Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download ""

Transcription

1

2

3

4

5 Pia MYrvoLD

6

7 Pia MYrvoLD WORKS IN MOTION New Parameters in Sculpture and Painting With essays by Christine Buci-Glucksmann Peter Frank

8 Pia MYrvoLD photographed inside video loop Transforming Buddha, The Stenersen Museum, Oslo 2011 Photo: Knut Bry

9 Contents 11 Foreword by Pia MYrvoLD 19 Christine Buci-Glucksmann, Les métamorphoses du virtuel 55 Exhibition views, Pia MYrvoLD - FLOW - a work in motion The Stenersen Museum, Oslo, Norway, 22 November Februrary Peter Frank, Pia MYrvoLD: the Nature of Total Art 73 Various exhibition views, test installations and 3D virtual models, Contributors 88 Credits 89 Links

10 Expandium-Silver Cluster III, 2012, artist s digital archive 10

11 Foreword by Pia MYrvoLD 11

12 Foreword by Pia MYrvoLD In the exhibition series Work in Motion, I present the results of research with 3D animation tools, started in August Previous to that date, I had worked with 3D tools, both for exhibition design purposes, or art in architecture proposals, and only from 2007; as a pure art medium, where I started to create sculptural static forms, filmed and photographed them as well as creating scenarios around them, with lighting, texture and color, presenting either as prints or videos. The instinctual desire to start animating these sculptural forms became possible with the project FLOW - a work in motion, presented as an independent project in Venice, Italy, parallel to the Art Biennale in With the ambition of creating a large-scale immersive project, I gained project support from both the Arts Council Norway and art patrons and collectors, in order to start the laborious explorations. The very idea of a sculpture changing form has been one of the most challenging and exciting entries in my artistic career, that spans 30 years of practice in new as well as tradition art medias. The idea of both painting and sculpture being nonstatic forms, challenge the notion we have about two well know media, and question their origins and a past, when ultimately conditions where more primitive, and where the use of language and images were fused and art not separated from living culture. Avant-propos par Pia MYrvoLD Dans la série d expositions Work in Motion, je présente les résultats de la recherche sur les outils d animation en 3D, commencée en août Avant cette date, j ai déjà travaillé avec les outils 3D dans le cadre de la scénographie des expositions ou de l art dans les propositions architecturales, et seulement à partir de 2007 en tant qu un medium artistique pur, où j ai commencé à créer les formes sculpturales statiques, les filmer et photographier aussi que créer les scénarios autour d elles avec l aide la lumière, de la texture et de la couleur, en les présentant comme les tirages ou les vidéos. Le désir instinctif de commencer à animer ces formes sculpturales est devenu possible avec le projet FLOW- a work in motion, présenté comme un projet indépendant a Venise, Italie, parallèlement a la Biennale de Avec l ambition de créer un projet immersif sur une large échelle, j ai obtenu le soutien de Conseil d Art Norvégien ainsi que des mécénats et collecteurs pour pouvoir commencer des explorations laborieuses. L idée-même de la sculpture qui change de forme était une des plus excitantes et exigeantes nouveautés de ma carrière artistique qui compte 30 années de pratique dans les nouveaux media ainsi que dans les media plus classiques. L idée de la peinture et de la sculpture comme étant des formes non statiques met à l épreuve la notion que l on a de ces deux media bien connus et remet en question leurs origines et leur passé, quand les conditions étaient plus primitives et quand l usage du langage et celui 12

13 In early expressions, up throughout the last millennium, notion of time and change could only be described in abstract terms; events and cultural notions, would over a time span of of years, be described in various degrees of figurative narrative, or iconic images with representational value. By using the most advanced technology available, engaging in the tools of the future, it has been a revelation to get closer to the ideas of universal creation, creativity, and in a very naïve sense, the creation and designs of living forms, both micro or macro scale. By involving myself in time loops describing evolutionary and cyclical processes, time as a dimension has become both smaller and larger. My 30 years work history, as an interdisciplinary artist, practicing and merging painting, wearable art, textile, sculpture, architecture and urban planning and public participation, with the early 90s emergence of internet; creating interface design and sensor based art, has in large part been based on modernist principles, from the early founders; the Surrealist, the Futurist, the Cubist, the Bauhaus, the Dadaist onward to Cobra, American Expressionism, Fluxus, The Situationists and the more recent Deconsturctionists. Yet, in the last 15 years, doing research with new hybrids and new media art, I have often found myself un-synchronized with the current status quo of the contemporary art scene, that has been resistant to ideas generated through digital art, and who have been unprepared both intellectually and emotionally for the digital revolution. As in all research fields, des images étaient étroitement liés, et l art n était pas séparé de la culture vivante. Dans les premières expressions, jusqu à la fin du dernier millénaire, la notion du temps et du changement ne pouvait être décrite qu en termes abstraits ; les événements et les notions culturelles, au cours des années, étaient décrits par les narrations figuratives d un degré variable, ou par les images iconiques de valeur représentative. En utilisant la technologie la plus avancée qui m est accessible, en travaillant avec les outils de l avenir, j ai eu une révélation de se rapprocher aux idées de la création universelle, et dans un sens très naïf, de la création et les desseins des formes vivantes, à l échelle micro ou macro. En m incluant dans les boucles temporelles qui décrivent les processus évolutionnaires et cycliques, le temps en tant que dimension est devenu à la fois plus petit et plus grand. Mon histoire de travail de 30 ans en tant qu artiste interdisciplinaire, pratiquant et fusionnant la peinture, l art à porter, le textile, la sculpture, l architecture, l urbanisme et la participation publique, avec l émergence de l Internet au début des années 90; la création de design d interfaces et de l art sensoriel est en une large partie basée sur les principes modernistes, dès leurs fondateurs, les surréalistes, les futuristes, les cubistes, Bauhaus, les dadaïstes, jusqu à Cobra, l expressionnisme américain, Fluxus, les situationnistes et les deconstructionnistes les plus récents. Cependant, depuis 15 dernières années, tout en faisant une recherche sur les hybrides et les nouveaux media, je me suis bien souvent sentie désynchronisée du statut quo existant du monde de l art contemporain qui était résistant aux idées générées a travers l art numérique, et qui n était pas intellectuellement 13

14 14 Detail, Expandium-Silver Cluster I, 2012, digital print on acrylic glass, 162x130 cm

15 this has become an additional challenge, how to find finance, grants and opportunity to develop, when the relevant institutions in the art world were not perceptive to the new information and were still coming to terms with ideas I myself had worked and researched one or several decades ago. The situation and perception of new media art in the art world is changing however. It is interesting to see, that the interfaces of modern technology, especially the last 5 years, has opened the public to vast opportunity of learning and participation, and exposure to visual information that have never previously been possible. My experience tells me there is a massive need for art and new ideas that now goes beyond the corridors of museums and galleries alone, and have given audiences a way to educate themselves as well as express opinions. Meanwhile, the climate within certain art world strata can often seem to be increasingly concerned with and calculating the power of consensus, with a new professional elite of variously ranking consultants that wants to calibrate value both in the non-profit and the commercial venues. In contrast to this contemporary situation, the Work in Motion series, have given me more intrinsic insight and connection to time and the development of culture and civilization, as a multi-fractal overlap of creative continuous, where 100 years of modernism, is a mere weekend in the span of the dense and complex history of art, language and cultural development. et émotionnellement préparé à la révolution numérique. Comme dans tous les champs de recherche, c est devenu un défi additionnel, comment trouver le financement, les bourses et la possibilité de développement alors que les institutions concernées dans le monde de l art n étaient pas perceptives à la nouvelle information et étaient juste en train d accepter les idées sur lesquelles j ai déjà travaille et fait des recherches il y a plus de dix ans. Néanmoins la situation et la perception de l art des nouveaux media est en train de changer. C est intéressant de voir que les interfaces de la technologie contemporaine, surtout ces 5 dernières années, ont ouvert le public aux vastes possibilités d apprentissage, de participation et d ouverture à l information visuelle, qui n ont jamais avant été possibles. Mon expérience me dit qu il existe un besoin massif de l art et des nouvelles idées qui maintenant va au-delà des couloirs des musées et des galeries et qui a donné au public un moyen de s éduquer et d exprimer ses opinions. En même temps, le climat dans certains milieux du monde de l art peut souvent paraître comme étant de plus en plus inquiet par les calculs du pouvoir du consensus, avec une nouvelle élite professionnelle des consultants des différents niveaux qui veulent calibrer la valeur des exploits aussi bien commerciaux que sans profit. Contrairement a cette situation contemporaine, la série Work in Motion m a donné une vue d intérieur et un vrai lien au temps et au développement de la culture et de la civilisation comme un chevauchement multi facettes de la créativité continue, où les 100 ans de modernisme n est qu un week-end dans le cours dense et complexe de l histoire de l art, du langage et du développement culturel. 15

