MISE EN FONCTIONNEMENT DE LA POMPE UTILISATION DE LA POMPE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "MISE EN FONCTIONNEMENT DE LA POMPE UTILISATION DE LA POMPE"

Transcription

1 MISE EN FONCTIONNEMENT DE LA POMPE UTILISATION DE LA POMPE L utilisation normale de cette pompe passe par un réservoir d eau d une capacité minimum de 120 litres, dans lequel il faut plonger les deux tuyaux reliés, ainsi que la crépine, jusqu au au fond S assurer que le niveau d eau est toujours supérieur a la moitié, soit visuellement, soit par un système automatique (flotteur de niveau) Avant d utiliser la pompe, s assurer que la boîte est remplie à moitié (huile 20 W/ 30) S assurer de la bonne étanchéité des joints de tuyau d aspiration afin d éviter toute prise d air et vérifier que le filtre d aspiration est toujours en place De temps à autre, vérifier la pression dans la cloche à air Celle-ci doit être 1/10 de la pression de travail MISE EN ROUTE Mettre en position OFF la soupape de régulation 1 Faire fonctionner la pompe pendant 2 minutes dans cette position Mettre en position ON la commande de soupape 1 pour obtenir la pression optimale d eau au pistolet Le réglage de la pression se fait en tournant la molette 2 de soupape de pression dans le sens des aiguilles d une montre pour augmenter la pression et inversement pour la diminuer

2 ARRET Mettre en position OFF la soupape de régulation 1 Débrancher la pompe du tableau électrique de la machine Nettoyer l ensemble si nécessaire Dans tous les cas, stocker la pompe dans un local dont la température est au minimum de 5 Dans le cas d utilisation de colle, rincer abondamment la pompe en fonctionnement avec de l eau claire jusqu à ce que l eau de refoulement sortie pression et sortie retour devienne propre Tout le matériel, pompe et tuyau d aspiration et de refoulement, ainsi que les tuyaux de pression et de pistolet, doivent être nettoyés dans les mêmes conditions, et ceci tous les jours ENTRETIEN Après chaque utilisation, faire fonctionner la pompe pendant quelques minutes avec de l eau claire de façon à éviter les formations de dépôt toujours nuisibles à son bon fonctionnement Pour permettre une vidange complète, faire fonctionner la pompe avec le tuyau d aspiration hors de l eau La matière spéciale employée pour les clapets et les membranes, ainsi que la lubrification (bain d huile) de toutes les pièces en mouvement, limitent les opérations d entretien à une vérification, de temps à autre, du niveau d huile Si nécessaire, faire l appoint Effectuer une vidange toutes les 200 heures ou après chaque chantier Pour cela, enlever le bouchon du réservoir, retourner la pompe et tourner l arbre à la main jusqu à vidange complète de huile Refaire le plein avec ½ litre d huile, fluidité 20 W/30 ATTENTION Pendant la période hivernale, bien s assurer de la vidange complète de la pompe, notamment les tuyaux des tubulures inférieures des culasses

3 MENBRANES Lorsque les membranes sont défectueuses - il y a de l huile dans l eau - manque de pression - fuite d huile au niveau des clapets DEMONTAGE Pencher la pompe vers le haut du coté a démonter 1 Dévisser les 4 vis BTR de 6 en récupérant les écrous de 13 Enlever la culasse avec un tournevis 2 Dévisser la vis centrale de la membrane avec une clef de 13 3 Sortir la membrane défectueuse 4 Vérifier et nettoyer les plans de joint Vérifier l état des joints toriques de passage d eau 5 REMONTAGE Repositionner une nouvelle membrane dans son logement 6 Remonter la rondelle cuvette avec sa vis centrale de 13 Remonter la culasse en vérifiant le positionnement de la membrane 7 Resserrer la culasse avec les 4 vis BTR de 6 et leurs écrous Vérifier le niveau d huile SAE 40 8 GARANTIE Voir garantie globale - 12 mois a la facturation Il est impératif de suivre scrupuleusement cette notice pour que cette garantie puisse s appliquer, sachant qu une utilisation correcte de ce matériel en assurera sa longévité

4 LISTE DES PIECES DETACHEES DE LA POMPE COMET MC 20/20 "! # $% &('*),+.-0/21*34/6587 e ƒ Á Æ À Æ å ù / / " e e Y Y X e e Y Y X e i Ç Ó Õ Ó Ç ó ó ù # G G : G C C G ì j P S i g G G Ž ¾ CEDFDGD HIDGJFK HIDFD LNM O*P*QRM SUTWV.TYXZX,[]\4X^`_aTWb c*d,x fegfgggghfgfgifiigfg jlk8m n n o]vxwqgyzgw {GyYwF}}`~ {,oy2va~ w rouq,vxw E F ƒ G F ƒi F F ˆN UŠ Œ UŽ.Ž, U G G EF `šf I FF œ* žœ Ÿ0 G,, Z. Y ] Gª r«a * Ē F ± ²G F G³F³G F µ8. U¹.¹,º U» ¼Gº¾½ ºU¹.»,ºZ¼Gº À ÂWÃGÂYº¾½ Ä»GÂŹr U¹,½ ÇEÈGÉFÈ.ÊÈFÈUÊ]ËGÈFÈ Ì ÍÎ ÏUÎÐ ÃGÑ ºUÀ º ÉZÒº]Ó4½ ºU».ÂÔÒ ÕEÖ.ÖFÖGÖFÖGØFÙGÖFÖ Ú Û ÛÜ.ÝÞ ß,à,á.â ã ä0á æeçè.çgéfçfç.êféfçfç ë ì8í8îuïí ð4ñò2ó ôuòõgô ö, Uø ö,ô Eûü.ûFýGûFûùIþFûFû ë ì ÿî *ï! #"%$& '() *+, - ). 021'" */ ;: <9! '=>$& 'BCD - ). 141*/5E 141 6F<G;: <G B +, HI 021'"=J"1414" K 141 6ML6N:46;O PRQSDT#UWV XZY []\(^#\(X_V XZS`'a b Y [J\c Qd f2g'hijhg4gjjg g4g kmlknmn*o PRQSDT#UWV XZY []\(^#\(X_V X_PpQq_q[d V X f2g'hr4s4g4g*es4g4g kutuv8m w v SQb Y X qxd\;[c a b c f2g'hr'x g4g yj'g4g SQb Y X qxd\;v XZY [_PpQ b SQ dd X f2g4y g eg i r j'g4g {*ofwm l t8n SQd V XY X_VX_PR[Y ['a X_V XZ c XY f2g4y g i4g4gr4r4g4g {*oml*mt8t V c UI} b X_VX]\Xd b X%qXq, S[d X f2g4y g'hg4g*e5g g4g wo ~J#,ƒ; * Jˆ >Š Œ Ž ]Ž]Š 2 4Š ' 4 4 Š 4 4; šj #œ žÿž ( 4 ž#ÿ _ª«> 4 ±2²4 ²' ²4² ³²4² N ¹Jº#»¼½ ¾ÀFÁÃÂ_Ä]Â,¾]ÅÆ È2É4Å É'ÇÉ4É Å Ê4É4É ¹Jº#»¼½ ¾JÄÄ>ÄÀFÁ Â Ó ÊÂ]Å Ô ¾ ÓÕ ÓÕ'É É4É É4ÉÄ4É É Ö Ì8ÌuÎØ ¹Jº#»¼½,ÙÚ Û4ÜIÝ&Þ ß ½#à ÓÕ'É É4É É Õ É4É É Ö Ì ¹Jº#»¼½,ÙÚ Û4ÜIÝ&Þ ß ½#à ÓÕ'É É4É É Õá'É É Ö â ¹Jº#»¼½,ÙÚ Û4ÜIÝ&Þ ß ½#à ÓÕ'ɾJÉ É4Éá'É É Ö *ã*ìuîâ ƽ Ù Ù ¼»äÝ;å à,º Ú ÛÙ àjýæè ÀçÛè ÓÕ'É é4é É Ê É4É É Ö ëìí îïuï(ìðdí ñ*ò ózî#ìðôõö 4 Wø>ù'«ø ù4û ü ù'ý 4ý ý þþ'ý ý ÿ ëìí îïuï(ìðdí ñ*ò ózî#ìðôõö ø þøã 5û ù ý4ý ý ùüjý ý ÿ ;ÿ "! #%$'&(*)+#-,.&0/*) 1'&, #%1 #% , "! CD?E9';BF39 C%9 C%=.=3= F.=3= H I H J K3LM NOP QRROSP TUV W"X C%9 C%=.=3=\:39'=3= H I H J K`_I NOP QRROSP TUV W"X 9 C%9 H I H J K`_b NOP QRROSP TUV W"X > C-;0:cZ+C-;B>3a*Z >3:<;0=.F C%9 C%=.=3=\:3>'=3= H I H J K`_ d NOP QRROSP TUV W"X C-=.;B>'aeZfCF.;=\9]Z^9';F\9 C%9 C9'=3=.= =3= H I HI K3L gh V<R k l i.mj RnP OQ O o j3h V<R C%9 C:<=3= C =3= H I H_pKH\L qsr`t q<u[v3uxwby'z {3t r< ~} * ƒ^ 3t < u % %ˆ. 3. \ˆ. 3 Š ŠŒp Œ } '. B ] -š3 Y" ^ ' B %. 3 'š3š.š`œ<š3š žpž Ÿp` ] < [ \ x 3 B. ª %«-.š3š.š3š3 \ 'š3š ` ž Ÿ s \«` 3 ^«ª [ 3 B. ª «-±.š3š.š3š3 3š.š3š ²p ž ] 3 ^³\ B s [ 3 x ^ -±.š3š.š3š3 \ 'š3š ²p Ÿ Ÿ ] 3 ^³\ B s [ < s ' 3 < ~«* 3 x 3 B. ª «-±.š3š.š3š3µ3.š3š ²p ` ] 3 ^³\ B s x³ <¹ * º»¹\ 3«-±.š\ 'š3š sœ<š3š ²p ¼ž B ' ½ 3 x * s ` s [ º. % 3«B < ~«-±.š\ 'š3š'¾` 'š3š ²p ¼ž3 Ÿ B ' ½ 3 x 3 B. %«] \ x BÀ<Á 3 s n«-±.š3.š3š.š`œ<š3š ²p p ` ~«Á3 [ 3 [ [ ] ` 3 [ 3 ª 3 ` [ \ x BÀ<Á 3 s n«-± %±.š3š3.¾3š3š ²Â ² ž` «Á À'

