Incontinence urinaire de la femme

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Incontinence urinaire de la femme"

Transcription

1 1 Incontinence urinaire de la femme un problème de santé publique Docteur Jean-Louis GARIN Médecine Physique et RéadaptationR Centre Hospitalier Général G de Longjumeau

2 2 Trois périodes p critiques Le post-partum partum La ménopausem La vieillesse

3 3 Physiologie de la continence et de la miction Continence passive Viscoélasticité du détrusor Coudure anatomique col/urètre proximal Paroi urétrale collabée Tonus alpha de fermeture du col Activité permanente du strié Continence active Inhibition du réflexe r mictionnel parasympathique Renforcement du tonus sympathique du col et du sphincter Renforcement de l activitl activité tonique volontaire du strié A l effortl La miction Renforcement de l activitl activité du sphincter strié Appui du col et de l url urètre proximal sur le hamac constitué par l aponl aponévrose pelvienne et la paroi vaginale antérieure (de Lancey) Soutènement du col et de l url urètre par la paroi vaginale antérieure stabilisée par la contraction des muscles pubo-coccigiens (Petros et Ulmsten) Détrusor,, col et urètre proximal dans l enceinte l de pression abdominale (Enhörning,, théorie abandonnée) Relâchement du sphincter strié Inversion du tonus végétatifv Contraction du trigone Contraction du détrusor

4 4 Les données de l interrogatoirel Antécédents obstétricaux tricaux Antécédents de chirurgie pelvienne Maladies associées (diabète, maladies neurologiques) Nombre de mictions diurnes et nocturnes Progression du besoin. Impériosit riosité Fuites sur besoin urgent Fuites à l effort : toux, éternuement, course, saut, port de charges, moindre effort Fuites à la marche Difficultés à retenir les urines vessie pleine Fuites inopinées Horaire des fuites, abondance, nécessitn cessités s de protection Difficultés s mictionnelles : délai d pré-mictionnel mictionnel,, poussée, force du jet, durée e de la miction Questionnaires de symptômes (BLUTS ) Questionnaires de qualité de vie (CONTILIFE, DITROVIE, échelle analogique )

5 5 Les quatre grandes causes de l incontinence urinaire fémininef L instabilité vésicale L hypermobilité cervico-ur urétrale à l effort L insuffisance sphinctérienne L instabilité urétrale mais les associations sont fréquentes

6 6 Un bilan urodynamique : pourquoi? Il donne une appréciation objective et quantifiable du comportement vésical v et urétral lors du cycle continence- miction Il permet d authentifier d le ou les mécanismes m de l incontinence Il guide les choix thérapeutiques Il évalue le pronostic, en particulier de la chirurgie

7 7 B.U.D. : les préalables L information de la patiente La stérilit rilité des urines L imagerie L examen clinique cicatrices, béance, b trophicité,, distance ano-vulvaire vulvaire, cystocèle le,, rectocèle, hystéroptose roptose,, mobilité cervico-ur urétrale, fuites à l effort, manœuvre de Bonney,, commande des releveurs, examen neurologique périnp rinéal

8 8 La débitmétrietrie Débit maximal Débitmétrie#1 200 Vura [ml] 0 Aspect de la courbe DM = 22,6 ml/s Résidu post- mictionnel Qura [ml/s] s 16 s 18 s M DM FM

9 9 La cystomanométrie trie Etude des pressions intravésicales,, de l adaptation l de la vessie au remplissage, de la progression du besoin d uriner, d de l activité contractile du détrusor, du déroulement d de la miction, au cours d un d remplissage vésicalv S-Instantanée Mictionnelle 2v#1 EMG uv/div 100 Vinfus 500 ml/div 21 Pves 20 cmh2o/div 18 Pdet 20 cmh2o/div Pabd 3 20 cmh2o/div Stimulation à l'eau Qura 0,0 0,0 0,0 5 ml/s/div Sensibilité : B1, B2, B3, hyperesthésie, sie, hypoesthésie sie Compliance Activité : hyper, hypo Capacité fonctionnelle EMG Contraction mictionnelle du détrusor Courbe pression/débit 40 s 40 s 80 s PB at v2 se B1 B2 B3 v1 v3 A-Instantanée Mictionnelle 2v# EMG uv/div Vinfus ml/div 30 Pves 20 cmh2o/div 19 Pdet 20 cmh2o/div Pabd 20 cmh2o/div Qura 0,0 0,2 5 ml/s/div CM M P CI DM Pdm FM OM 10 s 20 s 30 s v1 PB B1 at B2 B3 CM OM CI M Pdm DM FM

10 10 La profilométrie statique Etude des pressions urétrales enregistrées es par l intermédiaire d un d capteur progressivement retiré de la vessie au méat urétral Profilométrie Femme#1 100 Vinfus [ml] 0 20 Pura [cmh2o] 0 20 Pves [cmh2o] Pression de clôture Longueur fonctionnelle 110 cm H2O âge +/- 20% 0 6 s 0 s 6 s ST P P DP PM PC FP

11 11 La profilométrie dynamique Comparaison de l augmentation de la pression dans la vessie et dans l url urètre lors des efforts de toux Le taux de transmission des pressions est normalement supérieur à 80 % Ce test est issu de la théorie d Enhörning,, actuellement abandonnée Le taux de transmission n est n pas reproductible Il a peu d intd intérêt diagnostique ni pronostique Profilométrie Dynamique#1 20 Pves [cmh2o] 0 20 Pura [cmh2o] 0 20 Pura diff [cmh2o] 0 4 s 0 s 4 s ST DP S S S FP SP

12 12 La stabilité urétrale Capteur bloqué au sommet de la pression urétrale L instabilité est définie d par une chute involontaire de la pression urétrale supérieure à 20 cm H2O On en décrit d plusieurs types Stabilité Urétrale#1 20 Pves [cmh2o] 0 20 Pura [cmh2o] 0 7 s 0 s 7 s ST Effort de Retenue art Rt er

13 13 Le point de fuite à la manœuvre de Valsalva VLPP (Valsalva leak point pressure) Recherche la plus petite augmentation de la pression vésicale v susceptible de déclencher une fuite Corrélé à la pression de clôture

14 14 Les traitements de l instabilitl instabilité vésicale Après s avoir éliminé une infection urinaire, une pathologie urologique ou neurologique Les anticholinergiques (Oxybutynine,, Chlorure de trospium, Toltérodine rodine) Contre-indication : glaucôme par fermeture de l anglel Effets secondaires : bouche sèche, s troubles de l accomodation,, constipation, confusion, rétentionr Alternatives : Inhibiteurs calciques, réentrainement, électrostimulation à basse fréquence, capsaïcine cine,, toxine botulique

15 15 Les traitements de l insuffisance l sphinctérienne La réér ééducation périnp rinéale (Kegel( 1948, Bourcier 1975) Les muscles du plancher pelvien ont une double fonction : soutènement et sphincter Prise de conscience, tonification du plancher pelvien, électro-stimulation, bio-feed feed-back «20 séances s de réér ééducation périnp rinéale manuelle, en électro-stimulation et bio-feed feed-back» Traitement trophique local (oestrogènes locaux) chez la femme ménopausm nopausée Alternatives chirurgicales : microballon ou injections péri- urétrales trales,, bandelette sous urétrale, sphincter artificiel

