BANQUE FRANÇAISE MUTUALISTE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "BANQUE FRANÇAISE MUTUALISTE"

Transcription

1 BANQUE FRANÇAISE MUTUALISTE LA BANQUE DES AGENTS DU SECTEUR PUBLIC DOSSIER DE PRESSE Contacts presse Caroline Weill Audrey Peauger Décembre

2 SOMMAIRE LA BANQUE FRANÇAISE MUTUALISTE EN BREF DES VALEURS MUTUALISTES EN HÉRITAGE UNE BANQUE DIFFÉRENTE DES PRODUITS PERFORMANTS UNE OFFRE POUR LES DÉCIDEURS DU SECTEUR PUBLIC UNE BANQUE CITOYENNE ET SOLIDAIRE ANNEXES LA BANQUE FRANÇAISE MUTUALISTE EN CHIFFRES LES MUTUELLES SOCIÉTAIRES Décembre 2015

3 LA BANQUE FRANÇAISE MUTUALISTE EN BREF La Banque Française Mutualiste est la banque des agents du secteur public. Créée en 1986 à l initiative des mutuelles de la Fonction publique, son sociétariat est aujourd hui composé de 25 mutuelles dont la Mutuelle Nationale des Hospitaliers (MNH), qui en est le sociétaire de référence. Elle propose aux adhérents de ces mutuelles, et plus largement à l ensemble des agents du secteur public, une offre de prêts et d épargne assortie de conditions attractives. Sans guichet et pourtant proche de ses clients, elle distribue son offre via les agences de son partenaire historique, Société Générale. En région, elle s appuie sur son réseau de commerciaux, avec le soutien de relais mutualistes qui entretiennent des relations de proximité avec les différentes Fonctions publiques. Depuis sa création, la Banque Française Mutualiste est animée par des valeurs fortes : Solidarité, Simplicité, Responsabilité, Respect de la personne. Elle place l intérêt de la personne avant l intérêt financier et s engage, depuis plusieurs années, dans la prévention des risques financiers et la lutte contre le mal-endettement et le surendettement. En développant des initiatives de mécénat ainsi que des produits à vocation solidaire, la Banque Française Mutualiste compte parmi les acteurs de référence de l économie sociale en France. Avec plus de 1,2 million de clients, agents du secteur public, en métropole et dans les DOM, la BFM ambitionne de servir la stratégie de développement de l ensemble de ses mutuelles.

4 DES VALEURS MUTUALISTES EN HÉRITAGE La vocation première de la Banque Française Mutualiste est de proposer à ses clients des produits et services bancaires distinctifs et avantageux tout en privilégiant une approche guidée par des valeurs mutualistes. Solidarité, simplicité, responsabilité et respect de la personne définissent ainsi les fondements de son action au quotidien. SOLIDARITÉ Pour répondre aux besoins spécifiques des agents du secteur public, la BFM leur permet de profiter des meilleures conditions par le simple fait de mutualiser leurs dépôts à leur plus grand bénéfice. Elle leur propose des produits qui sortent du cadre strict du secteur bancaire traditionnel par leur valeur ajoutée solidaire notamment avec le Service d épargne solidaire, labellisé Finansol. La solidarité s exprime aussi dans le bilan de la BFM, avec deux motto fondamentaux : «pas de profit pour le profit» et «(ré-)investissement dans l amélioration permanente des conditions de l offre». SIMPLICITÉ La BFM propose simplement l essentiel des produits bancaires au-delà du compte à vue : prêts personnels, épargne et assurance de prêt. Elle exerce ainsi son métier de banquier au sens «originel» du terme. La simplicité se vit aussi dans la manière de faire son métier de banquier : pas de spéculation sur les dépôts de ceux qui lui font confiance ; les fonds mutualisés servent aux clients eux-mêmes. RESPONSABILITÉ La responsabilité, c est le fondement du savoir-être de la BFM. Elle est responsable vis-à-vis de ses clients qu elle considère pour ce qu ils sont, avec leurs moyens et leurs projets ; elle est également responsable en inscrivant ses actions dans le cadre d une démarche active de prévention financière et de lutte contre le surendettement. Depuis sa création, elle adopte une stratégie bancaire responsable qui favorise des règles saines de gestion et d investissement pour assurer une stabilité durable dans un environnement économique devenu très aléatoire. Enfin, elle se sent doublement responsable de la qualité de la relation conduite par son réseau de distribution et des produits ou services complémentaires à son offre proposés par son partenaire. LE RESPECT DE LA PERSONNE En plaçant l individu au centre de ses préoccupations, la BFM fait de chacun de ses clients la mesure unique et pertinente de ses actions. Elle intègre pleinement la notion de respect de la personne au cœur de son fonctionnement et s attache à traiter chacun de manière équitable, quels que soient ses besoins. L égalité consiste à assurer le même traitement à tout le monde ; l équité, en revanche, naît de la conviction de la BFM que chacun est un élément différent et important et pas l élément d un portefeuille ou d une masse.

5 UNE BANQUE DIFFÉRENTE UNE ORIENTATION RÉSOLUMENT SECTEUR PUBLIC Aujourd hui, 1,2 million d agents du secteur public en métropole et dans les DOM sont clients de la banque. L offre de la BFM est accessible à : - tous les agents des trois Fonctions publiques (État, Territoriale et Hospitalière) dont les militaires ; - tous les adhérents des mutuelles sociétaires et les ayants droits majeurs ; - aux élèves des écoles de la Fonction publique. DES PARTENARIATS BANCAIRES HISTORIQUES La Banque Française Mutualiste a développé son activité sur un modèle original de distribution qui lui permet d être présente sur l ensemble du territoire national, sans posséder de réseau en propre. Dès sa création, elle a choisi de s associer à la Société Générale, banque nationalisée à l époque qui bénéficie aujourd hui d un réseau d agences en métropole. D autres partenariats ont été noués afin d assurer la distribution de ses produits dans les DOM avec : - la Société Générale de Banque aux Antilles (Guadeloupe, Martinique) ; - la Banque Française Commerciale Océan Indien (Mayotte, Réunion) ; - LCL Antilles-Guyane (Guyane). Définis selon un modèle gagnant-gagnant, ces partenariats reposent sur l obligation pour le client d ouvrir un compte à vue dans la banque partenaire (ex.: compte SG/BFM), pour accéder à l offre de la Banque Française Mutualiste. LES MUTUELLES ET ASSOCIATIONS, ACTRICES DE SON DÉVELOPPEMENT Les mutuelles sociétaires occupent naturellement une place centrale dans l orientation de la stratégie de la banque et dans le développement de son activité, dont elles sont, par ailleurs, les premières bénéficiaires. En participant à son capital, elles se rassemblent pour proposer à leurs adhérents des produits et services bancaires performants, responsables à des conditions attractives. La Banque Française Mutualiste est un acteur créé par et pour ses mutuelles sociétaires. À ce titre, les mutuelles et autres acteurs du secteur public (associations, fédérations ) contribuent à la promotion des offres et services de la banque en participant à de nombreuses actions sur le terrain. Au niveau local, ce sont plus de relais mutualistes, qui entretiennent des relations de confiance et de proximité avec les différentes Fonctions publiques. UNE ORGANISATION OPTIMISÉE Depuis près de 30 ans, ce modèle original de distribution d une part et de promotion d autre part, permet à la Banque Française Mutualiste d offrir à ses clients de nombreux avantages : - une relation de proximité sur l ensemble du territoire ; - l accès à une offre dédiée et élargie de produits et services bancaires, en regroupant 2 banques en 1. Les clients SG/BFM accèdent à l offre de la Banque Française Mutualiste ainsi qu aux produits de la Société Générale distribués à des conditions attractives ;

