CENTRES D AIDES MEDICALES, SOCIALES ET PSYCHOLOGIQUES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CENTRES D AIDES MEDICALES, SOCIALES ET PSYCHOLOGIQUES"

Transcription

1 I. LES CENTRES MEDICO- PSYCHOLOGIQUES (CMP) CENTRES D AIDES MEDICALES, SOCIALES ET PSYCHOLOGIQUES Ces centres ont été créés avec trois objectifs fondamentaux pour la psychiatrie communautaire : Promotion d actions propres à éviter l émergence, le développement et la persistance d affections mentales (prévention, soins ambulatoires, hospitalisation, réadaptation, insertion). Rapprochement des lieux de soins de la population (accès aux soins et continuité de soins facilitée, maintien des malades dans le tissu social). Coordination entre les acteurs de santé et les autres intervenants de la communauté dans le champ de la santé mentale. Ces dispositifs, placés sous la responsabilité des établissements de santé assurant le service public hospitalier, ont favorisé le développement des prises en charge alternatives à l hospitalisation. I. LES CENTRES MEDICO- PSYCHOLOGIQUES (CMP) Les CMP sont des établissements publics de cure ambulatoire ou à domicile, en santé mentale, rattachés à un centre hospitalier psychiatrique ; ce sont des structures d écoute et de soins de proximité destinées à toutes personnes (enfants et adultes) en souffrance psychique et psychologique d ordre personnel ou familial. Ils assurent la prophylaxie, le dépistage, le diagnostic et le traitement des troubles de l adaptation, et préservent les chances de bonne insertion dans l entourage familial, professionnel et social, et avec pour objectif, pour les enfants, leur réadaptation en les maintenant dans leur milieu familial, scolaire et social. Les CMP sont le premier lieu de référence et d implantation de l équipe polyvalente de secteur dans l arrondissement, la ville, le village, le canton ; ce sont donc les premiers interlocuteurs pour la population et les acteurs sanitaires et sociaux de la zone géographique concernée. Ils occupent une place prépondérante, car assurent une double fonction : accueil du public mais aussi lieux d élaboration et de coordination au sein d une équipe mais aussi avec des partenaires extérieurs. Ils sont aisément accessibles par leurs heures d ouverture, leur localisation et les modalités d accueil ; ils facilitent ainsi les démarches des parents de l enfant, de l adolescent vers les structures du secteur. Dans ce but, l implantation d antennes dans des dispositifs polyvalents de prévention ou de soins destinés aux enfants ou adolescents est favorisée lorsque cela est possible. Il importe de rappeler que le respect du libre choix implique d accueillir un patient qui n est pas du secteur. Le CMP est un lieu d accueil de toutes les demandes de soins, d orientation ou de renseignements faites soit par la personne en souffrance elle- même, soit par sa famille, son entourage ou par des équipes sanitaires et sociales. C est aussi le lieu de réception des signalements de situations ressenties comme urgentes, critiques ou dangereuses. Il y répond le plus souvent en s associant aux personnes concernées (familles, voisins, centre d action sociale, maisons de retraite ). CENTRES D AIDES MEDICALES, SOCIALES ET PSYCHOLOGIQUES Page -1/5-

2 II. LES CENTRES MEDICO PSYCHO PEDAGOGIQUES (CMPP) Les prestations offertes par le CMP associent les compétences d une équipe pluridisciplinaire : psychiatre, psychologue, infirmier, éducateur, orthophoniste, psychomotricien, assistante de service social, mais aussi pédagogue, animateur socio- culturel La diversité des intervenants impose qu ils travaillent d une manière étroitement coordonnée et élaborent un projet qui s inscrit dans le temps, et est régulièrement évalué et réajusté. Si l équipe est garante de la cohérence du projet, ce dernier ne s conçoit que dans un dialogue constant avec la famille ; il s agit pour les équipes de créer pour l enfant un espace de confidentialité, tout en tenant compte du légitime désir d information des parents et de la nécessité de les éclairer sur les difficultés de l enfant, et de leur apporter conseil et soutien. Le CMP peut proposer des thérapies individuelles, des thérapies familiales ou de groupe, des entretiens individuels ou familiaux, des guidances médicamenteuses, des groupes d éducation thérapeutique, des suivis avec une assistante sociale. Une attention particulière est portée à l examen des orientations, notamment en hôpital de jour, en hôpital à temps complet, ou dans un établissement médico-éducatif : il est de la responsabilité de l équipe de proposer les structures adéquates à la famille et d entamer des contacts préalables avec ces structures afin d éclairer les choix des familles. II. LES CENTRES MEDICO PSYCHO PEDAGOGIQUES (CMPP) Les CMPP sont, pour la plupart, des structures associatives sous tutelle du ministère des affaires sociales. Ils ont pour rôle la prévention, le dépistage, le diagnostic et le traitement ambulatoire ou à domicile des enfants et adolescents de 3 à 18 ans dont l inadaptation est liée à des troubles neuropsychologiques ou comportementaux, et pour objectif la réadaptation de l enfant en le maintenant dans son milieu familial, scolaire et social. Le CMPP est un lieu de parole ouvert à tous, où les enfants et leurs parents peuvent aborder les questions qu ils se posent dans leurs relations familiales, sociales, scolaires. Le contact peut être pris par la famille elle-même, ou sur les conseils d un médecin, de services hospitaliers, de l école, des services sociaux, de la CAMSP ( Centre d aide médico-sociale précoce ) ; Pathologies diverses rencontrées : Troubles du développement et des fonctions instrumentales, de la conduite et du comportement à expression somatique ( troubles du sommeil, du caractère, alimentaires ), troubles névrotiques. Sur le plan scolaire, trouble des apprentissages, phobie scolaire Mal- être lié aux turbulences dans le milieu familial Sur le plan psycho- moteur et langagier, des troubles du schéma corporel, de la latéralisation, de la parole ou du langage. Le CMPP assure les soins avec une équipe pluridisciplinaire : Pédopsychiatres : reçoivent les familles et coordonnent les traitements CENTRES D AIDES MEDICALES, SOCIALES ET PSYCHOLOGIQUES Page -2/5-

