DÉVELOPPEMENT D UNE PLATEFORME CARTOGRAPHIQUE D AIDE À LA GESTION DE CRISE INONDATION SUR L YERRES AVAL

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DÉVELOPPEMENT D UNE PLATEFORME CARTOGRAPHIQUE D AIDE À LA GESTION DE CRISE INONDATION SUR L YERRES AVAL"

Transcription

1 DÉVELOPPEMENT D UNE PLATEFORME CARTOGRAPHIQUE D AIDE À LA GESTION DE CRISE INONDATION SUR L YERRES AVAL EPTB SEINE GRANDS LACS PARIS 12 NOVEMBRE 2015 Direction des Services Techniques POLE RIVIERE/ LOÏCK GUESDON

2 PLAN DE LA PRÉSENTATION 1. SyAGE : Une longue expérience de la gestion des crues de l Yerres, un acteur majeur de la gestion de crise 2. Prolog : Les crues et inondations du bassin versant de l Yerres, les particularités du bassin versant 3. SyAGE : LePAPIdu bassinversantde l Yerres 4. SyAGE : L exercice de crise de novembre 2014 : Cadre, préparation, acteurs impliqués, retour d expérience 5. SyAGE : Le cahier des charges du SyAGE pour le développement d un outil cartographique 6. Prolog: Le développement de la plateforme cartographique : aspects techniques et matériels, fonctionnement, coûts de développement, et démonstration en direct 7. Prolog: Le déploiement de la plateforme : hébergement, sécurité, tests, 8. Prolog : Son évolution danslecadre dupapi complet,intégration ausein d un systèmeglobal de prévision des crues et des inondations 9. Echanges avec la salle 2

3 LE BASSIN VERSANT DE L YERRES 1 SEUL GESTIONNAIRE Collectivité locale de type Intercommunal : syndicat mixte 3 compétences Création : communes, 19 EPCI 1004km²de territoire hab 450kmdecours d eau 3

4 1 UNE LONGUE EXPÉRIENCE DE LA GESTION DES CRUES DE L YERRES, UN ACTEUR MAJEUR DE LA GESTION DE CRISE Profiter des retours d expériences Passé «oublié» Présent «inconscient»futur «Sans changement» 2015 Moyens actifs Bulletin d alerte crue nouvelle version Alerte SMS 2014 Alerte Mail 2013 Cartographie collaborative 2015 SIRYAC 2001 Remplacement de 5 outils par un seul plus moderne Moyens passifs Site Internet 2002 Numéro Vert

5 2 LES CRUES ET INONDATIONS DE L YERRES Les principaux évènements Crue de mars 1978 : crue de référence environ 15 MF dommages (1981), 700 logements touchés 5

6 2 LES CRUES ET INONDATIONS DE L YERRES En images La confluence Yerres/Seine en mars

7 2 LES CRUES ET INONDATIONS DE L YERRES En chiffres Cartographie des aléas et des enjeux selon les 4 thématiques DI disponible sur 3 scénarios de référence : Fréquent, type crue avril 1999 Moyen, type crue mars 1978 Extrême Estimation du montant prévisible des dommages pour les différents scénarios 7

8 2 LES CRUES ET INONDATIONS DE L YERRES Une prévision difficile Un bassin versant caractérisé par un fonctionnement hydrologique complexe du fait des échanges entre réseau hydrographique superficiel et eaux souterraines (nappe des calcaires de Champigny) Une réponse difficile à prévoir en débit, de multiples facteurs à intégrer pour la prévision de crue «Le transformateur des crues de l Yerres» Le rôle majeur de l expérience du prévisionniste! 8

9 3 LE PAPI DU BASSIN VERSANT DE L YERRES Vers une prévision des crues et des inondations temps réel Action II-2 : Etude (de faisabilité) du renforcement du réseau de télésurveillance et prévision des crues et des inondations à l échelle du bassin versant de l Yerres Objectifs à long terme Prévoir les crues et cartographier les zones inondées et inondables en temps réel Fournir au public une information «cartographiée» et «simplifiée» de prévision des crues et inondations Contenu de l étude Etat de l art et bilan de l existant Définition des besoins en instrumentation Définition de l architecture cible Spécifications des sous-modules [gestion des données pluviométriques / hydrologie / hydraulique / recalage / cartographie (offline et online) / visualisation des résultats ] Estimation des coûts (Inv, fonc) PAPI Approbation du PAPI 2 Démarrage de l action II Exercice de gestion des crues Fin de l action II Fin du PAPI Mise en œuvre de l action II-2 (PAPI 3) Besoins en cartographie Développement et mise en place de la plateforme cartographique (offline) 9

10 4 L EXERCICE DE CRISE DE NOVEMBRE 2014 Objectifs Acquérir un savoir faire en matière de gestion des situations d urgences Permettre aux joueurs et services impliqués de mieux se connaître et mieux travailler ensemble OBJECTIFS ORGANISATIONNELS Tester la réactivité des responsables tout au long de l évènement Tester la disponibilité de l ensemble des personnels, acteurs de la crise Tester la mise en place des différents postes de commandement de crise et garantir leur caractère opérationnel OBJECTIFS OPERATIONNELS S approprier le schéma organisationnel, les procédures, etautres documents liés àlagestion decrise Entraîner et former les acteurs en vue d améliorer la réactivité, les réflexes et l utilisation de moyens spécifiques Eprouver l efficacité des procédures élaborées Valider, corriger ou créer les outils de gestion de crise Tester la coordination entre tous les acteurs de la crise S assurerdelacapacitédeshommes «clé»àmettreen œuvre les missions spécifiques qui leur seraient confiées 10

11 4 L EXERCICE DE CRISE DE NOVEMBRE

12 4 L EXERCICE DE CRISE DE NOVEMBRE 2014 Participants à l échelle du Département de l Essonne Acteurs Animateurs Observateurs Préfecture 91 SyAGE 8 communes 91 ARS Opérateurs réseaux Services de secours Conseil Général 91 Préfecture 91 SyAGE SDIS 91 ARS Conseil Général 91 Préfecture 91 Get Meaning SyAGE Communes de Seine Zone de défense de Paris CEPRI IFFO-RME 12

13 4 L EXERCICE DE CRISE DE NOVEMBRE 2014 Retour d expérience : un constat Zones inondées? Prévision? Demande Alerte SMS Numéro Vert Site Internet Bulletin d alerte crue Réponse initiale Cartes Réponse complémentaire Forme Envoi tardif Envoi cartes simultané multi occurrences Format figé (PDF) Vecteur Crisorsec expérimental Fond Hauteur non précisée Enjeux non représentés Cartes sans base de données adresse Cotes inter-occurrence? Outil qui aide à préparer à la crise, pas à la conduire 13

