Maintenance des installations d éclairage public. Rapport annuel consolidé sur 163 communes. Syndicat Départemental d Energie

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Maintenance des installations d éclairage public. Rapport annuel consolidé 2013. sur 163 communes. Syndicat Départemental d Energie"

Transcription

1 Maintenance des installations d éclairage public Rapport annuel consolidé 2013 sur 163 communes Syndicat Départemental d Energie

2 Sommaire Sommaire... 1 I Préambule... 2 L entretien préventif annuel... 2 Le remplacement systématique des sources... 2 Le dépannage... 3 Les documents cartographiques... 3 Le rapport annuel... 3 II Conseils à l attention des communes... 4 La responsabilité du maire... 4 L instauration d un régime semi permanent... 4 Les nouveaux projets d installations... 4 Les demandes de subventions... 5 L intégration de nouveaux ouvrages... 5 Les DT et DICT... 5 Les consignations et déconsignations... 6 III Descriptif du patrimoine communal... 7 Les armoires... 7 Les foyers...7 Les Lampes... 8 Les supports... 8 IV Pathologies du patrimoine communal... 9 L état des armoires... 9 L état des foyers... 9 L état des supports... 9 V Bilan des interventions VI Bilan des DT et DICT traitées VII Préconisations Le remplacement des luminaires vétustes Le remplacement des luminaires type boule Le remplacement des sources lumineuses de type ballon fluo Le remplacement des armoires vétustes Charte de l éclairage public document pratique et pédagogique pour élus et agents Maintenance de l'éclairage public - Rapport annuel /15

3 I- Préambule 163 communes ont délégué leur compétence «maintenance des installations d éclairage public» au Syndicat Départemental d Energie 35. Rappelons que les installations d éclairage de terrains de sport et de signalisation lumineuse ne sont pas intégrées dans la compétence. La maintenance de l éclairage public assurée par le SDE35 a pour objectif de répondre aux enjeux d un éclairage économe et de qualité. Plus une lampe est récente moins elle risque de tomber en panne ; moins elle consomme d électricité ; plus elle éclaire. Le SDE35 exerce cette compétence déléguée en apportant aux communes les services présentés cidessous. L entretien préventif annuel L entretien préventif est réalisé lors d une visite annuelle au cours de laquelle l entreprise procède à la vérification et à l entretien des parties électriques des installations et notamment : au nettoyage des lanternes, réflecteurs et verrines ; à la vérification du bon fonctionnement des parties mécaniques, électriques et optiques des appareils d éclairage ainsi que de leurs accessoires et de leurs organes de raccordement ; au remplacement des sources lumineuses et des pièces défectueuses ; à la vérification, au nettoyage, au réglage et à l entretien des appareils de commande et de contrôle dans les armoires de commande. Le remplacement systématique des sources A l occasion de la visite d entretien annuel et en fonction de la durée d utilisation effective de l éclairage, un remplacement systématique des sources est effectué de manière à envisager un changement complet du parc sur quatre ans. Maintenance de l'éclairage public - Rapport annuel /15

4 Le dépannage En cas de défaillance ponctuelle, les communes signalent les pannes par l intermédiaire de Candéla Web ou par téléphone en cas d'urgence, en précisant les foyers ou les commandes en dérangement (cf. fiche de procédure Candéla Web en ligne sur Les délais dus par l entreprise : dépannage urgent : intervention d urgence suite à un accident ou mettant en danger la sécurité des personnes délai d intervention : 5 heures dépannage accéléré : plus de trois foyers consécutifs en panne ou panne d armoire délai d intervention : 24 heures autre dépannage demandé et non précisé en accéléré délai d intervention : 72 heures jours ouvrés (tolérance 5 jours) Une astreinte est assurée par l entreprise mandatée 24h/24, 7j/7, pour les interventions d urgence. Les documents cartographiques L entreprise prestataire pour le compte du SDE35, élabore puis actualise, en fonction de l évolution des installations, la numérisation des données du réseau. Cette numérisation est constituée d un plan des installations et d une base de données d identification des éléments composant les installations. Le rapport annuel En tant que délégataire, le SDE35 produit annuellement un rapport d exploitation du service. Ce document, que vous avez entre les mains, expose : des consignes pour les questions vous concernant au titre de l éclairage public ; un descriptif de votre patrimoine et de ses pathologies ; un bilan annuel des interventions et des prestations réalisées ; des préconisations de rénovation en fonction de l état de votre patrimoine. Ce rapport annuel est rédigé par le " Pôle éclairage et énergie " du SDE35, à l attention de chacune des communes pour lesquelles il exerce la compétence " maintenance des installations d éclairage ". Maintenance de l'éclairage public - Rapport annuel /15

5 II- Conseils à l attention des communes La responsabilité du maire Sachez qu aucun texte n impose l obligation d éclairer. Mais le maire a en charge la sûreté et la commodité de passage dans les rues et voies publiques. Il appartient au maire de décider de l opportunité des investissements et d assurer le bon fonctionnement de l éclairage public, en respectant la réglementation de mise en œuvre et d éclairement. Sans quoi il engage sa responsabilité, même s il a transféré la compétence «maintenance des installations d éclairage public» au SDE35. L instauration d un régime semi-permanent Au vu de données objectives (circulations, configuration des voies, dangerosité, nuisances lumineuses, consommations électriques ) le maire a la possibilité de couper l éclairage public en milieu de nuit. Mais attention, si un danger potentiel existe sur la commune, à défaut d éclairage public, il doit être signalé par un autre moyen (panneau réfléchissant par exemple) entretenu en bon état. Par ailleurs, le maire doit appliquer les formalités habituelles de publication et d affichage pour informer la population de la mise en place d un régime d éclairage semi permanent. Un moyen d information possible : un panneau en entrée de commune Les nouveaux projets d installations Nombreux sont les paramètres qui entrent en ligne de compte pour choisir une lanterne et définir un projet d éclairage : le type (de style ancien, routier, résidentiel, contemporain, projecteur) ; le matériau ; les indices de protection et de solidité ; l indice ULOR qui précise le pourcentage du flux lumineux non dirigé vers le sol ; la classe dont dépend la mise à la terre ou non ; le système optique ; la source (sa puissance, son efficacité lumineuse, sa température de couleur, son indice de rendu des couleurs, sa durée de vie) ; l appareillage ; l espacement des luminaires ; la hauteur des mâts, etc. Maintenance de l'éclairage public - Rapport annuel /15

