invitation Maison Croix-Rouge Uelzechtdall à Lorentzweiler Dîner de Gala de la section locale de Dudelange de la Croix-Rouge luxembourgeoise

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "invitation Maison Croix-Rouge Uelzechtdall à Lorentzweiler Dîner de Gala de la section locale de Dudelange de la Croix-Rouge luxembourgeoise"

Transcription

1 Lorentzweiler Maison Croix-Rouge Uelzechtdall à Lorentzweiler Centre de Jour, Antenne d aide et de soins à domicile, Service Perspectives et Assistance sociale Conception graphique invitation Dîner de Gala de la section locale de Dudelange de la Croix-Rouge luxembourgeoise le gouvernement du grand-duché de luxembourg Ministère de la Famille et de l'intégration

2 Depuis des années les offres de services garantissant le maintien à domicile ne cessent de croître afin de pouvoir répondre de mieux en mieux aux besoins diversifiés des personnes âgées et de leur entourage socio-familial. Les anciennes infrastructures du centre de jour spécialisé et de l antenne d aides et de soins de l asbl «Uelzechtdall» n étaient plus adaptées à ce développement. L étroite collaboration entre la Commune de LORENTZWEILER, la CROIX-ROUGE luxembourgeoise et le Ministère de la Famille et de l Intégration a abouti à une solution réussie : la transformation voire l extension de l ancienne mairie. Dorénavant la CROIX-ROUGE luxembourgeoise dispose de localités fonctionnelles pour son antenne d aides et de soins. Par ailleurs un encadrement de qualité peut être proposé aux citoyens âgés de la commune de LORENTZWEILER et des communes avoisinantes dans la partie du bâtiment réservée au Centre Psycho- Gériatrique. J apprécie vivement l option prise qui est d intégrer une panoplie de services au sein d un même bâtiment. La proximité entre le bureau de l Office social, l Antenne d aides et de soins et le Centre de jour spécialisé facilite certainement les contacts et la collaboration entre les professionnels respectifs. D un autre côté elle conduit à un gain en confort et en temps pour les personnes âgées et leur entourage familial qui sont à la recherche de solutions face aux besoins en aides et soutien les plus divers. Les trois studios du projet «Perspectives» réservés à des familles monoparentales introduisent une dynamique supplémentaire en rassemblant plusieurs générations sous un même toit. Je souhaite aux responsables de la Commune de LORENTZWEILER et de la CROIX-ROUGE luxembourgeoise que la «Maison CROIX-ROUGE Uelzechtdall» soit dorénavant le synonyme d un accueil empathique et compétent pour tout citoyen qui le fréquente en raison de ses besoins en aide particuliers. Marie-Josée JACOBS Ministre de la Famille et de l Intégration le gouvernement du grand-duché de luxembourg Ministère de la Famille et de l'intégration L-2919 Luxembourg

3 En 2006, la Croix-Rouge luxembourgeoise a repris d un accord commun les activités de soins à domicile de l asbl Uelzechtdall. L accord prévoyait la création d un nouveau centre de jour pour personnes âgées en remplacement de celui qui fonctionnait sur le site du CIPA de Bofferdange et qui présentait des problèmes de fonctionnalité. La Commune de Lorentzweiler s est alors associée à ce projet en proposant une réaffectation de l ancienne mairie, vacante suite à la construction de la nouvelle maison communale. L architecte Pol Holweck a présenté un projet moderne, adapté au programme déterminé par la Croix-Rouge qui prévoyait une extension du bâtiment existant. La réalisation du projet a été confiée au bureau d ingénieur Christian Haas de Wincheringen. L extension à l ancien bâtiment s est faite sous la forme d une construction en bois répondant par le choix des matériaux à des standards énergétiques exigeants ainsi qu à des critères écologiques. Ainsi, le nouveau bâtiment d une superficie de 850 m 2 héberge diverses activités de la Croix-Rouge luxembourgeoise : un centre de jour pour personnes âgées, les bureaux de l antenne d aide et de soins à domicile de Lorentzweiler, trois studios du projet «Perspectives» pour des familles monoparentales, ainsi qu un bureau pour l assistante sociale du secteur. Le budget du projet «Maison Croix-Rouge Uelzechtdall» s élève à un total de 2.8 millions d euros, composé entre autres d un subside de la part du Ministère de la Famille et de l Intégration à hauteur de euros et d une contribution de euros de l asbl Uelzechtdall, réserve constituée par l asbl en vue de la création d un nouveau centre de jour. La Croix-Rouge luxembourgeoise est aujourd hui heureuse de pouvoir emménager dans un immeuble magnifique qui a pu être mis en place grâce à une collaboration étroite et amicale avec la commune, l asbl Uelzechtdall et le Ministère de la Famille et de l Intégration. Un grand merci à tous ceux qui ont contribué à la réalisation de cette Maison Croix-Rouge Uelzechtdall. Jacques Hansen Directeur de la Croix-Rouge luxembourgeoise ge e 11/16/11 2:21 PM

4 Erigée en 1850 l ancienne mairie de Lorenzweiler était en réalité la nouvelle école de Lorentzweiler. 75 élèves y fêtèrent la rentrée scolaire le 1 er octobre C était en 1854 qu un décompte fut mis au vote du conseil communal «pour l aménagement de 2 chambres dans la nouvelle maison d école à Lorentzweiler servant à l usage de l administration communale» et en 1855 le bâtiment fut «surmonté d un petit clocher pour recevoir la cloche d appel». Il y est toujours. John Els, notre ami et conseiller communal disparu trop tôt et ses collaborateurs de la commission culturelle retraçaient, en 1991, lors de l aménagement de la «Place Ferd. Dostert», l histoire du bâtiment et de la place publique qui rentrent de nouveau au centre d intérêt de notre commune. Après son déménagement dans la nouvelle mairie en 2007, le conseil communal a refusé toutes les propositions d éventuels acquéreurs et s est toujours prononcé en faveur d une destination sociale de l ancienne mairie. A la recherche d un partenaire compétent, la Croix-Rouge luxembourgeoise, ayant repris les activités de soins à domicile de l «asbl Uelzechtdall» en 2006, nous fut recommandée par notre collègue Paul Bach, président de l asbl. Nous le remercions de ses démarches et nous félicitons le directeur de la Croix Rouge Monsieur Jacques Hansen et ses collaborateurs de leur engagement. Mais le projet n aurait jamais abouti sans la précieuse aide de notre Ministre de la Famille et de l Intégration, Madame Marie-Josée Jacobs. Nous la remercions chaleureusement. La transformation de l ancien bâtiment et son extension planifiées par l architecte Paul Holweck et réalisées par le bureau d ingénieur Christian Haas nous offrent aujourd hui une panoplie de services au sein d une seule infrastructure. Au nom du conseil communal de Lorentzweiler nous remercions et félicitons toutes celles et ceux qui ont contribué à la réalisation de ce centre et de ses localités fonctionnelles. Nous souhaitons bonne chance aux responsables et dirigeants et réservons un accueil chaleureux et une assistance efficace aux visiteurs. Jos Roller, Bourgmestre Jim Weis, Echevin Marguy Kirsch-Hirtt, Echevine