3 III. LES CENTRES D AIDE MEDICO- SOCIALE PRECOCE (CAMSP) Psychologues cliniciens : assurent les bilans initiaux Psychothérapeutes : psychothérapies individuelles, de groupe ou familiales. Rééducateurs en psychopédagogie : pour enfants présentant des troubles des apprentissages scolaires. Rééducateurs en psychomotricité : thérapies individuelles ou de groupe. Orthophonistes Assistante sociale Les enfants ou adolescents peuvent soit être pris en charge par des médecins libéraux avec soutien de la SESSAD (Services d éducation spécialisée et de soins à domicile), avec maintien dans la classe ordinaire, ou orientés vers un établissement médico-social, un CATTP (Centre d accueil thérapeutique à temps partiel) ou un hôpital de jour. III. LES CENTRES D AIDE MEDICO- SOCIALE PRECOCE (CAMSP) Les CAMSP ont été créés pour les enfants de 0 à 6 ans (et leurs familles) présentant des handicaps moteurs, sensoriels ou mentaux ou des difficultés psycho affectives. On les trouve souvent installés dans les locaux des centres hospitaliers ou dans d autres centres accueillant de jeunes enfants. Ils peuvent être polyvalents ou spécialisés dans l accompagnement d enfants présentant le même type d handicap. Les CAMSP ont une mission : D aide auprès des futurs parents De prévention des difficultés des tout petits De soins à de jeunes handicapés. De dépistage précoce des déficiences motrices, sensorielles ou mentales. De guidance familiale dans les soins et l éducation spécialisée. L ensemble de leur action cherche à favoriser l insertion du jeune enfant dans son milieu familial et social, et à soutenir un développement harmonieux de ses capacités. Le CAMSP cherche aussi avec les familles les modalités d adaptation des conditions éducatives du jeune enfant handicapé en le maintenant dans son milieu naturel. Le but est d apporter à la famille une aide, des conseils pratiques et l intervention de personnes spécialisées qui pourront se rendre au domicile. L équipe pluridisciplinaire est constituée de médecin, assistante sociale, éducatrice spécialisée, orthophoniste, psychologue, psychomotricienne, médecin de rééducation fonctionnelle. En accord avec les parents et l enfant, des actions concertées peuvent êtres réalisées avec les milieux sociaux fréquentés par l enfant (crèches, haltes-garderies, école, centre de loisirs ) CENTRES D AIDES MEDICALES, SOCIALES ET PSYCHOLOGIQUES Page -3/5-

4 IV. SERVICES D EDUCATION SPECIALISEE ET DE SOINS A DOMICILE (SESSAD) Dans de nombreux cas, l enfant suivi par l équipe d un CAMSP pourra fréquenter l école maternelle à temps plein ou à temps partiel ; cette intégration scolaire précoce est une étape importante, car elle représente souvent pour l enfant sa première expérience de socialisation en dehors de la famille ou du service de soins, où il a dû parfois séjourner pendant de nombreux mois. C est par la rédaction d un projet individualisé d intégration que vont être envisagées les modalités adaptées à la scolarisation : l équipe éducative, réunie par le directeur ou la directrice de l école maternelle, étudie en collaboration avec l équipe du CAMSP les conditions de l accueil du petit enfant à l école, et évalue périodiquement les progrès ou difficultés qui peuvent se présenter. IV. SERVICES D EDUCATION SPECIALISEE ET DE SOINS A DOMICILE (SESSAD) Ce sont des services médico-sociaux autonomes ou rattachés aux établissements d éducation spécialisée, pour les enfants et adolescents. La souplesse et la mobilité de ces structures assurent l accompagnement éducatif, pédagogique et thérapeutique, articulé au sein d un projet individualisé de chaque enfant ou ado, quels que soient l âge et le niveau de handicap. Ces centres apportent, avec une équipe pluridisciplinaire et en association avec les parents, une aide à l autonomie, à domicile ou tout autre lieu. Ils ont 3 missions principales : Soutien à l intégration scolaire comme auprès des non scolarisés (crèches, centres de vacances, centres aérés ) Conseil et accompagnement de la famille et de l entourage. Aide au développement psychomoteur et aux orientations ultérieures. V. CENTRES D ACCUEIL THERAPEUTIQUES A TEMPS PARTIEL (CATTP) Les CATTP sont des structures intermédiaires dont l objectif est de développer l autonomie de personnes présentant des difficultés psychologiques. La prise en charge s effectue par des actions de soutien ou de thérapie de groupe, sous forme de participation à différents ateliers (théâtre, peinture, chant ) L équipe est composée d infirmiers, psychologues et psychiatres. Ils peuvent constituer le prolongement de l activité d un CMP ou d une hospitalisation à temps complet. VI. CELLULES D URGENCE MEDICO- PSYCHOLOGIQUE (CUMP) Elles ont été créées en France en 1997 suite aux attentats dans le métro parisien. Les CUMP sont dirigées par le SAMU dont elles dépendent, sous la responsabilité des préfets au niveau départemental, du comité national de l urgence auprès du ministère de la santé au niveau national. CENTRES D AIDES MEDICALES, SOCIALES ET PSYCHOLOGIQUES Page -4/5-

5 VII. BUREAUX D AIDE PSYCHOLOGIQUE UNIVERSITAIRE (BAPU) Elles sont activées en intervention rapide lors de mises en place de plans de secours nécessitant un soutien psychologique, et accompagnent l intervention d urgence classique (SAMU, sécurité civile, pompiers), dans le cas de catastrophes majeures ou collectives, attentats, mais de plus en plus aussi dans les cas (bien plus fréquents) d accidents ou de drames au quotidien. Ces cellules d urgence sont composées de médecins, psychologues, psychiatres et infirmiers formés aux psycho-- traumatismes. Elles prennent en charge les victimes, les impliqués, mais aussi les secouristes, atteints de traumatisme psychique ou de stress post-traumatique. VII. BUREAUX D AIDE PSYCHOLOGIQUE UNIVERSITAIRE (BAPU) Ils assurent les consultations médico psychologiques et psychiatriques des étudiants jusqu à 28 ans. Les BAPU sont financés par la S.S, les consultations et traitements sont pris en charge à 100 % sur demande et justification des médecins qui y exercent. La première consultation est assurée par un médecin psychiatre et il peut proposer à l étudiant différentes modalités, de prise en charge psychologiques : Psychothérapie psychanalytique individuelle ou en groupes Une aide sociale (assistants sociaux) VIII. CENTRES D ACCUEIL ET DE CRISE (CAC) Ces centres assurent l accueil, les soins et les orientations, voire l hébergement, pour une durée brève des patients ne nécessitant pas une hospitalisation immédiate ou longue, mais se présentant en urgence ou manifestant un état de crise. Résumé réalisé par Laurence Bonnefoy CENTRES D AIDES MEDICALES, SOCIALES ET PSYCHOLOGIQUES Page -5/5-

Les Etablissements et Services Accueillant les Enfants

Les Etablissements et Services Accueillant les Enfants Les Etablissements et Services Accueillant les Enfants Handicapés Si chaque établissement ou service est spécialisé dans le type d handicap accueilli, tous sont complémentaires et indissociables. Pour

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Contact : Sophie Sabin s.sabin@gpspv.fr 01 69 25 44 30. www.perrayvaucluse.fr

DOSSIER DE PRESSE. Contact : Sophie Sabin s.sabin@gpspv.fr 01 69 25 44 30. www.perrayvaucluse.fr DOSSIER DE PRESSE Contact : Sophie Sabin s.sabin@gpspv.fr 01 69 25 44 30 www.perrayvaucluse.fr Foyer Le Foyer > Qu est qu un Foyer en psychiatrie? Un Foyer en psychiatrie est une structure de soins entre

Plus en détail

Handicap en Île-de-France Lexique établissements services médico-sociaux ILE- E DE-FRANCE www.onisep.fr/ile-de-france

Handicap en Île-de-France Lexique établissements services médico-sociaux ILE- E DE-FRANCE www.onisep.fr/ile-de-france Handicap en Île-de-France Acteurs et organismes Lexique des établissements & services médico-sociaux pour personnes en situation de handicap ILE-DE-FRANCE www.onisep.fr/ile-de-france LEXIQUE DES ETABLISSEMENTS

Plus en détail

Maison d Enfants à Caractère Social (M.E.C.S.)

