LE SOUDAGE ORBITAL DANS LA FABRICATION DES ECHANGEURS TUBULAIRES

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LE SOUDAGE ORBITAL DANS LA FABRICATION DES ECHANGEURS TUBULAIRES"

Transcription

1 LE SOUDAGE ORBITAL DANS LA FABRICATION DES ECHANGEURS TUBULAIRES Le processus de fabrication des tubes de chaudières démarre par le raboutage des tubes avant cintrage. Les tours de soudage sont ainsi complémentaires au soudage orbital. Les applications des échangeurs de chaleur sont extrêmement variées. Sous diverses dénominations : évaporateurs, surpresseurs, condenseurs, boilers, etc... sont regroupés des appareils dont la fonction est d assurer un échange thermique entre deux fluides pour élever ou diminuer la température de l un des fluides entrant dans un processus de fabrication. Les échangeurs tubulaires trouvent la majorité de leurs applications dans : la production d énergie : centrales électriques classiques ou nucléaires la pétrochimie la chimie fine l industrie pharmaceutique l industrie agroalimentaire le traitement des eaux Ces éléments étant constitués de tubes de faibles diamètres toujours inférieurs à 4 et pour une très large majorité entre 1 et 1,5, il semble logique que le soudage TIG orbital soit aujourd hui très largement utilisé par les fabricants. Le procédé TIG, dont la qualité est reconnue pour le soudage de matériaux aussi divers que les aciers au carbone, les aciers inoxydables ou le titane, permet, quand il est lié à l automatisation des équipements de soudage orbital, d obtenir une qualité et une constance de résultat particulièrement intéressantes compte tenu du nombre très important de soudures identiques à réaliser. Le procédé MIG/MAG à fil fusible est également utilisé en soudage orbital mais il est réservé à des applications sur tubes de gros diamètres et fortes épaisseurs où son taux de dépôt sera particulièrement intéressant. Néanmoins, ce procédé trouve également quelques applications pour le soudage de tubes sur plaques tubulaires de chaudières. Il est nécessaire de considérer deux grandes familles d échangeurs tubulaires: a. Les échangeurs constitués de tubes raccordés entre eux à leurs extrémités par des coudes ou épingles. b. Les échangeurs à plaques tubulaires. Les équipements de soudage TIG orbital seront en effet très différents quant aux têtes de soudage utilisées, le générateur pouvant lui être identique.

2 Soudage de coudes sur tubes avec têtes «MU» Dans la majorité des applications, les coudes présentent deux parties droites (épingles) qui permettront d assurer le bridage de la tête en travaillant par nappes successives. Les épingles correspondant à une nappe sont positionnées et pointées en TIG manuel avant le soudage orbital. Les têtes de soudage «MU» sont composées de 3 éléments : un dispositif de bridage un boîtier d entraînement en rotation une platine ou outillage de soudage Le dispositif de bridage doit assurer le maintien de la tête sans risque de basculement ainsi qu une perpendicularité du plan de rotation de la torche par rapport à l axe du tube. Deux types de bridage peuvent être utilisés : - soit un bridage «à pinces» ; ce système présente l avantage d être facilement réglable en diamètre, - soit un bridage «à coquille», celle-ci est usinée suivant le diamètre des tubes. Ce système offre une excellente tenue et, dans le cas de soudage sur tubes devant être préchauffés pour des impératifs métallurgiques ou de tubes épais nécessitant plusieurs passes, il peut être refroidi par circulation d eau limitant la montée en température de l équipement. Le boîtier d entraînement a pour rôle d assurer la continuité de la rotation malgré l ouverture en U de la tête, grâce à un train de pignons et un moteur à courant continu piloté tant en vitesse qu en degrés par la commande intégrée dans le générateur. La platine reçoit la torche et les différentes glissières de réglage ainsi que le système guidefil. En fonction des épaisseurs à souder et des contraintes d'encombrement, les têtes sont équipées soit d'un dispositif de palpage qui assure mécaniquement une distance électrodetube constante soit d'un ensemble de deux glissières croisées motorisées. Ces glissières assurent d'une part le prépositionnement en hauteur et le centrage de l'électrode et d'autre part, durant le soudage, la régulation de hauteur par mesure de la tension et le mouvement de balayage pour les passes de remplissage. Il est important de noter que les calculs réalisés par les ingénieurs thermiciens en fonction des données initiales comme le rendement et les pressions de service conduisent souvent à des conceptions géométriques de plus en plus contraignantes sur le plan de la fabrication : faible entraxe et forte épaisseur des tubes qui nécessitent l étude et la fabrication de têtes spécifiques adaptées.

3 Soudage de tubes sur plaques tubulaires avec tête «TS» Ces échangeurs sont constitués de nombreuses nappes de tubes dont les extrémités s emboîtent dans des alésages réalisés dans une ou deux plaques souvent de forte épaisseur. Les soudures assurent la tenue aux sollicitations mécaniques et/ou l'étanchéité. Dans le deuxième cas, la tenue mécanique est obtenue par dudgeonnage des tubes dans les alésages. L accès aux soudures s effectue majoritairement par la face avant des plaques. En fonction des impératifs de fonctionnement et/ou de résistance, le positionnement de l extrémité des tubes peut se présenter suivant diverses préparations : - Tubes arasant la plaque : configuration considérée comme la plus facile sur le plan du soudage car autorisant un soudage éventuellement par simple fusion sans nécessité d apport de métal. Les tubes pourront être très légèrement dépassants (0 à 1 mm) ou encore légèrement rentrants afin de favoriser l écoulement du fluide. - Tubes dépassant la plaque : dans cette configuration, les tubes devront avoir une sortie de 3 à 4 mm minimum afin d éviter toute amorce de fusion de l extrémité des tubes lors du soudage. Plaque tubulaire : pas carré pas triangulaire double plaque interne Type de soudure : dépassant rentrant affleurant

