Contributions du Système d Information Géographique dans la gestion des situations d urgence

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Contributions du Système d Information Géographique dans la gestion des situations d urgence"

Transcription

1 FORUM SUR LA NORMALISATION 2 ème Edition Thème «SAUVER DES VIES À TRAVERS LES TÉLÉCOMMUNICATIONS» Centre de Conférence Ministère Affaires Etrangères Abidjan-Plateau 16, 17 et 18 novembre 2011 Session 1: Télécommunications et gestion des situations d urgence CONFERENCE 4 Contributions du Système d Information Géographique dans la gestion des situations d urgence Dr. Jacob KOUAME Docteur-Ingénieur S.I.G (Sciences de l Information Géographique) BNETD / CCT Tel /

2 Plan 1. Présentation du BNETD/CCT 2. Notions SI + IG, Géorisque 3. Apports et types de SIG 4. Difficultés et conditions de mise en œuvre 5. Exemples d application du SIG 6. Conclusion 2

3 PRESENTATION DU BNETD/CCT 3

4 BNETD / CCT Création Le 20 juillet 1992 fut créé le CCT, application du décret n du 17 février 1992, portant fusion par absorption de l IGCI et de la DCGTx (aujourd hui BNETD) Mission Exécuter ou faire exécuter les travaux géographiques d intérêt général concernant le territoire national; Coordonner, normaliser et contrôler les travaux géographiques entrepris par des tiers avec la participation financière de l Etat; Centraliser l archivage des négatifs et toutes les documentations géographiques résultant des travaux entrepris en Côte d Ivoire par des organismes publics ou des sociétés privées bénéficiant de subventions de l Etat. CCT : dépositaire de la Cartothèque et de la Phothèque nationales 4

5 BNETD / CCT Domaines de compétences (métiers) Géodésie, Topographie & Foncier rural; Photographie aérienne, Photogrammétrie & Télédétection; Bases de données (géographiques) Systèmes d Information Géographique (SIG) Cartographie topographique et thématique CCT : mission d utilité publique dans l étude, le contrôle, l assistance conseil, la production et l exécution des travaux géographiques et cartographiques, avec 90 agents (69T. & 21A.) avion Piper Navajo Bi-moteur du CCT 5

6 BNETD / CCT Réalisations & Produits Cartes numériques générales à 1/ BD Topo500, 4 Cartes Topographiques à 1/ BDGéo200, 33 Cartes dérivées à 1/ Cartes départementales à 1/ BDGeo Multi-Echelles, 496 Cartes de base à 1/ BD Urbaines, Plans guides de villes à 1/5 000 BD Navigation, SIG-Navigation Modèle Numérique de Terrain Alti40 Réseau Géodésique de Côte d Ivoire (Station GNSS: YKRO) 1 er ordre : RGIR 2 ème ordre : RGIO 3 ème ordre: RGID 6

7 NOTIONS: SI (système d information) IG (information géographique) GR (géorisque) 7

8 NOTIONS SI + IG SIG = SI + IG Le SIG peut être étudié de plusieurs points de vue : Il apparaît tantôt comme un Moyen ou tantôt comme une Finalité 8

9 NOTIONS SI + IG SIG = SI + IG Un Système d Information (SI) : Outil constitué autour d un logiciel pour gérer et traiter des données (diverses ou spécifiques) relatives aux biens et personnes, et servir de moyen de communication de l information. Base de données: Ensemble de données structurées, stockées sur des supports physiques, et gérées par un ensemble de logiciels et de matériels qu'on appelle Système de Gestion de Bases de Données (SGBD). Le SGBD permet de décrire, organiser et gérer des données; de rechercher, sélectionner et modifier des données; de manipuler des représentations abstraites des données. 9

10 NOTIONS SI + IG SIG = SI + IG Information Géographique (IG) : Ensemble des données acquises sur des objets ou phénomènes localisés à la surface de la Terre, naturels ou liés à l activité humaine. Elle dispose d instruments spécifiques, méthodologiques et conceptuels lui permettant d être un élément essentiel de connaissance et de compréhension de notre environnement et de ses contraintes. Elle est également un outil de suivi et de prévision contribuant largement à l élaboration de processus de décision. 10

11 NOTIONS SI + IG SIG = SI + IG Représentation de l IG: Textes, Photos & Images, Cartes Textes : Fichier de données littérales décrivant des données numériques et des adresses postales (ex. : fichier des abonnés téléphonique : nom, prénom, numéro de téléphone, adresse postale). Photos & Images : Représentations visuelles (copies de la réalité), mais l information n est pas interprétée (ex.: image satellitaire). Cartes : Représentation à échelle réduite de la surface totale ou partielle du globe terrestre et/ou de ses phénomènes abstraits ou concrets. 11

12 T 0 - t T 0 T 0 + t Géorisques & Urgence (Géo)risque: évènement dangereux (aléa), d origine naturelle ou technologique et dont les effets prévisibles peuvent occasionner de nombreuses victimes, d importants dégâts matériels et un impact négatif sur l environnement (enjeux). Situation d urgence (canada): situation ou évènement imminent qui met en péril la vie et/ou l intégrité des biens, y compris de l environnement, l infrastructure sociale et l économie. RISQUE = ALEA ENJEUX (humains, économiques, environnementaux) AVANT APRES 12

13 Géorisques & Urgence Risques naturels: feu de brousse, inondation, mouvements de terrain Risque technologique ou anthropique: risque industriel, biologique, rupture de barrage, nucléaire, électrique, transports collectifs, matières dangereuses Risque liés aux conflits: personnes, biens Risque de la vie quotidienne: accident domestique, accident de la route Facteurs dictant la marche à suivre en cas d'urgence: Gravité de la situation, Taille et capacité des enjeux Rapidité d'intervention des organismes d'aide externes, Aménagement des lieux, Nombre d enjeux concernées, Etc. 13

14 SIG: Apports Types 14

15 Apports du SIG Définitions du SIG SIG: - gérer une multitude d informations de tout type (images satellitaires, photos aériennes, cartes, données chiffrées, bases de données ), -les mettre à jour très rapidement, faire des requêtes (classiques et spatiales), - appliquer des règles de topologie, et - générer de nouvelles couches d informations par le biais de croisements. SIG (fr): Système informatique permettant, à partir de diverses sources, de rassembler et d organiser, de gérer, d analyser et de combiner, d élaborer et de présenter des informations localisées géographiquement (géoréférencées). SIG (us): Système informatique de matériels, de logiciels et de processus conçu pour permettre la collecte, la modélisation, la gestion, la manipulation, l analyse et l affichage de données à référence spatiale afin de résoudre des problèmes complexes d aménagement et de gestion. 15

16 Apports du SIG Systèmes géomatiques Ensemble des techniques de traitement informatique des données géographiques en vue de l automatisation de la production cartographique géotraitement analyse statistique sémiologie mise en page Cartographie Statistiques Web mapping diffusion CAO/ DAO S.I.G Traitement d images dessin, graphisme SGBD Architecture rehaussement, géoréférencement bases de données génie logiciel Positionnement des systèmes géomatiques 16

