie pharmaceutique Locaux publics Surfaces commerciales Parking...

Industrie Agro alimentaire Industrie pharmaceutique Locaux publics Surfaces commerciales Parking... 45 SOL REVÊTEMENTS PROFESSIONNELS DE PROTECTION ET DE DÉCORATION DES SOLS Notre gamme de produits sols offre des solutions de protection à destination de tous types supports dans les domaines tels que

Plus en détail

NETTOYANT & DEGRAISSANT, POUR L INDUSTRIE, LA MARINE, LE PARTICULIER TECO

NETTOYANT & DEGRAISSANT, POUR L INDUSTRIE, LA MARINE, LE PARTICULIER TECO MANUEL D INSTRUCTION est un produit concentré qui peut être utilisé pour toutes opérations de nettoyage et de dégraissage. AVANTAGES: Non toxique, Ininflammable, Ne contient ni phosphate, ni acide, ni

Plus en détail

Laboratoire #3 : Dosage des carbonates

Laboratoire #3 : Dosage des carbonates Laboratoire #3 : Dosage des carbonates Au cours de cette expérience, vous allez obtenir de façon simple du dioxyde de carbone, caractériser quelques unes de ses propriétés et effectuer quelques réactions

Plus en détail

Les risques du soudage et des activités connexes

Les risques du soudage et des activités connexes Les risques du soudage et des activités connexes TMS et manutention Rayonnement UV Incendie et explosion Risques oculaires Bruit Fumées de soudage Machines Vibrations Choc électrique Intervenants : Caroline

Plus en détail

RENDEMENT THEORIQUE ET COMPARAISON RUST-ANODE / AUTRE FILM GALVANISANT

RENDEMENT THEORIQUE ET COMPARAISON RUST-ANODE / AUTRE FILM GALVANISANT RENDEMENT THEORIQUE ET COMPARAISON RUST-ANODE / AUTRE FILM GALVANISANT Le rendement théorique est exprimé en m²/litre ou en m²/kg pour une couche sèche et est calculé selon les formules suivantes : - Nombre

Plus en détail

005100 200 ml 2,80. 005080 200 ml 3,10 005150 600 ml 6,20. 005200 200 ml 2,90 005210 600 ml 5,80

005100 200 ml 2,80. 005080 200 ml 3,10 005150 600 ml 6,20. 005200 200 ml 2,90 005210 600 ml 5,80 The art of PLAK Limone Lustrant pour tableau de bord Nettoie, lustre et protège les tableaux de bord et les intérieurs de voiture 005100 200 ml 2,80 PLAK MAT Limone Haute qualité. Nettoie et protège.

Plus en détail

Examen de Chimie des eaux septembre 2002 T. MOUTIN Licence Sciences de la Terre Durée : 1 heure Documents non autorisés, calculatrices autorisées

Examen de Chimie des eaux septembre 2002 T. MOUTIN Licence Sciences de la Terre Durée : 1 heure Documents non autorisés, calculatrices autorisées Examen de Chimie des eaux septembre 2002 T. MOUTIN Licence Sciences de la Terre Durée : 1 heure Documents non autorisés, calculatrices autorisées On considère une eau en équilibre avec le CO 2 (g) dont

Plus en détail

40 ml (volume du bouchon) de RENOLIT ALKORPLUS 81059 pour Pourquoi tout le monde demande la membrane RENOLIT ALKORPLAN? Pour son

40 ml (volume du bouchon) de RENOLIT ALKORPLUS 81059 pour Pourquoi tout le monde demande la membrane RENOLIT ALKORPLAN? Pour son 40 ml (volume du bouchon) de RENOLIT ALKORPLUS 81059 pour Pourquoi tout le monde demande la membrane RENOLIT ALKORPLAN? Pour son entretien facile. 50 m3 d eau; hebdomadairement pendant la saison. Ceci

Plus en détail

GUIDE PROTECTION ULTIME DU METAL

GUIDE PROTECTION ULTIME DU METAL GUIDE Directement sur la rouille 8 ans de protection Imperméable Résiste aux griffes et aux coups PROTECTION ULTIME DU METAL Spécial pour métaux Depuis plus de 25 ans, nous sommes LE NUMERO 1 de la protection

Plus en détail

Elocution mai 2009. Marie MOYEN. Louise VAN PUYVELDE. LE SAVON.