6 DES PRODUITS PERFORMANTS Grâce à une offre dédiée et des avantages exclusifs, notamment en matière de prêts et d épargne, la Banque Française Mutualiste accompagne les agents du secteur public dans les moments clés de leur vie. PRÊTS PERSONNELS Une gamme de Prêts BFM Liberté est proposée, à des taux parmi les plus bas du marché, pour répondre aux besoins de financement de travaux d aménagement, d achat auto/moto ou de tout autre projet Pour accompagner les plus jeunes de la vie étudiante à la vie active, le Prêt BFM Énergie est réservé aux moins de 35 ans. Le Prêt BFM Avenir, associé au Livret BFM Avenir est un prêt à taux attractif fixe et unique. Le client peut le solliciter dès lors qu il a acquis 75 d intérêts bruts minimum sur son Livret. Le Prêt BFM Perspective est une solution pour regrouper ses crédits et faciliter la gestion de son budget. ÉPARGNE Le Livret BFM Avenir est un livret qui permet d épargner librement en toute sécurité avec la possibilité de solliciter un Prêt BFM Avenir, à des conditions attractives, pour concrétiser ses projets. SOLUTIONS IMMOBILIÈRES Une large gamme de financements proposée par Société Générale adaptés à chaque situation (acquisition, construction, travaux) et qui bénéficie de conditions réservées aux agents du secteur public. ASSURANCE DE PRÊTS Une assurance de prêts personnels et immobiliers, souscrite auprès de CNP Assurances pour garantir une couverture efficace face aux aléas de la vie.

7 UNE OFFRE POUR LES DÉCIDEURS DU SECTEUR PUBLIC Au-delà de son axe prioritaire de développement qui est et demeure les agents du secteur public, la Banque Française Mutualiste ambitionne de développer son offre pour les décideurs du secteur public. Son savoir-faire et son indépendance financière lui permettent de leur apporter des solutions bancaires pérennes qui respectent les valeurs du service public et qui prennent en compte les besoins opérationnels ou financiers. La BFM contribue ainsi activement aux enjeux économiques et sociaux : - par une offre adaptée de produits bancaires, - par des prestations de services d investissement, - par une sensibilisation et formation de ses clients décideurs. C est ainsi qu en avril 2015, la Banque Française Mutualiste a pris une participation majoritaire du capital de la Société ITL spécialisée dans l ingénierie financière sur mesure appliquée aux biens d équipement. La Banque Française Mutualiste répond ainsi aux besoins de financement locatif longue durée des décideurs du secteur public dans les métiers de la santé, de l environnement et de l industrie (hôpitaux, établissements de santé, collectivités territoriales, armées ) L expertise d ITL dans la conception de solutions de financement et la connaissance des métiers auxquels elle s adresse, permet d apporter des solutions dédiées et sur mesure, génératrices de performance.

8 UNE BANQUE CITOYENNE ET SOLIDAIRE Pour la Banque Française Mutualiste, la solidarité est un moyen d actions dont bénéficient ses clients au quotidien. Mais son engagement citoyen et solidaire dépasse largement le cadre de son métier d origine avec la mise en œuvre d actions de mécénat dans les secteurs de la santé et de la lutte contre l exclusion. DES PRODUITS ET SERVICES BANCAIRES SOLIDAIRES Résolument engagée au service de ses clients et de l économie sociale et solidaire, la banque a développé des produits et des services solidaires spécifiques pour répondre à deux objectifs prioritaires. - Renforcer son accompagnement des populations les plus fragiles : les jeunes, les personnes en difficulté financière et les emprunteurs en risque aggravé de santé, avec l attribution, en partenariat avec certaines de ses mutuelles, de prêts personnels solidaires. Et grâce à une assurance de prêts à taux aménagé, la banque permet l accès au crédit pour les clients de moins de 60 ans, en risque aggravé de santé et refusés au taux standard. - Apporter son soutien à des associations reconnues d utilité publique avec le Service d épargne solidaire, labellisé Finansol. Adossé au Livret BFM Avenir, il permet aux clients de reverser tout ou partie des intérêts acquis, au profit d associations reconnues d utilité publique. La BFM s engage en abondant de 10 % le montant des intérêts versés. En outre, les clients peuvent investir dans des Entreprises Socialement Responsables au travers d un Fonds Commun de Placement ISR distingué également par le label Finansol. Ce fonds permet de soutenir la Fondation de l Avenir, qui œuvre pour la recherche médicale appliquée. Par ailleurs, la vocation de la BFM se traduit par un engagement actif dans la prévention financière. La banque se mobilise avec des partenaires bancaires et acteurs du secteur public (mutuelles sociétaires, associations, fédérations ) pour sensibiliser les agents aux risques financiers et les équiper d outils pour une gestion saine de leur budget. De plus, la BFM se mobilise dans la lutte contre le mal-endettement et le surendettement et s appuie sur son partenaire CRESUS, association engagée depuis plus de 20 ans dans l aide aux personnes en difficulté financière, en situation de surendettement ou d exclusion bancaire. La BFM et CRESUS mettent en commun leurs efforts pour accompagner les clients en difficulté par des actions de sensibilisation et de prévention et par la mise en place d un plan d aide personnalisé et gratuit dispensé par la plateforme CRESUS.

9 UNE POLITIQUE DE MÉCÉNAT ENGAGÉE En cohérence avec son activité de banque et son héritage mutualiste, la Banque Française Mutualiste s engage auprès d acteurs dans les secteurs de la santé et de la lutte contre l exclusion. En 2014, la Banque Française Mutualiste a créé la Fondation BFM, abritée au sein de la Fondation de l Avenir, reconnue d utilité publique depuis La vocation de la Fondation BFM est de renforcer l ancrage de la Banque Française Mutualiste au sein de l environnement mutualiste en contribuant à la promotion des initiatives en termes de mécénat et en encadrant les différents investissements en la matière. La Fondation BFM a pour objets de : - Promouvoir la recherche médicale appliquée ; - Favoriser toute étude visant à mieux connaitre l état de santé de la population et la compréhension des déterminants de santé ; - Contribuer aux réflexions sur l évolution des organisations sanitaires, sociales et médicosociales ; - Soutenir le développement et/ou l évaluation de dispositifs innovants en termes de prévention, particulièrement à destination des personnes en situation de fragilité, quelle qu en soit l origine (maladie, handicap, précarité, vieillesse ). - Diffuser l information en direction de tous les personnels scientifiques, médicaux et sociaux intéressés et de même auprès des familles, mais aussi des organismes concernés, des collectivités et acteurs territoriaux et du public le plus large. Création d une chaire «Éthique de la décision» Afin d assurer une meilleure diffusion des connaissances et compétences de l éthique de la décision, les écoles Saint-Cyr Coëtquidan ont choisi de créer une chaire d enseignement et de recherche sur cette thématique, en partenariat avec la Banque Française Mutualiste. Inaugurée en novembre 2014, cette chaire est installée pour une durée de trois ans au travers d un cycle d activités qui prend la forme de conférences grand public animées par des conférenciers civils et militaires sur des sujets comme «les cas de conscience», «la gestion de crise» ou «les blessures invisibles». La Chaire permet également l accueil de conférenciers de la BFM au profit des élèves-officiers et cadres des écoles de Saint-Cyr Coëtquidan. En participant au financement de cet organe d enseignement, la Banque Française Mutualiste réaffirme son engagement auprès de la population des militaires. Cette démarche, qui s inscrit autour de valeurs communes et partagées, autorise un partenariat de haut niveau sur une thématique essentielle pour les décideurs publics et privés.

