Incontinence urinaire en gériatrie. DR Depireux urologue DR Noël l interniste

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Incontinence urinaire en gériatrie. DR Depireux urologue DR Noël l interniste"

Transcription

1 Incontinence urinaire en gériatrie DR Depireux urologue DR Noël l interniste

2 Vieillissement Variabilité interindividuelle des effets du vieillissement. Aboutissement à un groupe hétérogh rogène du point de vue médical: m 3 catégories Les biens portants(50 à 55%), Les malades(10%), Les fragiles(35 à 40%).

3 Pathologies urologiques et vieillissement L incontinence urinaire, Les pathologies néoplasiques, n Les pathologies obstructives de l appareil l urinaire, Les infections.

4 L incontinence urinaire de la personne âgée Très s fréquente: 10% chez les patients de 70 à 75 ans, Prévalence plus élevée e chez la femme. 50 à 70% chez les patients en institution, Prévalence identique femme/homme. Le plus souvent par instabilité vésicale. Fortement liée e au déclin d cognitif, 90% des déments d sont incontinents

5 L incontinence urinaire de la personne âgée Facteur déterminant d de la décision d de placement!!! Altère la qualité de vie! Entraîne ne aussi dépression, d isolement, Problème souvent néglign gligé par fatalisme de l environnement médical m!!! Une sensibilisation s impose!!! s

6 L incontinence urinaire de la personne âgée Symptôme à intégrer dans le contexte clinique, patients de plus de 75 ans, fragiles ou malades avec un état de poly-pathologie pathologie chronique, souvent en partie responsable d une incontinence urinaire (IU) et fécale f (IF)

7 L incontinence urinaire de la personne âgée Les buts de la prise en charge sont différents; Guérir et obtenir une continence indépendante Améliorer la qualité de vie en obtenant une continence dépendante d ou une incontinence contenue

8 L incontinence urinaire de la personne âgée Plurifactorielle!!! Il faut donc faire une mise au point globale!! Cela nécessite n du temps!!! Cela nécessite n une coordination gériatre/urologue!!!

9 Étiologies 1.Les changements liés à l âge au niveau du bas appareil urinaire (BAU) Vessie, Urètre, Plancher pelvien, Vagin, Prostate. 2.Les autres changements liés à l âge, qui peuvent secondairement entraîner ner de l IU. l 3.les bénéfices b secondaires

10 Physiologie de la continence urinaire Réservoir musculaire distensible et compilant, Appareil résistif r sphinctérien( lisse et strié) Système de soutien ( périnp rinée), Remplissage: S. para S. inhibé: : détrusor d non contracté,, S. S. activé: : contraction sphincter lisse, Sensation de besoin:b1 100cc, B2 250cc, B3 350.

11 L appareil vésico-sphinctérien et son innervation

12 1. Changement du BAU 1a. Vessie: changements urodynamiques, associant, diminution contraction détrusorienne d permictionnelle,..plus petit volume mictionnel,..augmentation du volume résiduel. r hyperactivité détrusorienne,..capacité vésicale plus faible,..augmentation des contractions désinhibd sinhibées du détrusor d pendant le remplissage. «Syndrome detrusorhyperreflexia-impairedcontractility impairedcontractility», présent chez l homme l et la femme.

13 1. Changement du BAU 1b. Urètre: modifications chez la femme, amincissement de la muqueuse, éventuellement jusqu au trigone, diminution du plexus veineux sous muqueux, augmentation du collagène dans le stroma, diminution de la densité des fibres musculaire striées, enfouissement du méat m urétral en intra vaginal. Sur le plan uro-dynamique: diminution de la longueur urétrale et de la pression de clôture.

14 1. Changement du BAU 1c. Plancher pelvien: ses modifications concernent la femme, et sont dépendants: d des grossesses, des accouchements, du statut hormonal post-ménopause. D autres éléments peuvent le perturber progressivement: l obl obésité,, le sport, la constipation, la chirurgie pelvienne,..

15 1. Changement du BAU 1d. Le vagin: atrophie de la paroi, atteinte de la muqueuse et de la sous muqueuse par diminution du flux sanguin (avec l âge): l lié au déficit d oestrogénique et/ou à une pathologie vasculaire, augmentation de dépôts d de collagène dans le stroma.

16 1. Changement du BAU 1e. La prostate: hyperplasie bénigne b de la prostate (HBP), peut entraîner ner de l instabilitl instabilité vésicale dans au moins 1/3 des cas, mais il faut toujours exclure une autre cause à l instabilité vésicale, même en cas d HBP. d..cancer DE PROSTATE..POLYPE DE VESSIE..CAUSE NEUROGENE: diabète, Parkinson,

17 2. Autres changements liés à l âge 2a. Diverses pathologies : Diabète: si déséquilibre: d diurèse osmotique, polyurie, instabilité détrusorienne, Arthrose: diminution mobilité, Insuffisance cardiaque même modérée, Oedème des membres inférieurs, Bronchite chronique: toux, Apnées du sommeil: polyurie nocturne.

18 2. Autres changements liés à l âge 2b. Désordres D neurologiques et psychiatriques: AVC, Parkinson, démence, d mence, 2c. MédicationsM 2d. Fautes de fonctionnement: oublier de se rendre suffisamment tôt aux toilettes pour éviter l IU, l pcq déplacement plus lent, 2e. Facteurs environnementaux: toilettes difficiles d accd accès, s, 2f. Modifications de la diurèse:cycle nycthéméral de l hormone antidiurétique. tique.

19 Les médicamentsm Poly médication: m étude de Gormley,, 62% des patients, 4 drogues avec effet potentiel sur fonction vésico-sphinctérienne, 1.diurétiques: polyurie, remplissage brutal 2.anticholinergiques: rétention, r confusion, constipation 3.antidépresseurs tricycliques: anticholinergique 4.hypnotiques sédatifs: s baisse de vigilance, confusion

20 Les médicaments m (suite) 5.morphiniques: rétention, r confusion, constipation 6.alpha-bloquants: incontinence par hypotonie sphinctérienne 7.alpha-agonistes: agonistes: rétention r chez l homme l par hypertonie sphinctérienne 8.béta ta-bloquants: aggravent l impl impériosité 9.inhibiteurs calciques: améliorent l impériosité,, effet bénéfique. b

21 3. Bénéfices B secondaires Passage régulier r du soignant, Indépendance relative, Contact, rappel du corps, Sécurité.

