LES SERVICES DE SOUTIEN

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES SERVICES DE SOUTIEN"

Transcription

1 Association Européenne des Agences de Développement LES SERVICES DE SOUTIEN AUX ENTREPRISES Tenneville (B), 27 mai 2009 Christian SAUBLENS 1 ASSOCIATION EUROPÉENNE 150 membres en Europe (UE+ Pays Candidats à l UE) Objectifs principaux Dialogue avec les institutions européennes Echange de bonnes pratiques Promotion du concept d ARD (Agence Régionale de Développement) Stimulation de nouveaux outils de gestion et nouveaux services fournis par les ARD Coopération entre ARD dans le monde 2 PLAN 1. Les ARD: état des lieux 2. Les services offerts par des ARD 3 1

2 1. LES ARD: ÉTAT DES LIEUX 4 LE CONSTAT AUCUN MODELE EUROPEEN LEUR EXISTENCE ET LEUR RECONNAISSANCE INSTITUTIONNELLE SONT FONCTION : Gouvernance régionale éi Décentralisation / régionalisation du pays Partenariat local Moyens financiers Débat politique quant aux types de soutien au développement endogène Masse critique 5 Y A T IL UN MODÈLE MEILLEUR QUE LES AUTRES? Quels critères d identification? 1. Quelles missions? 2. Quel type de services? 3. Qui est le client? 4. Quel optimum financier? 5. Quel mode de financement? 6. Quel mode de mise en œuvre des actions? 7. Comment et quoi évaluer? 8. Quelle place dans la gouvernance régionale? 6 2

3 GOUVERNANCE La gouvernance = la manière dont les acteurs clés s accordent sur la vision du développement futur du territoire choix des acteurs clés du bon sens du courage politique: pas de saupoudrage, ni de syndrome de lasagne de l investment willingness Quid du syndrome JIMA (Just In My Administration)? 7 LES INGRÉDIENTS DE LA «LASAGNE» le Ministère de l Economie, parfois des PME, ou l'agence nationale des PME/Ministère de l Innovation, de la Recherche, ; les services économiques des collectivités territoriales; les agences régionales de développement; les chambres de commerce; les pépinières d'entreprises; les incubateurs; les universités et centres de recherche (services de conseils ainsi que spin offs/outs); les réseaux de business angels et autres réseaux d'investisseurs; les consultants privés; les acteurs de l'économie sociale; les gestionnaires de parcs technologiques; les associations professionnelles; les professionnels du conseil aux entreprises (juristes, comptables, etc); les animateurs de clusters et pôles de compétitivité; les centres techniques sectoriels; les banques et autres organismes financiers. 8 LE CONCEPTDE«NO WRONG DOOR» Un processus de collaboration entre les différents acteurs clés du développement économique en vue de mieux servir les bénéficiaires. Par exemple via: Un système unique d informations partagées Un référencement mutuel des capacités de chaque partenaire Un système commun de suivi du parcours des bénéficiaires (intranet) Chaque partenaire apporte son expertise spécifique tout en s assurant que quelque soit le besoin de l entreprise, elle sera orientés vers le bon interlocuteur (no wrong door). 9 3

4 DÉFIS DES ARD Pompierset/ou et/ou Nostradamus? 10 DÉFIS DE NOS MÉTIERS Combiner les infrastructures et les mesures de soutien Comprendre la demande des entreprises et anticiper les défaillances du marché Offrir un bon «product mix» alliant services financiers (accès) et services de soutien Stratégie conçue comme une chaîne hî de valeur visant à amener une majorité d entreprises à devenir des compétiteurs globaux Evoluer vers une offre de services à forte valeur ajoutée incluant des PPP Mobiliser les ressources immatérielles de la région (capital social, capital humain et image de marque) Donner un rôle à l université dans le développement régional 11 DEFAILLANCES DU SECTEUR PUBLIC DANS LE DOMAINE DES SERVICES AUX ENTREPRISES Mauvaise analyse ou perception de la demande réelle de services aux PME : 3 types de demande = 1 demande évidente* 2 demande exprimée 3 demande réelle *Si «1» uniquement = réponse par l offre. 4

5 LES ATOUTS DU TERRITOIRE Chaque région est unique en fonction de son: Capital naturel et culturel Capital infrastructure (de base et de proximité) Capital humain (créativité, formation, entrepreneuriat) Capital financier Capital social Capital recherche Capital innovation Capital administratif et institutionnel Capital développement durable Capital attractivité et compétitivité 13 Attractivité AGENDA POUR RÉGIONS Infrastructures connectivité immobilier d entreprises Capital humain touristes talent investisseurs migrants Knowledge innovation brevets recherche collaborative licences Entreprises IDE Imports Acquisition des connaissances Actions endogènes Incubateurs Parcs industriels Démographie Laboratoires Universités Start ups Partenariat Internationalisation Hôtels d entreprises Etudiants Brain drain Brevets Licences Relocalisation Outsourcing Joint venture Exports 14 DÉFAILLANCES DANS L OFFREDESERVICESDESOUTIENAUXPME Difficulté de percevoir la demande des entreprises (PME) Fragmentation de l offre de services de soutien nuit à l efficacité trop de dispositifs et multiplicité des intervenants Concurrencestériledueàl ego des gestionnaires Course aux subsides de fonctionnement Confusion entre la notion de «savoir faire» et de «faire savoir» quand il s agit de promouvoir les compétences Nécessité de complémentarité et de fluidité des outils et non une juxtaposition et un empilement à la mode «lasagne» Product mix: de l information à l ingénerie financière Accorder ou non et comment une priorité aux entreprises à fort potentiel de croissance (gazelles) Intervention publique devrait être orientée vers l innovation compétitive càd des services de soutien qui transforment les connaissances en produits et services acceptés par le marché, les entreprises bénéficiaires de ces services doivent réaliser des profits (incitant le plus puissant à l entrepreneuriat) Les infrastructures ne sont plus une garantie de création d avantages compétitifs 15 5

