PSF et traitement de déconvolution sur les images 3D

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PSF et traitement de déconvolution sur les images 3D"

Transcription

1 PSF et traitement de déconvolution sur les images 3D

2 Acquisition d une image 3D

3 De l objet à l image visible L acquisition

4 Émission de Fluorescence Z hv 2 hv 1 hv 2 Y X hv 2

5 Fluorescence dans un corps épais Z Z+1 Z Z-1 X Y

6 La formation de l image d un objet fluorescent L image est le produit de convolution de l objet et de la PSF g = h x f + n g : image de l objet h : PSF f : objet x : produit de convolution n : bruit additif

7 Sources de dégradation de l image - bruit de type photons, type gausséen - Diffusion de la lumière aux différentes interfaces à cause d indices de réfractions différents - L éblouissement (réflexion à l intérieur de l objectif) - imperfections optiques : Flou L estimation de cette dégradation se fait en mesurant la PSF

8 L image d une source ponctuelle de lumière : La PSF On dit aussi réponse impulsionnelle optique du système La PSF caractérise le microscope dans divers contextes expérimentaux en définissant les dégradations introduites par les différents éléments de l ensemble système optique / échantillon Y Z X X Images réalisées avec des billes fluorescentes dont la taille est < à la résolution optique du système utilisé

9 PSF en 3D

10 Caractéristiques générales de la PSF Taille infinie, mais signal bas confondu avec bruit de fond Somme des intensités hors focus doit être égale à l intensité au focus Pas de symétrie par rapport au plan focal Anneaux de diffraction situés à l opposé de l objectif Symétrie circulaire Objectif Taille PSF, objectif NA 1.4 : 0.2µm² au plan focal, Surface 90 fois plus étendue 1µm au dessus et en dessous du plan focal donnant le signal le plus intense

11 (PSF expérimentale) (PSF théorique) PSF en Microscopie plein champ et confocale plein champ confocal Fermeture du pinhole Réduction du volume de fluorescence récupéré Ajustement de la taille du pinhole à la limite de la tache de diffraction La présence du pinhole devant le détecteur permet une amélioration de la résolution latérale de 25% et de la résolution axiale de 30%.

12 Paramètres intervenant dans la formation d un PSF Variables intervenant dans le modèle de PSF pour la microscopie confocale

13 Variation de la réponse impulsionnelle du système en fonction d une variable de l OPD : indice d huile à immersion.

14 Utilisation d une PSF mesurée ou calculée? - Il est important d avoir une PSF peu bruitée pour la bonne exécution des algorithmes - La PSF calculée donne de moins bons résultats

15 PSF et diagnostics XY XZ XY Confocal XZ Choc pupille objectif Plein champ PSF de bonne qualité Défaut d alignement des optiques Aberration sphérique

16 Mesure de la résolution du système Résolution latérale Plot profile (intensité le long de la ligne) Mesure sur le plan le plus intense (mais non saturé) Résolution axiale Fit sur une gaussienne Mesure de la largeur à mi-hauteur (FWHM, Full Width at Half Maximum) Section XZ Résolution = largeur à mi-hauteur

17 De l image à l objet Le traitement de déconvolution

18 But du traitement de déconvolution Cône d excitation Plan focal 1 Plan focal 2 déconvolution - Amélioration contraste et résolution - Ré affectation de la fluorescence au point d émission

19 Les algorithmes de déflouage - Nearest Neighbour - Multi neighbour - No neighbour - Unsharp masking Ceux ne sont pas de vrais algorithmes de restauration

20 L algorithme : Nearest Neighbour Z+1 Z+1 Z 1 Z 2 Z Z-1 Z-1 1 : flouage de Z-1 et Z+1 2 : soustraction de Z (Z +1 ) et de Z (Z -1 )

21 Application de l algorithme Avantages: temps de calcul court, besoin d une pile de 3 images Inconvénients : augmente le contraste mais diminue le S/B et Introduit des artéfacts structuraux

22 Algorithmes de restauration Au lieu d enlever le flou, ces algorithmes tendent à réaffecter au mieux la lumière à son propre plan focal d émission. Définitions Produit de convolution : le produit de convolution est une opération mathématique complexe utilisée dans le traitement du Signal, cela formalise l effet d un filtre. Cela correspond à la Multiplication de TF de 2 fonctions. Le produit de convolution par un dirac Correspond à une translation de la fonction initiale d une valeur de a

23

24 Transformée de Fourier Spectre de fréquence du signal périodique : amplitude A n f(fq)

25

26

27 2 1

28 Transformée de Fourier : c est une transformation qui fait correspondre à une image qui est dans le domaine espace avec les variables x et y pour la position du point, une fonction qui est dans le domaine des fréquences avec 2 variables u et v. 8 2 La représentation se fait sous forme d une image qui donne L énergie en fonction de u et v ou spectre d énergie.

29 Fonctionnement des algorithmes de restauration Les algorithmes de restauration estime l objet en suivant la logique qu une bonne estimation de l objet est réalisée quand Celui-ci convolué avec la PSF donne l image brute. O x h = i i : image brute o : objet estimé h : PSF x : opération de convolution

30 Calcul facilité en transformée de Fourier Si l image et la PSF sont transformés dans l espace de Fourier La convolution de l image par la PSF peut être calculée en Multipliant leurs transformées de Fourier o x h = i i : transformée de Fourier de l image h : transformée de Fourier de la PSF o : transformée de Fourier de l objet x : opérateur de multiplication

31 Algorithmes de filtre inversé, ou approche directe - Wiener déconvolution : Image J - Regularized least Squares - Tikhonov-Miller regularization, 1977

32 Déconvolution de Wiener Transformée de Fourier Transformée de Fourier Image Spectre d énergie (i) OTF (h) PSF calculée o = h -1 x i Inversion instable bruit Traitement de régularisation Objet o défloué + bruit Filtre de Wiener et Transformée de Fourier inverse Image finale

33 Application de l algorithme Avantages : calcul rapide Inconvénients : Amplification du bruit et création d un artefact (ringing)

