Stratégie de synthèse et sélectivité en chimie organique.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Stratégie de synthèse et sélectivité en chimie organique."

Transcription

1 FICHE 14 Stratégie de synthèse et sélectivité en chimie organique. I. Stratégie à employer lors d une synthèse On veut synthétiser un composé au laboratoire. On doit donc imaginer les différentes étapes permettant d effectuer cette synthèse. 1. Avant l expérience Synthétiser une espèce chimique signifie la produire à partir de réactifs. Pour cela il faut : - choisir les réactifs ainsi que leur quantité de matière - choisir un solvant dans lequel les réactifs ont une bonne solubilité. - choisir un catalyseur pour accélérer la réaction chimique - choisir la température, la pression, l éclairement, le réacteur, de manière à obtenir un bon rendement au cours de la synthèse. - évaluer les risques humains et environnementaux liés à la production Il faut ensuite évaluer le coût de la masse d espèce produite. 2. Etape 1 : choix du montage Certaines réactions se font à froid, à pression atmosphérique, il suffit de mélanger les réactifs dans le réacteur et d utiliser le bon catalyseur. Lorsque la réaction nécessite un apport de chaleur (l élévation de température catalyse la réaction) on peut utiliser un montage à reflux (cas de la fabrication de l arôme de banane). Montage à reflux : Page 1

2 Au cours de l expérience utilisant un montage à reflux, les vapeurs de réactifs et produits montent dans le condenseur et repasse sous forme liquide. Les vapeurs se condensent et refluent dans le ballon. Intérêt : aucune perte de produits ou réactifs, le rendement de la synthèse est amélioré. De plus les espèces chimiques qui s échappent peuvent être nocives à l environnement. 3. Etape 2 : séparation des réactifs et produits (isolement) Lors de la réaction A + B - C, il peut rester dans le réacteur une certaine quantité de réactifs A et B qu'il faut séparer puis éliminer. Il existe alors deux méthodes : a. La filtration sous vide La filtration d'un mélange liquide-solide s'effectue sous vide partielle. Une fiole à vide munie d'un entonnoir Büchner permet d'effectuer la filtration. Le solide (ou le liquide suivant l'espèce chimique produite) est ensuite récupéré. b. L'extraction liquide-liquide Considérons un mélange de 2 liquides A et B dans un solvant C. On veut récupérer A et éliminer B. On ajoute au mélange un autre solvant D dans lequel A est plus soluble que B. A va se solubiliser préférentiellement dans D. Il suffira alors d'éliminer après décantation dans l'ampoule à décanter, le solvant C contenant l'impureté B. Page 2

3 4. Etape 3: la purification L'opération de purification consiste à éliminer les impuretés dans un produit. Il existe 2 méthodes: a. La recristallisation La technique de purification par recristallisation est utilisée pour les solides. Le produit à obtenir A est mélangé avec une impureté B. On dissout l'ensemble dans un solvant à chaud. Le produit A est moins soluble que les impuretés. Lorsque le mélange refroidit A se recristallise et les impuretés B restent en solution. Il suffit d'éliminer le solvant par filtration et ne garder que les cristaux A. Page 3

4 b. La distillation La distillation est un procédé de séparation de mélange de substances liquides dont les températures d'ébullition sont différentes. Elle permet de séparer les constituants d'un mélange homogène. Sous l'effet de la chaleur, les substances se vaporisent successivement, et la vapeur obtenue est liquéfiée pour donner le distillat. Par exemple, le produit brut est constitué du produit A et d'impuretés B. La température d'ébullition de A est T = 60 C, celle de B est de 80 C. Le produit A se volatilise en premier lorsque la température du mélange est de 60 C. Les vapeurs de A se condensent et sont récupérées dans l'erlenmeyer. Les impuretés restent dans le ballon et sont ainsi séparées du produit A Page 4

5 5. Etape 4 : les analyses Une fois le produit A séparé puis purifié, il faut contrôler sa pureté et l'identifier. Il existe plusieurs méthodes : - Chaque espèce chimique A pure à une température de fusion précise Tf(A). Pour les solides, on mesure la température de fusion du produit obtenu sur un banc Köfler. S'il fond à une température égale à T f (A), le produit obtenu est pur. - pour les liquides, on mesure leur indice de réfraction n avec un réfractomètre, leur température d ébullition, ou on effectue une chromatographie. Son principe de fonctionnement (réfractomètre) repose sur la détermination de l indice de réfraction de la lumière qui traverse le liquide posé sur son prisme. Cet indice dépend directement de la quantité de sel présente dans la solution. - pour les solides et les liquides on effectue une spectroscopie IR ou une RMN (voir fiche 12). 6. Etape 5: le calcul de rendement On appelle rendement r d une synthèse, le rapport entre la quantité de matière n exp de produit formé expérimentalement sur la quantité de matière n totale obtenue si la réaction était totale. Page 5

6 De plus le rendement est égal à la masse m exp de produit obtenue expérimentalement sur la masse m totale de produit obtenue si la réaction était totale : n r n exp totale m exp M m totale M m m exp totale Bien entendu le rendement doit être le plus grand possible! II. Sélectivité d une réaction en chimie organique 1. Réactifs chimiosélectifs Certaines molécules organiques, dites polyfonctionnelles, présentent plusieurs groupes caractéristiques. Ces groupes sont susceptibles d'être transformés au cours d une même réaction Exemple : Soit la molécule de 3-hydroxybutanal Cette molécule polyfonctionnelle possède une fonction aldéhyde et une fonction alcool. L oxydation de cette molécule (par un oxydant comme MnO 4 ) peut conduire à une molécule où les deux groupe son oxydés : acide 3-oxobutanoïque Un réactif chimiosélectif (comme les ions Ag+) permet, quand il existe, d'oxyder le groupe CHO sans transformer le OH. Le produit est alors obtenu est alors l acide 3-hydroxybutanoïque : Un réactif est chimiosélectif si, réagissant sur un composé polyfonctionnel, il ne provoque la transformation que de certains groupes caractéristiques. Page 6

7 2. Protection de fonctions Si aucun réactif chimiosélectif n'est disponible, il faut mettre en place une stratégie de protection de fonction. Exemple (voir ci-contre) Pour oxyder le groupe CHO du 3-hydroxybutanal sans modifier son groupe OH, il faut: Transformer le groupe OH de A en un groupe OCOCH 3, appelé groupement protecteur. Oxyder le groupe CHO en COOH. Déprotéger pour retrouver le groupe OH. Remarque : ici, la fonction alcool est protégée sous forme d'ester, mais il existe une très grande palette de groupements protecteurs adaptés à chaque fonction à protéger. 3. Application de la protection à la synthèse peptidique Dans le cas de la synthèse peptidique, les composés polyfonctionnels sont les acides α -aminés qui possèdent des groupes amino NH 2 et carboxyle COOH. Exemple : L alanine et l isoleucine peuvent réagir ensemble de deux façons différentes : ou Page 7