6 2. SERVICES DE SOUTIEN AUX ENTREPRISES Panorama et tendances 16 Les bénéficiares Entrepreneurs Entreprises Activités L OFFRE DE SERVICES DE SOUTIEN AUX ENTREPRISES La méthodologie de mise en oeuvre projet pilote, one shot, programme pluriannuel appel d offres ou guichets subventions, avances remboursables, garanties, prise de participation, prêts aide à l investissement ou aides aux conseils soit aide directe ou indirecte La qualité des services de soutien services de base du «touchand go» (information) au soutien spécifique (conseil) service à forte valeur ajoutée La nature de l assistance offerte financière: subventions, prêts, garanties, prise de participation, réduction d impôts, non financière : conseils, audits, formation, L OFFRE DE SERVICES DE SOUTIEN AUX ENTREPRISES (SUITE) L objectif des services de soutien aide à la création d entreprises à faible valeur ajoutée aide à la création d entreprises innovantes aide à la création d entreprises à fort potentiel de croissance aide à la création d entreprises dites spin out / spin off aide aux infrastructures locales (pépinières, incubateurs, immobilier d entreprises, parcs industriels, parcs technologiques, centres techniques, ) aide au transfert technologique et à l exploitation des résultats de la RDT (brevets, licences, ) aide à l animation de réseaux d entreprises (clusters, clubs d entreprises, ) aide à l organisation, au développement technologique aux marchés, au ressources humaines 6

7 TYPOLOGIE D ENTREPRENEURS Les entrepreneurs «potentiels» Les entrepreneurs «par nécessité» Les «lifestyle» entepreneurs Les entrepreneurs «gazelles» Les «serial» entrepreneurs Les «social» entrepreneurs 19 TYPOLOGIE D ENTREPRISES les entreprises en phase de création les entreprises résultant d opérations de spin out et spin off de grandes entreprises, de centres de recherche ou d'universités les jeunes entreprises (moins de cinq ans d existence) les entreprises à vocationlocale (TPE et entreprises artisanales) les entreprises à potentiel de croissance les entreprises innovantes ou exploitant des résultats d activités de RDT les entreprises en phase de transmission les entreprises sous traitantes les entreprises présentant des risques de faillite les entreprises multinationales. 20 TYPOLOGIE D ACTIVITÉS Agriculture et transformation agroalimentaire Industrie: artisanat, production, sous traitance, Services: commerce, tourisme, finances, conseil, import/export, Services à la personne: santé, accueil, services de proximité, 21 7

8 CHAÎNE DE VALEUR DES SERVICES DE SOUTIEN 22 VALEUR AJOUTÉE ET INTENSITÉ DES PRESTATIONS DE SERVICES DE SOUTIEN 1. Information 2. Sensibilisation 3. Animation 4. Hébergement 5. Mise en relation/interfaces 6. Diagnostic 7. Intelligence 8. Conseils 9. Formation 10. Partenariat 11. Transfert et brockerage 12. Ingénierie financière Nombre de fournisseurs potentiels Elevé Faible Intensité en valeur ajoutée Faible Elevé Source: EURADA 23 Valeur ajoutée VALEUR AJOUTÉE ET INTENSITÉ DES PRESTATIONS DE SERVICES DE SOUTIEN (SUITE) Nombre d entreprises Nombre d acteurs 24 8

9 La créativité humaine est la ressource économique ultime! Source: Michael Porter 25 CRÉATION DE VALEUR AJOUTÉE PAR L ENTREPRISE 26 GESTION DES CONNAISSANCES Création: idées résolution de problèmes des entreprises locales Transfert: import export Utilisation = Innovation Absorption = connaissances deviennent un bien public 27 9

10 INNOVATION Produit Process Business model High Tech Manufacturing Services Non technology Intégration technologique Créativité Résolu ici Inventé ici Défis: start up incubation accélération Dangers/opportunités automatisation outsourcing digitalisation Infrastructures Open innovation Projets collaboratifs Créativité Education Formation continue Recherche Talent Idées et Financements Marchés publics Marché Produits Technologie Proof of concept Subsides Entrepreneuriat Capital Capital risque Investment readiness Transfert techno Réinvestissement des profits DPI Licences Incubateurs Clusters Parcs scientifiques Source: EURADA 29 Post cluster Tendances/ Secteurs Agriculture Manufacture Commerce Industrie des services Services financiers Services publics Environnement durable Knowledge TIC Vieillissement de la population Energie Globalisation Pouvoir d'achat Low cost business model 30 10

11 L ÉVALUATION le retour sur investissement le coût d opportunité le ratio "qualité / prix" la valeur ajoutée la satisfactiondela clientèle la mesure des écarts par rapport aux objectifs l effet de levier sur l investissement privé la contribution au changement du tissu socio économique régional le développement durable nombre d emplois créés 31 ADMINISTRATION AGILE 32 Association Européenne des Agences de Développement MERCI POUR VOTRE ATTENTION! (0) (0) Eurada Avenue des Arts 12, Bte 7 B 1210 Bruxelles 33 11

APPUYER LE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES PORTEUSES DE VALEUR AJOUTÉE ÉCONOMIQUE, SOCIALE ET ÉCOLOGIQUE

APPUYER LE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES PORTEUSES DE VALEUR AJOUTÉE ÉCONOMIQUE, SOCIALE ET ÉCOLOGIQUE NOTRE MISSION APPUYER LE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES PORTEUSES DE VALEUR AJOUTÉE ÉCONOMIQUE, SOCIALE ET ÉCOLOGIQUE Accompagner dans la durée les entreprises dans leur développement Attirer en Île-de-France

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature RESEAUX THEMATIQUES FRENCH TECH Dossier de candidature DEPOT DES CANDIDATURES : Les dossiers de candidature ne doivent pas faire plus de 30 pages (plus un maximum de 10 pages d annexes). Pour les écosystèmes

Plus en détail

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ÉTABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE. Contexte de l intervention

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ÉTABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE. Contexte de l intervention ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ÉTABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE Contexte de l intervention Les directeurs d établissements ou de services d intervention sociale orientent,

Plus en détail

Les interventions d d

Les interventions d d Les interventions d d Jean-Marc DURAND SYNHORCAT 20 janvier 2009 Innovation Création Croissance International Transmission oseo.fr 1 Une marque : Trois métiers : Innovation Garantie Financement Un réseau

