Chiffres clefs. de la Famille

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Chiffres clefs. de la Famille"

Transcription

1 Chiffres clefs de la Famille 2014

2

3 EDITO Les «vrais» chiffres de la Famille Rencontrer une personne avec qui vivre, fonder une famille, l agrandir : ces choix si personnels s additionnent, se combinent et rapportent chaque année leur moisson de données démographiques. Ces résultats sont un message. Quand on constate que les parents désirent en moyenne 2,39 enfants mais n en ont que deux, cela rappelle le bien fondé d un objectif du mouvement familial : permettre aux familles d avoir le nombre d enfants qu elles souhaitent. Les familles d aujourd hui Connus ou à faire connaître, les chiffres de ce recueil vont parfois à l encontre d idées reçues. Ils doivent aider les militants familiaux à rappeler aux pouvoirs publics - à chaque fois que nécessaire - l importance des réalités familiales, pour que chaque famille compte dans les choix politiques des années à venir. François FONDARD Président de l UNAF

4 65,82 millions C est la population de la France au 1 er janvier La France, 2 e pays le plus peuplé d Europe, compte le plus grand nombre de mineurs : 14,6 millions en 2013 (contre 13,5 au Royaume-Uni et 13,2 en Allemagne). Population des 27 pays de l Union Européenne estimée au 1 er janvier 2013, classée selon le nombre total d enfants de 0 à 17 ans. Source : INSEE et Eurostat,

5 C est le nombre d enfants nés en France en Soit de moins qu en Solde naturel* : personnes, solde migratoire : personnes. La France doit 86% de l accroissement de sa population à sa natalité. Nombre de naissances (à gauche) et indicateur conjoncturel de fécondité (ICF) (à droite). Par comparaison, le solde naturel allemand est négatif depuis 40 ans ( en 2012). *Différence annuelle entre naissances et décès Source : INSEE, Eurostat 5

6 2,39 C est en France le nombre idéal d enfants souhaité. Ce nombre varie peu entre les pays européens. «Personnellement, quel serait le nombre idéal d enfants que vous aimeriez ou auriez aimé avoir?»* Base : population de plus de 15 ans. En France en 2011, 37% des plus de 15 ans souhaitent ou auraient souhaité trois enfants ou plus* En 2010, 87,5% des ans étaient déjà parents**. En 2013, 68% des parents auraient voulu davantage d enfants***. Sources : *Eurobaromètre spécial 2011, **INSEE 2014 ***UNAF Désir d enfant 2014, base : parents ne prévoyant plus d avoir d autres enfants 6

7 1,99 C est le nombre moyen d enfants par femme en France en «Au sein de l UE, la France et l Irlande restent les pays les plus féconds (INSEE 2013). A gauche : Indicateur conjoncturel de fécondité (nombre moyen d enfant par femme). A droite : Taux de croissance du PIB. Pour la première fois depuis 2008, l indicateur conjoncturel de fécondité est de moins de 2 enfants par femme. Source : INSEE, INED, HCF *ayant au moins 1 enfant de moins de 18 ans 7

8 30,1 ans C est l âge moyen des mères à l accouchement en Celui des pères est d environ 33 ans. L âge moyen des mères et pères à la naissance des enfants continue de s élever. En 2013, seule la fécondité des ans a progressé par rapport à Taux de fécondité par âge en France métropolitaine. En trois décennies, le «pic» de fécondité des mères est passé de 25 ans à 30 ans. Dans la plupart des pays de l UE, l âge moyen à l accouchement se situe aujourd hui autour ou au-delà de 30 ans. Sources : INSEE 2013, Eurostat 8

9 81,4 % C est en 2012 le taux d emploi des femmes avec deux enfants (de plus de 3 ans). Mères ou pères, les parents d enfants (hors Petite enfance) sont plus fréquemment en emploi que les personnes d âge actif n ayant pas (ou plus) d enfant chez eux. Taux d emploi par sexe (champ : population de 20 à 64 ans). Source : PLFSS PQE Famille, indicateur

10 C est le nombre estimé d enfants de moins de 3 ans en France au 1 er janvier Parmi eux, on estime que 63% sont gardés principalement par leurs parents (en journée et en semaine). Mode de garde principal des enfants de moins de 3 ans en Plus d un quart des enfants dont les deux parents travaillent à plein temps sont gardés à titre principal par eux. Source: INSEE DREES Enquête modes de garde

11 C est l estimation du besoin non satisfait* en places d accueil de la Petite enfance en En France, «la capacité théorique d accueil de la Petite enfance ne permet de couvrir qu environ une moitié des enfants de la tranche d âge concernée.» Taux de couverture en modes de garde formels. de 60,8 à 80,2 (18 départements) de 48,6 à 60,6 (45 départements) de 36,6 à 48,6 (31 départements) de 8,8 à 36,6 (6 départements) Source : Haut Conseil de la Famille *Ce chiffre inclut notamment les parents s arrêtant de travailler faute de pouvoir faire garder leur enfant, et les parents qui travaillent tous les deux et qui n ont pas trouvé de mode satisfaisant de garde. 11

12 75,2% des 13,7 millions d enfants mineurs vivent avec leurs deux parents vivant ensemble. 18% vivent avec un seul parent 7% vivent avec un parent et un beau-parent. Avec qui vivent les enfants lorsqu ils vivent en famille? (Champ : moins de 18 ans, vivant en famille*, 2010). 81,4% vivent en permanence ou régulièrement avec leurs deux parents (vivant ensemble ou séparément) ; 83,4% avec leur père; 97,9% avec leur mère. *Sont exclus du champ les enfants ne vivant pas en famille ( en 2006, vivant seuls, en couple, chez un tiers ou hors ménage ) Source : INSEE 2010,

13 C est le nombre de mariages célébrés en 2013 en France dont environ mariages entre personnes de même sexe. Le nombre de pacs a cessé de progresser (forte baisse en 2011). Nombre de mariages et de PACS depuis Nombre de divorces et dissolutions de PACS En 2012, 32% des couples mariés en 1992 avaient divorcé. En 2010, 1% des quelque 12 millions de couples mariés ont divorcé. 6% des 3,5 millions de couples en union libre et non pacsés se sont séparés. 45% des pacs dissous en 2011 l ont été pour cause de mariage. Sources : INSEE, Chancellerie 13

