Résultats Annuels 2013

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Résultats Annuels 2013"

Transcription

1 Résultats Annuels 2013 Technical perfection, automotive passion

2 SOMMAIRE Chiffres clés 1 1 Commentaires sur l activité et les résultats Activité Résultats Structure financière et endettement Perspectives 11 2 Comptes consolidés État du résultat global de la période Bilan consolidé Tableau des flux de trésorerie consolidés Variation des capitaux propres consolidés Annexe aux états financiers consolidés 20 Faurecia RÉSULTATS ANNUELS 2013

3 Chiffres clés Chiffres clés ,2 (+15,0 %)* ,5 (+2,0 %)* ,6 (+5,0 %)* 650,9 516,3 538,3 371,3 4,0 % 3,0 % 3,0 % 143,5 87, * * 2013 Chiffre d affaires (en M ) *Variation à données comparables Marge opérationnelle (1) (en M et % du CA) *cf note 1B Résultat net part du groupe (en M ) *cf note 1B 1 104, , ,3 557,3 518,0 943,0 916,5 451,4 759,6 6,8 % 5,8 % 5,9% 2,8 % 3,2 % 2,9 % 4,7 % 5,4 % 5,1 % EBITDA (2) (en M et % du CA) Investissements corporels (en M et % du CA) Dépenses brutes de recherche et développement (3) (en M et % du CA) , , , , , , Effectifs totaux 31 décembre décembre 31 décembre Capitaux propres (en M ) (1) Définition en Note 1.15 de l annexe aux états financiers consolidés. (2) Marge opérationnelle plus dotation aux amortissements et provisions sur immobilisations (Note 5.5). (3) Valeur brute avant capitalisation et facturation aux clients (Note 5.4). (4) Définition en Note 26.1 de l annexe aux états financiers consolidés. 31 décembre décembre 2012 Dette financière nette (4) (en M ) 31 décembre 2013 Faurecia RÉSULTATS ANNUELS

4 2 Faurecia RÉSULTATS ANNUELS 2013

5 1 Commentaires sur l activité et les résultats SOMMAIRE 1.1 ACTIVITÉ Groupe Faurecia Chiffre d affaires par activité STRUCTURE FINANCIÈRE ET ENDETTEMENT PERSPECTIVES RÉSULTATS Marge opérationnelle Résultat net 9 Faurecia RÉSULTATS ANNUELS

6 1 Commentaires sur l activité et les résultats Activité 1.1 Activité GROUPE FAURECIA La progression de la production automobile mondiale de 2012 à 2013, estimée à 3,5 % au niveau mondial, masque une situation contrastée par zone géographique. Ainsi, si l activité reste soutenue en Amérique du Nord, en Amérique du Sud et en Asie (la production automobile y est respectivement en hausse de +4,9 %, + 5,8 % et +5,0 %), elle est quasi stable en Europe, avec une production en légère progression de 0,2 % par rapport à 2012 (source IHS Automotive janvier 2014). Dans ce contexte, le chiffre d affaires consolidé de Faurecia pour l année 2013 s élève à ,6 millions d euros, à comparer à ,5 millions d euros en La progression du chiffre d affaires consolidé de Faurecia entre 2012 et 2013 est ainsi de 3,8 % en données brutes. À taux de change et périmètre constants il est en progression de 5,0 % par rapport à l année 2012, dont une hausse de 3,9 % sur le premier semestre et de 6,1 % sur le second semestre. Les ventes de produits (livraisons de pièces et composants aux constructeurs) sont de ,2 millions d euros, contre ,3 millions d euros en Elles progressent donc de 3,0 % en données brutes. À taux de change et périmètre constants, elles sont en hausse de 3,9 % dont 3,2 % sur le premier semestre et 4,6 % sur le second semestre. Les ventes d outillages, de R&D, de prototypes et autres services s établissent à 1 567,7 millions d euros, contre 1 414,1 millions d euros en Elles progressent de 10,9 % en données brutes. À taux de change et périmètre constants, elles sont en hausse de 12,4 % dont 22,8 % sur le premier semestre et 4,7 % sur le second semestre. Les ventes de monolithes se sont élevées à 2 767,7 millions d euros, pour 2 654,1 millions d euros en Elles sont en hausse de 4,3 % en données brutes et de 6,4 % à taux de change et périmètre constants, dont un recul de 0,8 % sur le premier semestre et une progression de 14,6 % sur le second semestre. Le chiffre d affaires total hors monolithes s élève en 2013 à ,9 millions d euros, à comparer à ,4 millions d euros en 2012, soit une hausse de 3,7 % en données brutes. À taux de change et périmètre constants, la progression est de 4,7 % par rapport à 2012, dont une hausse de 4,8 % sur le premier semestre et de 4,6 % sur le second semestre. Chiffre d affaires par secteur opérationnel (en millions d euros) Ventes de produits Ventes de monolithes Développement, outillages, prototypes et autres services Chiffre d affaires total Sièges d automobile 4 890,9 327, ,9 Technologies de contrôle des émissions 3 351, ,7 231, ,5 Systèmes d intérieur 3 793,2 766, ,0 Extérieurs d automobile 1 657,4 241, ,3 TOTAL , , , ,6 4 Faurecia RÉSULTATS ANNUELS 2013

7 Commentaires sur l activité et les résultats 1 Activité Par zone géographique, les ventes de produits de l exercice 2013 se répartissent comme suit : en Europe, les ventes de produits s établissent à 7 411,5 millions d euros (54,1 % des ventes produits totales), contre 7 411,7 millions d euros en Elles sont au même niveau qu en 2012 en données brutes et en léger recul de 0,4 % à taux de change et périmètre constants. Après un premier semestre en recul de 4,1 %, les ventes du second semestre sont en hausse de 3,8 % à taux de change et périmètre constants ; en Amérique du Nord, les ventes de produits sont en légère progression de 1,7 % en données brutes, à 3 707,5 millions d euros (27,1 % des ventes produits totales), contre 3 645,5 millions d euros en À taux de change et périmètre constants, la hausse est de 1,3 % dont 7,7 % sur le premier semestre partiellement effacé par une baisse de 4,3 % sur le second semestre principalement en raison des baisses de ventes Chrysler (due à l arrêt par le constructeur de son usine de Belvidere pour la préparation d un nouveau véhicule), du démarrage par BMW du nouveau X5 et du faible succès commercial de certains modèles fournis par Faurecia ; en Amérique du Sud, les ventes de produits s établissent à 717,0 millions d euros (5,2 % du total), contre 661,6 millions d euros en Elles sont en hausse de 8,4 % en données brutes. À taux de change constants, elles progressent de 26,3 % dont 31,2 % sur le premier semestre et 21,7 % sur le second semestre. Le gain est principalement imputable au progrès des ventes réalisé avec les groupes PSA (+32 %, Citroën C3/C4), VW (+17 %) et Ford (+46 %, Focus, Ecosport) ; en Asie, les ventes de produits progressent de 22,9 % en données brutes, à 1 705,8 millions d euros (12,5 % du total), contre 1 388,4 millions d euros en À taux de change constants, la progression est de 24,3 %, dont 27,7 % en Chine pour des ventes produits annuelles de 1 392,9 millions d euros et 3,3 % en Corée, pour un montant de ventes produits annuelles de 189,8 millions d euros. Sur le second semestre, la hausse des ventes de produits en Asie est de 26,3 % à taux de change constants, dont 28,8 % en Chine ; dans les autres pays, les ventes de produits s élèvent à 151,4 millions d euros. Elles sont en repli de 19,9 % en données brutes et en baisse de 4,2 % à taux de change constants. Ventes de produits 2013 par client (%) 5.5 % Autres 1.5 % Geely-Volvo 1.6 % Hyundai 6.1 % Daimler 6.1 % Fiat Chrysler 7.1 % BMW 7.9 % GM 10.6 % Renault - Nissan 24.7 % VW 14.9 % Ford 14.0 % PSA Les ventes de produits au groupe Volkswagen s élèvent en 2013 à 3 380,3 millions d euros, en ligne avec les ventes de 2012 en données brutes (+0,4 %) et en hausse de 1,4 % à taux de change et périmètre constants. Elles représentent 24,7 % du total des ventes produits du groupe Faurecia. Les ventes de produits au groupe Ford représentent 14,9 % des ventes produits du groupe Faurecia, à 2 034,7 millions d euros pour l année Elles sont en progression de 16,0 % en données brutes, du fait notamment de l intégration de l usine de Saline au 1 er juin 2012, et de 13,0 % à taux de change et périmètre constants. Les ventes de produits au groupe PSA Peugeot Citroën s élèvent en 2013 à 1 912,2 millions d euros, en légère hausse de 1,0 % en données brutes et de 1,9 % à taux de change et périmètre constants. Elles représentent 14,0 % du total des ventes de produits du groupe Faurecia. Les ventes de produits au groupe Renault-Nissan représentent 10,6 % des ventes de produits de Faurecia. Elles sont en augmentation de 3,8 % par rapport à 2012 en données brutes et de 6,6 % à taux de change et périmètre constants, pour atteindre 1 456,3 millions d euros. Les ventes de produits à Renault reculent de 6,7 % en données comparables tandis que les ventes à Nissan progressent de 30,7 % à taux de change et périmètre constants, avec une forte croissance en Amérique du Nord (+50,0 %, lancement du X-trail) et en Asie (+31,3 %). Les ventes de produits au groupe General Motors enregistrent, en 2013, un repli de 2,7 % en données brutes mais elles sont en légère hausse de 0,8 % à taux de change et périmètre constants, à 1 088,5 millions d euros (7,9 % des ventes produits totales). Les ventes de produits au groupe BMW s élèvent à 969,1 millions d euros (7,1 % des ventes de produits totales). Elles baissent de 9,1 % en données brutes et de 7,7 % à taux de change et périmètre constants. Les ventes de produits au groupe Daimler s établissent à 835,9 millions d euros (6,1 % des ventes produits de Faurecia). Elles sont en progrès de 17,7 % en données brutes et de 15,0 % à taux et périmètre constants, notamment avec l augmentation des ventes de la Mercedes Classe M, et Classe A. En 2013, les ventes de produits sont en hausse de 3,6 % avec Hyundai/Kia (5,5 % en données comparables), de 8,6 % avec Geely-Volvo (8,6 % en données comparables) et de 0,7 % avec Toyota (9,1 % en données comparables). Elles reculent de 6,8 % avec Fiat-Chrysler (3,9 % en données comparables). Faurecia RÉSULTATS ANNUELS