4 Les têtes de soudage type «TS» ont été conçues pour ces applications. Grâce au collecteur tournant dont elles sont équipées tant pour les circuits d eau de refroidissement et d arrivée de gaz que pour le courant de soudage, il n y a pas d enroulement de câbles ou de tuyaux. Cela facilite leur utilisation et garantit une productivité maximale. Le système de dévidage de fil d apport peut être également intégré afin de se libérer de la contrainte qu implique une gaine reliée à un dévidoir extérieur. Pour les applications standard, tube arasant ou dépassant, seul l angle de la torche variera : -de 0 à -15 dans le premier cas -de 15 à 30 dans le second. Le centrage de la tête de soudage est réalisé à l aide d un centreur adapté au diamètre interne des tubes. Un système d auto-maintien pneumatique de la tête sur la plaque est souvent utilisé. Son rôle est double : outre la rigidité du maintien et les améliorations de constance de résultat ainsi obtenues, il permet d utiliser une deuxième tête en parallèle conduite par le même opérateur. Le rendement est ainsi augmenté de façon très significative. Pour le soudage de tubes de faibles épaisseurs, inférieures à 1 mm, ce qui est souvent le cas pour des tubes en titane, des têtes spécifiques sans apport de métal ont été conçues avec une protection gazeuse renforcée sous forme de cloche, englobant toute la soudure. D autres préparations sont quelquefois préconisées comme le soudage «à l arrière de la plaque», les tubes sont juste emboîtés sur quelques millimètres dans la plaque. Cette préparation est rendue nécessaire afin de limiter la corrosion caverneuse entre tube et alésage dans les cas d utilisation de fluides très corrosifs. Autre application : le soudage au travers d un collecteur fermé. L accès pour le soudage s'effectue par des trous taraudés situés en face de chaque tube. Dans ce cas particulier, la tête de soudage standard devra recevoir un outillage ou une torche spécifique adapté au diamètre à souder, à la distance de la soudure par rapport à la face avant de la plaque et à l'éventuelle utilisation de métal d'apport.

5 Applications particulières : Dans le cas de fabrication de chaudières de grandes dimensions nécessitant la préfabrication de tubes de grandes longueurs qui seront ensuite cintrés, l utilisation d une installation de raboutage de tubes en amont de la fabrication est souvent prévue. En partant de tubes de longueur standard, compte-tenu des problèmes de transport, l installation de raboutage réalisera en continu l accostage des tubes, la mise en rotation synchronisée des deux tronçons et le soudage automatique en multi-passes soit par procédé TIG conventionnel, soit par la variante TIG Fil chaud qui autorise des taux de dépôt largement supérieurs tout en conservant la qualité liée au procédé TIG. Roger DEROFF POLYSOUDE S.A.S.

Assemblage des métaux. Assemblage des métaux

Assemblage des métaux. Assemblage des métaux Assemblage des métaux La fonction principale d un assemblage est de transmettre correctement des efforts qui peuvent être très importants et qui sont le plus généralement statiques ou quasi-statiques (actions

Plus en détail

Des câbles ombilicaux plus sûrs grâce au soudage orbital

Des câbles ombilicaux plus sûrs grâce au soudage orbital Des câbles ombilicaux plus sûrs grâce au soudage orbital D après Truls Nordahl, responsable du soudage Nexans Norway AS, Halden (Norvège) Si vous avez déjà réfléchi à la technologie des câbles sous-marins,

Plus en détail

Lincoln Electric Europe. Le soudage à l Arc Submergé

Lincoln Electric Europe. Le soudage à l Arc Submergé Lincoln Electric Europe Le soudage à l Arc Submergé Le procédé Arc Submergé Le procédé Arc Submergé (SAW) L'arc créé entre le fil et la pièce à souder est protégé par une couche de flux. Cette couche de

Plus en détail

FHE VMC Double flux avec déshumificateur d air, rafraîchissement en été et maintien de température en hiver

FHE VMC Double flux avec déshumificateur d air, rafraîchissement en été et maintien de température en hiver VMC Double flux avec déshumificateur d air, rafraîchissement en été et maintien de température en hiver Les VMC double flux à haute performance des séries sont destinés à ventiler, déshumidifier l'air,

Plus en détail

Comparaison des technologies de soudage à haute densité d énergie

Comparaison des technologies de soudage à haute densité d énergie Comparaison des technologies de soudage à haute densité d énergie 2 ème Séminaire Bodycote / Air Liquide 14 15 octobre 2010 Peggy Gressel Historique Sommaire Domaines d utilisation Le soudage plasma Le

Plus en détail

Guide des Formations

Guide des Formations Guide des Formations Vous écouter pour mieux avancer! Votre réussite au cœur de nos préoccupations 1 objectif Vous proposer des formations toujours plus proches de vos attentes 1 solution Mettre en place

Plus en détail

Catalogue formations 2015

Catalogue formations 2015 Catalogue formations 2015 Formation au soudage et coupage www.airliquidewelding.com L activité formation 2390-001 Le Centre de Formation Air Liquide Welding est une école professionnelle. Ses outils sont

Plus en détail

Gèle-tube. professionnel

Gèle-tube. professionnel Gèle-tube Modèles : GT280/GT280B/GT420/GT610 FAMILLE : OUTILLAGE Gèle-tube professionnel Un produit à forte valeur ajoutée Le gèle-tube VIF est facile d emploi. Connectez tout simplement de part et d autres

Plus en détail

NEW. Réservoirs de stockage QUADROLINE. Bien vivre l énergie. La nouvelle génération de réservoirs en matériau de synthèse.

NEW. Réservoirs de stockage QUADROLINE. Bien vivre l énergie. La nouvelle génération de réservoirs en matériau de synthèse. NEW Système d énergie Réservoirs de stockage QUADROLINE La nouvelle génération de réservoirs en matériau de synthèse Bien vivre l énergie L eau est le fondement de notre vie. L eau transmet la chaleur

Plus en détail

BRAS D ASPIRATION TABLE DE SOUDAGE ET DE MEULAGE

BRAS D ASPIRATION TABLE DE SOUDAGE ET DE MEULAGE Bras d aspiration - pour un environnement de travail sans fumées, ni poussière. TABLE DE SOUDAGE ET DE MEULAGE Les bras d aspiration Nederman couvrent de nombreuses applications et sont très souples à

Plus en détail

>> Modularité et facilité d intégration >> Un rendement d exploitation élevé >> Une large plage de puissance

