1 - HABILITATION ELECTRIQUE ET REGLEMENTATION DECRET N DU 14 NOVEMBRE 1988

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "1 - HABILITATION ELECTRIQUE ET REGLEMENTATION DECRET N 88-1056 DU 14 NOVEMBRE 1988"

Transcription

1 1 - HABILITATION ELECTRIQUE ET REGLEMENTATION DECRET N DU 14 NOVEMBRE 1988 Article 46 II. L'employeur doit s'assurer que ces travailleurs possèdent une formation suffisante leur permettant de connaître et de mettre en application les prescriptions de sécurité à respecter pour éviter des dangers dus à l'électricité dans l'exécution des tâches qui leur sont confiées. Il doit, le cas échéant, organiser au bénéfice des travailleurs concernés la formation complémentaire rendue nécessaire notamment par une connaissance insuffisante des dites prescriptions. III. L'employeur doit s'assurer que les prescriptions de sécurité sont effectivement appliquées et les rappeler aussi souvent que de besoin par tous moyens appropriés. DEFINITION DE L HABILITATION : C est la reconnaissance, par son employeur, de la capacité d une personne à accomplir en sécurité les tâches fixées. L habilitation n est pas directement liée à la classification professionnelle. Elle doit être révisée chaque fois que nécessaire (mutation, changement de fonction, interruption pendant une longue durée, évolution des méthodes de travail, ) Recueil d instructions générales de sécurité d ordre électrique UTE C Carnet de prescription de sécurité électrique UTE C DESIGNATION : L habilitation n autorise pas, à elle seule, un titulaire à effectuer de son propre chef des opérations pour lesquelles il est habilité. Il doit en outre être désigné par son employeur pour l exécution de ces opérations. L affectation à un poste de travail peut constituer une désignation implicite. Formation théorique et pratique de l intéressé Quel que soit le titre d habilitation, une formation en salle sur la sécurité est complétée par une application pratique sur site des gestes et consignes de sécurité. Avis médical Un test théorique et un test pratique permettent de formuler un avis d habilitation. Pour les entreprises extérieures, le personnel est habilité par l employeur de l entreprise extérieure. Par contre l entreprise cliente doit respecter le décret 92 dans le cadre de l accueil des entreprises extérieures. Tension : en VOLT Intensité : en AMPERE Résistance : en OHM Puissance : en WATT Vous êtes Habilité pour 3 ans Le personnel intérimaire est habilité par l employeur, c est à dire l entreprise cliente. L employeur fournit EPI et matériel de Sécurité. Gants isolants Merci Monsieur le directeur L habilitation délivrée par l employeur est valable pour une entreprise déterminée et pour un ou plusieurs sites précis. Tapis isolant. Visière isolant. Outils isolés

2 2 LES DANGERS DE L ELECTRICITE Intensité et corps humain 1 A Arrêt du cœur Tensions de sécurité En courant alternatif : Milieu sec : 50 V Milieu humide : 25 V 75 ma Seuil de fibrillation cardiaque irréversible 30 ma 10 ma 0,5 ma Seuil de paralysie respiratoire Seuil de non lâcher Contraction musculaire Seuil de perception Sensation faible 20 A dans le corps Si résistance du corps = ohms V et 10 A dans les câbles Le danger est essentiellement du à la tension de contact En réalité la résistance du corps humain diminue lorsque la tension de contact augmente. 0,23 A dans le corps 230 V et 500 A dans ces barres CONTACT DIRECT Contact avec une pièce nue accessible et sous tension. ATTENTION : Risque d amorçage sans contact en haute tension Appareil électrique CONTACT INDIRECT Contact par l intermédiaire d une masse métallique accidentellement mise sous tension. Courts-circuits Sortie Basse tension : 230 / 400 V Le cuivre fusionne à partir de C et l aluminium à partir de 660 C Température possible de court-circuit : C Entrée Haute tension : V Il existe un courant de court-circuit présumé à l origine de l installation. Il se détermine de la manière suivante : In secondaire / Ucc% = courant de court-circuit Ceci revient généralement à multiplier In secondaire par 25 Bien que le courant de courtcircuit soit limité par l impédance des câbles au niveau des armoires et les récepteurs, ce dernier demeure important en industrie.

3 3 L APPAREILLAGE ELECTRIQUE Les principaux types de défauts SURCHARGE : surintensité due à une demande trop importante des récepteurs, plus faible et plus lente qu un court-circuit. Exemples : un moteur qui force, trop d appareils branchés sur une prise. COURT-CIRCUIT : surintensité très importante et très rapide. Exemple : contact entre phase et neutre, contact entre phases, contact entre + et -. DEFAUT D ISOLEMENT : tension dangereuse sur la masse d un appareillage. Exemple : le câble interne d un lave-linge est dénudé et touche le châssis. Protection contre les défauts d isolement Icu : pouvoir assigné de coupure ultime Ics : pouvoir assigné de coupure de service Icw : courant de courte durée admissible Surcharge Disjoncteur général Défaut d isolement Courtcircuit Courtcircuit Surcharge Défaut d isolement Interrupteur différentiel Protection des personnes si sensibilité = 30 ma Disjoncteur Disjoncteur différentiel Protection des personnes si sensibilité = 30 ma Disjoncteur moteur Contrôleur permanent d isolement : signalisation de défauts d isolement Contacteur disjoncteur Sectionneur Ne pas manœuvrer en charge Surcharge Défaut d isolement Courtcircuit Courtcircuit Surcharge Défaut d isolement Relais thermique Interrupteur sectionneur Fusible am Contacteur Fusible gg Contacteur Disjoncteur courbe B : Im entre 3 et 5 In Disjoncteur courbe C : Im entre 5 et 10 In Disjoncteur courbe D : Im entre 10 et 14 In Différentiel type AC : pour courants alternatifs sinusoïdaux Différentiel type A : pour courants alternatifs sinusoïdaux et courants à composante continue Différentiel à immunité renforcée : limite le risque de déclenchement indésirable, dû aux perturbations électromagnétiques.

4 4 DOMAINES DE TENSION ET CLASSES DE MATERIEL TBT BTA BTB COURANT ALTERNATIF Tension 50 V Ex : circuits de commande de machines industrielles 50 V <Tension 500 V Ex : appareils domestiques, armoires électriques 500 V <Tension V Ex : disjoncteurs industriels COURANT CONTINU Tension 120 V Ex : carte électronique 120 V < Tension 750 V Ex : troisième Rail 750 V < Tension V Ex : caténaire HTA HTB V < Tension V Ex : distribution V en entreprise Tension > V Ex : lignes aériennes 1500 V < Tension V Ex : transport courant continu Tension > V Ex : liaison France Angleterre Matériel de classe 0 Matériel de classe I Matériel de classe II Matériel de classe III Matériel dans lequel la protection contre les chocs électriques repose sur l isolation principale. Ceci implique qu aucune disposition n est prévue pour le raccordement des parties conductrices accessibles. Exemple : Un appareil métallique sans terre, ou un appareil métallique raccordé à une prise sans terre. Indice de protection : IP 1 e r chiffre : indice de 0 à 6 indiquant la protection contre les corps solides 2 ème chiffre : indice de 0 à 8 indiquant la protection contre les corps liquides Matériel dans lequel la protection contre les chocs électriques ne repose pas uniquement sur l isolation principale mais qui comporte une mesure de sécurité supplémentaire sous forme de moyens de raccordement des parties conductrices accessibles (masses). IP55 : protégé contre les poussières et contre les jets d eau de toutes directions à la lance. IP67: totalement protégé contre les poussières et protégé contre les effets de l immersion. Matériel dans lequel la protection contre les chocs électriques ne repose pas uniquement sur l isolation principale, mais qui comporte des mesures supplémentaires de sécurité, telles que la double isolation ou l isolation renforcée. Ces mesures ne comportent pas de moyen de mise à la terre et ne dépendent pas des conditions d installation. Matériel dans lequel la protection contre les chocs électriques repose sur l alimentation sous très basse tension de sécurité TBTS. Un transformateur de sécurité assure une isolation galvanique entre enroulements. IP68 : totalement protégé contre les poussières et protégé contre les effets prolongés de l immersion sous pression.

