L incontinence urinaire

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L incontinence urinaire"

Transcription

1 Cette version online contient toutes les mises à jour disponibles au sujet de la prise en charge de l incontinence urinaire, suivies par la Fiche de transparence de août L incontinence urinaire Date de publication jusqu au 1er septembre 2014 Cinq ans après sa commercialisation, l efficacité de la fésotérodine s avère limitée dans la prise en charge de l incontinence urinaire, et aucun bénéfice n a été démontré par rapport aux autres anticholinergiques 1. Une Cochrane Review a évalué s il était utile d associer des exercices de rééducation périnéale à un autre traitement actif (médicamenteux entre autres) chez les femmes présentant une incontinence urinaire 2. Les auteurs concluent que l on ne dispose pas de preuves suffisantes pour pouvoir se prononcer. a. Les auteurs ont inclus 11 RCT dans lesquelles 984 femmes atteintes d incontinence urinaire (incontinence d effort, d urgence ou mixte) ont soit reçu un traitement de rééducation périnéale en plus d un autre traitement actif, soit reçu ce seul traitement actif. Les traitements actifs étaient variés : cônes vaginaux, électrostimulation, diaphragmes, intervention chirurgicale ou traitement médicamenteux. Les études rapportaient peu de critères d évaluation pertinents, étaient souvent de taille trop réduite pour pouvoir démontrer une différence statistiquement significative et étaient trop différentes pour pouvoir regrouper les résultats. Une directive de l American College of Physicians 3 confirme les messages-clés de la Fiche de transparence. La première étape dans la prise en charge est non médicamenteuse : rééducation périnéale en cas d incontinence d effort et entraînement vésical en cas d incontinence d urgence. Une perte de poids et de l exercice physique sont recommandés chez les femmes obèses atteintes d incontinence urinaire. Le traitement médicamenteux a une place dans l incontinence d urgence en cas d échec de l entraînement vésical. Un traitement médicamenteux systémique (duloxétine, hormones) est déconseillé dans l incontinence d effort. Un article de synthèse concernant les options thérapeutiques en cas d incontinence urinaire mixte conclut que la prise en charge doit être axée sur les symptômes les plus incommodants pour le patient 4. Si c est l incontinence d effort qui gêne le plus le patient, la rééducation périnéale constituera la première étape de la prise en charge. En cas d échec de cette prise en charge initiale, une intervention (de type TVT) peut être proposée. L entraînement vésical constitue la première étape de la prise en charge de l incontinence d urgence. Si l on opte pour une prise en charge médicamenteuse de l incontinence d urgence, une mise à jour de la directive de NICE recommande les anticholinergiques oxybutynine, toltérodine ou darifénacine comme options possibles 5. L usage de flavoxate ou d imipramine est déconseillé. Chez les personnes âgées vulnérables, l usage d oxybutynine est déconseillé en raison du risque de troubles cognitifs. La directive accorde une place limitée à la duloxétine dans la prise en charge de l incontinence d effort: seulement en cas d échec de la rééducation périnéale chez les femmes qui préfèrent une prise en charge médicamenteuse à une intervention chirurgicale. Chez les

2 femmes ménopausées qui souffrent à la fois d une vessie hyperactive et d une atrophie vaginale, des estrogènes administrés par voie locale peuvent avoir une place. L Agence australienne des médicaments a reçu 31 notifications rapportant un syndrome sérotoninergique associé à la duloxétine 6. Dans 21 cas, la duloxétine était le seul médicament pouvant être mis en cause. Le syndrome sérotoninergique potentiellement fatal se caractérise par une altération de la conscience, des troubles autonomes (tachycardie, arythmie, transpiration, hyperthermie) et neuromusculaires (hyperréflexie, tremblement, convulsions) 7. Références 1. CBIP. Nouveautés 2008: état de la question 5 ans plus tard. Folia Pharmacotherapeutica 2014;41: Ayeleke RO, Hay-Smith EJ, Omar MI. Pelvic floor muscle training added to another active treatment versus the same active treatment alone for urinary incontinence in women. Cochrane Database Syst Rev 2013;11:CD DOI: / CD pub2. 3. Qaseem A, Dallas P, Forciea MA, et al. Nonsurgical management of urinary incontinence in women: a clinical practice guideline from the american college of physicians. Annals of Internal Medicine 2014;161: DOI: /M Myers DL. Female mixed urinary incontinence: a clinical review. JAMA 2014;311: , May 21. DOI: /jama Bird ST, Delaney JA, Brophy JM, et al. Tamsulosin treatment for benign prostatic hyperplasia and risk of severe hypotension in men aged years in the United States: risk window analyses using between and within patient methodology. BMJ 2013;347:f6320. DOI: /bmj.f Duloxetine and serotonin syndrome. Australian Prescriber 2013;36: CBIP. Répertoire commenté des médicaments

3 Incontinence urinaire Date de recherche jusqu au 1er septembre 2013 La rééducation périnéale par électrostimulation apporte un soulagement temporaire chez les hommes souffrant d incontinence d effort suite à une prostatectomie radicale a. En comparaison avec un traitement placebo, le nombre d hommes toujours incontinents après 6 mois de traitement par électrostimulation était significativement moins grand. Après 12 mois, cet effet n est plus perceptible. On n a pas constaté de bénéfice avec l association électrostimulation + rééducation périnéale traditionnelle. a. Synthèse méthodique incluant 6 RCT ayant comparé l électrostimulation, chez des hommes souffrant d une incontinence d effort suite à une prostatectomie radicale, avec l absence de traitement, un placebo ou un traitement actif 1. En comparaison avec un groupe témoin, le nombre d hommes incontinents 6 mois après l électrostimulation avait diminué (RR 0.38, IC à 95 % 0.16 à 0.87), mais pas après 12 mois. L association électrostimulation + rééducation périnéale traditionnelle ne s est pas avérée plus efficace que la rééducation périnéale traditionnelle à elle seule (RR 0.93, IC à 95 % 0.82 à 1.06). Par ailleurs, l association entraînait davantage d effets indésirables et de moins bons résultats en termes de qualité de vie. La toxine botulique est autorisée depuis peu pour le traitement de certains cas de dysfonctionnement de la vessie. Une RCT a comparé, chez 247 femmes présentant une incontinence d urgence, un anticholinergique (solifénacine à 5-10 mg) avec une injection unique dans le muscle détrusor de 100 unités de toxine botulique de type A (onabotulinum toxin A) a. Après 6 mois, aucune différence n a été observée en ce qui concerne le nombre d épisodes d incontinence. Dans le groupe traité par la toxine botulique, les chances de rémission complète de l incontinence (un critère d évaluation secondaire) étaient toutefois plus grandes, et la sécheresse de la bouche était moins fréquente, mais le risque d infections des voies urinaires et de rétention urinaire était plus élevé. a. RCT ayant comparé la solifénacine à 5-10 mg et une injection unique d un placebo dans la vessie avec une injection unique de toxine botulique de type A dans la vessie 2. On a randomisé 247 femmes souffrant d une incontinence d urgence et ayant en moyenne 5 épisodes d incontinence par jour. Après 6 mois, on n a globalement pas observé de différences entre les deux traitements en ce qui concerne le nombre d épisodes d incontinence. En revanche, dans le groupe traité par la toxine botulique de type A, on a observé une rémission totale de l incontinence chez 27 % des patients, contre 13 % dans le groupe traité par solifénacine (p = 0.003). Dans le groupe traité par solifénacine, on a constaté des cas de sécheresse de la bouche plus fréquents (46 % contre 31 %, p = 0.02), mais un besoin de cathétérisme moins important (0 % contre 5 %, p = 0.01) et moins d infections des voies urinaires (13 % contre 33 %, p < 0.001). Le mirabegron a récemment été enregistré en Belgique comme médicament pour le traitement de l hyperactivité vésicale. Il agit en stimulant les récepteurs β3 et exerce ainsi un effet myorelaxant sur la vessie. Son efficacité a été évaluée dans 3 RCT contrôlées par placebo a. En comparaison avec le placebo, le mirabegron entraîne 0.4 épisodes d incontinence en moins par jour. Ceci est comparable avec les anticholinergiques. Les principaux effets indésirables sont la tachycardie et les infections des voies urinaires. On ne dispose pas d études comparatives avec d autres options thérapeutiques dans l hyperactivité vésicale (tels que les anticholinergiques).