8 Commentaires sur l activité et les résultats 1 Activité CHIFFRE D AFFAIRES PAR ACTIVITÉ Sièges d automobile L activité Sièges d automobile a réalisé en 2013 un chiffre d affaires de 5 218,9 millions d euros, en hausse de 1,2 % par rapport à 2012 en données brutes et en hausse de 3,4 % à périmètre et taux de change constants. Les ventes de produits s élèvent à 4 890,9 millions d euros contre 4 904,5 millions d euros en 2012, soit un repli de 0,3 % en données brutes mais une progression de 1,8 % à données comparables. La variation sur le second semestre a été un recul de 2,0 % en données brutes mais une progression de 1,3 % à taux de change et périmètre constants. En Europe, les ventes produits s élèvent à 2 656,5 millions d euros, en repli de 5,4 % sur l année en données brutes (et de 5,1 % en données comparables). L Amérique du Nord avec 1 263,7 millions d euros de ventes produits affiche une progression de 2,8 % sur l année en données brutes avec un second semestre en repli de 8,7 % par rapport au second semestre À taux de change et périmètre constants, la progression est de 6,5 % sur l année avec un recul de 2,9 % sur le second semestre. En Amérique du Sud, les ventes de produits sont de 248,0 millions d euros en 2013, en recul de 0,5 % par rapport à 2012 en données brutes (mais une hausse de 16,2 % en données comparables). Au second semestre, le recul des ventes a été de 4,6 % en données brutes (gain de 15,5 % en données comparables). En Asie, les ventes produits s élèvent à 708,9 millions d euros en progression de 20,3 % sur l année en données brutes (et de 21,5 % en données comparables) et de 18,1 % sur le second semestre (21 % en données comparables). Technologies de contrôle des émissions L activité Technologies de contrôle des émissions a réalisé en 2013 un chiffre d affaires total de 6 350,5 millions d euros, en progression de 4,5 % en données brutes et de 9,5 % à taux de change et périmètre constants et hors ventes de monolithes. Les ventes produits hors monolithes se sont élevées en 2013 à 3 351,7 millions d euros soit une progression de 3,7 % en données brutes et de 7,0 % à données comparables. Au second semestre 2013, la progression des ventes de produits est de 4,9 % en données brutes et de 9,9 % à taux de change constants. Par zone géographique, les ventes de produits hors monolithes sont en recul de 2,2 % en Amérique du Nord (mais une hausse de 1,0 % en données comparables), en hausse de 21,0 % en Asie (22,4 % en données comparables) et de 8,7 % en Amérique du Sud (26,3 % en données comparables). La zone Europe montre une progression de 0,4 % (0,9 % en données comparables). Au second semestre 2013, les ventes de produits ont progressé de 18,8 % en Asie (22,2 % en données comparables). En Amérique du Sud, les ventes sont en recul de 1,1 % mais elles sont en hausse de 19,9 % en données comparables. En Amérique du Nord, elles montrent une légère progression de 0,3 % en données brutes (hausse de 5,7 % en données comparables). En Europe, les ventes de produits enregistrent un gain de 4,1 % (4,8 % en données comparables). Systèmes d intérieur Le chiffre d affaires de l activité Systèmes d intérieur s élève en 2013 à 4 560,0 millions d euros, en progression de 4,8 % par rapport à 2012 en données brutes et de 4,1 % à périmètre et taux de change constants. Les ventes de produits s élèvent à 3 793,2 millions d euros contre 3 597,1 millions d euros en 2012, soit une progression de 5,5 % en données brutes et de 4,4 % à données comparables. Au second semestre, la baisse des ventes de produits a été de 3,0 % en valeurs brutes mais elles progressent de 4,1 % en données comparables. En Europe, les ventes de produits s élèvent en 2013 à 2 130,5 millions d euros, une progression de 3,3 % par rapport à 2012 en données brutes (3,9 % en données comparables). En Amérique du Nord, les ventes de produits sont de 1 196,9 millions d euros, en progression de 4,8 % en données brutes par rapport à 2012 mais en recul de 4,1 % à taux constants et périmètre comparable. En Amérique du Sud, les ventes de produits sont de 233,4 millions d euros en 2013, reflétant une progression de 9,2 % par rapport à 2012 en données brutes (27,1 % en données comparables). En Asie, l activité Systèmes d intérieur réalise des ventes de produits de 189,8 millions d euros, une hausse de 43,5 % en données brutes et de 45,8 % en données comparables. 6 Faurecia RÉSULTATS ANNUELS 2013

9 Commentaires sur l activité et les résultats 1 Résultats Extérieurs d automobile Le chiffre d affaires de l activité Extérieurs d automobile s est élevé en 2013 à 1 899,3 millions d euros, en progression de 6,9 % par rapport à 2012 en données brutes et de 3,8 % à périmètre et taux de change constants. Les ventes de produits de l année 2013 s établissent à 1 657,4 millions d euros. Elles sont en hausse de 6,1 % en données brutes. En données comparables, la progression des ventes de produits est de 2,9 % par rapport à Au second semestre 2013, les ventes de produits ont augmenté de 4,9 % en données brutes et de 5,0 % en données comparables par rapport au second semestre (en millions d euros) S S Var. (%) * Var. (%) * Chiffre d affaires 8 763, ,9 6,1 % , ,5 5,0 % Sièges d automobile 2 500, ,4 3,9 % 5 218, ,9 3,4 % Technologies de contrôle des émissions 3 150, ,4 12,1 % 6 350, ,5 7,2 % Systèmes d intérieur 2 198, ,9 2,4 % 4 560, ,7 4,1 % Extérieurs d automobile 914,2 900,1 1,6 % 1 899, ,4 3,8 % Ventes de produits 6 555, ,4 4,6 % , ,3 3,9 % Sièges d automobile 2 299, ,5 1,3 % 4 890, ,5 1,8 % Technologies de contrôle des émissions 1 651, ,4 9,9 % 3 351, ,2 7,0 % Systèmes d intérieur 1 808, ,4 4,1 % 3 793, ,1 4,4 % Extérieurs d automobile 797,0 760,2 5,0 % 1 657, ,5 2,9 % * à taux de change et périmètre constants. 1.2 Résultats MARGE OPÉRATIONNELLE La marge opérationnelle de l exercice 2013 est un profit de 538,3 millions d euros soit 3,0 % du chiffre d affaires, contre un profit de 516,3 millions d euros en 2012*, soit 3,0 % du chiffre d affaires. Le second semestre 2013 enregistre une marge opérationnelle de 282,1 millions d euros, soit 3,2 % du chiffre d affaires. Au deuxième semestre 2012, elle s élevait à 211,1 millions d euros, soit 2,5 % du chiffre d affaires. L augmentation de 70,9 millions d euros de la marge opérationnelle du second semestre 2013 par rapport à la même période de 2012 s explique principalement par les facteurs liés aux marchés géographiques : en Europe, la hausse du chiffre d affaires et une meilleure maîtrise des coûts se traduisent par une augmentation de la marge opérationnelle de 29,5 millions d euros, représentant 3 % des ventes totales pour 2,4 % au second semestre 2012 ; La marge opérationnelle en Amérique du Nord a été affectée par la baisse de l activité et par des problèmes d efficacité opérationnelle de quelques usines : surcoûts élevés liés à des démarrages de produits sophistiqués et problèmes de maitrise des flux logistiques (défauts de contrôle interne). Ces surcoûts ont été compensés par une réduction des coûts matières qui a permis une amélioration de la marge opérationnelle de 6,5 millions d euros, soit 1,6 % des ventes pour 1,2 % au second semestre 2012 ; en Amérique du Sud, la progression du chiffre d affaires permet une amélioration de la marge de 1,6 million d euros ; en Asie, la marge opérationnelle continue à progresser avec la croissance de l activité et apporte une contribution complémentaire de 31,2 millions d euros, se traduisant par une marge à 9,1 % des ventes pour 8,3 % au second semestre 2012 ; les autres pays, principalement l Afrique du Sud, montrent une progression de marge opérationnelle de 2,2 millions d euros. * Cf. Note 1B. Faurecia RÉSULTATS ANNUELS

10 Commentaires sur l activité et les résultats 1 Résultats L augmentation de 24,6 millions d euros de la marge opérationnelle sur l ensemble de l exercice par rapport à 2012 s explique par les mêmes éléments : en Europe, malgré une production automobile quasi stable à +0,2 %, les ventes de produits baissent de 0,4 % se traduisant par une baisse de la marge opérationnelle de 20,6 millions d euros, cette marge s élève à 261 millions d euros et représente 2,7 % des ventes totales ; en Amérique du Nord, la réduction des coûts matières et une hausse du chiffre d affaires permet une amélioration de la marge opérationnelle de 7,2 millions d euros qui se situe à 2,1 % des ventes totales malgré les surcoûts précédemment mentionnés sur le second semestre ; l Amérique du Sud a enregistré une baisse de la marge opérationnelle de 10,7 millions d euros liée à une augmentation des coûts matières et main-d œuvre dont la répercussion aux clients a été décalée, se traduisant par une marge négative de 28 millions d euros ; en Asie, la marge opérationnelle continue à progresser avec la croissance de l activité et apporte une contribution complémentaire de 40,3 millions d euros et se situe à 210 millions d euros, soit 8,3 % des ventes totales ; les autres pays, principalement l Afrique du Sud, montrent une progression de marge opérationnelle de 8,4 millions d euros. Les secteurs d activité du groupe ont connu les évolutions suivantes : la marge opérationnelle des Sièges d automobile s établit en 2013 à 217,4 millions d euros, soit 4,2 % du chiffre d affaires contre 192,7 millions d euros en 2012, soit 3,7 % du chiffre d affaires ; la marge opérationnelle des Technologies de contrôle des émissions s établit en 2013 à 199,0 millions d euros, soit 3,1 % du chiffre d affaires contre 148,2 millions d euros en 2012, soit 2,4 % du chiffre d affaires ; en 2013, Systèmes d intérieur (pénalisé par des coûts de lancement en Amérique du Nord et Amérique du Sud et par les faiblesses de contrôle interne), a réalisé une marge opérationnelle de 84,0 millions d euros soit 1,8 % du chiffre d affaires contre 132,1 millions d euros ou 3,0 % en 2012 ; la marge opérationnelle d Extérieurs d automobile s établit à 37,9 millions d euros soit 2,0 % du chiffre d affaires, contre 43,3 millions d euros en 2012 soit 2,4 % du chiffre d affaires. Les dépenses brutes de recherche et développement s élèvent à 916,5 millions d euros, soit 5,1 % du chiffre d affaires, contre 943,0 millions d euros, soit 5,4 % du chiffre d affaires, représentant une baisse de 2,8 % par rapport à 2012 en données brutes, et une baisse de 1,1 % à taux de change et périmètre constants. La part des dépenses de recherche et développement capitalisée en application des règles comptables IFRS s élève à 258,4 millions d euros, à comparer à 263,9 millions d euros pour Rapporté au total des dépenses de recherche et développement, leur pourcentage est de 28,2 %, contre 28,0 % en Faurecia a bénéficié en France, en Espagne et aux États-Unis du régime spécifique de crédits d impôt attribués en fonction de l activité de recherche et développement localisée dans ces pays. Pour 2013, ces crédits d impôt, comprenant un complément lié aux dépenses engagées sur les exercices antérieurs et qui viennent s imputer en déduction des dépenses brutes de recherche et développement, s élèvent à 41 millions d euros, à comparer à 25 millions d euros en L ensemble de ces éléments concourt à une charge nette de recherche et développement de 254,0 millions d euros, en progression par rapport à 2012 où elle s élevait à 239,6 millions d euros. Les frais généraux s élèvent à 600,2 millions d euros, soit 3,3 % du chiffre d affaires, contre 569,9 millions d euros et 3,3 % du chiffre d affaires en L EBITDA, qui correspond à l addition de la marge opérationnelle et des dotations aux amortissements et provisions pour dépréciation des immobilisations corporelles et des frais de développement immobilisés, s élève à 1 070,3 millions d euros, soit 5,9 % du chiffre d affaires de 2013 contre 1 009,2 millions d euros, soit 5,8 % du chiffre d affaires, en Chiffre d affaires et marge opérationnelle par région* (en millions d euros) Chiffre d affaires S S Marge opérationnelle % Chiffre d affaires Marge opérationnelle % Chiffre d affaires Marge opérationnelle % Chiffre d affaires Marge opérationnelle % Europe ,0 % ,4 % ,7 % ,9 % Amérique du Nord ,6 % ,2 % ,1 % ,0 % Amérique du Sud 411 (14) -3,5 % 413 (16) -3,9 % 861 (28) -3,2 % 778 (17) -2,2 % Asie ,1 % ,3 % ,3 % ,0 % Autres pays 111 (1) -0,7 % 141 (3) -2,1 % 253 (3) -1,1 % 303 (11) -3,6 % TOTAL ,2 % ,5 % ,0 % ,0 % * Marge opérationnelle 2012 avant retraitement, cf note 1B. 8 Faurecia RÉSULTATS ANNUELS 2013

