[L INDUSTRIE AUTOMOBILE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "[L INDUSTRIE AUTOMOBILE"

Transcription

1 CCIR 2011 Fotolia.com LA CCIR VOUS INFORME SYNTHÈSE [L INDUSTRIE AUTOMOBILE EN HAUTE-NORMANDIE Contexte économique mondial, comparaison nationale et pistes de développement ] Chambre de Commerce et d Industrie de Région Haute-Normandie > janvier 2011

2 Le secteur industriel de l automobile, stratégique pour la Haute-Normandie, a longtemps été pourvoyeur d emplois et de valeur ajoutée. Il subit pourtant de plein fouet la crise économique et financière. Pour renforcer la compétitivité de notre territoire dans le domaine de l automobile, plusieurs actions sont mises en place et notamment la récente création de l ARIA Haute-Normandie (Association Régionale de l Industrie Automobile). Ce secteur mérite donc une analyse précise et approfondie pour bien comprendre les enjeux liés à cette crise. Cette étude permet d apporter un éclairage sur le contexte européen et mondial de l automobile et les impacts en Haute-Normandie, en espérant contribuer à l aide à la décision pour les acteurs économiques et politiques régionaux. L essentiel L industrie automobile en Haute-Normandie c est : emplois, soit 7 % de l emploi industriel salarié régional - 81 établissements, dont 3 établissements Renault - 1 % de la valeur ajoutée régionale boîtes de vitesse, moteurs et véhicules fabriqués sur le territoire (Renault) L automobile : quel contexte économique mondial? Entre 1990 et 2007, la production mondiale de véhicules a augmenté de 52 % atteignant un volume de 73 millions de véhicules produits en En revanche, suite à la crise de l automne 2008, elle a chuté de 15 % en 2 ans. En 2009, 61,7 millions de véhicules ont été produits, soit un niveau équivalent à celui de La production de véhicules particuliers a mieux résisté à la crise que la production de véhicules utilitaires : - 10 % contre - 31 %. Il est également intéressant de comparer l évolution de la production avec l évolution du marché (nombre d immatriculations). Nous constatons que le marché a régressé de 7,5 % en 2 ans alors que la production reculait de 15 %. A partir de 2008, au moment où les marchés baissaient le plus, les constructeurs automobiles ont eu la volonté de déstocker : la production a donc chuté plus rapidement que le marché. Aujourd hui, l industrie automobile doit faire face à un triple défi : la saturation des marchés des pays développés, une tendance à la hausse des prix des matières premières et une montée en puissance de l impact écologique de nos modes de déplacement. Ces enjeux touchent notre industrie automobile française mais, plus largement, l industrie automobile mondiale. La Haute-Normandie est-elle encore une grande région automobile? La Haute-Normandie est une région importante pour l industrie automobile française. En 2004, le secteur était encore le deuxième employeur industriel haut-normand (près de emplois). Depuis, l emploi a reculé de 36 % pour atteindre salariés en Une spécialisation en perte de vitesse En 2009, la valeur ajoutée (VA) du secteur automobile représente 0,6 % de la VA française. En Haute-Normandie, ce secteur pèse plus de 1 % dans la VA régionale (sixième 1

3 position parmi les régions françaises) : dans toutes les régions spécialisées dans l automobile, la VA du secteur dépasse 1 % de la VA régionale. Depuis 2000, leur part ne cesse de régresser, passant de 2,9 % en 2000 à 1,04 % en 2009 en Haute-Normandie. Entre 2000 et 2009, la VA (en valeur) de l industrie automobile haut-normande a reculé de 55 % : c est la plus forte régression parmi les régions françaises. La construction automobile représente salariés en France en 2009, dont 4,3 % en Haute-Normandie ( salariés). Les régions de localisation des sites des constructeurs français sont celles qui, logiquement, ont les bassins d emploi automobile les plus importants : le Nord Pas-de-Calais avec salariés, la Franche Comté avec salariés, la Lorraine avec salariés, l Alsace avec salariés et la Basse-Normandie avec salariés. Les régions Ile-de-France et Rhône-Alpes sont également des régions importantes dans ce domaine en raison de la concentration des sièges sociaux et des centres de recherche et d innovation : à elles seules, elles représentent 30 % de l emploi automobile français. Toutefois, ces deux régions sont également les plus peuplées en France ; il est plus intéressant de raisonner en taux de spécialisation. En termes de spécialisation, en 2009, la Franche-Comté arrive en tête avec 7,7 % de son emploi salarié total consacré à l industrie automobile et la Haute-Normandie se positionne à la sixième place avec une part de 2,6 %, derrière les autres régions spécialisées citées précédemment. En revanche, les régions Rhône-Alpes et Ile-de-France ont des taux de spécialisation situés entre 1,2 % et 1,3 %, inférieurs à la moyenne nationale (1,4 %). Nous pouvons ainsi constater que la région haut-normande a souffert de la crise plus que certaines régions. En 2000, la Haute-Normandie était à la quatrième place, avec la Lorraine : 3,6 % de leur emploi salarié était consacré à l automobile. Elle a donc perdu deux rangs dans le classement de la spécialisation entre 2000 et Jusqu en 2002, c est pourtant la région qui a connu la plus forte progression de sa proportion d emploi dans l automobile, avant de connaître la plus forte chute jusqu en En termes de volume d emploi, l industrie automobile haut-normande a perdu 38 % de ses effectifs entre 2000 et 2009 alors que les autres régions spécialisées ont seulement perdu entre 2 et 24 % de leurs effectifs. Ceci s explique, en partie, par le fait que la Haute-Normandie a une part plus importante que les autres régions de petits établissements (moins de 50 salariés) et ce sont justement les petits sous-traitants qui subissent le plus difficilement les mutations du secteur automobile. La crise s est également fait ressentir chez les intérimaires, dont la filière est très consommatrice : en 2007, l industrie automobile avait un taux de recours à l intérim de 9,9 % qui a chuté à 2,5 % en En termes d établissements, la région haut-normande, comme les régions spécialisées dans l automobile, ne possède pas un très grand nombre d établissements : 81 en Ces régions ont, en revanche, une part relativement élevée de grands établissements : entre 10 et 16 % des établissements ont plus de 500 salariés ; sauf en Haute-Normandie où seulement 7,5 % des établissements sont de grands établissements. En effet, la région haut-normande est mieux dotée que ses concurrentes en PME de moins de 50 salariés : 78,8 % des établissements de l industrie automobile en Haute-Normandie ont moins de 50 salariés. Au niveau des activités, les régions spécialisées ont une part importante de leurs établissements fabricants de carrosseries et de remorques : plus de 50 % à l exception de la Franche-Comté qui est plutôt spécialisée dans la fabrication d équipements automobiles (hors électriques et électroniques). En région Haute-Normandie, les activités du secteur sont principalement localisées le long de l axe de la Seine et organisées en deux pôles autour du Havre et de Rouen, où se concentrent plus de 90 % des emplois du secteur. Ceci s explique par la présence de deux sites de construction automobile Renault (véhicules et moteurs) qui se sont implantés à proximité des axes routiers, fluviaux, maritimes et ferroviaires. Ainsi, différents équipementiers et sous-traitants se sont installés dans les mêmes zones que le constructeur 2

