Consultations particulières et auditions publiques sur la gestion du Centre hospitalier de l Université de Montréal par l actuel directeur général

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Consultations particulières et auditions publiques sur la gestion du Centre hospitalier de l Université de Montréal par l actuel directeur général"

Transcription

1 Mardi 11 JUIN 2013 Commission de la santé et des services sociaux Consultations particulières et auditions publiques sur la gestion du Centre hospitalier de l Université de Montréal par l actuel directeur général Discours de Christian Paire Directeur général et chef de la direction - CHUM M. le Président de la Commission de la santé et des services sociaux, Mme la vice-présidente, Mesdames et messieurs les parlementaires. Je suis heureux d'avoir l'opportunité de présenter notre bilan devant l'assemblée nationale. En premier lieu, parce que le CHUM a maintenu l'équilibre budgétaire malgré des objectifs importants de performance financière. Je rappelle qu'au cours des trois dernières années, le CHUM s'est vu imposer des compressions budgétaires de 17 millions de dollars. Grâce à notre plan d'optimisation, nous avons réalisé des compressions de 26 millions de dollars sans réduction, et j'insiste sur ce point, sans réduction de l'offre de service. Bien au contraire, durant la même période, grâce à l'effort de tous nos médecins, de tous nos soignants, l'offre de service a progressé de 4 %, essentiellement en chirurgie. Nous sommes surtout satisfaits que, depuis la précédente visite d'agrément Canada, en début 2010, la dernière visite qui vient de s'opérer il y a quelques semaines, M. le Président, ait été l'occasion d'observer un accroissement de 89 % à 91 % de notre note par Agrément Canada, et ce, à partir d'un nombre de critères bien supérieur à ce qu'il était précédemment. Je veux en remercier encore une fois chaleureusement tous nos professionnels, les médecins, les infirmières, bien sûr, les soignants, mais aussi tous les autres professionnels qui oeuvrent avec 1

2 fierté au service de notre raison d'être commune, le patient, qui est toujours au coeur de notre action. À mon arrivée, à la mi-décembre 2009 au CHUM - je suis arrivé le jour de mon anniversaire, le 17 décembre- cet établissement connaissait quelques difficultés. Le projet du nouveau CHUM n'avait toujours pas démarré, les soumissions reçues pour le Centre de recherche du CHUM ne correspondaient pas au critère d'abordabilité et nous étions à mettre en place l'offre finale. Nous avons revu le projet en 60 jours pour respecter le critère financier établi par le gouvernement. Nous avons signé l'entente de partenariat le 26 mai 2010, et je peux vous dire que nous livrerons comme prévu le centre de recherche le 1er octobre 2013, et ce, à l'intérieur de l'enveloppe octroyée. Le contrat de l'hôpital, lui, fut accordé un an plus tard, soit le 10 juin 2011, et nous sommes toujours à l'intérieur des échéanciers et des budgets prévus. Nous livrerons l'ensemble de l'hôpital (ses lits, ses laboratoires, ses salles d'op, son plateau technique, toutes ses activités ambulatoires) à l'été Ainsi, les services à la population, dans un cadre totalement moderne - songez qu'il n'y aura que des chambres individuelles et conviviales - seront offerts à la population près de trois ans avant ce qui était prévu lorsque je suis arrivé. Il s'agit là, bien sûr, d'un énorme bénéfice qualitatif pour le patient, mais aussi, je le pense, pour le contribuable. Nous aimerions évoquer maintenant plus spécifiquement les objectifs que le conseil d'administration du CHUM, en bonne gouvernance, m'a fixés le 24 novembre 2009, soit 15 jours avant mon arrivée, en séance publique et pour lesquels j'ai été évalué, comme cela est apparu, en J'aimerais aussi revenir sur les perspectives d'évolution, les perspectives d'actions requises par le conseil d'administration le 14 juin 2011 et pour lesquelles j'ai déposé récemment un bilan au président du conseil d'administration. En premier lieu, il me fut donc demandé de revoir la structure de gouvernance et de gestion du nouveau CHUM, ce que je fis en dissociation la conduite du projet du centre de recherche et celle de l'hôpital proprement dit qui, jusque-là, était assuré par la même personne. Lors d'une très récente séance du comité de vérification du conseil d'administration du CHUM, le directeur exécutif en charge du suivi des grands projets, M. Clermont Gignac, a pu témoigner 2

3 à la fois de l'excellent déroulement du chantier du centre de recherche, qui est pratiquement complété, et du suivi rigoureux du chantier de l'hôpital dans les échéances et les budgets octroyés. Je tiens encore à féliciter mes équipes et leurs responsables à ce sujet. En effet, un hôpital de cette taille, ce n'est pas un homme, c'est évidemment une équipe. Permettez-moi simplement de vous dire que le Centre de recherche du CHUM, que nous allons ouvrir très prochainement, sera un des tout premiers par la taille et par l'excellence de nos chercheurs en Amérique du Nord. Je pense que nous pourrons être fiers, au Québec, de ce centre de recherche-là, et je vous en remercie, Mmes MM. les parlementaires, parce que je sais qu'il est le fruit de l'oeuvre de tous et de toutes. Le second objectif que m'avait assigné le conseil d'administration était de réaliser l'adéquation entre les ressources financières et l'offre de services. À cet effet, dès l'exercice , nous mettions en place, à ma demande, un plan de redressement financier qui se solda, dès cette année-là, par une optimisation de 8 millions de dollars. Ce plan reposait sur la revue de chaque centre d'activités du CHUM, et il fut mis en relation avec la volumétrie des activités, avec le souci d'améliorer la performance tout en préservant, évidemment, l'exigence de qualité, parce que c'est l'exigence de qualité qui est notre objectif premier. Ces actions d'optimisation des ressources furent, évidemment, poursuivies en et , et le CHUM, comme on vous l'a dit, a maintenu l'équilibre budgétaire, et ce, avec un taux d'encadrement de 3,88 % à comparer à 4,16 % pour la moyenne des CHU et 4,72 % pour les établissements de l'île de Montréal, tant il est vrai qu'il y a tout de même quelques spécificités de l'île de Montréal. Ce ne sont pas mes chiffres, ce sont les chiffres de l'association québécoise des établissements de santé, de l'aqesss, et ils sont disponibles à l'aqesss. Durant cette période, nous avons cependant, c'est vrai, renforcé l'équipe de gestion financière en proposant au conseil d'administration l'engagement d'une ressource spécialisée en performance médico-économique, M. Claude Paradis. À la demande du conseil d'administration, je vais engager également la recherche d'une plus grande décentralisation interne des responsabilités. Imaginez un ensemble de personnes. Ce n'est pas une PME. Ça ne peut pas être au service de la population et de nos usagers s'il n'y a pas la possibilité de prendre des décisions à un plus grand niveau de proximité, ce qu'on appelle la subsidiarité. 3