6 Le SDE35 est à la disposition des communes pour les conseiller dans la conception d un projet d éclairage et le choix des installations. Les demandes de subventions Un document précisant l ensemble des interventions financières du SDE35 a été édité début Il a été adressé à l ensemble des communes du département et est téléchargeable sur le site L intégration de nouveaux ouvrages Afin d être réactif dans la mise à jour des données, le SDE35 doit être informé le plus tôt possible des nouveaux ouvrages à intégrer dans le patrimoine communal (maîtrise d ouvrage communale ou maîtrise d ouvrage d un tiers dans le cas de rétrocession à la commune). Les documents suivants sont demandés à l occasion de l intégration des nouvelles installations : une copie du procès verbal de réception avec les dates d achèvement et de mise en service ; les plans informatisés, fiches techniques, rapport de conformité électrique d un contrôleur agréé et de manière générale tout document utile à la maintenance. Pour plus de précisions, se reporter à l annexe de la " Note explicative relative aux dispositions techniques administratives et financières ". Les DT et DICT Afin de réduire les incidents lors des travaux effectués à proximité des réseaux aériens ou souterrains et de prévenir les accidents, depuis le 1er juillet 2012, professionnels et particuliers ont l obligation de consulter le guichet unique sur le site et canalisations.gouv.fr. Ce téléservice se substitue aux mairies qui disposaient jusqu alors de la liste des exploitants de réseaux. Il permet aux maîtres d ouvrage et entreprises de travaux de dessiner l emprise du futur chantier, de connaître les coordonnées de tous les exploitants concernés et de préremplir les formulaires DT DICT 1. Le SDE35 répond aux DT et DICT par le biais de la plateforme DICT.fr. En ce qui concerne le réseau d éclairage public, le SDE35 a renseigné le guichet unique pour l ensemble des communes qui lui ont transféré leur compétence maintenance de l éclairage public. Il paie à ce titre une redevance au Guichet unique. 1 Les DT sont les Déclaration de projets de travaux (elles remplacent les anciennes DR Demandes de renseignement). Elles sont établies par le responsable de projet. Les DICT sont les Déclarations d intention de commencement de travaux. Elles sont établies par l exécutant des travaux lorsque ces derniers sont précisés. Maintenance de l'éclairage public - Rapport annuel /15

7 Par contre, le SDE35 ne dispose pas à ce jour d une cartographie des réseaux en tant que telle. La cartographie transmise est celle des points lumineux, ce qui est insuffisant. Le SDE35 examine actuellement la procédure à mettre en place pour produire les plans des réseaux à un coût raisonnable. De manière générale, la réforme anti endommagement des réseaux a des incidences techniques et financières non négligeables. Les consignations et déconsignations La consignation du réseau électrique consiste en une mise hors tension de la partie d un réseau électrique concernée par des travaux afin d'assurer la sécurité du personnel et du matériel avant d'intervenir. Aussi, en cas de travaux sous maîtrise d ouvrage communale, les entreprises concernées et/ou les communes elles-mêmes doivent consigner le réseau et en avertir le SDE35. Maintenance de l'éclairage public - Rapport annuel /15

8 Maintenance de l'éclairage public - Rapport annuel /15

9 2% 1% 1% Maintenance de l'éclairage public - Rapport annuel /15

10 1% 1% 1% 1% Maintenance de l'éclairage public - Rapport annuel /15

11 Maintenance de l'éclairage public - Rapport annuel /15

12 RVII- Préconisations Nombre de foyers lumineux maintenus : Le remplacement des luminaires vétustes 5039 luminaires sont à remplacer, ces luminaires éclairent mal, consomment plus et augmentent les pannes. Le remplacement des luminaires type boule 5870 foyers type boule sont répertoriés sur la commune, ces luminaires diffusent un flux non maîtrisé et donc perdu. Le remplacement des sources lumineuses de type ballon fluo Les sources à vapeur de mercure ont une efficacité lumineuse nettement inférieure aux sources sodium haute pression. En outre, le règlement du 18 mars 2009, mettant en œuvre la directive européenne 2005/32/CE, bannit ce type de lampe d ici Celles-ci ne seront plus disponibles à compter de cette date, et il faudra envisager le remplacement des lanternes qui en sont équipées luminaires équipés de lampe + appareillage ballon fluo sont ainsi concernés. Au total foyers sont concernés par une ou plusieurs des 3 suggestions ci-dessus. Il faudra prévoir leur remplacement à plus ou moins court terme. Le remplacement des armoires vétustes 176 armoires sont à remplacer. Maintenance de l'éclairage public - Rapport annuel /15

13 Charte de l éclairage public document pratique et pédagogique pour élus et agents Afin d asseoir les principes d une politique d éclairage public économe et de qualité, en 2013, le SDE35 a rédigé et diffusé une charte de l éclairage public à l attention de tous les acteurs locaux de l éclairage public. Elle répond aux préoccupations croissantes des élus et agents municipaux dans ce domaine, en particulier en raison des enjeux énergétiques qui y sont liés. Diffusée en novembre 2013 à l ensemble des communes du département, elle a ensuite été présentée et transférée aux aménageurs, lotisseurs et maîtres d œuvre en janvier Elle est accessible sur le site internet L ensemble de l équipe se tient à votre disposition pour tout renseignement complémentaire Maintenance de l'éclairage public - Rapport annuel /15

14 Maintenance de l'éclairage public - Rapport annuel /15

15 Maintenance de l'éclairage public - Rapport annuel /15

16 Syndicat Départemental d Énergie 35 Village des Collectivités d Ille et Vilaine 1 avenue de Tizé CS THORIGNÉ FOUILLARD cédex Tél Télécopie

Compétence éclairage public

Compétence éclairage public Compétence éclairage public Réunion d information Compétence éclairage public Les communes concernées Transfert global de la compétence éclairage : Travaux Maintenance Mise à jour de la base de données

Plus en détail

Convention. relative à la maintenance de l éclairage public ENTRE LE SYNDICAT DEPARTEMENTAL D ENERGIES DE L ARDECHE

Convention. relative à la maintenance de l éclairage public ENTRE LE SYNDICAT DEPARTEMENTAL D ENERGIES DE L ARDECHE 1 Convention relative à la maintenance de l éclairage public ENTRE LE SYNDICAT DEPARTEMENTAL D ENERGIES DE L ARDECHE ET LA COMMUNE de... LA COMMUNAUTE DE COMMUNES de... 2 ENTRE LES SOUSSIGNES : M. GENEST,

Plus en détail

MARCHE D APPEL SUR PROCEDURE ADAPTEE

MARCHE D APPEL SUR PROCEDURE ADAPTEE MAIRIE DE DONVILLE LES BAINS 50 350 SERVICES TECHNIQUES Contrôle et entretien de l Eclairage Public Téléphone : 02.33.91.99.88 Télécopie : 02.33.90.61.94 MARCHE D APPEL SUR PROCEDURE ADAPTEE Contrôle et

Plus en détail

PRE-DIAGNOSTIC ECLAIRAGE PUBLIC SANTANS

PRE-DIAGNOSTIC ECLAIRAGE PUBLIC SANTANS PRE-DIAGNOSTIC ECLAIRAGE PUBLIC SANTANS 39502 Commune de SANTANS - SIDEC du Jura - Année 2011 SOMMAIRE 1. Résumé de l Eclairage Public de la Commune de SANTANS 2. Fiches Caractéristiques des Armoires d