34 Approches Itératives Algorithme d itérations contraintes : PSF mesuré ou calculé Image brute OTF Estimation de l image Espace de Fourier x + Filtre de Wiener Image floue d estimation Comparaison avec l image brute Lissée par filtre Gausséen Modification de l estimation de l image Génère un critère d erreur Si critère d erreur atteint Image estimée bonne

35 L algorithme en pratique Avantages : Augmentation du rapport S/B Inconvénient : temps de calcul long

36 Algorithme statistique itératif L algorithme Maximum Likelihood (Lucy 1974 richardson1972) approche statistique avec contrainte de recherche de maximum d entropie Commercialisé par : SVI, Bitplane, Improvision, Zeiss, Autoquant Avantage : Produit de meilleurs résultats sur les images avec beaucoup de bruit Inconvénient : temps de calcul encore plus long

37 Algorithme de déconvolution aveugle PSF calculé Image brute OTF Modification de l OTF estimé Estimation de l image Espace de Fourier x Image floue d estimation Comparaison avec l image brute Modification de l estimation de l image Génère un critère d erreur Si critère d erreur atteint Image estimée bonne

38 Cet algorithme incorpore une méthode où la PSF est évolutive Commercialisé par métamorph Avantages : bon résultats sur les images avec du bruit et souffrant d aberration sphérique Inconvénient : temps de calcul long

39 Systèmes d acquisition Système intégré Système modulaire - Statif motorisé - Logiciel d acquisition - Kit de motorisation en Z par piézoélectrique - Caméra 12, 16 bits - Objectifs avec grande ouverture numérique >1.4

40 L acquisition Sur tout type d échantillons, il faut : - immobiliser l échantillon - stabilité du fluorochrome - rester à la température à laquelle la PSF a été réalisée - pour chaque longueur d onde d émission utilisée dans l échantillon, il faut réaliser une PSF à la même longueur d onde -Si un élément du trajet optique est modifié (diaphragme, lentille supplémentaire.) il faut une autre PSF réalisée dans les mêmes conditions De la qualité de l acquisition dépend le résultat de la restauration

41 IDEALEMENT Il faudrait inclure dans chaque échantillon à observer, des billes fluorescentes afin de réaliser une PSF dans le milieu se rapprochant le plus possible de celui de l échantillon Ce qui est fait dans la déconvolution adaptative

42 Faire la différence entre : - algorithmes itératifs de restauration - algorithmes de déflouage - microscopie confocale En fonction du système d imagerie : champ plein, confocal pinhole fixe, confocal pinhole mobile, confocal avec fente, double photon, il faut utiliser un algorithme de déconvolution approprié. Après restauration, l intensité des pixels augmente à l intérieur des structures mais la somme totale d intensité reste la même.

43

44

Microscope confocal à balayage laser. Microscopie photonique. lumière Laser Objectif. Miroir dichroïque Source de. Filtre confocal.

Microscope confocal à balayage laser. Microscopie photonique. lumière Laser Objectif. Miroir dichroïque Source de. Filtre confocal. Microscope confocal à balayage laser Photo-détecteur Filtre confocal Plan image Image reconstruite point par point par balayage laser Miroir dichroïque Source de lumière Laser Objectif Obtention directe

Plus en détail

LA MICROSCOPIE CONFOCALE

LA MICROSCOPIE CONFOCALE LA MICROSCOPIE CONFOCALE Philippe COCHARD, Directeur de recherche CNRS Centre de Biologie du Développement UMR 5547 CNRS/UPS Université Paul Sabatier Philippe.cochard@univ-tlse3.fr Principe Fonctionnement

Plus en détail

Microscopie de fluorescence Etat de l art

Microscopie de fluorescence Etat de l art Etat de l art Bibliométrie (Web of sciences) CLSM GFP & TPE EPI-FLUORESCENCE 1 Fluorescence Diagramme de JABLONSKI S2 S1 10-12 s Excitation Eex Eem 10-9 s Émission Courtoisie de C. Spriet

Plus en détail

Microscopie I : Bases de la Microscopie

Microscopie I : Bases de la Microscopie Microscopie I : Bases de la Microscopie 1. Nature de la lumière 1.1 Le photon : définition D une manière générale, la lumière est constituée par des trains d ondes électromagnétiques. Ces trains d ondes

Plus en détail

CELLULAIRE. FORMATION pour le LBFA

CELLULAIRE. FORMATION pour le LBFA CYTOMÉTRIE TRIE EN FLUX ET MICROSCOPIE CONFOCALE: 2 TECHNIQUES COMPLÉMENTAIRES MENTAIRES POUR L EXPLORATION L DU FONCTIONNEMENT CELLULAIRE FORMATION pour le LBFA Cécile COTTET 2007 3 sessions : I- Pré

Plus en détail

Travaux Dirigés de Biologie Cellulaire. TD n 1 Compléments sur les microscopes

Travaux Dirigés de Biologie Cellulaire. TD n 1 Compléments sur les microscopes Travaux Dirigés de Biologie Cellulaire TD n 1 Compléments sur les microscopes Les différents types de microscopes photoniques A. Le microscope à fond noir B.Le microscope polarisant C.Le microscope à contraste

Plus en détail

Microscopies plein champs 3D & 3D n couleurs+temps

Microscopies plein champs 3D & 3D n couleurs+temps Microscopies plein champs 3D & 3D n couleurs+temps Dr Fabrice Cordelières, IR2 CNRS Institut Curie - Section de recherche/ CNRS UMR 146 Plateforme d'imagerie Cellulaire Bâtiment 112 - Centre universitaire

Plus en détail

RAPPORT DE PROJET TUTEUR : KUBS FLEUR CARBILLET FANNY. Dr D.DUMAS. Année universitaire 02/03

