Aide à la production de logements sociaux 3 Aide à la production de logements privés à loyers maîtrisés _ 5

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Aide à la production de logements sociaux 3 Aide à la production de logements privés à loyers maîtrisés _ 5"

Transcription

1

2 Sommaire Production de logements Aide à la production de logements sociaux 3 Aide à la production de logements privés à loyers maîtrisés _ 5 Amélioration des conditions de logement Aide à la réhabilitation et à l amélioration de la performance énergétique des logements sociaux _ 6 Adaptabilité des logements sociaux aux personnes handicapées _ 7 Aménagement des espaces de loisirs extérieurs 8 Aide à l'amélioration de l habitat privé _ 9 Aide spécifique aux copropriétés en difficulté dans le cadre de la lutte contre l habitat indigne 10 Aide complémentaire pour l'adaptation au handicap et au grand âge 11 Aide aux travaux d'économie d'énergie 12 APA-Habitat, Aide à l adaptation de l habitat pour les personnes âgées _ 13 Maintien des ménages en difficulté dans leur logement _ 14 Accession Prêt-logement Hauts-de-Seine _ 15 Planification et ingénierie Aide à l élaboration des Programmes locaux de l habitat _ 16 Aide aux communes et aux groupements de communes dans le cadre de la lutte contre l habitat indigne 17 Aide pour la création et l aménagement des aires des gens du voyage 18

3 Cette aide peut être attribuée pour le financement des programmes de construction neuve ou d acquisition-amélioration de logements locatifs sociaux (PLA-i*, PLUS** et PLS***). * PLA-i : prêt locatif aidé d intégration ** PLUS : prêt locatif à usage social *** PLS : prêt locatif social Délibération du 20 décembre 2013 Production de logements Aide à la production de logements sociaux Bénéficiaires : Bailleurs sociaux Dispositif applicable aux opérations bénéficiant d une décision d agrément de l Etat L aide départementale de base prend la forme d une subvention dont le montant est calculé selon la formule suivante : Montant de la subvention = prix de revient retenu x taux indicatif Taux indicatifs Territoires dont le taux SRU est inférieur ou égal à 25% Territoires dont le taux SRU est compris entre 25% et 35% inclus Territoires dont le taux SRU est supérieur à 35% Logements familiaux et autres PLA-i PLUS PLS Logement étudiant PLS ou PLUS par dérogation Structures pour personnes handicapées ou âgées PLS 6% 5% 4% 4% 4% 4% 3% 2% 4% 4% - - 4% 4% 4% Un plafond est appliqué pour la détermination du prix de revient retenu selon la formule suivante : Plafond = valeur plafond au m 2 x surface utile Logements PLA-i - PLUS - PLS / m 2 de surface utile Valeurs plafonds Logements étudiants / m 2 de surface utile Structures pour personnes handicapées ou âgées / m 2 de surface utile Le montant de l aide de base est plafonné au montant de la participation de l Etat. Subvention majorée : Le montant de l aide départementale peut être porté, au maximum et à titre dérogatoire, au montant total des aides de l Etat calculé en application des articles R , R , R et suivants du Code de la construction et de l habitation

4 Aide à la production de logements sociaux Les projets sont appréciés en fonction de leur intérêt économique, social, environnemental et technique et en fonction des priorités du Département en matière d habitat. La liste non exhaustive des critères d appréciation comprend notamment des critères : - de mixité sociale ; - de priorité autres tels que le logement étudiant ; - techniques et qualitatifs, en particulier environnementaux ; - financiers. En contrepartie de l aide départementale, une réservation de logement est demandée pendant 40 ans par tranche de subvention de Le contingent départemental par opération est plafonné à 30% du nombre total de logements. Direction de l Habitat n Service habitat social Contact : Anne-Catherine Despins / /

5 Production de logements Aide à la production de logements privés à loyers maîtrisés Bénéficiaires : Propriétaires bailleurs privés* * Propriétaires bailleurs bénéficiant d une aide de l Anah au titre de la production de logements à loyers maîtrisés. Le Département accorde à tout propriétaire-bailleur bénéficiant d une subvention de l Agence Nationale de l Habitat (Anah) au titre de la production d un logement à loyer maîtrisé une aide complémentaire, déclinée selon le niveau du loyer et les conditions d occupation du logement après travaux. Délibérations du 27 juin 2008 et du 8 juillet 2013 L'aide départementale est égale à : - 20% de la subvention attribuée par la Délégation locale de l Anah (hors primes éventuelles) si le bailleur s est engagé à pratiquer après travaux un loyer de niveau intermédiaire Anah. - 25% de la subvention attribuée par la Délégation locale de l Anah (hors primes éventuelles) si le bailleur s est engagé à pratiquer après travaux un loyer conventionné social Anah. - 30% de la subvention attribuée par la Délégation locale de l Anah (hors primes éventuelles) si le bailleur s est engagé à pratiquer après travaux un loyer conventionné très social Anah ou à maintenir le logement occupé sous le régime de la loi de 1948 après travaux. L attribution de l aide est soumise à l approbation du Département après la notification de la subvention accordée par la Délégation locale de l Anah. Direction de l Habitat n Service habitat privé Contact : Evelyne Tartacède / /

6 Amélioration des conditions de logement Aide à la réhabilitation et à l amélioration de la performance énergétique des logements sociaux Bénéficiaires : Bailleurs sociaux Afin d accompagner la mise en œuvre du Grenelle de l Environnement, le Département attribue en complément de l éco-prêt «logement social» de la Caisse des dépôts et consignations une subvention destinée à l amélioration de la performance énergétique des logements sociaux. Les programmes de travaux pourront néanmoins comporter, outre les travaux d économie d énergie, des travaux complémentaires de réhabilitation précédemment financés au titre de la PALULOS. Des modalités particulières d aides sont appliquées pour les organismes en difficulté. Délibérations du 21 mai 2012 et du 8 juillet 2013 Amélioration de la performance énergétique Le montant de l aide départementale est de par logement pour les réhabilitations permettant à un immeuble de passer d une consommation énergétique étiquetée G, F, E, ou D à une étiquette A ou B. Les opérations doivent bénéficier d un éco-prêt «logement social» accordé par la Caisse des dépôts et consignations à compter de Contreparties de logements Le Département demande une contrepartie d un logement pendant une durée de 15 ans par tranche de d aide. Le contingent départemental est plafonné à 30% du nombre de logements de l opération. Pour les organismes en difficulté, sous protocole CGLLS Pour les organismes en difficulté faisant l objet d une procédure de rétablissement financier auprès de la Caisse de Garantie du Logement Locatif Social (CGLLS), le Département finance les travaux de réhabilitation éligibles au titre de la PALULOS, indépendamment d une intervention en faveur de l amélioration de la performance énergétique des logements et de la mise en place d un éco-prêt. Le montant de l aide départementale est fixé à par logement. L aide est plafonnée à 10% du coût des travaux TTC et n est pas cumulable avec l aide départementale accordée au titre de l amélioration de la performance énergétique. Contreparties de logements Le Département demande une contrepartie d un logement pendant une durée de 15 ans par tranche de d aide. Le contingent départemental est plafonné à 30% du nombre de logements de l opération. Direction de l Habitat n Service habitat social Contact : Anne-Catherine Despins / /

7 Amélioration des conditions de logement Adaptabilité des logements sociaux aux personnes handicapées Bénéficiaires : Bailleurs sociaux Le Département s engage par la Charte «Département Handicap» à prendre les mesures appropriées en vue de l intégration des personnes handicapées sur les plans humain, social et économique. Un des objectifs de la Charte prévoit des actions concernant le domaine du logement. Il s agit d intervenir pour favoriser l adaptation de logements sociaux aux personnes handicapées en attribuant des subventions pour des transformations de logements existants. Délibération du 11 juin 2004 Dans les logements sociaux existants : aide aux bailleurs sociaux qui réalisent des travaux d adaptabilité au handicap. Sont pris en compte d une part les travaux visant à faciliter l accès à l immeuble et aux parties communes, d autre part les travaux d adaptation des logements (parties privatives). Le montant de l aide est égal au tiers du montant des travaux liés à l adaptabilité au handicap et ne peut être supérieur à par logement. Direction de l Habitat n Service habitat social Contact : Anne-Catherine Despins / /

