La ville et le village intelligent:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La ville et le village intelligent:"

Transcription

1 La ville et le village intelligent: L opportunité du numérique 3 avril 2014 C. Despins 4ème Rencontre municipale de l énergie / 3 avril 2014 / Prompt inc.

2 LE QUÉBEC FACE À DES DÉFIS DE TAILLE Productivité et croissance économique anémique Vieillissement de la population Secteur manufacturier à relancer, recréer Déficit budgétaire «structurel» au gouvernement du Québec: Coûts croissants en santé, éducation, etc. Revenus stagnants pour l état; Fiscalité déjà fort imposante. Impact sur les municipalités: Autonomie municipale et appropriation du territoire Fracture urbaine rurale

3 ÉLECTION DU PAPE BENOÎT XVI (CITÉ DU VATICAN) 4ème Rencontre municipale de l énergie / 3 avril 2014 / Prompt inc.

4 ÉLECTION DU PAPE FRANÇOIS (CITÉ DU VATICAN) 4ème Rencontre municipale de l énergie / 3 avril 2014 / Prompt inc.

5 UN REGARD SUR LE PASSÉ... POUR PRÉPARER L AVENIR La maîtrise de l énergie a transformé notre civilisation au 20 ème siècle Ampoule électrique, moteur à combustion; On se croit rarement dans l ère de l énergie mais sans elle, notre civilisation disparaît on utilise l électricité sans y penser 63 ans entre les frères Wright (1906) et le premier homme sur la lune (1969) qui l aurait prédit en 1906? La maîtrise de l information transformera notre civilisation au 21 ème siècle En s appuyant sur notre maîtrise de l énergie; Omniprésence de la maîtrise de l information; Nous utiliserons l information sans y penser Une transformation radicale de nos sociétés que seront-elles dans 63 ans?

6 LA RÉVOLUTION NUMÉRIQUE: PAR LES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DES COMMUNICATIONS (TIC) Symptômes de la révolution: Connectivité des personnes et des objets «internet of things» Forage de données et analytique «Big data» La nuagique et les centres de données. L infrastructure numérique devra être sécurisée et résiliente: Aussi essentielle que l infrastructure énergétique Pour bien servir la société, ces infrastructures devront créer des bénéfices en terme de développement durable: ü Économiques ü Environnementaux ü Sociaux

7 L IMPACT ENVIRONNEMENTAL DU NUMÉRIQUE Le défi: Les émissions de gaz à effet de serre (GES) du secteur des TIC sont semblables à celles de l aérospatiale: 2% des émissions mondiales. La plus forte croissance en consommation d énergie de tous les secteurs de la société elle double aux quatre ans. cependant L opportunité: Verdir les TIC et Verdir par les TIC Économies annuelles mondiales d énergie de 1900 milliards $ Élimination de 16,5% des émissions mondiales de GES Plus de sept fois l empreinte de GES des TIC $$$ par des taxes et/ou marchés du carbone

8 EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE ET RÉDUCTION D ÉMISSIONS DE GES Le lien entre l efficacité énergétique et les émissions de GES peut être mais n est pas toujours direct Ø Les réseaux électriques s appuient en général sur un amalgame de sources fossiles (moins chères) et renouvelables (plus chères) Tout gain en efficacité énergétique sera alors utilisé pour limiter l utilisation de sources renouvelables d énergie. Ø Ainsi, une amélioration de l efficicacité énergétique ne mène pas nécessairement à une réduction des émissions de GES.

9 AMÉLIORER L ÉFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE ET RÉDUIRE LES ÉMISSIONS DE GES 1. Utiliser l énergie renouvelable pour alimenter les infrastructures et les applications des TIC: Nuagique et centres de données carbo-neutres. Des technologies liées permettent de partager et d allumer la fibre sur demande. 2. Développer des normes de carbone pour les TIC Le protocole ISO14064 s applique difficilement aux TIC. Normes pour quantifier le potentiel de réduction d émissions de GES des TIC. 3. Intégrer les TIC dans une future économie du carbone Régimes de plafonnement et d échanges: É.-U., Canada: Western Climate Initiative, Regional GHG Initiative. Europe: Emission Trading System (ETS). Chine: Shanghai ETS. Créer des incitatifs pour les utilisateurs des TIC.

10 GREENSTAR (GSN): UN PROJET PILOTE DE RÉSEAU CARBO-NEUTRE DE TÉLÉCOMMUNICATIONS GreenStar CANARIE

11 LIER LES BÉNÉFICES ENVIRONNEMENTAUX ET SOCIO-ÉCONOMIQUES ÉNERGIE (co-située) Stratégie numérique Distribuer l information et non l énergie Efficacité énergétique $$ Réduction d émissions de GES $$ ÉNERGIE (distributée)

12 LA ROBUSTESSE DES INFRASTRUCTURES ET LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES L adaptation aux événements climatiques extrêmes: ü Les infrastructures numériques (internet) et énergétiques sont de plus en plus vulnérables aux orages violents, aux sécheresses, etc. ü Le Connecticut a lancé des micro-réseaux électriques suite à l ouragan Sandy. La nuagique et les micro-réseaux électriques peuvent accroître la disponibilité de l internet lorsque les sources conventionnelles d énergie sont peu fiables. Conception des réseaux de télécommunications pour une fiabilité (temporaire) en absence des dorsales. Les véhicules électriques comme mécanisme de distribution d énergie (notamment pour les réseaux de télécommunications).

13 RÉSEAUX OUVERTS ET NEUTRES DE FIBRE OPTIQUE Les conséquences d infrastructures parallèles de télécoms: ü Coûts élevés des services. ü Déploiement inégal entre l urbain et le rural. ü Problématique accrue par une faible densité de population. Un autre modèle d affaires: les réseaux ouverts municipaux ü Fibre passive, accessible à tout fournisseur de service et au même prix. ü L infrastructure télécom devient alors une infrastructure publique essentielle. ü Les citoyens et les entreprises définissent la gamme de services correspondant à leur définition d une «communauté intelligente»: Ø Santé Ø Éducation Ø Sécurité publique Ø Culture Ø Transport Ø Énergie («smart grid») Ø Gouvernement en ligne et participation citoyenne Ø Etc. etc., etc.