RAPPORT DE PROJET TUTEUR : KUBS FLEUR CARBILLET FANNY. Dr D.DUMAS. Année universitaire 02/03 KUBS FLEUR CARBILLET FANNY RAPPORT DE PROJET Etude bibliographique des méthodes de caractérisation de systèmes optiques mises en œuvre en fonction des contraintes expérimentales. L instrumentation du service

Plus en détail

Traitement d images numériques en microscopie

Traitement d images numériques en microscopie Traitement d images numériques en microscopie Yves Usson Reconnaissance et Microscopie Quantitative, Laboratoire TIMC UMR5525 CNRS Institut d Ingénierie et d Information de Santé (IN3S), La Tronche Traitement

Plus en détail

Formation de l image en microscopie optique

Formation de l image en microscopie optique Formation de l image en microscopie optique Aude Jobart-Malfait Plateforme de recherche «Imagerie des processus dynamiques en Biologie Cellulaire et Biologie du Développement» IFR 117 Institut Jacques

Plus en détail

SPECTROSCOPIE RAMAN I APPLICATIONS

SPECTROSCOPIE RAMAN I APPLICATIONS SPECTROSCOPIE RAMAN La spectroscopie Raman est une technique d analyse non destructive, basée sur la détection des photons diffusés inélastiquement suite à l interaction de l échantillon avec un faisceau

Plus en détail

Application et méthodologie d acquisition d images

Application et méthodologie d acquisition d images Application et méthodologie d acquisition d images Application industrielle et acquisition de l image 2 Imagerie industrielle est utilisée comme outil de contrôle et de gestion augmentation flexibilité

Plus en détail

Intérêt de la fluorescence. La finesse

Intérêt de la fluorescence. La finesse Intérêt de la fluorescence La finesse R R V B lumière blanche chromophore V B En fond clair: le contraste est du à l absorption des photons par les chromophores excitation λ1 bleu λ2 > λ1 émission λ2 vert

Plus en détail

MRI FORMATION. Nicole Lautrédou, MRI-IURC, Montpellier

MRI FORMATION. Nicole Lautrédou, MRI-IURC, Montpellier MRI FORMATION Nicole Lautrédou, MRI-IURC, Montpellier Formation théorique #1 Anatomie d'un microscope Public : n chercheurs ou ITA sciences du vivant Durée : 4h - Introduction : microscope à champ plein

Plus en détail

Vision industrielle Dispositif optique

Vision industrielle Dispositif optique Vision industrielle Dispositif optique Plan du cours L objectif La focale L ouverture La mise au point Qualité d image Choix de l objectif Cours de Vision Industrielle Nicolas Vandenbroucke 2 Constitution

Plus en détail

INTERFÉROMÈTRE DE MICHELSON

INTERFÉROMÈTRE DE MICHELSON INTERFÉROMÈTRE DE MICHELSON ATTENTION! LASER ET LAMPE À MERCURE : DANGER! - Ne jamais regarder directement le faisceau Laser, sous peine de brûlures irréversibles de la rétine. - Ne jamais regarder directement

Plus en détail

Document 1 : modélisation d un appareil photographique

Document 1 : modélisation d un appareil photographique PCSI1-Lycée Michelet 2014-2015 APPROCHE DOCUMENTAIRE : appareil photo numérique Extrait du programme : en comparant des images produites par un appareil photographique numérique, discuter l influence de

Plus en détail

Microbiologie BIOL 3253. Étude de la structure microbienne: microscopie et préparation des échantillons

Microbiologie BIOL 3253. Étude de la structure microbienne: microscopie et préparation des échantillons Microbiologie BIOL 3253 Étude de la structure microbienne: microscopie et préparation des échantillons Les lentilles et la déviation de la lumière Quand un rayon lumineux passe d un milieu à un autre,

Plus en détail

Bases de la microscopie et quelques aspects avancés

Bases de la microscopie et quelques aspects avancés Bases de la microscopie et quelques aspects avancés Intervenant : François Waharte Plateforme Imagerie Cellulaire et Tissulaire UMR144 Institut Curie Francois.Waharte@curie.fr Bases de la microscopie

Plus en détail

Start Pane. Microscopie confocale - 2010

Start Pane. Microscopie confocale - 2010 Start Pane Microscopie confocale - 2010 1 Microscopie Confocale Introduction Historique Fluorescence Résolution Microscopie Confocale Applications et exploitation des données Immunomarquages Réflection

Plus en détail

Déconvolution Adaptative en Microscopie Tridimensionnelle de Fluorescence

Déconvolution Adaptative en Microscopie Tridimensionnelle de Fluorescence UNIVERSITÉ DE HAUTE ALSACE THÈSE DE DOCTORAT Spécialité : E.E.A Déconvolution Adaptative en Microscopie Tridimensionnelle de Fluorescence Présentée pour obtenir le titre de Docteur de l Université de Haute-Alsace

Plus en détail

Au programme. Vision par ordinateur: Formation d image et Photographie. Formation de l image. Introduction

Au programme. Vision par ordinateur: Formation d image et Photographie. Formation de l image. Introduction Au programme Vision par ordinateur: Formation d image et Photographie Sébastien Roy Jean-Philippe Tardif Marc-Antoine Drouin Département d Informatique et de recherche opérationnelle Université de Montréal

Plus en détail

Vision par ordinateur: Formation d image et Photographie

Vision par ordinateur: Formation d image et Photographie Vision par ordinateur: Formation d image et Photographie Sébastien Roy Jean-Philippe Tardif Marc-Antoine Drouin Département d Informatique et de recherche opérationnelle Université de Montréal Hiver 2007

Plus en détail

INSTRUMENTS DE MESURE

INSTRUMENTS DE MESURE INSTRUMENTS DE MESURE Diagnostique d impulsions lasers brèves Auto corrélateur à balayage modèle AA-10DD Compact et facile d emploi et de réglage, l auto corrélateur AA-10DD permet de mesurer des durées

Plus en détail

Détection exaltée de molécules fluorescentes avec des structures photoniques : application aux mesures dynamiques en solution