11 Commentaires sur l activité et les résultats 1 Structure financière et endettement RÉSULTAT NET Le poste autres revenus et charges s élève à 106,8 millions d euros. Il comprend pour 91,3 millions d euros de charges de restructuration. Elles concernent notamment la restructuration d activités en France pour 38,8 millions d euros, en Allemagne pour 18,1 millions d euros, en Espagne pour 15,5 millions d euros, en Amérique du Nord pour 13,4 millions d euros et 5,6 millions d euros dans les autres pays. Ces charges correspondent aux plans de restructuration mis en œuvre pour adapter les coûts en Europe aux nouvelles conditions de marché et à l annonce de la fermeture d une usine en Amérique du Nord. Elles comprennent des indemnités de réduction d emploi pour personnes. Les produits financiers de trésorerie s élèvent à 9,0 millions d euros contre 10,2 millions d euros en Les charges de financement s élèvent à 196,9 millions d euros contre 175,4 millions d euros en La hausse des charges de financement est essentiellement due à la hausse du niveau de dette moyen sur l ensemble de l année. Le taux moyen pondéré de l endettement financier brut reste stable, passant de 6,06 % en 2012 à 6,11 % en Les autres revenus et charges financiers s élèvent à 46,4 millions d euros, contre 31,9 millions d euros en Ce poste comprend 8,6 millions d euros d effet d actualisation des engagements de retraite, 9,3 millions d euros d amortissement des commissions sur le crédit syndiqué, 9,2 millions d euros liés à l amortissement des frais d émission d emprunts dont l amortissement résiduel des coûts de l obligation convertible émise en novembre 2009 et remboursée par anticipation le 30 décembre 2013, et 15,7 millions d euros d écart de change sur les dettes financières. La charge fiscale de l exercice s élève à 64,7 millions d euros contre 67,4 millions d euros en 2012, soit un taux moyen d impôt de 32,8 % en Il a été comptabilisé un actif d impôts de 50,5 millions d euros aux États-Unis, rendu possible par l évolution positive du résultat taxable dans ce pays. À fin 2013, Faurecia dispose d actifs différés d impôts sur pertes non reconnues pour 789,2 millions d euros, principalement en France. La quote-part de résultat des sociétés mises en équivalence s élève à 14,0 millions d euros contre 23,6 millions d euros en La variation provient principalement de la performance de SAS Automotive, joint-venture avec le groupe Continental spécialisée dans l assemblage de cockpit. Après affectation aux minoritaires de leur quote-part de résultat net (représentant 55,8 millions d euros en 2013, soit pour l essentiel la quote-part des partenaires dans le résultat dégagé dans les sociétés chinoises où Faurecia n est pas seul actionnaire), le résultat net de l exercice s élève à 87,6 millions d euros contre 143,5 millions d euros en Le résultat net par action des activités poursuivies est de 0,82 euro (résultat net dilué 0,82) contre 1,32 euro en 2012 (résultat net dilué 1,28). 1.3 Structure financière et endettement Les flux nets de trésorerie (avant flux nets liés aux activités en cours de cession), correspondant à l excédent net de financement retraité des acquisitions de titres de participation nette de la trésorerie apportée (12 millions d euros) et des variations sur les autres investissements et actifs non courants (27 millions d euros), dégagent un solde net positif de 144 millions d euros dont 137 millions d euros positif au premier semestre et 7 millions d euros positif au second semestre. Le solde net des flux de trésorerie positif de 144 millions d euros sur l exercice provient des éléments suivants : l EBITDA s élève à 1 070,3 millions d euros contre 1 009,2 millions d euros en 2012 ; la variation du besoin en fonds de roulement incluant les cessions de créances commerciales déconsolidées représente une amélioration de 364 millions d euros. Cette variation se compose pour partie d une hausse des stocks de production de 57 millions d euros, principalement due à une hausse de l activité, d une hausse des études et outillages à facturer de 22 millions d euros, d une augmentation nette des créances clients de 44 millions d euros (dont une augmentation avant effet de change des cessions de créances commerciales déconsolidées de 77 millions d euros) due à une activité en fin d année supérieure à celle de fin 2012 et à une augmentation des dettes fournisseurs de 396 millions d euros (dont un impact taux de change de 88 millions d euros). Les dettes fournisseurs à fin 2013 représentent 18,4 % du coût des biens et services vendus pour 18,7 % à fin 2011, après avoir atteint un niveau plus bas à fin 2012 à 17,2 %. les restructurations ont représenté des sorties de trésorerie de 123 millions d euros contre 54 millions d euros en 2012 ; Faurecia RÉSULTATS ANNUELS

12 1 Structure Commentaires sur l activité et les résultats financière et endettement les coûts financiers ont représenté des sorties de trésorerie de 187 millions d euros contre 164 millions d euros en La croissance provient pour l essentiel de l impact sur une année pleine de la mise en place de nouveaux moyens de financement mis en place au cours de l année 2012 ; les investissements en immobilisations corporelles et incorporelles ont représenté des sorties de trésorerie de 523 millions d euros, contre 560 millions d euros en Les investissements corporels réalisés hors d Europe s élèvent à 53,5 %, alors que les ventes réalisées hors d Europe étaient de 46 % en 2013 ; les frais de recherche et développement capitalisés ont représenté des sorties de trésorerie de 265 millions d euros, contre 267 millions d euros en Le taux de capitalisation par rapport aux coûts totaux de recherche et développement est de 28,2 % contre 28 % en 2012 ; les impôts ont représenté des sorties de trésorerie de 134 millions d euros contre 104 millions d euros en 2012 ; enfin, les autres éléments de trésorerie dégagent un flux négatif de 59 millions d euros contre un flux négatif de 23 millions d euros en Le solde net positif des flux de trésorerie de 7 millions d euros sur le second semestre de 2013 provient des éléments suivants : l EBITDA s élève à 560 millions d euros ; la variation du besoin en fonds de roulement est positive de 138 millions d euros et due pour l essentiel à une amélioration des créances clients ; les restructurations ont représenté des sorties de trésorerie de 61 millions d euros ; les frais financiers représentent des sorties de trésorerie de 101 millions d euros ; les investissements en immobilisations corporelles et incorporelles ont représenté des sorties de trésorerie de 277 millions d euros ; les frais de recherche et développement capitalisés ont représenté des sorties de trésorerie de 141 millions d euros ; les impôts ont représenté des sorties de trésorerie de 77 millions d euros ; enfin les autres éléments ont dégagé un solde négatif de trésorerie de 34 millions d euros. Sur l exercice 2013, au-delà des flux de trésorerie nets décrits ci-dessus, les autres éléments concourant à la variation de l endettement net ont été les suivants : les acquisitions de nouvelles sociétés et investissements dans des sociétés non consolidées net des flux liés aux activités en cours de cession ont représenté des sorties nettes de trésorerie de 77,2 millions d euros dont 40,7 millions d euros correspondant au besoin du fonds de roulement négatif de l activité assemblage de cockpit de Saline transférée à la joint-venture DMS où Faurecia est minoritaire ; les dividendes versés aux minoritaires ont représenté une sortie de trésorerie de 47,9 millions d euros ; la conversion de l obligation convertible en actions émise en novembre 2009 a contribué à augmenter les capitaux propres de 213,5 millions d euros ; les autres éléments sont composés par un impact d effet de change pour un solde positif de 56 millions d euros. L endettement net s élève ainsi à 1 519,1 millions d euros à fin 2013 contre 1 807,1 millions d euros à fin Les capitaux propres du groupe progressent de 1 221,9 millions d euros fin 2012 à 1 501,8 millions d euros fin 2013, du fait principalement du profit net de l exercice et de la conversion en actions de l obligation convertible , dont l impact a été de 213,5 millions d euros sur les capitaux propres. Faurecia a exercé, le 30 novembre 2013, son option de remboursement anticipé de la totalité des obligations, au pair majoré des intérêts courus, soit 19,526 euros par obligation. À la suite de cette décision, les porteurs d obligations ont opté à une quasi-unanimité pour la conversion de leurs obligations en actions Faurecia plutôt qu un remboursement en espèces : sur les obligations en circulation au 31 octobre 2013, obligations, soit 99,83 % du total en circulation, ont été converties le 30 décembre 2013 en nouvelles actions Faurecia, tenant compte du ratio d attribution de 1,04 action par obligation. Par ailleurs, Faurecia a amélioré sa liquidité en mettant en place des emprunts bilatéraux à moyen terme avec des institutions financières pour un montant de 150 millions d euros environ. Enfin, en novembre Faurecia a exercé l option d extension d un an de la tranche de 654 millions d euros à échéance 2015 du crédit syndiqué, portée ainsi à décembre Les principales maturités de la dette à long terme de Faurecia sont, outre le crédit syndiqué de millions d euros échéance décembre 2016 qui n était pas tiré au 31 décembre 2013 (échéance 2014 pour 36 millions d euros et décembre 2015 pour millions d euros), les 490 millions d euros d obligations échéance décembre 2016, les 250 millions d euros d obligations convertibles échéance 1 er janvier 2018 et les 250 millions d euros d obligations échéances juin Faurecia RÉSULTATS ANNUELS 2013

13 Commentaires sur l activité et les résultats 1 Perspectives 1.4 Perspectives Pour l exercice 2014, les marchés automobiles devraient croître à l exception de l Amérique du Sud. En Europe, la situation des stocks de voitures des constructeurs s est assainie, et le volume de production s est stabilisé avec une reprise sur le dernier trimestre 2013 (+5 %). L inflexion de la tendance conduit à prévoir une petite croissance de la production automobile entre 0 et 2 %, Faurecia ayant fait ses hypothèses budgétaires sur la base d une croissance nulle. En Amérique du Nord, le marché reste dynamique, tant en raison de la croissance économique des États-Unis que de l âge moyen élevé des véhicules de particuliers (plus de 11 ans). La croissance de la production automobile devrait ainsi se poursuivre en 2014 et se situer à environ 3 %. En Amérique du Sud, la montée des taux d intérêts, l incertitude économique et la baisse des incitations fiscales au Brésil devraient confirmer l inflexion déjà enregistrée au 4 ème trimestre 2013 (- 8 %). La production automobile pourrait ainsi se contracter de 4 % en Amérique du Sud en Enfin, la production chinoise devrait garder un rythme de croissance élevé d environ 7 %. Dans ce contexte, Faurecia attend en Europe une évolution de ses ventes en ligne avec l évolution de la production automobile. En Amérique du Nord, en raison d un mix commercial défavorable et des perturbations liés à un nombre élevé du renouvellement des modèles, Faurecia anticipe une évolution de ses ventes inférieure à celle de la production sur le 1 er semestre, et un rattrapage progressif sur le 2 nd semestre. En Asie, la croissance se poursuivra à un rythme soutenu très supérieur à la croissance des volumes de production, grâce aux gains de part de marché et à l enrichissement de fonction. En Amérique du Sud, l évolution des ventes devrait être comparable aux volumes de production. Au total, Faurecia anticipe une hausse de son chiffre d affaires entre 2 et 4 % (à taux de change et périmètre constants). Le plan d ajustement des coûts en Europe, la standardisation des procédures, le développement de nouveaux standards et de nouvelles technologies pour les plates-formes ainsi que l amélioration des opérations industrielles vont continuer de porter leurs fruits. Après le redressement de sa marge opérée au 2 ème semestre 2013, Faurecia devrait poursuivre l amélioration de sa marge opérationnelle entre 20 et 50 points de base (soit de 3,2 à 3,5 % des ventes) en Depuis fin 2012, Faurecia a donné la priorité à la génération de trésorerie à travers une amélioration de son besoin en fonds de roulement et de sa rentabilité, et une stabilisation des investissements et des développements capitalisés. Ainsi, Faurecia a généré un cash-flow net positif de 144 millions d euros en 2013 et vise un nouveau cash-flow net positif en Faurecia RÉSULTATS ANNUELS

14 Commentaires sur l activité et les résultats 1 Perspectives 12 Faurecia RÉSULTATS ANNUELS 2013

15 2 Comptes consolidés SOMMAIRE 2.1 ÉTAT DU RÉSULTAT GLOBAL DE LA PÉRIODE BILAN CONSOLIDÉ TABLEAU DES FLUX DE TRÉSORERIE CONSOLIDÉS VARIATION DES CAPITAUX PROPRES CONSOLIDÉS ANNEXE AUX ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS 20 Faurecia RÉSULTATS ANNUELS