4 a. Le mirabegron a été évalué dans 3 études contrôlées par placebo portant au total sur patients à vessie hyperactive 3. Après 3 mois de traitement avec le mirabegron à raison de 50 mg, le nombre moyen des mictions quotidiennes avait diminué de 1,8, contre 1,2 avec le placebo. Le mirabegron réduisait de 1,5 le nombre d épisodes d incontinence par jour, contre une réduction de 1,1 des épisodes d incontinence par jour avec le placebo. Références 1. Berghmans B, Hendriks E, Bernards A, et al. Electrical stimulation with non-implanted electrodes for urinary incontinence in men. Cochrane Database of Systematic Reviews 2013, issue 6. Art No.: CD DOI: / CD pub5. 2. Visco Ag, Brubaker L, Richter HE, et al. Anticholinergic therapy vs onabotulinumtoxina for urgency urinary incontinence. N Engl J Med 367;19: NICE technology appraisal. Mirabegron for treating symptoms of overactive bladder. Issued June

5 Prise en charge de l incontinence urinaire Date de recherche jusqu au 1er septembre Chez les hommes présentant une hyperactivité vésicale sans symptômes obstructifs, l entraînement vésical est aussi efficace que l oxybutynine sous forme de préparation à libération prolongée (non disponible en Belgique). Après 8 semaines d'entraînement vésical, la réduction du nombre de mictions par jour était comparable à celle observée avec un traitement médicamenteux. L entraînement vésical consistait en une rééducation périnéale supervisée, un apprentissage pour différer la miction, des techniques pour supprimer l envie pressante d uriner et l apport limité de liquides le soir a. a. RCT incluant 143 hommes présentant une hyperactivité vésicale, parmi lesquels 1 groupe recevait un entraînement vésical et 1 groupe recevait 5-30 mg d oxybutynine ER. Les patients recevaient d abord pendant 4 semaines un α-bloquant, les hommes observant une amélioration avec ce traitement étant exclus. Après 8 semaines, le nombre de mictions quotidiennes diminuait de 18,8 % dans le groupe bénéficiant d un entraînement comportemental (de 11,3 à 9,1) et de 16,9 % dans le groupe traité par médicaments (de 11,5 % à 9,5 %) (p<0.01). Après le traitement, dans les deux groupes, 85 % des patients estimaient que le traitement avait abouti à une amélioration 1,2. Deux synthèses méthodiques récentes concernant la prise en charge médicamenteuse de l incontinence urinaire confirment la conclusion de la Fiche de transparence: les anticholinergiques ont un effet statistiquement significatif, mais leur impact clinique est limité. Il n y a pas de différence significative entre les différents anticholinergiques en ce qui concerne leur efficacité. L oxybutynine à courte durée d action entraîne plus souvent une sécheresse de la bouche, par rapport aux préparations à libération prolongée et aux anticholinergiques plus récents 3,4. Une étude à petite échelle (n=58), menée chez des femmes ménopausées présentant une hyperactivité vésicale, n a relevé aucune différence entre un traitement par de faibles doses d estrogènes administrées localement au moyen d un anneau vaginal, et un traitement par l oxybutynine par voie orale à raison de 5 mg 2 fois par jour. Après 12 semaines, la réduction du nombre de mictions quotidiennes était comparable dans les deux groupes (3 à 4,5 mictions de moins par jour) a. Il n y a pas d anneau vaginal ne contenant que des estrogènes sur le marché belge. a. RCT ayant randomisé 58 femmes ménopausées présentant une hyperactivité vésicale entre un traitement par anneau vaginal à faibles doses d estrogènes et de l oxybutynine à raison de 5 mg deux fois par jour. Avec les estrogènes par voie locale, on a observé après 12 semaines une diminution de 4,5 mictions (p<0,001) par jour, et avec l oxybutynine, une diminution de 3 mictions (p=0,003) par jour. La différence entre les deux traitements n était pas statistiquement significatif 5,6. Une synthèse de Cochrane sur la toxine botulique a récemment été mise à jour et les auteurs ont modifié leur conclusion après avoir inclus 14 nouvelles études. Ils concluent que la toxine

6 botulique est efficace chez les patients présentant une hyperactivité vésicale, mais signalent que les données concernant l efficacité et l innocuité à long terme, la dose idéale et l intervalle posologique sont encore insuffisantes. Avant d être inclus dans l étude, les patients ne répondaient pas suffisamment aux anticholinergiques ou ne les supportaient pas a. b. Synthèse méthodique de 19 RCT (dont 14 nouvelles études) ayant comparé la toxine botulique par voie intravésicale avec un groupe-témoin ou d autres thérapies. Les études étaient de petite taille, incluant au maximum 77 patients, avec un suivi de 2 ans maximum. La plupart des études concernaient des patients présentant une vessie neurogène et des symptômes réfractaires sévères. La toxine botulique s avérait supérieure au placebo en ce qui concerne le nombre d épisodes d incontinence: après 12 semaines, une diminution de 3,37 mictions par jour, en comparaison avec le placebo (IC à 95 % -5,15 à -1,59) et une diminution de 2,74 épisodes d incontinence par jour (IC à 95 % -4,47 à -1,01). Une étude a été interrompue prématurément en raison d un risque trop élevé de rétention (47 %) et d infection urinaire (44 %). Dans les autres études aussi, on a plus fréquemment constaté des infections urinaires et de la rétention 7. Les femmes faisant fréquemment (hebdomadairement) des exercices d entraînement du périnée sous supervision ont plus de chances d améliorer leur incontinence que les femmes n étant pas ou peu supervisées a. c. Synthèse méthodique comparant différentes formes de rééducation périnéale. 90 % des femmes qui avaient bénéficié d un accompagnement individuel et suivi en outre des séances de groupe hebdomadaires rapportaient une amélioration, contre 57 % des femmes n ayant suivi que des séances individuelles. Les études démontraient de manière cohérente que les femmes bénéficiant d un accompagnement intensif ressentaient la plus grande amélioration. Les auteurs soulignent toutefois que les preuves sont limitées en raison des études de trop petite taille et des limites méthodologiques 8. Les anticholinergiques sont susceptibles de provoquer des effets indésirables au niveau du système nerveux central. Les auteurs d une synthèse méthodique concernant ces effets indésirables des anticholinergiques concluent que les anticholinergiques peuvent provoquer des vertiges, de la somnolence, de l insomnie et de la confusion. Les auteurs lancent également un appel en faveur de davantage de RCT à ce sujet; en particulier chez les personnes âgées vulnérables, davantage de données sont nécessaires 9. Références 1. Brett AS. Behavioral techniques to address overactive bladder in men. J Watch General Med January 19, Comment on: Burgio KL, Goode PS, Johnson TM, et al. Behavioral versus drug treatment for overactive bladder in men: the Male Overactive Bladder Treatment in Veterans (MOTIVE) Trial. J Am Geriatr Soc 2011; 59: Burgio KL, Goode PS, Johnson TM, et al. Behavioral versus drug treatment for overactive bladder in men: the Male Overactive Bladder Treatment in Veterans (MOTIVE) Trial. J Am Geriatr Soc 2011; 59:

7 3. Madhuvrata P,Cody JD, EllisG, HerbisonGP,Hay-Smith EJC. Which anticholinergic drug for overactive bladder symptoms in adults. Cochrane Database of Systematic Reviews 2012, Issue 1. Art. No.: CD DOI: / CD pub2. 4. Shamliyan T, Wyman JF, Ramakrishnan R, et al. Benefits and harms of pharmacologic treatment for urinary incontinence in women: a systematic review. Ann Intern Med 2012; 156: Rebar RW. Estriol vaginal ring vs. oral oxybutynin for overactive bladder. J Watch Women s Health October 13, Comment on: Nelken RS, Ozel BZ, Leegant AR, et al. Randomized trial of estradiol vaginal ring versus oral oxybutynin for the treatment of overactive bladder. Menopause 2011;18: Nelken RS, Ozel BZ, Leegant AR, et al. Randomized trial of estradiol vaginal ring versus oral oxybutynin for the treatment of overactive bladder. Menopause 2011;18: Duthie JB, Vincent M, Herbison GP, Wilson DI, Wilson D. Botulinum toxin injections for adults with overactive bladder syndrome. Cochrane Database of Systematic Reviews 2011, Issue 12. Art. No.: CD DOI: / CD pub3. 8. Hay-Smith EJC, Herderschee R, Dumoulin C, Herbison GP. Comparisons of approaches to pelvic floor muscle training for urinary incontinence in women. Cochrane Database of Systematic Reviews 2011, Issue 12. Art. No.: CD DOI: / CD Paquette A, Gou P, Tannenbaum C. Systematic review and meta-analysis: do clinical trials testing antimuscarinic agents for overactive bladder adequately measure central nervous system adverse events? J Am Geriatr Soc 2011;59:

8 Prise en charge de l incontinence urinaire Août 2011 Messages clés L incontinence d effort et l incontinence d urgence sont des problèmes fréquents. En cas d incontinence d effort, la rééducation périnéale et la perte de poids constituent la première démarche bien étayée. La duloxétine n a qu une place limitée. En cas d effet insuffisant, la chirurgie constitue une alternative étayée. En cas d incontinence d urgence, l entraînement vésical constitue la première étape. Les anticholinergiques ont un effet avéré dont l impact clinique est cependant assez limité. L oxybutynine a été la mieux étudiée, elle est remboursée dans cette indication. Les anticholinergiques plus récents et l oxybutynine par voie transdermique sont un peu moins souvent associés à une sécheresse de la bouche. Ils ne sont pas remboursés dans cette indication. Table des matières Messages clés Résumé et conclusions Définition et conclusions Evolution naturelle objectifs du traitement Critères d évaluation des traitements utilisés dans les études Prise en charge de l incontinence d effort Efficacité du traitement non médicamenteux Efficacité du traitement médicamenteux Efficacité du traitement invasif Prise en charge de l incontinence d urgence Efficacité du traitement non médicamenteux Efficacité du traitement médicamenteux Efficacité du traitement invasif Effets indésirables, contre-indications et interactions cliniquement pertinentes Comparaison des prix des médicaments utilisés dans l incontinence urinaire Références Les Fiches de transparence peuvent être consultées en ligne sur

9 Résumé et conclusions L incontinence urinaire est une affection très courante qui touche surtout les femmes âgées de plus de 50 ans. Il existe plusieurs types d incontinence dont les plus fréquents sont l incontinence d urgence et l incontinence d effort. L incontinence mixte est courante aussi. Dans ces trois cas, on optera de préférence d abord pour une prise en charge non médicamenteuse. Prise en charge non médicamenteuse Les premières étapes à suivre en cas d incontinence urinaire consistent à prendre des mesures générales: réévaluer le traitement médicamenteux susceptible d aggraver ou de provoquer l incontinence, limiter la consommation d alcool et de café, traiter la constipation, ne pas boire trop ni pas assez (environ 1,5 l par jour). En cas d obésité, la réduction du poids s est avérée efficace dans l incontinence d effort. Outre ces recommandations générales, la prise en charge non médicamenteuse repose sur la rééducation périnéale et l entraînement vésical. En cas d incontinence d effort, la rééducation périnéale a une efficacité avérée qui est au moins aussi grande que celle d un traitement médicamenteux. Les exercices de rééducation périnéale peuvent être faits par le patient lui-même ou bien avec le soutien d un kinésithérapeute. L électrostimulation et les cônes vaginaux constituent des alternatives possibles à ces exercices. Les dispositifs mécaniques tels que les diaphragmes ont une certaine efficacité pour laquelle il existe des preuves limitées. Alors que l association d exercices du périnée avec de l électrostimulation ou des cônes vaginaux n a pas de plus-value démontrée, le biofeedback associé à la rééducation périnéale améliore les résultats. L entraînement vésical vise à améliorer l incontinence en prolongeant l intervalle entre deux mictions. Il a surtout une place dans la prise en charge de l incontinence d urgence. Prise en charge médicamenteuse En cas d incontinence d effort, la place d un traitement médicamenteux est limitée. L efficacité de la duloxétine à 80 mg a été démontrée, mais le faible effet clinique et des effets indésirables potentiellement importants font que la duloxétine a une place très limitée. Des estrogènes par voie locale s avèrent assez efficaces chez des femmes postménopausées, contrairement aux estrogènes administrés par voie systémique qui aggravent l incontinence. L association de duloxétine avec une rééducation périnéale ne représente pas de plus-value convaincante, comparé à la rééducation périnéale seule ou la duloxétine seule. 2 ~ Fiche de transparence - PRISE EN CHARGE DE L'INCONTINENCE URINAIRE - AOUT 2011

10 La prise en charge médicamenteuse est plus étayée dans le cas de l incontinence d urgence. Les anticholinergiques ont une efficacité démontrée. L amélioration clinique de l incontinence est cependant minime et les effets indésirables ne sont pas négligeables. La prudence est de mise chez les patients plus âgés polymédiqués. L oxybutynine a été la mieux étudiée et elle est la moins coûteuse. Si les effets anticholinergiques sont trop gênants, on peut opter de passer à une forme transdermique ou à un anticholinergique plus récent (darifénacine, fésotérodine, propivérine, solifénacine, toltérodine) permettant d atteindre un même effet mais associé à moins d effets indésirables anticholinergiques. Les notices de ces anticholinergiques plus récents reprennent comme indication l instabilité vésicale, mais ceux-ci ne sont pas remboursés en cas d incontinence n étant pas liée à une maladie neurologique (situation au 1 er juillet 2011). L oxybutynine par voie transdermique n est pas remboursée non plus. Il n y a plus de place pour le flavoxate et l imipramine dans l incontinence d urgence. Traitement invasif Les interventions chirugicales concernent surtout l incontinence d effort. Une telle intervention peut être envisagée chez les femmes dont l incontinence persiste malgré une rééducation périnéale. En cas d incontinence d urgence, des injections de botuline et la stimulation des nerf sacrés peuvent être envisagées dans une population de patients sélectionnée chez laquelle l entraînement vésical et les anticholinergiques s avèrent insuffisants. Il existe peu de preuves pour ces deux options. La version imprimée de la Fiche de transparence ne mentionne pas l argumentation scientifique détaillée. Vous trouverez sur le site Web une version longue reprenant tous les données. Fiche de transparence - PRISE EN CHARGE DE L'INCONTINENCE URINAIRE - AOUT 2011 ~ 3

11 1. Définition et épidémiologie On entend par incontinence urinaire les symptômes de pertes involontaires d urine. On distingue classiquement quatre types d incontinence urinaire: l incontinence d effort (ou l incontinence de stress), l incontinence d urgence (ou l incontinence par impériosité), l incontinence mixte et l incontinence par regorgement. Les deux types les plus courants (plus de 90% des cas) sont l incontinence d effort et l incontinence d urgence. Selon une étude menée en première ligne, 60% des femmes incontinentes âgées de moins de 65 ans présentaient une incontinence d effort, 18% présentaient une incontinence mixte et 16% une incontinence d urgence 1. La part relative de l incontinence d effort chez les personnes âgées diminue avec l âge. La prise en charge de l énurésie nocturne sort du cadre de cette Fiche de transparence. En cas d incontinence d effort, la perte d urine est secondaire à une pression abdominale accrue (au moment de pousser, de tousser, de lever des objets). L incontinence d effort est liée à un dysfonctionnement du mécanisme de fermeture de la vessie lors de pression abdominale accrue. L incontinence d effort se caractérise par le fait que les fuites ne sont généralement pas précédées par une envie d uriner. Les facteurs de risque sont l âge, la grossesse, la parité, les antécédents familiaux, le tabagisme et l obésité 2,3. Chez les hommes, ce type d incontinence apparaît surtout à la suite d une intervention chirugicale au niveau de la prostate. L incontinence d urgence est secondaire à une vessie hyperactive, des contractions involontaires du muscle détrusor pouvant provoquer des pertes d urine. L hyperactivité vésicale est également caractérisée par des mictions impérieuses, la pollakiurie et la nycturie. Ces deux types d incontinence peuvent aussi apparaître simultanément. On parle alors d incontinence mixte. En général, un type prédomine dans ces cas-là. L incontinence par regorgement est secondaire à une diminution ou une perte de la contractilité vésicale (par exemple en cas de maladies neurologiques) et/ou à une obstruction de l urètre (hypertrophie de la prostate, tumeurs). Ce type d incontinence peut également être provoqué par des médicaments à action anticholinergique. La prise en charge de l incontinence par regorgement sort du cadre de cette Fiche de transparence. 4 ~ Fiche de transparence - PRISE EN CHARGE DE L'INCONTINENCE URINAIRE - AOUT 2011