Plus en détail

du Cnam des Pays de la Loire

du Cnam des Pays de la Loire 2011-2014 Axes stratégiques du Cnam des Pays de la Loire Servir les hommes et l économie du territoire Le processus de détermination des axes stratégiques de l Association s est élaboré de mars à septembre

Plus en détail

BDO Secteur Public. Novembre 2012

BDO Secteur Public. Novembre 2012 BDO Secteur Public Novembre 2012 SOMMAIRE 1. Le réseau BDO Page 3 2. BDO Secteur Public Page 7 3. Votre contact Page 12 Page 2 Le réseau BDO BDO conjugue l expertise et les moyens d un grand réseau international

Plus en détail

Dynamiser l entreprenariat en Basse-Normandie avec les chartes de partenariat «création» et «reprise-transmission»

Dynamiser l entreprenariat en Basse-Normandie avec les chartes de partenariat «création» et «reprise-transmission» Emploi... Dynamiser l entreprenariat en Basse-Normandie avec les chartes de partenariat «création» et «reprise-transmission» La Région et plus de 160 partenaires en Basse-Normandie se sont engagés en faveur

Plus en détail

La veille à la CMA74

La veille à la CMA74 La veille à la CMA74 Retour sur une expérimentation pour l Artisanat Annecy, le 20 septembre 2007 Séverine Verguet, Chef de projet Veille Informative Virginie Fleury, Chargée de mission Veille http://www.cm-annecy.fr

Plus en détail

Formation en travail social - VAE

Formation en travail social - VAE ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE contexte de l intervention Les directeurs d établissements ou de services d intervention sociale orientent,

Plus en détail

DELIBERATION N 14-1309 12 DECEMBRE 2014

DELIBERATION N 14-1309 12 DECEMBRE 2014 DELIBERATION N 14-1309 12 DECEMBRE 2014 DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE Stratégie Régionale d'innovation Evolution des aides régionales en faveur des entreprises, des acteurs de la recherche et de l'innovation

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 20 JANVIER 2016 ACCOMPAGNER LA CROISSANCE AU-DELÀ DU FINANCEMENT

DOSSIER DE PRESSE 20 JANVIER 2016 ACCOMPAGNER LA CROISSANCE AU-DELÀ DU FINANCEMENT DOSSIER DE PRESSE 20 JANVIER 2016 ACCOMPAGNER LA CROISSANCE AU-DELÀ DU FINANCEMENT ACCOMPAGNER LA CROISSANCE AU-DELÀ DU FINANCEMENT Le Consumer Electronics Show, qui s est déroulé à Las Vegas début janvier

Plus en détail

CONCEPT NOTE (2ème édition du Forum du Jeune Entrepreneur)

CONCEPT NOTE (2ème édition du Forum du Jeune Entrepreneur) CONCEPT NOTE (2ème édition du Forum du Jeune Entrepreneur) La grande fête de l entrepreneuriat des jeunes fje.contact@gmail.com - www.fjemaroc.ma - www.forumdujeuneentrepreneur.ma Med Lab Entrepreneurship

Plus en détail

en matière d agro-développement

en matière d agro-développement 10, Rue Aknoul Casablanca Maroc mounib22@yahoo.fr 212 661 71 34 81 Thierry.moniquet@gmail.com 212 651 60 61 93 La politique i des Agropoles au Maroc en matière d agro-développement Vision des synergies

Plus en détail

Programmes Opérationnels Européens 2014-2020 FICHE ACTION

Programmes Opérationnels Européens 2014-2020 FICHE ACTION Page 1 Axe Objectif thématique (art. 9 Règ. général et Règ. FEDER) Objectif Spécifique Priorité d'investissement (art. 5 Règ. FEDER) 3 - Amélioration de la compétitivité des entreprises OT - -Améliorer

Plus en détail

AXE 3 AMELIORER FICHE THEMATIQUE 3-1 : ACTIONS COLLECTIVES LA COMPETITIVITE DES PME. Version adoptée au CPR du 07/12/15 1

AXE 3 AMELIORER FICHE THEMATIQUE 3-1 : ACTIONS COLLECTIVES LA COMPETITIVITE DES PME. Version adoptée au CPR du 07/12/15 1 AXE 3 AMELIORER LA COMPETITIVITE DES PME FICHE THEMATIQUE 3-1 : ACTIONS COLLECTIVES Version adoptée au CPR du 07/12/15 1 PRIORITE D INVESTISSEMENT N 3b Développement et mise en œuvre de nouveaux modèles

Plus en détail

SOUTIEN A LA DYNAMIQUE DES CLUSTERS. Cahier des charges

SOUTIEN A LA DYNAMIQUE DES CLUSTERS. Cahier des charges SOUTIEN A LA DYNAMIQUE DES CLUSTERS Cahier des charges 1 Appel à projets L amélioration des perspectives de croissance et de compétitivité de l économie marocaine passe, notamment, par le soutien à l innovation

Plus en détail

«Initiative Sfax», un modèle de gouvernance territoriale au service de la création d entreprise innovante sur les territoires

«Initiative Sfax», un modèle de gouvernance territoriale au service de la création d entreprise innovante sur les territoires «Initiative Sfax», un modèle de gouvernance territoriale au service de la création d entreprise innovante sur les territoires Anne CHATAURET anne.chatauret@orange.fr Tunis, 22-23 Octobre 2015 Le contexte

Plus en détail

Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN

Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN AXE 4 du PON FSE ASSISTANCE TECHNIQUE Objectif spécifique 1 :

Plus en détail

Un programme du Groupe ACP et de la Commission européenne pour la promotion des investissements

Un programme du Groupe ACP et de la Commission européenne pour la promotion des investissements Un programme du Groupe ACP et de la Commission européenne pour la promotion des investissements PRO INVEST Développé et mis en oeuvre par la Commission européenne au nom du Groupe des Etats ACP Géré par

Plus en détail

OSEO : SON ROLE SES METIERS SES PRODUITS SON RESEAU. oseo.fr. soutient l innovation et la croissance des PME

