Mise en œuvre de la collaboration interprofessionnelle en soins de santé en Ontario

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Mise en œuvre de la collaboration interprofessionnelle en soins de santé en Ontario"

Transcription

1 Mise en œuvre de la collaboration interprofessionnelle en soins de santé en Ontario Rapport final du Comité de mise en œuvre stratégique de la collaboration interprofessionnelle en soins de santé Mai 2010 ProfessionsSantéOntario Le Comité de mise en œuvre stratégique de la collaboration interprofessionnelle en soins de santé est financé par le gouvernement de l Ontario.

2 Pour avoir des renseignements sur le projet de collaboration interprofessionnelle en soins de santé : Courriel : Site Web :

3 Mai 2010 Nous avons le plaisir de vous présenter notre rapport intitulé Mise en œuvre de la collaboration interprofessionnelle en soins de santé en Ontario : Rapport final du Comité de mise en œuvre stratégique de la collaboration interprofessionnelle en soins de santé. Ce document décrit les efforts considérables que le Comité et son groupe de travail ont déployés ces deux dernières années pour instaurer le fondement d une culture de collaboration interprofessionnelle en soins de santé axés sur les patients en Ontario. Le comité a été formé après la publication du document Collaboration interprofessionnelle en soins de santé : Un plan directeur provincial (juillet 2007). Le plan directeur décrivait les méthodes de collaboration interprofessionnelle comme le meilleur moyen d améliorer les résultats pour les patients et la qualité des expériences de travail pour les professionnels de la santé. Nous avons réuni un groupe exceptionnel composé de représentantes et représentants d établissements d enseignement, d associations professionnelles, de fournisseurs de soins et d organismes de réglementation. Leurs connaissances et leur passion ont contribué à jeter la lumière sur les initiatives de collaboration et de formation interprofessionnelles en soins de santé (CFISS) déployées en Ontario. Nous nous étions donné comme objectif de collaborer avec les secteurs de la santé et de l éducation pour mettre en œuvre les recommandations bien réfléchies présentées dans le plan directeur au chapitre du système, des organismes, de l éducation, de l exercice de la profession et des politiques. Le plan directeur a été établi pour servir de tremplin à une vaste gamme d intervenants, des organismes et fournisseurs de soins aux éducateurs, patients et familles, alors qu ils instaurent la CFISS dans leur milieu de travail et les établissements d enseignement. Lorsque le plan directeur a été publié, nous ne pensions pas qu il allait susciter un tel intérêt envers la CFISS. La collaboration, la communication et l enthousiasme sans lesquels le plan directeur n aurait pu être réalisé ont aussi animé la réalisation des stratégies et des mesures. La consultation des intervenants et le partage de l information ont continué de sous-tendre nos efforts. Le comité a entrepris de nombreuses activités ambitieuses, comme la promotion de la CFISS lors d une tournée de conférenciers dans toute la province, encourageant la participation aux programmes de financement de la CISS par le gouvernement et conseillant ce dernier sur la mise en œuvre de la CISS par l entremise des réseaux locaux d intégration des services de santé (RLISS). Le groupe de travail sur les compétences fondamentales et le groupe de travail sur les programmes d études pour la formation interprofessionnelle ont fait beaucoup de progrès en mettant en œuvre d importants éléments du plan directeur. Leurs efforts sont décrits dans le présent document. En même temps, nous avons constaté que la CISS était mise en œuvre au niveau local et à plus grande échelle, grâce à des initiatives passionnantes et innovantes financées par le gouvernement. Nous avons également constaté que les valeurs de la FIP étaient peu à peu adoptées dans nos établissements d enseignement. Nous espérons que ce rapport inspirera et informera les personnes déterminées à incorporer la CISS à la prestation des soins et qu il aboutira à une transformation radicale de notre système de santé. Nous pensons que ce rapport sera utilisé par un auditoire vaste et varié. Il contient des renseignements important sur la CFISS et présente des pratiques exemplaires de modèles et de concepts de CFISS, ainsi que des outils pour en faciliter la mise en œuvre. Nous espérons qu il alimentera le débat sur la CFISS et encouragera les employeurs à adopter de nouvelles méthodes. Une approche concertée et coordonnée à l égard de la CFISS qu adopteront de nombreux intervenants et soignants se traduira par des modifications systémiques du système de santé, changements qui sont nécessaires pour faire de la collaboration interprofessionnelle en soins de santé la norme idéale dans le domaine de la santé. Nous vous remercions de nous avoir donné la possibilité de participer à cette initiative intéressante et gratifiante. Cordialement. Peeter Poldre Jackie Schleifer Taylor Coprésidents, Comité de mise en œuvre stratégique de la collaboration interprofessionnelle en soins de santé

4

5 Table des matières Remerciements Résumé Chapitre 1 : Introduction et contexte 1 Qu est-ce que la collaboration interprofessionnelle en soins de santé? 1 Collaboration et information interprofessionnelles en soins de santé : Le contexte 2 Collaboration interprofessionnelle en soins de santé : Un plan directeur provincial 6 Mise en œuvre du plan directeur 7 Chapitre 2 : Un cadre pour la formation interprofessionnelle 12 Travail de préparation 12 Cadre conceptuel et guides pédagogiques 15 Chapitre 3 : Compétences fondamentales pour la collaboration interprofessionnelle en soins de santé 17 Charte des attentes et des engagements 19 Outils de soutien 21 Chapitre 4 : Possibilités et étapes suivantes 22 Chapitre 5 : Modèle de mise en œuvre de la collaboration interprofessionnelle en soins de santé 24 Modèle de mise en œuvre au sein des RLISS 24 Optimiser la Stratégie de lutte contre le diabète 26 Chapitre 6 : Mot de la fin 27 Annexes A : Membres du Comité de mise en œuvre stratégique de la collaboration interprofessionnelle en soins de santé 28 B : Membres du groupe de travail sur les programmes d études pour la formation interprofessionnelle en soins de santé 29 C : Membres du groupe de travail sur les compétences fondamentales 30 D : Calendriers de conférences des membres du Comité de mise en œuvre stratégique de la collaboration interprofessionnelle en soins de santé 31 E : Glossaire 32 Références 34 ii v

6 Remerciements Les personnes suivantes ont joué un rôle déterminant dans la mise en œuvre du document intitulé Collaboration interprofessionnelle en soins de santé : Un plan directeur provincial. Nous les remercions d avoir consacré leur temps et prêté leur savoir-faire à cette initiative. Comité de mise en œuvre stratégique de la collaboration interprofessionnelle en soins de santé Coprésidents : Peeter Poldre, Jackie Schleifer Taylor Frances Lamb Mimi Lowi-Young Jennifer Medves Stanley Mircheff Ivy Oandasan Eliseo Orrantia David Price Jan Robinson Ginette Rodger Marcy Saxe-Braithwaite Lorie Shekter-Wolfson William Shragge Marilyn Wang Groupe de travail sur les compétences fondamentales Coresponsables : Ivy Oandasan, Jan Robinson Angela Carol Lynn Casimiro Danielle Dorschner Trish Dryden Mary Lou Gignac John McBride Ian Nicholson Ellen Rukholm Lisa Schwartz Groupe de travail sur les programmes d études pour la formation interprofessionnelle Coresponsables : Jennifer Medves, Marcy Saxe-Braithwaite Debbie Aylward Lori Boyd Della Croteau Tracey Hill Kelly Mannen Carole Orchard Cory Ross Ann Russell Patty Solomon Salvatore Spadafora Natalie Whiting Mary Woodman Ministère de la Santé et des Soins de longue durée Division de la stratégie des ressources humaines dans le domaine de la santé Direction des politiques et des programmes de réglementation des professions de la santé Gwen Gignac Ivan Peres Frank Schmidt Kerrie Tam Joshua Tepper, Sous-ministre adjoint Ministère de la Formation et des Collèges et Universités Division de l éducation postsecondaire, Direction de la responsabilisation du secteur postsecondaire Monique Wernham Page ii Rapport final du Comité de mise en œuvre stratégique de la collaboration interprofessionnelle en soins de santé Mai 2010

7 Agence de promotion et de recrutement de ProfessionsSantéOntario Groupe de travail sur les initiatives de collaboration interprofessionnelle en soins de santé Rick Austin Tracey Carter Ian Chen Russ Harrington Rob Holmyard Selina Merali Katherine Palbom Bradley Sinclair Kara Thornhill Jelena Zaric De nombreuses personnes ont participé à la mise en œuvre de la collaboration et la formation interprofessionnelles en soins de santé en Ontario, néanmoins, le comité souhaite remercier en particulier les personnes suivantes pour leurs divers efforts : Michelle Addison Elizabeth Ales Rima Alkawa Suzanne Allaire Sandy Annett Ken Arnold Judy Ash Carolyn Baker Peter Barnes Rose Bell Sue Berry Mary Beth Bezzina Elizabeth Bishop Elaine Blakeborough Carol Bock Stephanie Bolton Carmela Bosco Catherine Boudreau Paula Brauer Christine Brenchley Ken Burgess Vanessa Burkoski Tim Burns Carol Butler Carolyn Byrne Heather Campbell Elinor Caplan Roberta Carefoote Marg Carter Christine Chapman Noreen Chan Johanne Chantigny Emily Cheung Teri-Lynn Christie Susan Cluett Lynn Cockburn Lynn Corbey Michael Cord Stuart Cottrelle Betty Cragg Kathleen Cullen Giancarla Curto-Correira Robert Cushman Dennis Darby Catherine Davidson Jennifer Day Nick Degroot Cathy Dibert Linda Dietrich Pam Dietrich Shabnum Durrani Tracey Dyks Megan Edgelow Tammy Eger Marion Emo Donna Elliot Barb Farrell Joey Farrell Siobhan Farrell Chandra Farrer Cathy Fooks Wendy Fucile Tracey Fuller Paul Gamble Paul-André Gauthier Usha George Rocco Gerace Kim Getty Tracy Gierman John Gilbert Michael Goodmurphy Linda Gough Paul Gould Wendy Graham Esther Green Jean Grenier Doris Grinspun Bob Haig Karen Halliday Marg Harrington Linda Haslam-Stroud Michele Hébert Robin Helser Paul Hendry Carole Herbert Linda Hilts Sandra Hobson Alan Hudson Bill Innes Kim Ivan Kurt Jackson Susan James John Joanisse Jane Johnston Bonny Jung Vickie Kaminski Gary Kapelus Gail Kaufman Carlin Mary Lou Kelley Hossein Khalili Carole King Lisa Kitchen Jack Kitts Nina Konuich Jaro Kotalik Betty Kuchta Jennifer Lake Solange Lamont May 2010 Rapport final du Comité de mise en œuvre stratégique de la collaboration interprofessionnelle en soins de santé Page iii