14 RÉSEAUX OUVERTS: L EXPÉRIENCE DE STOCKHOLM STOKAB (www.stokab.se) ü Une société municipale, fournisseur neutre d infrastructure de fibre optique. ü 800 clients (fournisseurs de services télécoms et autres) ü Lancé en 1994 et rentable en moins de dix ans: Ø Nouvelle source de revenus pour la municipalité. Ø Applicabilité du modèle à déterminer pour le Québec. Impact socio-économique ü Coûts plus faibles des services ü Stimulation du marché des services ü Accélération du déploiement du sans-fil par les exploitants privés ü Impact documenté sur l emploi, développement et attraction des entreprises, la valeur des propriétés, etc.

15 LE QUÉBEC: PLAQUE TOURNANTE NUMÉRIQUE? Climat froid Le Québec dispose d avantages marqués pour attirer des centres de données: Énergie renouvelable abondante Proximité du nord-est américain (et sans le «Patriot Act») Un changement de paradigme pour le Québec? exporter l information plutôt que l énergie L autonomie énergétique croissante des É.-U. limitera l exportation d énergie Un centre de données créé relativement peu d emploi mais créé un besoin pour la fibre optique (dont des réseaux ouverts).

16 UNE STRATÉGIE NUMÉRIQUE POUR LE QUÉBEC Une stratégie globale et le vecteur de développement durable pour pleinement propulser le Québec dans le 21 ème siècle 1. CONNECTIVITÉ Accès à débit très élevé pour les populations urbaines et rurales Réseaux ouverts en complément aux fournisseurs de services du privé Centres de données Convergence d une stratégie numérique avec une politique énergétique 2. APPROPRIATION Capacité des individus, organisations et communautés d utiliser à plein et bon escient le numérique dans toute la société «Communautés intelligentes» définies par les citoyens

Nous pouvons nous permettre le Grand bond. par Bruce Campbell Seth Klein and Marc Lee

Nous pouvons nous permettre le Grand bond. par Bruce Campbell Seth Klein and Marc Lee Nous pouvons nous permettre le Grand bond par Bruce Campbell Seth Klein and Marc Lee Les gens seront nombreux à lire le manifeste Un grand bond vers l avant et à trouver ses objectifs valables et motivants.

Plus en détail

Position de Mobilité électrique Canada sur les incitatifs financiers pour favoriser le transport électrique.

Position de Mobilité électrique Canada sur les incitatifs financiers pour favoriser le transport électrique. Position de Mobilité électrique Canada sur les incitatifs financiers pour favoriser le transport électrique. Document approuvé par le Conseil d administration Mobilité électrique Canada 1 Mars 2014 Le

Plus en détail

Camille DEMAZURE Mars 2014 1

Camille DEMAZURE Mars 2014 1 Camille DEMAZURE Mars 2014 1 Les principes guidant au projet CARBONUS Ville Neuve est une ville résolument tourné vers l avenir. Dynamique et moderne, elle attire de plus en plus de jeunes ménages par

Plus en détail

Mémoire de l ACP pour le budget 2013 de l Ontario Le propane comme solution énergétique pour l Ontario

Mémoire de l ACP pour le budget 2013 de l Ontario Le propane comme solution énergétique pour l Ontario Mémoire de l ACP pour le budget 2013 de l Ontario Le propane comme solution énergétique pour l Ontario L Association canadienne du propane Février 2013 Association canadienne du propane Mémoire pour le

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. TABLE DES MATIÈRES... ii. PRÉSENTATION DE L UNION DES MUNICIPALITÉS DU QUÉBEC...iii INTRODUCTION... 1

TABLE DES MATIÈRES. TABLE DES MATIÈRES... ii. PRÉSENTATION DE L UNION DES MUNICIPALITÉS DU QUÉBEC...iii INTRODUCTION... 1 MÉMOIRE Consultations sur le rétablissement de l équilibre fiscal au Canada Consultations sur le soutien financier immédiat et à long terme pour l infrastructure Présenté au Ministre des Finances et au

Plus en détail

Évolution des recettes et de l emploi Industrie des services de télécommunication, 2001-2009

Évolution des recettes et de l emploi Industrie des services de télécommunication, 2001-2009 Chef de file en services de Avec plus de 640 établissements, des recettes de plus de 11 milliards de dollars et près de 30 000 emplois en 2009, l industrie québécoise des services de offre des services

Plus en détail

Le marché carbone au service de l efficacité énergétique Expériences internationales novatrices

Le marché carbone au service de l efficacité énergétique Expériences internationales novatrices Le marché carbone au service de l efficacité énergétique Expériences internationales novatrices 1 Pierre Baillargeon, vice-président 9 mai 2013 PLAN DE PRÉSENTATION 1. Efficacité énergétique (EE) et réduction

Plus en détail

stratégie énergétique pour le Canada

stratégie énergétique pour le Canada L électricité : au cœur d une stratégie énergétique pour le Canada VERSION 2.0 www.electricite.ca Publié en juillet 2012. Association canadienne de l électricité, 2012. Tous droits réservés. Also available

Plus en détail

ÉTUDE D IMPACTS ÉCONOMIQUES ET FISCAUX SUR LES EFFETS D UN PARC DE VOITURES ÉLECTRIQUES AU QUÉBEC

ÉTUDE D IMPACTS ÉCONOMIQUES ET FISCAUX SUR LES EFFETS D UN PARC DE VOITURES ÉLECTRIQUES AU QUÉBEC ÉTUDE D IMPACTS ÉCONOMIQUES ET FISCAUX SUR LES EFFETS D UN PARC DE VOITURES ÉLECTRIQUES AU QUÉBEC Le 27 mars 2015 La voiture électrique au Québec Une solution durable et rentable pour réduire la pollution