4 C'est ainsi que débuta la mise en place progressive d'un processus de contractualisation interne entre les chefs de département et la direction générale. Une méthode éprouvée dans d'autres juridictions visant à donner plus d'autonomie de gestion aux médecins chefs de département, en contrepartie, naturellement, d'une plus grande imputabilité et d'une recherche d'une meilleure efficience entre la qualité de l'offre de services et l'optimisation des ressources disponibles. Au fond, une combinaison gagnante-gagnante. Je veux insister sur ma préoccupation, sur notre préoccupation de la qualité. Que vaudrait en effet la performance économique dans un hôpital qui ne soit pas au service de la qualité? À cet égard, je veux relever une initiative originale du doyen de la Faculté de médecine de l'université de Montréal de l'époque - nous sommes en le doyen Jean Rouleau, qui a promu un concept très innovant du patient partenaire. Je sais qu'il est maintenant repris ici ou là. Ce concept, qui fait une place essentielle dans la qualité des soins au patient lui-même, est en cours de devenir, je puis vous le dire, l'une des marques de fabrique du CHUM. Il s'agit tout simplement de veiller à ce que la qualité, qui est au coeur de l'activité de tous nos soignants, soit définie dans une approche collaborative, dans une pratique pluridisciplinaire avec le patient lui-même. J'ai d'ailleurs assigné à notre directrice de la qualité et de la promotion de la santé le mandat d'intégrer ce concept retenu par notre conseil d'administration et retenu pour y ajouter l'organisation afférente. Je voudrais maintenant aborder un point essentiel relatif à notre planification stratégique. C'est au printemps 2010 et à la demande de mon conseil d'administration que nous nous engageons dans un processus qui allait mobiliser toutes les forces vives du CHUM (médecins, soignants, gestionnaires, techniciens). L'objectif est évidemment de définir notre ambition académique, notre vision clinique, nos priorités, nos valeurs, et en définitive notre spécificité et notre sens. Cet exercice devait être articulé avec la planification stratégique de notre centre de recherche tant il est vrai que les axes de recherche et les axes cliniques doivent, dans un CHU, se compléter. Il devait être également combiné avec la planification stratégique conduite à la Faculté de médecine sous l'autorité du doyen Jean Rouleau et dont l'une des quatre priorités principales était le soutien du CHUM. C'est le plan stratégique de la Faculté de médecine de l'université de Montréal. 4

5 L'exercice de planification stratégique allait donc mobiliser, mesdames, messieurs, tous les chefs de département, tous les chefs de service, tous les responsables des axes de recherche du CHUM et beaucoup de professionnels, soignants et gestionnaires. Donc, au total, ce sont des centaines de professionnels, qui vont participer à des ateliers, à des forums, tant il est clair que, dans une telle démarche, le processus d'appropriation est au moins aussi important que le résultat final. En définitive, nous pouvions disposer, M. le Président, à l'automne 2011, de notre plan stratégique, qui fut adopté à l'unanimité, et je dois le dire, dans l'enthousiasme par l'ensemble de mon conseil d'administration, qui était un conseil d'administration finissant. Alors, cet exercice fondateur a permis d'identifier, je ne veux pas trop développer, mais c'était nouveau, cinq axes cliniques majeurs et cinq axes transversaux. Permettez-moi de vous dire aussi que c'était une première au CHUM. Et j'ose affirmer ici qu'il n'y avait pas de plan stratégique au CHUM quand je suis arrivé. Parce que des plans pour construire un hôpital et destinés à des architectes, ce que fit la SICHUM, ça n'est pas un plan stratégique. C'est pourquoi, à l'occasion de la planification stratégique, nous avons identifié la nécessité de mettre en place une structure dédiée à la transformation. Transformation et non transition. Parce qu'il ne s'agit pas que d'un simple déménagement, M. le Président. On le comprend, l'ouverture d'un hôpital de cette taille, avec cette ambition académique, c'est vraiment transformer nos façons de faire, c'est le pilotage de la conduite du changement. Et nous avons pu le faire en puisant sur nos ressources. Et j'ai confié cette structure à M. Jean-François Verreault. Nous avions demandé pour nous aider dans ce projet 23 millions de dollars, que nous n'avons pas reçu. Et évidemment, nous avons dû prendre ces ressources à même notre budget. Je vais donc m'arrêter là, bien que je n'avais pas fini. Mais j'y reviendrai. 5

SEMINAIRE D'INFORMATION POUR LES MEMBRES AFRICAINS DU CONSEIL D'ADMINISTRATION DU BIT. 27-29 avril 2015, Addis-Abeba, Ethiopie

SEMINAIRE D'INFORMATION POUR LES MEMBRES AFRICAINS DU CONSEIL D'ADMINISTRATION DU BIT. 27-29 avril 2015, Addis-Abeba, Ethiopie SEMINAIRE D'INFORMATION POUR LES MEMBRES AFRICAINS DU CONSEIL D'ADMINISTRATION DU BIT 27-29 avril 2015, Addis-Abeba, Ethiopie Intervention du Président du Conseil d'administration, S.E. l'ambassadeur Apolinario

Plus en détail

Mesdames Messieurs, ***********

Mesdames Messieurs, *********** Mesdames Messieurs, J'ai le plaisir, une nouvelle fois de faire le bilan de l'activité de l'observatoire Jurassien des Enfants Victimes de maltraitance, dans le cadre de notre Assemblée Générale annuelle.

Plus en détail

Discours de Madame la Ministre. de l Enseignement supérieur et de la Recherche

Discours de Madame la Ministre. de l Enseignement supérieur et de la Recherche Discours de Madame la Ministre de l Enseignement supérieur et de la Recherche Seul le discours prononcé fait foi Objet : 5 ème Rencontres internationales de recherche «inflammation et pathologies inflammatoires»

Plus en détail

Cocktail de départ du général de division Jean-Marc LOUBÈS. Mercredi 1 er juillet 2015 ALLOCUTION DU COMMANDANT D ÉCOLE

Cocktail de départ du général de division Jean-Marc LOUBÈS. Mercredi 1 er juillet 2015 ALLOCUTION DU COMMANDANT D ÉCOLE Cocktail de départ du général de division Jean-Marc LOUBÈS Mercredi 1 er juillet 2015 ALLOCUTION DU COMMANDANT D ÉCOLE Monsieur le secrétaire général de la Préfecture représentant monsieur le Préfet de

Plus en détail

Journée nationale de l Anesm. Paris le 3 juin 2010

Journée nationale de l Anesm. Paris le 3 juin 2010 Journée nationale de l Anesm Paris le 3 juin 2010 Discours d Agnès JEANNET, présidente du Conseil d administration Madame la Ministre, Monsieur le directeur de la CNSA, Messieurs les directeurs généraux

Plus en détail

3 déc. 2014. Discours. Séminaire investissements des établissements publics. de la Directrice générale. Mesdames, Messieurs,

3 déc. 2014. Discours. Séminaire investissements des établissements publics. de la Directrice générale. Mesdames, Messieurs, 3 déc. 2014 Séminaire investissements des établissements publics Discours de la Directrice générale Mesdames, Messieurs, L' année 2015 s'ouvre sur deux chantiers majeurs : la publication de la loi santé

Plus en détail

Allocution d ouverture de Jean DEBEAUPUIS, Directeur Général de l Offre de soins

Allocution d ouverture de Jean DEBEAUPUIS, Directeur Général de l Offre de soins Allocution d ouverture de Jean DEBEAUPUIS, Directeur Général de l Offre de soins Université d été de la performance en santé - 29 août 2014- Lille Monsieur le président, Monsieur le directeur général,

Plus en détail

Monsieur le président, mesdames et messieurs les commissaires, bonjour.