8 Joel Lanphear Tracey Larocque Carol Laurin Lesley Lavack Suzanne Lawson Barb Leblanc Nancy Lefebre Manon Lemonde Bob Lester Sandra Letton Alan Li Liz Lorusso Linda Love Joan MacKenzie-Davies Ann MacLeod Kathleen MacMillan Tom Magyarody Shelley Masse Sue Matthews John Maxted Laurie Mazurik Robyn McArthur Glenda McDonald Judy McKale-Waring Pam McLaughlin-Skinner Silvano Mior Sharon Moloney Judith Moore-Hepburn Jean Moss Laura Muldon June Nalon Louise Nasmith Carrie Norman Andrea Okazaki Camille Orridge Luljeta Pallaveshi Pauline Pariser Louise Patrick Clare Peddle Daniel Phelan Cynthia Phillips Raymond Pong Karen Poole Carolyn Poplak Denis Prud homme Donna Rawlin Megan Rawlins Sydney Redpath Sheila Renton Dawn Richardson Fran Richardson Margaret Ringland Eleanor Rivoire Candace Robertson Judy Rogers Holly Rupert Otto Sanchez Jane Sanders Dorianne Sauve Cori Schroder Yves Shank Chris Sherwood Michael Sikalo Brian Simmons Cathie Snider Erica Snippe-Juurakko Susan Sproul Kelly Stadelbauer Wendy Stanyon Margaret Steele Diane Strachan Shane Strickland G. Elizabeth Tata Gail Teachman Tanya Terazis Cassandra Thompson Catherine Tompkins Carolyn Triemstra Murray Turnour Connie Uetrecht Janice Van Dijk Sue VanderBent Rick Vanderlee Cathy Vandersluis Brenda Vilhena Susan J. Wagner Katherine Wallis Donna Wells Molly Westland Sandy White Elizabeth Whitmell Gloria Whitson-Shea Barbara Wiktorowicz Kathy Wilkie Deanna Williams Diane Williams Deborah Worrad Barbara Worth Catherine Yarrow Les conseils et les recommandations présentés dans ce rapport reflètent les opinions du Comité de mise en œuvre stratégique de la collaboration interprofessionnelle en soins de santé et non celles des organismes avec lesquels les particuliers sont associés. Page iv Rapport final du Comité de mise en œuvre stratégique de la collaboration interprofessionnelle en soins de santé Mai 2010

9 Résumé La collaboration interprofessionnelle en soins de santé (CISS) est une approche qui repose sur le travail d équipe afin de prodiguer des soins de qualité hors pair aux patients. Elle ne peut avoir que des résultats positifs pour les patients, renforce leur autonomie et améliore considérablement la satisfaction des soignants. Les études indiquent que la CISS peut se traduire par ce qui suit : une amélioration de l accès aux soins de santé; meilleurs résultats pour les personnes atteintes de maladies chroniques; moins de tensions et de conflits entre soignants; meilleure utilisation des ressources cliniques; recrutement facilité des soignants; réduction des taux de roulement du personnel. En Ontario, malgré l adoption de la CISS au niveau local, il est nécessaire d instaurer une approche concertée pour sa mise en œuvre à l échelle du système. La mise en œuvre de la CISS et l établissement d une base solide pour la formation interprofessionnelle (FI) nécessitent l engagement de divers intervenants, dont les organismes de réglementation, associations professionnelles, établissements d enseignement, hôpitaux, assureurs, organismes communautaires et de soutien, syndicats, chercheurs, groupes de patients et de consommateurs, gouvernement, organismes de la Couronne, soignants, éducateurs, administrateurs, patients et familles. Pendant l été 2007, le document Collaboration interprofessionnelle en soins de santé : Un plan directeur provincial a été présenté au gouvernement provincial par le Comité directeur de la collaboration interprofessionnelle en soins de santé, qui a été formé au terme d un sommet sur la CISS organisé en Le comité avait pour objectif de créer un plan directeur afin de guider le gouvernement, les éducateurs, les soignants, les dirigeants d organismes, les organismes de réglementation et les patients pour que l adoption de la CISS devienne une réalité. Après avoir examiné pendant un an les travaux de recherche pertinents et tenu des consultations et des réunions, le comité a présenté quatre recommandations importantes et déterminé des activités associées. Ces recommandations constituent un cadre efficace de mise en œuvre de la collaboration interprofessionnelle en soins de santé : Construire l assise : créer une base solide à partir de laquelle les activités de collaboration interprofessionnelle en soins de santé peuvent être mises en œuvre et soutenues. Partager la responsabilité : partager la responsabilité d assurer que les stratégies de la collaboration interprofessionnelle en soins de santé sont mises en œuvre efficacement parmi les parties intéressées. Mettre en place des instruments d habilitation systémiques : fournir des systèmes, des processus et des outils qui permettront d enseigner, de pratiquer et d organiser de manière systémique la collaboration interprofessionnelle en soins de santé. Opérer un changement de culture durable : diriger un changement de culture durable qui tient compte de la nature de la collaboration interprofessionnelle en soins de santé et l instaure à tous les niveaux des systèmes de santé et d éducation. RÉSUMÉ Mai 2010 Rapport final du Comité de mise en œuvre stratégique de la collaboration interprofessionnelle en soins de santé Page v

10 Afin de mettre les principes du plan directeur en œuvre, on a formé le Comité de mise en œuvre stratégique de la collaboration interprofessionnelle en soins de santé, qui a dirigé deux groupes de travail le groupe de travail sur les programmes d études pour la formation interprofessionnelle et le groupe de travail sur les compétences fondamentales. Ces groupes étaient chargés d appliquer deux recommandations clés du rapport : définir et accepter les compétences fondamentales pour la CISS et élaborer des modèles de programmes d études pour la FIP. Entre décembre 2007 et 2009, le comité et ses groupes de travail ont effectué de nombreuses séances de consultation des intervenants et de partage de l information. Les membres ont entrepris une multitude d activités, allant de la promotion de la CFISS dans le cadre d une tournée de conférenciers dans la province à la création d outils visant à faciliter la mise en œuvre de la CISS. La première étape d une approche systématique de collecte de données consistait à effectuer des synthèses de recherche de la littérature, puis à visiter des collèges et des universités afin d étudier les avantages perçus de la FIP et les moyens d améliorer sa mise en œuvre dans le secteur de l éducation. Cette initiative a servi à établir un cadre conceptuel pour faciliter l identification de possibilités d apprentissage interprofessionnel, avant l obtention du permis d exercice, après l obtention du permis d exercice et pendant la formation continue, et à élaborer des programmes d études et des outils pour l enseignement et l évaluation des compétences interprofessionnelles. Le document intitulé Promotion des compétences pour la collaboration interprofessionnelle en soins de santé : Charte des attentes et des engagements présente un langage commun pour décrire les compétences et les attentes relatives à la CISS à l intention de tous les auditoires et usagers lorsque la CISS est pratiquée. La question des compétences est un sujet complexe et la Charte, qui a été établie de manière à tenir compte du point de vue des patients et du personnel de santé, a pour but de transcender une terminologie spécifique pour fournir plutôt un modèle descriptif des comportements et des attitudes nécessaires à la mise en œuvre de la CISS. La Charte s accompagne d un guide de ressources, qui décrit les outils ayant pour but d appuyer l utilisation de la Charte. Enfin, le comité a recommandé une approche innovante pour la mise en œuvre de la CISS qui tire parti de la structure des réseaux locaux d intégration des services de santé de l Ontario (RLISS). Le modèle consiste à désigner un responsable/porte-parole de la CISS auprès de chacun des 14 RLISS, sous la direction d un responsable provincial et d un organisme provincial. En mettant en place un réseau de responsables/ porte-parole de la CISS, on crée une structure organisationnelle et une fonction qui facilite la diffusion des principales initiatives et ressources. RÉSUMÉ Pour assurer la viabilité de cette initiative, le comité a recommandé que les responsables/porte-parole de la CISS auprès des RLISS commencent par diriger leurs efforts vers la Stratégie ontarienne de lutte contre le diabète. En alignant la CISS sur la lutte contre le diabète, maladie chronique envahissante qui nécessite l intervention de plusieurs soignants, les responsables/porte-parole de la CISS auprès des RLISS pourront appliquer et mettre au point leurs fonctions en exécutant le mandat de la CISS et en renforçant la compréhension et la capacité qui peuvent être transmises aux modèles de collaboration interprofessionnelle en soins de santé. Page vi Rapport final du Comité de mise en œuvre stratégique de la collaboration interprofessionnelle en soins de santé Mai 2010

11 Le présent rapport décrit les efforts concertés d un groupe diversifié de particuliers qui, ces deux dernières années, ont consacré leur temps et leur énergie à la mise en œuvre de la collaboration interprofessionnelle en soins de santé. Le rapport contient des renseignements importants sur la CFISS, présente des pratiques exemplaires, des modèles et des concepts de CFISS, ainsi que les outils ayant pour but d en faciliter la mise en œuvre. Nous espérons que ce document permettra Le rapport comprend des encadrés «Collaboration interprofessionnelle en soins de santé à l œuvre» présentant les grandes lignes des nombreux projets innovateurs de CISS en cours en Ontario. Les membres du Comité de mise en œuvre stratégique de la CISS y font également part de leurs réflexions sur ce que la collaboration interprofessionnelle en soins de santé signifie pour eux. d instaurer le fondement d une culture de soins interprofessionnels centrés sur les patients en Ontario et qu il servira de point de départ à d autres discussions et initiatives dans le but de faire de la collaboration interprofessionnelle en soins de santé la référence en matière de soins. RÉSUMÉ Mai 2010 Rapport final du Comité de mise en œuvre stratégique de la collaboration interprofessionnelle en soins de santé Page vii