5 Le réseau d aide et de soins HELP HELP est un réseau d aide et de soins regroupant 4 prestataires : le service des Aides et Soins de la Croix- Rouge luxembourgeoise, Syrdall Heem a.s.b.l., Muselheem a.s.b.l. et l Hôpital Intercommunal de Steinfort. Le réseau compte plus de 1000 collaborateurs, répartis sur 22 antennes de soins sur l'ensemble du territoire luxembourgeois. En complément des antennes de soins, le réseau gère 9 centres de jour, 4 club senior, 2 logements encadrés, ainsi qu'un service d'activités et loisirs et une plateforme info-éducative. Le réseau a pour mission de garantir, aux personnes en perte d autonomie ou aux patients, les prestations dont ils ont besoin afin de garder une bonne qualité de vie à domicile. Dans ce contexte, le réseau agit dans le cadre de l assurance dépendance et de l assurance maladie en fournissant les prestations suivantes: Aides et soins infirmiers à domicile et en centre de jour : administration de médicaments, injections, perfusions, prises de sang, pansement, etc.; Soins et accompagnements spécifiques pour personnes en fin de vie et leurs proches; Coordination de services : prêt de matériel, repas sur roues, système d'appel pour assistance Help24, sécurité domestique, transports, etc. ; Entretien du logement et courses ; Conseils et informations. Contact : Réseau d aide et de soins HELP Tél

6

7 Antenne de soins de Lorentzweiler En 2006, l activité d aide et de soins de l a.s.b.l. Uelzechtdall a été reprise par le service des Aides et Soins de la Croix-Rouge luxembourgeoise. Depuis sa reprise, l antenne de Lorentzweiler (anciennement appelée «Antenne Uelzechtdall») est dirigée par Madame Anja DETAMBEL. Avant son emménagement dans ses nouveaux locaux à Lorentzweiler, l antenne était établie à Steinsel. Cette antenne dispose de plus de 150 clients actifs et est constituée de 32 salariés : 12 infirmiers, 13 aides soignants et aides socio-familiales et 7 femmes d ouvrage. Contact : Antenne de Lorentzweiler 3, place Ferdinand Dostert L-7373 Lorentzweiler Tél

8 Centre de Jour Uelzechtdall Tout comme l antenne, le Centre de Jour Uelzechtdall a été repris par le service des Aides et Soins de la Croix- Rouge luxembourgeoise en Avant son déménagement en décembre 2011 dans l ancienne mairie de Lorentzweiler, totalement rénovée et agrandie, le Centre de Jour Uelzechtdall occupait les locaux de Servior à Bofferdange. La mission du centre est d accueillir des personnes en perte d autonomie durant la journée afin de leur proposer des activités stimulantes et divertissantes. Leur accompagnement est donc garanti toute la journée et le cas échéant leurs proches peuvent bénéficier de repos ou vaquer à leurs occupations. Madame Jasmine WALISCH est l infirmière référente de ce centre de jour depuis octobre 2011 et Madame Cécile JEROUVILLE s occupe de la coordination des 4 centres de jour du Service des Aides et Soins de la Croix-Rouge luxembourgeoise. Le Centre de Jour Uelzechtdall accueille actuellement 16 à 22 clients ; la capacité d accueil étant de 24 clients. La capacité d accueil pourra être revue à 32 clients en fonction de la demande. 14 collaborateurs œuvrent quotidiennement pour le bien-être des clients : 1 infirmière référente, 5 aides soignants, 1 éducatrice, 2 aides socio familiales, 2 maîtresses de maison et 3 chauffeurs. Contact : Centre de Jour Uelzechtdall 3, place Ferdinand Dostert L-7373 Lorentzweiler Tél

9

10 Perspectives Logement encadré et insertion professionnelle Le service «Perspectives» accueille des jeunes adultes de 18 à 26 ans en difficulté sociale. Le nouveau site de Lorentzweiler au 3, place Ferdinand Dostert accueille uniquement des familles monoparentales (mère avec enfant(s)). Il offre une guidance socio-éducative sur la base du projet de vie. Le jeune doit affirmer sa volonté de vouloir changer sa situation et formuler des objectifs quant à son avenir personnel et professionnel. Afin d aider les personnes qu il prend en charge, le service «Perspectives» se base sur trois piliers : la mise à disposition d un logement ; l encadrement et l accompagnement des jeunes (i.e. coaching de vie) ; l insertion professionnelle. Les logements sont adaptés aux besoins et au niveau d autonomie du jeune adulte à qui ils permettent d intégrer ou de réintégrer un système scolaire, une formation ou une activité professionnelle rémunérée qui le reconnecte à ses ressources. Contact : Perspectives / Logement encadré 10, cité Henri Dunant L Bertrange Tél

11 OSSTELO Office Social «OSSTELO» OFFICE SOCIAL STEINSEL-LORENTZWEILER La loi du 18 décembre 2009 organisant l aide sociale a réformé, avec effet au 1 er janvier 2011, l ancienne structure sociale en créant un droit à l aide sociale. Quels sont les principaux objectifs de cette loi réformée? L aide sociale doit tout d abord assurer aux personnes dans le besoin le service nécessaire lors de démarches administratives pour obtenir les prestations financières prévues par d autres lois (chômage, RMG, etc.). Par la suite elle peut intervenir à titre subsidiaire pour compléter ces prestations et organiser d autres mesures sociales. Une simple distribution d argent n est plus l objectif primordial. L Office social a reçu comme mission essentielle d œuvrer de manière efficace sur le plan préventif. Les communes de Steinsel et de Lorentzweiler ont institué un Office Social commun sous la dénomination «OSSTELO» OFFICE SOCIAL STEINSEL-LORENTZWEILER dont la commune siège est Steinsel. L office Social commun est à la disposition des seuls résidents des deux communes. Des consultations sont assurées par Madame Nicole PEETERS, assistante sociale, dans chaque commune. Permanences dans les communes : Steinsel : lundi de 14h à 16h30 et de 17 à 18h sur rendez-vous Téléphone : Mail : Lorentzweiler : jeudi de 13h30 à 16h30 Téléphone : Mail :

12 ADMINISTRATION COMMUNALE DE LORENTZWEILER Printing OSSA, Niederanven / Photos Jos Roller

ADMINISTRATION COMMUNALE DE LORENTZWEILER. Nouvelle. Maison Relais

ADMINISTRATION COMMUNALE DE LORENTZWEILER. Nouvelle. Maison Relais ADMINISTRATION COMMUNALE DE LORENTZWEILER Nouvelle Maison Relais L école centrale de Lorentzweiler fut inaugurée par le député-maire Jos Wohlfart et son conseil communal en septembre 1973 en présence de