Détection exaltée de molécules fluorescentes avec des structures photoniques : application aux mesures dynamiques en solution Détection exaltée de molécules fluorescentes avec des structures photoniques : application aux mesures dynamiques en solution Jérôme Wenger Institut Fresnel, CNRS, Université Aix-Marseille, Ecole Centrale

Plus en détail

Cellules procaryotes (toujours unicellulaire) Cellules eucaryotes (unicellulaire ou pluricellulaire)

Cellules procaryotes (toujours unicellulaire) Cellules eucaryotes (unicellulaire ou pluricellulaire) 4- Organisation structurale et fonctionnelle des cellules Organismes unicellulaires Organismes pluricellulaires cellule Cellules procaryotes (toujours unicellulaire) Cellules eucaryotes (unicellulaire

Plus en détail

4. Microscopie électronique à balayage

4. Microscopie électronique à balayage 4. Microscopie électronique à balayage 4.1. Principe de formation des images en MEB 4.2. Mise en œuvre 4.3. Les différents modes d imagerie 4.4. Les différents types de contraste 4.5. Performances 4.5.1.

Plus en détail

OPTIQUE GEOMETRIQUE II.- THEORIE. Définition : L indice de réfraction n caractérise le milieu dans lequel se propage la lumière.

OPTIQUE GEOMETRIQUE II.- THEORIE. Définition : L indice de réfraction n caractérise le milieu dans lequel se propage la lumière. 31 O1 OPTIQUE GEOMETRIQUE I.- INTRODUCTION L optique est une partie de la physique qui étudie la propagation de la lumière. La lumière visible est une onde électromagnétique (EM) dans le domaine de longueur

Plus en détail

PRINCIPE MICROSCOPIE CONFOCALE

PRINCIPE MICROSCOPIE CONFOCALE PRINCIPE MICROSCOPIE CONFOCALE Un microscope confocal est un système pour lequel l'illumination et la détection sont limités à un même volume de taille réduite (1). L'image confocale (ou coupe optique)

Plus en détail

Caractérisation(s) d écoulements en microfluidique

Caractérisation(s) d écoulements en microfluidique Caractérisation(s) d écoulements en microfluidique Vélocimétrie à l échelle du micron: principe, applications, développements Pierre Joseph pjoseph@lpmcn.univ-lyon1.fr Plan du cours Introduction : principe

Plus en détail

Modélisation de la réponse impulsionnelle pour la détection de particules en microscopie par fluorescence. Thèse de doctorat

Modélisation de la réponse impulsionnelle pour la détection de particules en microscopie par fluorescence. Thèse de doctorat UFR Mathématiques et Informatique ED Cognition, Comportements, Conduites Humaines Modélisation de la réponse impulsionnelle pour la détection de particules en microscopie par fluorescence Thèse de doctorat

Plus en détail

MRI. Microscopie de fluorescence champ plein et confocale 2 jours 1/2 FORMATION. Nicole Lautrédou, MRI-IURC, Montpellier

MRI. Microscopie de fluorescence champ plein et confocale 2 jours 1/2 FORMATION. Nicole Lautrédou, MRI-IURC, Montpellier MRI FORMATION Microscopie de fluorescence champ plein et confocale 2 jours 1/2 Contacts : Vicky Diakou, pverdin@unvi-montp2.fr, (Plate-forme régionale d imagerie Cellulaire Montpellier RIO Imaging) Nicole

Plus en détail

Microscopie confocale

Microscopie confocale Microscopie confocale FP CNRS Nice 2009 Christian Rouvière CNRS-UMR7009 rouviere@obs-vlfr.fr Microscopie confocale Microscopie de fluorescence Principe incidence de la microscopie photonique sur la MC

Plus en détail

Introduction aux aberrations optiques

Introduction aux aberrations optiques Introduction aux aberrations optiques 1 Aberrations Les aberrations sont les défauts d'un système optique simple qui font que l'image d'un point ou d'un objet étendu obtenu par l'intermédiaire de ce système

Plus en détail

Microscopie Multiphotonique

Microscopie Multiphotonique Microscopie Multiphotonique Philippe Guillaud 2014 Université Pierre et Marie Curie Paris 6 Principaux problèmes rencontrés en microscopie confocale La dégradation rapide des échantillons biologiques et

Plus en détail

LE MICROSCOPE OPTIQUE Principes

LE MICROSCOPE OPTIQUE Principes LE MICROSCOPE OPTIQUE Principes Marc Moreau, Directeur de recherche CNRS Catherine Leclerc, Chargé de recherche CNRS Centre de Biologie du Développement, UMR 5547, Université Paul Sabatier, 118 route de

Plus en détail

Segmentation d images 2D et 3D ; application à la quantification d images histologiques et cytologiques obtenues par microscopie

Segmentation d images 2D et 3D ; application à la quantification d images histologiques et cytologiques obtenues par microscopie Université de Caen / Basse-Normandie U.F.R. de Sciences École doctorale Structure, Information, Matière et Matériaux Thèse présentée par François Angot en vue de l obtention du Doctorat de l Université

Plus en détail

Amplificateur à fibre dopée erbium

Amplificateur à fibre dopée erbium Amplificateur à fibre dopée erbium Laser, Matériaux, Milieux Biologiques Sécurité laser ATTENTION : la diode laser à 980 nm est puissante (100 mw). Pour des raisons de sécurité et de sauvegarde de la santé

Plus en détail

Analyse d images. L analyse d images regroupe plusieurs disciplines que l on classe en deux catégories :

Analyse d images. L analyse d images regroupe plusieurs disciplines que l on classe en deux catégories : Analyse d images La vision nous permet de percevoir et d interpreter le monde qui nous entoure. La vision artificielle a pour but de reproduire certaines fonctionnalités de la vision humaine au travers

Plus en détail

Propriétés des images numériques Contraintes sur l interprétation

Propriétés des images numériques Contraintes sur l interprétation Propriétés des images numériques Contraintes sur l interprétation M.LOUYS, Traitement d images et problèmes inverses Master Astrophysique, Observatoire de Strasbourg, 2013 Propriétés générales d une image