14 4 L EXERCICE DE CRISE DE NOVEMBRE 2014 Cartes d occurrences de crues ans ans ans 14

15 5 LE CAHIER DES CHARGES DU SYAGE POUR LE DÉVELOPPEMENT D UN OUTIL CARTOGRAPHIQUE Conditions exigées Pragmatique et opérationnel Simple et rapide Evolutif Robuste Répond au besoin exprimé par les acteurs Approche probabiliste Aide à la prise de décision Aide et incite à la rédaction des PCS Diffusion à l instant «t0» et «t+x» en peu de manipulations Utilisation intuitive Compatibilité avec l évolution des systèmes de prévisions numériques des crues Sécurisation des connexions Gestion multiutilisateurs simultanés Extension de destinataires 15

16 6 LE DÉVELOPPEMENT DE LA PLATEFORME CARTOGRAPHIQUE Objectifs et principes 1. Fournir aux prévisionnistes du SyAGE une cartographie des zones inondées actuelles et prévisibles, à partir de la saisie d un nombre limité de cotes de crue en quelques points de référence de l Yerres aval Pragmatique, opérationnel et évolutif 2. Intégrer un croisement automatique des emprises inondées avec certaines catégories d enjeux sensibles (établissements utiles à la gestion de crise, ERP, routes coupées ) Pragmatique et opérationnel 3. Permettre le partage et la diffusion en temps réel de cette cartographie vers les acteurs de la gestion de crise (Préfecture, communes, services de secours, gestionnaires d établissements, de réseaux ) Robuste 16

17 6 LE DÉVELOPPEMENT DE LA PLATEFORME CARTOGRAPHIQUE Périmètre géographique 17

18 6 LE DÉVELOPPEMENT DE LA PLATEFORME CARTOGRAPHIQUE Pré-requis Un modèle hydraulique : Modèle 1D/2D développé et calé dans le cadre du PAPI d intention (action I.4) 18

19 6 LE DÉVELOPPEMENT DE LA PLATEFORME CARTOGRAPHIQUE Pré-requis Une base de données des enjeux : Base constituée et fiabilisée dans le cadre du PAPI d intention (action I.4) 19

20 6 LE DÉVELOPPEMENT DE LA PLATEFORME CARTOGRAPHIQUE Principe de fonctionnement Une bibliothèque de «scénarios/emprises» : Combinaison : tronçon cote aval (saisie) cote amont (choix) Une interface de saisie «Prévisionniste» Une interface de visualisation «utilisateur» 20

21 6 LE DÉVELOPPEMENT DE LA PLATEFORME CARTOGRAPHIQUE Interface de saisie 2 horizons : T0 et T + X h Saisie des cotes aval de chaque tronçon (pas de 5 cm) Proposition d un faisceau de 5 cotes amont (issues du modèle hydraulique) Visualisation des tronçons et points de référence Informations et options de publication : Horizon de prévision, nom du prévisionniste, accessibilité carte (mise en ligne) 21

22 6 LE DÉVELOPPEMENT DE LA PLATEFORME CARTOGRAPHIQUE Interface de visualisation 22

23 7 LE DÉPLOIEMENT DE LA PLATEFORME CARTOGRAPHIQUE Spécifications matérielles et logicielles Spécifications matérielles : Plateforme est installée dans les locaux du SyAGE (serveur Linux ou Windows, 32 Go de RAM minimum) Spécifications logicielles : Ecosystème Open Source (SIG, serveur cartographique, base de données ) Sécurisation des accès : Mise en place de certificats de sécurité Accès par identification + mot de passe Coût de développement : environ 40 k HT en tenant compte de la disponibilité des pré-requis Phase de tests effectuée Applicatif opérationnel pour la saison des crues

24 8 L ÉVOLUTION DE LA PLATEFORME CARTOGRAPHIQUE Vers une modélisation hydraulique complète Action II.2 du PAPI d intention Etude de faisabilité et définition de l architecture d un système de prévision des crues et des inondations à l échelle du bassin versant de l Yerres Besoins en instrumentation Architecture du système Spécifications des sous-modules (intégration des données temps réel / hydrologie / hydraulique / recalage / cartographie / mise en ligne ) Estimation des coûts en investissement et fonctionnement En cours Novembre 2015 Plateforme cartographique SyAGE 1 ère étape opérationnelle du système global Opérationnelle Novembre 2015 Futur PAPI complet Développement et déploiement du système global À partir de 2016/

25 9 ECHANGES AVEC LA SALLE Questions : 1 25

26 MERCI DE VOTRE ATTENTION EPTB SEINE GRANDS LACS PARIS 12 NOVEMBRE 2015 Direction des Services Techniques POLE RIVIERE/ LOÏCK GUESDON

Un dispositif d assistance à la préparation et la gestion de crise au niveau local

Un dispositif d assistance à la préparation et la gestion de crise au niveau local OSIRIS-Inondation Inondation et OSIRIS-Multirisques Un dispositif d assistance à la préparation et la gestion de crise au niveau local Gilles MOREL - Centre d Études Techniques Maritimes et Fluviales (MEEDDAT/CETMEF)

Plus en détail

Gestion Durable des Risques Tarascon

Gestion Durable des Risques Tarascon Gestion Durable des Risques Tarascon www.tarascon.org http://www.tarascon.org/tarascon-en-provence/gestion-des-risques/risques-majeurs/risque-majeur.html André MONTAGNIER Montpellier le 05/10/2011 Contexte

Plus en détail

Forum des Gestionnaires des Espaces Naturels Nantes 12 et 13 décembre 2011

Forum des Gestionnaires des Espaces Naturels Nantes 12 et 13 décembre 2011 Forum des Gestionnaires des Espaces Naturels Nantes 12 et 13 décembre 2011 Prévention et gestion des risques et des territoires: application opérationnelle au niveau local et à grande échelle dans une

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Exercice inondations sur la commune de Brive (mise en œuvre du plan ORSEC et du Plan communal de sauvegarde - PCS)

DOSSIER DE PRESSE. Exercice inondations sur la commune de Brive (mise en œuvre du plan ORSEC et du Plan communal de sauvegarde - PCS) Service départemental de communication interministérielle de la Corrèze Tulle, 2 octobre 2015 DOSSIER DE PRESSE Exercice inondations sur la commune de Brive (mise en œuvre du plan ORSEC et du Plan communal

Plus en détail

Anticiper et gérer les inondations

Anticiper et gérer les inondations Les actions de prévention Anticiper et gérer les inondations : La démarche et le logiciel Osiris inondation Osiris inondation -Un outil d aide à la réalisation du Plan Communal de Sauvegarde de la commune