OSEO : SON ROLE SES METIERS SES PRODUITS SON RESEAU. oseo.fr. soutient l innovation et la croissance des PME OSEO : SON ROLE SES METIERS SES PRODUITS SON RESEAU soutient l innovation et la croissance des PME Club Finance Innovation Présentation OSEO : le 28 mai 2009 Nathalie DELORME - Direction des Programmes

Plus en détail

Journée de l Entrepreneuriat

Journée de l Entrepreneuriat Journée de l Entrepreneuriat Conférence plénière Page 2 L avenir de la métropole : l innovation collaborative 2 Tables Rondes Page 4 Comment obtenir le financement de mon projet? 4 Être accompagné dans

Plus en détail

Appel à projet FACT n 2016-01 «QVT et Numérique»

Appel à projet FACT n 2016-01 «QVT et Numérique» Appel à projet FACT n 2016-01 «QVT et Numérique» Date de communication : 24 février 2016 Date limite de dépôt des dossiers : 25 avril 2016 Le dossier de demande d aide, téléchargeable sur le site de l

Plus en détail

ACCÉLÉRATEUR D INNOVATION AU SERVICE DE L INDUSTRIE

ACCÉLÉRATEUR D INNOVATION AU SERVICE DE L INDUSTRIE ACCÉLÉRATEUR D INNOVATION AU SERVICE DE L INDUSTRIE ÉDITO Construite sur l expérience réussie du LETI à Grenoble, CEA Tech est forte de 4500 collaborateurs chargés d innover au service de l industrie.

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE Dispositif : RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE (1.1.B) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter

Plus en détail

Schéma de développement des achats socialement responsables

Schéma de développement des achats socialement responsables Schéma de développement des achats socialement responsables Historique des clauses sociales et enjeux cadre législatif Les décrets de 2001, 2004 et enfin 2006 portant code des marchés publics, ont introduit

Plus en détail

Annuaire du Net à l usage des PME parisiennes

Annuaire du Net à l usage des PME parisiennes Annuaire du Net à l usage des PME parisiennes Mode d emploi La CGPME 75 a conçu pour vous cet Annuaire du Net. Il est destiné à vous guider dans vos recherches d un accompagnement adapté à votre TPE, PME

Plus en détail

Présentation du projet associatif

Présentation du projet associatif Présentation du projet associatif Notre projet associatif : une volonté politique, une longue démarche participative Face aux transformations profondes et rapides de la société française dans son ensemble

Plus en détail

Séminaire Technique International «Le développement rural en Méditerranée» 4-5 février 2014, Alger RECOMMANDATIONS

Séminaire Technique International «Le développement rural en Méditerranée» 4-5 février 2014, Alger RECOMMANDATIONS Séminaire Technique International «Le développement rural en Méditerranée» 4-5 février 2014, Alger RECOMMANDATIONS Le séminaire technique international sur «Le développement rural en Méditerranée», organisé

Plus en détail

PROMOUVOIR LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET L INNOVATION

PROMOUVOIR LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET L INNOVATION PROMOUVOIR LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET L INNOVATION I Soutien au développement économique 1) Connaissance et analyse du tissu économique Une mission de connaissance et d analyse du tissu économique

Plus en détail

Objectif Spécifique n 1.B.1 : ACCROITRE DE 50 % LE NOMBRE D ENTREPRISES INNOVANTES EN REGION CENTRE-VAL DE LOIRE

Objectif Spécifique n 1.B.1 : ACCROITRE DE 50 % LE NOMBRE D ENTREPRISES INNOVANTES EN REGION CENTRE-VAL DE LOIRE Objectif Spécifique n 1.B.1 : ACCROITRE DE 50 % LE NOMBRE D ENTREPRISES INNOVANTES EN REGION CENTRE-VAL DE LOIRE ACTION 3 ACTIONS VISANT A FOURNIR UN ENVIRONNEMENT FAVORABLE AUX ENTREPRISES DANS LEURS

Plus en détail

Pourquoi pas vous? Optimiser votre gestion RH...

Pourquoi pas vous? Optimiser votre gestion RH... Document territorial de présentation des outils d accompagnement RH en faveur des entreprises du Valenciennois Optimiser votre gestion RH... Pourquoi pas vous? Ce projet est co-financée par l Union Européenne

Plus en détail

La CCI Haute-Savoie de demain

La CCI Haute-Savoie de demain Dossier de presse La CCI Haute-Savoie de demain 25 juin 2015 www.haute-savoie.cci.fr La CCI de demain se construit aujourd hui Face aux sévères restrictions budgétaires imposées au réseau des CCI ces trois

Plus en détail

Société d Accélération du Transfert de Technologies du Languedoc-Roussillon

Société d Accélération du Transfert de Technologies du Languedoc-Roussillon Société d Accélération du Transfert de Technologies du Languedoc-Roussillon Actionnaires Partenaires Contexte national Recherche de grande qualité mais déficit de dépôts de brevets Coopération Recherche

Plus en détail

Innovation. rime avec création DOSSIER PRESSE 2011. Incubateur auvergnat d entreprises innovantes

Innovation. rime avec création DOSSIER PRESSE 2011. Incubateur auvergnat d entreprises innovantes Incubateur auvergnat d entreprises innovantes Innovation rime avec création DOSSIER PRESSE 2011 Contact presse : Marion Rongère-Ghys, Directeur de l'incubateur Tél. 04 73 64 43 57 contact@busi.fr 1/ BUSI,

Plus en détail

Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI)

Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI) Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI) De la citoyenneté active à l environnement en passant par la santé, la recherche,

Plus en détail

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés. Picardie

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés. Picardie Tournée régionale ADCF / ADGCF Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés Picardie 1. Caractéristiques géographiques et démographiques 1 1. Caractéristiques

Plus en détail

Enseignement supérieur - Recherche

Enseignement supérieur - Recherche 254 Enseignement supérieur - Recherche Le domaine fonctionnel Enseignement supérieur Recherche regroupe les emplois qui concourent à l enseignement supérieur et à la recherche. 255 CADRE DE DIRECTION EN

Plus en détail

Prix étudiant entrepreneur 2016

Prix étudiant entrepreneur 2016 Prix étudiant entrepreneur 2016 Audition des candidats et jury : 17 mars 2016 Lieu : Entreprise Michelin Place des Carmes Déchaux Date limite d inscription : le 11 février 2016-16h Date limite d envoi