16 16 Expandium-Silver Cluster II, 2012, artit s digital archive

17 Expandium-Silver Cluster I, 2012, digital print on acrylic glass, 162x130 cm 17

18 Venus Transforming - Dark Purple, 2012, artist s digital archive 18

19 Les métamorphoses du virtuel par Christine BUCI-GLUCKSMANN Translated from French by Anya Buklovska 19

20 The metamorphoses of the virtual The passage from a culture of objects and stability to that of flow and instability resulted in a new kind of images, where processes are superior to fixities and the transient is superior to the immobile. The crystal-image (Deleuze) of modernism, made of reflections, superpositions, doubles and crossed timelines, gave way to what I call the flow-image, with all of its experimentations and metamorphoses. Programmed though transient, without an outside reference, it multiplies the passages and the gaps between the idols and the icons. This is the place of work of Pia Myrvold s latest Venice pieces (2011) or her recent Oslo exhibition, Works in Motion (November 2012): to explore all of the visual and musical dimensions of 3D images, between their appearance and disappearance, in all their sequence of events and their visual variability, to use Peter Weibel s terms. Transforming Venus. Venus, the myth of female beauty, from Venus de Milo to those of Botticelli or Dali, is no longer but a stylized body, abstract and organic, an artifact floating in the digital curtain spaces, in turn red, yellow or Klein blue, a kind of resurrection of a prehistoric Venus of Willendorf (32000 BC), without head or arms, a fertility symbol. But little by little, this Venus changes colors and is invaded by lines that grip her until she disappears in a visual cocoon, to the point that the initial form is metamorphosed Les métamorphoses du virtuel Le passage d une culture des objets et des stabilités à une culture des flux et des instabilités mondialisée a engendré un nouveau régime de images, où les processus l emportent sur les fixités, l éphémère sur l immémorial. A «l imagecristal» (Deleuze) du modernisme faite de reflets, de superpositions, de doubles et de temps croisés, a succédé ce que j ai appelé l image-flux, avec toutes ses expérimentations et ses métamorphoses. Programmée et pourtant éphémère, sans dehors ni référent, elle multiplie les passages et les interstices entre idoles et icones. Tel est le «lieu» de travail de Pia Myrvold dans ses dernières œuvres de Venise (2011) et de la récente exposition d Oslo, Works in Motion (novembre 2012) : explorer toutes les dimensions visuelles et musicales des images en 3D, entre leur apparition et leur disparition, dans toutes les «séquences d évènements» et leur «variabilité visuelle» pour reprendre les termes de Peter Weibel. Transforming Venus. Vénus, le mythe de la beauté féminine, de la Vénus de Milo, à celles de Botticelli ou de Dali, n est plus qu un corps stylisé, abstrait et organique, un artefact flottant dans tous les espacerideaux numériques tour à tour rouge, jaune ou bleu Klein. Une sorte de résurrection de la Vénus préhistorique de Willendorf ( av. J.C.) sans tête ni bras, symbole de la fertilité. Mais peu à peu cette même Vénus change de couleurs et est envahie 20

21 into its own phantom disappearing. Therefore all of the virtual artifacts, including the six main ones on show in Oslo: Transforming Buddha, Mother Shape, Floating Pillar, Snow Crash, Un-Dress and Venus, are doomed to the same transient life between the fullness and the crash or the final chaos, to quote Pia Myrvold. For isn t the crash that borderline moment when one can look, breathe and see the disappearance giving way to another appearance? Make no mistake, if according to Lacan, the language isn t a code, here the programming of these flow-images elevates the code to all the meanings, differences and hybridizations of artistic practices. Hence the employed conceptual method: to explore life s interfaces and to transform all the practices: painting, fashion, design, video and new media into one Fluid Identity. For the questioning of codes and a fluid vision of art are in the heart of the whole work. Well before these 3D images, in her paintings from 2004 (Slow Emotion, Sun Passage or Perception in Blue), one could already see the codes painted between windows and screens. Digital codes, electronic chips or Pollock s codes, all these abstracts doubled the world in order to show the current revolution. Venus was already moving, lying down between the codes. But with the 3D image, evoked by the creation of virtual buildings by Zaha Hadid that were a revelation, the codes are now functioning as an abstract aesthetic machine, producing de lignes qui l enserrent jusqu à la faire disparaître dans un véritable cocon visuel. Si bien que la forme initiale est métamorphosée dans sa propre disparition fantomale. Dès lors, tous les artefacts virtuels dont les six principaux exposés à Oslo : Transforming Buddha, Mother Shape, Floating Pillar, Snow Crash, Un-Dress et Venus, sont voués à cette même vie éphémère entre plénitude et crash ou chaos final, pour reprendre les termes de Pia Myrvold. Car le crash n est-il pas ce moment limite, où l on peut «regarder, respirer, et voir la disparition donner lieu à une autre apparition»? Mais que l on ne s y trompe pas. Si selon Lacan «le langage n est pas un code», ici la programmation de toutes ces images-flux élève le code à toutes les significations, différences et hybridations de pratiques artistiques. D où la méthode conceptuelle employée : explorer «les interfaces de la vie» et conjuguer toutes les pratiques : peinture, mode, design, performance, vidéo et numérique en une Fluid Identity. Car la question des codes et la vision fluide de l art sont au cœur de tout le travail. Bien avant ces images en 3D, dans les tableaux de 2004 (Slow Emotion, Sun Passage ou Perception in Blue) on voyait déjà des codes peints entre fenêtres et écrans. Codes numériques, puces électroniques ou codes d un Pollock, tous ces abstracts redoublaient le monde pour désigner une révolution en cours. Et Vénus se déplaçait déjà, s allongeant parmi les codes. Mais avec 21

22 plural worlds and stealthy objects, wandering and fugitive traces of a fleeting life. A fleeting of the images passage, a fleeting of an irreducible modulation to only the present moment as a breaking of time. For it is the passage that is the essence of these images in between, in the words of Raymond Bellour. Therefore, projected onto the walls, the ground or the ceiling in Tunnel Vision or in Video Spiral, the flow-images lead an autonomous life that envelops the spectator and transforms his perception. Thus in Star Gate, they are deployed onto the structure of a false 7-sided octagon, and one walks on these colorful flows taken in their sculptural and musical process. This is also the scenario and the choreography of the big Oslo exhibition in The Stenersen Museum: to confront the painting s and the sculpture s new parameters to digital images. One enters the exhibition and one discovers a strange technological animal made of rings of images: the Video Spiral sculpture. On these spiraled circles the images float by and give birth to all sorts of affects and mutating sensations. For the technological spirals evoke all of the humanity s history. Prehistoric, Celtic, Islamic, Christian, baroque or contemporary (Smithson s Spiral Jetty), the spiral is indeed a sensitive universality that often marks a cyclic and open time span. A will of art and an ornamental stylistic, in the words of Alois Riegl. Here though, the spiral is a Warholian Post Machine. One then discovers, in another room, the l image en 3D, suscitée par la création des bâtiments virtuels de Zaha Hadid qui fut «une révélation», les codes fonctionnent désormais comme une machine esthétique abstraite, engendrant des mondes pluriels et des «objets furtifs», traces errantes et fugitives d une vie éphémère. Un éphémère de passages d images, un éphémère de modulation irréductible au seul instant présent comme coupure du temps. Car c est bien le passage qui est l enjeu de ces «entreimages», pour reprendre l expression de Raymond Bellour. Dès lors, projetées sur les murs, au sol ou au plafond, en Tunnel Vision ou en Video Spiral, les imagesflux mènent une vie autonome qui vous enveloppe et transforme votre perception. Ainsi dans Star Gate, elles se déploient sur l armature d un faux octogone de 7 côtés, et vous marchez sur tous ces flux colorés pris dans leur processus sculptural et musical. Et tel est aussi le scénario et la chorégraphie de la grande exposition d Oslo au Stenersenmuseet: confronter les nouveaux paramètres de la peinture et de la sculpture aux images numériques. Vous pénétrez dans l exposition et vous découvrez un étrange animal technologique fait d anneaux d images : la sculpture Video Spiral. Les images défilent sur ces anneaux spiralés et engendrent toutes sortes d affects et de sensations mutantes. Car les spirales technologiques évoquent toute l histoire de l humanité. Spirale préhistorique, celte, islamique, chrétienne, baroque ou contemporaine (Spiral Jetty de 22