5 á á à à LISTE DES PIECES DETACHEES DE LA POMPE COMET MC 20/20 ÃÅÄÆ`Ç ÈÉ ÆAÊpËÍÌÈEÎÐÏ`ÑªÒ Ã"ËÓÌpÈEÎ¼Ï Ñ Ò\ÌpÈ Ô'ļÕÖÕfÉpÊ ÌÈ ÂÈ ØsÔ\Ù½ÚÛÜ ÚÝÄ Ê Þ Æ É Ê Ü ÚßÜ½Ï éê.ëíìnî ï ï ð[ñ3ðxï ê[ò ó ô[ô]ề õñ3ð[ñ3ðxöb 'ø ù3ï ê<ìnî óõ äåpæçè\ç à<á3â\ã.â3â.â3ã.â3â éê.ëíìnî ï ï ð ô] <ìê ï ï î ùð ä`åæþpè`ÿ à<á3â û'â3â3ü\ý<â3â é3î ëíìóõ á ý öbê'ò ò óöbñ^ñ ê.ë%é3î öbê<ìnî óõ ä`åæ è ä þ ä pæpæè`ç à<á3â.â3â3à3û'â3â à.â\â.â3â ã.â3â öbê'ò ò óöbñ^ñ3ðxöbð<ìó ù3ö¼é\öbð'ë ë%î ó õ ä pæpæè äæ à.â\â.â3â3à.â.â3â öbê'ò ò óöbñ^ñ3ðxé\öbð'ë ë%î óõ ä pæðä è à.â à'â3â ý<â3â öbóõñ3ð`ï ï ð ô] sìề ï ï î ùsð öbóõñ3ð`ï ï ð ô] sìề ï ï î ùsð ä è þæ ä è þpÿ à à \ \ â3â3û.â.â3â â3â3û3ü'â3â öbóõñ3ð`ï ï ð[ñ3ð[ò ề ï ê'ø3ð[ñ3ð3î ð`ï ï ð ä þpè`ÿþ à û'â3â3ü3û'â3â

6 Z Z Z "$#% %'&(*),+.-/0&+.10)2( : BC CED FHGJI KLM5N O O P : ; << T$N Ü KPV7PVW0O X50P0Y BC C RSFHGHB ; << << BC C RSFHGR T$N Ü KPV7PVW0O X50P0Y : ; << KLM_^`La B C,\ \HF ] ; < : : <<<[<< W'N c4w0o N 5?T BCbGHCSFHGC ; BEGHCbGJF\ d 5'XTeY2N O O PV7Pf8gPcih.P?Y2Mc4PV7P5c4PTjT$N LHa : : Z << Yik?YlPV7PmT$M 55'Lc*YEW'O X>5'P?Y BEGHCbGJFHGJI << npo qsqir?qlsvtsvu'v w>x's?q BEGHCGFHGS\d : Z << u' v w j _svtsx'ˆ Šx0sVtH Œˆo qis u' v w j _svtsx'ˆ Šx0sV w 'u0 's u'v w>x's?qet ẅ pxo 4w?q9o ˆ E E >ƒs E E >ƒs >Ž Ž z{h p}~~j '?~~ z{h p}~~j $ ~~ z ~ y ~~~ ~~

7 Ç œ ¼ š ªf«0? 9 ±m².ª²š³ 4 ±0ª ªf«0? 9 ±µ ªfī? lªv ªV 0 >¹'ª? º» œš ÂÁbÃÄ Å Æº» ÂÁbÃÄ?¾ H¼ÈǺ» ÂÁbÃÄ?¾ H¼ÈǺ» _ ɹ0 ¹0ªV Ê > ž Ÿ E H J ž Ÿ E že ž Ÿ S À ž Ÿ ÀE ž ž Ÿ ÀS H À ž Ÿb >E ž š>?ššœ šš š>?ššœ šš š š¼½š¾šš š ¾ššš šš š ¾ššœ¾šš J¼pšššš šš Toutes les pièces détachées doivent être commandées avec le n de référence de commande All spare parts must be entered with the entering code

8

9

Î Ð Ø ÓÒ ³ÙÒ ÑÓ Ð Ó Ø Ð Ô Ö ÔØ ÓÒ Ð ÕÙ Ð Ø ÓÙ Ø ÕÙ Ò ÙÒ Ò Ñ Ð ÐÐ ÓÒ ÖØ Ø ³ÓÔ Ö Ö Ã ÀÄ Ñ Ð Ð Ö Ñº Ö Ì ÓØÓÖ Ø Ö Ø ÙÖ Ø Å Ð ÊÍÆ Í Ä ÓÖ ØÓ Ö ³ Ù Ð ÁÊ Å È Ö Ä ÓÖ ØÓ Ö ³ ÓÙ Ø Õ٠гÍÒ Ú Ö Ø ÙÅ Ò Ä Å Ò Ì ÔÖ ÒØ

Plus en détail

ÇÄ Ë ÅÁÆ Ë È ÊÁË ÓÐÐ ÓØÓÖ Ð ÌÀ Ë ÔÓÙÖ Ó Ø Ò Ö Ð Ö ÓØ ÙÖ Ð³ ÓÐ Å Ò È Ö ËÔ Ð Ø ÅÓÖÔ ÓÐÓ Å Ø Ñ Ø ÕÙ ÔÖ ÒØ Ø ÓÙØ ÒÙ ÔÙ Ð ÕÙ Ñ ÒØ Ô Ö Î Ð ÖÝ Ê ÓÒ Ð ½ Ñ Ö ¾¼¼½ ÔÔÐ Ø ÓÒ Ð ÅÓÖÔ ÓÐÓ Å Ø Ñ Ø Õ٠г Ò ÐÝ ÓÒ Ø ÓÒ

Plus en détail

Ì ÈÖ ÒØ ÔÓÙÖ Ð³Ó Ø ÒØ ÓÒ Ù Ø ØÖ ÓØ ÙÖ Ð³ÍÒ Ú Ö Ø È Ö ËÔ Ð Ø ÁÒ ÓÖÑ Ø ÕÙ ÅÓ Ð Ø ÓÒ ÝÒ Ñ ÕÙ ÐÙÜ Ô Ö ÒØ º ÔÔÐ Ø ÓÒ ÙÜ ÔÖÓ Ù ÖÙ ÐÐ Ñ ÒØ Ò ÐØÖ Ø ÓÒ Ø ÖÓ ÓÒº Ô Ö Ú Ë ÊÎ Ì ËÓÙØ ÒÙ Ð ¾ ÒÓÚ Ñ Ö ¾¼¼¼ Ú ÒØ Ð ÙÖÝÓÑÔÓ