Plus en détail

Fiche emploi-cible REN. Directeur/trice de structure associative d Education à l Environnement. Cette fiche emploi-cible a pour objectif :

Fiche emploi-cible REN. Directeur/trice de structure associative d Education à l Environnement. Cette fiche emploi-cible a pour objectif : Fiche emploi-cible REN Réseau Réseau école école et Nature et Nature L éducation à à l environnement pour comprendre pour comprendre le monde, le monde, Réseau école et Nature agir agir et vivre et vivre

Plus en détail

PME UNIVERSITE La 1ère université des PME et ETI

PME UNIVERSITE La 1ère université des PME et ETI PME UNIVERSITE La 1ère université des PME et ETI La solution aux enjeux de formation des PME et ETI, conçue par des dirigeants, pour le développement de leurs entreprises et de leurs salariés. OSSIER E

Plus en détail

Un pôle social au côté des pôles de compétitivité

Un pôle social au côté des pôles de compétitivité Bruxelles, le 13 novembre 2015. POSITION DU BUREAU DE L IW Un pôle social au côté des pôles de compétitivité L exemple de la politique wallonne en réponse au défi du vieillissement de la population 1.

Plus en détail

LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE, L INNOVATION, LA FORMATION PROFESSIONNELLE: L AVENIR DU DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE DES RÉGIONS D EUROPE

LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE, L INNOVATION, LA FORMATION PROFESSIONNELLE: L AVENIR DU DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE DES RÉGIONS D EUROPE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE, L INNOVATION, LA FORMATION PROFESSIONNELLE: L AVENIR DU DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE DES RÉGIONS D EUROPE Namur, 5 octobre 2011 Christian SAUBLENS Interview avec Yves Prete CEO Techspace

Plus en détail

Les clusters labellisés «Grappes d entreprises»

Les clusters labellisés «Grappes d entreprises» Arnaud STRAPPE Tutrice académique : Corinne L Harmet-Odin Sommaire : Fiche Technique Les clusters labellisés «Grappes d entreprises» 1. Contexte / Introduction 2. Définition des «grappes d entreprises»

Plus en détail

Termes de Référence pour une Assistance Technique Internationale

Termes de Référence pour une Assistance Technique Internationale APPUI A L ELABORATION ET LA MISE EN OEUVRE D UN «CORPORATE PLAN» ET D UNE STRATEGIE DE PROMOTION DES INVESTISSEMENTS POUR L ECONOMIC DEVELOPMENT BOARD OF MADAGASCAR (EDBM) Termes de Référence pour une

Plus en détail

Coopérations technologiques industrielles ou de services :

Coopérations technologiques industrielles ou de services : Entreprise OFFRE Coopérations technologiques industrielles ou de services : - Réalisations d objets ou de services, - Besoins ponctuels et de sous-traitance technique, - Besoins d innovation, - Essais,

Plus en détail

Valorisation de la recherche, Innovation et Transfert

Valorisation de la recherche, Innovation et Transfert Valorisation de la recherche, Innovation et Transfert Séminaire 26 novembre 2014 Marie-Anne LEBREC Delphine MACHY Les acteurs de la valorisation au sein du campus AVRILE (Association pour la Valorisation

Plus en détail

Vous accompagner dans votre fonction RH

Vous accompagner dans votre fonction RH Vous accompagner dans votre fonction RH Les entreprises sont de plus en plus confrontées à l évolution de leur organisation. Celle- ci peut être le fruit d une croissance organique ou externe (création

Plus en détail

Conférence du 28 Octobre

Conférence du 28 Octobre Conférence du 28 Octobre «Face à la pénurie de main d œuvre : Recrutement et intégration de personnel immigrant» Armelle Rossetti (Vice-présidente)- Akova inc. Constat : une pénurie Manque flagrant de

Plus en détail

SYNTHESE DE MISSION. Etude de marché Déchets - Eco construction - Energie DECEMBRE 2012. Conseil général du Val de Marne. TKM Copyright 2012 1

SYNTHESE DE MISSION. Etude de marché Déchets - Eco construction - Energie DECEMBRE 2012. Conseil général du Val de Marne. TKM Copyright 2012 1 SYNTHESE DE MISSION DECEMBRE 2012 Conseil général du Val de Marne Etude de marché Déchets - Eco construction - Energie TKM Copyright 2012 1 Les éco-industries sont des entreprises qui produisent des biens

Plus en détail

Atelier OSE. Etude prospective métiers et compétences du Management de l énergie

Atelier OSE. Etude prospective métiers et compétences du Management de l énergie Atelier OSE Etude prospective métiers et compétences du Management de l énergie Présentation Le CUEEP Littoral - Service Formation continue, apprentissage et VAE de l ULCO - Le CUEEP a des activités: -

Plus en détail

Programmes d aides financières et techniques

Programmes d aides financières et techniques Programmes d aides financières et techniques AGENCE REVENU DU CANADA Programme de recherche scientifique et de développement expérimental - RS&DE. www.cra-arc.gc.ca/txcrdt/sred-rsde/bts-fra.html ANGES

Plus en détail

Grille de présentation d une action éducative innovante Distance zéro (GIP EFTLV)

Grille de présentation d une action éducative innovante Distance zéro (GIP EFTLV) CMA séminaire international - 21 juin 20011 Grille de présentation d une action éducative innovante Distance zéro (GIP EFTLV) 1- Contexte Contenu exposé Politique (intégrant les aspects organisationnels)

Plus en détail

AXE 1 RENFORCER LA RECHERCHE, FICHE THEMATIQUE 1-2 : RECHERCHE INNOVATION LE DEVELOPPEMENT TECHNOLOGIQUE ET L INNOVATION

AXE 1 RENFORCER LA RECHERCHE, FICHE THEMATIQUE 1-2 : RECHERCHE INNOVATION LE DEVELOPPEMENT TECHNOLOGIQUE ET L INNOVATION AXE 1 RENFORCER LA RECHERCHE, LE DEVELOPPEMENT TECHNOLOGIQUE ET L INNOVATION FICHE THEMATIQUE 1-2 : RECHERCHE INNOVATION Version adoptée au CPR du 12/12/14 1 Priorité d investissement 1.b : Promotion des