16 16 Les traitements de l instabilitl instabilité urétrale La réér ééducation périnp rinéale, en particulier le bio-feed feed-back Associée à un traitement alpha bloquant (hors AMM) ou anticholinergique

17 17 Le traitement de l incontinence l urinaire à l effort par hypermobilité cervico-ur urétrale A la colposuspension (Burch 1990) a succédé la pose de bandelettes TVT : Tension-free Vaginal Tape. Ulmstein Suède Voie rétro-pubienne TOT : Trans Obturator Tape. Voie trans-obturatrice La bandelette, posée e sans tension, forme un hamac sous l url urètre, empêchant les fuites à l effort Une insuffisance sphinctérienne associée e peut nécessiter une réér ééducation complémentaire mentaire Les cystocèles grade II et III nécessitent n une cure par voie basse ou une promonto-fixation

18 18 Incontinence urinaire Dr.JUMAH

19 19 Prévalence : En France 5% de la population générale. rale. 2,5 millions de personnes. 40% des femmes âgées de plus de 65 ans.

20 Facteurs des risques : les accouchements par voie vaginale efforts de poussées abdominales intenses descente périnéale troubles de la statique pelvienne étirement des troncs nerveux neuropathies pudendales d éd étirement incompétence sphinctérienne ou atteinte plexique lombosacrée incontinence certains traitements chirurgicaux : ex. hystérectomie? 20

21 21 Facteurs des risques : répercussion du dysfonctionnement d un d appareil sur l autrel : ex. fécalomef calome contractions vésicales v désinhibées ou infection urinaires à répétition responsable d une d incontinence urinaire. prédisposition existant avant la première grossesse

22 Physiopathologie : Théorie «défaut de transmission» Normalement,, l url urètre proximal est dans l enceinte l manométrique des pressions abdominales. En cas d effort d de poussée abdominale, la surpression s exerce aussi bien sur la vessie que sur l url urètre proximal. La pression urétrale reste supérieure à la pression vésicale pas de fuite 22

23 En cas de l affaiblissement des supports anatomiques du col vésical v et de l url urètre proximal,l effort de poussée e abdominal déplace le col et l url urètre en dessous de l enceinte l manométrique. Les pressions intra abdominales et intra vésicales > la pression de clôture urétrale trale fuite (car pas de transmission de pression abdominale sur l url urètre. Cette théorie est bien commode,très schématique et probablement en partie inexacte parce que 23

24 24 La fermeture de l angle l urétro tro-vésical postérieur lors des efforts joue aussi un rôle important dans la continence. C est ce qui explique l effet l bénéfique b de certaines cystocéles qui comprimes l url urètre par effet pelote. Marshall Marchetti l idée e de repositionner le col vésical v et l url urètre proximal à leur niveau anatomique normal dans le pelvis.

25 25 La notion de hamac sous-ur urètral Delancey l urètre repose sur un tissu de soutien représent senté par l aponl aponévrose pelvienne et la paroi antérieure du vagin,étroitement maintenu à des attaches latérales à l arc tendineux et à l élévateur de l anus. l Toute pression sur l url urètre le comprime sur ce tissu solide et permet sa fermeture. C est en s appuyant s sur cette théorie on a développé la Tension free vaginal tape TVT

26 26 Classification des IU de la femme Classification étiopathogénique et clinique A. L incontinence L urinaire dite vésicale: v c est l incontinence l par instabilité est définie par la survenue spontanée e ou provoquée e des contraction vésicales v non inhibées objectivement démontrd montrées durant la phase de remplissage alors que le réflexe mictionnel est inhibé.

27 27 B. L incontinence L urétrale ou incontinence urinaire d effort -L incontinence par altération du mécanisme m sphinctérien intrinsèque et donc par chute de pression de clôture (hypotonie sphinctérienne) - L incontinence par atteinte du système de support anatomique du col vésicale v et de l url urètre, responsable d un d défaut d de transmission et d uned cervico-cystopose. cystopose. Elle est liée à l hyper mobilité urétrale.

28 28 Classification vidéo- urodynamique - IU type 0: patiente dit qu elle a des fuites mais examen clinique négative. n - IU type I: au repos, le col vésical v est fermé et situé au-dessus du bord inférieur de la symphyse à l effort perte d urine+ouverture d du col vésical et de l url urètre proximal+ descente de moins de 2 cm. Il n y n y a pas ou très s peu de cystocèle.

29 29 - IU de type IIA: Au repos les conditions sont identiques au type I. A l effort l fuite + abaissement > 2cm Il existe une cysto - urétéroc rocèle. - IU de type IIB: Au repos, le col vésical v est fermé sous le bord inférieur de la symphyse; à l effort,le col s ouvre et la fuite urinaire survient.

30 30 - IU type III: le col vésical v et l url urètre proximal sont ouverts au repos; l url urètre proximal ne fonctionne plus comme un sphincter ( insuffisance sphinctérienne marquée) la fuite urinaire survient à la moindre augmentation de la pression vésicale. v

31 31 TRAITEMENT INSUFFISANCE SPHINCTERIENNE: 1. la restauration sphinctérienne retonifier le sphincter: -> > alpha stimulants -> > les oestrogènes -> > la réér ééducation 2. le remplacement sphinctérien

32 32 TRAITEMENT Défaillances ligamentaires et des muscles élévateurs: 1- Hyper mobilité cervico-ur urétrale Soutenir le col,améliorer le hamac sous vésical v colposuspension de Burch Soutenir l url urètre->tvt 2- Revalidation des muscles élévateurs Rééducation périnp rinéale Créer une continence pathologique Les injections péri p urétrales:pfte,collag trales:pfte,collagène,graisse et silicone. Fronde dysuriante Obturateurs urétraux Dérivation externe:bricker

33 33 TRAITEMENT Incontinence par hyperactivité ou par hypertonie du réservoirr Hyperactivités s vésicalesv Diminuer l hyperactivitl hyperactivité:médicaments anticholinergiques:le chlorure d oxybutinine,la d toltérodineet le trospium chloride Favoriser l inhibition l vésicalev Rééducation Neuromodulation sacrée

34 34 TRAITEMENT Défaut de compliance Agrandir le réservoir r vésical: v en cas de vessies neurologiques,certaines cystites interstitielles,et certaines vessies radiques (agrandissement vésical par un patch intestinal)

35 35 LA CHIRURGIE: TVT,TOT Le taux des échecs est bas 4,7% Le taux des améliorations partielles est également bas 10,6% Le taux de guérisons complètes est élevé 84,7%

36 36 Conclusions:quelques principes de prise en charge Les données de l interrogatoire l et de l examen l clinique sont les premiers éléments du choix du traitement. La réér ééducation périnp rinéale est le premier traitement de l l IUE La réussite r des traitements est avant tout liée e au terrain. Toute intervention chirurgicale modifie un équilibre fonctionnel,l objectif objectif est d acquérir une continence sans effet secondaire. Les explorations fonctionnelles sont indispensables avant tout traitement chirurgical car elles permettent de mettre en évidence des facteurs de risques d éd échecs dont la patiente devra être prévenu. Il faut savoir s abstenir: s respecter les prolapsus modérés s qui participent à la continence. L incontinence est un problème fonctionnel et le choix du traitement et son moment application sont fonction de l altl altération de la qualité de vie.