>> Modularité et facilité d intégration >> Un rendement d exploitation élevé >> Une large plage de puissance SOLAIRE BOIS POMPES À CHALEUR CONDENSATION FIOUL/GAZ GTU C 220 GTU C 330 CHAUDIÈRE FIOUL AU SOL À CONDENSATION PROJECT **** La solution fi oul condensation pour le collectif >> Modularité et facilité d

Plus en détail

Varino et Varino Grande

Varino et Varino Grande Varino et Varino Grande Chaudières gaz à condensation modulantes de 8 % à 100 % Très Bas NOx De 65 kw à 600 kw Varino et Varino Grande L excellence en matière de chauffage La VARINO, comme la VARINO GRANDE,

Plus en détail

Un Métier... Un Avenir

Un Métier... Un Avenir Un Métier... Un Avenir Soudeur, Tuyauteur, Chaudronnier Du CAP au Diplôme d Ingénieur... des formations qualifiantes pour un secteur de pointe Sommaire Un secteur en plein développement... Page 2 Principaux

Plus en détail

SOUDURE SUR TUBES EN ACIER DU GROUPE W01

SOUDURE SUR TUBES EN ACIER DU GROUPE W01 MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION SOUDURE

Plus en détail

Les compresseurs Scroll dédiés aux applications de réfrigération

Les compresseurs Scroll dédiés aux applications de réfrigération Les compresseurs Scroll dédiés aux applications de réfrigération Le compresseur est le cœur de toute installation de froid à compression. Il aspire les vapeurs du fluide frigorigène à partir d un niveau

Plus en détail

AMÉLIOREZ VOTRE CONFORT GRÂCE AU CHAUFFAGE PAR LE SOL

AMÉLIOREZ VOTRE CONFORT GRÂCE AU CHAUFFAGE PAR LE SOL AMÉLIOREZ VOTRE CONFORT GRÂCE AU Radson Vogelsancklaan 250 B-3520 Zonhoven T +32 (0)11 81 31 41 info@radson.be www.radson.com Ce document a été élaboré avec le plus grand soin. Aucune partie de ce document

Plus en détail

Le procédé K-TIG. Présentation succincte SDMS

Le procédé K-TIG. Présentation succincte SDMS Présentation succincte SDMS Le procédé K-TIG Domaine : Chaudronnerie Blanche Réalisation d ensembles chaudronnés prototypes ou de petite série à haute valeur ajoutée et à grande exigence documentaire dans

Plus en détail

HeatLine. Systèmes de chauffage industriel

HeatLine. Systèmes de chauffage industriel HeatLine Systèmes de chauffage industriel HeatLine à haut rendement HeatLine est la famille de systèmes EFD Induction conçus pour les applications de fusion et de forge. La gamme complète des systèmes

Plus en détail

INTERFACE HOMME MACHINE (IHM) ET SOUDAGE TIG ORBITAL

INTERFACE HOMME MACHINE (IHM) ET SOUDAGE TIG ORBITAL INTERFACE HOMME MACHINE (IHM) ET SOUDAGE TIG ORBITAL Rédigé par Hans-Peter Mariner Le but de tout fabricant de machines et d'automates est de rendre l'utilisation de ses appareils suffisamment sûre et

Plus en détail

REFROIDISSEMENT DIRECT DCP

REFROIDISSEMENT DIRECT DCP REFROIDISSEMENT DIRECT Unités de refroidissement direct Direct Cooling Package Un agent liquide circulant dans les plaques de montage assure le refroidissement des composants électroniques avec une grande

Plus en détail

S1 Turbo. Chaudières à bûches. S1 Turbo. www.froeling.com

S1 Turbo. Chaudières à bûches. S1 Turbo. www.froeling.com S1 Turbo Chaudières à bûches S1 Turbo www.froeling.com Le chauffage par bûches Depuis plus de cinquante ans, Froling concentre ses activités sur l exploitation efficace de la ressource énergétique qu est

Plus en détail

OXICOUPAGE. Nous disposons d'un stock constant de 3000T.

OXICOUPAGE. Nous disposons d'un stock constant de 3000T. GROUPE GODED UNE PRÉSENTATION Dès 1940 la famille Goded offre un service de plus en plus complet à ses clients. L'expérience et l'illusion ont été compagnons de voyage pendant ces années, en obtenant en

Plus en détail

DESCRIPTION DU FONCTIONNEMENT D UNE POMPE A CHALEUR

DESCRIPTION DU FONCTIONNEMENT D UNE POMPE A CHALEUR 1) Introduction : DESCRIPTION DU FONCTIONNEMENT D UNE POMPE A CHALEUR Respect de l environnement : Les réserves de combustibles fossiles comme le gaz naturel et le pétrole sont limitées. La conscience

Plus en détail

Systèmes d avertissement et d arrêt. circuits de MOtEurS ÉLEctrIQuES de cabine. Essuie-glaces. Circuits électriques 191

Systèmes d avertissement et d arrêt. circuits de MOtEurS ÉLEctrIQuES de cabine. Essuie-glaces. Circuits électriques 191 Circuits électriques 191 Tension de référence C de gauche Quoique l exemple précédent utilise une thermistance à coefficient de température négatif, les indicateurs à bobines d équilibrage peuvent afficher

Plus en détail

Texte cahier des charges HEATMASTER 25 C

Texte cahier des charges HEATMASTER 25 C Pagina 1 van 6 Texte cahier des charges HEATMASTER 25 C PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT Le HeatMaster C est une chaudière gaz à condensation, posée au sol, qui produit de l eau chaude sanitaire, avec un rendement

Plus en détail

Isolation en ouate de cellulose Descriptif sommaire et mise en oeuvre

Isolation en ouate de cellulose Descriptif sommaire et mise en oeuvre Isolation en ouate de cellulose Descriptif sommaire et mise en oeuvre Le présent descriptif concerne la mise en œuvre d une isolation thermique cellulosique par soufflage ouvert sur un plancher, ainsi

Plus en détail

LA CONCEPTION DES PIÈCES À MÉTALLISER

LA CONCEPTION DES PIÈCES À MÉTALLISER 2.1 2.2 2 LA CONCEPTION DES PIÈCES À MÉTALLISER 2.1. GÉNÉRALITÉS Bien que le procédé de métallisation soit moins contraignant que la galvanisation en ce qui concerne la conception des pièces à revêtir,

