LES POMPES. Devant la grande diversité de situations possibles, on trouve un grand nombre de machines que l on peut classer en deux grands groupes :

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES POMPES. Devant la grande diversité de situations possibles, on trouve un grand nombre de machines que l on peut classer en deux grands groupes :"

Transcription

1 Ste: LES POMPES Les pompes sont des apparels permettant un transfert d énerge entre le flude et un dspostf mécanque convenable. Suvant les condtons d utlsaton, ces machnes communquent au flude sot prncpalement de l énerge potentelle par accrossement de la presson en aval, sot prncpalement de l énerge cnétque par la mse en mouvement du flude. L énerge requse pour fare fonctonner ces machnes dépend donc des nombreux facteurs rencontrés dans l étude des écoulements : Les proprétés du flude : masse volumque, vscosté, compressblté. Les caractérstques de l nstallaton : longueur, damètre, rugosté, sngulartés Les caractérstques de l écoulement : vtesse, débt, hauteur d élévaton, presson Devant la grande dversté de stuatons possbles, on trouve un grand nombre de machnes que l on peut classer en deux grands groupes : Les pompes volumétrques comprenant les pompes alternatves (à pston, à daphragme, ) et les pompes rotatves (à vs, à engrenage, à palettes, hélcoïdales, pérstaltques ). Les turbo-pompes sont toutes rotatves ; elles regroupent les pompes centrfuges, à hélce, hélcocentrfuges. I. Caractérstques générales des pompes centrfuges. Une pompe centrfuge est une machne tournante destnée à communquer au lqude pompé une énerge suffsante pour provoquer son déplacement dans un réseau hydraulque comportant en général une hauteur géométrque d élévaton de nveau (Z), une augmentaton de presson (p) et toujours des pertes de charges. Une pompe centrfuge est consttuée prncpalement par une roue à alettes ou aubes (rotor) qu tourne à l ntéreur d un carter étanche appelé corps de pompe. Pour amélorer le rendement de la pompe, on peut ntercaler entre le rotor et la volute une roue fxe appelée dffuseur qu est mune d aubes de courbure convenable. Le calcul des pompes centrfuges s effectue par l analyse dmensonnelle et par le théorème d Euler. a) Le débt G.I. D4.13/Chaptre 1c pompes Cours de Rchard MATHIEU 1

2 Ste: Le débt q v fourn par une pompe centrfuge est le volume refoulé pendant l unté de temps. Il s exprme en mètres cubes par seconde (m 3 /s) ou plus pratquement en mètres cubes par heure (m 3 /h). b )Hauteur manométrque : On appelle Hauteur manométrque H d une pompe, l énerge fourne par la pompe à l unté de pods du lqude qu la traverse. S H TA est la charge totale du flude à l orfce d aspraton et H TR la charge totale du flude à l orfce de refoulement, la hauteur manométrque de la pompe est : H = H TA - H TR La hauteur vare avec le débt et est représentée par la courbe caractérstque H = f(q v ) de la pompe consdérée. c) Rendement : Le rendement η d une pompe est le rapport de la pussance utle P (pussance hydraulque) communquée au lqude pompé à la pussance absorbée P a par la pompe (en bout d arbre) ou par le groupe (aux bornes du moteur). S q v est le débt volume du flude, ρ sa masse volumque et H la hauteur manométrque de la pompe, la pussance P et le rendement η sont donnés par : P = q v ρ qv ρ gh η = P a g H Le rendement de la pompe vare avec le débt et passe par un maxmum pour le débt nomnal autour duquel la pompe dot être utlsée. d) Lmtaton de la hauteur manométrque d aspraton NPSH - Cavtaton Le crtère qu sert à défnr la presson nécessare à l aspraton pour obtenr un bon fonctonnement de la pompe, c est à dre pour mantenr en tout pont du flude une presson supéreure à la presson de vapeur saturante, est le «NPSH» (sgle de l abrévaton anglo-saxonne de «Net Postve Sucton Head» over vapour pressure). Cette caractérstque, donnée par le constructeur est qualfée de «NPSH requs». Elle tent compte en partculer de la chute de presson que subt le flude lors de son accélératon à l entrée de la roue. La pompe ne fonctonnera correctement que s la presson totale à l entrée p A est supéreure à la somme p + NPSH requs. On appelle «NPSH dsponble» la dfférence entre la presson totale à l entrée et la presson de vapeur saturante : NPSH dsponble = p A p 0 Pour qu une pompe fonctonne normalement (sans cavtaton), l faut que le NPSH dsponble (calculé) sot supéreur au NPSH requs (ndqué par le constructeur). NPSH dsponble > NPSH requs Les condtons d aspraton sont d autant melleures que la dfférence entre les deux est grande. G.I. D4.13/Chaptre 1c pompes Cours de Rchard MATHIEU 2

3 Ste: La cavtaton est la vaporsaton du lqude contenu dans la pompe quand l est soums à une presson nféreure à la tenson de vapeur correspondant à sa température. Ce phénomène se produt à l orfce d aspraton de la pompe ; des bulles apparassent dans les zones où la presson est la plus fable (entrée des aubes de roue des pompes centrfuges) : elles sont transportées dans les zones de pressons plus fortes où se produt leur recondensaton. Des mplosons se produsent alors à des fréquences élevées et créent des surpressons locales très élevées (jusqu'à des centanes de bars) La cavtaton est un phénomène à évter absolument, car l entraîne de graves conséquences: éroson du matérau pouvant aller jusqu'au perçage des aubes de turbne des pompes centrfuges augmentaton du brut et des vbratons générés par la pompe chute des performances des pompes avec dmnuton mportante de la hauteur manométrque totale, du débt et du rendement. En concluson, on peut dresser une lste de consels à respecter, s le procédé le permet, pour évter la cavtaton: préférer s possble les montages de pompes en charge. évter de transporter des lqudes à des températures trop élevées. évter une almentaton à partr d'un réservor sous presson rédute. dmnuer les pertes de charge du crcut d'aspraton. S ces consels ne peuvent être applqués en rason des exgences du procédé, l ne reste plus qu'à trouver une pompe dont les caractérstques montrent des valeurs de N.P.S.H.requs suffsamment fables.. Dégats de la cavtaton G.I. D4.13/Chaptre 1c pompes Cours de Rchard MATHIEU 3