8 Pour former le dipeptide alanine-isoleucine, les groupes d'atomes qui doivent réagir sont en bleu et ceux qu'il faut donc protéger sont en rouge. Les étapes sont les suivantes : Protection du groupe NH2 de l alanine par une groupe GP1 (groupe de protection n 1) Protection du groupe COOH de l isoleucine par un groupe GP2. Réaction et formation de la liaison peptidique Page 8

9 Réaction de déprotection Page 9

10 Exercice 1 Synthèse de la molécule A : 1. Analyse du protocole. Introduction des réactifs et chauffage : Introduire dans un ballon 20,0 ml de 3-méthylbutan-1-ol, puis 30,0 ml d'acide éthanoïque pur et environ 1 ml d'acide sulfurique concentré. Ajouter trois grains de pierre ponce. Adapter le réfrigérant à boules et chauffer à reflux pendant 30 minutes. Extraction de la molécule A : Après refroidissement, verser dans le ballon environ 50 ml d'une solution froide et saturée de chlorure de sodium et transvaser le mélange dans une ampoule à décanter. Agiter, décanter, éliminer la phase aqueuse. Ajouter environ 50 ml d'une solution à 5 % d'hydrogénocarbonate de sodium (Na + (aq) + HCO 3 (aq) ). Agiter l'ampoule jusqu'à ce qu'il n'y ait plus d'effervescence. Décanter. Éliminer alors la phase aqueuse. Recueillir la phase organique dans un erlenmeyer, y ajouter une spatule de sulfate de magnésium anhydre. Agiter puis filtrer sur éprouvette graduée. On obtient un volume V = 18,1 ml de la molécule A Donner le nom et la formule du produit manquant dans l'équation donnée au début Pour que la réaction se déroule en un temps relativement court, la présence de l'acide sulfurique est impérative. Sachant que l'acide sulfurique n'intervient pas dans le bilan réactionnel, déduire son rôle En utilisant les données, expliquer pourquoi on ajoute de l'eau salée (et non de l'eau) et pourquoi l'eau salée doit être froide Lors de la première décantation, dans quelle phase (organique ou aqueuse) se trouvent essentiellement la molécule A, l'eau, les ions, le 3-méthylbutan-1-ol (qui n'a pas réagi) et l'acide éthanoïque (en excès)? Quelle est la phase située au-dessus? Justifier Préciser la nature de l'effervescence observée lors de l'ajout de l'hydrogénocarbonate de sodium (Na + ( aq) + HCO 3 (aq) ). Écrire l'équation de la réaction acido-basique mise en jeu. 2. Calcul du rendement 2.1. Calculer les quantités de matière de 3-méthylbutan-1-ol et d'acide éthanoïque introduites dans le Page 10

11 ballon En déduire le rendement r de la synthèse, défini comme le rapport entre la quantité de matière de produit A obtenu et la quantité de matière de réactif limitant. Exercice 2 La synthèse du paracétamol peut être réalisée au laboratoire à partir du para-aminophénol et de l anhydride éthanoïque. L équation de la réaction de la synthèse est la suivante : Les différentes phases d un protocole de synthèse sont décrites ci-après : Phase n 1 : Dans un erlenmeyer de 150 ml, introduire 2,7 g de para-aminophénol, 25 ml d eau distillée, 2 ml d acide éthanoïque pur prélevés à la pipette graduée, et un barreau aimanté. Adapter sur l erlenmeyer un réfrigérant à air et plonger pendant 10 minutes dans un bain-marie à 80 C placé sur un agitateur magnétique chauffant. Phase n 2 : Ramener la solution à température ambiante puis, sous la hotte, enlever le réfrigérant à air et ajouter lentement 3,5 ml d anhydride éthanoïque au mélange précédent. L addition terminée, adapter le réfrigérant à air et placer à nouveau le mélange au bain-marie à 80 C pendant 10 minutes. Phase n 3 : Refroidir le mélange réactionnel dans un bain d eau glacée et attendre la cristallisation complète. Amorcer le cas échéant, la formation du paracétamol solide à l aide d un agitateur en verre. Filtrer les cristaux sur Büchner (sous pression réduite). Rincer le solide avec un minimum d eau glacée, puis le récupérer dans un erlenmeyer. Phase n 4 : Dans l erlenmeyer contenant le solide, introduire au maximum 20 ml d eau distillée et chauffer le mélange placé sur un agitateur magnétique chauffant jusqu à dissolution complète du solide. Laisser refroidir lentement jusqu à l amorce de la cristallisation, puis la terminer dans un mélange eauglace. Filtrer sous pression réduite les cristaux obtenus et les récupérer dans une coupelle. Sécher les cristaux dans une étuve à 80 C, puis peser le solide obtenu. Phase n 5 : Éluant : mélange CHCI 3 (chloroforme) et CH 3 OH (méthanol) ; 60/40 en volume. Échantillons : 1 ml d éluant + une pointe de spatule de 4-aminophénol. 1 ml d éluant + une pointe de spatule de paracétamol synthétisé et purifié. 1 ml d éluant + une pointe de spatule de paracétamol du commerce. Page 11

12 Révélation sous UV ( = 254 nm) Données physico-chimiques Composé Aspect à 25 C et sous 10 5 Pa Risques Solubilité dans l eau Temp. de fusion en C Temp. d ébullition en C Masse molaire en g.mol 1 Paraaminophénol Solide blanc 8 g.l 1 à 20 C 33 g.l 1 à 60 C 85 g.l 1 à100 C Solubilité accrue en solution aqueuse d acide éthanoïque Anhydride éthanoïque Liquide incolore de densité 1,08 Réagit avec l eau en donnant l acide dont il est issu Paracétamol Acide éthanoïque Solide blanc Liquide incolore de densité 1,05 10 g.l 1 à 20 C 250 g.l 1 à100 C Très grande solubilité de 0 C à C Questions : 1. Donner un nom à chacune des cinq phases du protocole expérimental de synthèse mis en œuvre au laboratoire. 2. À l aide de vos connaissances et des documents fournis, justifier le choix des techniques utilisées dans les phases 3 et 4 du protocole expérimental, en rédigeant un texte précis et concis. 3. Déterminer la masse maximale de paracétamol qui peut être obtenue à partir du protocole expérimental mis en œuvre. Expliciter votre démarche pour la déterminer. Page 12

I. Protocole d une synthèse

I. Protocole d une synthèse Chap. C4 Stratégie de la synthèse organique I. Protocole d une synthèse 1- Espèces chimiques mises en jeu Un protocole décrit les espèces chimiques (réactifs, solvant et catalyseur) à introduire et leurs

Plus en détail

Stratégies de synthèse organique

Stratégies de synthèse organique Chimie rganique Stratégies de synthèse organique La synthèse organique est une discipline dans laquelle de nombreux paramètres sont à prendre en compte afin d obtenir des produits purs avec de bons rendements,