Plus en détail

Groupe de ventilation double flux unique et breveté

Groupe de ventilation double flux unique et breveté Groupe de ventilation double flux unique et breveté purify your joy... INdex Qui est la société Elek Trends Productions Avantages Veneco 4 Données techniques Logiciel Veneco Commandes sans fil et capteurs

Plus en détail

Échangeurs de chaleur à plaques brasées. Une gamme de produits pour le chauffage, la ventilation et la climatisation

Échangeurs de chaleur à plaques brasées. Une gamme de produits pour le chauffage, la ventilation et la climatisation Échangeurs de chaleur à plaques brasées Une gamme de produits pour le chauffage, la ventilation et la climatisation Cinq raisons valables d acheter vos échangeurs de chaleur à plaques brasées (BHE) chez

Plus en détail

Plus d efficacité pour vos échanges thermiques

Plus d efficacité pour vos échanges thermiques Plus d efficacité pour vos échanges thermiques Echangeur thermique à plaques jointées www.tranter.com Les échangeurs thermiques à plaques jointées Tranter propose la plus large gamme d échangeurs thermiques

Plus en détail

LA PROTECTION INCENDIE

LA PROTECTION INCENDIE Treuil mécanique DAC / DCM* DÉSENFUMAGE Désenfumage mécanique Acier galvanisé conforme aux dispositions de la norme ISO 2408 Diamètre : 2,4 mm Touret de 100 m Permet la fixation du câble sur les organes

Plus en détail

Code de Construction des Générateurs de vapeur, d eau surchauffée et à fluide thermique

Code de Construction des Générateurs de vapeur, d eau surchauffée et à fluide thermique COVAP 2003 Code de Construction des Générateurs de vapeur, d eau surchauffée et à fluide thermique Révision Mars 2004 Révision Mai 2004 SYNDICAT NATIONAL DE LA CHAUDRONNERIE, TOLERIE ET MAINTENANCE INDUSTRIELLE

Plus en détail

Documentation technique Module de cogénération au gaz naturel Liebherr ENL936 EG207 Température du mélange air/gaz 50

Documentation technique Module de cogénération au gaz naturel Liebherr ENL936 EG207 Température du mélange air/gaz 50 Documentation technique Module de cogénération au gaz naturel Liebherr ENL936 EG207 Température du mélange air/gaz 50 ENL 936 EG207 - GMT 50 06/2012 Page 1 / 6 Sommaire page 1 Données techniques 3 2 Configuration

Plus en détail

GT 330-430 - 530 / DTG 230-330

GT 330-430 - 530 / DTG 230-330 GT 330-430 - 530 / DTG 230-330 C H A U D I È R E S A U S O L B A S S E T E M P É R A T U R E GT 330 - GT 430 - GT 530 CHAUDIÈRE FIOUL / GAZ EN FONTE DE 55 À 1450 KW DTG 230 - DTG 330 CHAUDIÈRE GAZ EN FONTE

Plus en détail

LASERTOME 30-15. Centre d usinage par faisceau laser : productivité, fiabilité, disponibilité.

LASERTOME 30-15. Centre d usinage par faisceau laser : productivité, fiabilité, disponibilité. LASERTOME 30-15 Centre d usinage par faisceau laser : productivité, fiabilité, disponibilité. Filiale du groupe AIR LIQUIDE Welding, l un des leaders mondiaux de la découpe thermique, SAFMATIC conçoit,

Plus en détail

Le purgeur à flotteur inversé ouvert

Le purgeur à flotteur inversé ouvert Le purgeur à flotteur inversé ouvert Économie d énergie et fiabilité Le purgeur à flotteur inversé ouvert (FIO) est reconnu comme étant le plus fiable du marché. Le cœur de ce procédé de purge unique est

Plus en détail

Détecteurs d eau de condensation Pour installation en milieu sec

Détecteurs d eau de condensation Pour installation en milieu sec Détecteurs d eau de condensation Pour installation en milieu sec JOLA S.A.R.L. 14 rue du Progrès F-93230 Romainville Tél. : 01.48.70.01.30 Fax : 01.48.70.84.44 contact@jola.fr www.jola.fr A-1 37-2-0 -Détecteurs

Plus en détail

Chapitre 4 Soudage à l arc sous gaz avec électrode de tungstène

Chapitre 4 Soudage à l arc sous gaz avec électrode de tungstène Chapitre 4 Soudage à l arc sous gaz avec électrode de tungstène Objectifs pédagogiques Après l étude de ce chapitre, vous pourrez : Différencier les effets des polarités CCDP, CCPI et c.a. sur le nettoyage

Plus en détail

ACION Contrôleur de flamme à Ionisation Auto vérifiant

ACION Contrôleur de flamme à Ionisation Auto vérifiant Bulletin 100/1 Avril-2009 ACION Contrôleur de flamme à Ionisation Auto vérifiant ATTENTION : Ce bulletin est destiné aux techniciens ayant une bonne connaissance des chaudières et aux ingénieurs en combustion

Plus en détail

UNE CHALEUR RAYONNANTE COMME CELLE DU SOLEIL

UNE CHALEUR RAYONNANTE COMME CELLE DU SOLEIL UNE CHALEUR RAYONNANTE COMME CELLE DU SOLEIL Panneau climatisant WEM pour construction récente Habitation individuelle près de Coblence, Allemagne Tuyau préformé WEM pour rénovation Musée Paulinzella,

Plus en détail

Le plan d épargne - Blowtherm

Le plan d épargne - Blowtherm Maîtriser les coûts d exploitation devient une simplicité avec Blow power Economies d énergie Protection de l environnement Accroissement de l efficacité Le plan d épargne - Blowtherm PLUS 1 SMART CURE,

Plus en détail

SOMMAIRE. Présentation de l entreprise...p. 3. Proportionneur mélangeur en ligne...p. 4. Proportionneur mélangeur automatique...p.