8 Amélioration des conditions de logement Aménagement des espaces de loisirs extérieurs Bénéficiaires : Bailleurs sociaux Cette aide est attribuée aux organismes HLM ayant réhabilité ou entrepris la réhabilitation de leur parc de logement. Délibération du 13 décembre 1991 Le montant de l aide départementale correspond à 35% du montant des travaux plafonné à 534 par logement réhabilité. Les travaux éligibles concernent : - -le traitement des sols pour espaces verts ou minéraux ; - l engazonnement et les plantations ; - l aménagement d aires de jeux pour les enfants ; - les petits cheminements piétonniers ; - les aires de repos. Direction de l Habitat n Service habitat social Contact : Anne-Catherine Despins / /

9 Amélioration des conditions de logement Aide à l amélioration de l habitat privé Bénéficiaires : Propriétaires privés* * Propriétaires privés (personnes physiques ou SCI constituées exclusivement de personnes physiques) occupant ou s engageant à occuper immédiatement le logement à titre de résidence principale après l'achèvement des travaux, ou titulaires d'une offre de prêt signée au titre du Prêt-logement Hauts-de-Seine. Cette aide est destinée au financement de travaux d amélioration engagés par les propriétaires privés sous conditions de ressources dans leur résidence principale. Délibérations du 27 juin 2008 et du 8 juillet 2013 Trois niveaux d intervention sont définis : - une subvention de 75% du montant H.T des travaux subventionnables plafonnés à pour les propriétaires à très faibles revenus ; ce plafond de travaux est porté à en cas d insalubrité du bien. Le propriétaire pourra présenter un dossier par exercice budgétaire. - une subvention de 30% du montant H.T des travaux subventionnables plafonnés à pour les propriétaires modestes et porté à en cas d insalubrité. Ce plafond de dépenses est valable deux ans, dans la limite d un dossier présenté par exercice budgétaire. - une subvention de 25% du montant H.T des travaux subventionnables plafonnés à pour les propriétaires intermédiaires et porté à en cas d insalubrité. Ce plafond de dépenses est valable deux ans, dans la limite d un dossier présenté par exercice budgétaire. Les travaux devront être réalisés en conformité avec l arrêté du 3 mai 2007 relatif aux caractéristiques thermiques et à la performance énergétique des bâtiments existants, le règlement sanitaire départemental et le décret du 30 janvier 2002 relatif aux caractéristiques du logement décent. Le dossier pour lequel la subvention estimée est inférieure à 400 ne sera pas recevable. L aide départementale pourra faire l objet du versement d un acompte à la condition qu il soit supérieur à 500 et que les travaux soient réalisés à hauteur d au moins 50% HT de la dépense subventionnable. Les projets de réhabilitation pourront viser notamment l amélioration de la sécurité et de la santé des occupants, l éradication de l habitat indigne, la mise aux normes de confort ou de décence, la maîtrise des charges. Les travaux de construction ne sont pas recevables à l exception des extensions nécessitées par le handicap d un occupant. Ne sont également pas recevables les travaux d entretien courant du logement, les travaux d embellissement ou de nature somptuaire. Direction de l Habitat n Service habitat privé Contact : Evelyne Tartacède / /

10 Amélioration des conditions de logement Aide spécifique aux copropriétés en difficulté dans le cadre de la lutte contre l habitat indigne Bénéficiaires : Syndicats de copropriétaires* * Cette aide bénéficie aux seuls propriétaires occupants ou bailleurs détenant un ou plusieurs lots à usage d habitation et exclut les propriétaires de lots à usage professionnel ou commercial. L'aide est versée au syndicat de copropriétaires par l intermédiaire de son représentant (syndic élu par l assemblée générale des copropriétaires ou administrateur judiciaire nommé par le tribunal). Le Département accorde une subvention versée au syndicat de copropriétaires équivalent à 20% de la subvention accordée par la Délégation locale de l Agence Nationale de l Habitat (Anah) pour les lots à usage d habitation principale et dans le cadre d'opérations spécifiques visant à l éradication de l'habitat indigne. Délibérations du 27 juin 2008 et du 8 juillet 2013 Copropriétés placées sous Plans de sauvegarde; Copropriétés labellisées en qualité d OPAH «Copropriété dégradée», avec ou sans pathologie lourde, par la Délégation locale de l Anah ; Copropriétés faisant l objet d arrêtés ou de décision suivants : - arrêté d insalubrité, remédiable ou irrémédiable (articles L et suivants du Code de la santé publique), - arrêté de péril ordinaire (articles L et suivants du Code de la construction et de l habitation), - arrêté de mise en état de fonctionnement des équipements communs des immeubles collectifs (articles L et suivants du Code de la construction et de l habitation), - notification de travaux de mise hors d état d accessibilité des peintures au plomb dans les parties communes de la copropriété (article L du Code de la santé publique). Cette aide pourra être mobilisée uniquement à deux reprises par le syndicat des copropriétaires. L attribution de l aide est soumise à l approbation du Département après notification de la subvention accordée par la Délégation locale de l Anah. Direction de l Habitat n Service habitat privé Contact : Evelyne Tartacède / /

11 Amélioration des conditions de logement Aide complémentaire pour l adaptation au handicap et au grand âge Bénéficiaires : Propriétaires privés* * Propriétaires occupants, âgés ou handicapés faisant des travaux d'adaptation liés à leur handicap ou à leur état de santé dans leur résidence principale. Ils doivent répondre aux critères de revenus établis pour la catégorie des propriétaires occupants intermédiaires (soit pour un ménage de deux personnes un revenu fiscal de référence inférieur ou égal à ). Cette aide s'adresse aux propriétaires privés occupant leur logement ou s'engageant à l'occuper immédiatement après achèvement des travaux et éprouvant des difficultés particulières en raison de leur handicap ou de leur état de santé. Cette aide complémentaire est cumulable avec l'aide à l'amélioration de l'habitat et l'aide aux syndicats de copropriétaires dans le cadre de la lutte contre l'habitat indigne. Elle peut aussi être mobilisée seule. Délibérations du 27 juin 2008 et du 8 juillet 2013 Le montant de l aide départementale est calculé sur la base de la dépense subventionnable hors taxe des travaux d'adaptation du logement pris en compte dans la limite d'une dépense plafonnée à HT. Le taux de subvention est de 20%. L aide départementale ne peut être inférieure à 400. Les travaux subventionnables sont les travaux d accessibilité de l immeuble ou du logement en vue de les adapter aux besoins des personnes handicapées ou âgées. Direction de l Habitat n Service habitat privé Contact : Evelyne Tartacède / /

12 Amélioration des conditions de logement Aide aux travaux d économie d énergie Bénéficiaires : Propriétaires privés* * Propriétaires privés : - Les propriétaires occupants bénéficiant d une aide départementale au titre de l amélioration de l habitat privé ; - Les propriétaires privés, bailleurs de logements à loyer maîtrisé (logement conventionné social, logement conventionné très social, logement à loyer intermédiaire, logement sous le régime de la loi de 1948). Le Département accorde une aide spécifique pour la réalisation de travaux d économie d énergie performants. Elle prend la forme d une subvention de 20% du coût de la main d œuvre HT et du coût HT du Diagnostic de Performance Energétique (DPE), dans la limite d une aide plafonnée à par logement. Délibérations du 27 juin 2008 et du 8 juillet 2013 Les travaux d amélioration de l habitat doivent permettre l atteinte de performances énergétiques et thermiques supérieures à la réglementation en vigueur : - pour les logements individuels, obligation d obtenir après travaux l étiquette Energie de catégorie «C», sur la foi du Diagnostic de Performance Energétique (DPE) ; l étiquette «C» correspond à une consommation annuelle d énergie comprise entre 91 et 150 kwh par m 2. - pour les logements en copropriété, obligation, soit d obtenir l étiquette Energie de catégorie «C», soit d atteindre des performances supérieures à celles prévues par la réglementation en vigueur en matière de caractéristiques thermiques et de performance énergétique des bâtiments existants, pour l ensemble des éléments remplacés. Cette aide spécifique est cumulable avec l ensemble des subventions départementales liées à l amélioration de l habitat privé. Elle peut être inférieure à 400. Direction de l Habitat n Service habitat privé Contact : Evelyne Tartacède / /