Plus en détail

Chapitre 21 : (Cours) Stratégie de synthèse et sélectivité en chimie organique

Chapitre 21 : (Cours) Stratégie de synthèse et sélectivité en chimie organique Chapitre 21 : (Cours) Stratégie de synthèse et sélectivité en chimie organique I. Stratégie de synthèse I.1. Sécurité et efficacité Lors de la fabrication d une molécule organique (synthèse) il faut réfléchir

Plus en détail

II. QU'EST-CE QU'UNE REACTION SELECTIVE? 1) Les composés polyfonctionnels

II. QU'EST-CE QU'UNE REACTION SELECTIVE? 1) Les composés polyfonctionnels Chapitre 19 : STRATEGIE DE SYNTHESE ET SELECTIVITE EN CHIMIE ORGANIQUE Synthétiser des molécules, fabriquer de nouveaux matériaux Notions et contenus Compétences exigibles Stratégie de la synthèse organique

Plus en détail

Analyse de protocoles : activités 1, 2, 3, 4 p485 Chimiosélectivité : activités 1, 2,3 p503

Analyse de protocoles : activités 1, 2, 3, 4 p485 Chimiosélectivité : activités 1, 2,3 p503 Chapitre 16 Synthèses organiques Effectuer une analyse critique de protocoles expérimentaux pour identifier les espèces mises en jeu, leurs quantités et les paramètres expérimentaux. Justifier le choix

Plus en détail

EXTRACTION ET IDENTIFICATION DE L EUGENOL

EXTRACTION ET IDENTIFICATION DE L EUGENOL 1 T.P-cours de Chimie n 1 : EXTRACTION ET IDENTIFICATION DE L EUGENOL Les clous de girofle sont les boutons floraux séchés du giroflier, un arbuste cultivé à Madagascar, en Indonésie et en Afrique. Le

Plus en détail

Expérience : Extraction de la caféine dans des sodas et dosage.

Expérience : Extraction de la caféine dans des sodas et dosage. Expérience : Extraction de la caféine dans des sodas et dosage. On propose dans ce fichier de doser la caféine contenue dans une boisson. La première étape consiste à extraire la caféine d une à l aide

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL PHYSIQUE CHIMIE. Série S. Durée de l épreuve : 3 heures 30. Coefficient : 6. L usage de la calculatrice électronique est autorisé

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL PHYSIQUE CHIMIE. Série S. Durée de l épreuve : 3 heures 30. Coefficient : 6. L usage de la calculatrice électronique est autorisé Session 2014 BACCALAURÉAT GÉNÉRAL PHYSIQUE CHIMIE Série S Durée de l épreuve : 3 heures 30 Coefficient : 6 L usage de la calculatrice électronique est autorisé Ce sujet comporte 3 exercices présentés sur

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Série : Sciences et Technologies de Laboratoire Spécialité : Sciences Physiques et Chimiques en Laboratoire SESSION 2013 Sous-épreuve écrite de sciences physiques et chimiques

Plus en détail

BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE - SESSION 2012 SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LABORATOIRE

BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE - SESSION 2012 SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LABORATOIRE BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE - SESSION 2012 SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LABORATOIRE Spécialité : Chimie de Laboratoire et de Procédés industriels Epreuve Techniques de laboratoire Durée : 4 heures Coefficient

Plus en détail

Extraction de substances. naturelles

Extraction de substances. naturelles Extraction de substances chapitre chimie naturelles Quel est le principe des techniques d extraction? Comment les mettre en œuvre au laboratoire? De nombreux végétaux, tels que les noix de muscade ci-dessus

Plus en détail

b) Quelles sont les précautions à prendre pour effectuer les prélèvements des matières premières?

b) Quelles sont les précautions à prendre pour effectuer les prélèvements des matières premières? T.P 17 : Synthèse d un savon Réaction de saponification Thème Santé Les objectifs de ce TP sont de : suivre un protocole de synthèse en respectant les consignes de sécurité. réaliser un montage de chauffage

Plus en détail

CHIMIE ORGANIQUE OUTIL POUR LA BIOTECHNOLOGIE TRAVAUX PRATIQUES DE CHIMIE ORGANIQUE

CHIMIE ORGANIQUE OUTIL POUR LA BIOTECHNOLOGIE TRAVAUX PRATIQUES DE CHIMIE ORGANIQUE L3 BE Biotechnologie et TACB CHIMIE ORGAIQUE OUTIL POUR LA BIOTECHOLOGIE TRAVAUX PRATIQUES DE CHIMIE ORGAIQUE 2014-2015 Avertissement Avant toute manipulation, se renseigner sur les pictogrammes et conseils

Plus en détail

Travaux Pratiques de Chimie Organique

Travaux Pratiques de Chimie Organique Préparation du savon I. INTRODUCTION a) Composition d un corps gras : Les corps gras sont des composés naturels d origine végétale ou animale, appelés lipides. Ils sont essentiellement constitués de triglycérides,

Plus en détail

EPREUVE PRATIQUE PROTOCOLE

EPREUVE PRATIQUE PROTOCOLE Epreuve Régionale des Olympiades de la chimie 2010 Académie de Nantes (Lycée Clemenceau, Nantes) EPREUVE PRATIQUE PROTOCOLE NOTES IMPORTANTES Les candidats sont totalement responsables de la gestion du

Plus en détail

Fiche sur la technique du montage à reflux. Introduction. Présentation du matériel

Fiche sur la technique du montage à reflux. Introduction. Présentation du matériel Fiche sur la technique du montage à reflux Manuscrit d'une séquence expérimentale sur une technique, méthode ou savoir faire expérimental :l e montage à reflux, accessible en film sur ce site, rédigé par

Plus en détail

LA TECHNOLOGIE MICRO-ONDES AU SERVICE DE LA CHIMIE VERTE

LA TECHNOLOGIE MICRO-ONDES AU SERVICE DE LA CHIMIE VERTE LA TECHNOLOGIE MICRO-ONDES AU SERVICE DE LA CHIMIE VERTE Parmi les 12 critères de base définissant la "chimie verte" (green chemistry), énoncés en 1998 par deux chimistes, Paul Anastas et John C. Warner,

Plus en détail

TECHNIQUE: Recristallisation

TECHNIQUE: Recristallisation TECHNIQUE: Recristallisation Utilité La recristallisation est une méthode de purification d un produit solide. Elle permet de séparer un solide de ses impuretés après une réaction ou une extraction. Le

Plus en détail

PREPARATION DE LA BENZOCAINE

PREPARATION DE LA BENZOCAINE GBVS(2) 7 EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE Durée: 6 heures Coef: 7 SUJET N 2 Toutes les calculatrices de poche, y compris les calculatrices programmables et alphanumériques, dont la surface de hase ne dépasse