Plus en détail

MR, 2007 Optique 1/20 MR, 2007 Optique 2/20

MR, 2007 Optique 1/20 MR, 2007 Optique 2/20 Sources de lumière Sources naturelles Soleil Étoiles Sources artificielles Bougie Ampoule MR, 2007 Optique 1/20 Origine de la lumière Incandescence La lumière provient d un corps chauffé à température

Plus en détail

Microscopie de fluorescence

Microscopie de fluorescence Rev : 21/01/2015 Microscopie de fluorescence La microscopie pour débutants (ou pas) Partie 2 François MICHEL PhD Quelques images en fluorescence Ce qui vous attend (encore) Fluorescence?? Microscopie à

Plus en détail

Plateau technique Imagerie cellulaire IFR141 ITFM. Responsable Scientifique : Pr C. Poüs Responsable du service : Valérie Nicolas

Plateau technique Imagerie cellulaire IFR141 ITFM. Responsable Scientifique : Pr C. Poüs Responsable du service : Valérie Nicolas Plateau technique Imagerie cellulaire IFR141 ITFM Responsable Scientifique : Pr C. Poüs Responsable du service : Valérie Nicolas «Principe de la microscopie confocale à balayage laser» Formation permanente

Plus en détail

Microscopie en transmission (Plein champs) et éléments d optique

Microscopie en transmission (Plein champs) et éléments d optique Rev : 22-05-2013 Microscopie en transmission (Plein champs) et éléments d optique François MICHEL PhD La microscopie pour débutants (ou pas) Partie 1 Quelques images de microscopie 1 mm 0.1 mm 0.5 mm Nomarski

Plus en détail

Dispositif Interrégional en Imagerie Cellulaire. Formations proposées dans le cadre de l ED-ES Université de Bourgogne/Franche Comté

Dispositif Interrégional en Imagerie Cellulaire. Formations proposées dans le cadre de l ED-ES Université de Bourgogne/Franche Comté Formations proposées dans le cadre de l ED-ES Université de Bourgogne/Franche Comté Formation en imagerie : 7 formations complémentaires Cytométrie conventionnelle Spectroscopie résolue en temps FLIM FRET

Plus en détail

Historique et Descriptif de GENIKON

Historique et Descriptif de GENIKON Historique et Descriptif de GENIKON Historique : Le développement du système GENIKON a débuté en 1999 en Italie. En effet la société Nikon Italie était depuis plus de 10 ans, leader sur le marché de la

Plus en détail

Fiche guide Formation des images

Fiche guide Formation des images Fiche guide Formation des images Cette fiche guide «Formation des images» vous sera utile pour les TP O1 et O2. Elle contient l essentiel de ce que vous devez savoir et savoir-faire. Vous n y aurez pas

Plus en détail

Leica M420. Macroscope pour travaux de documentation, de contrôle et de mesure de haute précision

Leica M420. Macroscope pour travaux de documentation, de contrôle et de mesure de haute précision Leica M420 Macroscope pour travaux de documentation, de contrôle et de mesure de haute précision Leica M420 La technologie de pointe de Leica Leica, la marque leader pour la microscopie et les instruments

Plus en détail

TP SIN Traitement d image

TP SIN Traitement d image TP SIN Traitement d image Pré requis (l élève doit savoir): - Utiliser un ordinateur Objectif terminale : L élève doit être capable de reconnaître un format d image et d expliquer les différents types

Plus en détail

L analyse d images regroupe plusieurs disciplines que l on classe en deux catégories :

L analyse d images regroupe plusieurs disciplines que l on classe en deux catégories : La vision nous permet de percevoir et d interpreter le monde qui nous entoure. La vision artificielle a pour but de reproduire certaines fonctionnalités de la vision humaine au travers de l analyse d images.

Plus en détail

ECHOGRAPHE ET CAPTEUR. D.I.U. d Echocardiographie module 1

ECHOGRAPHE ET CAPTEUR. D.I.U. d Echocardiographie module 1 ECHOGRAPHE ET CAPTEUR D.I.U. d Echocardiographie module 1 Plan Généralités Capteur Echographe Traitement du signal Stockage Transport Généralités Historique the blue goose 1970 180 cm Généralités Historique

Plus en détail

Introduction à la microscopie confocale

Introduction à la microscopie confocale Introduction à la microscopie confocale Sylvette CHASSEROT-GOLAZ Unité CNRS UPR 2356, Strasbourg Principe de la microscopie confocale La microscopie confocale est l'une des percées les plus notables de

Plus en détail

MICROSCOPIE OPTIQUE THEORIQUE ET APPLIQUEE AUX SCIENCES BIOMEDICALES

MICROSCOPIE OPTIQUE THEORIQUE ET APPLIQUEE AUX SCIENCES BIOMEDICALES MICROSCOPIE OPTIQUE THEORIQUE ET APPLIQUEE AUX SCIENCES BIOMEDICALES SOMMAIRE Introduction... 1 1 La microscopie optique (photonique) à fond clair... 3 1.1 Principe du microscope optique composé... 3 1.2

Plus en détail

Fusion d images de plan focaux pour la reconstruction 3D

Fusion d images de plan focaux pour la reconstruction 3D Stage de DEA Instrumentation et Informatique de l image Fusion d images de plan focaux pour la reconstruction 3D Thomas CHALUMEAU Encadrants : Olivier LALIGANT Fabrice MERIAUDEAU Je tiens à remercier mes

Plus en détail

en première approximation: lentille mince optique géométrique (plus précisément lentille épaisse: plans principaux, distances focales asymétriques )

en première approximation: lentille mince optique géométrique (plus précisément lentille épaisse: plans principaux, distances focales asymétriques ) Lentilles (I) en première approximation: lentille mince optique géométrique (plus précisément lentille épaisse: plans principaux, distances focales asymétriques ) En particulier une image de la source