Plus en détail

Perception des Québécois à l égard d enjeux reliés aux changements climatiques. Rapport d étude Janvier 2012

Perception des Québécois à l égard d enjeux reliés aux changements climatiques. Rapport d étude Janvier 2012 Perception des Québécois à l égard d enjeux reliés aux changements climatiques Rapport d étude Janvier 2012 Dans le cadre de sa stratégie d action sur les changements climatiques, le Regroupement national

Plus en détail

Commentaires de la FQM Cible de réduction d émissions de gaz à effet de serre du Québec pour 2030

Commentaires de la FQM Cible de réduction d émissions de gaz à effet de serre du Québec pour 2030 Commentaires de la FQM Cible de réduction d émissions de gaz à effet de serre du Québec pour 2030 22 octobre 2015 (Date) LA FÉDÉRATION QUÉBÉCOISE DES MUNICIPALITÉS Fondée en 1944, la Fédération québécoise

Plus en détail

Séance de visualisation d avenir du conseil Le 15 mai 2013

Séance de visualisation d avenir du conseil Le 15 mai 2013 Séance de visualisation d avenir du conseil Le 15 mai 2013 Les transports. Les transports sont les fils conducteurs d une communauté. Ils façonnent le tissu urbain qui influe sur notre santé économique,

Plus en détail

Colloque FIL IDF CANADA / STELA

Colloque FIL IDF CANADA / STELA Colloque FIL IDF CANADA / STELA 13-16 mai 2013 Session 2: Développement durable de l industrie laitière Initiatives de développement durable Point de vue d un transformateur Présenté par : Martin Scuccimarri,

Plus en détail

Éthanol cellulosique: Développements au Québec. Conférence CanBio

Éthanol cellulosique: Développements au Québec. Conférence CanBio Éthanol cellulosique: Développements au Québec Conférence CanBio Mai 2011 Confidentiel Enerkem 2011. Tous droits réservés. Répond aux enjeux économiques, énergétiques et environnementaux du Québec Confidentiel

Plus en détail

Traduction du Résumé de l étude de CE DELFT* : «L électricité verte pour les voitures électriques»

Traduction du Résumé de l étude de CE DELFT* : «L électricité verte pour les voitures électriques» Traduction du Résumé de l étude de CE DELFT* : «L électricité verte pour les voitures électriques» * Bureau d études Néerlandais indépendant spécialisé dans les questions environnementales et la recherche

Plus en détail

Conservation, efficacité et fourniture de l énergie

Conservation, efficacité et fourniture de l énergie Ministère de l Énergie Printemps 2015 Conservation, efficacité et fourniture de l énergie Fiche d information Déclaration de principes provinciale, 2014 La Déclaration de principes provinciale de 2014

Plus en détail

HOTLINE ENERGIE ENTREPRISES

HOTLINE ENERGIE ENTREPRISES HOTLINE ENERGIE ENTREPRISES L essentiel de l information pour traiter de : > L efficacité énergétique de vos bâtiments > La maîtrise de l énergie > Le recours aux énergies renouvelables 0 890 711 224 #

Plus en détail

Financements innovants pour l agriculture, la sécurité alimentaire et la nutrition. Synthèse du projet de rapport. (travaux en cours)

Financements innovants pour l agriculture, la sécurité alimentaire et la nutrition. Synthèse du projet de rapport. (travaux en cours) Financements innovants pour l agriculture, la sécurité alimentaire et la nutrition Synthèse du projet de rapport (travaux en cours) Au vu de l urgente nécessité d accroître les investissements dans l agriculture,

Plus en détail

La transition énergétique L Energiewende allemande. 7 Conclusions clés. Une initiative de la Fondation Heinrich Böll Publié le 28 novembre 2012

La transition énergétique L Energiewende allemande. 7 Conclusions clés. Une initiative de la Fondation Heinrich Böll Publié le 28 novembre 2012 7 Conclusions clés La transition énergétique L Energiewende allemande Par Craig Morris et Martin Pehnt Une initiative de la Fondation Heinrich Böll Publié le 28 novembre 2012 www. 7 Conclusions clés La

Plus en détail

PRESENTATION ET DEBAT

PRESENTATION ET DEBAT Réchauffement Climatique Mairie de MASSY Agenda 21 PRESENTATION ET DEBAT Gaël CALLENS Est-ce que la terre chauffe vraiment? Les Constats Depuis 1950, la terre s est réchauffée de 0,9 C, passant de 14 C

Plus en détail

MÉMOIRE DE LA VILLE DE QUÉBEC

MÉMOIRE DE LA VILLE DE QUÉBEC CONSULTATION SUR LE DOCUMENT : LE QUÉBEC ET LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES : QUELLE CIBLE DE RÉDUCTION D ÉMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE À L HORIZON 2020? MÉMOIRE DE LA VILLE DE QUÉBEC PRÉSENTÉ DEVANT LA

Plus en détail

Bilan d émissions de gaz à effet de serre SOGECAP

Bilan d émissions de gaz à effet de serre SOGECAP Bilan d émissions de gaz à effet de serre SOGECAP A Description de la personne morale concernée : Raison sociale : SOGECAP Sigle : Code NAF/APE : 6511Z Code SIREN : 086380730 Code SIRET : 08638073000084

Plus en détail

La Chine et le marché international des crédits carbone

La Chine et le marché international des crédits carbone La Chine et le marché international des crédits carbone Xuan Wang Économie Avril 2010 Le China Institute est un groupe de réflexion français qui se consacre aux questions de civilisation, d économie, de

Plus en détail

04/08/2011. Questionnaire concernant les élections fédérales 2011

04/08/2011. Questionnaire concernant les élections fédérales 2011 04/08/2011 Questionnaire concernant les élections fédérales 2011 1) Comment votre parti compte-t-il ramener les transferts pour l éducation au niveau de 1993-1994, un écart évalué à 3,5 milliards de dollars?