23 six big models of the flow-images on black background that are metamorphosing in a permanent luminous and musical choreography. Transforming Buddha, round and laughing like the Chinese Poussah, but as abstract as Venus, is a curious organic shell reduced little by little to a Bio Myth. Another example: Floating Pillar with its stacked membranous surfaces that gradually break up in order to better recompose in this aerial space with a weightlessness that Pia Myrvold is so fond of. Made of layers as well as of changing and perishable layouts, could it be a metaphor of pillars as fragile as our society is? In both cases, these are pure sculptures in transformation, made of primitive forms rhymed by a pulsating sound. Weird corporal impressions: burst metallic membranes, multiple second skins, diverted batiks, virtualized textiles; these Works in Motion, also present in photographs, are continuously coupling design s and color s mechanical and organic elements, in all possible textures. The sex-appeal of the inorganic according to Walter Benjamin s quote. Such a research on the world s surfaces, mise-en-abymes and weightlessness of the bodies is a reference to Pia Myrvold s numerous earlier works. Female Interfaces, an installation presented in the Centre Pompidou (Ecoute, 2004), where she and another performer each equipped with 24 sound and voice captors, created an interactive interface where both sound and images where controlled by the user. Urban Smithson), la spirale est bien un universel sensible qui marque souvent un temps cyclique et ouvert. Une «volonté d art» et une stylistique ornementale pour reprendre Aloïs Riegl. Mais ici la spirale est celle d une «Post machine» à la Warhol. Vous découvrez alors, dans une autre salle, les six grands modèles des images-flux sur fond noir qui se métamorphosent dans une chorégraphie lumineuse et musicale permanente. Transforming Buddha, rond et rieur comme le Poussah chinois, mais tout aussi abstrait que Vénus, parait un bien curieux coquillage organique réduit peu à peu à un Bio Myth. Autre cas de figure : Floating Pillar avec ses surfacesmembranes empilées qui se désagrègent peu à peu pour mieux se recomposer dans cet espace aérien en apesanteur qu affectionne Pia Myrvold. Fait de strates et d agencements changeants et périssables, serait-il la métaphore des piliers tout aussi fragiles de notre société? Mais dans ces deux cas, il s agit toujours de sculptures pures en transformation, faites de formes primitives rythmées par un son pulsionnel. Drôles d impressions de corps : membranes métalliques éclatées, secondes peaux multiples, batiks détournés, textiles virtualisés, ces Works in Motion, repris dans des photographies, couplent en permanence l élément mécanique avec l élément organique du design et de la couleur, dans toutes les textures possibles. Un véritable «sex-appeal de l inorganique» selon la jolie formule de Walter Benjamin. 23

24 Upwind: an architecture made of fabrics with various urban patterns, connected over the length of 500 meters Bernard Tschumi s Les Folies to the Parc de la Villette (1999). From a piece of clothing sewed to a canvas (1982) to the cyber-fashion shows to the transient architecture of la Villette in the 90ies, one can see the same multi-sensorial concern that anticipates the networks and digital interfaces of the future. For the aesthetics of the virtual explore all possible envelopes and second skins up to the inter-facial intimate sphere (Sloterdijk), thus reconnecting with the myths of Proteus and Icarus, the metamorphoses and the space flights. At the same time, contrary to the crystalimage that references a time within a time, the memory time in the present, the global screen of images authorizes all the eventual multiplicities and all the topologies that bind force and form, a geometrical and smooth stripe of unlimited spaces. It is then the topology itself that becomes a flow in a curious geometry of waves that creates and envelops all body s artifacts. The diagrams of the Idea, Duchamp would have said, he who was interested in the fourth dimension and in the inexact geometry of incorporeal constellations. The programming of digital images presupposes the use of the new possibilities opened by the science of the fractal and of the chaos that allow to elaborate new patterns and to explore painting s and sculpture s parameters. In this way in Snow Crash, the interior lighted eggs are moving before a heterogeneous Une telle recherche de toutes les peaux du monde et des mises en abîme et en apesanteur des corps renvoient à de nombreuses oeuvres antérieures de Pia Myrvold. Female Interfaces, une installation montrée au Centre Pompidou (Ecoute, 2004), où elle et un danseur, équipés de 24 capteurs de voix et de son, créaient une interface interactive où les sons et les images étaient controllés par les participants. Urban Upwind : une architecture de tissus avec tous les motifs urbains reliait sur 500 mètres Les Folies de Bernard Tschumi au Parc de la Villette (1999). Du vêtement cousu sur toile (1982) aux créations et défilés de cybermode à l architecture éphémère de la Villette dans les années 90, on retrouve un même souci multi-sensoriel qui anticipe sur les futurs réseaux et interfaces numériques. Car l esthétique du virtuel explore toutes les enveloppes et secondes peaux possibles jusqu à «la sphère intime interfaciale» (Sloterdijk), renouant ainsi avec les deux mythes de Protée et d Icare, les métamorphoses et les envols dans l espace. Aussi, à la différence de l image-cristal qui renvoyait à un temps à l intérieur du temps, un temps de mémoire au présent, l écran mondialisé des images autorise toutes les multiplicités évènementielles et toutes les topologies couplant force et forme, strié géométrique et lisse des espaces illimités. C est donc la topologie elle-même qui devient flux dans une curieuse géométrie des ondes qui crée et enveloppe tous les artefacts de corps. «Des diagrammes de 24

25 colored background, all doomed to disappear. As if virtual life and death were transforming to produce different eventualities. For one can now think in optic series just like the avant-garde of the twenties dreamed. Moreover, one can now produce liquid machines shaped by water, fabric or membrane. For it is the flow itself that is the modality of the transient and it is accompanied by all the doubles and hyper-surfaces of the world. Passages from one form to another, from time to image, passages of identities: one can recognize the artistic and contemporary cultural hybridizing, one that puts an end to all the ontological dualities of pure and impure, of being and nothingness, of subject and object. It is the virtual that gives rise to the real and explores the realities that had been for a long time excluded from the western metaphysics as well as from the classic science. Abandoning the nor neither of all the exclusions, it puts a dialogic standard where a part is the whole and inversely, just like in cosmos and in fractal science. New landscapes and new forms of vision and of imaginations have replaced the stable image. As Foucault said in his research on other spaces : the visibilities are not defined by the vision, but are complexes of action and reaction, multi-sensorial complexes that are coming to the light (1). These complexities then create a multi-dimensional and transversal knowledge inherent to the new models of science. A Fractal Dreaming. l Idée «aurait dit Duchamp, qui s était intéressé à la quatrième dimension et à la «géométrie inexacte» des constellations incorporelles. Car la programmation d images numériques présuppose de reprendre les nouveaux possibles ouverts par les sciences du fractal et du chaos qui permettent d élaborer de nouveaux patterns et d explorer les paramètres des peintures et des sculptures. Ainsi dans Snow Crash, des oeufs éclairés de l intérieur se déplacent sur fond hétérogène des couleurs, tous voués à leur propre disparition. Comme si vie et mort virtuelles se conjuguaient pour engendrer toutes les altérités. Car on peut maintenant penser en séries optiques comme le rêvait l avant-garde des années 20. Et surtout engendrer des machines liquides sur le modèle de l eau, du tissu ou de la membrane. Car c est le flux luimême qui est la modalité du transitoire et ce flux s accompagne de toutes les doublures et hyper-surfaces du monde. Passages des pratiques, passages du temps à l image, passages des identités : on reconnaît là l hybridation artistique et culturelle contemporaine, qui met fin à tous les dualismes ontologiques du pur et de l impur, de l être et du néant, du sujet et de l objet. Car le virtuel crée du réel, et explore les réalités longtemps expulsées de la métaphysique occidentale comme de la science classique. Abandonnant le ni...ni de toutes les exclusions, il substitue un principe dialogique où la partie est dans le tout et réciproquement, comme dans le cosmos et 25