Plus en détail

COMMUNE D EPERLECQUES. Cahier des Clauses Techniques Particulières

COMMUNE D EPERLECQUES. Cahier des Clauses Techniques Particulières COMMUNE D EPERLECQUES Entretien et rénovation du parc d Eclairage Public - Location, pose et dépose des motifs d illuminations des fêtes de fin d année Cahier des Clauses Techniques Particulières Maître

Plus en détail

S engager ensemble pour éclairer mieux, moins cher, plus juste et en sécurité

S engager ensemble pour éclairer mieux, moins cher, plus juste et en sécurité S engager ensemble pour éclairer mieux, moins cher, plus juste et en sécurité anticiper améliorer économiser maîtriser Syndicat des énergies et de l aménagement numérique de la Haute-Savoie Lumière sur

Plus en détail

L USEDA et le changement climatique

L USEDA et le changement climatique ETREPILLY VAUX ANDIGNY L USEDA et le changement climatique HOLNON CRAONNE 1 Présentation de l USEDA Autorité organisatrice de la distribution d énergie ( AODE) Propriétaire de réseaux de distribution d

Plus en détail

APPEL D'OFFRES RÉNOVATION DE L'ÉCLAIRAGE PUBLIC DE LA COMMUNE DE SAINT-JEAN-DE-THOUARS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES (CCTP)

APPEL D'OFFRES RÉNOVATION DE L'ÉCLAIRAGE PUBLIC DE LA COMMUNE DE SAINT-JEAN-DE-THOUARS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES (CCTP) APPEL D'OFFRES RÉNOVATION DE L'ÉCLAIRAGE PUBLIC DE LA COMMUNE DE SAINT-JEAN-DE-THOUARS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES (CCTP) MARCHE N 2015-01-00 Sommaire ARTICLE 1 OBJET DU MARCHE / DISPOSITIONS

Plus en détail

Programme EPure Réunion départementale d information SAINT-PIERRE-EN-FAUCIGNY Mercredi 25 septembre 2013

Programme EPure Réunion départementale d information SAINT-PIERRE-EN-FAUCIGNY Mercredi 25 septembre 2013 Programme EPure Réunion départementale d information SAINT-PIERRE-EN-FAUCIGNY Mercredi 25 septembre 2013 Repères - l éclairage public pour le SYANE c est : 223 communes qui lui ont transféré la compétence

Plus en détail

Rapport annuel d activité 2014 Synthèse

Rapport annuel d activité 2014 Synthèse Rapport annuel d activité 2014 Synthèse Les compétences du SDE35 Compétence électricité Organisation du service public de distribution d électricité Maîtrise d ouvrage des travaux sur les réseaux électriques

Plus en détail

Point n 5 de l ordre du jour. Monsieur le président, Mesdames et Messieurs les conseillers généraux,

Point n 5 de l ordre du jour. Monsieur le président, Mesdames et Messieurs les conseillers généraux, Point n 5 de l ordre du jour Rapport du Conseil communal au Conseil général relatif à une demande de crédit de CHF 348 000.- pour le remplacement des lampadaires à la vapeur de mercure par un éclairage

Plus en détail

Règlement du service de maintenance d éclairage public pour les communes rurales

Règlement du service de maintenance d éclairage public pour les communes rurales Règlement du service de maintenance d éclairage public pour les communes rurales Approuvé par le comité syndical le 25 Juin 2014 lllllllllllllllllllllllllllllll SOMMAIRE CHAPITRE 1 DISPOSITIONS GENERALES

Plus en détail

COMPETENCE INFRASTRUCTURES DE CHARGE POUR VEHICULES ELECTRIQUES

COMPETENCE INFRASTRUCTURES DE CHARGE POUR VEHICULES ELECTRIQUES ANNEXE D COMPETENCE INFRASTRUCTURES DE CHARGE POUR VEHICULES ELECTRIQUES Compétence exercée conformément à l article 3.4 des statuts du SDEC Energie autorisés par arrêté inter préfectoral en date du 4

Plus en détail

Efficience de l éclairage public Quelles solutions pour les élus locaux Intervenants :

Efficience de l éclairage public Quelles solutions pour les élus locaux Intervenants : Efficience de l éclairage public Quelles solutions pour les élus locaux Intervenants : Christophe FERRAGNE, responsable du service «Electrification Equipements et Communications Electroniques» SOMMAIRE

Plus en détail

Depuis le 13 juillet 2005 et la loi dite «Pope» sur les orientations énergétiques de la France, l heure est plus que jamais à la chasse au CO 2.

Depuis le 13 juillet 2005 et la loi dite «Pope» sur les orientations énergétiques de la France, l heure est plus que jamais à la chasse au CO 2. L Éclairage Public Depuis le 13 juillet 2005 et la loi dite «Pope» sur les orientations énergétiques de la France, l heure est plus que jamais à la chasse au CO 2. En matière d éclairage public (EP), le

Plus en détail

Maîtres d ouvrage, rendez vos projets plus sûrs à proximité des réseaux

Maîtres d ouvrage, rendez vos projets plus sûrs à proximité des réseaux Maîtres d ouvrage, rendez vos projets plus sûrs à proximité des réseaux obligation depuis le 1 er juillet 2012 Un nouveau téléservice pour construire sans détruire www.reseaux-et-canalisations.gouv.fr

Plus en détail

Intervention du SDCEA en Eclairage Public

Intervention du SDCEA en Eclairage Public Intervention du SDCEA en Eclairage Public Introduction... Le Syndicat apporte à ses collectivités adhérentes, une prestation qui couvre toute la compétence relative à l éclairage public: l investissement

Plus en détail

Monsieur le Président Syndicat Départemental d Energie du Cher Parc Esprit 1 Bâtiment 35 18021 BOURGES CEDEX

Monsieur le Président Syndicat Départemental d Energie du Cher Parc Esprit 1 Bâtiment 35 18021 BOURGES CEDEX CCTP Maintenance et Exploitation EP Marché 2011 / 2013 «RÉSEAUX D ÉLECTRICITÉ ET D ÉCLAIRAGE PUBLIC : TRAVAUX ET PRESTATIONS DE SERVICES» CAHIER DES CHARGES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) : MAINTENANCE

Plus en détail

Cartographie Informatique Eclairage Public

Cartographie Informatique Eclairage Public Syndicat Départemental d Electricité de la Haute Garonne Cartographie Informatique Eclairage Public Fonctionnalité de déclaration et de suivi des pannes Notice d utilisation 1-Préambule : L application

Plus en détail

«Le Guichet unique pour la sécurité des réseaux (transport/distribution)» Les mardis de la DGPR - 15/11/2011