14 73,1 % C est la proportion de couples mariés sur les 15,8 millions de couples vivant en France en ,6% des couples vivent en union libre, 4,5% sont pacsés. Sont cohabitants : 96% des couples et 99% des couples mariés. 7,2 millions de couples (dont 72% sont mariés) ont des enfants de moins de 25 ans. Répartition des couples en 2011 selon le statut matrimonial légal et le nombre d enfants de moins de 25 ans au foyer. Source : INSEE 14

15 /an C est la différence de niveau de vie médian d un couple avec 3 enfants par rapport à un couple sans enfant. Elle est de /an pour une famille monoparentale. Différence de niveau de vie annuel (par UC*) des couples avec enfant par rapport aux couples sans enfant. Par rapport à l écart entre 1 et 2 enfants, passer de 2 à 3 enfants correspond à une perte de niveau de vie 4,6 fois supérieure. * L INSEE compte 1 UC (unité de consommation) pour la personne de référence du foyer, 0,5 pour toute autre personne de plus de 14 ans, et 0,3 pour tout enfant de moins de 14 ans. Sources : Insee-DGFiP-Cnaf-Cnav-CCMSA, enquête Revenus fiscaux et sociaux 2011, 2010,

16 2 931 de revenus mensuels. C est le seuil de pauvreté pour un couple avec 3 adolescents. Ce chiffre est de pour un couple avec 4 adolescents et de 977 pour une personne seule. Seuils de pauvreté monétaire selon les structures familiales. Le nombre de personnes à charge influe considérablement sur le niveau de vie. Source : INSEE 2010 Seuil de pauvreté : INSEE

17 2,5 millions C est le nombre d enfants qui vivent dans une famille pauvre* soit 18,6% des enfants. Un tiers vivent dans une famille d un couple et 1 à 2 enfants. Un tiers vivent dans une famille nombreuse. Un tiers vivent dans une famille monoparentale. Par ailleurs, environ enfants pauvres vivent hors famille. Source : ERFS 2010 & 2011 INSEE *Niveau de vie par unité de consommation inférieur à 60 % du niveau médian (après transferts sociaux). Pour les familles de 4 enfants et plus, une moyenne de 4,5 enfants a été retenue 17

18 90% C est fin 2013, la proportion de personnes qui jugent que les entreprises devraient cotiser pour la protection sociale autant qu aujourd hui ou davantage. Cette proportion croît depuis le début du siècle. Source : DREES

19 26% C est en France en 2012 la part d actifs en emploi qui trouvent difficile d assumer leurs responsabilités familiales en raison du temps passé au travail. Cet indicateur se dégrade : il était de 17% en «Il m a été difficile d assumer mes responsabilités familiales en raison du temps que je passe au travail» (au moins plusieurs fois par mois). Source : Eurofound, 2007 et

20 28 place Saint Georges PARIS

En 2011, 483 000 enfants de

En 2011, 483 000 enfants de Octobre 13 N 411 Une diversité des familles à, avec plus de foyers monoparentaux qu ailleurs et moins de familles Population A, 32 enfants de moins de 25 ans, soit 7 % des enfants parisiens, vivent dans

Plus en détail

TD TICE. PARTIE II. Panorama de la famille française

TD TICE. PARTIE II. Panorama de la famille française TD TICE. PARTIE II. Panorama de la famille française Thème 1. Les ménages en question Note 1 : Toutes les informations nécessaires à ce TD sont disponibles gratuitement sur le site de l INED. Note 2 :

Plus en détail

OBSERVATOIRE NATIONAL DE LA PETITE ENFANCE Rapport 2015 L ACCUEIL DU JEUNE ENFANT EN 2014 DONNÉES STATISTIQUES

OBSERVATOIRE NATIONAL DE LA PETITE ENFANCE Rapport 2015 L ACCUEIL DU JEUNE ENFANT EN 2014 DONNÉES STATISTIQUES OBSERVATOIRE NATIONAL DE LA PETITE ENFANCE Rapport 2015 L ACCUEIL DU JEUNE ENFANT EN 2014 DONNÉES STATISTIQUES Les données présentées ci-après ont été rassemblées et analysées par l Observatoire national

Plus en détail

Les évolutions de la famille actuelle

Les évolutions de la famille actuelle Les évolutions de la famille actuelle Vérifier les acquis Cerner les formes de la famille Exercice 1 L évolution du mariage du Pacs et du divorce Exercice 2 Exercice 3 Les facteurs explicatifs de cette

Plus en détail

L Accueil collectif du Jeune Enfant en France

L Accueil collectif du Jeune Enfant en France L Accueil collectif du Jeune Enfant en France 4,8 Millions d enfants de moins de 6 ans en France, au 1er janvier 2014 La France est toujours, avec l Irlande, le pays le plus fécond d Europe, avec 810 000

Plus en détail

CHIFFRES CLEFS de la Famille

CHIFFRES CLEFS de la Famille CHIFFRES CLEFS de la Famille 2015 EDITO Les «vrais» chiffres de la Famille Rencontrer une personne avec qui vivre, fonder une famille, l'agrandir : ces choix si personnels s'additionnent, se combinent

Plus en détail

Naissances domiciliées et enregistrées

Naissances domiciliées et enregistrées Fécondité et natalité Naissances domiciliées et enregistrées > 30 623 enfants de mères domiciliées à Paris sont nés en 2008. > L âge moyen à la maternité des Parisiennes (32,2 ans) est supérieur en 2008

Plus en détail

La protection de vos revenus à votre pension est d une

La protection de vos revenus à votre pension est d une AVEZ-VOUS PROTÉGÉ La pension est certainement le souci majeur de beaucoup d entre vous. C est en tout cas ce que nous avons pu constater de la grande enquête de Vivium réalisée en collaboration avec Moneytalk.