Plus en détail

DIAGRAMME BINAIRE EN EQUILIBRE LIQUIDE VAPEUR

DIAGRAMME BINAIRE EN EQUILIBRE LIQUIDE VAPEUR DIAGRAMME BINAIRE EN EQUILIBRE LIQUIDE VAPEUR L'objectif du TP est de tracer un diagramme isobare en équilibre liquide vapeur du binaire H 2 O / HCl, par une méthode utilisant le principe de la distillation

Plus en détail

Changement de réactif pour la formation d un ester

Changement de réactif pour la formation d un ester HAPITRE 11 NTRÔLE DE L ÉVLUTIN DES SYSTÈMES HIMIQUES hangement de réactif pour la formation d un ester 1. Pourquoi changer de réactif? Les réactions d estérification et hydrolyse sont lentes, inverses

Plus en détail

FACULTÉ DES SCIENCES DÉPARTEMENT DE CHIMIE. CHM 302 Techniques de chimie organique et inorganique Travaux pratiques EXAMEN FINAL

FACULTÉ DES SCIENCES DÉPARTEMENT DE CHIMIE. CHM 302 Techniques de chimie organique et inorganique Travaux pratiques EXAMEN FINAL FACULTÉ DES SCIENCES DÉPARTEMENT DE CHIMIE CHM 302 Techniques de chimie organique et inorganique Travaux pratiques EXAMEN FINAL Chargés de cours: Nicole Wilb et Pierre Baillargeon Date: 4 décembre 2009

Plus en détail

Collège des Saints-Cœurs Examen 2- Avril 2012 Classes : TSM, TSV Durée : 90 min.

Collège des Saints-Cœurs Examen 2- Avril 2012 Classes : TSM, TSV Durée : 90 min. Collège des Saints-Cœurs Examen 2- Avril 2012 Sioufi Classes : TSM, TSV Durée : 90 min. Chimie Attention! L usage d une calculatrice NN PRGRAMMABLE est autorisé La présentation est de rigueur L épreuve

Plus en détail

Expérience # 3. Extraction de la caféine du thé

Expérience # 3. Extraction de la caféine du thé Expérience # 3 1. But Le but de l expérience consistera à extraire la caféine du thé. ous pourrons ainsi nous familiariser avec les techniques d extraction par solvant et d évaporation sous vide. 2. Théorie

Plus en détail

Travaux pratiques DE CHIMIE ORGANIQUE

Travaux pratiques DE CHIMIE ORGANIQUE Université Sidi Mohamed Ben Abdellah Faculté Polydisciplinaire Taza Département Biologie Chimie Géologie Travaux pratiques DE CHIMIE ORGANIQUE Filières SVI & STU / Semestre 2 Pr. Fatima Zahra AHJYAJE Année

Plus en détail

NHCOCH 3 CH 3 + CH 3 CO 2 H

NHCOCH 3 CH 3 + CH 3 CO 2 H FACULTÉ DES SCIENCES DÉPARTEMENT DE CHIMIE CHM 302 Techniques de chimie organique et inorganique Travaux pratiques Coordonnateur: Jean-Marc CHAPUZET Date: Jeudi 30 Novembre 2006 Local: D7-3012; D7-3014

Plus en détail

c(mol.l -1 ) 1,0.10-2 1,0.10-3 1,0.10-4 σ(s.i) 9,00.10-2 2,185.10-2 3,567.10-3

c(mol.l -1 ) 1,0.10-2 1,0.10-3 1,0.10-4 σ(s.i) 9,00.10-2 2,185.10-2 3,567.10-3 Chimie TC 1 Correction On détermine la conductivité de solutions d acide fluorhydrique de diverses concentrations c. Les résultats sont consignés dans le tableau ci-dessous : c(mol.l -1 ) 1,0.10-2 1,0.10-3

Plus en détail

TP12 : Extraction de l huile essentielle de lavande - Correction

TP12 : Extraction de l huile essentielle de lavande - Correction TP12 : Extraction de l huile essentielle de lavande - orrection Objectifs Réaliser et comprendre le principe d une hydrodistillation Réaliser un relargage Réaliser une extraction par solvant I La lavande

Plus en détail

Synthèse d un ester par déplacement d équilibre provoqué par extraction de l eau formée

Synthèse d un ester par déplacement d équilibre provoqué par extraction de l eau formée ACADEMIE DE GRENOBLE Préparation aux Olympiades de la Chimie Année 2010-2011 "Chimie et eau" Synthèse d un ester par déplacement d équilibre provoqué par extraction de l eau formée I. QU EST-CE QU UN ESTER?

Plus en détail

Expérience # 7 Identification des composés d un mélange

Expérience # 7 Identification des composés d un mélange Expérience # 7 1. But Le but de l expérience consiste à isoler chacun des composés d un mélange par les techniques de purification connues, à prouver la pureté de chacun et à déterminer la nature des composés

Plus en détail

Spectroscopie UV-visible : Bonbons Schtroumpf

Spectroscopie UV-visible : Bonbons Schtroumpf I Terminale S Spectroscopie UV-visible : Bonbons Schtroumpf Objectifs : - Etablir un protocole et le réaliser afin d extraire un colorant et l identifier par spectroscopie UV-visible. - Utiliser la loi

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SÉRIE ST2S SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTÉ ET DU SOCIAL ÉPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SÉRIE ST2S SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTÉ ET DU SOCIAL ÉPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES SESSION 2014 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SÉRIE ST2S SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTÉ ET DU SOCIAL ÉPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES Durée de l épreuve : 2 heures Coefficient : 3 L usage de

Plus en détail

TP DE SELECTION REGIONALE

TP DE SELECTION REGIONALE Olympiades Nationales de Chimie 2010/2011 thème «la chimie de l'eau» TP DE SELECTION REGIONALE L'eau salée au quotidien Cette séance de TP comporte trois parties : une partie de chimie organique, où l'on

Plus en détail

Exercices. Savoir le cours. Appliquer le cours. Exercices. Tests d identification. Qui suis-je? Acide ou basique? Oxydable ou non? Quelle classe!

Exercices. Savoir le cours. Appliquer le cours. Exercices. Tests d identification. Qui suis-je? Acide ou basique? Oxydable ou non? Quelle classe! Savoir le cours Les exercices dont les numéros sont sur fond jaune sont corrigés à la fin du manuel. Appliquer le cours Exercices 1 Tests d identification Comment met-on en évidence : a. un alcool? b.