4 à l exemple de Bosch, Niort ou Siemar. Deux autres zones d emploi se distinguent également : celle de Dieppe qui accueille Renault Alpine et celle du Pays de Bray où est notamment implanté l équipementier Autoliv (fabrication d airbags et de boucles de ceinture). En Haute-Normandie, en 2009, si l industrie automobile représente 2,6 % de l emploi salarié, elle ne représente que 0,11 % des établissements haut-normands. Les 81 établissements haut-normands de ce secteur représentent près de 3 % du total français, comme dans les autres régions spécialisées. La moyenne française s élève à 127 établissements par région, soit 4,5 % du total français. Les régions spécialisées concentrent donc un nombre plus élevé de grands établissements, qui sont, bien souvent, les constructeurs automobiles. Selon une étude réalisée par l INSEE de Haute-Normandie et le CREFOR en 2010 sur les départs pour fin d activité d ici 2020 en Haute-Normandie, il est ressorti que l industrie automobile figure parmi les secteurs les plus vieillissants des secteurs industriels régionaux : entre 2006 et 2020, 45 % des actifs vont cesser leur activité et la majorité des départs se fera entre 2011 et Parallèlement, compte tenu de la tendance négative de l emploi dans l automobile et des évolutions récentes (crise de ), les besoins en renouvellement seront certainement moins nombreux que les départs. La dépendance de la filière haut-normande La région haut-normande a été particulièrement impactée par la crise de l automobile, d autant qu elle se caractérise par la présence d un seul constructeur, Renault : - Renault Sandouville : l établissement est une usine de carrosserie-montage. Il est dédié à la fabrication du haut-de-gamme de Renault : Vel Satis, Espace et Laguna. - Alpine Renault Dieppe : cet établissement est spécialisé dans la fabrication de véhicules de niches, le montage de véhicules sportifs et de compétition. Il commercialise également des véhicules de compétition et des pièces de rechange. - Renault Cléon : cet établissement est le principal site de production de moteurs et de boîtes de vitesse du groupe. Entre 2007 et 2009, sur le marché international, les ventes du groupe Renault ont reculé de 7 % et, depuis 2008, les ventes de Laguna, Vel Satis et Espace ont chuté de 40 %. Sur le marché français, les modèles de la marque au losange les plus vendus en 2009 sont la Mégane, la Clio et la Twingo : aucun de ces modèles n est fabriqué en Haute-Normandie. Par conséquent, la production de véhicules du territoire haut-normand a chuté de près de 40 % entre 2008 et 2009 et la production du site de Cléon (moteurs et boîtes de vitesse) a reculé de 32 % sur la même période. Les sites de construction ont donc réduit leurs effectifs passant d environ salariés à Sandouville à tout juste (-43 %) et de à salariés (- 24 %) à Cléon entre 2008 et Cette chute des ventes a également été supportée par les équipementiers et soustraitants régionaux travaillant en lien direct avec Renault. Selon une étude de la DRIRE réalisée en 2008, 85 % des sous-traitants automobiles ont un client donneur d ordres en Haute-Normandie et la moitié d entre eux sont dépendants commercialement puisqu ils ne travaillent que pour la filière automobile. L industrie automobile de demain : pistes de développement Face aux évolutions des consommations, amplifiées par la crise, la filière automobile se doit de réagir : les constructeurs, pour garder leurs parts de marché, et les petits 3

5 équipementiers et sous-traitants, pour conserver leurs clients. Quelques pistes de développement peuvent alors être énoncées. Le développement durable Du côté des constructeurs, le développement des véhicules hybrides et électriques semble être une opportunité à saisir ; ils pourraient développer une filière française compétitive dans ce domaine. L industrie automobile a bâti son développement sur la force des aspirations à la mobilité et à la liberté individuelle, ce qui empêche, à terme, d envisager une disparition de la voiture personnelle. Les constructeurs doivent donc anticiper les défis du futur et la voiture hydride ou électrique apparaît comme le seul produit répondant, au moins partiellement, à ces défis. Ce genre de voiture existe déjà mais n apparaît pas très attractif aux yeux des consommateurs du fait de l autonomie limitée des batteries, de la lenteur du rechargement ou du prix qui reste encore assez élevé Un saut technologique semble donc nécessaire pour conquérir les marchés. L international A partir de 2011, les constructeurs pourraient stimuler leurs exportations et accroître leurs parts de marché dans les pays émergents notamment. Le gouvernement français a mis en place la «prime à la casse» pour soutenir l automobile jusqu au 31 décembre Les constructeurs doivent donc s attendre à subir «l effet à retardement de la prime automobile». Les consommateurs français incités à anticiper le renouvellement de leur véhicule, le marché français risque de connaître une baisse plus ou moins importante à partir de Les acteurs de la filière doivent développer leur stratégie à l international vers les pays émergents, dans un premier temps en se dirigeant vers les PECO pour la préservation de l activité au niveau régional. La filière peut également se doter d une force commerciale pour conquérir de nouveaux marchés et diversifier les portefeuilles clients. La diversification des équipementiers et sous-traitants Du côté des équipementiers et des sous-traitants, la diversification apparaît donc comme l une des alternatives possibles pour essayer d éviter de dépendre à 100 % de la filière automobile. La plupart des fournisseurs de l automobile a une activité compatible avec des filières telles que l aéronautique, la chimie, la plasturgie, etc. Ils ont ainsi la possibilité d adapter leurs produits à ces autres clients potentiels. L un des gros problèmes pour eux reste tout de même la sous-traitance des pièces dans les pays à faibles coûts par les constructeurs. Ils doivent donc se démarquer un maximum en développant des pièces plus complexes ou des sous-ensembles, en améliorant leurs livraisons en flux tendus, en développant des savoir-faire technologiques stratégiques, Il est également important qu ils restent en veille sur les différentes certifications et labellisations dédiées à la filière et les obtenir si elles sont indispensables et différenciatrices. Autre sujet essentiel, il semble intéressant que la filière soit en capacité d anticiper et de formuler ses besoins en formation. Les principes d éco-conception pourraient aussi être intégrés à tous les niveaux de qualification. La structuration en filière Il est important que tous les acteurs d une région se fédèrent et travaillent sur des projets collaboratifs via des pôles de compétitivité ou des clusters en y intégrant les 4

6 constructeurs ainsi que leurs fournisseurs : ont été créés en région le pôle de compétitivité Mov eo et l ARIA Haute-Normandie. En bout de chaîne, il existe une activité encore très peu exploitée en France : la déconstruction. Cette activité peut s avérer porteuse d opportunités et suit la tendance du développement durable et du recyclage. Elle se développe en région Centre et concerne tous les moyens de transport hors d usage (véhicules, avions, matériels militaires, etc.). L innovation En parallèle, pour conquérir de nouveaux marchés, les constructeurs français doivent être compétitifs, surtout en période d euro fort. Il pourrait donc être intéressant que les constructeurs envisagent de se fournir dans les pays à bas coûts pour des pièces à faible valeur ajoutée. A l inverse, il serait pertinent, pour les constructeurs et leurs sous-traitants, de conserver les activités à forte valeur ajoutée et porteuses d avenir sur le territoire national pour collaborer dans des projets d innovation. En parallèle, sur le territoire haut-normand, le pôle de compétitivité Mov eo stimule la recherche et développement et l innovation pour la pérennité de ses membres. Les principaux projets actuels sont ABV, MATORIA, ARCHYBALD, FLOWER II. A travers ces quelques exemples, Mov eo encourage les entreprises régionales à anticiper le futur et à proposer des solutions en adéquation avec les préoccupations actuelles. 5