Elocution mai 2009. Marie MOYEN. Louise VAN PUYVELDE. LE SAVON. Elocution mai 2009. Marie MOYEN Louise VAN PUYVELDE. LE SAVON. 1 1. Définition : Le savon est une matière moléculaire obtenue par la combinaison d une base (soude ou potasse) avec un corps gras (graisses

Plus en détail

AGENT TENSIO-ACTIF SURE-MIX mc

AGENT TENSIO-ACTIF SURE-MIX mc AGENT TENSIO-ACTIF SURE-MIX mc Un mélange d agents tensio-actifs additionné d hydrocarbures de pétrole destiné à être appliqué avec l Herbicide ASSURE md II, l Herbicide, MUSTER md, l Herbicide MUSTER

Plus en détail

LES EAUX DE CONSOMMATION

LES EAUX DE CONSOMMATION 1L TP COURS Partie 2 N 1 LES EAUX DE CONSOMMATION A. LES DIFFERENTS TYPES D EAUX Existetil plusieurs types d eaux de consommation? Il existe deux types d eaux de consommation : l eau minérale et l eau

Plus en détail

BIOXY S NEW ASSAINISSANT ACIDE PERACÉTIQUE & CONTRÔLE D ODEURS

BIOXY S NEW ASSAINISSANT ACIDE PERACÉTIQUE & CONTRÔLE D ODEURS DESCRIPTION BIOXY S NEW ASSAINISSANT ACIDE PERACÉTIQUE & CONTRÔLE D ODEURS BIOXY S NEW est un produit en poudre qui génère de l acide peracétique dans l eau. BIOXY S NEW a été conçu pour assainir des surfaces

Plus en détail

Procédés écologiques de traitement du tartre et de filtration de l eau

Procédés écologiques de traitement du tartre et de filtration de l eau Procédés écologiques de traitement du tartre et de filtration de l eau Une eau dure, c est quoi? La dureté de l eau, encore appelé TH (abréviation de Titre Hydrotimétrique) représente sa teneur en ions

Plus en détail

SALLE BLANCHE ISO 7 Diamond SA DIAMOND SA 14/04/2014 1

SALLE BLANCHE ISO 7 Diamond SA DIAMOND SA 14/04/2014 1 SALLE BLANCHE ISO 7 Diamond SA DIAMOND SA 14/04/2014 1 Vue d ensemble DIAMOND a construit une nouvelle salle blanche ISO 7 (classe 10 000 selon FED STD 209E), de manière à pouvoir fournir des produits

Plus en détail

Saponification. Les savons : mode d action et préparation à partir des triglycérides.

Saponification. Les savons : mode d action et préparation à partir des triglycérides. Sébastien Bourdreux Agrégation de Physique Université Blaise Pascal - Clermont-Ferrand Saponification. Les savons : mode d action et préparation à partir des triglycérides. Novembre 2002 TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

METAL FINISHING HIGH PERFORMANCE CLEANING TECHNOLOGY QUEL EST VOTRE PROBLEME? ECOLOGICAL CLEANING CONCEPT SWISS QUALITY ISO 9001

METAL FINISHING HIGH PERFORMANCE CLEANING TECHNOLOGY QUEL EST VOTRE PROBLEME? ECOLOGICAL CLEANING CONCEPT SWISS QUALITY ISO 9001 CLEANING TECHNOLOGY HIGH PERFORMANCE QUEL EST VOTRE PROBLEME? ISO 9001 CERTIFICAT SQS No. 11443 ISO 14001/ OHSAS 18001 CERTIFICAT SQS No. 30865 SWISS QUALITY ECOLOGICAL CLEANING CONCEPT Quel est votre

Plus en détail

(51) Int Cl.: C11D 1/83 (2006.01) C11D 3/00 (2006.01) C11D 3/02 (2006.01) C11D 3/20 (2006.01) C11D 11/00 (2006.01) C11D 17/00 (2006.