Plus en détail

FICHE DE TERRITOIRE BLANCHETTES

FICHE DE TERRITOIRE BLANCHETTES FICHE DE TERRITOIRE BLANCHETTES DEMOGRAPHIE : 4365 habitants sur le territoire dont 2006 hommes et 2359 femmes. Par tranche d âge : Territoire 0 à 14 ans 15 à 29 ans 30 à 44 ans 45 à 59 ans 60 à 74 ans

Plus en détail

Le coût de la réforme du congé parental partagé ou comment dilapider l argent des finances publiques en mettant la charrue avant les bœufs

Le coût de la réforme du congé parental partagé ou comment dilapider l argent des finances publiques en mettant la charrue avant les bœufs Le coût de la réforme du congé parental partagé ou comment dilapider l argent des finances publiques en mettant la charrue avant les bœufs La réforme du congé parental prévue initialement Lors du vote

Plus en détail

Rechercher et retrouver un emploi après 55 ans

Rechercher et retrouver un emploi après 55 ans Rechercher et retrouver un emploi après 55 Stéphanie Govillot, Marie Rey* En France, le taux d activité des plus de 55 est particulièrement faible, surtout pour les hommes. Pour ces derniers, il a fortement

Plus en détail

1. Données de cadrage

1. Données de cadrage 1. Données de cadrage Avant de détailler les indicateurs de précarité recueillis par sous thème, cette première partie présente les principales données démographiques sur La Réunion (population, densité,

Plus en détail

Les bénéficiaires de l APL dans le parc de logements-foyers en Ile-de-France en 2007

Les bénéficiaires de l APL dans le parc de logements-foyers en Ile-de-France en 2007 Cellule Technique de Réflexion et d Aide à la Décision (CTRAD) Service Commun d Action Sociale des Caisses d Allocations Familiales Les bénéficiaires de l APL d le parc de logements-foyers en Ile-de-France

Plus en détail

FEMMES & SOCIAL ACTIONS 2012-2016

FEMMES & SOCIAL ACTIONS 2012-2016 FEMMES & SOCIAL ACTIONS 2012-2016 AMÉLIORER RAPIDEMENT LES RETRAITES DES FEMMES La loi du 20 janvier 2014 garantissant l'avenir et la justice du système de retraites, portée par Marisol Touraine, a permis

Plus en détail

Sous-indicateur n 3-5-1 : Taux d emploi des femmes et des hommes âgés de 20 à 64 ans

Sous-indicateur n 3-5-1 : Taux d emploi des femmes et des hommes âgés de 20 à 64 ans 94 Partie II Objectifs / Résultats Objectif 3 : Concilier vie familiale et vie professionnelle Indicateur n 3-5 : Indicateur sur l emploi des femmes Sous-indicateur n 3-5-1 : Taux d emploi des femmes et

Plus en détail

Notice 2 Imposition des époux et de la famille

Notice 2 Imposition des époux et de la famille Notice 2 Imposition des époux et de la famille Valable pour la période fiscale 2015 Les dispositions applicables en matière de droit fiscal peuvent sensiblement différer selon la situation personnelle

Plus en détail

Niveau de vie des retraités selon la situation conjugale. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites

Niveau de vie des retraités selon la situation conjugale. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 25 novembre 2015 à 9 h 30 «Structures familiales, transferts intergénérationnels, bien-être» Document N 2 Document de travail, n engage pas le Conseil

Plus en détail

PARTIE I Contexte démographique et socio-économique

PARTIE I Contexte démographique et socio-économique PARTIE I Contexte démographique et socio-économique La Fédération -Bruxelles en chiffres 2014 13 graphie Démographie Démographie 1 Démographie Démographie Démographie Démographie Démographie Démographie

Plus en détail

CHIFFRES CLEFS de la Famille 2016

CHIFFRES CLEFS de la Famille 2016 CHIFFRES CLEFS de la Famille 2016 EDITO Des chiffres pour agir au service des familles Cette édition 2016 des "chiffres clefs de la famille" fait état de la plus forte baisse des naissances et de la fécondité

Plus en détail

Présentation de l Analyse de Besoins Sociaux

Présentation de l Analyse de Besoins Sociaux Présentation de l Analyse de Besoins Sociaux L'analyse des Besoins Sociaux (ABS) sur le territoire de la commune de la Bordeaux est une procédure annuelle qui doit permettre une appréhension globale des

Plus en détail

CHIFFRES CLEFS de la Famille 2016

CHIFFRES CLEFS de la Famille 2016 CHIFFRES CLEFS de la Famille 2016 EDITO Des chiffres pour agir au service des familles Cette édition 2016 des "chiffres clefs de la famille" fait état de la plus forte baisse des naissances et de la fécondité

Plus en détail

N 5 Février 2008. La profession d infirmiers à la Réunion Enquête sur le parcours d une cohorte d infirmiers diplômés en 1999, 2000, 2001

N 5 Février 2008. La profession d infirmiers à la Réunion Enquête sur le parcours d une cohorte d infirmiers diplômés en 1999, 2000, 2001 N 5 Février 2008 La profession d infirmiers à la Réunion Enquête sur le parcours d une cohorte d infirmiers diplômés en 1999, 2000, 2001 Le nombre d infirmiers exerçant à la Réunion ne cesse d augmenter,

Plus en détail

Pour conduire à bien sa mission de diffusion des informations relatives aux situations

Pour conduire à bien sa mission de diffusion des informations relatives aux situations n octobre 2012 Le mot de l Observatoire Combien de pauvres en France? Répondant à cette question lors de la publication de son rapport en mars 2012, l ONPES délivrait des données statistiques qui, prises

Plus en détail

informations statistiques récentes n 6/2010 04/03/2010

informations statistiques récentes n 6/2010 04/03/2010 statnews informations statistiques récentes n 6/2010 04/03/2010 La reproduction totale ou partielle du présent bulletin d'information est autorisée à condition d'en citer la source Les femmes dans la société

Plus en détail

L accueil de la petite enfance, clef de l égalité entre les femmes et les hommes

L accueil de la petite enfance, clef de l égalité entre les femmes et les hommes RÉPUBLIQUE FRANÇAISE LIBERTÉ - EGALITÉ - FRATERNITÉ DELEGATION AUX DROITS DES FEMMES ET A L EGALITE DES CHANCES ENTRE LES HOMMES ET LES FEMMES Paris, le 24 janvier 2013 L accueil de la petite enfance,

