LE MAIRE, LA SECURITE CIVILE ET LA GESTION DE CRISE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LE MAIRE, LA SECURITE CIVILE ET LA GESTION DE CRISE"

Transcription

1 CONGRES DES MAIRES DU NORD 2014 LE MAIRE, LA SECURITE CIVILE ET LA GESTION DE CRISE

2 La Sécurité Civile La loi de modernisation de la sécurité civile du 13 Août 2004 a refondé la doctrine et l organisation de la sécurité civile. Elle dispose en son article 1 que : «la sécurité civile a pour objet la prévention des risques de toute nature, l information et l alerte des populations ainsi que la protection des personnes, des biens et de l environnement contre les accidents, les sinistres et les catastrophes par la préparation et la mise en œuvre de mesures et de moyens appropriés relevant de l État, des collectivités territoriales et des autres personnes publiques ou privées».

3 La connaissance des risques Le Dossier Départemental sur les Risques Majeurs (DDRM), document où le préfet (Conformément à l article R du Code de l Environnement) consigne toutes les informations essentielles sur les risques naturels et technologiques majeurs au niveau du département, ainsi que sur les mesures de prévention et de sauvegarde prévues pour limiter leurs effets. Il contient une annexe recensant pour chaque commune les risques auxquels elle peut être soumise Ce DDRM, consultable et téléchargeable librement sur le site internet de la préfecture, sert de base au document d information que le maire doit mettre à la disposition des habitants de sa commune, le Document d Information Communal sur les Risques Majeurs (DICRIM).

4 Le Document d Information Communal sur les Risques Majeurs (DICRIM) Introduit par le Décret du 11 octobre 1990 le DICRIM a pour objectif de rendre le citoyen conscient des risques majeurs auxquels il peut être exposé dans sa commune, qu'ils soient naturels ou technologiques. Il contient les données locales, départementales et nationales nécessaires à l'information des citoyens au titre du droit à l'information. Il contient quatre grands types d'informations : - La connaissance des risques - Les mesures prises par la commune - Les mesures de sauvegarde - Le plan d'affichage de ces consignes Le DICRIM doit être consultable gratuitement dans votre mairie et il peut être également distribué ou publié dans une publication municipale. Un modèle est téléchargeable sur le site :

5 PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE (PCS) Aucune commune n'est à l'abri d'une catastrophe (accident routier, tempête, grippe aviaire...) tel que l'ont démontré les événements marquants de ces dernières années. Le plan communal de sauvegarde permet de se préparer préalablement à une crise déclenchée par un risque en se formant, en se dotant de modes d'organisation et d'outils techniques pour pouvoir faire face à tous les événements qui nous menacent. Des modèles et des guides d élaboration sont téléchargeables sur le site du ministère de l intérieur : Le PCS doit donc permettre la mise en place d'une organisation optimale en matière de gestion de crise, en assurant l'alerte et l'information des personnes, le secours et l'accompagnement de la population en cas d'accident ou de catastrophe.

6 Comment élaborer un PCS? Le Plan Communal de Sauvegarde (PCS) ne recherche qu'un seul objectif : "être prêts le jour J". L'élaboration de ce plan vise donc à préparer et à organiser la commune pour faire face aux situations d'urgence. L'élaboration du plan communal de sauvegarde ne vise pas à créer de nouveaux moyens mais à organiser l'existant. La méthode d'élaboration va varier en fonction des moyens réels de la commune Il s'agit de répondre à 5 questions : 1. Faire face à quoi? : diagnostic des risques 2. Comment alerter et informer la population? : consignes prévues dans le DICRIM 3. Avec quoi y faire face? : recensement des moyens 4. Qui fait quoi? : répartition des rôles 5. Comment être toujours opérationnel? : s'entraîner et faire des retours d'expérience

7 Que contient un PCS? Le contenu du PCS varie selon la taille et les moyens de la commune. Il doit obligatoirement contenir : - le document d'information communal sur les risques majeurs (DICRIM) - le recensement des enjeux locaux : * humain * matériel * économique - l'organisation de la diffusion de l'alerte aux populations - les modalités de mise en œuvre de la réserve communale de sécurité civile (si elle existe) Au vu de la taille de la commune, il est possible d'enrichir ce document notamment par : - l'organisation de la cellule communale de crise, - l'inventaire des moyens propres de la commune...

8 PCS = outil opérationnel Il doit rester un document opérationnel, actualisé régulièrement, à l usage du maire et de ses collaborateurs (il peut en effet contenir des informations à usage restreint, comme des numéros de téléphone portable privé, des codes ou des procédures d accès à certains bâtiments municipaux, etc.,... Il doit être disponible et rapidement accessible Le PCS participe à la planification de l Organisation de la Réponse de SEcurité Civile (ORSEC) que met en œuvre le préfet de département.

9 ORSEC : la sécurité civile est l affaire de tous «Chaque personne publique ou privée recensée dans le plan ORSEC [ ] prépare sa propre organisation de gestion de l événement et en fournit la description sommaire au représentant de l Etat». Toutefois en gestion de crise le principe est de n avoir qu un seul chef, le directeur des opérations de secours, qui peut être successivement et en fonction de la crise : Le maire puis le préfet puis le Premier ministre. Le directeur des opérations de secours, titulaire du pouvoir de police générale, dispose de l ensemble des moyens publics et privés pour résoudre une crise.

10 La gestion de crise Selon la crise, divers acteurs sont chargés d organiser les secours. Au niveau de la municipalité, le maire est le premier à être soumis à des obligations de sécurité et de gestion des situations de catastrophes. Celui-ci est en effet chargé «sur le territoire de sa commune, de faire cesser les accidents et fléaux» aussi variés que les incendies, les inondations, les accidents divers. L organisation des secours relève du préfet lorsque les conséquences de la catastrophe peuvent dépasser les limites ou les capacités d une commune ; il prend alors la direction des opérations de secours (DOS) (art. 17 de la loi de 2004). Dans tous les cas, le préfet est chargé de la préparation et de l exécution des plans de secours départementaux, intégrés dans le nouveau dispositif ORSEC. Il s appuie sur différents services opérationnels, techniques, organismes, associations... Au niveau communal, le maire détermine, en fonction des risques connus, les mesures immédiates de sauvegarde et de protection des personnes et élabore le Plan Communal de Sauvegarde.

