L'émancipation de la femme malienne

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L'émancipation de la femme malienne"

Transcription

1 Dianguina TOUNKARA L'émancipation de la femme malienne La famille, les normes, L

2 TABLE DES MATIERES Remerciements 9 PREFACE SOMMAIRE 13 Liste des principales abréviations 15 Introduction générale 19 PREMIERE PARTIE LA FEMME SOUS LA TUTELLE DES REGLES COUTUMIERES OU RELIGIEUSES 45 TITRE I. L'emprise des règles coutumières ou religieuses sur les relations extrapatrimoniales de la famille 49 CHAPITRE I. L'acte de mariage irrigué par les normes coutumières ou religieuses Section 1. L'influence des normes coutumières ou religieuses sur le consentement dans le mariage Le consentement dans le mariage traditionnel A. Le consentement des parents 51 B. Le consentement des époux Le consentement envisagé du côté du garçon Le consentement envisagé du côté de la fille Le consentement dans le mariage moderne 55 A. Le domaine Le consentement à la promesse de mariage, un acte collectif Le consentement au mariage, un acte individuel des époux 56 B. Une distinction sans réel intérêt

3 Résurgence du mariage coutumier Une véritable obligation de contracter le mariage 59 a. Opposabilité de la promesse de mariage aux tiers 59 b. Le droit d'opposition 60 Section 2 : La dot, condition de validité du mariage Dispositions relatives à dot 65 A. La circulaire du 25 juillet 1962 portant application du C.M.T. 65 B. Le Code du mariage et de la tutelle du Mali issu de la loi du 3 février Controverse doctrinale sur la nature juridique de la dot 67 A. La «prix d'achat de la femme» 68 B. Rejet de la thèse de la «prix d'achat de la femme» La «prix d'achat de la femme», contraire au principe de du corps humain La thèse de la «prix d'achat de la femme», une «mauvaise analogie» 70 C. Les thèses retenues La hiérarchisation entre les femmes L'objectivation de la femme La patrimonialisation de la femme via la dot 74 Le lévirat et le sororat, manifestations de la patrimonialisation de la femme 74 b. Les justifications apportées au soutien de cette La dot et le consentement de la femme 77 A. La dot, altération du consentement de la femme dans la formation du mariage 78 B. La altération de la liberté de la femme pendant le mariage Exposé Critique 80 Section 3 : La polygamie La polygamie comme forme privilégiée du mariage 82 A. L'option de polygamie, le régime de droit commun 83 B. L'option de monogamie, un régime précaire 83 La notion de l'engagement de monogamie en droit malien La nature juridique de l'engagement de monogamie 85 a. L engagement de monogamie, un engagement unilatéral..85 b. L engagement de monogamie, un contrat 87 C. Les justifications apportées au soutien de polygamie

4 2. La polygamie à l'épreuve du principe d'égalité des sexes 97 A. La polygamie, une atteinte au principe d'égalité entre hommes et femmes 99 B. L'inégalité entre épouses consacrée par la polygamie C. Une impossible égalité de traitement des femmes par leur mari dans le mariage polygamique 103 CHAPITRE H. L'état d'époux sous l'influence des normes coutumières ou Section 1. Hypertrophie des droits de l'homme 107 Le droit de porter atteinte à l'intégrité physique de la femme A. Le droit de correction, conséquence du devoir d'obéissance de femme envers l'homme 1. Les fondements du droit de correction Le droit de correction envisagé sur le plan civil et B. L'exclusion du viol entre époux 2. Le droit de retrait A. Fondements du droit de retrait 1. Le pendant de l'atteinte à l'intégrité physique de la femme L'exception d'inexécution B. Les effets du droit de retrait Section 2. Hypertrophie des devoirs de la femme 1. Le devoir de fidélité indépendamment de l'option matrimoniale 119 A. Le caractère rétroactif du devoir de fidélité B. L'excision, une pratique justifiée par le devoir de fidélité Le devoir de fidélité dans le mariage polygamique : une incongruité Les conséquences du manquement à l'obligation de fidélité : une inégalité de traitement entre hommes et femmes 124 A. L'infidélité conjugale et le sort du mariage B. Inégalité de traitement entre hommes et femmes devant la répression pénale de la violation du devoir de fidélité Le motif de la notion d'intérêt général Le motif tiré de l'état des mœurs 3. Le motif tiré de la stabilité des ménages

5 TITRE II. L'emprise des normes coutumières ou religieuses sur les relations patrimoniales de la famille 137 CHAPITRE I : L'emprise des normes coutumières ou religieuses sur les régimes La séparation des biens comme régime matrimonial légal 1. Un emprunt aux coutumes Critiques 140 A. Le régime matrimonial en tant que notion Une notion inconnue en droit traditionnel Le contrat de mariage, un mécanisme toujours ignoré 143 B. Le régime matrimonial en tant qu'institution De l'existence de mécanismes équivalents en droit traditionnel La nature juridique du «régime matrimonial» traditionnel 145 a. Un régime semi-séparatiste 146 b. Un régime Section 2. Les conséquences sur la femme de la séparation des biens en cas de dissolution du mariage 148 Les atténuations apportées à la rigueur de la séparation des biens 149 A. L'atténuation apportée à la rigueur de la séparation des biens par le droit du régime matrimonial B. L'atténuation apportée à la rigueur de la séparation des biens par le droit du divorce Le dépassement des solutions traditionnelles 151 A. jurisprudentielle 152 B. L'adoption du régime de participation aux acquêts comme régime légal CHAPITRE H : L'emprise des normes coutumières ou religieuses sur Section 1 : De des pratiques successorales réfractaires au principe d'égalité entre l'homme et la femme 164 La règle applicable A. La coutume du de cujus

6 B. La religion du de cujus 169 C. Une application distributive de la coutume et de la religion du de cujus D. L'imprévisibilité des solutions en matière successorale 2. La femme dans la succession I. La fille dans la succession A. L'admission de la fille comme successible, une admission favorisée par les règles coraniques 1. L'inégalité dans le partage entre fille et garçon en matière successorale Les justifications apportées au soutien de cette inégalité dans le partage entre filles et garçons a. La première justification de l'inégalité successorale entre la fille et le garçon : la poursuite de l'équité b. La deuxième justification de l'inégalité successorale entre la fille et le garçon : le caractère dogmatique des dispositions coraniques 176 B. L'exclusion des filles de la succession de certains biens, une survivance des successions coutumières La femme dans la succession A. La logique du sang, terrain d'élection des règles coutumières 178 B. La logique de l'affection, terrain d'élection des règles coraniques 179 Section 2 : de legeferenda, une loi successorale à deux visages Un code irrigué par le principe d'égalité, de non-discrimination et de promotion des droits de la veuve successible A. Affirmation des principes d'égalité et de non-discrimination entre les enfants de cujus Le droit d'aînesse jugé incompatible avec le principe d'égalité Le privilège de masculinité confronté au principe d'égalité La prohibition de tout privilège tenant à la filiation de l'héritier ou de l'héritière 183 B. La promotion des droits de la veuve successible: d'une logique de sang à une logique de l'affection Les droits non immobiliers de la veuve successible renforcés 185 a. La veuve successible, une héritière en pleine propriété... b. La veuve successible, une héritière réservataire 2. Les droits immobiliers de la veuve successible 475

