Successions. Comment protéger son conjoint, faire les bons choix et savoir anticiper

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Successions. Comment protéger son conjoint, faire les bons choix et savoir anticiper"

Transcription

1 Successions Comment protéger son conjoint, faire les bons choix et savoir anticiper AG ASCAF 29 le 06/11/2015

2 Une succession sans notaire Dans certains cas, il est possible de faire soi-même la déclaration de succession d un parent décédé, sans faire appel à un notaire. Donc d en réduire le coût. A la suite du décès d un proche, la déclaration de succession auprès du fisc est presque toujours obligatoire. Seules les toutes petites successions peuvent y échapper. C est le cas si l actif brut (c est-à-dire l ensemble des biens avant déduction des dettes) est : inférieur à pour une succession entre parent et enfant ou entre époux ou partenaire de Pacs (à condition qu il n y ait pas eu de donation) ; ou inférieur à pour les autres successions. Au-delà de ces montants, la déclaration est obligatoire. Mais le recours au notaire n est pas systématique. Quand la situation est simple, vous pouvez vous en charger vous-même. C est le cas si : la personne décédée était mariée sous un régime de séparation, elle n avait pas rédigé de testament ou consenti des donations, l inventaire et l évaluation des biens et des dettes ne posent pas de difficultés. Pour savoir si le défunt avait enregistré un testament, interrogez le Fichier central des dispositions de dernières volontés (coût : 15 euros).

3 La présence d un notaire Déterminez si la présence d'un notaire est nécessaire : La succession inclut au moins un bien immobilier : Quelle que soit la valeur du bien immobilier en question, il est nécessaire d'avoir recours aux services d'un notaire afin de procéder au changement de propriétaire. Note : les héritiers devront payer des droits de mutation, indépendamment des droits de succession. La succession fait suite à un testament ou une donation entre époux Dès lors que la succession est dictée par une donation entre époux ou un testament, l'intervention d'un notaire est obligatoire.

4 Ce que dit l administration fiscale Vous pouvez trouver les explications complètes sur le site Document : «Comment rédiger une déclaration de succession» N 2705-NOT 2014 L économie obtenue est significative!

5 Les régimes matrimoniaux Cas le plus fréquent

6 Les régimes matrimoniaux Cas le plus fréquent

7 Le démembrement de propriété Age de l usufruitier Valeur fiscale de L usufruit Valeur fiscale de La nue-propriété Moins de 21 ans 90 % 10 % Moins de 31 ans 80 % 20 % Moins de 41 ans 70 % 30 % Moins de 51 ans 60 % 40 % Moins de 61 ans 50 % 50 % Moins de 71 ans 40 % 60 % Moins de 81 ans 30 % 70 % Moins de 91 ans 20 % 80 % A partir de 91 ans 20 % 90 % L Usus, le fructus et l abusus. L existence de ceux-ci donne naissance à la notion de l usufruit et de la nue-propriété. Celui qui dispose de l usufruit peut utiliser le bien immobilier ou le vendre. L autre dispose de ses murs. Il se traduit par le partage de tous les composants du droit de propriété en deux parties distinctes : usus-fructus et abusus. Le droit de propriété est composé de trois éléments : Le bénéficiaire de l usus-fructus s appelle l usufruitier, Celui de l abusus sera appelé le nu-propriétaire. La nue-propriété, le droit du nu-propriétaire, donne la faculté de disposer du bien c est-à-dire de le mettre en vente. Son bénéficiaire n aura aucun droit sur les fruits perçus par l usufruitier et ne peut espérer aucune compensation ultérieure.

8 Abattements Enfants et ascendants (en ligne directe) : (depuis le 17/12/2012) Handicapés : Frères et sœurs : Neveux et nièces : Autres héritiers : Donation au dernier vivant (ou donation entre époux) : En l absence de donation au dernier vivant, le conjoint survivant a le choix entre la totalité de la succession en usufruit ou le quart en pleine propriété.

9 Donation entre époux Héritiers du défunt Existant à son décès Ce que peut recueillir le conjoint survivant selon la composition de la famille 1 enfant Au choix : 100 % en usufruit ou ¼ en pleine propriété + ¾ en usufruit ou 50 % en pleine propriété 2 enfants Au choix : 100 % en usufruit ou ¼ en pleine propriété + ¾ en usufruit ou 1/3 en pleine propriété 3 enfants ou plus Au choix : 100 % en usufruit ou ¼ en pleine propriété + ¾ en usufruit ou ¼ en pleine propriété

10 Barème des droits de succession Tranches d imposition En ligne directe De 0 à % De à % De à % De à % De à % De à % Au-delà 45 % A NOTER : sont exonérés de droits de succession : - le conjoint survivant ; - les partenaires liés par un Pacs ; - les frères et sœurs résidant sous le même toit et qui remplissent certaines conditions. Toutefois, les enfants devenus nuspropriétaires au décès du premier parent, peuvent être taxés selon la valorisation du patrimoine du défunt.

11 Exemple de succession Couple marié sans contrat, une donation entre époux a été consentie. Monsieur : 78 ans Madame : 75 ans De leur union sont nés 3 enfants Patrimoine commun (absence de biens propres) : Maison : après abattement de 20 % s il s agit de la résidence principale. Epargne bancaire : Succession de Monsieur Actif successoral : ( ) /2 =

12 Traitement de la succession Actifs du défunt : Revenant pour 100 % en usufruit (option retenue) à Madame. La valeur fiscale est de 30 % soit Pas de droits à payer entre conjoints. Part revenant aux enfants en nue-propriété : (70 %) Abattements : 3 x : pas de droits à payer Si 2 enfants : abattement de Pas de droits à payer Si 1 enfant : abattement de , Part taxable : Droits à payer : 6 194

13 Seconde succession Actif successoral : Maison : / 2 = Epargne : (ou ?) Total : ( ) : La «confusion» des patrimoines ne permet pas au notaire de distinguer les sommes d argent déjà taxées lors de la première succession! Part revenant à chacun des 3 enfants soit 1/3 de (abattement de ). Pas de droits à payer. Si 2 enfants : par enfant dont taxables Droits à payer : * (5 694 chacun) Si 1 enfant : taxables. Droits à payer : *, soit 12 % de l actif taxable. (*) frais de notaire en sus

14 Le quasi-usufruit Avec une déclaration de quasi-usufruit établie au décès du premier parent, l actif successoral aurait été de soit au lieu de lors du décès du second parent. En présence de 3 enfants, cela n aurait rien changé compte tenu des abattements (3 x ) En présence de 2 enfants, l abattement de par enfant aurait conduit à une absence d imposition, soit une économie de L enfant unique aurait payé soit de moins.

15 Le quasi-usufruit Il s agit d un droit ancien et oublié qui s applique aux choses dont on peut faire usage sans les consommer (art 587 du Code Civil). Alors que l usufruit est simplement le droit de jouir des choses dont un autre a la propriété, le quasi-usufruit, lui, permet de s en servir comme si l on était propriétaire. Il accroit donc considérablement les droits de l usufruitier. Jusqu à quel point? Au lieu de demander l accord du propriétaire pour gérer ou vendre le bien, le quasi-usufruit donne le droit de faire ce que l on veut : réemployer, vendre, consommer. Qui est concerné? Tout usufruitier, et en particulier, le conjoint survivant. Si les époux se sont fait donation, l usufruit peut porter sur la totalité des biens composant la succession du défunt. Le survivant aura soit un droit de jouissance et d usage des choses (usufruit) soit, selon la nature des biens, le droit de disposer des choses (quasiusufruit).