11 Schéma de la chaîne opérationnelle de gestion des crises sur le territoire

12 Les autres acteurs de la gestion de crise Le Préfet, représentant l État, et l ensemble des services sous son autorité administrative et fonctionnelle : Le Directeur de Cabinet et le SIRACEDPC = Notion de COD Les services de police et de gendarmerie Le service d incendie et de secours (SDIS) = Notion de COS Le service d aide médicale urgente (SAMU) = Notion de DSM La DREAL, la DDTM, Le Département du Nord (gestion des réseaux routiers, des transports scolaires, ) et les collectivités territoriales (transports urbains, assainissement, réseau d eau, ) Les opérateurs privés : gestionnaires de réseaux d énergie, de fluide, de communication, de transports, de voiries autoroutières, ) Les associations de secourisme et de protection civile agréees : ( Croix-Rouge, ADPC, Croix-Blanche, UNASS, FFSS, SNSM,...)

13 Autres domaines de la protection civile Le Cabinet du Préfet et le SIRACEDPC sont également vos interlocuteurs pour : - Les déclarations relatives à la mise en œuvre de feux d artifices ou de spectacles pyrotechniques - L intervention du service de déminage pour la neutralisation et l évacuation d engins ou de munitions de guerre. - La réglementation en matière de sécurité des Établissements Recevant du Public (ERP) (en lien avec les sous-préfectures) - les alertes qui vous sont adressées dans le domaine de la météo, des pollutions atmosphériques, des accidents industriels,. - La mise en place du Système d Alerte et d Information de la Population (SAIP) qui va remplacer progressivement l ancien Réseau National d Alerte (RNA) - La gestion des procédures de reconnaissance en matière de Catastrophes Naturelles

14 Contact en préfecture Préfecture du Nord Cabinet du Préfet Service Interministériel Régional des Affaires Civiles et Economiques de Défense Protection Civiles (SIR.ACED.PC) Secrétariat : 12 rue Jean sans Peur, CS 20003, LILLE Cedex Téléphone : Fax : NOUS SOMMES A VOTRE DISPOSITION AINSI QU A CELLE DE VOS SERVICES MERCI DE VOTRE ATTENTION

Le rôle du Maire dans la gestion de crise

Le rôle du Maire dans la gestion de crise PRÉFET DES DEUX-SÈVRES Le rôle du Maire dans la gestion de crise 09/10/2014 Intervenant : Gislaine BLANCHIER, chef du Service Interministériel de Défense et de Protection Civile à la Préfecture des Deux-Sèvres

Plus en détail

GESTION DE CRISE : Le rôle du maire

GESTION DE CRISE : Le rôle du maire GESTION DE CRISE : Le rôle du maire Introduction : Le risque zéro n existe pas L actualité montre que de nombreux événements soudains et dramatiques peuvent survenir en France (d origine naturelle, technologique,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Exercice inondations sur la commune de Brive (mise en œuvre du plan ORSEC et du Plan communal de sauvegarde - PCS)

DOSSIER DE PRESSE. Exercice inondations sur la commune de Brive (mise en œuvre du plan ORSEC et du Plan communal de sauvegarde - PCS) Service départemental de communication interministérielle de la Corrèze Tulle, 2 octobre 2015 DOSSIER DE PRESSE Exercice inondations sur la commune de Brive (mise en œuvre du plan ORSEC et du Plan communal

Plus en détail

PREFECTURE DE LA HAUTE-SAVOIE. Service Interministériel de Défense et de Protection Civiles

PREFECTURE DE LA HAUTE-SAVOIE. Service Interministériel de Défense et de Protection Civiles PREFECTURE DE LA HAUTE-SAVOIE Service Interministériel de Défense et de Protection Civiles 1 Le maire face à la crise Sessions d information décentralisées des élus en Haute-Savoie Septembre / Octobre

Plus en détail

Le Dossier Départemental des Risques Majeurs. Le DDRM comporte: Un rappel réglementaire Le tableau des risques majeurs La présentation des risques

Le Dossier Départemental des Risques Majeurs. Le DDRM comporte: Un rappel réglementaire Le tableau des risques majeurs La présentation des risques Les risques majeurs Le Dossier Départemental des Risques Majeurs (DDRM) Le Document d Information Communal sur les Risques Majeurs (DICRIM) Le Plan Communal de Sauvegarde (PCS) Les statistiques Le Dossier

Plus en détail

Exercice du Plan Particulier d Intervention (P.P.I.) Butagaz Arnage. Mercredi 24 juin 2015

Exercice du Plan Particulier d Intervention (P.P.I.) Butagaz Arnage. Mercredi 24 juin 2015 Exercice du Plan Particulier d Intervention (P.P.I.) Butagaz Arnage Mercredi 24 juin 2015 Contact presse : Tél : 02.43.39.71.74/02.43.39.70.22/06.07.40.52.54 www.sarthe.gouv.fr Suivez l actualité de l'état

Plus en détail

Généralités / Pouvoir de police

Généralités / Pouvoir de police Généralités / Pouvoir de police 2 Détenteur du pouvoir de police qui lui est conféré par le Code Général des Collectivités Territoriales, le maire est chargé de la prévention et de la lutte contre les

Plus en détail

Face aux risques technologiques Soyez acteur de votre sécurité

Face aux risques technologiques Soyez acteur de votre sécurité O.R.SE.C. - P.P.I. MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR DE L OUTRE-MER ET DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES Face aux risques technologiques Soyez acteur de votre sécurité P.P.I. > Plan Particulier d Intervention Direction

Plus en détail

O.R.SE.C. pour la protection générale > des populations. Direction de la Sécurité Civile

O.R.SE.C. pour la protection générale > des populations. Direction de la Sécurité Civile O.R.SE.C. MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR DE L OUTRE-MER ET DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES pour la protection générale > des populations Direction de la Sécurité Civile Le risque zéro n existe pas Tempête de

Plus en détail

PLAN DE PRÉVENTION DES RISQUES NATURELS D'INONDATION ET LITTORAUX (SUBMERSION MARINE ET ÉROSION) COMMUNE DE VIAS

PLAN DE PRÉVENTION DES RISQUES NATURELS D'INONDATION ET LITTORAUX (SUBMERSION MARINE ET ÉROSION) COMMUNE DE VIAS Direction Départementale des Territoires et de la Mer Service Eau et Risques PLAN DE PRÉVENTION DES RISQUES NATURELS D'INONDATION ET LITTORAUX (SUBMERSION MARINE ET ÉROSION) COMMUNE DE VIAS Recueil des

Plus en détail

Plan Communal de Sauvegarde

Plan Communal de Sauvegarde 34 35 36 LE DISPOSITIF COMMUNAL DE CRISE LA CELLULE DE CRISE Elle est constituée selon le schéma ci-dessous. Le maire ou son représentant s assurant que chaque rôle est assumé par une ou plusieurs personnes.