SOMMAIRE. Présentation de l entreprise...p. 3. Proportionneur mélangeur en ligne...p. 4. Proportionneur mélangeur automatique...p. SOMMAIRE Présentation de l entreprise...p. 3 Proportionneur mélangeur en ligne...p. 4 Proportionneur mélangeur automatique...p. 6 Contrôleur de concentré...p. 7 Unité de stockage et de dosage...p. 8 Chambre

Plus en détail

DES TRAVAUX. Fouilles archéologiques

DES TRAVAUX. Fouilles archéologiques DOSSIER DU MAÎTRE D OUVRAGE - DÉBAT PUBLIC SUR LES PROJETS DE CANALISATIONS DE TRANSPORT DE GAZ NATUREL ARC LYONNAIS ET VAL DE SAÔNE /23 4DÉROULEMENT DES TRAVAUX GRTgaz a construit plus de 32 000 km de

Plus en détail

DOSSIER CIRCULATEUR ORGANE DU CIRCUIT CHAUFFAGE LE ROLE DU CIRCULATEUR LES CARACTERISTIQUES PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT DIMENSIONNER UN CIRCULATEUR

DOSSIER CIRCULATEUR ORGANE DU CIRCUIT CHAUFFAGE LE ROLE DU CIRCULATEUR LES CARACTERISTIQUES PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT DIMENSIONNER UN CIRCULATEUR DOSSIER CIRCULATEUR ORGANE DU CIRCUIT CHAUFFAGE LE ROLE DU CIRCULATEUR LES CARACTERISTIQUES RINCIE DE FONCTIONNEMENT DIMENSIONNER UN CIRCULATEUR CHOIX DU CIRCULATEUR RACCORDEMENT HYDRAULIQUE RACCORDEMENT

Plus en détail

CATALOGUE TECHNIQUE COURONNES D ORIENTATION. www.cetic.fr

CATALOGUE TECHNIQUE COURONNES D ORIENTATION. www.cetic.fr CATALOGUE TECHNIQUE COURONNES D ORIENTATION www.cetic.fr 02 www.cetic.fr SOMMAIRE PRESENTATION 4 TYPES DE COURONNES D ORIENTATION 4 Simple rangée de billes 4 Triple rangées de billes 4 Double rangées de

Plus en détail

Le Soudage. Pièce 1 FUSION. Pièce 2

Le Soudage. Pièce 1 FUSION. Pièce 2 Le Soudage A) Généralités sur le soudage : Définition : C'est un procédé d'assemblage permanent de 2 ou plusieurs pièces par fusion localisée du métal. Principe : Pièce 1 Source d'énergie Chaleur FUSION

Plus en détail

[Armatures de liaison de dalles en porte-à-faux] Le vaste assortiment d éléments d armature pour l isolation thermique

[Armatures de liaison de dalles en porte-à-faux] Le vaste assortiment d éléments d armature pour l isolation thermique Journal pour la clientèle de F.J. Aschwanden SA Mai 2010 [Armatures de liaison de dalles en porte-à-faux] Le vaste assortiment d éléments d armature pour l isolation thermique Les armatures de liaison

Plus en détail

OBTENTION DES PIECES BRUTES

OBTENTION DES PIECES BRUTES A. Le moulage A.I.Moulage au sable OBTENTION DES PIECES BRUTES La pièce à obtenir le modèle en bois C) l empreinte supérieure en Sable D) l empreinte inférieure F) système de remplissage et d alimentation

Plus en détail

Notice d instruction. 1 Table des matières. 2 Introduction 2 2.1 Utilisation de la pompe 2 2.2 Domaine d application 2 2.3 Usage déconseillé 2

Notice d instruction. 1 Table des matières. 2 Introduction 2 2.1 Utilisation de la pompe 2 2.2 Domaine d application 2 2.3 Usage déconseillé 2 Notice d instruction 1 Table des matières 2 Introduction 2 2.1 Utilisation de la pompe 2 2.2 Domaine d application 2 2.3 Usage déconseillé 2 3 Sécurité 2 4 Transport et stockage 2 4.1 Levage 2 4.2 Stockage

Plus en détail

HKSE ENGINEERING GmbH

HKSE ENGINEERING GmbH Unités CBT/ WBT Pratique de l atelier Titre et thème de l unité 1 22.1.1.08.1 Soudage au chalumeau Soudage de tubes, chois de positions de soudage, exercices pratiques 2 22.1.1.10.1 Travail de la tôle

Plus en détail

AUSSI. EN GAZ Ready. Fours à air pulsé pour pâtisserie et boulangerie

AUSSI. EN GAZ Ready. Fours à air pulsé pour pâtisserie et boulangerie AUSSI EN GAZ Ready Fours à air pulsé pour pâtisserie et boulangerie La nouvelle gamme de fours Ready est disponibles aussi en versions gaz, utilisant la meilleur technologie de chauffe et par des brûleurs

Plus en détail

Appareils de métrologie La haute précision à portée de main

Appareils de métrologie La haute précision à portée de main Appareils de métrologie La haute précision à portée de main - Thermomètre - Crayon thermique - Jauge vernier - Tachymètre - Pince ampèremétrique - Dynanomètre - Débimètre Contrôle de pièces Contrôle du

Plus en détail

OCEANE Machine de brasage double vague

OCEANE Machine de brasage double vague Information générale Un concept de machine qui offre une performance remarquable, machine spécialement conçue pour les petites et moyennes séries, idéal pour toutes les exigences de production. Tout le

Plus en détail

CCH 2004-01. CAHIER DES CHARGES AFG Novembre 2006

CCH 2004-01. CAHIER DES CHARGES AFG Novembre 2006 CAHIER DES CHARGES AFG Novembre 2006 Edition : 3 Dispositifs indémontables robinet de sécurité à obturation automatique intégrée / tuyau flexible métallique onduleux XP E 29-140 / NF D 36-121 Sommaire

Plus en détail

Fiche de montage HOGGAR C-D

Fiche de montage HOGGAR C-D HOGGAR C-D 1 - Présentation du produit 2 - Fonctionnement - Montage 4 - Défauts de fonctionnement 5 - Sécurité P 15 www.siroco.fr Page 1 sur 7 1 - Présentation du produit Le chauffage HOGGAR est constitué

Plus en détail

HVAC0002 Montages d installations en HVAC

HVAC0002 Montages d installations en HVAC HVAC0002 Montages d installations en HVAC Responsable d unité : Thierry Gobin Titulaires : Thierry Gobin Eddy Van Parijs prenom.nom@hers.be prenom.nom@hers.be Unité de niveau 6 Discipline : HVAC Unité