16 Le quasi-usufruit Comment obtenir le quasi-usufruit? Ce droit ne nécessite aucune convention préalable, ni l accord des héritiers. Il suffit, au décès du conjoint, de justifier de sa qualité d usufruitier auprès de la banque, par exemple, où sont les comptes du défunt. Le quasi-usufruit résulte de la loi. (Note du rédacteur : A défaut, il faudrait gérer les capitaux sur des comptes séparés, au nom de l usufruitier et au nom de chaque nu-propriétaire ou d un compte ouvert au nom de l ensemble des nus-propriétaires. Ce qui est plutôt contraignant) Sur quel type de bien peut-on demander le quasi-usufruit? L argent, les grains, les liqueurs, répond le droit civil. Transposé à notre époque, le quasi-usufruit peut porter sur tous les placements qui sont clos par le décès du titulaire et exigibles en monnaie : compte en banque, livrets, PEL, CEL, PEP et même les espèces du PEA. Mais pas sur les actions des SICAV ou de l immobilier car ce sont des biens dont on peut faire usage sans les consommer (intérêts et revenus). Même si après le décès des biens étaient convertis en un capital en espèces, l usufruit ne pourrait être converti en quasi-usufruit.

17 Le quasi-usufruit Quels sont les inconvénients pour les héritiers? Le conjoint survivant peut totalement dilapider cet argent. Le code civil met donc une limite à ce droit. Ainsi, il prévoit que celui qui opte pour le quasi-usufruit a la charge de rendre les choses de même quantité et de qualité, soit leur valeur estimée à la date de restitution (art 587). Par conséquent, si au pire, le survivant a consommé le bien, il a, en échange, une dette à l égard des héritiers. Ceux-ci pourront réclamer leur dû au moment du décès de l usufruitier. C est une protection vis-à-vis des enfants, en particulier d un premier lit, quand il y a remariage. Cette dette représente aussi l intérêt de pouvoir être déduite de la succession de l usufruitier, ce qui diminue les droits à payer. Les enfants ne peuvent-ils pas s opposer au quasi-usufruit? Non, ils peuvent juste exiger que les biens concernés fassent l objet d un inventaire et soient réemployés.

18 Le quasi-usufruit Comment utiliser au mieux ce droit? Si l on veut avantager son conjoint, il faut placer son épargne sur ces produits bancaires qui lui permettront de disposer du quasi-usufruit. Inversement, si l on veut restreindre cette faculté, il faut préférer un portefeuille d actions et d obligations. On peut conseiller au conjoint survivant de profiter de ce droit en faisant établir devant notaire, un acte de reconnaissance de quasi-usufruit, avec inventaire et estimation des biens concernés. A son décès, cet acte sera opposable à d autres héritiers, à des créanciers éventuels, et au fisc. Sources : Jean Aulagnier, doyen honoraire de la faculté des sciences économiques de Clermont Ferrand, membre de Fidroit, bureau d étude en conseil patrimonial. Il est possible également d opter pour un quasi-usufruit dans le cadre d un contrat d assurance-vie en rédigeant une clause démembrée.

19 Quelques questions Que se passet-il si Mme vend sa maison pour entrer dans une structure? Elle a alors 82 ans. Les enfants ont la NP de la maison. Logiquement, il y a partage du produit de la vente. Il restera à Madame la moitié du produit de la vente plus la valeur de son usufruit (20 %). Elle perçoit donc soit Le reste est partagé entre les enfants. Lors de sa succession, s il reste du produit de la vente plus son épargne ( ), l actif successoral sera de Les droits de succession seront inexistants en présence de 3 enfants, de en présence de 2 enfants et de si un seul enfant. Les enfants peuvent laisser leur part à leur mère, mais cela alourdira les droits à payer lors de son décès. Et si le patrimoine s était limité à la seule maison (absence d épargne)? Il lui serait resté Ce peut être suffisant ou pas! En optant pour une communauté universelle avec une clause d attribution intégrale, elle aurait pu décider de la vente de la maison sans l accord des enfants et aurait perçu au lieu de

20 Quelques questions Et si l épargne avait été entièrement investie en assurance-vie au nom de Monsieur? L épargne résiduelle aurait été soumise aux droits de succession au décès de Madame. Pour éviter cette situation il aurait suffi d opter pour une clause démembrée (Mme aurait bénéficié d un quasi-usufruit sur et les enfants n auraient eu aucun droit à payer sur cette somme au décès de leur mère car elle est soustraite de l actif total. Peut-on mixer 2 régimes matrimoniaux? Il est possible d exclure certains biens de la communauté universelle. Ou d effectuer une clause de préciput sur un ou plusieurs biens. Dans ce cas, le ou les biens concernés ne feront pas partie de la première succession. Ceci peut alourdir les droits lors de la seconde succession mais laisse plus de latitude au survivant notamment en cas de vente de la résidence principale (pas besoin de l accord des enfants et pas de distribution d une partie du prix de vente). Une clause de préciput sur des valeurs de rachat des contrats d assurance non dénoués, permettra au conjoint survivant d être protégé et de disposer de l intégralité du capital (alors que, sans la clause, la moitié fait partie de la succession depuis l application de la réponse ministérielle Bacquet du ). Note du rédacteur : (Il s agit bien des contrats ouverts au nom du conjoint survivant et antérieurement souscrits avec des fonds appartenant à la communauté, donc non dénoués au premier décès.)

21 La clause de préciput La clause de préciput ou de partage inégal dans le contrat de mariage est un élément de protection du conjoint survivant, souvent oublié! Par exemple, les époux peuvent décider que la résidence principale ne fera pas partie de la première succession. Elle appartiendra donc intégralement au survivant qui pourra s il l estime nécessaire, vendre le bien pour réinvestir dans une autre bien plus adapté ou encore de disposer de liquidités pour payer la maison de retraite. Elle évite donc tout partage au moment de la vente. La clause peut porter sur n importe quel bien : immeuble, meubles, somme d argent qui sera prélevée sur les liquidités de la communauté au moment du décès, avant tout partage. Elle nécessite une modification du contrat de mariage. Une clause de préciput sur des valeurs de rachat des contrats d assurance non dénoués, permettra au conjoint survivant d être protégé et de disposer de l intégralité du capital (alors que, sans la clause, la moitié fait partie de la succession depuis l application de la réponse ministérielle Bacquet du ).

22 Même exemple en communauté universelle Avec attribution intégrale au profit du conjoint survivant. Pas d ouverture de succession au premier décès. Patrimoine au second décès (s il n a pas évolué) : Droits à payer (abattement de par enfant) : Si 3 enfants : (4 860 chacun) Si 2 enfants : ( chacun contre ) Si 1 enfant : (contre en communauté légale) La motivation n est donc pas fiscale et le conjoint survivant conserve la faculté de vendre des biens sans recourir à l accord préalable des enfants, évitant ainsi tout risque de tensions. D autre part, le survivant aura peut-être «consommé» une partie de son capital, ce qui réduira les droits à payer à son décès.