13 Amélioration des conditions de logement APA-HABITAT Aide à l adaptation de l habitat pour les personnes âgées Bénéficiaires : Particuliers bénéficiaires de l APA à domicile Le Département a voulu permettre aux personnes âgées de pouvoir continuer à vivre à domicile le plus longtemps possible avec un accompagnement et un soutien de qualité. Pour réaliser cet objectif, une action spécifique est développée pour adapter le logement à la perte d autonomie de la personne âgée. Il s agit de proposer une aide technique gratuite (visite-conseil d un ergothérapeute et d un technicien bâtiment) et d attribuer une subvention sans conditions de ressources aux personnes âgées bénéficiaires de l APA depuis le 29 mars Délibération du 20 juin 2005 Toute personne bénéficiaire de l APA à domicile, qu elle soit propriétaire ou locataire, sans conditions de ressources étant cependant précisé que l accord préalable du propriétaire est nécessaire lorsqu il s agit d une intervention dans le cadre d un bail. Cette subvention est plafonnée à Direction de l Habitat n Service habitat privé Contact : Evelyne Tartacède / /

14 Amélioration des conditions de logement Maintien des ménages en difficulté dans leur logement Dans le cadre du Plan départemental d action pour le logement des personnes défavorisées Bénéficiaires : Particuliers L intervention du Département s inscrit dans le cadre du Plan Départemental d action pour le logement des personnes défavorisées (PDALPD). Le plan précise les catégories de ménages prioritaires pour l accès ou le maintien au logement. Le Conseil général a instauré un règlement précisant les subventions qu il apporte pour favoriser le maintien des ménages en difficulté dans leur logement en raison d un handicap ou d un état de santé invalidant. Délibération du 17 juin 1994 Pour les locataires handicapés Une subvention est accordée pour les locataires handicapés souhaitant effectuer, avec l accord de leur propriétaire, des travaux d adaptation. D un montant plafonné à (valeur 2014), elle peut couvrir 30% du coût des travaux. L attribution de l aide est conditionnée par le respect du plafond de ressources en application du règlement départemental. Les demandes de subvention sont instruites par le Pact Paris-Hauts-de-Seine. Cette instruction comprend également l intervention d un technicien et la recherche d aides complémentaires à celle apportée par le Département. Contact : Pact Paris-Hauts-de-Seine /

15 Accession Prêt-logement Hauts-de-Seine Bénéficiaires : Propriétaires privés Afin de favoriser l accession à la propriété, le Département a mis en place un prêt-logement à 0 % cumulable à celui de l Etat. Le Département prend à sa charge la bonification d intérêts versée aux banques avec lesquelles une convention est signée. Son montant varie en fonction de la taille du ménage et de la nature du bien acquis (logement neuf ou logement social) et peut atteindre Délibération du 30 mars 2012 Pour pouvoir bénéficier du Prêt-logement Hauts-de-Seine pour l acquisition de sa résidence principale (logement neuf ou logement social) dans les Hauts-de-Seine quatre conditions sont à réunir : 1) être résident dans les Hauts-de-Seine (excepté pour les agents du Conseil général des Hauts-de-Seine) 2) accéder à la propriété pour la première fois ou ne pas avoir été propriétaire au cours des deux dernières années de sa résidence principale 3) avoir un niveau de ressources correspondant à certains plafonds de revenus 4) bénéficier d un Prêt à taux zéro de l Etat Sont concernés : les locataires du parc social dans les Hauts-de-Seine les ménages composés d au moins un enfant né ou à naître les ménages dont une personne souffre d un handicap les agents du Conseil général des Hauts-de-Seine titulaires en position d activité, contractuels ou stagiaires avec une ancienneté d au moins 1 an dans la collectivité Direction de l Habitat Contact : Eve Ognango / /

16 Planification et ingénierie Aide à l élaboration des Programmes locaux de l habitat Bénéficiaires : EPCI (établissements publics de coopération intercommunale) Le financement des Etablissements publics de coopération intercommunale (EPCI) engagés dans l élaboration d un Programme local de l habitat permet d échanger en amont sur les enjeux et les objectifs, et positionne le Département comme un interlocuteur privilégié dans ce domaine. Le Programme local de l habitat définit, pour une durée au moins égale à 6 ans, les objectifs et les principes d une politique visant à répondre aux besoins en logements et en hébergement, à favoriser le renouvellement urbain et la mixité sociale et à améliorer l accessibilité du cadre bâti aux personnes handicapées en assurant entre les communes et entre les quartiers d une même commune une répartition équilibrée et diversifiée de l offre de logements. Délibération du 25 mars 2005 Conditions d égibilité et participation du Département Les collectivités éligibles sont les EPCI s engageant dans une démarche d élaboration d un PLH. L assiette de la subvention correspond au coût d étude d élaboration des PLH. Le taux de financement est fixé à 20 % du montant TTC du coût de l étude d élaboration du PLH, plafonnée à de subvention. Direction de l Habitat n Etudes et Prospective Contact : Laurent Josse / /

17 Planification et ingénierie Aide aux communes et groupements de communes dans la cadre de la lutte contre l habitat indigne Programme d Intérêt général (PIG) «MOUS Insalubrité» Bénéficiaires : communes et groupements de communes L'amélioration de l habitat, notamment pour les plus démunis qui vivent dans des logements ou des locaux d hébergement présentant un état de dégradation tel qu il porte atteinte à leur santé, fait partie des priorités de la politique de l habitat du Département. La réalisation de cet objectif nécessite la mise en place par la commune concernée, en partenariat avec l Etat, d une équipe spécifique de Maîtrise d œuvre Urbaine et Sociale insalubrité. Celle-ci a pour mission, outre le repérage, de faciliter le traitement de l insalubrité, en aidant et en accompagnant les propriétaires, occupants ou bailleurs, dans la réalisation des travaux de sortie d insalubrité, notamment pour la recherche de solutions d hébergement ou de relogement, ainsi que le suivi et l accompagnement social des occupants. Délibération du 24 octobre 2003 Conditions d égibilité et participation du Département Les collectivités éligibles sont les communes qui mettent en œuvre, en partenariat avec l Etat, un PIG «MOUS Insalubrité». Le montant de l aide départementale est fixé à 30% du montant du PIG «MOUS Insalubrité» avec un plafond de par logement, soit une aide maximum de 570 par logement. Pour chaque PIG «MOUS Insalubrité», les subventions annuelles sont calculées en fonction des objectifs définis, au prorata du nombre de logements, dans la limite du montant global prévu pour l ensemble de l opération et sous réserve que l Etat poursuive son engagement financier et partenarial. Au début de chaque tranche un versement de 50% de la subvention accordée pour l année sera effectué, le solde de 50% sera versé au vu du bilan annuel d opération. Direction de l Habitat n Service habitat privé Contact : Evelyne Tartacède / /

18 Aide pour la création et l aménagement des aires des gens du voyage En application de la Loi du 5 juillet 2000 «relative à l accueil et l habitat des gens du voyage», le schéma départemental d accueil et d habitat des gens du voyage des Hauts-de- Seine, fruit d un travail conduit par l Etat et le Département avec les collectivités territoriales et les associations représentatives des gens du voyage, prévoit la création de places d accueil. Au vu des difficultés liées à la mobilisation des terrains, la révision des documents d urbanisme ou la recherche de cofinancements, le Département participera au financement des coûts d investissement relatifs à l acquisition des terrains, à la maîtrise d œuvre, aux études techniques liées à la réalisation ou à la réhabilitation des aires, à la viabilisation, aux travaux de Délibération du 24 mars 2005 Bénéficiaires : communes, EPCI et groupements de communes Les communes, établissements publics de coopération intercommunale (E.P.C.I.) ou groupements de communes constitués, personnes morales de droit public, s engageant dans la création ou l aménagement d aires d accueil pour les gens du voyage sont éligibles à l aide départementale. L aide départementale d investissement est de 10% du montant des travaux d investissement éligibles, plafonnée à 1525 par place de stationnement en cas de création d une aire nouvelle et à 914 par place de stationnement dans le cas de réhabilitation d une aire existante. Direction de l Habitat n Service habitat social Contact : Anne-Catherine Despins / /

19 Conseil général des Hauts-de-Seine Direction générale des services Direction de l habitat 61, rue Salvador-Allende Nanterre cedex Janvier 2014

20 2-16, bd Soufflot Nanterre cedex - tél. :