4 Ste: II. courbes caractérstques des pompes centrfuges Les résultats ndquent comment la hauteur manométrque H m, la pussance P a et le débt q varent en foncton des paramètres (vtesse et damètre du rotor, nature du flude, ). En partculer, la hauteur H ne dépend pas de la masse volumque du flude (applcaton à l amorçage des pompes centrfuges). C-contre les varatons de H en foncton de la vtesse de rotaton. C-dessous, les caractérstques en foncton du modèle chos. Pompe en aspraton Pompe en charge G.I. D4.13/Chaptre 1c pompes Cours de Rchard MATHIEU 4

5 Courbe de réseau Courbe représentatve des pertes de charge en foncton du débt Ste: Consdérons l nstallaton c-dessous : En applquant la relaton de Bernoull généralsée, on peut exprmer la hauteur manométrque H de la pompe sous la forme : 2 2 v1 p1 v2 p2 H T1 + Hpompe = HT2 + h sot ( + + z1) + Hpompe = ( + + z2) + h 2g ρg 2g ρg H ( ) En néglgeant les termes de vtesse et en supposant p 1 = p pompe = z2 z1 h 2 + Les pertes de charge H j1 +H j2 dans la condure d aspraton (1) et dans la condute de refoulement (2) sont données par la somme des pertes de charge sngulères et des pertes de charge systématques : 2 2 v v j Lj K + j 2g λ 2g D j j S l écoulement est turbulent rugueux, λ est une constante et donc les pertes de charge sont proportonnelles à q 2.Dans le cas d un écoulement turbulent lsse (λ = 0,316.Re -025 relaton de Blasus), les pertes de charge sont proportonnelles à q 1,75. G.I. D4.13/Chaptre 1c pompes Cours de Rchard MATHIEU 5

6 h est donc d allure parabolque et ressemble à la courbe c-dessous : Ste: Le pont de fonctonnement de l nstallaton se stue à l ntersecton de la courbe de réseau et de la caractérstque de la pompe. G.I. D4.13/Chaptre 1c pompes Cours de Rchard MATHIEU 6

Chapitre II : Introduction Thermodynamique des machines de compression (compresseurs) et de détente (turbines).

Chapitre II : Introduction Thermodynamique des machines de compression (compresseurs) et de détente (turbines). Chaptre II : Introducton hermodynamque des machnes de compresson (compresseurs) et de détente (turbnes). II. : Introducton. On s'ntéresse dans ce chaptre à l'ntroducton thermodynamque des compresseurs

Plus en détail

SPE PSI DEVOIR LIBRE N 9 pour le 04/01/12. Phénomènes d induction et conversion électromécanique:

SPE PSI DEVOIR LIBRE N 9 pour le 04/01/12. Phénomènes d induction et conversion électromécanique: SPE PSI DEVOIR LIBRE N 9 pour le 04/01/12 Phénomènes d nducton et converson électromécanque: 1/ Inductance propre et nductance mutuelle. 11/ Défntons et proprétés : 11a/ Défnr l'nductance propre L d un

Plus en détail

À partir de la demi-période comprise entre les points C et D de la figure 2, mesurer u L, de la bobine. calculer et en déduire la valeur de L.

À partir de la demi-période comprise entre les points C et D de la figure 2, mesurer u L, de la bobine. calculer et en déduire la valeur de L. se 2004 ÉTUD XPÉIMNTL D'UN BOBIN (6 ponts) 1.5. On néglge dans la sute le terme fasant ntervenr r dans l'expresson de u L ans que les arronds des crêtes de l'ntensté. 1 - Détermnaton expérmentale de l'nductance

Plus en détail

Chapitre 2 : Energie potentielle électrique. Potentiel électrique

Chapitre 2 : Energie potentielle électrique. Potentiel électrique 2 e BC 2 Energe potentelle électrque. Potentel électrque 12 Chaptre 2 : Energe potentelle électrque. Potentel électrque 1. Traval de la orce électrque a) Expresson mathématque dans le cas du déplacement

Plus en détail

ANNEXE : Pompes centrifuges

ANNEXE : Pompes centrifuges ANNEXE : Pompes centrifuges 1. Introduction 1.1. Machines hydrauliques On distingue deux grandes familles de pompes (voir Figure 1): les pompes centrifuges où le mouvement du fluide est générée par la

Plus en détail

C.P.G.E-TSI-SAFI Redressement non commandé 2006/2007

C.P.G.E-TSI-SAFI Redressement non commandé 2006/2007 C.P.G.E-TSI-SAFI edressement non commandé 2006/2007 edressement non commandé Introducton : es réseaux et les récepteurs électrques absorbent de l énerge sous deux formes, en contnus ou en alternatfs. Pour

Plus en détail

Chapitre 3: Stockage et distribution

Chapitre 3: Stockage et distribution I- Défntons Chaptre 3: Stockage et dstrbuton Réseau de desserte = Ensemble des équpements (canalsatons et ouvrages annexes) achemnant de manère gravtare ou sous presson l eau potable ssue des untés de

Plus en détail

MECA-FLU V : LES POMPES

MECA-FLU V : LES POMPES MEC-FLU V : LES POMPES I DEFINITION ET DOMINES D PPLICTIONS Les pompes sont des appareils qui génèrent une différence de pression entre les tubulures d entrée et de sortie. Suivant les conditions d utilisation,

Plus en détail

L'INDUCTION ON5WF (MNS)

L'INDUCTION ON5WF (MNS) 'IDUCTIO ème parte / O5WF (MS) Dans la ère parte de cet artcle, nous avons vu qu'un courant électrque donnat leu à un champ magnétque (expérence d'oersted). ous avons ensute vu comment Faraday, après avor

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION ETUDE D UNE POMPE CENTRIFUGE 07-1055H

MANUEL D UTILISATION ETUDE D UNE POMPE CENTRIFUGE 07-1055H Concepteur de solutions et de services pour ETUDE D UNE la recherche et le développement UNE POMPE CENTRIFUGE MANUEL D UTILISATION ETUDE D UNE POMPE CENTRIFUGE 07-1055H BP46 Route d Heyrieux 69360 St Symphorien

Plus en détail

EN81-28: qu est-ce que c est? Bloqué dans l ascenseur?