7 a. Le droit au logement pour la veuve successible, un impératif matrimonial 187 b. La possibilité offerte à la veuve d'hériter des terres de son conjoint Un projet de loi irradié par des dispositions inégalitaires, discriminatoires et exclusives A. Glose de l'article 749 du projet de code de la famille et des personnes «Toute personne» «qui, de son vivant, a expressément manifesté sa volonté de voir dévolu son héritage» «par écrit ou par devant témoins» «autrement» «notamment selon les règles d'un droit religieux ou coutumier» 191 B. L'option de législation en matière successorale, une remise en cause du principe d'égalité et la promotion des droits des veuves 3. Le projet de Code de la famille et des personnes : quelle effectivité, quelle efficacité? 194 A. L'efficacité 196 B. L'effectivité 197 DEUXIEME PARTIE LA FEMME DES REGLES COUTUMIERES OU RELIGIEUSES 203 TITRE I. L'émacipation de femme par le dialogue 207 CHAPITRE I. Le juge constitutionnel et l'incorporation des règles coutumières ou religieuses Section 1 : La constitutionnalisation du une limite à la réception des normes coutumières ou religieuses? 218 Les perspectives du droit comparé 222 A. Une tolérance conditionnelle du droit coutumier en droit sud- 222 B. L'exclusion de certaines pratiques coutumières ou religieuses L'incorporation des règles coutumières ou religieuses en droit malien, une incorporation conditionnelle 229 A. La liberté 230 La liberté matrimoniale

8 2. La liberté de religion 233 B. L'égalité L'égalité des sexes L'égalité entre l'enfant légitime et l'enfant naturel 234 Section 2 : Les règles coutumières ou religieuses, une limite à la constitutionnalisation du droit de la famille? 236 Les termes du débat : du droit musulman La solution du débat : l'impossible constitutionnalisation du droit la famille 242 A. Le principe de la conformité de la législation à la Charia inscrit dans la Constitution ou consacré par le juge constitutionnel 243 B. Le principe de la conformité de la législation à la Charia n'est pas inscrit dans Constitution 245 CHAPITRE H : Le juge judiciaire et l'application des normes coutumières ou religieuses Section 1 : Appréciation des solutions actuelles de résolution des conflits entre normes étatiques et normes coutumières ou religieuses 257 La théorie de l'ordre public 257 A. La nature juridique de l'ordre public, une question discutée en doctrine 257 L'ordre public, une survivance du droit colonial L'ordre public, limite à l'application de la règle coutumière ou religieuse, un ordre public sui generis 262 a. L'ordre public de développement. 264 b. L'ordre public colonial 268 c. L'ordre public d'occidentalisation L'ordre public, obstacle à l'application des règles coutumières ou religieuses, un ordre public international 269 B. Les objections L'objection tirée de la nécessité de recourir à la notion d'ordre public international pour résoudre un conflit d'ordre interne L'ordre public international et les droits fondamentaux La théorie de la «coutume évoluée ou urbanisée» 274 A. La «coutume évoluée» 274 B. La «coutume urbaine ou urbanisée» 275 Section 2 : La solution proposée : un référentiel «droits fondamentaux» pour écarter une norme coutumière ou religieuse

9 L'application des droits constitutionnels fondamentaux par le juge 286 A. Les termes du débat 287 Le droit malien à la lumière du droit français 288 a. La question de de la Constitution par le juge, une vieille antienne 289 b. Un débat renouvelé 290 c. Un débat déjà dépassé L'application de la Constitution par le juge en droit malien : un débat refoulé 295 B. La solution du débat : l'applicabilité directe des dispositions constitutionnelles relatives aux droits fondamentaux dans les rapports de droit privé L'application des droits fondamentaux conventionnels à travers le contrôle de conventionnalité 298 A. L'applicabilité des normes conventionnelles en droit malien 299 B. L'application des normes conventionnelles en droit malien.300 C. La CJCEDEAO ou la montée en puissance d'une juridiction 304 TITRE H. L'émancipation de la femme par la réalisation effective des normes 311 CHAPITRE I. La règle de droit sanctionnée, instrument d'émancipation de la Section 1 : Une nécessaire mobilisation de la règle de droit 315 La connaissance de la règle de droit A. L'accessibilité matérielle de la règle de droit B. L'accessibilité intellectuelle de la règle de droit 2. La mobilisation de la règle de droit à travers l'action en justice 319 A. L'action en justice, un droit fondamental B. L'action en justice, garantie de l'effectivité des droits et libertés 321 Section 2 : Les obstacles tenant à la connaissance et à l'effectivité de la règle de droit 323 Les obstacles tenant à l'accessibilité de la règle de droit 323 A. L'inaccessibilité matérielle de la règle de droit

10 B. L'inaccessibilité intellectuelle de la règle de droit L'analphabétisme La technicité de la règle de droit L'inflation de la règle de droit 332 C. Appréciation critique de la maxime «Nul n'est censé ignorer la loi» Les obstacles tenant à la mobilisation de la règle de droit : l'action en justice 336 A. Les obstacles à l'exercice de l'action en justice en droit malien 336 La concrétisation de la règle de droit Le difficile accès au juge Le délai raisonnable La confiance 342 B. La justice étatique et la justice parallèle : deux logiques 344 CHAPITRE H : L'action associative de substitution 347 Section 1 : L'action en justice des associations, un moyen de protection du droit d'agir en justice des femmes Le fondement de l'action en justice des associations 348 A. L'action en justice des associations, une action fondée sur le principe de spécialité en droit français L'action civile des associations en cas d'infraction pénale L'action civile des associations en l'absence d'infraction pénale 350 B. Le principe de spécialité, possible fondement de l'action en justice des associations de défense des droits des femmes en droit malien 2. Les finalités du droit d'agir en justice des associations 353 A. Le droit d'agir en justice des associations au nom d'intérêts collectifs, un correctif à la«non-processivité» des femmes maliennes 353 B. Le droit d'agir en justice au nom d'intérêts collectifs, un remède à l'inertie des pouvoirs publics 354 Section 2 : La transformation du droit des femmes par les associations Recours législatif et transformation du droit 362 A. La reconnaissance de nouveaux droits au profit des femmes362 B. La défense des droits existants Recours juridictionnel et transformation du droit

11 A. L'importance du recours juridictionnel dans la transformation du droit à la lumière du droit français 371 Les stratégies associatives Les stratégies syndicales 377 B. Le rôle du recours juridictionnel dans la transformation du droit à la lumière du droit malien 378 Les procès-tests Les procès-modèles 380 Conclusion générale 385 ANNEXES 389 BIBLIOGRAPHIE 399 INDEX 465

La loi portant établissement de la filiation de la coparente : bien dire et laisser faire 455 Marie Demaret et Evelyne Langenaken

La loi portant établissement de la filiation de la coparente : bien dire et laisser faire 455 Marie Demaret et Evelyne Langenaken sommaire DOCTRINE La loi portant établissement de la filiation de la coparente : bien dire et laisser faire 455 Marie Demaret et Evelyne Langenaken LÉGISLATION 1. Législation fédérale Arrêté royal du 11

Plus en détail

https://pastel.diplomatie.gouv.fr/editorial/francais/familles/fiches/maroc... LES PENSIONS ALIMENTAIRES A L'ETRANGER

https://pastel.diplomatie.gouv.fr/editorial/francais/familles/fiches/maroc... LES PENSIONS ALIMENTAIRES A L'ETRANGER 1 sur 6 09/06/2010 12:24 LES PENSIONS ALIMENTAIRES A L'ETRANGER Convention bilatérale MAROC Textes de référence : - Le code de statut personnel et des successions ou Moudawana du 18 décembre 1957. - Loi