Plus en détail

Forum Samuel de Champlain «Eau et Santé», La Rochelle 2008

Forum Samuel de Champlain «Eau et Santé», La Rochelle 2008 Forum Samuel de Champlain «Eau et Santé», La Rochelle 2008 COMMENT RÉUSSIR UNE COLLABORATION ENTRE ACTEURS ET FINANCEURS POUR MINIMISER LES RISQUES DE CRUE À LA POPULATION? L exemple du projet pilote du

Plus en détail

HYDROTOP 2003, 2 et 4 avril LUTTE CONTRE LES INONDATIONS DE LA SIAGNE. PROGRAMME DE MISE EN SECURITE DES PERSONNES ET DES BIENS

HYDROTOP 2003, 2 et 4 avril LUTTE CONTRE LES INONDATIONS DE LA SIAGNE. PROGRAMME DE MISE EN SECURITE DES PERSONNES ET DES BIENS HYDROTOP 2003, 2 et 4 avril LUTTE CONTRE LES INONDATIONS DE LA SIAGNE. PROGRAMME DE MISE EN SECURITE DES PERSONNES ET DES BIENS H Leroy, Président du S.I.S.A, Hôtel de Ville de Mandelieu BP 46 06212 Mandelieu

Plus en détail

Zones humides De la connaissance à... La gestion. Mercredi 25 avril 2012

Zones humides De la connaissance à... La gestion. Mercredi 25 avril 2012 Zones humides De la connaissance à...... La gestion Mercredi 25 avril 2012 - Présentation Forum des Marais Atlantiques - Prélocalisation - Inventaire - Les zones humides prioritaires Le Forum des Marais

Plus en détail

Le logiciel OSIRIS-Inondation adapté au bassin versant de la Meuse

Le logiciel OSIRIS-Inondation adapté au bassin versant de la Meuse -Inondation adapté au bassin versant de la Meuse Mickaël PINVIN EPAMA 12/06/2014 -Inondation 1. L EPAMA, EN BREF (1/2) Etablissement Public d Aménagement de la Meuse et de ses Affluents Syndicat mixte

Plus en détail

Politique en matière d'inondations basée sur les 3 P : vous êtes prêts?

Politique en matière d'inondations basée sur les 3 P : vous êtes prêts? Politique en matière d'inondations basée sur les 3 P : vous êtes prêts? Atelier STAR-FLOOD 26.03.15 Hannelore Mees Aline Lacroix Joost Dewelde Eddie De Block Le P de préparation Directive européenne Inondations

Plus en détail

Transmission. de l alerte. L offre du groupement d entreprises somei intergraph sysoco

Transmission. de l alerte. L offre du groupement d entreprises somei intergraph sysoco Transmission et traitement de l alerte L offre du groupement d entreprises somei intergraph sysoco Composé de trois sociétés expertes, solides, complémentaires, et dont les équipes maîtrisent toutes les

Plus en détail

Panorama des sites d information sur les risques hydrauliques

Panorama des sites d information sur les risques hydrauliques Panorama des sites d information sur les risques hydrauliques INFRASTRUCTURES DE TRANSPORT CONFRONTÉES AU RISQUE HYDRAULIQUE Jeudi Journée technique sous l égide de la CoTITA Premiers réflexes Consulter

Plus en détail

d accessibilité AMF - GAP 1

d accessibilité AMF - GAP 1 Conforter la politique d accessibilité L Agenda d Accessibilité Programmée AMF - GAP 1 Conforter l accessibilité Le Premier ministre demande un rapport à la sénatrice Claire-Lise Campion sur l accessibilité

Plus en détail

Prévention des inondations sur le bassin de la Maine

Prévention des inondations sur le bassin de la Maine Régions Auvergne Bourgogne Centre Languedoc-Roussillon Limousin Pays de la Loire Rhône-Alpes Départements Allier Ardèche Cher Creuse Indre-et-Loire Loir-et-Cher Loire Haute-Loire Loire-Atlantique Loiret

Plus en détail

1 Introduction. Ce service est composé de 7 agents.

1 Introduction. Ce service est composé de 7 agents. Service Informatique-SIG 1 Introduction Créé en 1997, le service Informatique/SIG a pour missions la Conception, la Vérification, la Mise en Production et l Exploitation des solutions informatiques déployées

Plus en détail

Pistes de réflexion pour rendre les SIG économiquement viables

Pistes de réflexion pour rendre les SIG économiquement viables Pistes de réflexion pour rendre les SIG économiquement viables Michel Triboulet et Richard Leroy Marne-la-Vallée 14 mai 2009 1 Agenda La problématique Impact de la Loi de Modernisation de l Economie Les

Plus en détail

Forum radar hydrométéorologique 2011

Forum radar hydrométéorologique 2011 Forum radar hydrométéorologique 2011 Système d aide à la décision pour la gestion des réseaux d assainissement 24 novembre 2011 Contexte : le ruissellement urbain Les fonctions du système d assainissement

Plus en détail

CENTRE DE GESTION DE LA CHARENTE-MARITIME

CENTRE DE GESTION DE LA CHARENTE-MARITIME CENTRE DE GESTION DE LA CHARENTE-MARITIME SERVICE «HYGIÈNE, SÉCURITÉ AU TRAVAIL ET PRÉVENTION» Si vous avez des projets pour : Réaliser une démarche de prévention et d évaluation des risques (Document

Plus en détail

MUNICIPALITE DE PORRENTRUY. Description de poste

MUNICIPALITE DE PORRENTRUY. Description de poste Page 1 / 5 Description de poste 1. Indentification Intitulé de la fonction : chargé de projets : études et travaux d équipement Classification de la fonction : Fonction de référence : 6 Classes : 6 à 7

Plus en détail

GESPARC une solution qui valorise la gestion de votre parc roulant

GESPARC une solution qui valorise la gestion de votre parc roulant Une solution qui valorise la gestion de votre parc roulant une solution qui valorise la gestion de votre parc roulant Un logiciel intégré et harmonisé est un logiciel de gestion du parc roulant et des

Plus en détail

La vision par delà les frontières. Les solutions françaises

La vision par delà les frontières. Les solutions françaises La vision par delà les frontières Les solutions françaises Journée Latine SION 07 novembre 2013 Docteur Thierry ROUPIOZ Responsable Centre 15 de Haute-Savoie SAMU Service d aide médicale urgente Système

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS DIRECTION ET SERVICE : DIRECTION DE LA CULTURE, DU PATRIMOINE, DU SPORT ET DES LOISIRS SERVICE DU PATRIMOINE CULTUREL