Plus en détail

Organisation de la gestion de crise à Mayotte. Préfecture de Mayotte- SIDPC Mise à jour août 2011

Organisation de la gestion de crise à Mayotte. Préfecture de Mayotte- SIDPC Mise à jour août 2011 Organisation de la gestion de crise à Mayotte Préfecture de Mayotte- SIDPC Mise à jour août 2011 SOMMAIRE INTRODUCTION AVANT LA CRISE PENDANT LA CRISE APRES LA CRISE 2 Service interministériel de défense

Plus en détail

Plan Communal de Sauvegarde

Plan Communal de Sauvegarde Plan Communal de Sauvegarde Cliquez sur les différentes rubriques Pourquoi un PCS? Comment réaliser son PCS? Le Poste de Commandement Communal Le Plan de Continuité des Activités Les référents communaux

Plus en détail

Les rôles du maire et de la commune dans la défense des personnes, des biens et de la forêt contre l incendie

Les rôles du maire et de la commune dans la défense des personnes, des biens et de la forêt contre l incendie Les rôles du maire et de la commune dans la défense des personnes, des biens et de la forêt contre l incendie Fiche détaillée 1. Introduction De manière générale, le maire doit assurer la sécurité de ses

Plus en détail

Risque inondation : De l'information préventive à la gestion de crise

Risque inondation : De l'information préventive à la gestion de crise Forum SMBV Pointe de Caux - Épouville Risque inondation : De l'information préventive à la gestion de crise Préfecture de la Seine-Maritime SIRACED PC - septembre 2011 le SIRACEDPC Service Interministériel

Plus en détail

Les Plans Particuliers d'intervention des centrales nucléaires. Préfet de Seine-Maritime

Les Plans Particuliers d'intervention des centrales nucléaires. Préfet de Seine-Maritime Les Plans Particuliers d'intervention des centrales nucléaires r Préfet de Seine-Maritime Le plan particulier d'intervention (PPI) plan d urgence, obligatoire, pour la réponse en cas d accident technologique

Plus en détail

Gestion Durable des Risques Tarascon

Gestion Durable des Risques Tarascon Gestion Durable des Risques Tarascon www.tarascon.org http://www.tarascon.org/tarascon-en-provence/gestion-des-risques/risques-majeurs/risque-majeur.html André MONTAGNIER Montpellier le 05/10/2011 Contexte

Plus en détail

Le Plan communal de Sauvegarde (PCS) FAQ

Le Plan communal de Sauvegarde (PCS) FAQ Le Plan communal de Sauvegarde (PCS) FAQ Sommaire 1) Quelles sont les obligations du maire en matière de sécurité civile? 2) À quoi sert un PCS? 3) Quelles sont les communes concernées par l'obligation

Plus en détail

RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES

RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES Document valable: 7 décembre 2012 RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES DOSSIER D INFORMATION REGLEMENTAIRE DES ACQUEREURS ET LOCATAIRES SOMMAIRE - Déclaration de l état des risques naturels et technologiques

Plus en détail

FICHE 6 : INFORMATION ET COMMUNICATION DANS LA COMMUNE

FICHE 6 : INFORMATION ET COMMUNICATION DANS LA COMMUNE FICHE 6 : INFORMATION ET COMMUNICATION DANS LA COMMUNE 1 / - Le rôle du maire La communication est un paramètre déterminant dans la gestion des crises, y compris au niveau de sa préparation (l efficacité

Plus en détail

Rôle et responsabilités des communes en cas de pollution marine accidentelle. Les outils pour s y préparer : PCS, formations, exercices

Rôle et responsabilités des communes en cas de pollution marine accidentelle. Les outils pour s y préparer : PCS, formations, exercices Rôle et responsabilités des communes en cas de pollution marine accidentelle Les outils pour s y préparer : PCS, formations, exercices Formation ORSEC/POLMAR-Terre Des pollutions majeures régulières 1967

Plus en détail

Le rôle particulier des Etablissements Publics de Coopération Intercommunale (EPCI)

Le rôle particulier des Etablissements Publics de Coopération Intercommunale (EPCI) 8 Le rôle particulier des Etablissements Publics de Coopération Intercommunale (EPCI) Les EPCI sont des acteurs de proximité des communes de plus en plus présents au quotidien. Leur vocation de mutualisation

Plus en détail

Pilote : SGDSN En lien avec : Ministère chargé de la santé, ministère de l'intérieur

Pilote : SGDSN En lien avec : Ministère chargé de la santé, ministère de l'intérieur 1H1 Activation de l'organisation de conduite de crise Pilote : SGDSN En lien avec : Ministère chargé de la santé, ministère de l'intérieur 1. OBJECTIFS DE LA MESURE En lien avec : ministères associés,

Plus en détail

DEPARTEMENT DE L AUDE

DEPARTEMENT DE L AUDE PRÉFECTURE DE L'AUDE CONSEIL GENERAL de l AUDE PROTOCOLE INTEMPERIES APPLIQUE AUX TRANSPORTS SCOLAIRES DEPARTEMENT DE L AUDE Le Préfet de l Aude, Le Président du Conseil Général, Bernard LEMAIRE Marcel

Plus en détail

w w w. v i l l e d u g o s i e r. f r

w w w. v i l l e d u g o s i e r. f r www.villedugosier.fr Mot du maire La ville du Gosier connue pour son dynamisme économique et touristique a vu sa notoriété renforcée par l obtention du label «ville nautique». Fort de cette avancée, nous

Plus en détail

Votre lettre du Vos références Nos références Annexes PL/PL/SIPPT/200802784RA.9990