Plus en détail

DROIT INTERNATIONAL PRIVÉ : PLAN DU SEMESTRE II

DROIT INTERNATIONAL PRIVÉ : PLAN DU SEMESTRE II DROIT INTERNATIONAL PRIVÉ : PLAN DU SEMESTRE II LIVRE I. LES REGLES SPECIALES DES CONFLITS DE LOI TITRE I. LE MARIAGE CH.I. FORMATION DU MARIAGE S I. CONDITIONS DE FOND I. COMPÉTENCE DE LA LOI NATIONALE

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. INTRODUCTION p. 1. I. L'harmonisation du droit des sociétés en Europe p. 2

TABLE DES MATIÈRES. INTRODUCTION p. 1. I. L'harmonisation du droit des sociétés en Europe p. 2 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION p. 1 I. L'harmonisation du droit des sociétés en Europe p. 2 A. Les ambitions et objectifs de l'harmonisation p. 2 B. Le bilan de l'harmonisation d r p. 6 a) La coordination

Plus en détail

Textes de référence : Table des matières A. LES ASPECTS DE L'UNION LIBRE

Textes de référence : Table des matières A. LES ASPECTS DE L'UNION LIBRE LES ASPECTS MATRIMONIAUX DE L'UNION LIBRE ET LES COUPLES HOMOSEXUELS EN ITALIE Textes de référence :! Constitution (art. 2, 29, 30)! Code civil (art. 3l7bis, 540, 1322, 2043)! Loi n 392 du 27.07.1978 (art.

Plus en détail

Droit civil : La famille

Droit civil : La famille Droit civil : La famille Auteur(s) : Bernard Beignier Présentation(s) : Professeur agrégé, Doyen de la faculté de droit de l Université des sciences sociales de Toulouse I. Leçon 1 : Introduction au droit

Plus en détail

Table des matières. Préambule... 7. Chapitre 1 Le régime matrimonial primaire... 9

Table des matières. Préambule... 7. Chapitre 1 Le régime matrimonial primaire... 9 Table des matières Préambule............................ 7 Chapitre 1 Le régime matrimonial primaire................ 9 Devoir de secours entre époux (art. 213)........................ 10 1. Frais funéraires

Plus en détail

LA DISPARITION DE L'EXEQUATUR DANS L'ESPACE JUDICIAIRE EUROPÉEN

LA DISPARITION DE L'EXEQUATUR DANS L'ESPACE JUDICIAIRE EUROPÉEN Directeur honoraire Jacques Professeur émérite de l'université de Paris I (Panthéon Sorbonne) DE DROIT PRIVÉ TOME 546 Dirigée par Yves Lequette Professeur à l'université Paris II (Panthéon-Assas) LA DISPARITION

Plus en détail

INDEX ANALYTIQUE. Absence action personnelle à caractère extrapatrimonial ou familial, 3141 500

INDEX ANALYTIQUE. Absence action personnelle à caractère extrapatrimonial ou familial, 3141 500 INDEX ANALYTIQUE Note explicative : Les chiffres en gras renvoient aux numéros d articles du Code civil du Québec. Les autres chiffres (7) renvoient aux numéros des paragraphes de la section Commentaires.

Plus en détail

L'USUFRUIT À L'ÉPREUVE DES RÈGLEMENTS PÉCUNIAIRES FAMILIAUX

L'USUFRUIT À L'ÉPREUVE DES RÈGLEMENTS PÉCUNIAIRES FAMILIAUX UNIVERSITE PAUL CEZANNE - AIX-MARSEILLE III Faculté de Droit et de Science Politique d'aix-marseille Institut de Droit des Affaires Frédérique JULIENNE L'USUFRUIT À L'ÉPREUVE DES RÈGLEMENTS PÉCUNIAIRES

Plus en détail

PROBLÈMES DE DROIT INTERNATIONAL PRIVÉ CONCERNANT LES PERSONNES PHYSIQUES ÉTRANGÈRES EN CHINE

PROBLÈMES DE DROIT INTERNATIONAL PRIVÉ CONCERNANT LES PERSONNES PHYSIQUES ÉTRANGÈRES EN CHINE PROBLÈMES DE DROIT INTERNATIONAL PRIVÉ CONCERNANT LES PERSONNES PHYSIQUES ÉTRANGÈRES EN CHINE TABLE DES MATIERES INTRODUCTION 1 PARTIE PRÉLIMINAIRE PRESENTATION GENERALE 7 CHAPITRE 1 L'EVOLUTION HISTORIQUE

Plus en détail

TABLE DES MATIERES PREMIÈRE PARTIE LES IMPERFECTIONS DE LA PREUVE ÉLECTRONIQUE

TABLE DES MATIERES PREMIÈRE PARTIE LES IMPERFECTIONS DE LA PREUVE ÉLECTRONIQUE TABLE DES MATIERES Remerciements 9 Préface 11 Sommaire 13 Abréviations et Mode de citation 15 Introduction 17 PREMIÈRE PARTIE LES IMPERFECTIONS DE LA PREUVE ÉLECTRONIQUE TITRE I - Les défauts du message

Plus en détail

RECHERCHES SUR LE PLEIN CONTENTIEUX OBJECTIF

RECHERCHES SUR LE PLEIN CONTENTIEUX OBJECTIF Fondée par Marcel Waline Professeur honoraire à l'université de droit, d'économie et des sciences sociales de Paris, membre de l'institut BIBLIOTHÈQUE DE DROIT PUBLIC TOME 269 Dirigée par Yves Gaudemet

Plus en détail

LOI N 83-802 DU 2 AOUT 1983 MODIFIANT ET COMPLETANT LA LOI N 64-378 DU 7 OCTOBRE 1964, RELATIVE A L'ADOPTION ARTICLE PREMIER

LOI N 83-802 DU 2 AOUT 1983 MODIFIANT ET COMPLETANT LA LOI N 64-378 DU 7 OCTOBRE 1964, RELATIVE A L'ADOPTION ARTICLE PREMIER LOI N 83-802 DU 2 AOUT 1983 MODIFIANT ET COMPLETANT LA LOI N 64-378 DU 7 OCTOBRE 1964, RELATIVE A L'ADOPTION ARTICLE PREMIER Les articles 2, 3, 5, 11, 13 et 16 de la loi n 64-378 du 7 octobre 1964 sont

Plus en détail

"Mariage et cohabitation (hétéro/homo) dans un contexte international"

Mariage et cohabitation (hétéro/homo) dans un contexte international "Mariage et cohabitation (hétéro/homo) dans un contexte international" QUELQUES CHIFFRES En France entre 2001 et 2011 le nombre de mariage est passé de 295 720 à 241 000 alors que celui des Pacs est passé

Plus en détail

Sommaire PREMIÈRE PARTIE LES PERSONNES... 9 DEUXIÈME PARTIE LA FAMILLE... 83

Sommaire PREMIÈRE PARTIE LES PERSONNES... 9 DEUXIÈME PARTIE LA FAMILLE... 83 Sommaire PREMIÈRE PARTIE LES PERSONNES......................... 9 INTRODUCTION AU DROIT DES PERSONNES................................. 11 CHAPITRE 1 LES PERSONNES PHYSIQUES.................................