12 L incontinence urinaire est une affection très courante qui touche plusieurs populations mais qui survient surtout chez des femmes plus âgées (chez 20 à 40% des femmes âgées de plus de 50 ans) 4. L incontinence urinaire limite les activités quotidiennes de nombreux patients et diminue souvent la qualité de vie et la confiance en soi, allant parfois jusqu à entraîner une dépression. Etant donné que l incontinence est liée à un sentiment de honte chez de nombreux patients, les cas rapportés ne reflètent sans doute pas la réalité. Environ la moitié des patients ne consulterait pas de médecin 1. Dans l enquête de santé belge de 2008, 13,5% des femmes âgées de plus de 65 ans disent avoir eu des symptômes d incontinence urinaire dans les 12 derniers mois. Parmi les hommes âgés de plus de 65 ans, 8,6% rapportent des symptômes d incontinence urinaire. Chez les femmes (tous âges confondus), on rapporte des symptômes d incontinence urinaire chez 3,9%. Chez les hommes (tous âges confondus), ce chiffre s élève à 1,8% 5. L incontinence urinaire peut être traitée en grande partie en première ligne. Une prise en charge spécialisée n est nécessaire qu en cas d échec de la prise en charge en première ligne ou lorsqu une intervention chirurgicale est à envisager. 2. Evolution naturelle objectifs du traitement On ignore l évolution naturelle de l incontinence urinaire. On suppose que les symptômes perdurent généralement à vie s ils ne sont pas traités. Par ailleurs, le pronostic dépend fortement du type d incontinence, de sa gravité, des causes sousjacentes, des facteurs favorisants et de la motivation à suivre la thérapie 2,3. L incontinence en période de grossesse ou peu après disparaît souvent spontanément dans les 6 mois 3. L objectif du traitement est d améliorer la qualité de vie et le fonctionnement social, en diminuant la fréquence et le volume des pertes d urine involontaires; et ce en évitant autant que possible les effets secondaires. Fiche de transparence - PRISE EN CHARGE DE L'INCONTINENCE URINAIRE - AOUT 2011 ~ 5

13 3. Critères d évaluation des traitements utilisés dans les études Le traitement de l incontinence urinaire est d abord symptomatique. La plupart des critères d évaluation utilisés dans les études visent donc à évaluer le degré d amélioration des symptômes. Un critère d évaluation primaire courant est le jugement subjectif du patient qui s estime mieux ou guéri. Plusieurs définitions sont données pour la notion de guérison, allant de pertes n étant plus problématiques à complètement sans pertes. Un autre critère d évaluation primaire souvent utilisé est la qualité de vie. Divers questionnaires sont utilisés pour évaluer l effet sur la qualité de vie, dont les plus couramment utilisés sont le King s Health Questionnaire (KHQ) et le Incontinence Quality of Life (I-QoL). Ces deux questionnaires reprennent des questions sur divers domaines (qualité de vie générale, impact de l incontinence sur le fonctionnement quotidien, limitations psychiques et sociales, ). Le score maximal est de 100. Plus le score est élevé dans le King s Health Questionnaire, plus la qualité de vie est mauvaise. C est l inverse pour le I-QoL: plus le score est élevé, plus la qualité de vie est bonne. D autres critères d évaluation primaires sont les effets indésirables et l abandon thérapeutique. Parmi les critères d évaluation secondaires couramment utilisés, on cite le nombre de pertes urinaires sur 24 heures (épisodes d incontinence), le nombre de mictions sur 24 heures, le nombre de mictions nocturnes (nycturie), les pad-tests (quantification des pertes urinaires en pesant la protection utilisée, à savoir le «pad»), la capacité maximale de la vessie, le volume mictionnel et le volume résiduel. Les études disponibles au sujet de l incontinence urinaire présentent quelques limites importantes. Globalement, il y a peu d uniformité dans le rapport des critères d évaluation; les critères d évaluation primaires utilisés varient; il y a une différence entre l évaluation/la définition des critères d évaluation (par exemple: différentes définitions pour les notions d amélioration ou de guérison). Pour une pathologie qui survient fréquemment en première ligne, le nombre d études situées en première ligne est étonnamment faible. Par ailleurs, la durée des études est souvent limitée (maximum 6 mois), ce qui représente une limite importante vu le caractère chronique de l affection. Ces limites font qu il est difficile de tirer des conclusions univoques et claires. 6 ~ Fiche de transparence - PRISE EN CHARGE DE L'INCONTINENCE URINAIRE - AOUT 2011

Incontinence urinaire : trop souvent taboue

Incontinence urinaire : trop souvent taboue Incontinence urinaire : trop souvent taboue Tous concernés! De quoi s agit-il? C est une perte accidentelle ou involontaire des urines, qu il s agisse de quelques gouttes à une fuite plus conséquente :

Plus en détail

Pour toutes les personnes qui veulent en savoir plus sur l incontinence

Pour toutes les personnes qui veulent en savoir plus sur l incontinence Pour toutes les personnes qui veulent en savoir plus sur l incontinence Texte: Inkontinenscentrum i Västra Götaland Photographie: Kajsa Lundberg Layout: Svensk Information Avez-vous des difficultés à vous

Plus en détail

L Incontinence Urinaire au FEMININ. Examen paraclinique. Résidu Post Mictionnel. Examen pelvien

L Incontinence Urinaire au FEMININ. Examen paraclinique. Résidu Post Mictionnel. Examen pelvien L Incontinence Urinaire au FEMININ Dr Isabelle Kaelin-Gambirasio Erika Vögele Dr Johanna Sommer Examen pelvien Inspection : Atrophie vulvovaginale Inflammation vaginale Pertes d urines à la toux Prolapsus

Plus en détail

INCONTINENCE URINAIRE

INCONTINENCE URINAIRE INCONTINENCE URINAIRE Dr. René Yiou Service d urologie et département d anatomie CHU Henri Mondor 51, avenue du Maréchal de-lattre-de-tassigny 94010 Créteil Tel: 0149812559 Fax: 01.49.81.25.52 Email: rene.yiou@hmn.ap-hop-paris.fr

Plus en détail

L incontinence urinaire de la femme

L incontinence urinaire de la femme L incontinence urinaire de la femme I- Introduction - Définition : Dr Mehdi Jaidane L incontinence urinaire est à la fois un symptôme dont se plaint la patiente, un signe clinique et une pathologie. L

Plus en détail

DES : Médecine physique et de réadaptation. Module : Troubles sphinctériens et MPR Paris: février 2008. Coordonnateur : Gérard AMARENCO

DES : Médecine physique et de réadaptation. Module : Troubles sphinctériens et MPR Paris: février 2008. Coordonnateur : Gérard AMARENCO DES : Médecine physique et de réadaptation Module : Troubles sphinctériens et MPR Paris: février 2008 Coordonnateur : Gérard AMARENCO Titre :La rééduca)on périnéale Auteur : Gilberte Robain Cofemer 2008

Plus en détail

Incontinence urinaire. DR.L.PEYRAT C.H.U. Tenon, Paris

Incontinence urinaire. DR.L.PEYRAT C.H.U. Tenon, Paris Incontinence urinaire DR.L.PEYRAT C.H.U. Tenon, Paris INCONTINENCE URINAIRE : DEFINITION 2002 ICS (Internationnal Contience Society) : perte involontaire d urine, on distingue Symptôme : élément décrit

Plus en détail

Chapitre 1 : Introduction à la rééducation périnéale

Chapitre 1 : Introduction à la rééducation périnéale Chapitre 1 : Introduction à la rééducation périnéale 1. Historique. Kegel (1949). Bourcier (1970). 1985 : reconnaissance officielle d acte de MK. Développement de la MK périnéale : facteur éco/p sociale

Plus en détail

Incontinence urinaire de la femme

Incontinence urinaire de la femme Incontinence urinaire de la femme Perte involontaire d urine quelles que soient les circonstances de survenue. (ICS 2002) Dr Antoine Wallois Clinique Pauchet Amiens Interrogatoire : essentiel +++ Facteurs

Plus en détail

La déchirure. Les risques. Troubles périnéaux du post-partum. La déchirure

La déchirure. Les risques. Troubles périnéaux du post-partum. La déchirure Troubles périnéaux du post-partum La déchirure T. Linet La déchirure Les risques Entre 2 et 6 % de périnée complet mais TRES sous diagnostiqué car ± rupture du sphincter interne sur périnée semblant intact

Plus en détail

INCONTINENCE URINAIRE

INCONTINENCE URINAIRE INCONTINENCE URINAIRE Généralités Perte involontaire d'urine par l'urètre. Symptôme fréquent (2,5 millions de personnes en France). Nombre sous estimé. Risque 2 fois plus élevé pour les femmes que pour

Plus en détail

KEAT : premier électrostimulateur sans fil d auto-rééducation périnéale à domicile

KEAT : premier électrostimulateur sans fil d auto-rééducation périnéale à domicile L incontinence : une maladie très fréquente D après le Pr François Haab, chirurgien urologue, coordinateur du centre d explorations périnéales de l hôpital Tenon (Paris) Des solutions adaptées à chaque

Plus en détail

TRAITEMENT DE L INCONTINENCE URINAIRE. Dr B Pogu Urologue FMC Sud Marne

TRAITEMENT DE L INCONTINENCE URINAIRE. Dr B Pogu Urologue FMC Sud Marne TRAITEMENT DE L INCONTINENCE URINAIRE Dr B Pogu Urologue FMC Sud Marne DEFINITION! Incontinence urinaire (IU) : perte involontaire des urines par l urètre, survenant en dehors de la miction et pouvant