Maison d Enfants à Caractère Social (M.E.C.S.) Les Etablissements médico sociaux et sanitaires Institut Médico-Educatif (I.M.E.) Centre/Institut d'education Motrice (C.E.M et I.E.M) Annexe XXIV au décret 89-798 du 27 octobre 1989 - Circulaire 89-17

Plus en détail

TABLE RONDE DU 21/11/2001

TABLE RONDE DU 21/11/2001 TABLE RONDE DU 21/11/2001 Devenir parents est une aventure qui se construit au quotidien avec ses enfants. Dans notre société, les modifications récentes de la structure familiale comme les familles monoparentales

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DE L ASH

GUIDE PRATIQUE DE L ASH GUIDE PRATIQUE DE L ASH ADAPTATION SCOLAIRE ET SCOLARISATION DES ELEVES HANDICAPES La loi du 11 février 2005 a fixé les obligations nationales en faveur des personnes handicapées. Trois grands principes

Plus en détail

Les établissements et services prenant en charge des enfants et jeunes handicapés

Les établissements et services prenant en charge des enfants et jeunes handicapés Comprendre Les établissements et services prenant en charge des enfants et jeunes handicapés En quelques mots Depuis la loi du 11/02/2005, chaque enfant ou jeune en situation de handicap a droit à un parcours

Plus en détail

Soigner et préserver la santé mentale des enfants et adolescents

Soigner et préserver la santé mentale des enfants et adolescents Soigner et préserver la santé mentale des enfants et adolescents Pour chaque enfant et chaque adolescent, la santé mentale est un bien précieux et fragile. La préserver réclame une attention particulière,

Plus en détail

CREATION D UN CENTRE D ACTION MEDICO-SOCIALE PRECOCE POLYVALENT DE 45 PLACES A VENISSIEUX ARS / DEPARTEMENT DU RHONE

CREATION D UN CENTRE D ACTION MEDICO-SOCIALE PRECOCE POLYVALENT DE 45 PLACES A VENISSIEUX ARS / DEPARTEMENT DU RHONE ASSOCIATION REGIONALE RHONE-ALPES DES INFIRMES MOTEURS CEREBRAUX 20, boulevard de Balmont - 69009 LYON Tél : 04.72.52.13.52. - Fax : 04.78.43.27.97. CREATION D UN CENTRE D ACTION MEDICO-SOCIALE PRECOCE

Plus en détail

ITEM N 51 : L Enfant handicapé : orientation et prise en charge.

ITEM N 51 : L Enfant handicapé : orientation et prise en charge. ITEM N 51 : L Enfant handicapé : orientation et prise en charge. OBJECTIFS (ENC): - Argumenter les principes d orientation et de prise en charge d un enfant handicapé Auteur : Pr Yves Chaix Enseignant

Plus en détail

L OUTIL «CLASSE ÉTAPE» UNE MODALITÉ DE COOPÉRATION MÉDICO-SOCIAL / EDUCATION NATIONALE

L OUTIL «CLASSE ÉTAPE» UNE MODALITÉ DE COOPÉRATION MÉDICO-SOCIAL / EDUCATION NATIONALE L OUTIL «CLASSE ÉTAPE» UNE MODALITÉ DE COOPÉRATION MÉDICO-SOCIAL / EDUCATION NATIONALE UN AGRÉMENT «Les Instituts Thérapeutiques, Educatifs et Pédagogiques accueillent les enfants adolescents ou jeunes

Plus en détail

MAISON DES ADOLESCENTS PROGRAMME 2005 2009

MAISON DES ADOLESCENTS PROGRAMME 2005 2009 MAISON DES ADOLESCENTS PROGRAMME 2005 2009 Région BRETAGNE Département Ille Et Vilaine I La maison des adolescents Date d ouverture : 4 septembre 2006 Nom : Maison des adolescents Nom du responsable :

Plus en détail

Centre Claude Bernard. Livret d accueil à l usage des familles

Centre Claude Bernard. Livret d accueil à l usage des familles Centre Claude Bernard Livret d accueil à l usage des familles Vous avez bien voulu nous faire confiance pour vous aider à traiter les problèmes que vous rencontrez actuellement avec votre enfant. Afin

Plus en détail

Inauguration du Centre Psychothérapique pour Adolescents de l EPSM Morbihan sur le site du CH Bretagne Atlantique de Vannes

Inauguration du Centre Psychothérapique pour Adolescents de l EPSM Morbihan sur le site du CH Bretagne Atlantique de Vannes Saint-Avé, le 13 novembre 2012 Direction des Affaires Générales et de la Communication : 02.97.54.48.25 - Fax 02.97.54.49.81 e-mail : dag@epsm-morbihan.fr Inauguration du Centre Psychothérapique pour Adolescents

Plus en détail

La maladie d Alzheimer est une maladie neurodégénérative

La maladie d Alzheimer est une maladie neurodégénérative CENTRE HOSPITALIER BÉZIERS dossier de presse janvier 2014 le dispositif alzheimer au centre hospitalier de béziers Contacts presse Françoise PERIDONT Directrice Communication Anne-Claire ITIé Chargée de

Plus en détail

Les enfants IMC CP et l école

Les enfants IMC CP et l école Les enfants IMC CP et l école Le point de vue des professionnels: Institut d Education Motrice de l Association des Paralysés de France Les Enseignants Spécialisés de l Éducation Nationale Service d Education

Plus en détail

SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE ET MUCOVISCIDOSE

SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE ET MUCOVISCIDOSE SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE ET MUCOVISCIDOSE R E P È R E S P R A T I Q U E S vaincrelamuco.org Sommaire 3 Pourquoi un soutien psychologique? 4 Qui aller voir? 6 Quelles sont les différentes techniques thérapeutiques?

Plus en détail

Institut Médico-Educatif La Roseraie 5, rue du Capitaine Michel - 59000 Lille Tél. 03.20.52.24.06 - Fax : 03.20.53.34.17 - ime@epdsae.