«Le Guichet unique pour la sécurité des réseaux (transport/distribution)» Les mardis de la DGPR - 15/11/2011 «Le Guichet unique pour la sécurité des réseaux (transport/distribution)» Les mardis de la DGPR - 15/11/2011 L un des trois axes de la réforme de la réglementation de 1991 Instauré au sein de l INERIS

Plus en détail

Entreprises de travaux, sécurisez vos chantiers à proximité des réseaux

Entreprises de travaux, sécurisez vos chantiers à proximité des réseaux Entreprises de travaux, sécurisez vos chantiers à proximité des réseaux obligation depuis le 1 er juillet 2012 Un nouveau téléservice pour construire sans détruire www.reseaux-et-canalisations.gouv.fr

Plus en détail

Atelier DT-DICT. DICT.fr est une marque de la société SOGELINK - SAS au capital de 150 000 Euros ATTF Beaune Octobre 2013

Atelier DT-DICT. DICT.fr est une marque de la société SOGELINK - SAS au capital de 150 000 Euros ATTF Beaune Octobre 2013 Atelier DT-DICT DICT.fr est une marque de la société SOGELINK - SAS au capital de 150 000 Euros ATTF Beaune Octobre 2013 Présentation de Sogelink Implantée à Lyon, créée en 2000, Sogelink est une entreprise

Plus en détail

Contrat global performanciel d éclairage public

Contrat global performanciel d éclairage public Contrat global performanciel d éclairage public Mardi 27 janvier 2015 Assises de l'énergie, Bordeaux Stéphane Baly 1. Introduction Constat 2002: installations d éclairage public vétustes et surconsommatrices,

Plus en détail

AFFIRMER. votre identité lumière

AFFIRMER. votre identité lumière AFFIRMER votre identité lumière L éclairage public contribue à la qualité du cadre de vie. Il a pour objectifs d améliorer la visibilité, la sécurité des biens et des personnes ainsi que la mise en valeur

Plus en détail

énergie en éclairage public

énergie en éclairage public Les économies d éd énergie en éclairage SMEPE Toulouse 6 Décembre 2012 Intervenant: Yacin LALA Ingénieur nieur Responsable Technique Chef de Secteur Syndicat Départemental d Electricité de Haute-Garonne

Plus en détail

DÉPARTEMENT DU VAL D OISE

DÉPARTEMENT DU VAL D OISE DÉPARTEMENT DU VAL D OISE MAINTENANCE PREVENTIVE ET CURATIVE DE L ECLAIRAGE PUBLIC ILLUMINATIONS DE FIN D ANNEE INSTALLATIONS SPORTIVES MATS D ECLAIRAGE DES STADES SIGNALISATION TRICOLORE SIGNALISATION

Plus en détail

Un éclairage public sobre et. Enjeux énergétiques et économiques. Jacques BEAUJON, 1 er décembre 2011

Un éclairage public sobre et. Enjeux énergétiques et économiques. Jacques BEAUJON, 1 er décembre 2011 Un éclairage public sobre et performant à Châteaugay Enjeux énergétiques et économiques Jacques BEAUJON, 1 er décembre 2011 CONTEXTE DE REFLEXION DE CHÂTEAUGAY Châteaugay se situe au Nord de l agglomération

Plus en détail

Le service de l éclairage public *** Présenté par Mr Kheiriddine AOMARI, Chef de Division des Equipements et Services 09 Octobre 2014

Le service de l éclairage public *** Présenté par Mr Kheiriddine AOMARI, Chef de Division des Equipements et Services 09 Octobre 2014 Royaume du Maroc Ministère de l Intérieur Direction Générale des Collectivités Locales Direction de la Planification et de l Equipement Le service de l éclairage public *** Présenté par Mr Kheiriddine

Plus en détail

DIAGNOSTIC ECLAIRAGE PUBLIC. Cahier des charges

DIAGNOSTIC ECLAIRAGE PUBLIC. Cahier des charges DIAGNOSTIC ECLAIRAGE PUBLIC Cahier des charges SOMMAIRE I Objet page 2 II Objectifs page 2 III Champs du diagnostic page 2 IV Inventaire technique page 2 V Inventaire financier page 3 VI Schéma directeur

Plus en détail

Entreprises de travaux, sécurisez vos chantiers à proximité des réseaux

Entreprises de travaux, sécurisez vos chantiers à proximité des réseaux Entreprises de travaux, sécurisez vos chantiers à proximité des réseaux obligation depuis le 1 er juillet 2012 Un nouveau téléservice pour construire sans détruire www.reseaux-et-canalisations.gouv.fr

Plus en détail

La gestion durable d'un parc d'éclairage extérieur

La gestion durable d'un parc d'éclairage extérieur Journée Journée technique technique La gestion durable d'un parc d'éclairage extérieur Appui méthodologique AMO Paul VERNY Dter Méditerranée - CEREMA Sébastien ERGAND Dter Normandie-Centre CEREMA 1 Eléments

Plus en détail

PRÉFECTURE DU VAL DE MARNE MARCHÉ DE CONTRÔLE, DE MAINTENANCE PRÉVENTIVE ET CURATIVE ET DE DÉPANNAGE

PRÉFECTURE DU VAL DE MARNE MARCHÉ DE CONTRÔLE, DE MAINTENANCE PRÉVENTIVE ET CURATIVE ET DE DÉPANNAGE PRÉFECTURE DU VAL DE MARNE DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES ET DES AFFAIRES FINANCIERES ET IMMOBILIERES BUREAU DE L IMMOBILIER ET DES MOYENS GENERAUX CELLULE MARCHES PUBLICS MARCHÉ DE CONTRÔLE, DE MAINTENANCE

Plus en détail

Conférence francophone ESRI 2 & 3 octobre 2013

Conférence francophone ESRI 2 & 3 octobre 2013 Conférence francophone ESRI 2 & 3 octobre 2013 www.sicio.fr Communication Mise en place d une application de gestion des DT-DICT sous ArcOpole Nathalie LEMOINE, chef de projet SIG et urbaniste des systèmes

Plus en détail

Renouvellement durable de l éclairage public Pose de la 2000 e lanterne. Dossier de presse. le 26 octobre 2010

Renouvellement durable de l éclairage public Pose de la 2000 e lanterne. Dossier de presse. le 26 octobre 2010 Dossier de presse Renouvellement durable de l éclairage public le 26 octobre 2010 Contacts VILLE DE BESANÇON Direction Voirie et Déplacements Christophe VUILLEMIN 03 81 61 52 18 Contact presse Catherine

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. La télégestion de l éclairage public de Saint Gratien, ville la plus équipée en France. Présentation le :