Plus en détail

Stratégie de synthèse et sélectivité en chimie organique

Stratégie de synthèse et sélectivité en chimie organique Stratégie de synthèse et sélectivité en chimie organique hapitre 19 Activités 1 Synthèse d un solide : la 3-carbéthoxycoumarine (p. 488-489) Matériel et produits Paillasse professeur Une balance ; une

Plus en détail

EXERCICE II. SYNTHÈSE D UN ANESTHÉSIQUE : LA BENZOCAÏNE (9 points)

EXERCICE II. SYNTHÈSE D UN ANESTHÉSIQUE : LA BENZOCAÏNE (9 points) Bac S 2015 Antilles Guyane http://labolycee.org EXERCICE II. SYNTHÈSE D UN ANESTHÉSIQUE : LA BENZOCAÏNE (9 points) La benzocaïne (4-aminobenzoate d éthyle) est utilisée en médecine comme anesthésique local

Plus en détail

2. Pourquoi doit-on travailler. 3. Quel est le principe d une

2. Pourquoi doit-on travailler. 3. Quel est le principe d une EXERCICE RÉSOLU Synthèse de l acétate d eugényle ou acétyleugénol L huile essentielle de girofle et l huile essentielle de giroflier Ajouter deux fois 15 ml d une solution aqueuse de soude. contiennent

Plus en détail

Les terpènes sont des hydrocarbures dérivés de l isoprène C 5 H 8 et de formule générale (C 5 H 8 )n.

Les terpènes sont des hydrocarbures dérivés de l isoprène C 5 H 8 et de formule générale (C 5 H 8 )n. Les terpènes sont des hydrocarbures dérivés de l isoprène C 5 H 8 et de formule générale (C 5 H 8 )n. Très présents dans le monde végétal, ils peuvent être extraits du bois en particulier des conifères

Plus en détail

C5 Synthè sès èn chimiè organiquè

C5 Synthè sès èn chimiè organiquè Synthè sès èn chimiè organiquè Une synthèse chimique est un enchaînement de réactions chimiques mis en œuvre pour l obtention d un ou plusieurs produits finaux. Ce processus en chimie va permettre de créer

Plus en détail

Chapitre 2 Obtenir de l eau pure

Chapitre 2 Obtenir de l eau pure Chapitre 2 Obtenir de l eau pure Item Connaissances Acquis Mélanges homogènes et hétérogènes. Décantation. Filtration. Une eau d apparence homogène peut contenir des substances autres que l eau. La distillation

Plus en détail

Suivi d une réaction lente par chromatographie

Suivi d une réaction lente par chromatographie TS Activité Chapitre 8 Cinétique chimique Suivi d une réaction lente par chromatographie Objectifs : Analyser un protocole expérimental de synthèse chimique Analyser un chromatogramme pour mettre en évidence

Plus en détail

Expérience # 2. Synthèse de l Aspirine et du Tylenol

Expérience # 2. Synthèse de l Aspirine et du Tylenol Expérience # 2 Synthèse de l aspirine et du Tylenol 1. But Le but de l expérience consistera à effectuer la synthèse chimique de l aspirine et du Tylenol. Nous pourrons alors en profiter pour se familiariser

Plus en détail

LC 19 Colorants : extraction, synthèse, identification. Niveau TS Spécialité

LC 19 Colorants : extraction, synthèse, identification. Niveau TS Spécialité LC 19 Colorants : extraction, synthèse, identification. Niveau TS Spécialité Binôme 14 : Geoffroy Aubry, Moussa Dicko Leçon présentée par Moussa Dicko le lundi 17 décembre 2007 corrigée par Thérèse Zobiri

Plus en détail

EPREUVE PRATIQUE QUESTIONS-REPONSES

EPREUVE PRATIQUE QUESTIONS-REPONSES Epreuve Régionale des Olympiades de la chimie 00 Académie de Nantes (Lycée Clemenceau, Nantes) EPREUVE PRATIQUE QUESTIONS-REPONSES Durée de l épreuve : h NOM : PRENOM : ELEVE EN CLASSE DE TERMINALE : DU

Plus en détail

TP III. Caractérisation de l équilibre de la calcite dans une solution aqueuse

TP III. Caractérisation de l équilibre de la calcite dans une solution aqueuse CHAMPREDONDE Renaud DAUNIS Mélanie TP III Caractérisation de l équilibre de la calcite dans une solution aqueuse Module de géochimie Responsable : J.-L. DANDURAND SOMMAIRE INTRODUCTION I / Etude théorique

Plus en détail

Groupes caractéristiques et oxydation des alcools

Groupes caractéristiques et oxydation des alcools CHPITRE 11 Groupes caractéristiques et oxydation des alcools Lors d efforts intenses et prolongés, un composé organique, l acide lactique, s accumule dans le sang et les muscles et est à l origine de crampes

Plus en détail

TP 11: Réaction d estérification - Correction

TP 11: Réaction d estérification - Correction TP 11: Réaction d estérification - Correction Objectifs : Le but de ce TP est de mettre en évidence les principales caractéristiques de l'estérification et de l'hydrolyse (réaction inverse). I ) Principe

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SÉRIE ST2S SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTÉ ET DU SOCIAL ÉPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SÉRIE ST2S SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTÉ ET DU SOCIAL ÉPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES SESSION 2013 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SÉRIE ST2S SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTÉ ET DU SOCIAL ÉPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES Durée de l épreuve : 2 heures Coefficient : 3 L usage de

Plus en détail

Connaissances Capacités Exemples d'activités SYNTHESE D UNE ESPECE CHIMIQUE EXISTANT DANS LA NATURE Peut-on synthétiser l arôme de banane?

Connaissances Capacités Exemples d'activités SYNTHESE D UNE ESPECE CHIMIQUE EXISTANT DANS LA NATURE Peut-on synthétiser l arôme de banane? Niveau 3 ème Document du professeur 1/ 11 Physique - Chimie La chimie, science de la transformation de la matière. Synthèse d une espèce chimique existant dans la nature Programme A. La chimie, science

Plus en détail

Teneur en chlore actif des Eaux et Concentrés de Javel

Teneur en chlore actif des Eaux et Concentrés de Javel Teneur en chlore actif des Eaux et Concentrés de Javel 1 Principe Importance de la mesure de la teneur en chlore actif La mesure de la teneur en chlore actif est très importante pour un fabricant, un préparateur

Plus en détail

Laboratoire #3 : Dosage des carbonates

Laboratoire #3 : Dosage des carbonates Laboratoire #3 : Dosage des carbonates Au cours de cette expérience, vous allez obtenir de façon simple du dioxyde de carbone, caractériser quelques unes de ses propriétés et effectuer quelques réactions

Plus en détail

Synthèse et propriétés des savons.

Synthèse et propriétés des savons. Synthèse et propriétés des savons. Objectifs: Réaliser la synthèse d'un savon mise en évidence de quelques propriétés des savons. I Introduction: 1. Présentation des savons: a) Composition des savons.

Plus en détail

La chimie c est extrêmement élémentaire :

La chimie c est extrêmement élémentaire : La chimie c est extrêmement élémentaire : Les états de la matière : Toute la matière qui nous entoure, de nos vêtements à nos maisons, en passant par les feuilles des arbres, le sol et notre propre corps,

Plus en détail

Méthode. Détermination des composés phénoliques totaux dans l eau par colorimétrie à ph 10

Méthode. Détermination des composés phénoliques totaux dans l eau par colorimétrie à ph 10 Page : 1 de 12 AVERTISSEMENT : Avant d appliquer cette méthode, consulter les manuels d instructions, les fiches signalétiques et autres documents portant sur la sécurité. Le timbre d'encre coloré indique

Plus en détail

Chapitre 25 Sélectivité en chimie organique

Chapitre 25 Sélectivité en chimie organique Chapitre 25 Sélectivité en chimie organique Manuel pages 499 à 514 Choix pédagogiques Ce chapitre est lié au chapitre 24 sur la stratégie de synthèse qu il illustre dans le cas précis de la sélectivité.