26 Such is, to my mind, Pia Myrvold s approach and method: to introduce into art a multisensorial and meditated complexity, the one where she considers herself a painter of the flow-images and where virtual models create new parameters for sculpture as well as painting. I remember the New Code photographs from Nude photographed bodies floating in all possible poses in the middle of bizarre textures of human origins, made of super-impressions, aquatic landscapes and prehistoric skeletons. With the help of the virtual, bodies are now an all-organic abstraction. The invention of Venus lead to, starting in 2010, studies and multiple screen video projections. The artistic forms are therefore at the same time hybridized and always different. In the era of the digital, Pia Myrvold chooses the richness and the complexity of technological and human possibilities. She plays with them, creating the inbetween worlds like those of Paul Klee. One can oppose the melancholic transience of Vanities and spleen to a more positive and cosmic transience of different futures, far from binary logic and hierarchy. At a time when merchandise is aestheticized and reduced to images, Pia Myrvold maintains an aesthetic and critical gap with the world. From this come the poetic of relation and interfaces inherent to her flowimages that capture time and ambivalence of a culture, more and more hybridized. I look at Expandum one last time. The la science du fractal. Au visible de l image stable, a succédé de nouveaux paysages et de nouvelles formes de vision et d imagination. Comme le disait Foucault, dans sa recherche des «espaces autres»: «les visibilités ne se définissent pas par la vue, mais sont des complexes d action et de réaction, des complexes multi-sensoriels qui viennent à la lumière».(1) Et ces complexités suscitent une connaissance multidimensionnelle et transversale propre aux nouveaux modèles de la science. Un Fractal Dreaming. Telle me paraît la démarche et la méthode de Pia Myrvold : inscrire dans l art une complexité pensée et multi-sensorielle, où elle se revendique comme peintre dans les imagesflux et où les modèles virtuels engendrent de nouveaux paramètres de sculpture comme de peinture. Je me souviens de ces photographies de 2009 intitulées New Code. Des corps nus photographiés flottaient alors dans toutes les positions possibles au milieu de curieuses matières des origines de l humanité faites de surimpressions, de paysages aquatiques et de squelettes préhistoriques. Avec le virtuel les corps sont désormais d une abstraction toute organique. Mais l invention de Vénus avait entrainé dès 2010 des études et des projections de vidéos sur des écrans multiples. Les pratiques sont donc à la fois hybridées, mais toujours différenciées. A l époque du numérique, Pia Myrvold choisit la richesse et la complexité des possibles technologiques et humains. Elle en joue même, en mettant au jour ces «entre-mondes» d un Paul Klee. 26

Forthcoming Database

Forthcoming Database DISS.ETH NO. 15802 Forthcoming Database A Framework Approach for Data Visualization Applications A dissertation submitted to the SWISS FEDERAL INSTITUTE OF TECHNOLOGY ZURICH for the degree of Doctor of

Plus en détail

2 players Ages 8+ Note: Please keep these instructions for future reference. WARNING. CHOKING HAZARD. Small parts. Not for children under 3 years.

2 players Ages 8+ Note: Please keep these instructions for future reference. WARNING. CHOKING HAZARD. Small parts. Not for children under 3 years. Linja Game Rules 2 players Ages 8+ Published under license from FoxMind Games NV, by: FoxMind Games BV Stadhouderskade 125hs Amsterdam, The Netherlands Distribution in North America: FoxMind USA 2710 Thomes

Plus en détail

Offre de souscription / Pre-Publication offer. Agnès Hémery. 3O ans de peinture. lelivredart

Offre de souscription / Pre-Publication offer. Agnès Hémery. 3O ans de peinture. lelivredart Offre de souscription / Pre-Publication offer Agnès Hémery 3O ans de peinture lelivredart agnès hémery, 3O ans de Peinture madame, monsieur, Les éditions Lelivredart sont heureuses d annoncer la parution

Plus en détail

Ann Northrup. Digital Self-Portrait Collage

Ann Northrup. Digital Self-Portrait Collage Myriam Bourmaud G4 Inspirés par les œuvres de Robert Delaunay, les CM1 réalisent deux tableaux à la peinture acrylique. L un est une représentation de la Tour Eiffel et l autre de la Liberty Bell. Chaque

Plus en détail

LA PERSONNE SPÉCIALE

LA PERSONNE SPÉCIALE LA PERSONNE SPÉCIALE These first questions give us some basic information about you. They set the stage and help us to begin to get to know you. 1. Comment tu t appelles? What is your name? Je m appelle

Plus en détail

90558-CDT-06-L3French page 1 of 10. 90558: Listen to and understand complex spoken French in less familiar contexts

90558-CDT-06-L3French page 1 of 10. 90558: Listen to and understand complex spoken French in less familiar contexts 90558-CDT-06-L3French page 1 of 10 NCEA LEVEL 3: FRENCH CD TRANSCRIPT 2006 90558: Listen to and understand complex spoken French in less familiar contexts New Zealand Qualifications Authority: NCEA French

Plus en détail

L intégration socioscolaire des jeunes Québécois d origine chinoise : le rôle des écoles ethniques complémentaires

L intégration socioscolaire des jeunes Québécois d origine chinoise : le rôle des écoles ethniques complémentaires L intégration socioscolaire des jeunes Québécois d origine chinoise : le rôle des écoles ethniques complémentaires Ming Sun Université de Montréal Haï Thach École Chinoise (Mandarin) de Montréal Introduction

Plus en détail

GCSE Bitesize Controlled Assessment

GCSE Bitesize Controlled Assessment GCSE Bitesize Controlled Assessment Model 2 (for A/A* grade) Question 3 Subject: Topic: French Writing In this document you will find practical help on how to improve your grade. Before you start working

Plus en détail

GCSE Bitesize Controlled Assessment

GCSE Bitesize Controlled Assessment GCSE Bitesize Controlled Assessment Model 2 (for A/A* grade) Question 4 Subject: Topic: French Speaking In this document you will find practical help on how to improve your grade. Before you start working

Plus en détail

1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns.

1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns. 1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns.! Marie t invite au théâtre?!! Oui, elle m invite au théâtre.! Elle te parle au téléphone?!! Oui, elle me parle au téléphone.! Le prof vous regarde?!!!

Plus en détail

Sujet de TPE PROPOSITION

Sujet de TPE PROPOSITION Single photon source made of single nanodiamonds This project will consist in studying nanodiamonds as single photon sources. The student will study the emission properties of such systems and will show

Plus en détail

Gestion de la configuration et contrôle du code source

Gestion de la configuration et contrôle du code source MGL7460 Automne 2015 Gestion de la configuration et contrôle du code source Guy Tremblay Professeur Département d informatique UQAM http://www.labunix.uqam.ca/~tremblay 10 septembre 2015 Parmi les premières

Plus en détail

C est quoi, Facebook?