Plus en détail

L INCONTINENCE URINAIRE CHEZ LA FEMME

L INCONTINENCE URINAIRE CHEZ LA FEMME EPU PEGASE L INCONTINENCE URINAIRE CHEZ LA FEMME Mardi 14 septembre 2004 Expert : Dr François OLIVIER Formateur : Dr Marie-Claude LELEUX 2 PLAN ET INTRODUCTION 1) Plan et introduction 2) Pré-test page

Plus en détail

Rééducation du périnée en 2013

Rééducation du périnée en 2013 26/10/13 Rééducation du périnée en 2013 Congrès GEMO BPL Nantes 2013 RégineBrissot Rennes Préalable toujours un diagnostic avant le traitement notamment en matière de douleurs pelvipérinéales. métastase

Plus en détail

Avis 26 juin 2013. Laboratoire ASTELLAS PHARMA SAS. solifénacine (succinate de) G04BD08 (antispasmodique urinaire)

Avis 26 juin 2013. Laboratoire ASTELLAS PHARMA SAS. solifénacine (succinate de) G04BD08 (antispasmodique urinaire) COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 26 juin 2013 VESICARE 5 mg, comprimé pelliculé Boîte de 30 (CIP : 34009 365 515-0 3) VESICARE 10 mg, comprimé pelliculé Boîte de 30 (CIP : 34009 365 516-7 1) Laboratoire

Plus en détail

Service d Urologie - Hôpital de la Conception - APHM. 2. Service de Gynécologie Obstétrique - Hôpital de la Conception - APHM. 3

Service d Urologie - Hôpital de la Conception - APHM. 2. Service de Gynécologie Obstétrique - Hôpital de la Conception - APHM. 3 Efficacité de la stimulation transcutanée chronique du nerf tibial postérieur dans l hyperactivité vésicale de la femme atteinte de Maladie de Parkinson ou d Atrophie Multisystématisée A. Ohannessian 1,2,4,

Plus en détail

OUI OUI OUI OUIOUI OUI OUI OUI OUI. adhère au GIM! OUI OUI OUI OUI. La Mutuelle Centrale des Finances. DossIER

OUI OUI OUI OUIOUI OUI OUI OUI OUI. adhère au GIM! OUI OUI OUI OUI. La Mutuelle Centrale des Finances. DossIER Revue de la Mutuelle Centrale des Finances SSN 1141-4685 Prix 1,14 Juillet 2005 DossER La Mutuelle Centrale des Finances n o 133 OU adhère au GM! O O page 10 SavOR ncontinence ou ncontinentes ou incontinents?

Plus en détail

Incontinence urinaire de la femme: quelle est la marche à suivre au cabinet du médecin de famille?

Incontinence urinaire de la femme: quelle est la marche à suivre au cabinet du médecin de famille? Incontinence urinaire de la femme: quelle est la marche à suivre au cabinet du médecin de famille? Jörg Humburg Frauenklinik, Kantonsspital Bruderholz Quintessence P L incontinence urinaire de la femme

Plus en détail

L incontinence urinaire chez la personne âgée

L incontinence urinaire chez la personne âgée L incontinence urinaire chez la personne âgée Dre Michèle Morin Interniste gériatre Centre d excellence sur le vieillissement de Québec Définition Toute perte d urine involontaire, en quantité suffisante

Plus en détail

Troubles génitaux sphinctériens dans la. P Gallien, centre MPR Notre Dame de Lourdes, Rennes

Troubles génitaux sphinctériens dans la. P Gallien, centre MPR Notre Dame de Lourdes, Rennes Troubles génitaux sphinctériens dans la SEP P Gallien, centre MPR Notre Dame de Lourdes, Rennes Rappel anatomique Rappel anatomique Structures anatomiques en jeux Plancher pelvien et le sphincter strié

Plus en détail

Rééducation de la rééducation de l Incontinence Urinaire de l homme : Résultats. Guy Valancogne

Rééducation de la rééducation de l Incontinence Urinaire de l homme : Résultats. Guy Valancogne Rééducation de la rééducation de l Incontinence Urinaire de l homme : Résultats Guy Valancogne Depuis la fin des années 90 : études pour le cas spécifique de l incontinence masculine, - certaines d entre

Plus en détail

be free INNOVATION SANTÉ FÉMININE : L AUTO-RÉÉDUCATION PÉRINÉALE AVEC FEMIFREE BOUGEZ. DANSEZ. COUREZ. SAUTEZ. RIEZ. VIVEZ

be free INNOVATION SANTÉ FÉMININE : L AUTO-RÉÉDUCATION PÉRINÉALE AVEC FEMIFREE BOUGEZ. DANSEZ. COUREZ. SAUTEZ. RIEZ. VIVEZ be free INNOVATION SANTÉ FÉMININE : L AUTO-RÉÉDUCATION PÉRINÉALE AVEC FEMIFREE Un traitement pionnier dans le renforcement du plancher pelvien et dans la lutte contre l incontinence. BOUGEZ. DANSEZ. COUREZ.

Plus en détail

Incontinence urinaire en gériatrie. DR Depireux urologue DR Noël l interniste

Incontinence urinaire en gériatrie. DR Depireux urologue DR Noël l interniste Incontinence urinaire en gériatrie DR Depireux urologue DR Noël l interniste Vieillissement Variabilité interindividuelle des effets du vieillissement. Aboutissement à un groupe hétérogh rogène du point

Plus en détail

L incontinence urinaire de la femme. J.Lansac CHU Tours

L incontinence urinaire de la femme. J.Lansac CHU Tours L incontinence urinaire de la femme J.Lansac CHU Tours Définitions IUE= fuite d urines lors d activités physiques, toux éternuement IU par impériosité = Urgenturie = plainte de fuite urinaire involontaire

Plus en détail

DIU DE REEDUCATION PELVI-PERINEALE. Responsables de l enseignement :

DIU DE REEDUCATION PELVI-PERINEALE. Responsables de l enseignement : DIU de rééducation pelvi-périnéale DIU DE REEDUCATION PELVI-PERINEALE Responsables de l enseignement : Pr. Gérard AMARENCO (UPMC), Pr. Michel COSSON (CHU Lille), Pr. Gilberte ROBAIN (UPMC) 1. Cible La

Plus en détail

L incontinence au féminin : des conseils pour chacune

L incontinence au féminin : des conseils pour chacune L incontinence au féminin : des conseils pour chacune L incontinence, problème de femme O n parle d incontinence dès que l on laisse involontairement passer quelques gouttes d urine. Cela peut arriver

Plus en détail

Incontinence Urinaire Epidémologie Typologie des femmes ayant une vessie distendue

Incontinence Urinaire Epidémologie Typologie des femmes ayant une vessie distendue Incontinence Urinaire Epidémologie Typologie des femmes ayant une vessie distendue Épidémiologie Plus de 20% des femmes de tous les âges, soit : 15% des adolescentes, 40% des femmes de plus de 50 ans Plus

Plus en détail

Extrait des Mises à jour en Gynécologie et Obstétrique Tome XXXI - 2007 publié le 12.12.2007

Extrait des Mises à jour en Gynécologie et Obstétrique Tome XXXI - 2007 publié le 12.12.2007 COLLÈGE NATIONAL DES GYNÉCOLOGUES ET OBSTÉTRICIENS FRANÇAIS Président : Professeur J. Lansac Extrait des Mises à jour en Gynécologie et Obstétrique Tome XXXI - 2007 publié le 12.12.2007 TRENTE ET UNIÈMES

Plus en détail

Le dropéridol n est pas un traitement à considérer pour le traitement de la migraine à l urgence

Le dropéridol n est pas un traitement à considérer pour le traitement de la migraine à l urgence Le dropéridol n est pas un traitement à considérer pour le traitement de la migraine à l urgence On pose fréquemment le diagnostic de migraine sévère à l urgence. Bien que ce soit un diagnostic commun,

Plus en détail

Item 321 : Incontinence urinaire de l'adulte Prolapsus et Incontinence Urinaire d'effort (IUE) (Évaluations)

Item 321 : Incontinence urinaire de l'adulte Prolapsus et Incontinence Urinaire d'effort (IUE) (Évaluations) Item 321 : Incontinence urinaire de l'adulte Prolapsus et Incontinence Urinaire d'effort (IUE) (Évaluations) Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français (CNGOF) Date de création du document

Plus en détail

Item 169 : Évaluation thérapeutique et niveau de preuve

Item 169 : Évaluation thérapeutique et niveau de preuve Item 169 : Évaluation thérapeutique et niveau de preuve COFER, Collège Français des Enseignants en Rhumatologie Date de création du document 2010-2011 Table des matières ENC :...3 SPECIFIQUE :...3 I Différentes

Plus en détail

Après un an d enquête, 1176 femmes travaillant au C.H.U avaient répondu à notre questionnaire.