10 LA BANQUE FRANÇAISE MUTUALISTE EN CHIFFRES 1986 Création de la Banque Française Mutualiste 25 mutuelles sociétaires dont la MNH qui en est la sociétaire de référence 220 collaborateurs agences Société Générale distribuent l offre de la BFM en métropole relais mutualistes 1,2 million de clients en métropole et dans les DOM Au 30 juin 2015, la Banque Française Mutualiste enregistrait M d encours de comptes sur livret M d encours de prêts à la consommation Un résultat net de 10,0 M Un coefficient d exploitation de 53,2 %

11 LES MUTUELLES SOCIÉTAIRES Par ordre alphabétique, au 1 er novembre 2015 Caisse Nationale du Gendarme Mutuelle de la Gendarmerie Harmonie Fonction Publique MFP Services Mutuelle Action Sociale des Finances Publiques Mutuelle Centrale des Finances Mutuelle Civile de la Défense Mutuelle de l INSEE Mutuelle des Affaires Étrangères et Européennes Mutuelle des Douanes Mutuelle des Sapeurs-Pompiers de Paris Mutuelle du Ministère de la Justice Mutuelle du personnel de l Assemblée Nationale Mutuelle du personnel de la Caisse des Dépôts et Consignations Mutuelle du personnel du Groupe RATP Mutuelle Familiale France et Outre-Mer Mutuelle Générale de l Économie, des Finances et de l Industrie Mutuelle Générale de la Police Mutuelle Générale des Affaires Sociales Mutuelle Générale Environnement et Territoires Mutuelle Nationale des Fonctionnaires des Collectivités Territoriales Mutuelle Nationale des Hospitaliers et des professionnels de la santé et du social MNH Prévoyance Mutuelle Nationale Militaire Mutuelle Nationale Territoriale UNEO

12 BANQUE FRANÇAISE MUTUALISTE Société anonyme coopérative de banque au capital de ,750 - RC Créteil , place des Marseillais Charenton-le-Pont

BANQUE FRANÇAISE MUTUALISTE LA BANQUE DES AGENTS DU SECTEUR PUBLIC

BANQUE FRANÇAISE MUTUALISTE LA BANQUE DES AGENTS DU SECTEUR PUBLIC BANQUE FRANÇAISE MUTUALISTE LA BANQUE DES AGENTS DU SECTEUR PUBLIC DOSSIER DE PRESSE Contact presse Caroline Weill cweill@selfimage.fr 01 47 04 12 52 Audrey Peauger apeauger@selfimage.fr 01 47 04 12 53

Plus en détail

BANQUE FÉDÉRALE MUTUALISTE LA BANQUE DES AGENTS DU SECTEUR PUBLIC

BANQUE FÉDÉRALE MUTUALISTE LA BANQUE DES AGENTS DU SECTEUR PUBLIC BANQUE FÉDÉRALE MUTUALISTE LA BANQUE DES AGENTS DU SECTEUR PUBLIC DOSSIER DE PRESSE Contacts presse Agence Wellcom Alexia Diez-Soto & Lucie Hacquin ads@wellcom.fr ; lha@wellcom.fr 01.46.34.60.60 Février

Plus en détail

BANQUE FRANÇAISE MUTUALISTE. La banque des agents du secteur public. BFM, partenaire du groupe Société Générale

BANQUE FRANÇAISE MUTUALISTE. La banque des agents du secteur public. BFM, partenaire du groupe Société Générale BANQUE FRANÇAISE MUTUALISTE La banque des agents du secteur public BFM, partenaire du groupe Société Générale BFM, LA BANQUE Plus d un million de clients en métropole et dans les DOM 190 626 prêts BFM

Plus en détail

Société Générale avec un Conseiller SG/BFM dans chaque agence

Société Générale avec un Conseiller SG/BFM dans chaque agence B a n q u e F r a n ç a i s e M u t u a l i s t e profil d une banque différente une banque unique par son origine mutualiste Créée par des mutuelles de la Fonction publique, la Banque Française Mutualiste

Plus en détail

Présentation de la MFP Janvier 2014 1/7

Présentation de la MFP Janvier 2014 1/7 PRESENTATIION DE LA MFP L UNIION DES MUTUELLES ET UNIIONS DE MUTUELLES DU SECTEUR PUBLIIC Présentation de la MFP Janvier 2014 1/7 Membrres Miissiions Engagementts 22 mutuelles ou Unions de mutuelles professionnelles

Plus en détail

Rapport d activité 2013. Mutuelle du Personnel de l Assemblée nationale

Rapport d activité 2013. Mutuelle du Personnel de l Assemblée nationale Rapport d activité 2013 Mutuelle du Personnel de l Assemblée nationale La mutuelle du Personnel de l Assemblée nationale est une mutuelle de Livre III. Contrairement aux mutuelles de Livre II, elle ne

Plus en détail

SOMMAIRE 1. UNE CHARTE POUR FONDER UNE NOUVELLE HISTOIRE 2. DES RÉFÉRENCES IDENTITAIRES ET DES VOLONTÉS AFFINITAIRES

SOMMAIRE 1. UNE CHARTE POUR FONDER UNE NOUVELLE HISTOIRE 2. DES RÉFÉRENCES IDENTITAIRES ET DES VOLONTÉS AFFINITAIRES SOMMAIRE PAGE 5 1. UNE CHARTE POUR FONDER UNE NOUVELLE HISTOIRE PAGE 6 2. DES RÉFÉRENCES IDENTITAIRES ET DES VOLONTÉS AFFINITAIRES PAGE 7 3. DES AMBITIONS PARTAGEES ET DES OBJECTIFS COMMUNS PAGE 8 4.UN

Plus en détail

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE A LA MARTINIQUE : un secteur très féminisé qui représente 9 % de l emploi salarié total

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE A LA MARTINIQUE : un secteur très féminisé qui représente 9 % de l emploi salarié total Panorama de l Economie Sociale et Solidaire à la Martinique L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE A LA MARTINIQUE : un secteur très féminisé qui représente 9 % de l emploi salarié total Février 2012 En 2009,

Plus en détail

mois offerts* en santé «Bientôt une mutation, une nouvelle vie commence! Avec la MNT, mon projet est facilité.» Jusqu à

mois offerts* en santé «Bientôt une mutation, une nouvelle vie commence! Avec la MNT, mon projet est facilité.» Jusqu à Offre «Mutation» «Bientôt une mutation, une nouvelle vie commence! Avec la MNT, mon projet est facilité.» Jusqu à 3 en santé mois offerts* * Voir conditions à l intérieur du dépliant. En cas de mutation,

Plus en détail

Dossier de presse. Naissance du premier groupe de protection professionnel du monde de la santé et du social