Institut Médico-Educatif La Roseraie 5, rue du Capitaine Michel - 59000 Lille Tél. 03.20.52.24.06 - Fax : 03.20.53.34.17 - ime@epdsae. Institut Médico-Educatif La Roseraie 5, rue du Capitaine Michel - 59000 Lille Tél. 03.20.52.24.06 - Fax : 03.20.53.34.17 - ime@epdsae.fr www.epdsae.fr L Institut Médico-Educatif La Roseraie est un établissement

Plus en détail

SITUATION PROFESSIONNELLE N 11 :

SITUATION PROFESSIONNELLE N 11 : SITUATION PROFESSIONNELLE N 11 : Vous êtes en PFMP à l ESAT (Etablissement et Service d Aide par le Travail) l EPI sur Avignon. Vous êtes en relation avec des jeunes adultes handicapés provenant de structures

Plus en détail

DEMANDE DE MATERIEL PEDAGOGIQUE ADAPTE AUX ELEVES EN SITUATION DE HANDICAP SCOLARISES EN MILIEU ORDINAIRE DANS LE HAUT-RHIN

DEMANDE DE MATERIEL PEDAGOGIQUE ADAPTE AUX ELEVES EN SITUATION DE HANDICAP SCOLARISES EN MILIEU ORDINAIRE DANS LE HAUT-RHIN DEMANDE DE MATERIEL PEDAGOGIQUE ADAPTE AUX ELEVES EN SITUATION DE HANDICAP SCOLARISES EN MILIEU ORDINAIRE DANS LE HAUT-RHIN 1. Introduction La demande de matériel pédagogique adapté s inscrit nécessairement

Plus en détail

FICHE DE POSTE POSTE INFIRMIER DE JOUR HAD-POLE 93G13

FICHE DE POSTE POSTE INFIRMIER DE JOUR HAD-POLE 93G13 Page 1 sur 6 Métier INFIRMIER Intitulé du poste INFIRMIER EN AMBULATOIRE Villes de rattachements Bobigny, Pantin TITULAIRE DU POSTE : Localisation 48,rue Louise Michel 93000 BOBIGNY Version 1 Composition

Plus en détail

Les principaux emplois dans le secteur des services aux personnes :

Les principaux emplois dans le secteur des services aux personnes : Les principaux emplois dans le secteur des services aux personnes : Agent à domicile : * Réalise et aide à l accomplissement des activités domestiques et administratives simples essentiellement auprès

Plus en détail

Evènement grave : La cellule d écoute et d accompagnement

Evènement grave : La cellule d écoute et d accompagnement mise à jour de mars 2011 Evènement grave : La cellule d écoute et d accompagnement Conduite à tenir INSPECTION ACADEMIQUE DE L INDRE 110, rue grande Châteauroux 02 54 60 57 00 Télécopie : 02 54 60 57 48

Plus en détail

MASTER 2 PSYCHOLOGIE : PSYCHOPATHOLOGIE CLINIQUE PSYCHANALYTIQUE PARCOURS PSYCHOLOGIE CLINIQUE ET PSYCHOPATHOLOGIE

MASTER 2 PSYCHOLOGIE : PSYCHOPATHOLOGIE CLINIQUE PSYCHANALYTIQUE PARCOURS PSYCHOLOGIE CLINIQUE ET PSYCHOPATHOLOGIE MASTER 2 PSYCHOLOGIE : PSYCHOPATHOLOGIE CLINIQUE PSYCHANALYTIQUE PARCOURS PSYCHOLOGIE CLINIQUE ET PSYCHOPATHOLOGIE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Sciences humaines

Plus en détail

NOM et Prénom du responsable 2 de l élève : Adresse :.. Téléphone : Mobile : Mail : @...

NOM et Prénom du responsable 2 de l élève : Adresse :.. Téléphone : Mobile : Mail : @... Sco Scolarisation Maison Départementale des Personnes Handicapées 16 Rue Albert Einstein BP 10635 53000 LAVAL Éléments relatifs à un parcours de scolarisation et/ou de formation : support de recueil d

Plus en détail

Modalités d exercice en soins palliatifs

Modalités d exercice en soins palliatifs Modalités d exercice en soins palliatifs Dr Marie DELERUE DANEL Unité de soins palliatifs- Equipe mobile de soins palliatifs Hôpital Saint Vincent de Paul LILLE GHICL Diplôme universitaire de soins palliatifs

Plus en détail

«ADAPTATION A L'EMPLOI EN SANTE MENTALE ET EN PSYCHIATRIE : Consolidation et Intégration des savoirs et des pratiques de soin»

«ADAPTATION A L'EMPLOI EN SANTE MENTALE ET EN PSYCHIATRIE : Consolidation et Intégration des savoirs et des pratiques de soin» «ADAPTATION A L'EMPLOI EN SANTE MENTALE ET EN PSYCHIATRIE : Consolidation et Intégration des savoirs et des pratiques de soin» Ce programme s inscrit dans une visée de formation professionnelle continue,

Plus en détail

1 Objectifs/Résultats attendus Pour les destinataires du travail

1 Objectifs/Résultats attendus Pour les destinataires du travail INFIRMIER EN SANTE MENTALE Famille de métier : Soins Statut (métier/emploi type) : Infirmier en santé mentale Si emploi type, fiche métier source : 1 Objectifs/Résultats attendus Pour les destinataires

Plus en détail

BETHONCOURT 2015 Validée en Commission le 23/04/2015 Validée en CT le 10/04/2015 CHARTE DES ATSEM DE LA COMMUNE DE BETHONCOURT

BETHONCOURT 2015 Validée en Commission le 23/04/2015 Validée en CT le 10/04/2015 CHARTE DES ATSEM DE LA COMMUNE DE BETHONCOURT CHARTE DES ATSEM DE LA COMMUNE DE BETHONCOURT 1 Pourquoi une Charte? Les Agents Territoriaux Spécialisés des Ecoles Maternelles sont chargés de missions précises qui sont rappelées dans la présente charte

Plus en détail

Des formes spécifiques de scolarisation et d accompagnement possibles pour l élève sourd ou malentendant en Belgique Francophone

Des formes spécifiques de scolarisation et d accompagnement possibles pour l élève sourd ou malentendant en Belgique Francophone Des formes spécifiques de scolarisation et d accompagnement possibles pour l élève sourd ou malentendant en Belgique Francophone Brigitte Charlier Centre Comprendre et Parler www.ccpasbl.be Population

Plus en détail

Troubles spécifiques des apprentissages

Troubles spécifiques des apprentissages Troubles spécifiques des apprentissages 1 La démarche diagnostique Dr Chouchane Pédiatre Mme Vinet Psychologue Dr Dulieu Médecin rééducateur Dr Guimas Pédiatre Mme Saltarelli Orthophoniste Mme Laprevotte

Plus en détail

CATALOGUE DES OUTILS ET PUBLICATIONS. Juin 2015

CATALOGUE DES OUTILS ET PUBLICATIONS. Juin 2015 CATALOGUE DES OUTILS ET PUBLICATIONS Juin 2015 SOMMAIRE Catalogue des outils et publications de l Anesm LES RECOMMANDATIONS DE BONNES PRATIQUES PROFESSIONNELLES (RBPP) 3 Les recommandations tous secteurs

Plus en détail

Diplôme d Etat d éducateur spécialisé ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL

Diplôme d Etat d éducateur spécialisé ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL Diplôme d Etat d éducateur spécialisé ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL 1.1. Définition de la profession et du contexte de l intervention L éducateur spécialisé, dans le cadre des politiques partenariales

Plus en détail

Filières et réseaux de gériatrie. Circulaire du 18 mars 2002 Plan solidarité grand âge Plans Alzheimer Dr Spivac Hopital Broca

Filières et réseaux de gériatrie. Circulaire du 18 mars 2002 Plan solidarité grand âge Plans Alzheimer Dr Spivac Hopital Broca Filières et réseaux de gériatrie Circulaire du 18 mars 2002 Plan solidarité grand âge Plans Alzheimer Dr Spivac Hopital Broca Population âgée en forte augmentation Augmentation de l espérance de vie à

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL SSIAD

LIVRET D ACCUEIL SSIAD Centre Hospitalier LE FAOUET 36, rue des Bergères 56320 LE FAOUET Tél.: 02 97 23 35 18 Standard : 02 97 23 08 99 LIVRET D ACCUEIL SSIAD SERVICE DE SOINS INFIRMIERS A DOMICILE Page1/8 SOMMAIRE I. Organisation

Plus en détail

d infirmières et d infirmiers Pour être admissible au répit spécialisé sur référence Des services spécialisés intégrés en

d infirmières et d infirmiers Pour être admissible au répit spécialisé sur référence Des services spécialisés intégrés en DES SERVICES DES INTERVENTIONS DE RÉADAPTATION CIBLÉES ET SPÉCIFIQUES VISANT LE DÉVELOPPEMENT OPTIMAL DE LA PERSONNE ET AYANT COMME OBJECTIFS de favoriser l intégration et la participation sociales de

Plus en détail

Les enseignants spécialisés et les psychologues de l éducation nationale des réseaux d aides spécialisées aux élèves en difficulté (RASED)

Les enseignants spécialisés et les psychologues de l éducation nationale des réseaux d aides spécialisées aux élèves en difficulté (RASED) Fiche 1 Les enseignants spécialisés et les psychologues de l éducation nationale des réseaux d aides spécialisées aux élèves en difficulté (RASED) I. Des missions confortées Les enseignants spécialisés

Plus en détail

Association Départementale des Amis et Parents de Personnes Handicapées Mentales des Pyrénées Orientales

Association Départementale des Amis et Parents de Personnes Handicapées Mentales des Pyrénées Orientales Association Départementale des Amis et Parents de Personnes Handicapées Mentales des Pyrénées Orientales SOMMAIRE 2 Généralités sur l association Action Gestionnaire Comité Inter Associatif du Handicap

Plus en détail

Guide pour la scolarisation des enfants et adolescents en situation de handicap

Guide pour la scolarisation des enfants et adolescents en situation de handicap 2015 Guide pour la scolarisation des enfants et adolescents en situation de handicap Avant-propos La scolarisation des élèves en situation de handicap constitue une priorité nationale. Dans ce domaine,

Plus en détail

Modèle de soins communautaires dans le département de psychiatrie du CHUV

Modèle de soins communautaires dans le département de psychiatrie du CHUV Bruxelles 26 novembre 2010 Modèle de soins communautaires dans le département de psychiatrie du CHUV Dr Stéphane Morandi Organisation des soins en santé mentale dans le Canton de Vaud Le Canton de Vaud

Plus en détail

Mercredi 13 février 2013 Présentation de la scolarité d un enfant sourd

Mercredi 13 février 2013 Présentation de la scolarité d un enfant sourd Mercredi 13 février 2013 Présentation de la scolarité d un enfant sourd Accompagnement par un SSESAD Service de Soins et d Education Spécialisée A Domicile ou d un SSEFIS Service de Soutien à l Education

Plus en détail

LIVRET D ACCOMPAGNEMENT «Une place pour chacun, une place pour tous»

LIVRET D ACCOMPAGNEMENT «Une place pour chacun, une place pour tous» ACCUEIL DU JEUNE ENFANT EN SITUATION DE HANDICAP AU SEIN DES MODES D ACCUEIL PETITE ENFANCE LIVRET D ACCOMPAGNEMENT «Une place pour chacun, une place pour tous» Introduction... P 3 1 Une place pour chacun,

Plus en détail

Accompagnement des personnes âgées à domicile:

Accompagnement des personnes âgées à domicile: Accompagnement des personnes âgées à domicile: Réseaux de santé gérontologiques et centres locaux d information et de coordination gérontologiques, deux acteurs complémentaires et incontournables IFSI

Plus en détail

NOTRE ASSOCIATION GESTIONNAIRE

NOTRE ASSOCIATION GESTIONNAIRE NOTRE ASSOCIATION GESTIONNAIRE ASSOCIATION TECHNIQUE APAJH «LANGAGE & INTEGRATION» A ce jour, c est environ 500 enfants et adolescents déficients auditifs qui sont pris en charge par des structures promues,

Plus en détail

ANNEXE III REFERENTIEL DE FORMATION CONTENU INDICATIF

ANNEXE III REFERENTIEL DE FORMATION CONTENU INDICATIF ANNEXE III DOMAINES DE COMPETENCES VISES compétences 1 - Connaissance de la personne 1.1. Situer la personne aux différents stades de son développement 1.2. Situer la personne aidée dans son contexte social

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX TECHNICIENS DE L INTERVENTION SOCIALE ET FAMILIALE

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX TECHNICIENS DE L INTERVENTION SOCIALE ET FAMILIALE LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX TECHNICIENS DE L INTERVENTION SOCIALE ET FAMILIALE 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DE TECHNICIEN DE L INTERVENTION SOCIALE ET FAMILIALE 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL

Plus en détail

I. MESURES EN FAVEUR DES PERSONNELS 324. 1 - L assistance morale et psychologique 2 - L assistance matérielle 3 - L assistance juridique

I. MESURES EN FAVEUR DES PERSONNELS 324. 1 - L assistance morale et psychologique 2 - L assistance matérielle 3 - L assistance juridique F I C H E 4 1 AIDE AUX VICTIMES I. MESURES EN FAVEUR DES PERSONNELS 324 1 - L assistance morale et psychologique 2 - L assistance matérielle 3 - L assistance juridique II. MESURES EN FAVEUR DES VICTIMES

Plus en détail

Aide sociale à l enfance. Paris lance un nouveau programme d actions (2010-2014) en faveur de 26 000 enfants et jeunes en difficulté

Aide sociale à l enfance. Paris lance un nouveau programme d actions (2010-2014) en faveur de 26 000 enfants et jeunes en difficulté DOSSIER DE PRESSE Février 2010 Aide sociale à l enfance Paris lance un nouveau programme d actions (2010-2014) en faveur de 26 000 enfants et jeunes en difficulté sous la responsabilité de Myriam El Khomri

Plus en détail

Filière éducation et insertion

Filière éducation et insertion . Filière éducation et insertion La filière «Éducation et Insertion» rassemble les équipes de professionnels chargés de conduire les projets personnalisés dans leur triple dimension : éducative, thérapeutique