Plus en détail

Tourisme Responsable et Développement Durable. Gilles Béville, DPDEV/PEA

Tourisme Responsable et Développement Durable. Gilles Béville, DPDEV/PEA Tourisme Responsable et Développement Durable Gilles Béville, DPDEV/PEA Le tourisme aujourd hui Etat des lieux 2006: 846 M arrivées internationales Flux de touristes vers l étranger X 35 depuis 1950 Recettes

Plus en détail

Les consommations d énergie en entreprise, introduction. Club QSE / DD du 10 octobre 2013

Les consommations d énergie en entreprise, introduction. Club QSE / DD du 10 octobre 2013 Les consommations d énergie en entreprise, introduction Club QSE / DD du 10 octobre 2013 Plan de l intervention 1) Contexte et enjeux des économies d énergie 2) Rappel sur les aides financières aux entreprises

Plus en détail

2. Les métiers porteurs : facteurs clés de l insertion professionnelle

2. Les métiers porteurs : facteurs clés de l insertion professionnelle Métiers porteurs : le rôle de l entrepreneuriat, de la formation et de l insertion professionnelle Synthèse analytique préparée par la MICI - juin 2013 A l occasion de la relance du débat sur l insertion

Plus en détail

La place des partenaires prescripteurs dans la procédure d investissement de PACA Émergence. 3. Constitution du dossier de demande de financement

La place des partenaires prescripteurs dans la procédure d investissement de PACA Émergence. 3. Constitution du dossier de demande de financement La place des partenaires prescripteurs dans la procédure d investissement de PACA Émergence SOMMAIRE 1. Préambule 2. Démarrage de l opération 3. Constitution du dossier de demande de financement 4. Envoi

Plus en détail

Préprogramme des thématiques

Préprogramme des thématiques 16 & 17 novembre 2011 Cité des Congrès de Nantes Préprogramme des thématiques Thème 2011 Comment booster son développement commercial? Programmes dédiés Jeunes et entrepreneurs My franchise et commerce

Plus en détail

Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l'emploi. Contribution des CCI DE FRANCE

Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l'emploi. Contribution des CCI DE FRANCE Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l'emploi Contribution des CCI DE FRANCE Décembre 2012 1 Position des CCI de France Les CCI de France saluent le pragmatisme économique du Pacte national

Plus en détail

Quels échanges promouvoir en lien avec le développement de l économie malgache? Point de vue de l AFD

Quels échanges promouvoir en lien avec le développement de l économie malgache? Point de vue de l AFD Quels échanges promouvoir en lien avec le développement de l économie malgache? Point de vue de l AFD Conférence de Coopération Régionale, décembre 2014 1. Situation : l héritage de plus de 40 ans de déclin

Plus en détail

Bpifrance, partenaire de confiance des entrepreneurs

Bpifrance, partenaire de confiance des entrepreneurs Mai 2014 Notre identité 2 Qui sommes-nous? Bpifrance, partenaire de confiance des entrepreneurs Bpifrance accompagne les entreprises de l amorçage jusqu à la cotation en bourse, du crédit aux fonds propres.

Plus en détail

Séance du Conseil Métropolitain du 23 janvier 2014

Séance du Conseil Métropolitain du 23 janvier 2014 COMMUNIQUE DE PRESSE Séance du Conseil Métropolitain du 23 janvier 2014 Lyon, le 23 janvier 2014 Le Conseil Métropolitain, réunissant les élus de la communauté urbaine de Lyon et des communautés d'agglomération

Plus en détail

LE MANIFESTE DES COOPÉRATIVES ACTIVES DANS L INDUSTRIE ET LES SERVICES POUR LES ÉLECTIONS 2014 DU PARLEMENT EUROPÉEN

LE MANIFESTE DES COOPÉRATIVES ACTIVES DANS L INDUSTRIE ET LES SERVICES POUR LES ÉLECTIONS 2014 DU PARLEMENT EUROPÉEN LE MANIFESTE DES COOPÉRATIVES ACTIVES DANS L INDUSTRIE ET LES SERVICES POUR LES ÉLECTIONS 2014 DU PARLEMENT EUROPÉEN CECOP est la Confédération européenne représentant environ 50,000 coopératives et autres

Plus en détail

POUR UNE BANQUE MEDITERRANEENNE DE

POUR UNE BANQUE MEDITERRANEENNE DE POUR UNE BANQUE MEDITERRANEENNE DE DEVELOPPEMENT 11 mai 2011 - Paris Constats Les besoins en investissements des pays du bassin méditerranéen sont considérables tant en matière d infrastructures que de

Plus en détail

La deuxième phase de la politique des pôles de compétitivité et le développement international. 25 janvier 2010 1

La deuxième phase de la politique des pôles de compétitivité et le développement international. 25 janvier 2010 1 La deuxième phase de la politique des pôles de compétitivité et le développement international 25 janvier 2010 1 Pôles 2.0 : les grands principes Evaluation positive de la première phase 2006-2008 Lancement

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Intitulé (cadre 1) Master Sciences Humaines et Sociales mention CONDUITE DE PROJETS CULTURELS spécialité professionnelle CONDUITE DE PROJETS TOURISTIQUES

Plus en détail

Direction de la Programmation et du Conseil en Gestion

Direction de la Programmation et du Conseil en Gestion Fonction/Poste CR/Service Cadre d emploi de recrutement Conseiller en Gestion Direction de la Programmation et du Conseil en Gestion Attaché Territorial Annexe 1 Nature des fonctions Référent sur un portefeuille

Plus en détail

Aides publiques à la RDI ATEL / LSC. 10 juin 2013

Aides publiques à la RDI ATEL / LSC. 10 juin 2013 Aides publiques à la RDI ATEL / LSC 10 juin 2013 Structure 1. Présentation de Luxinnovation 2. Présentation des aides publiques à la recherchedéveloppement-innovation (RDI) -2- Luxinnovation en bref 1984