Votre lettre du Vos références Nos références Annexes PL/PL/SIPPT/200802784RA.9990 Note à Mesdames et Messieurs les Fonctionnaires généraux(ales). Votre lettre du Vos références Nos références Annexes PL/PL/SIPPT/200802784RA.9990 Objet : Sécurité: Plan interne d urgence 1. INTRODUCTION

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE DES. Contact presse : Sous-direction de la planification

DOSSIER DE PRESSE DES. Contact presse : Sous-direction de la planification DOSSIER DE PRESSE DES Direction générale de la Sécurité civile et de la gestion des crises Sous-direction de la planification et de la gestion des crises Contact presse : COMMUNIQUÉ DE PRESSE Les départements

Plus en détail

P.C.S. Plan Communal de Sauvegarde

P.C.S. Plan Communal de Sauvegarde P.C.S Plan Communal de Sauvegarde Plan Communal de Sauvegarde de CHINON Sommaire CHAPITRE 1 INTRODUCTION FI 1 Préambule FI 2 Objet du PCS et cadre réglementaire FI 3 Arrêté municipal de réalisation du

Plus en détail

Planification opérationnelle. Objectifs. Introduction

Planification opérationnelle. Objectifs. Introduction Planification opérationnelle Introduction Objectifs A la fin de la séquence, le stagiaire sera capable de se positionner dans l ensemble de la planification opérationnelle. 1. Introduction : Feyzin FEYZIN

Plus en détail

SIG GESTION DE CRISE. Conseil départemental 64

SIG GESTION DE CRISE. Conseil départemental 64 SIG GESTION DE CRISE Conseil départemental 64 DGAAFJIL-Pôle Gestion des Risques (PGR) Virginie GUNSETT 1 Café-atelier PIGMA 03 mars 2016 Sommaire 1) Organisation de la veille permanente et de la gestion

Plus en détail

L alerte des maires lors d intervention sur leur commune. Le soutien au maire par les sapeurs-pompiers lors d'une intervention d'ampleur

L alerte des maires lors d intervention sur leur commune. Le soutien au maire par les sapeurs-pompiers lors d'une intervention d'ampleur Intervention du Colonel Pascal COLIN, directeur départemental des services d incendie et de secours de la Marne L alerte des maires lors d intervention sur leur commune Le soutien au maire par les sapeurs-pompiers

Plus en détail

ORGANISATION DE LA REPONSE DE SECURITE CIVILE

ORGANISATION DE LA REPONSE DE SECURITE CIVILE PREFET DE LA GIRONDE ORGANISATION DE LA REPONSE DE SECURITE CIVILE Dispositions générales Service interministériel de Défense et de Protection Civile 2015 SOMMAIRE ORSEC DISPOSITIONS GÉNÉRALES Tableau

Plus en détail

PREFET DES YVELINES. Aide à la réalisation d un PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE PCS. Express

PREFET DES YVELINES. Aide à la réalisation d un PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE PCS. Express PREFET DES YVELINES Aide à la réalisation d un PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE PCS Express SOMMAIRE PREAMBULE Définition P.3 Objectifs P.4 Cadre réglementaire et légal P.5 Composition P.6 CONTENU A DICRIM

Plus en détail

1 si oui, les risques naturels pris en compte sont liés à : inondation X crue torrentielle mouvements de terrain Avalanches

1 si oui, les risques naturels pris en compte sont liés à : inondation X crue torrentielle mouvements de terrain Avalanches Etat des risques naturels, miniers et technologiques en application des articles L 125-5 et R 125-26 du Code de l'environnement 1. Cet état, relatif aux obligations, interdictions, servitudes et prescriptions

Plus en détail

PRISE EN COMPTE DE LA THEMATIQUE

PRISE EN COMPTE DE LA THEMATIQUE COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU HAVRE (CODAH) Compétence particulière liée aux risques majeurs Connaissance risques majeurs, études,. Information / sensibilisation / formation PICS ou organisation spécifique

Plus en détail

Plan national de réponse à un accident nucléaire ou radiologique majeur

Plan national de réponse à un accident nucléaire ou radiologique majeur PREMIER MINISTRE Plan national de réponse à un accident nucléaire ou radiologique majeur ERIC GOSSET, YOHANN DERRIEN, LAURENT DUCAMIN SECRÉTARIAT GÉNÉRAL DE LA DÉFENSE ET DE LA SÉCURITÉ NATIONALE DIRECTION

Plus en détail

Numérotation Modification de la décision n 02-1179 établissant la liste des numéros d urgence

Numérotation Modification de la décision n 02-1179 établissant la liste des numéros d urgence Février 2015 Numérotation Modification de la décision n 02-1179 établissant la liste des numéros d urgence Consultation publique (11 février 27 février 2015) ISSN : 2258-3106 Autorité de régulation des

Plus en détail

PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE

PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE DEPARTEMENT DE L HERAULT [Logo communal] COMMUNE DE PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE Modèle de PCS pour les communes de moins de 3 000 habitants Service Interministériel de Défense et de Protection Civiles

Plus en détail

Session zonale Gestion de crise territoriale

Session zonale Gestion de crise territoriale Session zonale Gestion de crise territoriale ZONE NORD Du lundi 5 au vendredi 9 décembre 2011 Lieu : Archives nationales du monde du travail 78 boulevard du Général Leclerc 59 100 Roubaix La session zonale

Plus en détail

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE MINISTERE DE L INTERIEUR. Le Ministre de l Intérieur

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE MINISTERE DE L INTERIEUR. Le Ministre de l Intérieur MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE MINISTERE DE L INTERIEUR Le Ministre de l Intérieur La Ministre des Affaires Sociales et de la Santé à Messieurs les Préfets de zone de défense et de sécurité

Plus en détail

Commune de PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE - P.C.S -

Commune de PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE - P.C.S - PRÉFECTURE DE MEURTHE-ET-MOSELLE SERVICE INTERMINISTÉRIEL DE DÉFENSE ET DE PROTECTION CIVILE............................... PLAN COMMUNAL DE - P.C.S - Mise à jour septembre 2009 Septembre 2009 1 SOMMAIRE

Plus en détail

Un dispositif d assistance à la préparation et la gestion de crise au niveau local