Après un an d enquête, 1176 femmes travaillant au C.H.U avaient répondu à notre questionnaire. Prévalence de l incontinence urinaire d effort selon le traumatisme obstétrical et la catégorie socio-. G. Philippe (1), I. Clément (2), I. Thaon (3) (1) Service d urologie C.H.U St jacques, Besançon (2)

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 2 avril 2014 DERMOVAL, gel flacon de 20 ml (CIP : 34009 326 130 4 5) DERMOVAL 0,05 POUR CENT, crème tube de 10 g (CIP : 34009 320 432 9 3) Laboratoire GLAXOSMITHKLINE

Plus en détail

Incontinence urinaire

Incontinence urinaire Incontinence urinaire Osons en parler La solidarité, c est bon pour la santé Sommaire p.3 Introduction p.4 p.4 p.5 p.13 p.16 p.18 p.20 L incontinence, qu est-ce que c est? Comment fonctionne la vessie?

Plus en détail

FUITES URINAIRES CHEZ LA FEMME

FUITES URINAIRES CHEZ LA FEMME FUITES URINAIRES CHEZ LA FEMME Informations et traitement Pour vous, pour la vie Conscience du problème Beaucoup de femmes souffrent d incontinence urinaire sans en parler, même lors de leur visite en

Plus en détail

A.S.B.H. N d agrément : 94 MT 187

A.S.B.H. N d agrément : 94 MT 187 N d agrément : 94 MT 187 A.S.B.H. B.P. 92-3 bis avenue Ardouin - 94420 Le Plessis Trévise Tél. : 0800.21.21.05 (appel gratuit depuis un poste fixe) Fax : 01.45.93.07.32 - Email : spina-bifida@wanadoo.fr

Plus en détail

InfoPOEMs. CHAQUE MOIS, Le Médecin du Québec publie une sélection de résumés d articles de recherche provenant de la banque

InfoPOEMs. CHAQUE MOIS, Le Médecin du Québec publie une sélection de résumés d articles de recherche provenant de la banque Fédération des médecins omnipraticiens du Québec The Clinical Awareness System TM CHAQUE MOIS, Le Médecin du Québec publie une sélection de résumés d articles de recherche provenant de la banque d articles

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 1 er octobre 2008

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 1 er octobre 2008 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 1 er octobre 2008 Examen dans le cadre de la réévaluation du service médical rendu de la classe des IMAO B, en application de l article R 163-21 du code de la sécurité

Plus en détail

le bilan urodynamique Dr René Yiou, CHU Henri Mondor

le bilan urodynamique Dr René Yiou, CHU Henri Mondor le bilan urodynamique Dr René Yiou, CHU Henri Mondor Bilan urodynamique Continence et miction = résultat d'un rapport de forces vessie/urètre: 1. Pression vésicale de remplissage (compliance): doit rester

Plus en détail

Professeur Bruno DEVAL Service gynécologique obstétrique, CHU Nancy

Professeur Bruno DEVAL Service gynécologique obstétrique, CHU Nancy Sport de haut niveau et féminité Contraintes et tensions périnéales au cours de l exercice sportif intense, effets et retentissement sur la statique pelvienne et la continence urinaire Service gynécologique

Plus en détail

Le rééducation Périnéale

Le rééducation Périnéale Alexandre JETTE Lauriane VASSEUR 62 7 020282 001 30 1 26 62 7 035744 001 30 1 26 Cabinet de Masso-Kinésithérapie 9 rue Edmond de Palézieux - 62224 Equihen-Plage 03.21.91.11.64-06.85.12.01.18 - kine@ajette.fr

Plus en détail

Une méthode d exercice efficace, discrète et facile pour traiter et prévenir l incontinence urinaire à l effort

Une méthode d exercice efficace, discrète et facile pour traiter et prévenir l incontinence urinaire à l effort La rééducation du plancher pelvien avec les cônes vaginaux LadySystem Une méthode d exercice efficace, discrète et facile pour traiter et prévenir l incontinence urinaire à l effort Les renseignements

Plus en détail

Synthèse des recommandations pour le traitement de l incontinence urinaire féminine non neurologique

Synthèse des recommandations pour le traitement de l incontinence urinaire féminine non neurologique Progrès en urologie (2010) 20 Suppl. 2, S94-S99 Synthèse des recommandations pour le traitement de l incontinence urinaire féminine non neurologique Synthesis of the guidelines for the treatment of non-neurological

Plus en détail

Connaissance et observance de la rééducation périnéale en grossesse

Connaissance et observance de la rééducation périnéale en grossesse Faculté de médecine Université de Montréal Connaissance et observance de la rééducation périnéale en grossesse Fanny Parent Résidente 1, médecine familiale HMR Projet d érudition 30 mai 2014 Introduction

Plus en détail

Traitements visant la vessie hyperactive : Accent sur la pharmacothérapie

Traitements visant la vessie hyperactive : Accent sur la pharmacothérapie N 283, novembre 2012 Traitements visant la vessie hyperactive : Accent sur la pharmacothérapie La présente directive clinique a été rédigée par le comité d urogynécologie, analysée par le comité consultatif

Plus en détail

Apprendre pour la vie : Prise en charge des troubles vésicaux et intestinaux. Présenté par le bureau national de la Société canadienne de la SP

Apprendre pour la vie : Prise en charge des troubles vésicaux et intestinaux. Présenté par le bureau national de la Société canadienne de la SP : Prise en charge des troubles vésicaux et intestinaux Présenté par le bureau national de la Société canadienne de la SP Magali Plante Directrice des services et de l action sociale Société canadienne

Plus en détail

Incontinence urinaire du post-partum : l évoquer dans la consultation suivant l accouchement

Incontinence urinaire du post-partum : l évoquer dans la consultation suivant l accouchement Incontinence urinaire du post-partum : l évoquer dans la consultation suivant l accouchement Isabelle Aubin UFR Paris 7 Cinq propositions pour une meilleure prise en charge en médecine générale de l incontinence

Plus en détail

Incontinence Urinaire du Sujet Agé Sondage urinaire. Dr Christine LAFONT Service de Gériatrie C.H.U. TOULOUSE

Incontinence Urinaire du Sujet Agé Sondage urinaire. Dr Christine LAFONT Service de Gériatrie C.H.U. TOULOUSE Incontinence Urinaire du Sujet Agé Sondage urinaire Dr Christine LAFONT Service de Gériatrie C.H.U. TOULOUSE Définition L incontinence urinaire est définie par l International Continence Society comme

Plus en détail

Rééducation périnéale et pelvienne : Guérir une contraction à la fois

Rééducation périnéale et pelvienne : Guérir une contraction à la fois Rééducation périnéale et pelvienne : Guérir une contraction à la fois Émilie FOURNIER-CÔTÉ Alex LAMBERT Mélissa MARTEL Valérie PELLETIER Travail présenté à: Chantal Dumoulin Dans le cadre du cours PHT-6113

Plus en détail

Incontinence anale du post-partum

Incontinence anale du post-partum Incontinence anale du post-partum Laurent Abramowitz Unité de proctologie médico-chirurgicale de l hôpital Bichat, Paris Et cabinet libéral Prévalence Inc anale France (1) : 11% > 45 ans Damon et al (2):Pop

Plus en détail

Prolapsus génital et incontinence urinaire chez la femme Professeur Pierre BERNARD Septembre 2002

Prolapsus génital et incontinence urinaire chez la femme Professeur Pierre BERNARD Septembre 2002 Prolapsus génital et incontinence urinaire chez la femme Professeur Pierre BERNARD Septembre 2002 Pré-Requis : Connaissance de bases : Anatomie du pelvis Classification des troubles de la statique génitale

Plus en détail

REEDUCATION DU POST-PARTUM

REEDUCATION DU POST-PARTUM Communauté Périnatale de l Agglomération Versaillaise Association Loi 1901 n 0784014641 29 rue de Versailles - 78150 Le Chesnay Tel : 01.39.43.12.04 Fax : 01.39.43.13.58 E-Mail : cpav@medical78.com Web:

Plus en détail

EVALUATION DES METHODES D AIDE A L ARRET DU TABAGISME

EVALUATION DES METHODES D AIDE A L ARRET DU TABAGISME EVALUATION DES METHODES D AIDE A L ARRET DU TABAGISME Docteur Jean PERRIOT Dispensaire Emile Roux Clermont-Ferrand jean.perriot@cg63.fr DIU Tabacologie Clermont-Ferrand - 2015 NOTIONS GENERALES INTRODUCTION.