Plus en détail

CLÔTURE DES 40 ÉVÉNEMENTS POUR LES 40 ANS DU CENTRE SOCIAL CAF L ILE AUX FAMILLES

CLÔTURE DES 40 ÉVÉNEMENTS POUR LES 40 ANS DU CENTRE SOCIAL CAF L ILE AUX FAMILLES CLÔTURE DES 40 ÉVÉNEMENTS POUR LES 40 ANS DU CENTRE SOCIAL CAF L ILE AUX FAMILLES ans 1974-201440 dates événements JEUDI 18 DÉCEMBRE 2014 À 11 H Au Centre social Caf - 410, avenue de barcelone, quartier

Plus en détail

Working Group Meeting «ICT for a healthy and ageing population»

Working Group Meeting «ICT for a healthy and ageing population» Working Group Meeting «ICT for a healthy and ageing population» 16 April 2012 HELP / Doheem versuergt asbl Service des aides et soins de la Croix-Rouge luxembourgeoise Agenda Présentation du réseau HELP

Plus en détail

L EHPAD Bellevue est un lieu où va se dérouler une partie de l existence de la personne âgée.

L EHPAD Bellevue est un lieu où va se dérouler une partie de l existence de la personne âgée. EHPAD SAINT MENS INTRODUCTION : L EHPAD Bellevue est un lieu où va se dérouler une partie de l existence de la personne âgée. Ce temps de vie est souvent de plusieurs mois voire plusieurs années. Nous

Plus en détail

Gouvernement inter-francophone

Gouvernement inter-francophone Gouvernement inter-francophone Volet 2 du Plan Cigogne III : 7.300 nouvelles places d accueil pour la petite enfance à Bruxelles et en Wallonie durant la législature 1. Introduction Le 26 février 2015

Plus en détail

AUTONOMIS NOUVELLE GÉNÉRATION Une réponse plus efficace pour les personnes dépendantes et leur entourage

AUTONOMIS NOUVELLE GÉNÉRATION Une réponse plus efficace pour les personnes dépendantes et leur entourage AUTONOMIS NOUVELLE GÉNÉRATION Une réponse plus efficace pour les personnes dépendantes et leur entourage PARTENARIAT NATIXIS ASSURANCES, FRANCE DOMICILE ET UNA Contacts presse Karine BRIAND Responsable

Plus en détail

SERVICE NATIONAL DE LA JEUNESSE

SERVICE NATIONAL DE LA JEUNESSE SERVICE NATIONAL DE LA JEUNESSE 1 SERVICE NATIONAL DE LA JEUNESSE Sommaire Loi du 4 juillet 2008 sur la jeunesse (telle qu elle a été modifiée)... 3 SERVICE NATIONAL DE LA JEUNESSE 3 Loi du 4 juillet

Plus en détail

Une nouvelle dynamique de l insertion en Mayenne

Une nouvelle dynamique de l insertion en Mayenne Une nouvelle dynamique de l insertion en Mayenne Permettre aux personnes en situation d exclusion, de retrouver leur autonomie, leur dignité et leur place dans la société; faciliter et encourager le retour

Plus en détail

Champs de pratiques du travail social au Luxembourg II Octobre 2013 Nadine Medinger

Champs de pratiques du travail social au Luxembourg II Octobre 2013 Nadine Medinger Champs de pratiques du travail social au Luxembourg II Octobre 2013 Nadine Medinger 1. Les établissements à séjour continu (Cipa, maisons de soins) 2. Les logements encadrés 3. Les établissements à séjour

Plus en détail

INAUGURATION DU NOUVEAU CENTRE DE PREMIER ACCUEIL POUR DEMANDEURS DE PROTECTION INTERNATIONALE FOYER LILY UNDEN

INAUGURATION DU NOUVEAU CENTRE DE PREMIER ACCUEIL POUR DEMANDEURS DE PROTECTION INTERNATIONALE FOYER LILY UNDEN INAUGURATION DU NOUVEAU CENTRE DE PREMIER ACCUEIL POUR DEMANDEURS DE PROTECTION INTERNATIONALE FOYER LILY UNDEN DOSSIER DE PRESSE 13 juillet 2015 Projet cofinancé par le Fonds européen pour les réfugiés

Plus en détail

Questionnaire adressé aux aidants de personnes mentalement handicapées vivant à domicile

Questionnaire adressé aux aidants de personnes mentalement handicapées vivant à domicile Questionnaire adressé aux aidants de personnes mentalement handicapées vivant à domicile Besoins des aidants 1. Actuellement, êtes vous au bénéfice d une aide à domicile dans la prise en charge de la personne

Plus en détail

Un pôle social au côté des pôles de compétitivité

Un pôle social au côté des pôles de compétitivité Bruxelles, le 13 novembre 2015. POSITION DU BUREAU DE L IW Un pôle social au côté des pôles de compétitivité L exemple de la politique wallonne en réponse au défi du vieillissement de la population 1.

Plus en détail

Bienvenue. Sommaire. Annexes

Bienvenue. Sommaire. Annexes Bienvenue Sommaire - Bienvenue p 2 - L inscription - l admission p 3 - La vie dans l établissement p 4-5 - Les prestations d hébergement p 6 - Soins et surveillance médicale p 7 - Les conditions financières

Plus en détail

Charte de partenariat du CLIC Métropole Nord Ouest Renseignements et informations : Monsieur Olivier MILOWSKI, Directeur, CLIC Métropole Nord Ouest, 100 rue du Général Leclerc 59350 SAINT ANDRE Téléphone

Plus en détail

L innovation sociale, et plus concrètement?

L innovation sociale, et plus concrètement? L innovation sociale, et plus concrètement? Applications et illustrations de l innovation sociale au Luxembourg Lors du premier jeudi de l innovation sociale, une deuxième activité de construction collective

Plus en détail

e soutien aux familles

e soutien aux familles Le soutien aux familles e soutien aux familles Le soutien aux familles a pour principal objectif de soutenir les familles dans leurs responsabilités en regard de leur enfant présentant une déficience intellectuelle.