Plus en détail

Extraction d un liquide et isolement du liquide brut

Extraction d un liquide et isolement du liquide brut Extraction d un liquide et isolement du liquide brut 1- Isolement d un liquide : Pour retirer un liquide contenu dans un milieu réactionnel on peut : Hydrodistiller Le principe consiste à extraire le liquide

Plus en détail

EPREUVE SPECIFIQUE FILIERE MP CHIMIE. Durée : 2 heures. Les calculatrices sont autorisées * * *

EPREUVE SPECIFIQUE FILIERE MP CHIMIE. Durée : 2 heures. Les calculatrices sont autorisées * * * SESSION 2006 EPREUVE SPECIFIQUE FILIERE MP CHIMIE Durée : 2 heures Les calculatrices sont autorisées * * * NB : Le candidat attachera la plus grande importance à la clarté, à la précision et à la concision

Plus en détail

TP 9 : SEPARATION OU COMMENT ISOLER DES PRODUITS A L ISSUE D UNE SYNTHESE?

TP 9 : SEPARATION OU COMMENT ISOLER DES PRODUITS A L ISSUE D UNE SYNTHESE? TP 9 : SEPARATIN U CMMENT ISLER DES PRDUITS A L ISSUE D UNE SYNTHESE? bjectif : Le but de ce TP est d appliquer les notions acquises sur les forces moléculaires aux phénomènes de solubilité et de miscibilité

Plus en détail

Des solutions en chimie

Des solutions en chimie AP Seconde www.lycees- genevoix- signoret.fr/sciences- physiques Des solutions en chimie Dans les exercices qui suivent, on utilisera les masses molaires atomiques suivantes : M(H)=1 g/mol, M(C)=12 g/mol,

Plus en détail

nitrate d argent Frédéric ELIE, avril 2006

nitrate d argent Frédéric ELIE, avril 2006 ACCUEIL nitrate d argent Frédéric ELIE, avril 2006 La reproduction des articles, images ou graphiques de ce site, pour usage collectif, y compris dans le cadre des études scolaires et supérieures, est

Plus en détail

OLYMPIADES NATIONALES DE LA CHIMIE 2011 THEME : CHIMIE ET EAU ACADEMIE D AMIENS QUELQUES EAUX POTABLES OU NON POTABLES

OLYMPIADES NATIONALES DE LA CHIMIE 2011 THEME : CHIMIE ET EAU ACADEMIE D AMIENS QUELQUES EAUX POTABLES OU NON POTABLES OLYMPIADES NATIONALES DE LA CHIMIE 2011 THEME : CHIMIE ET EAU ACADEMIE D AMIENS THEORIE REGION DE PICARDIE NOTE NOM PRENOM LYCEE Que signifie l adjectif potable? Peutêtre bu sans danger QUELQUES EAUX POTABLES

Plus en détail

J-10. Chimie Les données nécessaires à la résolution des exercices et ne se trouvant pas dans l énoncé se situent en fin de partie.

J-10. Chimie Les données nécessaires à la résolution des exercices et ne se trouvant pas dans l énoncé se situent en fin de partie. J0 Chimie Les données nécessaires à la résolution des exercices et ne se trouvant pas dans l énoncé se situent en fin de partie. Exercice : Ecriture d équation de réaction. Ecrire les équation de réaction

Plus en détail

Niveau 2 de THEME : LA SANTE. Programme : BO n 4 du 29 avril 2010

Niveau 2 de THEME : LA SANTE. Programme : BO n 4 du 29 avril 2010 Document du professeur 1/8 Niveau 2 de THEME : LA SANTE Physique Chimie SYNTHESE D UNE ESPECE CHIMIQUE ET IDENTIFICATION Programme : BO n 4 du 29 avril 2010 LA SANTE NOTIONS ET CONTENUS COMPETENCES ATTENDUES

Plus en détail

Les nitrates fiche guide

Les nitrates fiche guide Les nitrates fiche guide Notions abordées Chimie Sciences Mathématiques - Réactions chimiques - Concentration - Filtration - Rôle de l azote - Etude d un écosystème - Proportionnalité Objectifs d apprentissage

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE E8 SCIENCES DE LA MATIÈRE SUJET

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE E8 SCIENCES DE LA MATIÈRE SUJET REMPLACEMENT 2015 Métropole - Antilles - Guyane - Réunion Série : STAV BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE E8 SCIENCES DE LA MATIÈRE Durée : 2 heures Matériel(s) et document(s) autorisé(s) : Calculatrice Le sujet

Plus en détail

Mécanisme A N + E sur acides carboxyliques et groupes dérivés

Mécanisme A N + E sur acides carboxyliques et groupes dérivés Chimie organique 3 : Mécanisme A E sur acides carboxyliques et groupes dérivés Exercices d entraînement 1. Décarboxylation (*) 1. Quelles fonctions chimiques contient la molécule A dessinée ci-dessous?

Plus en détail

MODE OPERATOIRE Colorations et Examen microscopique

MODE OPERATOIRE Colorations et Examen microscopique P 1/12 Indice de révision A Nature de la modification Création SOMMAIRE I - Objet... 2 II - Réactifs... 2 III - Méthodologie... 2 IV - Lecture des lames... 5 V - Notation des résultats... 7 VI - Annexes...

Plus en détail

Sous-thèmes : Dosages par titrage. Autour du lait

Sous-thèmes : Dosages par titrage. Autour du lait Classe : 1 ère STL Enseignement : Physique et chimie en laboratoire THEMES du programme : Analyse physico-chimiques Chimie : enjeux sociétaux, économique et environnementaux Sous-thèmes : Dosages par titrage

Plus en détail

Injections alcalinisantes

Injections alcalinisantes Injections alcalinisantes Des solutions d'hydrogénocarbonate de sodium ou de lactate de sodium sont utilisées en injection par les médecins pour leurs propriétés alcalinisantes (traitement de l'excès d'acidité)

Plus en détail

Préparations de solutions aqueuses

Préparations de solutions aqueuses Préparations de solutions aqueuses. Rappels : qu est-ce qu une solution aqueuse? * Introduis grâce à une spatule quelques cristaux de permanganate de potassium dans un tube à essai. Décris l aspect de

Plus en détail

La molécule de vanilline possède plusieurs groupes caractéristiques. Après avoir recopié la formule de la molécule sur votre copie, entourer et