17 Apports du SIG QUESTION? S I G INFORMATIONS CONTENUES DANS LES DONNEES RESSOURCES INFORMATIQUES ET HUMAINES SOLUTION! - Localisation (interrogation sur la composante sémantique de l entité (quoi?)) - Condition (interrogation sur la composante géométrique de l entité (où?)) - Tendance (analyse temporelle) (qu est-ce qu il a évolué depuis?) - Répartition (analyse spatiale) (distribution spatiale de tel phénomène?) - Simulation (analyse hypothétique) (qu arrivera-t-il si?) 17

18 Types de SIG Le SIG de Gestion: Il réunit, analyse et cartographie les éléments afin de faciliter la gestion et l exploitation dans des procédures préétablies. (Géomarketing) Le SIG d Étude: Il rassemble sur un territoire correspondant à la zone d étude des informations de nature diverse pour répondre à des questions, réaliser des analyses, mettre en évidence des phénomènes et composer des solutions. (Exemple de plans de lutte contre la criminalité; SIG Epidémiologique) Le SIG Observatoire: Il intègre des informations sur une thématique donnée sur un territoire fini et les maintient à jour. (BDL: exemple de Bases de données localisées) 18

19 Difficultés et conditions de mise en œuvre 19

20 Difficultés & conditions Choix des données Les choix relatifs aux données ou qui s imposent à soi en matière d alimentation en données des SIG sont quasiment irréversibles. Ils représentent la plus grande part de l investissement sur le projet SIG. 7 catégories de données 20

21 Difficultés & conditions Interopérabilité, Normalisation, Ontologie Interopérabilité des SIG: Enjeux majeurs, mise en place de normes, standards, formats d échanges (Travaux de spécifications de l OGC) Ex.: normalisation des données (contenu, format ), normalisation des systèmes (services ), normalisation des logiciels Normalisation: on normalise l information en la caractérisant géographiquement notamment à des fins d'échange en s appuyant sur des nouvelles technologies (UML, XML, protocoles HTTP, SOAP, ) Normalisation civile et internationale: CEN/TC 287; ISO/TC 211; Open GIS Consortium Implication et coordination des acteurs : Les acteurs doivent choisir les normes, standards pas se les faire imposer! 21

22 Difficultés & conditions Interopérabilité, Normalisation, Ontologie Ontologie: vocabulaire formalisé pour décrire des situations (interopérabilité sémantique). Spécification de connaissances agréées par une communauté de personnes et partageables. Ex.: la Téléphonie, un exemple d interopérabilité opérationnelle malgré des technologies différentes. Ontologie géographique: Concepts permettant la modélisation de l IG; apporte une connaissance sur le domaine de l IG. 22

23 Difficultés & conditions Ex.: Ontologie géographique Relation «est un» Relation «provoque» Feu Tsunami Inondation Ouragan Catastrophes naturelles Volcan Avalanche Tremblement de terre Glissements de terrains 23 (Laurini, 2005)

24 Exemples d application des SIG 1. Cartographie des site de déversement des déchets toxiques (Abidjan) 2. Cartographie des risques d inondation urbaine (St. Louis, Sénégal) 24

25 Abidjan (Côte d Ivoire) Cartographie des sites de déversement des déchets toxiques Nature du risque: technologique (matières dangereuses) Nombre de sites de déversement : 15 (?)

26 Abidjan (Côte d Ivoire)

27 Abidjan (Côte d Ivoire) 1. Cocody Akouedo

28 Abidjan (Côte d Ivoire) 1. Cocody Akouedo Décharge d Akouedo

29 Abidjan (Côte d Ivoire) 2. Yopougon Maca Abobo Abobo Yopougon

30 Abidjan (Côte d Ivoire) 2. Yopougon Maca Route Yopougon - Abobo

31 Abidjan (Côte d Ivoire) 5. Koumassi 6. Vridi 4. Abobo 3. Abobo Zone Zone Route industrielle Adjamé d Alépé

32 Saint-Louis (Sénégal) Cartographie de risques d inondation urbaine Sénégal [ Région St-Louis ]

33 Saint-Louis (Sénégal)

34 Saint-Louis (Sénégal) 1. Carte d occupation du sol Situation avant l inondation

35 Saint-Louis (Sénégal) 2. Inondations de la vallée du fleuve Sénégal Avant Après

36 Saint-Louis (Sénégal) 2. Inondations de la vallée du fleuve Sénégal Avant Après

37 Saint-Louis (Sénégal) Carte des zones inondées

38 Saint-Louis (Sénégal) 4. Simulation de l inondation: Saint-Louis MNT à 5 m Image SPOT 4 drapée sur le MNT

39 Saint-Louis (Sénégal) 4. Simulation de l inondation: Saint-Louis > 3 m 2,25 3 m 1,5 2,25 m 0,75 1,5 m 0-0,75 m < 0 m BD Bâtiments de et Vulnérabilité Saint Louis MNT segmenté en 6 classes

40 Saint-Louis (Sénégal) Carte d Occupation du Sol Carte de risques d inondation

41 Conclusion Le SIG : - aide à la prévention pour diminuer l impact des risques - permet de développer et améliorer les modèles de prévision - outil de surveillance et d'élaboration de mesures réglementaires et de plans d'urgence en cas de catastrophes - outil fournissant des informations fiables, actualisées, objectives dans des délais très courts - outil générant des cartes de référence pour la prévention et la cartographie des dégâts 41

42 Conclusion Pendant la crise Le SIG : - aide à localiser rapidement les zones affectées et cartographier les dégâts; - permet de rassembler et synthétiser les informations de crise pour optimiser l utilisation des moyens d intervention; -aide à organiser et optimiser les missions humanitaires en temps réel. Avant et Après la crise AVANT APRES - facilite la mise à jour des plans de prévention des risques : identification des zones à risques et élaboration de plans d intervention d urgence - permet d améliorer les modèles de prévision et de simulation des phénomènes à risques par le traitement a posteriori des informations acquises en temps de crise. 42

Topographie opérationnelle

Topographie opérationnelle Michel Brabant avec le concours de Béatrice Patizel, Armelle Piègle et Hélène Müller Topographie opérationnelle Mesures - Calculs - Dessins - Implantations Groupe Eyrolles, 2012, ISBN : 978-2-212-12847-5

Plus en détail

État de l art : usages

État de l art : usages 3D : de la maquette jetable à l entrepôt de données Henri PORNON 6 mai 2010 IETI Consultants 17 boulevard des Etats-Unis - F-71000 Mâcon Tel : (0)3 85 21 91 91 - fax : (0)3 85 21 91 92 Email : henri.pornon@ieti.fr