5 ZONE BASSE TENSION 5 ZONES D ENVIRONNEMENT ELECTRIQUE En basse tension, taille réelle d une pièce nue sous tension à partir de laquelle nous qualifions le «local d accès réservé aux électriciens» : 12,5 mm Distance limite de voisinage : 30 cm Les EPI doivent être utilisés en zone de voisinage. ZONE HAUTE TENSION HTA Voisinage B.T.P en aérien En haute tension, taille réelle d une pièce nue sous tension à partir de laquelle nous qualifions le «local d accès réservé aux électriciens» : 2,5 mm Distance de sécurité = 5 m pour et audelà de V Distance minimale d approche : 60 cm Distance limite de voisinage : 2 m Distance de sécurité = 3 m jusqu à V Tension Les différentes distances DMA : distance minimale d approche DLV : distance limite de voisinage 400 V 30 cm 30 cm V 30 cm 2 m 15 kv 60 cm 2 m 20 kv 60 cm 2 m 30 kv 70 cm 2 m 63 kv 80 cm 5 m 90 kv 1 m 5 m 150 kv 1,30 m 5 m 225 kv 1,60 m 5 m 400 kv 2,50 m 5 m Il doit être tenu compte pour la détermination de ces distances, de tous les déplacements possibles de l exécutant, des pièces nues sous tension accessibles, des objets manipulés et des engins manœuvrés. Voisinage B.T.P en souterrain : La zone de travail qui nécessite une surveillance permanente se situe entre la canalisation et la limite de 1,5 m de celle-ci.

6 6 LES TITRES D HABILITATION B0 / H0 : nonélectricien : Peut accéder sans surveillance aux locaux d accès réservés aux électriciens et effectuer ou diriger des travaux d ordre non-électrique. B0 H0 LE TRAVAU ELECTRIQUES font l objet d une préparation B2 / H2 : Chargé de travaux : Cette personne assure la direction effective des travaux et prend les mesures nécessaires pour assurer sa propre sécurité et celle du personnel placé sous ses ordres. B2 BC BC / HC : Chargé de consignation électrique : Cette personne désigné par l employeur ou par le chargé d exploitation, effectue tout ou partie de la consignation électrique d un ouvrage B1 B1 B1 / H1: exécutants électricien : LES INTERVENTIONS sont des opérations de courte durée et n intéressant qu une faible étendue de l ouvrage, réalisées en BT sur une installation ou un équipement. Peut accéder sans surveillance aux locaux réservés aux électriciens et effectuer des travaux d ordre électrique ou non et des manœuvres Cette personne agit toujours sur instructions verbales ou écrites et doit veiller à sa propre sécurité. Le chargé d intervention de dépannage peut procéder lui-même aux opérations de consignation au cours des interventions de dépannage dont il est chargé. BR BR : Chargé d intervention : Cette personne assure des interventions en BT et en assure la direction effective. Elle prend les mesures nécessaires pour assurer sa propre sécurité et celle du personnel placé sous ses ordres. Les autres titres d habilitation Habilitations au voisinage en basse tension B0V, B1V, B2V, BC, BR Habilitations en haute tension H0, H1, H2, HC Habilitations au voisinage en haute tension H0V, H1V, H2V, HC

7 7 LA CONSIGNATION ELECTRIQUE BASSE TENSION Je procède à la demande la consignation Je réalise la consignation pour travaux Un chargé d intervention BR peut réaliser une consignation pour lui-même seulement. 1 SEPARATION DE L OUVRAGE DES SOURCES DE TENSION - Sectionneur - Interrupteur - Disjoncteur Un arrêt d urgence n est pas un organe de séparation. Par contre son action préalable évite la séparation en charge. 2 CONDAMNATION EN POSITION D OUVERTURE DES ORGANES DE SEPARATION Par un cadenas ATTENTION : ll est parfois nécessaire de séparer et condamner plusieurs points de l installation. L identification peut être basée sur la connaissance de la situation géographique du chantier, la consultation des schémas, la connaissance des ouvrages, la lecture des pancartes, étiquettes, numéros des supports, l identification visuelle. M1 M2 M3 Plans électriques 3 SUR LE LIEU DE TRAVAIL, IDENTIFICATION de l ouvrage pour être certain que les travaux seront bien exécutés sur l ouvrage ainsi mis hors tension. 4 LA VERIFICATION D ABSENCE DE TENSION aussi près que possible du lieu de travail, doit être effectuée sur chacun des conducteurs actifs y compris le neutre. La VAT est faite uniquement avec un VAT lequel est testé avant et après la VAT. Liaison sur les conducteurs de phases 5 MISE A LA TERRE ET EN COURT- CIRTCUIT facultative en BTA sauf s il y a risque de tension induite, risque de réalimentation, présence de condensateurs ou de câbles de grande longueur. Liaison sur le conducteur de terre Il faut utiliser du matériel conçu à cet effet et présentant une tenue aux courtscircuits, compatible avec le courant de court-circuit de l ouvrage au point considéré.

8 8 LA CONSIGNATION ELECTRIQUE HAUTE TENSION La procédure de consignation doit être écrite pour chaque ouvrage VAT haute tension Disjoncteur BT 1 - SEPARATION BT Avec débrochage 2 CONDAMNATION BT avec retrait de clé prisonnière 3 IDENTIFICATION BT Transformateur 4 VAT BT 4 VAT HT par les voyants 5 Mise à la terre et en court-circuit 1 - SEPARATION HT 3 Identification HT schémas, pancartes.. 2 CONDAMNATION HT Cellules haute tension 6 - VAT au plus près du point d intervention avec vérification du VAT avant et après la VAT Après réception de l attestation de consignation, les travaux peuvent s envisager

9 9 AUTRES ASPECTS SECOURISME ELECTRIQUE : PROTEGER SECOURIR - ALERTER 1 - PROTEGER Couper à l aide d un disjoncteur Dégager l accidenté, c est à dire le soustraire au contact de tout conducteur ou pièce sous tension Il faut mettre hors tension avant de toucher la victime ou un conducteur. Débrancher une prise de courant 3 - ALERTER SAMU : 15 INCENDIE ET SECOURS : SECOURIR Mettre en œuvre d urgence la ranimation 2011 Interactif système ISBN : Reproduction interdite INCENDIE INCENDIE INCENDIE - INCENDIE 1 SI POSSIBLE METTRE HORS TENSION 3 SI POSSIBLE COMBATTRE LE FEU 2 PREVENIR LES SECOURS - Privilégier les extincteurs CO2, poudre BC - Vérifier les indications portées sur l extincteur - Attaquer le feu à la base des flammes - S approcher progressivement. Couplage capacitif et induction magnétique Couplage capacitif Ligne sous tension Tension électrique Le couplage capacitif se comporte comme un «générateur de courant». Sur un chantier, tous les objets et engins conducteurs ainsi que les OPERATEURS, peuvent être soumis au phénomène de couplage capacitif. Le couplage capacitif fait apparaître une tension électrique entre un conducteur électrique et la terre, entre toutes les masses métalliques présentes sur le chantier et la terre ou entre deux conducteurs par la seule présence à une distance, pouvant aller jusqu à plusieurs centaines de mètres, d un ou plusieurs autres OUVRAGES ou INSTALLATIONS électriques sous tension nominale. Induction magnétique Ligne parcourue par un courant Courant électrique L induction magnétique se comporte comme un «générateur de tension». Lorsque le ou les conducteurs voisins maintenus sous tension sont parcourus par un courant, le conducteur réputé hors-tension est le siège d une force électromotrice apparaissant sous l effet de l induction magnétique. Cette force électromotrice peut être élevée, notamment dans le cas d un parallélisme assez long des deux conducteurs ou en cas de défaut électrique sur l OUVRAGE ou l INSTALLATION inducteur.