37 37

38 38

39 39

40 40

41 41

42 42

43 43

44 44 INSTABILITE VESICALE Une instabilité vésicale: des fuites survenant après s un besoin urgent ressenti comme habituel,aussi bien le jour que la nuit,amélior liorées par la restriction hydrique avec un jet urinaire de bonne qualité voire explosif.

45 45 INSTABILITE URETRALE Devant une pollakiurie majeure,rapportée comme faite de besoin urgents très distaux,urétraux,donnant traux,donnant lieu à des impressions de brûlures ou de picotements,survenant surtout dans la journée,non amélior liorées par la restriction hydrique,avec un jet normal ou diminué du fait de la très s faible quantité d urine éliminée à chaque miction.

46 46 HYPERMOBILITE DU COL VESICAL Des fuites survenant qu apr après s des efforts (toux, éternuements,lever de poids,course) disparaissant au repos,chez une patiente capable d interrompre d volontairement une miction qu elle décrit d comme normale.

47 INSUFFISANCE 47 SPHINCTERIENNE Devant des fuites sans aucune perception de besoin,pouvant survenir aux simples changements de position ou à la marche,parfois aussi en fin de nuit,avec impossibilité d interrompre volontairement un jet urinaire souvent de très s bonne qualité.

L incontinence urinaire de la femme

L incontinence urinaire de la femme L incontinence urinaire de la femme Dr Mehdi Jaidane Introduction - Définition Incontinence : symptôme, signe, pathologie Définition : «perte involontaire d urine d par l urèthre» Nouvelle définition d

Plus en détail

L incontinence urinaire de la femme

L incontinence urinaire de la femme L incontinence urinaire de la femme I- Introduction - Définition : Dr Mehdi Jaidane L incontinence urinaire est à la fois un symptôme dont se plaint la patiente, un signe clinique et une pathologie. L

Plus en détail

Incontinence urinaire chez la femme

Incontinence urinaire chez la femme Incontinence urinaire chez la femme C est une perte involontaire d urine par l urètre. Elle est multifactorielle. Elle retentie sur l activités professionnelles, sociales et psychiques des patientes. Dans

Plus en détail

INCONTINENCE URINAIRE

INCONTINENCE URINAIRE INCONTINENCE URINAIRE Généralités Perte involontaire d'urine par l'urètre. Symptôme fréquent (2,5 millions de personnes en France). Nombre sous estimé. Risque 2 fois plus élevé pour les femmes que pour

Plus en détail

BILAN URODYNAMIQUE ET INCONTINENCE URINAIRE

BILAN URODYNAMIQUE ET INCONTINENCE URINAIRE BILAN URODYNAMIQUE ET INCONTINENCE URINAIRE INTRODUCTION Ce sont l interrogatoire et l examen clinique bien conduits qui font le diagnostic d incontinence urinaire, pas le BUD L'urgenturie n est pas toujours

Plus en détail

Définition. IUE de la femme neurologique INCONTINENCE URINAIRE : DEFINITION. Hyperactivité vésicale. Incontinence urinaire mixte 28/01/13

Définition. IUE de la femme neurologique INCONTINENCE URINAIRE : DEFINITION. Hyperactivité vésicale. Incontinence urinaire mixte 28/01/13 Définition IUE de la femme L.peyrat INCONTINENCE : perte involontaire des urines par voies naturelles, au dehors de l acte mictionnel et entraînant une gêne sociale (patient, entourage) significative INCONTINENCE

Plus en détail

Les Jeudis de l'europe

Les Jeudis de l'europe Indications du Bilan Urodynamique Béatrice LERICHE. Infirmerie protestante. 69300 CALUIRE LE BILAN URODYNAMIQUE PRINCIPES DU BILAN : Pression vésicale. Pression abdominale Pression détrusorienne Pression

Plus en détail

INCONTINENCE URINAIRE

INCONTINENCE URINAIRE INCONTINENCE URINAIRE Dr. René Yiou Service d urologie et département d anatomie CHU Henri Mondor 51, avenue du Maréchal de-lattre-de-tassigny 94010 Créteil Tel: 0149812559 Fax: 01.49.81.25.52 Email: rene.yiou@hmn.ap-hop-paris.fr

Plus en détail

le bilan urodynamique Dr René Yiou, CHU Henri Mondor

le bilan urodynamique Dr René Yiou, CHU Henri Mondor le bilan urodynamique Dr René Yiou, CHU Henri Mondor Bilan urodynamique Continence et miction = résultat d'un rapport de forces vessie/urètre: 1. Pression vésicale de remplissage (compliance): doit rester

Plus en détail

Echographie introïtale : Place en Pelvi-Périnéologie

Echographie introïtale : Place en Pelvi-Périnéologie Echographie introïtale : Place en Pelvi-Périnéologie Club d Echanges en Pelvi-Périnéologie Samedi 4 octobre 2014 Institut Portman Dr philippe FARBOS Service de Radiologie (drs DESCAT, FARBOS, LEVANTAL,

Plus en détail

Incontinence Urinaire Examen Clinique Calendrier Mictionnel

Incontinence Urinaire Examen Clinique Calendrier Mictionnel Incontinence Urinaire Examen Clinique Calendrier Mictionnel R. MATIS Département de périnéologie du GH-ICL Examen clinique Interrogatoire Manœuvre de Bonney Calendrier Mictionnel Interrogatoire Circonstances

Plus en détail

LES DISPOSITIFS MEDICAUX IMPLANTABLES EN URO-GYNECOLOGIE

LES DISPOSITIFS MEDICAUX IMPLANTABLES EN URO-GYNECOLOGIE LES DISPOSITIFS MEDICAUX IMPLANTABLES EN URO-GYNECOLOGIE (OBSTRUCTION ET INCONTINENCE) 10, 11 et 12 octobre 2006 Dr Jacques BISERTE Urologie = pathologies des app. excréto-urinaire et génital masculin

Plus en détail

Incontinence urinaire de la femme

Incontinence urinaire de la femme Incontinence urinaire de la femme Perte involontaire d urine quelles que soient les circonstances de survenue. (ICS 2002) Dr Antoine Wallois Clinique Pauchet Amiens Interrogatoire : essentiel +++ Facteurs

Plus en détail

FUITES D URINES. Introduction

FUITES D URINES. Introduction FUITES D URINES Introduction L incontinence urinaire est la perte non contrôlée des urines. En France, on estime qu environ 3 millions de femmes sont confrontées à ce problème. L incontinence reste un

Plus en détail

Incontinence Urinaire Bandelettes sous urétrales BSU

Incontinence Urinaire Bandelettes sous urétrales BSU Incontinence Urinaire Bandelettes sous urétrales BSU BSU Bandelette Synthétique Non résorbable Intervention chirurgicale Par voie vaginale Faible morbidité Hospitalisation maximum 48h BSU - Principes Intervention

Plus en détail

Incontinence urinaire mixte. M Carbonnel Service de gynecologie Obstétrique du Pr Ayoubi, hôpital Foch