7 CCIR 2011 Chambre de Commerce et d Industrie DE RÉGION Haute-Normandie 9 rue Robert Schuman Rouen Cedex 1 - France Tél. : Télécopie : drakkaronline.com Pôle Études et aménagement territorial Marion Douarin

[L INDUSTRIE AUTOMOBILE

[L INDUSTRIE AUTOMOBILE CCIR 2011 Fotolia.com LA CCIR VOUS INFORME [L INDUSTRIE AUTOMOBILE EN HAUTE-NORMANDIE Contexte économique mondial, comparaison nationale et pistes de développement ] Chambre de Commerce et d Industrie

Plus en détail

1 618 entreprises I 6 636 salariés

1 618 entreprises I 6 636 salariés ÉDITION 2011 La Branche Auto/Moto de l Précision importante pour l édition 2011 Compte tenu de la nouvelle nomenclature NAF (2008) et de la modification du périmètre des activités des codes NAF partagés,

Plus en détail

Dynamiser les filières d excellence et d avenir

Dynamiser les filières d excellence et d avenir Apparue en Lorraine en tant qu'industrie de reconversion, à la suite du déclin des industries minières et sidérurgiques, l'industrie automobile est aujourd'hui fortement ancrée en région et représente

Plus en détail

Répondre aux nouveaux enjeux de la filière automobile française. Dossier de presse

Répondre aux nouveaux enjeux de la filière automobile française. Dossier de presse Répondre aux nouveaux enjeux de la filière automobile française Dossier de presse Octobre 2014 Après de trop longues années de crise, un léger vent d optimisme souffle enfin sur notre industrie automobile.

Plus en détail

L automobile dans l espace européen et français

L automobile dans l espace européen et français L automobile dans l espace européen et français Fin 2004, l industrie automobile emploie 2,54 millions de salariés 1 dans l Union européenne des 25. Ces salariés se répartissent pour 1,12 million dans

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT EN HAUTE-NORMANDIE SOMMAIRE. Décembre 2014 - N 6

NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT EN HAUTE-NORMANDIE SOMMAIRE. Décembre 2014 - N 6 NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT EN HAUTE-NORMANDIE Décembre 2014 - N 6 ENQUETE DU 2 nd SEMESTRE 2014 SOMMAIRE Tendance générale Tendance par département Tendance par grand secteur Focus sur les conjoints

Plus en détail

La CREA, pionnière pour le développement du véhicule électrique

La CREA, pionnière pour le développement du véhicule électrique DOSSIER DE PRESSE 24 mars 2011 Contact Sophie CHARBONNIER Attachée de presse 06 46 15 34 21 sophie.charbonnier@la-crea.fr Cathy PREVOST Assistante 02 32 76 69 37 cathy.prevost@la-crea.fr La CREA, pionnière

Plus en détail

Synthèse Contrat. d Objectifs. Diagnostic Les services de l automobile En Midi-Pyrénées. Réalisation Observatoire régional emploi, formation, métiers

Synthèse Contrat. d Objectifs. Diagnostic Les services de l automobile En Midi-Pyrénées. Réalisation Observatoire régional emploi, formation, métiers Synthèse Contrat d Objectifs Diagnostic Les services de l automobile En Midi-Pyrénées Réalisation Observatoire régional emploi, formation, métiers Rédaction Christiane LAGRIFFOUL () Nadine COUZY (DR ANFA

Plus en détail

L actualité de la Métallurgie Mai 2013

L actualité de la Métallurgie Mai 2013 Secteurs L actualité de la Métallurgie Mai 2013 Des points forts, mais une filière bridée par les «sous performances» de RENAULT et PSA Expertise Conseil Formation Le point de vue de notre Expert Jean-Louis

Plus en détail

Présentation des industries de la Métallurgie

Présentation des industries de la Métallurgie Présentation des industries de la Métallurgie - Sources U.I.M.M. Lorraine En France Les industries de la transformation des métaux recouvrent les activités suivantes : - Biens intermédiaires : production

Plus en détail

Services de l automobile

Services de l automobile ÉDITION 2009 LA BRANCHE DES Services de l automobile L 1 473 entreprises I 6 876 Les activités de la Branche Entreprises Salariés Commerce de véhicules automobiles 158 2 574 Entretien et réparation automobile

Plus en détail

Financer et accompagner les entreprises

Financer et accompagner les entreprises Financer et accompagner les entreprises EN HAUTE-NORMANDIE Créer EN HAUTE-NORMANDIE Innover Fiches pratiques Développer Transmettre Outils communs Édito des Présidents La Région Haute-Normandie et OSEO,

Plus en détail

la création d entreprise en nord-pas de calais

la création d entreprise en nord-pas de calais Nord-Pas de Calais N 184 SEPTEMBRE 2014 la création d entreprise en nord-pas de calais Près de 24 000 créations d entreprise en 2013 en Nord-Pas de Calais En 2013, les créations ont légèrement baissé en

Plus en détail

SOMMAIRE DOSSIER DE PRESSE COMMUNIQUE DE PRESSE LISTE DES EXPOSANTS L INDUSTRIE AUTOMOBILE AU MAROC

SOMMAIRE DOSSIER DE PRESSE COMMUNIQUE DE PRESSE LISTE DES EXPOSANTS L INDUSTRIE AUTOMOBILE AU MAROC DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE COMMUNIQUE DE PRESSE LISTE DES EXPOSANTS L INDUSTRIE AUTOMOBILE AU MAROC 1. Un cadre sectoriel prometteur 4 2. Principaux indicateurs 4 3. Chiffres clés du secteur 5 3.1. Une

Plus en détail

Dans la Nièvre, Investissez dans un modèle économique durable. fibre active, l agence de développement économique de la Nièvre

Dans la Nièvre, Investissez dans un modèle économique durable. fibre active, l agence de développement économique de la Nièvre Dans la Nièvre, Investissez dans un modèle économique durable VOTRE PROJET A SAINT-PARIZE-LE-CHATEL A PROXIMITÉ IMMÉDIATE DU PARC TECHNOLOGIQUE DE NEVERS MAGNY-COURS UN POLE INDUSTRIEL DE POINTE DANS LES

Plus en détail

Le secteur automobile «amont» : tude des besoins de compétences actuels et futurs au niveau régional

Le secteur automobile «amont» : tude des besoins de compétences actuels et futurs au niveau régional Le secteur automobile «amont» : tude des besoins de compétences actuels et futurs au niveau régional Synthèse Contexte Depuis 2008, les marchés et la filière automobile font face à de nombreux chocs conjoncturels