Plus en détail

Que suis-je? Plus de 50% des GES sont sous mon contrôle et donc ma responsabilité

Que suis-je? Plus de 50% des GES sont sous mon contrôle et donc ma responsabilité Que suis-je? Je détiens près de 60% des infrastructures J accueille aujourd hui plus de 60% de la population mondiale Je réunis l économie du savoir, des services, des finances sur mon territoire 1 Que

Plus en détail

par L intelligence environnementale au service de la croissance économique durable Plan de Progrès de Performance Economique et Environnementale

par L intelligence environnementale au service de la croissance économique durable Plan de Progrès de Performance Economique et Environnementale Perform-EE par Plan de Progrès de Performance Economique et Environnementale L intelligence environnementale au service de la croissance économique durable PERFORM-EE par Suez Environnement 1 Au XXI siècle,

Plus en détail

Les évolutions technologiques récentes dans la motorisation des automobiles

Les évolutions technologiques récentes dans la motorisation des automobiles Les évolutions technologiques récentes dans la motorisation des automobiles Un contexte environnemental qui force aux changements Les véhicules hybrides Les véhicules électriques Les véhicules àhydrogène

Plus en détail

S engager à agir pour le développement durable dans une période de changement

S engager à agir pour le développement durable dans une période de changement Nations Unies Conseil économique et social Distr. générale 13 avril 2015 Français Original: anglais E/ECE/1471/Rev.1 Commission économique pour l Europe Soixante-sixième session Genève, 14-16 avril 2015

Plus en détail

Une stratégie Bas Carbone

Une stratégie Bas Carbone Colloque UFE - Mardi 17 juin 2014 Une stratégie Bas Carbone au service de la Transition énergétique Comment réussir la Transition énergétique à moindre coût? 1 12 Contexte A la veille de la présentation

Plus en détail

PROGRAMME VILLES VERTES

PROGRAMME VILLES VERTES PROGRAMME VILLES VERTES FINALITÉ DU PROGRAMME L OCDE a lancé un programme intitulé Villes vertes afin d évaluer dans quelle mesure les politiques de croissance verte au sein des villes et de développement

Plus en détail

Personne-ressource : Geoff Smith Directeur des Relations gouvernementales Tél. : 613-688-2064 Téléc. : 613-852-9696 smith@electricity.

Personne-ressource : Geoff Smith Directeur des Relations gouvernementales Tél. : 613-688-2064 Téléc. : 613-852-9696 smith@electricity. Proposition prébudgétaire 2015 de l Association canadienne de l électricité (ACÉ) présentée au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Personne-ressource : Geoff Smith Directeur des Relations

Plus en détail

Développement Durable et ventes de gaz naturel

Développement Durable et ventes de gaz naturel Développement Durable et ventes de gaz naturel Hervé CASTERMAN 24 juin 1958 Maison de la Chimie ( 75e Congrès du Gaz) -2- Prévision de l évolution des consommations primaires en France -3- Le contexte

Plus en détail

L entreprise comme moteur du développement durable: Est-ce possible?

L entreprise comme moteur du développement durable: Est-ce possible? L entreprise comme moteur du développement durable: Est-ce possible? Claude Villeneuve Professeur titulaire Directeur de la Chaire en éco-conseil Département des sciences fondamentales Université du Québec

Plus en détail

IMPACTS SOCIO-ÉCONOMIQUES DU DÉVELOPPEMENT DES GAZ ET HUILES DE ROCHE-MÈRE

IMPACTS SOCIO-ÉCONOMIQUES DU DÉVELOPPEMENT DES GAZ ET HUILES DE ROCHE-MÈRE IMPACTS SOCIO-ÉCONOMIQUES DU DÉVELOPPEMENT DES GAZ ET HUILES DE ROCHE-MÈRE Thibaut Laparra Conférence scientifique et technique Jeudi 13 septembre www.gep-aftp.com 1 Répondre à la polémique sur les hydrocarbures

Plus en détail

Quel rôle pour les biocarburants dans la demande globale d énergie. Introduction

Quel rôle pour les biocarburants dans la demande globale d énergie. Introduction Revue n 425 Dossier : LES BIOCARBURANTS Traduction de l article What Role for Biofuels in the Global Energy Scene? de Claude MANDIL et Fatih BIROL de l Agence Internationale de l Energie (AIE/IEA) Quel

Plus en détail

L IMMOBILIER DURABLE en tertiaire neuf et dans l existant Quelles solutions? Quels coûts?

L IMMOBILIER DURABLE en tertiaire neuf et dans l existant Quelles solutions? Quels coûts? L IMMOBILIER DURABLE en tertiaire neuf et dans l existant Quelles solutions? Quels coûts? Colloque Sorbonne Immo-RICS 23 juin 2010 23/06/2010 1 SOMMAIRE 1. 1. L Immobilier Durable Quelles définitions?

Plus en détail

la Contribution Climat Energie

la Contribution Climat Energie Paris le 05/09/2009 la Contribution Climat Energie 1. Quelle assiette aura la CCE? a. Assiette : La CCE serait une contribution additionnelle aux taxes intérieures (TIPP, TICGN, TICC), assise sur l ensemble

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES ENVIRONNEMENTAUX ET SOCIAUX

POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES ENVIRONNEMENTAUX ET SOCIAUX POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES ENVIRONNEMENTAUX ET SOCIAUX 1. OBJET DE LA POLITIQUE Les sociétés canadiennes exercent avec succès leurs activités dans presque tous les secteurs de l industrie et sont

Plus en détail

LETTRE OUVERTE AU BRÉSIL AU SUJET DU CHANGEMENT CLIMATIQUE 2015

LETTRE OUVERTE AU BRÉSIL AU SUJET DU CHANGEMENT CLIMATIQUE 2015 ATTENTION : AVANT DE SIGNER LA LETTRE, MERCI DE BIEN VOULOIR LA LIRE JUSQU A LA FIN ET DE CLIQUER SUR LE LIEN ASSOCIE. FORUM D ACTION DES ENTREPRISES POUR LE CHANGEMENT CLIMATIQUE LETTRE OUVERTE AU BRÉSIL