Plus en détail

Incontinence Urinaire du patient âgé. Dr Vétel. Gériatre. Le Mans Pr Pigné. Gynécologue. Paris

Incontinence Urinaire du patient âgé. Dr Vétel. Gériatre. Le Mans Pr Pigné. Gynécologue. Paris Incontinence Urinaire du patient âgé Dr Vétel. Gériatre. Le Mans Pr Pigné. Gynécologue. Paris 11015 L incontinence urinaire Les principaux termes de l incontinence urinaire L incon'nence urinaire est définie

Plus en détail

Efficacité de la rééducation périnéale en grossesse

Efficacité de la rééducation périnéale en grossesse Faculté de médecine Université de Montréal Efficacité de la rééducation périnéale en grossesse Fanny Parent Marie-Pier Robitaille Résidentes 1, médecine familiale HMR Projet d érudition 30 mai 2014 Réflexions

Plus en détail

E x t rait des Mises à jour en Gynécologie et Obstétri q u e

E x t rait des Mises à jour en Gynécologie et Obstétri q u e CNGOF_MAJ_TITRES.qxp 17/12/09 17:26 Page 1 (1,1) COL L ÈGE N ATIONAL DES GYNÉ COLOGUES E T OBS TÉ TRICIENS FR A NÇ A IS Président : Professeur J. L a n s a c E x t rait des Mises à jour en Gynécologie

Plus en détail

RAPPORT SUR LE THEME DE L INCONTINENCE URINAIRE

RAPPORT SUR LE THEME DE L INCONTINENCE URINAIRE RAPPORT SUR LE THEME DE L INCONTINENCE URINAIRE Ministère de la Santé et des Solidarités Avril 2007 Rapport remis à Monsieur Philippe BAS Pr François HAAB Université Paris VI, Hôpital Tenon, Paris SOMMAIRE

Plus en détail

Césarienne : la protection périnéale parfaite? R. de Tayrac Service de Gynécologie-Obstétrique, CHU de Nîmes, France

Césarienne : la protection périnéale parfaite? R. de Tayrac Service de Gynécologie-Obstétrique, CHU de Nîmes, France Césarienne : la protection périnéale parfaite? R. de Tayrac Service de Gynécologie-Obstétrique, CHU de Nîmes, France Fréquence des complications périnéales du post-partum Les complications périnéales post-natales

Plus en détail

Vous perdez des gouttes d'urine en toussant ou en sautant. Vous avez de la difficulté à vous rendre à temps à la toilette

Vous perdez des gouttes d'urine en toussant ou en sautant. Vous avez de la difficulté à vous rendre à temps à la toilette Vous perdez des gouttes d'urine en toussant ou en sautant Vous avez de la difficulté à vous rendre à temps à la toilette Vous avez des douleurs durant les relations sexuelles 1. LES PROBLÈMES DE VESSIE:

Plus en détail

Page 1/15 - L incontinence urinaire en détail

Page 1/15 - L incontinence urinaire en détail 02/01/2013 L incontinence urinaire en détail En France, 3 millions de personnes souffrent d'incontinence, qu'elle soit urinaire ou fécale. Ce dossier présente les causes de cette affection, les divers

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DES DOULEURS DU POST-PARTUM ET DES DOULEURS POST-CHIRURGICALES MARTINE CORNILLET-BERNARD

PRISE EN CHARGE DES DOULEURS DU POST-PARTUM ET DES DOULEURS POST-CHIRURGICALES MARTINE CORNILLET-BERNARD PRISE EN CHARGE DES DOULEURS DU POST-PARTUM ET DES DOULEURS POST-CHIRURGICALES MARTINE CORNILLET-BERNARD Douleurs du post-partum : Douleurs cicatricielles (déchirures ou épisio) Dyspareunies orificielles

Plus en détail

L incontinence urinaire chez la personne âgée

L incontinence urinaire chez la personne âgée L incontinence urinaire chez la personne âgée Isabelle COIN Unité de gériatrie communautaire SMPR, DMCPRU Plan de la présentation Définition L incontinence: un syndrome gériatrique Prévalence et impact

Plus en détail

Recours à la modélisation suite à un essai clinique

Recours à la modélisation suite à un essai clinique 5 ème Journée Nationale des Innovations Hospitalières Bordeaux 26 Juin 2014 Recours à la modélisation suite à un essai clinique l exemple du STIC Brindley Antoine Bénard 1, Elise Verpillot 2, Jean-Rodolphe

Plus en détail

La rééducation périnéale en physiothérapie. Johanne Parisien pht

La rééducation périnéale en physiothérapie. Johanne Parisien pht La rééducation périnéale en physiothérapie Johanne Parisien pht Contenu de la présentation Fonctions du périnée et lésions Divers troubles liés au contrôle musculaire du plancher pelvien et traitement

Plus en détail

Mise à jour du traitement de l incontinence urinaire

Mise à jour du traitement de l incontinence urinaire Mise à jour du traitement de l incontinence urinaire Introduction L incontinence urinaire (IU), c est-à-dire la miction ou l écoulement d urine involontaire, est un problème de santé qui demeure non diagnostiqué

Plus en détail

Le traitement médical de l incontinence urinaire féminine. Pr A.PIGNE C.E.E.G 75005 PARIS France

Le traitement médical de l incontinence urinaire féminine. Pr A.PIGNE C.E.E.G 75005 PARIS France Le traitement médical de l incontinence urinaire féminine Pr A.PIGNE C.E.E.G 75005 PARIS France QUALIFIER l incontinence urinaire d effort (IUE) fuites involontaires, non précédée du besoin d uriner, à

Plus en détail

Le traitement du paludisme d importation de l enfant est une urgence

Le traitement du paludisme d importation de l enfant est une urgence Le traitement du paludisme d importation de l enfant est une urgence Dominique GENDREL Necker-Enfants Malades Traiter en urgence en présence de trophozoïtes Plus de 80% des paludismes d importation en

Plus en détail

Avis 29 mai 2013. XYZALL 5 mg, comprimé B/14 (CIP : 34009 358 502 4-9) B/28 (CIP : 34009 358 505 3-9) Laboratoire UCB PHARMA SA.

Avis 29 mai 2013. XYZALL 5 mg, comprimé B/14 (CIP : 34009 358 502 4-9) B/28 (CIP : 34009 358 505 3-9) Laboratoire UCB PHARMA SA. COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 29 mai 2013 XYZALL 5 mg, comprimé B/14 (CIP : 34009 358 502 4-9) B/28 (CIP : 34009 358 505 3-9) Laboratoire UCB PHARMA SA DCI Code ATC (2012) Motif de l examen Liste

Plus en détail

Césarienne pour toutes

Césarienne pour toutes Césarienne pour toutes Méthodologie Revue de la littérature : - PUBMED de 2003 à nos jours - Mots clefs: urinary incontinence AND cesarean section (210 publications) fecal incontinence AND cesarean section

Plus en détail

OÙ ALLER POUR OBTENIR PLUS DE RENSEIGNEMENTS :

OÙ ALLER POUR OBTENIR PLUS DE RENSEIGNEMENTS : OÙ ALLER POUR OBTENIR PLUS DE RENSEIGNEMENTS : www.infovessie.ca LA RÉFÉRENCE AU CANADA POUR OBTENIR DES RENSEIGNEMENTS SUR LA SANTÉ VÉSICALE www.danslevestiaire.ca Des renseignements sur l hyperactivité

Plus en détail

GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE

GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE SOURCES : ligues reins et santé A LA BASE, TOUT PART DES REINS Organes majeurs de l appareil urinaire, les reins permettent d extraire les

Plus en détail

phase de destruction et d'élimination de débris

phase de destruction et d'élimination de débris LE POST PARTUM I ) Définition : c'est une période de 6 semaines allant de l'accouchement jusqu'au retour de couches (= règles). Pendant ce temps il est nécessaire d'effectuer une surveillance médicale

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES CLINIQUES TOUT AU LONG DU CONTINUUM DE SOINS : Objectif de ce chapitre. 6.1 Introduction 86

LIGNES DIRECTRICES CLINIQUES TOUT AU LONG DU CONTINUUM DE SOINS : Objectif de ce chapitre. 6.1 Introduction 86 LIGNES DIRECTRICES CLINIQUES TOUT AU LONG DU CONTINUUM DE SOINS : ÉTABLISSEMENT DE LIENS ENTRE LES PERSONNES CHEZ QUI UN DIAGNOSTIC D INFECTION À VIH A ÉTÉ POSÉ ET LES SERVICES DE SOINS ET DE TRAITEMENT

Plus en détail

L APS ET LE DIABETE. Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie.