DOSSIER DE PRESSE. La télégestion de l éclairage public de Saint Gratien, ville la plus équipée en France. Présentation le : DOSSIER DE PRESSE La télégestion de l éclairage public de Saint Gratien, ville la plus équipée en France Présentation le : mardi 6 avril 2010 à 11h00 Hôtel de Ville Place Gambetta 95210 Saint Gratien Dans

Plus en détail

DESCRIPTIF DES EQUIPEMENTS D ECLAIRAGE PUBLIC ELIGIBLES A UNE AIDE FINANCIERE DU SYNDICAT

DESCRIPTIF DES EQUIPEMENTS D ECLAIRAGE PUBLIC ELIGIBLES A UNE AIDE FINANCIERE DU SYNDICAT octobre 2009 DESCRITIF DES EQUIEMENTS D ECLAIRAGE UBLIC ELIGIBLES A UNE AIDE FINANCIERE DU SYNDICAT Ce document est destiné aux collectivités souhaitant réaliser certains travaux d investissement sur les

Plus en détail

Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Technicien d intervention ouvrages gaz Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification Désignation du métier ou des fonctions en lien avec la qualification Le CQP est en lien

Plus en détail

1. Les nouvelles obligations pour les collectivités en tant qu exploitantes de réseaux

1. Les nouvelles obligations pour les collectivités en tant qu exploitantes de réseaux DVUH/FM 29 août 2012 LA REFORME ANTI-ENDOMMAGEMENT DES RESEAUX ET L ACCES AU TELESERVICE DU GUICHET UNIQUE MISE EN ŒUVRE AU 1 ER JUILLET 2012 NOTE D INFORMATION COMPLEMENTAIRE Cette note complémentaire

Plus en détail

La sécurité au cœur de GrDF

La sécurité au cœur de GrDF La sécurité au cœur de GrDF Sommaire : I. La sécurité chez GrDF : un engagement de chaque instant II. En amont II.1. Sécuriser les travaux réalisés en sous-sol II.2. Sensibiliser et former les professionnels

Plus en détail

COTITA Centre Est. Eclairage public du réseau r. routier national : Méthode de réalisation r. diagnostic des installations.

COTITA Centre Est. Eclairage public du réseau r. routier national : Méthode de réalisation r. diagnostic des installations. Centre Est Eclairage public du réseau r routier national : Méthode de réalisation r d un d diagnostic des installations VERNY Paul CETE MéditerranM diterranée, 27 janvier 2011 Le contexte national et international

Plus en détail

Annexe 11 Plan de prévention PLAN DE PREVENTION. Syndicat Départemental d Energies d Eure-et-Loir 65 rue du Maréchal Leclerc 28110 LUCÉ 1/21

Annexe 11 Plan de prévention PLAN DE PREVENTION. Syndicat Départemental d Energies d Eure-et-Loir 65 rue du Maréchal Leclerc 28110 LUCÉ 1/21 Annexe 11 Plan de prévention PLAN DE PREVENTION Syndicat Départemental d Energies d Eure-et-Loir 65 rue du Maréchal Leclerc 28110 LUCÉ 1/21 Déclaration L article R4511-6 du code du travail stipule: «chaque

Plus en détail

Unité territoriale Dordogne 94, rue du Grand Prat - 19600 Saint-Pantaléon-de-Larche Tél : 05 55 88 02 00

Unité territoriale Dordogne 94, rue du Grand Prat - 19600 Saint-Pantaléon-de-Larche Tél : 05 55 88 02 00 Date d ouverture de l appel à projet : 1er octobre 2015 Date limite d envoi des dossiers de candidatures : 31 janvier 2016 Pour toutes questions : Délégation du bassin Atlantique-Dordogne Unité territoriale

Plus en détail

MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE

MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE Conseil consultatif de quartier du Lac de Maine Séance plénière du 5 décembre 2005 AVIS 1 Conseil consultatif de quartier du Lac de Maine Séance du 5 décembre

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Selon la procédure adaptée CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CCTP

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Selon la procédure adaptée CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CCTP Mairie de BRAILLANS 9 rue de la mairie 25640 BRAILLANS 03 81 57 93 30 Email : mairie.braillans@orange.fr MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Selon la procédure adaptée CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

Plus en détail

CHAUDIÈRES DOMESTIQUES, POÊLES ET POMPES À CHALEUR

CHAUDIÈRES DOMESTIQUES, POÊLES ET POMPES À CHALEUR CHAUDIÈRES DOMESTIQUES, POÊLES ET POMPES À CHALEUR CHAUDIÈRES DOMESTIQUES, POÊLES ET POMPES À CHALEUR Sommaire CHAUDIÈRES DOMESTIQUES ET POÊLES VOUS SOUHAITEZ INSTALLER UNE CHAUDIÈRE OU UN POÊLE Choisir,

Plus en détail

B.T.S. MAINTENANCE DES SYSTЀMES Systèmes de production

B.T.S. MAINTENANCE DES SYSTЀMES Systèmes de production Toutes les actions sont à réaliser obligatoirement B.T.S. MAINTENANCE DES SYSTЀMES Systèmes de production du candidat Etablissement de formation / Ville Académie Épreuve E5 : Activités de maintenance Sous-épreuve

Plus en détail

LE REGISTRE DE SANTE ET DE SECURITE AU TRAVAIL

LE REGISTRE DE SANTE ET DE SECURITE AU TRAVAIL LE REGISTRE DE SANTE ET DE SECURITE AU TRAVAIL Principe général : toute personne qui constate un danger pouvant affecter la santé, la sécurité et les conditions de travail doit le signaler sur le registre

Plus en détail

L UTILISATION DE L INTERFACE DE MAINTENANCE ÉCLAIRAGE PUBLIC SOUS LATITUDE18.

L UTILISATION DE L INTERFACE DE MAINTENANCE ÉCLAIRAGE PUBLIC SOUS LATITUDE18. L UTILISATION DE L INTERFACE DE MAINTENANCE ÉCLAIRAGE PUBLIC SOUS LATITUDE18. Service Système d Information Géographique. Direction des Services Techniques. Introduction : Afin d améliorer le service apporté

Plus en détail

COMITE TERRITORIAL Aire sur l Adour. 03 mai 2013

COMITE TERRITORIAL Aire sur l Adour. 03 mai 2013 COMITE TERRITORIAL Aire sur l Adour 03 mai 2013 1/ Concession GES Patrimoine, usagers, qualité Concession GES La concession d Aire sur l Adour en quelques chiffres Concession GES La concession en quelques

Plus en détail

Guide pratique pour un raccordement électrique individuel consommateur, d une puissance inférieure ou égale à 36 kva

Guide pratique pour un raccordement électrique individuel consommateur, d une puissance inférieure ou égale à 36 kva Rédigé par : MD/JFR Le 24/05/2013 Guide pratique pour un raccordement électrique individuel consommateur, d une puissance inférieure ou égale à 36 kva Versions : Nom Version Date Modifications MD V1.3

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL DU 28 AOUT 2015

CONSEIL MUNICIPAL DU 28 AOUT 2015 CONSEIL MUNICIPAL DU 28 AOUT 2015 L an deux mille quinze, le vendredi vingt- huit aou t, a vingt heures trente, le Conseil Municipal de la commune d YVECRIQUE s est reúni au lieu ordinaire de ses seánces

Plus en détail

Réunion publique. 22 Février 2011. à 18 H 30. Diagnostic éclairage public

Réunion publique. 22 Février 2011. à 18 H 30. Diagnostic éclairage public 1 VILLE DE CESSON SEVIGNE Réunion publique du 22 Février 2011 à 18 H 30 Diagnostic éclairage public 2 RAPPEL - ETATS GENERAUX DEVELOPPEMENT DURABLE Groupe «Energie et Eclairage public» En juin 2009, Le

Plus en détail

L éclairage public est-il un éclairage performant?