Plus en détail

BaDGE Franche-Comté. Une base de données géographique au service des acteurs économiques de Franche-Comté

BaDGE Franche-Comté. Une base de données géographique au service des acteurs économiques de Franche-Comté BaDGE Franche-Comté Une base de données géographique au service des acteurs économiques de Franche-Comté Contexte : SIG et développement économique Depuis 2004, la Région a un rôle de coordination des

Plus en détail

Assemblée générale. Nations Unies A/AC.105/875

Assemblée générale. Nations Unies A/AC.105/875 Nations Unies A/AC.105/875 Assemblée générale Distr.: Générale 5 décembre 2006 Français Original: Anglais Comité des utilisations pacifiques de l espace extra-atmosphérique Table des matières Rapport de

Plus en détail

Nos convictions et nos expertises

Nos convictions et nos expertises Enjeux et particularités des Systèmes d Information Géographique Nos convictions et nos expertises Cédric Damiens Directeur - ALDEA ALDEA - www.aldea.fr Enjeux et particularités des Systèmes d Information

Plus en détail

Un outil de gestion de l information spatiale : les SIG Les SIG, finalement c est quoi?

Un outil de gestion de l information spatiale : les SIG Les SIG, finalement c est quoi? Un outil de gestion de l information spatiale : les SIG Les SIG, finalement c est quoi? Guillaume Fantino CNRS-ENS / Environnement, Villes, Société Observatoire des Sédiments du Rhône Plan: Informations

Plus en détail

Développement du secteur de la géomatique au Burundi :

Développement du secteur de la géomatique au Burundi : Développement du secteur de la géomatique au Burundi : Avec le support de l, le Gouvernement du Burundi se dote d une couverture nationale en ortho photographies aériennes de très haute résolution CONTEXTE

Plus en détail

La Directive INSPIRE Document synthétique de la formation des géomaticiens en région dans le cadre du programme

La Directive INSPIRE Document synthétique de la formation des géomaticiens en région dans le cadre du programme La Directive INSPIRE Document synthétique de la formation des géomaticiens en région dans le cadre du programme www.geopal.org IGN Conseil Pourquoi la Directive INSPIRE? Constat Des informations géographiques

Plus en détail

INTRODUCTION AUX SYSTEMES D INFORMATION GEOGRAPHIQUE

INTRODUCTION AUX SYSTEMES D INFORMATION GEOGRAPHIQUE INTRODUCTION AUX SYSTEMES D INFORMATION GEOGRAPHIQUE CRTS, 18 21 Janvier 2016 Amal LAYACHI, layachi@crts.gov.ma DEFINITION- GENERALITES Vers une définition Information? Géographique? Système? INFORMATISATION

Plus en détail

2013 Présentation du bureau

2013 Présentation du bureau www.lakaes.com 2013 Présentation du bureau LAKA Engineering Services Tél/Fax : 021 862 325 Mob : 0550 628 194 0551 786 218 contact@lakaes.com A propos LAKA engineering services est un jeune bureau d'études,

Plus en détail

BD CARTHAGE GUYANE. Figure 1. L emprise spatiale de la BD Carthage Guyane.

BD CARTHAGE GUYANE. Figure 1. L emprise spatiale de la BD Carthage Guyane. Networks and Communication Studies, NETCOM, vol. 27 (2013), n 1-2 pp. 232-236 BD CARTHAGE GUYANE MOURGUIART CHARLINE 1, LINARES SEBASTIEN 2 1. LE CONTEXTE Le bassin de la Guyane est décomposé en 5 grandes

Plus en détail

CARTOGRAPHIE A PARTIR D'IMAGES SPATIALES DE LA GAMME PLEIADES

CARTOGRAPHIE A PARTIR D'IMAGES SPATIALES DE LA GAMME PLEIADES CO-193 CARTOGRAPHIE A PARTIR D'IMAGES SPATIALES DE LA GAMME PLEIADES CANTOU J.P. IGN, RAMONVILLE STE-AGNE, FRANCE CONTEXTE ET OBJECTIFS Contexte Le système d Observation de la Terre Pléiades conçu par

Plus en détail

CARTOGRAPHIER LES RISQUES NATURELS : QUELS OUTILS GEODECISIONNELS?

CARTOGRAPHIER LES RISQUES NATURELS : QUELS OUTILS GEODECISIONNELS? CARTOGRAPHIER LES RISQUES NATURELS : QUELS OUTILS GEODECISIONNELS? 2 novembre 2010 Qui sommes-nous? Exploitation du site web www.catnat.net Conseil et bureau d éd étude spécialis cialisé + Etude et conseil:

Plus en détail

MISE EN ŒUVRE D UN NUMERO UNIQUE D URGENCE EN CÔTE D IVOIRE

MISE EN ŒUVRE D UN NUMERO UNIQUE D URGENCE EN CÔTE D IVOIRE FORUM SUR LA NORMALISATION 2 EME EDITION MISE EN ŒUVRE D UN NUMERO UNIQUE D URGENCE EN CÔTE D IVOIRE Agence des Télécommunications de Côte d Ivoire Jean- Paul APATA S/D Prospective et Numérotation apata@atci.ci

Plus en détail

APPEL A CONCURRENCE 2013-2014

APPEL A CONCURRENCE 2013-2014 CENTRE CATHOLIQUE POUR LA FORMATION EN COURS DE CARRIERE (CECAFOC) APPEL A CONCURRENCE 2013-2014 FICHES TECHNIQUES COMITE Cecafoc CED Géographie Table des matières GEO 1... 3 La frontière entre le Mexique

Plus en détail

QUESTIONNAIRE SUR LES INFRASTRUCTURES DE DONNEES SPATIALES MARITIMES (MSDI)

QUESTIONNAIRE SUR LES INFRASTRUCTURES DE DONNEES SPATIALES MARITIMES (MSDI) Dossier du BHI N S3/8151/MSDIWG LETTRE CIRCULAIRE 56/2015 6 août 2015 QUESTIONNAIRE SUR LES INFRASTRUCTURES DE DONNEES SPATIALES MARITIMES (MSDI) Référence : Rapport du MSDIWG à l IRCC-7 (doc. IRCC7-8E

Plus en détail

Systèmes d information géographique pour la gestion des milieux aquatiques

Systèmes d information géographique pour la gestion des milieux aquatiques Systèmes d information géographique pour la gestion des milieux aquatiques St Jean Bonnefonds, 19 octobre 2012 SIG et milieux aquatiques Présentation du syndicat Création du SIG du SIVOM : Les 5 composantes

Plus en détail

QU'EST CE QU'UN SYSTÈME D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE? Institut de recherche pour le développement

QU'EST CE QU'UN SYSTÈME D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE? Institut de recherche pour le développement QU'EST CE QU'UN SYSTÈME D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE? Institut de recherche pour le développement Définition du SIG Informatisation SIG Information localisée à la surface de la terre Base de données géoréférencées

Plus en détail

Bureau c1. Gestion de l'éclairage public sur les Parcs d'activité Économiques et réforme «DT - DICT» - Communauté d'agglomération Béziers Méditerranée

Bureau c1. Gestion de l'éclairage public sur les Parcs d'activité Économiques et réforme «DT - DICT» - Communauté d'agglomération Béziers Méditerranée Bureau c1 Gestion de l'éclairage public sur les Parcs d'activité Économiques et réforme «DT - DICT» - Communauté d'agglomération Béziers Méditerranée Gabriel CAUSERA Chef de service SIG gabrielcausera@beziers-agglo.org

Plus en détail

Le site Géoportail de l IGN permet en un clic de souris de faire «l aller retour entre la photo aérienne et la carte topographique IGN.