22 Comprendre l origine l de l IUl Phénom nomène ne transitoire ou chronique? Rechercher conditions potentiellement réversibles, r qui pourraient contribuer à l IU: Épine irritative, Augmentation diurèse, Effets secondaires des médicaments, m Troubles cognitifs, Troubles de la mobilité, Fécalome. Le but est de traiter la cause

23 DIAPPERS: causes réversibles r d IU Délire Infection symptomatique ou non Atrophie: vaginale ou urétrale Pharmacologie Psychiatriques désordres: d srt dépression Excès s d urine: d diabète, te, Restriction de la mobilité Impaction fécale: f constipation

24 Incontinence chronique Fonctionnelle :altération de la mobilité et/ou du contrôle neurologique (parkinson,démence, mence, ), Regorgement : obstacle ou atonie du détrusor, Instabilité vésicale : contraction prématur maturée e du détrusor, d D effort :déficience périnp rinéale lors d une d hyperpression abdominale.

25 Type d incontinence Mécanisme Cause Vessie instable Inflammation chronique Obstacle mictionnel Contrôle neurologique Réduction capacité vésicale Lithiase, sonde vésicale Prolapsus Adénome Démence, tumeur

26 Incontinence d effort Miction par regorgement Trouble de la statique pelvienne Traumatisme sphinctérien Obstacle urétral Atonie du détrusord Carence oestrogénique,pro lapsus,accouche ment Séquelles chirurgicales K ou adénome Sclérose du col vésical ou urétrale Diabète, médicaments

27 Sémiologie comparative et résidus r post-mictionnel urgence Inc. sphinct Regorgem. besoin impérieux normaux pollakiurie I. Diurne I. nocturne Effort Oui oui + Oui non +++ Non non ++ Fréquence de miction Normale ou élevée Normale variable résidus 0 ou faible 0 ou faible élevé

28 Examen clinique Anamnèse fouillée, Examen du périnp rinée e chez la femme, Prolapsus, atrophie vulvaire,manoeuvre de Bonney Toucher rectal: fécalome, f adénome prostatique, Examen neurologique et cognitif ainsi qu une une évaluation des répercussions r sociales.

29 Examens complémentaires mentaires RUSUCU, Mesure du résidus r post-mictionnel, Significatif si supérieur à 150 cc, Examen échographique non invasif.

30 Moyens diagnostiques de l urologue L anamnèse et l examen l clinique, pour définir le type d incontinence: d à l effort, par urgence, par regorgement. La cystoscopie pour rechercher épine irritative, L étude uro-dynamique.

31 Uro-dynamique

32

33 Urodynamique débimétrie

34 Instabilité vésicale

35 Traitement But soit guérir, soit améliorer la situation sociale et personnelle du sujet âgé.

36 Règles hygiéno no-diététiques: tiques: Ne pas réduire r la quantité de boisson mais privilégier l hydratation l en début d de jour, Calendrier mictionnel de 24H: Espacement des mictions, Sensation de besoin, Fuite urinaire, Motivant et efficace si sensibilisation des intervenants. Sondages itératifs: asepsie correcte et durée limité dans le temps.

37 Traitement Thérapeutiques comportementales et de rééducation ( adulte jeune) Objectif: rétablir r le contrôle cortical de la vessie désinhibd sinhibée,en référence r rence aux conditions de l acquisition l du contrôle vésical v chez l enfant, l Envisageables seulement si patients coopérants et motivés!

38 Calendrier mictionnel Sur 3 jours, mesure du volume uriné,, des épisodes de fuite, mesure de la quantité de boisson ingérée e par 24H, permet de montrer: une pollakiurie, une inversion du cycle de diurèse, le moment de la fuite. Base du traitement comportemental.

39 Thérapeutiques comportementales et réér ééducation L entraînement nement vésical v tient compte du rythme de survenue des fuites, Le calendrier mictionnel: permet une prise de conscience des symptômes, sert de base aux traitements comportementaux, programmer des mictions très rapprochées,d es,d abord 1X / H.

40 Thérapeutiques comportementales et réér ééducation Le calendrier mictionnel: puis augmenter l intervalle l de 15 min, puis 30, durée e du traitement: au moins 6 semaines, hua test l efficacitl efficacité de ce programme, à la fin (13Sem): épisodes d IU d réduits r de moitié, après s 22 sem,, maintien des résultats,amr sultats,amélioration lioration de la qualité de vie.

41 Thérapeutiques comportementales Biofeedback: et réér ééducation Plus difficile à mettre en oeuvre, nécessite un déplacement, d nécessite la participation très s active des patients. Kinésith sithérapie active du plancher pelvien: quand défaillance d anatomique, mais résultats r contradictoires.

42 Traitements médicauxm 1.Anti-cholinergiques: inhibent les contractions indiqués s dans l instabilitl instabilité vésicale, après échec des mesures conservatrices, efficacité aléatoire: atoire: par altération des récepteurs, attention à l aggravation progressive du résidu, attention aux effets secondaires, surtout cognitifs!!!

43 Anti-cholinergique Doses progressives avec surveillance étroite, Réévaluation après s 3 sem de traitement, Contre indication: trouble cognitif, Glaucome à angle fermé, Obstacle cervico-prostatique prostatique.

44 Traitement médicamenteuxm 2. cholinergiques: Améliorent la contraction du détrusord Indiqués s dans les atonies vésicalesv 3. antagonistes alpha-adr adrénergique Inhibent le tonus sphinctérien alpha Hypertonie urétrale Risque d hypotension d orthostatique 4.traitement hormonaux substitutifs locaux

45 Toxine botulique Pour traiter l instabilitl instabilité vésicale, En cas d éd échec, d intold intolérance ou de contre-indication des anti-cholinergiques, Traitement endoscopique, non invasif, Action complètement réversible. r

46 TOXINE BOTULIQUE

47

48

49 Traitements chirurgicaux Cas 1:corriger l hyper l mobilité urétrale, Techniques: très s nombreuses, bandelettes sous-ur urétrales, injections périp ri-urétrales. Cas 2: corriger une sténose urétrale ou une hypertrophie prostatique, Cas 3: cervicopexie en cas de déficience d périnéale majeur ou pose de pessaire.

50

51

52

53

54 Traitements palliatifs Sondages intermittents ou à demeure en cas de vessie rétentionnelle, Utilisation de couche de protection, Coût élevé à charge du patient, En cas d éd échec ou de contre indication du traitement, L étuis pénien p en cas d incontinence d urinaire sans rétention r chez l homme. l

55 Prévention de l incontinence l urinaire Rééducation périnp rinéale en post-partum, partum, Traitement hormonal substitutif de la ménopause, Réduction de la iatrogénie, Sondages abusifs, Mise en place de couche, Traitement de la constipation, Réévaluation de traitement au long cours.