Plus en détail

Repères. L'isolement des adultes. novembre 2014. Chiffres clés de Rezé

Repères. L'isolement des adultes. novembre 2014. Chiffres clés de Rezé Repères Rezé novembre 2014 L'isolement des adultes Jeunes adultes, couples séparés, personnes âgées : de plus en plus de personnes vivent seules. Pour certains c est un choix assumé qui n empêche pas d

Plus en détail

Profil sociodémographique

Profil sociodémographique Édition janvier 2013 Données sociodémographiques Population Âge Sexe Accroissement naturel Familles Ménages État matrimonial Langues Photo de la page couverture : Denis Labine Ce profil sociodémographique

Plus en détail

Jean-Luc Tavernier. Stéphane Tagnani. Édith Houël

Jean-Luc Tavernier. Stéphane Tagnani. Édith Houël Coordination Marceline Bodier, Guillemette Buisson, Aude Lapinte, Isabelle Robert-Bobée Directeur de la publication Jean-Luc Tavernier Directeur de la collection Stéphane Tagnani Rédaction Ravi Baktavatsalou,

Plus en détail

JORF n 0117 du 21 mai 2009. Texte n 8. DECRET Décret n 2009-554 du 20 mai 2009 relatif à la mesure de la pauvreté NOR: PRMX0906893D

JORF n 0117 du 21 mai 2009. Texte n 8. DECRET Décret n 2009-554 du 20 mai 2009 relatif à la mesure de la pauvreté NOR: PRMX0906893D Le 25 mai 2009 JORF n 0117 du 21 mai 2009 Texte n 8 DECRET Décret n 2009-554 du 20 mai 2009 relatif à la mesure de la pauvreté NOR: PRMX0906893D Le Premier ministre, Sur le rapport du haut-commissaire

Plus en détail

L évolution du marché du travail de 1986 à 2006

L évolution du marché du travail de 1986 à 2006 DIRECTION GÉNÉRALE STATISTIQUE ET INFORMATION ÉCONOMIQUE COMMUNIQUÉ DE PRESSE 26 avril 2007 L évolution du marché du travail de 1986 à 2006 Ces 20 dernières années, 740.000 travailleurs sont venus grossir

Plus en détail

ENFANCE FAMILLE. Comprendre dans quels cadres familial et social vivent les enfants âgés de moins de 15 ans (démo / accueil enfant scolarité )

ENFANCE FAMILLE. Comprendre dans quels cadres familial et social vivent les enfants âgés de moins de 15 ans (démo / accueil enfant scolarité ) ENFANCE FAMILLE Comprendre dans quels cadres familial et social vivent les enfants âgés de moins de 15 ans (démo / accueil enfant scolarité ) Observer les situations de vulnérabilité sociale et sanitaire

Plus en détail

MISSION DES RELATIONS EUROPEENNES, INTERNATIONALES ET DE LA COOPERATION FICHE PAYS MISE A JOUR MAI 2014 JAPON

MISSION DES RELATIONS EUROPEENNES, INTERNATIONALES ET DE LA COOPERATION FICHE PAYS MISE A JOUR MAI 2014 JAPON MISSION DES RELATIONS EUROPEENNES, INTERNATIONALES ET DE LA COOPERATION FICHE PAYS MISE A JOUR MAI 2014 JAPON En japonais, Japon = Nippon, Egalement appelé le Pays du soleil levant Archipel de 6 852 Iles

Plus en détail

Revenus fiscaux déclarés par les ménages

Revenus fiscaux déclarés par les ménages 4. FOCUS SUR LES PERSONNES ÂGÉES. Des revenus plutôt favorables pour les ménages âgés L fait partie des départements français relativement favorisés pour les revenus des ménages. Au 27 e rang pour le revenu

Plus en détail

Photo : PARIMAGE. Vie familiale

Photo : PARIMAGE. Vie familiale Vie familiale Photo : PARIMAGE Les immigrés vivent plus souvent en couple avec des enfants et forment des ménages, dont la taille est plus grande que celle des ménages du reste de la population. Près de

Plus en détail

Présentation de deux Notes d analyse L entrepreneuriat en France

Présentation de deux Notes d analyse L entrepreneuriat en France Paris, le 25 octobre 2012 Présentation de deux Notes d analyse L entrepreneuriat en France Volet 1 : Mythes et réalités en comparaison internationale Volet 2 : Comment mieux accompagner la prise de risque

Plus en détail

Observatoire Européen de l infidélité

Observatoire Européen de l infidélité Communiqué de Presse Observatoire Européen de l infidélité Enquête sur les perceptions et les comportements des Européens en matière d aventures extra-conjugales Paris, le 26 février 2014. La France est-elle

Plus en détail

VILLE DE LA CHAUX-DE-FONDS RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL

VILLE DE LA CHAUX-DE-FONDS RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL VILLE DE LA CHAUX-DE-FONDS RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL à l'appui de l arrêté d acceptation du barème cantonal de facturation pour l accueil en crèche et garderie (du 4 novembre 2002) AU CONSEIL GENERAL

Plus en détail

Taux de working poor en 2008: plus bas qu en 2007

Taux de working poor en 2008: plus bas qu en 2007 Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Communiqué de presse Embargo: 04.11.2010, 9:15 www.ofs150ans.ch 20 Situation économique et sociale de la population N 0351-1011-40

Plus en détail

Conseil de la famille et de l enfance

Conseil de la famille et de l enfance Conseil de la famille et de l enfance Des considérations socio-économiques La famille, sa diversité et ses réalités Marie Rhéaume, présidente Deux publications i Famille et fiscalité en 26 questions Objectif:

Plus en détail

Les enseignants, leur rémunération et leur niveau de vie, 1982-2005

Les enseignants, leur rémunération et leur niveau de vie, 1982-2005 Les enseignants, leur rémunération et leur niveau de vie, 1982-2005 Dominique Goux (1) Eric Maurin (2) Version février 2008 Docweb no 0802 Dominique Goux (1) : Professeur associée d économétrie à l Ecole