Plus en détail

Microscopie Confocale. Principes de base & Applications en Biologie Cellulaire

Microscopie Confocale. Principes de base & Applications en Biologie Cellulaire Université Paris Descartes L3 - Licence Professionnelle «Industries chimiques et Pharmaceutiques Option Biotechnologie» Microscopie Confocale Principes de base & Applications en Biologie Cellulaire Bruno

Plus en détail

AiryLab. 34 rue Jean Baptiste Malon, 04800 Gréoux les Bains. Rapport de mesure

AiryLab. 34 rue Jean Baptiste Malon, 04800 Gréoux les Bains. Rapport de mesure AiryLab. 34 rue Jean Baptiste Malon, 04800 Gréoux les Bains Rapport de mesure Référence : 2014-07001 FJ Référence 2014-07001 Client xxx Date 14/02/2014 Type d'optique Triplet ED Opérateur FJ Fabricant

Plus en détail

2.1. Éléments à votre disposition. 2.2. Travail demandé. 2.1.1. Matériel. 2.1.2. Documentation. 2.1.3. Logiciels

2.1. Éléments à votre disposition. 2.2. Travail demandé. 2.1.1. Matériel. 2.1.2. Documentation. 2.1.3. Logiciels ETUDE ENERGETIQUE DE FAISCEAUX U52 - MISE EN ŒUVRE DU SYSTÈME 2.1. Éléments à votre disposition 2.1.1. Matériel Voir cadre 3. 2.1.2. Documentation Voir cadre 1 2.1.3. Logiciels Voir cadre 2. 2.2. Travail

Plus en détail

Lentilles Détermination de distances focales

Lentilles Détermination de distances focales Lentilles Détermination de distances focales Résumé Les lentilles sont capables de faire converger ou diverger un faisceau lumineux. La distance focale f d une lentille caractérise cette convergence ou

Plus en détail

Didacticiel du logiciel GIMP :

Didacticiel du logiciel GIMP : Didacticiel du logiciel GIMP : GIMP (GNU, Image, Manipulation, Programme) est un logiciel libre de modifications, de retouches et de création d images numériques. Il est doté de nombreux outils et filtres.

Plus en détail

Table des matières. Avant propos. Chapitre I NOTIONS SUR LES SYSTEMES

Table des matières. Avant propos. Chapitre I NOTIONS SUR LES SYSTEMES Table des matières Avant propos Chapitre I NOTIONS SUR LES SYSTEMES 1. Systèmes linéaires 1 2. Systèmes stationnaires 1 3. Systèmes continus 2 4. Systèmes linéaires invariants dans le temps (LIT) 2 4.1

Plus en détail

EXAMEN #2 ONDES ET PHYSIQUE MODERNE 20% de la note finale

EXAMEN #2 ONDES ET PHYSIQUE MODERNE 20% de la note finale EXAMEN #2 ONDES ET PHYSIQUE MODERNE 20% de la note finale Automne 2011 Nom : Chaque question à choix multiples vaut 3 points 1. Une lentille convergente dont l indice de réfraction est de 1,5 initialement

Plus en détail

Microscopie à onde évanescente : Total Internal Reflection Fluorescence (TIRF)

Microscopie à onde évanescente : Total Internal Reflection Fluorescence (TIRF) Microscopie à onde évanescente : Total Internal Reflection Fluorescence (TIRF) Stephanie Bonneau stephanie.bonneau@upmc.fr 1- interaction lumière matière A- Bases physiques de la lumière Une forme d énergie

Plus en détail

Informatique visuelle - Vision par ordinateur. Pré-traitement d images

Informatique visuelle - Vision par ordinateur. Pré-traitement d images Informatique visuelle - Vision par ordinateur Pré-traitement d images Elise Arnaud elise.arnaud@imag.fr cours inspiré par X. Descombes, J. Ros, A. Boucher, A. Manzanera, E. Boyer, M Black, V. Gouet-Brunet

Plus en détail

TP Diffraction et Interférence DIFFRACTIONS ET INTERFERENCES

TP Diffraction et Interférence DIFFRACTIONS ET INTERFERENCES OBJECTIFS Observation de la diffraction. Observation des interférences. I ) DIFFRACTION D ONDES A LA SURFACE DE L EAU Sur la photographie ci-dessous, on observe que les vagues, initialement rectilignes,

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION - Précis Microscope Confocal Zeiss LSM 710

MANUEL D UTILISATION - Précis Microscope Confocal Zeiss LSM 710 Service Commun de Microscopie MANUEL D UTILISATION - Précis Microscope Confocal Zeiss LSM 710 Version 1 Précis Janvier 2014 SERVICE COMMUN DE MICROSCOPIE MANUEL D UTILISATION Microscope Confocal Zeiss

Plus en détail

Microscopie et imagerie :

Microscopie et imagerie : Microscopie et imagerie : enjeu majeur en sciences du vivant 1. Instrumentation : Microscopie confocale et multiphoton, déconvolution, caméras EMCCD, super-résolution, sélective plane illumination (SPIM),

Plus en détail

TP de physique. Banc d optique. Réf : 202 917. Français p 1. Version : 3112

TP de physique. Banc d optique. Réf : 202 917. Français p 1. Version : 3112 Français p 1 Version : 3112 Sommaire 1. Introduction 1 2. Composition 1 2.1 Exemples de manipulation 1 2.1.1 TP : Mesure de la distance focale d une lentille convergente 1 2.1.2 TP : Dispersion de la lumière

Plus en détail

Série E Série Z. français

Série E Série Z. français Série E Série Z français La série E et Z Dans les domaines de la science et de l industrie, les microscopes stéréoscopiques trouvent leur application dans l observation, le contrôle, la production et la

Plus en détail

L optique adaptative : une révolution pour l observation en astrophysique

L optique adaptative : une révolution pour l observation en astrophysique L optique adaptative : une révolution pour l observation en astrophysique Origine, concept, composants, suivi d une revue des applications médicales et industrielles Dr Laurent Jolissaint, aquilaoptics

