RAPPORT DE GESTION PREMIER TRIMESTRE EXERCICE 2014

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RAPPORT DE GESTION PREMIER TRIMESTRE EXERCICE 2014"

Transcription

1 RAPPORT DE GESTION Immunotec Inc. («Immunotec» ou la «société») s emploie à améliorer le style et la qualité de vie des gens au quotidien en offrant, par l intermédiaire de son réseau de consultants indépendants à l échelle internationale, des produits nutritionnels attestés scientifiquement. Le succès d Immunotec repose sur une culture d entreprise axée sur le travail d équipe et privilégiant l esprit d entrepreneuriat chez ses employés, ses consultants et ses collaborateurs à la recherche. Son siège social et ses installations de fabrication sont situés près de Montréal, au Canada. Le présent rapport de gestion contient une analyse des résultats opérationnels, de la situation financière et des flux de trésorerie d Immunotec Inc. pour les trimestres clos les 31 janvier 2014 et Dans ce rapport de gestion, les termes suivants : la «société», «Immunotec», «nous», «notre» et le «groupe» renvoient à Immunotec Inc. et ses filiales. Ce rapport de gestion doit être lu en parallèle avec les états financiers consolidés intermédiaires non audités de la société pour les trimestres clos les 31 janvier 2014 et 2013, ainsi qu avec les états financiers consolidés audités de la société au 31 octobre 2013 et pour l exercice clos à cette date. Tous les montants qui figurent dans le présent rapport de gestion sont en dollars canadiens, sauf en ce qui concerne les actions, les options, les données par action, et sauf indication contraire. L information contenue aux présentes comprend tous les développements importants au 27 mars 2014, date à laquelle le rapport de gestion a été approuvé par le conseil d administration de la société. Tous les pourcentages figurant aux présentes sont calculés d après les montants entiers qui figurent dans les registres et dans les états financiers de la société et non d après les montants arrondis figurant dans le présent rapport. D autres renseignements sur la société sont accessibles sur le site de SEDAR, à l adresse suivante : 1

2 Premier trimestre de 2014 Faits saillants financiers Le total des produits pour le trimestre a atteint 16,2 M$, en hausse de 32,6 % par rapport à la période correspondante de l exercice précédent. Les ventes du réseau pour le trimestre se sont élevées à 14,8 M$, en hausse de 31,9 % par rapport à la période correspondante de l exercice précédent. Nous avons enregistré une croissance des produits tirés des ventes du réseau de 48,6 % au Mexique et de 21,3 % aux États-Unis, après ajustement pour tenir compte de l incidence des fluctuations des taux de change. La marge avant les charges en pourcentage des produits a diminué pour s établir à 26,4 % pour le trimestre clos le 31 janvier 2014, comparativement à 32,1 % pour la période correspondante de l exercice précédent. Cette diminution découle principalement de l augmentation des mesures incitatives à la vente au cours du trimestre. Les charges sélectionnées, 1 qui comprennent les frais d administration, les frais de commercialisation et de vente ainsi que les frais de contrôle de la qualité et de développement, se sont établis à 3,5 M$ pour le trimestre, ce qui représente 21,8 % du total des produits, soit une amélioration comparativement à 25,3 % pour la période correspondante de l exercice précédent. Le BAIIA ajusté 1 s est établi à 0,8 M$ ou à 4,7 % du total des produits pour le trimestre, comparativement à 0,8 M$ ou à 6,8 % du total des produits pour la période correspondante de l exercice précédent, ce qui s explique surtout par la comptabilisation d une charge de 0,4 M$ associées au congrès annuel au Mexique, tandis qu aucune charge équivalente n a été enregistrée pour la période correspondante de l exercice précédent. Le bénéfice net s est chiffré à 0,8 M$ pour le trimestre, contre 0,5 M$ pour la période correspondante de l exercice précédent. 1 Se reporter à la rubrique «Mesures non conformes aux PCGR». 2

3 Principales informations financières Les tableaux ci-dessous résument les principales informations financières tirées des comptes consolidés intermédiaires non audités de résultat et des états consolidés intermédiaires non audités de la situation financière portant sur les résultats et la situation financière intermédiaires non audités de la société. Principales informations financières Trimestres clos les 31 janvier (en milliers de dollars canadiens, sauf le nombre d actions et les données par action) Produits Coût des marchandises vendues Mesures incitatives à la vente réseau Autres coûts variables Marge avant les charges Charges Résultat opérationnel Produits financiers nets (467) (68) Impôt sur le résultat Bénéfice net Résultat global Résultat net par action ordinaire De base et dilué 0,01 0,01 Nombre moyen pondéré d actions ordinaires en circulation pour la période De base Dilué Au (en milliers de dollars canadiens) 31 janvier octobre 2013 Trésorerie Total de l actif Passifs non courants (y compris la partie courante) Capitaux propres

4 Ventes du réseau et autres produits PREMIER TRIMESTRE EXERCICE 2014 Ventes du réseau et autres produits Trimestres clos les 31 janvier (en milliers de dollars canadiens) Croissance Ventes du réseau ,9 % Autres produits ,9 % ,7 % Principaux éléments de l écart entre les périodes Augmentation des produits générés au Mexique * Variation des marchés canadien et américain combinée * 356 Effet des fluctuations des taux de change 546 Augmentation des produits liés à l exportation et aux autres pays 280 Variation nette du total des produits * Ces écarts ne tiennent pas compte des fluctuations de la devise, par conséquent, ils sont calculés selon les taux de change qui ont été utilisés pour l exercice précédent. Ventes du réseau dans les principaux marchés en monnaie locale Croissance Mexique (en milliers de pesos mexicains) ,6 % États-Unis (en milliers de dollars américains) ,3 % Canada (en milliers de dollars canadiens) ,3 % Les ventes du réseau représentent le principal indicateur du rendement de la société. Les ventes du réseau correspondent aux produits générés par la vente directe des produits par l intermédiaire de notre réseau de consultants indépendants. Les ventes du réseau pour le trimestre clos le 31 janvier 2014 ont représenté 91,5 % du total des produits, comparativement à 92,0 % pour la période correspondante de l exercice précédent. Pour le trimestre clos le 31 janvier 2014, les ventes du réseau se sont chiffrées à 14,8 M$, contre 11,2 M$ pour la période correspondante de l exercice précédent, en hausse de 3,6 M$ ou de 31,9 %. Les autres produits, qui comprennent les produits liés à la vente de produits aux licenciés (ventes à l exportation), le transport et l expédition, ainsi que le matériel d information acheté par notre réseau de consultants indépendants, se sont établis à 1,4 M$ pour le trimestre clos le 31 janvier 2014, contre 1,0 M$ pour la période correspondante de l exercice précédent, soit une hausse de 0,4 M$ ou de 40,9 %, qui est essentiellement attribuable à l accroissement des ventes à l exportation. Pour le trimestre clos le 31 janvier 2014, l augmentation du total des produits de 4,0 M$ est constituée principalement de ce qui suit : augmentation de 2,8 M$ des ventes du réseau mexicain par rapport à la période correspondante de l exercice précédent, compte non tenu de l incidence des fluctuations des taux de change; 4

5 augmentation de 0,4 M$ des produits combinés des marchés canadien et américain, compte non tenu de l effet des fluctuations de la devise; profit de change d environ 0,5 M$, comparativement à une perte de change de 0,06 M$ pour la période correspondante de l exercice précédent, essentiellement attribuable à une baisse du dollar canadien par rapport au dollar américain et au peso mexicain d une période à l autre; augmentation nette de 0,3 M$ des produits d exportation et d autres pays. Produits par pays Distribution géographique des produits Trimestres clos les 31 janvier (en milliers de dollars canadiens) Croissance Mexique ,8 % États-Unis ,7 % Canada ,6 % Autres pays ,8 % ,7 % Distribution géographique dans les principaux marchés en monnaie locale Croissance Mexique (en milliers de pesos mexicains) ,0 % États-Unis (en milliers de dollars américains) ,5 % Les produits générés au Mexique, qui est le marché le plus important pour la société, ont représenté 51,9 % du total des produits pour le trimestre clos le 31 janvier 2014, comparativement à 43,3 % pour la période correspondante de l exercice précédent. Pour le trimestre clos le 31 janvier 2014, les produits se sont établis à 8,4 M$, contre 5,3 M$ pour la période correspondante de l exercice précédent, soit une hausse de 58,8 % (50,0 % compte non tenu de l incidence du change). Cette hausse découle du recrutement continu de nouveaux consultants indépendants et de la pénétration du marché mexicain. Aux États-Unis, les produits pour le trimestre clos le 31 janvier 2014 se sont chiffrés à 4,0 M$ ou à 24,7 % du total des produits, contre 3,1 M$ ou 25,4 %, pour la période correspondante de l exercice précédent, hausse de 28,7 % (19,5 % compte non tenu de l incidence du change) qui s explique par l amélioration des activités de parrainages dans l Ouest américain. Au Canada, les produits pour le trimestre clos le 31 janvier 2014 ont représenté 3,1 M$ ou 19,5 % du total des produits, contre 3,4 M$ ou 28,3 %, pour la période correspondante de l exercice précédent. Cette diminution de 8,6 % découle de la diminution des activités de parrainages et de la baisse du taux de rétention des consultants indépendants actifs. 5