Plus en détail

Æ Ó ³ÓÖ Ö ºÍº ½ ¼ ËÈÁ ¾ ÍÒ Ú Ö Ø Ð È Ð ¹ Ð ÖÑÓÒØ ÁÁ ÓÐ ÓØÓÖ Ð Ë Ò ÔÓÙÖ Ð³ÁÒ Ò ÙÖ Ð ÖÑÓÒع ÖÖ Ò ÌÀ Ë ÈÖ ÒØ Ô Ö Ê Ñ ÇÊÆ Ì ÁÒ Ò ÙÖ Ð³ ÆËÈË Ñ ÖÓ Ð ØÖÓÒ ÕÙ Ø ³ ÒØÖÙÑ ÒØ Ø ÓÒ ÍÒ Ú Ö Ø ÄÓÙ È ËÌ ÍÊ ÈÓÙÖ Ó Ø Ò

Plus en détail

!" # $%% %%% ÚÐÙØÓÒ Ê ÕÙ ÓÒØÖÓÚÖ ÔÖ Ð ÌÓÖ ÇÔØÓÒ ÊÐÐ ÊÓÖØ Ã Ø Ý ÒÖ ÄÔ Þ ËÓÔ ÈÖÓ Ü Ø ÑÐ ÈÖÓØÓÔÓÔ Ù ß ÊÉŹÁÈ ¾ ÖÙ Ð ÖØ ½ ¼¼¾ ÅÖ ÐÐ Ê ÙÑ ÈÙÐ ÓÒ ÑÒ ÖÕÙÖ ØØ ÝÒÑ Ò ÓÒØÖÓÚÖ ÓÙÒØ ÓÖ ÚÐÙÒ Ö º Ì ÒÐÙ ÒÚÖÓÒÑÒØÐ Ö ÓÒÓÑ

Plus en détail

ÅÆ ÁÆÄ ÀÅ ½½¼ ÈÖÒÔ Ñ ÈÖÓ ÙÖ ÐÒ ËعÑÒØ Ø Ù Ð ÑÖ ¾¼¼½ ØÑÔ ¼ ¼ ¹ ½¾ ¼ ÍÍÆ ÅÌÊÁÄ ËÍÈÈÄÅÆÌÁÊ ÈÊÅÁË Æ³ÁÅÈÇÊÌ ÉÍÄÄ ÄÍÄÌÊÁ ÈÊÅÁË ÁÆËÌÊÍÌÁÇÆË ÚÖ Þ ÕÙ ÚÓÙ ÚÞ ØÓÙØ Ð ¾ Ô Ð³ÜÑÒ ÖÔÓÒÞ ØÓÙØ Ð ÕÙ ØÓÒ ÚÓÙ Ò ÚÞ ÓÒ ÚÓÙ

Plus en détail

ÍÒ Ú Ö Ø È Ö ¹ËÙ ÆÌÊ ³ÇÊË Ê ÔÔÓÖØ ÒØ ÕÙ ÔÖ ÒØ ÔÓÙÖ Ð³Ó Ø ÒØ ÓÒ ³ÙÒ À Ð Ø Ø ÓÒ Ö Ö Ê Ö Â Ò¹ Ö ÒÓ ÅÇÆÁÆ Ö Ò Ì Ð ÓÑ Ê² ÓÒØÖ ÙØ ÓÒ ÙÜ Ñ Ø Ó ÓÖÑ ÐÐ ÔÓÙÖ Ð ÐÓ Ð ËÓÙØ ÒÙ Ð Ù ÚÖ Ð ¾¼¼¾ Ú ÒØ ÙÒ ÙÖÝ ÓÒ Ø ØÙ Ô Ö

Plus en détail

ÆÙÑ ÖÓ ³ÓÖ Ö Í ½½ Ë ¾ È Ì ¼ ÍÆÁÎ ÊËÁÌ Ä ÁË È Ë Ä Íº ºÊº Ê Ö Ë ÒØ ÕÙ Ø Ì Ò ÕÙ µ ÇÄ Ç ÌÇÊ Ä Ë Ë Á Æ Ë ÇÆ Å ÆÌ Ä Ë ÌÀ Ë ÔÖ ÒØ ÔÓÙÖ Ó Ø Ò Ö Ð Ö Ç Ì ÍÊ ³ÍÆÁÎ ÊËÁÌ ËÈ Á ÄÁÌ ÈÀ ËÁÉÍ Ë È ÊÌÁ ÍÄ Ëµ Ô Ö ÙÝ À ÄÄ

Plus en détail

ÇÙ ÑÒ ÐÐÝ ØÓÒ ÔÔÖÓÚ ÓÒÒÑÒØ Ò ÓÒØÜØ ØÓÒ ÔÖÓØ ÒÐÝ ÙÜ Ñ ÙÖ ÒÚÙ ÖÚ ÅÑÓÖ ÑØÖ ÔÖ ÒØ Ð ÖØÓÒ ØÙ ÝÐ ËÙÔÖÙÖ Ð³ÍÒÚÖ Ø ÙÉÙ ÔÓÙÖ Ð³ÓØÒØÓÒ Ù Ö ÅØÖ Ò ÅºËºµ ÈÖÓÖÑÑ ÅØÖ Ò ØÓÒ ÔÖÓØ ÔÖØÑÒØ Ò ÑÒ ØÖØÚ ÍÒÚÖ Ø Ù ÉÙ ÀÙÐÐ Å ¾¼¼¾

Plus en détail

Å Ø Ö Ê Ö ÁÒØ ÐÐ Ò ÖØ ÐÐ Ê ÓÒÒ Ñ ÒØ ÓÓÔ Ö Ø ÓÒ Ä Ò ØÙ Ô Ö ÑÙÐ Ø ÓÒ Ð ÝÒ Ñ ÕÙ ÓÖ Ò Ø ÓÒÒ ÐÐ ³ÙÒ Ý Ø Ñ ÑÙÐØ ¹ ÒØ ÔØ Ø Ò ÙÒ Ö Ù ³ Ò ÓÖÑ Ø ÓÒº Ê ÔÔÓÖØ ËØ Å Ø Ö Ê Ö ÁÒØ ÐÐ Ò ÖØ ÐÐ Ê ÓÒÒ Ñ ÒØ ÓÓÔ Ö Ø ÓÒ Ä Ò

Plus en détail

Ò ÑÑÓÖ ÖÒÓ ÊÑÖÑÒØ ØÖÚÐ Ø «ØÙ Ò Ð ÖÓÙÔ ÅË Ð³ÁÒ ØØÙØ ÈÝ ÕÙ ÆÙÐÖ ÄÝÓÒº ÖÒÖ ÁÐÐ Ø ÑÓÒ ÖØÙÖ Ø ÔÒÒØ ØÖÓ Ò ÐÙ Ù ÖÓÒÒ ÒØ ÔÓÙÖ Ð ÓÒ Ò ÕٳРØÓÙÓÙÖ Ù ØÑÓÒÖ Ò ÑÓÒ ØÖÚÐ Ø ÔÓÙÖ Ð ÐÖØ ÕٳРѳ ÓÖ ØÓÙØ Ù ÐÓÒ Ñ Ø º ÂÕÙ

Plus en détail

ÍÆÁÎ ÊËÁÌ ÌÀÇÄÁÉÍ ÄÇÍÎ ÁÆ ÍÄÌ ³ÁÆ ÆÁ ÊÁ ÁÇÄÇ ÁÉÍ ÊÇÆÇÅÁÉÍ Ì ÆÎÁÊÇÆÆ Å ÆÌ Ä ÔÔÖÓ Ý Ø Ñ ÔÓÙÖ ÙÒ ÑÙÐ Ø ÓÒ ÔÖÓ Ô Ø Ú Ø ÖÖ ØÓ Ö ÔÔÐ ÕÙ Ð Ø ÓÒ Ð ÖØ Ð Ø ÓÐ Ò Ð Ö ÓÒ Ù Ö Æ Öµ ÈÖÓÑÓØ ÙÖ ÈÖº Ⱥ ÓÙÖÒÝ Öº º Ö Ö ÌÖ