Plus en détail

OHANA-SPE-ALAR. OHANA : Spécifications Système d'alignement Automatique de la Ligne à Retard. Version 1.0

OHANA-SPE-ALAR. OHANA : Spécifications Système d'alignement Automatique de la Ligne à Retard. Version 1.0 -SPE-ALAR : Spécifications Système d'alignement Automatique de la Ligne à Retard Version 1.0 Observatoire de Paris 61, avenue de l Observatoire 75014 Paris France tél 33 (0)1 40 51 21 58 fax 33 (0)1 43

Plus en détail

Intégration de lentilles métalliques dans des capteurs d'images silicium CMOS

Intégration de lentilles métalliques dans des capteurs d'images silicium CMOS Atelier Plasmonique du 5 février 2015, LAAS-CNRS, Toulouse Intégration de lentilles métalliques dans des capteurs d'images silicium CMOS Thomas Lopez 1, Sébastien Massenot 1, Magali Estribeau 1, Pierre

Plus en détail

TERI : Traitement et reconnaissance d'images

TERI : Traitement et reconnaissance d'images TERI : Traitement et reconnaissance d'images Cours Master 2 IAD Isabelle Bloch - ENST / Département Signal & Images Florence Tupin - ENST / Département Signal & Images Antoine Manzanera ENSTA / Unité d'électronique

Plus en détail

OPTIQUE EXPERIMENTALE

OPTIQUE EXPERIMENTALE OPTIQUE EXPERIMENTALE 1 Sources de lumière 1.1 Lampe Quartz Iode (Leybold) Source de lumière blanche (spectre continu), très intense ( jusqu à 100 W électrique), intensité réglable. On peut déplacer l

Plus en détail

Table des matières AVANT-PROPOS... 1. 3 Ondes électromagnétiques planes... 24 3.1 Milieu transparent, linéaire, isotrope... 24

Table des matières AVANT-PROPOS... 1. 3 Ondes électromagnétiques planes... 24 3.1 Milieu transparent, linéaire, isotrope... 24 Table des matières AVANT-PROPOS... 1 CHAPITRE 1 DE L OPTIQUE GÉOMÉTRIQUE À L OPTIQUE ONDULATOIRE... 3 1 Optique géométrique... 5 1.1 Chemin optique : définition... 5 1.2 Principe de Fermat... 7 1.3 Propagation

Plus en détail

Microscopie à fluorescence. Les microscopes

Microscopie à fluorescence. Les microscopes Microscopie à fluorescence par Monique Vasseur Responsable Plateforme Microscopie et imagerie Département de biochimie, UdeM Les microscopes Microscopes optiques: qui utilisent la lumière pour former une

Plus en détail

Mesure agnostique de la qualité des images.

Mesure agnostique de la qualité des images. Mesure agnostique de la qualité des images. Application en biométrie Christophe Charrier Université de Caen Basse-Normandie GREYC, UMR CNRS 6072 Caen, France 8 avril, 2013 C. Charrier NR-IQA 1 / 34 Sommaire

Plus en détail

TECHNOLOGIE DE LUMIÈRE FROIDE

TECHNOLOGIE DE LUMIÈRE FROIDE TECHNOLOGIE DE LUMIÈRE FROIDE LE SYSTÈME D ÉCLAIRAGE IN UN ÉCLAIRAGE CORRECT est la condition de base pour un travail précis. En microscopie, les sources de lumière froide sont un élément indispensable

Plus en détail

Patrice Mai 2010 Mis à jour Novembre 2015

Patrice Mai 2010 Mis à jour Novembre 2015 Photographie astro sans suivi Patrice Mai 2010 Mis à jour Novembre 2015 Sommaire But Principe Exemples Limite du temps de pose Calculs Autre exemple détaillé Poses courtes et multiples Utiliser Iris Le

Plus en détail

IFT2880 Organisation des ordinateurs et systèmes

IFT2880 Organisation des ordinateurs et systèmes Représentation des nombres flottants Notation exponentielle Représentations équivalentes dans la base 10 de 1,234 1 2 3, 4 0 0. 0 x 1 0-2 1 2, 3 4 0. 0 x 1 0-1 1, 2 3 4. 0 x 1 0 1 2 3. 4 x 1 0 1 2. 3 4

Plus en détail

L ETUDE DE LA CELLULE ET LA MICROSCOPIE

L ETUDE DE LA CELLULE ET LA MICROSCOPIE L ETUDE DE LA CELLULE ET LA MICROSCOPIE Ce document a été réalisé à partir du dossier«sagascience: La celluleanimale» http://www.cnrs.fr/cw/dossiers/doscel/decouv/norm/global.htm. Les outils utilisés pour

Plus en détail

Analyse de données et méthodes numériques

Analyse de données et méthodes numériques Analyse de données et méthodes numériques Analyse de données: Que faire avec un résultat? Comment le décrire? Comment l analyser? Quels sont les «modèles» mathématiques associés? Analyse de données et

Plus en détail

Câble optique et connectique. Appareils existants pour la caractérisation des systèmes optiques (Contrôle, dépannage et mesures)

Câble optique et connectique. Appareils existants pour la caractérisation des systèmes optiques (Contrôle, dépannage et mesures) Appareils existants pour la caractérisation des systèmes optiques (Contrôle, dépannage et mesures) Câble optique et connectique Connection fibre à fibre ou connecteur à ferrule: Exemples de connecteurs

Plus en détail

CHAPITRE 1 LA LUMIERE ET L OPTIQUE GEOMETRIQUE

CHAPITRE 1 LA LUMIERE ET L OPTIQUE GEOMETRIQUE CHAPITRE 1 LA LUMIERE ET L OPTIQUE GEOMETRIQUE I Qu est-ce que la lumière? Historique : théorie ondulatoire et théorie corpusculaire II Aspect ondulatoire Figure 1-1 : (a) Onde plane électromagnétique

Plus en détail

Cours Physique Interaction onde-matière classe : 4ème Maths 3+Tech 1 Introduction :