6 Marges avant les charges, coût des marchandises vendues et mesures incitatives à la vente réseau 1 Principales mesures des produits Trimestres clos les 31 janvier (en milliers de dollars canadiens) Produits Marge avant les charges En pourcentage des produits 26,4 % 32,1 % Produits liés à la vente Coût des marchandises vendues En pourcentage des produits liés à la vente 18,8 % 17,3 % Ventes du réseau Mesures incitatives à la vente réseau En pourcentage des ventes du réseau 54,0 % 48,1 % La marge avant les charges en pourcentage des produits a baissé pour s établir à 26,4 % pour le trimestre clos le 31 janvier 2014, comparativement à 32,1 % pour la période correspondante de l exercice précédent. Cette diminution s explique principalement par l accroissement des mesures incitatives à la vente pour le trimestre, incluant une charge de 0,4 M$ associée au congrès annuel de 2014 au Mexique, tandis qu aucune charge équivalente n a été enregistrée pour la période correspondante de l exercice précédent. Le coût des marchandises vendues en pourcentage des produits liés à la vente s est établi respectivement à 18,8 % et à 17,3 % pour les trimestres clos les 31 janvier 2014 et L augmentation enregistrée en 2014 découle des augmentations du coût des intrants et du dollar américain. Les mesures d incitation à la vente accordées à notre réseau représentent la charge la plus importante pour la société et sont composées des commissions, des primes au rendement et d autres mesures incitatives promotionnelles destinées aux consultants indépendants admissibles. Pour le trimestre clos le 31 janvier 2014, la société a engagé un montant de 8,0 M$ ou de 54,0 % au titre des ventes du réseau, contre 5,4 M$ ou 48,1 % pour la période correspondante de l exercice précédent. Une charge de 0,4 M$ associée au congrès annuel de la société constituent l élément le plus important de l augmentation du pourcentage des mesures incitatives à la vente pour le trimestre clos le 31 janvier 2014, de tels coûts n ayant pas été comptabilisés pour la période correspondante de l exercice précédent. 1 Se reporter à la rubrique «Mesures non conformes aux PCGR». 6

7 Charges sélectionnées 1 Charges sélectionnées en pourcentage du total des produits Trimestres clos les 31 janvier (en milliers de dollars canadiens) 2014 % 2013 % Produits ,0 % ,0 % Charges sélectionnées Frais d administration ,5 % ,2 % Frais de commercialisation et de vente ,9 % ,2 % Frais de contrôle de la qualité et de développement 220 1,4 % 227 1,9 % ,8 % ,3 % Pour le trimestre clos le 31 janvier 2014, les charges sélectionnées 1 se sont chiffrés à 3,5 M$, soit 21,8 % des produits, contre 3,1 M$, soit 25,3 % des produits pour la période correspondante de l exercice précédent. Ce résultat rend compte d une croissance des produits, sans augmentation équivalente de ces charges, pour le trimestre clos le 31 janvier 2014, ce qui témoigne de la gestion rigoureuse soutenue de ces charges. Produits financiers nets Produits financiers nets Trimestres clos les 31 janvier (en milliers de dollars canadiens) Charge d intérêts Profit à la cession d un placement (85) - Profit de change net (404) (86) Produits financiers nets (467) (68) Les produits financiers nets sont composés des intérêts sur la dette à long terme et de l obligation découlant de contrats de location-financement, ainsi que d un montant net au titre des écarts de conversion. Pour le trimestre clos le 31 janvier 2014, des produits financiers nets de 0,5 M$ ont été enregistrés, contre des produits financiers nets de 0,1 M$ pour la période correspondante de l exercice précédent. L augmentation du profit de change découle essentiellement de l effet du renforcement du dollar américain relativement au dollar canadien et au peso mexicain durant la période. Au cours du trimestre clos le 31 janvier 2014, la société a cédé un placement dont la valeur avait antérieurement été réduite à néant. 1 Se reporter à la rubrique «Mesures non conformes aux PCGR». 7

8 BAIIA ajusté 1 Calcul du BAIIA ajusté Trimestres clos les 31 janvier (en milliers de dollars canadiens) Bénéfice net Ajouter (déduire) Dotation aux amortissements Produits financiers nets (467) (68) Autres charges 17 4 Produit d impôt BAIIA ajusté En pourcentage des produits 4,7 % 6,8 % Pour le trimestre clos le 31 janvier 2014, le BAIIA ajusté 1 s est établi à 0,8 M$ ou à 4,7 % des produits, contre 0,8 M$ ou 6,8 % pour la période correspondante de l exercice précédent, sous l effet d une charge de 0,4 M$ associée à notre congrès annuel au Mexique, tandis qu aucune charge équivalente n a été enregistrée pour la période correspondante de l exercice précédent. Les différents éléments du BAIIA ajusté sont demeurés relativement stables au cours du trimestre, sauf pour ce qui est d une charge supplémentaire d impôt sur le résultat de 0,1 M$ et de produits financiers nets de 0,4 M$, lesquels sont principalement attribuables à l incidence nette des taux de change au cours de la période écoulée. Bénéfice net et résultat global Le bénéfice net pour le trimestre clos le 31 janvier 2014 s est établi à 0,8 M$, contre 0,5 M$ pour la période correspondante de l exercice précédent. Cette hausse d une période à l autre découle surtout de la croissance des produits au Mexique. Le résultat global pour le trimestre clos le 31 janvier 2014 a totalisé 0,6 M$, comparativement à 0,4 M$ pour la période correspondante de l exercice précédent, ce qui reflète l incidence des écarts de conversion des filiales à l étranger. Le résultat de base et dilué par action ordinaire pour les trimestres clos les 31 janvier 2014 et 2013 s est établi à 0,01 $. Mesures non conformes aux PCGR Le présent rapport de gestion renferme des mesures non conformes aux PCGR, qui n ont pas de définition normalisée aux termes des Normes internationales d information financière (les «IFRS»). Nous utilisons le bénéfice avant intérêts, impôts et amortissements (le «BAIIA»), car cette mesure permet à la direction d évaluer le résultat opérationnel de 1 Se reporter à la rubrique «Mesures non conformes aux PCGR». 8

9 la société ainsi que le rendement de ses actifs. Le BAIIA n a pas de définition normalisée prescrite par les IFRS; il est, par conséquent, difficilement comparable aux mesures similaires présentées par d autres émetteurs. Le BAIIA ne doit pas être considéré comme une mesure de remplacement du résultat net, lorsqu il s agit d évaluer le rendement de la société, ni être utilisé comme mesure exclusive des flux de trésorerie. Cette mesure ne représente pas les fonds disponibles pour le remboursement de la dette, le paiement des dividendes, le réinvestissement ou d autres utilisations discrétionnaires, et ne doit pas être considérée isolément ni comme une mesure de remplacement d autres mesures du rendement calculées conformément aux IFRS. La société utilise des mesures non conformes aux PCGR, car elles lui fournissent de l information supplémentaire sur le rendement de ses activités commerciales. Ces outils sont fréquemment utilisés dans le monde des affaires pour analyser et comparer le rendement d entreprises. Toutefois, la définition que donne la société à ces mesures peut différer de celle donnée par d autres entreprises. BAIIA ajusté, charges sélectionnées et produits liés à la vente Le BAIIA ajusté correspond au BAIIA tel qu il est défini ci-dessus, moins les éléments qui, de l avis de la direction, sortent du cadre des activités normales de la société et ne rendent donc pas compte de la façon dont la direction mesure son rendement. La direction estime que cette mesure est nécessaire pour isoler les activités commerciales de certains coûts hors trésorerie et d autres événements qui, de son avis, doivent être examinés séparément aux fins de l évaluation du rendement. L un des principaux objectifs visés par la direction est l amélioration continue du BAIIA ajusté. Le maintien ou la réduction des charges sélectionnées en pourcentage du total des produits, lesquels constituent une mesure importante du rendement, est un autre objectif prioritaire pour la direction. Les produits liés à la vente correspondent au total des produits moins les produits tirés de l expédition de 0,6 M$. L amélioration du ratio des produits liés à la vente sur le coût des marchandises vendues compte également parmi les principaux objectifs de la société. 9

10 État de la situation financière Faits saillants États consolidés intermédiaires de la situation financière (en milliers de dollars canadiens) 31 janvier octobre 2013 ACTIF Trésorerie Comptes débiteurs et autres créances Stocks Charges payées d avance Actifs courants Actifs non courants PASSIF Passifs courants Passifs non courants CAPITAUX PROPRES Capital-actions Surplus d apport Cumul des autres éléments du résultat global (39) 95 Déficit (2 792) (3 552) Actif L état de la situation financière intermédiaire non audité au 31 janvier 2014 fait état d un montant de trésorerie de 4,3 M$, comparativement à 4,7 M$ au 31 octobre Les charges payées d avance sont habituellement plus élevées au début de l exercice puisque les frais d assurance et l impôt foncier sont payés au cours de cette période. Les actifs non courants ont augmenté de 0,4 M$ au 31 janvier 2014, par rapport à l exercice précédent. Cette augmentation découle surtout d une hausse du montant à recevoir au titre des taxes à la consommation remboursables à l étranger, dont une tranche de 2,0 M$ est présentée dans les actifs non courants; pour l exercice précédent, une tranche de 1,5 M$ était présentée dans les actifs non courants. L estimation nécessaire pour présenter les actifs comme des actifs courants ou des actifs non courants est fondée sur nos attentes au sujet des activités futures ainsi que sur le recouvrement et le paiement des taxes à la consommation, de l impôt sur le résultat et les autres versements prévus par la loi. 10