Incontinence urinaire mixte. M Carbonnel Service de gynecologie Obstétrique du Pr Ayoubi, hôpital Foch Incontinence urinaire mixte M Carbonnel Service de gynecologie Obstétrique du Pr Ayoubi, hôpital Foch Stratégies Exploration d exploration Urodynamique & en Echographie pelvi-périnéologie Périnéale Diagnostic

Plus en détail

INCONTINENCE URINAIRE DU SUJET AGE

INCONTINENCE URINAIRE DU SUJET AGE INCONTINENCE URINAIRE DU SUJET AGE Incontinence urinaire du sujet âgé Particularités épidémiologiques Pathologie féminine 1 femme sur 5 après 65 ans 1 femme sur 4 après 85 ans 1 / 2 à 2 / 3 en institution

Plus en détail

Incontinence urinaire. DR.L.PEYRAT C.H.U. Tenon, Paris

Incontinence urinaire. DR.L.PEYRAT C.H.U. Tenon, Paris Incontinence urinaire DR.L.PEYRAT C.H.U. Tenon, Paris INCONTINENCE URINAIRE : DEFINITION 2002 ICS (Internationnal Contience Society) : perte involontaire d urine, on distingue Symptôme : élément décrit

Plus en détail

RESULTATS A LONG TERME DE L A BANDELETTE SOUS-URETRALE TVT DANS L IUE CHEZ LA FEMME. ALGER DECEMBRE 2014

RESULTATS A LONG TERME DE L A BANDELETTE SOUS-URETRALE TVT DANS L IUE CHEZ LA FEMME. ALGER DECEMBRE 2014 RESULTATS A LONG TERME DE L A BANDELETTE SOUS-URETRALE TVT DANS L IUE CHEZ LA FEMME. ALGER DECEMBRE 2014 INTRODUCTION L IUE : définie comme une perte involontaire d urine à travers le méat urétral lors

Plus en détail

TRAITEMENT DE L INCONTINENCE URINAIRE. Dr B Pogu Urologue FMC Sud Marne

TRAITEMENT DE L INCONTINENCE URINAIRE. Dr B Pogu Urologue FMC Sud Marne TRAITEMENT DE L INCONTINENCE URINAIRE Dr B Pogu Urologue FMC Sud Marne DEFINITION! Incontinence urinaire (IU) : perte involontaire des urines par l urètre, survenant en dehors de la miction et pouvant

Plus en détail

Item 121 (Item 321) Incontinence urinaire de l adulte EVALUATIONS

Item 121 (Item 321) Incontinence urinaire de l adulte EVALUATIONS Item 121 (Item 321) Incontinence urinaire de l adulte EVALUATIONS 2014 1 QUESTION 1/5 : Une incontinence urinaire permanente chez la femme doit faire évoquer : A - Une incontinence urinaire par urgenturie

Plus en détail

Troubles génitaux sphinctériens dans la. P Gallien, centre MPR Notre Dame de Lourdes, Rennes

Troubles génitaux sphinctériens dans la. P Gallien, centre MPR Notre Dame de Lourdes, Rennes Troubles génitaux sphinctériens dans la SEP P Gallien, centre MPR Notre Dame de Lourdes, Rennes Rappel anatomique Rappel anatomique Structures anatomiques en jeux Plancher pelvien et le sphincter strié

Plus en détail

LE VIEILLISSEMENT UROLOGIQUE: INCONTINENCE URINAIRE. Dr WILLERY Pôle Gériatrie CH ROUBAIX

LE VIEILLISSEMENT UROLOGIQUE: INCONTINENCE URINAIRE. Dr WILLERY Pôle Gériatrie CH ROUBAIX LE VIEILLISSEMENT UROLOGIQUE: INCONTINENCE URINAIRE Dr WILLERY Pôle Gériatrie CH ROUBAIX LE VIEILLISSEMENT UROLOGIQUE: INCONTINENCE URINAIRE 1. DEFINITIONS 2. LE VIEILLISSEMENT URINAIRE 3. L INCONTINENCE

Plus en détail

Comment aborder une incontinence urinaire féminine en médecine générale?

Comment aborder une incontinence urinaire féminine en médecine générale? Comment aborder une incontinence urinaire féminine en médecine générale? V. RAVERY Service d Urologie CHU Bichat Paris Problème important de santé publique Prévalence IUF 10-30 % (3 à 6 millions de femmes)

Plus en détail

INCONTINENCE URINAIRE DU SUJET ÂGÉ «Un syndrome gériatrique majeur» Ph. Chassagne, CHU Rouen

INCONTINENCE URINAIRE DU SUJET ÂGÉ «Un syndrome gériatrique majeur» Ph. Chassagne, CHU Rouen INCONTINENCE URINAIRE DU SUJET ÂGÉ «Un syndrome gériatrique majeur» Ph. Chassagne, CHU Rouen Incontinence urinaire du sujet âgé 1. Epidémiologie 2. Modifications physiologiques associées à l âge altérant

Plus en détail

L incontinence urinaire de la femme. J.Lansac CHU Tours

L incontinence urinaire de la femme. J.Lansac CHU Tours L incontinence urinaire de la femme J.Lansac CHU Tours Définitions IUE= fuite d urines lors d activités physiques, toux éternuement IU par impériosité = Urgenturie = plainte de fuite urinaire involontaire

Plus en détail

Incontinence urinaire. Epidémiologie Physiopathologie. Épidémiologie. /!\ Tabou?

Incontinence urinaire. Epidémiologie Physiopathologie. Épidémiologie. /!\ Tabou? Incontinence urinaire ESF - T. Linet Epidémiologie Physiopathologie Épidémiologie Difficile +++ : tabou, positive, invalidante. 3-5 M de femmes en France Sous estimation probable > 500 000 sévères... En

Plus en détail

Traitements actuels de l incontinence urinaire d effort chez la femme

Traitements actuels de l incontinence urinaire d effort chez la femme Traitements actuels de l incontinence urinaire d effort chez la femme Les principales options thérapeutiques sont la rééducation et la chirurgie. Cette dernière est proposée après échec de la rééducation

Plus en détail

L INCONTINENCE URINAIRE CHEZ LA FEMME

L INCONTINENCE URINAIRE CHEZ LA FEMME EPU PEGASE L INCONTINENCE URINAIRE CHEZ LA FEMME Mardi 14 septembre 2004 Expert : Dr François OLIVIER Formateur : Dr Marie-Claude LELEUX 2 PLAN ET INTRODUCTION 1) Plan et introduction 2) Pré-test page

Plus en détail

Prolapsus génital et incontinence urinaire chez la femme Professeur Pierre BERNARD Septembre 2002

Prolapsus génital et incontinence urinaire chez la femme Professeur Pierre BERNARD Septembre 2002 Prolapsus génital et incontinence urinaire chez la femme Professeur Pierre BERNARD Septembre 2002 Pré-Requis : Connaissance de bases : Anatomie du pelvis Classification des troubles de la statique génitale

Plus en détail

LES TRAITEMENTS DE L INCONTINENCE URINAIRE ET PROLAPSUS PELVIEN

LES TRAITEMENTS DE L INCONTINENCE URINAIRE ET PROLAPSUS PELVIEN LES TRAITEMENTS DE L INCONTINENCE URINAIRE ET PROLAPSUS PELVIEN Le Mai Tu, MD, M.Sc., urologue Institut universitaire de gériatrie de Sherbrooke Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke Université

Plus en détail

PHYSIOLOGIE DE LA CONTINENCE URINAIRE ET DE LA MICTION

PHYSIOLOGIE DE LA CONTINENCE URINAIRE ET DE LA MICTION Alisée MENEU & Jean-Baptiste HAMONIC 30/11/11 Appareil urinaire Physiologie Mr BEGUE Remarque : Les réflexes ne sont pas à connaître. Le prof à insisté en revanche sur l action des systèmes orthosympathique

Plus en détail

Epidémiologie Physiopathologie. Incontinence urinaire. Épidémiologie. Prévalence estimée

Epidémiologie Physiopathologie. Incontinence urinaire. Épidémiologie. Prévalence estimée Incontinence urinaire Epidémiologie Physiopathologie ESF - T. Linet Épidémiologie Prévalence estimée Difficile +++ : tabou, invalidante. 3-5 M de femmes en France Sous estimation probable > 500 000 sévères...