L APS ET LE DIABETE. Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie. 1. Qu est-ce que le diabète? L APS ET LE DIABETE Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie. Cette hyperglycémie est avérée si à 2 reprises

Plus en détail

Fuites d urine des femmes

Fuites d urine des femmes mai 2006 Dr Jean-François Hermieu Dr Emmanuel Cuzin et le Comité d urologie et de périnéologie de la femme Fuites d urine des femmes En parler pour se soigner Si vous avez des fuites d urine n ayez pas

Plus en détail

Prise en charge conservatrice de l incontinence urinaire

Prise en charge conservatrice de l incontinence urinaire DIRECTIVE CLINIQUE DE LA SOGC N 186, décembre 2006 Prise en charge conservatrice de l incontinence urinaire La présente directive clinique a été examinée et approuvée par le comité exécutif et le Conseil

Plus en détail

Vertiges et étourdissements :

Vertiges et étourdissements : : comment être à la hauteur? Anthony Zeitouni, MD, FRCSC Présenté à la 71 e édition du Programme scientifique de l Association des médecins de langue française du Canada. Est-ce bien des vertiges? Il n

Plus en détail

Votre guide complet sur l hyperactivité vésicale

Votre guide complet sur l hyperactivité vésicale Votre guide complet sur l hyperactivité vésicale Consultez le site au Petit Coin pour obtenir plus de renseignements sur l hyperactivité vésicale www.aupetitcoin.ca Table des matières S informer sur l

Plus en détail

RÉSUMÉ DES RECOMMANDATIONS

RÉSUMÉ DES RECOMMANDATIONS NOUVELLE PROPOSITION DE RECOMMANDATIONS POUR L INCONTINENCE URINAIRE Le comité des recommandations de l AUC a travaillé à l établissement de nouvelles recommandations et à la mise à jour des précédentes.

Plus en détail

N 1 - L incontinence urinaire chez le sujet âgé Synthèse

N 1 - L incontinence urinaire chez le sujet âgé Synthèse N 1 - L incontinence urinaire chez le sujet âgé Synthèse La prévalence de l incontinence urinaire augmente avec l âge avec une prédominance de l incontinence par urgence mictionnelle ou mixte. La quantité

Plus en détail

Nouvelles données concernant la vaginose bactérienne chez la femme non enceinte

Nouvelles données concernant la vaginose bactérienne chez la femme non enceinte Cette version online contient toutes les mises à jour disponibles au sujet de la prise en charge de la leucorrhée, suivies par la Fiche de transparence de août 2010. Leucorrhée Date de recherche jusqu

Plus en détail

Questions / Réponses. Troubles du sommeil : stop à la prescription systématique de somnifères chez les personnes âgées

Questions / Réponses. Troubles du sommeil : stop à la prescription systématique de somnifères chez les personnes âgées Questions / Réponses Troubles du sommeil : stop à la prescription systématique de somnifères chez les personnes âgées Quelques chiffres sur les troubles du sommeil et la consommation de benzodiazépines

Plus en détail

La prise en charge d un trouble dépressif récurrent ou persistant

La prise en charge d un trouble dépressif récurrent ou persistant G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge d un trouble dépressif récurrent ou persistant Vivre avec un trouble dépressif Septembre 2010 Pourquoi ce guide? Votre médecin

Plus en détail

Recommandations pour la prise en charge rééducative de l incontinence urinaire non neurologique de la femme

Recommandations pour la prise en charge rééducative de l incontinence urinaire non neurologique de la femme Progrès en urologie (2010) 20 Suppl. 2, S104-S108 Recommandations pour la prise en charge rééducative de l incontinence urinaire non neurologique de la femme Guidelines for rehabilitation management of

Plus en détail

Maternité et activités sportives

Maternité et activités sportives Maternité et activités sportives L obstétricien est de plus en plus souvent interrogé sur les avantages et les risques de maintenir ou de débuter une APS ou de loisir pendant la grossesse. Transformations

Plus en détail

Les hauts et les bas de l énurésie nocturne

Les hauts et les bas de l énurésie nocturne Les hauts et les bas de l énurésie nocturne Anne-Claude Bernard-Bonnin Maxime vous est amené par ses parents en cette belle journée de printemps. Il vient d avoir 10 ans et mouille encore son lit au moins

Plus en détail

Le guide du bon usage des médicaments

Le guide du bon usage des médicaments Le guide du bon usage des médicaments Les médicaments sont là pour vous aider mais......ils ont parfois du mal à vivre ensemble. Votre médecin et votre pharmacien peuvent adapter votre traitement pour

Plus en détail

Rééducation périnéologique dans les troubles de la statique pelvienne Indications et principes de rééducation JP. DENTZ Cds-Mk Paris

Rééducation périnéologique dans les troubles de la statique pelvienne Indications et principes de rééducation JP. DENTZ Cds-Mk Paris Rééducation périnéologique dans les troubles de la statique pelvienne Indications et principes de rééducation JP. DENTZ Cds-Mk Paris Illustration : Max Claude Cappelletti Le plancher pelvien LA STATIQUE

Plus en détail

L incontinence urinaire chez la femme

L incontinence urinaire chez la femme LA SOCIÉTÉ INTERNATIONALE de l incontinence définit l incontinence urinaire comme une perte involontaire d urine qui, tant sur le plan hygiénique que social, est inacceptable pour la personne affectée

Plus en détail

Infections urinaires chez l enfant

Infections urinaires chez l enfant Infections urinaires chez l enfant Questions et réponses pour diminuer vos inquiétudes Chers parents, Cette brochure a pour but de faciliter votre compréhension et de diminuer vos inquiétudes en vous

Plus en détail

On peut estimer que l étude

On peut estimer que l étude Etude AIM HIGH : faut-il augmenter un HDL bas et diminuer des triglycérides élevés? Résumé : L étude AIM HIGH (Atherothrombosis Intervention in Metabolic Syndrome with Low HDL/High Triglycerides : Impact

Plus en détail

Laurent SIPROUDHIS P COULOM

Laurent SIPROUDHIS P COULOM Laurent SIPROUDHIS P COULOM Intérêt des explorations complémentaires dans les troubles de la statique pelvienne - Connaitre les explorations complémentaires dans les troubles de la statique - Connaitre

Plus en détail

PROTOCOLE DE SEVRAGE EN AMBULATOIRE

PROTOCOLE DE SEVRAGE EN AMBULATOIRE PROTOCOLE DE SEVRAGE EN AMBULATOIRE Objet : Sevrage d une dépendance physique aux opiacés ou apparentés Ce protocole tient compte de la sécurité du patient qui doit être optimale à son domicile comme en

Plus en détail

Gamme PHENIX Portable. Toute l électrothérapie dans un portable

Gamme PHENIX Portable. Toute l électrothérapie dans un portable Gamme PHENIX Portable Toute l électrothérapie dans un portable PHYSIO PHYSIOSTIM URO Les exclusivités de la gamme PHENIX Portable PHYSIO PHYSIOSTIM URO Les PHENIX Portable sont les seuls appareils portables

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DES LESIONS SPINCTERIENNES ANALES DU POST-PARTUM : DU CURATIF AU PREVENTIF

PRISE EN CHARGE DES LESIONS SPINCTERIENNES ANALES DU POST-PARTUM : DU CURATIF AU PREVENTIF PRISE EN CHARGE DES LESIONS SPINCTERIENNES ANALES DU POST-PARTUM : DU CURATIF AU PREVENTIF Laurent ABRAMOWITZ Unité de proctologie médico-chirurgicale Hôpital Bichat Claude Bernard 95, Rue de Passy 75016

Plus en détail

Dossier de presse. Périnée, mode d emploi

Dossier de presse. Périnée, mode d emploi Dossier de presse Périnée, mode d emploi Service de presse et de communication : MHC Communication Véronique Simon/ Marie-Hélène Coste 38 avenue Jean Jaurès - 94110 Arcueil Tél. : 01 49 12 03 43 - Fax

Plus en détail

Les Migraines et les céphalées. Dr G.Hinzelin Migraines et Céphalées Migraines et Céphalées La migraine représente entre 5 à 18% de la population française selon le sexe et en fonction des études. Est

Plus en détail

Dépistage des facteurs de risque modifiables chez les adultes atteints d hypertension (Ensemble d indicateurs : Dispensateurs de soins de santé

Dépistage des facteurs de risque modifiables chez les adultes atteints d hypertension (Ensemble d indicateurs : Dispensateurs de soins de santé (Ensemble d indicateurs : Dispensateurs de soins de santé primaires) Définition Pourcentage des patients âgés de 18 ans et plus qui sont atteints d hypertension et qui ont subi tous les tests suivants

Plus en détail