56 CONCLUSION L incontinence urinaire de la personne âgée e n est n pas une fatalité Elle nécessite n une évaluation globale Une sensibilisation des différents intervenants Et surtout une motivation du patient

INCONTINENCE URINAIRE

INCONTINENCE URINAIRE INCONTINENCE URINAIRE Généralités Perte involontaire d'urine par l'urètre. Symptôme fréquent (2,5 millions de personnes en France). Nombre sous estimé. Risque 2 fois plus élevé pour les femmes que pour

Plus en détail

L incontinence urinaire chez la personne âgée

L incontinence urinaire chez la personne âgée L incontinence urinaire chez la personne âgée Dre Michèle Morin Interniste gériatre Centre d excellence sur le vieillissement de Québec Définition Toute perte d urine involontaire, en quantité suffisante

Plus en détail

Troubles génitaux sphinctériens dans la. P Gallien, centre MPR Notre Dame de Lourdes, Rennes

Troubles génitaux sphinctériens dans la. P Gallien, centre MPR Notre Dame de Lourdes, Rennes Troubles génitaux sphinctériens dans la SEP P Gallien, centre MPR Notre Dame de Lourdes, Rennes Rappel anatomique Rappel anatomique Structures anatomiques en jeux Plancher pelvien et le sphincter strié

Plus en détail

Incontinence urinaire de la femme

Incontinence urinaire de la femme Incontinence urinaire de la femme Perte involontaire d urine quelles que soient les circonstances de survenue. (ICS 2002) Dr Antoine Wallois Clinique Pauchet Amiens Interrogatoire : essentiel +++ Facteurs

Plus en détail

L incontinence urinaire de la femme

L incontinence urinaire de la femme L incontinence urinaire de la femme I- Introduction - Définition : Dr Mehdi Jaidane L incontinence urinaire est à la fois un symptôme dont se plaint la patiente, un signe clinique et une pathologie. L

Plus en détail

L INCONTINENCE URINAIRE CHEZ LA FEMME

L INCONTINENCE URINAIRE CHEZ LA FEMME EPU PEGASE L INCONTINENCE URINAIRE CHEZ LA FEMME Mardi 14 septembre 2004 Expert : Dr François OLIVIER Formateur : Dr Marie-Claude LELEUX 2 PLAN ET INTRODUCTION 1) Plan et introduction 2) Pré-test page

Plus en détail

le bilan urodynamique Dr René Yiou, CHU Henri Mondor

le bilan urodynamique Dr René Yiou, CHU Henri Mondor le bilan urodynamique Dr René Yiou, CHU Henri Mondor Bilan urodynamique Continence et miction = résultat d'un rapport de forces vessie/urètre: 1. Pression vésicale de remplissage (compliance): doit rester

Plus en détail

Incontinence urinaire : trop souvent taboue

Incontinence urinaire : trop souvent taboue Incontinence urinaire : trop souvent taboue Tous concernés! De quoi s agit-il? C est une perte accidentelle ou involontaire des urines, qu il s agisse de quelques gouttes à une fuite plus conséquente :

Plus en détail

Incontinence urinaire. DR.L.PEYRAT C.H.U. Tenon, Paris

Incontinence urinaire. DR.L.PEYRAT C.H.U. Tenon, Paris Incontinence urinaire DR.L.PEYRAT C.H.U. Tenon, Paris INCONTINENCE URINAIRE : DEFINITION 2002 ICS (Internationnal Contience Society) : perte involontaire d urine, on distingue Symptôme : élément décrit

Plus en détail

TRAITEMENT DE L INCONTINENCE URINAIRE. Dr B Pogu Urologue FMC Sud Marne

TRAITEMENT DE L INCONTINENCE URINAIRE. Dr B Pogu Urologue FMC Sud Marne TRAITEMENT DE L INCONTINENCE URINAIRE Dr B Pogu Urologue FMC Sud Marne DEFINITION! Incontinence urinaire (IU) : perte involontaire des urines par l urètre, survenant en dehors de la miction et pouvant

Plus en détail

Incontinence Urinaire du Sujet Agé Sondage urinaire. Dr Christine LAFONT Service de Gériatrie C.H.U. TOULOUSE

Incontinence Urinaire du Sujet Agé Sondage urinaire. Dr Christine LAFONT Service de Gériatrie C.H.U. TOULOUSE Incontinence Urinaire du Sujet Agé Sondage urinaire Dr Christine LAFONT Service de Gériatrie C.H.U. TOULOUSE Définition L incontinence urinaire est définie par l International Continence Society comme

Plus en détail

INCONTINENCE URINAIRE

INCONTINENCE URINAIRE INCONTINENCE URINAIRE Dr. René Yiou Service d urologie et département d anatomie CHU Henri Mondor 51, avenue du Maréchal de-lattre-de-tassigny 94010 Créteil Tel: 0149812559 Fax: 01.49.81.25.52 Email: rene.yiou@hmn.ap-hop-paris.fr

Plus en détail

L incontinence urinaire de la femme. J.Lansac CHU Tours

L incontinence urinaire de la femme. J.Lansac CHU Tours L incontinence urinaire de la femme J.Lansac CHU Tours Définitions IUE= fuite d urines lors d activités physiques, toux éternuement IU par impériosité = Urgenturie = plainte de fuite urinaire involontaire

Plus en détail

Pour toutes les personnes qui veulent en savoir plus sur l incontinence

Pour toutes les personnes qui veulent en savoir plus sur l incontinence Pour toutes les personnes qui veulent en savoir plus sur l incontinence Texte: Inkontinenscentrum i Västra Götaland Photographie: Kajsa Lundberg Layout: Svensk Information Avez-vous des difficultés à vous

Plus en détail

Incontinence Urinaire Epidémologie Typologie des femmes ayant une vessie distendue

Incontinence Urinaire Epidémologie Typologie des femmes ayant une vessie distendue Incontinence Urinaire Epidémologie Typologie des femmes ayant une vessie distendue Épidémiologie Plus de 20% des femmes de tous les âges, soit : 15% des adolescentes, 40% des femmes de plus de 50 ans Plus

Plus en détail

L Incontinence Urinaire au FEMININ. Examen paraclinique. Résidu Post Mictionnel. Examen pelvien

L Incontinence Urinaire au FEMININ. Examen paraclinique. Résidu Post Mictionnel. Examen pelvien L Incontinence Urinaire au FEMININ Dr Isabelle Kaelin-Gambirasio Erika Vögele Dr Johanna Sommer Examen pelvien Inspection : Atrophie vulvovaginale Inflammation vaginale Pertes d urines à la toux Prolapsus

Plus en détail

A.S.B.H. N d agrément : 94 MT 187

A.S.B.H. N d agrément : 94 MT 187 N d agrément : 94 MT 187 A.S.B.H. B.P. 92-3 bis avenue Ardouin - 94420 Le Plessis Trévise Tél. : 0800.21.21.05 (appel gratuit depuis un poste fixe) Fax : 01.45.93.07.32 - Email : spina-bifida@wanadoo.fr

