L emploi salarié associatif dans l arrondissement de Lille en 2007

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L emploi salarié associatif dans l arrondissement de Lille en 2007"

Transcription

1 L emploi salarié associatif dans l arrondissement de Lille en 2007

2

3 SOMMAIRE Introduction... 5 Méthodologie... 6 Le paysage associatif dans l arrondissement de Lille... 7 Le secteur «Santé et action sociale» Le secteur «Éducation» Le secteur «Activités associatives» Le secteur «Activités récréatives, culturelles et sportives» Le secteur «Services aux entreprises» Conclusion Remerciements Annexes L emploi salarié associatif dans l arrondissement de Lille en

4 L emploi salarié associatif dans l arrondissement de Lille en

5 INTRODUCTION En 2006, dans le cadre du Contrat d Objectif Territorial, les Comités de Bassin d Emploi de Lille et de Roubaix-Tourcoing Vallée de la Lys, formant désormais le Comité de Bassin d Emploi Lille Métropole, ont publié une étude «L'emploi associatif sur l'arrondissement de Lille -, localisation, nature des activités». A partir des données 2003, cette étude a permis de mieux connaître l emploi associatif dans l arrondissement de Lille, d apprécier le poids qu il représente dans l ensemble de l économie afin de convaincre les acteurs locaux de l importance de ce secteur. En 2003, le secteur associatif dans l arrondissement de Lille représentait : emplois salariés, soit emplois de plus en 10 ans associations employeuses 5 secteurs d activité principaux : «santé et action sociale», «éducation», «activités associatives», «activités récréatives, culturelles et sportives» et «services aux entreprises». Cette nouvelle étude a donc pour objectifs de : Mesurer le poids de l emploi salarié associatif dans l arrondissement de Lille et son évolution entre 2003 et 2007, Localiser les associations employeuses dans les territoires, Apprécier la nature des activités associatives prédominantes, Identifier les activités en croissance et en déclin. Malgré les inquiétudes des acteurs associatifs sur l évolution de l emploi sur notre territoire, l analyse des données qui suit montre que le secteur associatif continue de se développer. L emploi salarié associatif dans l arrondissement de Lille en

6 MÉTHODOLOGIE Définition Selon l article 1 er de la loi du 1 er juillet 1901, une association est définie comme «la convention par laquelle deux ou plusieurs personnes mettent en commun, d une façon permanente, leurs connaissances ou leurs activités dans un but autre que de partager des bénéfices». Les associations peuvent être de plusieurs types : Association non déclarée (Catégorie Juridique : 9210) Association déclarée (CJ : 9220) Association d insertion par l économique (CJ : 9221) Association intermédiaire (CJ : 9222) Groupement d employeurs (CJ : 9223) Association reconnue d utilité publique (CJ : 9230) Association de droit local (CJ : 9260) Données - Source Les associations recourent le plus fréquemment au bénévolat ou au travail salarié, mais également au travail de personnes salariées mises à disposition par d autres organismes. Les données étudiées reposent sur une extraction du fichier des établissements employant au moins 1 salarié, affiliés à l Assédic et correspondants aux catégories juridiques citées ci-dessus. L étude porte donc uniquement sur l emploi salarié du secteur privé. Les associations n employant pas de salariés mais uniquement des bénévoles ou des salariés mis à disposition n ont donc pas été prises en compte. A noter qu un emploi salarié, associatif ou non, comptabilisé par l Assédic, ne correspond pas nécessairement à un équivalent temps plein. Territoires d observation L arrondissement de Lille se compose d une communauté urbaine dénommée «Lille Métropole Communauté Urbaine», de 5 communautés de communes et d une commune isolée (Pont-à-Marcq). Les 85 communes de Lille Métropole Communauté Urbaine sont regroupées en 8 sous-territoires : Couronne Nord, Couronne Sud, La Lys, Les Weppes, Territoire Est, Territoire Lillois, Territoire Roubaisien, Territoire Tourquennois. Dans cette étude, l emploi associatif dans l arrondissement de Lille est ainsi observé à l échelle de ces 13 territoires (voir la carte des territoires présentée dans les annexes). L emploi salarié associatif dans l arrondissement de Lille en

7 LE PAYSAGE ASSOCIATIF DANS L ARRONDISSEMENT DE LILLE emplois salariés répartis dans associations employeuses Au 31 décembre 2007, associations employeuses sont localisées dans l arrondissement de Lille ; elles dénombrent salariés. En matière d emploi associatif, le poids de l arrondissement de Lille dans la région Nord - Pas de Calais est loin d être négligeable. En effet, l arrondissement regroupe 40,2% des emplois salariés associatifs et 39,3% des associations employeuses de la Région*. Par rapport à 2003, le poids de l arrondissement dans l emploi associatif de la Région a diminué de 0,6 point et celui des associations employeuses de 0,8 point. A l échelle des territoires communautaires et intercommunaux, le territoire Lillois prédomine. Il concentre à lui seul 41,1% des emplois salariés associatifs et 33,7% des associations employeuses de l arrondissement. A l inverse, les communautés de communes, territoires plus ruraux, sont moins pourvues en structures associatives. En effet, les 5 communautés de communes ne regroupent que 3,1% des emplois salariés associatifs et 4,4% des associations employeuses de l arrondissement. A l échelle communale, on peut constater que les 4 villes les plus peuplées (Lille-Hellemmes- Lomme, Roubaix, Villeneuve d Ascq et Tourcoing) renforcent leur rôle de pôle urbain en concentrant 64,6% des emplois salariés associatifs et 55,9% des associations employeuses de l arrondissement. Notons que parmi les 124 communes qui composent l arrondissement de Lille, 16 ne recensent aucune association employeuse. * En comparaison, l arrondissement concentre 37,7% des emplois salariés et 35,4% des établissements de l ensemble du secteur privé de la Région. Répartition de l emploi salarié associatif par territoire par commune Source : Assédic des Pays du Nord, 31/12/2007 (données provisoires) Plus d 1 emploi salarié du secteur privé sur 10 est associatif L associatif est une activité importante du secteur privé de la métropole. En 2007, l activité associative représente 11,4% des emplois salariés et 9,6% des établissements du secteur privé dans l arrondissement de Lille. Le poids de l emploi salarié associatif dans l emploi salarié privé total est le plus élevé dans la communauté de communes du Sud Pévèlois (36,5%) et dans le territoire Lillois (18,0%). L emploi salarié associatif dans l arrondissement de Lille en

8 Essor de l emploi associatif : +9% d emplois en 5 ans L analyse des évolutions intervenues au cours des 5 dernières années montre que l emploi salarié dans le secteur associatif poursuit sa croissance. Par rapport à 2003, le secteur associatif compte emplois salariés associatifs supplémentaires (soit +8,6%) et 83 associations employeuses de plus (soit +3,2%). L ensemble des territoires a connu une évolution positive du nombre d emplois salariés associatifs, excepté la Communauté de commune du Pays des Weppes (-5 emplois). Le territoire Est a connu la plus forte croissance en nombre d emplois salariés associatifs entre 2003 et 2007, avec +846 emplois (soit +26,6%). Le territoire Roubaisien a connu la plus forte augmentation en nombre d associations employeuses : +44 associations employeuses entre 2003 et 2007 (soit +11,5%). Le territoire Lillois, malgré une forte croissance de son nombre d emplois salariés associatifs, compte 57 associations employeuses de moins par rapport à 2003 (soit 6,0%). du nombre d emplois salariés associatifs et d associations employeuses entre 2003 et 2007 Evolution du nombre d'associations employeuses +50 R +30 S N E T +10 CCHD CCPP CCPW Lys W CCC -50 CCSP Evolution du nombre d'emplois salariés associatifs L -70 Source : Assédic des Pays du Nord, 31/12/ /12/2007 (données provisoires) CCHD : CC de la Haute-Deûle CCC : CC du Carembault CCPP : CC du Pays de Pévèle CCPW : CC du Pays des Weppes CCSP : CC du Sud Pévèlois N : Couronne Nord S : Couronne Sud Lys : La Lys W : Les Weppes E : Territoire Est L : Territoire Lillois R : Territoire Roubaisien T : Territoire Tourquennois Emplois salariés associatifs Associations employeuses Ensemble des secteurs Bassin d emploi de Lille ,1% ,3% Bassin d emploi de Roubaix-Tourcoing ,3% ,4% Arrondissement de Lille ,6% ,2% Région ,3% ,4% Source : Assédic des Pays du Nord, 31/12/ /12/2007 (données provisoires) L emploi salarié associatif dans l arrondissement de Lille en

9 16 salariés en moyenne par association En 2007, les associations situées dans l arrondissement de Lille emploient en moyenne 16 salariés. Les associations de moins de 50 salariés rassemblent à elles seules 51,3% des emplois salariés (soit emplois) et représentent 93,7% du nombre total d associations employeuses (soit associations) de l arrondissement de Lille. Globalement, les associations employeuses restent majoritairement des structures de petite taille avec 46,9% d associations employeuses ayant de 1 à 4 salariés. Les 14 plus grandes associations, qui emploient plus de 200 salariés, concentrent 16,9% de l emploi salarié associatif total. Répartition de l emploi salarié associatif et des associations par tranche d effectif dans l arrondissement en % 80% 60% 40% 20% 0% 9% 8% 15% 17% 25% 12% 8% 6% Part des emplois salariés associatifs 2% 4% 13% 14% 20% 47% Part des associations employeuses 500 salariés et plus 200 à 499 salariés 100 à 199 salariés 50 à 99 salariés 20 à 49 salariés 10 à 19 salariés 5 à 9 salariés 1 à 4 salariés 47% des associations employeuses comptent 1 à 4 salariés; elles emploient 6% des salariés associatifs de l arrondissement. Source : Assédic des Pays du Nord, 31/12/2007 (données provisoires) Répartition de l emploi salarié associatif et des associations par tranche d effectif en 2007 Source : Assédic des Pays du Nord, 31/12/2007 (données Les associations de 1 à 4 salariés sont majoritaires dans l ensemble des territoires de l arrondissement de Lille. Le territoire Lillois est le seul territoire à regrouper des associations de plus de 500 salariés (4 associations employant salariés). La Communauté de communes du Sud Pévèlois et le territoire Lillois se distinguent des autres territoires par une taille moyenne des associations plus élevée, avec respectivement 37 et 20 salariés en moyenne par association. L emploi salarié associatif dans l arrondissement de Lille en

10 Prédominance du secteur «Santé et action sociale» Les activités du secteur associatif sont très diverses. Elles se regroupent majoritairement dans 5 des 62 secteurs d activité de la nomenclature d activités française (NAF). Le secteur «Santé et action sociale» est le premier employeur dans l arrondissement de Lille. Il représente plus de la moitié des emplois salariés associatifs et plus du quart des associations employeuses de l arrondissement. L éducation est le deuxième secteur associatif employeur avec 20,8% des emplois pour 14,4% des associations de l arrondissement. Bien que le secteur «Activités récréatives, culturelles et sportives» ne représente que 6,3% des effectifs salariés associatifs, ce secteur regroupe 22,8% des associations employeuses de l arrondissement. Répartition de l emploi salarié associatif et des associations par secteur d activité (NAF60) dans l arrondissement en % 80% 60% 40% 20% 0% 4% 4% 5% 3% 6% 13% 21% 51% Part des emplois salariés associatifs 23% 28% 14% 28% Part des associations employeuses Autres Services fournis principalement aux entreprises Activités récréatives, culturelles et sportives Activités associatives Education Santé et action sociale Le secteur «Éducation» regroupe 21% des salariés associatifs et 14% des associations employeuses de l arrondissement. Source : Assédic des Pays du Nord, 31/12/2007 (données provisoires) Répartition de l emploi salarié associatif et des associations par secteur d activité (NAF60) en 2007 Source : Assédic des Pays du Nord, 31/12/2007 (données provisoires) La prédominance de l emploi dans le secteur «Santé et action sociale» se confirme dans l ensemble des territoires, exception faite de la Communauté de Commune du Pays des Weppes où le secteur prédominant dans le milieu associatif est celui des «Activités récréatives, culturelles et sportives». L emploi salarié associatif dans l arrondissement de Lille en