Plus en détail

FICHES THÉMATIQUES. Le commerce et la réparation automobile

FICHES THÉMATIQUES. Le commerce et la réparation automobile FICHES THÉMATIQUES Le commerce et la réparation automobile 2.1 Commerce, entretien et réparation automobile Le commerce de véhicules automobiles compte près de 24 entreprises en 4. Plus de 68 % des entreprises

Plus en détail

Les secteurs innovants dans les TPE-PME lorraines

Les secteurs innovants dans les TPE-PME lorraines Les secteurs innovants dans les lorraines On compte en 00 en Lorraine 1 80 établissements appartenant au domaine des secteurs innovants (voir définition), dépendant de 1 470 entreprises, soit environ 19

Plus en détail

Présidentielle 2012 : Vos propositions pour l industrie Réponses de François Hollande

Présidentielle 2012 : Vos propositions pour l industrie Réponses de François Hollande Présidentielle 2012 : Vos propositions pour l industrie Réponses de François Hollande 1. L industrie est-elle une de vos priorités? Pourquoi? L industrie figure en première page de mon programme parce

Plus en détail

Contrat de la filière Automobile Le contrat de filière a été présenté par Monsieur Claude CHAM, vice- président du comité stratégique de la filière

Contrat de la filière Automobile Le contrat de filière a été présenté par Monsieur Claude CHAM, vice- président du comité stratégique de la filière Contrat de la filière Automobile Le contrat de filière a été présenté par Monsieur Claude CHAM, vice- président du comité stratégique de la filière automobile, à Monsieur Arnaud Montebourg, ministre du

Plus en détail

Innovarc Besançon 1 er juillet 2014

Innovarc Besançon 1 er juillet 2014 Innovarc Besançon 1 er juillet 2014 PLAN 1. PRÉSENTATION DU PÔLE VÉHICULE DU FUTUR 2. VERS UN NOUVEAU MODÈLE DE MOBILITÉ 26/06/2014 Pôle Véhicule du Futur 2 PLAN 1. PRÉSENTATION DU PÔLE VÉHICULE DU FUTUR

Plus en détail

Arnaud Montebourg. Michel Sapin. Mercredi 25 juillet 2012. Ministre du Travail, de l Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social

Arnaud Montebourg. Michel Sapin. Mercredi 25 juillet 2012. Ministre du Travail, de l Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social Arnaud Montebourg Ministre du Redressement productif Michel Sapin Ministre du Travail, de l Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social Mercredi 25 juillet 2012 MINISTÈRE DU REDRESSEMENT

Plus en détail

DU NORD-PAS DE CALAIS ET L INTERNATIONAL

DU NORD-PAS DE CALAIS ET L INTERNATIONAL / LES ENTREPRISES 2008 DU NORD-PAS DE CALAIS ET L INTERNATIONAL /////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////2008 Observatoire

Plus en détail

L observatoire. Bilan 2012 Créations et disparitions des entreprises en France. des entreprises. Avril 2013. www.cofaceservices.fr

L observatoire. Bilan 2012 Créations et disparitions des entreprises en France. des entreprises. Avril 2013. www.cofaceservices.fr Bilan 2012 Créations et disparitions des entreprises en France Avril 2013 L observatoire des entreprises www.cofaceservices.fr Objet de l Etude Evolution en 2012 des créations, cessations et défaillances

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LES VÉHICULES ÉLECTRIQUES ET HYBRIDES RECHARGEABLES POUR PRÉPARER VOS SOLUTIONS DE DEMAIN

TOUT SAVOIR SUR LES VÉHICULES ÉLECTRIQUES ET HYBRIDES RECHARGEABLES POUR PRÉPARER VOS SOLUTIONS DE DEMAIN Découvrez toutes les publications d EDF Collectivités sur : www.edfcollectivites.fr Origine 2009 de l électricité fournie par EDF 82,1 % nucléaire - 9,5 % renouvelables (dont 7,1 % hydraulique) 3,5 % charbon

Plus en détail

autofocus L insertion professionnelle des jeunes formés aux métiers de l automobile La lettre de l Observatoire de l ANFA

autofocus L insertion professionnelle des jeunes formés aux métiers de l automobile La lettre de l Observatoire de l ANFA autofocus La lettre de l Observatoire de l ANFA N 55 OCTOBRE 2013 L'EMPLOI DES APPRENTIS REPART DOUCEMENT MALGRÉ UNE TENDANCE à la BAISSe En février 2012, 60% des apprentis sortis de formation automobile

Plus en détail

A retenir au 4 ème trimestre 2012. Le marché de la location longue durée 2 ème trimestre 2015. Particuliers 50% (51%)

A retenir au 4 ème trimestre 2012. Le marché de la location longue durée 2 ème trimestre 2015. Particuliers 50% (51%) La Lettre du A retenir au 4 ème trimestre 2012 Le marché de la location longue durée 2 ème trimestre 2015 Le marché de la location longue durée (*) 2 ème trimestre 2015 1. Contexte du marché automobile

Plus en détail

PLAN STRATEGIQUE 2011 A 2015

PLAN STRATEGIQUE 2011 A 2015 ENSEMBLE POUR L EXCELLENCE Etude stratégique de positionnement et de développement de la Filière Nautique Normande PLAN STRATEGIQUE 2011 A 2015 Le 19 novembre 2010 LA FILIERE NAUTIQUE NORMANDE CONTEXTE

Plus en détail

Communiqué de Presse. Michelin annonce le lancement commercial de sa gamme de. pneumatiques Poids Lourd MICHELIN X LINETM EnergyTM

Communiqué de Presse. Michelin annonce le lancement commercial de sa gamme de. pneumatiques Poids Lourd MICHELIN X LINETM EnergyTM Communiqué de Presse Boulogne-Billancourt, le 3 avril 2013 Michelin annonce le lancement commercial de sa gamme de pneumatiques Poids Lourd MICHELIN X LINETM EnergyTM Service de Presse du Groupe Michelin

Plus en détail

école management & société Manager de la chaîne logistique Alternance (bac+5)

école management & société Manager de la chaîne logistique Alternance (bac+5) école management & société Manager de la chaîne logistique Alternance (bac+5) Manager de la chaîne logistique Contexte Le Conservatoire national des arts et métiers (Cnam) travaille depuis toujours au

Plus en détail

Mettre en œuvre une politique de formation dans l entreprise

Mettre en œuvre une politique de formation dans l entreprise Association Régionale pour l Amélioration des Conditions de Travail en Haute-Normandie / sommaire p.2 - Développement des pratiques de formation : l exemple de deux secteurs en pleine mutation économique

Plus en détail

Bilan éco Bilan éc nomique onomique Bilan éc

Bilan éco Bilan éc nomique onomique Bilan éc Bilan économique Bilan économique 2009 BASSIN D EMPLOI VENDÉE EST Après une année 2009 éprouvante, l économie vendéenne semble enfin s engager sur le chemin de la reprise Après avoir débuté dans un climat

Plus en détail

Une dépendance relativement forte à l égard des principaux employeurs. Thème n 7 Les vingt principaux établissements. Observer Anticiper Adapter

Une dépendance relativement forte à l égard des principaux employeurs. Thème n 7 Les vingt principaux établissements. Observer Anticiper Adapter Observer, Anticiper, Adapter Observer Anticiper Adapter Informer Accompagner Orienter Créer Développer Innover Thème n 7 Les vingt principaux établissements Une dépendance relativement forte à l égard