Plus en détail

Docteur, je perds mes urines!

Docteur, je perds mes urines! Docteur, je perds mes urines! Prise en charge de l incontinence urinaire chez la femme Docteur Bernd WAGNER Chirurgien urologue Clinique Ste Odile Haguenau INVITATION TELEPHONIQUE DU Dr Berndt WAGNER Cliquez

Plus en détail

Mme X agée de 75 ans, autonome, G3P3, ATCD : Insuffisance cardiaque vient vous consulter pour fuites urinaires. Elle présente des pollakiuries,

Mme X agée de 75 ans, autonome, G3P3, ATCD : Insuffisance cardiaque vient vous consulter pour fuites urinaires. Elle présente des pollakiuries, Cas clinique n 2 Mme X agée de 75 ans, autonome, G3P3, ATCD : Insuffisance cardiaque vient vous consulter pour fuites urinaires. Elle présente des pollakiuries, urgenturies et des fuites urinaires à l

Plus en détail

DES : Médecine physique et de réadaptation. Module : Troubles sphinctériens et MPR Paris: février 2008. Coordonnateur : Gérard AMARENCO

DES : Médecine physique et de réadaptation. Module : Troubles sphinctériens et MPR Paris: février 2008. Coordonnateur : Gérard AMARENCO DES : Médecine physique et de réadaptation Module : Troubles sphinctériens et MPR Paris: février 2008 Coordonnateur : Gérard AMARENCO Titre :La rééduca)on périnéale Auteur : Gilberte Robain Cofemer 2008

Plus en détail

Indications et interprétation des examens urodynamiques

Indications et interprétation des examens urodynamiques Indications et interprétation des examens urodynamiques Résumé : L intérêt de l examen urodynamique (EU) réside dans le fait que les symptômes de la dysfonction du bas appareil urinaire sont trompeurs.

Plus en détail

Le patient neurologique et ses prolapsus. M. Le Fort, L. Le Normand, J.J. Labat, B. Reiss, B. Perrouin-Verbe

Le patient neurologique et ses prolapsus. M. Le Fort, L. Le Normand, J.J. Labat, B. Reiss, B. Perrouin-Verbe Le patient neurologique et ses prolapsus M. Le Fort, L. Le Normand, J.J. Labat, B. Reiss, B. Perrouin-Verbe prolapsus pelvien = pathologie fréquente pourtant risque de méconnaissance / dysfonctions pelvi-périnéales

Plus en détail

INCONTINENCE URINAIRE (épidémiologie)

INCONTINENCE URINAIRE (épidémiologie) Capacité de gériatrie - Mars 2011 Dr G. Delorme SERVICE D UROLOGIE ET TRANSPLANTATION RENALE CHU BESANCON INCONTINENCE URINAIRE (épidémiologie) Difficile à évaluer avec précision 30% des femmes présentent

Plus en détail

L INCONTINENCE URINAIRE TYPES ET CAUSES

L INCONTINENCE URINAIRE TYPES ET CAUSES L INCONTINENCE URINAIRE TYPES ET CAUSES Le Mai Tu, MD, M.Sc., urologue Institut universitaire de gériatrie de Sherbrooke Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke Université de Sherbrooke Octobre

Plus en détail

Item 321 : Incontinence urinaire de l'adulte Prolapsus et Incontinence Urinaire d'effort (IUE) (Évaluations)

Item 321 : Incontinence urinaire de l'adulte Prolapsus et Incontinence Urinaire d'effort (IUE) (Évaluations) Item 321 : Incontinence urinaire de l'adulte Prolapsus et Incontinence Urinaire d'effort (IUE) (Évaluations) Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français (CNGOF) Date de création du document

Plus en détail

La déchirure. Les risques. Troubles périnéaux du post-partum. La déchirure

La déchirure. Les risques. Troubles périnéaux du post-partum. La déchirure Troubles périnéaux du post-partum La déchirure T. Linet La déchirure Les risques Entre 2 et 6 % de périnée complet mais TRES sous diagnostiqué car ± rupture du sphincter interne sur périnée semblant intact

Plus en détail

Incontinence urinaire

Incontinence urinaire Mise au point Incontinence urinaire R. Mahamdia, T. Cudennec Hôpital Sainte Périne, Paris L incontinence urinaire se définit comme la perte involontaire d urines par le méat urétral. C est un symptôme

Plus en détail

LES BANDELETTES SOUS URETRALES Ghislaine Philippe MK- CHU Besançon

LES BANDELETTES SOUS URETRALES Ghislaine Philippe MK- CHU Besançon LES BANDELETTES SOUS URETRALES Ghislaine Philippe MK- CHU Besançon Introduction : Le TVT ou le TOT (Tension Free Vaginal Tape) sont des techniques récentes dans le traitement de l incontinence urinaire

Plus en détail

IUE LES BANDELETTES SOUS URETRALES

IUE LES BANDELETTES SOUS URETRALES IUE LES BANDELETTES SOUS URETRALES L Incontinence Urinaire: - Chez la femme. - Quel que soit le type. - Tous âges confondus. Introduction A une PREVALENCE GLOBALE de 27,6%* Augmente avec l âge 2 pics:

Plus en détail

Chapitre 1 : Introduction à la rééducation périnéale

Chapitre 1 : Introduction à la rééducation périnéale Chapitre 1 : Introduction à la rééducation périnéale 1. Historique. Kegel (1949). Bourcier (1970). 1985 : reconnaissance officielle d acte de MK. Développement de la MK périnéale : facteur éco/p sociale

Plus en détail

Examen clinique. Motif de la rééducation : Pourquoi la patiente vient? Quel est sa motivation?