10 10 - SCHEMA DE LIAISON A LA TERRE TT : Neutre relié à la terre et masses reliées à la terre Coupure au premier défaut Schéma utilisé dans le réseau de distribution publique Conditions à respecter en courant alternatif : (Résistante de terre) (sensibilité différentiel) < 50 V Le dispositif différentiel est obligatoire Transformateur HT/BT Courant de défaut à la terre = 1 A 10A+1A CAS D UNE INSTALLATION MONOPHASEE : Habitation Courant de défaut / boucle de défaut par le sol 1 A 10A Lors d un défaut d isolement, il s établit une boucle de défaut via la terre des masses de l installation et la terre du neutre de la source. Dispositif différentiel 30 ma Le dispositif différentiel mesure la différence des intensités entre conducteurs actifs = 1 A Défaut d isolement : un conducteur en contact avec la masse de l appareil CAS D UNE INSTALLATION TRIPHASEE : Transformateur HT/BT 10A+1A 5A Dispositif différentiel 300 ma 5A Le courant de défaut phase-masse a une intensité inférieure à celle d un court-circuit et peut être suffisant pour provoquer l apparition de tensions dangereuses. Dispositif différentiel 30 ma Dispositif différentiel 300 ma DDR haute sensibilité instantané (sensibilité 30 ma) : protection contre contacts indirects + protection contre les contacts directs 1 A Liaison équipotentielle / barrette de terre

11 11 - SCHEMA DE LIAISON A LA TERRE TN : Neutre relié à la terre et masses reliées au neutre SCHEMA TNS : Neutre relié à la terre et masses reliées au neutre Terre et neutre Séparés La condition suivante est à respecter : Uo / Zs Ia Zs : impédance de la boucle de défaut Ia : courant assurant le fonctionnement du dispositif de coupure automatique dans le temps défini ( 0,2 s pour les circuits terminaux en alternatif, 230 V <Uo 400 V ) Dispositif différentiel 30 ma Disjoncteur Les câbles souples utilisés comme canalisations mobiles doivent comporter un conducteur de protection distinct du conducteur de neutre. Défaut d isolement = COURT-CIRCUIT SCHEMA TNCS : Neutre relié à la terre et masses reliées au neutre Terre et neutre Confondus dans la première partie de l installation PEN : à la fois conducteur de protection et conducteur de neutre Il existe également le schéma TN-C-S : conducteur de neutre et conducteur de protection confondus dans une partie de l installation et distincts dans le reste de l installation. (schéma TN-C en amont du schéma TN-S) Défaut d isolement = COURT-CIRCUIT

12 12 - SCHEMA DE LIAISON A LA TERRE IT : Neutre isolé ou impédant et masses reliées à la terre Premier défaut : aucun déclenchement. Détection du défaut par le contrôleur permanent d isolement Disjoncteur Général Différentiel ou non selon les conditions de raccordement des masses. Courant du CPI. Signal Le CPI injecte un courant de 24 V à 2,5 Hz pour la détection du 1 er défaut. Disjoncteur Disjoncteur Impédance de l ordre de ohms pour les installations 230/400 V z Le CPI est réglé à une valeur inférieure à celle correspondant à l isolement naturel de l installation en fonctionnement normal avec le maximum de charges connectées. Deuxième défaut : déclenchement z Elimination du double-défaut : Si toute les masses ne sont pas reliées à la même prise de terre : respect des conditions du schéma TT A l intérieur d un groupe de masses interconnectées : respect des conditions du schéma TN limiteur de surtension de tension nominale 440 V pour les réseaux 230/400V Deuxième défaut = COURT-CIRCUIT

13 Indicatif d éditeur : Nous remercions pour leur aimable autorisation de reproduire certaines images, par odre alphabétique : SCHNEIDER ELECTRIC 2, Chemin des sources MEYLAN Il est interdit de reproduire intégralement ou partiellement sur quelque support que ce soit, le présent ouvrage (art.l et L du code de la propriété intellectuelle) sans autorisation de l éditeur. Editeur et imprimeur : EAN :

1 - HABILITATION ELECTRIQUE Nouvelle norme NF C 18-510 de janvier 2012

1 - HABILITATION ELECTRIQUE Nouvelle norme NF C 18-510 de janvier 2012 1 - HABILITATION ELECTRIQUE Nouvelle norme NF C 18-510 de janvier 2012 Extrait du Décret n 2010-1118 du 22 septembre 2010 relatif aux opérations sur les installations électriques ou dans leur voisinage.

Plus en détail

Habilitation Electrique B0 & B0V. Préparation théorique. Dossier B0V : vidéo Classes branchées (version professeur)

Habilitation Electrique B0 & B0V. Préparation théorique. Dossier B0V : vidéo Classes branchées (version professeur) page 1 / 10 Habilitation Electrique B0 & B0V Préparation théorique 1/ Exploitation du film «Classe Branchés»............................. p 2 2/ Organismes agréés..............................................

Plus en détail

I) Les dangers de l électricité 1.1 Généralités

I) Les dangers de l électricité 1.1 Généralités Le courant électrique est utilisé partout dans la vie de l homme et des entreprises d où son importance. Malgré tout il reste très dangereux, en France on compte chaque année : Près de 1500 accidents dus

Plus en détail

*********************************

********************************* NOM :... PRENOM :... Qualité :... ********************************* Présentation du contrôle des acquis pour la formation à l habilitation électrique de niveau ELECTRICIEN EXECUTANT B1V BASSE TENSION TEST

Plus en détail

Lycée Marcel SEMBAT, Éric PETIT. HABILITATION ÉLECTRIQUE B0 B0 chargé de chantier

Lycée Marcel SEMBAT, Éric PETIT. HABILITATION ÉLECTRIQUE B0 B0 chargé de chantier Lycée Marcel SEMBAT, Éric PETIT HABILITATION ÉLECTRIQUE B0 B0 chargé de chantier 1 FORMATIONS CONCERNÉES (RÉFÉRENTIEL DE FORMATION À LA PRÉVENTION DES RISQUES D ORIGINE ÉLECTRIQUE (juin 2013)) Professeurs

Plus en détail

Nul professionnel de l électricité ne doit ignorer ou minimiser les dangers du courant électrique.

Nul professionnel de l électricité ne doit ignorer ou minimiser les dangers du courant électrique. Page 1 sur 17 Nul professionnel de l électricité ne doit ignorer ou minimiser les dangers du courant électrique. 1) LES EFFETS PHYSIOLOGIQUES : A) L INFLUENCE DU COURANT DANS LE CORPS HUMAIN : Effets du

Plus en détail

CHAPITRE N 9 TITRE: HABILITATION ELECTRIQUE

CHAPITRE N 9 TITRE: HABILITATION ELECTRIQUE CHAPITRE N 9 TITRE: HABILITATION ELECTRIQUE COMPETENCES VISEES: - Identifier les matériels qui concourent à la protection des personnes Habilitation électrique_gelv2k5.doc 2. Les ouvrages électriques.