Dossier de presse. Naissance du premier groupe de protection professionnel du monde de la santé et du social Dossier de presse Naissance du premier groupe de protection professionnel du monde de la santé et du social c o n f é r e n c e d e p r e s s e d u m a r d i 7 j u i l l e t 2015 pershing hall 49 rue pierre

Plus en détail

L assurance d un partenaire expert

L assurance d un partenaire expert L assurance d un partenaire expert EDITO Les missions et raisons d'être de notre entreprise : l assurance du risque prévoyance individuel ou collectif et tous les risques liés aux personnes. La démarche

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES APPEL A PROJETS ACTIONS AU PROFIT DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP ET DE DÉPENDANCE THÈMES 2010

CAHIER DES CHARGES APPEL A PROJETS ACTIONS AU PROFIT DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP ET DE DÉPENDANCE THÈMES 2010 CAHIER DES CHARGES APPEL A PROJETS ACTIONS AU PROFIT DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP ET DE DÉPENDANCE THÈMES 2010 ACCÈS AU SPORT ACCÈS AUX LOISIRS ET/OU À LA CULTURE 1 PRÉAMBULE Définies dans le

Plus en détail

Une offre bancaire pleine d énergie pour faciliter votre logement

Une offre bancaire pleine d énergie pour faciliter votre logement OFFRE PACK INSTALL Banque Fédérale Mutualiste, la banque des agents du secteur public Une offre bancaire pleine d énergie pour faciliter votre logement MOINS DE 35 ANS BFM, partenaire du groupe Société

Plus en détail

BASE DE DONNÉES FRANCE

BASE DE DONNÉES FRANCE BASE DE DONNÉES FRANCE 2013 SOMMAIRE Partie I Démographie Partie II Retraite Partie III Economie générale Partie IV Epargne / Finances Partie V Finances publiques Partie I - Démographie Évolution de la

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 10 mai 2011. 5 mutuelles créent le groupe Istya, premier groupe mutualiste français de protection sociale complémentaire

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 10 mai 2011. 5 mutuelles créent le groupe Istya, premier groupe mutualiste français de protection sociale complémentaire 5 mutuelles créent le groupe Istya, premier groupe mutualiste français de protection sociale complémentaire Le 6 mai 2011, le groupe MGEN, le groupe MNH, la MNT, la MGET et la MAEE se sont réunis en assemblée

Plus en détail

prévoyance offre Protection sociale complémentaire réservée aux collectivités adhérentes à la convention de participation

prévoyance offre Protection sociale complémentaire réservée aux collectivités adhérentes à la convention de participation Mutuelle des agents territoriaux Protection sociale complémentaire offre prévoyance réservée aux collectivités adhérentes à la convention de participation Interiale, aujourd hui c est Une mutuelle experte

Plus en détail

www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire

www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire développement économique et économie sociale et solidaire En soutenant la création

Plus en détail

Qu est ce que l Economie Sociale?

Qu est ce que l Economie Sociale? Fiche n 2 Les entreprises : Qu est ce que l Economie Sociale? Les de toutes natures (salariés, usagers, ), les mutuelles (assurance ou prévoyance santé), les associations et les fondations constituent

Plus en détail

Résultats du groupe Caisse des Dépôts en 2013. Résultats du groupe Caisse des Dépôts. Résultat du fonds d épargne

Résultats du groupe Caisse des Dépôts en 2013. Résultats du groupe Caisse des Dépôts. Résultat du fonds d épargne Paris, le 3 avril 2014 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Résultats du groupe Caisse des Dépôts en 2013 Résultats du groupe Caisse des Dépôts Résultat net part du Groupe... 2,137 Md Résultat récurrent... 1,35 Md Résultat

Plus en détail

«Avec les bons plans de la MNT, je me simplifie le quotidien à prix mini!» mois offerts* en santé. * Voir conditions à l intérieur du dépliant.

«Avec les bons plans de la MNT, je me simplifie le quotidien à prix mini!» mois offerts* en santé. * Voir conditions à l intérieur du dépliant. Offre «JEUNE AGENT» «Avec les bons plans de la MNT, je me simplifie le quotidien à prix mini!» 2 en santé mois offerts* * Voir conditions à l intérieur du dépliant. Couverture santé, projets d installation,

Plus en détail

L épargne de tous au service de l intérêt général

L épargne de tous au service de l intérêt général L épargne de tous au service de l intérêt général 1 Pour la réussite de tous les projets Sommaire Un modèle unique et vertueux 4 Prêts au logement social et à la politique de la ville 7 Prêts au secteur

Plus en détail

La MGEFI et vous. Vivez pleinement votre retraite!

La MGEFI et vous. Vivez pleinement votre retraite! M u t u e l l e G é n é r a l e de l Éc o n o mie, des F i n a n ces e t de l I n d u s t rie La MGEFI et vous Vivez pleinement votre retraite! 2014 La retraite Ce qui change pour vous! Enfin vous voici

Plus en détail

Observatoire des partenariats Associations / Entreprises. Synthèse ARPEA Entreprises. Associations / entreprises : l amorce d une profonde mutation!

Observatoire des partenariats Associations / Entreprises. Synthèse ARPEA Entreprises. Associations / entreprises : l amorce d une profonde mutation! Observatoire des partenariats Associations / Entreprises Associations / entreprises : l amorce d une profonde mutation! Mai 2009 2 Le monde change, les postures aussi! Les relations entre les associations

Plus en détail

Guide. du Correspondant Mutualiste

Guide. du Correspondant Mutualiste Guide du Correspondant Mutualiste Version 2 - Janvier 2011 La Mutuelle Nationale Territoriale - Mutuelle soumise aux dispositions du Code de la Mutualité - RNM 775 678 587 - Document non contractuel -

Plus en détail

Entreprendre autrement: Introduction à l économie sociale et solidaire et à l Entrepreneuriat social

Entreprendre autrement: Introduction à l économie sociale et solidaire et à l Entrepreneuriat social Entreprendre autrement: Introduction à l économie sociale et solidaire et à l Entrepreneuriat social Université de Caen - Master 2 : Entrepreneuriat UFR - Sciences Economiques et de Gestion Février 2009

Plus en détail

Economie autrement quinzaine du Narthex 19-11-2014

Economie autrement quinzaine du Narthex 19-11-2014 Economie autrement quinzaine du Narthex 19-11-2014 2 LE CREDIT COOPERATIF Ø banque à part entière, Ø banque coopérative actrice d une finance patiente, Ø banque engagée, Ø banque de l économie sociale

Plus en détail

Des envies d emménager plein la tête?

Des envies d emménager plein la tête? Solutions Acquisition MGEN Solutions Acquisition MGEN Pour en savoir plus contactez-nous au 36 76 Coût d un appel local depuis un poste fixe, hors coût opérateur, seulement pour la métropole. Consultez

Plus en détail

Bienvenue. Ouverture par Jacqueline ERROT

Bienvenue. Ouverture par Jacqueline ERROT 20 et 21 mai Bienvenue Ouverture par Jacqueline ERROT Bilan 2013 par Mathias PERRIOT 2013 Loi relative à la mobilisation du foncier public en faveur du logement et au renforcement des obligations de production

Plus en détail

SOUTENEZ L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE!