Cours Physique Interaction onde-matière classe : 4ème Maths 3+Tech 1 Introduction : Cours Physique Interaction onde-matière classe : 4 ème Maths 3+Tech I- Introduction : En laissant l œil semi-ouvert lors de la réception de la lumière on observe des annaux alternativement brillants et

Plus en détail

Surveillance et maintenance

Surveillance et maintenance I- LES MICROSCOPES CHAMP PLEIN DROIT Alignement lampe Hg après chaque changement de lampe. Visite «mensuelle» par un personnel MRI habilité comprenant : voir ANNEXE 1 Inspection visuelle de l'homogénéité

Plus en détail

QUELQUES APPLICATIONS DE LA FFT J.M. Lemasquerier IPEST Tunis. I Fonction de transfert d un quadripôle

QUELQUES APPLICATIONS DE LA FFT J.M. Lemasquerier IPEST Tunis. I Fonction de transfert d un quadripôle QUELQUES APPLICATIONS DE LA FFT J.M. Lemasquerier IPEST Tunis Nous proposons ici quelques utilisations du calcul numérique rapide de la transformée de Fourier. A l exception du calcul d une figure de diffraction,

Plus en détail

LES CARACTERISTIQUES DES SUPPORTS DE TRANSMISSION

LES CARACTERISTIQUES DES SUPPORTS DE TRANSMISSION LES CARACTERISTIQUES DES SUPPORTS DE TRANSMISSION LES CARACTERISTIQUES DES SUPPORTS DE TRANSMISSION ) Caractéristiques techniques des supports. L infrastructure d un réseau, la qualité de service offerte,

Plus en détail

ANNALE 2005-2006 FILERE FAS

ANNALE 2005-2006 FILERE FAS Première Année Premier Cycle ANNALE 2005-2006 FILERE FAS INSTITUT NATIONAL DES SCIENCES APPLIQUEES DE LYON Par M.Rey marie.rey@insa-lyon Physique 1 Filière FAS TABLE DES MATIERES PROPAGATION DE LA LUMIERE...

Plus en détail

Mise en forme programmable de faisceau laser femtoseconde pour le micro-usinage et la photoinscription de guides d ondes

Mise en forme programmable de faisceau laser femtoseconde pour le micro-usinage et la photoinscription de guides d ondes Soutenance de thèse Mise en forme programmable de faisceau laser femtoseconde pour le micro-usinage et la photoinscription Nicolas SANNER 1 RESEARCH & TECHNOLOGY Laboratoire Traitement du Signal et Instrumentation

Plus en détail

Cours IFT6266, Exemple d application: Data-Mining

Cours IFT6266, Exemple d application: Data-Mining Cours IFT6266, Exemple d application: Data-Mining Voici un exemple du processus d application des algorithmes d apprentissage statistique dans un contexte d affaire, qu on appelle aussi data-mining. 1.

Plus en détail

Nous nous intéresserons ici à une version simplifiée du modèle corpusculaire pour décrire l optique géométrique.

Nous nous intéresserons ici à une version simplifiée du modèle corpusculaire pour décrire l optique géométrique. OPTIQUE GEOMETRIQUE Définitions : L optique est la science qui décrit les propriétés de la propagation de la lumière. La lumière est un concept extrêmement compliqué et dont la réalité physique n est pas

Plus en détail

II. Attaque harmonique : diagrammes de Bode, Nyquist et Black- Nichols.

II. Attaque harmonique : diagrammes de Bode, Nyquist et Black- Nichols. SYSAM SP5 et OSCILLO5 Fiches de montages Etude d un filtre actif passe-bande I. Généralités Ce document a pour but de montrer comment utiliser Oscillo5 pour étudier un filtre en régime harmonique (attaque

Plus en détail

Microscopie multiphoton illuminée par nappe : imagerie de fluorescence rapide et en profondeur dans les tissus vivants

Microscopie multiphoton illuminée par nappe : imagerie de fluorescence rapide et en profondeur dans les tissus vivants Microscopie multiphoton illuminée par nappe : imagerie de fluorescence rapide et en profondeur dans les tissus vivants Willy SUPATTO Laboratoire d Optique et biosciences, École polytechnique, CNRS UMR

Plus en détail

Strioscopie et contraste de phase.

Strioscopie et contraste de phase. Strioscopie et contraste de phase. Première couche : Principe de la strioscopie question On place une source ponctuelle monochromatique au foyer-objet d une lentille convergente ; le faisceau émergent

Plus en détail

Introduction au Traitement d Images.

Introduction au Traitement d Images. Introduction au Traitement d Images. Andrés Romero Mier y Terán Laboratoire de Recherche en Informatique Université Paris-Sud XI andres.romero@lri.fr September 8, 2013 Acquisition: Capteurs Acquisition:

Plus en détail

UE3 Analyse des Images Optique : géométrie et formation d'image

UE3 Analyse des Images Optique : géométrie et formation d'image UE3 Analyse des Images Optique : géométrie et formation d'image Plan du cours 1 Optique géométrique principes, loi de Snell Descartes stigmatisme, image réelle et virtuelle 2 Formation d'une image formation

Plus en détail

ÉPREUVE COMMUNE DE TIPE 2008 - Partie D. TITRE : Comment s affranchir de la limite de la diffraction en microscopie optique?

ÉPREUVE COMMUNE DE TIPE 2008 - Partie D. TITRE : Comment s affranchir de la limite de la diffraction en microscopie optique? ÉPREUVE COMMUNE DE TIPE 2008 - Partie D TITRE : Comment s affranchir de la limite de la diffraction en microscopie optique? Temps de préparation :...2 h 15 minutes Temps de présentation devant le jury

Plus en détail

5.2 Théorème/Transformée de Fourier a) Théorème

5.2 Théorème/Transformée de Fourier a) Théorème . Théorème de Fourier et Transformée de Fourier Fourier, Joseph (788). Théorème/Transformée de Fourier a) Théorème Théorème «de Fourier»: N importe quelle courbe peut être décomposée en une superposition

Plus en détail