Un dispositif d assistance à la préparation et la gestion de crise au niveau local OSIRIS-Inondation Inondation et OSIRIS-Multirisques Un dispositif d assistance à la préparation et la gestion de crise au niveau local Gilles MOREL - Centre d Études Techniques Maritimes et Fluviales (MEEDDAT/CETMEF)

Plus en détail

a b c d e f j o l m n k Document d Information Communal sur les Risques Majeurs numéros utiles

a b c d e f j o l m n k Document d Information Communal sur les Risques Majeurs numéros utiles numéros utiles a b c POMPIERS 18 NUMÉRO D APPEL D URGENCE EUROPÉEN 112 POLICE SECOURS 17 POLICE MUNICIPALE 04 78 03 68 68 SAMU 15 d e f MÉTÉO FRANCE 08 92 68 02 69 EDF 0 810 69 2000 GDF 0 810 69 2000 VILLE

Plus en détail

LE DI S PO S I TI F DE P ARTE ME NTA L

LE DI S PO S I TI F DE P ARTE ME NTA L LE DI S PO S I TI F O RS E C DE P ARTE ME NTA L Planification des secours et préparation de crise : le Dispositif ORSEC La loi n 2004-811 du 13 août 2004 de modernisation de la sécurité civile définit

Plus en détail

Centre de Formation en Secourisme de la Vallée de Munster.

Centre de Formation en Secourisme de la Vallée de Munster. 1 Centre de Formation en Secourisme de la Vallée de Munster. info : www.cfsvm.fr Comme précisé dans la loi de modernisation de la sécurité civile n 2004 811 du 13 août 2004 (titre II, chapitre V), et notamment

Plus en détail

1. Les exigences relatives au POI 2. Difficultés et réponses à apporter

1. Les exigences relatives au POI 2. Difficultés et réponses à apporter Plan de l intervention 1. Les exigences relatives au POI 2. Difficultés et réponses à apporter Établissements visés Le POI est demandé pour les installations présentant les risques les plus importants

Plus en détail

A L ATTENTION DES DIRECTEURS D ECOLES DES CHEFS D ETABLISSEMENTS SCOLAIRES. Académie de Lyon Hygène et Sécurité Page 1 sur 25

A L ATTENTION DES DIRECTEURS D ECOLES DES CHEFS D ETABLISSEMENTS SCOLAIRES. Académie de Lyon Hygène et Sécurité Page 1 sur 25 A L ATTENTION DES DIRECTEURS D ECOLES ET DES CHEFS D ETABLISSEMENTS SCOLAIRES Académie de Lyon Hygène et Sécurité Page 1 sur 25 Ce fascicule de crise est un document opérationnel destiné à aider les directeurs

Plus en détail

Communiqué de presse EXERCICE DE SECURITE CIVILE AU STADE PIERRE MAUROY : TEST DE LA CHAINE DE SECOURS DANS LE CADRE DU PLAN ORSEC NOMBREUSES VICTIMES

Communiqué de presse EXERCICE DE SECURITE CIVILE AU STADE PIERRE MAUROY : TEST DE LA CHAINE DE SECOURS DANS LE CADRE DU PLAN ORSEC NOMBREUSES VICTIMES Lille, le 2 octobre 2013 Communiqué de presse EXERCICE DE SECURITE CIVILE AU STADE PIERRE MAUROY : TEST DE LA CHAINE DE SECOURS DANS LE CADRE DU PLAN ORSEC NOMBREUSES VICTIMES La préfecture du Nord, en

Plus en détail

L objectif du PPMS. Le PPMS doit permettre de répondre à 6 questions : 2 Comment déclencher l alerte? 3 Où et comment mettre les élèves en sureté?

L objectif du PPMS. Le PPMS doit permettre de répondre à 6 questions : 2 Comment déclencher l alerte? 3 Où et comment mettre les élèves en sureté? L objectif du PPMS Le PPMS doit permettre de répondre à 6 questions : 1 Quand déclencher l alerte? 2 Comment déclencher l alerte? 3 Où et comment mettre les élèves en sureté? 4 Comment gérer la communication

Plus en détail

ORGANISATION DE MANIFESTATIONS ET DE GRANDS RASSEMBLEMENTS

ORGANISATION DE MANIFESTATIONS ET DE GRANDS RASSEMBLEMENTS 29 avril 2015 PRÉFET DU GERS ORGANISATION DE MANIFESTATIONS ET DE GRANDS RASSEMBLEMENTS DÉFINITIONS «Manifestation» : rassemblement de personnes sur la voie publique. Toute manifestation est soumise à

Plus en détail

La sécurité est l affaire de tous!

La sécurité est l affaire de tous! Document d Informatiion Communall sur lles Riisques Majeurs OUILLON Notre commune n est, hélas, pas à l abri de catastrophes naturelles ou industrielles. Le dossier départemental des risques majeurs (DDRM)

Plus en détail

Plan Communal de Sauvegarde

Plan Communal de Sauvegarde Plan Communal de Sauvegarde date de mise à jour : PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE SOMMAIRE : SOMMAIRE Préambule : ARRETE MUNICIPAL fiche 01 CADRE JURIDIQUE fiche 02 MISE A JOUR ACTION DU RESPONSABLE fiche

Plus en détail

Le Document d Information Communal sur les risques majeurs (DICRIM)

Le Document d Information Communal sur les risques majeurs (DICRIM) Le Document d Information Communal sur les risques majeurs (DICRIM) Quand réaliser le DICRIM? Dès lors que la commune est concernée par les dispositions de l art. R125-10 du Code de l Environnement : P.P.I

Plus en détail

PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE RISQUES NATURELS RISQUE PANDÉMIQUE.AVRIL 2013 RISQ

PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE RISQUES NATURELS RISQUE PANDÉMIQUE.AVRIL 2013 RISQ UES NATURELS UE PANDÉMIQUE UE PANDÉMIQUE INTRODUCTION : Le risque de pandémie grippale H5N1 existe bien qu aucun cas ne soit encore apparu en France. Il convient néanmoins de s y préparer En phase d alerte

Plus en détail

LES AUXILIAIRES DES POUVOIRS PUBLICS EN MATIERE DE SECURITE CIVILE (1998) par

LES AUXILIAIRES DES POUVOIRS PUBLICS EN MATIERE DE SECURITE CIVILE (1998) par LES AUXILIAIRES DES POUVOIRS PUBLICS EN MATIERE DE SECURITE CIVILE (1998) par Alexandre Coque. ATER à la Faculté des sciences juridiques, politiques et économiques d Avignon. MOTS-CLES Administration de