Plus en détail

Synthèse : La protection du conjoint-partenaireconcubin : aspects successoraux

Synthèse : La protection du conjoint-partenaireconcubin : aspects successoraux Master professionnel en droit, mention sociologie du droit et communication juridique Université Paris II Panthéon-Assas Synthèse : La protection du conjoint-partenaireconcubin : aspects successoraux Myriam

Plus en détail

LES TRANSFORMATIONS DU CONTENTIEUX FAMILIAL

LES TRANSFORMATIONS DU CONTENTIEUX FAMILIAL UNIVERSITE D'AIX-MARSEILLE Faculté de Droit et de Science Politique LABORATOIRE DE DROIT PRIVE & DE SCIENCES CRIMINELLES ÉQUIPE LES TRANSFORMATIONS DU CONTENTIEUX FAMILIAL PRESSES UNIVERSITAIRES D'AIX-MARSEILLE

Plus en détail

LOI SUR L ADOPTION RENFORÇANT LES DROITS DE L ADOPTÉ DANS SA NOUVELLE FAMILLE

LOI SUR L ADOPTION RENFORÇANT LES DROITS DE L ADOPTÉ DANS SA NOUVELLE FAMILLE LOI SUR L ADOPTION RENFORÇANT LES DROITS DE L ADOPTÉ DANS SA NOUVELLE FAMILLE Moniteur No Avril.. DÉCRET DU 4 AVRIL 1974 SUR L ADOPTION RENFORÇANT LES DROITS DE L ADOPTÉ DANS SA NOUVELLE FAMILLE DÉCRET

Plus en détail

Le Diplôme d Etudes Supérieures Spécialisées de Droit Notarial de l Université Montesquieu-Bordeaux IV

Le Diplôme d Etudes Supérieures Spécialisées de Droit Notarial de l Université Montesquieu-Bordeaux IV Le Diplôme d Etudes Supérieures Spécialisées de Droit Notarial de l Université Montesquieu-Bordeaux IV sous la direction de M. Philippe DELMAS SAINT-HILAIRE Professeur à l Université Montesquieu - Bordeaux

Plus en détail

présentée aux professionnels Pour rétablir le dialogue et maintenir les liens familliaux

présentée aux professionnels Pour rétablir le dialogue et maintenir les liens familliaux présentée aux professionnels Pour rétablir le dialogue et maintenir les liens familliaux Vous êtes unprofessionnel intervenant dans les domaines de l action sociale, du droit, de la santé, de l éducation

Plus en détail

Commission Université-Palais. Université de Liège DROIT DES FAMILLES. Sous la coordination de Didier PIRE AA NTHEMIS

Commission Université-Palais. Université de Liège DROIT DES FAMILLES. Sous la coordination de Didier PIRE AA NTHEMIS AA NTHEMIS Commission Université-Palais Université de Liège DROIT DES FAMILLES Sous la coordination de Didier PIRE Table des matières 1 Du nouveau en matière de calcul de part contributive? 7 Jean-Louis

Plus en détail

Chapitre VI - Des devoirs et des droits respectifs des époux Chapitre issu de la loi du 22 septembre 1942, validée par l'ordonnance du 9 octobre 1945

Chapitre VI - Des devoirs et des droits respectifs des époux Chapitre issu de la loi du 22 septembre 1942, validée par l'ordonnance du 9 octobre 1945 Chapitre VI - Des devoirs et droits respectifs époux Chapitre issu de la loi du 22 septembre 1942, validée par l'ordonnance du 9 octobre 1945 Art. 212 - Devoirs de fidélité, secours et assistance Texte

Plus en détail

D'ARBITRAGE OBLIGATOIRE

D'ARBITRAGE OBLIGATOIRE TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION 11 I. LA NOTION D'ARBITRAGE 12 A. L'ARBITRAGE EST LA SOLUTION DES LITIGES PAR UNE JURIDICTION INTERNATIONALE 12 1. Les tribunaux arbitraux sont des juridictions 12 a) Un

Plus en détail

La tontine successorale : Controverses et perspectives

La tontine successorale : Controverses et perspectives La tontine successorale : Controverses et perspectives Générosa Bras Miranda On peut se procurer le présent ouvrage à: Les Éditions Thémis Faculté de droit, Université de Montréal C.P. 6128, Succ. Centre-Ville

Plus en détail

FACULTE DE DROIT ET SCIENCE POLITIQUE. LICENCE 1 (Groupe B) Droit civil 2015-2016 Personnes-Familles

FACULTE DE DROIT ET SCIENCE POLITIQUE. LICENCE 1 (Groupe B) Droit civil 2015-2016 Personnes-Familles FACULTE DE DROIT ET SCIENCE POLITIQUE LICENCE 1 (Groupe B) Droit civil 2015-2016 Personnes-Familles Christophe Albiges Professeur à l Université de Montpellier Partie 2 La famille Titre I Le couple Chapitre

Plus en détail

PERPECTIVES DU DROIT DES SUCCESSIONS EUROPÉENNES ET NTERNATIONALES

PERPECTIVES DU DROIT DES SUCCESSIONS EUROPÉENNES ET NTERNATIONALES Sous la direction de G. KHAIRALLAH ET M. REVILLARD PERPECTIVES DU DROIT DES SUCCESSIONS EUROPÉENNES ET NTERNATIONALES ETUDE DE LA PROPOSITION DE RÈGLEMENT DU U OCTOBRE 2009 DEFRENOIS fhbhihiledmonsi TABLE

Plus en détail

SCP Gatineau et Fattaccini, SCP Masse-Dessen et Thouvenin, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

SCP Gatineau et Fattaccini, SCP Masse-Dessen et Thouvenin, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Le : 15/06/2012 Cour de cassation chambre sociale Audience publique du 23 mai 2012 N de pourvoi: 10-18341 Publié au bulletin Renvoi devant la cour de justice de l u.e. M. Lacabarats (président), président

Plus en détail

Table des matières. PARTIE PREuLIMINAIRE. Introduction. La notion de famille Prélim.0.Intro. 0.1. PARTIE I. DEuFINITIONS

Table des matières. PARTIE PREuLIMINAIRE. Introduction. La notion de famille Prélim.0.Intro. 0.1. PARTIE I. DEuFINITIONS Table des matières Le lecteur trouvera une table des matières plus détaillée au début de chaque titre. Les chiffres renvoient à la pagination. PARTIE PREuLIMINAIRE Introduction. La notion de famille Prélim.0.Intro.

Plus en détail

A. Objectifs généraux (i) Approfondissement du marché unique européen (ii) Meilleur accès à la justice

A. Objectifs généraux (i) Approfondissement du marché unique européen (ii) Meilleur accès à la justice GOP 2012-CA-1250-044 - Formation «Droit international privé» Actualisation des connaissances, particulièrement en ce qui concerne les nouveaux instruments européens en matière civile Programme de la formation

Plus en détail

Information sur le Droit de la Famille

Information sur le Droit de la Famille Information sur le Droit de la Famille Conformément au décret 2002-1556 du 23/12/02 modifié par décrets 2006-640 du 1er/06/06 1 par décrets 2006-640 du 1er/06/06 Ce document est destiné à donner une information

Plus en détail

Numéro du rôle : 5226. Arrêt n 109/2012 du 20 septembre 2012 A R R E T

Numéro du rôle : 5226. Arrêt n 109/2012 du 20 septembre 2012 A R R E T Numéro du rôle : 5226 Arrêt n 109/2012 du 20 septembre 2012 A R R E T En cause : la question préjudicielle relative à l article 8, alinéa 6, 3, du Code des droits de succession, posée par le Tribunal de

Plus en détail

La reconnaissance des décisions judiciaires et des actes étrangers en matière de mariage, de relations de vie commune et de divorce