16 2 Comptes consolidés 14 Faurecia RÉSULTATS ANNUELS 2013

17 Comptes consolidés 2 État du résultat global de la période 2.1 État du résultat global de la période (en millions d euros) Notes * 2011 * CHIFFRE D AFFAIRES , , ,2 Coûts des biens et services vendus 5 (16 636,1) (16 038,7) (14 806,4) Frais d études, de recherche et développement 5 (254,0) (239,6) (222,3) Frais généraux et commerciaux 5 (600,2) (569,9) (510,6) MARGE OPÉRATIONNELLE 538,3 516,3 650,9 Autres revenus 6 4,8 15,5 0,3 Autres charges 6 (111,6) (102,7) (58,2) Produits sur prêts, titres de placement et trésorerie 9,0 10,2 10,6 Charges de financement (196,9) (175,4) (109,1) Autres revenus et charges financiers 7 (46,4) (31,9) (19,0) RÉSULTAT DES ENTREPRISES CONTRÔLÉES AVANT IMPÔTS 197,2 232,0 475,5 Impôts courants 8 (132,0) (96,9) (97,7) Impôts différés 8 67,3 29,5 1,8 RÉSULTAT NET DES ENTREPRISES CONTRÔLÉES 132,5 164,6 379,6 Résultat net des sociétés mises en équivalence 13 14,0 23,6 33,7 RÉSULTAT NET DES ACTIVITÉS POURSUIVIES 146,5 188,2 413,3 RÉSULTAT NET DES ACTIVITÉS EN COURS DE CESSION (3,1) (2,6) 0,0 RÉSULTAT NET CONSOLIDÉ 143,4 185,6 413,3 Part du groupe 87,6 143,5 371,3 Part des intérêts minoritaires 55,8 42,1 42,0 Résultat net par action (en euros) 9 0,79 1,30 3,37 Résultat net dilué par action (en euros) 9 0,79 1,26 3,11 Résultat net des activités poursuivies par action (en euros) 9 0,82 1,32 3,37 Résultat net des activités poursuivies dilué par action (en euros) 9 0,82 1,28 3,11 Autres éléments du résultat global de la période (en millions d euros) * 2011 * Résultat net consolidé 143,4 185,6 413,3 Éléments recyclables en compte de résultat (40,5) (4,3) (10,1) Réévaluation à la juste valeur des couvertures de flux futurs 5,2 10,8 (6,3) dont produits (charges) portés en capitaux propres (5,1) (4,0) (7,6) dont produits (charges) transférés en résultat de la période 10,3 14,8 1,3 Écarts de change sur conversion des activités à l étranger (45,7) (15,1) (3,8) Éléments non recyclables en compte de résultat 18,9 (43,1) (14,0) Écarts actuariels sur les avantages postérieurs à l emploi 18,9 (43,1) (14,0) TOTAL DES AUTRES ÉLÉMENTS DU RÉSULTAT GLOBAL 121,8 138,2 389,2 Part du groupe 68,3 99,5 340,7 Part des intérêts minoritaires 53,5 38,7 48,5 * Cf. note 1B. Faurecia RÉSULTATS ANNUELS

18 2 Bilan Comptes consolidés consolidé 2.2 Bilan consolidé Actif (en millions d euros) Notes 31/12/ /12/2012 * 31/12/2011 * Écarts d acquisition , , ,6 Immobilisations incorporelles ,2 588,1 464,2 Immobilisations corporelles , , ,4 Titres mis en équivalence 13 88,7 85,2 71,0 Autres titres de participation 14 13,9 13,4 38,8 Autres actifs financiers non courants 15 49,4 54,2 35,4 Autres actifs non courants 16 18,9 18,1 16,9 Actifs d impôts différés 8 161,8 95,1 78,3 TOTAL ACTIFS NON COURANTS 4 343, , ,6 Stocks et en-cours nets , ,2 885,4 Créances clients et comptes rattachés , , ,2 Autres créances d exploitation ,1 357,8 297,6 Créances diverses ,2 150,0 131,2 Autres actifs financiers courants 30 8,7 0,6 1,5 Trésorerie et équivalents de trésorerie ,8 628,0 630,1 TOTAL ACTIFS COURANTS 3 986, , ,0 Actifs détenus en vue d être cédés 0,0 8,7 0,0 TOTAL ACTIF 8 330, , ,6 * Cf. note 1B. 16 Faurecia RÉSULTATS ANNUELS 2013

19 Comptes consolidés 2 Bilan consolidé Passif (en millions d euros) Notes 31/12/ /12/2012 * 31/12/2011 * CAPITAUX PROPRES Capital ,1 775,8 772,6 Primes d émission, de fusion et d apport 410,4 279,1 282,4 Titres d auto-contrôle (1,4) (1,6) (1,7) Réserves consolidées 118,3 (47,2) (396,6) Écarts de conversion 28,8 72,3 83,8 Résultat net 87,6 143,5 371,3 TOTAL CAPITAUX PROPRES PART GROUPE , , ,8 Intérêts minoritaires ,5 132,6 113,6 TOTAL CAPITAUX PROPRES 1 642, , ,4 Provisions non courantes ,5 300,8 260,7 Passifs financiers non courants , , ,1 Autres passifs non courants 0,6 0,2 1,5 Passifs d impôts différés 8 19,6 14,0 15,6 TOTAL DES PASSIFS NON COURANTS 1 612, , ,9 Provisions courantes ,2 321,2 322,3 Passifs financiers courants ,8 764,6 615,6 Acomptes reçus des clients 169,4 170,3 138,5 Dettes fournisseurs et comptes rattachés 3 053, , ,0 Dettes fiscales et sociales ,2 519,1 507,6 Dettes diverses ,3 154,4 175,3 TOTAL DES PASSIFS COURANTS 5 076, , ,3 Passifs liés aux actifs détenus en vue d être cédés 0,0 46,2 0,0 TOTAL PASSIF 8 330, , ,6 * Cf. note 1B. Faurecia RÉSULTATS ANNUELS

20 2 Tableau Comptes consolidés des flux de trésorerie consolidés 2.3 Tableau des flux de trésorerie consolidés (en millions d euros) Notes Exercice 2013 Exercice 2012 Exercice 2011 I- OPÉRATIONS D EXPLOITATION Marge opérationnelle 538,3 513,7 650,9 Amortissements et Provisions pour dépréciation des immobilisations 532,0 495,5 453,7 Marge Opérationnelle avant Amortissements et Provisions pour dépréciation 1 070, , ,6 Provisions courantes et non courantes opérationnelles (47,2) (65,5) (70,4) (Plus)/Moins value sur cession d actifs opérationnels 2,7 (0,5) 2,3 Restructuring décaissé (122,6) (53,9) (94,1) Frais financiers décaissés nets des produits (187,5) (163,6) (92,2) Autres revenus et charges décaissés (38,6) (3,5) 5,5 Impôts décaissés (134,3) (104,5) (116,2) Dividendes reçus des sociétés mises en équivalence 20,2 25,0 21,0 Variation du besoin en fonds de roulement 364,4 (372,1) (35,0) Variation des stocks (79,4) (208,9) (137,6) Variation des créances clients (44,0) (91,2) (221,9) Variation des dettes fournisseurs 395,8 (22,6) 312,8 Variation des autres créances et dettes d exploitation 74,4 (18,1) 20,7 Variation des créances et dettes diverses (hors impôt) 17,6 (31,2) (9,0) FLUX DE TRÉSORERIE PROVENANT DE L EXPLOITATION 927,4 270,5 725,5 II- OPÉRATIONS D INVESTISSEMENT Investissements en immobilisations corporelles 12 (518,0) (557,3) (451,4) Investissements en immobilisations incorporelles 11 (4,6) (2,9) (5,9) Investissements en frais de développement 11 (265,0) (266,7) (180,2) Acquisition de titres de participation et d activités (nette de la trésorerie apportée) (12,3) (71,2) (66,3) Produit de cessions d immobilisations corporelles 5,9 13,0 10,2 Produit de cessions d actifs financiers 0,0 0,7 0,2 Variation des créances et dettes sur investissements (2,1) 7,6 11,0 Autres variations (26,8) (26,0) (15,1) FLUX DE TRÉSORERIE SUR OPÉRATIONS D INVESTISSEMENT (822,9) (902,8) (697,5) EXCÉDENT/(BESOIN) DE FINANCEMENT (I)+(II) 104,5 (632,3) 28,0 III- OPÉRATIONS DE FINANCEMENT Augmentation du capital de Faurecia (nette des frais) et de participations contrôlées 11,0 9,0 1,2 Composante option de conversion des obligations convertibles 0,0 52,5 0,0 Dividendes versés aux actionnaires de la société mère 0,0 (38,6) (27,6) Dividendes versés aux minoritaires des filiales contrôlées (47,9) (27,0) (26,7) Autres actifs et passifs financiers 0,0 0,0 0,0 Émission d emprunts et nouveaux passifs financiers 473,0 850,5 925,1 Remboursements d emprunts et autres passifs financiers (398,4) (244,3) (881,9) FLUX DE TRÉSORERIE DES OPÉRATIONS FINANCIÈRES 37,7 602,1 (9,9) IV- AUTRES IMPACTS SUR LA TRÉSORERIE NETTE Effet des variations des cours de change (27,7) (6,9) 6,2 Flux nets de trésorerie liés aux activités en cours de cession (40,7) 35,0 0,0 AUGMENTATION/(DIMINUTION) DE LA TRÉSORERIE 73,8 (2,1) 24,3 TRÉSORERIE AU DÉBUT DE L EXERCICE 628,0 630,1 605,8 TRÉSORERIE À LA FIN DE L EXERCICE 701,8 628,0 630,1 18 Faurecia RÉSULTATS ANNUELS 2013

21 Comptes consolidés 2 Variation des capitaux propres consolidés 2.4 Variation des capitaux propres consolidés Nombre Capital d actions (3) social Primes d émission, de fusion et d apport Titres d autocontrôle Réserves consolidées et résultat net Écarts de conversion Couverture de flux futurs Écarts d évaluation Écarts actuariels sur les régimes de retraites à prestations définies Capitaux propres part du groupe Intérêts minoritaires (en millions d euros) Total Capitaux propres au 31/12/2010 avant répartition ,5 282,4 (10,4) (317,2) 94,0 (10,8) 810,5 87,7 898,2 Impact de l adoption d IAS19R (*) (12,0) (13,4) (25,4) (25,4) Capitaux propres au 01/01/2011 avant répartition et après impact IAS19R ,5 282,4 (10,4) (329,2) 94,0 (10,8) (13,4) 785,1 87,7 872,8 Résultat net 371,3 371,3 42,0 413,3 Autres éléments du résultat global de la période (10,2) (6,3) (14,1) (30,6) 6,5 (24,1) Résultat global de l exercice 371,3 (10,2) (6,3) (14,1) 340,7 48,5 389,2 Augmentation de capital (1) ,1 0,1 1,2 1,3 Dividendes versés au titre de l exercice 2010 (27,6) (27,6) (26,7) (54,3) Valorisation des options de souscription d actions et attribution d actions gratuites 11,1 11,1 11,1 Opérations sur titres auto-détenus 8,7 (2,3) 6,4 6,4 Composante option de conversion des obligations convertibles 0,0 0,0 Variations de périmètre et autres (4,0) (4,0) 2,9 (1,1) Capitaux propres au 31/12/2011 avant répartition * ,6 282,4 (1,7) 19,3 83,8 (17,1) (27,5) 1 111,8 113, ,4 Résultat net 143,5 143,5 42,1 185,6 Autres éléments du résultat global de la période (11,7) 10,8 (43,1) (44,0) (3,4) (47,4) Résultat global de l exercice 143,5 (11,7) 10,8 (43,1) 99,5 38,7 138,2 Augmentation de capital (2) ,3 (3,3) 0,0 8,7 8,7 Dividendes versés au titre de l exercice 2011 (38,6) (38,6) (27,0) (65,6) Valorisation des options de souscription d actions et attribution d actions gratuites (2,3) (2,3) (2,3) Opérations sur titres auto-détenus 0,1 0,1 0,1 Composante option de conversion des obligations convertibles 52,5 52,5 52,5 Variations de périmètre et autres (1,1) (1,1) (1,4) (2,5) Capitaux propres au 31/12/2012 avant répartition * ,9 279,1 (1,6) 173,3 72,1 (6,3) (70,6) 1 221,9 132, ,5 Résultat net 87,6 87,6 55,8 143,4 Autres éléments du résultat global de la période (43,4) 5,2 18,9 (19,3) (2,3) (21,6) Résultat global de l exercice 87,6 (43,4) 5,2 18,9 68,3 53,5 121,8 Augmentation de capital (1)&(2) ,2 131,3 213,5 10,3 223,8 Dividendes versés au titre de l exercice ,0 0,0 (48,9) (48,9) Valorisation des options de souscription d actions et attribution d actions gratuites 2,1 2,1 2,1 Opérations sur titres auto-détenus 0,2 0,0 0,2 0,2 Composante option de conversion des obligations convertibles 0,0 0,0 0,0 Variations de périmètre et autres (4,2) (4,2) (7,0) (11,2) Capitaux propres au 31/12/2013 avant répartition ,1 410,4 (1,4) 258,8 28,7 (1,1) (51,7) 1 501,8 140, ,3 * Cf. note 1B. (1) Augmentation de capital provenant de la conversion d obligations pour la part groupe. (2) Augmentation de capital provenant de l attribution d actions gratuites. (3) Dont actions d auto-détention au 31/12/2010, au 31/12/2011, au 31/12/2012 et au 31/12/2013 (cf. note 22.3). Faurecia RÉSULTATS ANNUELS