Plus en détail

Ì Ð Ñ Ø Ö ½ ÁÒØÖÓ ÙØ ÓÒ Ò Ö Ð ½º½ Ä ÝÐ ØÑÓ Ô Ö ÕÙ ÔÓÙ Ö Ñ Ò Ö Ð º º º º º º º º º º º º º º º º º º ½º½º½ Å Ò Ú Ò Ô Ø ØÓÖ ÕÙ º º º º º º º º º º º º º º º º º º º º º ½º½º¾ Å Ò Ú Ò Ð Ø Ò ÕÙ ØÙ ÐÐ º º º

Plus en détail

ÍÒ Ú Ö Ø Ê ÁÅË ÑÔ Ò ¹ Ö ÒÒ Í Ê Ë Ò Ü Ø Ø Æ ØÙÖ ÐÐ Ò Ö Ø ÓÒ ÕÙ Ò Ø Ø ÙØÓÑ Ø Ø ÑÔÓÖ Ëº ÊÍËÇÆ» ĺ ÈÁ ÊÊ» º Ê Ì Ê ÔÓÒ Ð À Ò ÓÙ Ð º ºËºËº ʺ˺Áº ¾¼¼»¾¼¼ Ê ÙÑ Ö ÒØ ÔÖÓØÓÓÐ Ø Ý Ø Ñ Ò Ø ÑÔ Ö Ð Ô ÙÚ ÒØ ØÖ ÑÓ Ð

Plus en détail

ÈÖÓ Ø Ò ³ ØÙ ÇÆ ÈÌÁÇÆ ³ÍÆ ÈÄ ÆÁ Á Ì ÍÊ ÌÊ Â ÌÇÁÊ Ë ÈÇÍÊ ÍÆ ÊÇ ÇÌ ÅÇ ÁÄ Å ØØ Ù Å ÓÒÒ Ù ÚÖ Ö ¾¼¼ ÈÖÓ ÙÖ Ö ÔÓÒ Ð Ù È ÆË Å Åº Ö ØÓÔ ÁÊ Í ¹ Í ÁÆ Åº  ҹÄÙ Í À Ì ËÍÈ Ä Åº ËØ Ô Ò ÎÁ ÄÄ ¾ È Å ØØ Ù Å ÓÒÒ Ù Ê Ñ

Plus en détail

Evaluation des compétences en mathématiques en fin de 2e année primaire : Résultats de la première phase de l'enquête Mathéval

Evaluation des compétences en mathématiques en fin de 2e année primaire : Résultats de la première phase de l'enquête Mathéval 03.2 MAI 2003 Evaluation des compétences en mathématiques en fin de 2e année primaire : Résultats de la première phase de l'enquête Mathéval Ouvrage coordonné par Jean-Philippe Antonietti Ú ÐÙ Ø ÓÒ ÓÑÔ

Plus en détail

MISE À PROFIT DU SÉQUENÇAGE DU GÉNOME HUMAIN POUR IDENTIFIER DE NOUVEAUX MINISATELLITES POLYMORPHES, VOIRE HYPERMUTABLES

MISE À PROFIT DU SÉQUENÇAGE DU GÉNOME HUMAIN POUR IDENTIFIER DE NOUVEAUX MINISATELLITES POLYMORPHES, VOIRE HYPERMUTABLES MISE À PROFIT DU SÉQUENÇAGE DU GÉNOME HUMAIN POUR IDENTIFIER DE NOUVEAUX MINISATELLITES POLYMORPHES, VOIRE HYPERMUTABLES France DENOEUD Rapport de stage de DEA AGM2 (1999-2000) effectué à l'institut de

Plus en détail

ÊÔÔÓÖØ Ø ÖÒÓ ÇÐÚÖ Å ÔØÑÖ ¾¼¼¾ Ê ÙÑ Ä ÓÖÑÐ Ñ Ö ÙÜ Ý Ò Ø ÙÒ ÐØÖÒØÚ Ð ØÓÒ ÓÒÒ Ò Ö Ð ÓÒØ Ð Ö ÙÐØØ ³ÙÒ ÓÒÚÖÒ ÒØÖ Ð ÑØÓ ØØ ØÕÙ ÕÙ ÔÖÑØØÒØ ÐÔ Ð³Ó ÖÚØÓÒ Ð ÐÓ Ø ØÒÓÐÓ Ð³ÒØÐÐÒ ÖØÐÐ ÕÙ ÔÖÑØØÒØ ÙÜ ÓÖÒØÙÖ ØÖØÖ Ð ÓÒÒ

Plus en détail

X Y. 1,, A n } ØY {B 1,, B m. A 1 A n B 1 B m Ô {,

X Y. 1,, A n } ØY {B 1,, B m. A 1 A n B 1 B m Ô {, ÓÒ ÚÓ Ö ØÖ Ò Ö Ñ Ä Ø Ô Ð ÓÒ ÔØ ÓÒ ³ÙÒ Ñ Ö Ð Ø ÓÒÒ Ð ½º Ò ÐÝ Ó Ò Ò ÓÖÑ ÐÐ µ º½ ÒØ Ø Ó Ø ÓÒµ Ó٠ʵº ¾ºÍØ Ð Ø ÓÒ ³ÙÒÓÙØ Ð Ö Ô ÕÙ ÔÓÙÖÙÒ ÔÖ Ñ Ö ÑÓ Ð Ø ÓÒ Ñ Ø Ó Ô Ò Ò ÓÒØ ÓÒÒ ÐÐ º ÙÒ Ð ÓÒØÖ ÒØ ÙÖÐ ÓÒÒ µµ ºÈ

Plus en détail

NOTES D ÉTUDES ET DE RECHERCHE

NOTES D ÉTUDES ET DE RECHERCHE NOTES D ÉTUDES ET DE RECHERCHE UNE MESURE DE LA PERSISTANCE DANS LES INDICES BOURSIERS Sanvi Avouyi-Dovi, Dominique Guégan et Sophie Ladoucette Décembre 2002 NER # 94 DIRECTION GÉNÉRALE DES ÉTUDES ET DES

Plus en détail

Geoffroy Guibert. To cite this version: HAL Id: tel-00007082 https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00007082

Geoffroy Guibert. To cite this version: HAL Id: tel-00007082 https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00007082 Etude par des méthodes nucléaires et physico-chimiques de la contamination des tissus situés autour de biomatériaux métalliques implantés. Mesure de la contribution à la toxicité par la radioactivité résiduelle

Plus en détail

Imagerie Cardiaque Multimodalités 2D et 3D : THÈSE

Imagerie Cardiaque Multimodalités 2D et 3D : THÈSE Institut National Polytechnique de Lorraine DFD en Automatique et Production Automatisée École doctorale IAEM Lorraine Imagerie Cardiaque Multimodalités 2D et 3D : application à la Coronarographie/Tomoscintigraphie/TEP-CT

Plus en détail

Planification de tâches de manipulation en robotique par des approches probabilistes

Planification de tâches de manipulation en robotique par des approches probabilistes Thèse préparée au Laboratoire d Analyse et d Architecture des Systèmes du CNRS en vue de l obtention du Doctorat de l Université Paul Sabatier de Toulouse Spécialité : Robotique - Informatique par Anis

Plus en détail

A Theoretical Comparison Between Integrated and Realized Volatilies

A Theoretical Comparison Between Integrated and Realized Volatilies Cahier 2001-26 A Theoretical Comparison Between Integrated and Realized Volatilies MEDDAHI, Nour Département de sciences économiques Université de Montréal Faculté des arts et des sciences C.P. 6128, succursale

Plus en détail

½º º Ì Ð ÙÜÔÓÙÖÄÌÄ Ø ÙØÓÑ Ø ½º Ò º Ä ÙØÓÑ Ø Ò Ñ Ò ÙÒÒÓÑ Ö Ò ³ Ø Ø ºÁÐ Ð ÒØ ÑÓØ Ä ω¹ ÙØÓÑ Ø ÙØÓÑ Ø Ú ÙÒÒÓÑ Ö Ò ³ Ø Ø Ñ Ô Ð F Ø Ø Ð Ð Ð Ò ÔØ Ô ÖA FÒ³ ØÔ Ú º ÑÓØÖ Ù Ö ÔØ ÓÒ ³ÙÒ ÒØ ÖÔÖ Ø Ø ÓÒÓ F Ø Ù º ½º Ò

Plus en détail

Potentiel de réserves d un bassin pétrolier : modélisation et estimation

Potentiel de réserves d un bassin pétrolier : modélisation et estimation Potentiel de réserves d un bassin pétrolier : modélisation et estimation Vincent Lepez To cite this version: Vincent Lepez. Potentiel de réserves d un bassin pétrolier : modélisation et estimation. Mathematics.