Plus en détail

Chapitre 1 : Introduction à la rééducation périnéale

Chapitre 1 : Introduction à la rééducation périnéale Chapitre 1 : Introduction à la rééducation périnéale 1. Historique. Kegel (1949). Bourcier (1970). 1985 : reconnaissance officielle d acte de MK. Développement de la MK périnéale : facteur éco/p sociale

Plus en détail

Item 321 : Incontinence urinaire de l'adulte Prolapsus et Incontinence Urinaire d'effort (IUE) (Évaluations)

Item 321 : Incontinence urinaire de l'adulte Prolapsus et Incontinence Urinaire d'effort (IUE) (Évaluations) Item 321 : Incontinence urinaire de l'adulte Prolapsus et Incontinence Urinaire d'effort (IUE) (Évaluations) Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français (CNGOF) Date de création du document

Plus en détail

KEAT : premier électrostimulateur sans fil d auto-rééducation périnéale à domicile

KEAT : premier électrostimulateur sans fil d auto-rééducation périnéale à domicile L incontinence : une maladie très fréquente D après le Pr François Haab, chirurgien urologue, coordinateur du centre d explorations périnéales de l hôpital Tenon (Paris) Des solutions adaptées à chaque

Plus en détail

DES : Médecine physique et de réadaptation. Module : Troubles sphinctériens et MPR Paris: février 2008. Coordonnateur : Gérard AMARENCO

DES : Médecine physique et de réadaptation. Module : Troubles sphinctériens et MPR Paris: février 2008. Coordonnateur : Gérard AMARENCO DES : Médecine physique et de réadaptation Module : Troubles sphinctériens et MPR Paris: février 2008 Coordonnateur : Gérard AMARENCO Titre :La rééduca)on périnéale Auteur : Gilberte Robain Cofemer 2008

Plus en détail

L incontinence urinaire chez la personne âgée

L incontinence urinaire chez la personne âgée L incontinence urinaire chez la personne âgée Isabelle COIN Unité de gériatrie communautaire SMPR, DMCPRU Plan de la présentation Définition L incontinence: un syndrome gériatrique Prévalence et impact

Plus en détail

La déchirure. Les risques. Troubles périnéaux du post-partum. La déchirure

La déchirure. Les risques. Troubles périnéaux du post-partum. La déchirure Troubles périnéaux du post-partum La déchirure T. Linet La déchirure Les risques Entre 2 et 6 % de périnée complet mais TRES sous diagnostiqué car ± rupture du sphincter interne sur périnée semblant intact

Plus en détail

N 1 - L incontinence urinaire chez le sujet âgé Synthèse

N 1 - L incontinence urinaire chez le sujet âgé Synthèse N 1 - L incontinence urinaire chez le sujet âgé Synthèse La prévalence de l incontinence urinaire augmente avec l âge avec une prédominance de l incontinence par urgence mictionnelle ou mixte. La quantité

Plus en détail

OUI OUI OUI OUIOUI OUI OUI OUI OUI. adhère au GIM! OUI OUI OUI OUI. La Mutuelle Centrale des Finances. DossIER

OUI OUI OUI OUIOUI OUI OUI OUI OUI. adhère au GIM! OUI OUI OUI OUI. La Mutuelle Centrale des Finances. DossIER Revue de la Mutuelle Centrale des Finances SSN 1141-4685 Prix 1,14 Juillet 2005 DossER La Mutuelle Centrale des Finances n o 133 OU adhère au GM! O O page 10 SavOR ncontinence ou ncontinentes ou incontinents?

Plus en détail

Incontinence urinaire de la femme

Incontinence urinaire de la femme 1 Incontinence urinaire de la femme un problème de santé publique Docteur Jean-Louis GARIN Médecine Physique et RéadaptationR Centre Hospitalier Général G de Longjumeau 2 Trois périodes p critiques Le

Plus en détail

Incontinence urinaire

Incontinence urinaire Incontinence urinaire Osons en parler La solidarité, c est bon pour la santé Sommaire p.3 Introduction p.4 p.4 p.5 p.13 p.16 p.18 p.20 L incontinence, qu est-ce que c est? Comment fonctionne la vessie?

Plus en détail

DIU DE REEDUCATION PELVI-PERINEALE. Responsables de l enseignement :

DIU DE REEDUCATION PELVI-PERINEALE. Responsables de l enseignement : DIU de rééducation pelvi-périnéale DIU DE REEDUCATION PELVI-PERINEALE Responsables de l enseignement : Pr. Gérard AMARENCO (UPMC), Pr. Michel COSSON (CHU Lille), Pr. Gilberte ROBAIN (UPMC) 1. Cible La

Plus en détail

Apprendre pour la vie : Prise en charge des troubles vésicaux et intestinaux. Présenté par le bureau national de la Société canadienne de la SP

Apprendre pour la vie : Prise en charge des troubles vésicaux et intestinaux. Présenté par le bureau national de la Société canadienne de la SP : Prise en charge des troubles vésicaux et intestinaux Présenté par le bureau national de la Société canadienne de la SP Magali Plante Directrice des services et de l action sociale Société canadienne

Plus en détail

RÉSUMÉ DES RECOMMANDATIONS

RÉSUMÉ DES RECOMMANDATIONS NOUVELLE PROPOSITION DE RECOMMANDATIONS POUR L INCONTINENCE URINAIRE Le comité des recommandations de l AUC a travaillé à l établissement de nouvelles recommandations et à la mise à jour des précédentes.

Plus en détail

Service d Urologie - Hôpital de la Conception - APHM. 2. Service de Gynécologie Obstétrique - Hôpital de la Conception - APHM. 3

Service d Urologie - Hôpital de la Conception - APHM. 2. Service de Gynécologie Obstétrique - Hôpital de la Conception - APHM. 3 Efficacité de la stimulation transcutanée chronique du nerf tibial postérieur dans l hyperactivité vésicale de la femme atteinte de Maladie de Parkinson ou d Atrophie Multisystématisée A. Ohannessian 1,2,4,

Plus en détail

Incontinence urinaire de la femme: quelle est la marche à suivre au cabinet du médecin de famille?