Monsieur le président, mesdames et messieurs les commissaires, bonjour. Louise Pelletier Directrice, Projets de développement et production nucléaire Allocution prononcée dans le cadre de la rencontre publique de la CCSN du 17 décembre 2014 La version prononcée fait foi. Monsieur

Plus en détail

Intervention de Marisol Touraine. Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes

Intervention de Marisol Touraine. Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes 1 Intervention de Marisol Touraine Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Conseil d administration du régime social des indépendants Jeudi 25 juin 2015 Monsieur le Ministre,

Plus en détail

Seul le prononcé fait foi

Seul le prononcé fait foi Intervention de Marisol Touraine Ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes Remise du rapport du Conseil national du numérique Mardi 13 octobre 2015 Monsieur le Président, Benoît

Plus en détail

«seul le prononcé fait foi»

«seul le prononcé fait foi» «seul le prononcé fait foi» Discours à l occasion du lancement du site aquitain de l IRT Saint Exupéry Bordeaux Lundi 17 novembre 2014 Monsieur le Premier ministre, Monsieur le Président du Conseil Régional

Plus en détail

Allocution Ouverture Hopipharm 2011 Nantes. Chers Amis,

Allocution Ouverture Hopipharm 2011 Nantes. Chers Amis, Chers Amis, Hopipharm fait escale en 2011 sur la côte atlantique et nos confrères de l Ouest nous font le grand plaisir de nous accueillir dans leur belle ville de Nantes pour ces trois journées intenses

Plus en détail

DISCOURS D OUVERTURE DU PRÉSIDENT DE LA BERD

DISCOURS D OUVERTURE DU PRÉSIDENT DE LA BERD DISCOURS D OUVERTURE DU PRÉSIDENT DE LA BERD AM102f-X 1 Discours d ouverture du Président de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement à l occasion de l Assemblée annuelle à Tbilissi

Plus en détail

26 et 27 mai 2015. Discours de clôture de la Présidente du Conseil Général

26 et 27 mai 2015. Discours de clôture de la Présidente du Conseil Général 26 et 27 mai 2015 Discours de clôture de la Présidente du Conseil Général Mesdames, Messieurs, Lors de mes propos introductifs à ces débats, je vous ai dit que le développement social, comme le développement

Plus en détail

CEREMONIE D INAUGURATION DE L HOPITAL SOMINE DOLO DE MOPTI

CEREMONIE D INAUGURATION DE L HOPITAL SOMINE DOLO DE MOPTI CEREMONIE D INAUGURATION DE L HOPITAL SOMINE DOLO DE MOPTI Discours de Monsieur Ousmane KONE Ministre de la Santé et de l Hygiène Publique ******************************************** Mardi 18 mars 2014

Plus en détail

22eme Conférence Régionale Afrique

22eme Conférence Régionale Afrique Discours d ouverture Par Mme. Mireille BALLESTRAZZI Présidente d INTERPOL 22eme Conférence Régionale Afrique 10 septembre 2013 Oran, Algerie Monsieur le Général-Major, Directeur général de la Sureté Nationale

Plus en détail

Qu'est-ce que vous avez aimé?

Qu'est-ce que vous avez aimé? 29 responses Qu'est-ce que vous avez aimé? J'ai fait des amis et j'ai mieux appris le français. Tout. J ai aime la rencontre avec eux. J'aime parler avec les eleves d'angleterre. Apprendre un autre pays

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2012 RÉGIME COMPLÉMENTAIRE DE RETRAITE DE L UNIVERSITÉ LAVAL (RCRUL) MESSAGE DU PRÉSIDENT

RAPPORT ANNUEL 2012 RÉGIME COMPLÉMENTAIRE DE RETRAITE DE L UNIVERSITÉ LAVAL (RCRUL) MESSAGE DU PRÉSIDENT RÉGIME COMPLÉMENTAIRE DE RETRAITE DE L UNIVERSITÉ LAVAL (RCRUL) RAPPORT ANNUEL 2012 MESSAGE DU PRÉSIDENT C'est avec plaisir que je vous présente, au nom du Comité de retraite, le rapport annuel 2012 du

Plus en détail

Je vous souhaite la bienvenue à cette rencontre. Je suis heureuse d être ici avec vous aujourd hui.

Je vous souhaite la bienvenue à cette rencontre. Je suis heureuse d être ici avec vous aujourd hui. Mesdames et Messieurs, 1 Je vous souhaite la bienvenue à cette rencontre. Je suis heureuse d être ici avec vous aujourd hui. Le but de ce moment d échange est de mieux faire connaissance. Il est aussi

Plus en détail

L aide financière aux étudiants à temps partiel : Dix ans de revendications. Introduction

L aide financière aux étudiants à temps partiel : Dix ans de revendications. Introduction Introduction La Fédération des associations étudiantes universitaires québécoises en éducation permanente (FAEUQEP), regroupe plus de 30 000 étudiantes et étudiants répartis dans les six associations suivantes

Plus en détail

Seul le discours prononcé fait foi

Seul le discours prononcé fait foi NOTES POUR UNE ALLOCUTION DU MAIRE DE MONTRÉAL MONSIEUR GÉRALD TREMBLAY RÉCEPTION EN L HONNEUR DES ANCIENS ÉLÈVES DE L INSEAD HÔTEL DE VILLE DE MONTRÉAL 2 OCTOBRE 2009 Seul le discours prononcé fait foi

Plus en détail

Remise synthèse du plan d action aux ministres santé et recherche, 15 juillet 2015

Remise synthèse du plan d action aux ministres santé et recherche, 15 juillet 2015 Remise synthèse du plan d action aux ministres santé et recherche, 15 juillet 2015 Mme La Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes, Mr le secrétaire d état à l enseignement

Plus en détail

DEVENEZ UN HÉROS H. le Groupement des Intellectuels Aveugles ou Amblyopes (GIAA)

DEVENEZ UN HÉROS H. le Groupement des Intellectuels Aveugles ou Amblyopes (GIAA) DEVENEZ UN HÉROS H POUR le Groupement des Intellectuels Aveugles ou Amblyopes (GIAA) 1 POURQUOI DEVENIR UN HÉROS? Le Groupement des Intellectuels Aveugles ou Amblyopes agit depuis plus de 60 ans pour favoriser

Plus en détail

DISCOURS DE MONSIEUR DIDIER ROBERT SÉNATEUR, PRÉSIDENT DE LA RÉGION *** PRÉSENTATION DES VŒUX AUX PERSONNELS DE RÉGION

DISCOURS DE MONSIEUR DIDIER ROBERT SÉNATEUR, PRÉSIDENT DE LA RÉGION *** PRÉSENTATION DES VŒUX AUX PERSONNELS DE RÉGION 1/13 DISCOURS DE MONSIEUR DIDIER ROBERT SÉNATEUR, PRÉSIDENT DE LA RÉGION *** PRÉSENTATION DES VŒUX AUX PERSONNELS DE RÉGION LE MARDI 20 JANVIER 2015, AU MOCA 2/13 Mesdames et messieurs les élus, Monsieur

Plus en détail

Ce stage a été une très bonne expérience pour moi, d'autant plus que mon maître de stage a fait preuve d'une très grande disponibilité à mon égard.