Le site Géoportail de l IGN permet en un clic de souris de faire «l aller retour entre la photo aérienne et la carte topographique IGN. Les SIG et l enseignement de la Géographie dans le Secondaire. 1 1. Leur principe : Lecture verticale et lecture horizontale au sein d un SIG (source : Van der Schee, 2007) 2. Les différents SIG : des

Plus en détail

Etats qualitatifs et quantitatifs des eau souterraines. ADES : la banque de données nationale sur les eaux souterraines

Etats qualitatifs et quantitatifs des eau souterraines. ADES : la banque de données nationale sur les eaux souterraines ADES : la banque de données nationale sur les eaux souterraines ADES. National groundwater database Laurence Chery*, Aline Cattan** * BRGM service EAU BP6009 45060 Orléans cedex 2 Email : l.chery@brgm.fr,

Plus en détail

SYSTEMES D INFORMATION GEOGRAPHIQUE

SYSTEMES D INFORMATION GEOGRAPHIQUE SYSTEMES D INFORMATION GEOGRAPHIQUE VOS CONTACTS : Sandrine LIEBART Conseillère Formation Génie Technique et Ecologique, Systèmes d'information Géographique sandrine.liebart@cnfpt.fr Sylviane BOUGEROLLE

Plus en détail

Gestion Durable des Risques Tarascon

Gestion Durable des Risques Tarascon Gestion Durable des Risques Tarascon www.tarascon.org http://www.tarascon.org/tarascon-en-provence/gestion-des-risques/risques-majeurs/risque-majeur.html André MONTAGNIER Montpellier le 05/10/2011 Contexte

Plus en détail

Mon travail au sein du bureau d étude EVEN Conseil

Mon travail au sein du bureau d étude EVEN Conseil 2015 Mon travail au sein du bureau d étude EVEN Conseil Anya Aït Messaoud Maître de stage : Delphine GEMON responsable chargée d études EVEN Conseil Paris Du 23 février au 21 août 1 L entreprise EVEN Conseil

Plus en détail

Etude d impact environnemental

Etude d impact environnemental Etude d impact environnemental Réunion du réseau : Janvier 2014 Problématique L Etude d Impact Environnemental (EIE) est un outil de référence depuis plusieurs années, reconnu internationalement et approuvé

Plus en détail

Programme des épreuves des concours externes de recrutement des personnels techniques et administratifs de recherche et de formation

Programme des épreuves des concours externes de recrutement des personnels techniques et administratifs de recherche et de formation Programme des épreuves des concours externes de recrutement des personnels D1 RECRUTEMENT DES ASSISTANTS INGÉNIEURS...2 D1.1 Assistant cartographe (nouveau programme)...2 D1.2 Assistant en production et

Plus en détail

Bassin versant du Giffre. SIVM du Haut-Giffre

Bassin versant du Giffre. SIVM du Haut-Giffre Bassin versant du Giffre SIVM du Haut-Giffre 25 Juin 2009 Analyse des besoins Première analyse des besoins Deuxième analyse des besoins Outil de saisie de la donnée terrain Edition de cartographie de l

Plus en détail

Un dispositif d assistance à la préparation et la gestion de crise au niveau local

Un dispositif d assistance à la préparation et la gestion de crise au niveau local OSIRIS-Inondation Inondation et OSIRIS-Multirisques Un dispositif d assistance à la préparation et la gestion de crise au niveau local Gilles MOREL - Centre d Études Techniques Maritimes et Fluviales (MEEDDAT/CETMEF)

Plus en détail

PARTIE III : LE SIG : UN OUTIL D AIDE A LA DECISION

PARTIE III : LE SIG : UN OUTIL D AIDE A LA DECISION PARTIE III : LE SIG : UN OUTIL D AIDE A LA DECISION - 106 - A) CONSTITUTION DE LA BASE DE DONNEES S.I.G Un Système d Information Géographique est un outil informatique, permettant d optimiser la gestion

Plus en détail

Matrice de proposition (Travaux de groupe 1) Portée, composition, fonctions et actions de la PN

Matrice de proposition (Travaux de groupe 1) Portée, composition, fonctions et actions de la PN Matrice de proposition (Travaux de groupe 1) Portée, composition, fonctions et actions de la PN Pourquoi avons-nous besoin d une PN de Prévention de risques et Gestion de Catastrophes Nationales 1. Pour

Plus en détail

Zones humides De la connaissance à... La gestion. Mercredi 25 avril 2012

Zones humides De la connaissance à... La gestion. Mercredi 25 avril 2012 Zones humides De la connaissance à...... La gestion Mercredi 25 avril 2012 - Présentation Forum des Marais Atlantiques - Prélocalisation - Inventaire - Les zones humides prioritaires Le Forum des Marais

Plus en détail

Actions Territoriales pour l Environnement et l Efficacité Energétique

Actions Territoriales pour l Environnement et l Efficacité Energétique Programme ATEnEE 2007-2008 du Pays du Mans Actions Territoriales pour l Environnement et l Efficacité Energétique - 1 - Année 3 du contrat ATEnEE du Pays du Mans Le comité de pilotage du contrat ATEnEE,

Plus en détail

Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI)

Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI) Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI) De la citoyenneté active à l environnement en passant par la santé, la recherche,

Plus en détail

Système Pour l Apprentissage de la Régulation des TrAnsports Collectifs Urbains de Surface Un simulateur de formation réalisé par la RATP

Système Pour l Apprentissage de la Régulation des TrAnsports Collectifs Urbains de Surface Un simulateur de formation réalisé par la RATP 1 LE PROJET SPARTACUS Système Pour l Apprentissage de la Régulation des TrAnsports Collectifs Urbains de Surface Un simulateur de formation réalisé par la RATP 2 La régulation des autobus La régulation

Plus en détail

Plan Régional de l organisation de l information géographique: défis, réussites et valorisation

Plan Régional de l organisation de l information géographique: défis, réussites et valorisation Plan Régional de l organisation de l information géographique: défis, réussites et valorisation Bernardo Pizarro Hernández GRAFCAN Directeur Gérant RABAT 21 OCTOBRE 2014 1 Défis et Critères de Base La