Incontinence urinaire de la femme: quelle est la marche à suivre au cabinet du médecin de famille? Incontinence urinaire de la femme: quelle est la marche à suivre au cabinet du médecin de famille? Jörg Humburg Frauenklinik, Kantonsspital Bruderholz Quintessence P L incontinence urinaire de la femme

Plus en détail

FUITES URINAIRES CHEZ LA FEMME

FUITES URINAIRES CHEZ LA FEMME FUITES URINAIRES CHEZ LA FEMME Informations et traitement Pour vous, pour la vie Conscience du problème Beaucoup de femmes souffrent d incontinence urinaire sans en parler, même lors de leur visite en

Plus en détail

EXAMEN CLINIQUE D UN TROUBLE DE LA STATIQUE PELVIENNE

EXAMEN CLINIQUE D UN TROUBLE DE LA STATIQUE PELVIENNE EXAMEN CLINIQUE D UN TROUBLE DE LA STATIQUE PELVIENNE Pr Claude Hocké Pôle Gynécologie- Obstétrique-Reproduction Hôpital Pellegrin CHU Bordeaux 1 INTERROGATOIRE IL RESTE FONDAMENTAL ET PEUT ÊTRE DIVISÉ

Plus en détail

Synthèse des recommandations pour le traitement de l incontinence urinaire féminine non neurologique

Synthèse des recommandations pour le traitement de l incontinence urinaire féminine non neurologique Progrès en urologie (2010) 20 Suppl. 2, S94-S99 Synthèse des recommandations pour le traitement de l incontinence urinaire féminine non neurologique Synthesis of the guidelines for the treatment of non-neurological

Plus en détail

phase de destruction et d'élimination de débris

phase de destruction et d'élimination de débris LE POST PARTUM I ) Définition : c'est une période de 6 semaines allant de l'accouchement jusqu'au retour de couches (= règles). Pendant ce temps il est nécessaire d'effectuer une surveillance médicale

Plus en détail

Page 1/15 - L incontinence urinaire en détail

Page 1/15 - L incontinence urinaire en détail 02/01/2013 L incontinence urinaire en détail En France, 3 millions de personnes souffrent d'incontinence, qu'elle soit urinaire ou fécale. Ce dossier présente les causes de cette affection, les divers

Plus en détail

Prolapsus génital et incontinence urinaire chez la femme Professeur Pierre BERNARD Septembre 2002

Prolapsus génital et incontinence urinaire chez la femme Professeur Pierre BERNARD Septembre 2002 Prolapsus génital et incontinence urinaire chez la femme Professeur Pierre BERNARD Septembre 2002 Pré-Requis : Connaissance de bases : Anatomie du pelvis Classification des troubles de la statique génitale

Plus en détail

CENTRE D UROLOGIE PRADO-LOUVAIN. Prolapsus génital

CENTRE D UROLOGIE PRADO-LOUVAIN. Prolapsus génital CENTRE D UROLOGIE PRADO-LOUVAIN Prolapsus génital Qu est-ce que c est? Le prolapsus génital est une affection féminine. Il se définit par une saillie des organes pelviens (vessie, utérus, rectum) à travers

Plus en détail

Après un an d enquête, 1176 femmes travaillant au C.H.U avaient répondu à notre questionnaire.

Après un an d enquête, 1176 femmes travaillant au C.H.U avaient répondu à notre questionnaire. Prévalence de l incontinence urinaire d effort selon le traumatisme obstétrical et la catégorie socio-. G. Philippe (1), I. Clément (2), I. Thaon (3) (1) Service d urologie C.H.U St jacques, Besançon (2)

Plus en détail

Professeur Bruno DEVAL Service gynécologique obstétrique, CHU Nancy

Professeur Bruno DEVAL Service gynécologique obstétrique, CHU Nancy Sport de haut niveau et féminité Contraintes et tensions périnéales au cours de l exercice sportif intense, effets et retentissement sur la statique pelvienne et la continence urinaire Service gynécologique

Plus en détail

REEDUCATION DU POST-PARTUM

REEDUCATION DU POST-PARTUM Communauté Périnatale de l Agglomération Versaillaise Association Loi 1901 n 0784014641 29 rue de Versailles - 78150 Le Chesnay Tel : 01.39.43.12.04 Fax : 01.39.43.13.58 E-Mail : cpav@medical78.com Web:

Plus en détail

E x t rait des Mises à jour en Gynécologie et Obstétri q u e

E x t rait des Mises à jour en Gynécologie et Obstétri q u e CNGOF_MAJ_TITRES.qxp 17/12/09 17:26 Page 1 (1,1) COL L ÈGE N ATIONAL DES GYNÉ COLOGUES E T OBS TÉ TRICIENS FR A NÇ A IS Président : Professeur J. L a n s a c E x t rait des Mises à jour en Gynécologie

Plus en détail

La fistule vésico-vaginale

La fistule vésico-vaginale La fistule vésico-vaginale Dr Mehdi Jaidane I- Introduction Définition : La fistule vésico-vaginale (FVV) est définie comme l existence «d un trajet anormal reliant la vessie au vagin». Il s agit d une

Plus en détail

Incontinence Urinaire du patient âgé. Dr Vétel. Gériatre. Le Mans Pr Pigné. Gynécologue. Paris

Incontinence Urinaire du patient âgé. Dr Vétel. Gériatre. Le Mans Pr Pigné. Gynécologue. Paris Incontinence Urinaire du patient âgé Dr Vétel. Gériatre. Le Mans Pr Pigné. Gynécologue. Paris 11015 L incontinence urinaire Les principaux termes de l incontinence urinaire L incon'nence urinaire est définie

Plus en détail

L incontinence urinaire Chez la femme

L incontinence urinaire Chez la femme L incontinence urinaire Chez la femme Pourquoi une formation sur Incontinence urinaire? Formation antérieure? Etudes auprès des MD sur le terrain?...oups.. Dre Suzanne Bouchard 5 décembre 2012 Problème

Plus en détail

Le rééducation Périnéale

Le rééducation Périnéale Alexandre JETTE Lauriane VASSEUR 62 7 020282 001 30 1 26 62 7 035744 001 30 1 26 Cabinet de Masso-Kinésithérapie 9 rue Edmond de Palézieux - 62224 Equihen-Plage 03.21.91.11.64-06.85.12.01.18 - kine@ajette.fr

Plus en détail

IMAGERIE en PELVI PERINEOLOGIE de la PERSONNE AGEE

IMAGERIE en PELVI PERINEOLOGIE de la PERSONNE AGEE IMAGERIE en PELVI PERINEOLOGIE de la PERSONNE AGEE Frank Boudghène Hopital Tenon - Université Paris 6 PLACE de l IMAGERIE TROUBLES IRRITATIFS du VIEILLISSEMENT Ø Distinguer vieillissement physiologique

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DES DOULEURS DU POST-PARTUM ET DES DOULEURS POST-CHIRURGICALES MARTINE CORNILLET-BERNARD

PRISE EN CHARGE DES DOULEURS DU POST-PARTUM ET DES DOULEURS POST-CHIRURGICALES MARTINE CORNILLET-BERNARD PRISE EN CHARGE DES DOULEURS DU POST-PARTUM ET DES DOULEURS POST-CHIRURGICALES MARTINE CORNILLET-BERNARD Douleurs du post-partum : Douleurs cicatricielles (déchirures ou épisio) Dyspareunies orificielles