Ce stage a été une très bonne expérience pour moi, d'autant plus que mon maître de stage a fait preuve d'une très grande disponibilité à mon égard. COMMENTAIRES DES STAGIAIRES DE P2 Ce sont les commentaires relevés dans la case «observations personnelles des grilles d évaluation des stages par les stagiaires. A Clermont Ferrand, le stage de P2 est

Plus en détail

Discours de Maurice Leroy Ministre de la ville, chargé du Grand Paris

Discours de Maurice Leroy Ministre de la ville, chargé du Grand Paris Discours de Maurice Leroy Ministre de la ville, chargé du Grand Paris Paris, mardi 12 juillet 2011 SEMINAIRE «THE GREATER PARIS PROJECT : FINANCIAL AND REAL ESTATE INVESTMENT OPPOTUNITIES» LONDRES, ROYAUME

Plus en détail

Intervention de Marisol TOURAINE. Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des. femmes. Maison de Santé Pluridisciplinaire

Intervention de Marisol TOURAINE. Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des. femmes. Maison de Santé Pluridisciplinaire 1 Intervention de Marisol TOURAINE Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Maison de Santé Pluridisciplinaire Magny-en-Vexin Vendredi 20 février 2015 Seul le prononcé fait

Plus en détail

ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR L EDUCATION, LA SCIENCE ET LA CULTURE. Discours de bienvenue de M. Koïchiro Matsuura

ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR L EDUCATION, LA SCIENCE ET LA CULTURE. Discours de bienvenue de M. Koïchiro Matsuura DG/2000/38 Original anglais ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR L EDUCATION, LA SCIENCE ET LA CULTURE Discours de bienvenue de M. Koïchiro Matsuura Directeur général de l'organisation des Nations Unies

Plus en détail

Produits de base et matières premières: Vers un approvisionnement équitable, sans distorsion et durable

Produits de base et matières premières: Vers un approvisionnement équitable, sans distorsion et durable SPEECH/11/434 José Manuel Durão Barroso Président de la Commission européenne Produits de base et matières premières: Vers un approvisionnement équitable, sans distorsion et durable Conférence BEPA Bruxelles,

Plus en détail

"Prochaines étapes de la régulation des marchés financiers en Europe"

Prochaines étapes de la régulation des marchés financiers en Europe SPEECH Michel Barnier Membre de la Commission européenne chargé du Marché intérieur et des services "Prochaines étapes de la régulation des marchés financiers en Europe" World Federation of Exchanges 50

Plus en détail

Entretien avec Pierre Couraud, Directeur opérationnel du projet de création de la Nouvelle Université (DOP)

Entretien avec Pierre Couraud, Directeur opérationnel du projet de création de la Nouvelle Université (DOP) Si la lettre d'information n'apparaît pas, cliquez ici Septembre 2015 Version imprimable : cliquez ici A la Une Entretien avec Pierre Couraud, Directeur opérationnel du projet de création de la Nouvelle

Plus en détail

Rencontre en toute simplicité : visite à l'atelier

Rencontre en toute simplicité : visite à l'atelier Rencontre en toute simplicité : visite à l'atelier «Nous fabriquons tellement de garde-corps différents ; chez nous, le standard n'existe pas!» Entretien avec le maître métallier Rainer Plessing au sujet

Plus en détail

Les Hôpitaux Universitaires de Strasbourg signent

Les Hôpitaux Universitaires de Strasbourg signent DOSSIER DE PRESSE Mardi 18 décembre 2012 Les signent leur «Contrat Performance» avec l ARS Alsace et l ANAP SOMMAIRE Le communiqué de presse de synthèse...3 La démarche du Contrat Performance des établissements

Plus en détail

Madame la Ministre, Madame la Commissaire Vassiliou, Mesdames et Messieurs,

Madame la Ministre, Madame la Commissaire Vassiliou, Mesdames et Messieurs, Madame la Ministre, Madame la Commissaire Vassiliou, Mesdames et Messieurs, Je suis ravi d' être ici ce soir pour le lancement officiel du programme Horizon 2020 en France. Avec près de 80 milliards d'euros

Plus en détail

Monsieur le président de l Association des diplômés, Monsieur le président du Club Finance, banque et assurance, Mesdames et messieurs,

Monsieur le président de l Association des diplômés, Monsieur le président du Club Finance, banque et assurance, Mesdames et messieurs, Intervention d Alain Lambert, Ministre délégué au Budget et à la Réforme budgétaire Groupe professionnel ESSEC Finance Banque et Assurance mardi 13 mai 2003 Monsieur le président de l Association des diplômés,

Plus en détail

50ème anniversaire de l'organisation de coopération et de développement économiques (OCDE)

50ème anniversaire de l'organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) Accueil > Les actualités > Discours > 2010 50ème anniversaire de l'organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) ALLOCUTION DE M. LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE Palais de l'élysée --

Plus en détail

2) Je veux acheter une entreprise

2) Je veux acheter une entreprise 2) Je veux acheter une entreprise a. Je prépare mon projet b. Je recherche une cible c. J évalue la cible d. Je négocie avec un cédant e. J audite la cible f. Je contractualise la reprise de mon entreprise

Plus en détail

Deux sociétés sont associées si, à un moment quelconque de l'exercice, l'une des sociétés contrôle l'autre directement ou indirectement.

Deux sociétés sont associées si, à un moment quelconque de l'exercice, l'une des sociétés contrôle l'autre directement ou indirectement. Mai 2008 SOCIÉTÉS ASSOCIÉES Les lois fiscales renferment plusieurs dispositions concernant les sociétés associées. Entre autres, la notion de sociétés associées est importante pour le partage de la déduction

Plus en détail

les lacunes: Approches intégrées pour la prévention de la criminalité et la sécurité»

les lacunes: Approches intégrées pour la prévention de la criminalité et la sécurité» Allocution de Dan Platon, Ministre de la Sécurité communautaire du Cap- Occidental, lors du dîner de bienvenue pour le 10ième Colloque du CIPC «Combler les lacunes: Approches intégrées pour la prévention

Plus en détail

P.M. Si on commençait cette rencontre par des souvenirs plus anciens que les souvenirs professionnels?