EN81-28: qu est-ce que c est? Bloqué dans l ascenseur? EN81-28: qu est-ce que c est? Bloqué dans l ascenseur? www.safelne.se Pas de panque! SafeLne est à votre écoute Hsselektronk développe et fabrque des composants électronques pour ascenseurs. Les produts

Plus en détail

Enseignement secondaire. PHYSI Physique Programme

Enseignement secondaire. PHYSI Physique Programme Ensegnement secondare Dvson supéreure PHYSI Physque Programme 3CB_3CC_3CF_3MB_3MC_3MF Langue véhculare : franças Nombre mnmal de devors par trmestre : 1 PHYSI_3CB_3CC_3CF_3MB_3MC_3MF_PROG_10-11 Page 1

Plus en détail

CHAPITRE 2. La prévision des ventes

CHAPITRE 2. La prévision des ventes CHAPITRE La prévson des ventes C est en foncton des prévsons de ventes que l entreprse détermne la producton, les achats et les nvestssements nécessares. La prévson des ventes condtonne l ensemble de la

Plus en détail

Exercices Électrocinétique

Exercices Électrocinétique ercces Électrocnétque alculs de tensons et de courants -21 éseau à deu malles Détermner, pour le crcut c-contre, l ntensté qu 1 2 traverse la résstance 2 et la tenson u au bornes de la résstance 3 : 3

Plus en détail

EXAMEN FINAL DE STATISTIQUES DESCRIPTIVES L1 ECO - SESSION 1 - Correction - Minimum Moyenne Ecart-type

EXAMEN FINAL DE STATISTIQUES DESCRIPTIVES L1 ECO - SESSION 1 - Correction - Minimum Moyenne Ecart-type EAME FIAL DE STATISTIQUES DESCRIPTIVES L1 ECO - SESSIO 1 - Correcton - Exercce 1 : 1) Questons à Chox Multples (QCM). Cochez la bonne réponse Classer ces statstques selon leur nature (ndcateur de poston

Plus en détail

(Licence L1 /Durée 3H) Stand d étude de l'effort tranchant dans une poutre Règle Des accroches poids

(Licence L1 /Durée 3H) Stand d étude de l'effort tranchant dans une poutre Règle Des accroches poids (Lcence L1 /Durée 3H) Objectfs : Se famlarser avec l apparel d étude de l'effort tranchant dans une poutre (les pèces consttutves, mode d emplo...) Ben matrser les étapes qu mènent à l élaboraton des dfférents

Plus en détail

MGA802. Analyse fonctionnelle. Chapitre 1. S. Antoine Tahan, ing. Ph.D. Département de génie mécanique

MGA802. Analyse fonctionnelle. Chapitre 1. S. Antoine Tahan, ing. Ph.D. Département de génie mécanique Analyse fonctonnelle Chaptre S. Antone Tahan, ng. Ph.D. Département de géne mécanque Ma 009 Manuel : Métrologe MEC66 Auteur : Antone Tahan, ng., Ph.D. atahan@mec.etsmtl.ca ère édton : novembre 004 ème

Plus en détail

Premier semestre de première année de BTS

Premier semestre de première année de BTS M. HOLST Florent 1BTS Electrotechnqe 1 Premer semestre premère année BTS Septembre Octobre Novembre Décembre Janver Péro préve por le dérolement ce TP : Ttre d TP Econome d énerge sr n ste solé Rapport

Plus en détail

La décomposition en valeurs singulières: un outil fort utile

La décomposition en valeurs singulières: un outil fort utile La décomposton en valeurs sngulères: un outl fort utle Références utles: 1- Sonka et al.: sectons 3.2.9 et 3.2.1 2- Notes manuscrtes du cours 3- Press et al: Numercal recpes * Dernère révson: Patrck Hébert

Plus en détail

Il fournit un complément d information au document du BSIF que voici :

Il fournit un complément d information au document du BSIF que voici : Préavs REMARQUE* Objet : ttre des garantes de fonds dstncts des socétés d assurance-ve qu utlsent les facteurs prescrts Catégore : Captal Date : Le présent préavs décrt une méthode factorelle alternatve

Plus en détail

MACHINES HYDRAULIQUES Classification et Définitions

MACHINES HYDRAULIQUES Classification et Définitions MACHINES HYDRAULIQUES Classification et Définitions On désigne par machine hydraulique, toute machine qui utilise un liquide pour engendrer (recevoir ou donner ) un travail dit de transvasement. Travail

Plus en détail

1 ère S. «Thème 3 / L énergie et ses transferts» Livret 1 / Les TP

1 ère S. «Thème 3 / L énergie et ses transferts» Livret 1 / Les TP 1 ère S «Thème 3 / L énerge et ses transferts» Lvret 1 / Les TP Sommare Page 3 : Page 5 : Page 6 : Page 7 : Page 8 : Page 9 : TP/ Chaleur latente de fuson de la glace TP/ Détermnaton d une énerge de combuston

Plus en détail

15 Notions sur les turbomachines

15 Notions sur les turbomachines 16 avril 2004 429 15 Au cours des chapitres précédents, on a maintes fois considéré des machines au sein desquelles s opérait un échange de travail avec le milieu extérieur (compresseurs, turbines). Parmi

Plus en détail

Electronique TD1 Corrigé

Electronique TD1 Corrigé nersté du Mane - Faculté des Scences! etour D électronque lectronque D1 Corrgé Pour un sgnal (t) quelconque : 1 $ (t) # MOY! (t) dt 1 FF! (t) dt (t) MX MOY mpltude crête à - crête mpltude Mn Pérode t emarque

Plus en détail

Remboursement d un emprunt par annuités constantes

Remboursement d un emprunt par annuités constantes Sére STG Journées de formaton Janver 2006 Remboursement d un emprunt par annutés constantes Le prncpe Utlsaton du tableur Un emprunteur s adresse à un prêteur pour obtenr une somme d argent (la dette)

Plus en détail

viamobil eco V14 Sommaire Aperçu 72 Avantages du produit 73 Visuel du produit 74 Descriptif 75 Accessoires 76 Caractéristiques techniques 77

viamobil eco V14 Sommaire Aperçu 72 Avantages du produit 73 Visuel du produit 74 Descriptif 75 Accessoires 76 Caractéristiques techniques 77 Sommare vamobl eco V14 Aperçu 72 Avantages du produt 73 Vsuel du produt 74 Descrptf 75 Accessores 76 Caractérstques technques 77 vamobl eco V14 71 Aperçu V14 Pousser un fauteul faclement. 72 Avantages

Plus en détail

Courant alternatif. Dr F. Raemy La tension alternative et le courant alternatif ont la représentation mathématique : U t. cos (!