Plus en détail

esbelt machinerie auxiliaire POUR BANDES TRANSPORTEUSES

esbelt machinerie auxiliaire POUR BANDES TRANSPORTEUSES esbelt machinerie auxiliaire POUR BANDES TRANSPORTEUSES 2014 INDEX Machinerie pour les bandes transporteuses Cisaille manuelle LCU215 Cisaille automatique LCM210EEN Séparatrice de plis LST150 Découpeuse

Plus en détail

75 Nouveautés PROFirst CAD, CAM, Devis - Nouvelle version 6 Liste des nouveautés par rapport à la version 5.0

75 Nouveautés PROFirst CAD, CAM, Devis - Nouvelle version 6 Liste des nouveautés par rapport à la version 5.0 75 Nouveautés PROFirst CAD, CAM, Devis - Nouvelle version 6 Liste des nouveautés par rapport à la version 5.0 Amélioration 012 / CAD-CAM-DEVIS: V6 Imbrication : Si après avoir fait le trajet de coupe on

Plus en détail

T.P. COMPRESSEUR. T.P. Machines Thermiques : Compresseur / Page : 1/8

T.P. COMPRESSEUR. T.P. Machines Thermiques : Compresseur / Page : 1/8 T.P. COMPRESSEUR T.P. Machines Thermiques : Compresseur / Page : /8 But du T.P. : Tester les performances d un compresseur à piston bi-étagé à refroidissement intermédiaire. Introduction : Les compresseurs

Plus en détail

Vannes mélangeuses à secteur 3 ou 4 voies V3GB et V4GB

Vannes mélangeuses à secteur 3 ou 4 voies V3GB et V4GB Vannes mélangeuses à secteur 3 ou 4 voies V3GB et V4GB Vanne à 3 voies V3GB disponible comme vanne mélangeuse et comme vanne de dérivation. Vanne mélangeuse à 4 voies V4GB Connexions femelle de 1/2 à 2.

Plus en détail

Article 53. Installations de chauffage, de cuisine ou de production d eau chaude par combustion.

Article 53. Installations de chauffage, de cuisine ou de production d eau chaude par combustion. REGLEMENT SANITAIRE DEPARTEMENTAL DU VAL-DE-MARNE TITRE II LOCAUX D HABITATION ET ASSIMILES CHAPITRE III AMENAGEMENT DES LOCAUX D HABITATION Section 5 INSTALLATIONS D ELECTRICITE ET DE GAZ, DE PRODUCTION

Plus en détail

CE MANUEL EST DESTINE AU PERSONNEL RESPONSABLE DE

CE MANUEL EST DESTINE AU PERSONNEL RESPONSABLE DE NOTICE TECHNIQUE MICRO-COMPRESSEUR USAGE INTENSIF MODELE HORIZONTAL Référence : RCMPH CE MANUEL EST DESTINE AU PERSONNEL RESPONSABLE DE L INSTALLATION, DE L EXPLOITATION ET DE L ENTRETIEN DE CE MATERIEL

Plus en détail

Perfinox. Perfinox 4024 BVI R - 4028 BVI R - 4034 BVI R. Perfinox 4024 VI R - 4034 VI R CHAUDIÈRE GAZ À CONDENSATION

Perfinox. Perfinox 4024 BVI R - 4028 BVI R - 4034 BVI R. Perfinox 4024 VI R - 4034 VI R CHAUDIÈRE GAZ À CONDENSATION CHAUDIÈRE GAZ À CONDENSATION Perfinox CHAUDIÈRE GAZ À CONDENSATION MODULANTE Perfinox 4024 BVI R - 4028 BVI R - 4034 BVI R Chauffage et production d eau chaude sanitaire accumulée (ballon ACI 105 ou 131

Plus en détail

AKOR-HR. Folleto de instructiones Instruction leaflet Manuel d installation et d utilisation

AKOR-HR. Folleto de instructiones Instruction leaflet Manuel d installation et d utilisation AKOR-HR Folleto de instructiones Instruction leaflet Manuel d installation et d utilisation 1 Information générale VMC Double flux pavillonnaire Avec récupérateur de chaleur haut rendement 1.1 Introduction

Plus en détail

Le vase d expansion d une installation solaire thermique collective

Le vase d expansion d une installation solaire thermique collective Le vase d expansion d une installation solaire thermique collective Fiche technique sur le rôle et l importance du dimensionnement du vase d expansion d une installation solaire thermique collective. Cette

Plus en détail

CIMI - CDT Cellule de Diffusion Technique - p 1 LE SOUDAGE AU SERVICE DE LA MAINTENANCE

CIMI - CDT Cellule de Diffusion Technique - p 1 LE SOUDAGE AU SERVICE DE LA MAINTENANCE CIMI - CDT Cellule de Diffusion Technique - p 1 LE SOUDAGE AU SERVICE DE LA MAINTENANCE CIMI - CDT Cellule de Diffusion Technique - p 2 Le soudage Assemblage de plusieurs éléments suite à la fusion obtenue

Plus en détail

GÉNIE MÉCANIQUE. Machine de production de sondes

GÉNIE MÉCANIQUE. Machine de production de sondes GÉNIE MÉCANIQUE Machine de production de sondes Présentation La machine étudiée est destinée à la production automatique de sondes médicales présentées figure 1. La figure 2 montre une vue en perspective

Plus en détail

L isolation thermique du bâtiment. Mai 2016

L isolation thermique du bâtiment. Mai 2016 L isolation thermique du bâtiment Mai 2016 L isolation thermique du bâtiment Ce guide est une introduction à l isolation thermique du bâtiment. Il permet de saisir les principales notions techniques entourant

Plus en détail

LA POMPE A CHALEUR (ER 10)

LA POMPE A CHALEUR (ER 10) LA POMPE A CHALEUR (ER 10) Réchauffer l intérieur d une pièce en captant la chaleur naturelle de l extérieur. 1 INTRODUCTION Depuis quelques années dans notre pays, la pompe à chaleur bénéficie d un regain

Plus en détail

Soudage TIG / Inertage

Soudage TIG / Inertage Les électrodes tungstène Soudage TIG / Inertage Tungstène pur Symbole WP Tungstène thorié 2% Symbole WT20 Tungstène lanthane 1.5% Symbole WL15 Tungstène cérium 2% Symbole WC20 Tungstène E3 Affutage d une