Plus en détail

ARBRE DECISIONNEL DE LA SORTIE

ARBRE DECISIONNEL DE LA SORTIE ARBRE DECISIONNEL DE LA SORTIE ET SITUATIONS D IMPASSES Docteur Françoise Laloua et Equipe pluridisciplinaire Clinique du Grésivaudan 38700 LA TRONCHE LE TRAUMATISME CRANIEN GRAVE : Un long parcours :

Plus en détail

La santé mentale - une priorité pour le Département de la santé et de l action sociale

La santé mentale - une priorité pour le Département de la santé et de l action sociale La santé mentale - une priorité pour le Département de la santé et de l action sociale Nouvelle orientation stratégique La volonté du Département est inscrite dans le programme de législature 2007-2012

Plus en détail

L'Institut Médico-Educatif Antoine Fauvet LIVRET D'ACCUEIL

L'Institut Médico-Educatif Antoine Fauvet LIVRET D'ACCUEIL L'Institut Médico-Educatif Antoine Fauvet LIVRET D'ACCUEIL IME Antoine Fauvet 17, avenue de la République 28400 Nogent le Rotrou Tél. : 02 37 53 62 80 / Fax : 02 37 52 89 19 e-mail : imenogent.pep28@wanadoo.fr

Plus en détail

Diplôme d Etat PSYCHOMOTRICIEN. Référentiel d activités

Diplôme d Etat PSYCHOMOTRICIEN. Référentiel d activités Ministère de la santé et des sports DGOS RH2 Diplôme d Etat PSYCHOMOTRICIEN Référentiel d activités Préambule La psychomotricité résulte de l'intégration en synergie des fonctions relatives au tonus musculaire,

Plus en détail

Le polyhandicap. Les positions politiques de l Unapei : Les Essentiels de l Unapei

Le polyhandicap. Les positions politiques de l Unapei : Les Essentiels de l Unapei Le polyhandicap Les Essentiels de l Unapei Les positions politiques de l Unapei : «La personne polyhandicapée est actrice de son parcours de vie et investie du pouvoir d agir sur son propre destin. Qu

Plus en détail

MAISONS DES ADOLESCENTS : PROGRAMME 2005-2009. Région Ile de France Département : Seine Saint Denis

MAISONS DES ADOLESCENTS : PROGRAMME 2005-2009. Région Ile de France Département : Seine Saint Denis MAISONS DES ADOLESCENTS : PROGRAMME 2005-2009 Région Ile de France Département : Seine Saint Denis La maison des adolescents: Date d'ouverture : septembre 2004 Nom : CASITA Centre d Accueil, de Soins,

Plus en détail

Troubles des apprentissages et du développement. La démarche diagnostique

Troubles des apprentissages et du développement. La démarche diagnostique Troubles des apprentissages et du développement 1 La démarche diagnostique 1.Eliminer une origine sensorielle, neurologique, médicale 2.Evaluer le fonctionnement et les répercussions fonctionnelles 3.Coordonner

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA FONCTION PUBLIQUE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS ANNEXE I

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA FONCTION PUBLIQUE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS ANNEXE I ANNEXE I DIPLÔME D ÉTAT D ERGOTHÉRAPEUTE Référentiel d activités L ergothérapeute est un professionnel de santé. L ergothérapie s exerce dans les secteurs sanitaire et social et se fonde sur le lien qui

Plus en détail

PROGRAMME de FORMATION

PROGRAMME de FORMATION PROGRAMME de FORMATION 1 RENFORCEMENT DES COMPETENCES POUR ACCEDER PAR LE BIAIS DE LA VAE A L OBTENTION DU DIPLOME D ETAT AUXILIAIRE DE PUERICULTURE PUBLIC Professionnels des structures d accueil de la

Plus en détail

Fonctions des infirmiers scolaires dans les écoles et établissements

Fonctions des infirmiers scolaires dans les écoles et établissements Mission des infirmières de l Éducation Nationale Cadre général «S inscrit dans la politique générale de l Education nationale qui est de promouvoir la réussite des élèves et des étudiants, elle concourt

Plus en détail

FORMATION DES AIDANTS FAMILIAUX

FORMATION DES AIDANTS FAMILIAUX FORMATION DES AIDANTS FAMILIAUX ILE-DE-FRANCE 2016 Autisme : Se former pour mieux comprendre Contact : Pascaline RETIF - Tél. : 0783513968 - e-mail : formationaidant@craif.org Qu est-ce que l autisme?

Plus en détail

FICHE 1 IDENTIFICATION ET DESCRIPTION DU SERVICE, UNITE OU POLE

FICHE 1 IDENTIFICATION ET DESCRIPTION DU SERVICE, UNITE OU POLE FICHE 1 IDENTIFICATION ET DESCRIPTION DU SERVICE, UNITE OU POLE INTITULE Intitulé du service, de l unité : EHPAD Marcel Jacquelinet Pôle : Personnes âgées Adresse postale :65 route de Dijon 21604 LONGVIC

Plus en détail

Handicapés sensoriels de 3 à 14 ans Tél. : 01 64 90 16 36 Courriel : cmpsi.imp@bellan.fr

Handicapés sensoriels de 3 à 14 ans Tél. : 01 64 90 16 36 Courriel : cmpsi.imp@bellan.fr 10 Centre d action médico-social précoce pour enfants sourds (CMPSI) Léopold Bellan Handicapés sensoriels de la naissance à 6 ans 4, rue Victor Hugo 91290 LA NORVILLE Tél. : 01 64 90 12 50 Courriel : cmpsi.camsp@bellan.fr

Plus en détail

Assistant(e)s socio-éducatifs territoriaux

Assistant(e)s socio-éducatifs territoriaux Assistant(e)s socio-éducatifs territoriaux Assistant(es) de service social de polyvalence Dans le cadre de l action sociale et médico-sociale départementale, l assistant(e) de service social de polyvalence

Plus en détail

Troubles auditifs, dépistage et prise en charge chez le jeune enfant

Troubles auditifs, dépistage et prise en charge chez le jeune enfant Troubles auditifs, dépistage et prise en charge chez le jeune enfant Le dépistage systématique des déficiences, l écoute des parents (en particulier des mères) et une attention accrue dans certaines situations

Plus en détail

REFERENTIEL DU PLACEMENT A DOMICILE (PAD) DANS LES BOUCHES-DU-RHÔNE

REFERENTIEL DU PLACEMENT A DOMICILE (PAD) DANS LES BOUCHES-DU-RHÔNE Direction Générale Adjointe de la Solidarité Direction Enfance-Famille Service des projets, de la tarification et du contrôle des établissements REFERENTIEL DU PLACEMENT A DOMICILE (PAD) DANS LES BOUCHES-DU-RHÔNE

Plus en détail

D EDUCATION. Institut de la Providence - Humanités (GPH) Faubourg de Bruxelles, 105 6041 Gosselies. 071.34.93.10 - http://www.gph.