Plus en détail

L HOSPITALISATION A DOMICILE EN ILE DE FRANCE

L HOSPITALISATION A DOMICILE EN ILE DE FRANCE L HOSPITALISATION A DOMICILE EN ILE DE FRANCE ASSOCIATION PARTICIPANT AU SERVICE PUBLIC HOSPITALIER 15 Quai de Dion Bouton 92816 PUTEAUX Cedex www.santeservice.asso.fr Qu est-ce que l hospitalisation à

Plus en détail

ÊTRE PROCHE AIDANT DU DOMICILE AU CENTRE D HÉBERGEMENT: DES BESOINS ÉVOLUTIFS TOUT AU LONG DU PARCOURS

ÊTRE PROCHE AIDANT DU DOMICILE AU CENTRE D HÉBERGEMENT: DES BESOINS ÉVOLUTIFS TOUT AU LONG DU PARCOURS ÊTRE PROCHE AIDANT DU DOMICILE AU CENTRE D HÉBERGEMENT: DES BESOINS ÉVOLUTIFS TOUT AU LONG DU PARCOURS Francine Ducharme, Ph. D. Véronique Dubé, Ph. D. Université de Montréal 16 avril 2015 L APPUI Estrie

Plus en détail

Rapport Moral 2014. «Bien vivre chez soi jusqu au bout de la vie» Association Promotion Autonomie et Santé 82. ASSEMBLEE GENERALE 29 avril 2015

Rapport Moral 2014. «Bien vivre chez soi jusqu au bout de la vie» Association Promotion Autonomie et Santé 82. ASSEMBLEE GENERALE 29 avril 2015 ASSEMBLEE GENERALE 29 avril 2015 Au service des populations depuis le 26 février 1975 Rapport Moral 2014 «Bien vivre chez soi jusqu au bout de la vie» ASSEMBLEE GENERALE 29 avril 2015 Au service des populations

Plus en détail

Les résidences. pour personnes âgées. du CCAS

Les résidences. pour personnes âgées. du CCAS Les résidences pour personnes âgées du CCAS Prendre soin de nos seniors Article I Choix de vie Toute personne âgée dépendante garde la liberté de choisir son mode de vie Charte des droits et libertés de

Plus en détail

Les professionnels de l évaluation et de l accompagnement : du modèle allemand au modèle luxembourgeois.

Les professionnels de l évaluation et de l accompagnement : du modèle allemand au modèle luxembourgeois. Les professionnels de l évaluation et de l accompagnement : du modèle allemand au modèle luxembourgeois. Atelier 6 Colloque national de la CNSA Paris, le 12 février 2009 Andrée Kerger Cellule d évaluation

Plus en détail

Rapport d activités 2013

Rapport d activités 2013 Rapport d activités 2013 HELP - Vous pouvez compter sur nous Depuis 15 ans, le réseau HELP accompagne et soigne ses clients sur tout le territoire luxembourgeois. Pour garantir l autonomie et le bien-être

Plus en détail

CHARTE HANDICAP de la Ville de Romainville

CHARTE HANDICAP de la Ville de Romainville CHARTE HANDICAP de la Ville de Romainville Charte Handicap de la Ville de Romainville Préambule La «Charte Handicap» de la Ville de Romainville vise à améliorer dans la cité, pour tous les citoyens, porteurs

Plus en détail

LES OLIVIERS DE SAINT-JEAN

LES OLIVIERS DE SAINT-JEAN LES OLIVIERS DE SAINT-JEAN La Résidence La Résidence est un logement-foyer. Elle a pour mission d accueillir des personnes âgées dont l autonomie leur permet d assumer les actes de la vie quotidienne.

Plus en détail

FICHE 3 Davantage de soutien à domicile et de services dans la communauté

FICHE 3 Davantage de soutien à domicile et de services dans la communauté FICHE 3 Davantage de soutien à domicile et de services dans la communauté Le soutien à domicile est toujours la première option considérée lorsqu une personne âgée se retrouve en perte d autonomie et qu

Plus en détail

CONCEPT DE PRISE EN CHARGE DE «L ÉTOILE DU MATIN» (CUGY)

CONCEPT DE PRISE EN CHARGE DE «L ÉTOILE DU MATIN» (CUGY) CONCEPT DE PRISE EN CHARGE DE «L ÉTOILE DU MATIN» (CUGY) 1. Le contexte L action de Bethraïm-Maison de la Vie se situe depuis 1988 dans le contexte de l assistance aux personnes souffrant de dépendances

Plus en détail

Rapport de la consultation publique sur les conditions de vie des aînés ;Préparons l avenir avec nos aînés,

Rapport de la consultation publique sur les conditions de vie des aînés ;Préparons l avenir avec nos aînés, «Les constats du Protecteur du citoyen font écho à ceux du Vérificateur général, aux résultats de l étude de l Institut canadien d information sur la santé et aux opinions généralement admises par les

Plus en détail

Préparer et bien vivre sa retraite

Préparer et bien vivre sa retraite Séminaire Préparer et bien vivre sa retraite le moyen de bien vivre le passage vers cette nouvelle étape de vie. Capital santé l accompagnement dans la transition d une vie professionnelle vers un nouvel

Plus en détail

COMMISSION AD HOC MAISON DE LA GRADELLE

COMMISSION AD HOC MAISON DE LA GRADELLE Commune de Chêne-Bougeries Conseil Municipal COMMISSION AD HOC MAISON DE LA GRADELLE Rapport intermédiaire au Conseil Municipal 19 juin 2008 Composition de la commission : Danièle Meynet, présidente Christophe

Plus en détail

LE SOUTIEN ESSENTIEL À UN DÉVELOPPEMENT ÉQUITABLE ET DURABLE

LE SOUTIEN ESSENTIEL À UN DÉVELOPPEMENT ÉQUITABLE ET DURABLE LES CHOIX BUDGÉTAIRES 2005-2006 LE SOUTIEN ESSENTIEL À UN DÉVELOPPEMENT ÉQUITABLE ET DURABLE Mémoire présenté par le CHANTIER DE L ÉCONOMIE SOCIALE au ministre des Finances, monsieur Michel Audet Dans

Plus en détail

142 COMMENT ORGANISER LE RETOUR À DOMICILE D UN PATIENT EN SOINS PALLIATIFS DANS LE CADRE D UNE MALADIE CANCÉREUSE?

142 COMMENT ORGANISER LE RETOUR À DOMICILE D UN PATIENT EN SOINS PALLIATIFS DANS LE CADRE D UNE MALADIE CANCÉREUSE? Item 142 COMMENT ORGANISER LE RETOUR À DOMICILE D UN PATIENT EN SOINS PALLIATIFS DANS LE CADRE D UNE MALADIE CANCÉREUSE? I/ Introduction 1 On rappelle la définition des soins palliatifs, par la S.F.A.P.