23 En résumé : Dans les situations simples, on peut faire soi-même la déclaration de succession auprès de l administration fiscale (forte économie) Il faut demander au notaire, au moment de la première succession, d établir une convention de quasi-usufruit (ou acte de reconnaissance de quasi-usufruit) pour éviter une 2 ème taxation de l épargne au décès du second conjoint. Il est aussi possible : de changer de régime matrimonial et d opter pour une communauté universelle avec clause d attribution intégrale au conjoint survivant pour un faible coût. ou d adjoindre une clause de préciput à son contrat de mariage, voire à un contrat d assurance vie. de démembrer la clause bénéficiaire d un contrat d assurance vie en désignant le conjoint comme bénéficiaire en usufruit et les enfants en nue-propriété. Nb : Ne sont pas abordés dans ce document : le cantonnement, l adhésion conjointe ou la co-adhésion en assurance-vie, sujets qui nécessiteraient des développements.

24 Partenaires de PACS Contrairement aux époux, les partenaires de PACS ne peuvent hériter l un de l autre. Même si le défunt ne laisse aucune famille derrière lui (ni ascendants, ni descendants, ni frères ni sœurs), le survivant n a pas le droit de récupérer un seul centime de sa succession. Si rien n est prévu à l enregistrement du PACS, les partenaires d un PACS signé depuis 2007 sont automatiquement soumis au régime de la séparation de biens. Du coup, chaque partenaire est seul propriétaire des biens (habitation, voiture, mobilier, épargne ) qu il a acquis en cours de pacte. A charge pour lui d en apporter la preuve. L avantage de l indivision (option qu il suffit d inclure dans la convention de PACS) c est que chacun des partenaires devient propriétaire pour moitié des biens acquis séparément ou ensemble en cours d union, et le restera en cas de décès ou de séparation, même si l un a payé moins que l autre. Ce régime est donc idéal pour favoriser un partenaire peu fortuné. Une restriction toutefois : recourir systématiquement au partage des biens.

25 Partenaires de PACS Lorsqu on veut gratifier ses enfants de son vivant sans se dépouiller il y a une solution bien pratique : leur consentir une donation avec réserve d usufruit. S il s agit d un logement, les enfants en reçoivent alors la nue-propriété (les murs) et on conserve l usufruit (le droit d usage). On peut occuper le bien ou le mettre en location. Pour protéger également son partenaire de PACS, il suffit d inclure dans l acte notarié une clause de réversion de l usufruit. A son décès, ce droit usufruitier ne s éteint pas mais est transmis au partenaire survivant, qui peut profiter à son tour de l usage du bien. Le coup est imparable, les enfants nus-propriétaires n auront pas d autre choix que d attendre le second décès pour récupérer (gratuitement) la pleine propriété du bien. Signalons que la clause de réversion de l usufruit ne donne pas lieu à la perception de droits de donation supplémentaire, ni au paiement de droits de succession par le survivant (les partenaires pacsés en sont exonérés). Seul problème en vue : cette disposition sera ensuite impossible à annuler même en cas de rupture du PACS. A moins d un accord amiable NDR : il est impératif de rédiger un testament par chacun des partenaires (avec ou sans l assistance d un notaire) pour bénéficier des mêmes droits d hériter que les personnes mariées. Contact :

26 Partenaires de PACS

Revue Fiduciaire Novembre 2008 Page 1

Revue Fiduciaire Novembre 2008 Page 1 LEXIQUE Ab intestat En l absence de testament. Les biens constituant la succession sont répartis entre les héritiers suivant les règles légales. Abattement Part de la valeur des biens imposables non soumise

Plus en détail

Enjeux patrimoniaux et fiscaux des négociations en droit de la famille

Enjeux patrimoniaux et fiscaux des négociations en droit de la famille Enjeux patrimoniaux et fiscaux des négociations en droit de la famille Plan I. Enjeux patrimoniaux et fiscaux des négociations familiales en amont (d un éventuel conflit) A. Exemple des familles recomposées

Plus en détail

applicables et notamment les abattements et le tarif des droits applicables. La communauté entre époux prend fin à cette date.

applicables et notamment les abattements et le tarif des droits applicables. La communauté entre époux prend fin à cette date. Le règlement de la succession L ouverture de la succession La succession s ouvre au jour du décès. C est à cette date qu il faut se placer pour déterminer l actif successoral et connaître les règles successorales

Plus en détail

Personnes et familles. Transmettre. www.notaires.paris-idf.fr

Personnes et familles. Transmettre. www.notaires.paris-idf.fr Personnes et familles Transmettre Transmettre La rédaction d un testament permet d organiser sa succession en décidant soi-même qui va hériter et de quoi. Il est ainsi possible d attribuer un bien particulier

Plus en détail

La donation. Les renseignements contenus. dans la présente notice ont pour but d attirer votre attention sur les points les plus importants

La donation. Les renseignements contenus. dans la présente notice ont pour but d attirer votre attention sur les points les plus importants Les renseignements contenus dans la présente notice ont pour but d attirer votre attention sur les points les plus importants La donation du sujet qui vous intéresse. Pour de plus amples informations,

Plus en détail

Philippe TOCQUEVILLE - Nicolas MELON. - Notaires Associés d'une Société Titulaire d'un Office Notarial -

Philippe TOCQUEVILLE - Nicolas MELON. - Notaires Associés d'une Société Titulaire d'un Office Notarial - Elaboré en Mars 2008. Modifications éventuelles : nous contacter. Philippe TOCQUEVILLE - Nicolas MELON - Notaires Associés d'une Société Titulaire d'un Office Notarial - 9 Rue des Arènes BP 95236 49052

Plus en détail

Transmettre au moindre coût fiscal

Transmettre au moindre coût fiscal Transmettre au moindre coût fiscal 1 Anticipation et Organisation seront les maître-mots Maître Stéphanie GAILLARD-SEROUGNE, Notaire à PARIS 2 SOMMAIRE I. Optimiser en anticipant : les donations et l assurance-vie

Plus en détail

INCIDENCES JURIDIQUES ET FISCALES DU CHOIX DE LA FORME DE L UNION EN CAS DE DECES

INCIDENCES JURIDIQUES ET FISCALES DU CHOIX DE LA FORME DE L UNION EN CAS DE DECES INCIDENCES JURIDIQUES ET FISCALES DU CHOIX DE LA FORME DE L UNION EN CAS DE DECES Soit un couple de 50 ans avec deux enfants (en commun) : Monsieur possède : Un immeuble de rapport «de famille» (reçu par

Plus en détail

Assurance vie La réponse ministérielle CIOT

Assurance vie La réponse ministérielle CIOT 14/04/2016 Strictement privé et confidentiel LACOURTE NOTE FISCALE Assurance vie La réponse ministérielle CIOT Des enseignements à la stratégie patrimoniale 1 La réponse ministérielle CIOT met un terme