12

13 Chapitre 1 : Introduction et contexte Qu est-ce que la collaboration interprofessionnelle en soins de santé? Le document Collaboration interprofessionnelle en soins de santé : Un plan directeur provincial utilise la définition suivante pour décrire la collaboration interprofessionnelle en soins de santé (CISS) : La collaboration interprofessionnelle en soins de santé consiste à fournir des services de santé complets aux patients par l entremise de divers soignants qui collaborent afin de dispenser des soins de qualité au sein des établissements de santé et entre ceux-ci. Il s agit d une approche concertée fondée sur l esprit d équipe pour fournir des soins optimaux, compte tenu des demandes systémiques et des défis sans précédent que connaît le secteur de la santé (figure 1). Figure 1 : Définition de la collaboration interprofessionnelle en soins de santé 1 Soignants sur l esprit d équipe de manière à ce que les Ontariennes et Ontariens aient accès au bon nombre et à la bonne composition de soignants compétents. Compte tenu de preuves empiriques irréfutables 1,2,3, on peut affirmer que l approche concertée fondée sur l esprit d équipe de la CISS se traduira par de nombreuses améliorations aux services prodigués aux patients (figure 2), dont : amélioration de l accès aux soins de santé; meilleurs résultats pour les personnes atteintes de maladies chroniques; moins de tensions et de conflits entre soignants; meilleure utilisation des ressources cliniques; recrutement facilité des soignants; réduction des taux de roulement du personnel. La réussite de l élaboration et de la mise en œuvre de la CISS dépend de divers organismes et particuliers, dont en voici quelques-uns, organismes de réglementation, associations professionnelles de la santé, établissements d enseignement, hôpitaux, assureurs, organismes communautaires et de soutien, syndicats, Collaboration interprofessionnelle en soins de santé Patient et famille Travailler en collaboration afin de placer les patients et les familles au cœur du système de santé améliore la prestation des soins au patient et contribue à accroître la satisfaction des soignants. Le système d éducation doit préparer les soignants actuels et futurs à suivre des modèles de collaboration interprofessionnelle fondés Mai 2010 Rapport final du Comité de mise en œuvre stratégique de la collaboration interprofessionnelle en soins de santé Page 1

14 chercheurs, groupes de patients et de consommateurs, gouvernement, organismes de la Couronne, soignants, éducateurs, patients et familles. Collaboration et formation interprofessionnelles en soins de santé : Le contexte Collaboration interprofessionnelle en soins de santé La collaboration interprofessionnelle en soins de santé n est pas un nouveau concept, mais une idée qui a fait son chemin pour devenir une approche de prestation des soins davantage reconnue. En Ontario, plusieurs initiatives importantes, dont les équipes de santé familiale (ESF) et les équipes d anesthésies, soulignent l intérêt croissant envers Figure 2 : Éventail des soins aux patients 1 la CISS et sa mise en œuvre. Les ESF se composent généralement de médecins, d infirmières et infirmiers, d infirmières et infirmiers praticiens et d autres professionnels de la santé qui travaillent en collaboration pour fournir des soins primaires de qualité et accessibles en temps voulu. Les ESF ont été conçues pour réduire le nombre de patients sans médecin attitré et améliorer les résultats en mettant l accent sur la prévention des maladies, la gestion des maladies chroniques et la promotion des soins de santé. Les équipes d anesthésie comprennent des anesthésistes et deux nouveaux rôles : les auxiliaires en anesthésie et les infirmières et infirmiers praticiens spécialisés en anesthésie. Les équipes d anesthésie ont été créées pour améliorer l accès et réduire les temps d attente pour les interventions chirurgicales en accroissant le nombre de professionnels spécialisés en anesthésie. Établissement A (p. ex. soins actifs) Établissement B (p. ex. réadaptation) Établissement C (p. ex. soins communautaires) Situation actuelle : Peu ou pas de collaboration entre les soignants relativement aux soins de santé, au sein des établissements ou entre ceux-ci. Patient et famille Patient et famille Patient et famille Soignants SOINS AUX PATIENTS FRAGMENTÉS Objectif : Dialogue fréquent et régulier entre les soignants au sein des établissements et, le cas échéant, entre ceux-ci. Tous les soignants se perçoivent comme faisant partie de l équipe de soins de santé du patient. Patient et famille Patient et famille Patient et famille SOINS AUX PATIENTS CONTINUS Page 2 Rapport final du Comité de mise en œuvre stratégique de la collaboration interprofessionnelle en soins de santé Mai 2010

15 En mai 2006, le ministère de la Santé et des Soins de longue durée (MSSLD) a annoncé la création de ProfessionsSantéOntario (PSO), stratégie pluriannuelle ayant pour but d assurer que les Ontariennes et Ontariens ont accès au bon nombre et à la bonne composition de soignants compétents, aujourd hui et dans les années à venir. La stratégie est une initiative du MSSLD et du ministère de la Formation et des Collèges et Universités (MFCU). La stratégie ProfessionsSantéOntario consiste à : cerner et satisfaire les besoins de l Ontario en matière de ressources humaines en santé; inciter les partenaires des secteurs d éducation et de santé à former des fournisseurs de services compétents et avertis et à créer des équipes de prestation de soins de santé qui utiliseront pleinement leurs compétences; créer de nouvelles fonctions élargies pour accroître le nombre de soignants et perfectionner les compétences des personnes qui travaillent déjà dans le système; faire de l Ontario un employeur de choix pour l ensemble des fournisseurs de soins de santé. Un principe fondamental de ProfessionsSantéOntario est de donner une plus grande place à la collaboration interprofessionnelle en soins de santé. L Agence de promotion et de recrutement de ProfessionsSantéOntario, qui a été créée dans le cadre de la stratégie PSO, administre des programmes de financement de la collaboration et de la formation interprofessionnelles en soins de santé depuis octobre Les projets financés au titre du Fonds pour la collaboration et la formation interprofessionnelles en soins de santé ont pour but de créer des équipes de soins de santé interprofessionnelles en associant la formation interprofessionnelle et l exercice de la profession. Ce fonds sert à financer des projets associant la santé et l éducation. Le Fonds pour l utilisation optimale des compétences des professionnels de la santé vise à tirer pleinement parti des équipes de soins de santé. On a demandé aux requérants d étudier les meilleurs moyens d utiliser les compétences et les aptitudes des soignants qui font partie de leur équipe. Il s agit du premier programme du genre au Canada. Le 28 juin 2007, le ministre de la Santé et des Soins de longue durée a demandé au Conseil consultatif de réglementation des professions de la santé (CCRPS) de le conseiller sur un certain nombre de questions touchant la réglementation des professions de la santé en Ontario. (Le CCRPS est un organisme autonome qui a été créé par le gouvernement en vertu de la Loi de 1991 sur les professions de la santé réglementées afin de conseiller le ministre sur des questions relatives la réglementation des professions de la santé en Ontario.) Dans sa lettre, le ministre demandait au CCRPS de : recommander des mécanismes visant à faciliter et à soutenir la collaboration interprofessionnelle entre les ordres professionnels du domaine de la santé, débutant par l élaboration de normes d exercice et de lignes directrices relatives aux pratiques professionnelles lorsque les professions de la santé réglementées exécutent des actes autorisés semblables ou partagés, tout en reconnaissant que chaque ordre professionnel du domaine de la santé régit sa profession et en établit les compétences de façon indépendante. Le Conseil consultatif de réglementation des professions de la santé recommandait des changements au champ d exercice de plusieurs professions, ainsi que des modifications à la loi, au règlement, aux structures À propos de la collaboration interprofessionnelle en soins de santé «La qualité est le thème prédominant dans le domaine de la santé de nos jours, et la collaboration interprofessionnelle en soins de santé en est le fondement. Élaborer des stratégies de mise en œuvre pour ce programme de transformation a été pour moi une expérience remarquable.» William Shragge Membre du Comité de mise en œuvre stratégique de la CISS Mai 2010 Rapport final du Comité de mise en œuvre stratégique de la collaboration interprofessionnelle en soins de santé Page 3

16 et aux processus pour permettre la prestation de soins améliorés axés sur les patients par les professionnels de la santé exerçant toutes leurs compétences. Il a aussi présenté des conclusions et des recommandations pour encourager la collaboration interprofessionnelle parmi les professionnels de la santé. En réponse à la recommandation du CCRPS, le gouvernement a présenté le projet de loi 179, Loi de 2009 modifiant la Loi sur les professions de la santé réglementées, qui a pour but d améliorer l accès aux soins de santé dans la province et d appuyer aussi la stratégie ProfessionsSantéOntario La Loi de 2009 modifiant la Loi sur les professions de la santé réglementées vise à améliorer le système de santé en prenant les mesures suivantes, entre autres : La collaboration interprofessionnelle en soins de santé à l œuvre Le Humber Institute of Technology and Advanced Learning a entrepris d établir une communauté d apprentissage virtuelle qui se concentre sur la gestion des maladies gériatriques, pédiatriques, psychiatriques et chroniques, et les soins d urgence au moyen de la simulation de cas. L équipe comprend des médecins, des infirmières et infirmiers, des ambulanciers paramédicaux et des infirmières praticiennes : Les étudiants, qui commencent à exercer ou suivent une formation continue, dans des programmes de formation des ambulanciers paramédicaux ou de soins infirmiers, collaboreront avec les professeurs et les médecins pour apprendre comment ces cas peuvent être réglés de manière optimale à l aide de compétences interprofessionnelles. Les étudiants montreront qu ils sont en mesure de mieux comprendre le point de vue d autres membres de l équipe interprofessionnelle lorsqu ils résolvent ensemble des problèmes. Les médecins, les infirmières et les ambulanciers paramédicaux constateront qu ils comprennent mieux la CISS en travaillant ensemble à l élaboration de cas. Le corps professoral offrira de nouvelles possibilités d apprentissage qui faciliteront la compréhension des complexités techniques du monde réel. élargir les champs d exercice à 12 professions; exiger que les ordres travaillent ensemble à l établissement de normes communes pour les connaissances, les compétences et le discernement dont doivent faire preuve les professionnels qui fournissent des services identiques ou similaires; faire des soins d équipe une composante clé des programmes d assurance de la qualité des ordres de réglementation afin d assurer la permanence des compétences que doivent posséder les professionnels de la santé autorisés. Le projet de loi, qui a été présenté le 11 mai 2009, a reçu la sanction royale le 15 décembre Ce projet de loi modifiait 25 lois administrées par le MSSLD et une autre relevant du ministère des Services sociaux et communautaires. On peut consulter ces changements sur le site Lois-en-ligne, qui est une base de données des lois et des règlements de l Ontario, à Formation interprofessionnelle La mise en place d une approche interprofessionnelle efficace nécessite l intégration en douceur entre le système d éducation qui a la responsabilité de former le personnel de santé et le secteur de la santé qui l emploie et le déploie. Pour faciliter la mise au point de la formation interprofessionnelle, en , le MFCU et le MSSLD ont consenti une aide financière annuelle aux six centres universitaires des sciences de la santé de l Ontario : l Université Western Ontario, l Université de Toronto, l Université d Ottawa, l Université McMaster, l Université Queen et l École de médecine du Nord de l Ontario. Ces établissements ont aussi assuré un quart du financement chaque année. Ce financement a contribué à faciliter l établissement, dans chaque centre universitaire des sciences de la santé, de ressources spécialisées visant à promouvoir l élaboration, la mise en œuvre et l évaluation continue d un programme de formation interprofessionnelle de base pour les étudiants en sciences de la santé. Les fonds ont Page 4 Rapport final du Comité de mise en œuvre stratégique de la collaboration interprofessionnelle en soins de santé Mai 2010