Examen clinique. Motif de la rééducation : Pourquoi la patiente vient? Quel est sa motivation? Examen clinique L examen clinique ne peut être réalisé en une seule fois. La 1 ère séance est explicative : donner des infos (planches anatomiques, examen réalisés ) et cerner la patiente par rapport à

Plus en détail

Incontinence Urinaire Epidémologie Typologie des femmes ayant une vessie distendue

Incontinence Urinaire Epidémologie Typologie des femmes ayant une vessie distendue Incontinence Urinaire Epidémologie Typologie des femmes ayant une vessie distendue Épidémiologie Plus de 20% des femmes de tous les âges, soit : 15% des adolescentes, 40% des femmes de plus de 50 ans Plus

Plus en détail

Dr Thomas CHARLES Service d Urologie Centre de pelvi-périnéologie

Dr Thomas CHARLES Service d Urologie Centre de pelvi-périnéologie Dr Thomas CHARLES Service d Urologie Centre de pelvi-périnéologie Vrai / Faux? L incontinence urinaire est fréquente L incontinence urinaire fait partie du vieillissement normal L incontinence urinaire

Plus en détail

Incontinence urinaire : définitions, facteurs étiologiques, physiopathologie, épidémiologie et traitements

Incontinence urinaire : définitions, facteurs étiologiques, physiopathologie, épidémiologie et traitements Incontinence urinaire : définitions, facteurs étiologiques, physiopathologie, épidémiologie et traitements Pr. René Yiou Service d'urologie CHU Henri Mondor rene.yiou@hmn.aphp.fr Tel:01.49.81.25.55 Définition

Plus en détail

Cas cliniques : IUE CNGOF. Dr Adrien Vidart Dr Marie Carbonnel Hôpital Foch Suresnes

Cas cliniques : IUE CNGOF. Dr Adrien Vidart Dr Marie Carbonnel Hôpital Foch Suresnes Cas cliniques : IUE CNGOF Dr Adrien Vidart Dr Marie Carbonnel Hôpital Foch Suresnes Cas Clinique n 1 Madame D. âgée de 36 ans vient vous voir pour une incontinence urinaire à l'effort typique apparue à

Plus en détail

KEAT : premier électrostimulateur sans fil d auto-rééducation périnéale à domicile

KEAT : premier électrostimulateur sans fil d auto-rééducation périnéale à domicile L incontinence : une maladie très fréquente D après le Pr François Haab, chirurgien urologue, coordinateur du centre d explorations périnéales de l hôpital Tenon (Paris) Des solutions adaptées à chaque

Plus en détail

Chirurgie pelvienne: L'incontinence urinaire

Chirurgie pelvienne: L'incontinence urinaire Chirurgie pelvienne: L'incontinence urinaire Article écrit par Jacques Raiga*, Christian Saussine**, Paul Barakat*, Pascal Calmelet*, Elisabeth Castel**, Didier Jacqmin**, Jean Philippe Brettes* le 29/04/2002

Plus en détail

(SEP) Sclérose en plaques

(SEP) Sclérose en plaques La sclérose en plaques est une maladie neurologique connue depuis le siècle dernier. Les troubles vésico-sphinctériens ont été très longtemps sousestimés et malheureusement pris en considération en phase

Plus en détail

VESSIES NEUROLOGIQUES

VESSIES NEUROLOGIQUES VESSIES NEUROLOGIQUES Dr Vincent Meyer Urologue Centre Hospitalier P. Oudot, Bourgoin Jallieu Miction physiologique Au moment du remplissage vésical : vessie relâchée et sphincter contracté Une fois que

Plus en détail

Sclérose en plaques. Nathalie MAGRO Infirmière Coordinatrice du Réseau Rhône Alpes Sclérose En Plaques Avec la participation de Maryse CELLIER

Sclérose en plaques. Nathalie MAGRO Infirmière Coordinatrice du Réseau Rhône Alpes Sclérose En Plaques Avec la participation de Maryse CELLIER Sclérose en plaques Nathalie MAGRO Infirmière Coordinatrice du Réseau Rhône Alpes Sclérose En Plaques Avec la participation de Maryse CELLIER Intervention du samedi 26 juin 2010 Introduction La sclérose

Plus en détail

DIPLÔME INTER-UNIVERSITAIRE DE PELVI PERINEOLOGIE

DIPLÔME INTER-UNIVERSITAIRE DE PELVI PERINEOLOGIE DIPLÔME INTER-UNIVERSITAIRE DE PELVI PERINEOLOGIE SEMINAIRE 1 FACULTE DE MEDECINE VERSAILLES / St QUENTIN EN YVELINES Hôpital Ambroise Paré - Boulogne Billancourt (Métro : Boulogne Jean Jaurès, ligne 10)

Plus en détail

I. Contenu. II. Base juridique

I. Contenu. II. Base juridique Les modalités et les critères de qualification particulière permettant à la sage-femme de pratiquer la connaissance et la maîtrise du périnée: la formation de base I. Contenu Le (date à déterminer), le

Plus en détail

En juin 2013, le laboratoire a déposé un dossier de réponse à l Avis Défavorable.

En juin 2013, le laboratoire a déposé un dossier de réponse à l Avis Défavorable. JUILLET 2014 RAPPORT PUBLIC D EVALUATION BOTOX 50 UNITES ALLERGAN, poudre pour solution injectable BOTOX 100 UNITES ALLERGAN, poudre pour solution injectable BOTOX 200 UNITES ALLERGAN, poudre pour solution

Plus en détail

Incontinence urinaire : trop souvent taboue

Incontinence urinaire : trop souvent taboue Incontinence urinaire : trop souvent taboue Tous concernés! De quoi s agit-il? C est une perte accidentelle ou involontaire des urines, qu il s agisse de quelques gouttes à une fuite plus conséquente :

Plus en détail

Le lambeau vaginal dans la. la chirurgie des fistules cervico urétrales obstétricales

Le lambeau vaginal dans la. la chirurgie des fistules cervico urétrales obstétricales Le lambeau vaginal dans la préservation de la continence dans la chirurgie des fistules cervico urétrales obstétricales Situation difficile Fréquence 10 à 30 % Résultat parfois décevant et pour le chirurgien

Plus en détail

Troubles de la continence urinaire et de la miction

Troubles de la continence urinaire et de la miction Troubles de la continence urinaire et de la miction DESC 2015 > 5ans!!!! Situations pathologiques variées, le plus souvent fonctionnelles, des plus bénignes aux plus graves! Physiopathologie vésico-sphinctérienne

Plus en détail

Incontinence Urinaire du Sujet Agé Sondage urinaire. Dr Christine LAFONT Service de Gériatrie C.H.U. TOULOUSE

Incontinence Urinaire du Sujet Agé Sondage urinaire. Dr Christine LAFONT Service de Gériatrie C.H.U. TOULOUSE Incontinence Urinaire du Sujet Agé Sondage urinaire Dr Christine LAFONT Service de Gériatrie C.H.U. TOULOUSE Définition L incontinence urinaire est définie par l International Continence Society comme

Plus en détail

CURE DE PROLAPSUS GÉNITAL PAR VOIE VAGINALE

CURE DE PROLAPSUS GÉNITAL PAR VOIE VAGINALE Cette fiche d information, rédigée par l Association Française d Urologie *, est destinée aux patients ainsi qu aux usagers du système de santé. Remise lors de votre consultation d urologie avant de pratiquer

Plus en détail

EXAMEN CLINIQUE D UN TROUBLE DE LA STATIQUE PELVIENNE

EXAMEN CLINIQUE D UN TROUBLE DE LA STATIQUE PELVIENNE EXAMEN CLINIQUE D UN TROUBLE DE LA STATIQUE PELVIENNE Pr Claude Hocké Pôle Gynécologie- Obstétrique-Reproduction Hôpital Pellegrin CHU Bordeaux 1 INTERROGATOIRE IL RESTE FONDAMENTAL ET PEUT ÊTRE DIVISÉ