11 Passif Au cours du trimestre clos le 31 janvier 2014, la société a ajouté à sa facilité à terme décroissante ferme une tranche supplémentaire de 0,3 M$, portant intérêt au taux préférentiel du prêteur majoré de 1,50 %, remboursable en versements mensuels fixes de capital et d intérêts et échéant en septembre La tranche supplémentaire est assujettie aux mêmes modalités que les facilités de crédit dont la société disposait déjà auprès de ce même prêteur. Tableau des flux de trésorerie Faits saillants Tableaux consolidés des flux de trésorerie Trimestres clos les 31 janvier (en milliers de dollars canadiens) Activités opérationnelles Bénéfice net Ajustements pour tenir compte des éléments hors trésorerie (226) 232 Trésorerie avant variation du fonds de roulement Variation nette du fonds de roulement hors trésorerie (1 256) (1 655) Flux de trésorerie nets liés aux activités opérationnelles (723) (895) Activités d investissement (64) (47) Activités de financement 202 (74) Diminution nette de la trésorerie pour la période (585) (1 016) Trésorerie au début de la période Incidence des variations des taux de change sur la trésorerie 192 (18) Trésorerie à la fin de la période Flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles Les flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles se sont établis à 0,7 M$ pour le trimestre clos le 31 janvier 2014, contre 0,9 M$ pour la période correspondante de l exercice précédent. Les produits ont progressé au cours des deux périodes et cette activité accrue se reflète dans la hausse des besoins en fonds de roulement d une période à l autre, en particulier dans les soldes des comptes débiteurs et autres créances, des divers passifs courants et des taxes à la consommation remboursables à l étranger. Flux de trésorerie liés aux activités de financement Au cours du trimestre clos le 31 janvier 2014, la société a obtenu un nouveau financement par emprunt de 0,3 M$, comme il a été mentionné précédemment. 11

12 Situation de trésorerie Le 31 janvier 2014, la situation de trésorerie de la société s établissait à 4,3 M$, contre 4,7 M$ au 31 octobre La société estime que les besoins de trésorerie dans le cours normal des activités pour le prochain exercice peuvent être comblés par sa liquidité disponible et par les flux de trésorerie provenant de ses activités opérationnelles ainsi que par l utilisation des facilités de crédit disponibles. Après la clôture de la période close le 31 janvier 2014, la société a ajouté une seconde facilité à terme décroissante ferme de 0,5 M$ portant intérêt au taux de 4,34 % et échéant en février Des garanties supplémentaires ont été ajoutées à la convention, y compris des garanties réciproques fournies par les sociétés du groupe. La totalité du montant de 0,5 M$ a été prélevée en février Huit derniers trimestres Au cours des 24 derniers mois, la société a effectué des changements qui touchent à la fois son équipe de direction et son plan d affaires. La société a aussi élargi ses activités au Mexique. Sommaires des huit derniers trimestres Trimestres clos les T1 T4 T3 T2 T1 T4 T3 T2 (en millions de dollars canadiens, sauf le nombre d actions et les données par action) 31 janv oct juill avr janv oct juill avr Produits Ventes du réseau 14,8 14,2 13,0 11,2 11,2 12,3 11,7 10,3 Autres produits 1,4 1,3 1,4 1,4 1,0 1,4 1,3 1,1 16,2 15,5 14,4 12,6 12,2 13,7 13,0 11,4 Coût des ventes Coût des marchandises vendues 2,9 3,2 2,6 2,2 2,0 2,8 2,3 1,9 Mesures incitatives à la vente réseau 8,0 8,0 6,8 5,6 5,4 6,4 5,9 5,4 Autres coûts variables 1,0 1,3 1,1 1,0 1,1 1,1 1,1 1,1 Marge avant les charges 4,3 3,0 3,9 3,8 3,7 3,4 3,7 3,0 27 % 19 % 27 % 30 % 30 % 25 % 29 % 26 % Charges Frais d administration 1,9 1,4 1,7 1,5 1,5 1,3 1,6 1,4 Frais de commercialisation et de vente 1,4 1,3 1,3 1,3 1,3 1,3 1,3 1,2 Frais de contrôle de la qualité et de développement 0,3 (0,2) 0,3 0,3 0,2 0,3 0,2 0,2 3,6 2,5 3,3 3,1 3,0 2,9 3,1 2,8 Résultat avant les éléments suivants : 0,7 0,5 0,6 0,7 0,7 0,5 0,6 0,2 Charges financières nettes (produits financiers nets) (0,5) - 0,3 (0,3) (0,1) (0,1) - 0,1 Dotation aux amortissements 0,2 0,2 0,2 0,2 0,2 0,3 0,2 0,2 Autres charges - 0, ,5 - - Charge (produit) d impôt 0,2 (0,8) 0,2 0,2 0 (0,1) 0,1 (0,1) Résultat net 0,8 0,4 (0,1) 0,6 0,5 (0,1) 0,3 0,0 Résultat net de base et dilué par action 0,01 0,01 (0,01) 0,01 0,

13 Principales tendances des huit derniers trimestres Pour les huit derniers trimestres, les ventes du réseau ont été à la hausse, le meilleur trimestre de l histoire de la société ayant été à ce titre le trimestre clos le 31 janvier Cette croissance, qui est attribuable à notre rendement au Mexique et à l amélioration de notre rendement aux États-Unis amorcée au troisième trimestre de l exercice clos le 31 octobre 2013, a été quelque peu atténuée par les baisses des ventes du réseau au Canada, où un retour à la croissance demeure un objectif. Les variations de la marge avant les charges sont essentiellement attribuables aux deux facteurs suivants : a) les montants engagés au titre des mesures incitatives à la vente et le type d activités promotionnelles entreprises ont augmenté de façon notable à partir du quatrième trimestre de l exercice clos le 31 octobre 2013, ce qui a entraîné des activités de parrainages accrues. Les coûts liés au congrès annuel de la société au Mexique ont également influé sur les mesures incitatives à la vente pour le trimestre clos le 31 janvier 2014, de tels coûts n ayant pas été comptabilisés pour la période correspondante de l exercice précédent; b) le montant comptabilisé au titre des ventes à l exportation pour les périodes, pour lequel la marge est généralement plus élevée. Les charges trimestrielles sont demeurées relativement stables, malgré la croissance des produits, expliquée plus haut. En résumé, la société a inscrit des bénéfices sur huit trimestres consécutifs, avant et après déduction des charges sélectionnées. Parties liées Pour le trimestre clos le 31 janvier 2014, aucune transaction n a été réalisée avec des parties liées, tandis que pour la période correspondante de l exercice précédent, les honoraires payés aux membres de la famille immédiate d anciens administrateurs ou dirigeants s étaient établis à 0,002 M$. Il n y avait aucun solde à payer aux parties liées aux 31 janvier 2014 et 31 octobre Les transactions entre parties liées ont eu lieu dans le cours normal des activités. Aucune garantie n a été donnée aux parties liées ou reçue de celles-ci. Attribution d options Au cours du trimestre clos le 31 janvier 2014, la société n a attribué aucune option sur actions ordinaires. Après la fin du trimestre, en février 2014, la société a attribué options sur actions ordinaires à un administrateur. Les options attribuées ont une durée contractuelle de cinq ans et un prix d exercice de 0,32 $ par action ordinaire. 13

14 Autre Offre publique de rachat dans le cours normal des activités Le 2 mai 2013, la société a annoncé qu elle avait obtenu l autorisation de la Bourse de croissance de Toronto pour faire une offre de rachat dans le cours normal des activités (l «offre»), afin de racheter aux fins d annulation, à l occasion et selon qu elle le juge utile, jusqu à de ses actions ordinaires émises et en circulation pendant la période commençant le 8 mai 2013 et se terminant le 30 avril Pour faciliter les rachats, la société a conclu une entente avec un courtier, à laquelle elle peut mettre fin à son gré. Les actions rachetées par la société aux termes de l offre sont annulées. Au cours du trimestre clos le 31 janvier 2014, la société a racheté et annulé actions ordinaires, contre un montant en trésorerie d environ 0,03 M$. Au cours de la période correspondante de l exercice précédent, la société a racheté et annulé actions ordinaires, contre un montant en trésorerie d environ 0,04 M$. Éventualités Au cours des exercices clos les 31 octobre 2013 et 2012, la société a reçu des avis de déficiences émis par une administration fiscale localisée dans un des pays où la société exerce des activités au moyen d un réseau de consultants indépendants. Ces avis indiquent que la société aurait dû utiliser un classement différent aux fins de la taxe sur la valeur ajoutée «TVA» relativement à certains produits importés dans le cours normal des activités au cours de l exercice La société a entrepris des procédures d appel officielles. Aux termes de ces procédures, la société a été tenue de payer les sommes visées par l imposition avant l appel interjeté. Pour l exercice clos le 31 octobre 2013, une somme d environ 0,3 M$ a ainsi été engagée; pour l exercice clos le 31 octobre 2012, une somme d environ 0,2 M$ a été engagée. La société estime qu elle dispose d arguments valables pour contester ces avis de déficiences et tout autre avis semblable, y compris en ce qui a trait à la TVA, qui pourraient être émis et elle entend les contester vigoureusement dans le cadre des appels dont il a été fait mention ci-dessus, mais le règlement définitif de ces questions pourrait prendre plusieurs années et le résultat en est incertain. La société ne croit pas qu une perte soit probable et elle n est pas en mesure de faire une estimation raisonnable d une perte, le cas échéant, qui découlerait d une décision non favorable. Aucun fait nouveau n est survenu au cours du trimestre clos le 31 janvier Engagements hors bilan Jusqu à présent, la société n a entretenu aucune relation avec des entités non consolidées ou avec des partenariats financiers tels des «financements structurés» ou des «structures de titrisation» visant à faciliter des engagements hors bilan ou pour d autres fins contractuelles limitées ou restreintes. Exception faite des contrats de location simple et des engagements présentés dans ses états financiers consolidés annuels, la société n a effectué aucune autre transaction hors bilan. 14