Plus en détail

La clause bénéficiaire démembrée

La clause bénéficiaire démembrée La clause bénéficiaire démembrée 1 Sommaire Chapitre 1 : Le démembrement du droit de propriété : Généralités Chapitre 2 : Le principe du démembrement de la clause bénéficiaire d un contrat d assurance-vie

Plus en détail

CAS PRATIQUE : REPARTITION DU PATRIMOINE DU DEFUNT AVEC ET SANS DONATION AU DENIER VIVANT

CAS PRATIQUE : REPARTITION DU PATRIMOINE DU DEFUNT AVEC ET SANS DONATION AU DENIER VIVANT CAS PRATIQUE : REPARTITION DU PATRIMOINE DU DEFUNT AVEC ET SANS DONATION AU DENIER VIVANT Préambule sur la notion du démembrement de propriété : Le démembrement est l acte qui consiste à dissocier la pleine

Plus en détail

LES SUCCESSIONS PREPAREES

LES SUCCESSIONS PREPAREES LES SUCCESSIONS PREPAREES Avec ce document vous allez comprendre quelles sont les règles qui s appliquent en manière de transmission du patrimoine, et comment elles fonctionnent. Les définitions sont extraites

Plus en détail

TRANSMETTRE DE SON VIVANT

TRANSMETTRE DE SON VIVANT TRANSMETTRE DE SON VIVANT Quel que soit le montant de votre patrimoine, préparer votre succession permet de transmettre vos biens dans des conditions optimales, car étudiées auparavant (ce qui est particulièrement

Plus en détail

«Succession, comment ça marche?»

«Succession, comment ça marche?» «Succession, comment ça marche?» JARVILLE Jeudi 19 mars 2015 Serge CONSTANT Notaire à NANCY Président de la Chambre des Notaires PLAN I. Comment est composée la succession? Cela dépend de la situation

Plus en détail

B) Concernant la situation matrimoniale et/ou testamentaire

B) Concernant la situation matrimoniale et/ou testamentaire FICHE I LE ROLE ET LA COMPETENCE D UN NOTAIRE FRANÇAIS DANS LE REGLEMENT D UNE SUCCESSION EN FRANCE Résumé : Cette fiche vous explique les démarches à accomplir après le décès d une personne proche, vous

Plus en détail

24, rue de l Hôtel des Postes - B.P. 1760 06016 NICE CEDEX 01 04 92 17 34 34

24, rue de l Hôtel des Postes - B.P. 1760 06016 NICE CEDEX 01 04 92 17 34 34 24, rue de l Hôtel des Postes - B.P. 1760 06016 NICE CEDEX 01 04 92 17 34 34 gillettadesaintjoseph@notaires.fr http://gillettadesaintjoseph.notaires.fr ASSURANCE-VIE L assurance-vie sous tous les angles

Plus en détail

Personnes et familles. Vie familiale, vie à deux. www.notaires.paris-idf.fr

Personnes et familles. Vie familiale, vie à deux. www.notaires.paris-idf.fr Personnes et familles Vie familiale, vie à deux www.notaires.paris-idf.fr Vie familiale, vie à deux Le pacte civil de solidarité (PACS) est un contrat permettant à deux personnes (les partenaires), de

Plus en détail

organiser succession

organiser succession Édition 2015 pour et ma Mes démarches préparer organiser succession ÉDITO Vous guider dans vos démarches Pour protéger vos proches, il est essentiel de préparer votre succession. Cette démarche, si elle

Plus en détail

II. Les techniques de donation

II. Les techniques de donation Vente en SARL, SNC, SAS ou en SCOP Impacts fiscaux - Les droits d enregistrement sont à la charge de votre repreneur. - Vous payerez la plus-value résultant de la vente au titre de votre impôt sur le revenu

Plus en détail

La Transmission. Les coordonnées de l intervenante : Michèle CAIMANT Direction Commerciale caimant@agf.fr Portable perso : 06 76 73 52 61

La Transmission. Les coordonnées de l intervenante : Michèle CAIMANT Direction Commerciale caimant@agf.fr Portable perso : 06 76 73 52 61 La Transmission Les coordonnées de l intervenante : Michèle CAIMANT Direction Commerciale caimant@agf.fr Portable perso : 06 76 73 52 61 Ce qui a changé... et les conséquences pour nous tous Droits du

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DE LA SCI

GUIDE PRATIQUE DE LA SCI PASCAL DÉNOS Diplômé d expertise-comptable DESS en Banques et Finances GUIDE PRATIQUE DE LA SCI Bien gérer son patrimoine Huitième édition, 1998, 2001, 2004, 2008, 2010, 2012, 2013, 2014 ISBN : 978-2-212-55995-8

Plus en détail

Assurance vie, article 757 B du CGI et quasi-usufruit : Un mauvais mélange

Assurance vie, article 757 B du CGI et quasi-usufruit : Un mauvais mélange Assurance vie, article 757 B du CGI et quasi-usufruit : Un mauvais mélange NEWSLETTER 15 270 du 16 MARS 2015 Analyse par STEPHANE PILLEYRE Le quasi-usufruit est souvent perçu par les professionnels de

Plus en détail

E.P.S.G. 1 er avril 2011 à Luxembourg. «L acquisition, la détention et la transmission d immeubles suisses par des non résidents»

E.P.S.G. 1 er avril 2011 à Luxembourg. «L acquisition, la détention et la transmission d immeubles suisses par des non résidents» E.P.S.G. 1 er avril 2011 à Luxembourg «L acquisition, la détention et la transmission d immeubles suisses par des non résidents» Dominique Boyer & François Derème Version du 22 mars 2011 TABLE DES MATIERES

Plus en détail

49. Qui peut faire un testament ou une donation? Qui peut en bénéficier?

49. Qui peut faire un testament ou une donation? Qui peut en bénéficier? 49. Qui peut faire un testament ou une donation? Qui peut en bénéficier? Toute personne majeure et capable (aussi depuis peu certaines personnes sous statut d administration provisoire dans certaines conditions)

Plus en détail

LES SUCCESSIONS EN AGRICULTURE

LES SUCCESSIONS EN AGRICULTURE LES SUCCESSIONS EN AGRICULTURE 1 Avec ce document vous allez comprendre quelles sont les règles qui s appliquent en manière de transmission du patrimoine, et comment elles fonctionnent. Si vous rencontrez

Plus en détail

DROIT DE RETOUR LEGAL DES FRERES ET SŒURS- ARTICLE 757-3 DU CODE CIVIL

DROIT DE RETOUR LEGAL DES FRERES ET SŒURS- ARTICLE 757-3 DU CODE CIVIL DROIT DE RETOUR LEGAL DES FRERES ET SŒURS- ARTICLE 757-3 DU CODE CIVIL DROIT PATRIMONIAL Depuis la loi du 3 décembre 2001, entrée en vigueur le 1er juillet 2002, le conjoint survivant prime les frères

Plus en détail

Succession L un de vos proches est décédé

Succession L un de vos proches est décédé DROIT DE LA FAMILLE DROIT IMMOBILIER CONSEIL EN PATRIMOINE DROIT DE L ENTREPRISE Jean-Pierre PEROZ Didier COIFFARD Evelyne BEAUREGARD Successeurs de Maître Jean-Michel CLERC, Maîtres Jacques et Bertrand

Plus en détail

DOSSIER. Comment donner tout en gardant le contrôle?