C est quoi, Facebook? C est quoi, Facebook? aujourd hui l un des sites Internet les plus visités au monde. Si tu as plus de 13 ans, tu fais peut-être partie des 750 millions de personnes dans le monde qui ont une page Facebook?

Plus en détail

Gilles Giacomotti. Artiste peintre, créateur. La haute couture sur bois

Gilles Giacomotti. Artiste peintre, créateur. La haute couture sur bois Gilles Giacomotti Artiste peintre, créateur La haute couture sur bois New York Gilles Giacomotti Chamonix Diplômé de l Ecole Nationale Supérieure des Beaux Arts en architecture intérieure et Compagnon

Plus en détail

6. Les désastres environnementaux sont plus fréquents. 7. On ne recycle pas ses déchets ménagers. 8. Il faut prendre une douche au lieu d un bain.

6. Les désastres environnementaux sont plus fréquents. 7. On ne recycle pas ses déchets ménagers. 8. Il faut prendre une douche au lieu d un bain. 1. Notre planète est menacée! 2. Il faut faire quelque chose! 3. On devrait faire quelque chose. 4. Il y a trop de circulation en ville. 5. L air est pollué. 6. Les désastres environnementaux sont plus

Plus en détail

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011.

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. Sent: 11 May 2011 10:53 Subject: Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. I look forward to receiving two signed copies of this letter. Sent: 10

Plus en détail

GCSE Bitesize Controlled Assessment

GCSE Bitesize Controlled Assessment GCSE Bitesize Controlled Assessment Model 1 (for C/C+ grade) Question 2 Subject: Topic: French Speaking In this document you will find practical help on how to improve your grade. Before you start working

Plus en détail

Stress and Difficulties at School / College

Stress and Difficulties at School / College Stress and Difficulties at School / College This article will deal with the pressures and problems that students face at school and college. It will also discuss the opposite - the positive aspects of

Plus en détail

l'idée, c'était de créer grâce à la bibliothèque, un nouveau quartier.

l'idée, c'était de créer grâce à la bibliothèque, un nouveau quartier. 1 Time Description Translation 09.13 start 09.17 Perrault 09.36 Perrault Aujourd'hui l'architecture ne peut pas se définir a priori. L'architecture est trop complexe. Elle manipule de l'argent, de la politique,

Plus en détail

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships A project under the Intelligent Energy Europe programme Contract Number: IEE/10/130 Deliverable Reference: W.P.2.1.3

Plus en détail

French Three Unit Four Review

French Three Unit Four Review Name Class Period French Three Unit Four Review 1. I can discuss with other people about what to do, where to go, and when to meet (Accept or reject invitations, discuss where to go, invite someone to

Plus en détail

How to? / Flash the ATMEGA32

How to? / Flash the ATMEGA32 How to? / Flash the ATMEGA32 Français La programmation du microcontrôleur n est pas très compliquée mais elle nécessite un minimum d attention. Elle peut se faire directement sur la platine du Monome grâce

Plus en détail

Rational Team Concert

Rational Team Concert Une gestion de projet agile avec Rational Team Concert Samira Bataouche Consultante, IBM Rational France 1 SCRUM en Bref Events Artifacts Development Team Source: Scrum Handbook 06 Décembre 2012 Agilité?

Plus en détail

MAT 2377 Solutions to the Mi-term

MAT 2377 Solutions to the Mi-term MAT 2377 Solutions to the Mi-term Tuesday June 16 15 Time: 70 minutes Student Number: Name: Professor M. Alvo This is an open book exam. Standard calculators are permitted. Answer all questions. Place

Plus en détail

DIPLOME NATIONAL DU BREVET TOUTES SERIES

DIPLOME NATIONAL DU BREVET TOUTES SERIES DIPLOME NATIONAL DU BREVET SESSION : 2011 Feuille 1 / 6 SUJET DIPLOME NATIONAL DU BREVET TOUTES SERIES Epreuve de Langue Vivante Etrangère : ANGLAIS SESSION 2011 Durée : 1 h 30 Coefficient : 1 Ce sujet

Plus en détail

Générateur de pages WEB et serveur pour supervision accessible à partir d un navigateur WEB

Générateur de pages WEB et serveur pour supervision accessible à partir d un navigateur WEB AUTOMGEN 8.009 Générateur de pages WEB et serveur pour supervision accessible à partir d un navigateur WEB version 2 : support de sources vidéo, support 3D, support de l ensemble des objets IRIS 2D WEB

Plus en détail

Web search. Course Organization. 4 July 2011. 1 / 7 Pierre Senellart Licence de droits d usage

Web search. Course Organization. 4 July 2011. 1 / 7 Pierre Senellart Licence de droits d usage Web search Course Organization 1 / 7 Pierre Senellart Course scope Introduction to the technologies of Web search engines Prerequisites: basic math and computer science Labs prerequisites: Java programming

Plus en détail

C est quoi, Facebook?

C est quoi, Facebook? C est quoi, Facebook? Si tu as plus de 13 ans, tu fais peut-être partie des 750 millions de personnes dans le monde qui ont un compte Facebook? Et si tu es plus jeune, tu as dû entendre parler autour de

Plus en détail

French 2208A. French for Healthcare Le français de la santé

French 2208A. French for Healthcare Le français de la santé French 2208A French for Healthcare Le français de la santé Professeur : Heures de bureau : Olga Kharytonava disponible tous les jours par courriel, sauf le week-end. Préalable - Fr 1900 E ou Fr 1910, ou

Plus en détail

Introduction Watch the introductory video to Français Interactif. Where are the UT students?

Introduction Watch the introductory video to Français Interactif. Where are the UT students? Introduction Watch the introductory video to Français Interactif. Where are the UT students? As you can see from this video, Français Interactif will help you explore the French language and culture by

Plus en détail

Les licences Creative Commons expliquées aux élèves

Les licences Creative Commons expliquées aux élèves Les licences Creative Commons expliquées aux élèves Source du document : http://framablog.org/index.php/post/2008/03/11/education-b2i-creative-commons Diapo 1 Creative Commons presents : Sharing Creative

Plus en détail

The Skill of Reading French

The Skill of Reading French The Skill of Reading French By the end of this session... ALL of you will be able to recognise words A LOT of you will be able to recognise simple phrases SOME of you will be able to translate a longer

Plus en détail

Haslingden High School French Y8 Block C Set 1 HOMEWORK BOOKLET

Haslingden High School French Y8 Block C Set 1 HOMEWORK BOOKLET Haslingden High School French Y8 Block C Set 1 HOMEWORK BOOKLET Name: Form: Subject Teacher: Date Given: Date to Hand in: Level: Effort: House Points: Comment: Target: Parent / Guardian Comment: Complete

Plus en détail

Commemorating the Legacy of des pensionnats indiens

Commemorating the Legacy of des pensionnats indiens lorier o c à e Livr Colouring Book Vitrail au Parlement Stained Glass Window in Parliament commémorant les séquelles Commemorating the Legacy of des pensionnats indiens Indian Residential Schools Un vitrail

Plus en détail

Les loisirs culturelles. La Pyramide du Louvre, Paris

Les loisirs culturelles. La Pyramide du Louvre, Paris Les loisirs culturelles La Pyramide du Louvre, Paris 1 Projet: Décrivez un film français Votre projet pour Chapitre 13: écrivez un description d'un film français. On va voir le film en classe du 5 à 6

Plus en détail

Retired Rock Star Presents Programme for Schools

Retired Rock Star Presents Programme for Schools Séquence 12 Public cible 2 de, 1 e / Écouter : B1+ ; Écrire : B1 Retired Rock Star Presents Programme for Schools Le célèbre musicien du groupe Pink Floyd, Roger Waters, présente son programme pour les

Plus en détail

Contents National 4 French Reading; Context: Learning

Contents National 4 French Reading; Context: Learning Contents National 4 French Reading; Context: Learning (questions extracted from General past papers) Question Topic Learning in context (Forum: should you do holidays? Solène replies) Learning in context

Plus en détail

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Ce manuel est écrit pour les utilisateurs qui font déjà configurer un compte de courrier électronique dans Mozilla Thunderbird et