Plus en détail

LA PAUVRETÉ CHEZ LES PERSONNES HANDICAPÉES. Par Chantal Lavallée

LA PAUVRETÉ CHEZ LES PERSONNES HANDICAPÉES. Par Chantal Lavallée LA PAUVRETÉ CHEZ LES PERSONNES HANDICAPÉES Par Chantal Lavallée Parrainage civique des MRC d Acton et des Maskoutains Août 2010 Les personnes handicapées, tout comme les familles où elles vivent, sont

Plus en détail

Les créateurs d entreprise & la création d emplois

Les créateurs d entreprise & la création d emplois Les créateurs d entreprise & la création d emplois Un sondage exclusif mené par OpinionWay pour Sondage réalisé à l occasion du 18 ème Salon des Entrepreneurs de Paris - 2 & 3 février 2011 au Palais des

Plus en détail

Activité du 115 de Paris et caractéristiques des personnes hébergées via le 115 et les EMA en 2011

Activité du 115 de Paris et caractéristiques des personnes hébergées via le 115 et les EMA en 2011 Activité du 115 de Paris et caractéristiques des personnes hébergées via le 115 et les EMA en 2011 Lorsqu une personne joint le 115, une série de renseignements relatifs à la demande et aux caractéristiques

Plus en détail

II. LA DIVERSITE DE L'OCCUPATION DU TERRITOIRE

II. LA DIVERSITE DE L'OCCUPATION DU TERRITOIRE II. LA DIVERSITE DE L'OCCUPATION DU TERRITOIRE A. DEMOGRAPHIE 1. Evolution démographique 1.1. Dynamisme démographique 1.2. Structure de la population 1.3. Structure des ménages 2. Hypothèses d'évolution

Plus en détail

Mise à jour fédérale des projections économiques et budgétaires

Mise à jour fédérale des projections économiques et budgétaires SENCRL Mise à jour fédérale des projections économiques et budgétaires 12 novembre 2014 Comptables Professionnels agréés et Conseillers en gestion d entreprises Place du Canada, 1010, rue De La Gauchetière

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 10 au 14 mars 2014 n 153 SOMMAIRE

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 10 au 14 mars 2014 n 153 SOMMAIRE MEDEF Actu-Eco Semaine du 1 au 14 mars 214 n 153 SOMMAIRE FRANCE 1. Production industrielle en janvier 214 : +,7% sur un mois, +,4% en moyenne mobile sur trois mois 2. Balance commerciale en janvier 214

Plus en détail

USS Union syndicale suisse www.uss.ch. Rapport 2012 sur la répartition des revenus et de la fortune en Suisse

USS Union syndicale suisse www.uss.ch. Rapport 2012 sur la répartition des revenus et de la fortune en Suisse Rapport 2012 sur la répartition des revenus et de la fortune en Suisse Écarts entre les salaires : les politiques peuvent et doivent agir Daniel Lampart, économiste en chef et premier secrétaire de l USS/fq

Plus en détail

4.04 Prestations de l AI Rentes d invalidité de l AI

4.04 Prestations de l AI Rentes d invalidité de l AI 4.04 Prestations de l AI Rentes d invalidité de l AI Etat au 1 er janvier 2016 En bref Ont droit à des prestations de l assurance-invalidité (AI) les assurés qui, en raison d une atteinte à leur santé,

Plus en détail

Eléments de calendrier historique des droits familiaux et conjugaux. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites

Eléments de calendrier historique des droits familiaux et conjugaux. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 28 mars 2007 à 9 h 30 «Eléments de constat sur les droits conjugaux et familiaux en France et à l étranger, analyse juridique du principe d égalité

Plus en détail

La nouvelle région Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine compte vingt aires urbaines dont le pôle

La nouvelle région Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine compte vingt aires urbaines dont le pôle N 18 Septembre 20 Les grandes aires urbaines d ACAL : la croissance démographique tirée par les couronnes des grands pôles La nouvelle région Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine compte vingt aires urbaines

Plus en détail

Enquête Mercer Risque dépendance Résultats 2015

Enquête Mercer Risque dépendance Résultats 2015 Enquête Mercer Risque dépendance Résultats 2015 Février 2015 Paris - La Défense Sommaire Contacts Mercer Eléments de contexte Méthodologie Profil des entreprises participantes à l enquête Synthèse des

Plus en détail

MALGRÉ la stabilité de l âge médian de la décohabitation depuis trente. Les conditions de logement des ménages jeunes

MALGRÉ la stabilité de l âge médian de la décohabitation depuis trente. Les conditions de logement des ménages jeunes Les conditions de logement des ménages jeunes Jean-Claude Driant (Creteil), Bénédicte Casteran (Insee), Sophie O Prey (Insee) MALGRÉ la stabilité de l âge médian de la décohabitation depuis trente ans,

Plus en détail

SUIVI DE LA CONVENTION D ASSURANCE CHOMAGE 2014 20 octobre 2015

SUIVI DE LA CONVENTION D ASSURANCE CHOMAGE 2014 20 octobre 2015 SUIVI DE LA CONVENTION D ASSURANCE CHOMAGE 2014 20 octobre 2015 Dans le cadre de l évaluation de la convention d assurance chômage 2014, un tableau de bord de suivi a été élaboré afin de suivre la mise

Plus en détail

En 1999-2000, 57 % des prestations de pension provenaient de l État et 43 % du secteur privé.