SOUTENEZ L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE! La lettre d information des clients qui ont choisi d agir L INFO SOUTENEZ L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE! * * La loi sur l économie sociale et solidaire est entrée en vigueur. Le Crédit Coopératif vous

Plus en détail

Bilan d activité des Groupes d Entraide Mutuelle (GEM) Année 2011. Caisse Nationale de Solidarité pour l Autonomie

Bilan d activité des Groupes d Entraide Mutuelle (GEM) Année 2011. Caisse Nationale de Solidarité pour l Autonomie Bilan d activité des Groupes d Entraide Mutuelle (GEM) Année 2011 Caisse Nationale de Solidarité pour l Autonomie Préambule : Les Groupes d Entraide Mutuelle (GEM), régis par les articles L. 114-1-1 et

Plus en détail

Regard financier sur les petites villes (3 000 à 20 000 habitants) Juin 2014

Regard financier sur les petites villes (3 000 à 20 000 habitants) Juin 2014 ( 20 000 habitants) Juin 2014 Sommaire Les petites en France 3 Les volumes d intervention 4 Les principales ressources courantes 5-6 L épargne brute 7 Les dépenses d investissement 8 L encours de dette

Plus en détail

16è RENCONTRE D ACTUALITÉ INVESTISSEMENT IMMOBILIER 2016

16è RENCONTRE D ACTUALITÉ INVESTISSEMENT IMMOBILIER 2016 16è RENCONTRE D ACTUALITÉ INVESTISSEMENT IMMOBILIER 2016 5 novembre 2015 DIRECTION DU DEVELOPPEMENT DOCUMENT RÉSERVÉ EXCLUSIVEMENT AUX PROFESSIONNELS Crédit foncier qui sommes-nous? Un spécialiste du financement

Plus en détail

22. Finances responsables de quoi parlons- nous?

22. Finances responsables de quoi parlons- nous? 22. Finances responsables de quoi parlons- nous? Par Pascal Glémain. Economiste. Docteur de l Université de Nantes. Titulaire de la Chaire ESS (ESSCA). Membre du Comité du Label FINANSOL (Paris) Co-responsable

Plus en détail

Pour accompagner la réussite de tous les projets

Pour accompagner la réussite de tous les projets Pour accompagner la réussite de tous les projets «La Caisse des dépôts et consignations et ses filiales constituent un groupe public au service de l intérêt général et du développement économique du pays.

Plus en détail

Votre épargne en France. Nos solutions pour constituer et valoriser son capital.

Votre épargne en France. Nos solutions pour constituer et valoriser son capital. NON- RÉSIDENTS Votre épargne en France Nos solutions pour constituer et valoriser son capital. Produits sécurisés Marchés financiers Services en ligne Votre épargne en France Vous souhaitez vous constituer

Plus en détail

OBSERVATOIRE DES TARIFS BANCAIRES IEDOM

OBSERVATOIRE DES TARIFS BANCAIRES IEDOM OBSERVATOIRE DES TARIFS BANCAIRES IEDOM RAPPORT D ACTIVITÉ 2011 INSTITUT D ÉMISSION DES DÉPARTEMENTS D OUTRE-MER Établissement public national 164, rue de Rivoli - 75001 PARIS Tél. 01 53 44 41 41 Rapport

Plus en détail

service caution Concrétisez votre projet immobilier avec la MNT

service caution Concrétisez votre projet immobilier avec la MNT service caution Concrétisez votre projet immobilier avec la MNT Les solutions de la MNT pour votre projet immobilier. Vous souhaitez financer votre opération immobilière au moyen d un prêt souscrit auprès

Plus en détail

Chambre Régionale de l Economie Sociale et Solidaire. L Economie. Sociale et Solidaire. Annemasse. 20 janvier 2010

Chambre Régionale de l Economie Sociale et Solidaire. L Economie. Sociale et Solidaire. Annemasse. 20 janvier 2010 Chambre Régionale de l Economie Sociale et Solidaire L Economie Sociale et Solidaire Annemasse 20 janvier 2010 1 Sommaire L économie sociale et solidaire : une autre culture d entreprendre Les entreprises

Plus en détail

L'insertion professionnelle des bénéficiaires du RSA en outre-mer

L'insertion professionnelle des bénéficiaires du RSA en outre-mer Inspection générale des affaires sociales RM2014-090R Inspection générale de l administration N 14-122/14-077/01 L'insertion professionnelle des bénéficiaires du RSA en outre-mer SYNTHESE Établie par Michel

Plus en détail

La stratégie du Groupe BPCE

La stratégie du Groupe BPCE La stratégie du Groupe BPCE 2 edito Groupe BPCE est né en juillet 2009 de la volonté des groupes Banque Populaire et Caisse d Epargne de construire ensemble le deuxième groupe bancaire en France, un groupe

Plus en détail

Cahier des charges APPEL À PROJETS 2015 ACTIONS DE SOUTIEN À DESTINATION DE PERSONNES DÉFICIENTES AUDITIVES

Cahier des charges APPEL À PROJETS 2015 ACTIONS DE SOUTIEN À DESTINATION DE PERSONNES DÉFICIENTES AUDITIVES APPEL À PROJETS 2015 Cahier des charges ACTIONS DE SOUTIEN À DESTINATION DE PERSONNES DÉFICIENTES AUDITIVES Fondation Harmonie Solidarités, 143 rue Blomet - 75015 Paris - Autorisation administrative de

Plus en détail

Appel à projets CAP Retraite Bretagne. «Agir contre l isolement des seniors»

Appel à projets CAP Retraite Bretagne. «Agir contre l isolement des seniors» Appel à projets CAP Retraite Bretagne «Agir contre l isolement des seniors» La mutualité sociale agricole (MSA), le régime social des indépendants (RSI), la caisse d assurance retraite et de santé au travail

Plus en détail

Éthique et banques coopératives : les occasions manquées de la sphère financière mutualiste française!

Éthique et banques coopératives : les occasions manquées de la sphère financière mutualiste française! Éthique et banques coopératives : les occasions manquées de la sphère financière mutualiste française! «Éthique et responsabilité sociale des banques : aux confins de leur responsabilité juridique» (Colloque

Plus en détail

MUTUELLES FONCTION PUBLIQUE DE L ETAT: OU EN EST ON?

MUTUELLES FONCTION PUBLIQUE DE L ETAT: OU EN EST ON? & L ÉCONOMIE SOCiALE Hors série mars 2010 MUTUELLES FONCTION PUBLIQUE DE L ETAT: OU EN EST ON? La protection sociale complémentaire (PSC) dans la fonction publique est très souvent synonyme de «mutuelle».