POUR DIFFUSION AUX AGENTS DIRECTION ET SERVICE : DIRECTION DE LA CULTURE, DU PATRIMOINE, DU SPORT ET DES LOISIRS SERVICE DU PATRIMOINE CULTUREL 15-04 Equipe RH4 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : ADMINISTRATEUR FONCTIONNEL DU SI DU PATRIMOINE CULTUREL (h/f) DIRECTION ET SERVICE : DIRECTION DE LA CULTURE, DU PATRIMOINE, DU SPORT ET DES

Plus en détail

Certification HAS et Méthode du Patient traceur

Certification HAS et Méthode du Patient traceur Certification HAS et Méthode du Patient traceur Réseau des représentants des usagers de ES et du Conseil de vie sociale des EMS 26 septembre 2015 ARLIN Martinique Certification HAS: les évolutions Exigences

Plus en détail

Systèmes d alerte & Plans d intervention d urgence. Plan d alarme & d intervention contre les crues. Protection contre les crues des cours d eau

Systèmes d alerte & Plans d intervention d urgence. Plan d alarme & d intervention contre les crues. Protection contre les crues des cours d eau Protection contre les crues des cours d eau 14/11/2008 Systèmes d alerte & Plans d intervention d urgence ou Plan d alarme & d intervention contre les crues Prise en compte des cartes de dangers et de

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES OBJECTIF PERFORMANCE

CAHIER DES CHARGES OBJECTIF PERFORMANCE CAHIER DES CHARGES OBJECTIF PERFORMANCE OPCALIA Centre Octobre 2010 Page 1 Le contexte Le développement de la formation est un enjeu majeur pour les salariés et les entreprises de la région Centre. Cependant,

Plus en détail

TRI de l auxerrois. Première réunion de travail 02 juillet 2014. Élaboration de la stratégie locale de gestion du risque d inondation

TRI de l auxerrois. Première réunion de travail 02 juillet 2014. Élaboration de la stratégie locale de gestion du risque d inondation TRI de l auxerrois Élaboration de la stratégie locale de gestion du risque d inondation Première réunion de travail 02 juillet 2014 Ministère de l'écologie,du Développement Durable et de l'energie www.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

Extranet zonal d appui. à la gestion de crise météorologique. Journées Professionnelles de l ENSOSP, le 13 février 2014

Extranet zonal d appui. à la gestion de crise météorologique. Journées Professionnelles de l ENSOSP, le 13 février 2014 Extranet zonal d appui à la gestion de crise météorologique Journées Professionnelles de l ENSOSP, le 13 février 2014 1 La vigilance météorologique 4 couleurs (V, J, O, R) qualifiant le niveau d événement

Plus en détail

E-Marque Changement de version (Saison 2014-2015)

E-Marque Changement de version (Saison 2014-2015) E-Marque Changement de version (Saison 2014-2015) Destinataires : Ligues Régionales et Comités Départementaux pour diffusion aux clubs. Nombre de pièces jointes : 1 Vous trouverez ci-dessous les éléments

Plus en détail

CONDUITE DE CRISE RÔLES ESSENTIELS

CONDUITE DE CRISE RÔLES ESSENTIELS CONDUITE DE CRISE RÔLES ESSENTIELS fiches de référence Mai 2000 1 I Mise en place de la cellule 2 1. Cellule : mise en place n par qui? le PC, le dirigeant saisi ou le premier averti : souplesse n fiche

Plus en détail

CHSCT : Formation générale agréée Etablissement de moins de 300 salariés

CHSCT : Formation générale agréée Etablissement de moins de 300 salariés Formation 3 jours Siège : 261 rue de Paris - 93556 MONTREUIL cedex CHSCT : Formation générale agréée Etablissement de moins de 300 salariés La formation Pour agir sur le travail et la santé en vue d une

Plus en détail

Bassin hydrographique : Loire- Bretagne Bassin étendu sur les départements de l Ille et Vilaine et de la Manche Superficie : 1130 km² Réseau

Bassin hydrographique : Loire- Bretagne Bassin étendu sur les départements de l Ille et Vilaine et de la Manche Superficie : 1130 km² Réseau Colloque Têtes de bassin Comment concilier les enjeux sur ces territoires hors du commun? Paris, 4 mars 2015 Bassin hydrographique : Loire- Bretagne Bassin étendu sur les départements de l Ille et Vilaine

Plus en détail

Evaluation du risque de transfert de produits phytosanitaires vers les eaux de surface dans la région du Rhin Supérieur

Evaluation du risque de transfert de produits phytosanitaires vers les eaux de surface dans la région du Rhin Supérieur Evaluation du risque de transfert de produits phytosanitaires vers les eaux de surface dans la région du Rhin Supérieur Méthodes et outils de diagnostic du transfert et du devenir des produits phytosanitaires

Plus en détail

Bureau c1. Gestion de l'éclairage public sur les Parcs d'activité Économiques et réforme «DT - DICT» - Communauté d'agglomération Béziers Méditerranée

Bureau c1. Gestion de l'éclairage public sur les Parcs d'activité Économiques et réforme «DT - DICT» - Communauté d'agglomération Béziers Méditerranée Bureau c1 Gestion de l'éclairage public sur les Parcs d'activité Économiques et réforme «DT - DICT» - Communauté d'agglomération Béziers Méditerranée Gabriel CAUSERA Chef de service SIG gabrielcausera@beziers-agglo.org

Plus en détail

Introduction à la gestion de crise en cas d inondation

Introduction à la gestion de crise en cas d inondation Introduction à la gestion de crise en cas d inondation Ir Paul DEWIL, Directeur-Coordinateur Charles REGNIER, attaché Centre Régional de Crise de Wallonie (CRC-W) http://environnement.wallonie.be/inondations

Plus en détail

Parcelle rurale, sol urbain

Parcelle rurale, sol urbain Projet ANCRES Mise en place d un indicateur intégratif pour la gestion du potentiel épurateur des sols soumis à l infiltration en assainissement non collectif Partenaires Ecole des Ponts (établissement

Plus en détail

Le rôle particulier des Etablissements Publics de Coopération Intercommunale (EPCI)

Le rôle particulier des Etablissements Publics de Coopération Intercommunale (EPCI) 8 Le rôle particulier des Etablissements Publics de Coopération Intercommunale (EPCI) Les EPCI sont des acteurs de proximité des communes de plus en plus présents au quotidien. Leur vocation de mutualisation

Plus en détail

Atelier QS-RECEPTION ATELIER QUASAR > QS-RECEPTION. 15/12/2009 Projet 1

Atelier QS-RECEPTION ATELIER QUASAR > QS-RECEPTION. 15/12/2009 Projet 1 Atelier QS-RECEPTION 15/12/2009 Projet 1 Partie 1 : Présentation générale (1) GPAO Références Fournisseurs Réceptions... Interface standard QUASAR Réception contrôlée Décision (Acc, Refus) Base de données