Plus en détail

Forum THNS 2011 Shanghai

Forum THNS 2011 Shanghai Forum THNS 2011 Shanghai Transport et émissions de gaz carbonique en Australie : réponses actuelles et dilemme Dr Matthew Burke, chercheur, université de Griffith (Australie) Le contexte australien L Australie

Plus en détail

RESUME DU PLAN DE GESTION ENVIRONNEMENTALE ET SOCIALE (PGES)

RESUME DU PLAN DE GESTION ENVIRONNEMENTALE ET SOCIALE (PGES) RESUME DU PLAN DE GESTION ENVIRONNEMENTALE ET SOCIALE (PGES) Titre du projet : Complexe Numérique de Bamako Pays : Mali Numéro du projet : P-ML-IAE-002 Département : OSHD Division : OSHD.2 a) Brève description

Plus en détail

Le Bilan réglementaire des Emissions de GES Au titre de l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010

Le Bilan réglementaire des Emissions de GES Au titre de l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010 Le Bilan réglementaire des Emissions de GES Au titre de l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010 Schneider Electric Energy France Publication Décembre 2012 Emissions de l année fiscale 2011

Plus en détail

UNE MEILLEURE CROISSANCE, UN MEILLEUR CLIMAT

UNE MEILLEURE CROISSANCE, UN MEILLEUR CLIMAT UNE MEILLEURE CROISSANCE, UN MEILLEUR CLIMAT The New Climate Economy Report EXECUTIVE SUMMARY La Commission Mondiale sur l Économie et le Climat a été établie pour déterminer s il est possible de parvenir

Plus en détail

Monsieur Claude Rollin, district 1 Monsieur Stéphane Breault, district 2 Monsieur Yannick Thibeault, district 4

Monsieur Claude Rollin, district 1 Monsieur Stéphane Breault, district 2 Monsieur Yannick Thibeault, district 4 PROCÈS-VERBAL de la séance extraordinaire du conseil de la Municipalité de Sainte-Julienne tenue le 29 octobre 2015, à 18 h 15, à la salle du conseil, 1380, route 125, Sainte-Julienne, au lieu ordinaire

Plus en détail

Position du secteur électrique français

Position du secteur électrique français 16 novembre 2010 ENERGIE 2020 Position du secteur électrique français L UFE, Union Française de l Electricité, est l association professionnelle du secteur de l électricité. Elle représente les employeurs

Plus en détail

Les opportunités sur le marché des énergies renouvelables en Irlande

Les opportunités sur le marché des énergies renouvelables en Irlande Les opportunités sur le marché des énergies renouvelables en Irlande Après les technologies de l information et les biotechnologies, les énergies renouvelables sont la troisième matière de recherche gratifiée

Plus en détail

Crédits de carbone : une opportunité à saisir dès aujourd'hui

Crédits de carbone : une opportunité à saisir dès aujourd'hui Crédits de carbone : une opportunité à saisir dès aujourd'hui Présentation devant les Comptables agréés de Montréal et l'association du jeune Barreau de Montréal Le 4 novembre 2010 Roger Fournier, CA Premier

Plus en détail

Bilan Carbone de la Caisse Régionale Toulouse 31

Bilan Carbone de la Caisse Régionale Toulouse 31 Bilan Carbone de la Caisse Régionale Toulouse 31 Rappel des enjeux du changement climatique, résultats du Bilan Carbone et pistes d action de réduction Quels enjeux en termes de climat et d énergie? Un

Plus en détail

Contribution des industries chimiques

Contribution des industries chimiques Contribution des industries chimiques au débat national sur la transition énergétique Les entreprises de l industrie chimique sont des acteurs clés de la transition énergétique à double titre. D une part,

Plus en détail

Un objectif majeur : la réduction des gaz à effet de serre. Cinq scénarios envisagés 1

Un objectif majeur : la réduction des gaz à effet de serre. Cinq scénarios envisagés 1 FEUILLE DE ROUTE CEE POUR L ENERGIE 2050 PRESENTATION Un objectif majeur : la réduction des gaz à effet de serre L'Union Européenne s'est fixé comme objectif d'ici à 2050 de réduire les émissions de gaz

Plus en détail

Défis énergétiques, les enjeux et les perspectives de développement

Défis énergétiques, les enjeux et les perspectives de développement DR R.Vezin DR Energie et patrimoine bâti : de l exemple à la généralisation 12 Mars 2013 Défis énergétiues, les enjeux et les perspectives de développement Christian LABIE, Directeur de RHONALPENERGIE-ENVIRONNEMENT

Plus en détail

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE HSBC France

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE HSBC France Conformité à l article 75 du Grenelle II de l environnement BILAN DES EMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE HSBC France Date: octobre 2013 1 Sommaire I. Stratégie Environnementale de HSBC Les enjeux environnementaux

Plus en détail

Les produits à base de bois dans la lutte contre le changement climatique. Utiliser davantage de bois pour sauver la planète

Les produits à base de bois dans la lutte contre le changement climatique. Utiliser davantage de bois pour sauver la planète Les produits à base de bois dans la lutte contre le changement climatique Utiliser davantage de bois pour sauver la planète Les responsables politiques cherchent à réduire les émissions de gaz à effet

Plus en détail

1 Description de la personne morale concernée

1 Description de la personne morale concernée BILAN D EMISSIONS DE GES ARTICLE 75 GDF SUEZ ÉNERGIE SERVICES 1 1 Description de la personne morale concernée Raison sociale : GDF SUEZ Energie Services S.A. Code NAF : 3530 Z Code SIREN : 552 046 955

Plus en détail

10 Propositions Syntec Numérique pour les candidats à l élection présidentielle de 2012. Le numérique : industrie du futur, futur de l industrie