L éclairage public est-il un éclairage performant? La Lumière & Économies d énergie - 1 L éclairage public est-il un éclairage performant? La Lumière & Économies d énergie - 2 Les Sources Lumineuses Intérieur Incandescence 10lm/W 1000h Halogène 25lm/W

Plus en détail

Séance plénière. Les rencontres du SIEDS. Les 1 rencontres du SIEDS

Séance plénière. Les rencontres du SIEDS. Les 1 rencontres du SIEDS Séance plénière Les rencontres du SIEDS Les 1 rencontres du SIEDS PROGRAMME Présentation du SIEDS et de ses entreprises Evolution des statuts du SIEDS Achat groupé d énergies Présentation des référents

Plus en détail

SUPPRESSION DES LAMPES BALLONS FLUO

SUPPRESSION DES LAMPES BALLONS FLUO SUPPRESSION DES LAMPES BALLONS FLUO L application du règlement européen 245/2009 dès le 13 avril 2015 interdira la mise sur le marché des lampes à vapeur de mercure (ballon fluo, BF). Ces sources obsolètes

Plus en détail

CHARTE relative au service de Conseil en Energie Partagé

CHARTE relative au service de Conseil en Energie Partagé CHARTE relative au service de Conseil en Energie Partagé Préambule : Le service de Conseil en Energie Partagé est un Service d Intérêt Général qui vise à promouvoir et accompagner la réalisation d économies

Plus en détail

B.T.S. MAINTENANCE DES SYSTЀMES Systèmes éoliens

B.T.S. MAINTENANCE DES SYSTЀMES Systèmes éoliens Systèmes éoliens du candidat Établissement de formation / Ville Académie Épreuve E5 : Activités de maintenance Sous-épreuve E51 : Maintenance corrective d un bien Durée : 6 heures Coefficient 2 E51c Support

Plus en détail

Ces cadres normatifs visent les applications d éclairage extérieur suivantes :

Ces cadres normatifs visent les applications d éclairage extérieur suivantes : Ce condensé explicatif permet de mettre en exergue les notions normatives principales liées aux installations neuves et en rénovation d éclairage extérieur. Le cadre normatif NF C 17-200 de juin 2007 en

Plus en détail

ANNEXES. Point sur la nouvelle réglementation : travaux à Proximité des réseaux 35

ANNEXES. Point sur la nouvelle réglementation : travaux à Proximité des réseaux 35 ANNEXES Définitions Catégories d ouvrages Classes de précision et investigations complémentaires Clauses techniques et financières particulières Code couleur du marquage piquetage Schémas des délais à

Plus en détail

F I C H E T E C H N I Q U E N 2 0 1 0 / 2. Préconisations pour la mise en place de panneaux photovoltaïques

F I C H E T E C H N I Q U E N 2 0 1 0 / 2. Préconisations pour la mise en place de panneaux photovoltaïques F I C H E T E C H N I Q U E N 2 0 1 0 / 2 Préconisations pour la mise en place de panneaux Service PréveNTiON edition mars 2010 En l absence de réglementation applicable à l installation de panneaux,

Plus en détail

EFFICACITE ENERGITIQUE

EFFICACITE ENERGITIQUE EFFICACITE ENERGITIQUE Développement durable en éclairage public AFE Plomelin 29 avril 2009 ? Les normes Les outils de prescription NF EN 13201 Éclairage public NF EN 12193 Éclairage des installations

Plus en détail

SL42-xx SL42: Gamme de contrôleurs intelligents pour éclairage public installation dans le mât

SL42-xx SL42: Gamme de contrôleurs intelligents pour éclairage public installation dans le mât SL42: Gamme de contrôleurs intelligents pour éclairage public installation dans le mât Les contrôleurs SL42 permettent de piloter des ballasts électroniques DALI ou 1 10V, ferromagnétique en tout ou rien

Plus en détail

NOUVELLE RÉGLEMENTATION

NOUVELLE RÉGLEMENTATION NOUVELLE RÉGLEMENTATION Les principes fondamentaux des actions gouvernementales pour prévenir les risques liés aux endommagements des canalisations et réseaux sont portés par la loi Grenelle 2. Ces principes

Plus en détail

GUIDE POUR L EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS

GUIDE POUR L EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS GUIDE POUR L EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS SANTE AU TRAVAIL ET MEDECINE DU TRAVAIL 41 Chemin de la Durance 13300 SALON DE PROVENCE 0 SOMMAIRE INTRODUCTION... 2 I. GENERALITES... 3 A. Définitions...

Plus en détail

Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Technicien d intervention réseaux électriques monteur souterrain Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification Désignation du métier ou des fonctions en lien avec la qualification

Plus en détail

FICHE METIER. «Opérateur de prises de vue» Opérateur de prises de vue vidéo. Cadreur. Pointeur vidéo APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER

FICHE METIER. «Opérateur de prises de vue» Opérateur de prises de vue vidéo. Cadreur. Pointeur vidéo APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER Opérateur de prises de vue Version 1 «Opérateur de prises de vue» APPELLATION(S) DU METIER Opérateur de prises de vue vidéo Cadreur Pointeur vidéo DEFINITION DU METIER L'opérateur de prises de vue assure

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES MAITRE D'OUVRAGE OBJET DE LA CONSULTATION : ACHAT DE 14 PANNEAUX D INFORMATION LUMINEUX Date limite de réception des offres : 30 mars 2015 à 12 h. SOMMAIRE Article

Plus en détail

Rôles et devoirs du maître d ouvrage

Rôles et devoirs du maître d ouvrage Rôles et devoirs du maître d ouvrage L Organisme professionnel de prévention du bâtiment et des travaux publics CDG 74 5ème rencontres départementales de la santé au travail Seynod, 18 Avril 2013 1 OPPBTP

Plus en détail

CFA Lycée Gustave EIFFEL LA CAGE D'ESCALIER. Niveau de Maîtrise

CFA Lycée Gustave EIFFEL LA CAGE D'ESCALIER. Niveau de Maîtrise S3.1 LA CAGE D'ESCALIER Savoir S3.1 S3.2 S6.1 S6.2 Niveau de Maîtrise 4 3 3 3 page 1 / 20 FICHE CONTRAT Capacités Prénom : THEME : INSTALLATIONS ET EQUIPEMENTS ELECTRIQUES Fonctions Organisation Réalisation

Plus en détail

Le rôle du maître d ouvrage.