Plus en détail

dossier de presse par, président du conseil général de la Loire La prise en charge des enfants et adolescents : 2 La prise en charge des adultes : 3

dossier de presse par, président du conseil général de la Loire La prise en charge des enfants et adolescents : 2 La prise en charge des adultes : 3 s a m e d i 2 3 j u i n 2 0 0 7 dossier de presse par, président du conseil général de la Loire La prise en charge des enfants et adolescents : 2 La prise en charge des adultes : 3! Les activités financées

Plus en détail

Services d Information et de Conseil

Services d Information et de Conseil La Ligue médico-sociale se présente : Depuis bientôt 100 ans, la Ligue apporte son aide aux habitants de notre pays. Créée en 1908, elle ne cesse de contribuer au développement et à la promotion de la

Plus en détail

De meilleures garanties pour les pensions alimentaires

De meilleures garanties pour les pensions alimentaires vous guider De meilleures garanties pour les pensions alimentaires n Familles monoparentales www.msa.fr Qu est-ce que l ASF? Tout comprendre sur l Allocation de soutien familial (ASF) et les Garanties

Plus en détail

CULTUREàVIE, pour réussir la vie sociale dans chaque EHPAD du département!

CULTUREàVIE, pour réussir la vie sociale dans chaque EHPAD du département! Madame, Monsieur le Président du Conseil, souhaiteriez-vous que, dans votre département, les milliers de personnes âgées en perte d autonomie puissent retrouver un accès à la culture et aux loisirs? CULTUREàVIE,

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 91 4 mai 2009. S o m m a i r e SOINS PALLIATIFS

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 91 4 mai 2009. S o m m a i r e SOINS PALLIATIFS MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 1061 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 91 4 mai 2009 S o m m a i r e SOINS PALLIATIFS Règlement grand-ducal

Plus en détail

Votre maison de retraite à Niort. Le Doyenné de la Venise Verte. Lits en chambres individuelles, doubles ou jumelées Séjour permanent ou temporaire

Votre maison de retraite à Niort. Le Doyenné de la Venise Verte. Lits en chambres individuelles, doubles ou jumelées Séjour permanent ou temporaire Votre maison de retraite à Niort Le Doyenné de la Venise Verte Lits en chambres individuelles, doubles ou jumelées Séjour permanent ou temporaire A proximité du centre ville et des commerces de Niort,

Plus en détail

Synthèse des rencontres des personnes vieillissantes de notre territoire par la commission «bien vieillir» du centre social.

Synthèse des rencontres des personnes vieillissantes de notre territoire par la commission «bien vieillir» du centre social. Synthèse des rencontres des personnes vieillissantes de notre territoire par la commission «bien vieillir» du centre social. Café des Ainés 2015 Page 1 1 Introduction Les membres de la commission «bien

Plus en détail

Cette fiche vous fournit les éléments essentiels qui vous permettront de mieux comprendre les enjeux du chauffage dans votre logement.

Cette fiche vous fournit les éléments essentiels qui vous permettront de mieux comprendre les enjeux du chauffage dans votre logement. Si vous voulez construire une nouvelle maison ou entreprendre des travaux d amélioration énergétique, vous allez rapidement devoir faire face à la question du chauffage. En tant qu élément central du bien-être

Plus en détail

DELIBERATIONS. (Délibérations du CONSEIL) CONSEIL du 10/10/2014

DELIBERATIONS. (Délibérations du CONSEIL) CONSEIL du 10/10/2014 DELIBERATIONS (Délibérations du CONSEIL) CONSEIL du 10/10/2014 Le présent document regroupe l'ensemble des délibérations accompagnées de leur(s) annexe(s), classés par élus rapporteur et par compétences.

Plus en détail

Le Schéma Départemental en faveur des Personnes Agées. Réunion de lancement de la démarche d Actualisation 29 mars 2012

Le Schéma Départemental en faveur des Personnes Agées. Réunion de lancement de la démarche d Actualisation 29 mars 2012 Le Schéma Départemental en faveur des Personnes Agées Réunion de lancement de la démarche d Actualisation 29 mars 2012 Le schéma: outil de planification Document opposable, adopté pour 5 ans par le Conseil

Plus en détail

Séniors : Le Conseil général de l Orne lance un nouveau concept de théâtre-débat : «Vieillir, la belle affaire»

Séniors : Le Conseil général de l Orne lance un nouveau concept de théâtre-débat : «Vieillir, la belle affaire» France-Laure Sulon Directrice de la Communication Poste 1220 sulon.france-laure@cg61.fr Le 17 mai 2011 Séniors : Le lance un nouveau concept de théâtre-débat : «Vieillir, la belle affaire» Irène Martin-Houlgatte

Plus en détail

ANNEXE III REFERENTIEL DE FORMATION CONTENU INDICATIF

ANNEXE III REFERENTIEL DE FORMATION CONTENU INDICATIF ANNEXE III DOMAINES DE COMPETENCES VISES compétences 1 - Connaissance de la personne 1.1. Situer la personne aux différents stades de son développement 1.2. Situer la personne aidée dans son contexte social

Plus en détail

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE pour les seniors, leur famille et les professionnels UN LIEU D ACCUEIL,D ÉCOUTE, D INFORMATION ET D ORIENTATION L équipe du pôle seniors est à votre disposition pour vous

Plus en détail

Plan de crise. Pourquoi développer un plan de crise? Quand élaborer le plan de crise? Qui peut vous aider à élaborer le plan de crise?

Plan de crise. Pourquoi développer un plan de crise? Quand élaborer le plan de crise? Qui peut vous aider à élaborer le plan de crise? Plan de crise Pourquoi développer un plan de crise? Le plan de crise peut vous aider à réagir de la façon la plus efficace possible face à une situation de crise et d en minimiser ses effets. Cet outil

Plus en détail

Enjeux du développement durable. Faire reculer la pauvreté et rompre avec la précarité

Enjeux du développement durable. Faire reculer la pauvreté et rompre avec la précarité 4 Action sociale Fiche Axe 3 Garantir la cohésion sociale, l'accès à la ville pour tous, intégrer les habitants et améliorer la qualité de vie Enjeux du développement durable Faire reculer la pauvreté

Plus en détail

FAIRE GARDER SES ENFANTS

FAIRE GARDER SES ENFANTS ACTUEL NORD-PAS DE CALAIS Centre Régional Information Jeunesse Nord-Pas de Calais 2 rue Nicolas Leblanc - 59000 LILLE Tél : 03.20.12.87.30 Fax : 03.20.12.87.31 http:// www.crij-npdc.fr FAIRE GARDER SES

Plus en détail

Matinée rencontre entre opérateurs de formation/insertion et des employeurs du secteur de la santé et de l action sociale. 18 septembre 2008.

Matinée rencontre entre opérateurs de formation/insertion et des employeurs du secteur de la santé et de l action sociale. 18 septembre 2008. Matinée rencontre entre opérateurs de formation/insertion et des employeurs du secteur de la santé et de l action sociale. 18 septembre 2008. Dans le cadre des travaux de la Commission Consultative Sous-Régionale

Plus en détail

Le Conseil général de la Loire s associe à la. Journée mondiale de la maladie d Alzheimer

Le Conseil général de la Loire s associe à la. Journée mondiale de la maladie d Alzheimer M e r c r e d i 2 1 s e p t e m b r e 2 0 1 1 Dossier de presse Le Conseil général de la Loire s associe à la Journée mondiale de la maladie d Alzheimer par Claude BOURDELLE, vice-président du conseil

Plus en détail

SOUTENIR LA DYADE AIDÉ-AIDANT : QUI SONT NOS PARTENAIRES?