Plus en détail

L incontinence urinaire chez la femme

L incontinence urinaire chez la femme LA SOCIÉTÉ INTERNATIONALE de l incontinence définit l incontinence urinaire comme une perte involontaire d urine qui, tant sur le plan hygiénique que social, est inacceptable pour la personne affectée

Plus en détail

Fuites d urine des femmes

Fuites d urine des femmes mai 2006 Dr Jean-François Hermieu Dr Emmanuel Cuzin et le Comité d urologie et de périnéologie de la femme Fuites d urine des femmes En parler pour se soigner Si vous avez des fuites d urine n ayez pas

Plus en détail

PERSONNE AGEE AUX URGENCES. Dr O.DROUIN Court Séjour Gériatrique CH VERDUN

PERSONNE AGEE AUX URGENCES. Dr O.DROUIN Court Séjour Gériatrique CH VERDUN PERSONNE AGEE AUX URGENCES Dr O.DROUIN Court Séjour Gériatrique CH VERDUN ET NON PAS URGENCES DE LA PERSONNE AGEE QUELQUES BANALITES TOUJOURS BONNES A PRECISER L âge n est pas une pathologie L âge de l

Plus en détail

Comprendre Les vessies Neurologiques

Comprendre Les vessies Neurologiques CARNET_FRANCE_11_12.qxd 11/12/06 11:39 Page 36 Comprendre Les vessies Neurologiques Contacts LES ASSOCIATIONS : Nous vous prions de bien vouloir trouver ci-dessous une liste non exhaustive d associations

Plus en détail

Troubles fonctionnels urinaires de la femme : dysurie, pollakiurie, nycturie

Troubles fonctionnels urinaires de la femme : dysurie, pollakiurie, nycturie Troubles fonctionnels urinaires de la femme : dysurie, pollakiurie, nycturie Gérard Amarenco, Xavier Deffieux CHAPITRE 7 La définition des troubles fonctionnels urinaires de la femme répond à la traduction

Plus en détail

Rééducation périnéologique dans les troubles de la statique pelvienne Indications et principes de rééducation JP. DENTZ Cds-Mk Paris

Rééducation périnéologique dans les troubles de la statique pelvienne Indications et principes de rééducation JP. DENTZ Cds-Mk Paris Rééducation périnéologique dans les troubles de la statique pelvienne Indications et principes de rééducation JP. DENTZ Cds-Mk Paris Illustration : Max Claude Cappelletti Le plancher pelvien LA STATIQUE

Plus en détail

Association de troubles de la statique pelvienne : démarches rationnelles

Association de troubles de la statique pelvienne : démarches rationnelles Association de troubles de la statique pelvienne : démarches rationnelles R. Villet* P O I N T S F O R T S P O I N T S F O R T S Devant une patiente consultant pour des troubles de l un des étages du plancher

Plus en détail

La vessie neurogène (VN)

La vessie neurogène (VN) La vessie neurogène (VN) Dr. Eugenia Luca, Service de Paraplégie CRR Sion, le 26.03.2015 Introduction Les troubles urinaires associés aux maladies neurologiques sont fréquentes et d expression polymorphe.

Plus en détail

Les Migraines et les céphalées. Dr G.Hinzelin Migraines et Céphalées Migraines et Céphalées La migraine représente entre 5 à 18% de la population française selon le sexe et en fonction des études. Est

Plus en détail

L incontinence au féminin : des conseils pour chacune

L incontinence au féminin : des conseils pour chacune L incontinence au féminin : des conseils pour chacune L incontinence, problème de femme O n parle d incontinence dès que l on laisse involontairement passer quelques gouttes d urine. Cela peut arriver

Plus en détail

Proposition d un outil de gestion de la Qualité des soins en EMS à l aide du système PLAISIR. Ann-Lise Guisset Université catholique de Louvain

Proposition d un outil de gestion de la Qualité des soins en EMS à l aide du système PLAISIR. Ann-Lise Guisset Université catholique de Louvain Proposition d un outil de gestion de la Qualité des soins en EMS à l aide du système PLAISIR Ann-Lise Guisset Université catholique de Louvain Objectifs Mise en évidence de pratiques Evaluation de la qualité

Plus en détail

RAPPORT SUR LE THEME DE L INCONTINENCE URINAIRE

RAPPORT SUR LE THEME DE L INCONTINENCE URINAIRE RAPPORT SUR LE THEME DE L INCONTINENCE URINAIRE Ministère de la Santé et des Solidarités Avril 2007 Rapport remis à Monsieur Philippe BAS Pr François HAAB Université Paris VI, Hôpital Tenon, Paris SOMMAIRE

Plus en détail

Alimentation et Hydratation des Personnes Agées en fin de vie. Le 12 janvier 2009 APSP Aix en Provence

Alimentation et Hydratation des Personnes Agées en fin de vie. Le 12 janvier 2009 APSP Aix en Provence Alimentation et Hydratation des Personnes Agées en fin de vie Le 12 janvier 2009 APSP Aix en Provence Problèmes très fréquents en gériatrie Fréquence des pathologies aboutissant à des pbes de prise alimentaire:

Plus en détail

1- Parmi les affirmations suivantes, quelles sont les réponses vraies :

1- Parmi les affirmations suivantes, quelles sont les réponses vraies : 1- Parmi les affirmations suivantes, quelles sont les réponses vraies : a. Les troubles fonctionnels digestifs sont définis par les critères de Paris b. En France, le syndrome de l intestin irritable touche

Plus en détail

INCONTINENCE URINAIRE. Dr Clotilde Carton Dr Florence Beaucamp

INCONTINENCE URINAIRE. Dr Clotilde Carton Dr Florence Beaucamp INCONTINENCE URINAIRE Dr Clotilde Carton Dr Florence Beaucamp DÉFINITION INCONTINENCE : (définition de l international Continence Society (ICS) Perte d urine Involontaire Dont le patient se plaint Epidémiologie

Plus en détail

Rééducation de la rééducation de l Incontinence Urinaire de l homme : Résultats. Guy Valancogne

Rééducation de la rééducation de l Incontinence Urinaire de l homme : Résultats. Guy Valancogne Rééducation de la rééducation de l Incontinence Urinaire de l homme : Résultats Guy Valancogne Depuis la fin des années 90 : études pour le cas spécifique de l incontinence masculine, - certaines d entre

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DE L INCONTINENCE URINAIRE DE LA FEMME EN MÉDECINE GÉNÉRALE

PRISE EN CHARGE DE L INCONTINENCE URINAIRE DE LA FEMME EN MÉDECINE GÉNÉRALE PRISE EN CHARGE DE L INCONTINENCE URINAIRE DE LA FEMME EN MÉDECINE GÉNÉRALE Mai 2003 Service des recommandations professionnelles Tous droits de traduction, d'adaptation et de reproduction par tous procédés,