Plus en détail

Demande de Prêt Habitat Bonifié

Demande de Prêt Habitat Bonifié Demande de Prêt Habitat Bonifié Concernant l'adhérent CNG-MG NOM Prénom : : Numéro d'adhérent : PRET SOLLICITE Montant : Durée : ans Partenariat entre la CNG-MG et la Banque Française Mutualiste Page 1

Plus en détail

MUTUELLE GÉNÉRALE DE L ÉCONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE. Multi Santé. des prestations renforcées

MUTUELLE GÉNÉRALE DE L ÉCONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE. Multi Santé. des prestations renforcées MUTUELLE GÉNÉRALE DE L ÉCONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE 2015 Multi Santé des prestations renforcées Vos prestations* Multi Santé intègre une participation sur les dépassements d honoraires et offre

Plus en détail

BONIFICATION DE PRÊT IMMOBILIER

BONIFICATION DE PRÊT IMMOBILIER BONIFICATION DE PRÊT IMMOBILIER NOTA : Cette prestation a été remplacée au 1 er janvier 2013 par l aide à la propriété. Si vous acquérez une nouvelle résidence principale et avez un prêt immobilier bonifié

Plus en détail

BASE DE DONNEES - FRANCE

BASE DE DONNEES - FRANCE BASE DE DONNEES - FRANCE SOMMAIRE Partie I Démographie Partie II Retraite Partie III Economie générale Partie IV Epargne/Finances Partie V Finances publiques Partie I - Démographie Évolution de la population

Plus en détail

SOUSCRIPTION L INVESTISSEMENT. Outre-mer en toute sécurité. www.inter-invest.fr. Inter Invest

SOUSCRIPTION L INVESTISSEMENT. Outre-mer en toute sécurité. www.inter-invest.fr. Inter Invest SOUSCRIPTION 2014 L INVESTISSEMENT Outre-mer en toute sécurité www.inter-invest.fr I Inter Invest SOMMAIRE 01 INTER INVEST Spécialiste en opérations Outre-mer depuis 1991 Inter Invest & le Groupe Inter

Plus en détail

Dispositif d activités physiques et sportives en direction des âgés

Dispositif d activités physiques et sportives en direction des âgés Dispositif d activités physiques et sportives en direction des âgés RAPPORT du GROUPE DE TRAVAIL INTERMINISTÉRIEL DÉCEMBRE 2013 1 Introduction I -Le contexte II -Le Groupe de travail III -Compte rendu

Plus en détail

1er SEMINAIRE TECHNIQUE AISS

1er SEMINAIRE TECHNIQUE AISS 1er SEMINAIRE TECHNIQUE AISS Séminaire technique sur l extension de la couverture de la sécurité sociale en Afrique centrale : Défis, Solutions, et Perspectives. PRESENTATION DE LA CAISSE NATIONALE DE

Plus en détail

Services Financiers Spécialisés Au cœur du développement des réseaux bancaires

Services Financiers Spécialisés Au cœur du développement des réseaux bancaires Services Financiers Spécialisés Au cœur du développement des réseaux bancaires Mars 2012 banque de financement & d investissement / épargne / services financiers spécialisés Trois métiers cœurs natixis

Plus en détail

Prémi Santé. assurer l essentiel

Prémi Santé. assurer l essentiel M U T U E L L E G É N É R A L E D E L É C O N O M I E, D E S F I N A N C E S E T D E L I N D U S T R I E Prémi Santé assurer l essentiel 2015 Vos prestations* Prémi Santé vous rembourse les actes les plus

Plus en détail

Les Aides Sociales du Livre III

Les Aides Sociales du Livre III Les Aides Sociales du Livre III Sommaire Introduction Les aides sociales du Livre III : mode d emploi Dispositif d information des adhérents Les acteurs Conclusion Les Aides Sociales du Livre III Caisse

Plus en détail

Des solutions bancaires adaptées à la vie des personnels de la Défense

Des solutions bancaires adaptées à la vie des personnels de la Défense OFFRE SPÉCIALE MILITAIRES Banque Fédérale Mutualiste, la banque des agents du secteur public V I E P R I V É E & C A R R I È R E Des solutions bancaires adaptées à la vie des personnels de la Défense MOINS

Plus en détail

dossier presse 19 juin 2013 L alliance mutualiste à vos côtés adhérentes à UNION

dossier presse 19 juin 2013 L alliance mutualiste à vos côtés adhérentes à UNION dossier presse de L alliance mutualiste à vos côtés UNION adhérentes à 19 juin 2013 Sommaire n L alliance mutualiste Une protection sociale au service de tous les publics n Un modèle de gouvernance original

Plus en détail

MaecenasPatrimoine. Le partage au cœur du rendement. 15 juin 2010

MaecenasPatrimoine. Le partage au cœur du rendement. 15 juin 2010 MaecenasPatrimoine Le partage au cœur du rendement 15 juin 2010 Table des matières 1 - La Société Maecenas Finance Page 2 - Le FCP Maecenas Patrimoine 3 - L intérêt des investisseurs institutionnels La

Plus en détail

N 15 - juillet 2012. Panorama de l économie sociale et solidaire en Guyane. Un secteur jeune et féminisé et 8 % de l emploi salarié

N 15 - juillet 2012. Panorama de l économie sociale et solidaire en Guyane. Un secteur jeune et féminisé et 8 % de l emploi salarié Pages économiques et sociales des Antilles-Guyane N 15 - juillet 2012 Panorama de l économie sociale et solidaire en Guyane Un secteur jeune et féminisé et 8 % de l emploi salarié En 2009, en Guyane, 3

Plus en détail

Évolution de l emploi dans l Économie Sociale et Solidaire en région Centre

Évolution de l emploi dans l Économie Sociale et Solidaire en région Centre Octobre 2013 N 7 Évolution de l emploi dans l Économie Sociale et Solidaire en région Centre L ESS, un gain d emploi pour la région Centre Les effectifs salariés de l Economie Sociale et Solidaire (ESS)*

Plus en détail

Banque FIDUCIAL FIDUCIAL Conseil Entreprendre avec vous

Banque FIDUCIAL FIDUCIAL Conseil Entreprendre avec vous Banque FIDUCIAL FIDUCIAL Conseil Entreprendre avec vous L offre globale de services aux entreprises Banque et Conseil financier Une offre cohérente au service de nos clients Nos domaines d'expertise Placements

Plus en détail

MUTUELLE GÉNÉRALE DE L ÉCONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE. Vita Santé. une couverture complète et équilibrée

MUTUELLE GÉNÉRALE DE L ÉCONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE. Vita Santé. une couverture complète et équilibrée MUTUELLE GÉNÉRALE DE L ÉCONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE 2015 Vita Santé une couverture complète et équilibrée Vos prestations* Vita Santé concilie une couverture santé complète, de qualité et une

Plus en détail

Des solutions bancaires adaptées à la vie des personnels de la Défense

Des solutions bancaires adaptées à la vie des personnels de la Défense OFFRE SPÉCIALE MILITAIRES Banque Fédérale Mutualiste, la banque des agents du secteur public FAMILLE / MOBILITÉ / RECONVERSION Des solutions bancaires adaptées à la vie des personnels de la Défense BFM,

Plus en détail

L Économie Sociale et Solidaire. en Moselle - 2014

L Économie Sociale et Solidaire. en Moselle - 2014 L Économie Sociale et Solidaire en Moselle - 2014 L économie SOCIALE ET SOLIDAIRE (ESS) Jusqu à la loi du 31 juillet 2014, l économie Sociale et Solidaire se fondait sur les principes fondateurs, édictés

Plus en détail

«Entrepreneurs des quartiers»

«Entrepreneurs des quartiers» «Entrepreneurs des quartiers» Dossier de presse Pour surmonter les défis de la crise, le développement de l entreprenariat et de l activité économique dans les territoires en Politique de la Ville, constitue

Plus en détail

Présentation du dispositif départemental d aide au «Microcrédit Personnel»

Présentation du dispositif départemental d aide au «Microcrédit Personnel» DOSSIER DE PRESSE Présentation du dispositif départemental d aide au «Microcrédit Personnel» Lundi 21 janvier 2013 à 15h30 A l Hôtel du Département, à Rouen En présence de : Didier MARIE, Président du

Plus en détail

Demande de Prêt «Aide au Logement Remboursable (ALR) - Acquisition / Construction»

Demande de Prêt «Aide au Logement Remboursable (ALR) - Acquisition / Construction» Demande de Prêt «Aide au Logement Remboursable (ALR) - Acquisition / Construction» Partenariat entre la Mutuelle de l Armée de l Air et la Banque Française Mutualiste BANQUE FRANCAISE MUTUALISTE Profession

Plus en détail

Groupama Banque : qui, que, quoi?