En 1999-2000, 57 % des prestations de pension provenaient de l État et 43 % du secteur privé. ROYAUME-UNI Les grandes caractéristiques du système des pensions Le premier pilier du régime de pensions britannique comprend une pension forfaitaire de base et une pension complémentaire liée aux salaires

Plus en détail

Points forts LES MARQUISES EN 2012 : POPULATION ET CHÔMAGE EN HAUSSE ÉTUDES. De la Polynésie française

Points forts LES MARQUISES EN 2012 : POPULATION ET CHÔMAGE EN HAUSSE ÉTUDES. De la Polynésie française Points forts De la Polynésie française INSTITUT DE LA STATISTIQUE DE LA POLYNÉSIE FRANÇAISE LES MARQUISES EN 22 : POPULATION ET CHÔMAGE EN HAUSSE Points forts De la Polynésie française L archipel des Marquises

Plus en détail

«Fonder le droit de la famille sur une éthique de la responsabilité»

«Fonder le droit de la famille sur une éthique de la responsabilité» «Fonder le droit de la famille sur une éthique de la responsabilité» groupe : Nouvelles familles Décembre 2010 Les rapports établis par les groupes de réflexion du Lab sont des contributions libres aux

Plus en détail

Bilan de la plateforme téléphonique «ALLÔ PREVENTION EXPULSION»

Bilan de la plateforme téléphonique «ALLÔ PREVENTION EXPULSION» Bilan de la plateforme téléphonique «ALLÔ PREVENTION EXPULSION» 0 810 001 505 Année 2013 Des procédures d expulsions toujours plus nombreuses qui justifient de renforcer l information et l accompagnement

Plus en détail

Déclaration pour la retenue d impôt 2016

Déclaration pour la retenue d impôt 2016 TP-1015.3 2016-01 1 de 6 Déclaration pour la retenue d impôt 2016 Vous devez remplir ce formulaire et le remettre à votre employeur ou au payeur pour qu il détermine l impôt à retenir sur les sommes qu

Plus en détail

Population. 1. Une faible croissance démographique. Un poids démographique important au Nord-Est parisien

Population. 1. Une faible croissance démographique. Un poids démographique important au Nord-Est parisien #1 2 1 Globalement, la ville connaît une relative stagnation de sa population, qui s explique en grande partie par un solde migratoire négatif. Toutefois, les moyennes statistiques démographiques n'ont

Plus en détail

LES CHIFFRES DE LA RETRAITE

LES CHIFFRES DE LA RETRAITE 15 avril 2010 LES CHIFFRES DE LA RETRAITE Les thèmes : 1. Le poids des retraites 2. La situation financière de court terme 3. La situation financière à long terme : les principaux résultats des projections

Plus en détail

ACCORD FRANCE-ALLEMAGNE SUR L INSTAURATION D UN RÉGIME MATRIMONIAL OPTIONNEL PRESENTATION EN COMMISSION PAR MME JOELLE GARRIAUD-MAYLAM, RAPPORTEUR

ACCORD FRANCE-ALLEMAGNE SUR L INSTAURATION D UN RÉGIME MATRIMONIAL OPTIONNEL PRESENTATION EN COMMISSION PAR MME JOELLE GARRIAUD-MAYLAM, RAPPORTEUR ACCORD FRANCE-ALLEMAGNE SUR L INSTAURATION D UN RÉGIME MATRIMONIAL OPTIONNEL PRESENTATION EN COMMISSION PAR MME JOELLE GARRIAUD-MAYLAM, RAPPORTEUR MARDI 10 JUILLET 2012 Mes chers collègues, La rupture

Plus en détail

"Mariage et cohabitation (hétéro/homo) dans un contexte international"

Mariage et cohabitation (hétéro/homo) dans un contexte international "Mariage et cohabitation (hétéro/homo) dans un contexte international" QUELQUES CHIFFRES En France entre 2001 et 2011 le nombre de mariage est passé de 295 720 à 241 000 alors que celui des Pacs est passé

Plus en détail

Petite enfance (- de 6 ans) et famille

Petite enfance (- de 6 ans) et famille Petite enfance (- de 6 ans) et famille Eléments d état des lieux** Un nombre de naissances en baisse La part des moins de 6 ans dans la population jurassienne est de 8.4%, légèrement inférieure à la part

Plus en détail

Avertissement. Signes conventionnels utilisés

Avertissement. Signes conventionnels utilisés Avertissement Les sites internet www.insee.fr, www.immigration.gouv.fr, www.oecd.org et www.epp.eurostat.ec.europa.eu pour les données internationales mettent en ligne des actualisations pour les chiffres

Plus en détail

Les seniors jouent la carte de l expatriation, mais pas uniquement pour profiter d une retraite au soleil! www.expatriermodedemploi.

Les seniors jouent la carte de l expatriation, mais pas uniquement pour profiter d une retraite au soleil! www.expatriermodedemploi. Communiqué de presse Paris le 18 décembre 2015 Les seniors jouent la carte de l expatriation, mais pas uniquement pour profiter d une retraite au soleil! www.expatriermodedemploi.org RENDEZ-VOUS LE 30

Plus en détail

Croissance annuelle moyenne de la population active en France (en milliers)

Croissance annuelle moyenne de la population active en France (en milliers) 23 COMMENT PEUT-ON EXPLIQUER LE CHÔMAGE? A La population active augmente-t-elle trop vite? a) Le chômage : une population active supérieure à l'emploi 1. Au niveau d une économie nationale, le chômage

Plus en détail

La sortie au spectacle vivant

La sortie au spectacle vivant Direction générale de la création artistique La sortie au spectacle vivant Présentation générale Exploitation de la base d enquête du DEPS «Les pratiques culturelles des Français à l ère du numérique -

Plus en détail

Diabète, surcharge pondérale, hypertension artérielle et cholestérol

Diabète, surcharge pondérale, hypertension artérielle et cholestérol Santé et comportements dans la population saint-martinoise en 2013 Etude CONSANT Diabète, surcharge pondérale, hypertension artérielle et cholestérol Diabète Recherche de sucre dans le sang Huit individus

Plus en détail

Chiffres clés de la famille. Ille-et-Vilaine - 1 -

Chiffres clés de la famille. Ille-et-Vilaine - 1 - Chiffres clés de la famille Ille-et-Vilaine - 1 - - 2 - Edito Les «vrais» chiffres de la famille Rencontrer une personne avec qui vivre, fonder une famille, l agrandir : ces choix si personnels s additionnent,

Plus en détail

Baromètre 2013 de la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale. Résultats du Volet "salariés-parents" 26 avril 2013

Baromètre 2013 de la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale. Résultats du Volet salariés-parents 26 avril 2013 Baromètre 2013 de la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale Résultats du Volet "salariés-parents" 26 avril 2013 Sommaire Note technique 3 Synthèse des enseignements 4 Tableau de bord 6