Plus en détail

Commission Populations - Equipements

Commission Populations - Equipements Commission Populations - Equipements Synthèse du diagnostic stratégique Septembre 2010 Document de travail usage et diffusion soumis à l accord du SEBB Commission populations équipements synthèse du diagnostic

Plus en détail

Déroulement. Dossier 6 Le marché, l offre et la demande. Dossier 7 Les secteurs institutionnels. Dossier 8 Le droit et ses sources

Déroulement. Dossier 6 Le marché, l offre et la demande. Dossier 7 Les secteurs institutionnels. Dossier 8 Le droit et ses sources Gep éditions, 2011 ISBN : 978-2-84425-796-3 Le référentiel L'environnement économique, juridique et institutionnel Caractériser le marché de l entreprise et définir l offre et la demande. Identifier les

Plus en détail

Actualité du CSFR automobile 30 janvier 2013

Actualité du CSFR automobile 30 janvier 2013 Actualité du CSFR automobile 30 janvier 2013 Laurent Vilboeuf Directeur Direction Régionale des Entreprises de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l'emploi Actualité du CSFR automobile

Plus en détail

Financement des PME Outils de la période de crise. Atelier des pôles de compétitivité 28 mai 2009

Financement des PME Outils de la période de crise. Atelier des pôles de compétitivité 28 mai 2009 Financement des PME Outils de la période de crise Atelier des pôles de compétitivité 28 mai 2009 Un besoin de financement face à une crise financière Plan de financement de l économie 320 Mds : plafond

Plus en détail

Conforter et développer l emploi dans le secteur agroalimentaire

Conforter et développer l emploi dans le secteur agroalimentaire RENCONTRES REGIONALES POUR L AVENIR DE L AGROALIMENTAIRE Thème 4 - «Emploi et formations, attractivité, conditions de travail» Conforter et développer l emploi dans le secteur agroalimentaire 19 décembre

Plus en détail

INDEMNISATION du CHOMAGE PARTIEL :

INDEMNISATION du CHOMAGE PARTIEL : SYNDICAT FORCE OUVRIERE RENAULT SANDOUVILLE Tél : 01.76.82 19 60 Fax : 01.76.82.06.03 @ :fo.sandouville@renault.com Site : www.sandou.free.fr Lundi 21 Octobre 2013 INDEMNISATION du CHOMAGE PARTIEL : Une

Plus en détail

à l'économie sociale et solidaire

à l'économie sociale et solidaire Guide des aides à l'économie sociale et solidaire en Haute-Normandie L'édito du président ÉDITO 2 Désireuse de redynamiser un tissu économique territorial parfois fragilisé, tout en encourageant localement

Plus en détail

Délais de paiement : Le grand écart

Délais de paiement : Le grand écart Délais de paiement : Le grand écart Conférence de Presse, Paris, le 28 juin 2012 Ludovic Subran, Chef Economiste Arnaud Roger, Directeur des Indemnisations Maxime Lemerle, Responsable des Etudes Macroéconomiques

Plus en détail

Form. tion. Magazine. spécial emploi. Le magazine de la formation de la chambre régionale de métiers et de l'artisanat de haute-normandie

Form. tion. Magazine. spécial emploi. Le magazine de la formation de la chambre régionale de métiers et de l'artisanat de haute-normandie Form tion Magazine Le magazine de la formation de la chambre régionale de métiers et de l'artisanat de haute-normandie spécial emploi Région Haute-Normandie Édito P 3 P 4 P 6 P 7 P 8 P 10 P 11 Engagé dans

Plus en détail

ÉDITORIAL. Chiffres Clés. 29% des emplois. 11% des établissements employeurs de la région

ÉDITORIAL. Chiffres Clés. 29% des emplois. 11% des établissements employeurs de la région ÉDITORIAL Les mutations environnementales, économiques et sociales n ont de cesse et depuis quelques années nous ressentons que cette vitesse d évolution tend à devenir exponentielle Que sera demain? Cette

Plus en détail

Observatoire de l Eolien

Observatoire de l Eolien Observatoire de l Eolien Analyse du marché et des emplois éoliens en France Colloque France Energie Eolienne 2 octobre 2014 Editorial France Energie Eolienne, porte-parole de l éolien, regroupe les professionnels

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT GénéRAl au développement durable n 662 Juillet 215 Immatriculations de véhicules routiers neufs en 214 : faible rebond des véhicules légers OBSERVATION ET STATISTIQUES TRANSPORT La crise économique

Plus en détail

Les entreprises exportatrices

Les entreprises exportatrices Chiffres & données 2006 Édition 2007 Observatoire régional de l information économique des CCI des Pays de la Loire Les entreprises exportatrices DES Pays de la Loire Réalité, besoins & perspectives Les

Plus en détail

Dépendance et rayonnement. des établissements franciliens

Dépendance et rayonnement. des établissements franciliens ILE -DE- FRANCE études études Mai 2006 Dépendance et rayonnement des établissements franciliens Document réalisé dans le cadre du Schéma Directeur Régional de l'ile-de-france Julie Roy Insee Ile-de-France

Plus en détail

Le nombre de véhicules légers vendus dans le monde en 2013 a dépassé les 82 millions.

Le nombre de véhicules légers vendus dans le monde en 2013 a dépassé les 82 millions. 003-10 Avant-propos_Avant-propos 14/05/14 09:41 Page3 Avant-propos Pascal FAURE* L automobile: un enjeu considérable pour la France, tant en ce qui concerne les entreprises que l intérêt public Le nombre

Plus en détail

Etude prospective sur le recours à la logistique et au transport des marchandises en Picardie Point d étape final

Etude prospective sur le recours à la logistique et au transport des marchandises en Picardie Point d étape final Etude prospective sur le recours à la logistique et au transport des marchandises en Picardie Point d étape final Centre d analyse régional des mutations de l économie et de l emploi Mission d assistance

Plus en détail

Région Haute-Normandie. Les aides CLÉS de la Région pour les créateurs et créatrices d entreprise et les très petites entreprises

Région Haute-Normandie. Les aides CLÉS de la Région pour les créateurs et créatrices d entreprise et les très petites entreprises Région Haute-Normandie Les aides CLÉS de la Région pour les créateurs et créatrices d entreprise et les très petites entreprises 4 A savoir 5 Parcours simplifié 6 Diagnostic création 7 Coup de Pouce 8

Plus en détail

Programme Véhicule du futur Le programme Véhicule du futur dispose d un milliard d euros

Programme Véhicule du futur Le programme Véhicule du futur dispose d un milliard d euros «é» Le programme Véhicule du futur dispose d un milliard d euros Il couvre 3 grands secteurs : Automobile (voitures, camions, bus, 2 roues..) Ferroviaire Naval, maritime et fluvial Le programme vise à

Plus en détail

Après-guerre, la voiture était un

Après-guerre, la voiture était un N 418 - DÉCEMBRE 1995 PRIX : 14F Un ménage sur quatre dispose d une deuxième voiture Marceline Bodier et Garance Rennes, Division conditions de vie des ménages, Insee Après-guerre, la voiture était un

Plus en détail

OUTIL D AIDE À LA DÉCISION INDUSTRIE AUTOMOBILE. OAD Mai 2011

OUTIL D AIDE À LA DÉCISION INDUSTRIE AUTOMOBILE. OAD Mai 2011 OUTIL D AIDE À LA DÉCISION INDUSTRIE AUTOMOBILE OAD Mai 211 AUTOMOBILE Constructeurs 13 établissements 913 salariés (Source DADS INSEE 28) Equipementiers de rang 2 et + Eléments métalliques, Composants

Plus en détail

Enquête sur l activité de l industrie parapétrolière et paragazière française Résultats pour la période 2013-2014. Thierry Rouaud GEP-AFTP

Enquête sur l activité de l industrie parapétrolière et paragazière française Résultats pour la période 2013-2014. Thierry Rouaud GEP-AFTP Enquête sur l activité de l industrie parapétrolière et paragazière française Résultats pour la période 2013- Thierry Rouaud GEP-AFTP L industrie parapétrolière et paragazière française Quel poids économique?