Courant alternatif. Dr F. Raemy La tension alternative et le courant alternatif ont la représentation mathématique : U t. cos (! Courant alternatf Dr F. Raemy La tenson alternatve et le courant alternatf ont la représentaton mathématque : U t = U 0 cos (! t + " U ) ; I ( t) = I 0 cos (! t + " I ) Une résstance dans un crcut à courant

Plus en détail

Cavitation d'entrée dans une pompe centrifuge: prédictions numériques comparées aux essais sur modèles

Cavitation d'entrée dans une pompe centrifuge: prédictions numériques comparées aux essais sur modèles Cavtaton d'entrée dans une pompe centrfuge: prédctons numérques comparées aux essas sur modèles par R. Hrsch, Ph. Dupont et F. Avellan IMHEF-EPFL J.-N. Favre, J.-F. Guelch et W. Handoser Sulzer Pompes

Plus en détail

Optimisation du conditionnement d'air des locaux de télécommunication par utilisation de produits à changement de phase

Optimisation du conditionnement d'air des locaux de télécommunication par utilisation de produits à changement de phase Optmsaton du condtonnement d'ar des locaux de télécommuncaton par utlsaton de produts à changement de phase Davd NÖRTERSHÄUSER, Stéphane LE MASSON France Telecom R&D, 2 Avenue Perre Marzn, 2 LANNION Résumé

Plus en détail

DIFFÉRENTS TYPES DE POMPES

DIFFÉRENTS TYPES DE POMPES 1 DIFFÉRENTS TYPES DE POMPES Pour les illustrations des différentes pompes, on peut se référer pour les schémas aux deux sources suivantes:! Technologie Génie Chimique (ANGLARET - KAZMIERCZAK) Tome 1!

Plus en détail

Ajustement affine par les moindres carrés

Ajustement affine par les moindres carrés 1. Nveau Termnales STG et ES Ajustement affne par les mondres carrés 2. Stuaton-problème proposée Introducton à la méthode des mondres carrés. 3. Support utlsé Tableur et calculatrce. 4. Contenu mathématque

Plus en détail

T.P. Le redressement commandé : le pont mixte.

T.P. Le redressement commandé : le pont mixte. I Introdcton : T.P. Le redressement commandé : le pont mxte. Précédemment, nos avons v qe nos povons réalser la converson d'ne tenson alternatve snsoïdale t =U 2sn t en ne tenson contne grâce à l'tlsaton

Plus en détail

Hansard OnLine. Guide relatif au Unit Fund Centre

Hansard OnLine. Guide relatif au Unit Fund Centre Hansard OnLne Gude relatf au Unt Fund Centre Table des matères Page Présentaton du Unt Fund Centre (UFC) 3 Utlsaton de crtères de recherche parm les fonds 4-5 Explotaton des résultats des recherches par

Plus en détail

Economie Ouverte. Economie ouverte. Taux de change et balance courante. Le modèle Mundell-Fleming. Définition du taux de change

Economie Ouverte. Economie ouverte. Taux de change et balance courante. Le modèle Mundell-Fleming. Définition du taux de change Econome Ouverte Econome ouverte Taux de change et balance courante Taux de change et balance courante Modèle Mundell-Flemng Campus Moyen Orent Médterranée Défnton du taux de change Le taux de change est

Plus en détail

Analyse Numérique - Projet A rendre au plus tard le jour de l examen final, en Janvier 2010.

Analyse Numérique - Projet A rendre au plus tard le jour de l examen final, en Janvier 2010. Master 1ère année de Mathématques Analyse Numérque - Projet A rendre au plus tard le jour de l examen fnal, en Janver 2010. CMI, Unversté de Provence Année 2009-2010 Ce qu vous est demandé : Rédger les

Plus en détail

Détecteur de fumée radio fumonic 3 radio net. Informations pour locataires et propriétaires

Détecteur de fumée radio fumonic 3 radio net. Informations pour locataires et propriétaires Détecteur de fumée rado fumonc 3 rado net Informatons pour locatares et proprétares Félctatons! Des détecteurs de fumée ntellgents fumonc 3 rado net ont été nstallés dans votre appartement. Votre proprétare

Plus en détail

PEB: EXEMPLES DE DIVISION DE PROJET

PEB: EXEMPLES DE DIVISION DE PROJET Performance Energétque des âtments > pour archtectes et bureaux d études PE: EXEMPLES DE DIVISION DE PROJET Annexes au VADE-MECUM PE Verson jun 2008 Plus d nfos : www.bruxellesenvronnement.be > professonnels

Plus en détail

Entraînement des pompes centrifuges à vitesse variable pour réduire la consommation d énergie

Entraînement des pompes centrifuges à vitesse variable pour réduire la consommation d énergie Entraînement des pompes centrifuges à vitesse variable pour réduire la consommation d énergie Séminaire sur les entraînements électriques Yverdon-les-Bains, le 12 novembre 2015 Christophe BESSON 1 Les

Plus en détail

Thèse soutenue par Aurélie Escoda le 29 Septembre 2011. Membre du jury : Président Stéphane Roux Professeur, Université de Franche-Comté

Thèse soutenue par Aurélie Escoda le 29 Septembre 2011. Membre du jury : Président Stéphane Roux Professeur, Université de Franche-Comté Etude du transfert de solutés neutres et chargés à travers des membranes de nanofltraton et caractérsaton des proprétés délectrques des nanopores. Thèse soutenue par Auréle Escoda le 29 Septembre 2011.

Plus en détail

Mesures en tension continue & alternative

Mesures en tension continue & alternative Manp. Elec.1' Mesures en tenson contnue & alternatve E1.1 BUT DE LA MANIPULATION Cette manpulaton vse prncpalement à vous famlarser avec les apparels & nstruments de mesure utlsés en électrcté. Vous apprendrez

Plus en détail

TRANSFORMATEUR MONOPHASE

TRANSFORMATEUR MONOPHASE - ROLE ET NTERET. Rôle TRANSFORMATER MONOHASE n transformater est ne machne électrqe statqe permettant n changement de tenson alternatve avec n excellent rendement. l pet être tlsé en abasser de tenson

Plus en détail

1 Introduction. 2 Définitions des sources de tension et de courant : Cours. Date : A2 Analyser le système Conversion statique de l énergie. 2 h.