Plus en détail

La migraine. Foramen ovale perméable. Infarctus cérébral (surtout chez la femme)

La migraine. Foramen ovale perméable. Infarctus cérébral (surtout chez la femme) La migraine 1/Introduction : Céphalée primaire (sans lésion sous-jacente). Deux variétés principales: Migraine sans aura (migraine commune). Migraine avec aura (migraine accompagnée). Diagnostic: interrogatoire

Plus en détail

MESURE DU CONTENU VÉSICAL PAR TECHNIQUE

MESURE DU CONTENU VÉSICAL PAR TECHNIQUE MESURE DU CONTENU VÉSICAL PAR TECHNIQUE ULTRASONIQUE (SYSTÈME D ÉCHOGRAPHIE PORTABLE POUR LA VESSIE) RAPPORT D EVALUATION TECHNOLOGIQUE DÉCEMBRE 2008 Service évaluation des actes professionnels 2 avenue

Plus en détail

Maternité et activités sportives

Maternité et activités sportives Maternité et activités sportives L obstétricien est de plus en plus souvent interrogé sur les avantages et les risques de maintenir ou de débuter une APS ou de loisir pendant la grossesse. Transformations

Plus en détail

Annuaire des consultations spécialisées de médecine d altitude : http://www.ffme.fr/uploads/medical/documents/liste-cs-medecine-montagne.

Annuaire des consultations spécialisées de médecine d altitude : http://www.ffme.fr/uploads/medical/documents/liste-cs-medecine-montagne. Pathologies chroniques et séjour en altitude : Recommandations pour le médecin généraliste D après la thèse du Dr Gilles de Taffin Les recommandations d usage à rappeler : Éviter l arrivée directe à des

Plus en détail

Bonnes pratiques d hygiène autour de soins ou techniques spécifiques. Dr. S. Malavaud CHU Toulouse

Bonnes pratiques d hygiène autour de soins ou techniques spécifiques. Dr. S. Malavaud CHU Toulouse Bonnes pratiques d hygiène autour de soins ou techniques spécifiques Dr. S. Malavaud CHU Toulouse Drainage des urines Le sondage vésical Hétérosondage à demeure intermittent/évacuateur Autosondage En post-opératoire

Plus en détail

Vous perdez des gouttes d'urine en toussant ou en sautant. Vous avez de la difficulté à vous rendre à temps à la toilette

Vous perdez des gouttes d'urine en toussant ou en sautant. Vous avez de la difficulté à vous rendre à temps à la toilette Vous perdez des gouttes d'urine en toussant ou en sautant Vous avez de la difficulté à vous rendre à temps à la toilette Vous avez des douleurs durant les relations sexuelles 1. LES PROBLÈMES DE VESSIE:

Plus en détail

Questions / Réponses. Troubles du sommeil : stop à la prescription systématique de somnifères chez les personnes âgées

Questions / Réponses. Troubles du sommeil : stop à la prescription systématique de somnifères chez les personnes âgées Questions / Réponses Troubles du sommeil : stop à la prescription systématique de somnifères chez les personnes âgées Quelques chiffres sur les troubles du sommeil et la consommation de benzodiazépines

Plus en détail

Incontinence anale du post-partum

Incontinence anale du post-partum Incontinence anale du post-partum Laurent Abramowitz Unité de proctologie médico-chirurgicale de l hôpital Bichat, Paris Et cabinet libéral Prévalence Inc anale France (1) : 11% > 45 ans Damon et al (2):Pop

Plus en détail

Rééducation périnéale et pelvienne : Guérir une contraction à la fois

Rééducation périnéale et pelvienne : Guérir une contraction à la fois Rééducation périnéale et pelvienne : Guérir une contraction à la fois Émilie FOURNIER-CÔTÉ Alex LAMBERT Mélissa MARTEL Valérie PELLETIER Travail présenté à: Chantal Dumoulin Dans le cadre du cours PHT-6113

Plus en détail

«Docteur, j ai la prostate!»

«Docteur, j ai la prostate!» «Docteur, j ai la prostate!» Texte D r Alain BITTON Urologue FMH Genève Conception et graphisme Comic Brains, Pécub Introduction 1 «Docteur, j ai la prostate! Pour moi, ce sera une opération au laser comme

Plus en détail

Contact SCD Nancy 1 : memoires@scd.uhp-nancy.fr

Contact SCD Nancy 1 : memoires@scd.uhp-nancy.fr AVERTISSEMENT Ce document est le fruit d'un long travail approuvé par le jury de soutenance et mis à disposition de l'ensemble de la communauté universitaire élargie. Il est soumis à la propriété intellectuelle

Plus en détail

Troubles mictionnels de la femme. Dysurie, urgenturies, douleurs vésicales

Troubles mictionnels de la femme. Dysurie, urgenturies, douleurs vésicales Dysurie, urgenturies, douleurs vésicales Xavier Deffieux Service de Gynécologie Obstétrique et de Médecine de la Reproduction Hôpital Antoine Béclère, Clamart Module 5 Gynécologie générale Troubles mictionnels

Plus en détail

La rééducation périnéale en physiothérapie. Johanne Parisien pht

La rééducation périnéale en physiothérapie. Johanne Parisien pht La rééducation périnéale en physiothérapie Johanne Parisien pht Contenu de la présentation Fonctions du périnée et lésions Divers troubles liés au contrôle musculaire du plancher pelvien et traitement

Plus en détail

Les soins gynécologiques chez les femmes âgées

Les soins gynécologiques chez les femmes âgées Les soins au féminin Les soins gynécologiques chez les femmes âgées La rubrique Les soins au féminin est coordonnée par le Dr Pierre Fugère. Il est professeur titulaire, Université de Montréal, et obstétricien-gynécologue,

Plus en détail

Bilan, proposition de traitement et tests

Bilan, proposition de traitement et tests - médiation sinokinétique - Fiche d'une incontinence urinaire du post-partum Bilan, proposition de traitement et tests Grégory RUCH, Aurélie VAISSELLET, Julie MARGUIER 11/2010 Madame X, 32 ans, vient en

Plus en détail

Malaises. Chutes du sujet âgé. Chutes. Malaise et chute? Attitude pratique. Evaluer les conséquences

Malaises. Chutes du sujet âgé. Chutes. Malaise et chute? Attitude pratique. Evaluer les conséquences Chutes du sujet âgé S. Moulias Unité de Court Séjour Gériatrique Hôpital Ambroise Paré Boulogne Billancourt Malaises indisposition ou incommodité générale vague et imprécise syncope lipothymie vertige

Plus en détail

Anatomie et physiologie de la continence urinaire. Traitement de l incontinence urinaire