La reconnaissance des décisions judiciaires et des actes étrangers en matière de mariage, de relations de vie commune et de divorce La reconnaissance des décisions judiciaires et des actes étrangers en matière de mariage, de relations de vie commune et de divorce Silvia Pfeiff Avocate Assistante à l ULB et à l Ulg Préalable: A quel

Plus en détail

CODE CIVIL DU QUEBEC

CODE CIVIL DU QUEBEC CODE CIVIL DU QUEBEC LIVRE X DROIT INTERNATIONAL PRIVE TITRE PREMIER DISPOSITIONS GÉNÉRALES 3076. Les règles du présent livre s'appliquent sous réserve des règles de droit en vigueur au Québec dont l'application

Plus en détail

Mesure de protection judiciaire de la personne et des biens

Mesure de protection judiciaire de la personne et des biens Mesure de protection judiciaire de la personne et des biens Art. 492 et suivants du Code Civil Maître Sandrine Valvekens: Avocat au Barreau de Bruxelles Création d un statut unique pour toutes les personnes

Plus en détail

LE DROIT DES ÉTRANGERS À L ÉGALITÉ ET LE JUGE DE COMMON LAW

LE DROIT DES ÉTRANGERS À L ÉGALITÉ ET LE JUGE DE COMMON LAW PUBLICATIONS DE L INSTITUT INTERNATIONAL DES DROITS DE L HOMME (Collection dirigée par G. Cohen-Jonathan et J.F. Flauss) INSTITUT RENÉ CASSIN DE STRASBOURG LE DROIT DES ÉTRANGERS À L ÉGALITÉ ET LE JUGE

Plus en détail

MASSIP JACQUES. Conseiller doyen honoraire ä la Cour de cassation LENOUVEAU DROIT DIVORCE DEFRENOIS

MASSIP JACQUES. Conseiller doyen honoraire ä la Cour de cassation LENOUVEAU DROIT DIVORCE DEFRENOIS DEFRENOIS JACQUES MASSIP Conseiller doyen honoraire ä la Cour de cassation LENOUVEAU DROIT DU DIVORCE Plan detaille de la circulaire PREMIERE PARTIE: LA REFORME DU DIVORCE I. Cas de divorce 310 1. Divorce

Plus en détail

Guide pratique international de l'état civil

Guide pratique international de l'état civil 7 NOM - PRENOM 7.1 NOM DES ENFANTS 7.1.1 L'enfant est-il expressément désigné par son nom dans l'acte de naissance? Oui, l'enfant est expressément désigné par son nom dans l'acte de naissance. 7.1.2 Quel

Plus en détail

Avis rendus par l'assemblée générale du Conseil d'etat. N 346.893 - Mme LAROQUE, rapporteur (section de l'intérieur) séance du 27 novembre 1989

Avis rendus par l'assemblée générale du Conseil d'etat. N 346.893 - Mme LAROQUE, rapporteur (section de l'intérieur) séance du 27 novembre 1989 CULTES Aumônerie militaires. Création Port par les élèves de signes d appartenance à une communauté religieuse.- Principe de laïcité.- Organisation et fonctionnement de l école publique.- Sanctions DROITS

Plus en détail

Table des matières. A. L embargo et les relations internationales... 24 B. L embargo et les mesures de contrainte par la force 28

Table des matières. A. L embargo et les relations internationales... 24 B. L embargo et les mesures de contrainte par la force 28 Avertissement... 5 Sommaire... 7 Remerciements... 9 Abréviations, sigles et acronymes.... 11 Préface... 17 Introduction... 23 I. Les mesures de contrainte économique : actualité de l embargo.... 24 A.

Plus en détail

Chapitre 1. Les aliments : Obligation d entretien, de formation et d éducation des enfants

Chapitre 1. Les aliments : Obligation d entretien, de formation et d éducation des enfants Chroniques notariales vol. 57 Table des matières Chapitre 1. Les aliments : Obligation d entretien, de formation et d éducation des enfants....................................... 19 Section 1. Contenu

Plus en détail

N 344 ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI

N 344 ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI N 344 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 QUATORZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 7 novembre 2012. PROJET DE LOI ouvrant le mariage aux couples de

Plus en détail

Déclaration sur l'élimination de la violence à l'égard des femmes

Déclaration sur l'élimination de la violence à l'égard des femmes Déclaration sur l'élimination de la violence à l'égard des femmes L'Assemblée générale, Considérant qu'il est urgent de faire en sorte que les femmes bénéficient universellement des droits et principes

Plus en détail

Numéro du rôle : 618. Arrêt n 65/94 du 14 juillet 1994 A R R E T

Numéro du rôle : 618. Arrêt n 65/94 du 14 juillet 1994 A R R E T Numéro du rôle : 618 Arrêt n 65/94 du 14 juillet 1994 A R R E T En cause : la question préjudicielle relative à l'article 335, 3, alinéa 3, du Code civil posée par le tribunal de première instance de Nivelles.

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. 1. Méthodologie 11 2. Plans généraux 13 3. Remerciements et avertissements 14

TABLE DES MATIÈRES. 1. Méthodologie 11 2. Plans généraux 13 3. Remerciements et avertissements 14 TABLE DES MATIÈRES Préface 9 Avant-propos 11 1. Méthodologie 11 2. Plans généraux 13 3. Remerciements et avertissements 14 Abréviations 17 Quelques sites internet utiles 19 1. Juridictions et organisations

Plus en détail

EXCLUSIVITE ET GARANTIES DE PAIEMENT

EXCLUSIVITE ET GARANTIES DE PAIEMENT Directeur honoraire Jacques Professeur de l'université de Paris I (Panthéon-Sorbonne) BIBLIOTHÈQUE DE DROIT PRIVÉ 538 Dirigée par Yves Professeur à l'université Paris (Panthéon-Assas) EXCLUSIVITE ET GARANTIES

Plus en détail

LA SOCIÉTÉ PAR ACTIONS SIMPLIFIÉE

LA SOCIÉTÉ PAR ACTIONS SIMPLIFIÉE PRATIQUE DES AFFAIRES LA SOCIÉTÉ PAR ACTIONS SIMPLIFIÉE L'ORGANISATION DES POUVOIRS Pierre-Louis PÉRIN Avocat à la Cour Préface de Michel GERMAIN Professeur à l'université Panthéon-Assas Paris II Table

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION POUR L ENSEIGNEMENT SCOLAIRE ALLEMAND à Genève (Suisse)

STATUTS DE L ASSOCIATION POUR L ENSEIGNEMENT SCOLAIRE ALLEMAND à Genève (Suisse) Annexe STATUTS DE L ASSOCIATION POUR L ENSEIGNEMENT SCOLAIRE ALLEMAND à Genève (Suisse) (Décision de la 54ème Assemblée générale ordinaire des membres du 31 janvier 1985) (Dernières modifications des statuts

Plus en détail

FICHE DE TRAVAUX DIRIGES N 6 D INTRODUCTION AU DROIT

FICHE DE TRAVAUX DIRIGES N 6 D INTRODUCTION AU DROIT U.F.R. DROIT UNIVERSITÉ PARIS 8 VINCENNES-SAINT-DENIS FICHE DE TRAVAUX DIRIGES N 6 D INTRODUCTION AU DROIT COURS ET T.D. assurés par M. Laingui (Maître de conférences) LICENCE DROIT 1 re année 2015-2016

Plus en détail

Textes de référence : Table des matières. Introduction

Textes de référence : Table des matières. Introduction L AUTORITE PARENTALE ET LA PROTECTION JUDICIAIRE DES MINEURS EN TURQUIE Textes de référence :! Article 262 et s. du Code civil Table des matières A. GENERALITES... 2 B. QUANT A LA PERSONNE DE L ENFANT...