Plus en détail

Dares Analyses. Emploi et chômage des 15-29 ans en 2012. publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques

Dares Analyses. Emploi et chômage des 15-29 ans en 2012. publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Dares Analyses novembre 13 N 73 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Emploi et chômage des 15-29 ans en 53,7 % des jeunes âgés de 15 à 29 ans sont

Plus en détail

Les familles monoparentales, composées d un

Les familles monoparentales, composées d un Ministère de l emploi, du travail et de la cohésion e Ministère de la santé et de la protection e Entre 1990 et 1999, le nombre de familles monoparentales comprenant au moins un enfant de moins de 25 ans

Plus en détail

14-1 LES RESTES A CHARGE DES FAMILLES POUR LA GARDE D UN ENFANT DE MOINS DE TROIS ANS

14-1 LES RESTES A CHARGE DES FAMILLES POUR LA GARDE D UN ENFANT DE MOINS DE TROIS ANS 14-1 LES RESTES A CHARGE DES FAMILLES POUR LA GARDE D UN ENFANT DE MOINS DE TROIS ANS La mise en place de la prestation d accueil du jeune enfant (PAJE) en 2004, et plus particulièrement la création du

Plus en détail

Cyberbulletin. Que sont devenus les taux effectifs marginaux d imposition des Québécois? Alexandre Laurin et Finn Poschmann.

Cyberbulletin. Que sont devenus les taux effectifs marginaux d imposition des Québécois? Alexandre Laurin et Finn Poschmann. Cyberbulletin 18 Mai 2011 CONSEIL DE COMPÉTITIVITÉ FISCALE I N D É P E N D A N T E R A I S O N N É E P E R T I N E N T E Que sont devenus les taux effectifs marginaux d imposition des Québécois? par Alexandre

Plus en détail

Les aspirations des acheteurs et les attentes des Français vis-à-vis des agents immobiliers

Les aspirations des acheteurs et les attentes des Français vis-à-vis des agents immobiliers Les aspirations des acheteurs et les attentes des Français vis-à-vis des agents immobiliers Etude annuelle IFOP Conférence de presse du 15 mars 2012 Pavillon Kléber PRÉSENTATION DU RÉSEAU PRÉSENTATION

Plus en détail

PRESENTATION DE LA TABLE DE REFERENCE

PRESENTATION DE LA TABLE DE REFERENCE DIRECTION DES AFFAIRES CIVILES ET DU SCEAU PRESENTATION DE LA TABLE DE REFERENCE I. Principes d'élaboration de la table de référence La règle de calcul retenue repose sur une appréciation du «coût de l'enfant»

Plus en détail

PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2015. novembre 2014

PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2015. novembre 2014 PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2015 novembre 2014 PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2015 Dépôt légal Novembre 2014

Plus en détail

Message accompagnant le projet de décision concernant l octroi d un crédit d engagement pour l aide au logement

Message accompagnant le projet de décision concernant l octroi d un crédit d engagement pour l aide au logement Message accompagnant le projet de décision concernant l octroi d un crédit d engagement pour l aide au logement Le Conseil d Etat du Canton du Valais au Grand Conseil Monsieur le Président, Mesdames et

Plus en détail

5. Les personnes âgées en Nouvelle-Écosse. Aperçu

5. Les personnes âgées en Nouvelle-Écosse. Aperçu 5. Les personnes âgées en Nouvelle-Écosse Aperçu En Nouvelle-Écosse, la population change; et la proportion des personnes âgées est de plus en plus importante. Entre 2007 et 2033, le nombre d aînés (65

Plus en détail

CMI 13/09/11. Sources et méthodes. Les indicateurs démographiques

CMI 13/09/11. Sources et méthodes. Les indicateurs démographiques Sources et méthodes L étude des évolutions de la population s appuie sur le calcul d un certain nombre d indicateurs standards qui permetten notammen d appréhender des probabilités de survenue des évènements

Plus en détail

Famille multirésidence : recensement et sources alternatives

Famille multirésidence : recensement et sources alternatives Famille multirésidence : recensement et sources alternatives Groupe de travail sur la rénovation du questionnaire de recensement Pascale BREUIL Chef de l Unité des Etudes Démographiques et sociales 28/09/2011

Plus en détail

Éclairage sur la reprise d activité des retraités des fonctions publiques territoriale et hospitalière

Éclairage sur la reprise d activité des retraités des fonctions publiques territoriale et hospitalière Direction des retraites et de la solidarité juillet 2015-12 Éclairage sur la reprise d activité des retraités des fonctions publiques territoriale et hospitalière C. Bac (CNAV), I. Bridenne (CDC), A. Dardier

Plus en détail

Indicateurs Science et Technologie (S -T) en Suisse

Indicateurs Science et Technologie (S -T) en Suisse Indicateurs Science et Technologie (S -T) en Suisse Neuchâtel, 2005 Doctorats Les nouveaux docteurs en sciences exactes et naturelles et sciences techniques représentent des ressources humaines hautement

Plus en détail

Le suivi et l orientation des femmes enceintes

Le suivi et l orientation des femmes enceintes Le suivi et l orientation des femmes enceintes Enquête auprès de 1650 femmes ayant accouché en Midi-Pyrénées en 2005 2006 OBSERVATOIRE REGIONAL DE LA SANTE DE MIDI-PYRENEES Faculté de Médecine 37 allées

Plus en détail

La santé observée. Les minima sociaux. Chapitre 6.1. dans les régions de France

La santé observée. Les minima sociaux. Chapitre 6.1. dans les régions de France F N O R S Fédération nationale des observatoires régionaux de la santé 62 bd Garibaldi 75015 PARIS Tél 01 56 58 52 40 La santé observée dans les régions de France Chapitre 6.1 Les minima sociaux Ce fascicule

Plus en détail

Chiffres clés de la famille. Edition Ille-et-Vilaine - 1 -

Chiffres clés de la famille. Edition Ille-et-Vilaine - 1 - Chiffres clés de la famille Ille-et-Vilaine Edition 2016-1 - - 2 - Edito Les «vrais» chiffres de la famille Rencontrer une personne avec qui vivre, fonder une famille, l agrandir : ces choix si personnels