1 Introduction. 2 Définitions des sources de tension et de courant : Cours. Date : A2 Analyser le système Conversion statique de l énergie. 2 h. A2 Analyser le système Converson statque de l énerge Date : Nom : Cours 2 h 1 Introducton Un ConVertsseur Statque d énerge (CVS) est un montage utlsant des nterrupteurs à semconducteurs permettant par

Plus en détail

Le choix du niveau d occultation

Le choix du niveau d occultation AVANTAGES UNIQUES Obscurcssant ou opaque Protecton thermque effcace Haute résstance mécanque Léger, durable, 100% recyclable Nouvelles versons blanc bface (B920 - B990) APPLICATIONS Stores de façades (B92,

Plus en détail

UNIVERSITE MONTESQUIEU BORDEAUX IV. Année universitaire 2006-2007. Semestre 2. Prévisions Financières. Travaux Dirigés - Séances n 3

UNIVERSITE MONTESQUIEU BORDEAUX IV. Année universitaire 2006-2007. Semestre 2. Prévisions Financières. Travaux Dirigés - Séances n 3 UNIVERSITE MONTESQUIEU BORDEAUX IV Lcence 3 ère année Econome - Geston Année unverstare 2006-2007 Semestre 2 Prévsons Fnancères Travaux Drgés - Séances n 3 «Les Crtères Fondamentaux des Chox d Investssement»

Plus en détail

Installation du dispositif Cisco TelePresence MX200 - Sur pied

Installation du dispositif Cisco TelePresence MX200 - Sur pied 1a Déballage du système vdéo MX200 oîte de la base du ped de support MX200 La boîte de la base du ped de support MX200 content la colonne du ped de support, deux caches et la base du ped de support, ans

Plus en détail

Etude d une pompe centrifuge monocellulaire

Etude d une pompe centrifuge monocellulaire Etude d une pompe centrifuge monocellulaire Séminaire à mi-parcours du 8 au 1 février 21 Lise CEBALLOS, Paul GUILLARD, Jean-Baptiste LEPRETRE Introduction Une pompe centrifuge monocellulaire est une turbomachine,

Plus en détail

Banque d exercices pour le cours de "mise à niveau" de statistique de M1 AgroParisTech

Banque d exercices pour le cours de mise à niveau de statistique de M1 AgroParisTech Banque d exercces pour le cours de "mse à nveau" de statstque de M1 AgroParsTech Instructons pour les exercces 1. Lorsque ren n est précsé, on suppose que la dstrbuton étudée est gaussenne. Pour les exercces

Plus en détail

Virga. itunes 4. sous Mac et Windows. Éditions OEM (Groupe Eyrolles),2004, ISBN 2-7464-0503-2

Virga. itunes 4. sous Mac et Windows. Éditions OEM (Groupe Eyrolles),2004, ISBN 2-7464-0503-2 Vrga Tunes 4 et Pod sous Mac et Wndows Édtons OEM (Groupe Eyrolles),2004, ISBN 2-7464-0503-2 Synchronser l Pod avec l ordnateur L Pod connaît deux types de synchronsaton. L a synchronsaton de la musque

Plus en détail

SUIVI CINETIQUE PAR ANALYSE CHIMIQUE (CORRECTION)

SUIVI CINETIQUE PAR ANALYSE CHIMIQUE (CORRECTION) Chme Termnale S Chaptre Travaux Pratques n a Correcton SUIVI CINETIQUE PAR ANALYSE CHIMIQUE (CORRECTION) 1 PRINCIPE On dose une espèce chmque (réact ou produt du système chmque) à ntervalle de temps réguler

Plus en détail

Analyses de sensibilité et Recalage de modèles thermiques spatiaux à l aide d algorithmes génétiques.

Analyses de sensibilité et Recalage de modèles thermiques spatiaux à l aide d algorithmes génétiques. Analyses de sensblté et Recalage de modèles thermques spataux à l ade d algorthmes génétques. Approches stochastques et Industre 2&3/02/2006 F.JOUFFROY/A.CAPITAINE Plan de la présentaton Contexte Modélsaton

Plus en détail

Synthèse de cours PanaMaths (Terminale S) Les nombres complexes

Synthèse de cours PanaMaths (Terminale S) Les nombres complexes Snthèse de cours PanaMaths (Termnale S) L ensemble des nombres complees Défntons n pose tel que = 1 { } L ensemble des nombres complees, noté, est l ensemble : z /(, ) = + Le réel est appelé «parte réelle

Plus en détail

I. Fonctionnalités du tableur

I. Fonctionnalités du tableur Olver Coma Macro MRP pour Excel Decembre 1999 I. Fonctonnaltés du tableur I.1. Feulle «Nomenclature «Le tableur propose pluseurs optons à l ouverture du fcher. Cnq boutons apparassent à drote de la feulle

Plus en détail

Pompes roto dynamiques

Pompes roto dynamiques Chapitre 3 Pompes roto dynamiques 3.1 Buts Comprendre le fonctionnement d une pompe centrifuge Comprendre la geometrie d une pompe centrifuge et l influence sur le fonctionnement Comprendre cavitation

Plus en détail

Université d El Oued Cours Circuits Electriques 3 LMD-EM

Université d El Oued Cours Circuits Electriques 3 LMD-EM ère parte : Electrocnétque Chaptre ntroducton L Electrocnétque est la parte de l Electrcté qu étude les courants électrques. - Courant électrque -- Défntons Défnton : un courant électrque est un mouvement

Plus en détail

EPREUVE SPECIFIQUE FILIERE MP PHYSIQUE 1. Durée : 4 heures. Les calculatrices sont autorisées. * * *

EPREUVE SPECIFIQUE FILIERE MP PHYSIQUE 1. Durée : 4 heures. Les calculatrices sont autorisées. * * * SESSION 004 EPREUVE SPECIFIQUE FILIERE MP PYSIQUE Durée : 4 heures Les calculatrices sont autorisées. N : Le candidat attachera la plus grande importance à la clarté, à la précision et à la concision de

Plus en détail

Partie I: Différences finies avec centrage partiel

Partie I: Différences finies avec centrage partiel U. PARIS VI et ÉCOLE POLYTECHNIQUE 7 anver 04 Spécalté Probablté et Fnance du Master de Scences et Technologe EXAMEN DU COURS ANALYSE NUMÉRIQUE DES ÉQUATIONS AUX DÉRIVÉES PARTIELLES EN FINANCE verson 03/0/04

Plus en détail

Montage émetteur commun

Montage émetteur commun tour au menu ontage émetteur commun Polarsaton d un transstor. ôle de la polarsaton La polarsaton a pour rôle de placer le pont de fonctonnement du transstor dans une zone où ses caractérstques sont lnéares.