Plus en détail

Câblage électrique Préparation des 4 TP «Câblage» de l UE «Electricité» 1- Le risque électrique 2- Appareillage 3- Schémas électriques Câblage

Câblage électrique Préparation des 4 TP «Câblage» de l UE «Electricité» 1- Le risque électrique 2- Appareillage 3- Schémas électriques Câblage Câblage électrique Préparation des 4 TP «Câblage» de l UE «Electricité» 1- Le risque électrique 2- Appareillage 3- Schémas électriques Câblage 1 Câblage électrique 1- Le risque électrique Risque électrique

Plus en détail

La nouvelle habilitation électrique version 2012 est arrivée NF C 18-510

La nouvelle habilitation électrique version 2012 est arrivée NF C 18-510 La nouvelle habilitation électrique version 2012 est arrivée NF C 18-510 La norme NF C 18-510 «Opérations sur les ouvrages et installations électriques dans un environnement électrique Prévention du risque

Plus en détail

TEST DE CONNAISSANCES POUR HABILITATION B1 / B1V

TEST DE CONNAISSANCES POUR HABILITATION B1 / B1V TEST DE CONNAISSANCES POUR HABILITATION B / BV QUESTIONS RÉPONSES - OBSERVATIONS BAREME Connaissances générales Y a t-il une différence apparente entre un jeu de barres hors tension et un jeu de barres

Plus en détail

TEST DE CONNAISSANCES POUR L HABILITATION BR 1/6 QUESTIONS RÉPONSES OBSERVATIONS

TEST DE CONNAISSANCES POUR L HABILITATION BR 1/6 QUESTIONS RÉPONSES OBSERVATIONS TEST DE CONNAISSANCES POUR L HABILITATION BR 1/6 Y a til une différence apparente entre un jeu de barres hors tension et un jeu de barres sous tension? Le temps de passage du courant électrique dans le

Plus en détail

Carnet de prescriptions de sécurité électrique pour le personnel du BTP habilité

Carnet de prescriptions de sécurité électrique pour le personnel du BTP habilité Carnet de prescriptions de sécurité électrique pour le personnel du BTP habilité BS DANGER ÉLECTRIQUE NE PAS ENCLENCHER TRAVAIL EN COURS Cachet de l entreprise Ce carnet appartient à : INTRODUCTION Depuis

Plus en détail

CONTRÔLE DES CONNAISSANCES

CONTRÔLE DES CONNAISSANCES Partie 1: LES NIVEAU D'HABILITATION Objectif : Nommer les limites d'habilitations Enoncé : Face au différentes interventions, manœuvres et travau, cocher la colonne qui correspond au niveau d'habilitation

Plus en détail

MODIFICATION/MAINTENANCE D UNE INSTALLATION ELECTRIQUE 15 janvier 2014 SOMMAIRE. A2/ Redimensionnement des protections et des canalisations

MODIFICATION/MAINTENANCE D UNE INSTALLATION ELECTRIQUE 15 janvier 2014 SOMMAIRE. A2/ Redimensionnement des protections et des canalisations SOMMAIRE A/ Modification d une installation électrique A1/ Cahier des charges A2/ Redimensionnement des protections et des canalisations A3/ Application pratique: Montage n 2 B/ Maintenance d une installation

Plus en détail

Id = Uc = Ru x Id = 10 x 11,4 = 114 V Tension mortelle

Id = Uc = Ru x Id = 10 x 11,4 = 114 V Tension mortelle I. Protection des personnes : Régimes de neutre 1. Nécessité de la liaison à la terre L'énergie électrique demeure dangereuse et la majorité des accidents est due aux défauts d'isolement des récepteurs.

Plus en détail

FORME D ELECTRISATION : schéma de liaison à terre TT

FORME D ELECTRISATION : schéma de liaison à terre TT NORMES UTE NFC 15-100 Chaque partie des installations ou appareillage a des normes adaptées : Exemple : * Mode de pose des canalisations : UTE C15-520 * Alarme : UTE C15-411 ACCIDENT DU TRAVAIL D ORIGINE

Plus en détail

L habilitation : un élément primordial de la politique Sécurité de l entreprise

L habilitation : un élément primordial de la politique Sécurité de l entreprise L habilitation est la reconnaissance par l employeur, de la capacité d une personne à accomplir en sécurité les tâches fixées L habilitation : un élément primordial de la politique Sécurité de l entreprise

Plus en détail

VEILLE RÉGLEMENTAIRE Sécurité des personnes Fiche VRE.29

VEILLE RÉGLEMENTAIRE Sécurité des personnes Fiche VRE.29 VEILLE RÉGLEMENTAIRE Sécurité des personnes Fiche VRE.29 Installations électriques Code du Travail Articles R4215-1 à R4215-3 Décret n 82-167 du 16 février 1982 relatif aux mesures particulières destinées

Plus en détail

Schémas TT et IT dans la pratique. Protection contre les contacts indirects. 1 Copyright EV-31/10/04

Schémas TT et IT dans la pratique. Protection contre les contacts indirects. 1 Copyright EV-31/10/04 Schémas TT et IT dans la pratique. Protection contre les contacts indirects. 1 Copyright EV-31/10/04 Sommaire A. Généralités B. Applications au schéma TT C. Applications au schéma IT 2 A - Généralités

Plus en détail

LES ETAPES DE LA CONSIGNATION

LES ETAPES DE LA CONSIGNATION LES ETAPES DE LA CONSIGNATION 1) Consignation Consigner un ouvrage, c'est effectuer un ensemble d'opérations destinées à mettre et à maintenir hors tension, tout ou partie d'un ouvrage afin d'assurer la

Plus en détail

et les parties, articles ou paragraphes des principales normes d installation contenant les modalités pratiques d application de ces principes

et les parties, articles ou paragraphes des principales normes d installation contenant les modalités pratiques d application de ces principes ANNEXE III Tableau de correspondance entre les articles R.4215-3 à R.4215-13 exprimant les principes généraux qui s appliquent à la conception et à la réalisation des installations électriques et les parties,

Plus en détail

Santé Sécurité Au Travail

Santé Sécurité Au Travail I.U.T. G.E.I.I. Soissons 1 ère Année Santé Sécurité Au Travail Régime de distribution de l électricité Classification de l appareillage S. CARRIERE 1 Partie 1 HABILITATION ÉLECTRIQUE 2 Introduction de

Plus en détail

Sommaire. Définition des décrets d applications

Sommaire. Définition des décrets d applications Prévention des risques électriques Bienvenue! Mis en ligne le 13/02/2012 Sommaire Définition des décrets d applications Norme NF C 18-510: Processus d une habilitation électrique Principe et articulation

Plus en détail

ÉLECTRICITÉ INDUSTRIELLE HABILITATIONS ÉLECTRIQUES

ÉLECTRICITÉ INDUSTRIELLE HABILITATIONS ÉLECTRIQUES Connaissance et Maîtrise des Phénomènes Physiques et Chimiques ÉLECTRICITÉ INDUSTRIELLE Ingénieurs en Sécurité Industrielle HABILITATIONS ÉLECTRIQUES I - RÉGLEMENTATION... 1 1 - Différents types de travaux...1

Plus en détail

Prévention point doc Prévention point doc

Prévention point doc Prévention point doc Prévention point doc Prévention point doc Evolution des habilitations électriques Au 26 avril 2012 Obligations règlementaires Le titre d habilitation est une autorisation délivrée par l employeur qui détermine

Plus en détail

CHAPITRE IV VOISINAGE ET MOYENS DE PROTECTION

CHAPITRE IV VOISINAGE ET MOYENS DE PROTECTION CHAPITRE IV VOISINAGE ET MOYENS DE PROTECTION 4.1 LES ZONES DE VOISINAGE réf : UTE C18.510 : 2.2 / 2.5 / 6.3 / 9.4 Les Locaux Réservés aux Electriciens (LRE) sont des enceintes normalement maintenues fermées