La molécule de vanilline possède plusieurs groupes caractéristiques. Après avoir recopié la formule de la molécule sur votre copie, entourer et BAC S LA VANILLE La vanille est le fruit d'une orchidée grimpante, le vanillier, qui a besoin d'un climat tropical chaud et humide pour se développer. On la cultive à Madagascar, à Tahiti, à La Réunion,

Plus en détail

Concours régional des Olympiades de Chimie Académie de Limoges

Concours régional des Olympiades de Chimie Académie de Limoges 25 janvier 2006 Concours régional des Olympiades de Chimie Académie de Limoges THEME : CHIMIE ET HABITAT AU SERVICE DE L INNOVATION Lycée Raoul Dautry Détermination de la teneur en sulfate de calcium dans

Plus en détail

Concours régional des Olympiades de Chimie Académie de Limoges

Concours régional des Olympiades de Chimie Académie de Limoges 25 janvier 2006 Concours régional des Olympiades de Chimie Académie de Limoges THEME : CHIMIE ET HABITAT AU SERVICE DE L INNOVATION Lycée Raoul Dautry Détermination de la teneur en sulfate de calcium dans

Plus en détail

DS de Spécialité n o 4 Extraction & identification de la caféine

DS de Spécialité n o 4 Extraction & identification de la caféine DS de Spécialité n o 4 Extraction & identification de la caféine Selon la légende, le café fut remarqué pour la première fois quelques 850 ans avant notre è r e : u n b e r g e r d u Y é m e n n o t a

Plus en détail

Connaissances Capacités Exemples d'activités L'ION : COMPRENDRE LA CONDUCTION ÉLECTRIQUE DANS LES SOLUTIONS AQUEUSES.

Connaissances Capacités Exemples d'activités L'ION : COMPRENDRE LA CONDUCTION ÉLECTRIQUE DANS LES SOLUTIONS AQUEUSES. Niveau 3 ème Document du professeur 1/ 9 Physique Chimie La chimie, science de la transformation de la matière. Nature du courant électrique dans les solutions aqueuses ioniques. Migration des ions. Programme

Plus en détail

1 ère S L alcootest Chimie Mesure

1 ère S L alcootest Chimie Mesure Page 1 sur 5 1 ère S Chimie Mesure - Enoncé - A. Première partie : la formule de Widmark Monsieur Bacchus, de masse M = 80 kg, consomme de l alcool au cours d un repas : il boit 3 verres de vin (1 verre

Plus en détail

Iodure de potassium : 2 g Iode métalloïde I 2 : 1 g Eau q.s. ad 100 g (1)

Iodure de potassium : 2 g Iode métalloïde I 2 : 1 g Eau q.s. ad 100 g (1) TP NEW STYLE 1S THÈME OBSERVER/MATIÈRES COLORÉES/AVANCEMENT DOSAGE COLORIMÉTRIQUE D UNE SOLUTION DE LUGOL PAGE 1 / 5 NOM :... PRÉNOM :... CLASSE :... DATE :... Document 1 : Le médicament Le Lugol est une

Plus en détail

Potassium K + Sulfate SO 4. b) Indiquer pour chacune des eaux minérales la masse de son résidu à sec, indiquée sur son étiquette.

Potassium K + Sulfate SO 4. b) Indiquer pour chacune des eaux minérales la masse de son résidu à sec, indiquée sur son étiquette. 1L : Alimentation et environnement Chapitre.1 : Les eaux naturelles I. Eaux de source et eaux minérales Activité.1 : Lire le texte et répondre aux questions. Selon la définition adoptée par la Communauté

Plus en détail

E-II-2.1V1 : DOSAGE DU MERCURE DANS LES EAUX METHODE PAR SPECTROMETRIE ATOMIQUE DE VAPEUR FROIDE. 4. Conditionnement et conservation de l échantillon

E-II-2.1V1 : DOSAGE DU MERCURE DANS LES EAUX METHODE PAR SPECTROMETRIE ATOMIQUE DE VAPEUR FROIDE. 4. Conditionnement et conservation de l échantillon E-II-2.1V1 : DOSAGE DU MERCURE DANS LES EAUX METHODE PAR SPECTROMETRIE ATOMIQUE DE VAPEUR FROIDE 1. Objet Description du dosage du mercure par spectrométrie atomique de vapeur froide. 2. Domaine d application

Plus en détail

Soutien TS, séance n o 3 du 18 octobre 2011 Cinétique chimique. Exercice I Fermentation dans le vin

Soutien TS, séance n o 3 du 18 octobre 2011 Cinétique chimique. Exercice I Fermentation dans le vin Soutien TS, séance n o 3 du 18 octobre 011 Cinétique chimique Exercice I Fermentation dans le vin «Le vin est une boisson provenant exclusivement de la fermentation du raison frais ou du jus de raison

Plus en détail

Collège Shawinigan. Département de Chimie. Expérience #6. Solutions tampons. par. Rédacteur: Gr: Collaborateur:

Collège Shawinigan. Département de Chimie. Expérience #6. Solutions tampons. par. Rédacteur: Gr: Collaborateur: Collège Shawinigan Département de Chimie Expérience #6 Solutions tampons par Rédacteur: Gr: Collaborateur: Rapport de laboratoire présenté dans le cadre du cours PRÉPARATION DE SOLUTIONS à, professeur

Plus en détail

Exercice I: solution tampon (7 points)

Exercice I: solution tampon (7 points) Classes : SG Année scolaire : 2010/2011 Matière : Chimie Cette épreuve est constituée de trois exercices. Elle comporte trois pages numérotées de 1 à 3. L usage d une calculatrice non programmable est

Plus en détail

CHIMIE-RESUME DE LA DEUXIEME PARTIE DEUXIEME PARTIE ACIDES ET BASES DANS LES MILIEUX BIOLOGIQUES

CHIMIE-RESUME DE LA DEUXIEME PARTIE DEUXIEME PARTIE ACIDES ET BASES DANS LES MILIEUX BIOLOGIQUES DEUXIEME PARTIE ACIDES ET BASES DANS LES MILIEUX BIOLOGIQUES CHAPITRE 4 - ACIDES ET BASES DANS LES MILIEUX BIOLOGIQUES Rappels [H 3 O + ] = 10 -ph ou ph = - log [H 3 O + ] (Le ph d une solution dépend

Plus en détail

Professeur SAALAOUI Ennouamane

Professeur SAALAOUI Ennouamane Professeur SAALAOUI Ennouamane الأستاذ السعلاوي النعمان Filière SVI : S5 Élément de module: Méthodes de séparation et d analyses Biologiques Année universitaire 2011/2012 Bonne réussite pour cette année

Plus en détail

GRAVIMETRIE + NO. 1 - Principe de la gravimétrie. a - Quelques exemples. b - Facteurs influençant la solubilité