Plus en détail

Baccalauréat sciences et technologies de l hôtellerie et de la restauration (STHR) Programme d économie et gestion hôtelière CLASSE DE SECONDE

Baccalauréat sciences et technologies de l hôtellerie et de la restauration (STHR) Programme d économie et gestion hôtelière CLASSE DE SECONDE Baccalauréat sciences et technologies de l hôtellerie et de la restauration (STHR) Programme d économie et gestion CLASSE DE SECONDE La série technologique hôtellerie-restauration présente des particularités

Plus en détail

accès internet, boîte mail dédiée au CHSCT,...). Entre les entreprises qui ne respectent pas le cadre et celles qui vont au

accès internet, boîte mail dédiée au CHSCT,...). Entre les entreprises qui ne respectent pas le cadre et celles qui vont au FICHE REPÈRES POUR LES CHSCT Un cadre unique pour une hétérogénéité des pratiques accès internet, boîte mail dédiée au CHSCT,...). Entre les entreprises qui ne respectent pas le cadre et celles qui vont

Plus en détail

Charte du Portail de l information publique environnementale

Charte du Portail de l information publique environnementale Charte du Portail de l information publique environnementale http://www.toutsurlenvironnement.fr Entre : L État, représenté par le ministre chargé de l environnement Dénommé ci-après «Maître d ouvrage»

Plus en détail

L aménagement du territoire à travers la maquette 3D L Avenue Digital Media

L aménagement du territoire à travers la maquette 3D L Avenue Digital Media L aménagement du territoire à travers la maquette 3D L Avenue Digital Media créateur de mondes virtuels 2012 - Lausanne, axes forts L Avenue Digital Media En quelques mots L Avenue Digital Media est spécialisée

Plus en détail

Une infrastructure décentralisée au service du partage. Marc Leobet Mission de l'information géographique CGDD/DRI

Une infrastructure décentralisée au service du partage. Marc Leobet Mission de l'information géographique CGDD/DRI Une infrastructure décentralisée au service du partage Marc Leobet Mission de l'information géographique CGDD/DRI La loi, les codes, les règlements Les enjeux Meilleure information environnementale Saut

Plus en détail

L e S ys tèm e d info rm a tio ns ro utière s a u C g 84 23 Novembre 2011 - CETE méditerranée

L e S ys tèm e d info rm a tio ns ro utière s a u C g 84 23 Novembre 2011 - CETE méditerranée L e S ys tèm e d info rm a tio ns ro utière s a u C g 84 23 Novembre 2011 - CETE méditerranée DEMARCHE PREALABLE Acquisition des données routières Choix de l environnement informatique PRESENTATION DU

Plus en détail

cnes / David Ducros-2005 emergesat un outil de gestion des crises humanitaires

cnes / David Ducros-2005 emergesat un outil de gestion des crises humanitaires cnes / David Ducros-2005 emergesat un outil de gestion des crises humanitaires Emergesat : un conteneur humanitaire Emergesat est un conteneur conçu sur-mesure pour les besoins des équipes opérationnelles

Plus en détail

Réorganisation du SIG de l'agence en s'appuyant sur une architecture ArcSDE

Réorganisation du SIG de l'agence en s'appuyant sur une architecture ArcSDE Réorganisation du SIG de l'agence en s'appuyant sur une architecture ArcSDE Présentation Cette communication tente appréhender l intérêt de migrer d une organisation SIG classique (mode fichier) en organisation

Plus en détail

Les SIG et le développement durable de l eau et de l assainissement. l dans les villes

Les SIG et le développement durable de l eau et de l assainissement. l dans les villes Les SIG et le développement durable de l eau et de l assainissement l dans les villes Jean-Lucien Seligmann Int l utilities GIS consultant jlseligmann@cegetel.net 115 Rue Brancas - 92310 Sevres France

Plus en détail

Un système SIG complet dedié aux sapeurs-pompiers

Un système SIG complet dedié aux sapeurs-pompiers Un système SIG complet dedié aux sapeurs-pompiers Services d urgence : de nouveaux outils de maîtrise géographique Mineure ou majeure, une crise est un phénomène éminemment géographique. Au-delà des fonctionnalités

Plus en détail

Plan Communal de Sauvegarde

Plan Communal de Sauvegarde 34 35 36 LE DISPOSITIF COMMUNAL DE CRISE LA CELLULE DE CRISE Elle est constituée selon le schéma ci-dessous. Le maire ou son représentant s assurant que chaque rôle est assumé par une ou plusieurs personnes.

Plus en détail

SYNTHESE DES DIAGNOSTICS

SYNTHESE DES DIAGNOSTICS PLAN CLIMAT ENERGIE TERRITORIAL SYNTHESE DES DIAGNOSTICS Juillet 2013 La Communauté d Agglomération du Grand Rodez, regroupant 55 932 habitants, est soumise à l obligation nationale (Grenelle 1 et 2) de

Plus en détail

RISQUES MAJEURS ET SYSTEMES D INFORMATION GEOGRAPHIQUE (SIG) Géographie, thème 4 - Gérer les espaces terrestres

RISQUES MAJEURS ET SYSTEMES D INFORMATION GEOGRAPHIQUE (SIG) Géographie, thème 4 - Gérer les espaces terrestres RISQUES MAJEURS ET SYSTEMES D INFORMATION GEOGRAPHIQUE (SIG) NAÏMA PAGE, PROFESSEURE D HISTOIRE-GEOGRAPHIE LYCEE SAINT-EXUPERY MARSEILLE 15 e 1. Objectifs généraux de la séance Niveau Classe de seconde

Plus en détail

JOURNEE MONDIALE DE LA STATISTIQUE

JOURNEE MONDIALE DE LA STATISTIQUE JOURNEE MONDIALE DE LA STATISTIQUE SYSTÈME D INFORMATION GÉOGRAPHIQUE : OUTIL D ANALYSE & DE REPRESENTATION STATISTIQUE Présentation lors des portes ouvertes du 21-22-23 Octobre 2015 «MEILLEURES STATISTIQUES

Plus en détail

EQUIGIS. Profitez de la puissance des SIG. DOSSIER DE PRESSE

EQUIGIS. Profitez de la puissance des SIG. DOSSIER DE PRESSE EQUIGIS Profitez de la puissance des SIG. DOSSIER DE PRESSE Paris 03-12-15 DOSSIER DE PRESSE EQUIGIS Paris 03-11-15 DOSSIER DE PRESSE EQUIGIS COMMUNIQUÉ DE PRESSE Lancement d EQUIGIS, nouvel outil numérique

Plus en détail

NOTE sur les principes et règles d organisation d une sortie de club Le 21 Septembre 2011

NOTE sur les principes et règles d organisation d une sortie de club Le 21 Septembre 2011 NOTE sur les principes et règles d organisation d une sortie de club Le 21 Septembre 2011 Cette NOTE a pour objet de rappeler et de préciser les principes et les modalités qui président à l organisation

Plus en détail

Cartographie et gestion de l information territoriale en Haïti. Boby Piard 01 October 2014

Cartographie et gestion de l information territoriale en Haïti. Boby Piard 01 October 2014 Cartographie et gestion de l information territoriale en Haïti Boby Piard 01 October 2014 Plan de la présentation I. Présentation du CNIGS Processus de Création Mandat, Mission, Services disponibles II.