Plus en détail

Table des matières. Sommaire 5 Préface 7

Table des matières. Sommaire 5 Préface 7 Table des matières Sommaire 5 Préface 7 Titre I. Introduction: les droits subjectifs civils 9 I. Notions: droit objectif droits subjectifs droit positif 10 II. Héritage du droit romain: la «summa divisio»

Plus en détail

ANNUAIRE 2015-2016 SHERBROOKE. Faculté de droit. Maîtrise en droit notarial. Extrait de l'annuaire général 2015-2016 UNIVERSITÉ DE

ANNUAIRE 2015-2016 SHERBROOKE. Faculté de droit. Maîtrise en droit notarial. Extrait de l'annuaire général 2015-2016 UNIVERSITÉ DE UNIVERSITÉ DE SHERBROOKE Faculté de droit ANNUAIRE 2015-2016 Extrait de l'annuaire général 2015-2016 Maîtrise en droit notarial RENSEIGNEMENTS 819 821-8000, poste 62533 (téléphone) 1 800 267-8337, poste

Plus en détail

L autorité parentale en droit libanais. Juin 2002

L autorité parentale en droit libanais. Juin 2002 L autorité parentale en droit libanais Juin 2002 2 SOMMAIRE INTRODUCTION... 3 PARTIE I : DEFINITION, JOUISSANCE ET EXERCICE DE L'AUTORITE PARENTALE....6 PARTIE II : CONTENU DE L'AUTORITE PARENTALE...12

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Principales abréviations... 3. Introduction... 5

TABLE DES MATIÈRES. Principales abréviations... 3. Introduction... 5 TABLE DES MATIÈRES Principales abréviations... 3 Introduction... 5 1. DEUX MANIÈRES DE TRANSMETTRE LA PROPRIÉTÉ. p. 5 2. DISTRIBUTIONS ET COMMUTATIONS. p. 6 3. «ENTRE VIFS» ET «À CAUSE DE MORT». p. 6 4.

Plus en détail

1. Rappel sur le principe de la capacité. . Tout majeur dispose en principe de ses droits

1. Rappel sur le principe de la capacité. . Tout majeur dispose en principe de ses droits Nathalie DEGELDER Mandataire Judiciaire à la Protection des Majeurs et coordinatrice du Service Régional d Information et de Soutien aux Tuteurs Familiaux vous présente le Thème Protéger un membre de sa

Plus en détail

PRINCIPALES ABRÉVIATIONS XIII

PRINCIPALES ABRÉVIATIONS XIII Sommaire PRINCIPALES ABRÉVIATIONS XIII Introduction au droit civil de la famille 1 chapitre I. L'institution juridique de la famille 7 1/La famille comme phénomène. 7 2 / Le droit de la famille 17 3 /La

Plus en détail

LA PUISSANCE PATERNELLE EN DROIT TCHADIEN JUIN 2002

LA PUISSANCE PATERNELLE EN DROIT TCHADIEN JUIN 2002 LA PUISSANCE PATERNELLE EN DROIT TCHADIEN JUIN 2002 2 SOMMAIRE INTRODUCTION..4 PARTIE I : CONTENU ET DEVOLUTION DE LA PUISSANCE PATERNELLE.....6 PARTIE II : EXERCICE DE LA PUISSANCE PATERNELLE....13 PARTIE

Plus en détail

Osama : approfondir l analyse

Osama : approfondir l analyse Support : Osama Osama : approfondir l analyse Objectifs : Approfondir l analyse du film par des exercices Activités : Analyse filmique Nota bene : Document effectué à partir d un stage collège au cinéma.

Plus en détail

LA CREATIVITE LEGISLATIVE DES CENT MESURES MAGHREB-EGALITE. Caroline BRAC DE LA PERRIERE

LA CREATIVITE LEGISLATIVE DES CENT MESURES MAGHREB-EGALITE. Caroline BRAC DE LA PERRIERE LA CREATIVITE LEGISLATIVE DES CENT MESURES MAGHREB-EGALITE Caroline BRAC DE LA PERRIERE Le Collectif 95 Maghreb-Egalité a produit trois documents : un rapport sur la condition des femmes dans les trois

Plus en détail

Commentaire. Décision n 2012-261 QPC du 22 juin 2012. M. Thierry B. (Consentement au mariage et opposition à mariage)

Commentaire. Décision n 2012-261 QPC du 22 juin 2012. M. Thierry B. (Consentement au mariage et opposition à mariage) Commentaire Décision n 2012-261 QPC du 22 juin 2012 M. Thierry B. (Consentement au mariage et opposition à mariage) Le Conseil constitutionnel a été saisi le 13 avril 2012 par la première chambre civile

Plus en détail

Rapport national sectoriel Les successions internationales. Sami Bostanji Professeur à la Faculté de droit et des sciences politiques de Tunis

Rapport national sectoriel Les successions internationales. Sami Bostanji Professeur à la Faculté de droit et des sciences politiques de Tunis Journées roumaines Les successions Rapport national sectoriel Les successions internationales Sami Bostanji Professeur à la Faculté de droit et des sciences politiques de Tunis Lotfi Chedly Professeur

Plus en détail

Les constitutions du Canada et du Québec du régime français à nos jours Tome premier. Jacques-Yvan Morin et José Woehrling

Les constitutions du Canada et du Québec du régime français à nos jours Tome premier. Jacques-Yvan Morin et José Woehrling Les constitutions du Canada et du Québec du régime français à nos jours Tome premier Jacques-Yvan Morin et José Woehrling Table des matières On peut se procurer le présent ouvrage à : Les Éditions Thémis

Plus en détail

Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève décrète ce qui suit :

Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève décrète ce qui suit : Loi (8642) modifiant la loi sur les droits de succession (D 3 25) et la loi sur les droits d'enregistrement (D 3 30) (Exonération du conjoint et des parents en ligne directe) Le GRAND CONSEIL de la République

Plus en détail

Textes de référence : Table des matières. Introduction

Textes de référence : Table des matières. Introduction LA JOUISSANCE ET L EXERCICE DE L AUTORITE DES PERE ET MERE SUR LEUR ENFANT MINEUR EN TUNISIE Textes de référence :! loi du 12 juillet 1993.! loi du 28 octobre 1998 portant code du statut personnel. Table

Plus en détail

L'ARBITRAGE DES LITIGES SPORTIFS

L'ARBITRAGE DES LITIGES SPORTIFS Fondée par Marcel Waline Professeur honoraire à l'université de droit, d'économie et des sciences sociales de Paris, membre de l'institut BIBLIOTHÈQUE DE DROIT PUBLIC TOME 267 Dirigée par Yves Gaudemet

Plus en détail

DataCard. A propos de la succession. Société Fiduciaire Suisse SA

DataCard. A propos de la succession. Société Fiduciaire Suisse SA DataCard A propos de la succession Société Fiduciaire Suisse SA Remarques préliminaires Au décès d une personne, la totalité de ses valeurs patrimoniales passent dans la succession (masse successorale).

Plus en détail

Réponses rédigées du QCM sur le transsexualisme

Réponses rédigées du QCM sur le transsexualisme Site juridique généraliste et gratuit www.juristudiant.com Contact : Faculté de droit de Nancy, 13 place Carnot, 54000 Nancy. Article rédigé par Mathou mathilde.calcio-gaudino@wanadoo.fr mathou@juristudiant.com

Plus en détail

$tf$question préjudicielle portant sur l'article 319, 3, du Code civil.