11 LE SECTEUR «SANTÉ ET ACTION SOCIALE» emplois salariés répartis dans 750 associations employeuses Au 31 décembre 2007, le secteur «Santé et action sociale» regroupe 747 associations employeuses et salariés. Ce secteur est le principal employeur du milieu associatif avec 51,4% des emplois salariés associatifs et 28,0% des associations employeuses de l arrondissement. Ce secteur occupe une place de plus en plus importante au sein du milieu associatif. En effet, entre 2003 et 2007, le poids de ce secteur dans l emploi salarié associatif a augmenté de 2,8 points; le poids de ce secteur dans les associations employeuses a augmenté de 1,0 point. L arrondissement regroupe 34,5% des emplois salariés associatifs et 36,5% des associations employeuses de la Région dans ce secteur*. A l échelle des territoires communautaires et intercommunaux, le territoire Lillois prédomine. Il concentre à lui seul 41,0% des emplois salariés associatifs et 35,9% des associations employeuses de l arrondissement dans ce secteur. A noter que la Communauté de communes du Pays des Weppes ne dénombre aucune association employeuse dans ce secteur. A l échelle communale, Lille-Hellemmes-Lomme, Roubaix, Tourcoing et Villeneuve d Ascq concentrent 60,7% des emplois salariés associatifs et 56,8% des associations employeuses de l arrondissement dans ce secteur. * En comparaison, l arrondissement concentre 33,1% des emplois salariés et 31,2% des établissements de l ensemble du secteur privé «Santé et action sociale» de la Région. Répartition de l emploi salarié associatif du secteur «Santé et action sociale» par territoire par commune Source : Assédic des Pays du Nord, 31/12/2007 (données provisoires) 7 emplois salariés du secteur privé sur 10 sont associatifs L associatif est une activité importante du secteur «Santé et action sociale» de la métropole. En 2007, l activité associative représente 69,4% des emplois salariés et 35,5% des établissements de l ensemble du secteur privé «Santé et action sociale» dans l arrondissement de Lille. Le poids de l emploi salarié associatif dans l emploi salarié privé total est particulièrement élevé dans les Communautés de communes du Sud Pévèlois (92,5%) et du Pays de Pévèle (86,2%). L emploi salarié associatif dans l arrondissement de Lille en

12 Essor du secteur : +15% d emplois en 5 ans Entre 2003 et 2007, le secteur associatif «Santé et action sociale» s est développé avec emplois salariés associatifs supplémentaires (soit +14,8%) et 48 associations employeuses de plus (soit +6,9%). L ensemble des territoires a connu une évolution positive du nombre d emplois salariés associatifs, excepté le territoire Est (-44 emplois soit 2,5%). Le territoire Lillois et la Couronne Nord concentrent près de la moitié des effectifs supplémentaires avec des croissances respectives de +726 (soit +8,7%) et +606 emplois (soit +54,5%) entre 2003 et La Couronne Nord a également connu la plus forte augmentation en nombre d associations employeuses: +18 associations employeuses entre 2003 et 2007 (soit +30,5%). A l inverse, me territoire Lillois a perdu 4 associations employeuses entre 2003 et 2007 (soit 1,5%). du nombre d emplois salariés associatifs et d associations employeuses dans le secteur «Santé et action sociale» entre 2003 et Evolution du nombre d'associations employeuses R N E T CCPP S +2 Lys Evolution du nombre W d'emplois salariés associatifs CCHD CCC -100 CCSP L -6 Source : Assédic des Pays du Nord, 31/12/ /12/2007 (données provisoires) CCHD : CC de la Haute-Deûle CCC : CC du Carembault CCPP : CC du Pays de Pévèle CCPW : CC du Pays des Weppes CCSP : CC du Sud Pévèlois N : Couronne Nord S : Couronne Sud Lys : La Lys W : Les Weppes E : Territoire Est L : Territoire Lillois R : Territoire Roubaisien T : Territoire Tourquennois Emplois salariés associatifs Associations employeuses Secteur «Santé et action sociale» Bassin d emploi de Lille ,4% ,3% Bassin d emploi de Roubaix-Tourcoing ,0% ,1% Arrondissement de Lille ,8% ,9% Région ,2% ,7% Source : Assédic des Pays du Nord, 31/12/ /12/2007 (données provisoires) L emploi salarié associatif dans l arrondissement de Lille en

13 29 salariés en moyenne par association Répartition de l emploi salarié associatif et des associations par tranche d effectif dans l arrondissement en 2007 Fin 2007, les associations du secteur «Santé et action sociale» emploient en moyenne 29 salariés. Les associations de moins de 50 salariés rassemblent à elles seules 44,5% des emplois salariés (soit emplois) et représentent 86,3% du nombre total d associations employeuses (soit 645 associations) de l arrondissement de Lille dans ce secteur. Ce secteur regroupe 3 associations de 200 à 499 salariés et 3 associations de 500 salariés et plus. 100% 80% 60% 40% 20% 0% 14% 4% 17% 20% 28% 10% 5% 1% Part des emplois salariés associatifs 4% 9% 26% 20% 21% 19% Part des associations employeuses 500 salariés et plus 200 à 499 salariés 100 à 199 salariés 50 à 99 salariés 20 à 49 salariés 10 à 19 salariés 5 à 9 salariés 1 à 4 salariés 20% des associations employeuses comptent 10 à 19 salariés; elles emploient 10% des salariés associatifs de l arrondissement. Source : Assédic des Pays du Nord, 31/12/2007 (données provisoires) Prédominance des activités sociales Répartition de l emploi salarié associatif et des associations par secteur d activité (NAF700) dans l arrondissement en % 80% 60% 40% 20% 0% 27% 7% 8% 13% 9% 16% 29% Part des emplois salariés associatifs Source : Assédic des Pays du Nord, 31/12/2007 (données provisoires) 35% 5% 4% 3% 43% Part des associations employeuses Autres Aide par le travail, ateliers protégés Accueil des enfants handicapés Aide à domicile Activités hospitalières Autres formes d'action sociale Parmi les différentes activités associatives, les «autres formes d action sociale» sont le premier employeur du secteur «Santé et action sociale» dans l arrondissement de Lille. Cette activité représente en effet 29,3% des emplois salariés associatifs et 43,2% des associations employeuses de ce secteur. Les «activités hospitalières» sont la deuxième activité employeuse du secteur «Santé et action sociale» avec 15,8% des emplois associatifs pour seulement 2,8% des associations. L activité «aide à domicile» représente quant à elle 12,6% des effectifs salariés associatifs et 8,8% des associations employeuses du secteur «Santé et action sociale». Parmi les activités présentées ci-dessus sont par exemple recensées dans : «Autres formes d action sociale» : l association Interm Aide à Wattignies. «Activités hospitalières» : l Institut catholique à Lille, l association Santelys à Loos. «Aide à domicile» : l association d aide domicile aux retraités à Villeneuve d Ascq, l association ADAR - Accueil et services à Lille. «Accueil des enfants handicapés» : Les Papillons Blancs. L emploi salarié associatif dans l arrondissement de Lille en

14 LE SECTEUR «ÉDUCATION» emplois salariés répartis dans 380 associations employeuses Au 31 décembre 2007, le secteur «Éducation» regroupe 384 associations employeuses et salariés. Ce secteur représente 20,8% des emplois salariés associatifs et 14,4% des associations employeuses de l arrondissement. L arrondissement regroupe 56,2% des emplois salariés associatifs et 46,2% des associations employeuses de la Région dans ce secteur*. A l échelle des territoires communautaires et intercommunaux, le territoire Lillois prédomine. Il concentre à lui seul 49,9% des emplois salariés associatifs et 28,1% des associations employeuses de l arrondissement dans ce secteur. A noter que la Communauté de communes du Carembault ne dénombre aucune association employeuse dans ce secteur. A l échelle communale, Lille-Hellemmes-Lomme, Roubaix, Tourcoing et Villeneuve d Ascq concentrent 70,8% des emplois salariés associatifs et 54,2% des associations employeuses de l arrondissement dans ce secteur. * En comparaison, l arrondissement concentre 51,3% des emplois salariés et 41,8% des établissements de l ensemble du secteur privé «Éducation»de la Région. Répartition de l emploi salarié associatif du secteur «Éducation» par territoire par commune Source : Assédic des Pays du Nord, 31/12/2007 (données provisoires) Près de 8 emplois salariés du secteur privé sur 10 sont associatifs En 2007, l activité associative représente 77,8% des emplois salariés et 56,4% des établissements de l ensemble du secteur privé «Éducation» dans l arrondissement de Lille. Le poids de l emploi salarié associatif dans l emploi salarié privé total est élevé dans la majorité des territoires, hormis dans la Communauté de communes du Pays des Weppes (35,7%). L emploi salarié associatif dans l arrondissement de Lille en

15 Essor du secteur : +8% d emplois en 5 ans Entre 2003 et 2007, l emploi salarié associatif dans le secteur «Éducation» s est développé avec 646 emplois salariés associatifs supplémentaires (+7,8%); en revanche le nombre d associations employeuses a diminué (-5 associations soit 1,3%). Les territoires Lillois et Tourquennois concentrent les plus fortes augmentations en nombre d emplois salariés associatifs, avec des croissances respectives de +194 emplois (soit +4,6%) et +161 emplois (soit +21,3%) entre 2003 et Cependant, le territoire Lillois a cependant perdu 14 associations employeuses dans ce secteur en 5 ans (soit 11,5%). du nombre d emplois salariés associatifs et d associations employeuses dans le secteur «Éducation» entre 2003 et Evolution du nombre d'associations employeuses +4 CCSP R CCPP S N W CCHD -30 CCPW Evolution du nombre d'emplois salariés associatifs E T Lys L -16 Source : Assédic des Pays du Nord, 31/12/ /12/2007 (données provisoires) CCHD : CC de la Haute-Deûle CCC : CC du Carembault CCPP : CC du Pays de Pévèle CCPW : CC du Pays des Weppes CCSP : CC du Sud Pévèlois N : Couronne Nord S : Couronne Sud Lys : La Lys W : Les Weppes E : Territoire Est L : Territoire Lillois R : Territoire Roubaisien T : Territoire Tourquennois Emplois salariés associatifs Associations employeuses Secteur «Éducation» Bassin d emploi de Lille ,1% 245-3,2% Bassin d emploi de Roubaix-Tourcoing ,3% ,2% Arrondissement de Lille ,8% 384-1,3% Région ,9% 832-0,6% Source : Assédic des Pays du Nord, 31/12/ /12/2007 (données provisoires) L emploi salarié associatif dans l arrondissement de Lille en