Plus en détail

ETUDE DES SYSTEMES TECHNIQUES INDUSTRIELS

ETUDE DES SYSTEMES TECHNIQUES INDUSTRIELS ETUDE DES SYSTEMES TECHNIQUES INDUSTRIELS LT Paul Emile Victor CLASSE DE 1 GE PREVENTION DES RISQUES ELECTRIQUES I INTRODUCTION décret 88-1056 du 14 novembre 1988: ce décret traite de la protection des

Plus en détail

L HABILITATION ELECTRIQUE

L HABILITATION ELECTRIQUE L HABILITATION ELECTRIQUE intervenant S. GUIMBER APAVE SUDEUROPE Présentation APAVE le 12/10/2006 2 SOMMAIRE Risques électriques Habilitation électrique Points importants de la C18-510 Titre d habilitation

Plus en détail

HABILITATION ELECTRIQUE. Norme UTE C 18-510 et C 18-530

HABILITATION ELECTRIQUE. Norme UTE C 18-510 et C 18-530 HABILITATION ELECTRIQUE Norme UTE C 18-510 et C 18-530 REGLEMENTATION En application au décret N 88-1056 du 14 Novembre 1988 concernant la protection des travailleurs dans les établissements qui mettent

Plus en détail

Nom:. Prénom:. Date: TEST DE CONNAISSANCE POUR L HABILITATION B2 / B2V 1/4

Nom:. Prénom:. Date: TEST DE CONNAISSANCE POUR L HABILITATION B2 / B2V 1/4 Nom:. Prénom:. Date:. TEST DE CONNAISSANCE POUR L HABILITATION B2 / B2V 1/4 Connaissances générales Y a t-il une différence apparente entre un jeu de barres hors tension et un jeu de barres sous tension?

Plus en détail

SENSIBILISATION AUX RISQUES ELECTRIQUES

SENSIBILISATION AUX RISQUES ELECTRIQUES SENSIBILISATION AUX RISQUES ELECTRIQUES L ACCIDENT DU TRAVAIL «Est considéré comme accident du travail, quelle qu en soit la cause, l accident survenu par le fait ou à l occasion du travail à toute personne

Plus en détail

ELECTRICITE Page 1 sur 5

ELECTRICITE Page 1 sur 5 ELECTRICITE Page 1 sur 5 CADRE LEGISLATIF ET NORMATIF A compter du 1 er janvier 2009 un diagnostic électrique est requis pour toute opération de vente concernant un bien à usage d habitation dont l installation

Plus en détail

L habilitation électrique

L habilitation électrique Fiche Prévention - G3 F 01 13 L habilitation électrique Si les accidents électriques sont relativement peu nombreux, ils ont, en revanche, pour la plupart, des conséquences graves. Le BTP dénombrait, en

Plus en détail

1. Domaine d'utilisation

1. Domaine d'utilisation Habilitation 2 Les niveaux d habilitation S 5.1 L habilitation c'est la reconnaissance, par son employeur, de la capacité d'une personne à accomplir en sécurité les tâches fixées. L'habilitation n'est

Plus en détail

PRÉPARATION À L HABILITATION ÉLECTRIQUE FICHES PRODUITS DES FORMATIONS

PRÉPARATION À L HABILITATION ÉLECTRIQUE FICHES PRODUITS DES FORMATIONS PRÉPARATION À L HABILITATION ÉLECTRIQUE FICHES PRODUITS DES FORMATIONS Ce qui a changé dans la nouvelle réglementation Le guide UTE C 18 510 devient une norme NF C 18-510 qui est le document de référence

Plus en détail

MÉMO SÉCURITÉ LE RISQUE ÉLECTRIQUE CHEF D ENTREPRISE ARTISANALE ENTREPRISES ARTISANALES DU BTP

MÉMO SÉCURITÉ LE RISQUE ÉLECTRIQUE CHEF D ENTREPRISE ARTISANALE ENTREPRISES ARTISANALES DU BTP MÉMO SÉCURITÉ CHEF D ENTREPRISE ARTISANALE ENTREPRISES ARTISANALES DU BTP LE RISQUE ÉLECTRIQUE L électricité ne se voit pas, ne s entend pas, n a pas d odeur mais entraine chaque année des accidents graves

Plus en détail

LA DISTRIBUTION ELECTRIQUE (POSTE HTA/BT)

LA DISTRIBUTION ELECTRIQUE (POSTE HTA/BT) LA DISTRIBUTION ELECTRIQUE (POSTE HTA/BT) LA DISTRIBUTION ELECTRIQUE (POSTE HTA/BT) Dès que la puissance demandée atteint 50 kva, les entreprises industrielles ou tertiaires sont alimentées en haute tension

Plus en détail

BTS Cours appareillage 2013/2014

BTS Cours appareillage 2013/2014 BTS Cours appareillage 2013/2014 N importe quel système doit comporter au moins les cinq fonctions qui sont décrites sur le schéma ci-dessous. Ceci permet, conformément à la norme NFC 15-100, d assurer

Plus en détail

Prévention des risques électriques

Prévention des risques électriques Sommaire des diaporamas 1. STATISTIQUES 1) Accidents d'origine électriques ayant occasionnés des arrêts de travail 2) Accidents d'origine électrique ayant occasionnés une invalidité permanente 3) Décès

Plus en détail

FORMATION ET HABILITATION N 1

FORMATION ET HABILITATION N 1 FORMATION ET HABILITATION N 1 Objectifs : - décoder les différents types d habilitations - s informer sur l organisation des formations à la prévention des risques électriques Mise en situation : Alors

Plus en détail

L HABILITATION ELECTRIQUE

L HABILITATION ELECTRIQUE SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL L HABILITATION ELECTRIQUE Mars 2016 Pôle Prévention et Santé au Travail Tél. : 02 96 58 23 84 prevention@cdg22.fr PRESENTATION Les accidents d origine électrique sont rares

Plus en détail

Les régimes du neutre

Les régimes du neutre Chapitre 1 Les régimes du neutre Dans tout système triphasé Haute ou Basse Tension existent trois tensions simples, mesurées entre chacune des phases et un point commun appelé "point neutre". Physiquement,

Plus en détail

Le courant électrique est dangereux à partir de 10 ma.

Le courant électrique est dangereux à partir de 10 ma. Le courant électrique est dangereux à partir de 10 ma. Comment réduire les accidents du travail d'origine électrique " LE TITRE D"HABILITATION " 21 / 06 / 2007 fin Juin 2007 Un titre d'habilitation doit

Plus en détail

L HABILITATION EN ELECTRICITE

L HABILITATION EN ELECTRICITE JUILLET 2015 L HABILITATION EN ELECTRICITE Démarche en vue de l habilitation du personnel de la DASCO. 1. LA DEFINITION DE L HABILITATION Le décret 88-1056 du 14 novembre 1988 fixe les dispositions relatives

Plus en détail

Quel est le document principal qui vous précise les instructions de sécurité

Quel est le document principal qui vous précise les instructions de sécurité TEST HABILITATION Quizz 1 Textes et Normes Quel est le document principal qui vous précise les instructions de sécurité La norme NFC 15-100 Les prescriptions UTE C18 510 Le règlement interne de l'entreprise

Plus en détail

Formation à la prévention des risques électriques Niveau B1 / B1V Présentation :

Formation à la prévention des risques électriques Niveau B1 / B1V Présentation : Présentation : La prévention des risques électriques est une composante importante de votre formation. Le but du dossier qui vous est remis est de vous amenez au niveau de formation aux risques professionnels