Aide à la production de logements sociaux en vue de favoriser la mixité sociale

Aide à la production de logements sociaux en vue de favoriser la mixité sociale Sommaire Aide à la production de logements sociaux en vue de favoriser la mixité sociale _ 3 Aide en faveur de la réhabilitation énergétique des logements sociaux 5 Aide pour l adaptabilité des logements

Plus en détail

HABITAT. Direction de l Habitat, de l urbanisme et de l aménagement urbain Direction de l Information

HABITAT. Direction de l Habitat, de l urbanisme et de l aménagement urbain Direction de l Information HABITAT Direction de l Habitat, de l urbanisme et de l aménagement urbain Direction de l Information regionpaca.fr Fiche 1 Soutien régional aux dispositifs programmés de réhabilitation du parc privé Depuis

Plus en détail

ANNEXES. Dispositif de subventions des collectivités locales

ANNEXES. Dispositif de subventions des collectivités locales 1 N interne : 7984 Conseil du lundi 26 février 2001 à 18 h 00 N définitif : 2001-6306 ANNEXES Dispositif de subventions des collectivités locales I - OBJECTIF DES SUBVENTIONS 1 - AIDES VISANT LE MAINTIEN

Plus en détail

Une OPAH pour réhabiliter les logements privés anciens de l agglomération de Reims

Une OPAH pour réhabiliter les logements privés anciens de l agglomération de Reims Communiqué Lundi 7 décembre 2015 Une OPAH pour réhabiliter les logements privés anciens de l agglomération de Reims Communiqué COMMUNIQUE Pour la 1 re fois, une OPAH pour l ensemble des 16 communes de

Plus en détail

PRINCIPALES MISSIONS OPÉRATIONNELLES HABITAT

PRINCIPALES MISSIONS OPÉRATIONNELLES HABITAT Les missions de la Direction de l Habitat La Direction de l Habitat (2 services ; 9 personnes) est chargée d organiser et de mettre en œuvre la politique locale de l habitat sur le territoire de Brest

Plus en détail

DIRECTIVE. 5 février 2015 9 mars 2015 oui

DIRECTIVE. 5 février 2015 9 mars 2015 oui DIRECTIVE PERSONNES MORALES REHABILITATION DE LOGEMENTS LOCATIFS SOCIAUX Réhabilitation de logements locatifs sociaux (hors logements pour étudiants) et structures collectives Personnes morales Réhabilitation

Plus en détail

Principales missions opérationnelles : Logement social

Principales missions opérationnelles : Logement social LOGEMENT SOCIAL - Nombre d offices communautaires d HLM ou OPAC gérés : aucun - Autres organismes gestionnaires de logements sociaux : 2 Offices publics de l Habitat (Département de Loire-Atlantique et

Plus en détail

REGLEMENT D ATTRIBUTION DES SUBVENTIONS EN FAVEUR DU DEVELOPPEMENT DU LOGEMENT SOCIAL ET DE L AMELIORATION DU PARC IMMOBILIER BATI SOMMAIRE

REGLEMENT D ATTRIBUTION DES SUBVENTIONS EN FAVEUR DU DEVELOPPEMENT DU LOGEMENT SOCIAL ET DE L AMELIORATION DU PARC IMMOBILIER BATI SOMMAIRE REGLEMENT D ATTRIBUTION DES SUBVENTIONS EN FAVEUR DU DEVELOPPEMENT DU LOGEMENT SOCIAL ET DE L AMELIORATION DU PARC IMMOBILIER BATI SOMMAIRE PREAMBULE P 2 DEVELOPPEMENT DU LOGEMENT SOCIAL P 3 Construction

Plus en détail

REGLEMENT D INTERVENTION DE L AGGLOMERATION COTE BASQUE- ADOUR RELATIF AU LOGEMENT AIDE VOLET LOGEMENT PARC PRIVÉ

REGLEMENT D INTERVENTION DE L AGGLOMERATION COTE BASQUE- ADOUR RELATIF AU LOGEMENT AIDE VOLET LOGEMENT PARC PRIVÉ 15 avenue Foch _ CS 88507 64185 BAYONNE CEDEX 05 59 44 72 72 REGLEMENT D INTERVENTION DE L AGGLOMERATION COTE BASQUE- ADOUR RELATIF AU LOGEMENT AIDE VOLET LOGEMENT PARC PRIVÉ MARS 2011 Objectif 1 Le soutien

Plus en détail

Interventions du Grand Lyon en faveur de la rénovation énergétique du parc privé Compte-rendu d entretien

Interventions du Grand Lyon en faveur de la rénovation énergétique du parc privé Compte-rendu d entretien Interventions du Grand Lyon en faveur de la rénovation énergétique du parc privé Compte-rendu d entretien CONTACT / VÉRONIQUE GUILLAUMIN : 0 44 77 39 55 OU 06 37 55 09 98 24 avril 203 L amélioration du

Plus en détail

LA POLITIQUE DU LOGEMENT ET DE L HABITAT. DE LA CAF-Réunion. 1- NOV 2012 - N. de Bollivier

LA POLITIQUE DU LOGEMENT ET DE L HABITAT. DE LA CAF-Réunion. 1- NOV 2012 - N. de Bollivier LA POLITIQUE DU LOGEMENT ET DE L HABITAT DE LA CAF-Réunion 1- NOV 2012 - N. de Bollivier Le logement et l habitat : une mission dans laquelle la CAF-R investit légitimement les conditions de logement et

Plus en détail

Conseil de Surveillance du 23 février 2012

Conseil de Surveillance du 23 février 2012 PRETS ACCESSION ARTICLES R. 313-19-1 II ET R. 313-20-1 II DU CCH ----------------------- En application de l article R. 313-12 du code de la construction et de l habitation, l UESL peut déterminer par

Plus en détail

NOUVEAU REGLEMENT D INTERVENTION DE NIMES METROPOLE EN MATIERE D ACCESSION SOCIALE A LA PROPRIETE

NOUVEAU REGLEMENT D INTERVENTION DE NIMES METROPOLE EN MATIERE D ACCESSION SOCIALE A LA PROPRIETE NOUVEAU REGLEMENT D INTERVENTION DE NIMES METROPOLE EN MATIERE D ACCESSION SOCIALE A LA PROPRIETE Approuvé par délibération du 15 juillet 2013 Préambule Le soutien aux opérations d accession sociale à

Plus en détail

«Ma première pierre» DE PRESENTATION DOSSIER 8 JANVIER 2013

«Ma première pierre» DE PRESENTATION DOSSIER 8 JANVIER 2013 DOSSIER DE PRESENTATION 8 JANVIER 2013 «Ma première pierre» Reconduction et actualisation en 2013 du dispositif d aide aux primo-accédants modestes, acquéreurs d un logement neuf ou ancien avec travaux,

Plus en détail

Communauté d agglomération de Caen la mer Programme Local de l Habitat 2010-2015

Communauté d agglomération de Caen la mer Programme Local de l Habitat 2010-2015 Communauté d agglomération de Caen la mer Programme Local de l Habitat 2010-2015 Règlement précisant le champ d application, les modalités de calcul et les conditions de versements des aides financières

Plus en détail

HABITAT INTERVENTION DE FRANÇOIS-XAVIER FABRE CHEF DU SERVICE AMÉNAGEMENT

HABITAT INTERVENTION DE FRANÇOIS-XAVIER FABRE CHEF DU SERVICE AMÉNAGEMENT HABITAT INTERVENTION DE FRANÇOIS-XAVIER FABRE CHEF DU SERVICE AMÉNAGEMENT Direction Départementale des Territoires de la Lozère, 04 avenue de la gare BP132, 48005 Mende cedex Tel : 04.66.49.41.00 Télécopie

Plus en détail

De la nécessité de produire du logement locatif social en Haute- Savoie...