15 Événement postérieur aux états financiers consolidés Après le trimestre clos le 31 janvier 2014, un actionnaire de la société a acheté les actions ordinaires comme il est décrit à la note 13 des états financiers consolidés au 31 octobre Risques et incertitudes Les investisseurs dans les actions ordinaires de la société doivent examiner attentivement les risques ainsi que les autres informations comprises dans le présent rapport de gestion, la circulaire d information de la direction et les états financiers consolidés de l exercice clos le 31 octobre D autres risques et incertitudes, y compris ceux dont la société n est pas au courant pour l heure ou qui, d après elle, ne sont actuellement pas significatifs, peuvent également avoir une incidence défavorable sur les activités de la société. Instruments financiers Risque de change La société est exposée à un risque de change du fait que les transactions avec ses clients en dehors du Canada sont essentiellement effectuées en dollars américains ou en pesos mexicains. Ce risque est partiellement compensé par les achats et les charges opérationnelles engagés en dollars américains et en pesos mexicains. Les filiales à l étranger de la société sont exposées à l effet des fluctuations des taux de change sur leur résultat net et sur les éléments de leur fonds de roulement. Risque de liquidité Le risque de liquidité s entend du risque de ne pouvoir honorer une demande de liquidités ou des obligations financières lorsque les montants deviennent exigibles. Ce risque est géré en établissant des prévisions détaillées des flux de trésorerie ainsi que des plans opérationnels et stratégiques. Les liquidités consolidées de la société exigent une surveillance constante des entrées et sorties de trésorerie prévues, qui est effectuée à l aide de prévisions détaillées du caractère suffisant de la trésorerie pour honorer les engagements financiers lorsqu ils deviennent exigibles. Le caractère suffisant des liquidités est évalué en fonction des besoins pour la croissance et des dépenses d investissement. Le risque de liquidité est géré en conservant suffisamment de ressources financières liquides pour financer les activités et respecter les engagements et les obligations. Pour gérer le risque de liquidité, la société a accès à une facilité de crédit à l exploitation. Description des titres Capital-actions Il n y a eu aucun changement au capital autorisé de la société. 15

16 Émis et en circulation Au 27 mars 2014, il y a actions ordinaires et options d achat d actions ordinaires émises et en circulation. Information continue et contrôles liés à la communication de l information Contrôles et procédures de communication de l information Des contrôles et procédures de communication de l information ont été établis par la société afin de veiller à ce que l information financière présentée par la société dans le présent rapport de gestion, les états financiers consolidés connexes et les documents intermédiaires soit enregistrée, traitée, résumée et présentée adéquatement au comité d audit, au conseil d administration et à ses actionnaires. Contrôles internes à l égard de l information financière La société étant une entité émettrice inscrite à la Bourse de croissance TSX, le chef de la direction et le chef de la direction financière ne sont pas tenus de fournir une attestation de la conception et de l efficacité des contrôles et procédures de communication de l information ainsi que du contrôle interne à l égard de l information financière. La société dépose plutôt une attestation des documents annuels (attestation de base pour émetteur émergent) dans laquelle nous déclarons que nous avons examiné l information contenue dans les documents, qu à notre connaissance, les documents ne contiennent pas d information fausse ou trompeuse et qu ils donnent une image fidèle de l information contenue dans les documents annuels. Énoncés prospectifs Le présent document contient des énoncés prospectifs qui reflètent nos attentes actuelles au sujet des événements futurs. Les énoncés prospectifs peuvent comprendre des termes comme «prévoir», «estimer», «croire», «s attendre à», «viser», «avoir l intention de», «chercher à», «objectif», «prévision», «cible», ainsi que des temps et des modes comme le conditionnel et le futur. Les mises en garde faites dans le présent rapport s appliquent à tous les énoncés prospectifs, peu importe où ils figurent dans ce rapport. Les résultats futurs de la société pourraient différer considérablement de ceux présentés dans ce rapport de gestion. Les facteurs pouvant causer des écarts ou y contribuer comprennent ceux décrits à la rubrique «Risques et incertitudes». Étant donné ces risques et incertitudes, le lecteur est prié de ne pas accorder une confiance indue à ces énoncés prospectifs. Nous n avons pas l intention de mettre à jour ces énoncés et nous ne nous engageons pas à la faire, même si de nouveaux renseignements devenaient disponibles à la suite de résultats, d événements ou de développements futurs, sauf si une autorité gouvernementale nous en fait la demande ou si une loi en vigueur nous y oblige. 16

17 Information importante PREMIER TRIMESTRE EXERCICE 2014 Ce rapport de gestion contient des informations que nous considérons comme importantes pour les investisseurs après avoir tenu compte de toutes les circonstances, y compris la réaction potentielle des marchés boursiers. Nous considérons que l information est importante lorsqu elle donne lieu ou donnera vraisemblablement lieu à un changement significatif dans le prix ou la valeur de nos actions sur le marché ou lorsqu il est probable qu un investisseur raisonnable juge l information importante dans sa décision de placement. La société est un émetteur assujetti en vertu des lois sur les valeurs mobilières de toutes les provinces canadiennes. Elle est donc tenue de déposer ou de fournir de l information continue sous forme d états financiers annuels et intermédiaires, de rapports de gestion, de circulaires d information, de rapports annuels, de déclarations de changement important et de communiqués de presse aux commissions des valeurs mobilières compétentes. Une copie de ces documents est disponible gratuitement sur demande au chef de la direction financière de la société ou sur notre site Web à l adresse ou à l adresse Renseignements supplémentaires sur la société La société dépose ses états financiers consolidés, son rapport de gestion, ses communiqués de presse et d autres documents requis dans la base de données SEDAR, à l adresse et sur le site Web de la société, à l adresse Les actions ordinaires de la société sont inscrites à la Bourse de croissance TSX sous le symbole IMM. Patrick Montpetit, CPA, CA, CF Vice-président et chef de la direction financière Le 27 mars

États financiers consolidés intermédiaires résumés

États financiers consolidés intermédiaires résumés États financiers consolidés intermédiaires résumés Pour les périodes de 13 semaines closes le et le 5 mai 2013 (non audité, en milliers de dollars canadiens, sauf indication contraire) État consolidé intermédiaire

Plus en détail

ROCK ENERGY INC. Bilans consolidés intermédiaires. Aux 30 juin 2009 et 31 décembre 2008 (non vérifié)

ROCK ENERGY INC. Bilans consolidés intermédiaires. Aux 30 juin 2009 et 31 décembre 2008 (non vérifié) ROCK ENERGY INC. Bilans consolidés intermédiaires Aux 30 juin 2009 et 31 décembre 2008 (non vérifié) (Tous les montants sont exprimés en milliers de dollars.) 30 juin 2009 31 décembre 2008 Actif Actif

Plus en détail

États financiers consolidés intermédiaires résumés pour les périodes de trois mois terminées les 30 juin 2015 et 2014

États financiers consolidés intermédiaires résumés pour les périodes de trois mois terminées les 30 juin 2015 et 2014 États financiers consolidés intermédiaires résumés pour les périodes de trois mois terminées les 2015 et 2014 (non audités et non examinés par les auditeurs indépendants) États consolidés intermédiaires

Plus en détail

Principaux événements de 2015

Principaux événements de 2015 Principaux événements de 2015 City National Corporation Le 2 novembre 2015, nous avons conclu l acquisition de City National Corporation (City National), la société de portefeuille qui détient City National

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE DATE DE PUBLICATION : 3 novembre 2015

COMMUNIQUÉ DE PRESSE DATE DE PUBLICATION : 3 novembre 2015 COMMUNIQUÉ DE PRESSE DATE DE PUBLICATION : 3 novembre 2015 5N PLUS PRÉSENTE SES RÉSULTATS FINANCIERS POUR LE TROISIÈME TRIMESTRE CLOS LE 30 SEPTEMBRE 2015 Montréal (Québec), le 3 novembre 2015 5N Plus

Plus en détail

Communiqué de presse LUNETTERIE NEW LOOK INC. ANNONCE SES RÉSULTATS DU PREMIER TRIMESTRE TERMINÉ LE 28 MARS 2015 AINSI QUE SON DIVIDENDE TRIMESTRIEL

Communiqué de presse LUNETTERIE NEW LOOK INC. ANNONCE SES RÉSULTATS DU PREMIER TRIMESTRE TERMINÉ LE 28 MARS 2015 AINSI QUE SON DIVIDENDE TRIMESTRIEL Communiqué de presse ANNONCE SES RÉSULTATS DU PREMIER TRIMESTRE TERMINÉ LE 28 MARS 2015 AINSI QUE SON DIVIDENDE TRIMESTRIEL Montréal, Québec, 6 mai 2015 : Lunetterie New Look Inc. (TSX: BCI) («New Look»)

Plus en détail

CORPORATION DATACOM WIRELESS

CORPORATION DATACOM WIRELESS États financiers de CORPORATION DATACOM WIRELESS pour les périodes de trois mois arrêtées les 31 mars 2008 et 2007 États financiers États financiers Bilans... 1 États des résultats et du résultat étendu...

