PROFILAGE : UN DEFI POUR LA PROTECTION DES DONNEES PERSONNELLES Me Alain GROSJEAN Bonn & Schmitt

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PROFILAGE : UN DEFI POUR LA PROTECTION DES DONNEES PERSONNELLES Me Alain GROSJEAN Bonn & Schmitt"

Transcription

1 PROFILAGE : UN DEFI POUR LA PROTECTION DES DONNEES PERSONNELLES Me Alain GROSJEAN Bonn & Schmitt ASPECTS TECHNIQUES M. Raphaël VINOT CIRCL SEMINAIRE UIA ENJEUX EUROPEENS ET MONDIAUX DE LA PROTECTION DES DONNEES PERSONNELLES 19 septembre

2 La vie privée mise à nu Les internautes dévoilent en ligne : Leur vie privée Leur mode de consommation Leurs activités et déplacements Et même leurs petits vices parfois volontairement. Parfois, ils sont tracés à leur insu dans l opacité la plus complète! 2

3 Multiplicité des sources : TOUT : Historiques de navigations, courriels, blogs, informations sur les réseaux sociaux, les moteurs de recherche, données de géolocalisation, les systèmes d identification par radiofréquences RFID préfigurant l internet des objets sont de précieuses informations pour les opérateurs du Net et les sociétés publicitaires. Le nombre total d objets connectés est de 15 milliards aujourd hui et atteindra les 80 milliards en Le téléphone, la télévision, l internet convergent vers une technologie IP commune. 3

4 La monétisation des données : Quand le service est gratuit, le produit c est l utilisateur! Données personnelles : Véritable actif incorporel des sociétés au même titre qu une marque ou un brevet Evaluées à 300 Milliards, ce chiffre devrait tripler en

5 COURTIERS DE DONNEES AUX USA Les inquiétudes de la FTC (Federal trade Commission) : Courtiers de données aux Etats-Unis : Ils se partagent des données en ligne et hors ligne et vendent ces données à des tiers en toute opacité Un courtier détient 1.4 milliards de transactions de consommation et 700 milliards de données personnelles Traitement de données sensibles et création de catégories discriminatoires Exemple : + de 66 ans + niveau de scolarité faible + valeurs nettes faibles 5

6 Les raisons variées du profilage : imposé par la loi, la lutte contre la fraude, la sécurité nationale, la publicitée ciblée La publicité comportementale : permet de cibler l internaute en observant son comportement à travers le temps pour établir un profil (visites des sites, mots-clés, blogs, chats etc.) et lui faire parvenir de la publicité ciblée. Utilisation des cookies ou d autres techniques comme javascript pour tracer les internautes. Les régies publicitaires utilisent les cookies tiers pour suivre les internautes sur plusieurs sites. 6

7 La délicate délimitation du profilage 1 étape: La collecte à grande échelle de données personnelles 2 étape: Analyse des données afin d établir des corrélations entre certaines données et certains comportement aboutissant à la création d un profil (DATA MINING). Les données sont traitées par des logiciels de calcul, de comparaison et de corrélation statistique). 3 étape: Application du profil à un individu afin de lui attribuer des données nouvelles qui sont celles de la catégorie à laquelle elle appartient. Même si ces deux premières étapes se font avec des données anonymisées, elles doivent respecter les principes de la protection des données. 7

8 Principe de légitimité de la publicité ciblée Consentement Intérêt légitime du responsable du traitement -Groupe de l Article 29 1) La publicité comportementale, 2) le courtage de données, 3) la publicité basée sur la géolocalisation 4) la publicité fondée sur le suivi des études de marché numérique = Nécessité du consentement car ce sont des traitements par définition intrusifs 8

9 La Proposition de Règlement modifiée Définition : Toute forme de traitement automatisé de données à caractère personnel destiné à évaluer certains aspects personnels propres à une personne physique ou à analyser ou prévoir en particulier le rendement professionnel de celle-ci, sa situation économique, sa localisation, son état de santé, ses préférences personnelles, sa fiabilité ou son comportement. Proposition du Règlement : Droit d opposition Régime plus strict lorsque le profilage conduit à des mesures produisant des effets juridiques pour la personne concernée, ou affecte de façon significative ses intérêts Interdiction de profilage basé sur des données sensibles Obligation d information spécifique relative à l existence du profilage et ses effets Droit d accès, de modification et de suppression du profil Protection de l enfance Privacy by design et Privacy by default Régime de sanctions strictes : 100 millions d amende et 5% du chiffre d affaires annuel mondial Loi Européenne 9

10 Le Big Data : BIG BANG DU PROFILAGE? La règle des 3 V : Volume, Vélocité, Variété - Le volume se mesure en zettaoctets et dépasse l entendement. - Les données sont traitées rapidement (en temps réel) - Diversité des sources structurées et non structurées - Englobe la géolocalisation de la personne concernée dans le temps et l espace - Analyse rendue possible par des logiciels et des ordinateurs surpuissants. - Utilisation du cloud computing qui permet de "louer" à distance une puissance de calcul et un espace de stockage adapté pour un traitement big data. - Le cloud rend accessible sur demande le big data aux moyennes et petites entreprises et à toute autre personne à moindre coût.