Plus en détail

Sanistage. Chauffe-eau pompe à chaleur pour eau chaude sanitaire

Sanistage. Chauffe-eau pompe à chaleur pour eau chaude sanitaire Sanistage Chauffe-eau pompe à chaleur pour eau chaude sanitaire Sanistage chauffe-eau pompe à chaleur Système all in one pour bains et douches peu gourmand en énergie Le chauffe-eau Sanistage avec pompe

Plus en détail

Fiche explicative détaillée #6 Appoints

Fiche explicative détaillée #6 Appoints Fiche explicative détaillée #6 Appoints 1 Objet et limites du document Ce document est intimement lié au CCTP type (cahier des clauses techniques particulières), spécifique aux systèmes de climatisation

Plus en détail

2. Contraintes et solutions choisies.

2. Contraintes et solutions choisies. Machines SERDI s.a. 23, avenue des Vieux Moulins B.P. 380 74012 Annecy Cedex France Tél. : (33) 04 50 65 63 00 Fax Direction : (33) 04 50 52 99 95 Commercial : (33) 04 50 52 99 92 Bureau d Etudes : (33)

Plus en détail

LA DÉCOUPE LASER FIBRE DE RÉFÉRENCE

LA DÉCOUPE LASER FIBRE DE RÉFÉRENCE DÉCOUPE LASER LA DÉCOUPE LASER FIBRE DE RÉFÉRENCE LA DÉCOUPE LASER FIBRE DE RÉFÉRENCE LE COMPROMIS PARFAIT ENTRE FAIBLE CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE ET GRANDE PRODUCTIVITÉ PIONNIER DE LA MACHINE DE DÉCOUPE

Plus en détail

Rubans d installation électrique

Rubans d installation électrique Rubans d installation électrique Fiabilité exceptionnelle des rubans Scotch Répondent à l ensemble des applications d isolation basse tension et haute tension L expertise du 1 er fabricant mondial de rubans

Plus en détail

AÉROTHERMES MULTIDIRECTIONNELS. NOZ gaz 2

AÉROTHERMES MULTIDIRECTIONNELS. NOZ gaz 2 AÉROTHERMES MULTIDIRECTIONNELS NOZ gaz NOZ aérothermes multidirectionnels Une solution de chauffage économique pour les grands bâtiments Afin de chauffer de manière optimale et efficace des bâtiments industriels

Plus en détail

Epreuve de Sciences Industrielles C

Epreuve de Sciences Industrielles C 065 Epreuve de Sciences Industrielles C Durée 6 h Si, au cours de l épreuve, un candidat repère ce qui lui semble être une erreur d énoncé, d une part il le signale au chef de salle, d autre part il le

Plus en détail

SOUDURE S.O.A. Alain Morissonnaud

SOUDURE S.O.A. Alain Morissonnaud SOUDURE S.O.A. Alain Morissonnaud 2010 1 Définition La soudure peut être de deux natures : assemblage autogène ou assemblage hétérogène. L assemblage autogène est un procédé qui permet par fusion d assembler

Plus en détail

Par ners. We will be under the same roof. Ingénierie des Procédés- Etudes Générales Audits Energétiques- Cogénération

Par ners. We will be under the same roof. Ingénierie des Procédés- Etudes Générales Audits Energétiques- Cogénération Ingénierie des Procédés- Etudes Générales Audits Energétiques- Cogénération GUIDE DU FROID Date : 01/2008 Rév. : 0 Par : PARTNERS 18, rue Nelson Mandela2045 L Aouina-Tunis Tél. : (00 216) 71 724 032/760

Plus en détail

Matériaux utilisés dans la conception de disques de freins

Matériaux utilisés dans la conception de disques de freins Page 1 sur 6 Matériaux utilisés dans la conception de disques de freins Introduction Un véhicule en mouvement possède une énergie cinétique, fonction de la masse et de la vitesse, soit E = 1/2 m v 2. Le

Plus en détail

Rittal Mini-salle informatique Coffres-forts modulaires

Rittal Mini-salle informatique Coffres-forts modulaires Rittal Mini-salle informatique Coffres-forts modulaires Atouts puissants pour sécurité maximale Les acquis garants de votre tranquilité : Efficience énergétique de la climatisation grâce au refroidissement

Plus en détail

ACX COMPIL. Installation / Fonctionnement. Avantages / Applications. Caractéristiques standards et dimensions principales (mm)

ACX COMPIL. Installation / Fonctionnement. Avantages / Applications. Caractéristiques standards et dimensions principales (mm) ACX COMPIL Installation EXTÉRIEURE en TOITURE Fonctionnement 100% AIR INTÉRIEUR avec FILTRATION Diffusion d air par gaine ou plénum Régulation sur température d air ambiant Equipée d une costière, l unité

Plus en détail

TUBE ACIER 1 J-M R. D-BTP 2006

TUBE ACIER 1 J-M R. D-BTP 2006 TUBE ACIER J-M R. D-BTP 2006 1 Propriétés physiques Formes commerciales Caractéristiques des tubes acier et filetages Les outils de coupe Assemblage des tubes Filetage- Taraudage Les raccords en fonte

Plus en détail

Le passage des canalisations gaz dans un parc de stationnement couvert dans les immeubles d habitation et les ERP est-il autorisé?