Plus en détail

APPEL A PROJETS PERMANENT

APPEL A PROJETS PERMANENT APPEL A PROJETS PERMANENT ACTIONS PREVENTIVES DE SENSIBILISATION ET DE CONNAISSANCE DE LA VULNERABILITE AU RISQUE D INONDATION, DE PRESERVATION OU DE RESTAURATION DE CHAMPS D EXPANSION DE CRUES 2016 /

Plus en détail

Comment construire un Plan de Continuité d Activité. Retour d expérience de gestion des risques naturels Novembre 2011

Comment construire un Plan de Continuité d Activité. Retour d expérience de gestion des risques naturels Novembre 2011 Comment construire un Plan de Continuité d Activité Retour d expérience de gestion des risques naturels Novembre 2011 Les menaces directes ou indirectes du fait des réactions en chaîne (coupure des réseaux

Plus en détail

TABLEAU DE BORD 2010

TABLEAU DE BORD 2010 TABLEAU DE BORD 2010 S Le tableau de bord du SDAGE en quelques mots Aide à la lecture Suivi du bon état des eaux Gérer les conditions favorables à une bonne gouvernance Orientation A Les structures de

Plus en détail

Mettre en œuvre une politique durable de gestion des eaux

Mettre en œuvre une politique durable de gestion des eaux Mettre en œuvre une politique durable de gestion des eaux D01 Objectifs Garantir un approvisionnement en eau potable de qualité et minimiser l impact humain sur les eaux de surface et souterraines Effets

Plus en détail

PROJET ERP AFIGÉO 24/03/2016. ign.fr 24/03/2016

PROJET ERP AFIGÉO 24/03/2016. ign.fr 24/03/2016 ign.fr PROJET ERP AFIGÉO ign.fr LE PROJET BDERP ET LES PLATEFORMES Travailler avec vous sur l animation du réseau des utilisateurs Connaitre encore mieux les utilisateurs potentiels Vous informer de notre

Plus en détail

- La présentation est disponible sur le site internet au lien : http://www.valleedulot.com/fr/pratique/telechargements.

- La présentation est disponible sur le site internet au lien : http://www.valleedulot.com/fr/pratique/telechargements. Compte Rendu du Comité Technique Lot Aval Compte Rendu Comité Technique Lot Aval du PAPI d intention du Bassin du Lot 9 juillet 2013 Casseneuil 9 Juillet 2013 Casseneuil Ordre du Jour Présentation du Programme

Plus en détail

Appel à candidature pour une résidence-mission autour des musiques actuelles

Appel à candidature pour une résidence-mission autour des musiques actuelles Direction Régionale des Affaires Culturelles d Ile-de-France Ville de Clichy-sous-Bois Ville de Montfermeil Appel à candidature pour une résidence-mission autour des musiques actuelles dans le cadre du

Plus en détail

Dossier de spécification. Gestionnaire d évènements du Centre médical «Les Muraillettes»

Dossier de spécification. Gestionnaire d évènements du Centre médical «Les Muraillettes» Dossier de spécification Gestionnaire d évènements du Centre médical «Les Muraillettes» DAVY Benjamin, VALERO Nathanaël Version 1.0 du 09/05/2007 P a g e 2 Sommaire I. Introduction... 2 II. Spécifications

Plus en détail

SYSTEME D INFORMATION DE LA GESTION DES BARRAGES. Asmaa AIT BAHASSOU

SYSTEME D INFORMATION DE LA GESTION DES BARRAGES. Asmaa AIT BAHASSOU SYSTEME D INFORMATION DE LA GESTION DES BARRAGES Asmaa AIT BAHASSOU Sommaire I II III L activité degestion des barrages au département de l eau Système de gestion des barrages Modules du système I. LA

Plus en détail

Groupe Régional Auvergne sur les Plantes Exotiques Envahissantes L APPROCHE REGIONALE DE LA GESTION DES PLANTES EXOTIQUES ENVAHISSANTES EN AUVERGNE

Groupe Régional Auvergne sur les Plantes Exotiques Envahissantes L APPROCHE REGIONALE DE LA GESTION DES PLANTES EXOTIQUES ENVAHISSANTES EN AUVERGNE Groupe Régional Auvergne sur les Plantes Exotiques Envahissantes L APPROCHE REGIONALE DE LA GESTION DES PLANTES EXOTIQUES ENVAHISSANTES EN AUVERGNE Journées d échanges sur les espèces exotiques envahissantes

Plus en détail

Session zonale Gestion de crise territoriale

Session zonale Gestion de crise territoriale Session zonale Gestion de crise territoriale ZONE NORD Du lundi 5 au vendredi 9 décembre 2011 Lieu : Archives nationales du monde du travail 78 boulevard du Général Leclerc 59 100 Roubaix La session zonale

Plus en détail

Recommandations relatives à la soumission de propositions en réponse à l avis d offre de participation TIGER

Recommandations relatives à la soumission de propositions en réponse à l avis d offre de participation TIGER Recommandations relatives à la soumission de propositions en réponse à l avis d offre de participation TIGER 1 INTRODUCTION 2 2 FORMAT ET CONTENU DE LA PROPOSITION 2 2.1 PAGE DE GARDE 4 2.1.1 Titre 4 2.1.2

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Formation des Directeurs d unité à la responsabilité en matière de gestion des ressources humaines

CAHIER DES CHARGES Formation des Directeurs d unité à la responsabilité en matière de gestion des ressources humaines CAHIER DES CHARGES Formation des Directeurs d unité à la responsabilité en matière de gestion des ressources humaines 2012 Dossier suivi par : Nadine FERRE, Inès MARANON Adresses de retour de la proposition

Plus en détail

Un système SIG complet dedié aux sapeurs-pompiers

Un système SIG complet dedié aux sapeurs-pompiers Un système SIG complet dedié aux sapeurs-pompiers Services d urgence : de nouveaux outils de maîtrise géographique Mineure ou majeure, une crise est un phénomène éminemment géographique. Au-delà des fonctionnalités

Plus en détail

GEOPORTAIL - Avril 2008 Patrick Leboeuf - Institut Géographique National - Coordinateur du projet Géoportail

GEOPORTAIL - Avril 2008 Patrick Leboeuf - Institut Géographique National - Coordinateur du projet Géoportail GEOPORTAIL - Avril 2008 Patrick Leboeuf - Institut Géographique National - Coordinateur du projet Géoportail Le Géoportail est le portail des territoires et des citoyens. Par une approche géographique,

Plus en détail

Point sur le déroulement du lot 4 Mission lot 4

Point sur le déroulement du lot 4 Mission lot 4 Point sur le déroulement du lot 4 Mission lot 4 1. Bilan des dispositifs de prévention, de protection et d alerte existants 2. Recensement et analyse des configurations administratives et juridiques rencontrées