SOUTENIR LA DYADE AIDÉ-AIDANT : QUI SONT NOS PARTENAIRES? SOUTENIR LA DYADE AIDÉ-AIDANT : QUI SONT NOS PARTENAIRES? Des services et du soutien dans les communautés pour les personnes touchées par la maladie d Alzheimer/maladies apparentées RÉDIGÉ PAR Mme Magalie

Plus en détail

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP)

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) F CDIP/14/4 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 3 OCTOBRE 2014 Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) Quatorzième session Genève, 10 14 novembre 2014 RÉSUMÉ DU RAPPORT D ÉVALUATION DU PROJET

Plus en détail

Personnes âgées & personnes handicapées. Logements Services à domicile

Personnes âgées & personnes handicapées. Logements Services à domicile Personnes âgées & personnes handicapées Logements Services à domicile Comment appréhender l arrivée de l âge? Comment rompre l isolement? Comment faire face à la perte d autonomie? Autant de questions

Plus en détail

CONSEIL GENERAL DE LA VIENNE

CONSEIL GENERAL DE LA VIENNE CONSEIL GENERAL DE LA VIENNE REUNION DU CONSEIL GENERAL DU 19 DECEMBRE 2014 BP 2015 COMMISSION DES SOLIDARITES Direction Générale Adjointe des Solidarités Direction du Handicap et de la Vieillesse RAPPORT

Plus en détail

Baromètre financier des asbl en Wallonie affiliées à la CODEF

Baromètre financier des asbl en Wallonie affiliées à la CODEF Baromètre financier des asbl en Wallonie affiliées à la CODEF La CODEF a créé un outil lui permettant d évaluer par des indicateurs financiers la conjoncture dans laquelle se trouvent les diverses activités

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. S o m m a i r e INSTITUT DE FORMATION DE L ÉDUCATION NATIONALE

RECUEIL DE LEGISLATION. S o m m a i r e INSTITUT DE FORMATION DE L ÉDUCATION NATIONALE MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 3909 1623 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 166 110 28 22 août mai 2009 2015 S o m m a i r e INSTITUT DE

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU LUNDI 19 JANVIER 2015. Etaient présents sous la présidence de Mme le Maire Marie-Reine FISCHER

COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU LUNDI 19 JANVIER 2015. Etaient présents sous la présidence de Mme le Maire Marie-Reine FISCHER COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU LUNDI 19 JANVIER 2015 Etaient présents sous la présidence de Mme le Maire Marie-Reine FISCHER Membres présents : Mesdames et Messieurs les Adjoints : Paul

Plus en détail

Intitulé de la mission : étude de faisabilité pour la mise en place d une éducation à la santé auprès d aides à domicile.

Intitulé de la mission : étude de faisabilité pour la mise en place d une éducation à la santé auprès d aides à domicile. Poste de chargé de mission Intitulé de la mission : étude de faisabilité pour la mise en place d une éducation à la santé auprès d aides à domicile. I. Descriptif de la mission. Contexte Depuis 2009, le

Plus en détail

Le CPAS offre plusieurs services d aide aux personnes en difficulté comme l intervention gratuite d un tuteur Energie,

Le CPAS offre plusieurs services d aide aux personnes en difficulté comme l intervention gratuite d un tuteur Energie, Le CPAS intervient également dans le cadre de démarches de soutien aux personnes âgées à domicile, en mettant, à la disposition de ces personnes, des aides ménagères et un service de taxi social visant

Plus en détail

Réforme de l assurance dépendance Avis COPAS

Réforme de l assurance dépendance Avis COPAS Réforme de l assurance dépendance Avis COPAS Executive summary Le présent avis énonce, reflète et confirme la position de la COPAS quant aux principes fondamentaux qui sous-tendent les activités des prestataires

Plus en détail

Comité aviseur femmes en développement de la main-d œuvre

Comité aviseur femmes en développement de la main-d œuvre Comité aviseur femmes en développement de la main-d œuvre Avis sur le Projet de politique de l éducation des adultes dans une perspective de formation continue présenté au ministre d État à l Éducation

Plus en détail

ÉQUIPEMENTS GAZ NATUREL. Guide poêles & inserts

ÉQUIPEMENTS GAZ NATUREL. Guide poêles & inserts ÉQUIPEMENTS GAZ NATUREL Guide poêles & inserts Envie d une cheminée? Le plaisir d un feu authentique sans contrainte d approvisionnement et de stockage. Le contrôle de votre consommation et de la température

Plus en détail

La directrice des Archives de France. Mesdames et Messieurs les préfets

La directrice des Archives de France. Mesdames et Messieurs les préfets La directrice des Archives de France à Mesdames et Messieurs les préfets - à l attention de Mesdames et Messieurs les directeurs des archives départementales - à l attention de Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

DEPARTEMENT DE L AIN -------- DIRECTION DE LA PREVENTION ET DE L ACTION SOCIALE. -------- Jacques Chapeau Réunion de décembre 2007 Tél :04 74 32 58 45

DEPARTEMENT DE L AIN -------- DIRECTION DE LA PREVENTION ET DE L ACTION SOCIALE. -------- Jacques Chapeau Réunion de décembre 2007 Tél :04 74 32 58 45 REPUBLIQUE FRANCAISE ---------- DEPARTEMENT DE L AIN -------- DIRECTION DE LA PREVENTION ET DE L ACTION SOCIALE -------- Service Logement CONSEIL GENERAL -------- Jacques Chapeau Réunion de décembre 2007

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ. Personnel

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ. Personnel MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Direction générale de l offre de soins Sous-direction des ressources humaines du système de santé Bureau des ressources humaines hospitalières

Plus en détail

Un seul questionnaire par famille

Un seul questionnaire par famille Un seul questionnaire par famille Madame, Monsieur, Enquête de Besoins 0 11 ANS Communauté de communes de Saint Hippolyte Votre avis nous intéresse Les élus de la CCSH, en partenariat avec la Caisse d

Plus en détail

CHARTE DES CMS. www.avasad.ch

CHARTE DES CMS. www.avasad.ch CHARTE DES CMS www.avasad.ch ÉDITORIAL Vous avez entre les mains la nouvelle charte des Centres médico-sociaux (CMS). Ce document de référence, validé par le Conseil d Etat le 13 avril 2011, fonde la relation