DOSSIER. Comment donner tout en gardant le contrôle? DOSSIER Comment donner tout en gardant le contrôle? La donation est l un des instruments de planification patrimoniale les plus connus. Afin de donner un coup de pouce financier à leurs enfants et de neutraliser

Plus en détail

LES DROITS DE SUCCESSION ET DE DONATION: TARIFS DE BASE

LES DROITS DE SUCCESSION ET DE DONATION: TARIFS DE BASE LES DROITS DE SUCCESSION ET DE DONTION: TRIFS DE BSE Les droits de succession et de donation diffèrent par Région.. LES DROITS DE SUCCESSION ET DROITS DE DONTION EN REGION DE BRUXELLES-CPITLE 1. DROITS

Plus en détail

Souscription réalisée dans le cadre d un remploi de fonds démembrés

Souscription réalisée dans le cadre d un remploi de fonds démembrés Souscription réalisée dans le cadre d un remploi de fonds démembrés Cadre du démembrement de propriété : Envisager le remploi du fonds préalablement démembrés dans le cadre de la souscription d un contrat

Plus en détail

exclusif Droits d enregistrement

exclusif Droits d enregistrement Imposition de la seconde résidence 4 Vous rêvez d un chalet dans les Ardennes où vous passeriez les vacances d été, entouré de vos enfants? Ou vous envisagez l acquisition d un petit appartement à la Côte

Plus en détail

LE DROIT D'USAGE ET D'HABITATION: UN OUTIL UTILE POUR TOUTE PROTECTION

LE DROIT D'USAGE ET D'HABITATION: UN OUTIL UTILE POUR TOUTE PROTECTION LE DROIT D'USAGE ET D'HABITATION: UN OUTIL UTILE POUR TOUTE PROTECTION Article juridique publié le 15/10/2014, vu 14688 fois, Auteur : Maître HADDAD Sabine Le propriétaire d'un logement peut céder, son

Plus en détail

Qu est-ce qu une donation?

Qu est-ce qu une donation? Qu est-ce qu une donation? Fiche 1 Une donation (*) est une convention par laquelle une personne (le donateur) transfère immédiatement et irrévocablement à une autre personne (le donataire), qui l accepte,

Plus en détail

Assurance-vie. Mort de la réponse ministérielle Bacquet Faut-il s en réjouir? Newsletter n 16-340 du 14 janvier 2016.

Assurance-vie. Mort de la réponse ministérielle Bacquet Faut-il s en réjouir? Newsletter n 16-340 du 14 janvier 2016. Assurance-vie Mort de la réponse ministérielle Bacquet Faut-il s en réjouir? Newsletter n 16-340 du 14 janvier 2016 Jacques DUHEM Stéphane PILLEYRE Pascal JULIEN ST AMAND Cette newsletter constitue un

Plus en détail

ENTREPRENEUR L ENTREPRENEUR

ENTREPRENEUR L ENTREPRENEUR ENTREPRENEUR L ENTREPRENEUR www.notaires.paris-idf.fr L ENTREPRENEUR Le notaire a toujours été le conseil privilégié de l entrepreneur. Il apporte une aide à tous les stades de la vie de l entreprise :

Plus en détail

Matinée du patrimoine du 11 février 2016

Matinée du patrimoine du 11 février 2016 Matinée du patrimoine du 11 février 2016 RÉSOLUTION DES CAS PRATIQUES PRÉSENTÉS LORS DE LA CONFÉRENCE SUR L IMPOSITION DES SUCCESSIONS INTERNATIONALES D IMMEUBLES DANS LES RELATIONS FRANCO-SUISSES Me Dominique

Plus en détail

Chapitre : Les droits de mutations à titre gratuit.

Chapitre : Les droits de mutations à titre gratuit. Chapitre : Les droits de mutations à titre gratuit. Introduction : Les droits de mutation sont des impôts qui sont dus lors du transfert de propriété (mutation) d un bien, d un ensemble de bien ou du patrimoine

Plus en détail

Cette gestion se trouve compliquée :

Cette gestion se trouve compliquée : Compte rendu de la rencontre échanges «Assurer l avenir d une personne en situation de handicap et de sa famille» Animée par Pascal CARAES, Conseiller en Gestion et Patrimoine Jeudi 25 Février 2016 - Locminé

Plus en détail

PRESENCE D UN CONJOINT LES REGIMES MATRIMONIAUX

PRESENCE D UN CONJOINT LES REGIMES MATRIMONIAUX PRESENCE D UN CONJOINT LES REGIMES MATRIMONIAUX A. LES DIFFERENTS REGIMES MATRIMONIAUX La présence d un conjoint peut modifier de façon radicale la préparation de la transmission d un patrimoine. Cette

Plus en détail

Contrat de capitalisation

Contrat de capitalisation Contrat de capitalisation Résumé : Le contrat de capitalisation permet de se constituer un capital ou de l'accroître, tout en profitant d'avantages fiscaux importants. Anonyme, proche de l Assurance Vie,

Plus en détail

Démembrer c est bien anticiper c est mieux!!!! PARTIE 2

Démembrer c est bien anticiper c est mieux!!!! PARTIE 2 Démembrer c est bien anticiper c est mieux!!!! PARTIE 2 NEWSLETTER 14 214 du 26 AOUT 2014 ANALYSE PAR STEPHANE PILLEYRE Si vous n avez pas lu la première partie de cette newsletter publiée la semaine dernière,

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION TUTELLE

NOTICE D INFORMATION TUTELLE TRIBUNAL D INSTANCE DE TOURS 35/39 rue Edouard Vaillant CS 54335 37043 TOURS CEDEX 1 02.47.60.27.58 NOTICE D INFORMATION TUTELLE Vous venez d être nommé(e) tuteur d une personne placée sous tutelle. Vous

Plus en détail

Legs, donations, assurances-vie

Legs, donations, assurances-vie SOS Enfants Sans Frontières Legs, donations, assurances-vie UNE GESTION SOLIDAIRE DE VOTRE PATRIMOINE EN FAVEUR DES ENFANTS DEFAVORISES Votre générosité permettra à SOS Enfants Sans Frontières d aider

Plus en détail

Information sur le Droit de la Famille

Information sur le Droit de la Famille Information sur le Droit de la Famille Conformément au décret 2002-1556 du 23/12/02 modifié par décrets 2006-640 du 1er/06/06 1 par décrets 2006-640 du 1er/06/06 Ce document est destiné à donner une information

Plus en détail

Etablir la dévolution successorale

Etablir la dévolution successorale Le recours à un notaire n est pas obligatoire mais il est souvent recommandé. Le recours devient obligatoire dans le cas d une donation, du partage d'une succession dont dépendent des immeubles, de l existence

Plus en détail

TRANSMISSION ET ASSURANCE-VIE

TRANSMISSION ET ASSURANCE-VIE TRANSMISSION ET ASSURANCE-VIE Charles SANSON Conseiller en gestion de patrimoine 17 MAI 2014 SOMMAIRE La transmission du patrimoine L assurance-vie Questions / Réponses 2014 P.2 LA TRANSMISSION DU PATRIMOINE