Plus en détail

D-FENSE CAPITAL LTÉE

D-FENSE CAPITAL LTÉE (une société de capital de démarrage) RAPPORT DE GESTION Pour les périodes de trois mois et six mois closes le 31 mars 2012 (deuxième trimestre) La présente analyse par la direction en date du 29 mai 2012

Plus en détail

États financiers consolidés intermédiaires résumés de. L Office d investissement du régime de pensions du Canada

États financiers consolidés intermédiaires résumés de. L Office d investissement du régime de pensions du Canada États financiers consolidés intermédiaires résumés de L Office d investissement du régime de pensions du Canada 31 décembre 2015 Bilan consolidé intermédiaire résumé Au 31 décembre 2015 (en millions de

Plus en détail

Fonds d infrastructure mondial Renaissance. États financiers annuels pour l exercice terminé le 31 août 2007

Fonds d infrastructure mondial Renaissance. États financiers annuels pour l exercice terminé le 31 août 2007 États financiers annuels pour l exercice terminé le 31 août Fonds d infrastructure mondial Renaissance État de l actif net (en milliers, sauf les montants par part) Au 31 août (note 1) Actif Encaisse,

Plus en détail

La Banque Nationale divulgue ses résultats du troisième trimestre de 2015

La Banque Nationale divulgue ses résultats du troisième trimestre de 2015 COMMUNIQUÉ TROISIÈME TRIMESTRE 2015 La Banque Nationale divulgue ses résultats du troisième trimestre de 2015 L information financière contenue dans le présent document est basée sur les états financiers

Plus en détail

FORAGE ORBIT GARANT INC. État consolidé des résultats et du résultat étendu

FORAGE ORBIT GARANT INC. État consolidé des résultats et du résultat étendu États financiers Troisième trimestre terminé le 31 mars 2010 État consolidé des résultats et du résultat étendu PRODUITS TIRÉS DE CONTRATS 28 808 727 27 694 738 76 867 648 76 916 747 COÛT DES PRODUITS

Plus en détail

États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre 2011 et 2010 (non audités)

États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre 2011 et 2010 (non audités) États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. (non audités) États consolidés résumés du résultat Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre (en milliers de dollars canadiens, sauf

Plus en détail

Normes internationales d information financière États financiers modèles 2011 sans application anticipée

Normes internationales d information financière États financiers modèles 2011 sans application anticipée Normes internationales d information financière États financiers modèles sans application anticipée 1 États financiers pour l exercice 31 décembre Les états financiers modèles de la pour l exercice 31

Plus en détail

Banque Nationale : Bénéfice net record au premier trimestre de 2011

Banque Nationale : Bénéfice net record au premier trimestre de 2011 Communiqué premier TRIMESTRE 2011 Banque Nationale : Bénéfice net record au premier trimestre de 2011 L information financière fournie dans le présent communiqué est basée sur les états financiers consolidés

Plus en détail

Catégorie Portefeuille Fidelity Revenu de la Société de Structure de Capitaux Fidelity

Catégorie Portefeuille Fidelity Revenu de la Société de Structure de Capitaux Fidelity Catégorie Portefeuille Fidelity Revenu de la Société de Structure de Capitaux Fidelity Rapport semestriel 31 mai 2015 Avis au lecteur Les présents états financiers intermédiaires n ont pas fait l objet

Plus en détail

MESSAGE AUX ACTIONNAIRES. Chers actionnaires,

MESSAGE AUX ACTIONNAIRES. Chers actionnaires, MESSAGE AUX ACTIONNAIRES Chers actionnaires, Le chiffre d affaires pour le premier trimestre clos le 27 avril 2013 a diminué de 1,5 % pour s établir à 56,9 millions de dollars, contre 57,8 millions de

Plus en détail

États financiers de INSTITUT CANADIEN POUR LA SÉCURITÉ DES PATIENTS

États financiers de INSTITUT CANADIEN POUR LA SÉCURITÉ DES PATIENTS États financiers de INSTITUT CANADIEN POUR LA SÉCURITÉ DES PATIENTS 31 mars 2015 Deloitte S.E.N.C.R.L./s.r.l. 2000 Manulife Place 10180 101 Street Edmonton (Alberta) T5J 4E4 Canada Tél. : 780-421-3611

Plus en détail

États financiers consolidés de Groupe d Alimentation MTY inc. 30 novembre 2014 et 2013

États financiers consolidés de Groupe d Alimentation MTY inc. 30 novembre 2014 et 2013 États financiers consolidés de Groupe d Alimentation MTY inc. 30 novembre 2014 et 2013 Rapport de l auditeur indépendant... 1 2 États consolidés des résultats... 3 États consolidés du résultat global...

Plus en détail

Voir les notes annexes qui font partie intégrante des états consolidés.

Voir les notes annexes qui font partie intégrante des états consolidés. Comptes consolidés condensés du résultat et du résultat global pour les trois mois arrêtés le 31 Mars 2011 Non vérifiés (en milliers de dollars canadiens, sauf données par action) Notes 31 mars, 2011 31

Plus en détail

REDEVANCES AURIFÈRES OSISKO LTÉE RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DES DIVIDENDES

REDEVANCES AURIFÈRES OSISKO LTÉE RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DES DIVIDENDES 1. APERÇU REDEVANCES AURIFÈRES OSISKO LTÉE RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DES DIVIDENDES Le régime de réinvestissement des dividendes (le «régime») de Redevances Aurifères Osisko Ltée (la «Société») offre

Plus en détail

La Corporation Financière Power annonce ses résultats financiers du premier trimestre de 2013 et ses dividendes

La Corporation Financière Power annonce ses résultats financiers du premier trimestre de 2013 et ses dividendes POUR PUBLICATION IMMÉDIATE COMMUNIQUÉ Les lecteurs sont priés de se reporter aux sections intitulées «Mesures financières non conformes aux IFRS» et «Déclarations prospectives» à la fin du présent communiqué.

Plus en détail

obligatoire si l entreprise a vendu ou reclassé des autres actifs financiers, pendant la période

obligatoire si l entreprise a vendu ou reclassé des autres actifs financiers, pendant la période 2824RE_chap_EP4.qx:quark de base /16/09 :08 PM Page 19 Chapitre : Les instruments financiers 11. Une entreprise peut modifier la désignation de certains de ses actifs financiers. Ainsi, elle peut transférer

Plus en détail

Dollarama inc. États financiers consolidés. 1 er février 2015 et 2 février 2014 (en milliers de dollars canadiens, sauf indication contraire)

Dollarama inc. États financiers consolidés. 1 er février 2015 et 2 février 2014 (en milliers de dollars canadiens, sauf indication contraire) États financiers consolidés (en milliers de dollars canadiens, sauf indication contraire) Le 25 mars 2015 Rapport de l auditeur indépendant Aux actionnaires de Dollarama inc. Nous avons effectué l audit

Plus en détail

Association canadienne du personnel administratif universitaire

Association canadienne du personnel administratif universitaire Association canadienne du personnel administratif universitaire Note d information concernant les états financiers Instruments financiers Novembre 2011 Objet Les universités et les collèges canadiens,

Plus en détail

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS INTERMÉDIAIRES CONDENSÉS NON AUDITÉS AU 30 JUIN 2014 (en dollars canadiens)

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS INTERMÉDIAIRES CONDENSÉS NON AUDITÉS AU 30 JUIN 2014 (en dollars canadiens) ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS INTERMÉDIAIRES CONDENSÉS NON AUDITÉS AU 30 JUIN 2014 Les états financiers consolidés intermédiaires condensés ci-joints ont été dressés par la Direction de Ressources Strateco

Plus en détail

RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE GESTION. Trimestre 2012

RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE GESTION. Trimestre 2012 RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE GESTION er Trimestre 2012 SOMMAIRE Uni-Sélect a réalisé des ventes de 451 $ millions (dont plus de 335 $ millions aux États-Unis), au cours de son premier trimestre, représentant

Plus en détail

L Ordre Indépendant des Forestiers Exercice terminé le 31 décembre 2011. Faits saillants financiers pour 2011

L Ordre Indépendant des Forestiers Exercice terminé le 31 décembre 2011. Faits saillants financiers pour 2011 L Ordre Indépendant des Forestiers Exercice terminé le 31 décembre Faits saillants financiers pour Survol de la santé financière et de la stabilité de Foresters Foresters la santé financière de Foresters

Plus en détail

CONVERSION EN SOCIÉTÉ PAR ACTIONS TOUT EN MAINTENANT LE DIVIDENDE ANNUEL DE 1,08$/ACTION

CONVERSION EN SOCIÉTÉ PAR ACTIONS TOUT EN MAINTENANT LE DIVIDENDE ANNUEL DE 1,08$/ACTION COMMUNIQUÉ POUR DIFFUSION IMMÉDIATE Diffusion restreinte au Canada uniquement. Ce communiqué ne doit faire l objet d aucune diffusion aux États-Unis par l entremise d agences de transmission. CONVERSION

Plus en détail

EXFO inc. Bilans consolidés intermédiaires condensés non audités

EXFO inc. Bilans consolidés intermédiaires condensés non audités Actif EXFO inc. Bilans consolidés intermédiaires condensés non audités (en milliers de dollars US) Au Au 31 août Actif à court terme Espèces 43 418 $ 25 864 $ Placements temporaires 958 1 487 Comptes débiteurs

Plus en détail

RAPPORT DE GESTION POUR LE PREMIER TRIMESTRE SE TERMINANT LE 30 JUIN

RAPPORT DE GESTION POUR LE PREMIER TRIMESTRE SE TERMINANT LE 30 JUIN POUR LE PREMIER TRIMESTRE SE TERMINANT LE 30 JUIN 2011 RAPPORT DE GESTION POUR LE PREMIER TRIMESTRE SE TERMINANT LE 30 JUIN 2011 Le présent rapport de gestion, qui a été rédigé en date du 7 septembre 2011,

Plus en détail

Yellow Média inc. soutient sa transformation numérique par la réduction de son endettement

Yellow Média inc. soutient sa transformation numérique par la réduction de son endettement Yellow Média inc. soutient sa transformation numérique par la réduction de son endettement L entreprise apporte des éclaircissements sur le dividende sur actions ordinaires La vente de Société Trader est

Plus en détail

COLABOR DOUBLE SES VENTES ET SON BÉNÉFICE AVANT FRAIS FINANCIERS ET AMORTISSEMENTS

COLABOR DOUBLE SES VENTES ET SON BÉNÉFICE AVANT FRAIS FINANCIERS ET AMORTISSEMENTS 25 avril 2007 COMMUNIQUÉ POUR DIFFUSION IMMÉDIATE Diffusion restreinte au Canada uniquement. Ce communiqué ne doit faire l objet d aucune diffusion aux États-Unis par l entremise d agences de transmission.

Plus en détail

FORAGE ORBIT GARANT INC.