Plus en détail

CREATION DE VALEUR PAR L EXPLOITATION DES NOUVELLES TECHNOLOGIES

CREATION DE VALEUR PAR L EXPLOITATION DES NOUVELLES TECHNOLOGIES CREATION DE VALEUR PAR L EXPLOITATION DES NOUVELLES TECHNOLOGIES CONSEIL STRATEGIQUE & ACCOMPAGNEMENT OPERATIONNEL 2, Rue de la Claire - 69009 Lyon-France Tél. : +33 (0)4.78.83.40.40 - Fax : +33 (0)4.78.64.02.23

Plus en détail

Comment favoriser le financement participatif d'entreprises? Par Guillaume Desclée, Founder & Platform Manager chez Mymicroinvest

Comment favoriser le financement participatif d'entreprises? Par Guillaume Desclée, Founder & Platform Manager chez Mymicroinvest Comment favoriser le financement participatif d'entreprises? Par Guillaume Desclée, Founder & Platform Manager chez Mymicroinvest 1. Contexte Qu est-ce que le crowdfunding? Le crowdfunding, littéralement

Plus en détail

Pôle Innovation BNP Paribas : Faire réussir nos territoires en accompagnant l innovation. Mao CHAN Chargé d Affaires Innovation 16 Décembre 2014

Pôle Innovation BNP Paribas : Faire réussir nos territoires en accompagnant l innovation. Mao CHAN Chargé d Affaires Innovation 16 Décembre 2014 Pôle Innovation BNP Paribas : Faire réussir nos territoires en accompagnant l innovation Mao CHAN Chargé d Affaires Innovation 16 Décembre 2014 Naissance des Pôles Innovation : une histoire de start-up

Plus en détail

Assistant Ressources Humaines du Talent Development Program H/F

Assistant Ressources Humaines du Talent Development Program H/F Assistant Ressources Humaines du Talent Development Program H/F Au sein de BNP Paribas, Ressources Humaines Groupe, vous contribuez à la réalisation des ambitions du Groupe dans la politique de gestion

Plus en détail

Atelier 1.2. Le renforcement du dynamisme culturel, des capacités d innovation, de création et de savoir

Atelier 1.2. Le renforcement du dynamisme culturel, des capacités d innovation, de création et de savoir Atelier 1.2 Le renforcement du dynamisme culturel, des capacités d innovation, de création et de savoir 1. LA PROPOSITION Montréal est une ville de savoir et une métropole culturelle et internationale

Plus en détail

Baccalauréat sciences et technologies de l hôtellerie et de la restauration (STHR) Programme d économie et gestion hôtelière CLASSE DE SECONDE

Baccalauréat sciences et technologies de l hôtellerie et de la restauration (STHR) Programme d économie et gestion hôtelière CLASSE DE SECONDE Baccalauréat sciences et technologies de l hôtellerie et de la restauration (STHR) Programme d économie et gestion CLASSE DE SECONDE La série technologique hôtellerie-restauration présente des particularités

Plus en détail

PRESENTATION DU 08/03/07

PRESENTATION DU 08/03/07 PRESENTATION DU 08/03/07 1 RAPPEL DES 5 ENJEUX STRATEGIQUES IDENTIFIES A PARTIR DU DIAGNOSTIC PARTAGE 1 - UNE REGION SOLIDAIRE : Promouvoir un développement équilibré qui concilie efficacité économique,

Plus en détail

La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences dans les Offices de Tourisme de Normandie. www.ottnormandie.fr

La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences dans les Offices de Tourisme de Normandie. www.ottnormandie.fr La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences dans les Offices de Tourisme de Normandie www.ottnormandie.fr Un environnement touristique en pleine mutation Nouveaux comportements des clientèles,

Plus en détail

SCIENCE, TECHNOLOGIE ET INNOVATION AU SERVICE DE LA TRANSFORMATION DES ÉCONOMIES AFRICAINES

SCIENCE, TECHNOLOGIE ET INNOVATION AU SERVICE DE LA TRANSFORMATION DES ÉCONOMIES AFRICAINES SCIENCE, TECHNOLOGIE ET INNOVATION AU SERVICE DE LA TRANSFORMATION DES ÉCONOMIES AFRICAINES SESSION I : ÉLÉMENTS D UN SYSTÈME DE PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE EFFICACE ET ÉQUILIBRÉ POUR FAVORISER L INNOVATION

Plus en détail

Programme de formation de l ISA

Programme de formation de l ISA Programme de formation de l ISA Module 1 : Programme de mise à niveau (120h) Module 2 : Fonctionnement de l Etat l et des Entreprises publiques (130 h) Module 3 : Politiques économiques (140 h) Module

Plus en détail

Une nouvelle CCI en marche pour le bassin métropolitain lyonnais

Une nouvelle CCI en marche pour le bassin métropolitain lyonnais Une nouvelle CCI en marche pour le bassin métropolitain lyonnais DOSSIER DE PRESSE Lundi 11 janvier 2016 CONTACT PRESSE Thibaud Etienne Place de la Bourse 69289 Lyon cedex 02 T. 04 72 40 58 39 etienne@lyon.cci.fr

Plus en détail

EURASANTÉ A VOS COTÉS!

EURASANTÉ A VOS COTÉS! EURASANTÉ A VOS COTÉS! Nos services pour vous accompagner dans tous vos projets Depuis 1994, Eurasanté accompagne les entreprises de la filière santé régionale dans leurs projets de développement et les

Plus en détail

Vieillissement actif et silver économie. Quels financements européens pour vos projets?