Plus en détail

Radars photographiques et surveillance aux feux rouges

Radars photographiques et surveillance aux feux rouges ASSOCIATION DES TRANSPORTS DU CANADA Radars photographiques et surveillance aux feux rouges CATÉGORIE : INGÉNIERIE EN SÉCURITÉ ROUTIÈRE Au début des années 2000, le gouvernement du Québec avait envisagé

Plus en détail

A. TOUZANI, Maroc. Key words: RÉSUMÉ

A. TOUZANI, Maroc. Key words: RÉSUMÉ L apport des outils spatiaux dans la mise à niveau de la cartographie rurale et urbaine en Afrique. Exemple, la formation poste graduée en technologie spatiale au CRASTE-LF A. TOUZANI, Maroc Key words:

Plus en détail

La gestion des risques naturels : prévenir et réagir!

La gestion des risques naturels : prévenir et réagir! Les étudiants de la licence professionnelle Agent de développement durable Animation et coordination de démarches type «Agenda 21» organisent une journée thématique sur : La gestion des risques naturels

Plus en détail

Le management des entreprises en STS (2 EME année) Formation du 21 OCTOBRE 2008

Le management des entreprises en STS (2 EME année) Formation du 21 OCTOBRE 2008 Le management des entreprises en STS (2 EME année) Formation du 21 OCTOBRE 2008 1 Programme de la matinée Accueil/Présentation Présentation générale Pourquoi le nouveau référentiel? Le contenu de la nouvelle

Plus en détail

O.R.SE.C. pour la protection générale > des populations. Direction de la Sécurité Civile

O.R.SE.C. pour la protection générale > des populations. Direction de la Sécurité Civile O.R.SE.C. MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR DE L OUTRE-MER ET DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES pour la protection générale > des populations Direction de la Sécurité Civile Le risque zéro n existe pas Tempête de

Plus en détail

Catalogue des formations - FMG CONSEIL FORMATION 2015-2016

Catalogue des formations - FMG CONSEIL FORMATION 2015-2016 MANAGEMENT ET TRAITEMENT DES RISQUES EN ENTREPRISE Catalogue des formations - FMG CONSEIL FORMATION 2015-2016 L INGENIEUR OU RESP. ENVIRONNEMENT I FMG CONSEIL FORMATION I 2015-2016 Maîtriser les normes

Plus en détail

Projet RUBIS Réseau Urgence en Bourgogne et Indicateurs de Suivi

Projet RUBIS Réseau Urgence en Bourgogne et Indicateurs de Suivi Projet RUBIS Réseau Urgence en Bourgogne et Indicateurs de Suivi Colloque Santé,, SI, Télémédecine T et maillage du territoire 27 septembre 2006 Mr Avri ROSENBERG, Directeur de projet, STREAM CONSULTING

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMUNICATION

POLITIQUE DE COMMUNICATION POLITIQUE DE COMMUNICATION Mise à jour en juillet 2010 POLITIQUE DE COMMUNICATION 1. MISE EN CONTEXTE... 2 2. FONDEMENTS DE LA POLITIQUE DE COMMUNICATION... 2 3. MISSION DU MINISTÈRE... 2 4. VALEURS...

Plus en détail

REFERENTIEL D ACTIVITES ET DE COMPETENCES «ASSISTANT DE PROJETS»

REFERENTIEL D ACTIVITES ET DE COMPETENCES «ASSISTANT DE PROJETS» Document mis à jour le 04/02/2015 APGP - Association Paritaire de Gestion du Paritarisme 8 rue du chalet - 75010 PARIS Tél. : 01 42 84 28 71 - Fax : 01 42 02 68 53 cpnef.architecture@apgp.fr www.branche-architecture.fr

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS DIRECTION ET SERVICE : DIRECTION DE LA CULTURE, DU PATRIMOINE, DU SPORT ET DES LOISIRS SERVICE DU PATRIMOINE CULTUREL

POUR DIFFUSION AUX AGENTS DIRECTION ET SERVICE : DIRECTION DE LA CULTURE, DU PATRIMOINE, DU SPORT ET DES LOISIRS SERVICE DU PATRIMOINE CULTUREL 15-04 Equipe RH4 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : ADMINISTRATEUR FONCTIONNEL DU SI DU PATRIMOINE CULTUREL (h/f) DIRECTION ET SERVICE : DIRECTION DE LA CULTURE, DU PATRIMOINE, DU SPORT ET DES

Plus en détail

LES FORMATIONS 2016. Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale

LES FORMATIONS 2016. Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale PROFESSIONNALISER LES ACTEURS DE LA MÉDIATION SOCIALE LES FORMATIONS 2016 Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale w w w. f r a n c e m e d i a t i o

Plus en détail

PRESENTATION DU SERVICE GESTIONNAIRE DE L IMPOT FONCIER : LA DIRECTION DU CADASTRE

PRESENTATION DU SERVICE GESTIONNAIRE DE L IMPOT FONCIER : LA DIRECTION DU CADASTRE PRESENTATION DU SERVICE GESTIONNAIRE DE L IMPOT FONCIER : LA DIRECTION DU CADASTRE I- MISSIONS ET ATTRIBUTIONS A- MISSIONS Aux termes du décret n 2011-222 du 07 Septembre 2011 portant organisation du Ministère

Plus en détail

Rencontre du 22 septembre 2010 - - -

Rencontre du 22 septembre 2010 - - - Rencontre du 22 septembre 2010 - - - 1. Point d actualité sur les projets en Région 2. Travail d expertise sur l aménagement THD des ZAE réalisé par i-solutio et propositions 3. Echanges Avant-propos Le

Plus en détail

INTEGRITE DANS LE SECTEUR DE L EAU

INTEGRITE DANS LE SECTEUR DE L EAU INTEGRITE DANS LE SECTEUR DE L EAU DISPOSITIF DE CONTRÔLE INTERNE ET DE GESTION DES RISQUES COMME CADRE DE L INTEGRITE Expérience de l ONEE-Branche Eau DAO 1 Mostafa ETTOURKI Direction Audit et Organisation

Plus en détail

PEPS. Politiques Environnementales et Politiques Spatiales. Service innovant pour la démocratisation de l'usage de l'imagerie spatiale

PEPS. Politiques Environnementales et Politiques Spatiales. Service innovant pour la démocratisation de l'usage de l'imagerie spatiale PEPS Politiques Environnementales et Politiques Spatiales Service innovant pour la démocratisation de l'usage de l'imagerie spatiale 9 Juillet 2013 AMENAGEMENT DU TERRITOIRE ET IMAGERIE SATELLITAIRE Dominique