16 23 salariés en moyenne par association Répartition de l emploi salarié associatif et des associations par tranche d effectif dans l arrondissement en 2007 Fin 2007, les associations du secteur «Éducation» emploient en moyenne 23 salariés. Les associations de moins de 50 salariés rassemblent à elles seules 47,7% des emplois salariés (soit emplois) et représentent 91,4% du nombre total d associations employeuses (soit 351 associations) de l arrondissement de Lille dans ce secteur. Ce secteur regroupe 4 associations de 200 salariés et plus. 100% 80% 60% 40% 20% 0% 10% 10% 18% 14% 26% 12% 8% 3% Part des emplois salariés associatifs 3% 4% 19% 20% 26% 27% Part des associations employeuses 500 salariés et plus 200 à 499 salariés 100 à 199 salariés 50 à 99 salariés 20 à 49 salariés 10 à 19 salariés 5 à 9 salariés 1 à 4 salariés 20% des associations employeuses comptent 10 à 19 salariés; elles emploient 12% des salariés associatifs de l arrondissement. Source : Assédic des Pays du Nord, 31/12/2007 (données provisoires) Prédominance de l enseignement supérieur Répartition de l emploi salarié associatif et des associations par secteur d activité (NAF700) dans l arrondissement en % 80% 60% 40% 20% 0% 3% 2% 12% 14% 20% 21% 30% Part des emplois salariés associatifs Source : Assédic des Pays du Nord, 31/12/2007 (données provisoires) Parmi les activités présentées ci-dessus sont par exemple recensées dans : «Enseignement supérieur» : l Institut catholique de Lille, l école supérieure de commerce de Lille, l Institut de Genech. 15% 35% 25% 15% 7% Part des associations employeuses Écoles de conduite Enseignement secondaire technique ou professionnel Autres enseignements Enseignement primaire Formation des adultes et formation continue Enseignement secondaire général Enseignement supérieur Parmi les différentes activités associatives, l «enseignement supérieur» est le premier employeur du secteur «Éducation» dans l arrondissement de Lille. Cette activité représente en effet 30,2% des emplois salariés associatifs du secteur mais seulement 7,3% des associations employeuses. L «enseignement secondaire général» est la deuxième activité employeuse du secteur «Éducation» avec 21,1% des emplois associatifs et 15,1% des associations de ce secteur. L activité «formation des adultes et formation continue» représente quant à elle 19,6% des effectifs salariés associatifs et 25,3% des associations employeuses du secteur «Éducation» dans l arrondissement. «Enseignement secondaire général» : l Organisme de Gestion de l Enseignement Catholique, l association École et Famille. «Formation des adultes et formation continue» : l Institut Lillois d Éducation Permanente, l Association nationale pour la Formation Professionnelle des Adultes (AFPA). L emploi salarié associatif dans l arrondissement de Lille en

17 LE SECTEUR «ACTIVITÉS ASSOCIATIVES» emplois salariés répartis dans 730 associations employeuses Au 31 décembre 2007, le secteur «Activités associatives» regroupe 734 associations employeuses et salariés. Ce secteur représente 13,3% des emplois salariés associatifs et 27,5% des associations employeuses de l arrondissement. L arrondissement regroupe 47,8% des emplois salariés associatifs et 44,1% des associations employeuses de la Région dans ce secteur*. A l échelle des territoires communautaires et intercommunaux, le territoire Lillois prédomine. Il concentre à lui seul 41,4% des emplois salariés associatifs et 43,3% des associations employeuses de l arrondissement dans ce secteur. A noter que la Communauté de communes du Sud Pévèlois ne dénombre aucune association employeuse dans ce secteur. A l échelle communale, Lille-Hellemmes-Lomme, Roubaix, Villeneuve d Ascq et Marcq-en-Baroeul concentrent 70,4% des emplois salariés associatifs et 65,8% des associations employeuses de l arrondissement dans ce secteur. * En comparaison, l arrondissement concentre 47,2% des emplois salariés et 44,6% des établissements de l ensemble du secteur privé «Activités associatives»de la Région. Répartition de l emploi salarié associatif du secteur «Activités associatives» par territoire par commune Source : Assédic des Pays du Nord, 31/12/2007 (données provisoires) 9 emplois salariés du secteur privé sur 10 sont associatifs La quasi-totalité des établissements du secteur «Activités associatives» sont des structures associatives. En 2007, l activité associative représente 90,3% des emplois salariés et 81,6% des établissements de l ensemble du secteur privé «activités associatives» dans l arrondissement de Lille. L emploi salarié associatif dans l arrondissement de Lille en

18 Stabilité de l emploi salarié associatif en 5 ans Entre 2003 et 2007, l emploi salarié associatif dans le secteur «Activités associatives» est resté stable (-2 emplois); en revanche le nombre d associations employeuses a progressé (+46 associations soit +6,7%). Les territoires Est, Tourquennois et la Couronne Sud ont connu une évolution positive de leurs effectifs et de leurs associations employeuses dans ce secteur entre 2003 et Malgré 27 associations supplémentaires par rapport à 2003 (soit +28,7%), le territoire Roubaisien a connu la plus forte diminution du nombre d emplois salariés associatifs : -467 emplois (soit 31,2%). Le territoire Lillois a connu la plus forte diminution en nombre d associations employeuses: -14 associations employeuses entre 2003 et 2007 (soit -4,2%). du nombre d emplois salariés associatifs et d associations employeuses dans le secteur «Activités associatives» entre 2003 et 2007 R +26 Evolution du nombre d'associations employeuses S T E CCHD N +2 CCPW Evolution du nombre Lys W d'emplois salariés associatifs CCC CCPP CCSP L Source : Assédic des Pays du Nord, 31/12/ /12/2007 (données provisoires) CCHD : CC de la Haute-Deûle CCC : CC du Carembault CCPP : CC du Pays de Pévèle CCPW : CC du Pays des Weppes CCSP : CC du Sud Pévèlois N : Couronne Nord S : Couronne Sud Lys : La Lys W : Les Weppes E : Territoire Est L : Territoire Lillois R : Territoire Roubaisien T : Territoire Tourquennois Emplois salariés associatifs Associations employeuses Secteur «Activités associatives» Bassin d emploi de Lille ,5% ,7% Bassin d emploi de Roubaix-Tourcoing ,7% ,0% Arrondissement de Lille ,0% ,7% Région ,4% ,2% Source : Assédic des Pays du Nord, 31/12/ /12/2007 (données provisoires) L emploi salarié associatif dans l arrondissement de Lille en

19 8 salariés en moyenne par association Répartition de l emploi salarié associatif et des associations par tranche d effectif dans l arrondissement en 2007 Fin 2007, les associations du secteur «Activité associative» emploient en moyenne 8 salariés. Les associations de moins de 50 salariés rassemblent à elles seules 70,2% des emplois salariés (soit emplois) et représentent 98,1% du nombre total d associations employeuses (soit 720 associations) de l arrondissement de Lille dans ce secteur. Ce secteur regroupe 3 associations de 200 à 499 salariés. 100% 80% 60% 40% 20% 16% 2% 12% 19% 20% 16% 15% 5% 11% 18% 63% 200 à 499 salariés 100 à 199 salariés 50 à 99 salariés 20 à 49 salariés 10 à 19 salariés 5 à 9 salariés 1 à 4 salariés 0% Part des emplois salariés associatifs Part des associations employeuses 63% des associations employeuses comptent 1 à 4 salariés; elles emploient 15% des salariés associatifs de l arrondissement. Source : Assédic des Pays du Nord, 31/12/2007 (données provisoires) Prédominance des organisations associatives Répartition de l emploi salarié associatif et des associations par secteur d activité (NAF700) dans l arrondissement en % 80% 60% 40% 2% 3% 94% 4% 4% 91% Organisations politiques Organisations professionnelles Syndicats de salariés Organisations religieuses Parmi les différentes activités associatives, les «organisations associatives» sont le premier employeur du secteur «Activités associatives» dans l arrondissement de Lille. Cette activité représente en effet 94,4% des emplois salariés associatifs et 91,3% des associations employeuses de ce secteur. 20% 0% Part des emplois salariés associatifs Part des associations employeuses Organisations patronales et consulaires Organisations associatives Les «organisations patronales et consulaires» et les «organisations religieuses» sont les deux autres activités employeuses de ce secteur. Source : Assédic des Pays du Nord, 31/12/2007 (données provisoires) Parmi les activités présentées ci-dessus sont par exemple recensées dans : «Organisations associatives» : la Fédération des centres sociaux et socio-culturels à Lille. «Organisations patronales et consulaires» : la Caisse de Congés Payés du Bâtiment à Marcq-en-Baroeul, UNIFAF à Lille. L emploi salarié associatif dans l arrondissement de Lille en

20 LE SECTEUR «ACTIVITÉS RÉCRÉATIVES, CULTURELLES ET SPORTIVES» emplois salariés répartis dans 600 associations employeuses Au 31 décembre 2007, le secteur «Activités récréatives, culturelles et sportives» regroupe 608 associations employeuses et salariés. Ce secteur représente 6,3% des emplois salariés associatifs et 22,8% des associations employeuses de l arrondissement. L arrondissement regroupe 39,5% des emplois salariés associatifs et 35,6% des associations employeuses de la Région dans ce secteur*. A l échelle des territoires communautaires et intercommunaux, les territoires Lillois et Est prédominent. Ils concentrent respectivement 25,6% et 21,1% des emplois salariés associatifs, ainsi que 20,7% et 15,6% des associations employeuses de l arrondissement dans ce secteur. A l échelle communale, Lille-Hellemmes-Lomme, Villeneuve d Ascq, Roubaix et Tourcoing concentrent 55,2% des emplois salariés associatifs et 42,6% des associations employeuses de l arrondissement dans ce secteur. * En comparaison, l arrondissement concentre 40,5% des emplois salariés et 37,8% des établissements de l ensemble du secteur privé «Activités récréatives, culturelles et sportives»de la Région. Répartition de l emploi salarié associatif du secteur «Activités récréatives, culturelles et sportives» par territoire par commune Source : Assédic des Pays du Nord, 31/12/2007 (données provisoires) Plus d 1 emploi salarié du secteur privé sur 2 est associatif En 2007, l activité associative représente 54,9% des emplois salariés et 74,1% des établissements de l ensemble du secteur privé «Activités récréatives, culturelles et sportives» dans l arrondissement de Lille. L associatif ne représente qu un tiers des emplois de ce secteur dans le territoire Lillois et la Communauté de communes du Pays de Pévèle. L emploi salarié associatif dans l arrondissement de Lille en