17 aussi servi à financer les activités de liaison pour créer des stratégies communes et accroître les ressources pour l élaboration des programmes de formation interprofessionnelle et l enseignement et l apprentissage clinique dans des milieux interprofessionnels. On a aussi demandé aux centres universitaires des sciences de la santé d inclure dans leur initiative d autres collèges et universités offrant des programmes de sciences de la santé afin d assurer que l ensemble de la province profite des avantages de la collaboration et la formation interprofessionnelles en soins de santé. Voici quelques initiatives entreprises par les centres universitaires des sciences de la santé : L acquisition des compétences en FIP, désormais obligatoire dans cinq programmes sur six, doit se faire dans le cadre du Program for Interprofessional Practice, Education and Research (PIPER) offert par l Université McMaster,. De plus, les initiatives de perfectionnement des professeurs portent sur la formation d un plus grand nombre de professeurs cliniques ou universitaires spécialisés en FIP. Un financement de démarrage a aussi été octroyé à une douzaine de projets d élaboration de cours pour appuyer le modèle éducationnel du PIPER, selon lequel les étudiants peuvent choisir plusieurs activités pour obtenir leurs compétences en FIP. L Office of Interprofessional Education and Practice de l Université Queen a créé des ressources pour appuyer la collaboration et la formation interprofessionnelles en soins de santé. Ces ressources comprennent un Patient Perspective Module et un Collaborative Practice Module, mis au point de concert avec le projet South Eastern Interprofessional Collaborative Clinical Learning Environment, ainsi que le Collaborative Practice Assessment Tool, mis au point par l entremise de l Inter-Professional Patient-Centred Education Direction, Université Queen. Un groupe de travail sur la FIP travaille à l intégration des objectifs en matière de FIP par le biais de tous les cours de médecine de premier cycle de la Schulich School of Medicine and Dentistry de l Université Western Ontario. La School of Nursing et son partenaire, le Collège Fanshawe, ont entrepris de revoir le programme d études du programme de baccalauréat en soins infirmiers. Une composante formation interprofessionnelle et une autre composante collaboration interprofessionnelle en soins de santé font partie des programmes d études. Les efforts de FIP s étendent aussi aux programmes d ergothérapie et de physiothérapie. En , les ministères ont accru le nombre d établissements postsecondaires aptes à recevoir un soutien financier. Ces établissements comprennent trois universités (Ryerson, Windsor et York) et six collèges (Algonquin, Centennial, Conestoga, La Cité collégiale, George Brown et Humber). Ces établissements ont entrepris un certain nombre d initiatives innovantes dont en voici quelques exemples : Le Collège Algonquin a établi un comité directeur et envisage d intégrer la formation interprofessionnelle à tous les programmes d études du domaine de la santé et associés à la santé. Le financement sert aussi à appuyer un conseil académique en santé régional. Le Collège George Brown a ajouté deux nouveaux cours à son programme de sciences de la santé, Collaboration The Future of Health Care in Canada, et Health Living the Connections. Il en a aussi créé un autre appelé Interprofessional Grand Round Program et son nouveau Health Promotion Hub, laboratoire d apprentissage appliqué sur le terrain, rassemble les étudiantes et étudiants de divers programmes de la santé pour qu ils apprennent les uns des autres en créant et mettant en œuvre des projets d approche. La School of Health and Community Studies du Collège Centennial a établi une chaire d études en formation interprofessionnelle, ainsi qu un sous-comité permanent sur la FIP relevant de son Curriculum Advisory Committee. En plus Mai 2010 Rapport final du Comité de mise en œuvre stratégique de la collaboration interprofessionnelle en soins de santé Page 5

18 de financer la participation aux comités sur la FIP provinciaux et nationaux et d intégrer la FIP aux programmes de premier cycle et d études supérieures, l école organise des simulacres de désastre axés sur la collaboration interprofessionnelle. Les fonds d infrastructure étaient essentiels à l intégration de la formation interprofessionnelle aux programmes d études en sciences de la santé et des services communautaires de La Cité collégiale. Les fonds ont aussi servi à former des équipes chargées d élaborer des activités et des outils en FIP en (p. ex., des jeux sur la santé des Francophones, des exercices de simulation en FIP, une initiative de promotion de la collaboration interprofessionnelle en soins de santé, des modules de FIP en ligne, etc.). La Cité collégiale a participé également à la création et aux activités du Conseil académique en santé, qui a établi une structure pour la mise au point d un programme de FIP régional plus efficient. Au niveau national, les efforts pour encourager les professions de la santé à collaborer davantage entre elles et avec les patients sont dirigés par le Consortium pancanadien pour l interprofessionnalisme en santé (CPIS), organisme financé par Santé Canada. Ce groupe, qui communique et collabore avec l Ontario, est un centre national pour la formation interprofessionnelle, la collaboration en soins de santé et les soins axés sur les patients. Ses membres s appliquent à renforcer la formation interprofessionnelle pour une base de connaissances sur les soins axés sur les patients prodigués en collaboration et à partager cette information avec les décideurs, les planificateurs des systèmes de santé et d éducation, les professionnels de la santé et les éducateurs. En 2009, le CPIS s est concentré sur le cadre d exercice : sa stratégie générale met l accent sur des initiatives visant à recruter et à encourager une vaste gamme de soignants de manière significative et innovante, à élargir la collaboration interprofessionnelle au-delà des établissements d enseignement, à transformer pour le mieux la vie professionnelle des soignants, et à influer directement sur les soins aux patients. Finalement le Centre for the Advancement of Interprofessional Education (CAIPE), organisme reconnu dans le monde entier pour ses travaux en faveur de l avancement de la CFISS, promeut et développe la formation interprofessionnelle par l intermédiaire de ses membres au Royaume-Uni et à l étranger depuis Le Centre fournit des renseignements et des conseils sur son site Web, dans ses bulletins et divers documents ainsi que par d autres moyens, et est associé étroitement au Journal of Interprofessional Care. Le CAFI organise également des ateliers qui facilitent le perfectionnement en FIP et encourage les échanges et le soutien mutuel entre les membres et d autres personnes. Collaboration interprofessionnelle en soins de santé : Un plan directeur provincial L initiative qui sous-tend le document intitulé Collaboration interprofessionnelle en soins de santé : Un plan directeur provincial est l aboutissement d un sommet qui s est déroulé en juin 2006 sur le thème de la CISS et auquel il fallait avoir été invité. Le comité directeur de la collaboration interprofessionnelle en soins de santé a été formé pour élaborer un plan directeur qui aurait pour but de guider le gouvernement, les éducateurs, les soignants, les directeurs administratifs, les organismes de réglementation et les patients sur la façon de faire de l adoption de la collaboration interprofessionnelle en soins de santé une réalité. Le plan directeur, qui a été publié en juillet 2007, a été créé pour appuyer la stratégie ProfessionsSantéOntario (pour consulter le rapport, aller à www. professionssanteontario.ca/default.aspx). Le comité directeur a créé trois groupes de travail : structure organisationnelle, formation et réglementation. Chaque groupe comprenait des experts représentant un grand nombre d organismes, notamment des hôpitaux, des organismes communautaires, des collèges et universités, des organismes de réglementation, des Page 6 Rapport final du Comité de mise en œuvre stratégique de la collaboration interprofessionnelle en soins de santé Mai 2010

19 Figure 3 : Recommandations du plan directeur, en bref Groupe de travail sur la formation Groupe de travail sur la réglementation Construire l assise Partager la responsabilité Groupe de travail sur la structure organisationnelle Mettre en œuvre les instruments d habilitation systémiques Opérer un changement de culture durable T H È M E S associations professionnelles, des sociétés d assurance et des syndicats. Après avoir étudié pendant toute une année les travaux de recherche pertinents et tenu des consultations et ses réunions, le comité directeur a formulé quatre recommandations clés qui constituent un cadre efficace de mise en œuvre de la collaboration interprofessionnelle en soins de santé (figure 3). Le tableau 1 (page 8) présente les grandes lignes des recommandations du comité directeur relatives aux stratégies et mesures qui ont émané des quatre orientations établies. Mise en œuvre du plan directeur Le Comité de mise en œuvre stratégique de la collaboration interprofessionnelle en soins de santé a été créé en décembre 2007 pour appliquer les principes du plan directeur. Ce comité donnait suite à la recommandation de «partager la responsabilité» de veiller à ce que les stratégies de CISS soient bien mises en œuvre parmi les groupes intéressés. Les membres du comité étaient spécialisés en politiques, éducation, exercice de la profession, règlements et structure organisationnelle, et avaient de l expérience et étaient reconnus comme des chefs de file en collaboration interprofessionnelle en soins de santé. Le mandat du comité consistait à : superviser la mise en œuvre du document Collaboration interprofessionnelle en soins de santé : Un plan directeur provincial de concert avec les dirigeants et les décideurs du secteur de la santé et de l éducation, et avec les patients, les familles et les collectivités; servir de principale plate-forme pour la mise en œuvre de la CISS, le partenariat, les communications et un leadership efficaces dans le domaine de la santé et de l éducation. Guidée par les recommandations et les orientations présentées dans le plan directeur, la mission du Comité de mise en œuvre stratégique de la collaboration interprofessionnelle en soins de santé consistait à : conseiller le gouvernement sur la façon de gérer la mise en œuvre de la CISS en Ontario; À propos de la collaboration interprofessionnelle en soins de santé «Ce fut un privilège de participer à l élaboration de politiques et de stratégies pour les patients, les soignants et l Ontario dans notre quête pour assurer des soins durables et de qualité supérieure.» Marcy Saxe-Braithwaite Membre du Comité de mise en œuvre stratégique de la CISS Mai 2010 Rapport final du Comité de mise en œuvre stratégique de la collaboration interprofessionnelle en soins de santé Page 7