P.M. Si on commençait cette rencontre par des souvenirs plus anciens que les souvenirs professionnels? , vol. 26, no. 1, 2005 RENCONTRE AVEC Guy FOURNIER (1925-2005) Guy Fournier raconte d abord sa «rencontre» avec la psychologie en la personne du père Mailloux. Ses souvenirs portent ensuite sur son travail

Plus en détail

MÉMOIRE DU CONSEIL DES MÉDECINS, DENTISTES ET PHARMACIENS DU CHUM À L'OFFICE DE CONSULTATION PUBLIQUE DE MONTRÉAL LE 11 DÉCEMBRE 2006, À MONTRÉAL

MÉMOIRE DU CONSEIL DES MÉDECINS, DENTISTES ET PHARMACIENS DU CHUM À L'OFFICE DE CONSULTATION PUBLIQUE DE MONTRÉAL LE 11 DÉCEMBRE 2006, À MONTRÉAL MÉMOIRE DU CONSEIL DES MÉDECINS, DENTISTES ET PHARMACIENS DU CHUM À L'OFFICE DE CONSULTATION PUBLIQUE DE MONTRÉAL LE 11 DÉCEMBRE 2006, À MONTRÉAL Document préparé par : Edgard Nassif, M.D., MBA Présentateur

Plus en détail

Excellence Monsieur l Ambassadeur, Mesdames et Messieurs les membres du corps diplomatique, Distingués invités, Mes Très Chers amis,

Excellence Monsieur l Ambassadeur, Mesdames et Messieurs les membres du corps diplomatique, Distingués invités, Mes Très Chers amis, Discours de Madame Bineta Diop Cérémonie de remise de la Légion d honneur Mercredi 17 septembre 2012. Résidence de France à Genève Monsieur Nicolas NIEMTCHINOW, Ambassadeur et représentant permanent de

Plus en détail

Intervention de M. le Président de la République - Maison médicale Notre Dame du Lac

Intervention de M. le Président de la République - Maison médicale Notre Dame du Lac Intervention de M. le Président de la République - Maison médicale Notre Dame du Lac Monsieur le Président de la Fondation, Madame la Directrice de la Maison du Lac, Monsieur le Député-maire, Merci de

Plus en détail

Nous aimerions recenser les entreprises d économie sociale qui désirent aller à cette activité. Si tel est le cas, faites-nous signe.

Nous aimerions recenser les entreprises d économie sociale qui désirent aller à cette activité. Si tel est le cas, faites-nous signe. Bonjour à tous, Plusieurs d entre vous ont dû recevoir l invitation du Chantier de l économie sociale concernant le Forum international d économie sociale et solidaire (www.fiess2011.org). Ce dernier porte

Plus en détail

QUESTIONNAIRE. Lequel?... Les traitements que je prends tous les jours sont (citer les noms):...

QUESTIONNAIRE. Lequel?... Les traitements que je prends tous les jours sont (citer les noms):... QUESTIONNAIRE Afin de vous aider à mieux connaître et gérer votre asthme, nous avons élaboré ce questionnaire. Répondez à toutes les questions posées en entourant les réponses choisies.(le "NSP" désignant

Plus en détail

Remise du prix La Tribune du Stratège de l'année 2003 à René Carron Discours d Alain Lambert, ministre délégué au Budget et à la Réforme budgétaire,

Remise du prix La Tribune du Stratège de l'année 2003 à René Carron Discours d Alain Lambert, ministre délégué au Budget et à la Réforme budgétaire, Remise du prix La Tribune du Stratège de l'année 2003 à René Carron Discours d Alain Lambert, ministre délégué au Budget et à la Réforme budgétaire, Paris, le Grand Véfour, mardi 3 février 2004 Messieurs

Plus en détail

Intervention de Madame Sylvia PINEL, Ministre de l artisanat, du commerce et du tourisme à l AG du Conseil du Commerce de France le 26 juin 2012

Intervention de Madame Sylvia PINEL, Ministre de l artisanat, du commerce et du tourisme à l AG du Conseil du Commerce de France le 26 juin 2012 Intervention de Madame Sylvia PINEL, Ministre de l artisanat, du commerce et du tourisme à l AG du Conseil du Commerce de France le 26 juin 2012 Monsieur le Président du Conseil du commerce de France ;

Plus en détail

GROUPE DE TRAVAIL INTERNATIONAL SOUS LE THÈME. «Management stratégique dans les banques centrales» ALLOCUTION DE Monsieur le Directeur Général

GROUPE DE TRAVAIL INTERNATIONAL SOUS LE THÈME. «Management stratégique dans les banques centrales» ALLOCUTION DE Monsieur le Directeur Général GROUPE DE TRAVAIL INTERNATIONAL SOUS LE THÈME «Management stratégique dans les banques centrales» ALLOCUTION DE Monsieur le Directeur Général Rabat Lundi 4 mai 2015 Mesdames, Messieurs, C est pour moi

Plus en détail

Webmarket 360 S AFFICHER RECRUTER VENDRE FIDÉLISER. Agence. Stratégie et accompagnement Marketing et Webmarketing

Webmarket 360 S AFFICHER RECRUTER VENDRE FIDÉLISER. Agence. Stratégie et accompagnement Marketing et Webmarketing Agence Webmarket 360 Stratégie et accompagnement Marketing et Webmarketing S AFFICHER RECRUTER VENDRE FIDÉLISER «Pour atteindre ses objectifs, tous les moyens sont bons!» 1 LA CREATRICE DE L AGENCE Je

Plus en détail

Organisation institutionnelle de la prise en charge du manque et de la perte d autonomie

Organisation institutionnelle de la prise en charge du manque et de la perte d autonomie Organisation institutionnelle de la prise en charge du manque et de la perte d autonomie Position et propositions d amendements de l UNIOPSS Octobre 2004 Mme Marie-Anne Montchamp, secrétaire d'état aux

Plus en détail

Nos élèves racontent Mis à jour Mercredi, 16 Septembre 2015 07:30. Encore merci!

Nos élèves racontent Mis à jour Mercredi, 16 Septembre 2015 07:30. Encore merci! Encore merci! Jérôme Après 3 ans de cours à Equip'Cours, je viens d'obtenir mon bac STI (11 en maths et 13 en physique appliquée) ce qui n'était pas gagné au départ. J'ai découvert à Equip'Cours un méthode

Plus en détail

RATP. $ Nouveau Contrat Social ~ ACCORD-CADRE. Protection Sociale Maladie & Politiques de Santé

RATP. $ Nouveau Contrat Social ~ ACCORD-CADRE. Protection Sociale Maladie & Politiques de Santé RATP $ Nouveau Contrat Social ~ ACCORD-CADRE Protection Sociale Maladie & Politiques de Santé Septembre 2002 Préambule La RATP a souhaité que le Contrat Social qui lie l'entreprise à chaque membre de son

Plus en détail

Discours à la communauté d affaires française Montréal, 6 février 2014 Résidence du Consul général

Discours à la communauté d affaires française Montréal, 6 février 2014 Résidence du Consul général Discours à la communauté d affaires française Montréal, 6 février 2014 Résidence du Consul général Version du 30-01 08h30 Monsieur l Ambassadeur, Monsieur le Consul général, Madame la Conseillère, Chers

Plus en détail

Partage prix solde vente maison indivision

Partage prix solde vente maison indivision Partage prix solde vente maison indivision Question sur partage vente d'une maison acquise en indivision avec mon ex. Début PACS en 2003, fin en août 2008. Nous avons acheté une maison en 2006 à 137000?