22 2 Annexe Comptes consolidés Annexe aux états financiers consolidés 2.5 Annexe aux états financiers consolidés SOMMAIRE Note 1A Principes comptables 21 Note 1B Modifications apportées aux comptes antérieurement publiés 28 Note 2 Évolution du périmètre 30 Note 3 Évènements postérieurs à la clôture 30 Note 4 Informations par secteur opérationnel 30 Note 5 Analyse des coûts opérationnels 35 Note 6 Autres revenus et charges 37 Note 7 Autres revenus et charges financiers 38 Note 8 Impôts sur les résultats 38 Note 9 Résultat par action 40 Note 10 Écarts d acquisition 41 Note 11 Immobilisations incorporelles 42 Note 12 Immobilisations corporelles 43 Note 13 Titres mis en équivalence 44 Note 14 Autres titres de participation 45 Note 15 Autres actifs financiers non courants 46 Note 16 Autres actifs non courants 46 Note 17 Stocks et en-cours 46 Note 18 Créances clients et comptes rattachés 47 Note 19 Autres créances d exploitation 47 Note 20 Créances diverses 48 Note 21 Trésorerie et équivalents de trésorerie 48 Note 22 Capitaux propres 48 Note 23 Intérêts minoritaires 51 Note 24 Provisions courantes et non courantes 51 Note 25 Provisions pour retraites et charges assimilées 53 Note 26 Endettement financier net 59 Note 27 Dettes fiscales et sociales 64 Note 28 Dettes diverses 64 Note 29 Instruments financiers 65 Note 30 Couverture des risques de change et de taux d intérêt 69 Note 31 Engagements donnés et passifs éventuels 75 Note 32 Parties liées 76 Note 33 Honoraires des commissaires aux comptes 77 Note 34 Société mère consolidante 77 Note 35 Dividendes 77 Faurecia S.A. avec ses filiales («Faurecia»), est l un des leaders mondiaux de l équipement automobile dans quatre activités clés : Sièges d Automobile, Technologies de Contrôle des Émissions, Systèmes d Intérieur et Extérieur d Automobile. La société Faurecia a son siège social à Nanterre (92 Hauts de Seine) et est cotée sur le marché Eurolist d Euronext Paris. Les états financiers consolidés ont été arrêtés par le conseil d administration en sa séance du 11 février Les comptes ont été arrêtés suivant le principe de la continuité d exploitation. 20 Faurecia RÉSULTATS ANNUELS 2013

23 Comptes consolidés 2 Annexe aux états financiers consolidés NOTE 1A PRINCIPES COMPTABLES Les états financiers consolidés de Faurecia sont établis conformément au référentiel IFRS (International Financial Reporting Standards) publié par l IASB, tel qu adopté par l Union Européenne et disponible sur le site internet de la Commission européenne : Le référentiel IFRS comprend les normes IFRS et les normes IAS (International Accounting Standards), ainsi que leurs interprétations IFRIC (International Financial Reporting Interpretations Committee). Les normes retenues pour l élaboration des comptes 2013 et des comptes comparatifs 2012 et 2013 sont celles publiées au Journal Officiel de l Union européenne (JOUE) au 31 décembre 2013 et qui sont applicables obligatoirement. Les méthodes comptables retenues ont été appliquées de façon permanente à tous les exercices présentés. Faurecia a appliqué au 1 er janvier 2013 le standard IFRS 13 et les amendements et révisions portant sur les normes IAS 1, IAS 12, IAS 19 et IFRS 7, les améliorations annuelles des IFRS (cycle ) et IFRIC 20, qui, hormis IAS 19 dont les impacts sur les comptes consolidés sont décrits en note 1B, n ont pas eu d impact significatif sur les comptes consolidés annuels. Par ailleurs, Faurecia n a pas appliqué par anticipation les normes, amendements et interprétations : adoptés par l Union Européenne mais dont l application obligatoire est postérieure au 31 décembre 2013 (normes et amendements portant sur IFRS 10, IFRS 11, IFRS 12, IAS 27, IAS 28, IAS 32, IAS 36, IAS 39). Aucun impact significatif n est attendu de leur application ; non encore adoptés par l Union Européenne au 31 décembre 2013 (normes et amendements portant sur IAS 39, IAS 19 et IFRS 9 et IFRIC 21). 1.1 Principes de consolidation Sont consolidées les sociétés sur lesquelles le Groupe exerce une influence notable et détenues à 20 % au moins dont l un des critères suivant est atteint : chiffre d affaires annuel supérieur à 20 millions d euros, total du bilan supérieur à 20 millions d euros, endettement supérieur à 5 millions d euros. Les sociétés non consolidées prises individuellement ou dans leur ensemble, ne sont pas significatives. Les filiales, dont le Groupe détient le contrôle, sont consolidées par intégration globale. Le contrôle est présumé lorsque le Groupe détient plus de 50 % des droits de vote ; il peut également résulter des dispositions d accords d actionnaires. Les filiales sont consolidées par intégration globale à compter de la date à laquelle le contrôle est transféré au Groupe. Elles cessent d être consolidées à compter de la date à laquelle le contrôle cesse d être exercé. Les autres sociétés, dans lesquelles le Groupe exerce un contrôle conjoint ou une influence notable qui s accompagne généralement d une participation comprise entre 20 % et 50 % des droits de vote, sont consolidées par mise en équivalence. Les états financiers du Groupe sont établis en euros. Les filiales étrangères ont généralement pour monnaie de fonctionnement leur monnaie locale. Leurs comptes sont convertis en euros, aux taux en vigueur à la clôture pour le bilan et aux taux moyens pour le compte de résultat. L écart de conversion qui en résulte est inscrit dans les capitaux propres. Certaines filiales, hors zone euro ou US dollar, qui réalisent l essentiel de leurs transactions en euros ou en US dollar, sont toutefois susceptibles de reconnaître l une de ces deux devises comme monnaie de fonctionnement. Les transactions significatives réalisées entre les sociétés consolidées ainsi que les profits internes sont éliminés. Les méthodes comptables des filiales et entreprises mises en équivalence ne présentent pas de divergences significatives avec celles du Groupe. 1.2 Écarts d acquisition Dans le cadre d un regroupement d entreprises, le coût d acquisition est affecté aux actifs et passifs identifiables de l entité acquise sur la base de leur juste valeur déterminée à la date d acquisition. Lorsque la somme du coût d acquisition et du montant des participations ne donnant pas le contrôle dans l entreprise acquise est supérieure à la juste valeur des actifs réévalués, nets des passifs, l écart est inscrit en écart d acquisition. Conformément à IAS 36, les écarts d acquisition ne font pas l objet d un amortissement mais d un test de dépréciation dès l apparition d indices de dépréciation et au moins une fois par an. Pour la réalisation de ce test, les écarts d acquisition sont ventilés entre les unités génératrices de trésorerie qui correspondent à des ensembles homogènes générant des flux de trésorerie indépendants. Faurecia RÉSULTATS ANNUELS

Résultats semestriels

Résultats semestriels Résultats semestriels 2013 SOMMAIRE Chiffres clés 1 1 Rapport semestriel d activité 3 1.1 Activité 4 1.2 Résultats 7 1.3 Structure financière et endettement 8 1.4 Transactions avec les parties liées 8

Plus en détail

PASSAGE AUX NORMES IFRS

PASSAGE AUX NORMES IFRS PASSAGE AUX NORMES IFRS L Union Européenne a choisi d adopter le référentiel comptable IFRS (International Financial Reporting Standards) émis par l IASB (International Accounting Standards Board) : en

Plus en détail

20.3 ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2014

20.3 ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2014 AU 31 DÉCEMBRE 2014 Bilan consolidé 86 État du compte de résultat consolidé 88 État du résultat global consolidé 89 Variation de la trésorerie consolidée 90 Variation des capitaux propres consolidés 91

Plus en détail

BILAN ET COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉS AU 31.12.2013

BILAN ET COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉS AU 31.12.2013 BILAN ET COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉS AU 31.12.2013 Le Conseil d Administration du 19 février 2014 a arrêté et autorisé la publication des comptes consolidés de Safran et celle du compte de résultat ajusté

Plus en détail

Résultats du premier semestre 2009. Résistance des ventes Résultat net impacté par des charges non courantes La transformation est en cours

Résultats du premier semestre 2009. Résistance des ventes Résultat net impacté par des charges non courantes La transformation est en cours Résultats du premier semestre 2009 Résistance des ventes Résultat net impacté par des charges non courantes La transformation est en cours Bonne résistance des ventes au S1, des résultats impactés par

Plus en détail

i n f o r m a t i o n s

i n f o r m a t i o n s i n f o r m a t i o n s Paris, le 6 septembre 2005 Communiqué de Presse RESULTATS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2005 Solides performances au 1 er semestre 2005 Le Conseil de Surveillance d Air Liquide, qui s est

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDÉS EXERCICE 2013

COMPTES CONSOLIDÉS EXERCICE 2013 4 COMPTES CONSOLIDÉS EXERCICE 2013 1 Compte de résultat consolidé 2 2 État de résultat global consolidé 3 3 Bilan consolidé 4 4 Tableau des flux de trésorerie consolidés 5 5 Tableau de variation des capitaux

Plus en détail

Assemblée Générale. Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque. Nobody s Unpredictable

Assemblée Générale. Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque. Nobody s Unpredictable Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque Que va-t-elle dire? Que va-t-il entendre? Quelles sont ses intentions? Assemblée Générale Nobody s Unpredictable Sommaire Le marché et Ipsos La

Plus en détail

ADA COMPTES CONSOLIDES CONDENSES

ADA COMPTES CONSOLIDES CONDENSES ADA COMPTES CONSOLIDES CONDENSES 30 JUIN 2015 1 SOMMAIRE A - Bilan consolidé... 3 B - Compte de résultat consolidé et état du résultat global consolidé... 4 C - Tableau de flux de trésorerie consolidés...