De la nécessité de produire du logement locatif social en Haute- Savoie... De la nécessité de produire du logement locatif social en Haute- Savoie... Les pros de l'aménagement "Construction de logements : regards croisés d'acteurs" Mardi 28 avril 2015 SOMMAIRE Constat et enjeux

Plus en détail

LES AIDES LOCALES. Collectivité Nature Bénéficiaires Montant Conditions AIDES A L ACCESSION A LA PROPRIETE

LES AIDES LOCALES. Collectivité Nature Bénéficiaires Montant Conditions AIDES A L ACCESSION A LA PROPRIETE LES AIDES LOCALES Collectivité Nature Bénéficiaires Montant Conditions AIDES A L ACCESSION A LA PROPRIETE Région Poitou- Charentes Aide directe pour la construction ou l achat d un logement neuf à énergie

Plus en détail

OPERATION DE RESTAURATION IMMOBILIERE COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU GRAND RODEZ

OPERATION DE RESTAURATION IMMOBILIERE COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU GRAND RODEZ OPERATION DE RESTAURATION IMMOBILIERE COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU GRAND RODEZ Table des matières Préambule... 3 L Opération Programmée d Amélioration de l Habitat et de Renouvellement Urbain du centre

Plus en détail

Rénovation de l'ancien : tout savoir sur les subventions mobilisables pour financer les travaux d'amélioration des logements

Rénovation de l'ancien : tout savoir sur les subventions mobilisables pour financer les travaux d'amélioration des logements Rénovation de l'ancien : tout savoir sur les subventions mobilisables pour financer les travaux d'amélioration des logements Conférence : Salon de l immobilier avril 2014 1. Présentation de l intervenant

Plus en détail

HABITER MIEUX DANS LE GRAND NANCY juin 2011 - juin 2014

HABITER MIEUX DANS LE GRAND NANCY juin 2011 - juin 2014 Programme d Intérêt Général HABITER MIEUX DANS LE GRAND NANCY juin 2011 - juin 2014 Salle des fêtes - 7, rue de Parme - Vandoeuvre-lès-Nancy Mercredi 29 février 2012-20h Sommaire Qu est-ce que le Programme

Plus en détail

ARTICLE 1 DÉFINITION DU GÎTE DE GROUPE D

ARTICLE 1 DÉFINITION DU GÎTE DE GROUPE D Applicable le 1 er janvier 2013 En vue de développer la capacité et la qualité de l'hébergement touristique sur le territoire haut-marnais, le conseil général apporte son soutien financier aux maîtres

Plus en détail

Le logement social. Définition, financement, programmes. Journée Association commissaires Enquêteurs du 20 mai 2015

Le logement social. Définition, financement, programmes. Journée Association commissaires Enquêteurs du 20 mai 2015 Le logement social Définition, financement, programmes Journée Association commissaires Enquêteurs du 20 mai 2015 Il était une fois le logement social L histoire du logement social : évolution économique,

Plus en détail

Pour être éligible à l aide du Département, le projet de maison de santé pluridisciplinaire doit répondre aux critères cumulatifs suivants :

Pour être éligible à l aide du Département, le projet de maison de santé pluridisciplinaire doit répondre aux critères cumulatifs suivants : PROGRAMME D AIDE A LA CREATION DE MAISONS DE SANTE PLURIDISCIPLINAIRES REGLEMENT D INTERVENTION a) Objectif Assurer le maintien des services médicaux nécessaires à la satisfaction des besoins de soins

Plus en détail

Rénovation de l'ancien : tout savoir sur les subventions mobilisables pour financer les travaux d'amélioration des logements

Rénovation de l'ancien : tout savoir sur les subventions mobilisables pour financer les travaux d'amélioration des logements Rénovation de l'ancien : tout savoir sur les subventions mobilisables pour financer les travaux d'amélioration des logements Réunion de présentation Adile BENZEKRI, chargé d opérations au CDAH-PACT 1.

Plus en détail

Cerema, jeudi 26 mars 2015

Cerema, jeudi 26 mars 2015 Stratégie et mobilisation des outils de politiques foncières pour la production de logement Cerema, jeudi 26 mars 2015 Des outils pour peser sur les charges foncières Direction Habitat et Dynamique Urbaine

Plus en détail

Les mesures pour relancer la construction de logements

Les mesures pour relancer la construction de logements Les mesures pour relancer la construction de logements Avril 2015 Le logement est devenu, pour la plupart des Français, cher et difficilement accessible. Le secteur de la construction traverse une grave

Plus en détail

HABITAT ET CADRE DE VIE

HABITAT ET CADRE DE VIE HABITAT ET CADRE DE VIE Dans le cadre de sa politique d'action sociale résolument axée vers la prévention et en faveur de la préservation de l'autonomie des retraités, l'assurance retraite apporte son

Plus en détail

Le rôle de l opérateur

Le rôle de l opérateur Le rôle de l opérateur L opérateur URBANIS accompagne les collectivités depuis 35 ans pour leurs opérations d amélioration de l habitat et de requalification de quartiers anciens Programmes territorialisés

Plus en détail

Propriétaires occupants rénovez, on vous aide!

Propriétaires occupants rénovez, on vous aide! Propriétaires occupants rénovez, on vous aide! ous êtes propriétaire occupant et vous souhaitez réaliser des Vtravaux de réhabilitation de votre logement? Sous réserve de remplir certaines conditions,

Plus en détail

Les aides à l amélioration et à l adaptation de l habitat

Les aides à l amélioration et à l adaptation de l habitat Tous droits réservés : Klubgraphik Les aides à l amélioration et à l adaptation de l habitat Propriétaire occupant, Locataire du parc privé, Propriétaire bailleur, Copropriétaire, Propriétaire d un logement

Plus en détail

Communauté d agglomération de Caen la mer

Communauté d agglomération de Caen la mer Communauté d agglomération de Caen la mer Règlement transitoire précisant le champ d application, les modalités de calcul et les conditions de versements des aides financières à la construction de logements

Plus en détail

Plan de rénovation énergétique de l habitat. Plan de Rénovation Energétique de l Habitat. Le lancement de la phase opérationnelle dans le Cantal

Plan de rénovation énergétique de l habitat. Plan de Rénovation Energétique de l Habitat. Le lancement de la phase opérationnelle dans le Cantal Plan de rénovation énergétique de l habitat Plan de Rénovation Energétique de l Habitat Le lancement de la phase opérationnelle dans le Cantal DOSSIER DE PRESSE Aurillac, le 18 octobre 2013 CONTACTS DE

Plus en détail

Les aides pour les sociétés civiles immobilières

Les aides pour les sociétés civiles immobilières Comprendre TRAVAUX DE RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE Les aides pour les sociétés civiles immobilières Des conditions d attribution spécifiques Des aides financières existent pour soutenir les particuliers qui

Plus en détail

Les fiches pratiques de l ADIL du Finistère

Les fiches pratiques de l ADIL du Finistère Les fiches pratiques de l ADIL du Finistère LES AIDES LOCALES A L ACCESSION A LA PROPRIETE DANS LE FINISTERE Les collectivités locales ont la possibilité de mettre en place une politique locale d aide

Plus en détail

Rénover, Améliorer et Adapter votre logement

Rénover, Améliorer et Adapter votre logement Propriétaires occupants? Propriétaires bailleurs? Rénover, Améliorer et Adapter votre logement avec le PIG de la Communauté d Agglomération Réunion publique Lundi 17 Novembre 2014 Sommaire 1. Présentation

Plus en détail

JORF n 0081 du 4 avril 2012. Texte n 58

JORF n 0081 du 4 avril 2012. Texte n 58 Le 18 juin 2013 JORF n 0081 du 4 avril 2012 Texte n 58 DECRET Décret n 2012-447 du 2 avril 2012 relatif au règlement des aides du fonds d aide à la rénovation thermique des logements privés (FART) NOR:

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D ATTRIBUTION DES AIDES AUX TRAVAUX DANS LE CADRE DE l OPAH 2012-2015 (modification n 1 approuvée le 09-07-13)

CONDITIONS GENERALES D ATTRIBUTION DES AIDES AUX TRAVAUX DANS LE CADRE DE l OPAH 2012-2015 (modification n 1 approuvée le 09-07-13) CONDITIONS GENERALES D ATTRIBUTION DES AIDES AUX TRAVAUX DANS LE CADRE DE l OPAH 2012-2015 (modification n 1 approuvée le 09-07-13) Règlement d intervention En novembre 2012, la CORA a lancé sur son territoire,

Plus en détail

AXE 3 AMELIORER FICHE THEMATIQUE 3-4 : LA COMPETITIVITE DES PME L IMMOBILIER LOCATIF PUBLIC. Version adoptée au CPR du 07/12/15 1