Anatomie et physiologie de la continence urinaire. Traitement de l incontinence urinaire Anatomie et physiologie de la continence urinaire Traitement de l incontinence urinaire Professeur René Yiou Service d'urologie CHU Henri Mondor 51, av. du Mal de Lattre de Tassigny 94010 Créteil, France

Plus en détail

LA RÉTENTION URINAIRE DU POST-PARTUM

LA RÉTENTION URINAIRE DU POST-PARTUM LA RÉTENTION URINAIRE DU POST-PARTUM Prise en charge au CH de Pau Dr Sophie Rouleaud Service de médecine physique et de réadaptation Samedi 4 octobre 1 2 DEFINITION Définition 2003 Glavind K. et Bjork

Plus en détail

Incontinence urinaire du post-partum : l évoquer dans la consultation suivant l accouchement

Incontinence urinaire du post-partum : l évoquer dans la consultation suivant l accouchement Incontinence urinaire du post-partum : l évoquer dans la consultation suivant l accouchement Isabelle Aubin UFR Paris 7 Cinq propositions pour une meilleure prise en charge en médecine générale de l incontinence

Plus en détail

Dossier de presse. Périnée, mode d emploi

Dossier de presse. Périnée, mode d emploi Dossier de presse Périnée, mode d emploi Service de presse et de communication : MHC Communication Véronique Simon/ Marie-Hélène Coste 38 avenue Jean Jaurès - 94110 Arcueil Tél. : 01 49 12 03 43 - Fax

Plus en détail

Mieux vivre. les fuites urinaires

Mieux vivre. les fuites urinaires Mieux vivre les fuites urinaires Comprendre, entreprendre et être plus libre au quotidien Table des matières Fonctionnement du système urinaire 4 La faiblesse urinaire ou incontinence d effort 6 L incontinence

Plus en détail

1) Mme A, 86 ans a chuté dans une salle des fêtes lors d une réunion de famille. Elle vient à nouveau de chuter dans sa cuisine.

1) Mme A, 86 ans a chuté dans une salle des fêtes lors d une réunion de famille. Elle vient à nouveau de chuter dans sa cuisine. Chapitre 2 La prise en charge de la perte d autonomie du patient 1) Pourquoi? La fréquentation de l officine par toutes les tranches d âge de population, exposées à des situations de souffrances traumatiques,

Plus en détail

Mémoire pour l'obtention du Diplôme de Médecine Agricole

Mémoire pour l'obtention du Diplôme de Médecine Agricole Mémoire pour l'obtention du Diplôme de Médecine Agricole «A propos de l impact socio-professionnel de l incontinence urinaire et anale chez la femme en milieu agricole» Présenté par le Dr Anne Sophie CHATELIER

Plus en détail

L opéré de PROSTATECTOMIE RADICALE TOTALE

L opéré de PROSTATECTOMIE RADICALE TOTALE 1 L opéré de PROSTATECTOMIE RADICALE TOTALE Informations concernant la chirurgie et la rééducation fonctionnelle destinées aux patients Yves CASTILLE Docteur en Réadaptation et Kinésithérapie Service de

Plus en détail

CONSTIPATION TERMINALE

CONSTIPATION TERMINALE CONSTIPATION TERMINALE Dr El Mekkaoui Amine Service de gastro-entérologie Faculté de médecine et de pharmacie d Oujda (FMPO) Journée du printemps, Programme Scientifiq ue, Vendredi 16 Mai 2014 Hôtel Royal

Plus en détail

Thérapeutique anti-vhc et travail maritime. O. Farret HIA Bégin

Thérapeutique anti-vhc et travail maritime. O. Farret HIA Bégin Thérapeutique anti-vhc et travail maritime O. Farret HIA Bégin Introduction «L hépatite C est une maladie le plus souvent mineure, mais potentiellement cancérigène, qu on peut ne pas traiter et surveiller

Plus en détail

personne sur cinq présente ces troubles en association. prise en considération. Les moyens palliatifs pour le maintien des personnes

personne sur cinq présente ces troubles en association. prise en considération. Les moyens palliatifs pour le maintien des personnes 1. INTRODUCTION D après une enquête réalisée en 1989 par P.MINAIRE (1) auprès de 3000 femmes, 37% d entre elles déclarent présenter des troubles mictionnels, avec un taux à peu près équivalent entre les

Plus en détail

Le reflux gastro-oesophagien (280) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003

Le reflux gastro-oesophagien (280) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003 Pré-Requis : Corpus Médical Faculté de Médecine de Grenoble Le reflux gastro-oesophagien (280) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003 Sécrétion acide et peptique de l estomac Motricité œsophagienne et gastrique

Plus en détail

L incontinence urinaire

L incontinence urinaire Cette version online contient toutes les mises à jour disponibles au sujet de la prise en charge de l incontinence urinaire, suivies par la Fiche de transparence de août 2011. L incontinence urinaire Date

Plus en détail

Prostate Une petite glande de grande importance

Prostate Une petite glande de grande importance Prostate Une petite glande de grande importance Informations sur les maladies les plus fréquentes, à l intention des patients et des personnes intéressées Société Suisse d Urologie (SSU) Votre partenaire

Plus en détail

Nouvelles définitions des infections nosocomiales ce qui a changé. Christine ROBERT Montpellier Joseph HAJJAR - Valence

Nouvelles définitions des infections nosocomiales ce qui a changé. Christine ROBERT Montpellier Joseph HAJJAR - Valence Nouvelles définitions des infections nosocomiales ce qui a changé Christine ROBERT Montpellier Joseph HAJJAR - Valence Il y a 35 ans Circulaire du 18 octobre 1973 CLI Pas de définition de l infection nosocomiale

Plus en détail

L INCONTINENCE : UN MONDE A PART ENTIERE

L INCONTINENCE : UN MONDE A PART ENTIERE L INCONTINENCE : UN MONDE A PART ENTIERE La continence, c est une étape décisive de la vie vers l âge de un an et demi deux ans. Tous les parents surveillent leur enfant dans l attente de ne plus avoir

Plus en détail

Dénutrition de la personne âgée en EHPAD

Dénutrition de la personne âgée en EHPAD Dénutrition de la personne âgée en EHPAD CONSTAT DEFINITION DE LA DENUTRITION «La dénutrition est la conséquence d une insuffisance d apport protéique (dénutrition exogène) ou d un hypercatabolisme lié

Plus en détail

urinaire féminine à l effort de la femme

urinaire féminine à l effort de la femme Evaluation clinique préopératoire d une incontinence urinaire féminine à l effort de la femme Jean-François HERMIEU Service d Urologie CHU Bichat 46, rue Henri Huchard 75018 Paris E mail : jean-francois.hermieu@bch.aphp.fr

Plus en détail