Plus en détail

Transmettre son patrimoine/ De la création à la disparition de la SCI

Transmettre son patrimoine/ De la création à la disparition de la SCI Conférence PNI Mars 2014 Transmettre son patrimoine/ De la création à la disparition de la SCI De nombreuses personnes s interrogent sur la manière de transmettre leur patrimoine. La société civile immobilière

Plus en détail

LA CHAMBRE DES NOTAIRES NEUCHÂTELOIS

LA CHAMBRE DES NOTAIRES NEUCHÂTELOIS LA CHAMBRE DES NOTAIRES NEUCHÂTELOIS VOUS PRÉSENTE : «Faire son testament = transmettre ses biens en toute sérénité» 8 septembre 2014, à l Espace Perrier, La Tène PLAN DE LA CONFÉRENCE 1. «Qui sont mes

Plus en détail

succession Préparer sa

succession Préparer sa u Nous sommes tous concernés par les sucessions : lorsque nous héritons, lorsque nous léguons. Pour éviter d éventuels conflits, mieux vaut s y préparer! Préparer sa succession SOMMAIRE PAGES Préparer

Plus en détail

Table des matières. Préambule... 7. Chapitre 1 Le régime matrimonial primaire... 9

Table des matières. Préambule... 7. Chapitre 1 Le régime matrimonial primaire... 9 Table des matières Préambule............................ 7 Chapitre 1 Le régime matrimonial primaire................ 9 Devoir de secours entre époux (art. 213)........................ 10 1. Frais funéraires

Plus en détail

Étude Patrimoniale Document de collecte d informations. Votre conjoint. Vous. Vos proches. Date de l entretien... DOSSIER

Étude Patrimoniale Document de collecte d informations. Votre conjoint. Vous. Vos proches. Date de l entretien... DOSSIER Date de l entretien.... DOSSIER Vous Votre conjoint Prénom.... Prénom.... Nom.... Nom.... Date de naissance... Date de naissance.... Situation familiale marié(e) célibataire divorcé(e) veuf(ve) union libre

Plus en détail

SUCCESSIONS ET TESTAMENTS DES PRÊTRES. Obligation morale

SUCCESSIONS ET TESTAMENTS DES PRÊTRES. Obligation morale L1 TESTAMENTS Révisée : mai 2000 De l utilité d un testament - A quoi penser en le rédigeant? Références : guide administratif 1998 chapitre 1 SUCCESSIONS ET TESTAMENTS DES PRÊTRES TITRE I LES SUCCESSIONS

Plus en détail

Les Webinaires Cortal Consors

Les Webinaires Cortal Consors Les Webinaires Cortal Consors Comprendre pour mieux décider des rendez-vous pédagogiques des échanges avec des experts des conférences en ligne LE REGIME JURIDIQUE Qu est ce que le contrat de capitalisation?

Plus en détail

ALLEGEMENT DES DROITS DE SUCCESSION ET DE DONATION

ALLEGEMENT DES DROITS DE SUCCESSION ET DE DONATION ALLEGEMENT DES DROITS DE SUCCESSION ET DE DONATION Les droits de mutation à titre gratuit sont perçus en tenant compte de la situation personnelle du redevable et des liens de parenté qu il a avec le défunt

Plus en détail

A. Textes de loi applicables. CIRCULAIRE N 8 / 2012

A. Textes de loi applicables. CIRCULAIRE N 8 / 2012 Service Public Fédéral FINANCES Administration Générale de la DOCUMENTATION PATRIMONIALE Secteur Enregistrement Service VI - Direction VI/8 Dossier nr. EE/L.214 Bruxelles, 19 juillet 2012 CIRCULAIRE N

Plus en détail

ENTREPRENDRE EN FAMILLE

ENTREPRENDRE EN FAMILLE ENTREPRENDRE EN FAMILLE Lorsqu une personne décide de créer ou de reprendre une entreprise, le futur chef d entreprise est confronté au financement de son projet, mais aussi, à la protection de ses biens

Plus en détail

LA FISCALITE FRANÇAISE EN MATIERE DE DROITS DE SUCCESSION ET DE DONATION

LA FISCALITE FRANÇAISE EN MATIERE DE DROITS DE SUCCESSION ET DE DONATION LA FISCALITE FRANÇAISE EN MATIERE DE DROITS DE SUCCESSION ET DE DONATION Cette fiche a pour finalité de présenter de manière synthétique la fiscalité française en matière de droits de succession et de

Plus en détail

> Son conjoint ou partenaire pacsé

> Son conjoint ou partenaire pacsé Cabinet Andante ZAC de la Plaine 12 Rue Albert Einstein 47200 Marmande Tél : 05 53 93 70 76 Fax : 05 53 83 30 42 Mob : 06 81 09 36 50 GRILLE D AUDIT PATRIMONIAL DU MAJEUR PROTEGE ORGANISME DE TUTELLE..

Plus en détail

Préoccupations et motivations?

Préoccupations et motivations? LE TRANSFERT DE PROPRIÉTÉ DE L HABITATION FAMILIALE DES PARENTS AUX ENFANTS Quand? Et comment? Conséquences fiscales? Droit aux prestations AVS complémentaires? Salon de l Immobilier Neuchâtelois Présentation

Plus en détail

Les régimes matrimoniaux et la. protection financière du Conjoint

Les régimes matrimoniaux et la. protection financière du Conjoint Les régimes matrimoniaux et la protection financière du Conjoint Le jeudi 28 novembre 2013 de 18h30 à 20h30, au Château de Brindos, 1 Allée du château à Anglet Pascal SOULAINE, spécialiste de la protection

Plus en détail

Rencontre des groupements français et suisse. Paris, les 29 & 30 mai 2015. Maison de l Amérique Latine

Rencontre des groupements français et suisse. Paris, les 29 & 30 mai 2015. Maison de l Amérique Latine Rencontre des groupements français et suisse Paris, les 29 & 30 mai 2015 Maison de l Amérique Latine SESSION 2 Fiscalité des successions PLAN I. Introduction II. III. IV. Les successions en France (aspects

Plus en détail

1 - Le mécanisme du rappel fiscal par des exemples

1 - Le mécanisme du rappel fiscal par des exemples RAPPEL FISCAL ET RAPPORT CIVIL OU Que se passe-t-il lors du décès du DONATEUR après une DONATION? SYNDICAT DES FORESTIERS PRIVES DU LIMOUSIN Texte : Philippe Dubeau (Notaire honoraire) Mise en page : CRPF

Plus en détail

Recueil d informations patrimoniales

Recueil d informations patrimoniales Recueil d informations patrimoniales Préalablement à la commercialisation de tout contrat d assurance-vie ou de tout investissement financier, il est important dans un premier temps, d établir un diagnostic

Plus en détail

Optimisez votre succession

Optimisez votre succession COMMENT PLANIFIER LE TRANSFERT DE VOTRE PATRIMOINE À LA GÉNÉRATION SUIVANTE? votre succession La Région flamande envisage de réduire les droits de donation immobilière. Mais il existe des techniques plus