Plus en détail

MS «MDC» MARKETING DESIGN INNOVATION Le projet design: organisation et management le concept «UTI» (usage, technique, identité)

MS «MDC» MARKETING DESIGN INNOVATION Le projet design: organisation et management le concept «UTI» (usage, technique, identité) MS «MDC» MARKETING DESIGN INNOVATION Le projet design: organisation et management le concept «UTI» (usage, technique, identité) designer, responsable diplômes cy cle long École de design Nantes Atlantique,

Plus en détail

Exercice du Plan Particulier d Intervention (P.P.I.) Butagaz Arnage. Mercredi 24 juin 2015

Exercice du Plan Particulier d Intervention (P.P.I.) Butagaz Arnage. Mercredi 24 juin 2015 Exercice du Plan Particulier d Intervention (P.P.I.) Butagaz Arnage Mercredi 24 juin 2015 Contact presse : Tél : 02.43.39.71.74/02.43.39.70.22/06.07.40.52.54 www.sarthe.gouv.fr Suivez l actualité de l'état

Plus en détail

3 PRIORITÉS D ACTIONS POUR UNE DYNAMIQUE ENVIRONNEMENTALE AU SERVICE DES TERRITOIRES

3 PRIORITÉS D ACTIONS POUR UNE DYNAMIQUE ENVIRONNEMENTALE AU SERVICE DES TERRITOIRES 3 PRIORITÉS D ACTIONS POUR UNE DYNAMIQUE ENVIRONNEMENTALE AU SERVICE DES TERRITOIRES Association multi-acteurs Créée en 1992 Réflexion commune sur les meilleures pratiques environnementales à l échelle

Plus en détail

Circuit du médicament informatisé

Circuit du médicament informatisé Circuit du médicament informatisé Points vigilance axe fonctionnel SOMMAIRE... 1 FICHE N 1- CONCILIATION DES TRAITEMENTS... 2 FICHE N 2- PRESCRIPTIONS COMPLEXES SERVICES SPECIFIQUES... 3 FICHE N 3- NIVEAU

Plus en détail

La gestion des risques naturels : prévenir et réagir!

La gestion des risques naturels : prévenir et réagir! Les étudiants de la licence professionnelle Agent de développement durable Animation et coordination de démarches type «Agenda 21» organisent une journée thématique sur : La gestion des risques naturels

Plus en détail

Evolution des modèles économiques dans le privé, le cas de la production d orthophotographies ENSG 10/04/14

Evolution des modèles économiques dans le privé, le cas de la production d orthophotographies ENSG 10/04/14 Evolution des modèles économiques dans le privé, le cas de la production d orthophotographies ENSG 10/04/14 Sommaire I- Contexte II- Approches / modèles III- Effets et dérives IV- Ouverture I A Contexte

Plus en détail

Syndicat du Pays de Maurienne

Syndicat du Pays de Maurienne Gestion Intégrée des Risques le Forum Risques du Pays de Maurienne Un espace de rencontre et d'échange pour une meilleure coordination intercommunale et interservices Syndicat du Pays de Maurienne Yves

Plus en détail

Réforme DT/DICT Loi anti endommagement de réseaux. octobre 2014

Réforme DT/DICT Loi anti endommagement de réseaux. octobre 2014 Réforme DT/DICT Loi anti endommagement de réseaux octobre 2014 Sommaire 1. Enjeux de la réforme 2. Principales mesures de la réformes 3. Le Guichet unique national 4. Rôle des exploitants de réseau 5.

Plus en détail

Dématérialisation des procédures de marchés. Modalités organisationnelles à appliquer à l opération. Dématérialisation des Marchés 2007 / 2010

Dématérialisation des procédures de marchés. Modalités organisationnelles à appliquer à l opération. Dématérialisation des Marchés 2007 / 2010 Dématérialisation des procédures de marchés Modalités organisationnelles à appliquer à l opération Dématérialisation des Marchés 2007 / 2010 (DEMAT 2007 / 2010) SOMMAIRE 1 INTRODUCTION 3 1.1 OBJET DU DOCUMENT

Plus en détail

Compte Rendu du Comité Technique Lot Amont du PAPI d intention du Bassin du Lot 7 Juin 2013 Espalion

Compte Rendu du Comité Technique Lot Amont du PAPI d intention du Bassin du Lot 7 Juin 2013 Espalion Compte Rendu du Comité Technique Lot Amont du PAPI d intention du Bassin du Lot 7 Juin 2013 Espalion Ordre du Jour Présentation du Programme d Actions de Prévention des Inondations d intention (PAPI intention

Plus en détail

BaDGE Franche-Comté. Une base de données géographique au service des acteurs économiques de Franche-Comté

BaDGE Franche-Comté. Une base de données géographique au service des acteurs économiques de Franche-Comté BaDGE Franche-Comté Une base de données géographique au service des acteurs économiques de Franche-Comté Contexte : SIG et développement économique Depuis 2004, la Région a un rôle de coordination des

Plus en détail

CARTOGRAPHIER LES RISQUES NATURELS : QUELS OUTILS GEODECISIONNELS?

CARTOGRAPHIER LES RISQUES NATURELS : QUELS OUTILS GEODECISIONNELS? CARTOGRAPHIER LES RISQUES NATURELS : QUELS OUTILS GEODECISIONNELS? 2 novembre 2010 Qui sommes-nous? Exploitation du site web www.catnat.net Conseil et bureau d éd étude spécialis cialisé + Etude et conseil:

Plus en détail

DOMAINES DE COOPÉRATION PROPOSÉS PAR L AGENCE NATIONALE DE GESTION INTÉGRÉE DES RESSOURCES EN EAU «AGIRE»

DOMAINES DE COOPÉRATION PROPOSÉS PAR L AGENCE NATIONALE DE GESTION INTÉGRÉE DES RESSOURCES EN EAU «AGIRE» DOMAINES DE COOPÉRATION PROPOSÉS PAR L AGENCE NATIONALE DE GESTION INTÉGRÉE DES RESSOURCES EN EAU «AGIRE» DERAMCHI Mohamed Directeur général de l AGIRE. International Integrated Basin Management Workshop

Plus en détail

Responsable du département. Production / Infrastructures

Responsable du département. Production / Infrastructures Page 1 sur 9 Nom Fonction REDACTEUR VERIFICATEUR APPROBATEUR Martine Véniard Directeur du système d information Directeur du personnel Direction générale Date 1/01/2016 Signature Sources : Répertoire des