Plus en détail

Analyse d architectures, modélisation et commmande de générateurs pour réseaux autonomes

Analyse d architectures, modélisation et commmande de générateurs pour réseaux autonomes Analyse d architectures, modélisation et commmande de générateurs pour réseaux autonomes Nicolas Patin To cite this version: Nicolas Patin. Analyse d architectures, modélisation et commmande de générateurs

Plus en détail

Simulation tridimensionnelle du remplissage de corps minces par injection

Simulation tridimensionnelle du remplissage de corps minces par injection Simulation tridimensionnelle du remplissage de corps minces par injection Erwan Bigot To cite this version: Erwan Bigot. Simulation tridimensionnelle du remplissage de corps minces par injection. Mécanique

Plus en détail

ÐÁÑÁÑÔÇÌÁ É ÐÅÑÉËÇØÇ ÔÙÍ ÁÑÁÊÔÇÑÉÓÔÉÊÙÍ ÔÏÕ ÐÑÏÚÏÍÔÏÓ

ÐÁÑÁÑÔÇÌÁ É ÐÅÑÉËÇØÇ ÔÙÍ ÁÑÁÊÔÇÑÉÓÔÉÊÙÍ ÔÏÕ ÐÑÏÚÏÍÔÏÓ ÐÁÑÁÑÔÇÌÁ É ÐÅÑÉËÇØÇ ÔÙÍ ÁÑÁÊÔÇÑÉÓÔÉÊÙÍ ÔÏÕ ÐÑÏÚÏÍÔÏÓ 1. ÏÍÏÌÁÓÉÁ ÖÁÑÌÁÊÅÕÔÉÊÏÕ ÐÑÏÚÏÍÔÏÓ VISTIDE. 2. ÐÏÉÏÔÉÊÇ ÊÁÉ ÐÏÓÏÔÉÊÇ ÓÕÍÈÅÓÇ ÊÜèå öéáëßäéï ðåñéý åé cidofovir éóïäýíáìï ìå 375 mg/5 m (75 mg/ml) Üíõäñï

Plus en détail

CARACTERES SPECIAUX. Caractères spéciaux : Comment ça marche?

CARACTERES SPECIAUX. Caractères spéciaux : Comment ça marche? CARACTERES SPECIAUX Caractères spéciaux : Comment ça marche? Vous trouverez ci-dessous une liste complète des caractères spéciaux, classés par catégories. Pour utiliser le code clavier, vous devez maintenir

Plus en détail

Codes ASCII ISO HTML

Codes ASCII ISO HTML s ASCII Voici une liste des caractères. Il suffit d'insérer le pour l'obtenir dans votre page. Ou de copier/coller le Symbole. Avec cette manipulation, vous garantissez que les caractères spéciaux seront

Plus en détail

aro b=abp= qrabp bq=bjmilv^_fifq äéë íìçéë ÇÉ äûéãéäçá Å~ÇêÉ J gìáå OMMV cfifðobp=`lroqbpi=cfifðobp=ilkdrbp nrbiibp=fkpboqflkp=bq=nrbip=m^o`lrop=\ PM=Çáéä ã ë=éí=nm=aoe=í ãçáöåéåí aìê É=ÇÉë= íìçéë=éí=éãéäçó~äáäáí

Plus en détail

Extraction d informations à partir de documents juridiques : application à la contrefaçon de marques

Extraction d informations à partir de documents juridiques : application à la contrefaçon de marques Extraction d informations à partir de documents juridiques : application à la contrefaçon de marques Pierre Renaux To cite this version: Pierre Renaux. Extraction d informations à partir de documents juridiques

Plus en détail

Ouverture aux 1&2 caractères en.fr. Les règles d enregistrement

Ouverture aux 1&2 caractères en.fr. Les règles d enregistrement Ouverture aux 1&2 caractères en.fr Les règles d enregistrement OUVERTURE AUX 1&2 CARACTERES EN.FR LES REGLES D ENREGISTREMENT 2 Sommaire I. Introduction... 3 II. Les dispositions générales... 4 1. Les

Plus en détail

Planning T.A.P. 3/6ans. 7/10 ans. avril. avril. Lundi Mardi Jeudi Vendredi. et culture - La guirlande de fleurs. et culture

Planning T.A.P. 3/6ans. 7/10 ans. avril. avril. Lundi Mardi Jeudi Vendredi. et culture - La guirlande de fleurs. et culture L 2 2 A A J A avril avril et culture - Fabrication d'objets en pâte à sel 1/4 - La balle aux prisonniers et culture - La guirlande de fleurs - La course aux couleurs traditionnels et sportifs - Hockey

Plus en détail

Visualisation électronique des crédits avec image (VEC-I) pour la clientèle commerciale

Visualisation électronique des crédits avec image (VEC-I) pour la clientèle commerciale Manuel Visualisation électronique des crédits avec image (VEC-I) pour la clientèle commerciale Visualisation électronique des crédits saisis entièrement avec image (VEC-Eplus) pour la clientèle commerciale

Plus en détail

Correction du TP2 - Base Location

Correction du TP2 - Base Location Faculté des Sciences Jean Perrin Correction du TP2 - Base Location Remarques : 1. Le répertoire ÚÖ»Ñ est accessible en lecture. Il contiendra les corrections des tps, etc... 2. À la fin de la séance, il

Plus en détail

1 BILAN SIMPLIFIÉ DGFiP N 2033-A 2011

1 BILAN SIMPLIFIÉ DGFiP N 2033-A 2011 AGREMENT DGFIP C5.004 Formulaire obligatoire (article 302 septies A bis du Code général des Impôts) BILAN SIMPLIFIÉ DGFiP N 2033-A 20 EXEMPLAIRE A CONSERVER PAR LE DÉCLARANT ACTIF CIRCULANT ACTIF IMMOBILISÉ

Plus en détail

1 jour. 20 heures 24 heures

1 jour. 20 heures 24 heures *!"#$% &' (!"#') 4 jours du 29 Février au 22 Mars 2016 * ('++$%%",$+"#$% &'+ (!"#') + 2 jours * "#$-)'+./ $#'+ '# 0 ",'+ 12" #'%"$ ' &) 3456 758 5,5 jours du 17 mars au 23 Juin 2016 3!!)%$-)' "9'/ '(($/"/$#:

Plus en détail

écoles L histoire des à Lathus-Saint-Rémy En 2014, le groupe scolaire Abel Thévenet fêtait ses soixante ans!

écoles L histoire des à Lathus-Saint-Rémy En 2014, le groupe scolaire Abel Thévenet fêtait ses soixante ans! --? 204 ê! À - ç F. j. -- :. 904 954 204 : j 205. U ç 900. J - z J J G G ë k k F V H F H j G. j ê U 953-954 ç. j -- -. : V ( 2 47 / -2 2 47 / 3 2 47 / 4-5 2 294 / 4 60 W 372 60 W 796 3 4 3 7 3 3 34). :

Plus en détail

SHAW1N1GAN FALLS, 21 AVRIL 1927. 4 k 1 x^ ~YX t o /4 NT JOURNAL HEBDOMADAIRE. J f SgN L HONORABLE L. A. TASCHEREAU.

SHAW1N1GAN FALLS, 21 AVRIL 1927. 4 k 1 x^ ~YX t o /4 NT JOURNAL HEBDOMADAIRE. J f SgN L HONORABLE L. A. TASCHEREAU. 2 HG F 2 2 6 6 6 ~Y k P - P HDD - H - P G D 2 3 D - K 8 G G è ê - - è - G ç D G - â - G H H G P- â Q â -èg è ê ç D G è è 3 ê ê 3 2 è ê è û - 500 F H P - ê P 23 è ê -ê è è ô 5000 G ç 25000 D 5000000 P ô

Plus en détail

Ensembles inévitables et classes de conjugaison

Ensembles inévitables et classes de conjugaison Ensembles inévitables et classes de conjugaison Jean-Marc CHAMPARNAUD Georges HANSEL Abstract Un ensemble de mots sur un alphabet est dit inévitable si tout mot infini sur admet au moins un facteur dans.