Plus en détail

la FMC du généraliste

la FMC du généraliste la FMC du généraliste vendredi 11 avril 2003 n 2244 cahier détachable VOISIN/PHANIE PATHOLOGIES EN QUESTIONS Attention aux excès de vitesse cardiaque! La fréquence cardiaque est un facteur de risque isolé

Plus en détail

Incontinence urinaire de la femme âgée Généralités Épidémiologie Vieillissement et IU Étiologies Évaluation médicale de l IU et traitement Protocole prise en charge pluridisciplinaire Conclusion 1 Incontinence

Plus en détail

Prévalence et prise en charge de l incontinence urinaire chez la femme ménopausée marocaine

Prévalence et prise en charge de l incontinence urinaire chez la femme ménopausée marocaine Prévalence et prise en charge de l incontinence urinaire chez la femme ménopausée marocaine I.HATIM. M.GHAZLI; N.MATAR Service de Gynéco-Obstétrique «B» CHU - Casablanca. Maroc. INTRODUCTION Fuites d'urine

Plus en détail

Le bilan des troubles urinaires

Le bilan des troubles urinaires par le D r Anne BLANCHARD-DAUPHIN Médecin MPR, CHRU Lille DOSSIER Le bilan des troubles urinaires dans la SEP : pourquoi? quand? comment? Une vessie qui fonctionne normalement doit être capable de se laisser

Plus en détail

La promontofixation chez la femme: indications, techniques, imagerie et complications

La promontofixation chez la femme: indications, techniques, imagerie et complications La promontofixation chez la femme: indications, techniques, imagerie et complications M Pouquet (1), M Mathonnet (1), H Caly (1), K Lacheheub (1), P Bouillet (1), JP Rouanet (2), A Maubon (1) (1)Limoges

Plus en détail

4.a. incontinence par mictions impérieuses : Instabilité du détrusor (ID)

4.a. incontinence par mictions impérieuses : Instabilité du détrusor (ID) 4. Pharmacothérapie 4.a. incontinence par mictions impérieuses : Instabilité du détrusor (ID) La pratique clinique a démontré l utilité de certains agents pharmacologiques dans les cas de ID. (Force de

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DES DOULEURS DU POST-PARTUM ET DES DOULEURS POST-CHIRURGICALES MARTINE CORNILLET-BERNARD

PRISE EN CHARGE DES DOULEURS DU POST-PARTUM ET DES DOULEURS POST-CHIRURGICALES MARTINE CORNILLET-BERNARD PRISE EN CHARGE DES DOULEURS DU POST-PARTUM ET DES DOULEURS POST-CHIRURGICALES MARTINE CORNILLET-BERNARD Douleurs du post-partum : Douleurs cicatricielles (déchirures ou épisio) Dyspareunies orificielles

Plus en détail

L Incontinence Urinaire au FEMININ. Examen paraclinique. Résidu Post Mictionnel. Examen pelvien

L Incontinence Urinaire au FEMININ. Examen paraclinique. Résidu Post Mictionnel. Examen pelvien L Incontinence Urinaire au FEMININ Dr Isabelle Kaelin-Gambirasio Erika Vögele Dr Johanna Sommer Examen pelvien Inspection : Atrophie vulvovaginale Inflammation vaginale Pertes d urines à la toux Prolapsus

Plus en détail

CURE DE PROLAPSUS GÉNITAL PAR PROMONTOFIXATION COELIOSCOPIQUE

CURE DE PROLAPSUS GÉNITAL PAR PROMONTOFIXATION COELIOSCOPIQUE Cette fiche d information, rédigée par l Association Française d Urologie *, est destinée aux patients ainsi qu aux usagers du système de santé. Remise lors de votre consultation d urologie avant de pratiquer

Plus en détail

USA Allemagne France Grande Bratagne Espagne * P<0.001 Prevalence of incontinence

USA Allemagne France Grande Bratagne Espagne * P<0.001 Prevalence of incontinence L incontinence urinaire a l effort de la femme : diagnostic et traitement L.PEYRAT C.H.U. TENON INCONTINENCE URINAIRE : DEFINITION 2002 ICS (Internationnal Contience Society) : perte involontaire d urine,

Plus en détail

Incontinence urinaire en gériatrie. DR Depireux urologue DR Noël l interniste

Incontinence urinaire en gériatrie. DR Depireux urologue DR Noël l interniste Incontinence urinaire en gériatrie DR Depireux urologue DR Noël l interniste Vieillissement Variabilité interindividuelle des effets du vieillissement. Aboutissement à un groupe hétérogh rogène du point

Plus en détail

Prolapsus vaginal : Pratique au quotidien, qu est-il raisonnable de faire?

Prolapsus vaginal : Pratique au quotidien, qu est-il raisonnable de faire? Prolapsus vaginal : Pratique au quotidien, qu est-il raisonnable de faire? Dr Yannick THIROUARD yannick.thirouard@ch-larochelle.fr Groupe hospitalier La rochelle Ré Aunis Introduction La prévalence du

Plus en détail

LES BANDELETTES SOUS-URÉTRALES TRAITEMENT DE L INCONTINENCE URINAIRE CHEZ LA FEMME

LES BANDELETTES SOUS-URÉTRALES TRAITEMENT DE L INCONTINENCE URINAIRE CHEZ LA FEMME LES BANDELETTES SOUS-URÉTRALES TRAITEMENT DE L INCONTINENCE URINAIRE CHEZ LA FEMME SOMMAIRE Présentation générale et caractéristiques techniques Composition/Description Mode d action Indications Contre-Indications

Plus en détail

Dossier de presse. Semaine Nationale de la Continence Urinaire. Du 14 au 20 mars 2011

Dossier de presse. Semaine Nationale de la Continence Urinaire. Du 14 au 20 mars 2011 Dossier de presse Semaine Nationale de la Continence Urinaire Du 14 au 20 mars 2011 Continence de la personne âgée : une prise en charge globale et pluridisciplinaire au service de la qualité de vie Service

Plus en détail

Troubles de la continence urinaire et de la miction. J. Moscovici (Toulouse)

Troubles de la continence urinaire et de la miction. J. Moscovici (Toulouse) Troubles de la continence urinaire et de la miction J. Moscovici (Toulouse) DESC 19/09/2012 Introduction Problème quotidien Vaste sujet médico-chirurgical Situations pathologiques variées, le plus souvent

Plus en détail

DOSSIER. Continence de la femme

DOSSIER. Continence de la femme Continence de la femme et de la jeune maman Des troubles de la continence peuvent toucher la Femme à toutes les étapes de la vie. A la jeunesse, lors d une activité sportive par exemple, durant la grossesse,

Plus en détail

Pour toutes les personnes qui veulent en savoir plus sur l incontinence

Pour toutes les personnes qui veulent en savoir plus sur l incontinence Pour toutes les personnes qui veulent en savoir plus sur l incontinence Texte: Inkontinenscentrum i Västra Götaland Photographie: Kajsa Lundberg Layout: Svensk Information Avez-vous des difficultés à vous