21 Essor du secteur : +15% d emplois en 5 ans Entre 2003 et 2007, le secteur associatif «Activités récréatives, culturelles et sportives» s est développé avec 352 emplois salariés associatifs supplémentaires (soit 15,1%) et 39 associations employeuses de plus (soit +6,9%). Le territoire Est concentre à lui seul plus des deux tiers des effectifs supplémentaires de ce secteur avec une croissance de +203 emplois salariés associatifs entre 2003 et 2007 (soit +55,9%). Ce territoire a également vu son nombre d associations employeuses augmenter de 14 dans ce secteur en 5 ans (soit +17,3%). A l inverse, le territoire Tourquennois a connu une augmentation de ses effectifs salariés associatifs (+15 emplois soit +4,8%) malgré une diminution de ses associations employeuses dans ce secteur (-9 associations soit 14,1%) entre 2003 et du nombre d emplois salariés associatifs et d associations employeuses dans le secteur «Activités récréatives, culturelles et sportives» entre 2003 et Evolution du nombre d'associations employeuses E N S L +4 CCPP W Lys R CCPW CCC CCSP Evolution du nombre CCHD d'emplois salariés associatifs -4-8 T -12 Source : Assédic des Pays du Nord, 31/12/ /12/2007 (données provisoires) CCHD : CC de la Haute-Deûle CCC : CC du Carembault CCPP : CC du Pays de Pévèle CCPW : CC du Pays des Weppes CCSP : CC du Sud Pévèlois N : Couronne Nord S : Couronne Sud Lys : La Lys W : Les Weppes E : Territoire Est L : Territoire Lillois R : Territoire Roubaisien T : Territoire Tourquennois Emplois salariés associatifs Associations employeuses Secteur «Activités récréatives, culturelles et sportives» Bassin d emploi de Lille ,5% ,5% Bassin d emploi de Roubaix-Tourcoing ,4% 166-1,8% Arrondissement de Lille ,1% ,9% Région ,7% ,4% Source : Assédic des Pays du Nord, 31/12/ /12/2007 (données provisoires) L emploi salarié associatif dans l arrondissement de Lille en

22 4 salariés en moyenne par association Répartition de l emploi salarié associatif et des associations par tranche d effectif dans l arrondissement en 2007 Fin 2007, les associations du secteur «Activités récréatives, culturelles et sportives» emploient en moyenne 4 salariés. Les associations de moins de 50 salariés rassemblent à elles seules 85,3% des emplois salariés (soit emplois) et représentent 99,3% du nombre total d associations employeuses (soit 604 associations) de l arrondissement de Lille dans ce secteur. A noter que près de 8 associations sur 10 comptent de 1 à 4 salariés dans ce secteur. 100% 80% 60% 40% 20% 0% 9% 6% 16% 14% 23% 32% Part des emplois salariés associatifs 2% 5% 16% 76% Part des associations employeuses 100 à 199 salariés 50 à 99 salariés 20 à 49 salariés 10 à 19 salariés 5 à 9 salariés 1 à 4 salariés 76% des associations employeuses comptent 1 à 4 salariés; elles emploient 32% des salariés associatifs de l arrondissement. Source : Assédic des Pays du Nord, 31/12/2007 (données provisoires) Prédominance des activités sportives Répartition de l emploi salarié associatif et des associations par secteur d activité (NAF700) dans l arrondissement en % 80% 60% 40% 20% 0% 8% 7% 2% 1% 2% 4% 3% 8% 22% 57% Part des emplois salariés associatifs Source : Assédic des Pays du Nord, 31/12/2007 (données provisoires) Parmi les activités présentées ci-dessus sont par exemple recensées dans : «Autres activités sportives» : La Deûle, le Vélo Club de Roubaix. 23% 64% Part des associations employeuses Autres Gestion d'installations sportives Autres activités récréatives Gestion de salles de spectacles Activités artistiques Autres activités sportives Parmi les différentes activités associatives, les «autres activités sportives» sont le premier employeur du secteur «Activités récréatives, culturelles et sportives» dans l arrondissement de Lille. Cette activité représente en effet 56,9% des emplois salariés associatifs et 64,1% des associations employeuses de ce secteur. Les «activités artistiques» sont la deuxième activité employeuse du secteur «Activités récréatives, culturelles et sportives» avec 21,6% des emplois associatifs et 22,9% des associations de l arrondissement. L activité «gestion des salles de spectacles» représente quant à elle, 8,4% des effectifs salariés associatifs et 2,6% des associations employeuses du secteur «Activités récréatives, culturelles et sportives» dans l arrondissement. «Activités artistiques» : l Orchestre National de Lille, le Centre chorégraphique de Roubaix. «Gestion de salles de spectacles» : la Maison des jeunes et de la culture à Mons-en-Baroeul. L emploi salarié associatif dans l arrondissement de Lille en

23 LE SECTEUR «SERVICES AUX ENTREPRISES» emplois salariés répartis dans 90 associations employeuses Au 31 décembre 2007, le secteur «Services fournis principalement aux entreprises» regroupe 87 associations employeuses et salariés. Ce secteur représente 4,6% des emplois salariés associatifs et 3,3% des associations employeuses de l arrondissement. L arrondissement regroupe 43,8% des emplois salariés associatifs et 39,2% des associations employeuses de la Région dans ce secteur.* A l échelle des territoires communautaires et intercommunaux, les territoires Tourquennois et Lillois prédominent. Ils concentrent respectivement 27,7% et 26,4% des emplois salariés associatifs, ainsi que 13,8% et 37,9% des associations employeuses de l arrondissement dans ce secteur. A noter que les Communautés de communes du Carembault, de la Haute-Deûle et du Sud Pévèlois ne dénombrent aucune association employeuse dans ce secteur. A l échelle communale, Tourcoing, Lille- Hellemmes-Lomme, Villeneuve d Ascq et Roubaix concentrent 76,5% des emplois salariés associatifs et 62,1% des associations employeuses de l arrondissement dans ce secteur. A souligner le poids élevé des communes de Marcqen-Baroeul et de Comines dans ce secteur (à elles deux, 12,2% des emplois salariés associatifs et 11,5% des associations employeuses de l arrondissement dans ce secteur). * En comparaison, l arrondissement concentre 46,6% des emplois salariés et 45,4% des établissements de l ensemble du secteur privé «Services aux entreprises»de la Région. Répartition de l emploi salarié associatif du secteur «Services aux entreprises» par territoire par commune Source : Assédic des Pays du Nord, 31/12/2007 (données provisoires) 3 emplois salariés du secteur privé sur 100 sont associatifs En 2007, l activité associative représente seulement 2,6% des emplois salariés et 2,3% des établissements de l ensemble du secteur privé «Services aux entreprises» dans l arrondissement de Lille. Seul dans le territoire Tourquennois, près de 9 emplois salariés sur 100 de ce secteur sont associatifs. L emploi salarié associatif dans l arrondissement de Lille en

24 Déclin du secteur : -7% d emplois en 5 ans Entre 2003 et 2007, le secteur associatif «Services aux entreprises» a décliné. Ce secteur a perdu 139 emplois salariés associatifs (soit 6,5%) et 5 associations employeuses (soit 5,4%). La Couronne Nord est le territoire qui a connu les plus fortes pertes d effectifs associatifs et d associations employeuses dans ce secteur entre 2003 et 2007 : -190 emplois (soit 51,2%) et 6 associations (soit 35,3%). Cependant, le territoire Est et, dans une moindre mesure, les territoires Tourquennois et Roubaisien ont connu une augmentation du nombre d emplois salariés dans ce secteur, avec respectivement +229 emplois (soit +254,4%), +38 emplois (soit +7,4%) et +20 emplois (soit +11,9%). du nombre d emplois salariés associatifs et d associations employeuses dans le secteur «Services aux entreprises» entre 2003 et Evolution du nombre d'associations employeuses T +3 S Lys +1 Evolution du nombre W CCPP d'emplois salariés associatifs CCPW R E -3 L -5 N -7 Source : Assédic des Pays du Nord, 31/12/ /12/2007 (données provisoires) CCHD : CC de la Haute-Deûle CCC : CC du Carembault CCPP : CC du Pays de Pévèle CCPW : CC du Pays des Weppes CCSP : CC du Sud Pévèlois N : Couronne Nord S : Couronne Sud Lys : La Lys W : Les Weppes E : Territoire Est L : Territoire Lillois R : Territoire Roubaisien T : Territoire Tourquennois Emplois salariés associatifs Associations employeuses Secteur «Service aux entreprises» Bassin d emploi de Lille ,6% 64-12,3% Bassin d emploi de Roubaix-Tourcoing 846-0,5% ,1% Arrondissement de Lille ,5% 87-5,4% Région ,6% 222-2,2% Source : Assédic des Pays du Nord, 31/12/ /12/2007 (données provisoires) L emploi salarié associatif dans l arrondissement de Lille en

25 23 salariés en moyenne par association Fin 2007, les associations du secteur «Services aux entreprises» emploient en moyenne 23 salariés. Les associations de moins de 50 salariés rassemblent à elles seules 46,9% des emplois salariés (soit 932 emplois) et représentent 88,5% du nombre total d associations employeuses de l arrondissement de Lille (soit 77 associations). Répartition de l emploi salarié associatif et des associations par tranche d effectif dans l arrondissement en % 80% 60% 40% 20% 33% 20% 29% 9% 6% 6% 21% 16% 21% 31% 100 à 199 salariés 50 à 99 salariés 20 à 49 salariés 10 à 19 salariés 5 à 9 salariés 0% 6% 3% Part des emplois salariés associatifs Part des associations employeuses 1 à 4 salariés 16% des associations employeuses comptent 10 à 19 salariés; elles emploient 9% des salariés associatifs de l arrondissement. Source : Assédic des Pays du Nord, 31/12/2007 (données provisoires) Prédominance de l activité de sélection et de mise à disposition de personnel 100% 80% 60% 40% 20% 0% Répartition de l emploi salarié associatif et des associations par secteur d activité (NAF700) dans l arrondissement en 3% 2% 8% 9% 11% 14% 43% Part des emplois salariés associatifs Source : Assédic des Pays du Nord, 31/12/2007 (données provisoires) 13% 9% 28% 5% 21% Part des associations employeuses Autres Activités comptables Administration d'entreprises Conseil pour les affaires et la gestion Travail temporaire Sélection et mise à disposition de personnel Parmi les différentes activités associatives, l activité de «sélection et mise à disposition de personnel» est le premier employeur du secteur «Services aux entreprises» dans l arrondissement de Lille. Cette activité représente en effet 42,6% des emplois salariés associatifs et 20,7% des associations employeuses de ce secteur. Le «travail temporaire» est la deuxième activité employeuse du secteur «Services aux entreprises» avec 13,9% des emplois associatifs et 4,6% des associations de l arrondissement. L activité de «conseil pour les affaires et la gestion» représente quant à elle, 11,3% des effectifs salariés associatifs et 27,6% des associations employeuses du secteur «Services aux entreprises» dans l arrondissement. Parmi les activités présentées ci-dessus sont par exemple recensées dans : «Sélection et mise à disposition de personnel» : l association Lille Orientation Relais emploi, Alliance emploi à Roubaix, Réactif à Tourcoing. «Travail temporaire» : Inter Flandres à Tourcoing, l Ariste à Roubaix. L emploi salarié associatif dans l arrondissement de Lille en