FORAGE ORBIT GARANT INC. États financiers consolidés de FORAGE ORBIT GARANT INC. 30 juin 2008 Samson Bélair/Deloitte & Touche s.e.n.c.r.l. 155 Dallaire Avenue Rouyn-Noranda QC J9X 4T3 Canada Tel: 819-762-5764 Fax: 819-797-1471

Plus en détail

EXCELLENTS RÉSULTATS INTÉGRATION DE SUMMIT RÉUSSIE ET SYNERGIES RÉALISÉES TOUJOURS PRÊT POUR DE NOUVELLES ACQUISITIONS

EXCELLENTS RÉSULTATS INTÉGRATION DE SUMMIT RÉUSSIE ET SYNERGIES RÉALISÉES TOUJOURS PRÊT POUR DE NOUVELLES ACQUISITIONS 27 février 2008 COMMUNIQUÉ POUR DIFFUSION IMMÉDIATE Diffusion restreinte au Canada uniquement. Ce communiqué ne doit faire l objet d aucune diffusion aux États-Unis par l entremise d agences de transmission.

Plus en détail

FONDS CIBLÉ CANADIEN PORTLAND Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement des fonds 31 MARS 2014. conseils en placements

FONDS CIBLÉ CANADIEN PORTLAND Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement des fonds 31 MARS 2014. conseils en placements conseils en placements conseils en placements Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement des fonds 31 MARS 2014 ÉQUIPE DE GESTION DU PORTEFEUILLE James Cole Vice-président principal et gestionnaire

Plus en détail

Mountain Equipment Co-operative. États financiers consolidés 25 décembre 2011, 26 décembre 2010 et 28 décembre 2009 (en milliers de dollars)

Mountain Equipment Co-operative. États financiers consolidés 25 décembre 2011, 26 décembre 2010 et 28 décembre 2009 (en milliers de dollars) Mountain Equipment Co-operative États financiers consolidés, et 28 décembre 2009 Le 11 avril 2012 Rapport de l auditeur indépendant Aux membres de Mountain Equipment Co-operative Nous avons effectué l

Plus en détail

EN ROUTE VERS LE MILLIARD

EN ROUTE VERS LE MILLIARD EN ROUTE VERS LE MILLIARD Troisième rapport trimestriel 2013 TABLE DES MATIÈRES 4 5 6 7 53 79 MESSAGE AUX PORTEURS DE PARTS SOMMAIRE OPÉRATIONNEL SOMMAIRE DU PORTEFEUILLE IMMOBILIER RAPPORT DE GESTION

Plus en détail

Faits saillants. Aperçu du deuxième trimestre Indications pour 2012

Faits saillants. Aperçu du deuxième trimestre Indications pour 2012 L Industrielle Alliance déclare ses résultats financiers pour le deuxième trimestre La rentabilité et le ratio de solvabilité atteignent les meilleures indications La croissance des affaires se maintient

Plus en détail

Bourse de Montréal Communiqué de presse

Bourse de Montréal Communiqué de presse Bourse de Montréal Communiqué de presse LA BOURSE DE MONTRÉAL CLÔTURE L EXERCICE 2007 AVEC UNE FORTE POSITION FINANCIÈRE ET STRATÉGIQUE FAITS SAILLANTS FINANCIERS T4/2007 PAR RAPPORT AU T4/2006 Revenus

Plus en détail

La Société canadienne de la sclérose en plaques (Division du Québec) et sections locales du Québec. États financiers combinés 31 décembre 2014

La Société canadienne de la sclérose en plaques (Division du Québec) et sections locales du Québec. États financiers combinés 31 décembre 2014 La Société canadienne de la sclérose en plaques (Division du Québec) et sections locales du Québec États financiers combinés États financiers combinés Table des matières Page Rapport de l auditeur indépendant...

Plus en détail

NOTRE MISSION QUI NOUS SOMMES

NOTRE MISSION QUI NOUS SOMMES RAPPORT ANNUEL 2014 1 NOTRE MISSION Notre mission est de fournir à notre clientèle des solutions de commerce électronique novatrices et efficaces en exploitant la puissance des technologies interactives.

Plus en détail

États financiers consolidés intermédiaires résumés FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER NOBEL

États financiers consolidés intermédiaires résumés FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER NOBEL États financiers consolidés intermédiaires résumés FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER NOBEL Non audité, 30 septembre et 2014 Table des matières État consolidé intermédiaire résumé de la situation financière...1

Plus en détail

CHAMBRE IMMOBILIÈRE DU GRAND MONTRÉAL

CHAMBRE IMMOBILIÈRE DU GRAND MONTRÉAL États financiers consolidés de CHAMBRE IMMOBILIÈRE DU GRAND MONTRÉAL pour l exercice clos le 31 décembre 2013 KPMG s.r.l./s.e.n.c.r.l. Téléphone (514) 840-2100 Tour KPMG Télécopieur (514) 840-2187 Bureau

Plus en détail

Le Groupe Banque TD fera l acquisition du portefeuille de cartes de crédit de la Banque MBNA Canada.

Le Groupe Banque TD fera l acquisition du portefeuille de cartes de crédit de la Banque MBNA Canada. Le Groupe Banque TD fera l acquisition du portefeuille de cartes de crédit de la Banque MBNA Canada. La TD devient l une des principales banques émettrices de cartes de crédit au Canada. Il s agit d une

Plus en détail

La Financière Sun Life annonce ses résultats du quatrième trimestre de 2009 et de l exercice 2009

La Financière Sun Life annonce ses résultats du quatrième trimestre de 2009 et de l exercice 2009 La Financière Sun Life annonce ses résultats du quatrième trimestre de 2009 et de l exercice 2009 Note à l intention des rédacteurs : Tous les montants sont en dollars canadiens, sauf indication contraire.

Plus en détail

!!!!!!! INTEMA SOLUTIONS INC. États financiers Intermédiaires pour le deuxième trimestre terminé le 30 juin 2014 (non audités)

!!!!!!! INTEMA SOLUTIONS INC. États financiers Intermédiaires pour le deuxième trimestre terminé le 30 juin 2014 (non audités) INTEMA SOLUTIONS INC. États financiers Intermédiaires pour le deuxième trimestre terminé le 30 juin 2014 (non audités) 1 INTEMA SOLUTIONS INTEMA SOLUTIONS INC. INC. RESPONSABILITÉ DE LA DIRECTION RELATIVEMENT

Plus en détail

États financiers consolidés intermédiaires résumés FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER NOBEL

États financiers consolidés intermédiaires résumés FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER NOBEL États financiers consolidés intermédiaires résumés FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER NOBEL 31 mars 2015 et 2014 Table des matières Les états financiers consolidés intermédiaires résumés du FPI pour la période

Plus en détail

DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2012 COMMUNIQUÉ PORTANT SUR LES RÉSULTATS

DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2012 COMMUNIQUÉ PORTANT SUR LES RÉSULTATS DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2012 COMMUNIQUÉ PORTANT SUR LES RÉSULTATS LA BANQUE ROYALE DU CANADA DÉCLARE SES RÉSULTATS POUR LE DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2012 Sauf indication contraire, tous les montants sont libellés

Plus en détail

Instruments financiers Couvertures. Chapitre 3865. Instruments financiers (diapo 1)

Instruments financiers Couvertures. Chapitre 3865. Instruments financiers (diapo 1) Instruments financiers Couvertures Chapitre 3865 Instruments financiers (diapo 1) Cette présentation vise à offrir un aperçu du chapitre 3865, «Couvertures», publié par le Conseil des normes comptables

Plus en détail

3 octobre 2006 IMMÉDIATE

3 octobre 2006 IMMÉDIATE 3 octobre 2006 COMMUNIQUÉ POUR DIFFUSION IMMÉDIATE Diffusion restreinte au Canada uniquement. Ce communiqué ne doit faire l objet d aucune diffusion aux États-Unis par l entremise d agences de transmission.

Plus en détail

Centre d accès aux soins communautaires du Nord-Ouest État de la situation financière Au 31 mars 2015

Centre d accès aux soins communautaires du Nord-Ouest État de la situation financière Au 31 mars 2015 État de la situation financière Au 31 mars 2015 Actif Actif à court terme Trésorerie 5 227 401 4 992 479 Débiteurs (note 3) 235 501 196 578 Charges payées d avance 67 728 41 871 5 530 630 5 230 928 Immobilisations

Plus en détail

FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER RIOCAN (UN FONDS RÉGI PAR LES LOIS DE L ONTARIO) ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS ANNUELS AUDITÉS POUR LES EXERCICES CLOS

FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER RIOCAN (UN FONDS RÉGI PAR LES LOIS DE L ONTARIO) ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS ANNUELS AUDITÉS POUR LES EXERCICES CLOS FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER RIOCAN (UN FONDS RÉGI PAR LES LOIS DE L ONTARIO) ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS ANNUELS AUDITÉS POUR LES EXERCICES CLOS LES 31 DÉCEMBRE 2010 ET 2009 128 FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER

Plus en détail

OFFICE CANADIEN DE COMMERCIALISATION DES ŒUFS EXPLOITÉ SOUS LA RAISON SOCIALE DE LES PRODUCTEURS D ŒUFS DU CANADA

OFFICE CANADIEN DE COMMERCIALISATION DES ŒUFS EXPLOITÉ SOUS LA RAISON SOCIALE DE LES PRODUCTEURS D ŒUFS DU CANADA OFFICE CANADIEN DE COMMERCIALISATION DES ŒUFS EXPLOITÉ SOUS LA RAISON SOCIALE DE LES PRODUCTEURS D ŒUFS DU CANADA États financiers Le 21 février 2014 Rapport de l auditeur indépendant Aux membres de l

Plus en détail

RÈGLES D ÉVALUATION IFRS

RÈGLES D ÉVALUATION IFRS UNIBRA Société anonyme Siège social : avenue des Arts, 40 à 1040 Bruxelles n d entreprise : 0402833179 RÈGLES D ÉVALUATION IFRS Les principes comptables et les règles d évaluation appliqués aux comptes