20 Tableau 1 : Stratégies et mesures recommandées dans le plan directeur Orientation Stratégie Mesures recommandées A. Construire l assise B. Partager la responsabilité C. Mettre en place des instruments d habilitation systémiques D. Opérer un changement de culture durable Créer une assise solide à partir de laquelle des mesures importantes en matière de collaboration interprofessionnelle en soins de santé peuvent être mises en oeuvre et soutenues. Partager la responsabilité afin de faire en sorte que les stratégies en matière de collaboration interprofessionnelle en soins de santé soient mises en œuvre efficacement entre les parties intéressées. Offrir des systèmes, des processus et des outils qui permettront à la collaboration interprofessionnelle en soins de santé d être enseignée, mise en place et organisée de façon systémique. Opérer un changement de culture durable qui reconnaît la nature essentielle de la collaboration interprofessionnelle en soins de santé et l applique à tous les échelons des systèmes d éducation et de soins de santé. 1. Définir les compétences fondamentales relatives à la collaboration interprofessionnelle en soins de santé. 2. Clarifier les responsabilités et les rôles dans un milieu axé sur la collaboration interprofessionnelle en soins de santé. 3. Élaborer des modèles de programmes d études pour la formation interprofessionnelle. 4. Convenir des modalités et conditions relatives à une assurance responsabilité obligatoire adéquate. 5. S assurer que les patients, leur famille, les soignants bénévoles, les services de soutien communautaire et les services de soins actifs ont les outils et les ressources nécessaires pour participer activement aux décisions liées aux soins. 1. Créer un comité provincial de mise en œuvre de la collaboration interprofessionnelle en soins de santé. 2. Élaborer un cadre de responsabilité à plusieurs niveaux. 3. Créer une ressource provinciale centrale destinée au transfert de connaissances. 1. Procéder à une étude des lois afin de repérer les possibilités de soutenir la collaboration interprofessionnelle en soins de santé. 2. Établir des normes d agrément en matière de collaboration interprofessionnelle en soins de santé. 3. Intégrer la collaboration interprofessionnelle en soins de santé aux conventions collectives et de services. 4. Intégrer la collaboration interprofessionnelle en soins de santé aux stratégies de cybersanté. 5. Instaurer des mesures incitatives relativement à la mise en pratique de la collaboration interprofessionnelle en soins de santé. 1. Mettre en oeuvre une stratégie d engagement public. 2. Soutenir les champions de la collaboration interprofessionnelle en soins de santé. 3. Offrir un soutien à la collaboration et à la formation interprofessionnelles. 4. Évaluer le rendement et les résultats du système. Page 8 Rapport final du Comité de mise en œuvre stratégique de la collaboration interprofessionnelle en soins de santé Mai 2010

LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE

LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE Dans ce document, les mots de genre féminin appliqués aux personnes désignent les femmes et les hommes, et vice-versa, si le contexte s y prête. LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE POSITION DE L AIIC

Plus en détail

Vous pouvez obtenir des renseignements concernant le Projet de collaboration interprofessionnelle en soins de santé aux adresses suivantes :

Vous pouvez obtenir des renseignements concernant le Projet de collaboration interprofessionnelle en soins de santé aux adresses suivantes : Vous pouvez obtenir des renseignements concernant le Projet de collaboration interprofessionnelle en soins de santé aux adresses suivantes : Courriel : ipcproject@healthforceontario.ca Site Web : www.healthforceontario.ca/ipcproject

Plus en détail

Agence de promotion et de recrutement de ProfessionsSantéOntario (APR PSO)

Agence de promotion et de recrutement de ProfessionsSantéOntario (APR PSO) Agence de promotion et de recrutement de ProfessionsSantéOntario (APR PSO) Survol Forum provincial de Rifssso le 27 octobre 2010 APR PSO : Introduction En mai 2006, le gouvernement ontarien lance la stratégie

Plus en détail

RÉMUNÉRATION et INCITATIFS Rémunération. Modèles d exercice de la médecine familiale

RÉMUNÉRATION et INCITATIFS Rémunération. Modèles d exercice de la médecine familiale RÉMUNÉRATION et INCITATIFS 1. RÉMUNÉRATION et INCITATIFS Rémunération Modèles d exercice de la médecine familiale Vous envisagez d exercer la médecine familiale en Ontario? Le ministère de la Santé et

Plus en détail

DÉCLARATION DE PRINCIPES SUR LE SYSTÈME ONTARIEN DE TRANSFERT DES CRÉDITS 2011

DÉCLARATION DE PRINCIPES SUR LE SYSTÈME ONTARIEN DE TRANSFERT DES CRÉDITS 2011 DÉCLARATION DE PRINCIPES SUR LE SYSTÈME ONTARIEN DE TRANSFERT DES CRÉDITS 2011 VISION De nos jours, l éducation postsecondaire offre plus de choix et de possibilités qu auparavant. En outre, les besoins

Plus en détail

De meilleures données pour de meilleures décisions :

De meilleures données pour de meilleures décisions : De meilleures données pour de meilleures décisions : un appui pour des soins plus efficaces et appropriés Amélioration de l expérience client. Perfectionnement de la planification des programmes et capacité

Plus en détail

Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées. Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives

Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées. Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives Le Partenariat rendra possible la collaboration d un

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION LIGNE DIRECTRICE RELATIVE À L EXAMEN DES INSTALLATIONS DESTINÉES AUX ÉLÈVES (Révisé en juin 2009)

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION LIGNE DIRECTRICE RELATIVE À L EXAMEN DES INSTALLATIONS DESTINÉES AUX ÉLÈVES (Révisé en juin 2009) MINISTÈRE DE L ÉDUCATION LIGNE DIRECTRICE RELATIVE À L EXAMEN DES INSTALLATIONS DESTINÉES AUX ÉLÈVES (Révisé en juin 2009) OBJET La Ligne directrice relative à l examen des installations destinées aux

Plus en détail

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009 BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009 Division du rendement et de l information institutionnels Direction générale de la gestion intégrée Présenté au : Comité d évaluation de Bibliothèque

Plus en détail

Section narrative du plan d'amélioration de la qualité (PAQ) pour les organismes de soins de santé de l'ontario

Section narrative du plan d'amélioration de la qualité (PAQ) pour les organismes de soins de santé de l'ontario Section narrative du plan d'amélioration de la qualité (PAQ) pour les organismes de soins de santé de l'ontario Centre d accès aux soins communautaires du Nord-Est Approuvé par le conseil d administration

Plus en détail

Agence de promotion et de recrutement de ProfessionsSantéOntario Bilan de l'année 2013-2014

Agence de promotion et de recrutement de ProfessionsSantéOntario Bilan de l'année 2013-2014 Agence de promotion et de recrutement de ProfessionsSantéOntario Bilan de l'année 2013-2014 Donner corps aux ressources humaines dans le domaine de la santé Introduction L'année 2013-2014 a été une année

Plus en détail

Gestion du changement éclairée par les données probantes dans les organismes de santé du canada

Gestion du changement éclairée par les données probantes dans les organismes de santé du canada Gestion du changement éclairée par les données probantes dans les organismes de santé du canada Juin 2012 D r Graham Dickson Université Royal Roads D r Ronald Lindstrom Université Royal Roads D r Charlyn

Plus en détail

LE COMPTE À REBOURS A COMMENCÉ. Si vous avez suivi votre formation à l extérieur de l Ontario, consultez la section Déménager en Ontario.

LE COMPTE À REBOURS A COMMENCÉ. Si vous avez suivi votre formation à l extérieur de l Ontario, consultez la section Déménager en Ontario. LE COMPTE À REBOURS a COMMENCÉ LE COMPTE À REBOURS A COMMENCÉ Après de nombreuses années de formation, le moment est enfin venu de planifier votre avenir. Mais avant de commencer à exercer, vous aurez

Plus en détail

SUR LE PLAN COMMUNAUTAIRE

SUR LE PLAN COMMUNAUTAIRE Description de programme PROMOUVOIR L AUTONOMIE ÉCONOMIQUE SUR LE PLAN COMMUNAUTAIRE 1125, promenade Colonel By, Ottawa (Ontario) K1S 5B6 Tél. : (613) 520-2600, poste1588 Téléc. : (613) 529-3561 Courriel

Plus en détail

Ligne directrice du cours de perfectionnement pour les directrices et directeurs d école

Ligne directrice du cours de perfectionnement pour les directrices et directeurs d école Ligne directrice du cours de perfectionnement pour les directrices et directeurs d école Règlement 184/97 Qualifications requises pour enseigner Janvier 2005 This document is available in English under

Plus en détail

GUIDE DE CONSOLIDATION D ÉQUIPE POUR LES ÉQUIPES DE SOINS PRIMAIRES DE L ONTARIO Module 2 : Consolider une équipe

GUIDE DE CONSOLIDATION D ÉQUIPE POUR LES ÉQUIPES DE SOINS PRIMAIRES DE L ONTARIO Module 2 : Consolider une équipe GUIDE DE CONSOLIDATION D ÉQUIPE POUR LES ÉQUIPES DE SOINS PRIMAIRES DE L ONTARIO Module 2 : Consolider une équipe Révisé en décembre 2012 Objectif du guide L objectif du guide est de vous aider, votre

Plus en détail

PLAN D ACTION AXÉ SUR LES RÉSULTATS

PLAN D ACTION AXÉ SUR LES RÉSULTATS PLAN D ACTION AXÉ SUR LES RÉSULTATS concernant l application de l article 41 de la Loi sur les langues officielles 2009-2012 TABLE DES MATIÈRES Glossaire... 1 Renseignements généraux... 2 Résumé des résultats

Plus en détail

Stratégie de recherche axée sur le patient. Cadre de renforcement des capacités

Stratégie de recherche axée sur le patient. Cadre de renforcement des capacités Stratégie de recherche axée sur le patient Cadre de renforcement des capacités 2015 Remerciements Les Instituts de recherche en santé du Canada tiennent à souligner la contribution des experts ayant siégé

Plus en détail

Étapes suivantes du plan d action du Manitoba

Étapes suivantes du plan d action du Manitoba Juillet 2005 Pour aller de l avant : L apprentissage et la garde des jeunes enfants Étapes suivantes du plan d action du Manitoba Introduction En novembre 1999, le gouvernement du Manitoba a confirmé son

Plus en détail

Pratiques exemplaires et obstacles fédéraux : profession et formation des professionnels de la santé

Pratiques exemplaires et obstacles fédéraux : profession et formation des professionnels de la santé Pratiques exemplaires et obstacles fédéraux : profession et formation des professionnels de la santé Association médicale canadienne Mémoire présenté au Comité permanent de la santé de la Chambre des communes

Plus en détail

Excellent service, soins prodigués avec compassion

Excellent service, soins prodigués avec compassion Centre d accès aux soins communautaires du Centre Plan stratégique (2014-2017) Sommaire Excellent service, soins prodigués avec compassion EXCELLENT SERVICE, SOINS PRODIGUÉS AVEC COMPASSION Le Plan stratégique

Plus en détail

Politique de soutien aux étudiants en situation de handicap

Politique de soutien aux étudiants en situation de handicap SECRÉTARIAT GÉNÉRAL Règlements, directives, politiques et procédures Politique de soutien aux étudiants en situation de handicap Adoption Instance/Autorité Date Résolution(s) Conseil d administration 14

Plus en détail

PAMAQC COMPARAISON DES CRITÈRES (2006-2011), DES CRITÈRES (2011-2015) ET DES NORMES (2015)

PAMAQC COMPARAISON DES CRITÈRES (2006-2011), DES CRITÈRES (2011-2015) ET DES NORMES (2015) PAMAQC COMPARAISON DES CRITÈRES (2006-2011), DES CRITÈRES (2011-2015) ET DES NORMES (2015) Normes (2015) Critères (2011-2015) Critères (2006-2011) 1. SYSTÈME DE GESTION DE LA QUALITÉ DES PROGRAMMES 6.