Plus en détail

Paris Europlace Forum financier international 20 avril 2015 «FAVORISER LA CROISSANCE ÉCONOMIQUE EN EUROPE»

Paris Europlace Forum financier international 20 avril 2015 «FAVORISER LA CROISSANCE ÉCONOMIQUE EN EUROPE» Paris Europlace Forum financier international 20 avril 2015 «FAVORISER LA CROISSANCE ÉCONOMIQUE EN EUROPE» Table ronde 3 : Revue de la stabilité financière de la Banque de France «Financement de l économie

Plus en détail

Ce séminaire constitue le premier temps fort qui marquera cette année.

Ce séminaire constitue le premier temps fort qui marquera cette année. Ouverture Séminaire sur la Préservation et la Valorisation des ressources locales de la Guyane (Antoine KARAM, Président de Région - Vendredi 25 Février 2005) Intervention du Président de Région dans le

Plus en détail

L expérience du Centre Hospitalier Sainte Anne. Christian MAUPPIN Directeur des achats, de la logistique et des plateaux techniques

L expérience du Centre Hospitalier Sainte Anne. Christian MAUPPIN Directeur des achats, de la logistique et des plateaux techniques L expérience du Centre Hospitalier Sainte Anne Christian MAUPPIN Directeur des achats, de la logistique et des plateaux techniques Approvisionnement direct par e-procurement, décentralisé sur des porteurs

Plus en détail

L Intermédiaire, mai 2014, vol. 23, no 1

L Intermédiaire, mai 2014, vol. 23, no 1 L Intermédiaire, mai 2014, vol. 23, no 1 Le 28 mars se tenait la dernière séance du conseil d'administration de l'année budgétaire 2013-2014. Lors de celle-ci, les élections à cinq des sept postes d'officier

Plus en détail

Mesdames et messieurs, bonjour.

Mesdames et messieurs, bonjour. Discours de Victor G. Dodig, président et chef de la direction Assemblée générale annuelle CIBC Calgary, Alberta Le 23 avril 2015 La version prononcée fait foi Mesdames et messieurs, bonjour. Je suis très

Plus en détail

Madame la présidente, j aimerai aborder, avec votre accord, un point de méthodologie avant d évoquer nos travaux.

Madame la présidente, j aimerai aborder, avec votre accord, un point de méthodologie avant d évoquer nos travaux. Madame la présidente, Mesdames, messieurs, J ai l honneur de vous présenter les rapports des 18 ème et 19 ème sessions du Comité du budget et des finances qui est l organe subsidiaire de l Assemblée des

Plus en détail

CÉRÉMONIE DE PRÉSENTATION DES VŒUX 2014 AUX FAMILLES DISCOURS DE S.E.M. CHEIKHE HADJIBOU SOUMARÉ PRÉSIDENT DE LA COMMISSION DE L UEMOA

CÉRÉMONIE DE PRÉSENTATION DES VŒUX 2014 AUX FAMILLES DISCOURS DE S.E.M. CHEIKHE HADJIBOU SOUMARÉ PRÉSIDENT DE LA COMMISSION DE L UEMOA UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------------------- La Commission ------------ CÉRÉMONIE DE PRÉSENTATION DES VŒUX 2014 AUX FAMILLES DISCOURS DE S.E.M. CHEIKHE HADJIBOU SOUMARÉ PRÉSIDENT

Plus en détail

M. Jean-Yves Le Drian, Ministre de la défense. Discours pour les vingt ans du lancement du satellite Hélios IA

M. Jean-Yves Le Drian, Ministre de la défense. Discours pour les vingt ans du lancement du satellite Hélios IA MINISTÈRE DE LA DÉFENSE M. Jean-Yves Le Drian, Ministre de la défense Discours pour les vingt ans du lancement du satellite Hélios IA A Toulouse, le 9 juillet 2015 Seul le prononcé fait foi Page 1 sur

Plus en détail

VÉRIFICATION DE LA TECHNOLOGIE DE L'INFORMATION Réponses (Plan d'action) de la gestion Février 2005 N O PRIORITÉ DESCRIPTION RÉPONSE DE LA GESTION

VÉRIFICATION DE LA TECHNOLOGIE DE L'INFORMATION Réponses (Plan d'action) de la gestion Février 2005 N O PRIORITÉ DESCRIPTION RÉPONSE DE LA GESTION VÉRIFICATION DE LA TECHNOLOGIE DE L'INFORMATION Réponses (Plan d'action) de la gestion Février 2005 N O PRIORITÉ DESCRIPTION RÉPONSE DE LA GESTION Réf. : Chapitre 3.1 CADRE DE GESTION Comité directeur

Plus en détail

Hansel et Gretel. Le plus loin qu ils courraient, le plus loin qu'ils étaient de leur maison. Bientôt, Gretel avait peur.

Hansel et Gretel. Le plus loin qu ils courraient, le plus loin qu'ils étaient de leur maison. Bientôt, Gretel avait peur. Hansel et Gretel Première scène Il était une fois, dans un petit village, un bûcheron et ses deux enfants, Hansel et Gretel. Un jour, il n'y avait plus de manger dans la maison alors le bûcheron demandait

Plus en détail

Allocution de SEM Jean Ping

Allocution de SEM Jean Ping AFRICAN UNION UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANA Allocution de SEM Jean Ping Président de la Commission de l Union africaine à l occasion de La 26 ème Réunion du Comité des Chefs d Etat et de Gouvernement

Plus en détail

Il permet d optimiser la prise en charge, d améliorer la qualité médicale du service rendu et d instaurer une gestion coordonnée des risques.