Le passage des canalisations gaz dans un parc de stationnement couvert dans les immeubles d habitation et les ERP est-il autorisé? Le passage des canalisations gaz dans un parc de stationnement couvert dans les immeubles d habitation et les ERP est-il autorisé? Oui, il est autorisé sous conditions. Néanmoins, un cheminement en dehors

Plus en détail

chauffage pour piscines ÉCOUTEZ LE SILENCE... APPRÉCIEZ LA PERFORMANCE... SEriE procopi.com

chauffage pour piscines ÉCOUTEZ LE SILENCE... APPRÉCIEZ LA PERFORMANCE... SEriE procopi.com chauffage pour piscines ÉCOUTEZ LE SILENCE... APPRÉCIEZ LA PERFORMANCE... SEriE procopi.com ÉCOUTEZ LE SILENCE... procopi.com SEriE LA puissance industrielle DE procopi procopi, un des principaux fabricants

Plus en détail

Ventilation «PAMAflex»

Ventilation «PAMAflex» 1. Description La ventilation dans une maison passive PAMAflex est réalisée par une ventilation mécanique. Ce système de ventilation assure, en permanence, une entrée d air frais dans les locaux de vie

Plus en détail

PERFECTIONNEMENT AU SOUDAGE à l arc avec électrode fusible sans gaz (114)

PERFECTIONNEMENT AU SOUDAGE à l arc avec électrode fusible sans gaz (114) PERFECTIONNEMENT AU SOUDAGE à l arc avec électrode fusible sans gaz (114) Les générateurs Le dévidoir de fil La torche Type de fil fourré, référence innershield INFLUENCE DES PARAMETRES Le courant et la

Plus en détail

Aquariums et capteurs de niveau

Aquariums et capteurs de niveau http://club2a.free.fr/site/article.php3?id_article=477 Aquariums et capteurs de niveau mercredi 9 mai 2007, par Bricoleau Cet article a pour but de présenter les éléments de base, qui permettent de se

Plus en détail

L'ÉNERGIE. La meilleure façon de comprendre l'énergie, c'est de faire une comparaison avec l'humain :

L'ÉNERGIE. La meilleure façon de comprendre l'énergie, c'est de faire une comparaison avec l'humain : L'ÉNERGIE Par définition l'énergie est la grandeur qui représente la capacité d'un système à produire du mouvement. Donc sur un navire, beaucoup d'éléments peuvent transformer une énergie potentielle en

Plus en détail

1. - OBJET DU CAHIER DES CHARGES

1. - OBJET DU CAHIER DES CHARGES CAHIER DES CHARGES AFG TRAVAUX EN CHARGE RSDG 11 30 juin 2003 SOMMAIRE 1. - OBJET DU CAHIER DES CHARGES 2 2. - OUVRAGES CONCERNES 2 3. - DOMAINE D APPLICATION 2 4. - NORME DE REFERENCE 3 5. - TERMINOLOGIE

Plus en détail

Étapes Actions Fichier Logiciels 1 Schéma structurel Schéma du typon

Étapes Actions Fichier Logiciels 1 Schéma structurel Schéma du typon Du schéma à la gravure Auteur F.Cerf enseignant au Lycée Fresnel 1. Principe Présentation des 4 étapes pour arriver à graver un circuit imprimé avec la machine KOSY. Le circuit réalisé avec cette technique

Plus en détail

3.2 Constituants d un système. Capteur à ultrasons Capteur de présence

3.2 Constituants d un système. Capteur à ultrasons Capteur de présence - Société & développement durable - Technologie - Communication 3.2.3 Acquisition et codage de l information 1 Introduction Anémomètre Capteur solaire Capteur à ultrasons Capteur de présence Capteur de

Plus en détail

Foyers hydro et poêles-cheminées Aquaflam Vario

Foyers hydro et poêles-cheminées Aquaflam Vario www.aquaflam.cz Foyers hydro et poêles-cheminées Aquaflam Vario Un chauffage innovant, moderne et pratique Poêles-cheminées AQUAFLAM VARIO Choisissez vous-même. LE DESIGN, LA COULEUR, LA PUISSANCE, LA

Plus en détail

Zehnder ComfoFond-L Eco

Zehnder ComfoFond-L Eco Zehnder ComfoFond-L Eco Puits canadien géothermique TS 62 Zehnder ComfoAir 35 avec Zehnder ComfoFond-L Eco 35 Zehnder ComfoAir 55 avec Zehnder ComfoFond-L Eco 55 Utilisation Le puits canadien géothermique

Plus en détail

Utilisation Rationnelle de l Energie Processus industriels Tél : 0800/97 333 facilitateur.ure.process@3j-consult.com facilitateur.ure.process@ccilb.

Utilisation Rationnelle de l Energie Processus industriels Tél : 0800/97 333 facilitateur.ure.process@3j-consult.com facilitateur.ure.process@ccilb. SUCCESS STORY Optimisation énergétique d une nouvelle installation de production de froid chez Pastificio Della Mamma Intro Pastificio Della Mamma à Herstal, PME d une trentaine de personne, est une entreprise

Plus en détail

La soudure à l arc. électrique. Jean-Claude Guichard. Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11913-5

La soudure à l arc. électrique. Jean-Claude Guichard. Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11913-5 La soudure à l arc électrique Jean-Claude Guichard Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11913-5 INITIATION À LA SOUDURE 14 1-PRINCIPES DE BASE.............................. 16 LA SOUDABILITÉ DES ACIERS.........................................

Plus en détail

RÉGLAGE AUTOMATIQUE SYSTÈME D ASPIRATION LOCALISÉE Les réglages automatiques FUMEX contribuent à un meilleur environnement de travail et sont adaptés à tous types d'installations. De plus, ils offrent

Plus en détail

Un fabricant français au service des professionnels

Un fabricant français au service des professionnels Un fabricant français au service des professionnels Pince à dénuder, pince à souder, bain d étain statique, Mini-Vagues Sélectives, accessoires pour bain d étain, plaque chauffante... Des produits sur

Plus en détail

ME 1.1. Licence Professionnelle Automatisme et Robotique. Session 2016 - Amiens. Fabio MORBIDI

ME 1.1. Licence Professionnelle Automatisme et Robotique. Session 2016 - Amiens. Fabio MORBIDI ME 1.1 Licence Professionnelle Automatisme et Robotique Session 2016 - Amiens Fabio MORBIDI Laboratoire MIS Équipe Perception et Robotique Université de Picardie Jules Verne E-mail: fabio.morbidi@u-picardie.fr

Plus en détail

Réorganisation et Extension du groupe scolaire À BRETTEVILLE SUR ODON

Réorganisation et Extension du groupe scolaire À BRETTEVILLE SUR ODON Réorganisation et Extension du groupe scolaire À BRETTEVILLE SUR ODON NOVEMBRE 2014 Maîtrise d ouvrage MAIRIE DE BRETTEVILLE SUR ODON Avenue de Woodbury 14 760 Bretteville sur Odon Maîtrise d œuvre L2

Plus en détail