Plus en détail

Rapport synthèse de la rencontre des intervenants-clés du projet de l AFISS

Rapport synthèse de la rencontre des intervenants-clés du projet de l AFISS Rapport synthèse de la rencontre des intervenants-clés du projet de l AFISS L initiative portant sur l agrément de la formation interprofessionnelle en sciences de la santé (AFISS) est un partenariat national

Plus en détail

CADRE POUR L'ÉDUCATION ET LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES AUTOCHTONES. Vue d ensemble

CADRE POUR L'ÉDUCATION ET LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES AUTOCHTONES. Vue d ensemble CADRE POUR L'ÉDUCATION ET LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES AUTOCHTONES Vue d ensemble Le Cadre pour l'éducation et la formation professionnelle des Autochtones vise trois objectifs : = augmenter les taux

Plus en détail

Plan Stratégique 2008-2013

Plan Stratégique 2008-2013 Plan Stratégique 2008-2013 Version finale Adopté le 26 septembre par le Conseil d administration Septembre 2008 Mission La Société Santé en français est un chef de file national qui assure, en étroite

Plus en détail

GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème STAGE

GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème STAGE 1 GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème DOMAINES: FONDEMENTS COMPÉTENCE 1: Agir en tant que professionnelle ou professionnel héritier, critique et interprète d

Plus en détail

Appel de demandes de subventions communautaires pour services à la famille 2015

Appel de demandes de subventions communautaires pour services à la famille 2015 Appel de demandes de subventions communautaires pour services à la famille Introduction Autism Speaks Canada est fière de verser une aide financière aux fournisseurs de services de différentes régions

Plus en détail

MISSION. Association des infirmières et infirmiers du Nouveau-Brunswick, 2005

MISSION. Association des infirmières et infirmiers du Nouveau-Brunswick, 2005 MISSION L Association des infirmières et infirmiers du Nouveau-Brunswick est un organisme de réglementation professionnel voué à la protection du public et au soutien de la profession infirmière. Elle

Plus en détail

Stratégie nationale d atténuation des catastrophes du Canada

Stratégie nationale d atténuation des catastrophes du Canada Stratégie nationale d atténuation des catastrophes du Canada Avant-propos Les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux ont reconnu que l atténuation est une importante part d un solide cadre

Plus en détail

RCDR PLAN STRATÉGIQUE 2013-2016

RCDR PLAN STRATÉGIQUE 2013-2016 RCDR PLAN STRATÉGIQUE 2013-2016 MISSION Le Réseau canadien de documentation pour la recherche (RCDR) est un partenariat d universités canadiennes qui se consacre à étendre l accès au contenu numérique

Plus en détail

AMÉLIORATION CONTINUE DE LA QUALITÉ. Direction de l évaluation et de l assurance qualité

AMÉLIORATION CONTINUE DE LA QUALITÉ. Direction de l évaluation et de l assurance qualité POLITIQUE POL-DEAQ-04 AMÉLIORATION CONTINUE DE LA QUALITÉ ÉMETTEUR : APPROUVÉ PAR : Direction de l évaluation et de l assurance qualité Conseil d administration DATE D ENTRÉE EN VIGUEUR : 6 octobre 2011

Plus en détail

MINISTÈRE DE LA FORMATION ET DES COLLÈGES ET UNIVERSITÉS

MINISTÈRE DE LA FORMATION ET DES COLLÈGES ET UNIVERSITÉS MINISTÈRE DE LA FORMATION ET DES COLLÈGES ET UNIVERSITÉS Plan d accessibilité 2004-2005 Table des matières Page Introduction 2 Message de la ministre de la Formation et des Collèges et Universités 3 Rapport

Plus en détail

Réponse au rapport Accès à la justice en français. Congrès annuel de l AJEFO Le 4 octobre 2014

Réponse au rapport Accès à la justice en français. Congrès annuel de l AJEFO Le 4 octobre 2014 Réponse au rapport Accès à la justice en français Congrès annuel de l AJEFO Le 4 octobre 2014 1 Rapport Accès à la justice en français Les coprésidents du Comité consultatif de la magistrature et du barreau

Plus en détail

Consultation sur l aménagement linguistique dans les écoles de langue française en Ontario

Consultation sur l aménagement linguistique dans les écoles de langue française en Ontario Consultation sur l aménagement linguistique dans les écoles de langue française en Ontario Questions pour les entrevues individuelles Et réponses en lien avec les objectifs du Plan stratégique sur l éducation

Plus en détail

L INFORMATION INFIRMIÈRE ET LA GESTION DU SAVOIR

L INFORMATION INFIRMIÈRE ET LA GESTION DU SAVOIR Énoncé de position L INFORMATION INFIRMIÈRE ET LA GESTION DU SAVOIR POSITION DE L AIIC L AIIC est d avis que la gestion de l information et la technologie des communications font partie intégrante de la

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/MP.PP/2005/2/Add.4 8 juin 2005 Original: ANGLAIS, FRANÇAIS, RUSSE COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE Réunion des Parties à la Convention

Plus en détail

direction de l éducation conseil en matière de gouvernance Partie A : L évaluation du rendement de la Partie B : L autoévaluation du rendement du

direction de l éducation conseil en matière de gouvernance Partie A : L évaluation du rendement de la Partie B : L autoévaluation du rendement du CORPORATION DES SERVICES EN ÉDUCATION DE L ONTARIO Programme de perfectionnement professionnel des membres des conseils scolaires Modules 5 Partie A : L évaluation du rendement de la direction de l éducation

Plus en détail

Réunion inaugurale du Réseau de la société civile du mouvement en faveur du renforcement de la nutrition 11 juin 2013, Washington D.C.

Réunion inaugurale du Réseau de la société civile du mouvement en faveur du renforcement de la nutrition 11 juin 2013, Washington D.C. Réunion inaugurale du Réseau de la société civile du mouvement en faveur du renforcement de la nutrition 11 juin 2013, Washington D.C. Résumé La réunion inaugurale du Réseau de la société civile du mouvement

Plus en détail

SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION

SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION Rapport d évaluation final de l Initiative de la nouvelle économie (INÉ) Date : le 17 mars 2010 Programme de l INÉ : contexte Dans le cadre du plan du gouvernement

Plus en détail

Règlement sur les normes d accessibilité intégrées

Règlement sur les normes d accessibilité intégrées sur les normes d accessibilité intégrées s de chaque conseil scolaire Date d entrée 2013 Établissement de politiques en matière d accessibilité Le conseil élabore, met en œuvre et tient à jour des politiques

Plus en détail

RAPPORT D ÉTAPE. Rapport du personnel de l ISAC au Comité de recherche du CPSSP/CDPISP 27 septembre 2004

RAPPORT D ÉTAPE. Rapport du personnel de l ISAC au Comité de recherche du CPSSP/CDPISP 27 septembre 2004 RAPPORT D ÉTAPE au Comité de recherche du CPSSP/CDPISP 27 septembre 2004 Planification stratégique Le personnel de l ISAC a appuyé le comité conjoint du CPSSP/CDPISP chargé de faire des recommandations

Plus en détail

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP)

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) F CDIP/14/5 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 8 SEPTEMBRE 2014 Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) Quatorzième session Genève, 10 14 novembre 2014 RÉSUMÉ DU RAPPORT D ÉVALUATION DU

Plus en détail

RÔLES ET RESPONSABILITÉS SUGGÉRÉES POUR LE COORDONNATEUR COMMUNAUTAIRE DU SISA

RÔLES ET RESPONSABILITÉS SUGGÉRÉES POUR LE COORDONNATEUR COMMUNAUTAIRE DU SISA RÔLES ET RESPONSABILITÉS SUGGÉRÉES POUR LE COORDONNATEUR COMMUNAUTAIRE DU SISA Le présent document a pour but de servir de guide pour ce qui est des rôles et des responsabilités du coordonnateur communautaire

Plus en détail

Au service des consommateurs d électricité de l Ontario

Au service des consommateurs d électricité de l Ontario Au service des consommateurs d électricité de l Ontario Message du président et chef de la direction Le début d une nouvelle année offre l occasion d envisager la voie à suivre dans une nouvelle perspective.

Plus en détail

Le volleyball est notre sport, notre passion, notre communauté nous inspirons les Canadiens à embrasser le volleyball pour la vie

Le volleyball est notre sport, notre passion, notre communauté nous inspirons les Canadiens à embrasser le volleyball pour la vie Le volleyball est notre sport, notre passion, notre communauté nous inspirons les Canadiens à embrasser le volleyball pour la vie Révision du plan stratégique de Volleyball Canada février 2009 Table des

Plus en détail

L ACCC et les CONSEILS SECTORIELS NATIONAUX

L ACCC et les CONSEILS SECTORIELS NATIONAUX L ACCC et les CONEIL ECTORIEL NATIONAUX «Le gouvernement travaillera de concert avec ses partenaires afin de faire en sorte que le perfectionnement des compétences suive le rythme de l évolution de l économie.