Plus en détail

L e s p r o d u c t i o n s. P r o d u c t i o n s

L e s p r o d u c t i o n s. P r o d u c t i o n s L e s p r o d u c t i o n s P r o d u c t i o n s Concepteurs d événements Event designers Profil Les Productions Évoilà! ont pour mission de créer des événements sur mesure offrant une expérience mémorable

Plus en détail

CINÉMA FRANCAIS SUR LPB

CINÉMA FRANCAIS SUR LPB JE RENTRE A LA MAISON Study guide n 11 lpb.org/cinema CINÉMA FRANCAIS SUR LPB Réalisateur: Manoel de Oliveira Avec : Michel Piccoli, Catherine Deneuve, John Malkovich, Antoine Chappey Tourné en : France

Plus en détail

GRAPHIC STANDARDS MANUAL

GRAPHIC STANDARDS MANUAL GRAPHIC STANDARDS MANUAL CHARTE GRAPHIQUE This Graphic Standards Manual is aimed at the relays of the Europe Direct information network. They are members of a single family dedicated to the same aim: the

Plus en détail

ICC International Court of Arbitration Bulletin. Cour internationale d arbitrage de la CCI

ICC International Court of Arbitration Bulletin. Cour internationale d arbitrage de la CCI ICC International Court of Arbitration Bulletin Cour internationale d arbitrage de la CCI Extract for restricted use Extrait à tirage limité International Court of Arbitration 38, Cours Albert 1er, 75008

Plus en détail

NUDES Sales Catalog / Catalogue de vente

NUDES Sales Catalog / Catalogue de vente NUDES Sales Catalog / Catalogue de vente INTRODUCTION Réalisées à la chambre technique 4x5, les photos polaroid d Eric Ceccarini, tirées en très grand format frappent immédiatement par leur extrême cohérence.

Plus en détail

who, which et where sont des pronoms relatifs. who et which ont la fonction de sujet du verbe de la subordonnée. who, which => qui

who, which et where sont des pronoms relatifs. who et which ont la fonction de sujet du verbe de la subordonnée. who, which => qui Chapter 3, lesson 1 Has Claire switched off the lights? Yes, she has. She has already switched off the lights. Have Clark and Joe made reservation at a hotel? No, they haven t. They haven t made reservation

Plus en détail

LES NON-DITS DE L ESPACE DOMESTIQUE

LES NON-DITS DE L ESPACE DOMESTIQUE ECOLE NATIONALE SUPERIEURE D ARCHITECTURE DE MARSEILLE ECOLE DOCTORALE 355 - ESPACES, CULTURES, SOCIETES CIRTA CENTRE INTERDISCIPLINAIRE DE RECHERCHE SUR LES TERRITOIRES ET LEUR AMENAGEMENT LES NON-DITS

Plus en détail

Jean-Philippe Gauthier Chargé de cours au département de psychosociologie et travail social Université du Québec à Rimouski Doctorant en Sciences

Jean-Philippe Gauthier Chargé de cours au département de psychosociologie et travail social Université du Québec à Rimouski Doctorant en Sciences Jean-Philippe Gauthier Chargé de cours au département de psychosociologie et travail social Université du Québec à Rimouski Doctorant en Sciences Sociales, spécialisation Psychopédagogie perceptive Université

Plus en détail

eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME

eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME Agenda What do we have today? What are our plans? What needs to be solved! What do we have today?

Plus en détail

(Programme de formation pour les parents ~ Training program for parents)

(Programme de formation pour les parents ~ Training program for parents) PODUM-INFO-ACTION (PIA) La «carte routière» pour les parents, sur l éducation en langue française en Ontario A «road map» for parents, on French-language education in Ontario (Programme de formation pour

Plus en détail

Paper Reference. Paper Reference(s) 4365/01 London Examinations IGCSE French Paper 1: Listening

Paper Reference. Paper Reference(s) 4365/01 London Examinations IGCSE French Paper 1: Listening Centre No. Candidate No. Surname Signature Paper Reference(s) 4365/01 London Examinations IGCSE French Paper 1: Listening Monday 8 November 2010 Afternoon Time: 30 minutes (+5 minutes reading time) Materials

Plus en détail

Némo Tral Dessinateur - Plasticien

Némo Tral Dessinateur - Plasticien Némo Tral Dessinateur - Plasticien www.nemo-tral.com contact@nemo-tral.com +33(0)7 61 75 52 27 Né en 1983, je vis et travaille à Paris. Diplômé de l Ecole Spéciale d Architecture en 2008, j ai une formation

Plus en détail

This is a preview - click here to buy the full publication NORME CEI INTERNATIONALE IEC INTERNATIONAL STAN DARD. Systèmes d'alarme

This is a preview - click here to buy the full publication NORME CEI INTERNATIONALE IEC INTERNATIONAL STAN DARD. Systèmes d'alarme NORME CEI INTERNATIONALE IEC INTERNATIONAL STAN DARD 60839-2-5 Première édition First edition 1990-07 Systèmes d'alarme Partie 2: Prescriptions pour les systèmes d'alarme anti-intrusion Section 5 Détecteurs

Plus en détail

Fiche d Inscription / Entry Form

Fiche d Inscription / Entry Form Fiche d Inscription / Entry Form (A renvoyer avant le 15 octobre 2014 Deadline octobrer 15th 2014) Film Institutionnel / Corporate Film Film Marketing Produit / Marketing Product film Film Communication

Plus en détail

TUESDAY, 11 MAY 1.30 PM 2.30 PM. Date of birth Day Month Year Scottish candidate number

TUESDAY, 11 MAY 1.30 PM 2.30 PM. Date of birth Day Month Year Scottish candidate number FOR OFFICIAL USE C Total 000/403 NATIONAL QUALIFICATIONS 00 TUESDAY, MAY.30 PM.30 PM FRENCH STANDARD GRADE Credit Level Reading Fill in these boxes and read what is printed below. Full name of centre Town

Plus en détail

When you are told to do so, open your paper and write your answers in English in the spaces provided.

When you are told to do so, open your paper and write your answers in English in the spaces provided. FOR OFFICIAL USE C 000/403 NATIONAL QUALIFICATIONS 008 TUESDAY, 3 MAY.0 AM.0 PM Total FRENCH STANDARD GRADE Credit Level Reading Fill in these boxes and read what is printed below. Full name of centre

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE - PRESS RELEASE. editions2, Paris. micro-maison d édition micro-publishing house

DOSSIER DE PRESSE - PRESS RELEASE. editions2, Paris. micro-maison d édition micro-publishing house DOSSIER DE PRESSE - PRESS RELEASE editions2, Paris micro-maison d édition micro-publishing house Mai 2013 - May 2013 REF. E2-001 - CUISINE GRAPHIQUE / GRAPHIC COOKING - ALICE BARROIS / BERNARD VIRET sujet

Plus en détail

IS/07/TOI/164004. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=6140

IS/07/TOI/164004. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=6140 La vente au détail - RetAiL est un cours fondé sur la technologie de l information, un IS/07/TOI/164004 1 Information sur le projet La vente au détail - RetAiL est un cours fondé sur la technologie de

Plus en détail

PC industriels et disques associés

PC industriels et disques associés Technical Service Bulletin PRODUIT DATE CREATION DATE MODIFICATION FICHIER PC INDUSTRIEL 23/03/2010 201005 REV A PC industriels et disques associés English version follows. SF01 (du 4 au 8 janvier 2010)

Plus en détail

Application Form/ Formulaire de demande

Application Form/ Formulaire de demande Application Form/ Formulaire de demande Ecosystem Approaches to Health: Summer Workshop and Field school Approches écosystémiques de la santé: Atelier intensif et stage d été Please submit your application

Plus en détail

R3D Synopsys. RedLine Security SA. file: R3D (RedLine Security).avi. 17, rue des Pierres-du-Niton Geneva, Switzerland