AXE 3 AMELIORER FICHE THEMATIQUE 3-4 : LA COMPETITIVITE DES PME L IMMOBILIER LOCATIF PUBLIC. Version adoptée au CPR du 07/12/15 1 AXE 3 AMELIORER LA COMPETITIVITE DES PME FICHE THEMATIQUE 3-4 : L IMMOBILIER LOCATIF PUBLIC Version adoptée au CPR du 07/12/15 1 PRIORITE D INVESTISSEMENT N 3d : Soutien à la capacité des PME à participer

Plus en détail

OPAH-RU DU CENTRE ANCIEN DE NARBONNE 2014 2019 DOSSIER INFORMATION PROPRIETAIRES BAILLEURS

OPAH-RU DU CENTRE ANCIEN DE NARBONNE 2014 2019 DOSSIER INFORMATION PROPRIETAIRES BAILLEURS 2014 2019 DOSSIER INFORMATION PROPRIETAIRES BAILLEURS CONDITIONS D'OBTENTION DES AIDES DE L'OPAH-RU POUR LES PROPRIÉTAIRES BAILLEURS Deux conditions cumulatives : 1. Des conditions liées à l'état initial

Plus en détail

AFG. Mercredi 20 mars 2013

AFG. Mercredi 20 mars 2013 AFG Mercredi 20 mars 2013 1 Un budget d intervention renforcé 2 Le budget d intervention 2013 Une augmentation significative du budget de l Anah qui témoigne de la nouvelle priorité accordée par l Etat

Plus en détail

PROJET DE LOI. relatif à la mobilisation du foncier public en faveur du logement et au renforcement des obligations de production de logement social

PROJET DE LOI. relatif à la mobilisation du foncier public en faveur du logement et au renforcement des obligations de production de logement social RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l égalité des territoires et du logement PROJET DE LOI relatif à la mobilisation du foncier public en faveur du logement et au renforcement des obligations de production

Plus en détail

Séminaire ARS relatif à la lutte contre l'habitat Indigne

Séminaire ARS relatif à la lutte contre l'habitat Indigne Séminaire ARS relatif à la lutte contre l'habitat Indigne 3 6 décembre 2012 Espace Tamarun La Saline-Les-Bains Les aides de l'agence nationale de l habitat - ANAH Direction de l'environnement, de l'aménagement

Plus en détail

Mai 2008 Tableau de bord des 100 mesures et des 13 axes d engagements pour le Chantier National Prioritaire 2008-2012

Mai 2008 Tableau de bord des 100 mesures et des 13 axes d engagements pour le Chantier National Prioritaire 2008-2012 Mai Tableau de bord des 100 mesures et des 13 axes d pour le Chantier National Prioritaire -2012 Note méthodologique : Le tableau comparatif constitue l outil de suivi du collectif des 30 associations

Plus en détail

Politique d attribution des logements d Immobilière Podeliha

Politique d attribution des logements d Immobilière Podeliha Politique d attribution des logements d Immobilière Podeliha Préambule Conformément à l article R 441-9 du Code de Construction et de l Habitation, le Conseil d administration d IMMOBILIERE PODELIHA définit

Plus en détail

Agenda Hlm 2015-2018

Agenda Hlm 2015-2018 Agenda Hlm 2015-2018 25 septembre 2014 Entre l État, Et L Union sociale pour l habitat (USH) représentée par : Jean-Louis DUMONT, Président Les fédérations représentées par : Christian BAFFY, Président

Plus en détail

«HABITER MIEUX» en VALLEE DE CHAMONIX- MONT-BLANC

«HABITER MIEUX» en VALLEE DE CHAMONIX- MONT-BLANC «HABITER MIEUX» en VALLEE DE CHAMONIX- MONT-BLANC Présentation du territoire 4 communes Vallée vulnérable: au changement climatique aux épisodes de dégradation de la qualité de l air «Habiter Mieux» Champs

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA VALLEE DE SAINT-AMARIN PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT

COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA VALLEE DE SAINT-AMARIN PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA VALLEE DE SAINT-AMARIN PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT Syndicat mixte du Pays Thur Doller Schéma régional climat air énergie 4 décembre 2013 1 CALENDRIER 2003 : lancement d un

Plus en détail

Aide au développement du parc locatif privé conventionné dans les opérations programmées d amélioration de l habitat (OPAH)

Aide au développement du parc locatif privé conventionné dans les opérations programmées d amélioration de l habitat (OPAH) 4 Aide au développement du parc locatif privé conventionné dans les opérations programmées d amélioration de l habitat (OPAH) Les logements aidés seront de type conventionné. Cette mention permet de préciser

Plus en détail

PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS. Le présent projet a pour objet de vous soumettre les conditions de cette réalisation.

PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS. Le présent projet a pour objet de vous soumettre les conditions de cette réalisation. Direction du Logement et de l Habitat 2011 DLH 222 Réalisation par Paris Habitat OPH d un programme de construction neuve de 32 logements PLUS, 6 logements PLAI, 22 logements PLS 102-104-108, rue Castagnary

Plus en détail

Convention Type de délégation de compétence de six ans en application de l article L. 301-5-1 du code de la construction et de l habitation La présente convention est établie entre la Communauté (ou le

Plus en détail

Programme Local de l Habitat 2015-2020. Une politique ambitieuse dans un contexte difficile

Programme Local de l Habitat 2015-2020. Une politique ambitieuse dans un contexte difficile Programme Local de l Habitat 2015-2020 Une politique ambitieuse dans un contexte difficile 1 Qu est ce qu un P.L.H.? Le Programme Local de l Habitat (P.L.H.) est un document d orientation et de planification

Plus en détail

Programme Habiter mieux. Bâtir Eco / BTP 77. 28 novembre 2012

Programme Habiter mieux. Bâtir Eco / BTP 77. 28 novembre 2012 Bâtir Eco / BTP 77 28 novembre 2012 L'Agence nationale de l'habitat (Anah) Établissement public de l État Met en œuvre la politique nationale de développement et d'amélioration du parc de logements privés

Plus en détail

Demande de subvention

Demande de subvention Direction Générale Développement Direction équilibre territorial Service habitat Demande de subvention Aide départementale à l amélioration de l habitat privé «Développement d une offre de logements locatifs

Plus en détail

Programme Local de l Habitat 2014-2020. Communauté d Agglomération du Grand Angoulême Tome 2 Orientations stratégiques

Programme Local de l Habitat 2014-2020. Communauté d Agglomération du Grand Angoulême Tome 2 Orientations stratégiques Programme Local de l Habitat 2014-2020 Communauté d Agglomération du Grand Angoulême Tome 2 Orientations stratégiques 1 La phase d orientations stratégiques Une ligne directrice pour 2014-2020 avec pour

Plus en détail

Prêt social de locationaccession

Prêt social de locationaccession CIFP 21 juin 2012 Prêt social de locationaccession (PSLA) Les avantages fiscaux : TVA et TFPB Isabelle.leyrat-mignard@developpement-durable.gouv.fr Chargée de mission fiscalité du logement Direction de

Plus en détail

ACCUEIL ET HEBERGEMENT DANS LA LOIRE

ACCUEIL ET HEBERGEMENT DANS LA LOIRE NATURE DES OPERATIONS FINANCEES Préalable : - Les projets doivent intégrer les préoccupations environnementales en matière de développement durable et de maîtrise de l énergie (bonification pour l obtention

Plus en détail

Dossier de Candidature

Dossier de Candidature Dossier de Candidature BORDEAUX QUARTIER ST MICHEL 49 rue Carpenteyre PRESENTATION DU PROJET Préambule L opération du 49 rue Carpenteyre constitue un des éléments du programme développé sur cet ilot «Carpenteyre»,

Plus en détail

Deux acteurs complémentaires s engagent pour favoriser l accès à la propriété des locataires HLM, en Ile de France

Deux acteurs complémentaires s engagent pour favoriser l accès à la propriété des locataires HLM, en Ile de France Février 2013 Dossier de presse Deux acteurs complémentaires s engagent pour favoriser l accès à la propriété des locataires HLM, en Ile de France Sommaire : Communiqué de presse Favoriser l accession à

Plus en détail

Logements adaptés. Signature des conventions opérationnelles le lundi 8 avril 2013 à 10h15 Toulon