(51) Int Cl.: C11D 1/83 (2006.01) C11D 3/00 (2006.01) C11D 3/02 (2006.01) C11D 3/20 (2006.01) C11D 11/00 (2006.01) C11D 17/00 (2006. (19) (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (11) EP 1 903 096 A1 (43) Date de publication: 26.03.2008 Bulletin 2008/13 (21) Numéro de dépôt: 0736122.7 (1) Int Cl.: C11D 1/83 (2006.01) C11D 3/00 (2006.01) C11D

Plus en détail

Centre de gestion Fonction Publique Territoriale des Hautes-Alpes

Centre de gestion Fonction Publique Territoriale des Hautes-Alpes Centre de gestion Le risque chimique Pôle Organisation et Sécurité au Travail Service Prévention, Conseils 1/ Réglementation Décret n 2003-1254 du 23 décembre 2003 relatif à la prévention du risque chimique.

Plus en détail

SUNAMCO_problemes peinture_fr 04_j_Layout 1 12-10-23 2:30 PM Page 1

SUNAMCO_problemes peinture_fr 04_j_Layout 1 12-10-23 2:30 PM Page 1 SUNAMCO_problemes peinture_fr 04_j_Layout 1 12-10-23 2:30 PM Page 1 Guide de peinture Problèmes, causes et solutions 360, 6e Rue, Daveluyville (Québec) G0Z 1C0 Canada Sans frais : 1 866 815-4080 Téléc.

Plus en détail

A n n e x e I. Traitement des déchets dangereux. Évaporation des solutions aqueuses. Traitement chimique. Remarque

A n n e x e I. Traitement des déchets dangereux. Évaporation des solutions aqueuses. Traitement chimique. Remarque A n n e x e I Traitement des déchets dangereux Remarque Le traitement de déchets dangereux doit être effectué uniquement par du personnel qui possède les connaissances appropriées en chimie et qui a l

Plus en détail

BERGGER Pancro 400 est un film de prise de vue noir et blanc rapide à grain fin. Exposé à 400 ISO il délivre des images de très haute qualité.

BERGGER Pancro 400 est un film de prise de vue noir et blanc rapide à grain fin. Exposé à 400 ISO il délivre des images de très haute qualité. BERGGER Pancro 400 est un film de prise de vue noir et blanc rapide à grain fin. Exposé à 400 ISO il délivre des images de très haute qualité. BERGGER Pancro 400 est composé de deux émulsions à base de

Plus en détail

1. IDENTIFICATION DU PRODUIT CHIMIQUE ET DE LA SOCIÉTÉ

1. IDENTIFICATION DU PRODUIT CHIMIQUE ET DE LA SOCIÉTÉ Numéro de page: 1 of 5 Fiche signalétique TDH toutes-saisons 1. IDENTIFICATION DU PRODUIT CHIMIQUE ET DE LA SOCIÉTÉ Nom de la matière : TDH toutes-saisons Fournisseur : ValPar Boîte postale 3856, Route

Plus en détail

protéger nettoyer soigner Pour la santé de votre peau

protéger nettoyer soigner Pour la santé de votre peau protéger nettoyer soigner Pour la santé de votre peau SOMMAIRE Page 3 QUI SOMMES NOUS Page 4 PROGRAMME DE PROTECTION LIGA PROTECT H LIGA PRO SPEZIALLOTION UV Page 5 PROGRAMME DE PROTECTION SPEZIALLOTION

Plus en détail

Rhéologie des Poudres. Mesure de l écoulement des poudres avec les rhéomètres MCR

Rhéologie des Poudres. Mesure de l écoulement des poudres avec les rhéomètres MCR Rhéologie des Poudres Mesure de l écoulement des poudres avec les rhéomètres MCR Les poudres sont partout et représentent un défi Travailler avec de la poudre peut s avérer difficile, particulièrement

Plus en détail

Techniques et procédés appliqués au démantèlement

Techniques et procédés appliqués au démantèlement Techniques et procédés appliqués au démantèlement Michel TACHON CEA - Marcoule Sommaire 1- Procédés de décontamination 2- Techniques de découpe 3- Téléopération 4- Traitement de déchets 5- exemples Procédés

Plus en détail

F9460PC-F9469PC-F9473PC

F9460PC-F9469PC-F9473PC F9460PC-F9469PC-F9473PC Rubans transferts acryliques Fiche technique Mars, 2011 Dernière version : Octobre 2010 Description du produit Propriétés physiques Les rubans transferts 9460, 9469 et 9473 sont

Plus en détail