D EDUCATION. Institut de la Providence - Humanités (GPH) Faubourg de Bruxelles, 105 6041 Gosselies. 071.34.93.10 - http://www.gph. AGENT(E) D EDUCATION Institut de la Providence - Humanités (GPH) Faubourg de Bruxelles, 105 6041 Gosselies 071.34.93.10 - http://www.gph.be 3 ème Degré Technique de Qualification Agent/Agente d Education

Plus en détail

Projet de service 2005/2006

Projet de service 2005/2006 SESSAD Robert Desnos Projet de service 2005/2006 Introduction «Pour chaque établissement ou service, il est élaboré un projet qui définit ses objectifs, notamment en matière de coordination, de coopération

Plus en détail

Grand-duché du Luxembourg 2013: Santé mentale et psychiatrie

Grand-duché du Luxembourg 2013: Santé mentale et psychiatrie Grand-duché du Luxembourg 2013: Santé mentale et psychiatrie Etude du CRP-Santé Conférence de presse 26 Septembre 2013 SOMMAIRE Contexte Méthodologie Résultats Quelques chiffres clés Le cadre politique

Plus en détail

Guide pour la scolarisation des enfants et adolescents handicapés

Guide pour la scolarisation des enfants et adolescents handicapés 2010 Guide pour la scolarisation des enfants et adolescents handicapés Avant-propos La scolarisation des élèves handicapés constitue une priorité nationale. Dans ce domaine, des progrès considérables ont

Plus en détail

dossier de presse par, président du conseil général de la Loire La prise en charge des enfants et adolescents : 2 La prise en charge des adultes : 3

dossier de presse par, président du conseil général de la Loire La prise en charge des enfants et adolescents : 2 La prise en charge des adultes : 3 s a m e d i 2 3 j u i n 2 0 0 7 dossier de presse par, président du conseil général de la Loire La prise en charge des enfants et adolescents : 2 La prise en charge des adultes : 3! Les activités financées

Plus en détail

UNE JUSTE PLACE UNE PLACE JUSTE

UNE JUSTE PLACE UNE PLACE JUSTE UNE JUSTE PLACE UNE PLACE JUSTE LA PROBLEMATIQUE D UN ACCOMPAGNEMENT REUSSI Martine BEIGBEDER, Coordonnatrice Sylvie LAXAGUE, CPC Biarritz et ASH Ouest LE HANDICAP «L indifférence aux différences crée

Plus en détail

Livret d accueil des Auxiliaires de Vie Scolaire

Livret d accueil des Auxiliaires de Vie Scolaire Livret d accueil des Auxiliaires de Vie Scolaire Inspection Académique d Ille-et-Vilaine 1, quai Dujardin B.P.3145 35031 Rennes cedex Inspectrice de l Education Nationale chargée de l Adaptation Scolaire

Plus en détail

AIDE MÉDICO-PSYCHOLOGIQUE

AIDE MÉDICO-PSYCHOLOGIQUE NOTICE DESCRIPTIVE DE AIDE MÉDICO-PSYCHOLOGIQUE RENTREE DE NOVEMBRE 2015 1. Le métier d Aide- Médico-Psychologique L aide médico-psychologique (A.M.P.) exerce une fonction d accompagnement et d aide dans

Plus en détail

ARRETE Arrêté du 22 octobre 2005 relatif à la formation conduisant au diplôme d Etat d aide-soignant. NOR: SANP0523995A

ARRETE Arrêté du 22 octobre 2005 relatif à la formation conduisant au diplôme d Etat d aide-soignant. NOR: SANP0523995A ARRETE Arrêté du 22 octobre 2005 relatif à la formation conduisant au diplôme d Etat d aide-soignant. NOR: SANP0523995A Version consolidée au 2 septembre 2007 Le ministre de la santé et des solidarités,

Plus en détail

Aide à l orientation et à l insertion professionnelle des jeunes handicapés. Dossier de presse

Aide à l orientation et à l insertion professionnelle des jeunes handicapés. Dossier de presse Aide à l orientation et à l insertion professionnelle des jeunes handicapés Dossier de presse CIDJ, décembre 2011 Parce que la formation supérieure ouvre de nouvelles perspectives d emploi en augmentant

Plus en détail

Agence Wallonne pour l intégration des personnes handicapées

Agence Wallonne pour l intégration des personnes handicapées Agence Wallonne pour l intégration des personnes handicapées Les différents niveaux d intervention des pouvoirs publics en Belgique Fédéral Communauté française Régions Allocations Réadaptation fonctionnelle

Plus en détail

L école est implantée dans un cadre de calme et de verdure

L école est implantée dans un cadre de calme et de verdure L école est implantée dans un cadre de calme et de verdure Qu est-ce que l enseignement spécialisé? Cet enseignement «sur mesure» vise à apporter une aide efficace à des enfants qui éprouvent des difficultés

Plus en détail

Questionnaire adressé aux aidants de personnes mentalement handicapées vivant à domicile

Questionnaire adressé aux aidants de personnes mentalement handicapées vivant à domicile Questionnaire adressé aux aidants de personnes mentalement handicapées vivant à domicile Besoins des aidants 1. Actuellement, êtes vous au bénéfice d une aide à domicile dans la prise en charge de la personne

Plus en détail

Educateur spécialisé. Le Métier d Educateur spécialisé. Le Concours. Concours Prépa Santé

Educateur spécialisé. Le Métier d Educateur spécialisé. Le Concours. Concours Prépa Santé CP Concours Prépa Santé Optimum : 400 h/an Access : 250 h/an de septembre à mai Educateur spécialisé Le Métier d Educateur spécialisé L éducateur spécialisé est un travailleur social qui participe à l

Plus en détail

FICHE DE LIAISON ETABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT SUPERIEUR/ETUDIANT

FICHE DE LIAISON ETABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT SUPERIEUR/ETUDIANT CONFIDENTIEL FICHE DE LIAISON ETABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT SUPERIEUR/ETUDIANT La mucoviscidose est une maladie génétique invalidante, qui touche les voies respiratoires et digestives. Les contraintes qu'elle

Plus en détail

Formation pour adultes. A l approche de l art-thérapie en milieu professionnel.