10 Propositions Syntec Numérique pour les candidats à l élection présidentielle de 2012. Le numérique : industrie du futur, futur de l industrie 10 Propositions Syntec Numérique pour les candidats à l élection présidentielle de 2012 Le numérique : industrie du futur, futur de l industrie La ré-industrialisation de la France passe par le développement

Plus en détail

Une approche collaborative pour plus d efficacité urbaine. Septembre 2013

Une approche collaborative pour plus d efficacité urbaine. Septembre 2013 Une approche collaborative pour plus d efficacité urbaine. Septembre 2013 Schneider Electric le spécialiste mondial de la gestion de l énergie Des geographies équilibrées FY 2012 milliards d de CA en 2012

Plus en détail

Smart grids* Le défi énergétique des territoires. * Les réseaux électriques intelligents

Smart grids* Le défi énergétique des territoires. * Les réseaux électriques intelligents ERDF est une entreprise de service public, gestionnaire du réseau de distribution d électricité. Elle développe, exploite, modernise le réseau électrique et gère les données associées. ERDF réalise les

Plus en détail

Jean-Yves RICHARD ADEME

Jean-Yves RICHARD ADEME «Matériau de structure,isolant et biocombustible, le bois, une matière au service de la construction durable» - le 12 janvier 2009 Les enjeux environnementaux du bâtiment Jean-Yves RICHARD ADEME Le réchauffement

Plus en détail

Position commune et propositions conjointes France Brésil «Sécurité alimentaire et politiques foncières»

Position commune et propositions conjointes France Brésil «Sécurité alimentaire et politiques foncières» Position commune France Brésil «volatilité des prix et sécurité alimentaire» Le Brésil et la France considèrent que pour diminuer la volatilité des prix et améliorer la sécurité alimentaire, les actions

Plus en détail

Bilan d émissions de gaz à effet de serre Boursorama

Bilan d émissions de gaz à effet de serre Boursorama Bilan d émissions de gaz à effet de serre Boursorama A Description de la personne morale concernée : Raison sociale : BOURSORAMA Sigle : Code NAF/APE : 6419Z / Autres intermédiations monétaires Code SIREN

Plus en détail

1 277 organisations québécoises ont sensibilisé 740 487 personnes et ont mobilisé 52 242 participants, dont 10 349 jeunes

1 277 organisations québécoises ont sensibilisé 740 487 personnes et ont mobilisé 52 242 participants, dont 10 349 jeunes Qu est-ce que le Défi Climat? La plus vaste campagne de mobilisation pour la lutte aux changements climatiques au Québec; Des centaines d entreprises, d institutions publiques et d organismes de toutes

Plus en détail

Lancement d une démarche de développement durable. Agenda 21 et Plan Climat Energie Territorial

Lancement d une démarche de développement durable. Agenda 21 et Plan Climat Energie Territorial Lancement d une démarche de développement durable Agenda 21 et Plan Climat Energie Territorial Le développement durable «Un développement qui répond aux besoins du présent sans comprome6re la capacité

Plus en détail

SOLUTIONS ENTREPRISES Le BILAN CARBONE

SOLUTIONS ENTREPRISES Le BILAN CARBONE SOLUTIONS ENTREPRISES Le BILAN CARBONE Le BILAN CARBONE Toute activité industrielle, tertiaire et agricole émet, directement ou indirectement, des gaz à effet de serre ayant pour conséquence de contribuer

Plus en détail

* * * Pour la promotion du véhicule électrique, Monaco organise désormais chaque année le rendez-vous des véhicules électriques.

* * * Pour la promotion du véhicule électrique, Monaco organise désormais chaque année le rendez-vous des véhicules électriques. La Principauté de Monaco a signé, à Rio de Janeiro, la Convention Cadre sur les Changements Climatiques ; cette Convention est entrée en vigueur par la publication de l Ordonnance Souveraine n 11.260 du

Plus en détail

De nouveaux défis pour les agricultures méditerranéennes

De nouveaux défis pour les agricultures méditerranéennes De nouveaux défis pour les agricultures méditerranéennes El Dahr H. in Abis S. (coord.), Blanc P. (coord.), Lerin F. (coord.), Mezouaghi M. (coord.). Perspectives des politiques agricoles en Afrique du

Plus en détail

ISO, normes de management et ISO 50001

ISO, normes de management et ISO 50001 ISO, normes de management et ISO 50001 Nicolas Fleury Directeur, Marketing, Communication et Information twitter.com/nicolasfleury linkedin.com/in/nfleury Rencontres de l'ocen Genève, 29 novembre 2013

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE 07.07.11

COMMUNIQUE DE PRESSE 07.07.11 COMMUNIQUE DE PRESSE 07.07.11 Analyses de Cycles de Vies des Technologies de l Information et de la Communication Courriers électroniques, requête Web, clé USB : quels impacts environnementaux? L ADEME

Plus en détail

Un Pacte pour l Energie. Améliorer la gouvernance européenne et la coordination des politiques énergétiques nationales

Un Pacte pour l Energie. Améliorer la gouvernance européenne et la coordination des politiques énergétiques nationales Un Pacte pour l Energie Améliorer la gouvernance européenne et la coordination des politiques énergétiques nationales Une contribution de la Fondation Concorde à l Union de l énergie Rapporteurs : Elodie

Plus en détail

ENJEUX ENERGETIQUES. Le Monde et la France. L énergie dans les territoires

ENJEUX ENERGETIQUES. Le Monde et la France. L énergie dans les territoires ENJEUX ENERGETIQUES Le Monde et la France L énergie dans les territoires * Bernard LAPONCHE (Données statistiques : Enerdata) 1 Monde : Consommation d énergie primaire (2008 : 12,2 milliards de tep) Energies

Plus en détail

Jean François Lefebvre, M. Sc., Ph. D., Thèse sur les transports et l écofiscalité Chargé de cours, École des sciences de la gestion de l UQAM