Le rôle du maître d ouvrage. Le rôle du maître d ouvrage. Le maître d ouvrage peut être défini comme la personne morale ou physique pour laquelle l ouvrage est construit, il en est le responsable principal et, en tant que tel, est

Plus en détail

COMPETENCE «IRVE : INFRASTRUCTURES DE CHARGE POUR VEHICULES ELECTRIQUES»

COMPETENCE «IRVE : INFRASTRUCTURES DE CHARGE POUR VEHICULES ELECTRIQUES» COMPETENCE «IRVE : INFRASTRUCTURES DE CHARGE POUR VEHICULES ELECTRIQUES» COMPETENCE EXERCEE CONFORMEMENT AUX ARTICLES 3.3.3 ET 4.3 DES STATUTS DU SYANE CONDITIONS ADMINISTRATIVES, TECHNIQUES ET FINANCIERES

Plus en détail

L éclairage de sécurité et l alarme incendie

L éclairage de sécurité et l alarme incendie L éclairage de sécurité et l alarme incendie 1. Les établissements recevant du public (ERP) L éclairage de sécurité 1. Définition et réglementation Dans tout type d établissement un éclairage électrique

Plus en détail

«Eclairage Public et Economies d Energie» 2016

«Eclairage Public et Economies d Energie» 2016 «Eclairage Public et Economies d Energie» 2016 Dispositif de soutien pour les communes de moins de 10 000 habitants 1 CONTEXTE Dans la cadre du Fonds Régional d'excellence Environnementale Poitou Charentes

Plus en détail

CONSEIL GÉNÉRAL RAPPORT CONSEIL COMMUNAL CONSEIL GÉNÉRAL. Législature 2012-2016 15 ème séance

CONSEIL GÉNÉRAL RAPPORT CONSEIL COMMUNAL CONSEIL GÉNÉRAL. Législature 2012-2016 15 ème séance CONSEIL GÉNÉRAL Législature 2012-2016 15 ème séance TABLE DES MATIÈRES 1. INTRODUCTION 1 2. ÉTAT DU RÉSEAU EP 2 3. CONCEPT PROPOSÉ 3 4. ESTIMATION DES COÛTS 3 5. CONCLUSION ET DÉLAI 4 6. PROJET D ARRÊTÉ

Plus en détail

Registre Santé et Sécurité au Travail Ecole

Registre Santé et Sécurité au Travail Ecole Registre Santé et Sécurité au Travail Tel : Mail : Directeur Circonscription Cachet de l école Assistant de prévention de circonscription Le guide pour la mise en place du registre santé et sécurité au

Plus en détail

Préparation à l'habilitation électrique FICHES TECHNIQUES DES FORMATIONS

Préparation à l'habilitation électrique FICHES TECHNIQUES DES FORMATIONS Habilitation électrique NF C 18-510 Préparation à l'habilitation électrique FICHES TECHNIQUES DES FORMATIONS Ce qui a changé dans la nouvelle réglementation Le guide UTE C 18 510 devient une norme NF C

Plus en détail

BORDEREAU DES PRIX Lot 3 : Éclairage public

BORDEREAU DES PRIX Lot 3 : Éclairage public VILLE DE FUMAY Opération : Aménagement de la place Aristide Briand BORDEREAU DES PRIX Lot 3 : Éclairage public Bordereau des Unitaires LOT 3 Sommaire POSTES GENERAUX... 4 Installation de chantier... 4

Plus en détail

Conférence départementale de l éclairage

Conférence départementale de l éclairage Conférence départementale de l éclairage Extinction nocturne de l éclairage : quelles responsabilités? SDEMS 77 Cabinet Marchaut - Mercredi 13 février 2014 à Melun Par SIMON WILLIAMSON Avocat - Docteur

Plus en détail

Réforme DT/DICT Loi anti endommagement de réseaux. octobre 2014

Réforme DT/DICT Loi anti endommagement de réseaux. octobre 2014 Réforme DT/DICT Loi anti endommagement de réseaux octobre 2014 Sommaire 1. Enjeux de la réforme 2. Principales mesures de la réformes 3. Le Guichet unique national 4. Rôle des exploitants de réseau 5.

Plus en détail

Le diagnostic en éclairage public

Le diagnostic en éclairage public Emission du 11 février 2013 S@ti TV Le diagnostic en éclairage public Intervention de M. Vincent MARCHAUT, formateur et consultant en éclairage public Présentation : Florence BONFILS, Conseiller formation

Plus en détail

AUDIT DES INSTALLATIONS D ECLAIRAGE PUBLIC DE 36 COMMUNES

AUDIT DES INSTALLATIONS D ECLAIRAGE PUBLIC DE 36 COMMUNES AUDIT DES INSTALLATIONS D ECLAIRAGE PUBLIC DE 36 COMMUNES LA MISSION DE SCE 1 DIAGNOSTIC TECHNIQUE ET ENERGETIQUE DES INSTALLATIONS 2 SCHEMA DIRECTEUR DE RENOVATION 3 CARTOGRAPHIE DES POINTS LUMINEUX AGNOS,

Plus en détail

La distribution publique de l électricité

La distribution publique de l électricité La distribution publique de l électricité RÈGLES PÔLE ÉLÉCTRICITÉ - GAZ ENJEUX UNE CONCESSION LES COMMUNES L organisation des services publics 1984 Les communes sont compétentes pour organiser les services

Plus en détail

LOCATION ET MAINTENANCE PARC PHOTOCOPIEURS

LOCATION ET MAINTENANCE PARC PHOTOCOPIEURS LOCATION ET MAINTENANCE PARC PHOTOCOPIEURS COMMUNE DE CAVIGNAC CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Page 1 SOMMAIRE I Objet de la consultation... 3 II Location du parc... 3 III Caractéristiques

Plus en détail

Avis d appel public à la concurrence

Avis d appel public à la concurrence Avis d appel public à la concurrence Pouvoir adjudicateur : Ville de La Verrière Objet du Marché : Achat ou location, pose et mise en service de Panneaux Lumineux d Information Dossier de consultation

Plus en détail

Electrification et éclairage public

Electrification et éclairage public Electrification et éclairage public Sy.MEG Albert ELATRÉ, Président Brigitte BOULEMAR, Directrice de Cabinet CONTEXTE L éclairage public représente le premier poste de consommation électrique des communes

Plus en détail

BUDGET PROSPECTIVE FINANCIERE ET PATRIMONIALE - PERSONNEL

BUDGET PROSPECTIVE FINANCIERE ET PATRIMONIALE - PERSONNEL GS/CH 15/01/2016 Ordre du jour du Conseil municipal du 25 janvier 2016 à 19h00 Le compte-rendu de la séance publique du Conseil municipal du 14 décembre 2015 sera soumis à l approbation de l Assemblée.