$tf$question préjudicielle portant sur l'article 319, 3, du Code civil. $f$n o 39/90 Arrêt du 21 décembre 1990 Rôle n o 190 $tf$question préjudicielle portant sur l'article 319, 3, du Code civil. MM. Sarot et Delva, présidents, MM. André et Debaedts, juges-rapporteurs, MM.

Plus en détail

Sommaire. Préface... 5 Ouvrages cités par le seul nom de leur auteur, par un nom collectif ou sous une forme abrégée... 15 Avant-propos...

Sommaire. Préface... 5 Ouvrages cités par le seul nom de leur auteur, par un nom collectif ou sous une forme abrégée... 15 Avant-propos... Sommaire Préface... 5 Ouvrages cités par le seul nom de leur auteur, par un nom collectif ou sous une forme abrégée... 15 Avant-propos... 21 Introduction... 23 Chapitre 1 Prolégomènes à la propriété intellectuelle...

Plus en détail

Calcul des pensions alimentaires entre époux et après divorce Analyse bisannuelle de décisions de jurisprudence (2014) 753 Nathalie Dandoy

Calcul des pensions alimentaires entre époux et après divorce Analyse bisannuelle de décisions de jurisprudence (2014) 753 Nathalie Dandoy sommaire Chronique de jurisprudence Calcul des pensions alimentaires entre époux et après divorce Analyse bisannuelle de décisions de jurisprudence (2014) 753 Nathalie Dandoy LÉGISLATION 1. Législation

Plus en détail

Nathalie Bernard-Maugiron (IRD, UMR 201 Développement et sociétés) Baudouin Dupret (Cnrs, ENS Cachan) Juin 2010

Nathalie Bernard-Maugiron (IRD, UMR 201 Développement et sociétés) Baudouin Dupret (Cnrs, ENS Cachan) Juin 2010 Synthèse Politiques législatives et pratiques judiciaires du statut personnel : la référence à l ordre public comme standard de régulation et révélateur de conflits de valeurs dans les relations avec les

Plus en détail

Egalité dans le mariage et les rapports familiaux **/

Egalité dans le mariage et les rapports familiaux **/ Egalité dans le mariage et les rapports familiaux **/ 1. La Convention sur l'élimination de toutes les formes de discrimination à l'égard des femmes (résolution 34/180 de l'assemblée générale, annexe)

Plus en détail

Numéro du rôle : 2539. Arrêt n 15/2004 du 29 janvier 2004 A R R E T

Numéro du rôle : 2539. Arrêt n 15/2004 du 29 janvier 2004 A R R E T Numéro du rôle : 2539 Arrêt n 15/2004 du 29 janvier 2004 A R R E T En cause : la question préjudicielle concernant les articles 81, alinéas 4 et 8, et 104, alinéas 3 et 7, du Code judiciaire, posée par

Plus en détail

1534 La France prend possession du territoire de ce qui constitue maintenant le Québec.

1534 La France prend possession du territoire de ce qui constitue maintenant le Québec. DATES IMPORTANTES DE L'HISTOIRE DU DROIT CIVIL DU QUÉBEC 1534 La France prend possession du territoire de ce qui constitue maintenant le Québec. 1664 Le roi Louis XIV décrète que la colonie sera régie

Plus en détail

Table des matières. Code civil du Bas Canada LIVRE TROISIÈME DE L ACQUISITION ET DE L EXERCICE DES DROITS DE PROPRIÉTÉ [...]

Table des matières. Code civil du Bas Canada LIVRE TROISIÈME DE L ACQUISITION ET DE L EXERCICE DES DROITS DE PROPRIÉTÉ [...] Table des matières Avant-propos........................................... vii Table des abréviations..................................xxxix Code civil du Bas Canada LIVRE TROISIÈME DE L ACQUISITION ET

Plus en détail

Le droit des successions et la structure du patrimoine

Le droit des successions et la structure du patrimoine Le droit des successions et la structure du patrimoine CHAPITRE 1 La succession désigne à la fois un procédé de transmission des droits subjectifs par le décès, le patrimoine ou une partie du patrimoine

Plus en détail

Contrat de diffusion par voie électronique, en ligne, d une thèse soutenue à l Université MONTESQUIEU BORDEAUX IV

Contrat de diffusion par voie électronique, en ligne, d une thèse soutenue à l Université MONTESQUIEU BORDEAUX IV Contrat de diffusion par voie électronique, en ligne, d une thèse soutenue à l Université MONTESQUIEU BORDEAUX IV - Vu l arrêté du 7 août 2006 relatif aux modalités de dépôt. - Vu le vote des Conseils

Plus en détail

COOPERATION JUDICIAIRE INTERNATIONALE EN MATIERE DU DROIT DE LA FAMILLE 1

COOPERATION JUDICIAIRE INTERNATIONALE EN MATIERE DU DROIT DE LA FAMILLE 1 COOPERATION JUDICIAIRE INTERNATIONALE EN MATIERE DU DROIT DE LA FAMILLE 1 Berceau et héritier des civilisations et des conceptions religieuses de l antique Orient, le Liban a su accueillir sur son petit

Plus en détail

Mémorandum revendicatif et propositions à propos du projet de loi cadre contre la violence à l'encontre des femmes

Mémorandum revendicatif et propositions à propos du projet de loi cadre contre la violence à l'encontre des femmes Mémorandum revendicatif et propositions à propos du projet de loi cadre contre la violence à l'encontre des femmes Introduction Le Secrétariat National de la Ligue Démocratique des Droits des Femmes (LDDF)

Plus en détail

Le bureau du recrutement et des concours

Le bureau du recrutement et des concours Cette brochure présente les conditions d inscription ainsi que les nouvelles épreuves applicables dès 2013 au concours d attaché d administrations parisiennes. Dans un souci pédagogique, divers indications

Plus en détail

Calcul des pensions alimentaires entre époux et après divorce Analyse bisannuelle de décisions de jurisprudence (2012) 907 Nathalie Dandoy

Calcul des pensions alimentaires entre époux et après divorce Analyse bisannuelle de décisions de jurisprudence (2012) 907 Nathalie Dandoy sommaire Chronique de jurisprudence Calcul des pensions alimentaires entre époux et après divorce Analyse bisannuelle de décisions de jurisprudence (2012) 907 Nathalie Dandoy LÉGISLATION 1. Législation

Plus en détail

Loi sur la famille et le mariage de 2000

Loi sur la famille et le mariage de 2000 Loi sur la famille et le mariage de 2000 préliminaire La famille est une cellule de la société, le berceau dans lequel chacun est élevé, le lieu de formation et de développement de la personnalité, et

Plus en détail

340.12 Philosophie du Droit - Droit naturel - Sociologie du droit 340.13 Droit positif

340.12 Philosophie du Droit - Droit naturel - Sociologie du droit 340.13 Droit positif 016 Bibliographies 030 Dictionnaires 038(340) Dictionnaires juridiques 082 Mélanges, Liber Amicorum 300 Sociologie 320 Politique 330 Economie politique 340 Droit en Général 340(094.4) Codes 340(37) Droit

Plus en détail

Dahir n 1-99-16 du 18 chaoual 1419 portant promulgation de la loi n 18-97 relative au microcrédit (B.O. 1er avril 1999).