Plus en détail

OUTIL D AIDE A L ENTREPRISE POUR LE BON DEROULEMENT DU CHANTIER

OUTIL D AIDE A L ENTREPRISE POUR LE BON DEROULEMENT DU CHANTIER OUTIL D AIDE A L ENTREPRISE POUR LE BON DEROULEMENT DU CHANTIER Version 1.0 Juin 2005 1 - Doit savoir que le chantier est sous Charte de qualité AVIS D APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE - Vérifie s il a bien

Plus en détail

Formations LES CLES POUR COMPRENDRE LES MECANISMES DE LA PROSPECTION ET POUR ATTIRER DE NOUVELLES ENTREPRISES SUR SON TERRITOIRE

Formations LES CLES POUR COMPRENDRE LES MECANISMES DE LA PROSPECTION ET POUR ATTIRER DE NOUVELLES ENTREPRISES SUR SON TERRITOIRE Formations LES CLES POUR COMPRENDRE LES MECANISMES DE LA PROSPECTION ET POUR ATTIRER DE NOUVELLES ENTREPRISES SUR SON TERRITOIRE GéoLink développe des programmes de formation pour les développeurs économiques

Plus en détail

BD CARTHAGE GUYANE. Figure 1. L emprise spatiale de la BD Carthage Guyane.

BD CARTHAGE GUYANE. Figure 1. L emprise spatiale de la BD Carthage Guyane. Networks and Communication Studies, NETCOM, vol. 27 (2013), n 1-2 pp. 232-236 BD CARTHAGE GUYANE MOURGUIART CHARLINE 1, LINARES SEBASTIEN 2 1. LE CONTEXTE Le bassin de la Guyane est décomposé en 5 grandes

Plus en détail

Quick Module Excel 2007 à 2013 Durée : en 1/2 journée Soit : 3 heures pour 3 modules choisis

Quick Module Excel 2007 à 2013 Durée : en 1/2 journée Soit : 3 heures pour 3 modules choisis Page 1 Quick Module Excel 2007 à 2013 Durée : en 1/2 journée Soit : 3 heures pour 3 modules choisis Pré-requis Connaissance de l environnement Windows. Bonne pratique de la souris et du clavier. Bonnes

Plus en détail

Service d envoi de messages SMS Avant projet

Service d envoi de messages SMS Avant projet Université numérique Paris Ile-de-France Services numériques mutualisés Service d envoi de messages SMS Avant projet Document annexe au Cahier des Clauses Particulières n 29M04 Version 2 - Mars 2009 29M04

Plus en détail

L ORGANISATION DE LA CONTINUITÉ DES FONCTIONS CLÉ DE LA SOCIÉTÉ

L ORGANISATION DE LA CONTINUITÉ DES FONCTIONS CLÉ DE LA SOCIÉTÉ L ORGANISATION DE LA CONTINUITÉ DES FONCTIONS CLÉ DE LA SOCIÉTÉ SNCF SNCF DOCUMENT CONFIDENTIEL PÔLE DÉFENSE CINETIQUE RAPIDE ACCIDENT INDUSTRIEL, ACCIDENT FERROVIAIRE, ATTENTAT, TEMPÊTE 1 SNCF DOCUMENT

Plus en détail

Sécurité de l Information

Sécurité de l Information Sécurité de l Information Patrick BOCHART Conseiller en sécurité Banque Carrefour de la Sécurité Sociale Audit Interne & Sécurité de l Information Chaussée Saint-Pierre 375 B-1040 BRUXELLES E-mail : patrick.bochart@ksz-css.fgov.be

Plus en détail

Le Guide de compétences Licences Université Jean Monnet Saint-Etienne

Le Guide de compétences Licences Université Jean Monnet Saint-Etienne Le Guide de compétences ou comment traduire des diplômes en compétences professionnelles - Contexte - Pour qui, pourquoi? - La démarche suivie - Méthodologie Le Guide de Compétences Mieux nous faire comprendre

Plus en détail

Plate-forme de formation ouverte et à distance du CTEU de Lille 3

Plate-forme de formation ouverte et à distance du CTEU de Lille 3 Plate-forme de formation ouverte et à distance du CTEU de Lille 3 Des choix technologiques et pédagogiques sous l angle des apprentissages F. Fenouillet & M. Déro Directeur Sciences de l Éducation Apprentissage

Plus en détail

Observatoire régional de l énergie, du climat et de l air

Observatoire régional de l énergie, du climat et de l air Observatoire régional de l énergie, du climat et de l air l observatoire en quelques mots OPTEER est un véritable Système d Information Territorial multithématiques permettant : La consultation de données

Plus en détail

SECTION 2 BILAN DES COMPÉTENCES

SECTION 2 BILAN DES COMPÉTENCES SECTION 2 BILAN DES COMPÉTENCES Bilan des compétences INTRODUCTION... 3 LES OBJECTIFS DU BILAN DES COMPETENCES... 3 LE DEROULEMENT DE VOTRE BILAN DES COMPETENCES... 3 LE BILAN DES COMPETENCES DU PROGRAMME...

Plus en détail

HTTPS : protocole de sécurisation des échanges internet (banque) SSL : couche de chiffrement de l HTTPS (permet le tunnel VPN) VPN : réseau virtuel

HTTPS : protocole de sécurisation des échanges internet (banque) SSL : couche de chiffrement de l HTTPS (permet le tunnel VPN) VPN : réseau virtuel HTTPS : protocole de sécurisation des échanges internet (banque) SSL : couche de chiffrement de l HTTPS (permet le tunnel VPN) VPN : réseau virtuel qui fait croire à votre ordinateur qu il est dans la

Plus en détail

Communication en Conseil des Ministres. Plan de gestion de la rareté de l eau

Communication en Conseil des Ministres. Plan de gestion de la rareté de l eau Communication en Conseil des Ministres Plan de gestion de la rareté de l eau Bilan de l année 2005 De septembre 2004 à septembre 2005, la France a connu une sécheresse s étendant sur un large croissant

Plus en détail

Leasing. Sociétéé : Contact projet : Tél : Mail. de la Tranche sur Mer. Affichage Numérique

Leasing. Sociétéé : Contact projet : Tél : Mail. de la Tranche sur Mer. Affichage Numérique Leasing Affichage Numérique Office de Tourisme de la Tranche sur Mer Sociétéé : Adresse : Contact projet : Tél : Mail Version : Office de Tourisme de la Tranche sur Mer Place de la liberté FRIMAUDEAU Julien

Plus en détail

PLAN DE COMMUNICATION

PLAN DE COMMUNICATION PLAN DE COMMUNICATION SAGE du bassin de la Sarthe Aval Commission Locale de l Eau Mai 2012 Avril 2012 Avant-propos L élaboration du SAGE du bassin de la Sarthe Aval nécessite de mettre en place une démarche

Plus en détail

Solution de télé-sauvegarde pour postes fixes et serveurs Windows

Solution de télé-sauvegarde pour postes fixes et serveurs Windows Solution de télé-sauvegarde pour postes fixes et serveurs Windows Document confidentiel - Oodrive tous droits réservés www.oodrive.com > PRÉSENTATION D OODRIVE > Les enjeux LA SOLUTION > La solution AdBackup

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES APPEL D'OFFRES OUTIL ONLINE DE VEILLE MEDIA, ANALYSE STATISTIQUE ET REDIFFUSION DE L INFORMATION

CAHIER DES CHARGES APPEL D'OFFRES OUTIL ONLINE DE VEILLE MEDIA, ANALYSE STATISTIQUE ET REDIFFUSION DE L INFORMATION CAHIER DES CHARGES APPEL D'OFFRES OUTIL ONLINE DE VEILLE MEDIA, ANALYSE STATISTIQUE ET REDIFFUSION DE L INFORMATION SOMMAIRE 1. Contexte 2. Objet de l'appel d'offres 3. Description de la prestation 4.