Plus en détail

CHIFFRES CLEFS. de la Famille

CHIFFRES CLEFS. de la Famille CHIFFRES CLEFS de la Famille 2017 2 EDITO Des chiffres pour agir au service des familles Cette édition 2017 des "chiffres clefs de la famille" fait état de la poursuite de la plus forte baisse des naissances

Plus en détail

K3 - Facteurs socio-économiques associés à la consommation d alcool en France : une étude des différents modes de consommations

K3 - Facteurs socio-économiques associés à la consommation d alcool en France : une étude des différents modes de consommations Congrès national des Observatoires régionaux de la santé 2008 - Les inégalités de santé Marseille, 16-17 octobre 2008 K3 - Facteurs socio-économiques associés à la consommation d alcool en France : une

Plus en détail

La fréquentation des établissements d accueil du jeune enfant par les moins de 3 ans

La fréquentation des établissements d accueil du jeune enfant par les moins de 3 ans études résultats et N 824 décembre 2012 La fréquentation des établissements d accueil du jeune enfant par les moins de 3 ans En 2007, en France métropolitaine, 20 % des enfants de moins de 3 ans fréquentent

Plus en détail

La branche Famille de la Sécurité sociale

La branche Famille de la Sécurité sociale La branche Famille de la Sécurité sociale 2 3 Créée en 1945, la branche Famille est l une des quatre composantes du régime général de la Sécurité sociale, avec la Maladie, la Vieillesse et le Recouvrement.

Plus en détail

Bilan descriptif relatif aux mesures de décote, surcote. et de cumul emploi retraite au régime général. Direction de la Sécurité sociale

Bilan descriptif relatif aux mesures de décote, surcote. et de cumul emploi retraite au régime général. Direction de la Sécurité sociale CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 26 janvier 2011-9 h 30 «Prolongation d'activité, liberté de choix et neutralité actuarielle : décote, surcote et cumul emploi retraite» Document N

Plus en détail

LE DÉMANTÈLEMENT DE LA SÉCURITÉ SOCIALE QUI S EN VIENT... ÉTAPE N 1 : DÉMONTRER QUE LE DÉFICIT EST INGÉRABLE ET QUE LE SYSTÈME EST TROP GÉNÉREUX.

LE DÉMANTÈLEMENT DE LA SÉCURITÉ SOCIALE QUI S EN VIENT... ÉTAPE N 1 : DÉMONTRER QUE LE DÉFICIT EST INGÉRABLE ET QUE LE SYSTÈME EST TROP GÉNÉREUX. 29 DECEMBRE 2010 - TRACT N 24 SUD PROTECTION SOCIALE LE DÉMANTÈLEMENT DE LA SÉCURITÉ SOCIALE QUI S EN VIENT... ÉTAPE N 1 : DÉMONTRER QUE LE DÉFICIT EST INGÉRABLE ET QUE LE SYSTÈME EST TROP GÉNÉREUX. Denis

Plus en détail

Forum territorial de santé Sud de l Aisne 20 novembre 2009

Forum territorial de santé Sud de l Aisne 20 novembre 2009 Forum territorial de santé Sud de l Aisne 20 novembre 2009 Synthèse du diagnostic territorial Points positifs Le Sud de l Aisne a un indice conjoncturel de fécondité (ICF) plus élevé qu en Picardie et

Plus en détail

LES AIDES À LA MOBILITÉ GÉOGRAPHIQUE : UN COUP DE POUCE POUR LE RETOUR À L EMPLOI

LES AIDES À LA MOBILITÉ GÉOGRAPHIQUE : UN COUP DE POUCE POUR LE RETOUR À L EMPLOI ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES DÉCEMBRE 2014 N 10 SOMMAIRE P.2 LA SITUATION AU REGARD DE L EMPLOI VARIE EN FONCTION DE L AIDE P.3 QUATRE BÉNÉFICIAIRES SUR DIX DÉCLARENT AVOIR FAIT DES CONCESSIONS POUR RETROUVER

Plus en détail

CHAPITRE 2. Genre, structure du ménage et conditions de vie

CHAPITRE 2. Genre, structure du ménage et conditions de vie CHAPITRE 2 Genre, structure du ménage et conditions de vie Le type de ménage dans lequel vit une personne peut avoir une influence sur son accès aux ressources, telles que la nourriture, les médicaments,

Plus en détail

Les effets de la neutralisation de l Assurance Vieillesse des Parents au Foyer sur les montants de pensions du Régime Général

Les effets de la neutralisation de l Assurance Vieillesse des Parents au Foyer sur les montants de pensions du Régime Général CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 13 février 2008 à 9 h 30 «Evaluation du montant des droits familiaux» Document N 8 Document de travail, n engage pas le Conseil Les effets de la neutralisation

Plus en détail

Direction de la Sécurité Sociale. Document N 4 Document de travail, n engage pas le Conseil

Direction de la Sécurité Sociale. Document N 4 Document de travail, n engage pas le Conseil CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 30 septembre 2009 à 9 h 30 «Le pilotage du système de retraite en France : objectifs, leviers d action et méthodes» Document N 4 Document de travail,

Plus en détail

Avertissement. Signes conventionnels utilisés

Avertissement. Signes conventionnels utilisés Avertissement Les sites internet www.insee.fr, www.immigration.gouv.fr, www.oecd.org et www.epp.eurostat.ec.europa.eu pour les données internationales mettent en ligne des actualisations pour les chiffres

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE. DROIT et ÉCONOMIE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE. DROIT et ÉCONOMIE SESSION 2014 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION ÉPREUVE DU MERCREDI 18 JUIN 2014 Durée de l épreuve : 3 heures Coefficient : 5 DROIT et ÉCONOMIE Le sujet

Plus en détail

Profil des familles et des ménages canadiens : la diversification se poursuit

Profil des familles et des ménages canadiens : la diversification se poursuit N o 96F0030XIF2001003 au catalogue Profil des familles et des ménages canadiens : la diversification se poursuit Ce document fournit une analyse détaillée des données du Recensement selon l'âge et le sexe

Plus en détail