26 CONCLUSION Un poids important dans l arrondissement Le milieu associatif est un secteur économique peu connu. Loin de mobiliser uniquement des bénévoles, il est un employeur important de l arrondissement. En effet, au 31 décembre 2007, l arrondissement regroupe près de emplois salariés associatifs et associations employeuses. Il représente ainsi 11% des emplois salariés du secteur privé de l arrondissement. A titre de comparaison, l associatif pèse plus en nombre d emplois que la construction ( salariés) et se situe en deçà de l industrie ( salariés). De plus, le secteur associatif représente 10% de la masse salariale du secteur privé de l arrondissement (soit 993 millions d euros). Une croissance forte en 5 ans En 5 ans, l associatif a gagné plus de emplois et compte plus de 80 structures supplémentaires dans l arrondissement. A titre de comparaison, la construction a gagné salariés et l industrie a perdu salariés entre 2003 et L essor du milieu associatif entre 2003 et 2007 dans l arrondissement de Lille (+9% d emplois) reste toutefois moindre qu en Région (+10% d emplois). Cela peut s expliquer par un effet de rattrapage de la Région face à l arrondissement. En effet, l arrondissement de Lille compte 23 associations employeuses pour habitants contre seulement 17 en Région. Un secteur hétérogène Les structures associatives sont hétérogènes tant par leur présence dans les territoires que par leur domaine d activité ou par leur taille. de par sa présence dans les territoires Le territoire Lillois confirme son rôle de «capitale» de l arrondissement de Lille en concentrant 40% de l emploi salarié associatif et 35% des associations employeuses. Le secteur associatif y représente 18% de l ensemble des emplois salariés du secteur privé. Ce territoire dénombre 38 associations employeuses pour habitants. Plus précisément, les 4 plus grandes villes de l arrondissement (Lille- Hellemmes-Lomme, Roubaix, Tourcoing et Villeneuve d Ascq) renforcent leur pôles urbains et leur attractivité sur les autres communes. En effet, ils concentrent 65% des emplois salariés associatifs et 56% des associations employeuses de l arrondissement. Dans les territoires plus ruraux, situés principalement au sud de l arrondissement, le secteur associatif est moins présent. L emploi salarié associatif dans l arrondissement de Lille en

27 de par ses champs d action Le secteur «Santé et action sociale» est l activité prépondérante au sein du milieu associatif ; il concentre 51% des emplois salariés associatifs et 28% des associations employeuses de l arrondissement. Deuxième activité la plus représentée au sein du milieu associatif : l Éducation avec 21% des emplois salariés associatifs et 14% des associations employeuses. Ces 2 secteurs sont en constante progression : +15% d emplois salariés associatifs dans l activité «Santé et action sociale», +8% dans l Éducation en 5 ans. La croissance de ces secteurs répond à l évolution des besoins sociaux (vieillissement de la population, élévation des niveaux de formation, ). Ces secteurs doivent faire face à une professionnalisation croissante de leurs dirigeants et salariés. A l opposé se trouvent des secteurs considérés comme davantage représentatif du milieu associatif : les organisations associatives et les activités récréatives, culturelles et sportives. Elles représentent respectivement 13% et 6% des emplois salariés associatifs. de par la taille de ses établissements Même si la majorité des associations disposent de peu de salariés (67% ont moins de 10 salariés soit associations), l arrondissement de Lille concentre des associations de grande taille. 14 associations ont plus de 200 salariés, dont 4 comptent plus de 500 salariés et sont uniquement situées dans le territoire Lillois. Des perspectives Les associations représentent un enjeu économique et social très fort. Elles ont un rôle et un poids important en terme de cohésion et d innovation sociale mais aussi en terme d emploi et d impact économique dans les territoires. De plus, le secteur associatif a un réel potentiel de développement. Pour valoriser ce potentiel, des leviers existent : La structuration des ressources humaines et financières des associations, Les efforts de formation des dirigeants associatifs, Le rôle des collectivités locales et des structures intercommunales dans le maintien et le développement de l offre de services proposée par le milieu associatif. L emploi salarié associatif dans l arrondissement de Lille en

28 REMERCIEMENTS L équipe du Comité de Bassin d Emploi Lille Métropole remercie l Assédic des Pays du Nord pour la mise à disposition des données nécessaires à la réalisation de cette étude. L équipe du Comité de Bassin d Emploi Lille Métropole remercie également pour leur participation et leurs remarques : La Direction Régionale et Départementale de la Jeunesse, des Sports et de la Vie associative du Nord - Pas de Calais Lille Métropole Communauté Urbaine Les Maisons de l emploi de l arrondissement de Lille La Maison des associations de Roubaix La Maison des associations de Tourcoing La Maison Régionale de l Environnement et des Solidarités SYDO L équipe du Comité de Bassin d Emploi Lille Métropole remercie enfin ses financeurs : Le Conseil Régional Nord - Pas de Calais Lille Métropole Communauté Urbaine L emploi salarié associatif dans l arrondissement de Lille en

majoritairement occupés par des femmes

majoritairement occupés par des femmes e ins e part naires n o 3 - Novembre 2008 REUNION Direction du Travail, de l Emploi et de la Formation Professionnelle de la Réunion économie sociale en 2006 20 000 emplois majoritairement occupés par

Plus en détail

Le tourisme urbain dans l hôtellerie française Un poids de plus en plus important

Le tourisme urbain dans l hôtellerie française Un poids de plus en plus important Direction du Tourisme Département de la stratégie, de la prospective, de l évaluation et des statistiques N 2008-6 Le tourisme urbain dans l hôtellerie française Un poids de plus en plus important En 2007,

Plus en détail

SYNThèSE DE LA 2 e ENQUÊTE AUPRèS DES ENTREPRISES DE LA BRANChE DU SPORT

SYNThèSE DE LA 2 e ENQUÊTE AUPRèS DES ENTREPRISES DE LA BRANChE DU SPORT LA LETTRE N 2 DE LA CPNEF DU SPORT COMMISSION PARITAIRE NATIONALE EMPLOI FORMATION OBSERVATOIRE DES MéTIERS DU SPORT SYNThèSE DE LA 2 e ENQUÊTE AUPRèS DES ENTREPRISES DE LA BRANChE DU SPORT Décembre 2010

Plus en détail

ETAT DES LIEUX ÉCONOMIQUE ET COMMERCIAL

ETAT DES LIEUX ÉCONOMIQUE ET COMMERCIAL ETAT DES LIEUX ÉCONOMIQUE ET COMMERCIAL GARE DE CHAMPIGNY CENTRE - Périmètre de 400m ÉLÉMENTS CLÉS > LES ETABLISSEMENTS La gare Champigny Centre est localisée avenue Roger Salengro, axe à double sens qui

Plus en détail

Panorama du marché hôtelier parisien

Panorama du marché hôtelier parisien OFFICE DU TOURISME ET DES CONGRÈS DE PARIS, AOUT 215 1 Sommaire Introduction..... 3 1. Evolution du nombre d hôtels à Paris par catégorie depuis 199.. 4 Un besoin de chambres supplémentaires en 22...5

Plus en détail

La place de l économie sociale et solidaire en Bretagne

La place de l économie sociale et solidaire en Bretagne La place de l économie sociale et solidaire en Bretagne En Bretagne, l économie sociale et solidaire pèse un peu plus qu en moyenne en province. La région se singularise par la forte présence des coopératives

Plus en détail

PRATIQUES DE FORMATION JUILLET 2015

PRATIQUES DE FORMATION JUILLET 2015 FORMABREF PRATIQUES DE FORMATION JUILLET 2015 L effort de formation des entreprises du secteur privé en 2013 La collection FORMABREF «Pratiques de formation» porte sur l effort de formation des entreprises

Plus en détail

L emploi dans l animation socio-culturelle, sportive et sociale en Champagne-Ardenne

L emploi dans l animation socio-culturelle, sportive et sociale en Champagne-Ardenne L emploi dans l animation socio-culturelle, sportive et sociale en Champagne-Ardenne Cahier de l OPEQ n 204 Décembre 2011 OPEQ Chambre de Commerce et d'industrie de région Champagne-Ardenne 10 rue de Chastillon

Plus en détail

ENQUÊTE BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE EN 2016

ENQUÊTE BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE EN 2016 ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES REUNION Avril 2016 N 21 SOMMAIRE P2. Les établissements P3. Les profils recherchés et les difficultés de recrutement P5. Les recrutements par type d établissement P8. Les recrutements

Plus en détail

La réalisation de ce panorama de l emploi territorial est le fruit d un travail collectif, impulsé au cours. Avant-propos

La réalisation de ce panorama de l emploi territorial est le fruit d un travail collectif, impulsé au cours. Avant-propos Avant-propos en vigueur de la loi du 19 février 2007 a confirmé et conforté les centres de gestion comme les partenaires privilégiés de l ensemble des collectivités en matière d emploi public local. Au

Plus en détail

METROPOLE DE LYON ET NOUVEAU RHONE

METROPOLE DE LYON ET NOUVEAU RHONE DIRECCTE Service ESE Février 2015 METROPOLE DE LYON ET NOUVEAU RHONE Situation socio-économique Direccte Service étude, statistique, évaluation Février 2015 DIRRECTE Service ESE Février 2015 Sommaire Bref

Plus en détail

Les Entreprises de Taille Intermédiaire (ETI) sur Aix Marseille Provence

Les Entreprises de Taille Intermédiaire (ETI) sur Aix Marseille Provence Les Entreprises de Taille Intermédiaire (ETI) sur Aix Marseille Provence DEST - CCIMP Avril 2014 P2 Les ETI : l épine dorsale de l économie ETI PME Grands groupes Un décret du 18 décembre 2008 a défini

Plus en détail

Observatoire Partenarial de l Économie de Lille Métropole

Observatoire Partenarial de l Économie de Lille Métropole Observatoire Partenarial de l Économie de Lille Métropole Octobre 213 L INSERTION PAR L ACTIVITE Économique DANS L ARRONDISSEMENT DE LILLE EN 211 Les Objectifs de l OPE : Depuis 26, l OPE travaille à la

Plus en détail

LES ASSOCIATIONS DU SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL EN CHAMPAGNE-ARDENNE. Juin 2010 version 2

LES ASSOCIATIONS DU SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL EN CHAMPAGNE-ARDENNE. Juin 2010 version 2 LES ASSOCIATIONS DU SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL EN CHAMPAGNE-ARDENNE Juin 2010 version 2 Avant-propos Les associations de solidarité rendent des services essentiels aux populations les plus fragiles. C

Plus en détail

ATLAS NOUVELLE RÉGION NORD-PAS DE CALAIS - PICARDIE. de la. Tome 1. Population

ATLAS NOUVELLE RÉGION NORD-PAS DE CALAIS - PICARDIE. de la. Tome 1. Population ATLAS de la NOUVELLE RÉGION NORD-PAS DE CALAIS - PICARDIE Tome 1 Population Atlas de la nouvelle région Nord-Pas de Calais - Picardie Tome 1 Population Directeurs de Publication : Yves DURUFLÉ - Denis

Plus en détail

Tableau de bord statistique édition 2013

Tableau de bord statistique édition 2013 Note d information : La méthodologie précisant le périmètre statistique du champ Jeunesse et Sports dans le cadre de ce projet, est présentée Amélioration dans la fiche «Guide méthodologique de la connaissance».