Plus en détail

COMMUNICATION DE L INFORMATION D ENTREPRISE

COMMUNICATION DE L INFORMATION D ENTREPRISE Alerte info COMMUNICATION DE L INFORMATION D ENTREPRISE JANVIER 2016 Préparation des informations à fournir sur la situation de trésorerie et les sources de financement dans le rapport de gestion Pour

Plus en détail

Société d habitation et de rénovation du Manitoba ÉTATS FINANCIERS POUR L EXERCICE SE TERMINANT LE 31 MARS 2005

Société d habitation et de rénovation du Manitoba ÉTATS FINANCIERS POUR L EXERCICE SE TERMINANT LE 31 MARS 2005 Société d habitation et de rénovation du Manitoba ÉTATS FINANCIERS POUR L EXERCICE SE TERMINANT LE 31 MARS 2005 BILAN 31 MARS 2005 A C T I F Encaisse (note 4) 74 459 864 $ 82 151 251 $ Débiteurs et montants

Plus en détail

THERATECHNOLOGIES ANNONCE SES RÉSULTATS FINANCIERS POUR LE TROISIÈME TRIMESTRE DE 2014

THERATECHNOLOGIES ANNONCE SES RÉSULTATS FINANCIERS POUR LE TROISIÈME TRIMESTRE DE 2014 THERATECHNOLOGIES ANNONCE SES RÉSULTATS FINANCIERS POUR LE TROISIÈME TRIMESTRE DE 2014 Montréal, Canada Le 8 octobre 2014 Theratechnologies Inc. (Theratechnologies) (TSX: TH) a annoncé aujourd hui les

Plus en détail

115, rue King Stellarton (N.-É.) B0K 1S0. Empire Company communique ses résultats du premier trimestre de l'exercice 2012

115, rue King Stellarton (N.-É.) B0K 1S0. Empire Company communique ses résultats du premier trimestre de l'exercice 2012 Communiqué 115, rue King Stellarton (N.-É.) B0K 1S0 POUR DIFFUSION IMMÉDIATE le 14 septembre 2011 Empire Company communique ses résultats du premier trimestre de l'exercice 2012 STELLARTON, N.-É., le 14

Plus en détail

Services aux investisseurs et trésorerie

Services aux investisseurs et trésorerie Résultats des secteurs d exploitation Résultats par secteur d exploitation Le tableau suivant présente un sommaire de nos résultats par secteur d exploitation. (en millions de dollars canadiens, sauf les

Plus en détail

FAITS SAILLANTS (non audité)

FAITS SAILLANTS (non audité) FAITS SAILLANTS (non audité) VALENER INC. Exercices clos les 30 septembre (en millions de dollars, sauf pour les données par action qui sont en dollars et sauf lorsque indiqué autrement) 2015 2014 RÉSULTATS

Plus en détail

PREMIER TRIMESTRE 2005

PREMIER TRIMESTRE 2005 PREMIER TRIMESTRE 2005 RAPPORT TRIMESTRIEL POUR LA PÉRIODE SE TERMINANT LE 31 JANVIER 2005 MESSAGE AUX ACTIONNAIRES La Banque Laurentienne du Canada déclare un revenu net de 17,3 millions $ pour le premier

Plus en détail

Imagine Canada États financiers. 31 décembre 2011

Imagine Canada États financiers. 31 décembre 2011 États financiers 31 décembre 2011 Table des matières Page Rapport de l auditeur indépendant 1-2 État des produits et des charges 3 État de l évolution des actifs nets 4 État de la situation financière

Plus en détail

Réaliser notre. potentiel. d exportation. Rapport financier trimestriel au 30 septembre 2015 Non audité

Réaliser notre. potentiel. d exportation. Rapport financier trimestriel au 30 septembre 2015 Non audité Réaliser notre potentiel d exportation Rapport financier trimestriel au 30 septembre Non audité TABLE DES MATIÈRES RAPPORT DE GESTION Aperçu... 3 Sommaire des résultats financiers... 4 Faits saillants

Plus en détail

CERTIFICATION ET COMPTABILITÉ COMPARAISON DES NORMES IFRS ET DES PCGR DU CANADA Édition n 15 : IAS 1, Présentation Des États Financiers

CERTIFICATION ET COMPTABILITÉ COMPARAISON DES NORMES IFRS ET DES PCGR DU CANADA Édition n 15 : IAS 1, Présentation Des États Financiers WWW.BDO.CA CERTIFICATION ET COMPTABILITÉ COMPARAISON DES NORMES IFRS ET DES Édition n 15 : IAS 1, Présentation Des États Financiers Les normes IFRS et les PCGR du Canada constituent des cadres fondés sur

Plus en détail

Banque Royale du Canada

Banque Royale du Canada Supplément de prospectus se rapportant au prospectus simplifié préalable de base daté du 20 décembre 2013 Aucune autorité en valeurs mobilières ne s est prononcée sur la qualité des titres offerts dans

Plus en détail

Supplément de prospectus au prospectus préalable de base simplifié daté du 4 décembre 2014. Supplément de prospectus. La Banque Toronto-Dominion

Supplément de prospectus au prospectus préalable de base simplifié daté du 4 décembre 2014. Supplément de prospectus. La Banque Toronto-Dominion Supplément de prospectus au prospectus préalable de base simplifié daté du 4 décembre 2014 Aucune autorité en valeurs mobilières ne s est prononcée sur la qualité des titres offerts aux présentes. Quiconque

Plus en détail

États financiers consolidés. Aux 31 octobre 2010 et 2009

États financiers consolidés. Aux 31 octobre 2010 et 2009 ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS Aux 31 octobre 2010 et 2009 sommaire DES ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS 66 Responsabilité de la direction à l égard de l information financière 67 Rapport des vérificateurs aux

Plus en détail

Norme comptable internationale 29 Information financière dans les économies hyperinflationnistes *

Norme comptable internationale 29 Information financière dans les économies hyperinflationnistes * Norme comptable internationale 29 Information financière dans les économies hyperinflationnistes * Champ d application 1 La présente norme doit être appliquée aux états financiers individuels, y compris

Plus en détail

CPA A lerte info IFRS

CPA A lerte info IFRS JUILLET 2013 CPA A lerte info IFRS Contrats de location Quelles sont les incidences des modifications proposées en matière de comptabilisation des contrats de location? Le présent bulletin Alerte info

Plus en détail

Le chemin de fer de l Amérique du Nord

Le chemin de fer de l Amérique du Nord Le chemin de fer de l Amérique du Nord COMMUNIQUÉ Le CN déclare un bénéfice net de 573 M$ CA, ou 1,21 $ CA par action après dilution, incluant un recouvrement d impôts reportés de 0,09 $ CA, au TR4 2008

Plus en détail

IFRIC 21 : Droits ou taxes

IFRIC 21 : Droits ou taxes IFRIC 21 : Droits ou taxes Réunion du Groupe de discussion sur les IFRS du 2 décembre 2013 : résumé des délibérations IFRIC 21 Droits ou taxes fournit des indications sur la comptabilisation des droits

Plus en détail

PURE INDUSTRIAL REAL ESTATE TRUST

PURE INDUSTRIAL REAL ESTATE TRUST États financiers intermédiaires résumés de PURE INDUSTRIAL REAL ESTATE TRUST Trimestres clos les 31 mars 2014 et 2013 États résumés de la situation financière (en milliers de dollars canadiens) ACTIFS

Plus en détail

COMMUNIQUÉ. 1080, chemin Saint-Louis, Sillery, C. P. 1907, succursale Terminus, Québec (Québec) G1K 7M3 www.inalco.com

COMMUNIQUÉ. 1080, chemin Saint-Louis, Sillery, C. P. 1907, succursale Terminus, Québec (Québec) G1K 7M3 www.inalco.com COMMUNIQUÉ L INDUSTRIELLE ALLIANCE TERMINE L ANNÉE 2002 EN FORCE : AUGMENTATION DU REVENU DE PRIMES DE 20 % ET RENDEMENT ANNUALISÉ SUR LES CAPITAUX PROPRES DE 14,5 % POUR LE QUATRIÈME TRIMESTRE Québec,

Plus en détail

NovX21 inc. (anciennement Ressources Minières Pro-Or Inc.) États financiers Aux 31 décembre 2013 et 2012. Rapport de l auditeur indépendant 2-3

NovX21 inc. (anciennement Ressources Minières Pro-Or Inc.) États financiers Aux 31 décembre 2013 et 2012. Rapport de l auditeur indépendant 2-3 États financiers Aux Rapport de l auditeur indépendant 2-3 États de la situation financière 4 États du résultat global 6 États des variations des capitaux propres 7 États des flux de trésorerie 8 9 46

Plus en détail

(Auparavant Groupe CVTech inc.)