Plus en détail

Modélisation des codes de calcul dans. le cadre des processus gaussiens

Modélisation des codes de calcul dans. le cadre des processus gaussiens Modélisation des codes de calcul dans le cadre des processus gaussiens Amandine Marrel Laboratoire de Modélisation des Transferts dans l Environnement CEA Cadarache Introduction (1) Fiabilité et calcul

Plus en détail

Modélisation éléments finis de poutres sandwich adaptatives en dynamique non-linéaire pour l atténuation de vibrations

Modélisation éléments finis de poutres sandwich adaptatives en dynamique non-linéaire pour l atténuation de vibrations Modélisation éléments finis de poutres sandwich adaptatives en dynamique non-linéaire pour l atténuation de vibrations Ana Cristina Galucio Jean-François Deü Roger Ohayon Laboratoire de Mécanique des Structures

Plus en détail

CHAPITRE 4 REPRÉSENTATION DE L INFORMATION. 4.1 Les bases de numération. 4.2 Le rang ou le poids

CHAPITRE 4 REPRÉSENTATION DE L INFORMATION. 4.1 Les bases de numération. 4.2 Le rang ou le poids CHAPITRE 4 REPRÉSENTATION DE L INFORMATION La plupart des systèmes, autant mécaniques qu'électroniques, ne peuvent prendre que deux états stables, que l on note 0 et 1; ainsi, les circuits électroniques

Plus en détail

V a c a t i o n d u 3 D é c e m b r e 2 0 0 8 à 1 3 H 3 0

V a c a t i o n d u 3 D é c e m b r e 2 0 0 8 à 1 3 H 3 0 V a c a t i o n d u 3 D é c e m b r e 2 0 0 8 à 1 3 H 3 0 L O T S N O M B R E E T N A T U R E D E S M A R C H A N D I S E S P O I D S E S T I M A T I O N S 1 1 b r i l l a n t e x t r a + F a u c u n e

Plus en détail

Devoir 9 - Le 1er décembre - 4 heures

Devoir 9 - Le 1er décembre - 4 heures Devoir 9 - Le 1er décembre - 4 heures Le barème est sur 70 points dont 2 points pour la présentation Les questions Q13, Q14, Q17, Q33 et Q34 peuvent être laissées de coté dans un premier temps. Calculatrice

Plus en détail

Un père de la cryptographie Jean Trithème 1462 1516 par Daniel TANT

Un père de la cryptographie Jean Trithème 1462 1516 par Daniel TANT A Ré C Séé I U è J Tè 1462 1516 D TANT J H é 1 é 1462 à T M ù T, T Tè ç. I é à, O, œ 1482, é é 1483. E 1499 é è é éé. M è. I é 1506 é à S-J W ù é : è é, é. S, é «P, I T P, S, M C» î 1518. L 384, à. D «A

Plus en détail

Initiation à l'informatique : APPLICATIONS 1 Traitements de texte WordPad

Initiation à l'informatique : APPLICATIONS 1 Traitements de texte WordPad L'Association Culture Loisirs Entente Sport Club Informatique Initiation à l'informatique : APPLICATIONS 1 Traitements de texte WordPad Le premier logiciel utile et aisément accessible à celle ou celui

Plus en détail

N4DS V01X06 20110502 2

N4DS V01X06 20110502 2 Norme pour les Déclarations Dématérialisées De Données Sociales NORME 4 D S Cahier technique V01X06 UVersion(s) : Version Date Commentaires V01X06 02/05/2011 Toutes Dadsu et DN-AC URédaction : Caisse nationale

Plus en détail

ç~ G 2007 h G ƒféc 28- ƒà ùdg O~ dg IqôoM má«dél pπlcg øe qôom läƒ U GRAND OPTICAL PROPRIÉTAIRE: CLAUDE EL-KHOURY Opticienne D ordonnances

ç~ G 2007 h G ƒféc 28- ƒà ùdg O~ dg IqôoM má«dél pπlcg øe qôom läƒ U GRAND OPTICAL PROPRIÉTAIRE: CLAUDE EL-KHOURY Opticienne D ordonnances Journal Al Hadath Vous souhaite Une Bonne et Heureuse année 2008 Y iông Iƒb G øe «dg Üôb G ÖFÉàµdG ÜõM «dg º æj ~b òdg HõMh ÚeCÉàdh á ZÉ dg áªé dg òg Lh VQ G Y ±ƒbƒ d ámé ùdg ôjô G ÉãeG RhQ~dGh áæ ùdg

Plus en détail

Manuel VEC-I Visualisation électronique des crédits avec image

Manuel VEC-I Visualisation électronique des crédits avec image Manuel VEC-I Visualisation électronique des crédits avec image 499.34.1 fr (pf.ch/dok.pf) 06.2013 PF Manuel VEC-I Version juin 2013 1/21 Service à la clientèle VEC-I Demandes d adhésion VEC-I/transfert

Plus en détail

GUIDE D INSTALLATION DES HUISSERIES METALLIQUES type G

GUIDE D INSTALLATION DES HUISSERIES METALLIQUES type G GUIDE D INSTALLATION DES HUISSERIES METALLIQUES type G type G6 assemblé en onglet Type G1-G-G3-G4-G5 Assemblé en angle droit avec des vis et attaches. Type G6-G7 Assemblé en onglet avec des vis et attaches.

Plus en détail

F ГN Ï S T È R E $6, rue de Brest fe* MÖRLA X. Nous vous laissons lo soin do prévenir

F ГN Ï S T È R E $6, rue de Brest fe* MÖRLA X. Nous vous laissons lo soin do prévenir 8 NN 8 WFFBQ x F F ГN Ï È JN 'NN BN N Ш BNNN x ôhh* АО g 6 b ' ' ^2а9й ^2 ~л «^ «"«q* WV b J X B N N в 8 и а Ь о п п е п $6 B * Ö X 'bfy Vz; F g q b ' z x Œ bq b N j F b x q b b j ê ê q«ê y è B 'y h b

Plus en détail

Planning Périscolaire du soir

Planning Périscolaire du soir T 2 2 - Bouquets de feurs - Bouquets de feurs - Bouquets de feurs - Bouquets de feurs - Surprise pour nos mamans - éiscoubi - Surprise pour nos mamans - éiscoubi - Surprise pour nos mamans - éiscoubi -

Plus en détail

Etude d optimisation énergétique

Etude d optimisation énergétique 1 IZUBA énergie BP 147, 22 bd Foch, 34140 Mèze (France) Tél : 04 67 18 31 10 Fax : 04 67 74 18 67 e-mail : contact@izuba.fr - Site web : http:/ / www.izuba.fr Marais du Vigueirat Life Promesse Etude d

Plus en détail

Mesures de sécurité. Éviter de longues expositions à la lumière directe ou de chauffer l appareil.

Mesures de sécurité. Éviter de longues expositions à la lumière directe ou de chauffer l appareil. CL800BT MANUEL Mesures de sécurité Éviter de longues expositions à la lumière directe ou de chauffer l appareil. Des erreurs peuvent se produire s il est exposé à des températures extrêmes. Ne pas laisser

Plus en détail

«π π» ( IZIL KALASE) SAVRA HASAR π. ƒ ƒ π π ƒ µ ª π ª π

«π π» ( IZIL KALASE) SAVRA HASAR π. ƒ ƒ π π ƒ µ ª π ª π «π π» ( IZIL KALASE) SAVRA HASAR π. ƒ ƒ π π ƒ µ ª π ª π ETAIPEIA MAKE ONIKøN OY øn IOIKHTIKO YMBOY IO Úfi ÚÔ : NÈÎfiÏ Ô M ÚÙ Ô AÓÙÈappleÚfi ÚÔ : X Ú Ï ÌappleÔ apple ÛÙ ıë ÂÓ. Ú ÌÌ Ù : TÂÚ ÂÓÙ ÔappleÔ

Plus en détail

Manuel d'utilisation. Série SX402 Afficheurs alphanumériques à interface série BAL SX402 SER FR 1.0

Manuel d'utilisation. Série SX402 Afficheurs alphanumériques à interface série BAL SX402 SER FR 1.0 Manuel d'utilisation Série SX402 Afficheurs alphanumériques à interface série BAL SX402 SER FR 1.0 ALLEMAGNE FRANCE Siebert Industrieelektronik GmbH Siebert France Sarl Siebertstrasse, D-66571 Eppelborn

Plus en détail

ANNONCES CLASSEES CHAMBRES, PENSIONS À LOUER

ANNONCES CLASSEES CHAMBRES, PENSIONS À LOUER 8 6 g» fy» é 86 f JJ8 f f é é 6 ^ $6 à é g f é è 6 6 6 è g 6 é è 8 \ 6 6 " é g g x ffg éq j 666 è» fg è xx 688 g g j é f g g J 6 J ffg X f g 6 f f g é q 6 6 q x é q «6 66 < è 68 6 ê g q ( g é è é g j 68