Plus en détail

le plan 30 000 formations

le plan 30 000 formations statistiques et indicateurs sept. 2014 SOMMAIRE P.1 un 1er bilan positif P.2 un plan qui a accompagné la réorientation professionnelle des demandeurs d emploi cumulant des freins à l emploi P.5 enquête

Plus en détail

les études du CNC décembre 2012 l emploi dans les films cinématographiques

les études du CNC décembre 2012 l emploi dans les films cinématographiques les études du CNC décembre 2012 l emploi dans les films cinématographiques L emploi dans les films cinématographiques L emploi intermittent dans le tournage des films d initiative française de fiction

Plus en détail

Les ressources humaines

Les ressources humaines Les ressources humaines L assurance emploie environ 210 000 personnes en France. Face aux évolutions démographiques et en réponse aux besoins croissants en qualifications, le secteur continue de recruter

Plus en détail

L innovation en Région Lorraine. Le positionnement technologique de. Sources et Méthodologie. la Lorraine. Complément d informations

L innovation en Région Lorraine. Le positionnement technologique de. Sources et Méthodologie. la Lorraine. Complément d informations Le positionnement technologique de la Au sein du panel, la se positionne en 11ème position pour le nombre de brevets déposés en 2005. Son niveau de brevets est très proche de neuf régions notamment Kassel,

Plus en détail

PANORAMA DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

PANORAMA DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE PANORAMA DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE À L ÎLE DE LA RÉUNION Document actualisé en 2011 L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE () À L ÎLE DE LA RÉUNION, C EST : 1 emploi sur 10 à la Réunion, soit près de

Plus en détail

LES ASSOCIATIONS DU SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL EN BASSE-NORMANDIE. Avril 2010

LES ASSOCIATIONS DU SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL EN BASSE-NORMANDIE. Avril 2010 LES ASSOCIATIONS DU SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL EN BASSE-NORMANDIE Avril 2010 Avant-propos Les associations de solidarité rendent des services essentiels aux populations les plus fragiles. C est leur vocation.

Plus en détail

Reprises. Transmissions. d'entreprises à Paris. études études. Septembre 2009. Jean Bresner Olivier Satger Insee Ile-de-France. Bouch A CEDER A CEDER

Reprises. Transmissions. d'entreprises à Paris. études études. Septembre 2009. Jean Bresner Olivier Satger Insee Ile-de-France. Bouch A CEDER A CEDER PROMOTIONS Entrecôtes saucisses ILE -DE- FRANCE études études Septembre 2009 Reprises et Bouch Trmissions A CEDER A CEDER d'entreprises à Paris Jean Bresner Olivier Satger Insee Ile-de-France Reprises

Plus en détail

La formation professionnelle et statutaire des agents des ministères de 2008 à 2012

La formation professionnelle et statutaire des agents des ministères de 2008 à 2012 MINISTÈRE DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE POINT STAT Février 2015 La formation professionnelle et statutaire s agents s ministères 2008 à 2012 Salah Idmachiche Entre 2008 et 2012, le

Plus en détail

BILAN LES CRÉATIONS D ENTREPRISES EN

BILAN LES CRÉATIONS D ENTREPRISES EN Points 4 forts BILAN LES CRÉATIONS D ENTREPRISES EN 214 HAUSSE DES CRÉATIONS D ENTREPRISES INSTITUT DE LA STATISTIQUE DE LA POLYNÉSIE FRANÇAISE En 214, le des créations pures d entreprises dans les secteurs

Plus en détail

Enquête 2013. Présentation des résultats de l enquête auprès des entreprises du bâtiment du territoire

Enquête 2013. Présentation des résultats de l enquête auprès des entreprises du bâtiment du territoire Projet «Maison de l Emploi et Développement Durable» - M3D - Présentation des résultats de l enquête auprès des entreprises du bâtiment du territoire Enquête 2013 Cette opération est cofinancée par l Union

Plus en détail

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse Q0Z-Employés de la banque et des assurances Synthèse Après avoir baissé au cours de la première moitié des années 1990, les effectifs d employés de la banque et des assurances se sont stabilisés pour à

Plus en détail

PÉRIMÈTRE DE L ÉCONOMIE DU SPORT LA DÉPENSE SPORTIVE EN FRANCE 1 TAB-1. EVOLUTION DE LA DÉPENSE SPORTIVE EN FRANCE DE 2005 À 2012

PÉRIMÈTRE DE L ÉCONOMIE DU SPORT LA DÉPENSE SPORTIVE EN FRANCE 1 TAB-1. EVOLUTION DE LA DÉPENSE SPORTIVE EN FRANCE DE 2005 À 2012 LE POIDS ÉCONOMIQUE DU SECTEUR SPORTIF EN FRANCE Une publication du ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports Direction des Sports - Bureau de l économie du sport 1 PÉRIMÈTRE DE L ÉCONOMIE DU

Plus en détail

L EMPLOI ET LA FORMATION DANS LA BRANCHE

L EMPLOI ET LA FORMATION DANS LA BRANCHE Copyright Photo Alto L EMPLOI ET LA FORMATION DANS LA BRANCHE Le phénomène de concentration continue d impacter le nombre des entreprises de la branche mais n a pas d incidence négative sur l emploi puisque

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. V0Z-Aides-soignants

Synthèse. Dynamique de l emploi. V0Z-Aides-soignants V0Z-Aides-soignants Synthèse Les aides-soignants délivrent aux patients hospitalisés l ensemble des soins à caractère non médical. Les aides puéricultrices qui travaillent en crèche sont comprises dans

Plus en détail

L EMPLOI INTERMITTENT DANS LE SPECTACLE AU COURS DE L ANNÉE 2014

L EMPLOI INTERMITTENT DANS LE SPECTACLE AU COURS DE L ANNÉE 2014 Septembre 2015 - N 15.032 L EMPLOI INTERMITTENT DANS LE SPECTACLE AU COURS DE L ANNÉE 2014 En résumé : En 2014, l emploi intermittents du spectacle concerne 256 000 salariés et génère 2 milliards d euros

Plus en détail

Après deux années de repli, le nombre de nouveaux

Après deux années de repli, le nombre de nouveaux MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL Après deux années de repli, le nombre de nouveaux contrats d apprentissage progresse en Paca en 2011 : +1,3 % par

Plus en détail

PREFET DE LA REGION ILE DE FRANCE. Direction Régionale et Interdépartementale de l'hébergement et du Logement. Table-ronde

PREFET DE LA REGION ILE DE FRANCE. Direction Régionale et Interdépartementale de l'hébergement et du Logement. Table-ronde PREFET DE LA REGION ILE DE FRANCE Direction Régionale et Interdépartementale de l'hébergement et du Logement Table-ronde relative à l élaboration d un plan de résorption des nuitées hôtelières en Île de

Plus en détail

1 Densité humaine. Enjeux du développement territorial OBSERVATOIRE DU TERRITOIRE FICHE THÉMATIQUE

1 Densité humaine. Enjeux du développement territorial OBSERVATOIRE DU TERRITOIRE FICHE THÉMATIQUE OBSERVATOIRE DU TERRITOIRE FICHE THÉMATIQUE 1 Densité humaine La présente fiche thématique montre comment la population et les emplois sont répartis à l intérieur du canton, notamment dans les différents

Plus en détail

L évolution du marché du travail de 1986 à 2006

L évolution du marché du travail de 1986 à 2006 DIRECTION GÉNÉRALE STATISTIQUE ET INFORMATION ÉCONOMIQUE COMMUNIQUÉ DE PRESSE 26 avril 2007 L évolution du marché du travail de 1986 à 2006 Ces 20 dernières années, 740.000 travailleurs sont venus grossir

Plus en détail

BRANCHES D ACTIVITÉ ÉCONOMIQUE ET NIVEAU DES EMPLOIS DES SORTANTS DE L UJF EN 2007 DIPLÔMÉS DE LG, DE LP, DE MASTER 30 MOIS APRÈS

BRANCHES D ACTIVITÉ ÉCONOMIQUE ET NIVEAU DES EMPLOIS DES SORTANTS DE L UJF EN 2007 DIPLÔMÉS DE LG, DE LP, DE MASTER 30 MOIS APRÈS BRANCHES D ACTIVITÉ ÉCONOMIQUE ET NIVEAU DES EMPLOIS DES SORTANTS DE L UJF EN 2007 DIPLÔMÉS DE LG, DE LP, DE MASTER 30 MOIS APRÈS Evelyne JANEAU Mars 20 OFE Observatoire des Formations et du suivi des

Plus en détail

Répartition de la population et des infirmiers par bassin de vie (en %)

Répartition de la population et des infirmiers par bassin de vie (en %) L Les infirmiers e Nord Pas-de-Calais compte, au 1 er janvier 2003, 20 347 infirmiers. Ils ne représentent que 4,9 % des effectifs nationaux alors que la population de la région équivaut à 7 % de celle

Plus en détail

L activité des organismes de formation continue enregistrés en Région Alsace en 2006

L activité des organismes de formation continue enregistrés en Région Alsace en 2006 DRTEFP Direction régionale du travail, de l emploi et de la formation professionnelle d Alsace R epères : synthèses ( n o 28 avril 28 L activité des organismes de formation continue enregistrés en Région

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE Dispositif : RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE (1.1.B) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE. Photographie des Entreprises Adaptées en 2013

COMMUNIQUE DE PRESSE. Photographie des Entreprises Adaptées en 2013 Paris, le 02 mai 2013 COMMUNIQUE DE PRESSE Photographie des Entreprises Adaptées en 2013 L Union Nationale des Entreprises Adaptées (UNEA) publie la photographie des Entreprises Adaptées (EA) en 2013.

Plus en détail

Enquête Besoins en Maind'Œuvre

Enquête Besoins en Maind'Œuvre ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES REUNION Avril 2015 N 12 SOMMAIRE P2. Les établissements P3. Les métiers recherchés et les difficultés de recrutement P5. Les recrutements dans les associations et le secteur public

Plus en détail

Négociations entre le Maroc et l Union Européenne relatives à la libéralisation du commerce des services et du droit d établissement

Négociations entre le Maroc et l Union Européenne relatives à la libéralisation du commerce des services et du droit d établissement Conseil National du Commerce Extérieur Négociations entre le Maroc et l Union Européenne relatives à la libéralisation du commerce des services et du droit d établissement Anticiper Partager Agir www.cnce.org.ma

Plus en détail

EMPLOI - CHÔMAGE CHÔMAGE

EMPLOI - CHÔMAGE CHÔMAGE Données de cadrage Taux de chômage en décembre 1996 13, % pour Poitou-Charentes contre 1,7 % pour la France 15,1 % pour la Charente-Maritime 13,5 % pour la Charente 1 % pour la Vienne 11,6 % pour les Deux-Sèvres

Plus en détail

L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE SUR LE TERRITOIRE ARDECHE CENTRE. Document intermédiaire. Version Avril 2015

L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE SUR LE TERRITOIRE ARDECHE CENTRE. Document intermédiaire. Version Avril 2015 Document intermédiaire Sciences Po Grenoble L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE SUR LE TERRITOIRE ARDECHE CENTRE Document intermédiaire Version Avril 2015 Rédigé par Amélie Artis et Elise Chagot, Sciences

Plus en détail

Portrait statistique des entreprises et des salariés

Portrait statistique des entreprises et des salariés Portrait statistique des entreprises et des salariés Branche professionnelle des entreprises de courtage d'assurances et/ou de réassurance Service Observatoires AGEFOS PME 187, quai de Valmy 75010 PARIS

Plus en détail

Le financement public des associations entre subventions et commandes

Le financement public des associations entre subventions et commandes Le Ministère des Sports, de la Jeunesse, de l Éducation populaire et de la Vie associative www.associations.gouv.fr Le financement public des associations entre subventions et commandes État des lieux