GRAVIMETRIE + NO. 1 - Principe de la gravimétrie. a - Quelques exemples. b - Facteurs influençant la solubilité GRAVIMETRIE 1 - Principe de la gravimétrie Cette méthode d analyse quantitative a pour but d obtenir une séparation quantitative (c'est-àdire totale) d'un cation ou d'un anion (en solution aqueuse) par

Plus en détail

I Économiser les ressources et respecter l'environnement AGIR : Défis du XXIème siècle Chapitre 22 et 23 : Contrôle de la qualité par dosage

I Économiser les ressources et respecter l'environnement AGIR : Défis du XXIème siècle Chapitre 22 et 23 : Contrôle de la qualité par dosage I Économiser les ressources et respecter l'environnement AGIR : Défis du XXIème siècle Chapitre 22 et 23 : Contrôle de la qualité par dosage En chimie analytique, le dosage est l'action qui consiste à

Plus en détail

laborantin laboratoire-école

laborantin laboratoire-école EPFL SB-ISIC laboratoire-école appren tis laborantin laboratoire-école en chimie La formation des apprentis laborantins en chimie à l EPFL SB-ISIC La formation des apprentis laborantins en chimie au sein

Plus en détail

Chapitre 2. Réactions acido-basiques

Chapitre 2. Réactions acido-basiques Chapitre 2. Réactions acido-basiques Exemples de réactions acido- basiques : o Le contrôle de l acidité du sang par l organisme est basé sur des réactions acido- basiques ( toute variation peut provoquer

Plus en détail

I- SUIVI SPECTROPHOTOMÉTRIQUE D UNE CINÉTIQUE DE RÉACTION

I- SUIVI SPECTROPHOTOMÉTRIQUE D UNE CINÉTIQUE DE RÉACTION CORRECTION DS n 8 Cinétique et chimie organique I- SUIVI SPECTROPOTOMÉTRIQUE D UNE CINÉTIQUE DE RÉACTION On se propose d étudier la cinétique de la réaction totale entre les ions dichromate Cr 2 O 7 2-

Plus en détail

Activité 2 Comment séparer 2 liquides mélangés l'un à l'autre?

Activité 2 Comment séparer 2 liquides mélangés l'un à l'autre? Cité scolaire du Maréchal Lannes Place Brossolette 32700 LECTOURE Club Sciences des élèves de 4 ème Activité 2 Comment séparer 2 liquides mélangés l'un à l'autre? 1. Introduction: les espèces chimiques

Plus en détail

SP. 3. Concentration molaire exercices. Savoir son cours. Concentrations : Classement. Concentration encore. Dilution :

SP. 3. Concentration molaire exercices. Savoir son cours. Concentrations : Classement. Concentration encore. Dilution : SP. 3 Concentration molaire exercices Savoir son cours Concentrations : Calculer les concentrations molaires en soluté apporté des solutions désinfectantes suivantes : a) Une solution de 2,0 L contenant

Plus en détail

Partie Comprendre : Lois et modèles CHAP 13-ACT EXP Effets thermiques des réactions acido-basique - solution tampon et ph des milieux biologiques

Partie Comprendre : Lois et modèles CHAP 13-ACT EXP Effets thermiques des réactions acido-basique - solution tampon et ph des milieux biologiques Partie Comprendre : Lois et modèles CHAP 13-ACT EXP Effets thermiques des réactions acido-basique - solution tampon et ph des milieux biologiques CORRIGE Objectifs : Mettre en évidence l'influence des

Plus en détail

NOM :... PRÉNOM :... CLASSE :... DATE :...

NOM :... PRÉNOM :... CLASSE :... DATE :... TP TS- SPE THÈME EAU / EAU ET RESSOURCE TITRAGE COLORIMÉTRIQUE DES IONS MAGNÉSIUM ET IONS CALCIUM D UNE EAU MINÉRALE NOM :... PRÉNOM :... CLASSE :... DATE :... Document 1 : Eau d Hépar Document 1 : Eau

Plus en détail

DEVOIR SURVEILLE - SCIENCES PHYSIQUES

DEVOIR SURVEILLE - SCIENCES PHYSIQUES DEVOIR SURVEILLE - SCIENCES PHYSIQUES Version 2 Calculette autorisée Durée: 50min Toutes vos réponses doivent être correctement rédigées et justifiées. Données pour les deux exercices : Atome H C N O Masse

Plus en détail

DANGER ATTENTION H315: Provoque une irritation cutanée H319: Provoque une sévère irritation des yeux H335: Peut irriter les voies respiratoires

DANGER ATTENTION H315: Provoque une irritation cutanée H319: Provoque une sévère irritation des yeux H335: Peut irriter les voies respiratoires TP Chimie 1 Mesure de transfert thermique I Introduction 1 Présentation Sécurité 3 Données II Mesure de la valeur en eau du calorimètre 1 Principe Mesures 3 Incertitude de la mesure III Mesure d une enthalpie

Plus en détail

EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE - Pratique expérimentale - SUJET N 5 Durée : 6 heures Coef. : 7

EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE - Pratique expérimentale - SUJET N 5 Durée : 6 heures Coef. : 7 BTS CHIMISTE Session 2004 NOM du candidat :... Prénom :... N d'inscription :... EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE - Pratique expérimentale - SUJET N 5 Durée : 6 heures Coef. : 7 Après avoir lu le texte du

Plus en détail

CHIMIE. DATE: 11 juin 2013

CHIMIE. DATE: 11 juin 2013 BACCALAURÉAT EUROPÉEN 2013 CHIMIE DATE: 11 juin 2013 DURÉE DE L'EXAMEN : 3 heures (180 minutes) MATÉRIEL AUTORISÉ : Calculatrice utilisée en mathématique, en mode «Press-to-test», ou calculatrice (non

Plus en détail

TP Cuisine moléculaire

TP Cuisine moléculaire TP Cuisine moléculaire o ceb o a F ge k: e pa r t o itte rn r u e s u g nous Mar s i e u é S c Ly n i t ss 2013 / E 2 t 1 e 20 Proj 1 2 Introduction Quelle est la différence entre la cuisine classique

Plus en détail

CHIMIE Durée 3 h coefficient 4

CHIMIE Durée 3 h coefficient 4 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE -- SESSION 2003 SÉRIE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LABORATOIRE SPÉCIALITÉ : CHIMIE DE LABORATOIRE ET DE PROCÉDÉS INDUSTRIELS Épreuve : PHYSIQUE CHIMIE CHIMIE Durée 3 h coefficient

Plus en détail

09/2005 National Calculatrice interdite EXERCICE II : À PROPOS DU MARQUAGE ISOTOPIQUE (6,5 points)

09/2005 National Calculatrice interdite EXERCICE II : À PROPOS DU MARQUAGE ISOTOPIQUE (6,5 points) 09/2005 National Calculatrice interdite EXERCICE II : À PROPOS DU MARQUAGE ISOTOPIQUE (6,5 points) Le marquage isotopique consiste à remplacer dans la molécule que l on désire étudier, un atome ou un groupe

Plus en détail