Plus en détail

EMC SourceOne Version 7.0

EMC SourceOne Version 7.0 EMC SourceOne Version 7.0 Guide d utilisation Search 300-015-190 RÉV. 01 EMC Computer Systems France River Ouest, 80 Quai Voltaire CS 21002 95876 Bezons Cedex Tél. : +33 1 39 96 90 00 Fax : +33 1 39 96

Plus en détail

Rapport pour la commission permanente du conseil régional

Rapport pour la commission permanente du conseil régional Rapport pour la commission permanente du conseil régional AVRIL 2014 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france PROJETS D INFORMATION ET D ORIENTATION DES JEUNES

Plus en détail

Utilisation de votre Palm Treo 700wx

Utilisation de votre Palm Treo 700wx Utilisation de votre Palm Treo 700wx Propriété intellectuelle 2005-2006 Palm, Inc. Tous droits réservés. Palm, Treo, les logos Palm Treo et Palm Powered sont des marques commerciales ou déposées dont Palm,

Plus en détail

DENTAL BUZZ. 29,90 /u. 17,90 /u. Usage unique à petits prix. 35,90 /u. 14,90 /u. 12,90 /u. 13,90 /u. 21,90 /u. 18,90 /u. 69,90 /u.

DENTAL BUZZ. 29,90 /u. 17,90 /u. Usage unique à petits prix. 35,90 /u. 14,90 /u. 12,90 /u. 13,90 /u. 21,90 /u. 18,90 /u. 69,90 /u. NTL UZZ 44 Maqe: Poclc Caactétqe: ote de achet ef 993 cm ef 994 9 cm ef 993 cm ef 993 9 3 cm ef 9933 4 cm ef 994 33 44 cm 9,9,9 4,9,9,9,9,9 89,9 4,9 8,9,9,9 Maqe: etdet Caactétqe: ote de achet ef 994 cm

Plus en détail

Génération de code à partir d une spécification B : Application aux bases de données

Génération de code à partir d une spécification B : Application aux bases de données Génération de code à partir d une spécification B : Application aux bases de données Amel Mammar * Régine Laleau ** Université du Luxembourg, LACL, Université Paris 12 SE2C, 6 rue Richard Courdenhove-Kalergi

Plus en détail

C r é a t i o n d e l E s c a le artistique à la Villa E l i s a b e th C a p C o r se

C r é a t i o n d e l E s c a le artistique à la Villa E l i s a b e th C a p C o r se C r é a t i o n d e l E s c a le artistique à la Villa E l i s a b e th C a p C o r se P r o j e t c u l t u r e l d a r t c o n t e m p o r a i n L e p r o j e t c o n s i s t e à c r é e r u n e s é

Plus en détail

Université de Toulon Faculté de Sciences Economiques et de Gestion Année universitaire 2014-2015

Université de Toulon Faculté de Sciences Economiques et de Gestion Année universitaire 2014-2015 Université de Toulon Faculté de Sciences Economiques et de Gestion Année universitaire 2014-2015 Licence 3 de Sciences Economiques Janvier 2015 Dynamique macroéconomique (M. Catin) Tous documents autorisés

Plus en détail

Comparaison de stratégies de discrimination de masses de véhicules automobiles

Comparaison de stratégies de discrimination de masses de véhicules automobiles Comparaison de stratégies de discrimination de masses de véhicules automobiles Alain Rakotomamonjy * Rodolphe Le Riche ** David Gualandris *** Stéphane Canu * * PSI, INSA Rouen, 7681 St. Etienne du R ay

Plus en détail

C ESTSI SIMPLE! Pour tout appareil compatible avec. et inclut : Manuel de l utilisateur USB FrogPad. www.frogpad.com

C ESTSI SIMPLE! Pour tout appareil compatible avec. et inclut : Manuel de l utilisateur USB FrogPad. www.frogpad.com C ESTSI SIMPLE! Pour tout appareil compatible avec et inclut : Macs, PC (ordinateur individuel), lettes, PDA (ordinateur de poche), PC portables, Notebooks, & autres Manuel de l utilisateur USB FrogPad

Plus en détail

Déclaration pour l'impôt sur le revenu de l'année 2011

Déclaration pour l'impôt sur le revenu de l'année 2011 ß¼³ ² ±² ¼» ½±² ¾«±² ¼»½» www.impotsdirects.public.lu Bureau d'imposition: Déclaration pour l'impôt sur le revenu de l'année 2011 signalétique Ù«½» Ì 7± ͳ Ð ½ ï ç é ë ð ï î î ç ç ç ï ç é ê ð ê ï ð ç ç

Plus en détail

Vecteurs. I- Généralités. Théorème (Unicité et existence du «translaté») :

Vecteurs. I- Généralités. Théorème (Unicité et existence du «translaté») : 9 8 4 6 / + I Généraliés Vecers «Définiion» Le es n obje maémaiqe qi réni les rois informaions n «éplacemen» irecion Désinaion xpression sens isance L informaion «isance» s appelle la Le éplacemen en qesion

Plus en détail

lever lion lit livre loin long loup lui lundi lune lunettes g garçon gâteau gauche gentil glace grand grand-mère grand-père gris gros guitare

lever lion lit livre loin long loup lui lundi lune lunettes g garçon gâteau gauche gentil glace grand grand-mère grand-père gris gros guitare L CP( ) CE1! é k è è- z ' éé ê ' é x z é œ ôé éà è x é x z é é é éè - é ê é ê ê è ç â -è -è ô y ' () é yx ç î à é é è...... z œ! z é è -ê ( ) é è z - z éé z x œ x y ê éé à z è é x à y yx () z zé L CE2

Plus en détail

Délimitation grossière des zones à effets de site sismiques dans le Sud-Isère. Synthèse des études

Délimitation grossière des zones à effets de site sismiques dans le Sud-Isère. Synthèse des études Délimitation grossière des zones à effets de site sismiques dans le Sud-Isère. Synthèse des études Pierre-Yves BARD, Héloïse CADET, Philippe GUEGUEN, Cécile CORNOU - 1 - 1 INTRODUCTION : RAPPEL DES OBJECTIFS

Plus en détail

Théorie algébrique des nombres

Théorie algébrique des nombres Cours de aîtrise de athéatiques : Théorie algébrique des nobres Bas Edixhoven, Université de Rennes 1 janvier 2002 Ce texte est une version (légèreent) corrigée et agrandie (d une section sur le théorèe

Plus en détail

Dossier > Bât ir le f u t u r, u n e a f f a ir e d e p r o je t :

Dossier > Bât ir le f u t u r, u n e a f f a ir e d e p r o je t : Dossier > Bât ir le f u t u r, u n e a f f a ir e d e p r o je t : p1 G i n o G R A M A C C I A C R E D I U T B o r d e a u x 1 / M I C A U n i v e r s i t é B o r d e a u x 3 L anticipation dans les projets

Plus en détail

Les machines électriques à pôles lisses 1. I n t r o d u c t i o n 10 1 L ' i n t e r a c t i o n e n t r e u n c o u r a n t é l e c t r i q u e e t u n c h a m p m a g n é t i q u e e s t à l ' o r i

Plus en détail

Systèmes de communications Ascotel IntelliGate

Systèmes de communications Ascotel IntelliGate Systèmes de communications Ascotel IntelliGate A150 A300 2025 2045 2065 Aastra 5380 / Aastra 5380ip Mode d'emploi Eléments d'exploitation et d'affichage Eléments d'exploitation et d'affichage Eléments

Plus en détail

Table des matières Mises en garde & Consignes de sécurité Information Générale Comment fonctionne le chauffage solaire KEOPSTM

Table des matières Mises en garde & Consignes de sécurité Information Générale Comment fonctionne le chauffage solaire KEOPSTM Table des matières Mises en garde & Consignes de sécurité P.14 Information Générale P.14 Comment fonctionne le chauffage solaire KEOPS TM P.14 Points à noter P.15 Installation du chauffage solaire KEOPS

Plus en détail

LA PRESSE, MONTREAL, S A M E D 1 1 7 MARS 1 9 9 0

LA PRESSE, MONTREAL, S A M E D 1 1 7 MARS 1 9 9 0 -9 7 9 9 b b b b bj x b y x b x b ê h è à j x b à b j b w x x b b à -à bè è y bè -- â j à è ( w) j j () ê j x j bè à ( ) ô h z è b j b à b è x 9 x y b à h è b y û x - x x î û b âh bî h b - hb y b x b j