Plus en détail

Votre partenaire formation

Votre partenaire formation 2013 200 formations 10 domaines d expertise Votre partenaire formation Vallée de la Bresle Pays de Bray Picardie maritime Zone Industrielle des Marais 76340 BLANGY-SUR-BRESLE Tél : 02 32 97 47 00 Fax :

Plus en détail

FORMATION : Opérations sur les ouvrages et installations électriques (BE Manœuvre-BS / Initial ou Recyclage)

FORMATION : Opérations sur les ouvrages et installations électriques (BE Manœuvre-BS / Initial ou Recyclage) Module Tronc commun n 1 avec module Manœuvre en bas se tension (BE Manœuvre) et module Intervention BT de remplacement et raccordement (BS). Initial ou Recyclage Conformément à la norme NF C 18-510 Public

Plus en détail

Préparation à l'habilitation électrique FICHES TECHNIQUES DES FORMATIONS

Préparation à l'habilitation électrique FICHES TECHNIQUES DES FORMATIONS Habilitation électrique NF C 18-510 Préparation à l'habilitation électrique FICHES TECHNIQUES DES FORMATIONS Ce qui a changé dans la nouvelle réglementation Le guide UTE C 18 510 devient une norme NF C

Plus en détail

L HABILITATION ELECTRIQUE. Habilitation électrique - 1 -

L HABILITATION ELECTRIQUE. Habilitation électrique - 1 - L HABILITATION ELECTRIQUE Habilitation électrique - 1 - FORMATION ET HABILITATION Pour pouvoir être habilité, le personnel doit avoir acquis une formation relative à la prévention des risques électriques

Plus en détail

Situations pédagogiques à risques / Utilisation de l électricité Fiche 07N Page 1 / 6. Sécurité électrique

Situations pédagogiques à risques / Utilisation de l électricité Fiche 07N Page 1 / 6. Sécurité électrique Situations pédagogiques à risques / Utilisation de l électricité Fiche 07N Page 1 / 6 Contexte légal : Sécurité électrique BO N 10 de mars 1998. «La mise en œuvre, dans les établissements scolaires, des

Plus en détail

......................................................... SECURITE ELECTRIQUE. L HABILITATION ELECTRIQUE Page 1

......................................................... SECURITE ELECTRIQUE. L HABILITATION ELECTRIQUE Page 1 L HABILITATION ELECTRIQUE 1 / DEFINTION DE L HABILITATION ELECTRIQUE D après l UTE C18 510 Art. 3.2.1 :.................. 2 / DOMAINE D UTILISATION L'habilitation est nécessaire notamment pour : 3 / CONDITIONS

Plus en détail

Chargé d opérations de mesurages. BE mesure. Formation à l'habilitation électrique - module BE mesurecollectif Homo Habilis Aquitaine

Chargé d opérations de mesurages. BE mesure. Formation à l'habilitation électrique - module BE mesurecollectif Homo Habilis Aquitaine Chargé d opérations de mesurages BE mesure Formation à l habilitation électrique Module de formation spécifique du Chargé d opérations de mesurages Basse Tension BE mesure 2 Accès au module de formation

Plus en détail

Système Habilis. Manuel de travaux pratiques «Habilitation» Document professeur

Système Habilis. Manuel de travaux pratiques «Habilitation» Document professeur Système Habilis Manuel de travaux pratiques «Habilitation» Document professeur Système Habilis Institut Schneider Formation / MD1AD51H Système Habilis Manuel de travaux pratiques «Habilitation» Document

Plus en détail

SECURITE LE RISQUE ELECTRIQUE HABILITATION

SECURITE LE RISQUE ELECTRIQUE HABILITATION TECHNOLOGIE D ELECTRICITE SECURITE LE RISQUE ELECTRIQUE HABILITATION GJC Lycée L.RASCOL 10, rue de la République BP 218. 81012 ALBI CEDEX SOMMAIRE Le risque électrique Effets du courant électrique sur

Plus en détail

Electricité, Dangers, et

Electricité, Dangers, et Electricité, Dangers, et sécurité é Plan du chapitre 1. Structure des réseaux 2. Les risques électriques 3. Les textes t réglementaires 4. Protections préventives en TBT et BT 2 Plan du chapitre 1. Structure

Plus en détail

SECURITE ELECTRIQUE. Sources de ce document: D.VEYRAT, MAFPEN TOULOUSE. Document sur la sécurité électrique LEGRAND

SECURITE ELECTRIQUE. Sources de ce document: D.VEYRAT, MAFPEN TOULOUSE. Document sur la sécurité électrique LEGRAND SECURITE ELECTRIQUE Sources de ce document: D.VEYRAT, MAFPEN TOULOUSE Document sur la sécurité électrique LEGRAND Document sur l habilitation électrique INRS Polycopié Lycée VAUBAN BREST (P.ROTOMBE). christophe.roudaut@ac-rennes.fr

Plus en détail

Etude de l'alimentation en énergie électrique (HTA) d'un centre pharmaceutique

Etude de l'alimentation en énergie électrique (HTA) d'un centre pharmaceutique Etude de l'alimentation en énergie électrique (HTA) d'un centre pharmaceutique Produits chimiques Produire des médicaments Médicaments manufacturés Centre pharmaceutique présentation Page 1 sur 10 Pour

Plus en détail

La formation Pré-habilitation électrique

La formation Pré-habilitation électrique La formation Pré-habilitation électrique Qui est concerné? Les personnes utilisatrices des installations et ou des équipements électriques. Les personnes effectuant des opérations sur les installations

Plus en détail

Habilitation électrique

Habilitation électrique Enseigner la prévention des risques professionnels INSTITUT NATIONAL DE RECHERCHE ET DE SECURITE. 30 rue Olivier-Noyer 75680 Paris cedex 14. Tél. (1)40 44 30 00. ED 1522. 1996 Habilitation électrique LA

Plus en détail

Le travail hors tension s effectue en éliminant toutes les sources de. tension électrique présentes dans le circuit. L opération indispensable

Le travail hors tension s effectue en éliminant toutes les sources de. tension électrique présentes dans le circuit. L opération indispensable Habilitation 4 Différents travaux S 5.1 1. Travaux Hors Tension Le travail hors tension s effectue en éliminant toutes les sources de tension électrique présentes dans le circuit. L opération indispensable

Plus en détail

Les dispositifs différentiels résiduels 30 ma et les centres informatiques

Les dispositifs différentiels résiduels 30 ma et les centres informatiques LIVRE BLANC Les dispositifs différentiels résiduels 30 ma et les centres informatiques 1 INTRODUCTION Ce livre blanc se veut exhaustif et regroupe les divers argumentaires explicites et existants pour

Plus en détail

Bulletin HYGIENE & SECURITE N 38 Septembre 2012

Bulletin HYGIENE & SECURITE N 38 Septembre 2012 Bulletin HYGIENE & SECURITE N 38 Septembre 2012 Risque électrique et habilitations Le risque électrique et plus particulièrement les habilitations électriques font souvent l objet de questions de la part

Plus en détail

FORMATION AUX HABILITATIONS ELECTRIQUES

FORMATION AUX HABILITATIONS ELECTRIQUES Durée : 14 heures 2 journées Personnels non électriciens travaillant à proximité ou au voisinage d installations électriques, ou effectuant des travaux élémentaires simples - Documentation fournie à chacun

Plus en détail

Sécurité électrique bloc opératoire

Sécurité électrique bloc opératoire Sécurité électrique bloc opératoire Intervenant : Thierry CAUCHARD thierry.cauchard@socotec.fr Diaporama n 1 Sommaire Risques liés à l électricité Normes de référence Règles à respecter Diaporama n 2 Risques

Plus en détail

Programme de formation. Formation initiale habilitation HC BC chargé de consignation HTA et BT.