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER 2012

RAPPORT FINANCIER 2012 RAPPORT FINANCIER 2012 BILAN CONSOLIDÉ IFRS AU 31 DÉCEMBRE 2012 Actif (en milliers d euros) Notes Montant brut Exercice 2012 Amort. Prov. Montant net Exercice 2011 Montant net Actifs non courants Immobilisations

Plus en détail

Communiqué de presse. Chiffre d affaires du troisième trimestre. Perspectives 2012. Nanterre, le 23 octobre 2012

Communiqué de presse. Chiffre d affaires du troisième trimestre. Perspectives 2012. Nanterre, le 23 octobre 2012 Nanterre, le 23 octobre 2012 Hausse de 7,9% du chiffre d affaires consolidé au 3 ème trimestre. Fort ralentissement de la production automobile en Europe attendu au 4 ème trimestre Chiffre d affaires du

Plus en détail

Normes internationales d information financière États financiers modèles 2011 sans application anticipée

Normes internationales d information financière États financiers modèles 2011 sans application anticipée Normes internationales d information financière États financiers modèles sans application anticipée 1 États financiers pour l exercice 31 décembre Les états financiers modèles de la pour l exercice 31

Plus en détail

Faurecia : un premier semestre 2015 en très forte progression ; guidance annuelle révisée à la hausse

Faurecia : un premier semestre 2015 en très forte progression ; guidance annuelle révisée à la hausse Nanterre, le 24 juillet 2015 Faurecia : un premier semestre 2015 en très forte progression ; guidance annuelle révisée à la hausse Chiffre d affaires total en hausse de 12,6% à 10,51 milliards d euros

Plus en détail

RÈGLES D ÉVALUATION IFRS

RÈGLES D ÉVALUATION IFRS UNIBRA Société anonyme Siège social : avenue des Arts, 40 à 1040 Bruxelles n d entreprise : 0402833179 RÈGLES D ÉVALUATION IFRS Les principes comptables et les règles d évaluation appliqués aux comptes

Plus en détail

Transition aux normes IFRS. Informations financières consolidées préliminaires 2004

Transition aux normes IFRS. Informations financières consolidées préliminaires 2004 Transition aux normes IFRS Informations financières consolidées préliminaires 2004 Compte de résultat consolidé IFRS préliminaire 4 Bilan consolidé IFRS préliminaire 5 Tableau de variation des capitaux

Plus en détail

Groupe PwC Audit. États financiers consolidés Exercice de 12 mois clos le 30 juin 2007

Groupe PwC Audit. États financiers consolidés Exercice de 12 mois clos le 30 juin 2007 États financiers consolidés Exercice de 12 mois clos le 30 juin 2007 Sommaire 01 Bilan consolidé 5 02 Compte de résultat consolidé 6 03 Tableau de variation des capitaux propres consolidés 7 04 Tableau

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITE DU DIRECTOIRE PREMIER SEMESTRE 2013

RAPPORT D ACTIVITE DU DIRECTOIRE PREMIER SEMESTRE 2013 ASSYSTEM SA Société anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance au capital de 19 219 840 Euros Siège social : 70 Boulevard de Courcelles 75017 PARIS RCS PARIS B 412 076 937 RAPPORT D ACTIVITE DU DIRECTOIRE

Plus en détail

BILAN ET COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉS AU 30.06.2015

BILAN ET COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉS AU 30.06.2015 BILAN ET COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉS AU 30.06.2015 Le Conseil d Administration du 29 juillet 2015 a arrêté et autorisé la publication des comptes consolidés de Safran et celle du compte de résultat ajusté

Plus en détail

Comptes 2007 Rapport de Gestion du Conseil D administration Informations complémentaires pour le document de référence

Comptes 2007 Rapport de Gestion du Conseil D administration Informations complémentaires pour le document de référence Comptes 2007 Rapport de Gestion du Conseil D administration Informations complémentaires pour le document de référence Le Document de Référence de L Oréal est constitué de deux tomes : > une plaquette

Plus en détail

Transition aux IFRS. Présentation Analystes. 31 mars 2005. «Se fonder sur nos valeurs,...inventer notre futur»

Transition aux IFRS. Présentation Analystes. 31 mars 2005. «Se fonder sur nos valeurs,...inventer notre futur» 31 mars 2005 Transition aux IFRS Présentation Analystes «Se fonder sur nos valeurs,...inventer notre futur» Département Relations Investisseurs +33 (0)1 45 19 52 26 carole.imbert@bicworld.com lucile.jestin@bicworld.com

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDÉS 2014

COMPTES CONSOLIDÉS 2014 COMPTES CONSOLIDÉS 2014 Société anonyme au capital de 4 525 352,30 euros 6, Place colonel Bourgoin 75012 Paris 418 093 761 R.C.S. Paris www.hi-media.com COMPTES CONSOLIDÉS 2014 2 Sommaire NOTES SUR LES

Plus en détail

Rapport financier 2010

Rapport financier 2010 Rapport financier 2010 PagesJaunes Groupe Société anonyme à Conseil d administration au capital de 56 196 950,80 euros Siège social : 7 avenue de la Cristallerie - 92317 Sèvres Cedex R.C.S. Nanterre 552

Plus en détail

LEGRAND INFORMATIONS FINANCIERES CONSOLIDEES NON AUDITEES 31 mars 2011. Sommaire

LEGRAND INFORMATIONS FINANCIERES CONSOLIDEES NON AUDITEES 31 mars 2011. Sommaire Informations financières consolidées non auditées au 31 mars 2011 2011 LEGRAND INFORMATIONS FINANCIERES CONSOLIDEES NON AUDITEES 31 mars 2011 Sommaire Compte de résultat consolidé 2 Bilan consolidé 3 Tableau

Plus en détail

TRANSITION AUX NORMES IFRS (International Financial Reporting Standards)

TRANSITION AUX NORMES IFRS (International Financial Reporting Standards) TRANSITION AUX NORMES IFRS (International Financial Reporting Standards) CONTEXTE En application du règlement européen n 1606/2002 adopté le 19 juillet 2002, les sociétés faisant appel public à l épargne

Plus en détail

Pierre-Jean SIVIGNON

Pierre-Jean SIVIGNON 7 MARS 2013 Georges PLASSAT Pierre-Jean SIVIGNON Remarques préliminaires 2012 Le Groupe s est recentré sur les pays où il a une position forte et un profil multi-format : Grèce : réorganisation de son

Plus en détail

AGROGENERATION Société anonyme au capital social de 4.618.096,40 euros Siège social : 18 rue Pasquier 75008 Paris R.S.C. Paris N 494 765 951

AGROGENERATION Société anonyme au capital social de 4.618.096,40 euros Siège social : 18 rue Pasquier 75008 Paris R.S.C. Paris N 494 765 951 AGROGENERATION Société anonyme au capital social de 4.618.096,40 euros Siège social : 18 rue Pasquier 75008 Paris R.S.C. Paris N 494 765 951 Rapport semestriel d activité Clôture au 30 Juin 2015 1) Principaux

Plus en détail

ANNEXE AUX COMPTES ANNUELS EXERCICE 2006

ANNEXE AUX COMPTES ANNUELS EXERCICE 2006 ANNEXE AUX COMPTES ANNUELS EXERCICE 2006 1. ÉVÉNEMENTS SIGNIFICATIFS DE L EXERCICE En début d exercice 2006 la société a acquis la totalité des titres de la société Cryologistic Développement, holding

Plus en détail

Rapport financier semestriel. Période close le 30 juin 2014

Rapport financier semestriel. Période close le 30 juin 2014 2013 Rapport financier semestriel Période close le 30 juin 2014 : Sommaire Sommaire... 1 Rapport financier semestriel d activité... 2 1.1Analyse de l activité du premier semestre et perspectives 2014...

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Communiqué de presse Résultats du troisième trimestre 2009 Chiffre d affaires de 979,5 M (- 39% par rapport au T3 2008) RBE de 174,0 M, soit 17,8% du chiffre d affaires (26,7% au T3 2008) Important flux

Plus en détail

ANALYSE DE LA TRANSITION DES NORMES FRANCAISES AUX NORMES IFRS

ANALYSE DE LA TRANSITION DES NORMES FRANCAISES AUX NORMES IFRS ANALYSE DE LA TRANSITION DES NORMES FRANCAISES AUX NORMES 1 CONTEXTE DE LA PUBLICATION 2 PRINCIPES RETENUS POUR LA PREPARATION DES PREMIERS ETATS FINANCIERS DU GROUPE EN 3 ANALYSE DE LA TRANSITION DU BILAN

Plus en détail

Comptes semestriels 2011

Comptes semestriels 2011 MEMSCAP Société anonyme au capital de 9 430 440,85 euros Siège social : Parc Activillage des Fontaines - Bernin 38926 Crolles Cedex 414 565 341 RCS Grenoble Comptes semestriels 2011 1. RAPPORT D ACTIVITE

Plus en détail

27 mai 2015. Assemblée Générale Mixte

27 mai 2015. Assemblée Générale Mixte 27 mai 2015 Assemblée Générale Mixte Sommaire 1 Résultats de l'exercice 2014 Michel Favre 2 Perspectives court et moyen terme Yann Delabrière/Patrick Koller 3 Résolutions en matière de gouvernance Jean-Pierre

Plus en détail

PRINCIPAUX INDICATEURS

PRINCIPAUX INDICATEURS 30 juin 2006 RESULTAT DE L DE L EXERCICE 2005 2005-200 2006 (Période du 1 er avril 2005 au 31 mars 2006) PRINCIPAUX INDICATEURS Chiffres Chiffres Chiffres En millions d euros consolidés consolidés consolidés

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDES SEMESTRIELS DU GROUPE LISI ELEMENTS FINANCIERS AU 30 JUIN 2005 AUX NORMES IFRS

COMPTES CONSOLIDES SEMESTRIELS DU GROUPE LISI ELEMENTS FINANCIERS AU 30 JUIN 2005 AUX NORMES IFRS COMPTES CONSOLIDES SEMESTRIELS DU GROUPE LISI ELEMENTS FINANCIERS AU 30 JUIN 2005 AUX NORMES IFRS A B C D E F G Compte de résultat consolidé Bilan consolidé Tableau des flux de trésorerie consolidés Variation

Plus en détail

Groupe Ipsos *** Comptes consolidés

Groupe Ipsos *** Comptes consolidés Groupe Ipsos *** Comptes consolidés pour l exercice clos le 31 décembre 2013 Comptes consolidés du groupe Ipsos au 31 décembre 2013 Page 2/61 SOMMAIRE 1. Compte de résultat consolidé... 4 2. Etat du résultat

Plus en détail

Résultats de l exercice 2011 : + 106 % de croissance, 32,9 M de marge brute et 5% de rentabilité avant impôts

Résultats de l exercice 2011 : + 106 % de croissance, 32,9 M de marge brute et 5% de rentabilité avant impôts Communiqué de Presse Igny, le 14 mars 2012 Résultats de l exercice 2011 : + 106 % de croissance, 32,9 M de marge brute et 5% de rentabilité avant impôts Croissance de 106 % du chiffre d affaires (171,4

Plus en détail

TABLEAU DE VARIATION DES CAPITAUX PROPRES

TABLEAU DE VARIATION DES CAPITAUX PROPRES TABLEAU DE VARIATION DES CAPITAUX PROPRES Capital Réserves Résultat Capitaux propres Totaux Dont Part des tiers Au 1 er janvier 2005 873.168 3.551.609-842.682 3.582 095 456.924 Affectation résultat 2004-842.682

Plus en détail

Résultats annuels au 30 juin 2008

Résultats annuels au 30 juin 2008 Société Centrale des Bois et Scieries de la Manche Société Anonyme au capital de 32 205 872,50 euros Siège social : 12 rue Godot de Mauroy, 75009 Paris RCS Paris 775 669 336 Paris, le 23 octobre 2008 Résultats

Plus en détail

3. Comptes consolidés

3. Comptes consolidés 3. Comptes consolidés 3.1 Rapport des Commissaires aux comptes sur les comptes annuels Exercice clos le 31 décembre Mesdames, Messieurs, En exécution de la mission qui nous a été confiée par votre Assemblée

Plus en détail

TRANSITION AUX IFRS SOMMAIRE

TRANSITION AUX IFRS SOMMAIRE TRANSITION AUX IFRS SOMMAIRE Transition aux IFRS : compte de résultat consolidé IFRS préliminaire 31/12/24 Transition aux IFRS : bilan actif consolidé IFRS préliminaire 31/12/24 Transition aux IFRS : bilan

Plus en détail

Passage aux normes IFRS 2004

Passage aux normes IFRS 2004 Passage aux normes IFRS 2004 Comptes consolidés au 31 décembre 2004 1 Passage aux normes IFRS 2004 Maroc Telecom Sommaire 1. Introduction 2. Description des retraitements IFRS 3. Bilan consolidé et notes

Plus en détail

Tradition Securities and Futures

Tradition Securities and Futures COMPTES ANNUELS au 31 décembre 2007 de Tradition Securities and Futures Tradition Securities & Futures BILAN AU 31 DECEMBRE 2007 (En milliers d euros) Notes 31.12.2007 31.12.2006 ACTIF Opérations interbancaires

Plus en détail

Informations financières concernant le patrimoine, la situation financière et les résultats