Logements adaptés. Signature des conventions opérationnelles le lundi 8 avril 2013 à 10h15 Toulon Logements adaptés Signature des conventions opérationnelles le lundi 8 avril 2013 à 10h15 Toulon Communiqué de synthèse Adapter le logement au vieillissement et au handicap, une démarche innovante pilotée

Plus en détail

CONTRAT D APPUI A LA PERFORMANCE TOURISME - TOURISME FLUVIAL -

CONTRAT D APPUI A LA PERFORMANCE TOURISME - TOURISME FLUVIAL - CONTRAT D APPUI A LA PERFORMANCE TOURISME - TOURISME FLUVIAL - OBJECTIFS Dans un contexte de concurrence et de concentration des opérateurs, les PME doivent s adapter et renouveler leur offre de service

Plus en détail

Réunion publique - 14 novembre 2012 - Volvic

Réunion publique - 14 novembre 2012 - Volvic Programme communautaire en faveur de l habitat 2012-20152015 Réunion publique - 14 novembre 2012 - Volvic Contexte Un programme dans la lignée des opérations précédentes : - Opération Programmée d Amélioration

Plus en détail

Aides pour restaurer les parties communes des immeubles en copropriété. Aides pour restaurer un logement locatif

Aides pour restaurer les parties communes des immeubles en copropriété. Aides pour restaurer un logement locatif DISPOSITIONS PRATIQUES OPAH COPROPRIETE RENNES Dans le cadre de l Opération programmée d amélioration de l habitat engagée par la Ville de Rennes sur le centre depuis mars 2007, pour une durée de cinq

Plus en détail

Boigny sur Bionne. Bou. Chanteau. Chécy. Combleux. Fleury les Aubrais. Ingré. Mardié. Marigny les Usages. Olivet. Orléans. Ormes.

Boigny sur Bionne. Bou. Chanteau. Chécy. Combleux. Fleury les Aubrais. Ingré. Mardié. Marigny les Usages. Olivet. Orléans. Ormes. Boigny sur Bionne Bou Chanteau Chécy Combleux Fleury les Aubrais Ingré La Chapelle Saint Mesmin Mardié Marigny les Usages Olivet Orléans Ormes Saint Cyr en Val Saint Denis en Val Saint Jean le Blanc Saint

Plus en détail

Gemmeo Commerce SCPI À CAPITAL VARIABLE. L immobilier de commerce français en portefeuille.

Gemmeo Commerce SCPI À CAPITAL VARIABLE. L immobilier de commerce français en portefeuille. Gemmeo Commerce SCPI À CAPITAL VARIABLE L immobilier de commerce français en portefeuille. AVERTISSEMENT Facteurs de risques Avant d investir dans une société civile de placement immobilier (ci-après,

Plus en détail

SOMMAIRE. Communiqué de presse P. 2. Introduction P. 3. Principes de fonctionnement du pass-foncier P. 4 et 5. Organisation du pass-foncier. P.

SOMMAIRE. Communiqué de presse P. 2. Introduction P. 3. Principes de fonctionnement du pass-foncier P. 4 et 5. Organisation du pass-foncier. P. SOMMAIRE Communiqué de presse P. 2 Introduction P. 3 Principes de fonctionnement du pass-foncier P. 4 et 5 Organisation du pass-foncier. P. 6 Annexes. P. 7 à 19 Accession Sociale Pass -Foncier Page 1 COMMUNIQUE

Plus en détail

Délégation de compétence d attribution des aides publiques au logement. Programme d actions de l habitat privé 2015 Avenant n 1

Délégation de compétence d attribution des aides publiques au logement. Programme d actions de l habitat privé 2015 Avenant n 1 Délégation de compétence d attribution des aides publiques au logement Programme d actions de l habitat privé 2015 Avenant n 1 Validé par la CLAH du 23 février 2016 Publié au recueil des actes administratifs

Plus en détail

Foncier, logements abordables et stratégie de développement économique dans le Grand Genève Français

Foncier, logements abordables et stratégie de développement économique dans le Grand Genève Français Foncier, logements abordables et stratégie de développement économique dans le Grand Genève Français 3. ANNEXE : fiches outils Juillet 2015 Réalisé avec le support de : Modaal DPC AHA CMN Partners du document

Plus en détail

Dérouler les implications du droit au logement opposable.

Dérouler les implications du droit au logement opposable. Haut comité pour le logement des personnes défavorisées Note de synthèse du 13 e rapport (mars 2008) Dérouler les implications du droit au logement opposable. Adoptée dans l urgence en début d année 2007,

Plus en détail

Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts

Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts Entre L Union Sociale pour l Habitat, représentée par son Président, Michel Delebarre et la Caisse des Dépôts, représentée par son

Plus en détail

CONSEIL DEPARTEMENTAL DE LA VIENNE

CONSEIL DEPARTEMENTAL DE LA VIENNE CONSEIL DEPARTEMENTAL DE LA VIENNE COMMISSION PERMANENTE DU 7 AVRIL 2016 COMMISSION DU LOGEMENT ET DE L'ENVIRONNEMENT Direction Générale Adjointe Aménagement Direction de l'urbanisme, du Logement et des

Plus en détail

PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS

PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS Direction du Logement et de l Habitat 2014 DLH 1001G Avenants aux conventions de délégation de compétence en matière d aides à la pierre en faveur du logement social et de l habitat privé. PROJET DE DELIBERATION

Plus en détail

EDITO. Sommaire EVÈNEMENT

EDITO. Sommaire EVÈNEMENT N O 11 LA LETTRE D INFORMATION DE PROCIVIS RHÔNE Vénissieux EDITO Ce numéro de Résonances fait le point sur les opérations de réhabilitation de copropriétés dégradées sur lesquelles Procivis Rhône intervient

Plus en détail

Investissements d avenir

Investissements d avenir Investissements d avenir Aide à la rénovation thermique des logements privés «Avenant relatif à la mise en œuvre du programme Habiter Mieux» Programmes d Intérêt Général de la Communauté d Agglomération

Plus en détail

Appuis techniques et financiers de l Anah pour la prévention et le traitement des copropriétés fragiles (2) 30 septembre 2013 Alain de la Hautière

Appuis techniques et financiers de l Anah pour la prévention et le traitement des copropriétés fragiles (2) 30 septembre 2013 Alain de la Hautière Appuis techniques et financiers de l Anah pour la prévention et le traitement des copropriétés fragiles (2) 30 septembre 2013 Alain de la Hautière 1 Sommaire : Les observatoires de copropriétés (connaissance

Plus en détail

AVENANT N 3 A LA CONVENTION DE GESTION DES AIDES MUNICIPALES

AVENANT N 3 A LA CONVENTION DE GESTION DES AIDES MUNICIPALES AVENANT N 3 A LA CONVENTION DE GESTION DES AIDES MUNICIPALES ENTRE La ville de SCEAUX Représentée par son maire, Monsieur Philippe LAURENT Habilité à cet effet par délibération du conseil municipal en

Plus en détail

CONTRAT TYPE DE LOCATION OU DE COLOCATION DE LOGEMENT NU

CONTRAT TYPE DE LOCATION OU DE COLOCATION DE LOGEMENT NU CONTRAT TYPE DE LOCATION OU DE COLOCATION DE LOGEMENT NU (Soumis au titre 1 er de la loi du 6 juillet 1989 tendant à améliorer les rapports locatifs et portant modification de la loi n 86-1290 du 23 décembre

Plus en détail

Signature de la convention P.N.R.Q.A.D entre la Ville de Sedan et l Etat

Signature de la convention P.N.R.Q.A.D entre la Ville de Sedan et l Etat Signature de la convention P.N.R.Q.A.D entre la Ville de Sedan et l Etat Mardi 16 octobre 2012 Dossier de Presse 1 SOMMAIRE Programme National de Requalification des Quartiers Anciens Dégradés page 3 Un

Plus en détail

Programme Local de l Habitat

Programme Local de l Habitat DDE 33 Programme Local de l Habitat Convention d application du PLH Annexes Annexes Novembre 2003 Sommaire Préambule : Les fiches ci-après présentent les caractéristiques principales des aides susceptibles

Plus en détail

HABITER MIEUX DANS LE GRAND NANCY juin 2011 ~ juin 2014

HABITER MIEUX DANS LE GRAND NANCY juin 2011 ~ juin 2014 Programme d Intérêt Général HABITER MIEUX DANS LE GRAND NANCY juin 2011 ~ juin 2014 LANEUVEVILLE-DEVANT-NANCY SOMMAIRE Qu est-ce que le Programme d Intérêt Général Habiter Mieux? Enjeux et objectifs Présentation