11 Le Big Data AVANTAGES Découvrir de nouvelles corrélations pour de nouveaux usages Adaptation de l offre à la demande Analyse financière Identifier des tendances à long terme RISQUES Transformer des données anonymisées en données personnelles traçage spectaculaire Ingérence grave dans la vie privée Création de profil extrêmement précis Erreur / mauvaise interprétation Utilisation en matière de santé Prévention et cartographie des épidémies Effets secondaires des médicaments Applications industrielles variées Usure de pièces de moteur Améliorer une chaine de production Traitement de données sensibles Refus d emploi, de prêt, de contrat d assurance Possibilité de cartographie des populations minoritaires Exclusion discrimination Risque de détournement de la finalité : surveillance de masse de la NSA 11

12 Recommendations comportementales RESPONSABLE DU TRAITEMENT Meilleure information à l attention des utilisateurs: Les politiques de confidentialité doivent être rendues plus claires, compréhensibles et accessibles pour les consommateurs Nécessité d une auto régulation des professionnels Exemple : La charte de France Télévision Nécessité d une analyse d impact et consultation préalable des autorités de régulation 12

13 Recommandations comportementales AUTORITES DE REGULATION Encourager les codes de bonne conduite des professionnels. Soutenir le principe du consentement préalable actif Informer les internautes des risques du profilage par des conseils pratiques Contrôler les opérateurs procédant à de la publicité ciblée Favoriser les procédures de labélisation Inciter l industrie à développer des services/outils innovants 13

14 Recommandations comportementales LES INTERNAUTES Prise de conscience des traces laissées sur Internet Prise de mesures appropriées aussi bien techniques que comportementales Conclusions du Netmundial de Sao Paulo Gouvernance multilatérale pour un internet ouvert libérée de la tutelle américaine -Création d une charte mondiale d Internet 14

15 15

16 16

17 17

18 18

19 MERCI DE VOTRE ATTENTION Alain Grosjean BONN & SCHMITT 22-24, Rives de Clausen L-2165 Luxembourg Aspects techniques Raphaël Vinot CIRCL - Computer Incident Response Center Luxembourg 41, Avenue de la Gare L-1611 Luxembourg 19

Big data : quels enjeux pour la protection des données personnelles?

Big data : quels enjeux pour la protection des données personnelles? Big data : quels enjeux pour la protection des données personnelles? Sophie Vulliet-Tavernier, directrice des études, de l innovation et de la prospective Congrès big data 20 et 21 mars 2012 La protection

Plus en détail

Séminaire ACSEL / Baker & McKenzie Les Objets Connectés : enjeux et confiance

Séminaire ACSEL / Baker & McKenzie Les Objets Connectés : enjeux et confiance Séminaire ACSEL / Baker & McKenzie Les Objets Connectés : enjeux et confiance Les objets connectés: défis et stratégie de protection des données personnelles 19 mai 2015 Denise Lebeau-Marianna Avocat Groupe

Plus en détail

Du Big Data au Smart Data Etat des lieux, nouveaux défis

Du Big Data au Smart Data Etat des lieux, nouveaux défis CLIQUEZ ET MODIFIEZ LE TITRE 1 Evénement Connect Lausanne, EPFL, 7 octobre 2015 Du Big Data au Smart Data Etat des lieux, nouveaux défis Michel Jaccard 20.07.15 PROTECTION DES DONNEES LA LOI ACTUELLE 2

Plus en détail

Big Data et le droit :

Big Data et le droit : Big Data et le droit : Comment concilier le Big Data avec les règles de protection des données personnelles? CRIP - Mercredi 16 Octobre 2013 Yann PADOVA, avocat Baker & McKenzie SCP est membre de Baker

Plus en détail

LES ENJEUX EUROPEENS ET MONDIAUX DE LA PROTECTION DES DONNEES PERSONNELLES

LES ENJEUX EUROPEENS ET MONDIAUX DE LA PROTECTION DES DONNEES PERSONNELLES LES ENJEUX EUROPEENS ET MONDIAUX DE LA PROTECTION DES DONNEES PERSONNELLES Les évolutions technologiques offrent aujourd hui des opportunités économiques sans précédent. Parallèlement, on assiste à une

Plus en détail

BIG DATA Jeudi 22 mars 2012

BIG DATA Jeudi 22 mars 2012 BIG DATA Jeudi 22 mars 2012 87 boulevard de Courcelles 75008 PARIS Tel :01.56.43.68.80 Fax : 01.40.75.01.96 contact@haas-avocats.com www.haas-avocats.com www.jurilexblog.com 1 2012 Haas société d Avocats

Plus en détail

CONTRÔLER LES DONNÉES RECUEILLIES PAR LE MOTEUR DE RECHERCHE GOOGLE DU NAVIGATEUR GOOGLE CHROME

CONTRÔLER LES DONNÉES RECUEILLIES PAR LE MOTEUR DE RECHERCHE GOOGLE DU NAVIGATEUR GOOGLE CHROME CONTRÔLER LES DONNÉES RECUEILLIES PAR LE MOTEUR DE RECHERCHE GOOGLE DU NAVIGATEUR GOOGLE CHROME GOOGLE ET SES INTRUSIONS : Google met gracieusement à notre disposition une multitude de services pratiques

Plus en détail

Préposé fédéral à la protection des données et à la transparence PFPDT La protection des données à l heure des mégadonnées «big data big protection»

Préposé fédéral à la protection des données et à la transparence PFPDT La protection des données à l heure des mégadonnées «big data big protection» Préposé fédéral à la protection des données et à la transparence PFPDT La protection des données à l heure des mégadonnées «big data big protection» Jean-Philippe Walter, Préposé suppléant GRIFES / GiTi

Plus en détail

Big Data et protection des données personnelles et de la vie privée dans le secteur des assurances au Maroc

Big Data et protection des données personnelles et de la vie privée dans le secteur des assurances au Maroc Big Data et protection des données personnelles et de la vie privée dans le secteur des assurances au Maroc M. Saïd IHRAI, Président de la CNDP FMSAR, Casablanca 15 Avril 2015 SOMMAIRE I. La protection

Plus en détail

Big data et protection des données personnelles

Big data et protection des données personnelles Big data et protection des données personnelles Séminaire Aristote Ecole Polytechnique 15 octobre 2015 Sophie Nerbonne Directrice de la conformité à la CNIL La CNIL : autorité en charge de la protection