Plus en détail

les études du CNC décembre 2011 l emploi dans les films cinématographiques

les études du CNC décembre 2011 l emploi dans les films cinématographiques les études du CNC décembre 2011 l emploi dans les films cinématographiques Cette étude a été réalisée conjointement par la Direction des études, des statistiques et de la prospective du CNC et le Service

Plus en détail

Le devenir de la promotion 2012 des diplômés de DUT de l IUT de Tourcoing

Le devenir de la promotion 2012 des diplômés de DUT de l IUT de Tourcoing e Ofiv Observatoire des Formations, de l Insertion et de la Vie Etudiante Octobre 2015 n 57 Étude Le devenir de la promotion 2012 des diplômés de DUT de l IUT de Tourcoing Présentation de l étude : L université

Plus en détail

MISSION D ASSISTANCE JURIDIQUE POUR L ÉLABORATION DU SCHÉMA DE COHÉRENCE TERRITORIALE (SCOT) DE LILLE MÉTROPOLE CAHIER DES CHARGES

MISSION D ASSISTANCE JURIDIQUE POUR L ÉLABORATION DU SCHÉMA DE COHÉRENCE TERRITORIALE (SCOT) DE LILLE MÉTROPOLE CAHIER DES CHARGES MISSION D ASSISTANCE JURIDIQUE POUR L ÉLABORATION DU SCHÉMA DE COHÉRENCE TERRITORIALE (SCOT) DE LILLE MÉTROPOLE CAHIER DES CHARGES Juillet 2014 Sommaire 1. Avant-propos 3 2. Objet de la mission 4 3. Déroulement

Plus en détail

En 1999, près de 52 000 personnes, soit 6,9 % des actifs occupés de la région, travaillaient dans

En 1999, près de 52 000 personnes, soit 6,9 % des actifs occupés de la région, travaillaient dans BÂTIMENT, TRAVAUX PUBLICS En, près de 52 personnes, soit 6,9 % des actifs de la région, travaillaient dans le domaine du bâtiment et des travaux publics. Composé de huit familles professionnelles, ce domaine

Plus en détail

Schéma de Développement Commercial - aire urbaine de Toulouse

Schéma de Développement Commercial - aire urbaine de Toulouse Observatoire Départemental de l'équipement Commercial de la Haute-Garonne Schéma de Développement Commercial aire urbaine de Toulouse Pour un commerce durable dans la Ville Un document de référence pour

Plus en détail

Les enseignants, leur rémunération et leur niveau de vie, 1982-2005

Les enseignants, leur rémunération et leur niveau de vie, 1982-2005 Les enseignants, leur rémunération et leur niveau de vie, 1982-2005 Dominique Goux (1) Eric Maurin (2) Version février 2008 Docweb no 0802 Dominique Goux (1) : Professeur associée d économétrie à l Ecole

Plus en détail

Partenarial de l Économie de Lille Métropole

Partenarial de l Économie de Lille Métropole Observatoire Partenarial de l Économie de Lille Métropole Mai 2012 L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE DANS L ARRONDISSEMENT DE LILLE LES OBJECTIFS DE L OPE Travailler à la définition des enjeux du territoire

Plus en détail

Le dossier. Les salaires en France

Le dossier. Les salaires en France Le dossier Les salaires en France Sommaire : I- Salaires un regard sur 2009 II- Les salaires du secteur privé et semi-public III- Les salaires des agents de l Etat en 2009 IV- Salaires dans l économie

Plus en détail

RGE 2009. Recensement Général des entreprises en 2009. Principaux résultats - - - - - NATIONAL INSTITUTE OF STATISTICS - - - - -

RGE 2009. Recensement Général des entreprises en 2009. Principaux résultats - - - - - NATIONAL INSTITUTE OF STATISTICS - - - - - REPUBLIQUE DU CAMEROUN Paix Travail Patrie - - - - - REPUBLIC OF CAMEROON Peace Work Fatherland - - - - - INSTITUT NATIONAL DE LA STATISTIQUE - - - - - NATIONAL INSTITUTE OF STATISTICS - - - - - RGE 2009

Plus en détail

L analyse des revenus des ménages

L analyse des revenus des ménages À, la précarité se cantonne à l est de la ville Nicole GICQUAUD (Insee) Avec près de 44 000 emplois salariés en 2008, la ville de et sa première couronne disposent d un important bassin d emplois. Au-delà

Plus en détail

Radio et télévision 15 %

Radio et télévision 15 % culture Secrétariat général Délégation au développement et aux affaires internationales Département des études, de la prospective et des statistiques 182, rue Saint-Honoré, 75033 Paris cedex 01 01 40 15

Plus en détail

la transmission d entreprise en nord-pas de calais

la transmission d entreprise en nord-pas de calais Nord-Pas de Calais N 192 avril 2015 la transmission d entreprise en nord-pas de calais étude prospective sur le potentiel d entreprises à transmettre à horizon de 5 ans 4 projets de transmission sur dix

Plus en détail

Le pays Cœur de Flandre : un territoire structuré sous l influence grandissante de la métropole lilloise

Le pays Cœur de Flandre : un territoire structuré sous l influence grandissante de la métropole lilloise Avril 2006 Le pays Cœur de Flandre : un territoire structuré sous l influence grandissante de la métropole lilloise Le pays Cœur de Flandre compte plus de 115 000 habitants en 1999 (125 000 en incluant

Plus en détail

Les employeurs des salariés intermittents du spectacle Situation à fin septembre 2011

Les employeurs des salariés intermittents du spectacle Situation à fin septembre 2011 DIRECTION ETUDES, STATISTIQUES ET PRÉVISIONS Les employeurs des salariés intermittents du spectacle Situation à fin septembre 2011 Mars 2012 Avertissement : Pour cette première publication, le champ d

Plus en détail

1 VOLET ÉQUIPEMENTS. Synthèse du volet Equipements

1 VOLET ÉQUIPEMENTS. Synthèse du volet Equipements 1 VOLET ÉQUIPEMENTS Synthèse du volet Equipements 2 VOLET ÉQUIPEMENTS I / Contexte général... 3 A. La répartition des compétences en matière d équipements... 3 B. Les orientations majeures du Schéma de

Plus en détail

FORMASTAT 2007. * Section 2 du chapitre II du titre IV du livre V du Code du travail

FORMASTAT 2007. * Section 2 du chapitre II du titre IV du livre V du Code du travail rapport d analyse FORMASTAT 2007 Analyse quantitative de l activité de formation des entreprises bénéficiaires de l aide financière de l État en matière de formation professionnelle continue en 2007 I

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Signature de deux emplois d avenir Entre l Etat (Sous préfet de Mamers) et la Communauté de communes des Alpes Mancelles.

DOSSIER DE PRESSE. Signature de deux emplois d avenir Entre l Etat (Sous préfet de Mamers) et la Communauté de communes des Alpes Mancelles. DOSSIER DE PRESSE Signature de deux emplois d avenir Entre l Etat (Sous préfet de Mamers) et la Communauté de communes des Alpes Mancelles. Mise en œuvre d une action de Parrainage par le Sous préfet de

Plus en détail

CONTRIBUTION DU GROUPE «COOPÉRATIVES, MUTUELLES ET ASSOCIATIONS DE L ÉCONOMIE SOCIALE»

CONTRIBUTION DU GROUPE «COOPÉRATIVES, MUTUELLES ET ASSOCIATIONS DE L ÉCONOMIE SOCIALE» CONTRIBUTION DU GROUPE «COOPÉRATIVES, MUTUELLES ET ASSOCIATIONS DE L ÉCONOMIE SOCIALE» Le poids de l économie sociale en Aquitaine est en augmentation. L emploi du secteur a augmenté de 0.9% en 2013 (contre

Plus en détail

La nouvelle région Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine compte vingt aires urbaines dont le pôle

La nouvelle région Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine compte vingt aires urbaines dont le pôle N 18 Septembre 20 Les grandes aires urbaines d ACAL : la croissance démographique tirée par les couronnes des grands pôles La nouvelle région Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine compte vingt aires urbaines

Plus en détail

Convention de revitalisation KERRY

Convention de revitalisation KERRY Comité de pilotage du 17 mai 2011 à Apt Convention de revitalisation KERRY Dossier de presse Contacts presse : Josiane HAAS-FALANGA : 04 88 17 80 40 / Karine COSTES : 04 88 17 80 41 Sommaire Quelques caractéristiques

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3108 Convention collective nationale IDCC : 44. INDUSTRIES CHIMIQUES ET CONNEXES

Plus en détail

Chapitre 9 : TRAVAIL, PROTECTION SOCIALE ET ASSURANCE

Chapitre 9 : TRAVAIL, PROTECTION SOCIALE ET ASSURANCE Chapitre 9 : TRAVAIL, PROTECTION SOCIALE ET ASSURANCE SOMMAIRE I. LISTE DES GRAPHIQUES... 161 II. PRÉSENTATION... 162 III. MÉTHODOLOGIE... 162 IV. SOURCES DE DOCUMENTATION... 163 GRAPHIQUES... 164 TABLEAUX...

Plus en détail

GUIDE DES AIDES AUX ASSOCIATIONS

GUIDE DES AIDES AUX ASSOCIATIONS GUIDE DES AIDES AUX ASSOCIATIONS CULTURELLES ET DE LOISIRS La commune de Thorigné-Fouillard souhaite apporter son soutien à la vie associative et offre aux associations des aides sous différentes formes

Plus en détail

La mobilité professionnelle et géographique des salariés en Europe : 3 exemples, les industries automobile, sidérurgique et des télécommunications

La mobilité professionnelle et géographique des salariés en Europe : 3 exemples, les industries automobile, sidérurgique et des télécommunications La mobilité professionnelle et géographique des salariés en Europe : 3 exemples, les industries automobile, sidérurgique et des télécommunications Présentation P.Morvannou, cabinet Syndex, France I éléments

Plus en détail

Introduction. D EPUIS plus de vingt ans, le régime d emploi-chômage

Introduction. D EPUIS plus de vingt ans, le régime d emploi-chômage Introduction D EPUIS plus de vingt ans, le régime d emploi-chômage des artistes, des cadres, des techniciens et des ouvriers intermittents qui sont salariés dans les spectacles, le cinéma et l audiovisuel,

Plus en détail

L OBSERVATOIRE. Qui travaille où? Zoom sur les actifs entrants et sortants du Valenciennois

L OBSERVATOIRE. Qui travaille où? Zoom sur les actifs entrants et sortants du Valenciennois N 4 Janvier 2014 L OBSERVATOIRE Lettre d informations de la Direction de la Prospective Territoriale Qui travaille où? Zoom sur les actifs entrants et sortants du Valenciennois Qui travaille où? Zoom sur

Plus en détail

5.2. handicapés. Les adultes. La santé observée dans les régions de France

5.2. handicapés. Les adultes. La santé observée dans les régions de France La santé observée dans les régions de France Les adultes handicapés 5.2 Le contexte L'enquête décennale sur la santé effectuée par l INSEE en 1991 auprès des ménages ordinaires, estime à 5 48 (tous âges

Plus en détail

L ESS A LA REUNION MDEN 2014. Jean Max BOYER. Maison de l Emploi du Nord de La Réunion 12, rue Champ Fleuri 97 940 Sainte-Clotilde www.mden-reunion.