Plus en détail

LE GUIDE DE LA TRANSMISSION DE PATRIMOINE

LE GUIDE DE LA TRANSMISSION DE PATRIMOINE Jean-Marc AVELINE LE GUIDE DE LA TRANSMISSION DE PATRIMOINE Groupe Eyrolles, 2006 ISBN : 2-7081-3467-1 SOMMAIRE INTRODUCTION...1 PREMIÈRE PARTIE LES CONSÉQUENCES FINANCIÈRES IMMÉDIATES DU DÉCÈS CHAPITRE

Plus en détail

Capital garanti à vie * Transmission, avancez en toute sécurité! Allianz Continuité

Capital garanti à vie * Transmission, avancez en toute sécurité! Allianz Continuité Transmission, avancez en toute sécurité! Capital garanti à vie * Allianz Continuité Assurez-vous de transmettre de manière certaine* le capital de votre choix à ceux que vous aimez. * Sous réserve que

Plus en détail

Je planifie ma succession

Je planifie ma succession Je planifie ma succession A l aide de mon contrat de mariage, de donations et de mon testament Le notaire écoute, conseille, s engage. 3 www.notaire.be Sommaire Pourquoi planifier p. 2 votre succession?

Plus en détail

Je m engage avec mon partenaire

Je m engage avec mon partenaire Je m engage avec mon partenaire Mariage, cohabitation légale, union libre. Le notaire écoute, conseille, s engage. 6 www.notaire.be Sommaire Introduction p. 3 Le mariage p. 5 1. Définition, conditions,

Plus en détail

Legs Donations Assurances-vie

Legs Donations Assurances-vie Legs Donations Assurances-vie en faveur de l Œuvre d Assistance aux Bêtes d Abattoirs - OABA - Une des fermes du Bonheur où sont accueillis des animaux confiés à l OABA Association reconnue d Utilité Publique

Plus en détail

1.2. Comment tirer parti de votre société?

1.2. Comment tirer parti de votre société? Des taux réduits s appliquent cependant à certaines PME, et ce, selon le même dispositif par tranches qu en matière d impôt des personnes physiques. Les taux réduits se présentent comme suit : Tr a n c

Plus en détail

INFORMATIONS RELATIVES A LA GESTION D UN DOSSIER DE SUCCESSION ET QUELQUES NOTIONS DE BASE.

INFORMATIONS RELATIVES A LA GESTION D UN DOSSIER DE SUCCESSION ET QUELQUES NOTIONS DE BASE. ETUDE DU NOTAIRE BERNARD LEMAIGRE Rue des Preys, 28 6061 MONTIGNIES-SUR-SAMBRE Tel : 071/32.09.94 ou 071/32.88.14 Fax : 071/32.15.68 Email : bernard.lemaigre@notaire.be INFORMATIONS RELATIVES A LA GESTION

Plus en détail

Legs Donations Assurances-vie

Legs Donations Assurances-vie Legs Donations Assurances-vie Transmettez la foi et l espérance! Léguez à la Fondation KTO - Pour que la télévision fasse rayonner l Évangile - Pour rejoindre les nouvelles générations - Pour soutenir

Plus en détail

Jean COMTE DOSSIER SUCCESSORAL

Jean COMTE DOSSIER SUCCESSORAL Jean COMTE DOSSIER SUCCESSORAL Informations générales Actif net successoral Réserve - quotité disponible Répartition de la succession Droits de succession de Quentin COMTE Droits de succession de Elodie

Plus en détail

TEXTE ADOPTE no 638 «Petite loi» ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 ONZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2000-2001 8 février 2001 PROPOSITION DE LOI ADOPTEE PAR L ASSEMBLEE NATIONALE

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION SUR LE PACS

NOTICE D INFORMATION SUR LE PACS COUR D APPEL DE VERSAILLES TRIBUNAL D INSTANCE DE BOULOGNE-BILLANCOURT NOTICE D INFORMATION SUR LE PACS Le PACS est un contrat passé entre deux personnes majeures, de sexe différent ou de même sexe, pour

Plus en détail

LISTE DE CONTRÔLE DU LIQUIDATEUR

LISTE DE CONTRÔLE DU LIQUIDATEUR PLANIFICATION FISCALE ET SUCCESSORALE LISTE DE CONTRÔLE DU LIQUIDATEUR Liste de contrôle étape par étape des tâches et des responsabilités d un liquidateur Le travail de liquidateur peut être exigeant

Plus en détail

EPARGNER POUR SA RETRAITE - SE CONSTITUER DES REVENUS RÉGULIERS

EPARGNER POUR SA RETRAITE - SE CONSTITUER DES REVENUS RÉGULIERS EPARGNER POUR SA RETRAITE - SE CONSTITUER DES REVENUS RÉGULIERS Certains produits d épargne retraite vous permettent de percevoir une rente viagère. Un certain nombre d entre-eux bénéficient d incitations

Plus en détail

SARL JB PATRIMOINE FICHE D INFORMATION CLIENT PERSONNE PHYSIQUE

SARL JB PATRIMOINE FICHE D INFORMATION CLIENT PERSONNE PHYSIQUE 1 sur 7 Vous avez émis le souhait d obtenir une réponse d un professionnel contrôlé exerçant une activité réglementée. De la véracité et de l exactitude de vos réponses à ce questionnaire dépendra de la

Plus en détail

> Votre conjoint. Adresse :... Régime matrimonial :... ... Avantages matrimoniaux (ou autres particularités) :

> Votre conjoint. Adresse :... Régime matrimonial :... ... Avantages matrimoniaux (ou autres particularités) : Date de l'entretien :... > Vous Prénom :... Nom :... Date de naissance :... Situation familiale : Marié Célibataire Divorcé Veuf Union libre PACS > Votre conjoint Prénom :... Nom :... Date de naissance

Plus en détail

Les successions en droit interne japonais. Aperçu des règles relatives aux successions au Japon

Les successions en droit interne japonais. Aperçu des règles relatives aux successions au Japon Les successions en droit interne japonais Aperçu des règles relatives aux successions au Japon Ordre des héritiers Rang successoral Enfants (art.887) Petits enfants si mort ou perte du droit à succéder

Plus en détail

Compte rendu du 21/11/2012

Compte rendu du 21/11/2012 Compte rendu du 21/11/2012 Intervenants : - Maitre Jean-Marc MATEU, notaire 01 34 67 00 02 ou etude-mateu@notaires.fr - Maitre Anne BULOT, avocate - Mme Isabelle CHEVALIER, Conseillère en Economie Sociale

Plus en détail

Par contre, quelques formalités sont obligatoires pour être en règle.. mais pas de tenue d une comptabilité compliquée.