Plus en détail

http://www.cnil.fr/en-savoir-plus/fiches-pratiques/fiche/article/ce-que-le-paquet-telecom-change-pour-les-cookies/#

http://www.cnil.fr/en-savoir-plus/fiches-pratiques/fiche/article/ce-que-le-paquet-telecom-change-pour-les-cookies/# 1 sur 7 Accueil > En savoir plus > Fiches pratiques > Fiches pratiques > Ce que le "Paquet Télécom" change pour les cookies Fiche pratique Ce que le "Paquet Télécom" change pour les cookies 26 avril 2012

Plus en détail

BIG DATA & PROTECTION DES DONNEES DANS LE DOMAINE DE LA SANTE

BIG DATA & PROTECTION DES DONNEES DANS LE DOMAINE DE LA SANTE Jeudi, 3 septembre 2015 BIG DATA & PROTECTION DES DONNEES DANS LE DOMAINE DE LA SANTE Sébastien Fanti Avocat et Notaire Préposé à la protection des données et à la transparence sebastien.fanti@admin.vs.ch

Plus en détail

Le Big Data s invite dans nos vies, faut-il en avoir peur?

Le Big Data s invite dans nos vies, faut-il en avoir peur? Le Big Data s invite dans nos vies, faut-il en avoir peur? Du Big Data au Smart Data Fernando IAFRATE, Sr Manager BI & Data Architecture Disneyland Paris 1 L EVOLUTION DU DIGITAL Notre monde se transforme

Plus en détail

Leçon 4 : Typologie des SI

Leçon 4 : Typologie des SI Leçon 4 : Typologie des SI Typologie des SI Système formel Système informel Typologie des SI Chaque jour au sein d une organisation Le système d info stocke, traie ou restitue des quantités importantes

Plus en détail

Publicité comportementale : enjeux, risques et tendance

Publicité comportementale : enjeux, risques et tendance Denise Lebeau-Marianna Avocate, Baker&McKenzie Publicité comportementale : enjeux, risques et tendance Pour les acteurs de l écosystème actuel du marché de la communication en ligne (annonceurs, agences,

Plus en détail

Sites internet des collectivités, Web 2.0 et communication en période préélectorale

Sites internet des collectivités, Web 2.0 et communication en période préélectorale AGVF Sites internet des collectivités, Web 2.0 et communication en période préélectorale Anne CANTERO Docteur en droit Avocate associée 1 Présentation du cabinet d avocats Le cabinet Caprioli & Associés

Plus en détail

ENQUÊTE. Nom Prénom Fonction Société Adresse Téléphone Courriel

ENQUÊTE. Nom Prénom Fonction Société Adresse Téléphone Courriel ENQUÊTE Mag-Securs, magazine spécialisé sur la sécurité de l information édité par le Groupe PC Presse, réalise une enquête sur les enjeux de conformité et de sécurité pour les données à caractère personnel

Plus en détail

Revue d actualité juridique de la sécurité du Système d information

Revue d actualité juridique de la sécurité du Système d information Revue d actualité juridique de la sécurité du Système d information Me Raphaël PEUCHOT, avocat associé FOURMANN & PEUCHOT 16 mars 2011 THÈMES ABORDÉS : 1. Cloud computing : les limites juridiques de l

Plus en détail

Education numérique. Savoir

Education numérique. Savoir Moteur de recherche Education numérique Réseau social Savoir-Faire Savoir Faire-Savoir INNOOO : PROXY FRANCAIS LIBRE GRATUIT INDEPENDANT ET SANS PUBLICITE MOTEUR DE RECHERCHE DE LA PERSONNALITE NUMERIQUE

Plus en détail

La protection des données personnelles dans la recherche en informatique

La protection des données personnelles dans la recherche en informatique La protection des données personnelles dans la recherche en informatique Aspects juridiques et rôle de la CNIL Cas particulier du monde de la recherche SEMINAIRE CNIL- INRIA - 19-20 novembre 2014 1 La

Plus en détail

CHARTE SUR LA PUBLICITE CIBLEE ET LA PROTECTION DES INTERNAUTES

CHARTE SUR LA PUBLICITE CIBLEE ET LA PROTECTION DES INTERNAUTES CHARTE SUR LA PUBLICITE CIBLEE ET LA PROTECTION DES INTERNAUTES CHARTE SUR LA PUBLICITE CIBLEE ET LA PROTECTION DES INTERNAUTES Préambule Lors de l ouverture en novembre 2009 du débat sur le droit à l

Plus en détail

Internet et Big Brother : Réalité ou Fantasme? Dr. Pascal Francq

Internet et Big Brother : Réalité ou Fantasme? Dr. Pascal Francq Internet et Big Brother : Réalité ou Fantasme? Dr. Pascal Francq Contenu Introduction Traces Google Applications Enjeux Conclusions 2 Contenu Introduction Traces Google Applications Enjeux Conclusions

Plus en détail

Clauses de Protection de la Vie Privée du Site Internet. Informations fournies volontairement par un utilisateur du site

Clauses de Protection de la Vie Privée du Site Internet. Informations fournies volontairement par un utilisateur du site Politique générale Vippass de Protection de la Vie privée et des données personnelles sur Internet Vippass respecte votre droit à la vie privée. Le présent documentent vise à identifier quels types de

Plus en détail

Vers un nouveau rapport entre données sensibles et l identité

Vers un nouveau rapport entre données sensibles et l identité CPP : la vie moderne en toute sécurité Octopus Interface Conférence de Mars 2010 Cloud Computing et usurpation d identité Gestion à distance, économie numérique et globalisation: Vers un nouveau rapport

Plus en détail

Ressources et réflexion sur les moteurs de recherche

Ressources et réflexion sur les moteurs de recherche Ressources et réflexion sur les moteurs de recherche Les utilisateurs d internet dans le monde. Source Worldmapper. 1990 2012 Il existe plusieurs types d outils de recherche Des moteurs de recherche comme

Plus en détail

CONDITIONS D UTILISATION «ESPACE PERSONNEL»

CONDITIONS D UTILISATION «ESPACE PERSONNEL» Article 1. Préambule CONDITIONS D UTILISATION «ESPACE PERSONNEL» Accor exploite un site web accessible au public à l adresse principale www.accorhotels.com, ainsi que le site mobile accorhotels.com et

Plus en détail

Enjeux prudentiels des données utilisées par les entreprises d assurance : le point de vue du superviseur

Enjeux prudentiels des données utilisées par les entreprises d assurance : le point de vue du superviseur Enjeux prudentiels des données utilisées par les entreprises d assurance : le point de vue du superviseur Atelier «Information et assurance» Institut de Science Financière et d Assurances ISFA Université

Plus en détail

L'utilisation du service mis en place par TEMPLAR, et décrit dans les présentes conditions générales, est entièrement gratuite.