Programme de formation. Formation initiale habilitation HC BC chargé de consignation HTA et BT. Programme de formation. Formation initiale habilitation HC BC chargé de consignation HTA et BT. PREV 16/3110 Objectifs Acquérir les compétences spécifiques nécessaires à l obtention d un avis d habilitation

Plus en détail

NF C 18-510, UTE C 18-510-1, UTE C 18-510-2, UTE C 18-531, UTE C 18-540, UTE C 18-550, et le comparatif de la publication UTE C 18-510 à la norme

NF C 18-510, UTE C 18-510-1, UTE C 18-510-2, UTE C 18-531, UTE C 18-540, UTE C 18-550, et le comparatif de la publication UTE C 18-510 à la norme Ce que vous devez savoir sur l habilitation électrique UTE NF C 18-510, UTE C 18-510-1, UTE C 18-510-2, UTE C 18-531, UTE C 18-540, UTE C 18-550, et le comparatif de la publication UTE C 18-510 à la norme

Plus en détail

HABILITATION ELECTRIQUE

HABILITATION ELECTRIQUE HABILITATION ELECTRIQUE N de déclaration d activité : 22 600 288 660 // Téléphone : 09 81 78 92 25 // directeur.groupemab@gmail.com 96 PREPARATION A L HABILITATION H0V-B0 - Etre capable d accéder sans

Plus en détail

SéConForm FORMATION ELECTRICITE FORMATION LEVAGE. FORMATION ATEX (risque explosion) Sécurité, Conseil, Formation. Savoir avancer

SéConForm FORMATION ELECTRICITE FORMATION LEVAGE. FORMATION ATEX (risque explosion) Sécurité, Conseil, Formation. Savoir avancer FORMATION ELECTRICITE FORMATION LEVAGE FORMATION ATEX (risque explosion) SéConForm Sécurité, Conseil, Formation GOARDOU Vincent 06.82.08.07.52 vincent.goardou@sfr.fr Savoir avancer Formations «Sécurité

Plus en détail

Rappels sur le courant électrique

Rappels sur le courant électrique Protéger contre les risques électriques Page 1/12 1 Protéger contre les risques électriques Objectifs A la fin de la séquence, l'élève doit être capable de définir les risques encourus lors de l'utilisation

Plus en détail

RISQUE ELECTRIQUE ET HABILITATION ELECTRIQUE

RISQUE ELECTRIQUE ET HABILITATION ELECTRIQUE RISQUE ELECTRIQUE ET HABILITATION ELECTRIQUE Fabrice NORGEUX, Carsat Centre Ouest 1 1 Le risque électrique : quelques chiffres La réglementation et ses évolutions L'habilitation électrique 2 Le risque

Plus en détail

- Le réseau de répartition à 90kV est régional et permet de rejoindre les grandes villes.

- Le réseau de répartition à 90kV est régional et permet de rejoindre les grandes villes. Sciences de l Ingénieur Fiche de cours n 1 Distribution et sécurité électrique professeur : G. Maléjacq 1.Production et consommation Rappel des grandeurs électriques élémentaires : Puissance exprimée en

Plus en détail

NIBT 2015. Protection du conducteur neutre pas nouveau. Tableau 4.3.5.3.1 3L + N 3L L + N 2L S N = S L S N 0 S L LLLN LLLN LLL LN LL

NIBT 2015. Protection du conducteur neutre pas nouveau. Tableau 4.3.5.3.1 3L + N 3L L + N 2L S N = S L S N 0 S L LLLN LLLN LLL LN LL La filiation : le disjoncteur amont limiteur et aide les disjoncteurs en aval! Attention même fabricant et lire tabelle Si HPC en amont doit être testé en laboratoire Une étiquette doit être apposée sur

Plus en détail

PROTECTION CONTRE les SURINTENSITES des MOTEURS ASYNCHRONES TRIPHASES

PROTECTION CONTRE les SURINTENSITES des MOTEURS ASYNCHRONES TRIPHASES But de la protection des moteurs PROTECTION CONTRE les SURINTENSITES des MOTEURS ASYNCHRONES TRIPHASES Les protections des moteurs électriques contre les surintensités (surcharges et courts-circuits) ont

Plus en détail

LES TRAVAUX ELECTRIQUES Page 1

LES TRAVAUX ELECTRIQUES Page 1 LES TRAVAUX ELECTRIQUES 1 / DEFINITIONS 1-1 / TRAVAUX Les travaux ont pour but: de réaliser, de modifier, d'entretenir, de réparer un ouvrage électrique. Ils font l'objet d'une étude préalable générale,

Plus en détail

Vidyas - Parc scientifique Fleming, Fond des Més, 4 1348 Louvain-la-Neuve Tel. : 010 456 561 - info@vidyas.be www.vidyas.be

Vidyas - Parc scientifique Fleming, Fond des Més, 4 1348 Louvain-la-Neuve Tel. : 010 456 561 - info@vidyas.be www.vidyas.be Vidyas - Parc scientifique Fleming, Fond des Més, 4 1348 Louvain-la-Neuve Tel. : 010 456 561 - info@vidyas.be www.vidyas.be Démarches à suivre en vue de L'habilitation des personnes en électricité Table

Plus en détail

ECLAIRAGE DE SECURITE ALARME INCENDIE

ECLAIRAGE DE SECURITE ALARME INCENDIE ECLAIRAGE DE SECURITE ALARME INCENDIE Agents du service maintenance, électriciens, installateurs. CAP Electrotechnique - Identifier les différents constituants - Choisir ces constituants en fonction du

Plus en détail

Guide Technique. Technique. Guide. Nouveautés normatives p 74. Régimes de neutre p 77. Filiation p 79. Degrés de protection p 80

Guide Technique. Technique. Guide. Nouveautés normatives p 74. Régimes de neutre p 77. Filiation p 79. Degrés de protection p 80 Guide Technique Guide Technique Nouveautés normatives p 74 Régimes de neutre p 77 Filiation p 79 Degrés de protection p 80 Détermination des courants de courts-circuits p 81 Diamètre de câble p 83 73 GUIDE

Plus en détail

Eclairage public maintenance et normalisations. Norme d installation électrique d éclairage public NF C 17-200 Points de vue et évolutions

Eclairage public maintenance et normalisations. Norme d installation électrique d éclairage public NF C 17-200 Points de vue et évolutions 1 AFE Eclairage public maintenance et normalisations Norme d installation électrique d éclairage public NF C 17-200 Points de vue et évolutions 1. Liste des normes et des guides EP La norme NF C 17-200

Plus en détail

État de l installation intérieure d ÉlectricitÉ

État de l installation intérieure d ÉlectricitÉ 1.1.1. Courant continu La théorie La tension aux bornes du générateur ne varie pas avec le temps et ainsi, l intensité dans le circuit ne varie pas en fonction du temps. Association de générateurs en courant

Plus en détail

CATALOGUE DES FORMATIONS 2013

CATALOGUE DES FORMATIONS 2013 Etude, Ingénierie, Expertises Industrielles et Bâtiment CATALOGUE DES FORMATIONS 2013 Sis à Cocody, II plateaux, résidence Sicogi Lattrille Une expérience et une expertise à votre service SARL au capital

Plus en détail

EXECUTANT Programme sur 1 jour

EXECUTANT Programme sur 1 jour GP-HAB-B0H0-EX-GEN Préparation à l habilitation B0-H0 pour un personnel non électricien - Exécutant Comprendre le risque et savoir prendre les mesures de sécurité adaptées pour des opérations non-s dans