Dahir n 1-99-16 du 18 chaoual 1419 portant promulgation de la loi n 18-97 relative au microcrédit (B.O. 1er avril 1999). Dahir n 1-99-16 du 18 chaoual 1419 portant promulgation de la loi n 18-97 relative au microcrédit (B.O. 1er avril 1999). Est promulguée et sera publiée au Bulletin officiel, à la suite du présent dahir,

Plus en détail

UNIVERSITE DE LA SARRE CENTRE JURIDIQUE FRANCO-ALLEMAND DROIT DE LA FAMILLE

UNIVERSITE DE LA SARRE CENTRE JURIDIQUE FRANCO-ALLEMAND DROIT DE LA FAMILLE UNIVERSITE DE LA SARRE CENTRE JURIDIQUE FRANCO-ALLEMAND Cours de Mme Monique CHATEAU-BRIQUET ANNEE UNIVERSITAIRE 2013/2014 DROIT DE LA FAMILLE INTRODUCTION 1 Notion de famille 2 Notion de parenté 3 Notion

Plus en détail

LE CODE BURKINABE DES PERSONNES ET DE LA FAMILLE: UNE PROMOTION DES DROITS DE LA FEMME

LE CODE BURKINABE DES PERSONNES ET DE LA FAMILLE: UNE PROMOTION DES DROITS DE LA FEMME CAHIERS DU CENTRE D'ETUDES ET DE RECHERCHES JURIDIQUES SUR LES ESPACES MEDITERRANEEN ET AFRICAIN FRANCOPHONES Valentin OUOBA Docteur en Droit LE CODE BURKINABE DES PERSONNES ET DE LA FAMILLE: UNE PROMOTION

Plus en détail

LE CONTRAT DE COMMERCE ÉLECTRONIQUE INTERNATIONAL

LE CONTRAT DE COMMERCE ÉLECTRONIQUE INTERNATIONAL Université PANTHEON-ASSAS (PARIS II) Droit Economie Sciences Sociales LE CONTRAT DE COMMERCE ÉLECTRONIQUE INTERNATIONAL Thèse pour le doctorat en droit (Arrêté du 30 mars 1992 sur les études doctorales

Plus en détail

LES MANDATS SUCCESSORAUX

LES MANDATS SUCCESSORAUX Promotion Jacques de Maleville du MASTER II DE DROIT NOTARIAL sous la direction de Philippe Delmas Saint-Hilaire Professeur à l Université Montesquieu Bordeaux IV Bordeaux, janvier 2013 LES MANDATS SUCCESSORAUX

Plus en détail

N 3426 ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI

N 3426 ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI N 3426 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 QUATORZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 20 janvier 2016. PROJET DE LOI ratifiant l ordonnance n 2015-1288

Plus en détail

LE PREMIER CONCOURS ou CONCOURS EXTERNE

LE PREMIER CONCOURS ou CONCOURS EXTERNE LE PREMIER CONCOURS ou CONCOURS EXTERNE LES TEXTES Ordonnance n 58-1270 du 22 décembre 1958 : article 17. Décret n 72-355 du 4 mai 1972 modifié par le décre t n 2008-1551 du 31 décembre 2008. Sur les 8140

Plus en détail

Carlo De Nicola contre Banque européenne d'investissement

Carlo De Nicola contre Banque européenne d'investissement ARRÊT DU TRIBUNAL (troisième chambre) 23 février 2001 Affaires jointes T-7/98 et T-208/98 Carlo De Nicola contre Banque européenne d'investissement «Banque européenne d'investissement - Personnel - Recours

Plus en détail

L Aspect physique des salariés

L Aspect physique des salariés www.rocheblave.com L Aspect physique des salariés L Aspect physique des salariés Poids et mensurations Barbe et moustache Les salariés sont-ils libres de leur aspect physique? Coiffure L aspect physique

Plus en détail

Marième Diop Dieye, Experte en droits humains, genre et développement local, Sénégal

Marième Diop Dieye, Experte en droits humains, genre et développement local, Sénégal LES MEFAITS DE LA NON DECLARATION DES NAISSANCES, MARIAGES ET DECES Marième Diop Dieye, Experte en droits humains, genre et développement local, Sénégal INTRODUCTION L accélération du processus de décentralisation

Plus en détail

POSITION AFRICAINE COMMUNE SUR METTRE FIN AU MARIAGE DES ENFANTS EN AFRIQUE

POSITION AFRICAINE COMMUNE SUR METTRE FIN AU MARIAGE DES ENFANTS EN AFRIQUE AFRICAN UNION UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANA Addis Ababa, ETHIOPIA P. O. Box 3243 Telephone: 011-551 7700 Fax: 011-551 7844 Website: www.au.int POSITION AFRICAINE COMMUNE SUR METTRE FIN AU MARIAGE DES

Plus en détail

PROCEDURE D ADMISSION A L AIDE SOCIALE DES PERSONNES AGEES ET DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP

PROCEDURE D ADMISSION A L AIDE SOCIALE DES PERSONNES AGEES ET DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP PROCEDURE D ADMISSION A L AIDE SOCIALE DES PERSONNES AGEES ET DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP Instances concourant à l admission à l aide sociale Procédures d admission à l aide sociale Obligation

Plus en détail

DE LA QUALITE JURIDIQUE DE TRANSPORTEUR MARITIME DE MARCHANDISES : NOTION ET IDENTIFICATION

DE LA QUALITE JURIDIQUE DE TRANSPORTEUR MARITIME DE MARCHANDISES : NOTION ET IDENTIFICATION FACULTÉ DE DROIT ET DE SCIENCE POLITIQUE D'AIX-MARSEILLE Collection du Centre de Droit Maritime et des Transports Anastasiya KOZUBOVSKA Y A-PELLE DE LA QUALITE JURIDIQUE DE TRANSPORTEUR MARITIME DE MARCHANDISES

Plus en détail

Code civil. Titre préliminaire : De la publication, des effets et de l'application des lois en général (Articles 1 à 6-1) : A conserver

Code civil. Titre préliminaire : De la publication, des effets et de l'application des lois en général (Articles 1 à 6-1) : A conserver Code civil Titre préliminaire : De la publication, des effets et de l'application des lois en général (Articles 1 à 6-1) : A conserver Livre Ier : Des personnes o Titre I : A conserver o Des droits civils

Plus en détail

A R R E T. En cause : la question préjudicielle relative à l article 318, 1er, du Code civil, posée par la Cour d appel de Bruxelles.

A R R E T. En cause : la question préjudicielle relative à l article 318, 1er, du Code civil, posée par la Cour d appel de Bruxelles. Numéro du rôle : 5608 Arrêt n 105/2013 du 9 juillet 2013 A R R E T En cause : la question préjudicielle relative à l article 318, 1er, du Code civil, posée par la Cour d appel de Bruxelles. La Cour constitutionnelle,

Plus en détail

Assise nationale de la santé Marrakech - Juillet 2013

Assise nationale de la santé Marrakech - Juillet 2013 Droit à la santé des groupes vulnérables Assise nationale de la santé Marrakech - Juillet 2013 INTRODUCTION Droit à la santé : élément fondamental des droits de l homme et de la conception d une vie dans

Plus en détail

LE MARIAGE ET LE DIVORCE DES MAROCAINS RESIDENTS A L'ETRANGER

LE MARIAGE ET LE DIVORCE DES MAROCAINS RESIDENTS A L'ETRANGER LE MARIAGE ET LE DIVORCE DES MAROCAINS RESIDENTS A L'ETRANGER 1- La conclusion des actes de mariage auprès des services du pays de résidence. 2- La conclusion des actes de mariage auprès des ambassades

Plus en détail