L'utilisation du service mis en place par TEMPLAR, et décrit dans les présentes conditions générales, est entièrement gratuite. La société TEMPLAR a ouvert le site Internet globber.info. (Ci-après «le Site») L utilisation du Site implique de respecter les termes des présentes conditions d utilisation. En accédant au Site, tout

Plus en détail

Les Matinales IP&T. Les données personnelles. Le paysage changeant de la protection des données personnelles aux Etats-Unis et en Inde

Les Matinales IP&T. Les données personnelles. Le paysage changeant de la protection des données personnelles aux Etats-Unis et en Inde Les Matinales IP&T Les données personnelles Le paysage changeant de la protection des données personnelles aux Etats-Unis et en Inde Jim Halpert, Avocat associé jim.halpert@dlapiper.com jeudi DLA Piper,

Plus en détail

Introduction à la publicité en ligne

Introduction à la publicité en ligne Introduction à la publicité en ligne Présentation à l Union des annonceurs Winston Maxwell, avocat associé Sarah Jacquier, avocat au barreau de Paris 13 février 2009 Introduction et approche Un sujet d

Plus en détail

Conférence numérique franco-allemande «Accélérer la transformation numérique de nos économies» 27 octobre, Paris

Conférence numérique franco-allemande «Accélérer la transformation numérique de nos économies» 27 octobre, Paris Conférence numérique franco-allemande «Accélérer la transformation numérique de nos économies» 27 octobre, Paris Déclaration commune Les ministres allemand et français de l économie sont convenus de mettre

Plus en détail

ecrm: Collecter et exploiter les données prospects et clients en toute légalité en France

ecrm: Collecter et exploiter les données prospects et clients en toute légalité en France ecrm: Collecter et exploiter les données prospects et clients en toute légalité en France Cabestan Livre Blanc Introduction La communication comportementale est une source essentielle de revenus pour un

Plus en détail

Internet et moi! ou comment Internet joue avec la data

Internet et moi! ou comment Internet joue avec la data cking, a r t e l, s e é n n Mes do Internet et moi! ou comment Internet joue avec la data Une édition Avec le soutien de Mes données, le tracking, Internet et moi Ça pose question! L objectif de ce petit

Plus en détail

SITE WEB COMMUNAUTAIRE FANVOICE CHARTE RELATIVE A LA PROTECTION DES DONNEES A CARACTERE PERSONNEL DES UTILISATEURS ET DES MARQUES

SITE WEB COMMUNAUTAIRE FANVOICE CHARTE RELATIVE A LA PROTECTION DES DONNEES A CARACTERE PERSONNEL DES UTILISATEURS ET DES MARQUES SITE WEB COMMUNAUTAIRE FANVOICE CHARTE RELATIVE A LA PROTECTION DES DONNEES A CARACTERE PERSONNEL DES UTILISATEURS ET DES MARQUES 1. Définition et nature des données à caractère personnel Lors de votre

Plus en détail

LES APPLICATIONS DU BIG DATA DANS LE MARKETING RELATIONNEL : RETARGETING ET REMARKETING MULTICANAL, DISPLAY CIBLÉ, DMP

LES APPLICATIONS DU BIG DATA DANS LE MARKETING RELATIONNEL : RETARGETING ET REMARKETING MULTICANAL, DISPLAY CIBLÉ, DMP LES APPLICATIONS DU BIG DATA DANS LE MARKETING RELATIONNEL : RETARGETING ET REMARKETING MULTICANAL, DISPLAY CIBLÉ, DMP 2 ENJEUX MEDIAPOST COMMUNICATION ÊTRE LE LEADER DE L INTELLIGENCE CLIENT À TRAVERS

Plus en détail

Charte des usages acceptables de [établissement]

Charte des usages acceptables de [établissement] Introduction En l espace de quelques années, l Internet est devenu sans nul doute une source d information et un outil de communication sans égal. Etant donné qu il n existe aucun mécanisme de régulation

Plus en détail

Atelier francophone «Lutte contre le spam»

Atelier francophone «Lutte contre le spam» 1 Atelier francophone «Lutte contre le spam» Rabat, les 21 et 22 mars 2006, Institut National des Postes et Télécommunications La problématique européenne par l'harmonisation législative du droit à la

Plus en détail

Infostructures Performances Management La sécurité, la robustesse er la performance de vos infrastructures de données

Infostructures Performances Management La sécurité, la robustesse er la performance de vos infrastructures de données Infostructures Performances Management La sécurité, la robustesse er la performance de vos infrastructures de données Integrated Security Engineering (ISE) La sécurité au cœur de vos projets et systèmes

Plus en détail

Quand Google défie le droit

Quand Google défie le droit Quand Google défie le droit Plaidoyer pour un Internet transparent et de qualité Alain Strowel Préface de Jean-Noël le gratuit a un prix de boeck & larder Table des matières Préface 5 Rencontres, remerciements

Plus en détail

Me Rosario GRASSO UIA 19 septembre 2014

Me Rosario GRASSO UIA 19 septembre 2014 Enjeux européens et mondiaux de la protection des données personnelles La protection des données bancaires Me Rosario GRASSO 31-33, rue Ste Zithe L-2763 Luxembourg T.: +352 22 73 30-1 F.: +352 22 73 32

Plus en détail

Le présent site accessible à l adresse http://www.o2.fr/ (ci-après le Site ) est la propriété de la société O 2 Développement.