Plus en détail

The Ottawa Hospital / L Hôpital d Ottawa Modèle de pratique infirmière clinique (MPIC) Principes directeurs

The Ottawa Hospital / L Hôpital d Ottawa Modèle de pratique infirmière clinique (MPIC) Principes directeurs The Ottawa Hospital / L Hôpital d Ottawa Modèle de pratique infirmière clinique (MPIC) Principes directeurs I. Principes directeurs : Soins infirmiers directs 1. Perspectives du patient et de la famille

Plus en détail

NOTRE MISSION HISTORIQUE CE QUE NOUS FAISONS

NOTRE MISSION HISTORIQUE CE QUE NOUS FAISONS Exposé présenté par l Association des agents financiers autochtones du Canada à la 33 e Assemblée générale annuelle de l Assemblée des Premières Nations Palais des congrès du Toronto métropolitain du 17

Plus en détail

CONCOURS DE RECHERCHE 2014-2015 : ÉTUDE PILOTE À PETITE ÉCHELLE SUR L INNOVATION EN SÉCURITÉ DES PATIENTS

CONCOURS DE RECHERCHE 2014-2015 : ÉTUDE PILOTE À PETITE ÉCHELLE SUR L INNOVATION EN SÉCURITÉ DES PATIENTS CONCOURS DE RECHERCHE 2014-2015 : ÉTUDE PILOTE À PETITE ÉCHELLE SUR L INNOVATION EN SÉCURITÉ DES PATIENTS ANNONCE Le 15 janvier 2014 À l intention des chercheurs relevant d organismes de santé ou d universités

Plus en détail

Plan d accessibilite pluriannuel. La Cité collégiale 2012 (en vertu de la Loi sur l accessibilité pour les personnes handicapées de l Ontario)

Plan d accessibilite pluriannuel. La Cité collégiale 2012 (en vertu de la Loi sur l accessibilité pour les personnes handicapées de l Ontario) Plan d accessibilite pluriannuel La Cité collégiale 2012 (en vertu de la Loi sur l accessibilité pour les personnes handicapées de l Ontario) La Loi sur l accessibilité pour les personnes handicapées de

Plus en détail

Avis d'emploi vacant. Poste(s) supervisé(s) : Date d'affichage : 18 mars 2015. À propos de CATIE

Avis d'emploi vacant. Poste(s) supervisé(s) : Date d'affichage : 18 mars 2015. À propos de CATIE Titre du poste : Service : Relève de : Poste(s) supervisé(s) : Statut : Endroit : Courtier en connaissances, Programmes de santé sexuelle des hommes gais Échange des connaissances Directrice associée,

Plus en détail

Partenariat canadien pour le progrès dans les ressources humaines en santé

Partenariat canadien pour le progrès dans les ressources humaines en santé Partenariat canadien pour le progrès dans les ressources humaines en Accueil des participants et présentation du contexte de la création du partenariat G. William N. Fitzgerald, CM, MD, FRCSC Danielle

Plus en détail

Plan pluriannuel d accessibilité de l Office de la qualité et de la responsabilité en éducation (OQRE)

Plan pluriannuel d accessibilité de l Office de la qualité et de la responsabilité en éducation (OQRE) Plan pluriannuel d accessibilité de l Office de la qualité et de la responsabilité en éducation (OQRE) 1 Table des matières Introduction... 3 À propos du Plan pluriannuel d accessibilité de l OQRE... 3

Plus en détail

Agence de promotion et de recrutement de ProfessionsSantéOntario. Plan pluriannuel d accessibilité 2014-2019

Agence de promotion et de recrutement de ProfessionsSantéOntario. Plan pluriannuel d accessibilité 2014-2019 Agence de promotion et de recrutement de ProfessionsSantéOntario Plan pluriannuel d accessibilité 2014-2019 Le 21 août 2014 Table des matières Message de Roz Smith, directrice générale 2 Première section

Plus en détail

Politique de gestion des ressources humaines

Politique de gestion des ressources humaines Politique de gestion des ressources humaines Adopté au conseil d administration le 18 octobre 2005 Résolution numéro 2068 Amendé le 16 avril 2013 par le conseil d administration Résolution numéro 2592

Plus en détail

TEMBEC INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION

TEMBEC INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION 1 TEMBEC INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION I. INTRODUCTION A. Objet et objectifs Le Conseil d administration (le «Conseil») de la société par actions Tembec Inc. (la «Société») est responsable de

Plus en détail

GOUVERNEMENT DU YUKON

GOUVERNEMENT DU YUKON GOUVERNEMENT DU YUKON Politique 1.7 MANUEL D ADMINISTRATION GÉNÉRALE VOLUME 1 : POLITIQUES MINISTÉRIELLES GÉNÉRALES TITRE : POLITIQUE SUR LES SERVICES EN FRANÇAIS ENTRÉE EN VIGUEUR: 12 mai 1994 DERNIÈRE

Plus en détail

Rapport de suivi de 2007 sur la vérification de la technologie de l information de janvier 2005

Rapport de suivi de 2007 sur la vérification de la technologie de l information de janvier 2005 Rapport de suivi de 2007 sur la vérification de la technologie de l information de janvier 2005 Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada et Conseil de recherches en sciences humaines

Plus en détail

Initiatives sur les compétences essentielles des conseils sectoriels

Initiatives sur les compétences essentielles des conseils sectoriels Les gens Les partenariats Le savoir Compétences et emploi Bureau de l alphabétisation et des compétences essentielles Initiatives sur les compétences essentielles des conseils sectoriels Études de cas

Plus en détail

POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE DÉVELOPPEMENT ET DE GESTION DES PROGRAMMES D ÉTUDES (PIDGP)

POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE DÉVELOPPEMENT ET DE GESTION DES PROGRAMMES D ÉTUDES (PIDGP) POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE DÉVELOPPEMENT ET DE GESTION DES PROGRAMMES D ÉTUDES (PIDGP) Adoptée par le conseil d administration le 27 novembre 2003 Direction des études Table des matières 1. BUT...

Plus en détail

Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements et la défense des droits. Société canadienne de la sclérose en plaques

Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements et la défense des droits. Société canadienne de la sclérose en plaques Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements Société canadienne de la sclérose en plaques Juin 2009 Table des matières Contexte... 3 1.0 Mission de la Société canadienne de la sclérose en

Plus en détail

PLAN D ACTION MINISTÉRIEL POUR L ANALYSE COMPARATIVE ENTRE LES SEXES

PLAN D ACTION MINISTÉRIEL POUR L ANALYSE COMPARATIVE ENTRE LES SEXES PLAN D ACTION MINISTÉRIEL POUR L ANALYSE COMPARATIVE ENTRE LES SEXES EN RÉPONSE AUX CONCLUSIONS ET RECOMMANDATIONS CONTENUES DANS LE CHAPITRE 1 «L ANALYSE COMPARATIVE ENTRE LES SEXES» DU RAPPORT DU PRINTEMPS

Plus en détail

Liste des éléments de données de la Base de données sur les infirmières et infirmiers réglementés

Liste des éléments de données de la Base de données sur les infirmières et infirmiers réglementés septembre 2013 Liste des éléments de données de la infirmières et Les documents énumérés dans la présente liste ont été adaptés à partir du Dictionnaire des données et manuel de traitement de la 2013.

Plus en détail

LES RESSOURCES HUMAINES DE LA SANTÉ

LES RESSOURCES HUMAINES DE LA SANTÉ LES RESSOURCES HUMAINES DE LA SANTÉ Mémoire présenté au Comité permanent de la santé de la Chambre des communes Kaaren Neufeld, présidente de l Association des infirmières et infirmiers du Canada Ottawa

Plus en détail

L avenir de l éducation médicale au Canada. Rapport à l intention du public. Volet sur l éducation médicale postdoctorale. www.afmc.

L avenir de l éducation médicale au Canada. Rapport à l intention du public. Volet sur l éducation médicale postdoctorale. www.afmc. L avenir de l éducation médicale au Canada Volet sur l éducation médicale postdoctorale Rapport à l intention du public www.afmc.ca/fmecpg Un projet financé par Santé Canada 1 Introduction Le volet sur

Plus en détail

22 2011 (CC-20111-110)

22 2011 (CC-20111-110) Politiquee linguistique Adoptée : En vigueur : Amendement : 22 mars 2011 (CC-2011-110) 22 mars 2011 Table des matières 1. PRÉAMBULE... 1 2. CHAMP D APPLICATION... 1 3. CADRE LÉGAL ET RÉGLEMENTAIRE...

Plus en détail

Formation Programme psychoéducatif de gestion du stress destiné aux proches aidants d un parent âgé à domicile

Formation Programme psychoéducatif de gestion du stress destiné aux proches aidants d un parent âgé à domicile Formation Programme psychoéducatif de gestion du stress destiné aux proches aidants d un parent âgé à domicile Avril 2014 Table des matières 1. La Chaire Desjardins en soins infirmiers à la personne âgée

Plus en détail

Plan d accessibilité pluriannuel 2013-2015

Plan d accessibilité pluriannuel 2013-2015 Plan d accessibilité pluriannuel 2013-2015 Plan d accessibilité dans le cadre de la LAPHO Introduction La Loi de 2005 sur l accessibilité pour les personnes handicapées de l Ontario vise l élaboration,

Plus en détail

Article. «La formation en promotion de la santé en Ontario français» Francine Deroche

Article. «La formation en promotion de la santé en Ontario français» Francine Deroche Article «La formation en promotion de la santé en Ontario français» Francine Deroche Reflets : revue d'intervention sociale et communautaire, vol. 1, n 1, 1995, p. 238-244. Pour citer cet article, utiliser

Plus en détail

www.ccsc-cssge.ca Feuillet d information du CSRHSGE pour les employeurs œuvrant dans les services de garde à l enfance

www.ccsc-cssge.ca Feuillet d information du CSRHSGE pour les employeurs œuvrant dans les services de garde à l enfance Feuillet d information du CSRHSGE pour les employeurs œuvrant dans les services de garde à l enfance À propos de nous Le Conseil sectoriel des ressources humaines des services de garde à l enfance est

Plus en détail

OUTIL D AUTOÉVALUATION DU

OUTIL D AUTOÉVALUATION DU Institut de leadership en éducation OUTIL D AUTOÉVALUATION DU L EADERSHIP Instructions Ministère de l Éducation INSTRUCTIONS ET RECOMMANDATIONS POUR L UTILISATION EFFICACE DE L OUTIL Les recherches montrent

Plus en détail

SERVICE DE VALIDATION DES TITRES DE COMPÉTENCE (SVTC) MARCHE À SUIVRE POUR SOUMETTRE UNE DEMANDE DE VALIDATION DE PROGRAMME

SERVICE DE VALIDATION DES TITRES DE COMPÉTENCE (SVTC) MARCHE À SUIVRE POUR SOUMETTRE UNE DEMANDE DE VALIDATION DE PROGRAMME SERVICE DE VALIDATION DES TITRES DE COMPÉTENCE (SVTC) MARCHE À SUIVRE POUR SOUMETTRE UNE DEMANDE DE VALIDATION DE PROGRAMME Pour obtenir des renseignements, veuillez communiquer avec : Service de l assurance