R3D Synopsys. RedLine Security SA. file: R3D (RedLine Security).avi. 17, rue des Pierres-du-Niton Geneva, Switzerland RedLine Security SA 17, rue des Pierres-du-Niton Geneva, Switzerland +41 (79) 418 1197 eran.banon@redline-security.com www.redline-security.com R3D Synopsys file: R3D (RedLine Security).avi English Version

Plus en détail

AUTUMN/WINTER 2013-2014 PARIS COLLECTION

AUTUMN/WINTER 2013-2014 PARIS COLLECTION AUTUMN/WINTER 2013-2014 PARIS COLLECTION RED CARPET/Realistic Style Collection Automne-Hiver 2013-2014 Rynshu, avec cette nouvelle collection, veut permettre à chacun de se révéler par un style qui lui

Plus en détail

Jonathan bermudes Arié Garçon Franck Keller

Jonathan bermudes Arié Garçon Franck Keller Jonathan bermudes Arié Garçon Franck Keller 2 Jonathan Bermudes biography Pink evanescence on Marilyn dollar on Lips up and down on Morisson delicatessen on Mc Queen Thomas Crown on Just one on See on

Plus en détail

WEDNESDAY, 11 MAY 1.30 PM 2.30 PM. Date of birth Day Month Year Scottish candidate number

WEDNESDAY, 11 MAY 1.30 PM 2.30 PM. Date of birth Day Month Year Scottish candidate number FOR OFFICIAL USE C Total 000/403 NATIONAL QUALIFICATIONS 0 WEDNESDAY, MAY.30 PM.30 PM FRENCH STANDARD GRADE Credit Level Reading Fill in these boxes and read what is printed below. Full name of centre

Plus en détail

Smile Mobile Dashboard

Smile Mobile Dashboard Smile Mobile Dashboard 1. Magento Extension The iphone and Android applications require access to data from your Magento store. This data is provided through an extension, available on Magento Connect

Plus en détail

Est-ce que tu as un frère? Marc a une cousine à Québec. Nous avons une voiture. Est-ce que vous avez un vélo? Ils ont un appartement à Paris.

Est-ce que tu as un frère? Marc a une cousine à Québec. Nous avons une voiture. Est-ce que vous avez un vélo? Ils ont un appartement à Paris. Leçon 7 - La Vie est belle La vie de Nafi, une jeune Française d origine sénégalaise parle de sa vie. Elle est étudiante en sociologie à l Université de Toulouse. Aujourd hui, elle parle de sa vie. -Est-ce

Plus en détail

David Marsden Labour market segmentation in Britain: the decline of occupational labour markets and the spread of entry tournaments

David Marsden Labour market segmentation in Britain: the decline of occupational labour markets and the spread of entry tournaments David Marsden Labour market segmentation in Britain: the decline of occupational labour markets and the spread of entry tournaments Article (Accepted version) (Refereed) Original citation: Marsden, David

Plus en détail

RESULTING FROM THE ANTI-SEMITIC LEGISLATION IN FORCE DURING THE OCCUPATION. (Decree 99-778 of September 10, 1999) QUESTIONNAIRE. Family Name...

RESULTING FROM THE ANTI-SEMITIC LEGISLATION IN FORCE DURING THE OCCUPATION. (Decree 99-778 of September 10, 1999) QUESTIONNAIRE. Family Name... COMMISSION FOR THE COMPENSATION OF VICTIMS OF SPOLIATION RESULTING FROM THE ANTI-SEMITIC LEGISLATION IN FORCE DURING THE OCCUPATION (Decree 99-778 of September 10, 1999) Case Number : (to remind in all

Plus en détail

Guide d'installation rapide TFM-560X YO.13

Guide d'installation rapide TFM-560X YO.13 Guide d'installation rapide TFM-560X YO.13 Table of Contents Français 1 1. Avant de commencer 1 2. Procéder à l'installation 2 Troubleshooting 6 Version 06.08.2011 16. Select Install the software automatically

Plus en détail

TRADITIONAL ARCHTECTURE AND URBANISM: CURRICULA AND TRAINING COURSE DEVELOPMENT-TAUMA

TRADITIONAL ARCHTECTURE AND URBANISM: CURRICULA AND TRAINING COURSE DEVELOPMENT-TAUMA COURSE DEVELOPMENT-TAUMA 2010-1-TR1-LEO05-16787 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: TRADITIONAL ARCHTECTURE AND URBANISM: CURRICULA AND TRAINING COURSE DEVELOPMENT-TAUMA 2010-1-TR1-LEO05-16787

Plus en détail

French 2208A. French for Healthcare Le français de la santé

French 2208A. French for Healthcare Le français de la santé French 2208A French for Healthcare Le français de la santé Professeur : Heures de bureau : Iryna Punko disponible tous les jours par courriel, sauf le week-end. Préalable - Fr 1900 E ou Fr 1910, ou permission

Plus en détail

Tammy: Something exceptional happened today. I met somebody legendary. Tex: Qui as-tu rencontré? Tex: Who did you meet?

Tammy: Something exceptional happened today. I met somebody legendary. Tex: Qui as-tu rencontré? Tex: Who did you meet? page: pro10 1. quelqu'un, quelque chose 2. chacun vs. aucun 3. more indefinite pronouns A pronoun replaces a noun which has been mentioned or is obvious from context. An indefinite pronoun refers to people

Plus en détail

Des villes, des pays et des continents.

Des villes, des pays et des continents. > Des villes, des pays et des continents. Towns, countries and continents. les pays et les provinces les villes la provenance vocabulaire Vous habitez où? En Europe. Où ça, en Europe? Au Portugal. Où ça

Plus en détail

Get Instant Access to ebook Cest Maintenant PDF at Our Huge Library CEST MAINTENANT PDF. ==> Download: CEST MAINTENANT PDF

Get Instant Access to ebook Cest Maintenant PDF at Our Huge Library CEST MAINTENANT PDF. ==> Download: CEST MAINTENANT PDF CEST MAINTENANT PDF ==> Download: CEST MAINTENANT PDF CEST MAINTENANT PDF - Are you searching for Cest Maintenant Books? Now, you will be happy that at this time Cest Maintenant PDF is available at our

Plus en détail

Usage guidelines. About Google Book Search

Usage guidelines. About Google Book Search This is a digital copy of a book that was preserved for generations on library shelves before it was carefully scanned by Google as part of a project to make the world s books discoverable online. It has

Plus en détail

A propos de ce livre Ceci est une copie numérique d un ouvrage conservé depuis des générations dans les rayonnages d une bibliothèque avant d être numérisé avec précaution par Google dans le cadre d un

Plus en détail

Level 3 French, 2006

Level 3 French, 2006 For Supervisor s 3 9 0 5 6 1 Level 3 French, 2006 90561 Read and understand written French, containing complex language, in less familiar contexts Credits: Six 2.00 pm Wednesday 22 November 2006 Check

Plus en détail

Syllabus French Language Level A1

Syllabus French Language Level A1 1 Syllabus French Language Level A1 Professor: Edwige de Montigny Language of instruction: French Number of hours of class: 48 Course Overview This course will introduce students to French culture and

Plus en détail

masc sing fem sing masc pl fem pl petit petite petits petites

masc sing fem sing masc pl fem pl petit petite petits petites Adjectives French adjectives agree in gender and number with the noun they describe. This means that the exact shape of the adjective will change, depending on whether the noun is masculine or feminine

Plus en détail

AMNIOS. Sales Catalog / Catalogue de vente

AMNIOS. Sales Catalog / Catalogue de vente Sales Catalog / Catalogue de vente AMNIOS ( amnjos) n.m du grec amnion. La plus interne des membranes qui enveloppent le foetus chez les mammifères, les oiseaux et les reptiles emplie d un fluide dans

Plus en détail

La parure est l'art de l'intime : porter sur soi une création c'est la révéler, revendiquer une véritable esthétique corporelle. Mes créations cherchent à exprimer une esthétique où sensualité et matière