Plus en détail

Calculer le coût amorti d une obligation sur chaque exercice et présenter les écritures dans les comptes individuels de la société Plumeria.

Calculer le coût amorti d une obligation sur chaque exercice et présenter les écritures dans les comptes individuels de la société Plumeria. 1 CAS nédt d applcaton sur les normes IAS/IFRS Coût amort sur oblgatons à taux varable ou révsable La socété Plumera présente ses comptes annuels dans le référentel IFRS. Elle détent dans son portefeulle

Plus en détail

TECHNOLOGIE DES POMPES

TECHNOLOGIE DES POMPES TECHNOLOGIE DES POMPES I PRESENTATION Il existe différentes pompes qui peuvent se classer en deux grandes familles : Les pompes centrifuges Les pompes volumétriques L utilisation d un type de pompes ou

Plus en détail

Indicateurs de compétitivité- prix et de performances à l exportation

Indicateurs de compétitivité- prix et de performances à l exportation Décembre 2009 Indcateurs de compéttvté- prx et de performances à Méthodologe Les ndcateurs présentés dans ce document vsent à mesurer en temps réel l évoluton des parts de marché des prncpaux exportateurs

Plus en détail

Cours de Calcul numérique MATH 031

Cours de Calcul numérique MATH 031 Cours de Calcul numérque MATH 03 G. Bontemp, A. da Slva Soares, M. De Wulf Département d'informatque Boulevard du Tromphe - CP22 http://www.ulb.ac.be/d Valeurs propres en pratque. Localsaton. Méthode de

Plus en détail

BTS AVA 2009 : sciences physiques

BTS AVA 2009 : sciences physiques BTS AVA 2009 : sciences physiques On souhaite montrer que dans l état actuel des technologies, il n est pas réaliste de concevoir un véhicule électrique ayant la même autonomie qu un véhicule à essence.

Plus en détail

Généralités sur les fonctions 1ES

Généralités sur les fonctions 1ES Généraltés sur les fonctons ES GENERALITES SUR LES FNCTINS I. RAPPELS a. Vocabulare Défnton Une foncton est un procédé qu permet d assocer à un nombre x appartenant à un ensemble D un nombre y n note :

Plus en détail

DOSSIER CIRCULATEUR ORGANE DU CIRCUIT CHAUFFAGE LE ROLE DU CIRCULATEUR LES CARACTERISTIQUES PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT DIMENSIONNER UN CIRCULATEUR

DOSSIER CIRCULATEUR ORGANE DU CIRCUIT CHAUFFAGE LE ROLE DU CIRCULATEUR LES CARACTERISTIQUES PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT DIMENSIONNER UN CIRCULATEUR DOSSIER CIRCULATEUR ORGANE DU CIRCUIT CHAUFFAGE LE ROLE DU CIRCULATEUR LES CARACTERISTIQUES RINCIE DE FONCTIONNEMENT DIMENSIONNER UN CIRCULATEUR CHOIX DU CIRCULATEUR RACCORDEMENT HYDRAULIQUE RACCORDEMENT

Plus en détail

Problème d'hydrodynamique.

Problème d'hydrodynamique. Problème d'hydrodynamique. On s'intéresse au réseau hydraulique d'un système de plancher chauffant de bâtiment. Ce système se compose de plusieurs éléments (de haut en bas, voir Figure 1) : -Un réservoir

Plus en détail

HYDRODYNAMIQUE. 1.1 Mouvement d'un fluide, écoulement stationnaire et laminaire

HYDRODYNAMIQUE. 1.1 Mouvement d'un fluide, écoulement stationnaire et laminaire MHd 1 HYDRODYNAMIQUE 1 THEORIE 1.1 Mouvement d'un fluide, écoulement stationnaire et laminaire L'écoulement d un fluide est défini si, à un instant t, on donne en tout point x de l espace: v (x,t) la vitesse

Plus en détail

TABLE DES MATIERES. Cours d économie général 2009-2010

TABLE DES MATIERES. Cours d économie général 2009-2010 TABLE DES MATIERES Durée...2 Objectf spécfque...2 Résumé...2 I. Equlbre en économe fermée...2 I.1 L équlbre sur le marché des produts : la courbe IS...2 I.2 L équlbre sur le marché de la monnae : la courbe

Plus en détail

CHAPITRE 5 : EFFET D'UN CHAMP ELECTRIQUE SUR LES IONS DU MILIEU ELECTROLYTIQUE

CHAPITRE 5 : EFFET D'UN CHAMP ELECTRIQUE SUR LES IONS DU MILIEU ELECTROLYTIQUE CHAPITRE 5 : EFFET D'UN CHAMP ELECTRIQUE SUR LES IONS DU MILIEU ELECTROLYTIQUE A. INTRODUCTION D'une manère générale, les substances qu réagssent aux électrodes peuvent être transportées de 3 façons dfférentes

Plus en détail

Devoir surveillé. On souhaite déterminer dans cet exercice, la pompe à utiliser pour approvisionner le château d eau. Turbulent car Re >> 2500

Devoir surveillé. On souhaite déterminer dans cet exercice, la pompe à utiliser pour approvisionner le château d eau. Turbulent car Re >> 2500 Devoir surveillé Toutes les réponses devront faire l objet d un expression littérale. Les résultats sans unité ne seront pas pris en compte. Nom : Partie 1 : Adduction d eau Un château d eau, assurant

Plus en détail

Installation du dispositif Cisco TelePresence MX200 - Support de table

Installation du dispositif Cisco TelePresence MX200 - Support de table 1a Déballage du système vdéo MX200 oîte du support de table MX200 La boîte du support de table MX200 content le support de table équpé d un pvot et un cache arrère. Placez le support de table sur une surface

Plus en détail

CONNAISSANCE DU BÂTIMENT POUR LES PLANS D URGENCE. Préparé par : Bernard Brisson Division de prévention