Plus en détail

Radio Enfant 2001 sur Internet Présentation

Radio Enfant 2001 sur Internet Présentation Radio Enfant 2001 Présentation du volet Internet Radio Enfant 2001 sur Internet Présentation Ça y est, voici enfin tous les détails concernant la possibilité de participer au volet Internet de Radio Enfant

Plus en détail

1 Introduction. Ce service est composé de 7 agents.

1 Introduction. Ce service est composé de 7 agents. Service Informatique-SIG 1 Introduction Créé en 1997, le service Informatique/SIG a pour missions la Conception, la Vérification, la Mise en Production et l Exploitation des solutions informatiques déployées

Plus en détail

S8 - INFORMATIQUE COMMERCIALE

S8 - INFORMATIQUE COMMERCIALE S8 - INFORMATIQUE COMMERCIALE Les savoirs de l Informatique Commerciale doivent être abordés en relation avec les autres savoirs (S4 à S7). Les objectifs généraux sont : o de sensibiliser les étudiants

Plus en détail

ALDEA CONSEIL EN ORGANISATION ET SYSTÈMES D'INFORMATION L'OFFRE D'ALDEA SUR LES PROJETS GÉOGRAPHIQUES

ALDEA CONSEIL EN ORGANISATION ET SYSTÈMES D'INFORMATION L'OFFRE D'ALDEA SUR LES PROJETS GÉOGRAPHIQUES ALDEA CONSEIL EN ORGANISATION ET SYSTÈMES D'INFORMATION L'OFFRE D'ALDEA SUR LES PROJETS DE SYSTÈMES D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUES 30, Avenue du Général Leclerc 92100 Boulogne-Billancourt + 33 (0)1 55 38

Plus en détail

«Résidences de la réussite»

«Résidences de la réussite» «Résidences de la réussite» REFERENTIEL NATIONAL MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE L'enseignement supérieur privé: CODIR du 7 mars 2014 1 Les résidences

Plus en détail

Système d Information des Réseaux d Eaux SIRE

Système d Information des Réseaux d Eaux SIRE Système d Information des Réseaux d Eaux SIRE Présentation Schwaar Christophe Ingénieur EPFL en science de l environnement Responsable du projet SIRE pour : - Service de la consommation et des Affaires

Plus en détail

3. CONSTRUCTION 3.1. GROS - OEUVRE 3.1.14. DESSINATEUR / DESSINATRICE DAO EN CONSTRUCTION

3. CONSTRUCTION 3.1. GROS - OEUVRE 3.1.14. DESSINATEUR / DESSINATRICE DAO EN CONSTRUCTION CCPQ Bâtiment «Les Ateliers» Rue Lavallée, 1 1080 Bruxelles Tél. : 02 690 85 29/30 Fax : 02 690 85.78 Email : ccpq@profor.be www.enseignement.be 3. CONSTRUCTION 3.1. GROS - OEUVRE 3.1.14. DESSINATEUR /

Plus en détail

MUNICIPALITE DE PORRENTRUY. Description de poste

MUNICIPALITE DE PORRENTRUY. Description de poste Page 1 / 5 Description de poste 1. Indentification Intitulé de la fonction : chargé de projets : études et travaux d équipement Classification de la fonction : Fonction de référence : 6 Classes : 6 à 7

Plus en détail

LISTE DES COMPETENCES BACHELIER EN INFORMATIQUE DE GESTION

LISTE DES COMPETENCES BACHELIER EN INFORMATIQUE DE GESTION Administration générale de l'enseignement et de la Recherche scientifique Commission de concertation de l Enseignement de Promotion sociale LISTE DES COMPETENCES BACHELIER EN INFORMATIQUE DE GESTION COMMISSION

Plus en détail

Spécialité : Génie Civil

Spécialité : Génie Civil GALLALA Hamza 35,Rue de Turquie, 1001, Tunis, Tunisie Téléphone : 22627758 Adresse de messagerie : gallala.hamza@gmail.com Date et Lieu de Naissance : 09/07/1987 à Tunis. Spécialité : Génie Civil Résumé

Plus en détail

Accueil. Actualisation de l inventaire des SAR contenu global du site internet

Accueil. Actualisation de l inventaire des SAR contenu global du site internet Accueil L utilisation parcimonieuse du sol et des espaces, ainsi que la qualité visuelle de notre environnement de vie sont des éléments essentiels contribuant à l épanouissement de chacun. La Wallonie

Plus en détail

Présentation des formations de l Espace Associatif Parisien destinées aux associations et aux porteurs de projet associatif parisiens

Présentation des formations de l Espace Associatif Parisien destinées aux associations et aux porteurs de projet associatif parisiens Présentation des formations de l Espace Associatif Parisien destinées aux associations et aux porteurs de projet associatif parisiens Pour vous procurer le programme des formations l Accueil-Information

Plus en détail

L intelligence économique au service de la veille stratégique

L intelligence économique au service de la veille stratégique L intelligence économique au service de la veille stratégique Thème de l intervention de Monsieur Tawfik MOULINE, Directeur Général de l Institut Royal des Etudes Stratégiques (IRES) à la journée organisée

Plus en détail

Projet de système d information géographique partagé pour la gestion intégrée de l Estuaire de Seine (partie aval)

Projet de système d information géographique partagé pour la gestion intégrée de l Estuaire de Seine (partie aval) Valor IG IFREMER Nantes 21.03.2006 Ensemble, comprendre l estuaire Appel à projets pour un développement équilibré des territoires littoraux par une gestion intégrée des zones côtières GIZC Projet de système

Plus en détail

LES TECHNOLOGIES SPATIALES UN CATASTROPHES NATURELLES ET OUTIL POUR LA GESTION DES ENVIRONNEMENTALES. MANSOUR Majid.

LES TECHNOLOGIES SPATIALES UN CATASTROPHES NATURELLES ET OUTIL POUR LA GESTION DES ENVIRONNEMENTALES. MANSOUR Majid. LES TECHNOLOGIES SPATIALES UN OUTIL POUR LA GESTION DES CATASTROPHES NATURELLES ET ENVIRONNEMENTALES AIT BRAHIM Lahsen Professeur à l'université Mohammed V Faculté des Sciences, Rabat, Responsable du Laboratoire

Plus en détail

LR SET. Programme collectif régional de formation 2013. AGEFOS PME Secteur Sport

LR SET. Programme collectif régional de formation 2013. AGEFOS PME Secteur Sport LR SET Programme collectif régional de formation 2013 AGEFOS PME Secteur Sport ÉDITO Le programme collectif régional AGEFOS PME de formation Branche Sport : un programme adapté aux besoins de la branche

Plus en détail

APPEL À COMMUNICATIONS

APPEL À COMMUNICATIONS APPEL À COMMUNICATIONS 2ÈME EDITION DES RENCONTRES EUROPÉENNES DE L EDUCATION PAR LE SPORT «Vivre ensemble par le sport en Europe» 2 ème journée : Conférence européenne «Développer le sport comme outil