Plus en détail

Bureau de la sécurité des transports du Canada. Présentation sur l application du paragraphe 3(2) de la Loi sur le multiculturalisme canadien au sein

Bureau de la sécurité des transports du Canada. Présentation sur l application du paragraphe 3(2) de la Loi sur le multiculturalisme canadien au sein Bureau de la sécurité des transports du Canada Présentation sur l application du paragraphe 3(2) de la Loi sur le multiculturalisme canadien au sein des institutions fédérales (2005-2006) Modèle pour la

Plus en détail

Guide d auto-évaluation

Guide d auto-évaluation REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE ----------- Autorité nationale d Assurance Qualité de l Enseignement supérieur ANAQ-Sup Guide d auto-évaluation

Plus en détail

Plan d action pour les services de santé non assurés

Plan d action pour les services de santé non assurés Plan d action pour les services de santé non assurés Plan d action national des Premières Nations pour les services de santé non assurés (SSNA) Avec la participation et l orientation du Comité des Chefs

Plus en détail

Demande de propositions (DP) 13-1415. Services de recrutement d un ou d une cadre de direction. La Société du Paysage de Grand- Pré

Demande de propositions (DP) 13-1415. Services de recrutement d un ou d une cadre de direction. La Société du Paysage de Grand- Pré La Société du Paysage de Grand- Pré Demande de propositions (DP) 13-1415 Services de recrutement d un ou d une cadre de direction Page 1 de 8 Page 2 de 8 Demande de propositions pour des services de recrutement

Plus en détail

RÈGLEMENTS, POLITIQUES ET PROCÉDURES

RÈGLEMENTS, POLITIQUES ET PROCÉDURES CÉGEP DE SEPT-ÎLES POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE VALORISATION DE LA LANGUE FRANÇAISE Service émetteur : Direction des études Instance décisionnelle : Conseil d administration Date d approbation : Le 20

Plus en détail

Conférence nationale de PGBC Dossier pour documents justificatifs

Conférence nationale de PGBC Dossier pour documents justificatifs Conférence nationale de PGBC Dossier pour documents justificatifs Le conseil d administration de PGBC remercie sincèrement les affiliés provinciaux d accueillir chaque année la conférence nationale. La

Plus en détail

Étapes d élaboration d une formation en compétences essentielles (CE) ou en anglais langue seconde (ALS) propre à l entreprise

Étapes d élaboration d une formation en compétences essentielles (CE) ou en anglais langue seconde (ALS) propre à l entreprise Étapes d élaboration d une formation en compétences essentielles (CE) ou en anglais langue seconde (ALS) propre à l entreprise Vous souhaitez commencer à mettre en œuvre une formation en CE, mais vous

Plus en détail

ÉTABLIR DES LIENS : comparabilité, portabilité et capacité d évaluer les diplômes d études internationaux au Canada

ÉTABLIR DES LIENS : comparabilité, portabilité et capacité d évaluer les diplômes d études internationaux au Canada ÉTABLIR DES LIENS : comparabilité, portabilité et capacité d évaluer les diplômes d études internationaux au Canada > > ARUCC 2014 16 juin 2014, Québec (Québec) PRÉSENTATION VUE D ENSEMBLE À propos du

Plus en détail

Appel de propositions

Appel de propositions Appel de propositions Planification stratégique 2016 à 2020 162, rue Murray Ottawa, ON K1N 5M8 Tél.: 613-789-5144 Téléc.: 613-789-9848 jhtardivel@mri.ca www.montfortrenaissance.ca Objectif de l appel de

Plus en détail

OBSERVATOIRE QUÉBÉCOIS SUR LA MALTRAITANCE ENVERS LES ENFANTS

OBSERVATOIRE QUÉBÉCOIS SUR LA MALTRAITANCE ENVERS LES ENFANTS OBSERVATOIRE QUÉBÉCOIS SUR LA MALTRAITANCE ENVERS LES ENFANTS Décembre 2013 Pourquoi un observatoire sur la maltraitance? Sérieux problème Multitude d acteurs Fragmentation Besoin de convergence La maltraitance

Plus en détail

UNE VISION COMMUNE 2 PLAN STRATÉGIQUE : 2016-2018

UNE VISION COMMUNE 2 PLAN STRATÉGIQUE : 2016-2018 PLAN STRATÉGIQUE 2016-2018 UNE VISION COMMUNE 2 PLAN STRATÉGIQUE : 2016-2018 À ses débuts, le Centre d excellence de l Ontario en santé mentale des enfants et des adolescents (le Centre) était une petite

Plus en détail

Le champ d exercice de l infirmière. diplômée DIRECTIVE PROFESSIONNELLE. Directive professionnelle : Le champ d exercice de l infirmière.

Le champ d exercice de l infirmière. diplômée DIRECTIVE PROFESSIONNELLE. Directive professionnelle : Le champ d exercice de l infirmière. DIRECTIVE PROFESSIONNELLE Le champ d exercice de l infirmière (mai 2012) (1/11 ) Mission L Association des infirmières et infirmiers du Nouveau Brunswick est un organisme de réglementation professionnel

Plus en détail

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Affaires et commerce Comptabilité (première partie)

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Affaires et commerce Comptabilité (première partie) Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle Affaires et commerce Comptabilité (première partie) Annexe D Règlement sur les qualifications requises pour enseigner Mai 2005 (Révisée

Plus en détail

Faire parvenir les documents suivants à l agent de soutien du programme

Faire parvenir les documents suivants à l agent de soutien du programme Reconnaissances des acquis Crédits d équivalence et exemptions Prendre note : Il n y a aucun frais associés au processus d évaluation du dossier Tous les participants au programme doivent obtenir des crédits

Plus en détail

Notre modèle d engagement

Notre modèle d engagement Notre modèle d engagement 1. EVALUER L évaluation des compétences que vous souhaitez améliorer implique un vrai échange entre nos deux équipes, et une étude plus approfondie des écarts et des actions préalablement

Plus en détail

La création d un environnement virtuel pour l apprentissage au Loyalist College

La création d un environnement virtuel pour l apprentissage au Loyalist College La création d un environnement virtuel pour l apprentissage au Loyalist College L occasion d innover Le Loyalist College, situé à Belleville, crée depuis 2006 des simulations pour l apprentissage en utilisant

Plus en détail

Préambule... 3. Attentes exprimées à l égard de la fusion... 4. Mission... 5. Vision et engagements... 6. Valeurs organisationnelles...

Préambule... 3. Attentes exprimées à l égard de la fusion... 4. Mission... 5. Vision et engagements... 6. Valeurs organisationnelles... POSITIONNEMENT STRATÉGIQUE 2010-2015 TABLE DES MATIÈRES Préambule... 3 Attentes exprimées à l égard de la fusion... 4 Mission... 5 Vision et engagements... 6 Valeurs organisationnelles... 7 Principes de

Plus en détail

Plan stratégique 2004-2007

Plan stratégique 2004-2007 Plan stratégique 2004-2007 Mot du directeur général Au cours des dernières années, plusieurs travaux importants et consultations tant à l interne qu à l externe ont conduit le Collège à l adoption de nombreux

Plus en détail

Calendrier du Programme de formation automne 2015

Calendrier du Programme de formation automne 2015 Calendrier du Programme de formation automne 2015 Atelier Série sur le leadership (présidents) Le rôle du président dans la planification stratégique un atelier interactif La responsabilité des administrateurs

Plus en détail

Consolider les groupes d intérêt en santé publique : Leçons apprises

Consolider les groupes d intérêt en santé publique : Leçons apprises Consolider les groupes d intérêt en santé publique : Leçons apprises L Association des facultés de médecine du Canada (AFMC) a obtenu des fonds de l Agence de la santé publique du Canada afin de promouvoir

Plus en détail

Sondage sur la volonté d améliorer la gouvernance

Sondage sur la volonté d améliorer la gouvernance Sondage sur la volonté d améliorer la gouvernance Ce Sondage sur la volonté d améliorer la gouvernance a été adapté, avec la permission de Quantum Transformation Technologies, de son Governance & Managerial

Plus en détail

Bulletin des services aux personnes ayant une déficience intellectuelle Ministère des Services sociaux et communautaires

Bulletin des services aux personnes ayant une déficience intellectuelle Ministère des Services sociaux et communautaires Point de mire: la réorganisation Bulletin des services aux personnes ayant une déficience intellectuelle Ministère des Services sociaux et communautaires Réseaux communautaires de soins spécialisés Les

Plus en détail

CHARTE DU PARTENARIAT MONDIAL POUR L ÉDUCATION

CHARTE DU PARTENARIAT MONDIAL POUR L ÉDUCATION CHARTE DU PARTENARIAT MONDIAL POUR L ÉDUCATION Dernière mise à jour : novembre 2013 (Décision BOD/2013/11-02) éducation de qualité pour tous les enfants page 1 de 15 Chartre du PME PRÉAMBULE 1.1 Le Partenariat

Plus en détail

Webinaires de sensibilisation à la santé mentale Guide d animation. Équipe d appui pour la santé mentale dans les écoles, 2012

Webinaires de sensibilisation à la santé mentale Guide d animation. Équipe d appui pour la santé mentale dans les écoles, 2012 Équipe d appui pour la santé mentale dans les écoles Webinaires de sensibilisation à la santé mentale Guide d animation Équipe d appui pour la santé mentale dans les écoles, 2012 Présentation générale

Plus en détail

Table des matières. Formation à l ISPC

Table des matières. Formation à l ISPC Table des matières Ateliers... 2 Planification et prise de décisions axées sur la santé de la population... 2 Autoapprentissage à l ISPC... 3 Introduction à la santé de la population... 3 Explorer la santé

Plus en détail

Code de conduite en matière de jeu responsable

Code de conduite en matière de jeu responsable Code de conduite en matière de jeu responsable 1 Notre mission Loto-Québec a pour mission première d exploiter dans l ordre et la mesure les jeux de hasard et d argent au Québec. Créée en 1969 afin d implanter

Plus en détail

TJX Canada. Politiques sur les Normes d accessibilité intégrées. Plan d accessibilité pluriannuel

TJX Canada. Politiques sur les Normes d accessibilité intégrées. Plan d accessibilité pluriannuel TJX Canada Politiques sur les Normes d accessibilité intégrées et Plan d accessibilité pluriannuel 2014 Table des matières 1. Objet.. 3 2. Champ d application et responsabilités... 3 3. Énoncé de politique

Plus en détail