Plus en détail

Photo Manipulations in the 2011 CES

Photo Manipulations in the 2011 CES Canadian Election Study Methodological Briefs Methodological Brief #2013-A Photo Manipulations in the 2011 CES Patrick Fournier, Université de Montréal Stuart Soroka, McGill University Fred Cutler, University

Plus en détail

Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs. social. An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS

Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs. social. An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS Le capital Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs social capital An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS Présentation des participants participants presentation Fondation Dufresne et Gauthier

Plus en détail

Annonce de voyage Concerne les voyages en Suisse par les transports publics Utilisation d un véhicule privé La demande d utilisation d un véhicule

Annonce de voyage Concerne les voyages en Suisse par les transports publics Utilisation d un véhicule privé La demande d utilisation d un véhicule Annonce de voyage Concerne les voyages en Suisse par les transports publics Utilisation d un véhicule privé La demande d utilisation d un véhicule privée ne doit plus être utilisée. Elle est remplacée

Plus en détail

NORME CEI INTERNATIONALE IEC INTERNATIONAL 60839-2-3 STANDARD. Systèmes d'alarme

NORME CEI INTERNATIONALE IEC INTERNATIONAL 60839-2-3 STANDARD. Systèmes d'alarme NORME CEI INTERNATIONALE IEC INTERNATIONAL 60839-2-3 STANDARD Première édition First edition 1987-12 Systèmes d'alarme Partie 2: Prescriptions pour les systèmes d'alarme anti-intrusion Section trois Prescriptions

Plus en détail

Rolling Micro-functions

Rolling Micro-functions Rolling Micro-functions 2007 Workshop project by fabric ch, for ECAL & EPFL Project developed in the context of the Variable_environment/ joint research project between ECAL & EPFL, with the participation

Plus en détail

Experiences TCM QUALITY MARK. Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000

Experiences TCM QUALITY MARK. Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000 TCM QUALITY MARK Jean-Marc Bachelet Tocema Europe workshop 4 Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000 + lead auditors for certification bodies Experiences Private and state companies,

Plus en détail

Module Title: FRENCH 6

Module Title: FRENCH 6 CORK INSTITUTE OF TECHNOLOGY INSTITIÚID TEICNEOLAÍOCHTA CHORCAÍ Semester 2 Examinations 2010 Module Title: FRENCH 6 Module Code: LANG 7001 School: Business Programme Title: Bachelor of Business Studies

Plus en détail

Sun Java System Application Server Platform Edition 8.2 J2EE Tutorial

Sun Java System Application Server Platform Edition 8.2 J2EE Tutorial Sun Java System Application Server Platform Edition 8.2 J2EE Tutorial Sun Microsystems, Inc. 4150 Network Circle Santa Clara, CA 95054 U.S.A. Part No: 819 4709 Copyright 2005 Sun Microsystems, Inc. 4150

Plus en détail

Master de sociologie : double diplôme possible

Master de sociologie : double diplôme possible Master de sociologie : double diplôme possible Parcours du master «changements sociaux en Europe» en partenariat avec l Université de Vienne Version française Information générale Les étudiants s inscrivent

Plus en détail

APPLICATION DOMAIN: Choose a domain

APPLICATION DOMAIN: Choose a domain APPLICATION DOMAIN: Choose a domain PERSONAL DATA DONNEES PERSONNELLES 1. SURNAME NOM DE FAMILLE: 2. FORENAME(S) PRENOM(S): 3. PERMANENT ADDRESS RESIDENCE PERMANENTE: 4. EMAIL - MÉL: 5. PRIVATE TELEPHONE

Plus en détail

IT & E - Integrated Training & emploi des personnes handicapées en dessin assisté par ordinateur, les détails et graphiques

IT & E - Integrated Training & emploi des personnes handicapées en dessin assisté par ordinateur, les détails et graphiques IT & E - Integrated Training & emploi des personnes handicapées en dessin assisté par ordinateur, les détails et graphiques TR/06/B/P/PP/178009 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2006

Plus en détail

Testing : A Roadmap. Mary Jean Harrold. Présentation de Olivier Tissot

Testing : A Roadmap. Mary Jean Harrold. Présentation de Olivier Tissot Testing : A Roadmap Mary Jean Harrold Présentation de Olivier Tissot Testing : A Roadmap I. L auteur II. Introduction sur les test : les enjeux, la problématique III. Les tests : roadmap IV. Conclusion

Plus en détail

Utiliser une WebCam. Micro-ordinateurs, informations, idées, trucs et astuces

Utiliser une WebCam. Micro-ordinateurs, informations, idées, trucs et astuces Micro-ordinateurs, informations, idées, trucs et astuces Utiliser une WebCam Auteur : François CHAUSSON Date : 8 février 2008 Référence : utiliser une WebCam.doc Préambule Voici quelques informations utiles

Plus en détail

Questioning MELS-UQTR DFTPS-DGFJ-DR

Questioning MELS-UQTR DFTPS-DGFJ-DR Questioning 2008 Louise Lafortune Université du Québec à Trois-Rivières Téléphone : 819-376-5011 poste 3644 louise.lafortune@uqtr.ca http://www.uqtr.ca/accompagnement-recherche Contents Introduction Questioning

Plus en détail

Votre entrée dans le monde des plombiers. Entering a plumber world

Votre entrée dans le monde des plombiers. Entering a plumber world Votre entrée dans le monde des plombiers Entering a plumber world Jean-Denis Roy 9 janvier 2010 Quelle est la principale différence entre l université et le marché du travail? What is the main difference

Plus en détail

Home Page : CAHIER DES CHARGES POUR LA MISE EN PLACE DU NOUVEAU CMS ET LA MISE À NEUF DU SITE WEB.

Home Page : CAHIER DES CHARGES POUR LA MISE EN PLACE DU NOUVEAU CMS ET LA MISE À NEUF DU SITE WEB. CAHIER DES CHARGES POUR LA MISE EN PLACE DU NOUVEAU CMS ET LA MISE À NEUF DU SITE WEB. Home Page : Comme discuter il y aurait un intérêt à tirer un parti plus important du slider d image. En effet, le

Plus en détail

Quebec-Canada Relations 2017: Optimism Characterizes Prospects for Reasonably Accomodating Each Other

Quebec-Canada Relations 2017: Optimism Characterizes Prospects for Reasonably Accomodating Each Other Quebec-Canada Relations 2017: Optimism Characterizes Prospects for Reasonably Accomodating Each Other Les relations Québec-Canada en 2017 : l optimisme est de mise pour «s accommoder raisonnablement» entre

Plus en détail

Optimiser la recherche d informations dans deux des Bases de Données internes et Accroître la productivité des analystes

Optimiser la recherche d informations dans deux des Bases de Données internes et Accroître la productivité des analystes Optimiser la recherche d informations dans deux des Bases de Données internes et Accroître la productivité des analystes Mémoire de stage Promotion 2010 Priscillia VON HOFMANN Abstract Today, the importance

Plus en détail

Module Title: French 4

Module Title: French 4 CORK INSTITUTE OF TECHNOLOGY INSTITIÚID TEICNEOLAÍOCHTA CHORCAÍ Semester 2 Examinations 2010 Module Title: French 4 Module Code: LANG 6020 School: Business Programme Title: Bachelor of Business Stage 2

Plus en détail

FRENCH COURSES FOR ADULTS OPEN TO ALL

FRENCH COURSES FOR ADULTS OPEN TO ALL 21 SEPTEMBER 2015 TO 23 JUNE 2016 Campus de la Grande Boissière Route de Chêne 62 1208 Geneva Ecole Internationale de Genève International School of Geneva WELCOME campus offers different levels of French

Plus en détail

La marque DIACASAN EDITION fait aujourd hui appel au designer ALNOOR pour renouveler le regard sur ses créations. Alnoor

La marque DIACASAN EDITION fait aujourd hui appel au designer ALNOOR pour renouveler le regard sur ses créations. Alnoor Collection Alnoor La marque DIACASAN EDITION fait aujourd hui appel au designer ALNOOR pour renouveler le regard sur ses créations. Clin d œil à des techniques anciennes l ensemble des modèles de la collection

Plus en détail