Plus en détail

Financement du logement social HLM

Financement du logement social HLM 1 Financement du logement social HLM Logement locatif social Bénéficiaires : - Offices Publics de l Habitat - Sociétés anonymes d HLM, sociétés coopératives - Sociétés d économie mixte ayant dans leurs

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES OPAH

CAHIER DES CHARGES OPAH CAHIER DES CHARGES OPAH Préambule L OPAH, telle que définie dans la circulaire du 8 novembre 2002, concerne des quartiers ou zones présentant un bâti dégradé, voire indigne, en milieu rural, péri-urbain,

Plus en détail

REGLEMENT DEPARTEMENTAL D AIDE AUX COMMUNES ET A LEURS GROUPEMENTS

REGLEMENT DEPARTEMENTAL D AIDE AUX COMMUNES ET A LEURS GROUPEMENTS REGLEMENT DEPARTEMENTAL D AIDE AUX COMMUNES ET A LEURS GROUPEMENTS Les dispositions du présent règlement s appliquent à toutes les aides octroyées par le Département dans les domaines suivants : - Voirie

Plus en détail

ANNEXE 3 CONVENTION 2012 Au titre du Programme Local de l Habitat Entre : La Communauté Urbaine de Bordeaux et L ADIL 33 de la Gironde ENTRE LES SOUSSIGNES : Monsieur le Président de la Communauté Urbaine

Plus en détail

PROGRAMME «HABITER MIEUX» DOSSIER DE PRESSE

PROGRAMME «HABITER MIEUX» DOSSIER DE PRESSE PROGRAMME «HABITER MIEUX» DOSSIER DE PRESSE Le Programme «Habiter Mieux» en FRANCE Etat des lieux Contexte National : La précarité énergétique pèse sur les ménages les plus fragiles depuis de nombreuses

Plus en détail

Les contreparties. Un élément concret de mixité s intégrant dans la cohérence du projet urbain et social local.

Les contreparties. Un élément concret de mixité s intégrant dans la cohérence du projet urbain et social local. Avril 2005 Les contreparties Un élément concret de mixité s intégrant dans la cohérence du projet urbain et social local. L implication du 1% Logement dans le renouvellement urbain ne se limite pas au

Plus en détail

Programme d actions. de l Habitat privé n 1. Année 2014

Programme d actions. de l Habitat privé n 1. Année 2014 Département du Finistère Délégation de compétence du logement Programme d actions de l Habitat privé n 1 Année 2014 Présenté à la Commission Locale de l Amélioration de l Habitat du 25 février 2014 Publié

Plus en détail

L Office Public de l habitat de la Corse du Sud et le développement du logement locatif social

L Office Public de l habitat de la Corse du Sud et le développement du logement locatif social L Office Public de l habitat de la Corse du Sud et le développement du logement locatif social L Office Public de l habitat de la Corse du Sud dans son contexte d intervention L office est le seul opérateur

Plus en détail

AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015 PERENCHIES. Création d un nouveau quartier d habitat «site Belle vue»

AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015 PERENCHIES. Création d un nouveau quartier d habitat «site Belle vue» 2 AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015 PERENCHIES Création d un nouveau quartier d habitat «site Belle vue» 4 Belle vue : le site Pérenchies Rue de la Prévôté Le site représente pour la commune

Plus en détail

«Vous êtes propriétaire comment louer votre logement en toute sérénité ou le rénover durablement?»

«Vous êtes propriétaire comment louer votre logement en toute sérénité ou le rénover durablement?» «Vous êtes propriétaire comment louer votre logement en toute sérénité ou le rénover durablement?» Introduction de la conférence : «Améliorer ou rénover durablement son logement» Madame Hélène QVISTGAARD

Plus en détail

Préambule. Charte anti-spéculative. Entre la Ville de Paris

Préambule. Charte anti-spéculative. Entre la Ville de Paris Charte anti-spéculative Entre la Ville de Paris Et. Préambule Un an après la signature du Pacte Logement pour tous en juin 2014, la Ville de Paris propose à ses partenaires propriétaires fonciers et aux

Plus en détail

CONFERENCE DE PRESSE Cynthia Ligeard, Pascal Vittori et Annie Beustes Cession partielle du patrimoine locatif aidé de la SIC

CONFERENCE DE PRESSE Cynthia Ligeard, Pascal Vittori et Annie Beustes Cession partielle du patrimoine locatif aidé de la SIC INFO PRESSE Contact presse Tél. : (687) 25 81 92 Nouméa, le vendredi 5 octobre 2012 CONFERENCE DE PRESSE Cynthia Ligeard, Pascal Vittori et Annie Beustes Cession partielle du patrimoine locatif aidé de

Plus en détail

LES ECHOS TECHNIQUES N 32

LES ECHOS TECHNIQUES N 32 SOMMAIRE BONNE ANNEE 2014!!! Carte de vœux 2014 BONNE ANNEE 2014!!! Toute l équipe du SNFPSA se joint à Bruno Blin, président du SNFPSA, pour vous présenter tous ses vœux pour une année 2014 prospère!

Plus en détail

DEMANDE D AIDE MUNICIPALE POUR L'ACQUISITION D'UN PREMIER LOGEMENT

DEMANDE D AIDE MUNICIPALE POUR L'ACQUISITION D'UN PREMIER LOGEMENT ASSURANCE Personnelle Assurance groupe Mairie LISTE DES ANNEXES DIRECTION DES POLITIQUES DE SOLIDARITES Domaine LOGEMENT DEMANDE D AIDE MUNICIPALE POUR L'ACQUISITION D'UN PREMIER LOGEMENT - Justificatifs

Plus en détail

Investissements d avenir

Investissements d avenir Investissements d avenir Aide à la rénovation thermique des logements privés Avenant n 1 Au Contrat local d engagement (CLE) contre la précarité énergétique de la Communauté d Agglomération de CERGY-PONTOISE

Plus en détail

POLITIQUE EN FAVEUR DU PATRIMOINE ARCHITECTURAL REGLEMENT D ATTRIBUTION DES AIDES AU RAVALEMENT OBLIGATOIRE ET A LA RESTAURATION

POLITIQUE EN FAVEUR DU PATRIMOINE ARCHITECTURAL REGLEMENT D ATTRIBUTION DES AIDES AU RAVALEMENT OBLIGATOIRE ET A LA RESTAURATION POLITIQUE EN FAVEUR DU PATRIMOINE ARCHITECTURAL REGLEMENT D ATTRIBUTION DES AIDES AU RAVALEMENT OBLIGATOIRE ET A LA RESTAURATION Conformément à la délibération du 1 er juillet 2011, une aide municipale

Plus en détail

Rénovation énergétique / Précarité énergétique

Rénovation énergétique / Précarité énergétique www.pacthd29.fr Rénovation énergétique / Commission Aménagement et Développement Durable du Pays de Brest Brest, le 19 Février 2014 1 2 Association loi 1901, reconnue «entreprise de l économie sociale

Plus en détail

propriétaires d un bien immobilier ou investisseurs 16, rue des économies 69000 Grand Lyon

propriétaires d un bien immobilier ou investisseurs 16, rue des économies 69000 Grand Lyon propriétaires d un bien immobilier ou investisseurs louez malin! 16, rue des économies 69000 Grand Lyon loyers abordables investissez malin! Vous êtes propriétaire d un bien immobilier ou vous souhaitez

Plus en détail

Accord partenarial. Le présent accord est passé entre :

Accord partenarial. Le présent accord est passé entre : Accord partenarial entre la Communauté Urbaine d ARRAS et l APAGL pour la mise en œuvre du dispositif de Garantie des Risques Locatifs (GRL) et la mobilisation du parc locatif privé Le présent accord est

Plus en détail

ETABLISSEMENT PUBLIC FONCIER

ETABLISSEMENT PUBLIC FONCIER ETABLISSEMENT PUBLIC FONCIER Smaf PROGRAMME FONCIER 13 2009-20 -2013 QUINQUENN UENNAL SOMMAIRE 1. L Etablissement 2. Documents de planification 3. Outils fonciers 4. Bilan du programme 2004-2008 5. Programmation

Plus en détail