Le présent site accessible à l adresse http://www.o2.fr/ (ci-après le Site ) est la propriété de la société O 2 Développement. Mentions légales Le présent site accessible à l adresse http://www.o2.fr/ (ci-après le Site ) est la propriété de la société Il est édité par la société Développement, SAS au capital de 737 600 euros,

Plus en détail

The Arab Cloud Computing Study Days Tunis- Tunisia 4-5 December 2014. M elle Rafia BARKAT. Chargée d Etudes Experte

The Arab Cloud Computing Study Days Tunis- Tunisia 4-5 December 2014. M elle Rafia BARKAT. Chargée d Etudes Experte The Arab Cloud Computing Study Days Tunis- Tunisia 4-5 December 2014 M elle Rafia BARKAT Chargée d Etudes Experte Quels sont les avantages du Cloud Computing? Quels sont les risques et les principales

Plus en détail

nugg.ad Déclaration sur la protection des données

nugg.ad Déclaration sur la protection des données nugg.ad Déclaration sur la protection des données Version 2.3 Février 2012 Deutsche Post DHL Page 2 Par cette déclaration sur la protection des données nous souhaitons vous fournir des informations concernant

Plus en détail

Les nouveaux guides de la CNIL. Comment gérer des risques dont l impact ne porte pas sur l organisme

Les nouveaux guides de la CNIL. Comment gérer des risques dont l impact ne porte pas sur l organisme Les nouveaux guides de la CNIL Comment gérer des risques dont l impact ne porte pas sur l organisme Matthieu GRALL CLUSIF Colloque «conformité et analyse des risques» 13 décembre 2012 Service de l expertise

Plus en détail

CHARTE INFORMATIQUE MEDIATHEQUE DU CHEVALET

CHARTE INFORMATIQUE MEDIATHEQUE DU CHEVALET CHARTE INFORMATIQUE MEDIATHEQUE DU CHEVALET Préambule Cette charte a pour objet de définir les conditions générales d utilisation des ressources informatiques mises à disposition du public par la médiathèque

Plus en détail

Datagest, une entité de

Datagest, une entité de Datagest, une entité de Datagest en quelques mots Entité informatique de BDO à Luxembourg Gestion de l informatique du groupe Société informatique pour les clients externes Nos activités : Éditeur de logiciel

Plus en détail

Sécurité sur Internet

Sécurité sur Internet Judicael.Courant@laposte.net Ce document est sous licence Creative Commons Ce dont parlent les médias Menaces les plus médiatiques : fraude à la carte bleue cyber-terrorisme pédophilie Reflet de la réalité

Plus en détail

Traitement transfrontalier des données personnelles Lignes directrices

Traitement transfrontalier des données personnelles Lignes directrices Commissariat à la protection de la vie privée du Canada LPRPDE Traitement transfrontalier des données personnelles Lignes directrices OBJET Le Commissariat à la protection de la vie privée du Canada a

Plus en détail

Big- Data: Les défis éthiques et juridiques. Copyright 2015 Digital&Ethics

Big- Data: Les défis éthiques et juridiques. Copyright 2015 Digital&Ethics Big- Data: Les défis éthiques et juridiques. 1 Big- Data: Les défis éthiques et juridiques. Digital & Ethics Ce que change le Big Data Les questions éthiques et juridiques Les réponses possibles 2 Digital

Plus en détail

CHARTE RELATIVE A LA PROTECTION DES DONNEES A CARACTERE PERSONNEL DES CLIENTS

CHARTE RELATIVE A LA PROTECTION DES DONNEES A CARACTERE PERSONNEL DES CLIENTS CHARTE RELATIVE A LA PROTECTION DES DONNEES A CARACTERE PERSONNEL DES CLIENTS 1. Définition et nature des données à caractère personnel Lors de votre utilisation du site http://www.assessfirst.com/ (ci-après

Plus en détail

Institut Mines-Télécom. Chaire de recherche Valeurs et politiques des informations personnelles

Institut Mines-Télécom. Chaire de recherche Valeurs et politiques des informations personnelles Chaire de recherche Valeurs et politiques des informations personnelles 1- L ère des données massives 2 Un déluge de données devenu réalité quotidienne 3 + 1 Zettabytes en 2011 médias Contenus des utilisateurs

Plus en détail

CHARTE RELATIVE A LA PROTECTION DES DONNEES A CARACTERE PERSONNEL COLLECTEES VIA LE QUESTIONNAIRE EN LIGNE

CHARTE RELATIVE A LA PROTECTION DES DONNEES A CARACTERE PERSONNEL COLLECTEES VIA LE QUESTIONNAIRE EN LIGNE CHARTE RELATIVE A LA PROTECTION DES DONNEES A CARACTERE PERSONNEL COLLECTEES VIA LE QUESTIONNAIRE EN LIGNE 1. Définition et nature des données à caractère personnel Lors de votre réponse aux questionnaires

Plus en détail

Conditions générales d utilisation du service Wifi au sein du réseau des médiathèques

Conditions générales d utilisation du service Wifi au sein du réseau des médiathèques Conditions générales d utilisation du service Wifi au sein du réseau des médiathèques WIFI Le wifi est une technologie de réseau informatique sans fil mise en place pour fonctionner en réseau interne Utilisateur

Plus en détail

La protection des données par affilinet

La protection des données par affilinet La protection des données par affilinet Rev. 04/03/2014 La protection des données par affilinet Contenu La protection des données par affilineta 1 1. Collecte et traitement des données personnelles et

Plus en détail

DELIBERATION N 2014-146 DU 8 OCTOBRE 2014 DE LA COMMISSION DE CONTROLE

DELIBERATION N 2014-146 DU 8 OCTOBRE 2014 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DELIBERATION N 2014-146 DU 8 OCTOBRE 2014 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AUTORISATION A LA MISE EN ŒUVRE DU TRAITEMENT AUTOMATISE D INFORMATIONS NOMINATIVES AYANT POUR