Plus en détail

Avec Cap emploi, donnez-vous toutes les chances d accéder à un emploi

Avec Cap emploi, donnez-vous toutes les chances d accéder à un emploi Personnes handicapées Avec Cap emploi, donnez-vous toutes les chances d accéder à un emploi Cap emploi Les ressources handicaps www.capemploi.com changer évoluer s adapter pour réussir 3 Vous vous interrogez

Plus en détail

CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE

CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE BOURG DE THIZY, LA CHAPELLE DE MARDORE, MARDORE, MARNAND, THIZY CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE PRINCIPES FONDATEURS Les communes de BOURG DE THIZY, LA CHAPELLE DE MARDORE, MARDORE, MARNAND et THIZY ont

Plus en détail

PROJET ASSOCIATIF. Octobre 2009

PROJET ASSOCIATIF. Octobre 2009 APAJH 78 Association Pour Adultes et Jeunes Handicapés des Yvelines 11, rue Jacques Cartier 78280 GUYANCOURT 01.61.37.08.00-01.61.37.08.01 - APAJH-YVELINES@wanadoo.fr site internet : www.apajh78.org PROJET

Plus en détail

L adhésion de GARDE au réseau ADMR

L adhésion de GARDE au réseau ADMR L adhésion de GARDE au réseau ADMR Le monde bouge, l ADMR évolue... dossier de presse 2 octobre 2012 Sommaire 3 Communiqué de presse 4 Garde, plus de 25 ans d histoire 5 Le réseau ADMR, plus de 60 ans

Plus en détail

Institut Départemental de l Enfance, de la Famille et du Handicap pour l Insertion AFR

Institut Départemental de l Enfance, de la Famille et du Handicap pour l Insertion AFR Institut Départemental de l Enfance, de la Famille et du Handicap pour l Insertion AFR Près de 900 jeunes dans le cadre de la Protection de l Enfance Près de 500 jeunes au titre du Handicap D un Budget

Plus en détail

Un mode de vie "comme chez soi"

Un mode de vie comme chez soi Foyer résidence pour personnes âgées Les Myosotis sont un foyer d hébergement bénéficiant d un agrément à l aide sociale par le Conseil Général du département de Côte d Or. Il s agit d un véritable logement

Plus en détail

Municipalité amie des aînés (MADA) Notre plan d action. Septembre 2013. Famille

Municipalité amie des aînés (MADA) Notre plan d action. Septembre 2013. Famille Municipalité amie des aînés (MADA) Notre plan d action Septembre 2013 Famille Table des matières Mot du maire... 1 Mot de la conseillère responsable des questions familiales et des aînés... 1 Présentation

Plus en détail

Formation professionnelle: réflexions de base

Formation professionnelle: réflexions de base Formation professionnelle: réflexions de base Édition 2015 PAGE 2 DOCUMENT DE POSITION La formation professionnelle est une clé essentielle du développement qualitatif de l accueil extrafamilial. En sa

Plus en détail

Note d orientation 2009-2014

Note d orientation 2009-2014 Note d orientation 2009-2014 LOGEMENT Freya Van den Bossche Ministre flamande de l Energie, du Logement, des Villes et de l Economie sociale Mise en page : Département des Services pour la Politique générale

Plus en détail

Compte rendu de la première réunion de travail - 16 octobre 2012 -

Compte rendu de la première réunion de travail - 16 octobre 2012 - Compte rendu de la première réunion de travail - 16 octobre 2012 - ATELIER 4 : Cohésion sociale entre les territoires et les générations L atelier se déroule à la Résidence des Personnes Agées Charles

Plus en détail

M. Meylan, pouvoir à Mme Franquet M. Charlier, représenté par Mme Desquaires

M. Meylan, pouvoir à Mme Franquet M. Charlier, représenté par Mme Desquaires PROCES-VERBAL SIVOM DE L EST GESSIEN SEANCE ORDINAIRE DU 19 FEVRIER 2014 *************** Sous la présidence de Monsieur RIGAUD Etaient présents : Pour Ferney-Voltaire : Mmes et MM.Franquet, Lacroux, Landreau,

Plus en détail

Semaine Bleue 17 Octobre 2013. Copyright SANTECH SAS - www.santech.fr

Semaine Bleue 17 Octobre 2013. Copyright SANTECH SAS - www.santech.fr Semaine Bleue 17 Octobre 2013 Copyright SANTECH SAS - www.santech.fr 01 SANTECH jeudi 17 octobre 2013 2 SANTECH SANTECH (s.ɑ.t.ɛ.k), Paris 2012. Editeur de logiciels e-santé. Conçoit pour ses clients des

Plus en détail

JOURNAL OFFICIEL. de la République Démocratique du Congo. Première partie 46 ème année n 23

JOURNAL OFFICIEL. de la République Démocratique du Congo. Première partie 46 ème année n 23 Première partie 46 ème année n 23 JOURNAL OFFICIEL de la République Démocratique du Congo PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE Décret n 05/176 du 24 novembre 2005 portant création du Programme National d Appui

Plus en détail

VILLE DE LA CHAUX-DE-FONDS RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL

VILLE DE LA CHAUX-DE-FONDS RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL VILLE DE LA CHAUX-DE-FONDS RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL à l'appui de l arrêté d acceptation du barème cantonal de facturation pour l accueil en crèche et garderie (du 4 novembre 2002) AU CONSEIL GENERAL

Plus en détail

Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes A :

Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes A : Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Direction générale de la cohésion sociale Sous-direction de l enfance et de la famille Bureau Famille et parentalités Personnes chargées

Plus en détail

2016 DASES 249 G DAE : Approbation du Plan Parisien de l Insertion par l Emploi (PPIE) pour la période 2016 2020.

2016 DASES 249 G DAE : Approbation du Plan Parisien de l Insertion par l Emploi (PPIE) pour la période 2016 2020. 2016 DASES 249 G DAE : Approbation du Plan Parisien de l Insertion par l Emploi (PPIE) pour la période 2016 2020. Mesdames, Messieurs, Projet de délibération Exposé des motifs Fin 2015, grâce à l effort

Plus en détail

ServiceS d accueil, d hébergement et d accompagnement des personnes en difficultés SocialeS

ServiceS d accueil, d hébergement et d accompagnement des personnes en difficultés SocialeS DANS LE CADRE DE LA QUINZAINE DES MAISONS D ACCUEIL ET DES SERVICES D AIDE AUX SANS-ABRI 13 Rue des Champs Élysées 1050 Bruxelles 02 513 62 25 ama@ama.be www.ama.be É.R. Christine Vanhessen - Rue des Champs

Plus en détail

Dans les locaux du CLH : 14 place Imbach (RDC Bourse du travail) 49100 ANGERS Tél. fax : 02 41 88 77 15 accueilhabitatadapte@orange.