Jean François Lefebvre, M. Sc., Ph. D., Thèse sur les transports et l écofiscalité Chargé de cours, École des sciences de la gestion de l UQAM Écofiscalité et prospérité pour le Québec 10 juin 2015 : «Mercredis de l AMT» Luc Gagnon, M. Sc., Ph.D. Chercheur associé au GRAME Chargé de cours, École de technologie supérieure Jean François Lefebvre,

Plus en détail

Énergie et Mondialisation

Énergie et Mondialisation Énergie et Mondialisation Il est fréquent d affirmer que de nombreuses questions énergétiques ou environnementales ne peuvent être posées correctement qu au niveau mondial. Résolument ancré dans le réseau

Plus en détail

Compte rendu d activité 2007 sur la loi sur les énergies renouvelables (EEG)

Compte rendu d activité 2007 sur la loi sur les énergies renouvelables (EEG) Compte rendu d activité 2007 sur la loi sur les énergies renouvelables (EEG) conformément à l article 20 de la loi EEG - Projet du BMU - Résumé 5.7.2007 1 Résumé du projet du BMU de compte rendu d activité

Plus en détail

RAPPORT 2011-2012 Bilan des Emissions de GES

RAPPORT 2011-2012 Bilan des Emissions de GES RAPPORT 2011-2012 Bilan des Emissions de GES Elior Restauration Entreprises Responsable du suivi : Vincent Cossac Fonction : Responsable Développement Durable Adresse : 46/52 rue Albert 75013 Paris : 01

Plus en détail

Lumière sur l énergie électrique du Québec

Lumière sur l énergie électrique du Québec Plan de la présentation Lumière sur l énergie électrique du Québec Le 14 novembre 2013 Production d électricité Structure d Hydro-Québec Préoccupations environnementales L électricité du Québec et ses

Plus en détail

La finance carbone pour les villes

La finance carbone pour les villes 1 La finance carbone pour les villes Source de revenus et levier d action pour des villes plus propres A travers la présentation de trois mécanismes de finance carbone mobilisables par les villes, cette

Plus en détail

Le pilotage et les outils du développement durable

Le pilotage et les outils du développement durable Le pilotage et les outils du développement durable ANCI Création mars 2010 PRESENTATION DU GROUPE Les 4 engagements Présentation du Groupe PRESENTATION DU GROUPE Les 4 engagements 4 engagements prioritaires

Plus en détail

La stratégie d intervention de l AFD dans l énergie. Journée PEXE 20 novembre 2013

La stratégie d intervention de l AFD dans l énergie. Journée PEXE 20 novembre 2013 La stratégie d intervention de l AFD dans l énergie Journée PEXE 20 novembre 2013 MEUR 3 axes Stratégie et Activités sur l Energie de l AFD (2007-2011) Energie sobre (renouvelable, efficace et économe

Plus en détail

Les enjeux de la transition énergétique Quel devenir de notre planète?

Les enjeux de la transition énergétique Quel devenir de notre planète? Les enjeux de la transition énergétique Quel devenir de notre planète? Henri WAISMAN Centre International de Recherche sur l Environnement et le Développement waisman@centre-cired.fr La transition énergétique

Plus en détail

Feuille de route du Caire "Les TIC et la durabilité de l'environnement"

Feuille de route du Caire Les TIC et la durabilité de l'environnement Ministère d'etat pour les affaires environnementales Ministère des communications et des technologies de l'information Cinquième colloque de l'uit "Les TIC, l'environnement et les changements climatiques"

Plus en détail

Cadre réglementaire canadien sur les émissions atmosphériques Possibilités et défis des municipalités canadiennes

Cadre réglementaire canadien sur les émissions atmosphériques Possibilités et défis des municipalités canadiennes Cadre réglementaire canadien sur les émissions atmosphériques Possibilités et défis des municipalités canadiennes Soumis à Environnement Canada Cleanair-airpur@ec.gc.ca Dans le cadre des Consultations

Plus en détail

Daniel Champlon Président CEDIGAZ Club de Nice XIIe Forum Annuel 28-30 novembre 2013

Daniel Champlon Président CEDIGAZ Club de Nice XIIe Forum Annuel 28-30 novembre 2013 Le rôle du gaz naturel dans l approvisionnement énergétique mondial à moyen et long terme Daniel Champlon Président CEDIGAZ Club de Nice XIIe Forum Annuel 28-30 novembre 2013 Le rôle du gaz naturel dans

Plus en détail

Marché chinois : quelles opportunités pour les entreprises étrangères?

Marché chinois : quelles opportunités pour les entreprises étrangères? MAI 2012 Marché chinois : quelles opportunités pour les entreprises étrangères? Chunxia Zhu, Manager «Réussir sur les marchés chinois implique au préalable d en maîtriser tant les ressorts économiques

Plus en détail

Mémoire de Réseau Environnement sur : la vision et les enjeux du Plan d Action 2013-2020 sur les Changements climatiques. Présenté à Geneviève Moisan

Mémoire de Réseau Environnement sur : la vision et les enjeux du Plan d Action 2013-2020 sur les Changements climatiques. Présenté à Geneviève Moisan Mémoire de Réseau Environnement sur : la vision et les enjeux du Plan d Action 2013-2020 sur les Changements climatiques Présenté à Geneviève Moisan le 28 février 2012 Présentation de l organisme Réseau

Plus en détail

ÉVALUATION ÉCONOMIQUE DES VÉHICULES À FAIBLE ÉMISSION DE CO2

ÉVALUATION ÉCONOMIQUE DES VÉHICULES À FAIBLE ÉMISSION DE CO2 ÉVALUATION ÉCONOMIQUE DES VÉHICULES À FAIBLE ÉMISSION DE CO2 Mars 2013 1 ÉVALUATION ÉCONOMIQUE DES VÉHICULES À FAIBLE ÉMISSION DE CO2 Remerciements Analyse technologique : Nikolas Hill, expert en technologies