Plus en détail

Le Big Data face au défi de la confiance

Le Big Data face au défi de la confiance Le Big Data face au défi de la confiance Carol Umhoefer, Jonathan Rofé, Stéphane Lemarchand - DLA Piper Elias Baltassis, François Stragier, Nicolas Telle - The Boston Consulting Group Juin 2014 Le Big

Plus en détail

CHARTE SUR LA PUBLICITE CIBLEE ET LA PROTECTION DES INTERNAUTES

CHARTE SUR LA PUBLICITE CIBLEE ET LA PROTECTION DES INTERNAUTES CHARTE SUR LA PUBLICITE CIBLEE ET LA PROTECTION DES INTERNAUTES CHARTE SUR LA PUBLICITE CIBLEE ET LA PROTECTION DES INTERNAUTES Préambule Lors de l ouverture en novembre 2009 du débat sur le droit à l

Plus en détail

BIG DATA et PROTECTION DES DONNÉES PERSONNELLES: ENJEUX ET LIMITES DU REGLEMENT EUROPEEN

BIG DATA et PROTECTION DES DONNÉES PERSONNELLES: ENJEUX ET LIMITES DU REGLEMENT EUROPEEN Année 2013 BIG DATA et PROTECTION DES DONNÉES PERSONNELLES: ENJEUX ET LIMITES DU REGLEMENT EUROPEEN Limites des normes impératives face aux enjeux éthiques, économiques et sociaux liés au développement

Plus en détail

Intervention P. Croizet : Utiliser Google Analytics

Intervention P. Croizet : Utiliser Google Analytics Intervention P. Croizet : Utiliser Google Analytics C est quoi Google Analytics? Un outil d analyse statistique de l audience de votre site Parmi d autres (Xiti, E-Stats...) Gratuit A quoi ça sert? A répondre

Plus en détail

Gouvernance et qualité des données sous Solvabilité II Grégoire VUARLOT

Gouvernance et qualité des données sous Solvabilité II Grégoire VUARLOT Gouvernance et qualité des données sous Solvabilité II Grégoire VUARLOT Directeur adjoint, Contrôles spécialisés et transversaux en assurance Autorité de contrôle prudentiel et de résolution 01/04/2015

Plus en détail

Charte Européenne IAB Europe relative à la Publicité Comportementale en Ligne

Charte Européenne IAB Europe relative à la Publicité Comportementale en Ligne Introduction Définitions La Charte Charte Européenne IAB Europe relative à la Publicité Comportementale en Ligne Introduction Les sociétés signataires (les Sociétés ) ont élaboré une charte de bonnes pratiques

Plus en détail

Les règles juridiques applicables à la géolocalisation 20/10/2015

Les règles juridiques applicables à la géolocalisation 20/10/2015 Les règles juridiques applicables à la géolocalisation 20/10/2015 Conditions de licéité du traitement Loyauté et licéité de la collecte Les données doivent être : collectées pour des finalités déterminées,

Plus en détail

GOUVERNANCE DES DONNEES PERSONNELLES ET ANALYSE D IMPACT OCTOBRE 2014

GOUVERNANCE DES DONNEES PERSONNELLES ET ANALYSE D IMPACT OCTOBRE 2014 28 GOUVERNANCE DES DONNEES PERSONNELLES ET ANALYSE D IMPACT OCTOBRE 2014 116 Le tableau ci-dessous reprend les définitions issues de la proposition initiale de règlement général sur la protection des données,

Plus en détail

Être plus proche, mais pas à n importe quel prix

Être plus proche, mais pas à n importe quel prix TABLE RONDE N 4 Être plus proche, mais pas à n importe quel prix 1 TABLE RONDE N 4 Johanna CARVAIS Direction des affaires internationales et de l expertise CNIL 2 1) Bref rappel des notions contenues dans

Plus en détail

Alain Sanjaume FAUT-IL CRAINDRE LE CIBLAGE COMPORTEMENTAL? Reach the moving targets.

Alain Sanjaume FAUT-IL CRAINDRE LE CIBLAGE COMPORTEMENTAL? Reach the moving targets. Alain Sanjaume FAUT-IL CRAINDRE LE CIBLAGE COMPORTEMENTAL? 1 Marketing comportemental off-line: la prose de Mr Jourdain Ces techniques marketing sont rentrées dans les mœurs CRM, bases de données client

Plus en détail

Table des matières. Préface 5 Claude de Moreau de Gerbehaye. Chapitre I. L archivage électronique et le droit : entre obligations et précautions 13

Table des matières. Préface 5 Claude de Moreau de Gerbehaye. Chapitre I. L archivage électronique et le droit : entre obligations et précautions 13 Table des matières Préface 5 Claude de Moreau de Gerbehaye Chapitre I. L archivage électronique et le droit : entre obligations et précautions 13 Marie Demoulin Section 1. Le contexte juridique 15 1. Panorama

Plus en détail

Les obligations juridiques liées à la collecte des données à caractère personnel et au spam

Les obligations juridiques liées à la collecte des données à caractère personnel et au spam Les obligations juridiques liées à la collecte des données à caractère personnel et au spam Thierry Léonard Avocat auprès du cabinet Stibbe - Chargé d enseignement FUNDP Chercheur au CRID (Namur) 1 Plan

Plus en détail

Traces : Pourquoi limiter ses traces sur internet Comment les limiter ses traces?