Plus en détail

CAMPUS DES MÉTIERS ET DES QUALIFICATIONS AÉRONAUTIQUE AUVERGNE

CAMPUS DES MÉTIERS ET DES QUALIFICATIONS AÉRONAUTIQUE AUVERGNE CAMPUS DES MÉTIERS ET DES QUALIFICATIONS AÉRONAUTIQUE AUVERGNE Localisation Deux bassins d emploi et de formation de la région : Clermont-Ferrand, Issoire Secteurs d activité Aéronautique, production et

Plus en détail

Les départs à la retraite des effectifs salariés de l ESS en région Centre

Les départs à la retraite des effectifs salariés de l ESS en région Centre Décembre 2011 N 4 Les départs à la retraite des effectifs salariés de l ESS en région Centre Un vieillissement important des actifs de l ESS Objectif de ce panorama A travers la présentation des chiffres

Plus en détail

PANORAMA. de l Economie Sociale en Haute-Normandie J U I N 2 0 1 0. 2 emplois nets sur 10 créés par l Economie Sociale entre 2005 et 2007

PANORAMA. de l Economie Sociale en Haute-Normandie J U I N 2 0 1 0. 2 emplois nets sur 10 créés par l Economie Sociale entre 2005 et 2007 PANORAMA de l Economie en Haute-Normandie J U I N 2 1 EDITO La Chambre Régionale de l Economie (CRES) de Haute- Normandie est heureuse de vous présenter ce premier Panorama de l Economie dans notre Région.

Plus en détail

une région, des énergies une filière industrielle d avenir

une région, des énergies une filière industrielle d avenir Haute-Normandie une région, des énergies Eolien en Mer, une filière industrielle d avenir pour la Haute-Normandie L EOLIEN OFFSHORE UN CONTEXTE FAVORABLE POUR LA FRANCE ET POUR LA HAUTE-NORMANDIE A l heure

Plus en détail

GESTION, ADMINISTRATION

GESTION, ADMINISTRATION GESTION, ADMINISTRATION A vec 73 5 emplois et 9,8 % des actifs, les métiers de la gestion et de l administration des entreprises constituent le troisième domaine professionnel dans la région, un rang identique

Plus en détail

RENAULT 2016 DRIVE THE CHANGE

RENAULT 2016 DRIVE THE CHANGE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Le 10 février 2011 RENAULT 2016 DRIVE THE CHANGE Renault 2016 Drive the Change repose sur l ambition de Renault : rendre la mobilité durable accessible à tous. Une ambition incarnée

Plus en détail

SOMMAIRE 1 PRÉSENTATION DU MARCHÉ AUTOMOBILE MAROCAIN...5

SOMMAIRE 1 PRÉSENTATION DU MARCHÉ AUTOMOBILE MAROCAIN...5 SOMMAIRE 1 PRÉSENTATION DU MARCHÉ AUTOMOBILE MAROCAIN...5 1.1 LA MUTATION DU PARC AUTOMOBILE... 5 1.2 ANALYSE DES VENTES 2008 PAR TYPE DE VÉHICULES... 5 1.2.1 L évolution récente des ventes de véhicules...

Plus en détail

Quelles stratégies mettre en place pour soutenir l emploi en France dans la filière automobile-mobilité

Quelles stratégies mettre en place pour soutenir l emploi en France dans la filière automobile-mobilité Quelles stratégies mettre en place pour soutenir l emploi en France dans la filière automobile-mobilité RDV du PIPAME Élisabeth Waelbroeck-Rocha, Associé Vice-Président Bercy le 21 mai 2010 BIPE 2010 Quelles

Plus en détail

UN CONDENSÉ DE PLAISIR

UN CONDENSÉ DE PLAISIR MÉGANE RENAULT SPORT, UN CONDENSÉ DE PLAISIR Mégane Renault Sport revendique l agilité, la vélocité et le plaisir de conduite d une sportive tout en préservant les qualités de confort et d insonorisation

Plus en détail

Cyril GUIMBAUD Romain CHALINDAR RENAULT

Cyril GUIMBAUD Romain CHALINDAR RENAULT Cyril GUIMBAUD Romain CHALINDAR RENAULT CA PLP 2005-2006 SOMMAIRE 1. L historique et facteurs d évolutions de Renault... 3 1.1. Historique... 3 1.2. Facteurs d évolution... 4 2. Les objectifs stratégiques

Plus en détail

Les PME à l international en région Centre-Val de Loire 27/01/15

Les PME à l international en région Centre-Val de Loire 27/01/15 Les PME à l international en région Centre-Val de Loire Le partenariat Une étude en partenariat avec Connaître les spécificités des PME exportatrices de la région Centre-Val de Loire 2 Le contexte éléments

Plus en détail

Manuel Moreno Responsable Dpt. Etudes & Implantations Chambre Franco-Espagnole de Commerce et d'industrie C/ Capitán Haya, 18, 4ª Planta - Edificio

Manuel Moreno Responsable Dpt. Etudes & Implantations Chambre Franco-Espagnole de Commerce et d'industrie C/ Capitán Haya, 18, 4ª Planta - Edificio Manuel Moreno Responsable Dpt. Etudes & Implantations Chambre Franco-Espagnole de Commerce et d'industrie C/ Capitán Haya, 18, 4ª Planta - Edificio Cuzco II - 28042 Madrid Tél: +34 91 307 21 00 - Fax +34

Plus en détail

CEP CONSTRUCTION. Tableaux de bord régionaux emploi/formation dans la construction. Septembre 2006. Jean-Louis Reboul. Sandrine Aboubadra

CEP CONSTRUCTION. Tableaux de bord régionaux emploi/formation dans la construction. Septembre 2006. Jean-Louis Reboul. Sandrine Aboubadra CEP CONSTRUCTION Tableaux de bord régionaux emploi/formation dans la construction Septembre 2006 Jean-Louis Reboul Sandrine Aboubadra Siège social 89, rue du Faubourg Saint Antoine 75011 PARIS Tel : 33