Informations financières concernant le patrimoine, la situation financière et les résultats Informations financières concernant le patrimoine, la situation financière et les résultats Informations financières historiques Compte de résultat consolidé Milliers d'euros Notes 31 mars 2014 31 mars

Plus en détail

Rapport Financier Semestriel 2015

Rapport Financier Semestriel 2015 Rapport Financier Semestriel 2015 Incluant : - Rapport semestriel d Activité - Etats Financiers Consolidés au 30 Juin 2015 - Rapport des Commissaires aux Comptes sur l information financière semestrielle

Plus en détail

GROUPE ILIAD Etats financiers consolidés résumés 30 juin 2007 SOMMAIRE COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE SEMESTRIEL...1

GROUPE ILIAD Etats financiers consolidés résumés 30 juin 2007 SOMMAIRE COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE SEMESTRIEL...1 a GROUPE ILIAD Etats financiers consolidés résumés 30 juin 2007 SOMMAIRE COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE SEMESTRIEL...1 BILAN CONSOLIDE SEMESTRIEL : ACTIF...2 BILAN CONSOLIDE SEMESTRIEL : PASSIF...3 TABLEAU

Plus en détail

Rapport financier semestriel

Rapport financier semestriel Le 1 er juin 2012 Rapport financier semestriel Au cours du premier semestre 2012, le Groupe a enregistré une forte croissance de son activité (+8,1%), notamment liée à une période de soldes hiver favorables,

Plus en détail

Comptes consolidés et notes annexes 31 décembre 2011

Comptes consolidés et notes annexes 31 décembre 2011 Comptes consolidés et notes annexes 31 décembre 2011 Version en cours d audit Sommaire Rapport semestriel d activité...1 Comptes consolidés...3 Ratios et indicateurs clés. 11 Notes annexes aux comptes

Plus en détail

Groupe APRIL : Résultats annuels 2015 conformes aux attentes dans un environnement en mutation

Groupe APRIL : Résultats annuels 2015 conformes aux attentes dans un environnement en mutation Mercredi 2 mars 2016 Groupe APRIL : Résultats annuels 2015 conformes aux attentes dans un environnement en mutation Chiffre d affaires consolidé de 798,0 M, en progression de 4,1 % en publié et 4,6 % en

Plus en détail

10 ELEMENTS FINANCIERS

10 ELEMENTS FINANCIERS 10 ELEMENTS FINANCIERS Page Etats financiers consolidés 223 Notes annexes aux comptes consolidés 230 Rapport des Commissaires aux comptes sur les comptes consolidés 343 Comptes sociaux 345 Notes annexes

Plus en détail

RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE GESTION. Trimestre 2012

RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE GESTION. Trimestre 2012 RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE GESTION er Trimestre 2012 SOMMAIRE Uni-Sélect a réalisé des ventes de 451 $ millions (dont plus de 335 $ millions aux États-Unis), au cours de son premier trimestre, représentant

Plus en détail

Résultats non audités et non arrêtés par le Conseil d'administration

Résultats non audités et non arrêtés par le Conseil d'administration 14/12/2006 Kaufman & Broad : Résultats annuels 2006 Résultats non audités et non arrêtés par le Conseil d'administration Résultats 2006 supérieurs aux prévisions o Chiffre d affaires : +22% o Marge brute

Plus en détail

ROCK ENERGY INC. Bilans consolidés intermédiaires. Aux 30 juin 2009 et 31 décembre 2008 (non vérifié)

ROCK ENERGY INC. Bilans consolidés intermédiaires. Aux 30 juin 2009 et 31 décembre 2008 (non vérifié) ROCK ENERGY INC. Bilans consolidés intermédiaires Aux 30 juin 2009 et 31 décembre 2008 (non vérifié) (Tous les montants sont exprimés en milliers de dollars.) 30 juin 2009 31 décembre 2008 Actif Actif

Plus en détail

Société en commandite par actions au capital de 10 961 739 euros R.C.S. PARIS 308 382 035 Siège social : 78, rue de Rivoli, 75004 Paris France

Société en commandite par actions au capital de 10 961 739 euros R.C.S. PARIS 308 382 035 Siège social : 78, rue de Rivoli, 75004 Paris France RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2015 Société en commandite par actions au capital de 10 961 739 euros R.C.S. PARIS 308 382 035 Siège social : 78, rue de Rivoli, 75004 Paris France Adresse postale : 57-59,

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDES AU 31 DECEMBRE 2015

COMPTES CONSOLIDES AU 31 DECEMBRE 2015 COMPTES CONSOLIDES AU 31 DECEMBRE 2015 Sommaire Compte de résultat consolidé 2 Etat du résultat global consolidé 3 Etat de la situation financière consolidée 4 Tableau des flux de trésorerie consolidé

Plus en détail

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES au 31 décembre 2009 SOMMAIRE ETATS FINANCIERS CONSOLIDES COMPTE DE RESULTAT DE L EXERCICE 2009 4 ETAT DU RESULTAT NET ET DES VARIATIONS D ACTIFS ET DE PASSIFS COMPTABILISEES

Plus en détail

Résultats du troisième trimestre 2015 1

Résultats du troisième trimestre 2015 1 Résultats du troisième trimestre 1 Luxembourg, le 5 novembre Faits marquants Taux de fréquence en matière de santé et sécurité 2 de 1,2 au troisième trimestre, contre 0,8 au deuxième trimestre. Expéditions

Plus en détail

ALCATEL-LUCENT ETATS FINANCIERS CONSOLIDES RESUMES AU 31 MARS 2011*

ALCATEL-LUCENT ETATS FINANCIERS CONSOLIDES RESUMES AU 31 MARS 2011* 6/05/ ALCATEL-LUCENT ETATS FINANCIERS CONSOLIDES RESUMES AU 31 MARS * COMPTES DE RESULTATS CONSOLIDES...3 ETATS CONSOLIDES DU RESULTAT GLOBAL...4 ETATS CONSOLIDES DE LA SITUATION FINANCIERE...5 TABLEAUX

Plus en détail

EXFO inc. Bilans consolidés intermédiaires condensés non audités

EXFO inc. Bilans consolidés intermédiaires condensés non audités Actif EXFO inc. Bilans consolidés intermédiaires condensés non audités (en milliers de dollars US) Au Au 31 août Actif à court terme Espèces 43 418 $ 25 864 $ Placements temporaires 958 1 487 Comptes débiteurs

Plus en détail

États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre 2011 et 2010 (non audités)

États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre 2011 et 2010 (non audités) États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. (non audités) États consolidés résumés du résultat Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre (en milliers de dollars canadiens, sauf

Plus en détail

FONCIERE 7 INVESTISSEMENT RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2015

FONCIERE 7 INVESTISSEMENT RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2015 FONCIERE 7 INVESTISSEMENT RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2015 Siège : 2, rue de BASSANO - 75116 PARIS N Siret : 486 820 152 00107 FONCIERE 7 INVESTISSEMENT RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN

Plus en détail

Résultats semestriels 2014 Résultats 30 juillet 2014

Résultats semestriels 2014 Résultats 30 juillet 2014 Résultats semestriels 2014 30 juillet 2014 Sommaire 1. Introduction 2. Comptes S1 2014 3. Activité Antalis et Arjowiggins 4. Perspectives 5. Questions & Réponses Annexe : Eléments financiers des opérations

Plus en détail

Notes. Goodwill 131 705 128 114 Autres immobilisations incorporelles 24 420 19 349

Notes. Goodwill 131 705 128 114 Autres immobilisations incorporelles 24 420 19 349 Groupe Crit Rapport annuel 2012 C. Bilan consolidé ACTIF (en milliers d euros) Notes 31-12-2012 31-12-2011 Goodwill 131 705 128 114 Autres immobilisations incorporelles 24 420 19 349 Total des immobilisations

Plus en détail

SOCIÉTÉS COMMERCIALES ET INDUSTRIELLES ACTIELEC TECHNOLOGIES. 14 Octobre 2005 BULLETIN DES ANNONCES LÉGALES OBLIGATOIRES 24663

SOCIÉTÉS COMMERCIALES ET INDUSTRIELLES ACTIELEC TECHNOLOGIES. 14 Octobre 2005 BULLETIN DES ANNONCES LÉGALES OBLIGATOIRES 24663 14 Octobre 2005 BULLETIN DES ANNONCES LÉGALES OBLIGATOIRES 24663 PUBLICATIONS PÉRIODIQUES (COMPTES ANNUELS, SITUATIONS TRIMESTRIELLES, TABLEAUX D ACTIVITÉ ET DE RÉSULTATS, CHIFFRES D AFFAIRES, INVENTAIRES

Plus en détail

Examen par le conseil d administration des résultats de l exercice 2013

Examen par le conseil d administration des résultats de l exercice 2013 Examen par le conseil d administration des résultats de l exercice 2013 CHIFFRE D AFFAIRES CONSOLIDÉ : 3 591,5 millions d euros (3 727,4 millions en 2012) RÉSULTAT BRUT D EXPLOITATION COURANT : 642,9 millions

Plus en détail

Communiqué annuel de BSB sur l exercice 2008

Communiqué annuel de BSB sur l exercice 2008 Communiqué annuel de BSB sur l exercice 2008 Louvain-la-Neuve, le 27 mars 2009, 16h00 Information réglementée 1. CROISSANCE ET PROFITABILITÉ : BSB TIENT SES PROMESSES! La croissance de la société s est

Plus en détail

Communiqué de presse Igny, le 27 Mars 2015. Résultats 2014. Du 1er janvier au 31 decembre 2014

Communiqué de presse Igny, le 27 Mars 2015. Résultats 2014. Du 1er janvier au 31 decembre 2014 Communiqué de presse Igny, le 27 Mars 2015 Résultats 2014 Compte de Résultat Synthétique (en M ) Du 1er janvier au 31 decembre 2014 Du 1er janvier au 31 decembre 2013 Var M Var % Chiffre d affaires 132,1

Plus en détail

Communiqué de presse. 25 août 2014. Information réglementée EMBARGO 25 août 2014 à 8h15 Roularta Media Group

Communiqué de presse. 25 août 2014. Information réglementée EMBARGO 25 août 2014 à 8h15 Roularta Media Group Communiqué de presse 25 août 2014 Information réglementée EMBARGO 25 août 2014 à 8h15 Roularta Media Group Information réglementée EMBARGO 25 août 2014 à 8h15 Roularta Media Group 02 Résultats premier

Plus en détail

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES Premier semestre 2011 - 2 - Etats financiers consolidés au 30 juin 2011 SOMMAIRE ETATS FINANCIERS CONSOLIDES COMPTE DE RESULTAT DU PREMIER SEMESTRE 2011 ETAT DU RESULTAT NET

Plus en détail

Résultats annuels 2012

Résultats annuels 2012 11/02/2013 Résultats annuels 2012 Le Groupe Cafom, acteur européen de la distribution traditionnelle et du e-commerce d équipement de la maison, annonce ses résultats annuels de l exercice clos le 30 septembre

Plus en détail

MGI GROUPE COMPTES CONSOLIDES AU 31 DECEMBRE 2009 SOMMAIRE TABLEAU DE VARIATION DES CAPITAUX PROPRES METHODES COMPTABLES ET NOTES EXPLICATIVES

MGI GROUPE COMPTES CONSOLIDES AU 31 DECEMBRE 2009 SOMMAIRE TABLEAU DE VARIATION DES CAPITAUX PROPRES METHODES COMPTABLES ET NOTES EXPLICATIVES MGI GROUPE COMPTES CONSOLIDES AU 31 DECEMBRE 2009 SOMMAIRE BILANS COMPTES DE RESULTAT TABLEAU DE VARIATION DES CAPITAUX PROPRES TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE METHODES COMPTABLES ET NOTES EXPLICATIVES

Plus en détail

SOMMAIRE ETATS FINANCIERS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012 5 RAPPORT DES COMMISSAIRES AUX COMPTES SUR L'INFORMATION 40 FINANCIERE SEMESTRIELLE 2012