Il permet d optimiser la prise en charge, d améliorer la qualité médicale du service rendu et d instaurer une gestion coordonnée des risques. PROJET D ETABLISSEMENT 2009-2013 (165 LE PROJET QUALITE ET GESTION DES RISQUES Il permet d optimiser la prise en charge, d améliorer la qualité médicale du service rendu et d instaurer une gestion coordonnée

Plus en détail

Statistiques rapides Questionnaire 963354 'Séminaire Cocktail "scolarité et vie étudiante", 13-16 avril 2015' Résultats. Questionnaire 963354

Statistiques rapides Questionnaire 963354 'Séminaire Cocktail scolarité et vie étudiante, 13-16 avril 2015' Résultats. Questionnaire 963354 Résultats Questionnaire 963354 Nombre d'enregistrement(s) pour cette requête : 31 Nombre total d'enregistrements pour ce questionnaire : 31 Pourcentage du total : 100.00% 13/05/2015 1 / 14 Résumé du champ

Plus en détail

VIVRE SANS LARYNX. Conférence du Dr LUBOINSKY. Genèse de la consultation infirmière à l'institut Gustave Roussy

VIVRE SANS LARYNX. Conférence du Dr LUBOINSKY. Genèse de la consultation infirmière à l'institut Gustave Roussy VIVRE SANS LARYNX NECESSITE DE L'INFORMATION La "Consultation Infirmière à l'igr" Conférence du Dr LUBOINSKY Genèse de la consultation infirmière à l'institut Gustave Roussy L'institut Gustave Roussy a

Plus en détail

Ministère des affaires sociales de la santé et des droits des femmes

Ministère des affaires sociales de la santé et des droits des femmes Ministère des affaires sociales de la santé et des droits des femmes Direction générale de l offre de soins Sous-direction des ressources humaines du système de santé Bureau des ressources humaines hospitalières

Plus en détail

«seul le prononcé fait foi»

«seul le prononcé fait foi» «seul le prononcé fait foi» Discours à l occasion du séminaire transition énergétique et écologique Services de l Etat en Aquitaine Lundi 15 décembre 2014 Messieurs les Préfets, Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

DISCOURS de Sylvia PINEL Séminaire de lancement de la programmation des fonds européens 2014-2020 Montpellier

DISCOURS de Sylvia PINEL Séminaire de lancement de la programmation des fonds européens 2014-2020 Montpellier Cabinet de la Ministre du Logement, de l Egalité des territoires et de la Ruralité Seul le prononcé fait foi Paris, le vendredi 14 novembre DISCOURS de Sylvia PINEL Séminaire de lancement de la programmation

Plus en détail

DISCOURS VŒUX. 17 janvier 2014

DISCOURS VŒUX. 17 janvier 2014 DISCOURS VŒUX 17 janvier 2014 Madame la Ministre de la Réforme de l Etat, de la Décentralisation et de la Fonction Publique Monsieur le Sous Préfet, Madame le Maire de Morlaix et Présidente du Conseil

Plus en détail

Allocution de. Serge Leclerc. Président de SIPAR Société d Investissements en Participations Inc.

Allocution de. Serge Leclerc. Président de SIPAR Société d Investissements en Participations Inc. Allocution de Serge Leclerc Président de SIPAR Société d Investissements en Participations Inc. Deuxième conférence annuelle de L Association de Planification Fiscale et Financière (APFF) Sur le thème

Plus en détail

Besoin de créer un produit à 697 - Cliquez ici pour le faire en 48 heures... 1

Besoin de créer un produit à 697 - Cliquez ici pour le faire en 48 heures... 1 Besoin de créer un produit à 697 - Cliquez ici pour le faire en 48 heures... 1 Introduction Bienvenue et merci d'avoir pris le temps de télécharger ce rapport gratuit. Voici l'affaire. Après la lecture

Plus en détail

1. L'Europe fait face à une demande croissante de qualité de la justice

1. L'Europe fait face à une demande croissante de qualité de la justice Intervention de Monsieur Jean-Marie CAVADA, Président de la commission des libertés civiles, de la justice et des affaires intérieures du Parlement européen, devant le séminaire de travail des membres

Plus en détail

L'entretien préalable avec le magistrat instructeur a eu lieu le 6 août 2003.

L'entretien préalable avec le magistrat instructeur a eu lieu le 6 août 2003. CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES DE HAUTE-NORMANDIE RAPPORT D'OBSERVATIONS DEFINITIVES DU 31 MARS 2004 SUR LA GESTION DE L'HOPITAL LOCAL DE BRETEUIL-SUR-ITON (Exercices 1997 et suivants) I - RAPPEL DE LA

Plus en détail

Le coaching : Utopie, Gadget ou Réalité par Danièle Darmouni

Le coaching : Utopie, Gadget ou Réalité par Danièle Darmouni Le coaching : Utopie, Gadget ou Réalité par Danièle Darmouni Le style traditionnel de management qui impose le changement du haut vers le bas n'est pas approprié pour répondre aux challenges actuels, innovation,

Plus en détail

IL EST TEMPS D ÉRADIQUER LA PAUVRETÉ ET L INÉGALITÉ EN AFRIQUE

IL EST TEMPS D ÉRADIQUER LA PAUVRETÉ ET L INÉGALITÉ EN AFRIQUE AFRICAN DEVELOPMENT BANK GROUP IL EST TEMPS D ÉRADIQUER LA PAUVRETÉ ET L INÉGALITÉ EN AFRIQUE Steve Kayizzi-Mugerwa, économiste en chef et vice-président, Groupe de la Banque africaine de développement

Plus en détail

Xavier Bertrand Ministre de la Santé et des Solidarités. Discours Sous réserve du prononcé

Xavier Bertrand Ministre de la Santé et des Solidarités. Discours Sous réserve du prononcé Xavier Bertrand Ministre de la Santé et des Solidarités Discours Sous réserve du prononcé IXe journée de l Hospitalisation à domicile Fédération nationale des établissements d hospitalisation à domicile

Plus en détail

Bilan Stage «Programme ton ordi en python»

Bilan Stage «Programme ton ordi en python» Bilan Stage «Programme ton ordi en python» Château de Ladoucette, 22-24 décembre 2014 A l'occasion de la manifestation «Ladoucette 3.0» qui s'est déroulée au Château de Ladoucette à Drancy du 6 décembre

Plus en détail

Gestionnaire de sous rayon Niveau 3

Gestionnaire de sous rayon Niveau 3 LA GESTION DU DEVELOPPEMENT INDIVIDUEL Gestionnaire de sous rayon Niveau 3 EVALUATION GDI DU SALARIE Gestionnaire de sous rayon Niveau 3 NOM : PRENOM : Période d'activité : Matricule : Date de l'entretien

Plus en détail

ALLOCUTION DE VALERIE FOURNEYRON AU FORUM DES ASSOCIATIONS ET DES FONDATIONS Jeudi 25 octobre 2012

ALLOCUTION DE VALERIE FOURNEYRON AU FORUM DES ASSOCIATIONS ET DES FONDATIONS Jeudi 25 octobre 2012 Service de Presse Paris, le 25 octobre 2012 ALLOCUTION DE VALERIE FOURNEYRON AU FORUM DES ASSOCIATIONS ET DES FONDATIONS Jeudi 25 octobre 2012 Mesdames, Messieurs, Je suis très heureuse que les organisateurs

Plus en détail

Ouverture de la journée des éditeurs de logiciels comptable et financier pour les organismes publics locaux. Vendredi 17 janvier 2014 (9h30-10h00)