(Auparavant Groupe CVTech inc.) (Auparavant Groupe CVTech inc.) États financiers consolidés intermédiaires résumés Pour le trimestre clos le 2014 État consolidé de la situation financière (non audité) (en milliers de dollars canadiens)

Plus en détail

Conséquences du passage aux IFRS sur les différences entre les PCGR canadiens et américains

Conséquences du passage aux IFRS sur les différences entre les PCGR canadiens et américains 1. Le présent document fournit un résumé général de la mesure dans laquelle on peut s attendre à ce que la convergence des normes canadiennes avec les normes internationales d information financière (International

Plus en détail

Banque Royale du Canada

Banque Royale du Canada Supplément de prospectus se rapportant au prospectus simplifié préalable de base daté du 20 décembre 2013 Aucune autorité en valeurs mobilières ne s est prononcée sur la qualité des titres offerts dans

Plus en détail

Commissariat à la protection de la vie privée du Canada Notes afférentes aux états financiers Exercice terminé le 31 mars 2005

Commissariat à la protection de la vie privée du Canada Notes afférentes aux états financiers Exercice terminé le 31 mars 2005 1. Pouvoirs Le Commissariat à la protection de la vie privée du Canada (le «Commissariat») a été créé en vertu de la Loi sur la protection des renseignements personnels, en vigueur depuis le 1 er juillet

Plus en détail

APPORTÉE AU PROSPECTUS SIMPLIFIÉ DATÉ DU 27 MARS 2014, à l égard des fonds suivants :

APPORTÉE AU PROSPECTUS SIMPLIFIÉ DATÉ DU 27 MARS 2014, à l égard des fonds suivants : MODIFICATION N O 2 DATÉE DU 27 NOVEMBRE 2014 APPORTÉE AU PROSPECTUS SIMPLIFIÉ DATÉ DU 27 MARS 2014, MODIFIÉ PAR LA MODIFICATION N O 1 DATÉE DU 3 OCTOBRE 2014 à l égard des fonds suivants : canadiennes

Plus en détail

Portefeuille de revenu mensuel et de croissance Alto

Portefeuille de revenu mensuel et de croissance Alto Portefeuille de revenu mensuel et de croissance Alto Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds POUR LE SEMESTRE CLOS LE 3 SEPTEMBRE 21 AVERTISSEMENT CONCERNANT LES DÉCLARATIONS PROSPECTIVES

Plus en détail

PRIMARIS RETAIL REAL ESTATE INVESTMENT TRUST

PRIMARIS RETAIL REAL ESTATE INVESTMENT TRUST États financiers consolidés intermédiaires résumés de PRIMARIS RETAIL REAL ESTATE INVESTMENT TRUST États consolidés intermédiaires résumés de la situation financière Actifs 30 septembre 31 décembre 2012

Plus en détail

Troisième trimestre. États financiers consolidés intermédiaires (non audités) pour le trimestre terminé le 30 septembre 2015

Troisième trimestre. États financiers consolidés intermédiaires (non audités) pour le trimestre terminé le 30 septembre 2015 Troisième trimestre 3 États financiers consolidés intermédiaires (non audités) pour le trimestre terminé le 30 septembre Intact Corporation financière États financiers consolidés intermédiaires (non audités)

Plus en détail

Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec

Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec États financiers Accompagnés du rapport des vérificateurs Certification Fiscalité Services-conseils

Plus en détail

T2 2014. Données financières complémentaires. Pour le trimestre clos le 30 avril 2014

T2 2014. Données financières complémentaires. Pour le trimestre clos le 30 avril 2014 Données financières complémentaires Pour le trimestre clos le 30 avril 2014 T2 2014 www.bmo.com/relationsinvestisseurs SHARON HAWARD-LAIRD Chef Relations avec les investisseurs 416-867-6656 sharon.hawardlaird@bmo.com

Plus en détail

Actifs courants Trésorerie et équivalents de trésorerie 455,2 $ 510,2 $ Charges payées d avance 86,2 77,6

Actifs courants Trésorerie et équivalents de trésorerie 455,2 $ 510,2 $ Charges payées d avance 86,2 77,6 BILANS CONSOLIDÉS Aux (en millions de dollars canadiens) Actifs Actifs courants Trésorerie et équivalents de trésorerie 455,2 $ 510,2 $ Créances 381,7 362,0 Stocks (note 4) 900,8 825,3 Charges payées d

Plus en détail

Héroux-Devtek Inc. Gilles Labbé Président et chef de la direction Tél. : (450) 679-3330 Contacts : Héroux-Devtek Inc. MaisonBrison

Héroux-Devtek Inc. Gilles Labbé Président et chef de la direction Tél. : (450) 679-3330 Contacts : Héroux-Devtek Inc. MaisonBrison De : Héroux-Devtek Inc. Gilles Labbé Président et chef de la direction Tél. : (450) 679-3330 Contacts : Héroux-Devtek Inc. MaisonBrison Réal Bélanger Martin Goulet, CFA Vice-président exécutif et chef

Plus en détail

RESPONSABILITÉ DE LA DIRECTION À L ÉGARD DE L INFORMATION FINANCIÈRE

RESPONSABILITÉ DE LA DIRECTION À L ÉGARD DE L INFORMATION FINANCIÈRE RESPONSABILITÉ DE LA DIRECTION À L ÉGARD DE L INFORMATION FINANCIÈRE Les états financiers ci-joints ont été préparés par RBC Gestion mondiale d actifs Inc. («RBC GMA»), gestionnaire des fonds catégorie

Plus en détail

Période du 25 mai 2006 au 1 er juillet 2006. États financiers consolidés intermédiaires. Non vérifiés

Période du 25 mai 2006 au 1 er juillet 2006. États financiers consolidés intermédiaires. Non vérifiés Période du 25 mai 2006 au États financiers consolidés intermédiaires Non vérifiés Bilan consolidé intermédiaire (non vérifié) Au Actif Actif à court terme Trésorerie 6 794 967 Comptes débiteurs (notes

Plus en détail

La Financière Sun Life annonce ses résultats du deuxième trimestre de l exercice 2014

La Financière Sun Life annonce ses résultats du deuxième trimestre de l exercice 2014 La Financière Sun Life annonce ses résultats du deuxième trimestre de l exercice 2014 TORONTO - (le 6 août 2014) - Financière Sun Life inc. (TSX : SLF) (NYSE : SLF) L information contenue dans le présent

Plus en détail

Catégorie Fidelity Revenu à court terme Canada de la Société de Structure de Capitaux Fidelity

Catégorie Fidelity Revenu à court terme Canada de la Société de Structure de Capitaux Fidelity Catégorie Fidelity Revenu à court terme Canada de la Société de Structure de Capitaux Fidelity 31 mai 2015 Avis au lecteur Les présents états financiers intermédiaires n ont pas fait l objet d un examen

Plus en détail

Fonds de dividendes d actions privilégiées Lysander-Slater

Fonds de dividendes d actions privilégiées Lysander-Slater Fonds de dividendes d actions privilégiées Lysander-Slater 31 décembre 2015 Cette page est intentionnellement laissée en blanc. Rapport de la direction sur le rendement du Fonds Au 31 décembre 2015 AVERTISSEMENT

Plus en détail

États financiers. Pour la période close le 31 décembre 2012. Manitoba Telecom Services Inc.

États financiers. Pour la période close le 31 décembre 2012. Manitoba Telecom Services Inc. États financiers Pour la période close le 31 décembre 2012 Manitoba Telecom Services Inc. RAPPORT DE L AUDITEUR INDÉPENDANT Aux actionnaires de Manitoba Telecom Services Inc. Nous avons effectué l audit

Plus en détail

Fondation de la recherche sur le diabète juvénile Canada. États financiers consolidés 31 décembre 2014

Fondation de la recherche sur le diabète juvénile Canada. États financiers consolidés 31 décembre 2014 Fondation de la recherche sur le diabète juvénile Canada États financiers consolidés Le 7 mai 2015 Rapport de l auditeur indépendant Aux administrateurs de la Fondation de la recherche sur le diabète juvénile

Plus en détail

13 Les flux de trésorerie

13 Les flux de trésorerie 13 Les flux de trésorerie Les sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension L utilité et le contenu de 1, 5 1, 5, 9 b) l état des flux de trésorerie

Plus en détail

Catégorie Portefeuille Fidelity Revenu de la Société de Structure de Capitaux Fidelity

Catégorie Portefeuille Fidelity Revenu de la Société de Structure de Capitaux Fidelity Catégorie Portefeuille Fidelity Revenu de la Société de Structure de Capitaux Fidelity Rapport semestriel de la direction sur le rendement du Fonds 31 mai 2015 Mise en garde à l égard des énoncés prospectifs

Plus en détail

Rapport aux actionnaires

Rapport aux actionnaires Rapport aux actionnaires Banque Royale du Canada Premier trimestre de 2012 La Banque Royale du Canada déclare ses résultats pour le premier trimestre de 2012 Sauf indication contraire, tous les montants

Plus en détail

ALLOCUTION D ISABELLE COURVILLE PRÉSIDENTE DU CONSEIL BANQUE LAURENTIENNE LORS DE L ASSEMBLÉE ANNUELLE DES ACTIONNAIRES DE LA BANQUE LAURENTIENNE

ALLOCUTION D ISABELLE COURVILLE PRÉSIDENTE DU CONSEIL BANQUE LAURENTIENNE LORS DE L ASSEMBLÉE ANNUELLE DES ACTIONNAIRES DE LA BANQUE LAURENTIENNE ALLOCUTION D ISABELLE COURVILLE PRÉSIDENTE DU CONSEIL BANQUE LAURENTIENNE LORS DE L ASSEMBLÉE ANNUELLE DES ACTIONNAIRES DE LA BANQUE LAURENTIENNE 1 er avril 2015 NOTES DE L ALLOCUTION PRONONCÉE PAR MADAME

Plus en détail

CENTRE DE SOUTIEN ENTR AIDANTS RAPPORT FINANCIER 31 MARS 2015

CENTRE DE SOUTIEN ENTR AIDANTS RAPPORT FINANCIER 31 MARS 2015 Yvon Boisselle, CPA, CA Alain Girard, CPA, CA Jacques Renaud, CPA, CA Robert Brunelle, CPA, CA Robert Arbour, CPA, CA André Létourneau, CPA, CA Linda Leduc, CPA, CGA Serge Jacques, CPA, CA Félicienne Picard,

Plus en détail

RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE GESTION CONSOLIDÉ

RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE GESTION CONSOLIDÉ RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE GESTION CONSOLIDÉ 1 er TRIMESTRE 2011 UNI-SÉLECT INC. RAPPORT DE GESTION, 1 er TRIMESTRE 2011 TABLE DES MATIÈRES Rapport de gestion 1. Faits saillants 2 2. Description des activités

Plus en détail