Vieillissement actif et silver économie. Quels financements européens pour vos projets? Vieillissement actif et silver économie Quels financements européens pour vos projets? Introduction Vieillissement actif, priorité de l Union européenne Changement démographique = opportunités «silver

Plus en détail

16 Mars 2009. www.casainvest.ma

16 Mars 2009. www.casainvest.ma Bilan du Centre Régional d Investissement Conférence de Presse 16 Mars 2009 Plan de la présentation 1. Bilan des 6 ans du C.R.I du Grand Casablanca 2. Zoom sur le bilan 2008 3. Rappel des enjeux économiques

Plus en détail

Charte de PI des CTI. Charte de Propriété Intellectuelle des Centres Techniques Industriels

Charte de PI des CTI. Charte de Propriété Intellectuelle des Centres Techniques Industriels Charte de Propriété Intellectuelle des Centres Techniques Industriels La présente Charte a été adoptée par le Conseil d Administration du Réseau CTI le 29 janvier 2009 1 Préambule L innovation et la recherche

Plus en détail

BAROMETRE RSE PACA. Résultats publiés en février 2015

BAROMETRE RSE PACA. Résultats publiés en février 2015 Où en sont les PME de Paca en matière de RSE? Réponses dans le dispositif régional d autoévaluation de la performance durable (économique, environnementale, sociale/sociétale) Résultats publiés en février

Plus en détail

Observatoire du développement durable

Observatoire du développement durable Observatoire du développement durable Volet économique décembre 2009 2 AGENDA 21 VOLET SOCIAL éditorial Le Grand Lyon a voulu se doter d un observatoire du développement durable articulé autour d un volet

Plus en détail

Le Guide de compétences Licences Université Jean Monnet Saint-Etienne

Le Guide de compétences Licences Université Jean Monnet Saint-Etienne Le Guide de compétences ou comment traduire des diplômes en compétences professionnelles - Contexte - Pour qui, pourquoi? - La démarche suivie - Méthodologie Le Guide de Compétences Mieux nous faire comprendre

Plus en détail

La coordination gérontologique en Suisse: où en est-on?

La coordination gérontologique en Suisse: où en est-on? La coordination gérontologique en Suisse: où en est-on? Rencontre romande de Curaviva Suisse. 20.09.2012 Neil Ankers, Consultant et entrepreneur social 2 3 1. Anamnèse 2. Analyse 3. Diagnostic 4. Prescription

Plus en détail

1 ère Edition Jeudi 21 janvier Nouveau Stade de Bordeaux

1 ère Edition Jeudi 21 janvier Nouveau Stade de Bordeaux Symposium Aquitain des Professionnels des Seniors 1 ère Edition Jeudi 21 janvier Nouveau Stade de Bordeaux PRÉSENTATION Rendez-vous incontournable Silver Economie. 1 ère édition du congrès BtoB, qui réunit

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ. Personnel

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ. Personnel MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Direction générale de l offre de soins Sous-direction des ressources humaines du système de santé Bureau des ressources humaines hospitalières

Plus en détail

Présentation APDEQ Rétention et expansion - approche stratégique

Présentation APDEQ Rétention et expansion - approche stratégique Présentation APDEQ Rétention et expansion - approche stratégique Howard Silverman, Président et chef de la direction Marc Beauchamp, Vice-président et associé Juin 2013 Fondement Le développement économique

Plus en détail

Pôle de l Entrepreneuriat Étudiant de La Réunion

Pôle de l Entrepreneuriat Étudiant de La Réunion Pôle de l Entrepreneuriat Étudiant de La Réunion catalogue UEL 2012-2013 «DETECTER SES TALENTS» Cette UEL permets aux étudiants d'être sensibiliser à la connaissance de soi à travers des mises en situation,

Plus en détail

«Une Union de l Innovation : accélérer la transformation de l Europe par l innovation dans un monde en évolution rapide» Synthèse

«Une Union de l Innovation : accélérer la transformation de l Europe par l innovation dans un monde en évolution rapide» Synthèse «Une Union de l Innovation : accélérer la transformation de l Europe par l innovation dans un monde en évolution rapide» Synthèse Février 2011 Introduction... 2 Principaux axes d actions de la nouvelle

Plus en détail

Accueil des nouveaux adhérents

Accueil des nouveaux adhérents Accueil des nouveaux adhérents Rencontre du mardi 7 juillet 2015 Cap Digital www.capdigital.com Cap Digital en chiffres Les chiffres clés du pôle 2100 projets de R&D reçus depuis 2006 dont 1000 labellisés

Plus en détail

Réalisation d une étude sur la mobilisation des compétences des jeunes générations de MRE

Réalisation d une étude sur la mobilisation des compétences des jeunes générations de MRE 4 décembre 2015 Termes de Références : Réalisation d une étude sur la mobilisation des compétences des jeunes générations de MRE I. RESUME : Avec le vieillissement des premières générations de MRE, le

Plus en détail

et facteur 4 Rénovation énergétique des logements Assises Régionales de la Précarité Energétique 28 juin 2011 Châlons-en-Champagne

et facteur 4 Rénovation énergétique des logements Assises Régionales de la Précarité Energétique 28 juin 2011 Châlons-en-Champagne Tiers Investissement et facteur 4 Rénovation énergétique des logements Assises Régionales de la Précarité Energétique 28 juin 2011 Châlons-en-Champagne La Caisse des Dépôts au service du territoire Quatre

Plus en détail

innovation oseo.fr et accompagner Pour financer les PME

innovation oseo.fr et accompagner Pour financer les PME innovation oseo.fr OSEO Document non contractuel Réf. : 6511-03 Janvier 2007 Pour financer et accompagner les PME innovation oser pour gagner! Pour vous qui créez ou développez votre entreprise, faire

Plus en détail

GRH1: Etre Responsable Formation

GRH1: Etre Responsable Formation 10 FORMATION ET DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES GRH1: Etre Responsable Formation - Présenter les enjeux et politiques de la fonction de responsable - Avoir une vision globale du métier et de ses évolutions

Plus en détail

Baromètre de la Co-Création Entreprise et Social

Baromètre de la Co-Création Entreprise et Social Baromètre de la Co-Création Entreprise et Social Mars 2016 15 place de la République 75003 Paris EDITO 01 Chaque année depuis quatre ans, Ashoka publie le Baromètre de l Entrepreneuriat Social en collaboration

Plus en détail

Présentation du BCEI au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2012 3 août 2012

Présentation du BCEI au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2012 3 août 2012 Présentation du BCEI au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2012 3 août 2012 Reprise économique et croissance Le Bureau canadien de l éducation internationale

Plus en détail

Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020

Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020 Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020 L Uriopss Rhône-Alpes créée en 1948 est une association loi 1901 qui regroupe et soutient les organismes privés non lucratifs

Plus en détail