Groupama Banque : qui, que, quoi? Groupama Banque : qui, que, quoi? - Une seule banque au service de tous les clients du Groupe - Un nouveau modèle bancaire, conçu dès sa création comme multicanal - L une des seules banques en France à

Plus en détail

BTS BANQUE. L épargne solidaire. 1. Qu est-ce que l épargne solidaire? Document 1 :

BTS BANQUE. L épargne solidaire. 1. Qu est-ce que l épargne solidaire? Document 1 : BTS BANQUE L épargne solidaire 1. Qu est-ce que l épargne solidaire? Document 1 : Fondée sur un principe de responsabilité et de fraternité, l épargne solidaire se caractérise par le choix de l épargnant

Plus en détail

La Mutualité en chiffres

La Mutualité en chiffres La Mutualité en chiffres Édition 2012 La Mutualité en chiffres Édition 2012 La Mutualité, acteur principal de la complémentaire santé page 5 La complémentaire santé dans l activité des mutuelles Les prestations

Plus en détail

OBSERVATOIRE DES TARIFS BANCAIRES IEDOM

OBSERVATOIRE DES TARIFS BANCAIRES IEDOM ÉDITION 2013 OBSERVATOIRE DES TARIFS BANCAIRES IEDOM RAPPORT D ACTIVITÉ 2012 INSTITUT D ÉMISSION DES DÉPARTEMENTS D OUTRE-MER Siège social 164, rue de Rivoli - 75001 Paris Tél. +33 1 53 44 41 41 Fax +33

Plus en détail

1. ORGANISMES DU REGIME GENERAL

1. ORGANISMES DU REGIME GENERAL Liste des organismes de protection sociale entrant dans le champ du RNCPS Version du 17/06/2014 1. ORGANISMES DU REGIME GENERAL Agence centrale des organismes de sécurité sociale (ACOSS) Caisse nationale

Plus en détail

Communiqué de presse. Rapport 2009 de l Observatoire de la Microfinance

Communiqué de presse. Rapport 2009 de l Observatoire de la Microfinance Paris, le 22 septembre 2010 Communiqué de presse Rapport 2009 de l Observatoire de la Microfinance Le deuxième rapport annuel de l Observatoire de la microfinance met en relief des évolutions notables

Plus en détail

SYNTHESE PLATEFORME D ECHANGES ET D INFORMATION Drogues et Dépendances (P.E.I.D.D.) Janvier à Décembre 2014

SYNTHESE PLATEFORME D ECHANGES ET D INFORMATION Drogues et Dépendances (P.E.I.D.D.) Janvier à Décembre 2014 1 SYNTHESE PLATEFORME D ECHANGES ET D INFORMATION Drogues et Dépendances (P.E.I.D.D.) Janvier à Décembre 2014 Les financeurs Cette action est financée par la MILDECA (via la Préfecture de La Réunion) et

Plus en détail

Crédit Agricole Toulouse 31. Activités & Résultats de l exercice 2013

Crédit Agricole Toulouse 31. Activités & Résultats de l exercice 2013 Communiqué de presse régional L essentiel Crédit Agricole Toulouse 31 Activités & Résultats de l exercice 2013 Toulouse, le 7 février 2014 Une ETI coopérative de Banque, Assurances et Immobilier qui accompagne

Plus en détail

Cahier des charges APPEL À PROJETS 2014 ACTIONS DE SOUTIEN À DESTINATION DE PERSONNES DÉFICIENTES VISUELLES. Région Pays de la Loire

Cahier des charges APPEL À PROJETS 2014 ACTIONS DE SOUTIEN À DESTINATION DE PERSONNES DÉFICIENTES VISUELLES. Région Pays de la Loire APPEL À PROJETS 2014 Cahier des charges ACTIONS DE SOUTIEN À DESTINATION DE PERSONNES DÉFICIENTES VISUELLES Région Pays de la Loire Fondation Harmonie Solidarités, 143 rue Blomet - 75015 Paris - Autorisation

Plus en détail

Fiche projet. relative à la formation aux droits et à l accompagnement des migrant(e)s retraité(e)s, Région Souss Massa Drâa au Maroc

Fiche projet. relative à la formation aux droits et à l accompagnement des migrant(e)s retraité(e)s, Région Souss Massa Drâa au Maroc Fiche projet 14-10-03-DROITS-Fiche Projet Formation Droits relative à la formation aux droits et à l accompagnement des migrant(e)s retraité(e)s, Région Souss Massa Drâa au Maroc I. Contexte et justification

Plus en détail

Intervention colloque MFP 7 décembre 2011

Intervention colloque MFP 7 décembre 2011 Intervention colloque MFP 7 décembre 2011 Mesdames, Messieurs, chers amis, Je vous remercie au nom de la MFP de votre présence à ce colloque sur la protection sociale des fonctionnaires. Merci à la MGEN

Plus en détail

Décision n 10-DCC-165 du 22 novembre 2010 relative à la prise de contrôle exclusif de Axéria Vie et de ses filiales par Crédit Agricole Assurances

Décision n 10-DCC-165 du 22 novembre 2010 relative à la prise de contrôle exclusif de Axéria Vie et de ses filiales par Crédit Agricole Assurances RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 10-DCC-165 du 22 novembre 2010 relative à la prise de contrôle exclusif de Axéria Vie et de ses filiales par Crédit Agricole Assurances L Autorité de la concurrence, Vu

Plus en détail

Connaissez-vous GROUPAMA BANQUE?

Connaissez-vous GROUPAMA BANQUE? Groupama Banque - Direction de la communication externe - Groupama participe à la protection de l'environnement en utilisant un site imprim vert et des papiers issus des forêts gérées durablement et en

Plus en détail

Une région d outre-mer émergente, en croissance, avec des potentiels et confrontée à plusieurs défis

Une région d outre-mer émergente, en croissance, avec des potentiels et confrontée à plusieurs défis Mission DRI du 2 septembre 2013 Une région d outre-mer émergente, en croissance, avec des potentiels et confrontée à plusieurs défis L Institut d Emission des Départements d Outre-Mer Des missions de banque

Plus en détail

Les salariés de l économie sociale : un profil particulier

Les salariés de l économie sociale : un profil particulier Les salariés de l économie sociale : un profil particulier Avec près de 220 000 contrats en 2006, l économie sociale régionale rassemble plus de 11% des contrats de l ensemble du secteur privé et semi-public.