Formation pour adultes. A l approche de l art-thérapie en milieu professionnel. Arc en Ciel en Soit Arts, Créativités et Sens. Formation pour adultes A l approche de l art-thérapie en milieu professionnel. Accompagner les enfants et les adolescents vers une revalorisation. Présentation

Plus en détail

La scolarisation des élèves handicapés

La scolarisation des élèves handicapés La scolarisation des élèves handicapés De la difficulté scolaire au handicap «Apprendre c est parcourir un chemin semé d obstacles plus ou moins faciles à surmonter.» «La difficulté scolaire inhérente

Plus en détail

REGLEMENT DE TRAVAIL DES AGENTS TERRITORIAUX SPECIALISES DES ECOLES MATERNELLES

REGLEMENT DE TRAVAIL DES AGENTS TERRITORIAUX SPECIALISES DES ECOLES MATERNELLES REGLEMENT DE TRAVAIL DES AGENTS TERRITORIAUX SPECIALISES DES ECOLES MATERNELLES Article 1 : définition statutaire Les agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles (ATSEM) sont chargés de l assistance

Plus en détail

L accueil de l enfant pour une meilleure parentalité

L accueil de l enfant pour une meilleure parentalité L accueil de l enfant pour une meilleure parentalité FORUM N 5 Président de séance : Christine GENET, Adjointe au Maire de Metz, Vice-Présidente de l UNCCAS. Intervenants : Jean Louis HAURIE, Directeur

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX AIDES MÉDICO PSYCHOLOGIQUE

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX AIDES MÉDICO PSYCHOLOGIQUE LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX AIDES MÉDICO PSYCHOLOGIQUE 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL D AIDE MÉDICO PSYCHOLOGIQUE 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES 4. RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION

Plus en détail

Scolarisation de l élève handicapé

Scolarisation de l élève handicapé Scolarisation de l élève handicapé Loi du 11 février 2005 École de référence «Tout enfant ou adolescent présentant un handicap ou un trouble invalidant de la santé est inscrit dans une école ou l un des

Plus en détail

Cahier des charges définissant : 1. Les Pôles d Activités et de Soins Adaptés 2. Les Unités d Hébergement Renforcées

Cahier des charges définissant : 1. Les Pôles d Activités et de Soins Adaptés 2. Les Unités d Hébergement Renforcées DIRECTION GENERALE DE L ACTION SOCIALE CAHIER DES CHARGES RELATIF AUX PASA ET UHR POUR UNE PRISE EN CHARGE ADAPTEE EN EHPAD ET EN USLD DES PERSONNES ATTEINTES DE LA MALADIE D ALZHEIMER OU D UNE MALADIE

Plus en détail

Maladies psychiques et Pratiques de l accompagnement

Maladies psychiques et Pratiques de l accompagnement Sous l égide de la Fondation Notre Dame APPEL A PROJET 2015 Maladies psychiques et Pratiques de l accompagnement A la suite d un premier appel à projet lancé par la Fondation en 2014 et compte tenu du

Plus en détail

PROJET ASSOCIATIF. Octobre 2009

PROJET ASSOCIATIF. Octobre 2009 APAJH 78 Association Pour Adultes et Jeunes Handicapés des Yvelines 11, rue Jacques Cartier 78280 GUYANCOURT 01.61.37.08.00-01.61.37.08.01 - APAJH-YVELINES@wanadoo.fr site internet : www.apajh78.org PROJET

Plus en détail

Répertoire des professionnels du TDA/H en Wallonie Picarde

Répertoire des professionnels du TDA/H en Wallonie Picarde Répertoire des professionnels du TDA/H en Wallonie Picarde En cas de Trouble Déficitaire de l Attention avec/sans Hyperactivité chez l enfant : A qui s adresser? Une initiative du groupe de parents d enfants

Plus en détail

Scolariser les élèves handicapés

Scolariser les élèves handicapés collection Repères Handicap Scolariser les élèves handicapés Ministère de l Éducation nationale Direction générale de l Enseignement scolaire Centre national de documentation pédagogique Ce document a

Plus en détail

Profil d enseignement INFIRMIER SPECIALISE EN SANTE MENTALE ET PSYCHIATRIE 2015-2016

Profil d enseignement INFIRMIER SPECIALISE EN SANTE MENTALE ET PSYCHIATRIE 2015-2016 Profil d enseignement INFIRMIER SPECIALISE EN SANTE MENTALE ET PSYCHIATRIE 2015-2016 Catégorie Paramédicale Département Tournai/Mouscron Haute École Louvain en Hainaut ASBL Siège Sociall Chaussée de Binche

Plus en détail

Gard. L accueil du jeune enfant en situation de handicap. la Charte. développe les solidarités www.gard.fr/fr/nos-actions/solidarite-sante

Gard. L accueil du jeune enfant en situation de handicap. la Charte. développe les solidarités www.gard.fr/fr/nos-actions/solidarite-sante Gard développe les solidarités www.gard.fr/fr/nos-actions/solidarite-sante Le L accueil du jeune enfant en situation de handicap la Charte www.mon-enfant.fr www.caf.fr Un partenariat essentiel Selon les

Plus en détail

ACCUEILLIR UN ENFANT DEFICIENT VISUEL EN MILIEU ORDINAIRE

ACCUEILLIR UN ENFANT DEFICIENT VISUEL EN MILIEU ORDINAIRE Julie Fehrenbach Enseignante spécialisée, déficience visuelle (maîtresse B) SAAAIS (Service d Aide à l Acquisition de l Autonomie et à l Intégration Scolaire) julie.fehrenbach@yahoo.fr ACCUEILLIR UN ENFANT

Plus en détail

PRESENTATION DE LA FORMATION

PRESENTATION DE LA FORMATION PRESENTATION DE LA FORMATION Centre de formation aux métiers de la santé : Allée Jacques Monod BP 609 62321 BOULOGNE SUR MER CEDEX Tél : 03.21.99.30.61 Fax : 03.21.99.38.92 Mail : sec_ifsi@ch-boulogne.fr

Plus en détail

Pour une meilleure prise en compte de la santé mentale et de ses troubles

Pour une meilleure prise en compte de la santé mentale et de ses troubles 1 Pour une meilleure prise en compte de la santé mentale et de ses troubles En inter établissements à Montpellier plusieurs modules de formation à destination des travailleurs sociaux, éducateurs, psychologues,

Plus en détail

ETABLISSEMENT D HOSPITALISATION A DOMICILE

ETABLISSEMENT D HOSPITALISATION A DOMICILE ETABLISSEMENT D HOSPITALISATION A DOMICILE 5, avenue Louis-Blériot 63100 Clermont-Ferrand Tél. 0 820 200 444 Ou 04 73 36 00 37 Fax 04 73 42 98 77 contact@clinidom.fr www.clinidom.fr Finess 63 000 811 8

Plus en détail

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS TITRE CPE Les Petits bonheurs Code : CA 147.8.1 Politique d intégration et de maintien des enfants ayant des besoins particuliers

Plus en détail

une scolarité adaptée à mes besoins

une scolarité adaptée à mes besoins Suivre une scolarité adaptée à mes besoins Fiche > 5 Tout enfant a droit à la v Depuis la loi du 11 février 2005, la scolarisation doit être accessible. Elle est de droit pour tous les enfants. Cela se

Plus en détail

AIDE MÉDICO-PSYCHOLOGIQUE. ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL 1.1. Définition de la profession et du contexte de l intervention

AIDE MÉDICO-PSYCHOLOGIQUE. ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL 1.1. Définition de la profession et du contexte de l intervention AIDE MÉDICO-PSYCHOLOGIQUE ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL 1.1. Définition de la profession et du contexte de l intervention L aide médico-psychologique (A.M.P.) exerce une fonction d accompagnement

Plus en détail