Plus en détail

Les Technologies de l Information et de la Communication et leurs impacts sur l environnement

Les Technologies de l Information et de la Communication et leurs impacts sur l environnement Les Technologies de l Information et de la Communication et leurs impacts sur l environnement Selon le rapport "Impacts of Information and Communication Technologies on EnergyEfficiency", réalisé par BIOIS

Plus en détail

Les mécanismes de projet

Les mécanismes de projet Les mécanismes de projet Changement climatique du protocole de Kyoto Franck Jésus Conseiller Environment du Directeur des Relations Internationales DGTPE MINEFI 04 juillet 2005 Le protocole de Kyoto: limiter

Plus en détail

Véhicules Électriques

Véhicules Électriques INFRASTRUCTURES DE RECHARGE POUR Véhicules Électriques Votre éco-mobilité à la carte Les Enjeux de la mobilité électrique : climatiques, économiques et sociétaux Les entreprises et les collectivités adoptent

Plus en détail

Le 30 mai dernier, le Marché climatique de

Le 30 mai dernier, le Marché climatique de Le marché du carbone : état de la situation en Amérique du Nord Jean Nolet Président, ÉcoRessources consultants Frédéric Gagnon-Lebrun Directeur Changements climatiques, ÉcoRessources consultants Le 30

Plus en détail

Rapport de certification indépendant. Au conseil d administration et à la direction de La Banque Toronto- Dominion (la «Banque») Notre responsabilité

Rapport de certification indépendant. Au conseil d administration et à la direction de La Banque Toronto- Dominion (la «Banque») Notre responsabilité Rapport de certification indépendant Au conseil d administration et à la direction de La Banque Toronto- Dominion (la «Banque») Notre responsabilité Nous avons planifié et effectué notre mission de certification

Plus en détail

Veolia Environnement présente des expériences innovantes

Veolia Environnement présente des expériences innovantes Veolia Environnement présente des expériences innovantes Citelum en Espagne : La première centrale photovoltaïque dédiée à l éclairage public (Sant Fost de Campsentelles) Un partenariat public-privé exemplaire

Plus en détail

La mobilité urbaine: Historique

La mobilité urbaine: Historique MOBILITE La mobilité urbaine: Historique En France, l évolution de la mobilité est due notamment à l essor r de la maison individuelle et au développement de la consommation: La vague de l exode rural

Plus en détail

GUIDE BEGES ADEME-UIC Paris - 5 mars 2015

GUIDE BEGES ADEME-UIC Paris - 5 mars 2015 GUIDE BEGES ADEME-UIC Paris - 5 mars 2015 Jean-Philippe PERROT Présentation du reporting intégré SOLVAY 02/03/2015 Le reporting intégré chez Solvay Solvay a mis en place un reporting intégré de l énergie

Plus en détail

Gros Plan Shanghaï, une ville en voie de motorisation? Le développement du transport urbain à Shanghaï

Gros Plan Shanghaï, une ville en voie de motorisation? Le développement du transport urbain à Shanghaï Gros Plan Shanghaï, une ville en voie de motorisation? Le développement du transport urbain à Shanghaï Les pressions des transports sur l environnement sont généralement divisées en deux catégories : les

Plus en détail

C H A R T E D E L É C O A T T I T U D E. Un outil pour développer les bonnes pratiques...

C H A R T E D E L É C O A T T I T U D E. Un outil pour développer les bonnes pratiques... C H A R T E D E L É C O A T T I T U D E Un outil pour développer les bonnes pratiques... Notre ambition : transformer nos convictions en actions Comment utiliser ce document? Véritable guide des gestes

Plus en détail

Les effets possibles peuvent toucher les milieux de l'environnement comme :

Les effets possibles peuvent toucher les milieux de l'environnement comme : Empreintes Les milieux Le défi de l'énergie L'énergie est indispensable, mais c'est aussi un des secteurs posant les plus grands défis en matière de pollution et de changements climatiques. Il existe plusieurs

Plus en détail

Présentation au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Mémoire prébudgétaire 2015 31 juillet 2014

Présentation au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Mémoire prébudgétaire 2015 31 juillet 2014 Présentation au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Mémoire prébudgétaire 2015 31 juillet 2014 Ingénieurs Canada 1100-180, rue Elgin Ottawa (Ontario) K2P 2K3 Au sujet d Ingénieurs

Plus en détail

PROGRAMME ÉLECTRICITÉ DURABLE MC. L engagement du secteur canadien de l électricité en faveur du développement durable

PROGRAMME ÉLECTRICITÉ DURABLE MC. L engagement du secteur canadien de l électricité en faveur du développement durable PROGRAMME ÉLECTRICITÉ DURABLE MC L engagement du secteur canadien de l électricité en faveur du développement durable À PROPOS DU PROGRAMME ÉLECTRICITÉ DURABLE MC Le programme Électricité durable MC est

Plus en détail

LA TRANSITION ENERGETIQUE EN MIDI-PYRENEES

LA TRANSITION ENERGETIQUE EN MIDI-PYRENEES Eléments de définition Les actions de sobriété et d efficacité énergétiques permettent de réduire les consommations d énergie. La sobriété énergétique «consiste à interroger nos besoins puis agir à travers

Plus en détail

Consultation pré-budgétaire. Préparé à l attention du ministre des Finances

Consultation pré-budgétaire. Préparé à l attention du ministre des Finances Consultation pré-budgétaire Préparé à l attention du ministre des Finances Saint-Antoine, Nouveau-Brunswick Octobre 2009 Les priorités du CÉNB : - le Plan d action pour l autosuffisance du nord du Nouveau-Brunswick;

Plus en détail

Contribution climat-énergie

Contribution climat-énergie Contribution climat-énergie La comprendre, c'est l'adopter Pourquoi a-t-elle un rôle essentiel dans la protection du climat? En quoi êtes vous concerné? Est-ce une Contrainte ou une opportunité? 6 pages

Plus en détail