Plus en détail

CHAPITRE IV LA PLANIFICATION DES INTERVENTIONS : LA PERSONNE D ABORD

CHAPITRE IV LA PLANIFICATION DES INTERVENTIONS : LA PERSONNE D ABORD CHAPITRE IV LA PLANIFICATION DES INTERVENTIONS : LA PERSONNE D ABORD Module II La planification des interventions : la personne d abord 127 PROCESSUS DE PLANIFICATION DES MESURES D'URGENCE Connaissance

Plus en détail

Projet de Plan de Prévention du Bruit dans l Environnement de la Ville d Uchaud

Projet de Plan de Prévention du Bruit dans l Environnement de la Ville d Uchaud Projet de Plan de Prévention du Bruit dans l Environnement de la Ville d Uchaud Etude réalisée pour le compte de : VILLE D UCHAUD SOLDATA ACOUSTIC Campus de la Doua 66, bd Niels Bohr - CS 52132-69603 VILLEURBANNE

Plus en détail

Département de Lot-et-Garonne. Plan Communal de Sauvegarde P.C.S. D.D.T SRS / CSRT

Département de Lot-et-Garonne. Plan Communal de Sauvegarde P.C.S. D.D.T SRS / CSRT Département de Lot-et-Garonne Plan Communal de Sauvegarde P.C.S. D.D.T SRS / CSRT Pôle Sécurité Défense Bernard BRIZARD 2010 7 étapes essentielles pour conduire le projet PCS... Déclinaison étape par étape

Plus en détail

Ce document devra être réactualisé en début de chaque année

Ce document devra être réactualisé en début de chaque année Plan Particulier de Mise en Sûreté. À l attention des Directeurs d école et des chefs d établissements scolaires Ce document devra être réactualisé en début de chaque année Patrick Langlois I.H.S. Jean-Joël

Plus en détail

Comment construire un Plan de Continuité d Activité. Retour d expérience de gestion des risques naturels Novembre 2011

Comment construire un Plan de Continuité d Activité. Retour d expérience de gestion des risques naturels Novembre 2011 Comment construire un Plan de Continuité d Activité Retour d expérience de gestion des risques naturels Novembre 2011 Les menaces directes ou indirectes du fait des réactions en chaîne (coupure des réseaux

Plus en détail

LE DOCUMENT UNIQUE A- LA REGLEMENTATION

LE DOCUMENT UNIQUE A- LA REGLEMENTATION Fédération Autonome de la Fonction Publique Territoriale Cette fiche est consacrée au «Document Unique». Le Document Unique d évaluation des risques professionnels est : le premier outil de gestion des

Plus en détail

PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE Commune de... Questionnaire relatif à DIAGNOSTIC DES RISQUES (Q2)

PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE Commune de... Questionnaire relatif à DIAGNOSTIC DES RISQUES (Q2) PRÉFECTURE DE L'AUBE direction départementale des territoires AUBE Service Réseaux Risques et Crises Bureau Risques et Crises PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE Commune de... Questionnaire relatif à DIAGNOSTIC

Plus en détail

LES TEMPS D UNE CRISE

LES TEMPS D UNE CRISE POPULATIONS : FACE AUX RISQUES c w t h LES TEMPS D UNE CRISE Quelque soit le type de risque auquel nous pouvons être confronté il est important d assimiler le déroulement d une crise. AVANT : le moment

Plus en détail

Réf. Code de l environnement, notamment ses articles L.592-21 et L.592-22 Code de la Santé publique, notamment ses articles L.1333-17 et R.

Réf. Code de l environnement, notamment ses articles L.592-21 et L.592-22 Code de la Santé publique, notamment ses articles L.1333-17 et R. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE NANTES N/Réf. : CODEP-NAN-2014-005815 Nantes, le 10 février 2014 Centre Hospitalier Bretagne Sud Service de radiothérapie BP 2223 56322 LORIENT Cedex Objet Inspection de

Plus en détail

ARRETE PREFECTORAL 850 DU 4 MARS 1996

ARRETE PREFECTORAL 850 DU 4 MARS 1996 ARRETE PREFECTORAL 850 DU 4 MARS 1996 PREFECTURE DES BOUCHES DU RHÔNE Cabinet Service Interministériel Régional des Affaires Civiles et Economiques de Défense de De la Protection Civile Rèf : 850 Affaire

Plus en détail

La gestion des crises de sécurité civile

La gestion des crises de sécurité civile PRÉFET DE ZONE DE DÉFENSE ET DE SÉCURITE ANTILLES La gestion des crises de sécurité civile 34 ème Rencontre Nationales du GP Sup UAG 12-13 novembre 2012 ETAT MAJOR INTERMINISTERIEL DE ZONE ANTILLES Qu

Plus en détail

Plan Communal de Sauvegarde

Plan Communal de Sauvegarde Synthèse des nombreuses expériences menées localement, ce guide a pour objectif d aider les collectivités à réaliser leur PCS. Il apporte des réponses aux questions suivantes : Comment mener à bien la

Plus en détail

Edito. agorha. A qui s adresse ce plan d accompagnement? Les acteurs de l accompagnement du changement d agorha. Plan d accompagnement du changement

Edito. agorha. A qui s adresse ce plan d accompagnement? Les acteurs de l accompagnement du changement d agorha. Plan d accompagnement du changement / Edito N 3 / JUIN 2010 Ce 3 ième numéro de l année est entièrement consacré au plan d accompagnement du changement du projet agorha-migration relatif à la migration dans agorha des fonctionnalités existantes

Plus en détail

LA NOTION DE RISQUE MAJEUR

LA NOTION DE RISQUE MAJEUR - La notion de risque majeur - LA NOTION DE RISQUE MAJEUR Le risque majeur est la possibilité d'un événement d'origine naturelle ou anthropique (provoqué directement ou indirectement par l action de l

Plus en détail

Philippe TRICOIRE Vendredi 25 octobre 2012. La Gestion de Crise et

Philippe TRICOIRE Vendredi 25 octobre 2012. La Gestion de Crise et Philippe TRICOIRE Vendredi 25 octobre 2012 La Gestion de Crise et la post catastrophe Objectif de l interventio Une cohérence à tous les niveaux Le pire, C'est quand le pire Commence à empirer 2 Principes