CONNAISSANCE DU BÂTIMENT POUR LES PLANS D URGENCE. Préparé par : Bernard Brisson Division de prévention CONNASSANCE DU BÂTMENT POUR LES PLANS D URGENCE Préparé par : Bernard Brisson Division de prévention Mars 2004 AVANT-PROPOS Ce document permet de dresser la liste des équipements techniques qui se retrouvent

Plus en détail

EPREUVE SPECIFIQUE - FILIERE PC PHYSIQUE 1. Durée : 4 heures ***

EPREUVE SPECIFIQUE - FILIERE PC PHYSIQUE 1. Durée : 4 heures *** SESSION 003 PCP1006 EPREUVE SPECIFIQUE - FILIERE PC PHYSIQUE 1 Durée : 4 heures L'utilisation des calculatrices est autorisée. Les deux problèmes sont indépendants Une feuille de papier millimétré devra

Plus en détail

Représentation de l'information

Représentation de l'information 1. L nformaton 1-1 Dualté état et temps Représentaton de l'nformaton La noton d'nformaton correspond à la connassance d'un état donné parm pluseurs possbles à un nstant donné. La Fgure 1 llustre cette

Plus en détail

Identifie les données des situations (problèmes ou besoins) rencontrés en vue de leur traitement.

Identifie les données des situations (problèmes ou besoins) rencontrés en vue de leur traitement. Informatons de l'unté d'ensegnement Implantaton Cursus de ECAM Bacheler en Scences ndustrelles Pont vers le supéreur: Scences B1010 Cycle 1 Bloc 1 Quadrmestre 1 Pondératon 5 Nombre de crédts 5 Nombre d

Plus en détail

TES - Accompagnement: Probabilités conditionnelles,, variable aléatoire et loi binomiale

TES - Accompagnement: Probabilités conditionnelles,, variable aléatoire et loi binomiale TS - ccompagnement: Probabltés condtonnelles,, varable aléatore et lo bnomale xercce 1 'asthme est une malade nflammatore chronque des voes respratores en constante augmentaton. n France, les statstques

Plus en détail

Toute reproduction, par film, radio, télévision, vidéo, reproduction. d enregistrement et support de données de tout type, reproduction

Toute reproduction, par film, radio, télévision, vidéo, reproduction. d enregistrement et support de données de tout type, reproduction D é t e r m i n a t i o n d e s p o m p e s c e n t r i f u g e s 2 Copyright by KSB Aktiengesellschaft Éditeur : KSB Aktiengesellschaft, Zentrale Communikation (V5), D-67225 Frankenthal (Pfalz) Allemagne

Plus en détail

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRAIQUE E POPULAIRE MINISERE DE L'ENSEIGNEMEN SUPERIEUR E DE LA RECHERCHE SCIENIFIQUE UNIVERSIE MENOURI CONSANINE FACULE DES SCIENCES DE L INGENIEUR DEPAREMEN DE GENIE-CLIMAIQUE

Plus en détail

Tutoriel. Plan de démonstration: Comparaison de trois types de parois en rénovation thermique. Rénovation : ITE (Isolation par l extérieur) :

Tutoriel. Plan de démonstration: Comparaison de trois types de parois en rénovation thermique. Rénovation : ITE (Isolation par l extérieur) : Tutoriel Plan de démonstration: Comparaison de trois types de parois en rénovation thermique Rénovation : ITE (Isolation par l extérieur) : Composition de l existant: Plaque de plâtre BA 13 (1,25 cm) Polystyrène

Plus en détail

Détection et suivi de visages par Support Vector Machine robustes aux changements d échelle

Détection et suivi de visages par Support Vector Machine robustes aux changements d échelle Détecton et suv de vsages par Support Vector Machne robustes au changements d échelle Lonel CARMINATI Drectrce de Thèse : Jenny Benos-Pneau Projet Analyse et Indeaton Vdéo lcarmna@labr.fr http://www.labr.fr/recherche/imageson/aiv/

Plus en détail

Les transistors bipolaires

Les transistors bipolaires Les transistors bipolaires I. Introduction: Définitions: Le transistor bipolaire est un composant à 3 électrodes comportant 2 jonctions PN. C est un cristal de semi-conducteur dans lequel on peut distinguer

Plus en détail

27 MISES EN PLAN 27 MISES EN PLAN MICROSTATION V8 XM EDITION / BASE UTILISATEUR MANUEL DE FORMATION 27-1 VERSION 08.09.03.68 COPYRIGHT GRAPH LAND SA

27 MISES EN PLAN 27 MISES EN PLAN MICROSTATION V8 XM EDITION / BASE UTILISATEUR MANUEL DE FORMATION 27-1 VERSION 08.09.03.68 COPYRIGHT GRAPH LAND SA 27 MISES EN PLAN MICROSTATION V8 XM EDITION / BASE UTILISATEUR MANUEL DE FORMATION 27-1 PRESENTATIONS Une présentation est un modèle de type feuille destiné à l impression. Vous pouvez créer des modèles

Plus en détail

Chapitre 14 Notion de résistance électrique. Loi d Ohm

Chapitre 14 Notion de résistance électrique. Loi d Ohm Chapitre 14 Notion de résistance électrique. Loi d Ohm Plan Introduction: I Mesurer avec un multimètre Mesure de l intensité Mesure de la tension II Pour aller plus loin Mesures en courant continu. Rappels

Plus en détail

Note méthodologique. Traitements hebdomadaires Quiestlemoinscher.com. Quelle méthode de collecte de prix? Qui a collecté les prix?