L ESS A LA REUNION MDEN 2014. Jean Max BOYER. Maison de l Emploi du Nord de La Réunion 12, rue Champ Fleuri 97 940 Sainte-Clotilde www.mden-reunion. L ESS A LA REUNION MDEN 2014 Jean Max BOYER En 2011, l ESS regroupe, à La Réunion, plus de 1 900 établissements employeurs et 23 343 salariés, soit 11 % de l emploi salarié de la région. Entre 2010 et

Plus en détail

L'immobilier d'entreprise

L'immobilier d'entreprise DU DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE OMIQUE EN PARTENARIAT A R A T AVEC LA CCI C DE BÉTHUNE OCTOBRE 2008 NUMÉRO 2 L'immobilier d'entreprise La CCI et l AULAB ont réalisé une étude chiffrée du marché de l immobilier

Plus en détail

Sanitaire et Social. Tableau de bord Formation. en Provence Alpes Côte d'azur. En ligne. Décembre 2011. L essentiel

Sanitaire et Social. Tableau de bord Formation. en Provence Alpes Côte d'azur. En ligne. Décembre 2011. L essentiel BULLETIN DU SANITAIRE ET SOCIAL EN PROVENCE ALPES CÔTE D AZUR n 4 Décembre 211 Tableau de bord Formation En ligne Sanitaire et Social en Provence Alpes Côte d'azur Pour cette troisième édition, le tableau

Plus en détail

ENOUÊTE NATIONALE DE LA CONSTRUCTION BOIS

ENOUÊTE NATIONALE DE LA CONSTRUCTION BOIS ENOUÊTE NATIONALE DE LA CONSTRUCTION BOIS Activité 2014 D «Malgré la crise, le bois poursuit son développement» epuis la dernière publication des chiffres de la construction bois en 2013, la filière forêt

Plus en détail

Cité de l Initiative Roubaix - France"

Cité de l Initiative Roubaix - France Conférence de Diffusion des Pactes Territoriaux pour l'emploi Bruxelles, 8, 9 et 10 novembre 1999 Cité de l Initiative Roubaix - France" 1. IDENTIFICATION / PROMOTEUR DE L'OUTIL Type d'outil : Association

Plus en détail

addrn La demande d emploi localisée au 31 mars 2008 Zone d emploi de Saint-Nazaire agence pour le développement durable de la région nazairienne

addrn La demande d emploi localisée au 31 mars 2008 Zone d emploi de Saint-Nazaire agence pour le développement durable de la région nazairienne addrn La demande d emploi localisée au 31 mars 2008 Zone d emploi de Saint-Nazaire agence pour le développement durable de la région nazairienne Sommaire Introduction 5 1.1 Une baisse de la demande d

Plus en détail

La création d entreprises dans le Centre en 2009

La création d entreprises dans le Centre en 2009 La création d entreprises dans le Centre en 2009 17 655 créations d entreprises en 2009 dans la région Centre Comme dans l ensemble des régions de France, le Centre a enregistré un nombre record de créations

Plus en détail

Les établissements. Pour en savoir plus - Notes d Information, 07.05, 08.01, 10.04, 11.09.

Les établissements. Pour en savoir plus - Notes d Information, 07.05, 08.01, 10.04, 11.09. 2 Les établissements 2 2.1 Les écoles 36 2.2 Les classes du premier degré 38 2.3 Collèges et lycées : types d établissement et classes 40 2.4 Collèges et lycées par académie 42 2.5 Collèges et lycées :

Plus en détail

HEBERGEMENT SOCIAL POUR FAMILLES ET ADULTES EN DIFFICULTES. Bilan de l emploi en 2012. janvier 2014. En bref

HEBERGEMENT SOCIAL POUR FAMILLES ET ADULTES EN DIFFICULTES. Bilan de l emploi en 2012. janvier 2014. En bref HEBERGEMENT SOCIAL POUR FAMILLES ET ADULTES EN DIFFICULTES En bref Le Centre de ressources DLA (CRDLA) du champ social, médico-social et santé poursuit son partenariat avec l association Recherches & Solidarités

Plus en détail

Deuxième pilier de la croissance

Deuxième pilier de la croissance Un potentiel de développement pour l économie résidentielle Commerce, construction, services financiers, services publics : l économie résidentielle est bien représentée au sein du SCoT du Pays du Mans.

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE. Novembre 2012 : le mois de l économie sociale et solidaire P.2

DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE. Novembre 2012 : le mois de l économie sociale et solidaire P.2 Visite à Montpellier de Benoît HAMON, Ministre délégué auprès du ministre de l'economie et des Finances, chargé de l'economie sociale et solidaire et de la Consommation DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE Novembre

Plus en détail

Aide méthodologique à la rédaction du rapport de situation comparée entre les hommes et les femmes

Aide méthodologique à la rédaction du rapport de situation comparée entre les hommes et les femmes Aide méthodologique à la rédaction du rapport de situation comparée entre les hommes et les femmes 1 Sommaire GUIDE DE REALISATION DU RAPPORT DE SITUATION COMPAREE... 3 Contenu du rapport... 3 La notion

Plus en détail

«Préfiguration d un SCOT rural : accompagnement du Pays Midi-Quercy vers l élaboration d un Schéma de Cohérence Territoriale»

«Préfiguration d un SCOT rural : accompagnement du Pays Midi-Quercy vers l élaboration d un Schéma de Cohérence Territoriale» SYNDICAT MIXTE DU PAYS MIDI-QUERCY «Préfiguration d un SCOT rural : accompagnement du Pays Midi-Quercy vers l élaboration d un Schéma de Cohérence Territoriale» VISITES SUR SITE ET ECHANGES AUTOUR DU PROJET

Plus en détail

Les rapports. Indicateur «Véhicules.kilomètres» sur l Arrondissement de Lille. Date: février 2008. Cellule déplacements régionaux et urbains

Les rapports. Indicateur «Véhicules.kilomètres» sur l Arrondissement de Lille. Date: février 2008. Cellule déplacements régionaux et urbains DRE Nord-PdC/CDRU février 2008, modifié 25/02/08 Direction régionale de l'équipement Cellule déplacements régionaux et urbains Les rapports Indicateur «Véhicules.kilomètres» sur l Arrondissement de Lille

Plus en détail

Principales caractéristiques de la population du territoire du CSSS de Saint-Léonard et Saint-Michel

Principales caractéristiques de la population du territoire du CSSS de Saint-Léonard et Saint-Michel Principales caractéristiques de la population du territoire du CSSS de Saint-Léonard et Saint-Michel Synthèse des données sociodémographiques de 2011 Le document Principales caractéristiques de la population

Plus en détail

I. APPROCHE STATISTIQUE COMPARATIVE DES ACTIVITES PRODUCTIVES DES TIC EN AQUITAINE

I. APPROCHE STATISTIQUE COMPARATIVE DES ACTIVITES PRODUCTIVES DES TIC EN AQUITAINE I. APPROCHE STATISTIQUE COMPARATIVE DES ACTIVITES PRODUCTIVES DES TIC EN AQUITAINE L analyse statistique qui suit a été réalisée par Séverine Penaud-Roux à partir des données brutes issues de la base CLAP

Plus en détail

PROJET DE LOI. Examen en séance publique à l Assemblé nationale. #LoiESS. 13-14-15 mai 2014

PROJET DE LOI. Examen en séance publique à l Assemblé nationale. #LoiESS. 13-14-15 mai 2014 R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E PROJET DE LOI économie sociale et solidaire Examen en séance publique à l Assemblé nationale 13-14-15 mai 2014 #LoiESS Pourquoi une loi sur l économie sociale et solidaire?

Plus en détail

POUR UN FINANCEMENT LOCAL

POUR UN FINANCEMENT LOCAL POUR UN FINANCEMENT LOCAL PLUS EQUITABLE DU SPORT Xavier Sautenuage 1 Le 11 janvier 2010 La publication le 10 décembre 2009 du rapport public de la Cour des comptes intitulé «les collectivités territoriales

Plus en détail

Diagnostic départemental : Création d entreprises, publics cible et dispositif nacre dans le département de l'essonne

Diagnostic départemental : Création d entreprises, publics cible et dispositif nacre dans le département de l'essonne Nouvel Accompagnement pour la Création et la Reprise d Entreprise (nacre) Direccte Ile-de-France Direction Régionale Ile-de-France de la Caisse des Dépôts Diagnostic départemental : Création d entreprises,

Plus en détail

REPÈRES ÉCONOMIQUES. Population des entreprises : 23 450 entreprises en 2006 2008-4. Valérie Deroin * SUR LE SECTEUR DES INDUSTRIES CULTURELLES

REPÈRES ÉCONOMIQUES. Population des entreprises : 23 450 entreprises en 2006 2008-4. Valérie Deroin * SUR LE SECTEUR DES INDUSTRIES CULTURELLES culture Secrétariat général Délégation au développement et aux affaires internationales Département des études, de la prospective et des statistiques 182, rue Saint-Honoré, 7533 Paris cedex 1 1 4 15 79

Plus en détail

Pau et le Grand Pau vivent plutôt bien leur éloignement aux grands centres de décision.

Pau et le Grand Pau vivent plutôt bien leur éloignement aux grands centres de décision. Les enjeux du territoire Le développement de Pau, de son agglomération et maintenant du Grand Pau rappelle celui de villes, d agglomérations et d aires urbaines sensiblement comparables, avec des logiques

Plus en détail

Baromètre emploi-formation régional 2015

Baromètre emploi-formation régional 2015 Observatoire régional des métiers du sanitaire et du social Baromètre emploi-formation régional 2015 Professionnels de l intervention éducative octobre 2015 Activité : quelles sont les perspectives d évolution

Plus en détail

Les dossiers de l Observatoire Economique

Les dossiers de l Observatoire Economique Direction Prospection et Développement LES ENTREPRISES DE SERVICES MARCHANDS Les dossiers de l Observatoire Economique A. Présentation générale du secteur...2 1. Avant-propos...2 2. Le cadre des services...2

Plus en détail

En Bourgogne, en 2005, 55 700 entreprises

En Bourgogne, en 2005, 55 700 entreprises Les Très Petites Entreprises en Bourgogne un rôle économique à conforter Le profil des 55 700 TPE (Très Petites Entreprises comptant moins de 20 salariés) de Bourgogne est très diversifié : commerce, médecin,

Plus en détail

Rapport sur l état de la collectivité 2013

Rapport sur l état de la collectivité 2013 Document de présentation aux membres du CTP intercommunal et du CHS 1/13 SOMMAIRE Rapport sur l état de la collectivité 2013 1 Rappel de la réglementation... 1 2 Objectif de ce rapport... 2 3 Les collectivités

Plus en détail

Convention de partenariat Annexe 2. (Actions Locales Inter-entreprises en Zones d Emploi) CAHIER DES CHARGES

Convention de partenariat Annexe 2. (Actions Locales Inter-entreprises en Zones d Emploi) CAHIER DES CHARGES Convention de partenariat Annexe 2 (Actions Locales Inter-entreprises en Zones d Emploi) CAHIER DES CHARGES I - Description du projet Depuis quelques années, les mutations des entreprises font ressentir

Plus en détail

Portrait de branche - Cabinets d avocats - Edition 2007

Portrait de branche - Cabinets d avocats - Edition 2007 Portrait de branche - Cabinets d avocats - Edition 2007 Introduction/définition Les données présentées ici concernent les entreprises libérales du secteur des cabinets d avocats. Ce secteur n est pas identifié

Plus en détail