Plus en détail

La mise en place d un service public d assainissement non collectif (SPANC)

La mise en place d un service public d assainissement non collectif (SPANC) Certu La mise en place d un service public d assainissement non collectif (SPANC) > CE QU IL FAUT SAVOIR AVANT DE CRÉER UN SPANC Intérêt de l assainissement non collectif Les eaux utilisées pour satisfaire

Plus en détail

L Agenda d Accessibilité Programmée L Ad AP. et l attestation d accessibilité. Accessibilité du 20 février 2015

L Agenda d Accessibilité Programmée L Ad AP. et l attestation d accessibilité. Accessibilité du 20 février 2015 L Agenda d Accessibilité Programmée L Ad AP et l attestation d accessibilité Accessibilité du 20 février 2015 Direction Départementale des Territoires et de la Mer de la Seine-Maritime Le constat L estimation

Plus en détail

Risques naturels et technologiques

Risques naturels et technologiques DOCUMENT D'INFORMATION COMMUNAL SUR LES RISQUES MAJEURS DICRIM Risques naturels et technologiques ISNEAUVILLE Important : conserver soigneusement ce document SEINE-MARITIME La commune d'isneauville est

Plus en détail

Flash Info Hygiène & Sécurité. Les Acteurs de la Prévention

Flash Info Hygiène & Sécurité. Les Acteurs de la Prévention Page1 Flash Info Hygiène & Sécurité N 1 - Mars 2014 Service Hygiène et Sécurité Les Acteurs de la Prévention La qualité, la continuité du service public et la préservation de la santé et de la sécurité

Plus en détail

Fiche d'événement REX niveau 2

Fiche d'événement REX niveau 2 SERVICES DU CABINET Service Interministériel de Défense et de Protection Civiles Dossier suivi par : J. Beltran : 05.62.56.65.43 : 05.62.56.65.49 : jean-jose.beltran@hautes-pyrenees.pref.gouv.fr INFORMATIONS

Plus en détail

RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES

RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES Document valable jusqu au : 2 octobre 2012 RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES DOSSIER D INFORMATION REGLEMENTAIRE DES ACQUEREURS ET LOCATAIRES SOMMAIRE - Déclaration de l état des risques naturels et technologiques

Plus en détail

Règlement opérationnel du Service Départemental d Incendie et de Secours du Pas-de-Calais

Règlement opérationnel du Service Départemental d Incendie et de Secours du Pas-de-Calais Règlement opérationnel du Service Départemental d Incendie et de Secours du Pas-de-Calais >>>RO 2009 ARRETE portant approbation du règlement opérationnel des services d incendie et de secours du Pas-de-Calais

Plus en détail

LA SÉCURITÉ DE L ALIMENTATION EN EAU POTABLE. assurer en permanence l alimentation en eau potable

LA SÉCURITÉ DE L ALIMENTATION EN EAU POTABLE. assurer en permanence l alimentation en eau potable LA SÉCURITÉ DE L ALIMENTATION EN EAU POTABLE assurer en permanence l alimentation en eau potable Analyse et gestion des risques de dysfonctionnement du réseau d eau potable Identification des scénarios

Plus en détail

MESDAMES ET MESSIEURS LES PREFETS DE DEPARTEMENT (METROPOLE ET DOM)

MESDAMES ET MESSIEURS LES PREFETS DE DEPARTEMENT (METROPOLE ET DOM) DIRECTION DE LA DEFENSE ET DE LA SÉCURITÉ CIVILES SOUS-DIRECTION DE L ORGANISATION DES SECOURS ET DE LA COOPERATION CIVILO-MILITAIRE BUREAU DE COORDINATION INTERMINISTERIELLE DE DEFENSE ET DE SECURITE

Plus en détail

Plan communal de Sauvegarde de la Ville de Cesson-Sévigné

Plan communal de Sauvegarde de la Ville de Cesson-Sévigné 1 1. Conduite du projet Désignation du comité de pilotage et du chef de projet Définition du besoin et élaboration du plan d'actions 2. Diagnostic des risques Identification des phénomènes et des enjeux

Plus en détail

Mise en conformité des Établissements Recevant du Public. Quoi de neuf en accessibilité? Service Construction Habitat Ville

Mise en conformité des Établissements Recevant du Public. Quoi de neuf en accessibilité? Service Construction Habitat Ville Mise en conformité des Établissements Recevant du Public Quoi de neuf en accessibilité? Service Construction Habitat Ville Direction départementale des territoires de Maine-et-Loire r L ACCESSIBILITÉ DE

Plus en détail

DICRIM Dossier d Information Communal sur les RIsques Majeurs. tempête. Guide à conserver!

DICRIM Dossier d Information Communal sur les RIsques Majeurs. tempête. Guide à conserver! DICRIM Dossier d Information Communal sur les RIsques Majeurs inondation tempête mouvement de terrain climat T.M.D. Guide à conserver! Industriel informer, c est prévenir P. 4 Alerte et consignes P. 5

Plus en détail

N 13 LE DOCUMENT UNIQUE

N 13 LE DOCUMENT UNIQUE Fiche Info Prévention & Sécurité N 13 LE DOCUMENT UNIQUE REGLEMENTATION Médecine préventive - Nombreux sont les élus qui ont été contactés par des entreprises privées ou ont entendu parler du «document

Plus en détail

Demande d autorisation de construire, d aménager. Non 1/4 N 13824*03. N de l autorisation

Demande d autorisation de construire, d aménager. Non 1/4 N 13824*03. N de l autorisation MINISTÈRE CHARGÉ DE LA CONSTRUCTION Demande d autorisation de construire, d aménager Non 1/4 N 13824*03 Cadre 4 du code de la construction et de l habitation Cadre 6 informations nécessaires à l instruction

Plus en détail

COLLECTIVITE : REGISTRE OUVERT LE :././. SIGNATURE ET CACHET : sommaire. Présentation. Exercices d évacuation. Affiches. Acteurs