Plus en détail

Parlons-en! L incontinence urinaire chez la femme : Quelle est la définition? Quelle est la prévalence? Le cas de Madame Pilon. Dans cet article :

Parlons-en! L incontinence urinaire chez la femme : Quelle est la définition? Quelle est la prévalence? Le cas de Madame Pilon. Dans cet article : urinaire chez la femme : Parlons-en! Par Luc Valiquette, MD, FRCS, et Michael McCormack, MD, FRCS Présenté à la Journée du département de chirurgie de l Université de Montréal pour l omnipraticien La chirurgie

Plus en détail

APPROCHE CLINIQUE ECHELLES D EVALUATION

APPROCHE CLINIQUE ECHELLES D EVALUATION Module : Approche clinique et échelles d évaluation APPROCHE CLINIQUE ECHELLES D EVALUATION Dr Frédérique LE BRETON frederique.lebreton@tnn.aphp.fr Service de Neuro-urologie et d Explorations Périnéales

Plus en détail

OUI OUI OUI OUIOUI OUI OUI OUI OUI. adhère au GIM! OUI OUI OUI OUI. La Mutuelle Centrale des Finances. DossIER

OUI OUI OUI OUIOUI OUI OUI OUI OUI. adhère au GIM! OUI OUI OUI OUI. La Mutuelle Centrale des Finances. DossIER Revue de la Mutuelle Centrale des Finances SSN 1141-4685 Prix 1,14 Juillet 2005 DossER La Mutuelle Centrale des Finances n o 133 OU adhère au GM! O O page 10 SavOR ncontinence ou ncontinentes ou incontinents?

Plus en détail

Comment apparaît l incontinence urinaire?

Comment apparaît l incontinence urinaire? Comment apparaît l incontinence urinaire? Les pertes involontaires d urine sont liées à un mauvais fonctionnement de la vessie et des muscles du plancher pelvien. Ce chapitre décrit en détail leur fonctionnement.

Plus en détail

LE VIEILLISSEMENT DE L'APPAREIL URINAIRE

LE VIEILLISSEMENT DE L'APPAREIL URINAIRE 04.11.08 Dr Frant Gérontologie LE VIEILLISSEMENT DE L'APPAREIL URINAIRE I)Physiopathologie A)La vessie B)Les reins C)L'uretère II)La dysurie & rétention chronique d'urine A)Généralités B)Chez l'homme 1)Adénome

Plus en détail

Association de troubles de la statique pelvienne : démarches rationnelles

Association de troubles de la statique pelvienne : démarches rationnelles Association de troubles de la statique pelvienne : démarches rationnelles R. Villet* P O I N T S F O R T S P O I N T S F O R T S Devant une patiente consultant pour des troubles de l un des étages du plancher

Plus en détail

urinaire féminine à l effort de la femme

urinaire féminine à l effort de la femme Evaluation clinique préopératoire d une incontinence urinaire féminine à l effort de la femme Jean-François HERMIEU Service d Urologie CHU Bichat 46, rue Henri Huchard 75018 Paris E mail : jean-francois.hermieu@bch.aphp.fr

Plus en détail

REEDUCATION DU POST-PARTUM

REEDUCATION DU POST-PARTUM Communauté Périnatale de l Agglomération Versaillaise Association Loi 1901 n 0784014641 29 rue de Versailles - 78150 Le Chesnay Tel : 01.39.43.12.04 Fax : 01.39.43.13.58 E-Mail : cpav@medical78.com Web:

Plus en détail

Synthèse des recommandations pour le traitement de l incontinence urinaire féminine non neurologique

Synthèse des recommandations pour le traitement de l incontinence urinaire féminine non neurologique Progrès en urologie (2010) 20 Suppl. 2, S94-S99 Synthèse des recommandations pour le traitement de l incontinence urinaire féminine non neurologique Synthesis of the guidelines for the treatment of non-neurological

Plus en détail

PHYSIOLOGIE DE LA CONTINENCE URINAIRE ET DE LA MICTION

PHYSIOLOGIE DE LA CONTINENCE URINAIRE ET DE LA MICTION PHYSIOLOGIE DE LA CONTINENCE URINAIRE ET DE LA MICTION Dr Jean-Marc Bégué CHR & Faculté de Médecine de Rennes Service de Physiologie Médicale/Médecine du Sport Explorations Fonctionnelles L2 UE Reins &

Plus en détail

Bilan et traitement de l incontinence anale (IA) Emilie DUCHALAIS - Nantes DESC Chirurgie viscérale 08 juin 2011

Bilan et traitement de l incontinence anale (IA) Emilie DUCHALAIS - Nantes DESC Chirurgie viscérale 08 juin 2011 Bilan et traitement de l incontinence anale (IA) Emilie DUCHALAIS - Nantes DESC Chirurgie viscérale 08 juin 2011 Incontinence Anale : Définition Absence de continence anale Continence anale Emission de

Plus en détail

L incontinence urinaire chez la personne âgée

L incontinence urinaire chez la personne âgée L incontinence urinaire chez la personne âgée Dre Michèle Morin Interniste gériatre Centre d excellence sur le vieillissement de Québec Définition Toute perte d urine involontaire, en quantité suffisante

Plus en détail

Burch laparoscopique: indications et technique chirurgicale

Burch laparoscopique: indications et technique chirurgicale Burch laparoscopique: indications et technique chirurgicale Dr Patrick Dällenbach Service de Gynécologie-Unité de Périnéologie Maternité-HUG ASRCC 26 avril 2012 IU: maladie honteuse Epidémiologie Plus

Plus en détail

Professeur Bruno DEVAL Service gynécologique obstétrique, CHU Nancy

Professeur Bruno DEVAL Service gynécologique obstétrique, CHU Nancy Sport de haut niveau et féminité Contraintes et tensions périnéales au cours de l exercice sportif intense, effets et retentissement sur la statique pelvienne et la continence urinaire Service gynécologique

Plus en détail

Prise en charge non chirurgicale de l IUE. M Carbonnel Service de gynécologie Obstétrique du Pr ayoubi Hôpital Foch

Prise en charge non chirurgicale de l IUE. M Carbonnel Service de gynécologie Obstétrique du Pr ayoubi Hôpital Foch Prise en charge non chirurgicale de l IUE M Carbonnel Service de gynécologie Obstétrique du Pr ayoubi Hôpital Foch Mesures hygienodiététiques Traitement du surpoids L obésité est un facteur de risque indépendant

Plus en détail

Après un an d enquête, 1176 femmes travaillant au C.H.U avaient répondu à notre questionnaire.

Après un an d enquête, 1176 femmes travaillant au C.H.U avaient répondu à notre questionnaire. Prévalence de l incontinence urinaire d effort selon le traumatisme obstétrical et la catégorie socio-. G. Philippe (1), I. Clément (2), I. Thaon (3) (1) Service d urologie C.H.U St jacques, Besançon (2)

Plus en détail

Dossier de presse. 1 ère Semaine de la Continence Urinaire

Dossier de presse. 1 ère Semaine de la Continence Urinaire Dossier de presse 1 ère Semaine de la Continence Urinaire Du 22 au 27 mars 2010 Acquérir, dès l enfance, les bons réflexes et préserver la continence tout au long de la vie Introduction La miction, un

Plus en détail