Plus en détail

COMPRENDRE NOS CONVICTIONS SUR LES PERSPECTIVES DU SECTEUR AUTOMOBILE FRANÇAIS

COMPRENDRE NOS CONVICTIONS SUR LES PERSPECTIVES DU SECTEUR AUTOMOBILE FRANÇAIS AVRIL 2015 CONVICTIONS & PERSPECTIVES COMPRENDRE NOS CONVICTIONS SUR LES PERSPECTIVES DU SECTEUR AUTOMOBILE FRANÇAIS PLACEMENT ATHENA AUTO MAI 2015 Pourquoi bienprévoir.fr est «positif» sur l industrie

Plus en détail

Vos affaires sont nos affaires! Programme d actions

Vos affaires sont nos affaires! Programme d actions Vos affaires sont nos affaires! Programme d actions Orkhan Aslanov/ Fotolia.com > Suivez le guide nous saisissons vos opportunités de marchés publics! > Gardons Avec le Centre de Veille le contact nous

Plus en détail

LA LOGISTIQUE UNE FILIERE RESPONSABLE AU CŒUR DES ENJEUX ECONOMIQUES

LA LOGISTIQUE UNE FILIERE RESPONSABLE AU CŒUR DES ENJEUX ECONOMIQUES LA LOGISTIQUE UNE FILIERE RESPONSABLE AU CŒUR DES ENJEUX ECONOMIQUES Intervenants : Jean-Claude BOSSEZ, Président d AFILOG Jean MARGERIE, Directeur Général de MGF Logistique Pascal BOUFFARD, Directeur

Plus en détail

Le secteur bancaire suisse: une histoire à succès, mais aussi à risque

Le secteur bancaire suisse: une histoire à succès, mais aussi à risque Le secteur bancaire suisse: une histoire à succès, mais aussi à risque Le secteur bancaire génère presque 1% du produit intérieur brut (PIB) de la Suisse; il représente ainsi une branche essentielle de

Plus en détail

Débat public 6 novembre 2014 Réunion d Achères

Débat public 6 novembre 2014 Réunion d Achères Débat public 6 novembre 2014 Réunion d Achères Ports de Paris : un acteur public du développement fluvial 2 Aménager dans la durée 200 salariés 4 agences territoriales Exploiter dans la proximité, l écoute

Plus en détail

REGION ALSACE APPEL A MANIFESTATIONS D INTERET VEHICULE ELECTRIQUE EXPERIMENTATION DE SERVICES DE MOBILITE ELECTRIQUE

REGION ALSACE APPEL A MANIFESTATIONS D INTERET VEHICULE ELECTRIQUE EXPERIMENTATION DE SERVICES DE MOBILITE ELECTRIQUE REGION ALSACE APPEL A MANIFESTATIONS D INTERET VEHICULE ELECTRIQUE EXPERIMENTATION DE SERVICES DE MOBILITE ELECTRIQUE 1. Exposé des motifs - Problématique Dans le contexte de crise économique et de profondes

Plus en détail

UNE LOGISTIQUE FIABLE POUR LE SECTEUR DE L ENERGIE ÉOLIENNE. Continuer

UNE LOGISTIQUE FIABLE POUR LE SECTEUR DE L ENERGIE ÉOLIENNE. Continuer UNE LOGISTIQUE FIABLE POUR LE SECTEUR DE L ENERGIE ÉOLIENNE Continuer Contents Sommaire Comprendre COMPRENDRE VOS BESOINS Comprendre Après avoir progressé en moyenne de 25% par an au cours de la dernière

Plus en détail

Observatoire de l impact de la crise japonaise sur l industrie électronique

Observatoire de l impact de la crise japonaise sur l industrie électronique Observatoire de l impact de la crise japonaise sur l industrie électronique Fiche thématique n 1 : AUTOMOBILE Version du 14 avril 2011 17 rue de l Amiral Hamelin 75116 PARIS Tel : 33(1) 45 05 70 13 fax

Plus en détail

Note de l'institut d émission

Note de l'institut d émission Le secteur automobile en Nouvelle-Calédonie AGENCE DE NOUMÉA Décembre 25 Note de l'institut d émission Établissement public Dotation 1 - SIRET 78 43 111 1 APE 651 A Siège social : 5 rue Roland Barthes

Plus en détail

La fée électricité sous le capot?

La fée électricité sous le capot? La fée électricité sous le capot? Quand on analyse les nouvelles motorisations proposées pour les véhicules on s aperçoit vite qu elles reposent pratiquement toutes sur l emploi de moteurs électriques

Plus en détail

En France, la densité automobile - 148 Industrie automobile en Lorraine : V. www.insee.fr/lorraine

En France, la densité automobile - 148 Industrie automobile en Lorraine : V. www.insee.fr/lorraine www.insee.fr/lorraine N 148 Industrie automobile en Lorraine : V Depuis 10 ans, en France, le nombre de véhicules par habitant stagne. Par ailleurs, les constructeurs français s implantent à l étranger,

Plus en détail

ENTREPRISES & RESSOURCES HUMAINES EN PAYS DE LA LOIRE

ENTREPRISES & RESSOURCES HUMAINES EN PAYS DE LA LOIRE Observatoire régional information économique des CCI des Pays de la Loire ENTREPRISES & RESSOURCES HUMAINES EN PAYS DE LA LOIRE perspectives & compétences Édition 2006 Les CCI, première source d information

Plus en détail

L APPAREIL EXPORTATEUR AUVERGNAT

L APPAREIL EXPORTATEUR AUVERGNAT L APPAREIL EXPORTATEUR AUVERGNAT Des gisements de progrès Avril 2011 LES CONSTATS Les PME auvergnates n exportent pas assez : 2% des entreprises contre 3% au niveau national à l origine que d un tiers

Plus en détail

Jusqu à la fin des années 90, la majorité

Jusqu à la fin des années 90, la majorité ISSN 1286-9392 MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE LA RECHERCHE ET DE LA TECHNOLOGIE 00.10 MARS En quinze ans, le nombre de chercheurs en entreprise (en personnes physiques) a fortement augmenté : 78

Plus en détail

L INSEE EN BREF. L Insee en bref. Le recensement de la population. À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous?

L INSEE EN BREF. L Insee en bref. Le recensement de la population. À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous? L INSEE EN BREF L Insee en bref Le recensement de la population À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous? La population des 36 680 communes françaises Quelles régions

Plus en détail

DEcas. Positionnement et attentes des artisans du bâtiment travaillant seuls. Destinataire : M. Stéphane RIMLINGER

DEcas. Positionnement et attentes des artisans du bâtiment travaillant seuls. Destinataire : M. Stéphane RIMLINGER Institut d Informations et de Conjonctures Professionnelles 11, rue Christophe-Colomb 75008 Paris Tél. 01 47 20 30 33 Fax 01 47 20 84 58 iplusc@iplusc.com.fr. Destinataire : M. Stéphane RIMLINGER DEcas

Plus en détail

>> La bonne tenue du commerce auto se confirme, les difficultés de l après vente aussi.