Traces : Pourquoi limiter ses traces sur internet Comment les limiter ses traces? Atelier 1 : Navigation Qu est-ce que le réseau Internet? Comment est-il structuré? Qui possède Internet? Traces : Pourquoi limiter ses traces sur internet Comment les limiter ses traces? Un atelier pour

Plus en détail

CHARTE D UTILISATION de la Page Facebook officielle TAG

CHARTE D UTILISATION de la Page Facebook officielle TAG CHARTE D UTILISATION de la Page Facebook officielle TAG La Page Facebook officielle TAG est hébergée par Facebook et éditée par : SÉMITAG (Société d Économie Mixte des Transports de l Agglomération Grenobloise)

Plus en détail

UN CHANGEMENT DE PARADIGME DANS LA PRÉPARATION DES DONNÉES

UN CHANGEMENT DE PARADIGME DANS LA PRÉPARATION DES DONNÉES UN CHANGEMENT DE PARADIGME DANS LA PRÉPARATION DES DONNÉES L ANALYSE VISUELLE ET LE BIG DATA Bernard Blais Directeur Principal Analytique Haute Performance CONTENU L ANALYSE VISUELLE ET LE BIG DATA Big

Plus en détail

Les données de l'administration traitées par les outils Big Data (dans le cadre de la recherche) 20 mars 2012

Les données de l'administration traitées par les outils Big Data (dans le cadre de la recherche) 20 mars 2012 Les données de l'administration traitées par les outils Big Data (dans le cadre de la recherche) 20 mars 2012 Enjeux du bigdata Le Bigdata fait référence aux très gros volumes de données non structurées

Plus en détail

Charte de GameDuell relative aux données personnelles

Charte de GameDuell relative aux données personnelles Charte de GameDuell relative aux données personnelles En utilisant les sites de GameDuell vous reconnaissez avoir pris connaissance et accepter les conditions énoncées dans la présente charte, ainsi que

Plus en détail

Atelier numérique Développement économique de Courbevoie

Atelier numérique Développement économique de Courbevoie Jeudi 22 novembre 2012 Atelier numérique Développement économique de Courbevoie Prospection, Fidélisation et Relation clients WebMarketing Data mining Dématérialisation Intervenants : Olivier CARTIERI

Plus en détail

Notes de version de Sun Desktop Manager 1.0

Notes de version de Sun Desktop Manager 1.0 Notes de version de Sun Desktop Manager 1.0 Sun Microsystems, Inc. 4150 Network Circle Santa Clara, CA 95054 U.S.A. Référence : 819 6213 10 Copyright 2006 Sun Microsystems, Inc. 4150 Network Circle, Santa

Plus en détail

PUBLIER, C EST RESTER Revue du 15 Mai 2013

PUBLIER, C EST RESTER Revue du 15 Mai 2013 REVUE DE PRESSE + FACEBOOK TWITTER SNAPCHAT ET LES AUTRES PUBLIER, C EST RESTER Revue du 15 Mai 2013 SUJETS 2 Ceux qui quittent Facebook Facebook : développement d applications Facebook et Instagram :

Plus en détail

Mobilitics : Saison 1 : résultats iphone. Conférence de presse du 9 avril 2013

Mobilitics : Saison 1 : résultats iphone. Conférence de presse du 9 avril 2013 Mobilitics : Saison 1 : résultats iphone + Conférence de presse du 9 avril 2013 1 Smartphone, un ami qui vous veut du bien... 24 millions de smartphones en France (médiamétrie, Septembre 2012) Près d 1

Plus en détail

1-Taxe sur la publicité en ligne

1-Taxe sur la publicité en ligne 1-Taxe sur la publicité en ligne Proposition du Sénateur Philippe Marini : La taxe serait due par les régies de publicité et assise sur les sommes payées par les annonceurs pour les services de publicité

Plus en détail

CHARTE DES BONS USAGES DES MOYENS NUMERIQUES DE L UNIVERSITE

CHARTE DES BONS USAGES DES MOYENS NUMERIQUES DE L UNIVERSITE CHARTE DES BONS USAGES DES MOYENS NUMERIQUES DE L UNIVERSITE Annexe juridique Frédéric DEHAN Directeur général des services Affaire suivie par Philippe PORTELLI Tél. : +33 (0)3 68 85 00 12 philippe.portelli@unistra.fr

Plus en détail

Big data* et marketing

Big data* et marketing Catherine Viot IAE de Bordeaux Maître de conférences HDR Responsable pédagogique du Master 2 Marketing Equipe de Recherche en Marketing - IRGO catherine.viot@u-bordeaux4.fr Big data* et marketing 2006

Plus en détail

Solution de gestion des journaux pour le Big Data

Solution de gestion des journaux pour le Big Data Solution de gestion des journaux pour le Big Data PLATE-FORME ÉVOLUTIVE D INFORMATIONS SUR LES JOURNAUX POUR LA SÉCURITÉ, LA CONFORMITÉ ET LES OPÉRATIONS INFORMATIQUES Plus de 1 300 entreprises de secteurs

Plus en détail

02.10.2015 Olivier Rafal, PAC CXP Group

02.10.2015 Olivier Rafal, PAC CXP Group 02.10.2015 Olivier Rafal, PAC CXP Group 1 Le groupe CXP L étude BARC Big Data Use Cases 2015 Etude internationale Plus de 550 participants 3e Edition Large couverture des types d industries & tailles d

Plus en détail

BDMA LEGAL DAY 19/06/2013

BDMA LEGAL DAY 19/06/2013 BDMA LEGAL DAY 19/06/2013 Cookies & Do-Not-Track «Where do we stand? Where do we go?» Benjamin Docquir Partner @ SimontBraun (www.simontbraun.eu) PLAN 1. COOKIES = LA PARTIE VISIBLE DE L ICEBERG 2. RÉGLEMENTATION

Plus en détail

accompagner la transformation digitale grâce au Big & Fast Data Orange Business Services Confidentiel 02/10/2014

accompagner la transformation digitale grâce au Big & Fast Data Orange Business Services Confidentiel 02/10/2014 accompagner la transformation digitale grâce au Big & Fast Data Orange Business Services Confidentiel 02/10/2014 Big Data au-delà du "buzz-word", un vecteur d'efficacité et de différenciation business

Plus en détail

POLITIQUE SECTORIELLE DÉFENSE

POLITIQUE SECTORIELLE DÉFENSE POLITIQUE SECTORIELLE DÉFENSE 1. INTRODUCTION... 2 2. ENGAGEMENT... 2 3. GESTION DU RISQUE... 2 4. STANDARDS ET CRITÈRES SPÉCIFIQUES AU SECTEUR... 3 5. CHAMP D'APPLICATION... 4 6. PROCÉDURES D'APPLICATION...