Dans les locaux du CLH : 14 place Imbach (RDC Bourse du travail) 49100 ANGERS Tél. fax : 02 41 88 77 15 accueilhabitatadapte@orange. Dans les locaux du CLH : 14 place Imbach (RDC Bourse du travail) 49100 ANGERS Tél. fax : 02 41 88 77 15 accueilhabitatadapte@orange.fr L Accueil Habitat Adapté deux ans après Bilan au 30 juin 2011 Origine

Plus en détail

En croisant ces constats et ces enjeux, la région Centre a arrêté dans le cadre du schéma régional des formations 5 orientations:

En croisant ces constats et ces enjeux, la région Centre a arrêté dans le cadre du schéma régional des formations 5 orientations: PROTOCOLE D ACCORD ENTRE LE SECRETARIAT D ETAT A LA SOLIDARITE ET LA REGION CENTRE POUR LA MISE EN PLACE D UN PLAN DES METIERS DANS LE SECTEUR SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL I : Contexte: Le schéma régional des

Plus en détail

Portage de repas à domicile en faveur des personnes âgées autonomes (GIR 5 et 6)

Portage de repas à domicile en faveur des personnes âgées autonomes (GIR 5 et 6) Appel à projets 2013 Portage de repas à domicile en faveur des personnes âgées autonomes (GIR 5 et 6) Caisse d Assurance Retraite et de la Santé au Travail d Aquitaine 80 avenue de la Jallère 33053 BORDEAUX

Plus en détail

Saisine : Ministre de l Education nationale et de la Formation professionnelle (19/12/2008) AVIS DE LA CHAMBRE DE COMMERCE

Saisine : Ministre de l Education nationale et de la Formation professionnelle (19/12/2008) AVIS DE LA CHAMBRE DE COMMERCE Luxembourg, le 15 avril 2009 Objet: Projet de loi n 5975 portant création d une Ecole de la 2 e Chance. (3438JJE) Saisine : Ministre de l Education nationale et de la Formation professionnelle (19/12/2008)

Plus en détail

27 août 2012 AVIS l/39/2012

27 août 2012 AVIS l/39/2012 27 août 2012 AVIS l/39/2012 relatif au projet de règlement grand-ducal portant modification du règlement grand-ducal du 13 février 2009 instituant le «chèque-service accueil» 2/7 Par courriel en date du

Plus en détail

Aider à mieux vivre le présent et prendre l avenir en main

Aider à mieux vivre le présent et prendre l avenir en main Aider à mieux vivre le présent et prendre l avenir en main La solidarité un acte au quotidien Active sur les terrains accidentés de la santé, de la famille, du social et du bénévolat, la Croix-Rouge vaudoise

Plus en détail

AVIS DE PUBLICITE CONCESSION D'AMENAGEMENT AMENAGEMENT ET CESSION DE TERRAINS COMMUNAUX

AVIS DE PUBLICITE CONCESSION D'AMENAGEMENT AMENAGEMENT ET CESSION DE TERRAINS COMMUNAUX AVIS DE PUBLICITE CONCESSION D'AMENAGEMENT AMENAGEMENT ET CESSION DE TERRAINS COMMUNAUX I. POUVOIR ADJUDICATEUR I.1 Identification Commune de Saint Paul BP 44 97 861 Saint Paul Cedex Contact : Pôle Aménagement

Plus en détail

La COG en facile à lire et à comprendre

La COG en facile à lire et à comprendre La COG en facile à lire et à comprendre Texte en facile à lire et à comprendre réalisé grâce à la collaboration d Elisabeth Bachelot, Louis Jurine et Béatrice Santarelli. La CNSA est la caisse nationale

Plus en détail

ENGAGEMENT. Sénior. Confort, bien-être et sécurité chez soi

ENGAGEMENT. Sénior. Confort, bien-être et sécurité chez soi ENGAGEMENT Sénior Confort, bien-être et sécurité chez soi La SLH s engage auprès des séniors La Société Lorraine d Habitat, soucieuse de la qualité de vie de ses locataires, s est inscrite dans un partenariat

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX

RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX 1 RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX La santé des élèves constitue un enjeu d'importance pour l'ecole : son incidence sur les apprentissages et la réussite scolaire,

Plus en détail

Centre Communal d Action Sociale

Centre Communal d Action Sociale Centre Communal d Action Sociale Aide à domicile Besoin de prestation d aide à la toilette, à l habillage, aux repas, de ménage... Le Service Aide à Domicile du CCAS de Loos est là pour vous aider et vous

Plus en détail

Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020

Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020 Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020 L Uriopss Rhône-Alpes créée en 1948 est une association loi 1901 qui regroupe et soutient les organismes privés non lucratifs

Plus en détail

PLAN REGIONAL POUR DES EXPERIMENTATIONS D ACTIONS EN FAVEUR DES JEUNES DE 16 A 25 ANS «PERDUS DE VUE»

PLAN REGIONAL POUR DES EXPERIMENTATIONS D ACTIONS EN FAVEUR DES JEUNES DE 16 A 25 ANS «PERDUS DE VUE» PLAN REGIONAL POUR DES EXPERIMENTATIONS D ACTIONS EN FAVEUR DES JEUNES DE 16 A 25 ANS «PERDUS DE VUE» REGION ALSACE 1 CAHIER DES CHARGES FINALITES - Développer des actions d accompagnement des jeunes «perdus

Plus en détail

COMMISSION CONSULTATIVE COMMUNALE DE LA PERSONNE HANDICAPEE

COMMISSION CONSULTATIVE COMMUNALE DE LA PERSONNE HANDICAPEE COMMISSION CONSULTATIVE COMMUNALE DE LA PERSONNE HANDICAPEE Chapitre I er : Objet et attributions de la Commission Article 1 : Dans l esprit de la Charte Communale de l Intégration de la Personne Handicapée,

Plus en détail

lancement de la 1 ère enseigne de services à la personne handéo

lancement de la 1 ère enseigne de services à la personne handéo lancement de la 1 ère enseigne de services à la personne handéo pour toutes les situations de handicap dossier de presse avec le soutien de l agence nationale des services à la personne «deux évènements

Plus en détail

Dossier de presse. Spécialiste des Services à la Personne Un réseau national Plus de 100 agences Plus de 3000 salariés Certification Qualicert*

Dossier de presse. Spécialiste des Services à la Personne Un réseau national Plus de 100 agences Plus de 3000 salariés Certification Qualicert* * Liste des agences et des activités certifiées disponible sur www.qualicert.fr DOSSIER DE PRESSE Dossier de presse Spécialiste des Services à la Personne Un réseau national Plus de 100 agences Plus de

Plus en détail

Ce livre vous propose de faire connaissance avec les différents

Ce livre vous propose de faire connaissance avec les différents BIEN S INFORMER POUR MIEUX CHOISIR Ce livre vous propose de faire connaissance avec les différents organismes spécialisés dans l aide à l emploi et à l insertion : l Agence nationale pour l emploi (ANPE),

Plus en détail