Plus en détail

Guide utilisateur français EDI-TDFC 2015 Date de mise à jour 03/2015

Guide utilisateur français EDI-TDFC 2015 Date de mise à jour 03/2015 Guide utilisateur français pour la transmission des informations de l entreprise 2015 EDI-TDFC Volume IV Guide technique des transferts entre les Partenaires EDI et la DGFiP Ce document est édité sous

Plus en détail

Coin des Experts - Réponse : HTML et caractères spéciaux

Coin des Experts - Réponse : HTML et caractères spéciaux Page 1 sur 7 Les entités du Introduction Les 3 lettres réservées Lettres avec accents ou cédilles Ligatures Ponctuation Modificateurs Symboles de calcul élémentaire Mathématiques spécialisées Caractères

Plus en détail

Structuration automatique de preuves mathématiques : de la logique à la rhétorique

Structuration automatique de preuves mathématiques : de la logique à la rhétorique TALN 2003, Batz-sur-Mer, 11 14 juin 2003 Structuration automatique de preuves mathématiques de la logique à la rhétorique Adil El Ghali LATTICE PPS Laurent Roussarie LATTICE CNRS Université Paris 7 Case

Plus en détail

4.1 Étude de la solubilité du chlorure d hydrogène dans l eau

4.1 Étude de la solubilité du chlorure d hydrogène dans l eau Corrigés des problèmes du chapitre 4 4.1 Étude de la solubilité du chlorure d hydrogène dans l eau 1. Variables de composition 1.1 Par définition de la fraction molaire du constituant, nous avons : Ü Ò

Plus en détail

SYSTEME DE CAISSE ENREGISTREUSE DANS LE SECTEUR HORECA,

SYSTEME DE CAISSE ENREGISTREUSE DANS LE SECTEUR HORECA, CIRCULAIRE n E.T. 124.747 (AGFisc N 43/2013) dd. 23.10.2013 Administration générale de la FISCALITE Services centraux Service Procédure de taxation et Obligations Système de caisse enregistreuse SCE Horeca

Plus en détail

www.philips.com/welcome

www.philips.com/welcome Enregistrez votre produit et bénéficiez de l assistance sur www.philips.com/welcome VOIP 855 À insérer avec FR Téléphone avec répondeur! Attention Utilisez uniquement des batteries rechargeables. Chargez

Plus en détail

Rapport pour la commission permanente du conseil régional

Rapport pour la commission permanente du conseil régional Rapport pour la commission permanente du conseil régional JUILLET 2013 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france ATTRIBUTIONS DE SUBVENTIONS DANS LE CADRE DE

Plus en détail

Le Langage HTML. Hyper Texte Markup Language

Le Langage HTML. Hyper Texte Markup Language Institut Universitaire de technologie d Amiens Université de Picardie Jules Verne Support de cours Réseaux & Télécommunications Le Langage HTML Hyper Texte Markup Language Eric BRASSART, MCF IUT informatique

Plus en détail

CONSTRUCTION r H a H u a te t Q u Q a u lité lit d U s U ag a e g

CONSTRUCTION r H a H u a te t Q u Q a u lité lit d U s U ag a e g CONSTRUCTION r Haute Qualité d Usage Ú ±² 7ª± ²± ¾ «¼» Aujourd'hui, le regard porté sur l'accessibilité est en constante évolution, et fait partie des enjeux et des préoccupations des politiques urbaines.

Plus en détail

Chapitre 29 : Polices

Chapitre 29 : Polices Polices 29-1 29 : Polices Polices La plupart des éléments que vous voyez dans Finale sont créés avec des caractères de police. En plus des éléments créés avec du texte, les symboles musicaux (comme les

Plus en détail

FONCTIONS DU CLAVIER...

FONCTIONS DU CLAVIER... SOMMAIRE 1. GENERALITES... 6 2. MODELES... 8 3. MISE EN SERVICE... 8 4. AFFICHEURS... 9 5. CLAVIER.... 10 6. FONCTIONS DU CLAVIER... 14 7. TOUCHES D EDITION.... 16 8. MODES DE TRAVAIL.... 17 8.1. Fonctionnement

Plus en détail

GUIDE DE L UTILISATEUR MODÈLE: G1600 FRANÇAIS ENGLISH P/N : MMBB0118008. GUIDE DE L UTILISATEUR Téléphone GPRS & MMS ISSUE 1.

GUIDE DE L UTILISATEUR MODÈLE: G1600 FRANÇAIS ENGLISH P/N : MMBB0118008. GUIDE DE L UTILISATEUR Téléphone GPRS & MMS ISSUE 1. MODÈLE: G1600 P/N : MMBB0118008 FRANÇAIS ENGLISH ISSUE 1.0 PRINTED IN KOREA GUIDE DE L UTILISATEUR Téléphone GPRS & MMS GUIDE DE L UTILISATEUR MODÈLE: G1600 Veuillez lire attentivement ce manuel avant

Plus en détail

La Méthode des Classes d États pour l Analyse des Réseaux Temporels

La Méthode des Classes d États pour l Analyse des Réseaux Temporels La Méthode des Classes d États pour l Analyse des Réseaux Temporels Mise en Œuvre, Extension à la multi-sensibilisation ernard erthomieu LAAS-CNRS 7, avenue du Colonel Roche 31077 Toulouse Cedex ernard.erthomieu@laas.fr

Plus en détail

Algorithmes parallèles de simulation physique pour la synthèse d images : application à l animation de textiles. Florence Zara

Algorithmes parallèles de simulation physique pour la synthèse d images : application à l animation de textiles. Florence Zara Algorithmes parallèles de simulation physique pour la synthèse d images : application à l animation de textiles Florence Zara Directeur de thèse : Brigitte Plateau (ID-IMAG) Co-encadrants : Jean-Marc Vincent

Plus en détail

Transition vers le marché du travail au Canada : Portrait de la situation actuelle et perspective historique

Transition vers le marché du travail au Canada : Portrait de la situation actuelle et perspective historique 99s-39 Transition vers le marché du travail au Canada : Portrait de la situation actuelle et perspective historique Daniel Parent Série Scientifique Scientific Series Montréal Novembre 1999 CIRANO Le CIRANO

Plus en détail

Une exposition : «L'alternance, mode d'emploi»

Une exposition : «L'alternance, mode d'emploi» : «L' '» ' 3 (45 ) L' ' : L' : ' ' ( ' ) L' ô ' : ' - ' 82 222 572 : @ 'FLV L V L L L V LV L : - L y - L : è L y L ' ô 9 V L 2 5 2 L : V L H F É L : G ÂG VÉ È É ç L y è ) Q ( L y y â â ( ) 5 ô 3 î - :

Plus en détail

Lecture optique par vision industrielle

Lecture optique par vision industrielle Lecture optique par vision industrielle Le but du TP est d effectuer la détection et la lecture automatique de plaques d immatriculation de véhicules automobiles. Cette application est utilisée pour le

Plus en détail

Mélangeur horizontal en continu type F 16E - grand silo

Mélangeur horizontal en continu type F 16E - grand silo Mélangeur horizontal en continu type F 16E - grand silo Volume du silo Diamètre: 2.30 m x 2.30 m Hauteur: 7.65 m Mélangeur horizontal en continu type F 16E - grand silo Mise en marche du mélangeur horizontal

Plus en détail

-B1HW4NQ0-Manque de puissance - Allumage du voyant diagnostic moteu...

-B1HW4NQ0-Manque de puissance - Allumage du voyant diagnostic moteu... Page 1 of 7 MANQUE DE PUISSANCE - ALLUMAGE DU VOYANT DIAGNOSTIC MOTEUR - TURBOCOMPRESSEUR BRUYANT - FUMÉE IMPORTANTE À L'ÉCHAPPEMENT 1. ORIGINE Turbocompresseur. 2. INTERVENTION APRES-VENTE IMPERATIF :

Plus en détail

Programme de reprise et de recyclage de Palm. Propriété intellectuelle. Clause de non-responsabilité

Programme de reprise et de recyclage de Palm. Propriété intellectuelle. Clause de non-responsabilité Guide d'utilisation Propriété intellectuelle. 2009 Palm, Inc. Tous droits réservés. Les marques, les copyrights, les brevets et les autres types de propriété intellectuelle sont définis dans les informations

Plus en détail