Plus en détail

Délibération n 2008-35 Conseil d administration de la CGLLS 33 ème séance du 17 décembre 2008

Délibération n 2008-35 Conseil d administration de la CGLLS 33 ème séance du 17 décembre 2008 Délibération n 2008-35 Conseil d administration de la CGLLS 33 ème séance du 17 décembre 2008 relative aux modalités d octroi des garanties accordées par la CGLLS Le conseil d'administration, Vu les articles

Plus en détail

EPARGNER SOLIDAIRE AVEC LA NEF ET LE CRÉDIT COOPÉRATIF. Par Guylaine Duclos Jean-Pierre Théret CEAN. De l Association

EPARGNER SOLIDAIRE AVEC LA NEF ET LE CRÉDIT COOPÉRATIF. Par Guylaine Duclos Jean-Pierre Théret CEAN. De l Association Par Guylaine Duclos Jean-Pierre Théret De l Association CEAN EPARGNER SOLIDAIRE AVEC LA NEF ET LE CRÉDIT COOPÉRATIF 1) QU EST-CE L ÉPARGNE ET LA FINANCE SOLIDAIRES 2) LA SOCIÉTÉ FINANCIÈRE LA NEF 3) LA

Plus en détail

Place des mutuelles dans le système de santé français Poids des services de soins et d accompagnement mutualistes

Place des mutuelles dans le système de santé français Poids des services de soins et d accompagnement mutualistes Place des mutuelles dans le système de santé français Poids des services de soins et d accompagnement mutualistes Nathalie CHATILLON FNMF Direction des Affaires Publiques Département International Sommaire

Plus en détail

L offre spéciale RÉSOLUMENT. vue par Hélène SECTEUR PUBLIC. Bénéficiez d une banque qui prend soin de vous. Et profitez d avantages exclusifs

L offre spéciale RÉSOLUMENT. vue par Hélène SECTEUR PUBLIC. Bénéficiez d une banque qui prend soin de vous. Et profitez d avantages exclusifs BANQUE FRANÇAISE MUTUALISTE L offre spéciale RÉSOLUMENT SECTEUR PUBLIC HOSPITALIERS vue par Hélène Bénéficiez d une banque qui prend soin de vous Et profitez d avantages exclusifs L offre de la BFM est

Plus en détail

Inauguration de la Maison Régionale des Entreprises DOSSIER DE PRESSE

Inauguration de la Maison Régionale des Entreprises DOSSIER DE PRESSE Inauguration de la Maison Régionale des Entreprises DOSSIER DE PRESSE 14 novembre 2007 Le contexte La Région Guadeloupe a mis en place son Schéma Régional de Développement Economique (S.R.D.E). Ce schéma

Plus en détail

Création de Fonds Communs de Placement à Risque

Création de Fonds Communs de Placement à Risque LA RÉGION SOUTIENT LES ENTREPRISES LOCALES Création de Fonds Communs de Placement à Risque Pour mieux accompagner la création d entreprise, pour soutenir sa croissance et faciliter sa reprise DOSSIER DE

Plus en détail

Une ETI* coopérative. 1 er. en Banque, Assurances et Immobilier. * Entreprise de Taille Intermédiaire

Une ETI* coopérative. 1 er. en Banque, Assurances et Immobilier. * Entreprise de Taille Intermédiaire * Entreprise de Taille Intermédiaire Une ETI* coopérative en Banque, Assurances et Immobilier 1 er PARTENAIRE DE L ÉCONOMIE DÉPARTEMENTALE LES CHIFFRES CLÉS 2014 UNE ETI COOPÉRATIVE actrice EN BANQUE,

Plus en détail

Des solutions bancaires adaptées à la vie des personnels de la Défense

Des solutions bancaires adaptées à la vie des personnels de la Défense OFFRE SPÉCIALE MILITAIRES Banque Française Mutualiste, la banque des agents du secteur public FAMILLE / MOBILITÉ / RECONVERSION Des solutions bancaires adaptées à la vie des personnels de la Défense BFM,

Plus en détail

Épargne solidaire. Les relations de la finance solidaire (En millions d euros au 31/12/2012) Épargne bancaire. Épargne salariale

Épargne solidaire. Les relations de la finance solidaire (En millions d euros au 31/12/2012) Épargne bancaire. Épargne salariale Les relations de la finance solidaire (En millions d euros au 31/12/2012) RESSOURCES Épargne bancaire 4 690 Épargne solidaire 1 718 675 1 042 Livrets, OPCVM, Contrats d assurance-vie, 2 577 Épargne salariale

Plus en détail

Offre MMJ - Ouverture

Offre MMJ - Ouverture M U T U E L L E D U M I N I S T E R E D E L A J U S T I C E Bulletin d adhésion Offre MMJ - Ouverture MES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS Merci de renseigner les informations demandées EN LETTRES CAPITALES N

Plus en détail

Le Crédit Coopératif, un banquier expert de la microfinance, au service des acteurs de l économie sociale et solidaire

Le Crédit Coopératif, un banquier expert de la microfinance, au service des acteurs de l économie sociale et solidaire Dossier de presse Septembre 2012 Le Crédit Coopératif, un banquier expert de la microfinance, au service des acteurs de l économie sociale et solidaire Contacts presse Crédit Coopératif Claude Sevaistre

Plus en détail

Pour un développement. local. durable. Développement

Pour un développement. local. durable. Développement Développement local Pour un développement local durable durable Le développement local vise à améliorer la vie quotidienne des habitants d un territoire en renforçant toutes les formes d attractivité de

Plus en détail

Avec Cybèle Solidarité, transformez votre projet immobilier en réalité

Avec Cybèle Solidarité, transformez votre projet immobilier en réalité Avec Cybèle Solidarité, transformez votre projet immobilier en réalité SERVICE CAUTION Mutuelle Cybèle Solidarité Mutuelle soumise aux dispositions du livre II du Code de la mutualité, immatriculée au

Plus en détail

Document d application du contrat de présence postale territoriale 2014/2016

Document d application du contrat de présence postale territoriale 2014/2016 Document d application du contrat de présence postale territoriale 2014/2016 Modalités de mise en œuvre des parts négociés avec la Commission Départementale de Présence Postale Territoriale Janvier 2014

Plus en détail

L emploi des jeunes dans les entreprises de l économie sociale et solidaire

L emploi des jeunes dans les entreprises de l économie sociale et solidaire L emploi des jeunes dans les entreprises de l économie sociale et solidaire Contexte régional Créé en 2010 par l Atelier Centre de ressources régional de l économie sociale et solidaire et la Chambre régionale

Plus en détail

EN CLAIR. Le guide de ceux qui entreprennent autrement PLACEMENTS. n 02. bien. comment

EN CLAIR. Le guide de ceux qui entreprennent autrement PLACEMENTS. n 02. bien. comment EN CLAIR Le guide de ceux qui entreprennent autrement n 02 PLACEMENTS comment bien 2 en clair Placements : clés pour choisir Livrets d épargne, comptes à terme, titres de créance négociables, OPCVM Il

Plus en détail

Concilier la réponse économique et l intérêt général

Concilier la réponse économique et l intérêt général 72 Concilier la réponse économique et l intérêt général Le cas du Crédit mutuel Corentin Ansquer Vice-président du Crédit mutuel En dépit de la mondialisation, la plupart des affaires continuent d être

Plus en détail

Un profil singulier. écoute, performance et innovation, Des réponses adaptées. Un peu d histoire pour éclairer le présent

Un profil singulier. écoute, performance et innovation, Des réponses adaptées. Un peu d histoire pour éclairer le présent Profondément humain Un peu d histoire pour éclairer le présent Créée depuis 1999 en région Rhône-Alpes par des mutuelles interprofessionnelles partageant les mêmes valeurs mutualistes de solidarité, de

Plus en détail