Par contre, quelques formalités sont obligatoires pour être en règle.. mais pas de tenue d une comptabilité compliquée. Par contre, quelques formalités sont obligatoires pour être en règle.. mais pas de tenue d une comptabilité compliquée. Les seules formalités nécessaires consistent en : 1. une demande d identification

Plus en détail

LA LETTRE DE EDITO. Refonte du barème de l IR. Optimisez votre Impôt sur le revenu! N 26 Mai 2015. Tranches (1)

LA LETTRE DE EDITO. Refonte du barème de l IR. Optimisez votre Impôt sur le revenu! N 26 Mai 2015. Tranches (1) LA LETTRE DE N 26 Mai 2015 EDITO Optimisez votre Impôt sur le revenu! Nous vous proposons dans cette lettre d information les règles principales applicables pour déterminer et optimiser votre impôt sur

Plus en détail

FICHE IV L APPLICATION D UN TESTAMENT EN FRANCE, SELON LE DROIT FRANÇAIS

FICHE IV L APPLICATION D UN TESTAMENT EN FRANCE, SELON LE DROIT FRANÇAIS FICHE IV L APPLICATION D UN TESTAMENT EN FRANCE, SELON LE DROIT FRANÇAIS Résumé: Cette fiche présente la manière dont un notaire français traitera le testament du défunt : qu il ait été établi en français,

Plus en détail

Comment optimiser les droits de succession en France à la suite de la renégociation de la convention francosuisse

Comment optimiser les droits de succession en France à la suite de la renégociation de la convention francosuisse Comment optimiser les droits de succession en France à la suite de la renégociation de la convention francosuisse en matière de droits de succession? Parole d'expert Publié le 24.01.2014 : http://www.agefiactifs.com/droit-et-fiscalite/article/comment-optimiser-lesdroits-de-succession-en-france

Plus en détail

N 2048 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 ONZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 22 décembre 1999. PROPOSITION DE LOI tendant à généraliser la donation

Plus en détail

Les contrats euro-croissance et vie-génération

Les contrats euro-croissance et vie-génération Les contrats euro-croissance et vie-génération Issus de la loi n 2013-1279 de finances rectificative pour 2013, deux nouveaux types de contrats d assurance-vie ont vu le jour : le contrat euro-croissance

Plus en détail

Assurance-vie souscrite par des conjoints communs en biens : avantages anéantis par la jurisprudence Jeudi, 29 Juillet 2010 09:11

Assurance-vie souscrite par des conjoints communs en biens : avantages anéantis par la jurisprudence Jeudi, 29 Juillet 2010 09:11 ASSURANCE-VIE SOUSCRITE PAR DES CONJOINTS COMMUNS EN BIENS : LES AVANTAGES EN DROIT VIVIL ET DROIT FISCAL ANEANTIS PAR LA JURISPRUDENCE CIVILE ET LA DOCTRINE FISCALE L assurance-vie profite d avantages

Plus en détail

LE DIAGNOSTIC ET L ANALYSE DU PATRIMOINE

LE DIAGNOSTIC ET L ANALYSE DU PATRIMOINE Chapitre 3 LE DIAGNOSTIC ET L ANALYSE DU PATRIMOINE Cette phase de la démarche patrimoniale globale consiste à analyser la situation du titulaire du patrimoine dans toutes ses composantes au regard des

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, PREMIÈRE CHAMBRE CIVILE, a rendu l arrêt suivant :

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, PREMIÈRE CHAMBRE CIVILE, a rendu l arrêt suivant : Cour de cassation chambre civile 1 Audience publique du 18 mars 2015 N de pourvoi: 13-16567 ECLI:FR:CCASS:2015:C100272 Publié au bulletin Rejet Mme Batut (président), président SCP Boutet-Hourdeaux, SCP

Plus en détail

24ème Congrès de l AMA Durabilité et croissance

24ème Congrès de l AMA Durabilité et croissance 24ème Congrès de l AMA Durabilité et croissance La gestion de patrimoine du chef d entreprise. Les options d investissements dans chaque pays. Les informations essentielles à connaitre Le 23 Octobre 2015

Plus en détail

Heureusement, il reste des possibilités pour maîtriser ses impôts.

Heureusement, il reste des possibilités pour maîtriser ses impôts. Paris - Marseille - Toulon Dirigeant du Cabinet LEFEVRE & Associés Jean-Yves LEFEVRE Chargé de cours à l université Paris Dauphine Les impôts augmentent! L insécurité fiscale aussi avec 7 lois de finances

Plus en détail

DataCard. A propos de la succession. Société Fiduciaire Suisse SA

DataCard. A propos de la succession. Société Fiduciaire Suisse SA DataCard A propos de la succession Société Fiduciaire Suisse SA Remarques préliminaires Au décès d une personne, la totalité de ses valeurs patrimoniales passent dans la succession (masse successorale).

Plus en détail

La transmission de l entreprise familiale

La transmission de l entreprise familiale La transmission de l entreprise familiale Mai 2011 «Il a pourtant eu le loisir de m observer à la tête de mon affaire, absent à la maison, stressé, inquiet, totalement impliqué et parfois même défaitiste

Plus en détail

Table des matières. Code civil du Bas Canada LIVRE TROISIÈME DE L ACQUISITION ET DE L EXERCICE DES DROITS DE PROPRIÉTÉ [...]

Table des matières. Code civil du Bas Canada LIVRE TROISIÈME DE L ACQUISITION ET DE L EXERCICE DES DROITS DE PROPRIÉTÉ [...] Table des matières Avant-propos........................................... vii Table des abréviations..................................xxxix Code civil du Bas Canada LIVRE TROISIÈME DE L ACQUISITION ET

Plus en détail

DISPOSITIONS FISCALES 2016. Donnez de l impact à votre générosité.

DISPOSITIONS FISCALES 2016. Donnez de l impact à votre générosité. F O N D A T I O N M É D E C I N S S A N S F R O N T I È R E S DISPOSITIONS FISCALES 2016 ISF & Impôt sur le revenu Donnez de l impact à votre générosité. La parole au trésorier Chaque année, vous êtes

Plus en détail

NOTE JURIDIQUE. OBJET : Les droits de mutation à titre gratuit en cas de donation

NOTE JURIDIQUE. OBJET : Les droits de mutation à titre gratuit en cas de donation Conseil Technique National Service juridique droit des personnes et des familles NOTE JURIDIQUE - Fiscalité / Succession - OBJET : Les droits de mutation à titre gratuit en cas de donation Base juridique

Plus en détail

Anticiper la transmission de son patrimoine. Vincent DELHOMEL Conseiller en Gestion de Patrimoine

Anticiper la transmission de son patrimoine. Vincent DELHOMEL Conseiller en Gestion de Patrimoine Anticiper la transmission de son patrimoine Vincent DELHOMEL Conseiller en Gestion de Patrimoine Anticiper la transmission de son patrimoine Qui? Quoi? Quand? Comment? Où? Pourquoi? Page 2 1 Quoi : Les

Plus en détail

Sur le premier moyen :

Sur le premier moyen : Assurance sur la vie Procédure fiscale - Contrôle des déclarations de succession - Procédure de répression des abus de droit Cass. com., 26 octobre 2010, N de pourvoi: 09-70927, Non publié au bulletin

Plus en détail

RPPM Plus-values sur biens meubles incorporels Prix d acquisition en cas de cession de titres dont la propriété est démembrée

RPPM Plus-values sur biens meubles incorporels Prix d acquisition en cas de cession de titres dont la propriété est démembrée Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Identifiant juridique : BOI-RPPM-PVBMI-20-10-20-60-20120912 DGFIP RPPM Plus-values sur biens meubles

Plus en détail