Note méthodologique. Traitements hebdomadaires Quiestlemoinscher.com. Quelle méthode de collecte de prix? Qui a collecté les prix? Note méthodologque Tratements hebdomadares Questlemonscher.com Quelle méthode de collecte de prx? Les éléments méthodologques ont été défns par le cabnet FaE onsel, socété d études et d analyses statstques

Plus en détail

Induction électromagnétique N (1)

Induction électromagnétique N (1) http://www.abderrazekseddk.stesled.com/ Inducton électromagnétque 4 ème c,m&t I- Rappel 1/ Champ magnétque crée par un amant drot Le vecteur champ magnétque en un pont M est noté B r qu a pour : B r Drecton

Plus en détail

La surcote modifie-t-elle les comportements de départ en retraite? Samiah Benallah

La surcote modifie-t-elle les comportements de départ en retraite? Samiah Benallah CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Groupe de Traval - Séance du 30 jun 2010-15 h «Effets des réformes récentes sur les comportements de départ à la retrate» Document N 14 Document de traval, n engage

Plus en détail

ETUDE D UNE POMPE A CHALEUR

ETUDE D UNE POMPE A CHALEUR P PHYSIQUE SPE EUDE D UNE POMPE A CHALEUR OBJECIFS : - Revenr sur les oneents théorues u onctonneent une pope à chaleur. - Ienter les vers consttuants une pope à chaleur ou un rérgérateur. - Réalser es

Plus en détail

Accord Entreprise. Le Guide du True-Up. Enterprise Agreement True - Up Guide

Accord Entreprise. Le Guide du True-Up. Enterprise Agreement True - Up Guide Enterprse Agreement True-Up Gude Accord Entreprse Le Gude du True-Up Enterprse Agreement True - Up Gude Le gude du True-Up dans l Accord Entreprse Table des matères Le True-Up des lcences on premse et

Plus en détail

PROBLÈME 1 : Étude de l'eau en physique

PROBLÈME 1 : Étude de l'eau en physique Banque «Agro» A - 0304 PHYSIQUE Durée : 3 h 30 L usage d une calculatrice est autorisé pour cette épreuve L usage d abaques et de tables est interdit pour cette épreuve Les trois problèmes sont indépendants

Plus en détail

N' = 1440 tr/min ; P 1 = 4500W ; P 2 = 2000 W

N' = 1440 tr/min ; P 1 = 4500W ; P 2 = 2000 W MOTEUR ASYNCHRONE 1) Un moteur asynchrone triphasé à rotor bobiné et à bagues est alimenté par un réseau triphasé 50 Hz dont la tension entre phases est U = 380 V. Les enroulements du stator et du rotor

Plus en détail

Feuilles de style CSS

Feuilles de style CSS Feulles de style CSS 71 Feulles de style CSS Les standards du web Les langages du web : le HTML et les CSS Depus la verson 4 de l'html (décembre 1999), le W3C propose les feulles de style en cascade, les

Plus en détail

Lois générales dans le cadre de l ARQS

Lois générales dans le cadre de l ARQS MPS - Électrocinétique - Lois générales dans le cadre de l AQS page /6 Lois générales dans le cadre de l AQS AQS=Approximation des égimes Quasi Stationnaires, consiste à négliger les temps de propagation

Plus en détail

Calcul d'une motorisation électrique. Je vais essayer de vous montrer comment on calcule une motorisation électrique destinée à nos aéromodèles.

Calcul d'une motorisation électrique. Je vais essayer de vous montrer comment on calcule une motorisation électrique destinée à nos aéromodèles. Henri RIVIERE ACL- section modélisme Stage du 25 janvier 2009 Calcul d'une motorisation électrique Je vais essayer de vous montrer comment on calcule une motorisation électrique destinée à nos aéromodèles.

Plus en détail

uur uur u ur Remarque : la superposition d'une lumière naturelle et d'une lumière totalement polarisée est une lumière partiellement polarisée.

uur uur u ur Remarque : la superposition d'une lumière naturelle et d'une lumière totalement polarisée est une lumière partiellement polarisée. T OLRITION RECTILIGNE DE L LUMIERE 1 - Descrpton de l'onde lumneuse naturelle : Une lumère naturelle résulte de la désectaton d'atomes qu émettent alors des vbratons (ou trans d'onde) de pérode de l'ordre

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR. Environnement Nucléaire. E4 : Modélisation et choix techniques en environnement nucléaire

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR. Environnement Nucléaire. E4 : Modélisation et choix techniques en environnement nucléaire BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR Environnement Nucléaire E4 : Modélisation et choix techniques en environnement nucléaire U4.1 : Pré-étude et modélisation SESSION 2013 Durée : 4 heures Coefficient : 3 Matériel

Plus en détail

Exercices de révision pour examen #1

Exercices de révision pour examen #1 Exercces de révson pour examen #1 Queston 1. Questons théorques. a) Nommez les courants qu exstent quand une dode est en équlbre. Courants de dffuson et de drft. b) Dessnez la structure physque réelle

Plus en détail

compétences en entreprise

compétences en entreprise annexeb GUIDE grlles d ade à l évaluaton des compétences en entreprse Certfcat de Qualfcaton Professonnelle (CQP) Relaton commercale à dstance en commerces de gros RELATION COMMERCIALE À DISTANCE Commsson

Plus en détail

) 2 ) 3 COMMENT CHOISIR UNE POMPE CENTRIFUGE NM 50/20. N = Q x H x γ in kw 367 x η p Où on a : Hmt = Hg + pc m colonne de liquide

) 2 ) 3 COMMENT CHOISIR UNE POMPE CENTRIFUGE NM 50/20. N = Q x H x γ in kw 367 x η p Où on a : Hmt = Hg + pc m colonne de liquide PAGE INITIALE PAGE PECEDENTE COMMENT CHOISI UNE POMPE CENTIFUGE Une pompe centrifuge oit être choisie selon les caractéristiques réelles e l installation ans laquelle on oit l installer. Les onnés nécessaires

Plus en détail

Impact de la chirurgie sur une cohorte d adultes d souffrant d éd. épilepsie partielle pharmacorésistante

Impact de la chirurgie sur une cohorte d adultes d souffrant d éd. épilepsie partielle pharmacorésistante Impact de la chrurge sur une cohorte d adultes d souffrant d éd éplepse partelle pharmacorésstante sstante: Analyse par score de propenson 4 ème Conférence Francophone d Epdémologe Clnque - Congrès thématque

Plus en détail

CH2 : Les mécanismes de transmission du mouvement

CH2 : Les mécanismes de transmission du mouvement BTS électrotechnique 2 ème année - Sciences physiques appliquées CH2 : Les mécanismes de transmission du mouvement Motorisation des systèmes. Problématique : En tant que technicien supérieur il vous revient

Plus en détail

Mode d emploi Duromètre portable pour métaux

Mode d emploi Duromètre portable pour métaux Mode d emplo Duromètre portable pour métaux Fabrqué en Fabrqué Susse en Susse...plus...plus de de 50 50 ans ans de de savor-fare que que vous vous pouvez mesurer!! Table des matères 1. Sécurté et responsablté

Plus en détail