COLLECTIVITE : REGISTRE OUVERT LE :././. SIGNATURE ET CACHET : sommaire. Présentation. Exercices d évacuation. Affiches. Acteurs COLLECTIVITE : SITE : REGISTRE OUVERT LE :././. SIGNATURE ET CACHET : sommaire Présentation Exercices d évacuation Affiches Acteurs Vérifications périodiques LE REGISTRE INCENDIE Quoi? Ce registre a pour

Plus en détail

Le risque industriel m

Le risque industriel m Le risque industriel m 1. Qu est-ce qu un risque industriel? Le risque industriel majeur est un événement accidentel se produisant sur un site industriel entraînant des conséquences immédiates graves pour

Plus en détail

Signé par : Montrouge, le 6 décembre 2013. Division Réacteur 6 rue Jules Horowitz B.P. 156 38042 GRENOBLE CEDEX 9

Signé par : Montrouge, le 6 décembre 2013. Division Réacteur 6 rue Jules Horowitz B.P. 156 38042 GRENOBLE CEDEX 9 REPUBLIQUE FRANCAISE Direction des déchets, des installations de recherche et du cycle Montrouge, le 6 décembre 2013 Réf. : CODEP-DRC-2013-064951 Institut Laue Langevin Division Réacteur 6 rue Jules Horowitz

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE TRANSPORTS, MER ET PÊCHE Arrêté du 10 avril 2013 relatif à la conduite en mer des véhicules

Plus en détail

Concours interne. Prévention, gestion des risques. Sécurité et prévention des risques

Concours interne. Prévention, gestion des risques. Sécurité et prévention des risques CIG petite couronne Ingénieur territorial 2013 2015 Volume 2 Sujet de l épreuve Établissement d'un projet ou étude Concours interne Spécialité Prévention, gestion des risques Option Sécurité et prévention

Plus en détail

Création et administration d une base de données métier pour la. l Hérault

Création et administration d une base de données métier pour la. l Hérault Création et administration d une base de données métier pour la gestion des opérations au SDIS de l Hérault Présentation du Service Départemental d Incendie et de Secours de l Hérault Situé au sud de la

Plus en détail

Formez-vous avec. les sapeurs-pompiers. Secourisme, prévention des risques professionnels, sécurité incendie

Formez-vous avec. les sapeurs-pompiers. Secourisme, prévention des risques professionnels, sécurité incendie Formez-vous avec les sapeurs-pompiers Secourisme, prévention des risques professionnels, sécurité incendie Nos formations : 1 2 3 4 5 Initiation au secourisme : initiez un large effectif au secourisme.

Plus en détail

Suivi et mise à jour du DU et du PAP sur Agirhe

Suivi et mise à jour du DU et du PAP sur Agirhe Suivi et mise à jour du DU et du PAP sur Agirhe Sommaire de la présentation A. Rappel de la réglementation 1) Le document unique (DU) 2) Le programme annuel de prévention (PAP) B. Méthodologie de suivi

Plus en détail

Numérotation : Modification de la décision n 02-1179 établissant la liste des numéros d urgence

Numérotation : Modification de la décision n 02-1179 établissant la liste des numéros d urgence Décembre 2015 Numérotation : Modification de la décision n 02-1179 établissant la liste des numéros d urgence Consultation publique (9 décembre 15 janvier 2016) ISSN : 2258-3106 Autorité de régulation

Plus en détail

TRADUCTION (la version en néerlandais est la version officielle)

TRADUCTION (la version en néerlandais est la version officielle) REGLEMENT POUR LA RECONNAISSANCE COMME ASSOCIATION DE WEZEMBEEK-OPPEM (fixé par décision du conseil communal du 25 mars 2013) Introduction Article 1. Les associations locales sont reconnues par l administration

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉQUIPEMENT ET SECRETARIAT D ÉTAT AUX TRANSPORTS (DIRECTION DES TRANSPORTS TERRESTRES). TEXTES OFFICIELS

MINISTÈRE DE L ÉQUIPEMENT ET SECRETARIAT D ÉTAT AUX TRANSPORTS (DIRECTION DES TRANSPORTS TERRESTRES). TEXTES OFFICIELS Extrait du Bulletin Officiel du Ministère de l Equipement du 01 Mars 1976 N 25 Pages 1 à 10 MINISTÈRE DE L ÉQUIPEMENT ET SECRETARIAT D ÉTAT AUX TRANSPORTS (DIRECTION DES TRANSPORTS TERRESTRES). TEXTES

Plus en détail

Édito. Dans une époque où le secours à personnes est devenu un enjeu majeur sur les différentes

Édito. Dans une époque où le secours à personnes est devenu un enjeu majeur sur les différentes Édito Dans une époque où le secours à personnes est devenu un enjeu majeur sur les différentes manifestations qui peuvent êtres organisées, le département du Finistère fait face à une opportunité : La

Plus en détail

Direction Départementale des Territoires du Loiret

Direction Départementale des Territoires du Loiret Direction Départementale des Territoires de l Yonne Direction Départementale des Territoires du Loiret Direction Départementale des Territoires de Seine-et-Marne ARRETE INTER-PREFECTORAL N DDT/USR/2016/0014

Plus en détail

GUIDE DE REDACTION pour une réalisation en régie par une commune

GUIDE DE REDACTION pour une réalisation en régie par une commune DOCUMENT D INFORMATION COMMUNAL SUR LES RISQUES MAJEURS GUIDE DE REDACTION pour une réalisation en régie par une commune Ce document a été réalisé par le bureau d études MB Management par l Equipe pluridisciplinaire

Plus en détail

Les Agendas D Accessibilités Programmés Actions menées sur le département du Lot

Les Agendas D Accessibilités Programmés Actions menées sur le département du Lot Les Agendas D Accessibilités Programmés Actions menées sur le département du Lot État des lieux Les atouts touristiques du Lot: - la gastronomie, marchés et produits du terroir ; - un patrimoine bâti remarquable

Plus en détail

Tableau comparatif des décrets relatifs aux comités d hygiène, de sécurité et des conditions de travail

Tableau comparatif des décrets relatifs aux comités d hygiène, de sécurité et des conditions de travail Tableau comparatif des décrets relatifs aux comités d hygiène, de sécurité et des conditions de travail Décret n 85-603 du 10 juin 1985 relatif à l hygiène et à la sécurité du travail ainsi qu à la médecine

Plus en détail