Plus en détail

La protection des données personnelles

La protection des données personnelles La protection des données personnelles Limites légales et moyens de protection Intervenants Delphine PRAMOTTON, Ingénieur, Ernst & Young Philippe WALLAERT, Avocat, Morvilliers Sentenac 22 novembre 2005

Plus en détail

LE BYOD, VOS COLLABORATEURS MOBILES ET VOUS

LE BYOD, VOS COLLABORATEURS MOBILES ET VOUS LE BYOD, VOS COLLABORATEURS MOBILES ET VOUS Par Jason Frye, Direction Technologique, BMC Software By Joe Smith, BMC Software Que vous le vouliez ou non, la plupart de vos employés utilisent des smartphones,

Plus en détail

Open Data. Enjeux et perspectives dans les télécommunications

Open Data. Enjeux et perspectives dans les télécommunications Open Data Enjeux et perspectives dans les télécommunications Orange Labs 28/09/2012 Patrick launay, Recherche & Développement, Orange Labs - Recherche & Développement Printemps de la Recherche EDF Open

Plus en détail

Mentions légales. www.fnege.org. Fondation Nationale pour l Enseignement de la Gestion des Entreprises. FNEGE - Service juridique 2014 1

Mentions légales. www.fnege.org. Fondation Nationale pour l Enseignement de la Gestion des Entreprises. FNEGE - Service juridique 2014 1 Mentions légales www.fnege.org FNEGE - Service juridique 2014 1 Identification Le présent site est édité par la Fondation FNEGE, reconnue comme établissement d utilité publique par décret du 15 mai 1958,

Plus en détail

DONNEES PERSONNELLES ET COOKIES HIKINGONTHEMOON.COM

DONNEES PERSONNELLES ET COOKIES HIKINGONTHEMOON.COM DONNEES PERSONNELLES ET COOKIES HIKINGONTHEMOON.COM I - Collecte de données par HIKINGONTHEMOON.COM A quoi servent vos données? Vos données font l objet de traitements informatiques permettant la gestion

Plus en détail

L usage des TIC en entreprise

L usage des TIC en entreprise L usage des TIC en entreprise Comparaison entre microentreprises et sociétés d au moins 10 personnes Elvire Demoly Responsable des enquêtes TIC entreprises Les enquêtes TIC Une enquête européenne annuelle

Plus en détail

CONDITIONS D UTILISATION DU SITE www.ca-parlons-en.fr

CONDITIONS D UTILISATION DU SITE www.ca-parlons-en.fr CONDITIONS D UTILISATION DU SITE www.ca-parlons-en.fr MENTIONS LEGALES Le site www.ca-parlons-en.fr est publié par : Caisse Régionale de Crédit Agricole Mutuel du Nord Est, société coopérative à capital

Plus en détail

Enquête Unisys Security Insights : 2015 Point de vue des consommateurs français

Enquête Unisys Security Insights : 2015 Point de vue des consommateurs français L opinion des consommateurs français sur : Le niveau de sécurité des données personnelles pour chaque industrie Les organisations collectant des données personnelles via les appareils connectés Les recherches

Plus en détail

Solocal Group Solocal Group pilote ses audiences via un ensemble de tableaux de bord complètement automatisés grâce à l API AT Internet.

Solocal Group Solocal Group pilote ses audiences via un ensemble de tableaux de bord complètement automatisés grâce à l API AT Internet. Online Intelligence Solutions Solocal Group Solocal Group pilote ses audiences via un ensemble de tableaux de bord complètement automatisés grâce à l API AT Internet. Case study Case study INTRODUCTION

Plus en détail

Vu les articles 225-1 à 225-3 ; 226-1 et 226-16 à 226-24 du Code pénal ;

Vu les articles 225-1 à 225-3 ; 226-1 et 226-16 à 226-24 du Code pénal ; DÉLIBÉRATION N 03-034 DU 19 JUIN 2003 PORTANT ADOPTION D'UNE RECOMMANDATION RELATIVE AU STOCKAGE ET À L UTILISATION DU NUMÉRO DE CARTE BANCAIRE DANS LE SECTEUR DE LA VENTE À DISTANCE La Commission nationale

Plus en détail

Norton Internet Security

Norton Internet Security Norton Internet Security Norton Internet Security Norton Internet Security est une suite de logiciels de sécurisation chargés de protéger vos données personnelles lors de vos connexions à Internet. Il

Plus en détail

Securité et éthique pour l internet des objets #iothv @matemaz http://i14b.com

Securité et éthique pour l internet des objets #iothv @matemaz http://i14b.com Internet for humans la sécurité et l éthique dans les objets connectés Ma8eo Mazzeri 17 Septembre 2015 IUT Annecy Avons nous appris a programmer sans failles? Smart keys = portes ouvertes pour tous La

Plus en détail

Protection et sécurité des données personnelles

Protection et sécurité des données personnelles Protection et sécurité des données personnelles 1. Protection des données personnelles Nous prenons la protection de vos données personnelles très au sérieux. Vos données sont, sauf exceptions stipulées

Plus en détail

CHARTE DE GESTION DES COOKIES

CHARTE DE GESTION DES COOKIES CHARTE DE GESTION DES COOKIES 1. PREAMBULE La présente Charte de gestion des Cookies s adresse aux utilisateurs du site internet http://www.procedurescollectives.com/ (ci-après le «SITE»), à savoir, toute

Plus en détail