SOMMAIRE ETATS FINANCIERS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012 5 RAPPORT DES COMMISSAIRES AUX COMPTES SUR L'INFORMATION 40 FINANCIERE SEMESTRIELLE 2012 RAPPORT FINANCIER DU 1 ER SEMESTRE 2012 SOMMAIRE RAPPORT D'ACTIVITE DU 1 ER SEMESTRE 2012 3 ETATS FINANCIERS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012 5 RAPPORT DES COMMISSAIRES AUX COMPTES SUR L'INFORMATION 40 FINANCIERE

Plus en détail

FORAGE ORBIT GARANT INC. État consolidé des résultats et du résultat étendu

FORAGE ORBIT GARANT INC. État consolidé des résultats et du résultat étendu États financiers Troisième trimestre terminé le 31 mars 2010 État consolidé des résultats et du résultat étendu PRODUITS TIRÉS DE CONTRATS 28 808 727 27 694 738 76 867 648 76 916 747 COÛT DES PRODUITS

Plus en détail

Réunion de présentation des impacts IFRS sur les comptes de LVMH. 31 mars 2005

Réunion de présentation des impacts IFRS sur les comptes de LVMH. 31 mars 2005 Réunion de présentation des impacts IFRS sur les comptes de LVMH 31 mars 2005 2 Disclaimer L information contenue dans ce document est basée sur les normes IFRS telles que connues à ce jour. Néanmoins,

Plus en détail

Études. Les résultats des établissements de crédit en 2000 et au premier semestre 2001

Études. Les résultats des établissements de crédit en 2000 et au premier semestre 2001 Les résultats des établissements de crédit en 2000 et au premier semestre 2001 La rentabilité des établissements de crédit français a continué de progresser en 2000 et, malgré un infléchissement, s est

Plus en détail

ALES GROUPE ETATS FINANCIERS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012. Comptes non audités

ALES GROUPE ETATS FINANCIERS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012. Comptes non audités ALES GROUPE ETATS FINANCIERS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012 Comptes non audités COMPTES CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012 Bilan Actif Montants en milliers d'euros Montants Amortissements Montants Montants Bruts et

Plus en détail

RESULTATS ANNUELS 2008

RESULTATS ANNUELS 2008 RESULTATS ANNUELS 11 février 2009 CHIFFRE D AFFAIRES DE 1 420,9 MILLIONS D EUROS EN PROGRESSION DE +2,4 % A TAUX DE CHANGE CONSTANTS MARGE D EXPLOITATION NORMALISEE DE 15,1 % GENERATION DE TRESORERIE EN

Plus en détail

RAPPORT SEMESTRIEL 2008

RAPPORT SEMESTRIEL 2008 RAPPORT SEMESTRIEL 2008 LATECOERE Société anonyme au capital de 17 219 994. Siège social : 135, rue de Périole, BP 25211, 31079 Toulouse Cedex 5. 572 050 169 R.C.S. Toulouse. Comptes semestriels condensés

Plus en détail

États financiers consolidés intermédiaires résumés pour les périodes de trois mois terminées les 30 juin 2015 et 2014

États financiers consolidés intermédiaires résumés pour les périodes de trois mois terminées les 30 juin 2015 et 2014 États financiers consolidés intermédiaires résumés pour les périodes de trois mois terminées les 2015 et 2014 (non audités et non examinés par les auditeurs indépendants) États consolidés intermédiaires

Plus en détail

Note spécifique sur les modalités et les impacts de la 1 ère application des IFRS

Note spécifique sur les modalités et les impacts de la 1 ère application des IFRS Note spécifique sur les modalités et les impacts de la 1 ère application des IFRS En application du règlement européen 16/06/2002 du 19 juillet 2002 sur les normes internationales, les comptes consolidés

Plus en détail

Résultats semestriels 2015

Résultats semestriels 2015 COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 30 juillet 2015 Résultats semestriels 2015 Résilience du chiffre d affaires et du patrimoine sous gestion Progression de 4,2% de l ANR EPRA (1) Amélioration du ratio Loan

Plus en détail

Société anonyme à Conseil d administration au capital de 18 604 071,70 euros Siège social : 6 rue Christophe Colomb 75008 Paris France Adresse

Société anonyme à Conseil d administration au capital de 18 604 071,70 euros Siège social : 6 rue Christophe Colomb 75008 Paris France Adresse Société anonyme à Conseil d administration au capital de 18 604 071,70 euros Siège social : 6 rue Christophe Colomb 75008 Paris France Adresse administrative : 75 rue Denis Papin - BP 80 199-13795 Aix-en-Provence

Plus en détail

Rapport financier semestriel de l exercice 2011 2012

Rapport financier semestriel de l exercice 2011 2012 Rapport financier semestriel de l exercice 2011 2012 (Période du 1 er avril 2011 au 30 septembre 2011) Conseil d administration du 16 novembre 2011 Société anonyme au capital de 18 654 179 Euros Siège

Plus en détail

Présentation des résultats 2015 14 mars 2016

Présentation des résultats 2015 14 mars 2016 Présentation des résultats 2015 14 mars 2016 Sommaire L année 2015 Activité par marque 2015 Activité par zone 2015 Résultats 2015 Activité par marque 2016 Résultats 2016 Lancements 2017 2 L année 2015

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL Groupe Vétoquinol Rapport financier semestriel au 30 juin 2009 RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2009 VETOQUINOL 34 rue du Chêne Sainte Anne Magny-Vernois 70204 Lure Cedex France www.vetoquinol.com 1 Groupe

Plus en détail

États financiers consolidés intermédiaires résumés

États financiers consolidés intermédiaires résumés États financiers consolidés intermédiaires résumés Pour les périodes de 13 semaines closes le et le 5 mai 2013 (non audité, en milliers de dollars canadiens, sauf indication contraire) État consolidé intermédiaire

Plus en détail

1 LES COMPTES INDIVIDUELS ET CONSOLIDÉS

1 LES COMPTES INDIVIDUELS ET CONSOLIDÉS 1 LES COMPTES INDIVIDUELS ET CONSOLIDÉS Cas 1 BILAN ET COMPTE DE RÉSULTAT INDIVIDUELS ÉNONCÉ La balance, après retraitements d inventaire, au 31 décembre N, de la société Alpha vous est présentée en annexe

Plus en détail

Actifs courants Trésorerie et équivalents de trésorerie 455,2 $ 510,2 $ Charges payées d avance 86,2 77,6

Actifs courants Trésorerie et équivalents de trésorerie 455,2 $ 510,2 $ Charges payées d avance 86,2 77,6 BILANS CONSOLIDÉS Aux (en millions de dollars canadiens) Actifs Actifs courants Trésorerie et équivalents de trésorerie 455,2 $ 510,2 $ Créances 381,7 362,0 Stocks (note 4) 900,8 825,3 Charges payées d

Plus en détail

COMMUNIQUE DE MISE A DISPOSITION

COMMUNIQUE DE MISE A DISPOSITION COMMUNIQUE DE PRESSE POUR DIFFUSION IMMEDIATE COMMUNIQUE DE MISE A DISPOSITION DU RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL PARIS, le 31 juillet 2015 - Kaufman & Broad SA annonce la mise à disposition de son Rapport

Plus en détail

Rapport de Gestion Exposé Sommaire. Assemblée Générale Ordinaire et Extraordinaire Annuelle des Actionnaires. SOCIETE BIC Jeudi 3 juin 2004

Rapport de Gestion Exposé Sommaire. Assemblée Générale Ordinaire et Extraordinaire Annuelle des Actionnaires. SOCIETE BIC Jeudi 3 juin 2004 Rapport de Gestion Exposé Sommaire Assemblée Générale Ordinaire et Extraordinaire Annuelle des Actionnaires SOCIETE BIC Jeudi 3 juin 2004 SOCIÉTÉ BIC 14, rue Jeanne d Asnières 92116 Clichy Cedex, France

Plus en détail

Comptes consolidés. Au 31 décembre 2007

Comptes consolidés. Au 31 décembre 2007 Comptes consolidés Au 31 décembre 2007 1 Compte de Résultat Consolidé (en millions d'euros sauf le résultat par action) 2007 2006 Chiffre d'affaires (note 22) 17 308,6 13 729,7 Coûts des ventes (10 210,0)

Plus en détail

Premier semestre 2005 : bonne croissance des résultats

Premier semestre 2005 : bonne croissance des résultats Premier semestre 2005 : bonne croissance des résultats Ces résultats et le référentiel du premier semestre 2004 sont présentés en normes IFRS. Chiffre d affaires en hausse de 5,5 % à 833,7 millions d euros

Plus en détail

*** RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 30 juin 2012 ***

*** RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 30 juin 2012 *** Société Anonyme au capital de 75.779.250 Siège Social : 29 rue Marbeuf 75008 Paris 431 413 673 R.C.S. PARIS *** RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 30 juin 2012 *** Sommaire Titre I. Rapport semestriel d activité...

Plus en détail

Rapport semestriel 2015

Rapport semestriel 2015 Rapport semestriel 2015 1 SITUATION SEMESTRIELLE AU 30 JUIN 2015 GROUPE Digigram I. Rapport d activité semestriel II. Comptes semestriels consolidés résumés au 30 juin 2015 1- Etat de situation financière

Plus en détail

Voir les notes annexes qui font partie intégrante des états consolidés.

Voir les notes annexes qui font partie intégrante des états consolidés. Comptes consolidés condensés du résultat et du résultat global pour les trois mois arrêtés le 31 Mars 2011 Non vérifiés (en milliers de dollars canadiens, sauf données par action) Notes 31 mars, 2011 31

Plus en détail

Etats financiers consolidés

Etats financiers consolidés Etats financiers consolidés 31 décembre 2008 1 COMPTE DE RÄSULTAT CONSOLIDÄ...3 BILAN CONSOLIDÄ...4 TABLEAU DES FLUX DE TRÄSORERIE CONSOLIDÄS...5 TABLEAU DE VARIATION DES CAPITAUX PROPRES CONSOLIDÄS...6

Plus en détail

PRODWARE Société Anonyme Au capital de 2 359 562.40 Euros Siège Social : 45, quai de Seine, 75019 PARIS PARIS B 352 335 962

PRODWARE Société Anonyme Au capital de 2 359 562.40 Euros Siège Social : 45, quai de Seine, 75019 PARIS PARIS B 352 335 962 PRODWARE Société Anonyme Au capital de 2 359 562.40 Euros Siège Social : 45, quai de Seine, 75019 PARIS PARIS B 352 335 962 RAPPORT DE GESTION DU GROUPE SUR LES OPERATIONS DE L EXERCICE CLOS LE 31 DECEMBRE

Plus en détail

COMPTES SEMESTRIELS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2005

COMPTES SEMESTRIELS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2005 COMPTES SEMESTRIELS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2005 (En millions d'euros) ACTIF I. - Bilan consolidé (IFRS) PASSIF RUBRIQUES 30/06/2005 31/12/2004 30/06/2004 RUBRIQUES 30/06/2005 31/12/2004 30/06/2004 IFRS

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDES GROUPE PIZZORNO ENVIRONNEMENT GROUPE PIZZORNO ENVIRONNEMENT COMPTES CONSOLIDES AU 31 DECEMBRE 2008

COMPTES CONSOLIDES GROUPE PIZZORNO ENVIRONNEMENT GROUPE PIZZORNO ENVIRONNEMENT COMPTES CONSOLIDES AU 31 DECEMBRE 2008 1 COMPTES CONSOLIDES COMPTES CONSOLIDES AU 31 DECEMBRE 2008 2 BILAN CONSOLIDE AU 31 DECEMBRE 2008 (en K ) ACTIF Notes 31/12/2008 Retraité (*) ACTIFS NON-COURANTS Goodwill 4.1.1 11 160 11 161 Immobilisations

Plus en détail

Arkema : information trimestrielle - résultats du 1 er trimestre 2015

Arkema : information trimestrielle - résultats du 1 er trimestre 2015 Colombes, le 6 mai 2015 Arkema : information trimestrielle - résultats du 1 er trimestre 2015 Chiffre d affaires de 1 871 millions d euros en hausse de 23% par rapport au 1T 2014 incluant une contribution

Plus en détail

Principaux événements de 2015

Principaux événements de 2015 Principaux événements de 2015 City National Corporation Le 2 novembre 2015, nous avons conclu l acquisition de City National Corporation (City National), la société de portefeuille qui détient City National

Plus en détail