Plus en détail

Analyses spatio-temporelles des dommages assurés

Analyses spatio-temporelles des dommages assurés Evénements et territoires : le coût des inondations en France Analyses spatio-temporelles des dommages assurés David BOURGUIGNON Conférence-débat Vers une connaissance partagée des événements naturels

Plus en détail

REPAIRE (Recherche et Exploitation de Plans pour l Aide à l Intervention Rapide dans un Etablissement).

REPAIRE (Recherche et Exploitation de Plans pour l Aide à l Intervention Rapide dans un Etablissement). REPAIRE (Recherche et Exploitation de Plans pour l Aide à l Intervention Rapide dans un Etablissement). Il s agit d un prototype développé lors de l hackathon #NecMergitur qui s est déroulé du 15 au 17

Plus en détail

Plan de gestion des risques d inondation Rhin Meuse Cycle de gestion 2016 2021

Plan de gestion des risques d inondation Rhin Meuse Cycle de gestion 2016 2021 Plan de gestion des risques d inondation Rhin Meuse Cycle de gestion 2016 2021 Le PGRI D où vient il? A quoi sert il? Comment ça se présente? Qui l élabore? Qui le met en œuvre? Qu est ce que ça change?

Plus en détail

Présentation AG GCS TS Centre

Présentation AG GCS TS Centre Répertoire Opérationnel des Ressources Présentation AG GCS TS Centre 21 mars 2013, D. Linassier Plan Définitions Descriptions des offres de soins Modules spécialisés Organisation Les acteurs L organisation

Plus en détail

Mise en place d une base de données géoréférencées: outil d aide à la décision pour la protection des prises d eau

Mise en place d une base de données géoréférencées: outil d aide à la décision pour la protection des prises d eau Mise en place d une base de données géoréférencées: outil d aide à la décision pour la protection des prises d eau Contexte Exigences croissantes en matière de qualité et de sécurité d approvisionnement

Plus en détail

PLATEFORME DE FORMATION des tuteurs et maîtres d apprentissage

PLATEFORME DE FORMATION des tuteurs et maîtres d apprentissage PLATEFORME DE FORMATION des tuteurs et maîtres d apprentissage Cahier des charges Formation des tuteurs et maîtres d apprentissage en entreprise ----------- Contrats et périodes professionnalisation Contrats

Plus en détail

Events Manager Document commercial V 1.04 FR 1 / 5

Events Manager Document commercial V 1.04 FR 1 / 5 L organisation de réunions, assemblées, congrès, colloques et autres évènements, nécessite une administration rigoureuse et contraignante, la parfaite maîtrise des processus de réservations et contrôles

Plus en détail

L exploration du champ des possibles

L exploration du champ des possibles L approche projet L exploration du champ des possibles Constat : Chaque jour, nous utilisons des produits ou des services dont les performances, fonctionnalités ou esthétiques dépassent nos attentes ou/et

Plus en détail

Modules Laëtis illustrés

Modules Laëtis illustrés Modules Laëtis illustrés Les + de l offre : Les modules spécialisés dans la gestion d un site d une collectivité territoriale 7 mars 2007 Pour nous contacter : Laëtis Place de l église 12120 Arvieu Tel.

Plus en détail

Des outils adaptés pour de grands résultats

Des outils adaptés pour de grands résultats Des outils adaptés pour de grands résultats S u i v r e l e s a c t i o n s E v a l u e r l a s t r a t é g i e Une gamme de logiciels adaptés pour le suivi et l évaluation de votre politique de développement

Plus en détail

La démarche globale d évaluation des risques professionnels

La démarche globale d évaluation des risques professionnels La démarche globale d évaluation des risques professionnels Journées Nationales de Prévention 2014 La démarche d évaluation des risques professionnels Méthodologie : 5 étapes 1 Définir les unités de travail

Plus en détail

Pré-diagnostic du Système de Gestion de l Information des ABH Oum Er Rbia, Sous Massa Draa, Tensift et Guiz Ziz Ghéris

Pré-diagnostic du Système de Gestion de l Information des ABH Oum Er Rbia, Sous Massa Draa, Tensift et Guiz Ziz Ghéris Pré-diagnostic du Système de Gestion de l Information des ABH Oum Er Rbia, Sous Massa Draa, Tensift et Guiz Ziz Ghéris Lahsen Boudlal (consultant), Hicham Rahimi (consultant) ; Issam Lamsili (AGIRE GIZ),

Plus en détail

ACCESSIBILITÉ DES PERSONNES HANDICAPÉES

ACCESSIBILITÉ DES PERSONNES HANDICAPÉES ACCESSIBILITÉ DES PERSONNES HANDICAPÉES Politique de l'eau Réunions de présentation aux collectivités locales 1 1/32 L accessibilité : qui est concerné? Personnes handicapées Politique de l'eau Personnes

Plus en détail

Création et administration d une base de données métier pour la. l Hérault

Création et administration d une base de données métier pour la. l Hérault Création et administration d une base de données métier pour la gestion des opérations au SDIS de l Hérault Présentation du Service Départemental d Incendie et de Secours de l Hérault Situé au sud de la

Plus en détail

Application mobile Microsoft Dynamics NAV

Application mobile Microsoft Dynamics NAV Application mobile Microsoft Dynamics NAV L application mobile Microsoft Dynamics NAV permet d accéder à toutes les fonctionnalités du logiciel via un ou une tablette. L application mobile Microsoft Dynamics

Plus en détail

Description de l activité : «Logiciels libres»

Description de l activité : «Logiciels libres» Description de l activité : «Logiciels libres» Tous les documents produits doivent être envoyés par mél et enregistrés dans une plate-forme (FAD ou TC). Les types de documents produits doivent l être dans

Plus en détail