Plus en détail

Bonnes pratiques d hygiène alimentaire

Bonnes pratiques d hygiène alimentaire Bonnes pratiques d hygiène alimentaire En restauration collective Ce stage répond à l obligation de formation en matière d hygiène alimentaire (règlement CE 852/2004) En restauration commerciale Ce stage

Plus en détail

DECOMPOSITION DU PRIX GLOBAL ET FORFAITAIRE Bordereau de prix MARCHE PUBLIC N 13-042-00-MR

DECOMPOSITION DU PRIX GLOBAL ET FORFAITAIRE Bordereau de prix MARCHE PUBLIC N 13-042-00-MR Département du Var C O M M U N E D E G R I M A U D DECOMPOSITION DU PRIX GLOBAL ET FORFAITAIRE Bordereau de prix MARCHE PUBLIC N 13-042-00-MR Objet : ENTRETIEN et MAINTENANCE des ALARMES INCENDIE / VOL

Plus en détail

ERDF À VOTRE SERVICE BRETAGNE

ERDF À VOTRE SERVICE BRETAGNE ERDF À VOTRE SERVICE BRETAGNE SOMMAIRE Qui est ERDF? 3 ERDF au service des clients 4 Les éléments qui composent votre installation 5 Vous souhaitez être dépanné 6 Vous emménagez dans un nouveau logement

Plus en détail

Réglementation de la Publicité Extérieure

Réglementation de la Publicité Extérieure Direction Départementale des Territoires de la Savoie Réglementation de la Publicité Extérieure Présentation sommaire ( mars 2015) Cadre réglementaire La loi sur la publicité extérieure de 1979, transcrite

Plus en détail

Eclairage public maintenance et normalisations. Norme d installation électrique d éclairage public NF C 17-200 Points de vue et évolutions

Eclairage public maintenance et normalisations. Norme d installation électrique d éclairage public NF C 17-200 Points de vue et évolutions 1 AFE Eclairage public maintenance et normalisations Norme d installation électrique d éclairage public NF C 17-200 Points de vue et évolutions 1. Liste des normes et des guides EP La norme NF C 17-200

Plus en détail

vous souhaitez identifier les actions à mettre en œuvre pour promouvoir les ÉNERGIES RENOUVELABLES

vous souhaitez identifier les actions à mettre en œuvre pour promouvoir les ÉNERGIES RENOUVELABLES Vous êtes une commune rurale ou semi urbaine vous vous sentez concernée par la protection de l environnement et les économies d énergies vous souhaitez mettre en œuvre des actions pour un développement

Plus en détail

I - CENTRALES PHOTOVOLTAÏQUES DU CONSEIL GENERAL

I - CENTRALES PHOTOVOLTAÏQUES DU CONSEIL GENERAL Acteur majeur du développement durable en Martinique le Conseil Général s est engagé dans une démarche environnementale volontariste de production d énergie électrique propre. I - CENTRALES PHOTOVOLTAÏQUES

Plus en détail

COMMUNE DE CHAMBORÊT COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 NOVEMBRE 2011

COMMUNE DE CHAMBORÊT COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 NOVEMBRE 2011 COMMUNE DE CHAMBORÊT COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 NOVEMBRE 2011 Objet : Demande de subvention Chaufferie bois Conseil Régional du Limousin FEDER DETR Le Maire expose au Conseil Municipal qu'il

Plus en détail

Série FP400. Centrales d alarme et de détection incendie conventionnelles contrôlées par microprocesseur. Manuel d utilisation

Série FP400. Centrales d alarme et de détection incendie conventionnelles contrôlées par microprocesseur. Manuel d utilisation Série FP400 Centrales d alarme et de détection incendie conventionnelles contrôlées par microprocesseur Manuel d utilisation Version 2.3 / Juin 2004 Aritech est une marque de GE Interlogix. http://www.geindustrial.com/ge-interlogix/emea

Plus en détail

FICHE PRODUIT. 1 / Matériel : SYSTEME ECLAIRAGE INDUSTRIEL CERM VERSION COMMUNICANTE

FICHE PRODUIT. 1 / Matériel : SYSTEME ECLAIRAGE INDUSTRIEL CERM VERSION COMMUNICANTE 1 / Matériel : SYSTEME ECLAIRAGE INDUSTRIEL CERM VERSION COMMUNICANTE - Section : ELECTROTECHNIQUE 2 / Présentation du produit : Permet de réaliser du câblage de coffret de prises, de l équilibrage de

Plus en détail

Maîtrise de la Demande d Electricité : Rénovation de l éclairage public des communes de moins de 2000 habitants

Maîtrise de la Demande d Electricité : Rénovation de l éclairage public des communes de moins de 2000 habitants Maîtrise de la Demande d Electricité : Rénovation de l éclairage public des communes de moins de 2000 habitants Cahier des charges de diagnostic énergétique 1 OBJET DU PRESENT DOCUMENT Le présent cahier

Plus en détail

MODE D EMPLOI APPLICATION DE DEPANNAGE DE L ECLAIRAGE PUBLIC PAR INTERNET

MODE D EMPLOI APPLICATION DE DEPANNAGE DE L ECLAIRAGE PUBLIC PAR INTERNET MODE D EMPLOI APPLICATION DE DEPANNAGE DE L ECLAIRAGE PUBLIC PAR INTERNET 1 Sommaire Points clés : MODE D EMPLOI DEPANNAGE EP PAR INTERNET... 3 1. CONNEXION :... 4 2. EFFECTUER UNE DEMANDE DE DEPANNAGE

Plus en détail

Guide : Protection contre la foudre et les surtensions pour les éclairages à LED Version 08/2014

Guide : Protection contre la foudre et les surtensions pour les éclairages à LED Version 08/2014 Guide : Protection contre la foudre et les surtensions pour les éclairages à LED Version 08/2014 Sommaire Chapitre 1. Protection contre la foudre et les surtensions pour les éclairages à LED 3 Chapitre

Plus en détail

CAP Préparation et Réalisation d Ouvrages Electriques

CAP Préparation et Réalisation d Ouvrages Electriques mi ni s t èr e Éducati on nat i on al e REFERENTIEL DES ACTIVITES PROFESSIONNELLES CAP Préparation et Réalisation d Ouvrages Electriques SERVICE DES FORMATIONS SOUS DIRECTION DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES

Plus en détail