Plus en détail

Guide de l assistance technique départementale aux communes et à leurs groupements

Guide de l assistance technique départementale aux communes et à leurs groupements Guide de l assistance technique départementale aux communes et à leurs groupements dans les domaines de l assainissement, de l eau potable et des milieux aquatiques. Le développement durable est aujourd

Plus en détail

GROUPE DE TRAVAIL «Réseaux de communication électronique» COMPTE RENDU N 5

GROUPE DE TRAVAIL «Réseaux de communication électronique» COMPTE RENDU N 5 GROUPE DE TRAVAIL «Réseaux de communication électronique» COMPTE RENDU N 5 DATE DE REUNION 04/10/2011 Lieu de réunion GIP A.T.Ge.Ri. Affaire suivie par : Amandine LAFFERRAIRIE et Sébastien NEGRE PRESENTS

Plus en détail

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions Le référentiel mission et Profil de Poste de l d et de contre les Animateur Insertion Lutte Exclusions Préambule 1. La jeunesse, le Département du Nord et la Fédération des centres sociaux du Nord : Une

Plus en détail

Le rôle du Maire dans la gestion de crise

Le rôle du Maire dans la gestion de crise PRÉFET DES DEUX-SÈVRES Le rôle du Maire dans la gestion de crise 09/10/2014 Intervenant : Gislaine BLANCHIER, chef du Service Interministériel de Défense et de Protection Civile à la Préfecture des Deux-Sèvres

Plus en détail

Gestion des immeubles

Gestion des immeubles RAPPORT DE CONCEPTION Gestion des immeubles BOUSSRHAN YOUSSEF & BENZITI WALID Email : Youssefboussrhan@gmail.com GSM : 0678510690, 0611347597 ISTA NTIC SYBA CRJJ GROUPE B Annexe : Figure 1: Diagramme de

Plus en détail

Yvette VEYRET Professeur émérite Université Paris Nanterre, Académie de Nice janvier 2015

Yvette VEYRET Professeur émérite Université Paris Nanterre, Académie de Nice janvier 2015 Yvette VEYRET Professeur émérite Université Paris Nanterre, Académie de Nice janvier 2015 Document présenté et diffusé avec l aimable autorisa6on d Yve8e Veyret, Stage Le(res Histoire- Géographie, Fréjus,

Plus en détail

Mise en œuvre d un SIG organisationnel au Conseil général de la Mayenne --

Mise en œuvre d un SIG organisationnel au Conseil général de la Mayenne -- Mise en œuvre d un SIG organisationnel au Conseil général de la Mayenne -- Atelier Collectivités Territoriales Conférence Francophone ESRI - Versailles 11 octobre 2007 CG53/DFAGI/DSI Ronan JEGO 10/2007

Plus en détail

Géoserviceset Internet. Chapitre 8. Géoservices et Internet. 8.1 Les géoservices. Définition d un service web. Pr. Robert Laurini

Géoserviceset Internet. Chapitre 8. Géoservices et Internet. 8.1 Les géoservices. Définition d un service web. Pr. Robert Laurini Géos et Internet Chapitre 8 Géoset Internet 8.1 Les géos 8.2 Construction coopérative d applications géographiques 8.3 Retour sur les Mashups 8.4 Conclusions 8.1 Les géos Les géos- généralités Définition

Plus en détail

Présentation de l outil l production et de gestion des MDweb. Rabat Mars 2004

Présentation de l outil l production et de gestion des MDweb. Rabat Mars 2004 Présentation de l outil l de production et de gestion des métadonnées MDweb Rabat Mars 2004 1 Objectifs Recenser et cataloguer les données environnementales Stocker et gérer g les métadonnm tadonnées à

Plus en détail

SOMMAIRE. 1- Objet du mode opératoire «GFPP» 3. 2- Domaine d application 3. 3- Définitions et terminologie 3. 4- Descriptif détaillé 3

SOMMAIRE. 1- Objet du mode opératoire «GFPP» 3. 2- Domaine d application 3. 3- Définitions et terminologie 3. 4- Descriptif détaillé 3 SOMMAIRE 1- Objet du mode opératoire «GFPP» 3 2- Domaine d application 3 3- Définitions et terminologie 3 4- Descriptif détaillé 3 4-1- Gestion Financière des Projets 3 4-1-1 Rappel des conditions générales

Plus en détail

REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT

REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT PREFECTURE DE LA REGION AQUITAINE Direction régionale du travail, de l'emploi et de la formation professionnelle Santé Sécurité Travail REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT

Plus en détail

Logements. en Île-de-France

Logements. en Île-de-France Logements collectifs en Île-de-France FORMATION 2014 Un cycle de formation proposé par les Conseils d Architecture, d Urbanisme et de l Environnement de Paris, des Hauts-de-Seine, de Seine-Saint-Denis

Plus en détail

RISQUES TECHNOLOGIQUES MANAGEMENT DES RISQUES RISQUES ENVIRONNEMENTAUX. Formations

RISQUES TECHNOLOGIQUES MANAGEMENT DES RISQUES RISQUES ENVIRONNEMENTAUX. Formations RISQUES TECHNOLOGIQUES RISQUES ENVIRONNEMENTAUX MANAGEMENT DES RISQUES Formations 2015 SITES ET SOLS POLUÉS PAROLE D EXPERT La reconversion des sites pollués est une préoccupation actuelle qui conjugue

Plus en détail

MISE EN PLACE D UN SYSTEME INTEGRE DE GESTION DE L INFORMATION SUR L EAU

MISE EN PLACE D UN SYSTEME INTEGRE DE GESTION DE L INFORMATION SUR L EAU MINISTERE DES RESSOURCES EN EAU ALGERIE MISE EN PLACE D UN SYSTEME INTEGRE DE GESTION DE L INFORMATION SUR L EAU R. Bouzakaria 1 SYSTEME INTEGRE DE GESTION DE L INFORMATION? Solution complète basée sur

Plus en détail

FICHE 6 : INFORMATION ET COMMUNICATION DANS LA COMMUNE

FICHE 6 : INFORMATION ET COMMUNICATION DANS LA COMMUNE FICHE 6 : INFORMATION ET COMMUNICATION DANS LA COMMUNE 1 / - Le rôle du maire La communication est un paramètre déterminant dans la gestion des crises, y compris au niveau de sa préparation (l efficacité

Plus en détail

IGN 2012 : de l Institut Géographique National. à l Institut National de l Information Géographique et Forestière

IGN 2012 : de l Institut Géographique National. à l Institut National de l Information Géographique et Forestière IGN 2012 : de l Institut Géographique National à l Institut National de l Information Géographique et Forestière 1 En application de la décision du Conseil de modernisation des politiques publiques du

Plus en détail