>> La bonne tenue du commerce auto se confirme, les difficultés de l après vente aussi. 2 ème trimestre 20 Juillet 20 - N 21 >> La bonne tenue du commerce auto se confirme, les difficultés de l après vente aussi. Alors que 20 s annonçait comme l année de la reprise, l évolution de l activité

Plus en détail

L UIMM R/DVous. Focus. Agenda. Votre rendez-vous d information mensuel avec l UIMM Rouen/Dieppe. Avril 2015. Actualité générale et économique

L UIMM R/DVous. Focus. Agenda. Votre rendez-vous d information mensuel avec l UIMM Rouen/Dieppe. Avril 2015. Actualité générale et économique L UIMM RDVous Votre rendez-vous d information mensuel avec l UIMM RouenDieppe Avril 2015 Actualité générale et économique > Point de situation économique et sociale : Numéro 28 Mars 2015 > Bulletin de

Plus en détail

Douanes : Commerce Extérieur

Douanes : Commerce Extérieur Données commentées Année 2015 SOMMAIRE ❶ Evolution des balances par zone d import/export :... 2 ❷ Evolution des balances par région administrative :... 3 ❸ Importations et exportations par région administrative.

Plus en détail

EDF FAIT AVANCER LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE. Contact presse marie.allibert@edf.fr Tél. : 01.40.42.51.40

EDF FAIT AVANCER LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE. Contact presse marie.allibert@edf.fr Tél. : 01.40.42.51.40 DOSSIER DE presse 1 er octobre 2014 EDF FAIT AVANCER LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE Contact presse marie.allibert@edf.fr Tél. : 01.40.42.51.40 en bref En quelques décennies, les transports ont évolué pour desservir

Plus en détail

La Seine et le Grand Paris des marchandises

La Seine et le Grand Paris des marchandises La Seine et le Grand Paris des marchandises Les 4 pages de FLUIDE - Juillet 2011 Antoine Frémont Université Paris Est Unité Systèmes Productifs, Logistique, Organisation des Transports, Travail (SPLOTT)

Plus en détail

LA FILIERE ENERGIES RENOUVELABLES. Du 16 au 19 octobre 2012 Fiche mémo

LA FILIERE ENERGIES RENOUVELABLES. Du 16 au 19 octobre 2012 Fiche mémo LA FILIERE ENERGIES RENOUVELABLES Du 16 au 19 octobre 2012 Fiche mémo 1 Etat des lieux : les énergies renouvelables, une mine d activités en devenir Dans un contexte de lutte contre le changement climatique,

Plus en détail

La Silver Normandie : une filière et des secteurs innovants

La Silver Normandie : une filière et des secteurs innovants Emploi... La Silver Normandie : une filière et des secteurs innovants La Basse-Normandie, première Silver région inaugurée en France, en janvier 2014, figure parmi les 7 régions françaises les plus attractives

Plus en détail

Conférence sociale. Table ronde N 5 «Réunir les conditions du redressement productif» Contribution des CCI DE FRANCE. Juillet 2012.

Conférence sociale. Table ronde N 5 «Réunir les conditions du redressement productif» Contribution des CCI DE FRANCE. Juillet 2012. Conférence sociale Table ronde N 5 «Réunir les conditions du redressement productif» Contribution des CCI DE FRANCE Juillet 2012 Page 1 Introduction Si la production va mal en France, c est d abord en

Plus en détail

Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi

Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi Construisons ensemble le nouveau modèle français La crise économique mondiale, d une ampleur sans précédent depuis 80 ans, ralentit la consommation,

Plus en détail

DIFFICILE SORTIE DE CRISE POUR L INDUSTRIE MARS 2014 FRANÇAISE

DIFFICILE SORTIE DE CRISE POUR L INDUSTRIE MARS 2014 FRANÇAISE DIFFICILE SORTIE DE CRISE POUR L INDUSTRIE MARS 2014 FRANÇAISE ENQUÊTES DE CONJONCTURE 115 moyenne de long terme = 100 3.00 58 110 variation sur un an en % 2.50 56 105 100 95 PIB (échelle de droite) 2.00

Plus en détail

DOMAINE N 1.2.1 : RENFORCER LE POTENTIEL D INNOVATION DES

DOMAINE N 1.2.1 : RENFORCER LE POTENTIEL D INNOVATION DES O B J E C T I F 1. 2 F A I R E D E L I N N O V A T I O N L E M O T E U R D E L A C O M P E T I T I V I T E D E S E N T R E P R I S E S PRESENTATION GENERALE DE L OBJECTIF Cet objectif vise à améliorer

Plus en détail

L industrie automobile

L industrie automobile L industrie automobile 3 page 89 édito Soutenir l innovation, favoriser le financement des entreprises de taille moyenne et faire grossir les PME, relancer les exportations : tels sont trois des cinq objectifs

Plus en détail

Situation économique des entreprises du commerce de détail au 2 ème trimestre 2015 JUILLET 2015

Situation économique des entreprises du commerce de détail au 2 ème trimestre 2015 JUILLET 2015 Situation économique des entreprises du commerce de détail au 2 ème trimestre JUILLET RÉSUMÉ DES RÉSULTATS C O M M E A N T I C I P É E PA R L E S C O M M E R Ç A N T S, L A C T I V I T É D E C E P R I

Plus en détail

UIMM Haute-Normandie au nom de l ensemble des partenaires signataires

UIMM Haute-Normandie au nom de l ensemble des partenaires signataires UIMM Haute-Normandie au nom de l ensemble des partenaires signataires DECLINAISON EN HAUTE- NORMANDIE DE LA CHARTE NATIONALE DE COOPERATION POUR LE SECTEUR AUTOMOBILE Ingénierie préparatoire à la mise

Plus en détail

2 nd semestre. Synthèse de l étude D3 Parcours Analyse de la fidélité des clients par marque. En partenariat avec

2 nd semestre. Synthèse de l étude D3 Parcours Analyse de la fidélité des clients par marque. En partenariat avec 2 nd semestre 2014 Synthèse de l étude D3 Parcours Analyse de la fidélité des clients par marque En partenariat avec Note de synthèse 1 +33 6 87 70 31 12 1. Cadre général L étude D3 Parcours est réalisée

Plus en détail

L ÉOLIEN EN MER LA HAUTE-NORMANDIE, 1 ÈRE RÉGION DE FRANCE POUR UNE FILIÈRE ÉCONOMIQUE ET INDUSTRIELLE EN MOUVEMENT

L ÉOLIEN EN MER LA HAUTE-NORMANDIE, 1 ÈRE RÉGION DE FRANCE POUR UNE FILIÈRE ÉCONOMIQUE ET INDUSTRIELLE EN MOUVEMENT HAUTE-NORMANDIE UNE RÉGION, DES ÉNERGIES LA HAUTE-NORMANDIE, 1 ÈRE RÉGION DE FRANCE POUR L ÉOLIEN EN MER UNE FILIÈRE ÉCONOMIQUE ET INDUSTRIELLE EN MOUVEMENT Mer du Nord LA HAUTE-NORMANDIE, 1 ÈRE RÉGION

Plus en détail

A. RAPPEL DES OBJECTIFS ET DE LA DEMARCHE DU PROJET

A. RAPPEL DES OBJECTIFS ET DE LA DEMARCHE DU PROJET Cette étude est cofinancée par l Union européenne. L Europe s engage en Ile-de- France avec le Fonds européen de développement régional. Synthèse de l Etude «Innovation dans les entreprises de services

Plus en détail