Ouverture de la journée des éditeurs de logiciels comptable et financier pour les organismes publics locaux. Vendredi 17 janvier 2014 (9h30-10h00) Ouverture de la journée des éditeurs de logiciels comptable et financier pour les organismes publics locaux Vendredi 17 janvier 2014 (9h30-10h00) Centre de conférences Pierre MENDES-FRANCE Eléments pour

Plus en détail

Paris, le - 6 ~IMS 2015

Paris, le - 6 ~IMS 2015 KCC A1501475 KZZ 06/03/2015 ~të~5t~é ~ud'df7ae,sli;.a/zf?aûfe Monsieur Didier MI GAUD Premier président Cour des comptes 13 rue Cambon 75001 PARIS Paris, le - 6 ~IMS 2015 Nos réf : TR/654/CMA Monsieur

Plus en détail

Message du président du conseil

Message du président du conseil 17 Messages du président du conseil et du président et chef de la direction 18 Message du président du conseil Le conseil d administration de la Caisse se réjouit des solides rendements obtenus durant

Plus en détail

RECHERCHES EN MATHEMATIQUES DANS UN COURS DOUBLE CP-CE1

RECHERCHES EN MATHEMATIQUES DANS UN COURS DOUBLE CP-CE1 RECHERCHES EN MATHEMATIQUES DANS UN COURS DOUBLE CP-CE1 Panneau réalisé par les élèves du CP-CE1 de L'école de Rians pour le sixième congrès des enfants chercheurs à La Garde (83) le 12 juin 1998. Le document

Plus en détail

Discours d ouverture du Forum des Associations 2009. Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h

Discours d ouverture du Forum des Associations 2009. Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h Discours d ouverture du Forum des Associations 2009 Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h Mesdames et Messieurs les élus, Mesdames et Messieurs les responsables associatifs,

Plus en détail

HÔPITAUX CIVILS DE COLMAR

HÔPITAUX CIVILS DE COLMAR HÔPITAUX CIVILS DE COLMAR PROJET D ÉTABLISSEMENT 2013 2018 TOME 4 AUTRES PROJETS PROJET Qualité - Gestion des Risques 2013-2018 Novembre 2014 SOMMAIRE ORIENTATION! PROPOSER DES SOINS ET DES PRESTATIONS

Plus en détail

REUNION DU COMITE DE PILOTAGE DE L INITIATIVE OCDE - MENA POUR LA GOUVERNANCE ET L INVESTISSEMENT A L APPUI DU DEVELOPPEMENT

REUNION DU COMITE DE PILOTAGE DE L INITIATIVE OCDE - MENA POUR LA GOUVERNANCE ET L INVESTISSEMENT A L APPUI DU DEVELOPPEMENT ROYAUME DU MAROC REUNION DU COMITE DE PILOTAGE DE L INITIATIVE OCDE - MENA POUR LA GOUVERNANCE ET L INVESTISSEMENT A L APPUI DU DEVELOPPEMENT DISCOURS D OUVERTURE M. Driss EL AZAMI EL IDRISSI Ministre

Plus en détail

Intervention de S.E.M. Paul BIYA, Président de la République du Cameroun.

Intervention de S.E.M. Paul BIYA, Président de la République du Cameroun. 14 ème SOMMET DE LA FRANCOPHONIE Intervention de S.E.M. Paul BIYA, Président de la République du Cameroun. (Kinshasa, 12-14 octobre 2012) Point 7 à l ordre du jour sur le thème : «L Afrique dans la francophonie

Plus en détail

Institut Régional de management en santé de l Océan Indien

Institut Régional de management en santé de l Océan Indien LA RÉUNION, TERRE D AVENIR www.regionreunion.com Institut Régional de management en santé de l Océan Indien DOSSIER DE PRESSE 8 DÉCEMBRE 2014 OUVERTURE DE L IRMS-OI EN 2015 Sommaire 3 PRÉSENTATION GÉNÉRALE

Plus en détail

Monsieur ou Madame la présidente, Monsieur le ministre, Mesdames et messieurs les députés,

Monsieur ou Madame la présidente, Monsieur le ministre, Mesdames et messieurs les députés, MÉMOIRE présenté à la Commission des finances publiques dans le cadre de l étude du projet de loi no 123 Loi sur la fusion de la Société générale de financement du Québec et d Investissement Québec préparé

Plus en détail

o Correction~a apporter a la o Nouveau classement Signatu~ ~ -- Sign.t~te: {jn'~ Dc; mande de Rectificatif Signature: ~

o Correction~a apporter a la o Nouveau classement Signatu~ ~ -- Sign.t~te: {jn'~ Dc; mande de Rectificatif Signature: ~ 00 Extraordinary Chambers in the Courts of Cambodia I Chambres Extraordina res au sein des Tribunaux Cambodgiens: Dossier: 00/-0-00-ECCCIT~ Dc; mande de Rectificatif ORIGINAUORIGINAL rji (Date):.. ~~~!?~:::~?~~~..

Plus en détail

Semaine du 14 au 20 septembre 2015 NUMERO 1 Page 1 sur 7

Semaine du 14 au 20 septembre 2015 NUMERO 1 Page 1 sur 7 La saison 2015-2016 vient de débuter et la gazette du club fait son grand retour. Cette dernière contiendra chaque semaine les résultats du week-end passé, les horaires des matches et des plateaux du week-end

Plus en détail

Discours d ouverture de l atelier de Validation du Plan d Action pour la protection des Paysages aquatiques de Bugesera

Discours d ouverture de l atelier de Validation du Plan d Action pour la protection des Paysages aquatiques de Bugesera 1 Discours d ouverture de l atelier de Validation du Plan d Action pour la protection des Paysages aquatiques de Bugesera Par Madame Odette KAYITESI, Ministre de l Agriculture et de l Elevage Kirundo,

Plus en détail

Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH)

Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH) Paris, 8 novembre 2013 Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH) Allocution de S.E. M. Abdou Diouf, Secrétaire général

Plus en détail

VŒUX 2007 DE SON EXCELLENCE MONSIEUR SOUMAÏLA CISSE PRESIDENT DE LA COMMISSION DE L UEMOA AUX PERSONNELS DES ORGANES DE L UNION

VŒUX 2007 DE SON EXCELLENCE MONSIEUR SOUMAÏLA CISSE PRESIDENT DE LA COMMISSION DE L UEMOA AUX PERSONNELS DES ORGANES DE L UNION VŒUX 2007 DE SON EXCELLENCE MONSIEUR SOUMAÏLA CISSE PRESIDENT DE LA COMMISSION DE L UEMOA AUX PERSONNELS DES ORGANES DE L UNION Siège de la Commission le 10 janvier 2007 Monsieur le Président de la Cour

Plus en détail

PROJET ASSOCIATIF Association études ET chantiers Midi-Pyrénées

PROJET ASSOCIATIF Association études ET chantiers Midi-Pyrénées PROJET ASSOCIATIF Association Contexte et Historique Le chantier, un outil de transformation de l'individu qui participe à un projet collectif et de transformation du territoire Les chantiers de jeunes

Plus en détail