Plus en détail

DTR HABILITATIONS ELECTRIQUES

DTR HABILITATIONS ELECTRIQUES DTR HABILITATIONS ELECTRIQUES Concernant la sécurité électrique, seuls les articles R4215-1 à R4215-3 traitent du sujet de l électricité, et renvoient au décret du 14 novembre 1988. Voici deux articles

Plus en détail

LE DOMAINE DE L ÉLECTRICITÉ

LE DOMAINE DE L ÉLECTRICITÉ Roger Cadiergues LE DOMAINE DE L ÉLECTRICITÉ * (Guide RefCad : nr21.a) La loi du 11 mars 1957 n autorisant, aux termes des alinéas 2 et 3 de l article 41, d une part que les «copies ou reproductions strictement

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE L'ETAT DE L'INSTALLATION INTERIEURE D'ELECTRICITE

DIAGNOSTIC DE L'ETAT DE L'INSTALLATION INTERIEURE D'ELECTRICITE DIAGNOSTIC DE L'ETAT DE L'INSTALLATION INTERIEURE D'ELECTRICITE Articles L 134-7 et R 134-10 à 13 du code de la construction et de l'habitation. Arrêté du 4 avril 2011 modifiant l arrêté du 8 juillet 2008

Plus en détail

FORMATION ET HABILITATIONS ÉLECTRIQUES

FORMATION ET HABILITATIONS ÉLECTRIQUES FORMATION ET HABILITATIONS ÉLECTRIQUES L électricité est un danger qui ne se voit pas. Pourtant, elle est source de nombreux accidents. Connaître et appliquer les principes de base de la sécurité électrique

Plus en détail

Le risque électrique

Le risque électrique Le risque électrique Accident d'origine électrique Les causes d'accident Les causes humaines 75% des cas : accoutumance aux risques méconnaissance du risque électrique manque de compétences non respect

Plus en détail

RISQUE ELECTRIQUE ET HABILITATION ELECTRIQUE. Fabrice NORGEUX - CARSAT Centre Ouest

RISQUE ELECTRIQUE ET HABILITATION ELECTRIQUE. Fabrice NORGEUX - CARSAT Centre Ouest RISQUE ELECTRIQUE ET HABILITATION ELECTRIQUE Fabrice NORGEUX - CARSAT Centre Ouest 21 octobre 2011 1 Le risque électrique : quelques chiffres La réglementation et ses évolutions L'habilitation électrique

Plus en détail

LE RISQUE ELECTRIQUE. Effet du courant sur le corps humain: électrisation, électrocution, brûlure

LE RISQUE ELECTRIQUE. Effet du courant sur le corps humain: électrisation, électrocution, brûlure LE RISQUE ELECTRIQUE Effet du courant sur le corps humain: électrisation, électrocution, brûlure Effet du courant sur le corps humain: électrisation, électrocution, brûlure L électrisation,l électrocution

Plus en détail

LES INSTALLATIONS ÉLECTRIQUES

LES INSTALLATIONS ÉLECTRIQUES Roger Cadiergues MémoCad nd01.a LES INSTALLATIONS ÉLECTRIQUES SOMMAIRE nd01.1. Les éléments de base nd01.2. Les deux classements fondamentaux nd01.3. Les obligations concernant les matériels nd01.4. Alimentations

Plus en détail

SOMMAIRE. IV. L ORIGINE DES ACCIDENTS ELECTRIQUES ET LEUR PREVENTION p. 9

SOMMAIRE. IV. L ORIGINE DES ACCIDENTS ELECTRIQUES ET LEUR PREVENTION p. 9 SOMMAIRE I. EVOLUTION DES ACCIDENTS D ORIGINE ELECTRIQUE p. 2 II. L ELECTRICITE NOTIONS DE BASE p. 4 II-1. DEFINITION DU COURANT ELECTRIQUE p. 4 II-2. GRANDEURS DE L ELECTRICITE p. 4 II-2-1. LA TENSION

Plus en détail

RAPPELS DE COURS F08 HTA/BTA Q05 F02 Q02 HTA/BTA F05

RAPPELS DE COURS F08 HTA/BTA Q05 F02 Q02 HTA/BTA F05 RAPPELS DE COURS 1. ARRIVEE DE L ENERGIE 1.1 Réseau Haute Tension La finalité de ce réseau est triple : - une fonction de transport dont le but est d acheminer l électricité des centrales de production

Plus en détail

KIT BS Interventions. Spécial NFC 18-510. L essentiel sans concession! Réf. : Kit-18510-BS comprenant : ATTENTION non inclus dans le kit

KIT BS Interventions. Spécial NFC 18-510. L essentiel sans concession! Réf. : Kit-18510-BS comprenant : ATTENTION non inclus dans le kit KIT BS Interventions L essentiel sans concession! Spécial NFC 18-510 Réf. : Kit-18510-BS comprenant : - 1 macaron de condamnation Réf. AP-467-1 condamnateur de disjoncteur Réf. AL-201-C/1-1 paire de lunettes

Plus en détail

Armoires et coffrets électriques pour installations de chantier en basse tension

Armoires et coffrets électriques pour installations de chantier en basse tension Fiche Prévention G4 F 01 12 Armoires et coffrets électriques pour installations de chantier en basse tension Cette fiche décrit les principales caractéristiques des armoires et coffrets électriques utilisés

Plus en détail

Ressources Formation en vue de l habilitation... Chap. 7

Ressources Formation en vue de l habilitation... Chap. 7 1 Introduction. 1.1 Présentation. La formation à l habilitation s appuie sur la norme NFC 18510 qu il est impératif de consulter. C est LE TEXTE de référence dans le domaine!!! En annexe figure une synthèse

Plus en détail

Tâche professionnelle liée au niveau d habilitation Tâche N 1

Tâche professionnelle liée au niveau d habilitation Tâche N 1 Tâche professionnelle liée au niveau d habilitation Tâche N 1 Condition de réalisation de la tâche B1V Ouvrage concerné : Système didactisé de ventilation du métropolitain de PARIS. Lieu : Laboratoire

Plus en détail

Choisir la bonne habilitation

Choisir la bonne habilitation Choisir la bonne habilitation selon la norme NF C 18-510 Mise à jour : 13/12/2012 Fiche d aide aux choix des habilitations électriques de vos salariés Cette fiche vous permet de définir le(s) type de(s)

Plus en détail

MISE EN SERVICE D UN EQUIPEMENT Pourquoi effectuer la mise en service d un équipement.

MISE EN SERVICE D UN EQUIPEMENT Pourquoi effectuer la mise en service d un équipement. MISE EN SERVICE D UN EQUIPEMENT Pourquoi effectuer la mise en service d un équipement. 1.1. Vérifications à effectuer avant toute mise en service La mise en service est une opération obligatoire imposée

Plus en détail

C est la reconnaissance, par son employeur, de la capacité d une personne à accomplir en sécurité les

C est la reconnaissance, par son employeur, de la capacité d une personne à accomplir en sécurité les L HABILITATION ELECTRIQUE 1 / DEFINTION DE L HABILITATION ELECTRIQUE D après l UTE C18 510 Art. 3.2.1 : C est la reconnaissance, par son employeur, de la capacité d une personne à accomplir en sécurité

Plus en détail

03 89 20 36 00-03 89 20 36 29 - cdg68@calixo.net - www.cdg68.fr

03 89 20 36 00-03 89 20 36 29 - cdg68@calixo.net - www.cdg68.fr Circulaire n 36/2012 Cl. C 44 Colmar, le 04 septembre 2012 Màj janvier 2013 C E N T R E d e G E S T I O N d u H A U T - R H I N FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE 2 2, rue Wi l s o n - 6 8 0 2 7 C OLMAR CEDEX

Plus en détail